Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

Délégation pour Kaze ► Libre


Mar 21 Aoû 2018 - 23:21
Délégation pour Kaze
Silencieuse, j’observe les feuilles de demande de permissions de sortie pour les kirijins désireux de sortir du village afin de se rendre à ce tournoi dans le pays du vent. Est-ce réellement une bonne idée que de les autorisé à sortir du village après l’assaut que l’on a eu ? N’est-ce pas dangereux ? Mais en même temps, c’est un moyen de leurs permettre de penser à autre chose pendant un temps, d’oublier la défaite qu’ils ont vécu et ainsi de se relever.

Faites venir Kyuuseishu Keisuke dans mon bureau, dans les plus bref délai.” Ordonnais-je alors à la secrétaire en franchissant à peine la porte de mon bureau pour la refermer ensuite. Continuant de réfléchir à tout cela en attendant l’arrivée du jônin.

Quand celui-ci se présente alors devant moi, je relève la tête et l’observe un instant. “Merci d’être venu rapidement Kyuuseishu-san. J’aurais une double mission pour vous.” L’informais-je alors avant de faire glisser un rouleau sur mon bureau, contenant la mission que j’estime être la plus importante. “Celle-ci est secrète alors prenez une personne de confiance avec vous pour la réaliser.” Une nouvelle information que j’espère qu’il retiendra et dont il tiendra rigueur lors de la réalisation de celle-ci. “Ensuite, pour vous mettre dans le contexte, il va y avoir un tournoi organisé dans le pays du vent, certain de nos plus jeunes recrues sont désireuse d’y participer et je compte accepter leurs demande. De ce fait, j’aurais besoin que vous jouer les chaperons afin que tout se passe sans le moindre encombre. J’aimerais éviter un nouvel incident diplomatique avec le pays du vent si cela est possible. Je vous demanderais donc de vous méfier de Datalia Madoka qui est un élément à problème et de Meikyû Katakuna également.” Deux éléments à problème qui veulent participer, je devrais refusé pour les deux, néanmoins, les éloignés du village temporairement devrait être quelque chose d’assez positif, bien que je ne puis m’empêcher d’avoir des doutes.

--- Deux jours plus tard ---

Debout sur le port, j’observe les derniers préparatifs pour le départ de cette petite délégation pour le pays du vent. Silencieuse, je ne puis m’empêcher d’avoir des craintes, néanmoins, j’espère pouvoir compter sur ce jônin que je ne connais que trop peu, mais qui me semble néanmoins fiable. Peut-être que je me trompe, mais j’ose espérer que ce n’est pas le cas.

Prenant place sur le bord du navire avant que celui-ci n’accueille d’autre personne que sur le matelot, j’observe la foule en contre-bas, composé de civil venu saluer le départ de certaine proche probablement, des futurs participants au tournoi ainsi que les missionnés et ceux désireux de voir le déroulement de cet événement. Ainsi donc, il n’y a pas que les participants sur le départ… On va manquer de main d’oeuvre pendant les prochains jours je crois…

Prenant une longue respiration, je laisse alors porter ma voix, désireuse de jouer mon rôle de mizukage correctement. “Un long voyage vous attend avant que vous ne soyez à Kaze, j’ose espéré que celui-ci se passera sans embuche et que s’est bien portant que vous arriverez à destination, mais surtout que vous reviendrez. Nous ignorons ce qui vous attends là-bas que cela soit à vous les participants de ce tournoi, ou à vous les accompagnants. J’ose espérer ne pas voir un second Shîto. Alors, je vous demanderais d’être prudent !” Je regarde alors l’ensemble de la foule, cherchant une personne du regard et quand je l'aperçois alors, je poursuis. Mon regard fixe la jeune Madoka “Et ne pas créer d’incident diplomatique d’une quelconque façon. Kaya sera là pour veiller au grain ainsi que certains autres jônin qui ne participent pas au tournoi, alors en cas de soucis, n’hésitez pas à aller les voir ! Sur ce je vous souhaite bon voyage et surtout bonne chance à vous les participants, montrer à tous que Kiri n’est pas faible malgré les rumeurs et porter nos couleurs hauts sur le podium !

Ainsi, sur ses mots, je descends du navire, laissant les participants monter dedans, restant dès lors pour ma part sur le quai.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Mer 22 Aoû 2018 - 11:37
A la seconde où Madoka avait entendu parler d’un grand tournoi international regroupant des combattants de tous les pays, évidemment, la jeune fille aux longs cheveux d’argent était extrêmement excitée à l’idée d’y participer. Elle avait été la première à remplir leur fichu papier de demande de sortie du territoire, quelle blague ! Comme si elle avait vraiment besoin de remplir un papier pour sortir du pays, bref ! Il y avait intérêt que l’on l’autorise à y participer, sinon je vous raconte pas l’état de cataclysme qu’aurait été Kiri avec la charmante et si douce adolescente très en colère. Elle se revoyait déjà lors de sa petite enfance dans l’arène de combat illégal avec les combats à mort, quelle délice ! Elle avait appris que c’était la seule réelle manière de s’amuser, de se sentir vivante et de gagner des avantages. Elle se fichait pas mal de qui elle allait pouvoir affronter, mais Madoka était bien décidé à les démembrer, les massacrer et en faire des puzzles. Elle trépignait déjà d’impatience en imaginant tous les coups qu’elle allait pouvoir faire, et une grande motivation pour s’entrainer et parfaire encore et encore ses techniques naissait dans son esprit.

Pendant les quelques jours suites à la validation de sa demande, la kunoichi était tout bonnement invivable, encore davantage que d’habitude. Elle était extrêmement irritable, soupe-au-lait et à la moindre tension elle explosait dans des rages. Il était très compliqué de la côtoyer, car elle n’en pouvait plus d’attendre ! Si elle se fichait éperdument des titres, de l’argent, de la notoriété et de beaucoup d’autres choses, elle participait à ce tournoi uniquement pour la beauté du geste, le plaisir d’affronter des personnes de sa force dans des échanges sanglants. Si elle devait mourir, ce serait son destin, et elle n’attendait pas grand-chose de la vie. Elle n’était pas triste de vivre, ce n’était pas le problème, mais de toute manière, elle était l’héroïne de cette histoire et ce n’était pas prévue dans le scénario qu’elle avait vu qu’elle devrait jouer une scène de mort, donc tout allait forcément bien se passer.

Madoka, pour une fois, n’était pas en retard pour le rendez-vous, elle était même arrivée plusieurs heures avant le départ. Elle se permettait même de donner des ordres à la place du capitaine afin d’accélérer l’embarcation. Après tout, plus vite ils partaient, plus vite ils arriveraient au tournoi ! La blanchette déplorait déjà le voyage, il allait être forcément trop long ! Voir du pays, cela n’avait que très peu d’intérêt à ses yeux, le paysage changeait, bon certes, mais après ? Il n’y avait évidemment personne qui était venu saluer la jeune fille pour son départ, elle n’avait aucune famille et sans doute aucun ami, mais ce n’était pas un souci pour l’adolescente. Elle vivait comme seule depuis son enlèvement par le groupe de bandits, elle s’occupait très bien d’elle-même sans avoir besoin de quoi que ce soit et de quiconque. Elle trouvait même cela fort étrange de voir des parents, des amis venir saluer ces personnes qui allaient partir. Madoka haussa les yeux en restant assise sur une caisse en tailleur. Elle tapotait doucement ses doigts le long du bois de la caisse en trouvant le temps vraiment trop long. Elle observait les personnes venues participer au tournoi comme des proies plus que des compatriotes. Elle savait bien qu’il n’y avait pas que des candidats, il y avait également toute une équipe pour la soutenir et l’encourager ! Sinon pourquoi étaient-ils tous venus ces gens-là de toute manière ?

Une drôle de fille avec un chapeau bizarre commença alors à parler toute seule assez fortement, même si visiblement certaines personnes semblaient l’écouter, mais était-ce par politesse ou autre chose ? Bha, peu importe ! On s’en fiche de tout ça, c’était quand la baston ? Un long voyage les attendait ? Non sans blague ! Généralement, les combats venaient tout seul à Kiri, mais là, il fallait se rendre dans un autre pays avec plein de sable, cela changeait ! Elle espérait bien éliminer tous ces adversaires, et ce n’était pas une expression ! Mais elle comptait bien revenir, la ville de Kiri était bien trop amusante pour aller ailleurs ! Nourriture et amusement gratuit, sans compter les vêtements et puis elle avait ses petites habitudes.

Datalia Madoka • « Chîto ? C’est quoi ça Chîto ? ça se mange ? »


Demanda alors sans hésitation l’adolescente en se grattant la joue doucement. Visiblement, la drôle de dame tellement fan de sa personne la cherchait dans le groupe de gens, alors elle lui fit un petit coucou de la main avec un grand sourire. Si elle était assez gentille et si elle arrêtait de faire autant de bruit, peut-être qu’elle lui ferait un autographe. Après tout, elle allait être la gagnante de ce tournoi, alors elle était déjà connue avant même de l’avoir remporté ! Que c’était difficile d’être une star et quelqu’un si devant la scène. Elle ne comprit pas tellement cette histoire d’incident diplomatique, des mots trop compliqués et sans intérêt, surtout que la drôle de petite bonne femme disait que Kaya, la fille avec les gros seins et d’autres seraient là pour régler le problème, donc ce n’était vraiment pas son problème ! Ouf ! Tant mieux ! Dire qu’elle allait presque devoir réfléchir à ce truc-là. Madoka n’était pas du genre à quémander de l’aide, elle réglait ses problèmes seule, comme elle avait toujours fait. Le discours devenant de plus en plus ennuyant, elle sortit un kunai et s’amusa à le planter dans la caisse sur laquelle elle se trouvait. C’était plus par jeu qu’autre chose, pour passer le temps.

Datalia Madoka • « Personne n’a une chance contre moi, je vais tous les massacrer, les démembrer ! Il faut que je tente d’arracher la gorge d’un type avec les dents ou mon kunai, il va avoir du sang partout ! Qu’est-ce que l’on va bien s’amuser hihihihi ! »


Dit alors simplement à qui voulait entendre la charmante jeune fille sur un air amusé, léger comme si elle était en train de parler de la dernière recette de gâteau que sa maman avait préparé la veille.

_________________
Thème:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2397-madoka-dans-un-autre-monde-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t2447-datalia-madoka#17350

Lun 27 Aoû 2018 - 21:57
Aujourd’hui est un grand jour pour le nouveau Kiri. Le navire en direction du grand continent part aujourd’hui, chargé de Kirijins gonflés à bloc, et d’autres un peu moins. C’est le cas de Wutu-Fuku, peu enclin à exhiber ses compétences aux autres villages. Néanmoins il ne va pas se retenir pour le faire avec ceux qui participeront au grand tournoi de Kaze, non mais oh. C’est d’ailleurs dans ce sens qu’il a argumenté sa candidature. Des participants venant du monde entier, mais plus particulièrement des trois villages ninjas, feront le déplacement. Autant dire qu’en raison du contexte entre les différents villages, l’ambiance promet d’être électrique. Mais cette violence devra être canalisée dans l’arène. Il est impensable que les autorités du Pays du Vent n’aient pas prévu un scénario dans lequel des shinobis se taperaient dessus en dehors du Colisée. Les Kazejins auront aussi certainement à cœur de montrer que leur nation n’est pas à mettre de côté malgré les changements géopolitiques, conséquences de la chute du premier cercle.

Bondissant de toits en toits, le genin arrive rapidement au Port Naragasa où une foule compacte est déjà rassemblée autour du bateau de la délégation. Des curieux pour la plupart, le navire étant bien incapable d’accueillir autant de personnes. Wutu-Fuku arrive juste à temps pour voir le Godaime Mizukage commencer son discours. Elle espère que le voyage se passera sans encombre, comme tout le monde en même temps. Il est vrai que les problèmes peuvent aussi venir de l’intérieur. Il y a quand même des cas assez graves à Kiri. D’ailleurs, Kaya Yuki fera partie du voyage pour veiller sur tout ce beau monde. On parle également d’un autre Jônin qui aurait débarqué au village récemment, mais les informations sur ce Keisuke ne sont pas très nombreuses. Quoi qu’il en soit, la Mizukage descend de sa scène improvisée, signe que les shinobis peuvent prendre place sur l’embarcation.

C’est avec la cervelle fumante que le jeune Kaguya monte sur le navire. On dit qu’au Pays du Vent, les paysages ne sont constitués que de sable. Les habitants de Mizu connaissent cette matière, mais des paysages entiers, c’est autre chose. Ils n’en verront pas beaucoup plus, la capitale et seule grande ville du pays étant interdite d’accès. Des dockers se chargent d’acheminer des vivres sur le bateau. De quoi tenir durant le voyage, mais aussi dans ce fameux ‘désert’ qu’on dit si hostile aux humains non préparés.

Il n’en oublie pas pour autant que les combats auxquels il assistera nécessiteront toute son attention. Le renseignement est le nerf de la guerre. Si jamais Iwa et Kumo décident d’attaquer Kiri à leur tour, avoir des informations sur certains de leurs shinobis pourrait se révéler utile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3327-kaguya-wutu-fuku-termine

Délégation pour Kaze ► Libre

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Port Naragasa
Sauter vers: