Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez | 

Inauguration du port Naragasa - TG


Jeu 23 Aoû 2018 - 10:42

Inauguration du port (TG)



Contexte


Il y a de cela presque un an, la construction d’un port plus grand et plus opérationnelles à commencé. Avec des retards, des intempéries, etc. Les travaux se sont finis, il y a peu de temps et le port est en état de fonctionnement, des navires étant déjà amarrés et ayant déjà fait des trajets entre Mizu et des petites îles de l’archipel. Néanmoins, encore aucune inauguration n’avait encore été faite, et ce, malgré les préparatifs. Encore du retard, à cause de l’attaque de nuke nin contre nous il y a de cela plus ou moins une semaine. Il a d’ailleurs été décidé que c’était le moment parfait pour son inauguration, afin de faire comprendre à tous les Kirijins, et même à tout le Yuukan, qu’une tragédie ne nous arrêtera pas de vivre et d’aller de l’avant. Ainsi, afin de tenter d’offrir un peu d’optimiste et un jour de repos bien mérité à tous les shinobis et kunoichi (ou presque étant donné que certains restent quand même en fonction pour la surveillance, etc.) que l’inauguration se fait en ce jour avec toute sorte de petites échoppes et activités pour tout âge. C’est également l’occasion pour la prise de fonction de la Godaime Mizukage.




Informations


Quand : Il se déroule une semaine après l’attaque (l’intrigue).
Où : Au port
Quoi : L’inauguration du port et la nomination de Watanabe Shiori au titre de Godaime Mizukage.




Fonctionnement


• Il n’y a pas d’ordre de postes, juste les deux premiers postes qui doivent être de @Yuki Kaya et de @Watanabe Shiori
•  N’oubliez pas la mention IN quand vous entrez dans le sujet et la mention OUT quand votre personnage quitte le rp de groupe.
•  Pour faciliter la clarté pour vos ou votre partenaire d’échange dans ce rp de groupe, vous avez la possibilité de le taguez en faisant @”PSEUDO” ou alors, de mettre son prénom/nom en gras dans votre texte afin que l’on sache à qui vous vous adressez de façon plus claires.
•  Vous avez la possibilité de rp à côté dans des sujets privés.
•  Amusez-vous !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jeu 23 Aoû 2018 - 10:49
IN


Les moments de calme se faisaient de plus en plus rares à Kiri. Effectivement, depuis quelques temps, les périodes sombres se succèdent et se ressemblent. Une attaque, des morts, et un changement de Mizukage. C’est que ce type d’événement deviendrait presque une routine. Et encore une fois, le village avait été attaqué, il y a de cela une petite semaine. L’objectif était clair : récupérer un prisonnier. Cette histoire avec ces organisations nukenins n’était probablement pas terminée, mais cet épisode avait touché à sa fin. Leur incursion dans le village avait été brutale et sanglante. Briser un épais mur pour rentrer puis faire régner la terreur dans le village pour récupérer une personne sans même essayer de voie diplomatique au préalable ? C’était barbare, et impardonnable.

En tout cas, l’histoire se répéta, et Hyosa Kakyo, alors le Yondaime Mizukage, céda sa place lors de cet événement à la cheffe des sabreurs : Watanabe Shiori. Elle était une personne assez proche de Kaya, de par leur grade commun et leur rôle similaire de chef de clan. Cependant, les sabreurs et les Yuki étant historiquement en conflit, leur relation était toujours saupoudrée d’une petite méfiance. Mais au fond, la dame de glace était persuadée que Hakyo venait de faire le bon choix. Elle ne voyait personne d’autre aussi compétent pour ce poste, et en termes de puissance pure, il n’y avait alors aucun débat. Shiori était l’une des plus puissantes shinobis de Kiri, si ce n’est pas la plus puissante.

C’est pourquoi Kaya se trouvait aujourd’hui ici, au port Nagarasa, habillée de façon assez formelle pour une fois. Une longue robe blanche remontant jusqu’à son cou, tout en laissant ses épaules découvertes cependant, dont la qualité de l’étoffe était visible à l’œil nu. Elle dévoilait seulement ses épaules et son dos de façon assez jolie. Ses bras étaient couverts en bonne partie par des longs gants de la même couleur blanche, ce qui lui donnait un aspect assez bourgeois. Alors qu’elle s’approchait de l’estrade mis en place pour l’événement, elle croisa Shiori, habillée elle de la tenue officielle de Mizukage. Elle lui lança un regard amical tout en souriant, comme pour la féliciter sans dire un mot pour le moment. C’était elle qui lui avait demandé de faire son introduction, ce qui était un réel honneur en plus du symbole de l’alliance Yuki – Sabreurs que cela montrait.

Une grande foule était maintenant réunie face à l’estrade, et un brouhaha se faisait entendre derrière cette dernière. Il était temps de monter sur cet édifice, et de se montrer aux yeux de tous. D’un pas fier et précis, elle se présente alors en haut de l’estrade, et observe la foule de son regard bleu glacial un court instant, en attendant que le bruit ambiant ne cesse. Une fois le silence obtenu via son apparition, elle prit la parole en prenant soin de forcer sur sa voix pour qu’elle porte le plus possible.

« Bonjour à toutes et tous. Nous sommes ici réunis pour deux événements qui marqueront l’histoire du village caché de la brume. Malgré des moments difficiles et la perte de certains êtres chers, il ne faut pas oublier que la volonté des Kirijins reste de faire avancer le village vers l’avant, et devenir ainsi une puissance respectable et respectée. Le port sur lequel nous sommes actuellement représente bien des choses telles que la capacité du village à s’exporter dans tout le Yukan, ou encore le signe d’une puissance commerciale en essor. Nous allons l’inaugurer aujourd’hui comme chacun le sait. Mais moi, Yuki Kaya, Jonin du village de la brume et cheffe du clan Yuki, ne suit pas la mieux placée pour cela. »

Elle laisse un petit temps de pause, le temps de reprendre son souffle et surtout de laisser un petit peu de suspense pour la foule.

« Le deuxième événement concerne notre Mizukage. Hyosa Hakyo, lors de son combat durant la dernière attaque, a annoncé explicitement qu’il allait avoir un successeur, et ceci à effet immédiat. »

La foule laisse alors exprimer sa surprise. En effet, une telle annonce n’était pas prévue, et Kaya s’était un peu amusée à mettre le tout en scène afin que l’arrivée du Godaime Mizukage soit mémorable.

« A la simple vue de ma tenue, vous devez comprendre que ce n’est pas la glace qui reprendra le flambeau. Cependant, c’est la cheffe d’un autre clan tout aussi renommé que le mien qui prend la tête du village de Kiri. J’ai l’honneur et la fierté de vous annoncer que Watanabe Shiori sera la digne détentrice du titre de Godaime Mizukage. »

Dit-elle en forçant encore plus sur sa voix pour que son nom soit entendu et compris par toutes les personnes assistant au discours. Le peuple Kirijin ne tarda pas à montrer sa stupeur, mais aussi sa satisfaction. Shiori n’était pas une personne mal vue, et sa présentation était donc bien plus facile à effectuer que celle de Hakyo, qui avait pris le pouvoir de façon plus discutable.

« Veuillez l’accueillir comme il se doit. »

Dit-elle en s’écartant sur le côté, puis en reculant légèrement, pour laisser Shiori se présenter dans sa tenue officielle, alors que le public présent au port commençait à scander son nom. Elle se tourne ensuite vers l’entrée de l’estrade, où devrait arriver Shiori d’une seconde à l’autre, avec un large sourire aux lèvres et en applaudissant discrètement cette dernière.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1505-yuki-kaya-fini

Jeu 23 Aoû 2018 - 11:04
IN

Inauguration du port
Il y a de cela une semaine, le village de la brume subissait encore un assaut. Une nouvelle attaque, sans qu’on ai rien provoqué dernièrement. Une initiative que nous ne pouvions nullement prévoir d’un groupuscule jusque là inconnu au bataillon. Le soucis avec cette nouvelle attaque, c’est qu’elle n’était pas poussée par un but louable comme pouvaient s’en défendre les Hyôsa quand ils nous ont imposé leurs glace et destitué mon fiancé. Non, là, une attaque qui se voulait sanglante, cherchant à nous détruire pour récupérer un précieux dû…

Mais comme toujours Kiri se relèvera. Plus encore alors que les choses vont réellement bouger pour nous.

Observant mon reflet dans la glace qui me fait face, j’ai réellement du mal à réaliser qu’il s’agit de moi dans cette tenue de Mizukage. Ombre de la brume, un titre que je n’ai jamais convoité et qui pourtant me revient maintenant, preuve de ma monté en puissance et surtout de mon allégeance à ce village et son pays. Prenant une grande et longue respiration, je sors de la petite échoppe que nous avons pris le soin de privatiser pour cette journée qui risque d’être un moyen pour tout le monde, d’oublier pendant quelque heures, la dure réalité qui nous a frappée et surtout la fatigue que l’on peut tous ressentir actuellement à cause du dur labeur que la reconstruction du mur et la recherche des blessés par l'effondrement de celui-ci à pu provoquer.

C’est dans une période bien obscure que je prends place à la tête de ce village, mais ne l’est-elle pas depuis le début du conflit avec Iwa, depuis la mort du Nidaime ? Je soupire avant de franchir enfin la porte et regarder autour de moi, la foule qui s’amasse petit à petit alors que je m’apprête à monter sur la petite estrade prévue pour l’occasion, là ou Kaya est entrain de faire un discours pour l'inauguration du port et surtout de m'annoncer comme Godaime.

J’ai déjà fait des discours.
J’ai déjà présenté le Nidaime à son arrivée.
Mais là, c’est différent. Du moins, il me semble.

Laissant ainsi une nouvelle fois mon regard balayer la foule, j’hésite quelque secondes. Un battement, deux battements et finalement, ma voix retentit, calme et forte pour que tout un chacun puisse entendre mes mots. “Bienvenue à tout un chacun en cette journée un peu spéciale.” Est-ce que je parle assez fort ? Est-ce que mon discours sera réellement bon ? Je ne peux m’empêcher d’avoir des doutes et la crainte de voir dès à présent des personnes s'opposer à moi comme j’ai pu m’opposer à Hakyo à mon retour de Murashigure… On ne peut faire l’unanimité, je le sais bien, mais suis-je réellement la bonne personne pour occuper ce poste dès à présent ?

"Je tiens en premier lieu à vous remercier d'avoir répondu présent et aussi à remercier Kaya d'avoir accepter de faire le discours, mais également à vous informer que je ne compte pas agir seule dans cette position qui est dés à présent la mienne. En effet, je compte m'entourer de plusieurs personne, dont Kaya qui dés à présent sera mon bras droit et sera en charge des relations internationnales. Mais je ne vais pas déjà commencer à vous ennuyer avec tout un côté administratif et ennuyeux alors que je viens de prendre place." Je tente de rire alors un peu, assez nerveusement d'une certaine façon. Je toussote alors un peu avant de reprendre mon discours de façon bien plus concrète et moins bordélique...

Une nouvelle fois, Kiri a souffert, une nouvelle fois on a tenté de marcher sur la brume. Néanmoins, nous avons tenu bon et nous tiendrons toujours bon. Kiri, tout comme Mizu ne lâchera jamais l’affaire et ce qu’importe que les ennemis se multiplient, qu’ils s’allient ou nous attaques à tour de rôle. Kiri sera et demeurera forte et belle ! Qu’importe les cicatrices que l’on nous afflige ! Car je sais, comme tous ici présent que nous sommes dans une période sombre, instable, que le doute peut nous prendre et peut nous tordre les tripes, mais les choses changent !

Écartant alors les bras, pour tous vous inviter à contempler le port qui se tient derrière moi. “La preuve en est avec l’inauguration de port Nagarasa qui nous ouvre de nouvelles voies. Les échanges avec le reste du Yukan pourront se faire plus facilement, la sécurisation de notre archipel également. Alors, même si l’envie, n’y est pas, je vous invite quand même à profiter de cette journée de festivité pour soulager un peu vos coeurs, pour vous détendre et tenter d’oublier les derniers événements.” Sur ces mots, je me tais alors et vous laisse découvrir les différents échoppes et autre activités pour animer le port en cette journée un peu spéciale, entre le deuil, la peur, le renouveau, etc. Une journée aux aspect bien différent pour tout le monde.


@Yuki Kaya

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Jeu 23 Aoû 2018 - 21:38
IN

Aujourd’hui est un grand jour dans l’histoire de Kiri. Le village tente d’aller de l’avant, alors que les reconstructions avancent. Symbole de cette volonté, le port Nagasara, déjà actif, n’a pas eu l’occasion d’être inauguré jusqu’ici, la faute à un contexte défavorable. Mais surtout à l’assaut qu’a encaissé le village il y a environ une semaine. On en sait plus sur leurs motivations, même si on n’en sait pas grand-chose au final. Tout ça pour récupérer un vieux dans les geôles, c’est un peu gros. Non, ils voulaient frapper le peuple de Mizu et le briser, sinon ils n’auraient pas procédé à un tel carnage gratuit.

-Pardon. Désolé. Skuzezmoi.


Se faufilant à travers la foule dans un port déjà bien mouvementé, Wutu-Fuku n’a qu’un objectif : atteindre un bon point de vue sur l’estrade qui surplombe la foule. Esquivant les vendeurs de Takoyakis à la sauvette, il parvient à l’attroupement qui s’est agglutiné devant la structure. Tout ceci est très officiel, mais il n’en faut pas moins pour la mise en route d’une telle machine commerciale et militaire. L’inauguration du port en lui-même pourrait presque paraître secondaire, tant les kirijins ont besoin de se changer les idées. Après quelques minutes à jouer des coudes, il arrive finalement à avoir une bonne place, juste à temps pour voir la cheffe du clan Yuki monter sur l’estrade, dans une tenue qui montre bien à quel point elle a de l’argent et nous non. Rapidement, la plèbe se tait : l’autorité naturelle de la jeune femme fait son effet. Commence alors un discours visant certainement à relativiser par rapport à l’attaque Nukenin récente. Mais la jônin dévie rapidement sur un sujet plus surprenant : le vieux Hakyo semble lassé de son poste. C’est un peu petit de se barrer comme ça après avoir attaqué le village. Peut-être est-ce pour ne pas perdre la face. Au moins les Hyosas vont arrêter de péter plus haut que leur cul.

Cette évolution s’accompagne donc également d’un changement politique avec la nomination d’un nouveau Kage : Watanabe Shiori, l’ancienne leader du clan des sabreurs. Ce n’est pas quelqu’un que Wutu-Fuku a déjà eu l’occasion de rencontrer, mais sa réputation la précède. Cette nomination est logique si on considère son parcours. Elle passera certainement mieux que celle d’Hakyo qui s’est faite par la force. Espérons-lui un règne plus long que ces prédécesseurs en tout cas : le village change de Mizukage comme de chemise. Le public applaudit, le jeune Kaguya observe. La nouvelle ombre du village s’avance, ayant revêtit l’habit traditionnel de la fonction. Le public fait silence, le Godaime Mizukage s’exprime.

Après une tentative d’humour qui ne nécessite pas d’être un expert en sensorialité pour en percevoir tout le malaise, le discours se concentre sur les machins habituels : ne jamais abandonner, aller de l’avant, le village est toujours fort, le changement c’est maintenant, bref le genre de trucs qu’on entend à chaque nomination. Sauf pour Hakyo qui trouvait le village faible, mais bon, c’est encore autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3327-kaguya-wutu-fuku-termine

Dim 26 Aoû 2018 - 15:50

Inauguration




IN


Le voyage fut long et semé d’embuche depuis le pays du bois jusqu’au village de la Brume, mais tu y es enfin. Alors vous voguez sur les mers, tu sentais ta respiration s'accélérer lorsque tu compris que tu étais enfin de retour sur ta terre natale. La brise marine caresse tes joues tandis que tu tiens debout sur la proue du navire qui te conduis jusqu’au port. Ce n’était pas un fameux trois mâts fin comme un oiseau, cependant c’était bien plus que suffisant pour naviguer dans de bonne conditions.  Tout n’avait pas été facile pour toi depuis ton éveil dans ses forêts de Hayashi no Kuni, mais tu en es revenu plus fort et plus déterminé que jamais pour aider ton pays. L’excitation commence à monter alors que tu aperçois un port flambant neuf, magnifique presque futuriste. Cette image restera gravé à jamais dans ton coeur, malgré ce que t’avais dis Setsuna. A tes yeux, Kiri était magnifique, ton visage s'émerveille et tes yeux pétillent de joie alors que tu te rapproche du lieu dont tu à toujours rêvé. Aujourd’hui était tout même un jour très spécial même si tu ne le savais pas, alors que tu observe toutes les échoppes, tu remarque une estrade où était placée une femme. Ce n’était pas n’importe qui, mais cela tu allais bientôt le découvrir




Remerciant l’équipage qui vont déposé près du port, tu prend direction de ce dernier accompagné de ta chère Setsuna. Ton regard passionné se pose sur tout les recoins de ce port comme si tu devais capturer le plus d’image possible, comme si le néant pouvait te happer de nouveau. Tu cherche certainement à rattraper le temps perdu, pour les personnes qui te connaissent bien ton comportement parait limite enfantin en ce moment même. Cependant la plupart des gens présent dans ce village ne te connaissent pas personnellement, ton nom, ton titre et ton image est cependant resté gravé dans les mémoires de ceux qui ont vécu la libération de Kiri. Tu savais pertinemment que tu ne passerais pas inaperçu au milieu de cette foules, certains te regardent car ta carrure les impressionnent, mais la plupart des regards fixés sur toi sont ceux de personnes qui te pensaient mort. Certains souriaient en te voyant, d’autres n’arrivaient plus à détourner le regard. Tu affichais un sourire satisfait et continuais ta route en direction de l’estrade. Une femme avec une tenue des plus atypiques se présentaient face à toi. Est-ce ce que Setsuna avait nommé Mizukage ? Positionné un peu à l’écart de la foule tu dispose d’une bonne vue sur la scène principale. Te tournant vers ta partenaire tu lui pose la seule question qui te viens à l’esprit.




«Qui est cette femme ?»





@Setsuna Kurai
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3777-kyuuseichi-keisuke-terminee

Lun 27 Aoû 2018 - 17:22

IN



Une semaine après l’un des meilleurs amusements que Kiri avait pu lui offrir, une bande de gens était venue dans le village pour … pour une raison obscure que la genin n’en avait cure, mais par contre, elle avait eu le droit de tuer tout ce qui bougeait ou pas d’ailleurs, et c’était vraiment formidable ! Un moment de grâce dans toute cette vie morose de guerrière de l’ombre, mais comme toute bonne chose, elle devait avoir une fin. Vivement la prochaine attaque, elle avait déjà hâte. Elle se demandait simplement qui allait venir cette fois-ci ! L’adolescente devait s’entrainer dure afin de pouvoir en tuer encore plus que la dernière fois !!! Elle était déjà nostalgique de ce moment—là, mais heureusement, un grand tournoi allait avoir lieux à Kaze, alors cela lui remontait le moral. Elle devait être la seule d’ailleurs à prendre si bien cet événement, avec un peu de chances, il y allait avoir le retour de la vengeance et les forces de Kiri allaient être envoyées pour punir ces gens qui avaient attaqué. Que c’est beau quand même la politique parfois !



Cela faisait pas mal de temps que Madoka entendait plein de bruits vers le port, alors par curiosité, elle était allée voir. Elle avait déjà complètement oublié qu’il y avait quelque chose qui se passait. Une fête, donc de la bouffe gratis ! C’était qu’elle n’était pas bête dis donc ! Sa présence était donc obligatoire pour l’équité du village, montrer son implication, faire connaissance tout ça tout ça. Ce genre d’excuses était déjà paré pour se débarrasser de ceux qui gêneraient son divertissement. C’était qu’il fallait être organisé aussi. La jeune fille était donc habituée comme n’importe quel jour avec sa robe blanche à tendance verte par endroit. Elle ne portait pas son bandeau, comme à l’accoutumé. C’était une jeune fille en apparence assez banale, enfantin, innocent même, mais bon, heureusement que la plupart des ninjas présents savaient à quoi s’en tenir.



Madoka avait bien remarqué la grande estrade, où pas mal de gens étaient regroupées, enfin quasiment tout le monde au final, mais pas l’adolescente. Elle s’en fichait totalement, elle ne se rappelait même pas pourquoi ils étaient là, mais ce n’était pas le plus important. Ca non ! Il fallait bien s’organiser afin de gouter à tout ce qu’il semblait bon dans les étalages, et il fallait bien avouer, qu’il y avait beaucoup de choses. Entre les brochettes, des poissons grillés, des petits amuse-gueules et autres desserts plus ou moins léger, il n’y avait pas de temps à perdre. Elle fut assez contente quand tout le monde arrêta de parler afin de l’aider à se concentrer sur le meilleur trajet et l’optimisation de cette soirée ! Elle se frotta les mains l’une contre l’autre, quand qu’une femme avec des seins énormes habillés avec une robe de la princesse des neiges, ben oui, Kaya magnait la glace après tout, se permit de parler durant sa réflexion intense.



Datalia Madoka • « Rhooooo ! mais c’est pas vrai … »




Rouspéta alors la jeune fille aux longs cheveux d’argent, qui s’éloigna du coup afin d’avoir la paix. Elle haussa les yeux pendant le début du discours, car elle ne comprenait vraiment rien du tout à tout ce charabia politicien. La grandeur du village, ouais ben s’il y avait plus de gens à tuer ! Hein ! Il y en avait marre de massacrer les petits métiers de l’artisanat comme Madoka ! Tout en ayant subtilement récupéré gratuitement une brochette grâce à un subterfuge digne d’un maître du genjutsu, elle entendit parler de cette histoire de port moderne. Tout en mâchonnant une brochette bœuf fromage, elle regarda le gros bouton rouge de l’alarme. Il fallait dire que c’était rudement tentant, mais il fallait que ce soit subtil. Pas question d’utiliser un clone ou du camouflage, trop commun pour elle, ça non, mais il fallait guetter la bonne occasion. Activation du mode petite fille sage, à l’annonce du nouveau mizukage, elle mordit dans sa brochette pour applaudir comme les autres. Elle se fichait pas mal des titres et de celui-là également, mais il fallait faire semblant d’être sage afin d’avoir une bonne couverture. Elle était bien obligée de s’intéresser à ce que Shiori pouvait bien dire, vu que cela se passait sous ses yeux ! Madoka fixait ses pieds en mâchouillant tranquillement la brochette qui n’allait pas tenir tout le discours vu comment cela débutait.



Datalia Madoka • « On a qu’à me donner le ministère des divertissements, cela sera original comme ça … »




Commenta alors Madoka tout au fond de la foule en riant doucement, peu encline à comprendre le moment solennelle. Même si c’était sur le ton de la plaisanterie, elle trouvait cela finalement une très bonne idée. Elle ne comprenait pas du tout le traumatisme des assauts, c’étaient les moments les plus amusants ! Elle regarda alors les personnes présentes dubitatives afin de voir s’ils étaient aussi touchés. Inviter à faire la fête, ben oui merci ! Elle allait lui tenir au mot près et le rappeler. Elle était toute sourire alors que les gens commençaient à se disperser. L'adolescente fit attention que personne ne regarde dans sa direction afin de procéder à une suite de mudra lorsqu'un illustre inconnu passa entre la blanchette et le bouton rouge. Un puissant vent concentré partit afin de pousser le pauvre homme contre le bouton, déclenchant l'alarme dans le port. Elle se retint alors de rire proche de la convulsion, tandis qu'elle se dirigea nonchalante jusqu'à une échoppe de grillade de poulet apparemment gouttu au simple regard. Sans doute que l'alarme allait être vite coupée vu que l'homme s'excusait déjà ne comprenant pas tellement ce qui venait de se passer, mais c'était largement assez amusant. Il fallait dire qu'elle avait fait parti de l'équipe chargée du test de tous les moyens de sécurité du port. Régulièrement, ce dernier s'activait par erreur, quelle malchance !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2397-madoka-dans-un-autre-monde-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t2447-datalia-madoka#17350

Mar 18 Sep 2018 - 19:52
IN


« Le Berserker déchu »



Le discours avait commencé, démarré par l'une des hautes instances du village caché de la Brume, celle qui en représentait un des clans principaux, une Yuki. S'il avait déjà été donné au gladiateur de la croisé à quelques reprises, jamais il n'avait vraiment eu le temps d'en apprendre plus sur elle, la rangeant au simple rang de collègue de travail, peut-être même de supérieure, comment savoir ? Inja n'avait aucun intérêt pour la hiérarchie en soi, tout ce qui l'intéressait était de garder une liberté affirmée et malléable au besoin du visage, le parfait équilibre entre son esprit et son devoir.

Écoutant sans vraiment y prêter attention, le berserker restait dans l'ombre de la foule, la capuche rattachée à sa longue cape noire dissimulant en partie son visage. Voilà près d'une semaine qu'Inja passait ses journées chez lui, reposant ses muscles bandés après avoir passé une partie du temps à l’hôpital. Il n'était pas encore complètement remis et tout dans son état contre-indiquait sa présence, chose qu'il ne pouvait laisser passer... Le discours, il voulait y être. Ce n'était pas les dires de la blonde qui l'intéressait, mais bel et bien l'instant, le simple fait d'être là et d'assister à l'avènement de la nouvelle Mizukage de Kirigakure no Satô : Shiori, la désormais légendaire sabreuse.

Les temps changeaient. Il n'était plus question d'un basique village militaire, mais d'une industrie, la fonderie des talents les plus puissants dirigés par la main la plus qualifiée vivante en cette ère, celle de l'âme de celle qui semblait être née pour le rôle d'Ombre. Kirigakure semblait apte à tenir le choc et en ressortir plus fort encore... Il était maintenant l'heure pour Inja de quitter sa paisible retraite camouflée pour s’engouffrer dans une nouvelle vie, bien moins sombre que la précédente, mais toute aussi forte en sensations et en voyages. Le berserker ne pouvait plus tenir en place, rien que de devoir supporter de tenir le lit le rendait malade... Il avait besoin d'air, besoin de revoir du pays, faire le tour du monde comme il avait le faire bien des années plus tôt pendant près de trente ans... Ce pourquoi il semblait lui être né pour. Méditer par la découverte, telle serait la reconversion de sa retraite cinquantenaire.

Alors que Shiori démarrait son discours, Inja se tourna en direction des portes. L'inauguration était un événement emblématique, il le savait, mais plus rien de ce qui se passait à cet instant ne l'intéressait encore. Il avait vu sa nouvelle Ombre revêtue de sa tenue, elle venait officiellement de prendre son rôle en charge. Il était temps de faire un tour.


OUT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3404-kagai-inja-99#25741 http://www.ascentofshinobi.com/t3521-arcanes-d-inja-le-berserker

Dim 23 Sep 2018 - 10:15
Inauguration du port
Mon discours fini, je reste encore sur l’estrade en compagnie de Kaya, alors que les civils et ninja s’écartent petit à petit pour prendre part au festivité ou retourner chez eux, en fonction de leurs envies. Après tout, personne n’est obligé de participer aux festivités, déjà avoir fait acte de présence pour mon intronisation est quelque chose d’assez agréable, même si j’avoue avoir l’impression de m’être un peu ridiculisé à cause du malaise de ce début de fonction et mon discours qui, malgré qu’il fut préparé et répété, à un été un peu bancal.

Observant ainsi la foule, je sursaute alors légèrement en entendant la sirène du port retentir. Un nouvel assaut ? Non, la cause est rapidement trouvé. “Restez calme ! Il s’agit d’une fausse alerte !” Criais-je en posant mon regard sur l’homme responsable de la sonnerie, qui ne sait plus comment s’excuser alors que la foule semble tendue. En même temps, après l’attaque d’il y a quelque jours il est normal que tout le monde soit tendu et craintif en entendant cette sirène sonner. Si je savais qu’il s’agissait de la jeune Madoka, il est clair et nette que la genin à problème aurait passé un sale quart d’heure, encore une fois, néanmoins, il n’y avait aucune preuve et aucun témoin. En somme on ignore juste pourquoi le civil est entré en contact avec l’alarme. Peut-être une mauvaise blague de sa part et n’ayant pas eu le loisir de prendre la fuite avant qu’il ne soit vu, il se retrouve dans cette position délicate ? J’en sais rien. Néanmoins, il faut encore quelque minutes pour que l’alarme soit finalement arrêté.

Je soupire alors, retournant près de Kaya. “Ça commence bien…” Lançais-je doucement en me massant un peu la nuque.

@Yuki Kaya


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Inauguration du port Naragasa - TG

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Port Naragasa
Sauter vers: