Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Recrutement de modérateurs techniques à l'essai
Aujourd'hui à 13:02 par Garyôsen Ryôga

» Absence
Aujourd'hui à 12:31 par Akiji Yasuo

» Mainmise religieuse / Mission Rang B
Aujourd'hui à 12:19 par Hyûga Kami

» 08. Autres demandes techniques
Aujourd'hui à 11:37 par Hyûga Kami

» Ice and Thunder [Kaya]
Aujourd'hui à 11:34 par Yuki Kaya

» 06. Demandes diverses
Aujourd'hui à 11:16 par Hohoemi Tsuki

» Présentation de Nozomi Ryû (en cours de commencement)
Aujourd'hui à 10:27 par Nozomi Ryû

» Le loup et la chasseuse [PV Hohoemi Tsuki]
Aujourd'hui à 10:11 par Nobuatsu Saji

» [Mission libre D] Le chat chapardeur
Aujourd'hui à 10:10 par Akane Ito

Partagez | 

[B/Libre/Solo] Récupération des Preuves {Guest : Chôkokû Diao}


Sam 25 Aoû 2018 - 10:47

Etsuko s'était faite soignée de ses blessures puis avait fait son rapport au Taisho. Mais elle savait qu'elle ne pourrait pas traîner. Elle allait devoir agir vite, mais agir vite ne voulait pas dire non plus dans la précipitation. Y retourner seule serait sans doute une grave erreur, il lui fallait donc dès à présent rassembler ses subordonnés et voir avec eux comment agir. Il n'y avait pas spécialement de grades particuliers au sein des postes, ce qui était dommage, mais elle commençait un peu à les connaître, avait appris les noms et les facultés de chacun des gens sous son commandement en lisant leur dossier respectif pour ainsi mieux savoir qui aller voir dans quelle situation.

Ici, pour ce cas, elle avait notamment trois Keijins expérimentés en tête, deux hommes et une femme âgés d'entre 25 et 35 ans environ selon son souvenir. Le premier était Rinosuke Ichimaru, un combattant qui maniait très bien le bâton et l'assimilation Suiton. Elle le savait juste et fier, il ne manquerait pas cette occasion de prouver sa valeur. Le second homme était un Hyûga, le plus jeune des trois auxquels elle avait pensé, nommé Ryoku. Calme, attentif, il s'était spécialisé dans la sensorialité et pourrait apporter une grande aide à cette mission. En effet, lors de sa première approche, Etsuko tout comme son tigre n'avaient su remarqué l'encerclement de leurs ennemis, la préparation qu'ils avaient mit en place serait certainement à nouveau là pour défendre le site. Enfin, s'ils ne l'avaient pas déjà abandonné. La Fukutaisho avait dû dormir un moment pour finir de se rétablir, mais était-ce possible de débarasser un tel lieu en si peu de temps sans forcément de point de repli ? Elle ne pourrait en être certaine qu'une fois sur place...

La dernière membre de l'équipe que la Naari souhaitait monter pour agir contre cela était une femme qui avait la trentaine. Ferme, assez violente, la belle Borukan Hana cachait sous son nom fleuri un tempéramment des plus volcaniques même parmi son clan, ou du moins parmi ceux qu'Etsuko connaissait. Instinctive, elle avait tendance à régler les problèmes de manière assez directe, pour ne pas dire tout simplement brutale.

Retrouvant ainsi ses trois subordonnés à son poste le lendemain avant même le levé du jour, leur ayant signalé de se reposer pendant la soirée précédente pour la préparation d'un plan d'attaque pour une mission importante. Elle ne voulait alors pas prendre de risques inutiles, ne pas non plus former une équipe immense pour faire une véritable descente directement. Le mieux était pour elle d'agir en deux vagues, la première étant là pour arrêter les opérations et la seconde serait là pour récupérer les preuves et arrêter tous les éventuels fuyards. Le but de son équipe de choc serait donc d'arrêter notamment la manipulatrice de Shôton qui avait failli l'emporter dans la mort ainsi que les autres principaux suspects tout en empêchant d'un d'entre eux de détruire le stock principal. Après quoi, une vingtaine de policiers du poste viendraient en renfort en une seconde vague pour éviter que leur petit nombre qui aurait permit une infiltration rapide ne se fasse déborder et ainsi sécuriser les stocks de preuves qui auraient tôt fait de constituer une cible pour quiconque voulait éviter des problèmes dans le groupe de malfrats. Tel était son plan lorsqu'elle le proposa à ses trois collègues aux aurores.

« Voici ce que je vous propose. Des questions ? Des avis ? N'hésitez-pas, c'est la première fois que je fais ce genre de préparatifs, il y a potentiellement des erreurs, c'est pourquoi je vous ai demandé de venir m'aider. »

Ce fut la Borukan qui répondit en premier après un hochement de tête vigoureux, suivi de l'utilisateur de Suiton.

« Pour moi c'est bon, on y va bientôt ?!
- Calme-toi Hana. Votre plan est intéressant Fukutaisho-san, mais je pense qu'il est dangereux. Il faudra que la seconde équipe sache quand intervenir, et pour cela il faudrait mettre en place un signal visible que tous puissent voir et que nous puissions lancer peu importe notre état. »

Etsuko hocha la tête, pensive. Oui, bien sûr, un signal. Mais quoi utiliser ? Fermant les yeux quelques instants, elle hocha la tête à nouveau en les rouvrant.

« Je vois, j'ai une idée, mais il nous faudra pour cela l'aide d'un membre du clan Chôkokû. D'autres idées ? »

Souriant, le Hyûga ouvrit la bouche. C'était à son tour de parler.

Mission:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1606-naari-etsuko-la-douceur-des-fleurs-termine http://www.ascentofshinobi.com/u563

Dim 16 Sep 2018 - 16:25
« Le plan me paraît efficace, Etsuko-san. Nous devrons prendre garde à ne pas avancer trop vite cependant, une embuscade n'est pas une possibilité à ignorer. Après tout, ils savent que tu les as vu. Dans ce cas, agir vite me semble la meilleure des manières pour éviter un problème plus grave, perdre toutes les preuves que tu as pu entrevoir.Mais agir vite et dans la précipitation n'est pas la même chose, alors je vais m'occuper d'informer tous les hommes disponibles de la marche à suivre. Je vous laisse vous occuper du reste de l'organisation. »

Les trois autres membres de l'équipe principale du poste n°6 hochèrent simplement la tête. Ils étaient tous d'accord, il ne fallait pas laisser passer cette occasion de remonter la piste et de saisir le matériel et d'attraper les criminels pour ensuite les faire parler. Etsuko regarda une nouvelle fois la carte avant de hocher la tête.

« Tu seras notre éclaireur Ryoku. S'ils peuvent se cacher des perceptions de mon tigre avec de la boue, ils ne peuvent pas faire de même pour tes capacités de détection. De ce que j'ai vu, seule cette femme manipulatrice de shoton était un véritable danger, mais elle aura probablement des camarades tout aussi solides qu'elle. Surtout s'ils veulent défendre les preuves le temps qu'ils les détruisent toutes ou les transfèrent. Ichimaru, je peux compter sur toi pour aller parler au clan Chôkokû et voir avec eux ce qu'ils peuvent faire en deux heures ? C'est le temps qu'on a, après on part directement, on se retrouvera là bas avec les hommes, la seule avance qu'on aura sera celle offerte par Byakko-san, ce devrait être suffisant pour les arrêter sans qu'ils s'attendent à se faire attaquer par autant de policiers et empêcher qu'ils terminent leur travail. Pour le signal donc, s'ils pouvaient faire des billes d'argile explosif qui feraient des signaux assez visibles en plus d'être sonore, quelque chose qui puisse être repéré de loin et dont on puisse comprendre l'origine. Une retombée de feux d'artifices par exemple me paraîtrait efficace. Cela serait activable puis on le lancerait en l'air et ça devrait exploser... Cinq secondes plus tard environ, que ça ait le temps de prendre de la hauteur. Idéalement, il faudrait même trouver un système de propulsion, mais si déjà on peut les lancer sans avoir besoin de beaucoup de chakra, ce serait une bonne première étape.
- Aucun problème Etsuko-san. J'y vais de suite, je verrais bien qui je peux trouver pour créer ceci dans le temps imparti. »

Hochant sobrement la tête, le manipulateur de suiton prit directement la direction du domaine Chôkokû comme demandé, allant là-bas pour expliquer les besoins du poste et l'idée de signal qui pourrait être ainsi faite. Pendant ce temps, Etsuko accompagnée de Hana et de Ryoku rassemblèrent tous les keijins disponibles du poste. La Fukutaichō se racla alors un peu la gorge, c'était son premier véritable discours face à ses hommes, elle s'en sentait un peu intimidée.

« Bien ! Nous allons faire simplement pour les explications ! Messieurs dames, nous allons faire une descente dans un village qui abrite de la contrebande qui corrompt notre village. Je vous sais tous forts, efficaces, fiables, c'est pourquoi je me tourne vers vous pour demander votre aide et votre puissance. Je vais vous guider avec Hana, Ryoku et Ichimaru, nous prendrons la tête pour neutraliser leurs opérations. Nous allons ensuite envoyer un signal d'alerte dans le ciel, un petit feu d'artifice qui vous permettra à tous de savoir où nous sommes. L'idée est simple. Nous y allons en première ligne pour gagner du temps et aller directement là où se trouvent les marchandises contrefaites puis nous envoyons le signal. Ce sera alors à vous d'agir, placés autour du village en groupes de trois, pour arrêter les fuyards qui tenteront de passer et de vous resserer petit à petit vers le point que nous aurons indiqué. L'idée est simple. Attraper tous les criminels et les mettre sous les verrous pour les faire parler, preuves à l'appuis. Nous pourrons ainsi débarrasser le village de l'un des problèmes qui lui nuit depuis sa construction même ! Je compte sur vous tous, faites attention une fois sur place, je ne veux pas déplorer de morts. Vous aurez également chacun une bille de signalement si jamais quelque chose tourne mal de votre côté, vous pourrez ainsi appeler en renfort vos camarades. Je vous demanderai alors à tous de privilégier ceci à l'arrestation de criminels. Il faudra agir vite, sans hésitation, c'est pourquoi les shinjins ne nous accompagneront pas. Je vous demande à tous d'être prêts dans deux heures à la porte est du village. Rompez ! »

Un peu incertaine quand à l'impact de son discours, Etsuko regarda quelques secondes les hommes qui semblaient assimiler les informations qu'ils venaient d'apprendre. Ils ne semblaient pas particulièrement enthousiastes, elle n'était pas spécialement une meneuse d'hommes sur ce point, il faudrait qu'elle y travaille encore avant de réellement parvenir à motiver les troupes. Réfléchissant un peu, elle en vint à la conclusion qu'un second discours simplement pour la motivation serait probablement de mise.

Elle alla elle aussi se préparer avec le duo restant, continuant de discuter avec eux de détails plus précis sur ce qu'ils allaient faire une fois sur place des marchandises et des criminels qu'ils allaient arrêter.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Pendant ce temps, Rinosuke Ichimaru était arrivé aux portes du domaine Chôkokû. S'y présentant comme un keijin du poste de police n°6, il demanda à parler à une autorité du clan, espérant alors pouvoir échanger avec elle et lui présenter un projet pour lequel la police avait besoin du soutient du clan. Après quelques longues minutes, il put finalement rencontrer un personnage assez connu du public comme étant une des membres principales du clan.

« Hajimemashite Chôkokû-san. Je viens à votre rencontre au nom de poste de police n°6. Nous souhaiterions avoir votre soutient pour une opération qui se déroulera cet après-midi. Nous n'avons pas besoin de combattants, simplement un projet de signaux à base de feux d'artifices à développer pour communiquer à distance et rapidement. Le dispositif serait simplement des billes d'argile à envoyer dans le ciel, qui exploseraient quelques secondes après leur activation. Est-ce que cela vous semble réalisable d'ici deux heures maximum, disons une cinquantaine de ces billes ? Dans tous les cas, je vous remercie de la considération de notre humble demande. Nous saurons nous souvenir de votre aide en cas de besoin, bien évidemment, pour Iwa. »

Ichimaru se redressa alors, le visage toujours sérieux. Il faisait partit de ces hommes qui faisaient passer le devoir avant tout et aujourd'hui, cette aide qu'il venait demander pourrait s'avérer vitale pour certains en cas de mauvais déroulement du plan.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1606-naari-etsuko-la-douceur-des-fleurs-termine http://www.ascentofshinobi.com/u563

[B/Libre/Solo] Récupération des Preuves {Guest : Chôkokû Diao}

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Tsuchi no Kuni, Pays de la Terre
Sauter vers: