Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» La V2 d'Ascent of Shinobi est disponible !
Interrogatoires Poste n°6 | Affaire Fujiwara Tsubaki | Témoin 2 : Hyûga Toph EmptyAujourd'hui à 5:12 par Higure Mafuyu

» Higure Mafuyu
Interrogatoires Poste n°6 | Affaire Fujiwara Tsubaki | Témoin 2 : Hyûga Toph EmptyAujourd'hui à 4:37 par Higure Mafuyu

» here comes the boom | Yu
Interrogatoires Poste n°6 | Affaire Fujiwara Tsubaki | Témoin 2 : Hyûga Toph EmptyAujourd'hui à 4:33 par Yu

» Mawehara Miyuki | La Mélodie de l'Eau {Terminé}
Interrogatoires Poste n°6 | Affaire Fujiwara Tsubaki | Témoin 2 : Hyûga Toph EmptyAujourd'hui à 4:13 par Mawehara Miyuki

» Remuer la cendre [Libre]
Interrogatoires Poste n°6 | Affaire Fujiwara Tsubaki | Témoin 2 : Hyûga Toph EmptyAujourd'hui à 2:45 par Suzuri Takara

» Uzumaki Ryuji
Interrogatoires Poste n°6 | Affaire Fujiwara Tsubaki | Témoin 2 : Hyûga Toph EmptyAujourd'hui à 2:37 par Uzumaki Ryuji

» Post clarification [U. Sazuka; S. Anzu]
Interrogatoires Poste n°6 | Affaire Fujiwara Tsubaki | Témoin 2 : Hyûga Toph EmptyAujourd'hui à 2:36 par Uzumaki Sazuka

» Patch 1.00
Interrogatoires Poste n°6 | Affaire Fujiwara Tsubaki | Témoin 2 : Hyûga Toph EmptyAujourd'hui à 2:33 par Hayai Taishi

» 05. Demandes liées aux rouleaux
Interrogatoires Poste n°6 | Affaire Fujiwara Tsubaki | Témoin 2 : Hyûga Toph EmptyAujourd'hui à 2:19 par Fuyumi

» 08. Demandes diverses
Interrogatoires Poste n°6 | Affaire Fujiwara Tsubaki | Témoin 2 : Hyûga Toph EmptyAujourd'hui à 1:45 par Chinoike Katsuko

Partagez

Interrogatoires Poste n°6 | Affaire Fujiwara Tsubaki | Témoin 2 : Hyûga Toph

Naari Etsuko
Naari Etsuko

Interrogatoires Poste n°6 | Affaire Fujiwara Tsubaki | Témoin 2 : Hyûga Toph Empty
Mer 22 Aoû 2018 - 21:03
Le premier interrogatoire venait de se terminer, Etsuko relisait le témoignage de l'homme qui était à la fois son sensei et celui de sa détenue. Hochant la tête pensivement, elle termina son verre d'eau puis se leva, allant chercher un café à la salle de repos avant de poser sa tasse sur son bureau. Elle sortit ensuite dans le couloir, allant accueillir la jeune genin dont on venait de lui signaler l'arrivée.

La fille était assez petite mais elle avait l'air solide et fière. Une genin prometteuse pour l'avenir d'Iwa pour les yeux de la Fukutaisho qui s'avança vers elle, sourire franc sur le visage, lui tendant sa main.

« Hajimemashite, Hyûga Toph-san. Je suis la Fukutaishô Naari Etsuko, c'est moi qui vous ai demandé de venir jusqu'ici. Merci de vous être déplacée dans ce court délai. Puis-je vous proposer un café ou du chocolat chaud ? Ou de l'eau peut-être ? Nous allons ensuite pouvoir commencer notre discussion. »

Allant récupérer ce que souhaitait la jeune fille si elle ne s'abstenait pas, elle la fit s'installer dans le bureau à l'ambiance agréable, prévue pour travailler dans les meilleures conditions possibles malgré sa petite taille. Elle invita Toph à s'installer en face d'elle avant d'entamer la conversation, ouvrant un petit carnet devant elle, un stylo l'attendant sur le côté qu'elle prit immédiatement en main, prête à noter les paroles de la témoin.

« Bien, Hyûga-san. Si je vous ai convoqué ici-même aujourd'hui, c'est pour parler de Fujiwara Tsubaki. Je vous expliquerais tout à l'heure la raison pour laquelle j'ai besoin de votre témoignage, mais je souhaiterai tout d'abord que vous m'indiquiez à quel point vous la connaissez, ce que vous pensez d'elle en tant que coéquipière et genin d'Iwa. J'aimerais aussi savoir si vous êtes déjà allée chez elle et ce que vous savez de ses capacités. »

Souriante, Etsuko fit un geste d'invitation à se lancer à Toph qui avait pu s'installer face à elle.

Missive à Hyûga Toph:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t1606-naari-etsuko-la-douceur-des-fleurs-termine http://www.ascentofshinobi.com/u563
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Interrogatoires Poste n°6 | Affaire Fujiwara Tsubaki | Témoin 2 : Hyûga Toph Empty
Jeu 6 Sep 2018 - 22:52
Toph avait reçu une convocation au poste de police. Au début, elle flippa. C'est qu'elle avait tabassé pas mal de sales types dans les bas quartiers avant l'établissement de ces nouveaux règlements et elle avait carrément peur qu'on avait réussi à remonter la piste jusqu'à elle. Puis elle se décida d'y aller au bluff.

Kimono neutre, un air un peu stressé quand même. Toph n'était pas du tout à l'aise. En même temps, une gamine de treize ans dans un poste de police, y'avait de quoi en intimider plus d'une. Cela allait nettement mieux quand on lui proposa du chocolat chaud. Ses yeux brillèrent d'un éclat, avant de se rappeler que les postes de police était remplis d'Hyûga et qu'elle se devait de garder une certaine contenance.

Princesse Hyûga, tout ça tout ça.

Enchanté Etsuko-san ! Moi c'est Toph... ha mais vous le savez déjà. Si vous avez du thé, cela serait parfait, mais dans le cas contraire de l'eau me convient.

La policière avait des questions sur Tsubaki. Toph dut réfléchir à deux fois, ce nom lui était familier, mais sans être vraiment familier. Puis, finalement, elle trouva.

Ha ma nouvelle coéquipière ? Si Senku-san la recrute, c'est qu'elle a du potentiel. Sensei ne s'intéresse qu'aux prédateurs.

Un regard luisait dans les yeux de Toph et en disait long sur sa soif de combattre. De s'entrainer. De s'améliorer. Une soif que Senku avait attisé, affuté. Il n'avait fait qu'un seul entrainement, mais déjà Toph se sentait plus forte. D'attaque. D'ailleurs, il y aurait un tournoi bientôt et elle s'apprêtait à y participer en faisant des entrainements en série.

Ha, mais elle était distraite. Elle avait oublié la question.

Mais en fait, à part ça, je l'ai pas encore rencontré. Donc je peux pas trop vous aider. Elle est plus âgée que moi donc je ne l'ai pas croisé à l'Académie. Pourquoi ? Elle a des soucis ?

Bah oui, après tout Kentaro faisait initialement parti de leur équipe et puis, comme il avait été renvoyé à l'académie par Senku pour une remarque obscure sur son sens de l'esthétisme - ou une sombre histoire du genre - il avait fini par trouver une autre genin pour le remplacer. Toph ne savait pas encore trop comment elle se battait, ni comment elle se battait. Elle ne faisait à priori pas partie d'un clan majeur, mais avec toutes les adoptions à gauches et à droite ces derniers temps, on ne pouvait être sûr de rien sinon qu'elle n'était probablement pas Hyûga - elle connaitrait une cousine et c'était débile de mettre deux Hyûga dans une même équipe, question redondance.

Tourna sa tête vers son interlocutrice, Toph se posait maintenant des questions sur elle... et acta.

Comment on devient Fukutaishô à vôtre âge ? Vous êtes à peine plus âgée que moi, pas vrai ? Y'a une formation ou une école à suivre ? Ou c'est un concours martial ?

_________________
Interrogatoires Poste n°6 | Affaire Fujiwara Tsubaki | Témoin 2 : Hyûga Toph Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Naari Etsuko
Naari Etsuko

Interrogatoires Poste n°6 | Affaire Fujiwara Tsubaki | Témoin 2 : Hyûga Toph Empty
Lun 10 Sep 2018 - 16:12
Etsuko se posa à son bureau après avoir servi un verre d'eau à la princesse Hyûga, s'excusant au passage avec un sourire aimable de l'absence de thé au poste. Ce n'était pas non plus un lieu de détente après tout, seul l'utile et un tout petit peu d'agréable pour les occasions où des enfants devaient venir ici -qui servait bien évidemment aussi à certains adultes gourmants sans que l'on s'en plaigne ou ne fasse des remarques. Elle écouta la jeune fille hochant un peu la tête aux dires de la genin, notant avec attention les détails éventuels qu'elle donnait.

« Je comprend. Vous ne l'avez pas encore rencontrée. Bien... Je ne vais pas vous embêter plus longtemps à son sujet alors. Elle a simplement quelques petits problèmes. Des... écarts comportementaux. J'en ai parlé avec votre sensei quelques instants plus tôt, voir comment régler le problème. Cette fois-ci ce n'est pas trop grave puisque c'est la première fois qu'elle se fait reprendre et qu'elle manque encore d'expérience, une deuxième chance lui est accordée. Cependant, si cela venait à se réitérer, il n'y aura pas d'excuse valable, je veillerai à ce que la justice soit rendue. Je veux un village sécurisé pour tous, les shinobis comme les civils. Je ne peux donc pas tolérer ce genre de problème en récidive ou venant de quelqu'un de plus expérimenté. »

Le visage de la Fukutaichō s'était un peu crispé sur la fin de sa tirade puis se détendit un peu après, revenant dans un doux sourire.

« J'espère qu'il n'en sera pas de même pour vous, que vous saurez rester juste et droite et que je n'aurais pas à vous rencontrer dans des mesures moins agréables. Si elle le souhaite, elle pourra vous raconter l'histoire elle-même, mais cela reste son choix si elle préfère ne pas en parler pour passer plus facilement à autre chose. »

Hochant un peu la tête en écoutant la suite des questions de Toph, le sourire de la jeune femme aux yeux émeraude devint amusé.

« À peine plus âgée, je ne sais pas. J'ai 19 ans et j'ai quelques mois de plus que notre Sotaichō. Mais je suis devenue Fukutaichō en agissant pour la police, en faisant quelques missions et en me montrant efficace et sérieuse je suppose. Rien d'extraordinaire si ce n'est prouver ma valeur par mes actions une fois entrée dans le Yamagenzo en somme. D'autres questions ? Si ce n'est pas le cas, vous êtes libre de partir, j'ai eu les éléments que je souhaitais même si vous ne l'avez pas encore rencontré, vous ne pouvez donc pas m'en dire autant que je l'aurais voulu. »

Etsuko avait refermé son carnet et souriait à l'enfant face à elle, prête à répondre à d'autres éventuelles questions. Elle avait un peu de temps alors si la jeune fille était curieuse, elle pouvait toujours assouvir cette envie même si elle était encore trop jeune pour rejoindre les forces de police de l'avis de la chûnin.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t1606-naari-etsuko-la-douceur-des-fleurs-termine http://www.ascentofshinobi.com/u563
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Interrogatoires Poste n°6 | Affaire Fujiwara Tsubaki | Témoin 2 : Hyûga Toph Empty
Mar 11 Sep 2018 - 16:34
Toph écoutait attentivement ce que la shonobi-policière avait à dire. Elle du se contenter d'eau, pas de thé disponible. Du coup, elle aurait bien pris du chocolat quand même, mais son statut ne le permettait pas. Il semblerait que sa future coéquipière n'était pas très facile. De la description, Toph pensait qu'il s'agissait là d'une adolescente qui écoutait du Kumo Hotel (assez loin de la réalité, donc), et que la policière était du genre "je suis en croisade contre les groupes de musiques nuls !". Elle haussa les épaules et dit d'un ton assez neutre.

Je garderai un oeil sur elle.

Cela ne la contraignait pas à le faire de manière active ni quoi que ce soit. Mais si je peux la sauver des griffes des mauvaises musiques étrangères, je le ferais ! Toph apprécia par contre nettement moins la menace à peine voilée d'Etsuro. Enfin, elle n'avait peut-être pas considéré ça comme telle, dans sa tête à elle. Mais l'interprêtation de Toph était sans équivoque. Etsuro mettait en doute son intégrité.

Je suis avant toute chose une guerrière.

Toph n'en dit pas plus. C'était suffisant. Elle avait son code d'honneur, et c'était ce dernier qu'elle suivait, plus que des lois érigés par des vieillards décrépit qui n'avaient plus rien à perdre. La genin boxeuse avait expliqué son point de vue au Tsuchikage. Ce dernier n'avait pas semblé être insatisfait par sa vision à elle.

Etsuko évoqua un des titres du cousin de la princesse Pupilles Pâles. Décidemment, Takumi était sur toutes les lèvres (en particulier celles de Diao fu fu fu). Difficile de se comparer à ses réussites. Mais en même temps, c'était se fouetter que d'essayer de lui faire concurrence sur ses terrains de prédilection. De manière globale, Etsuko était arrivée loin, et c'était bien pour elle. Elle confirma toutefois l'absence de trucs intéressants dans le Yamagenzo.

A côté de Takumi-domo, tout le monde se doit d'être humble. Merci de ces réponses, je vous souhaite une excellente fin de journée Etsuko-san.

Cette entrevue aura au moins eu l'utilité de répondre à une question cruciale pour Toph. Elle n'était pas faite pour la fonction policière. Des missions, ok. Des enquêtes, par contre, c'était relou. Se permettre de réguler les activités des autres étaient un concept alien pour elle. Beaucoup de ses cousins en étaient membres. Elle, pour sa part, ne s'y voyait tout simplement pas. Elle voulait aider les gens à se développer, à aller plus loin. Pas les restreindre. Elle comprennait l'attrait héroïque de pourchasser des méchants et des super-villains. Mais dans sa vision à elle, très peu de personnes cherchaient à faire le mal pour le mal. C'était plus des désirs personnels, ou des petits défauts personnels qui mettaient tout en suspens.

Toph se leva, salua la policière ninja-fleuriste, puis s'en alla vaquer à ses occupations à elle. L'ouverture prochaine de son dojo, et la préparation des tournois tout proches. D'ici peu, cette entrevue lui glisserait même en-dehors de sa mémoire. La puissance de l'insouciance !

_________________
Interrogatoires Poste n°6 | Affaire Fujiwara Tsubaki | Témoin 2 : Hyûga Toph Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Interrogatoires Poste n°6 | Affaire Fujiwara Tsubaki | Témoin 2 : Hyûga Toph

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche
Sauter vers: