Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

Âme détruite |Désertion|


Lun 27 Aoû 2018 - 13:41

Âme détruite.



La pluie ne cessait de tomber, alors que l'obscurité devenait de plus en plus omniprésente. Face à lui se trouvait la ville d'Ame, un endroit qui était bien loin de ce qu'il avait connu, mais cela n'avait plus d'importance, plus rien ne semblait compter à ses yeux. Sa vie allait changer, toute son existence venait d'être réduite en cendre, à cause d'une seule perte : celle de sa génitrice, de la femme qu'il aimait tant et qui avait rendu l'âme subitement. Une nouvelle qu'il ne supportait pas, une réalité qu'il n'acceptait aucunement, se refusant encore aujourd'hui à admettre cette perte tragique. Serrant les poings et les dents, il s'en voulait de ne pas avoir été plus proche d'elle, de ne pas avoir vu son comportement changer. Il se méprisait, il s'en voulait de n'avoir rien pu faire, il se sentait faible et indigne d'avoir été son fils. Tombant alors genoux au sol, des larmes coulèrent le long de ses joues avant qu'il n'hurle à la mort, torturé par cette terrible perte.

Une peine incommensurable, une souffrance qu'il ne pouvait contenir et qui le mettait plus bas que terre. Posant ses mains sur la terre mouillée, il laissait éclater quelques sanglots, ne supportant pas la mort de celle qui avait toujours été là pour lui et qui le soutenait depuis toujours. Méfiant et solitaire, il avait fourni de nombreux efforts en arrivant à Kumo et en essayant de se mêler aux autres. Une mission réussie, mais il n'avait suffit que d'un drame, d'une tragédie pour tout remettre en cause.

Toujours au sol, Yūsaku essayait tant bien de contenir cette rage, cette tristesse, mais cela semblait impossible à ce moment précis. Les sanglots devenaient de plus en plus rares, laissant cette fois-ci les larmes prendre la relève. Ce dernier sentait son coeur se serrer dans sa poitrine, conscient qu'il n'avait plus rien et qu'il était complètement perdu. Sa mère lui manquait terriblement et il s'en voulait de n'avoir rien vu venir et de ne pas avoir su la sauver. Cette dernière faisait tout pour cacher ses soucis de santé, si bien que son propre enfant n'arrivait même pas à voir qu'elle était au plus mal. Malgré cette évidence, l'ancien kumojin s'en voulait à en mourir et semblait perdre peu à peu le goût de vivre. Cela faisait déjà cinq jours qu'elle était décédée, mais son état ne faisait qu'empirer. La folie ne le guettait pas, mais le jeune homme avait perdu cette passion, cette détermination qui l'habitait et lui donnait la force d'être meilleur chaque jour et de croire en l'avenir.

La vérité était dure à entendre et à supporter pour celui qui venait de déserter son village. Un acte grave qui allait peut-être lui causer des problèmes, mais après tout il n'était qu'un genin et il était persuadé que personne n'avait réellement envie de s'embêter avec quelqu'un comme lui. Après une mission réussie avec brio, il décida de ne pas rentrer dans son village et de se défaire de ce lien qui était présent uniquement grâce à sa mère. Aujourd'hui, tout était différent et le jeune homme devait reconstruire sa vie, mais à quoi bon tout ce qui comptait pour lui avait disparu. Éreinté autant mentalement que physiquement, le garçon se mit alors à fermer les yeux et à s'endormir petit à petit, alors que la pluie continuait à tomber toujours plus violemment.

Son âme était détruite, réduite à néant par ce manque qu'il ne pouvait pas combler et qui le poussait à sombrer. Personne ne savait ce qu'il allait advenir, mais en tout cas plus rien n'était comme avant et c'est justement pour cela que la douleur du shinobi sans village semblait si forte. Couché à même le sol, laissant la pluie le tremper, il serrait dans sa main droite son bandeau de Kumo. Un objet qu'il affectionnait tout particulièrement, mais qui n'était plus que souvenir.

_________________


Dernière édition par Raishi Yūsaku le Mar 28 Aoû 2018 - 13:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3725-yusaku-end http://www.ascentofshinobi.com/t3906-raishi-yusaku-carnet

Lun 27 Aoû 2018 - 22:03







A me détruite | Capture de Yusaku | Bellone & Mars



De retour à Ame No Kuni, le jeune homme était accompagné de tout Seichi, mais ils avaient décidés de faire un tour des lieux, séparés en plusieurs groupe pour vérifier l’état du pays de la pluie. Il fallait s’assurer qu’il ne s’était rien passer de grave pendant leur longue absence à Kirigakure No Sato. Cette fois-ci, l’Aburame était accompagné de Bellone, Neiko ou Katsuko. Ainsi que de son coéquipier, son jumeau, son duo, son big brother. EL Mori Yukio, Mars. Le pays de la pluie était l’endroit où tout avait commencé pour Seichi, c’est là que le prince avait dû fuir, là ou Kagami avait dû fuir avec sa mère lui aussi. Un pays rongé par le mal, un poison qui détruisait tout un pays… Mais heureusement le souverain légitime du pays de la pluie avait refait surface et avec lui, une organisation de personne déterminé à rendre à Kadachi ce qui lui était dû. Le pays de la pluie lui revenait de droit, et avec lui aux commandes, Ame No Kuni deviendra un pays meilleur.

Continuant de marcher, la pluie éternelle régnait en maître sur ce pays. Il n’y avait aucun bruit. Toujours accompagnés de Yukio et Katsuko, le trio s’avançait dans ce pays qu’ils connaissaient parfaitement. Le pays qui avait vu naître Kagami Aburame…. Mais ce n’est pas tout, l’attaque de Kirigakure No Sato et son combat contre Watanabe Shiori lui avait fait comprendre quelque chose. Il devait devenir plus fort s’il voulait survivre, il ne devait pas avoir de pitié pour les ennemis du prince. Bien sur que Kagami pouvait faire preuve de compassion, c’est dans sa nature, mais tout ceux qui se mettront en travers de la route de Seichi, ou d’un des alliés de Kagami. Et il ne fera preuve d’aucune pitié. Kagami déteste voir les personnes auxquels il tient. C’est donc en marchant que Kagami voit quelqu’un, mais surtout… Ayant un bandeau du village de Kumo !!! Directement, Kagami prévient ses camarades.


" Mars, Bellone, mettez vos masques. Il y a un Kumojin. "



Sortant de l’ombre d’un coup, masque au visage, Kagami avait subitement changé de comportement. Il était peut-être dangereux, on ne pouvait pas prendre le risque de le laisser comme ça à Ame. Debout devant l’homme agenouillé, l’Aburame ne montrait aucun signe de pitié, de compassion envers cet homme. Il était un ennemi de Seichi, d’Ame No Kuni. Il devait protéger ses idéaux. Regardant Yusaku d’un regard noir, Juventas se tenait debout, près à agir au moindre mouvement. Selon ses paroles ou ses actions, il allait vivre ou mourir. Sa vie se jouait sur ce seul instant. Le déserteur de Kumo avait fait une grosse erreur en venant au pays de la pluie. Pays du prince Kadachi.

" Que fait un Kumojin sur les terres du prince Kadachi ? Vous n'êtes pas le bienvenue ici. Prêtez allégeance au prince ou mourrez. "


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lun 27 Aoû 2018 - 23:22

Il se faisait tard, Yukio marchait avec Kagami et Neiko sous la pluie toujours aussi drue et froide d’Ame. Trempé jusqu’aux os, le groupe patrouillait les frontières depuis un bon moment déjà.

Kadachi les avait envoyé ici de peur que des Kirjins les aient suivi après leur attaque sur le village de la Brume. Les chances que ce soit le cas étaient minces, le Collectif auraient probablement été alerté s’ils avaient eut des poursuivant, mais on ne pouvait jamais prendre trop de précautions.

C’est après plusieurs heures de calme plat qu’un cri résonna retentit de nul part. Ils l’avaient probablement tous entendu, sans trop savoir d'où il venait. Les yeux fermés pour plus de concentration, Yukio mima le signe du tigre. Il ne détectait qu’une seule source de chakra assez près d’eux pour avoir fait ce bruit. Le groupe la rejoint rapidement grâce à ses indications.

La personne qu’ils trouvèrent -un jeune homme- était à terre. Dans sa poigne, un bandeau ninja que Kagami avait reconnu comme celui de Kumo. Il est loin de chez lui...

Avaient-ils à faire à un déserteur, ou à un égaré? Dans tous les cas, ce shinobi avait l’air de souffrir, Yukio devait resté sur ses gardes. Comme on dit, les animaux blessés sont les plus dangereux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2790-seichi

Mar 28 Aoû 2018 - 0:08
Katsuko suivait le duo Mars-Juventas avec un air ennuyé. Elle qui avait eu l'habitude de Kaze et de son soleil torride ne se plaisait pour le moment pas énormément sous ces torrents d'eau permanents. Capuche rabattue sur la tête, elle allait avec eux vérifier les frontières est, celles vers laquelle les Kirijins étaient sensés arriver si jamais ils les avaient poursuivi jusque là. Elle en doutait sincèrement, aussi à ses yeux, ce déplacement n'était qu'une perte de temps. Mais elle avait besoin d'eux pour devenir plus puissante et elle doutait sincèrement, après avoir découvert l'accueil mitigé de Kiri face à une fille sortie de nul part, qu'Iwa ou Kumo l'accepte parmi eux.

Elle marchait dans la boue, recouverte de la tenue de Seichi, masque sous sa cape. Neiko baissait un peu la tête, attendant simplement qu'ils déclarent que c'était bon, qu'ils pouvaient rentrer pour se mettre à l'abris. Elle frissonnait un peu. Certes elle n'avait aucun problème avec le froid, mais l'humidité... Elle n'aimait pas ça. Elle avait déjà pu en faire l'expérience à Mizu no Kuni, mais ce pays était encore pire. C'était constant, pas de soleil, rien. C'était tout simplement pourri.

« On est bientôt arrivés ? Ça va durer encore longtemps ça ? J'aimerais bien enchaîner avec quelque chose d'utile personnellement, plutôt que vérifier si on a pas été suivis sur la moitié du continent par un village désorganisé au possible. J'ai eu le temps de les voir, mis à part boire, ils ne font pas grand chose. Enfin si, ils font les malins aussi. »

Les mains dans les poches, elle continuait d'avancer jusqu'à entendre soudain un faible cri. Elle fronça les sourcils. Cela venait de la direction où ils allaient. Le cri était à moitié couvert par la pluie, il était assez long, comme un cri de désespoir avalé par l'eau qui ruisselait en permanence sur le sol du pays.

« J'ai entendu quelque chose, ça vient de devant nous. Tenez vous sur vos gardes. »

Assez rapidement, le cri fut confirmé par l'image d'un jeune homme agenouillé au sol, bandeau à la main. Neiko avait mit son masque comme l'avait demandé son camarade, lui laissant le loisir de parler. Elle retint un soupir en l'entendant parler directement de tuer le Kumojin. Tout de suite, l'extrémiste de base... M'enfin, si ça l'amusait. En tous cas, elle ferait son job puis rentrerait au camp, qu'importe comment cela allait se finir. Bras croisé, un peu sur le côté et en arrière par rapport au duo, elle regardait la scène comme une spectatrice extérieure, tout en surveillant les alentours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine http://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues http://www.ascentofshinobi.com/u336

Mar 28 Aoû 2018 - 13:49

Âme détruite.



Réveillé par cette maudite pluie qui ne cessait de tomber, il se sentait faible. Grelottant presque de froid à cause de ses vêtements qui étaient complètement trempés, il comptait bien trouver un endroit où s'abriter. Ce climat était bien plus rude que celui du pays de la Foudre, mais qu'importe, il allait devoir s'acclimater à ce changement radical. Bien évidemment, il ne savait pas vraiment ce qu'il allait encore faire, mais pour l'heure il ne cherchait pas un nouvel objectif, mais bien de quoi pouvoir se reposer. Sa mère ne quittait pas un seul moment ses pensées, mais il n'avait pas le droit de la décevoir et savait pertinemment qu'elle le regardait de là-haut. Peut-être que sa décision de quitter le village ne lui plaisait pas, mais de toute manière elle ne pouvait plus rien faire, n'étant plus sur cette terre.

Triste, anéanti par la perte de cet être qu'il aimait par-dessus tout, il s'apprêtait donc à se rapprocher de la ville, avant d'entendre des bruits de pas. Comme par réflexe, il se retourna rapidement et c'est alors qu'il croisa le regard d'un homme masqué. Affaibli et résilié à son sort, il n'avait aucunement envie de se battre et de toute manière, il n'en avait plus la force. Accompagné de deux autres personnes, l'étrange personnage semblait froid envers l'ancien kumojin et l'obligeait même à se prosterner devant lui, afin d'avoir la vie sauve. Posant alors son regard sur son interlocuteur, son visage n'affichait aucune émotion, son coeur était détruit et plus rien ne pouvait réellement l'affecter. Plus rien n'avait de sens pour lui, tout s'effondrait et il prenait alors conscience à cet instant précis qu'il allait peut-être rejoindre celle qui avait toujours été à ses côtés.

— Mon nom est Raishi Yūsaku et je ne suis pas ici pour me battre, d'ailleurs je n'en ai plus la force. Je ne sais pas qui vous êtes, mais je n'ai aucune raison de me prosterner devant vous. Malgré le respect que j'ai pour chaque personne que je croise, il m'est impossible d'exécuter votre demande ou plutôt ce qui semble être un ordre.

Posant son regard sur le bandeau qu'il tenait dans la main, il ne tarda pas à la lâcher et à fixer de nouveau l'étrange groupe masqué.

— Je ne suis plus Kumojin, je cherche seulement un endroit pour me reposer et retrouver un sens à ma pitoyable vie.

Sans rien ajouter à ce qui avait été dit, il resta alors devant les inconnus, conscient que son refus allait peut-être lui faire perdre la vie. De toute manière, plus rien ne comptait et en finir ainsi n'était peut-être pas plus mal. Trempé et a bout de force, sa vision commençait un peu à se troubler, ce qui n'arrangeait rien.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3725-yusaku-end http://www.ascentofshinobi.com/t3906-raishi-yusaku-carnet

Jeu 30 Aoû 2018 - 11:06







A me détruite | Capture de Yusaku | Bellone & Mars



Malheureusement, Yusaku avait refusé le dilemme de l’Aburame, Kagami était un peu déçu. Il ne voulait pas prendre sa vie inutilement, mais cet homme devait être jugé. Ils allaient l’emmener devant le prince, Tenshu Kadachi. Seul le prince allait devoir décider de ce qu’il arrivera à ce jeune homme qui n’avait pas voulu prêter allégeance à l’héritier d’Ame. C’était vraiment dommage, il y avait très peu de chance que ce jeune homme reparte vivant d’Ame, et même si c’était le cas, il allait être traqué et tué par les Kumojins. Rallonger son espérance de vie de quelques jours ne servaient à rien. Autant faire la chose plus rapidement.

Avançant vers Yusaku, Kagami finalement derrière lui pour lui mettre un puissant coup dans sa tempe. Un coup très rapide mais qui gardait quand même toute la puissance dont disposait l’Aburame. Ce coup n’avait pas pour but de le blesser, juste de le faire tomber dans les bras de Morphée, histoire que Kagami et Yukio n’aient pas à le blesser et à lui faire comprendre qu’il n’y a pas d’issue possible et que les Mars & Juventas étaient beaucoup trop fort pour le déserteur de Kumo.

Portant Yusaku sur son dos, l’Aburame partit en direction de Kadachi. Histoire que le prince puisse trancher sur l’avenir de ce déserteur.


" Mars, viens avec moi, on le ramène au prince. Il décidera sur l'avenir de ce déserteur. Bellone, continue de patrouiller pour voir s'il n'y a pas d'autres inconnues. Et prends ça avec toi. "




Un petit nombre d’insecte sortit du corps de Kagami pour aller se tenir à côté de Bellone, au moindre danger, il reviendront prévenir l’Aburame qui pourra revenir en soutien pour aider Bellone à calmer les éventuels personnes se trouvant au pays de la pluie. Commençant à marcher en compagnie de Yukio, le déserteur de Kumo toujours sur son dos, Kagami soupira. Tout ça n’était que le début.

" Allons-y. "


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jeu 30 Aoû 2018 - 14:56

Un déserteur…

Oui, c’était l’explication la plus logique, après tout. Les chances qu’un ninja se rende ici par erreur étaient minces, voir nulles. Maintenant qu’ils connaissaient la vérité, qu’allaient-ils faire de lui? Le tuer, comme Kagami l’avait dit? C’était une décision lourde de conséquences, le prince aurait probablement voulu décider lui-même.

Avant qu’il n'ait pu intervenir, L’Aburame s’était déjà glissé derrière Yûsaku pour l'assommer. Sa frappe fut rapide et efficace, sans violence inutile.

"Joli coup."

Yukio était agréablement surpris de la retenue de son partenaire. Il avait eut l’impression que Kagami devenait de plus en plus sombre ces derniers temps. Peut-être que ça avait été une folie passagère.

Après avoir hissé le Kumojin sur son dos, Kagami demanda à Bellone de poursuivre la patrouille pendant qu’eux allaient voir le prince.

"Elle préfère qu’on l'appel Neiko," corrigea-il, alors que le groupe se séparait.

Elle le lui avait dit lors de leur première -et seul- véritable conversation. Ils étaient entré dans un discussion houleux que Yukio n’avait pas du tout apprécié. Depuis ce temps, il s’arrangeait pour ne pas lui adresser la parole. Ça ne l’empêchait pas de rester polie, elle était l’une des leur, jusqu’à preuve du contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2790-seichi

Jeu 30 Aoû 2018 - 16:55
Katsuko jeta un oeil rempli de dédain au jeune homme agenouillé au sol. Il était ridicule. Misérable. Une vraie larve. Elle n'avait même plus de mots pour décrire le dégoût qu'elle ressentait face à tant de faiblesse. Un lâche doublé d'un pleutre qui pensait pouvoir faire le malin à dire non à un ordre. Mais pour qui il se prenait cet abruti ? Heureusement, il se fit bien vite ramené à l'ordre par Kagami qui l'envoya dans les vappes avant de le prendre sur son dos. Neiko haussa les épaules, le trouvant ridicule, puis se détourna, observant les alentours.

« Vous le portez, je touche pas à ça moi. C'est ça. J'vais faire un tour. Allez-y, j'vous rattrape. »

Contrairement à Yukio elle ne releva pas le Bellone qui venait pour la seconde fois, juste ennuyée par la situation et la pluie qui ne s'arrêtait pas. Elle lâcha juste un "Tsss" d'ennui lorsque Mars aborda le sujet puis referma un peu sa cape sur sa silhouette frêle avant de reprendre une marche rapide pour aller surveiller les alentours. Elle partit donc en marchant rapidement, tournant un peu dans la zone. Elle aperçut alors un silhouette assez louche mais ne fit aucun mouvement vers elle, restant discrète au loin, un peu camouflée par la végétation. Détaillant un peu cette dernière, elle retourna alors en courant vers les autres pour les rattraper quelques centaines de mètres avant d'arriver à l'auberge pour présenter leur capture au prince. Elle ferait également son rapport à Jupiter sur le sujet après qu'il se soit occupé de l'ex Kumojin qui avait fait son caprice.

En rejoignant le duo, elle ouvrit la bouche juste quelques secondes, son masque encore sur le visage.

« Rien à signaler là bas. On est bons. Fais froid. »

Comme si elle allait leur donner l'info et les laisser se distinguer à sa place. Si elle voulait gagner toujours plus en liberté, il lui fallait se distinguer, et elle le ferait ainsi, sur le dos de ces deux crétins qu'elle n'appréciait pas, pas plus que tout le reste du groupe d'ailleurs. Aux yeux de Neiko, il n'y avait qu'elle-même qui comptait, les autres n'étaient que des marches prévues pour qu'elle les écrase de sa botte et les utilise pour s'élever plus encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine http://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues http://www.ascentofshinobi.com/u336

Dim 2 Sep 2018 - 21:27

Âme détruite





C’était une nouvelle journée noire pour le jeune prince de la Pluie, déchu de son titre, déchu de son meilleur ami. Alors que le projet du Collectif Amejin avançait de plus en plus rapidement, l’homme au yeux d’ambre ne semblait jamais satisfait. Son regard se perdait par la fenêtre de son repaire scrutant au loin, peut être s’imaginait-il les vagues de Mizu no Kuni ou peut être espérait-il un retour ? Impassible, le chef de Seichi ne semblait plus assez impliqué par son propre projet. Celui qui lui tient à coeur depuis son enfance et l’enfance de son meilleur ami. Cependant il fallait aller de l’avant pour tout ceux qui ont donnés leur vie sur le champ de bataille.


Alors qu’il était perdu dans ses pensées, Juventas et Mars entrèrent dans le repère avec un individu bien singulier. Le prince arrivait à lire dans ses yeux le même sentiment que lui avait enfoui au plus profond de son âme, cet homme et lui venaient sûrement d’endurer la même épreuve. Alors que Juventas faisait un rapport de la situation à Kadachi, ce dernier se crispa d’un coup. Son regard se ferma et une aura malsaine pouvait se sentir dans la pièce. Un ancien Kumojin qui venait se perdre sur les terre de Seichi. Un vive piqûre quant à l’impact des villages cachés sur la vie des Amejins et celle de Haiko. Instinctivement le prince venait d’accumuler une quantité phénoménale de poison en lui qu’il venait de relâcher sous la forme d’une énorme hydre possédant 8 têtes. Exaltant un poison paralysant ses dernières se montraient menaçantes envers Yusaku et tout ceux qui en approchait de trop près. Posé sur son trône le prince affichait un air macabre avant de prendre parole.


«Je n’ai nullement besoin de savoir qui tu es, par contre toi tu dois savoir une seule chose :  Sois tu me prête allégeance et tu deviens un citoyen du nouveau pays de la Pluie, par conséquent tu bénéficiera de ma protection. Sois tu choisi la mort pour t'être aventuré sur des terres loin des tiennes ninja.»



Au vu de l’état du prince la seconde option, la mort n’allait pas se faire sans douleur. Cependant le prince semblait faire preuve de compassion en lui offrant une place parmis ses nouveaux citoyens. Son rêve ne devait pas s’arrêter en aucun cas, tout le monde doit avoir droit à un pays où plus personne de devrait craindre la perte d’un être cher.


«Si tu choisi la premiere option, tu commences par nous livrer toutes les informations sur Kumo, ensuite tu suivra Venus pour la construction de son projet. Si tu choisi la seconde option dis moi où tu souhaite que l’on ramène ton corps.  »





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2660-tenshu-kadachi http://www.ascentofshinobi.com/u414

Lun 3 Sep 2018 - 13:51

Âme détruite.



Un mal de crâne horrible. Assommé par l'un des individus masqués, l'ancien kumojin venait à peine de reprendre ses esprits. L'assaillant n'avait pas été tendre avec lui et il ressentait les effets secondaires de cette attaque surprise. Regardant tout autour de lui, il remarqua alors très rapidement qu'il était désormais abrité de cette maudite pluie. Un climat bien différent du pays de la Foudre, mais qu'importe, Yūsaku se devait de tourner la page de cette ancienne vie et d'écrire un nouveau chapitre. Enfin, il espérait en avoir l'opportunité, car il se trouvait tout de même dans une situation bien délicate.

Reprenant peu à peu ses esprits, il faisait alors face à un homme qui semblait avoir un certain pouvoir. Bien qu'ignorant encore sa véritable identité, il s'agissait peut-être du fameux prince dont il avait entendu parler. Cet homme était doté d'une certaine prestance, bien que plutôt froid dans ses paroles, il n'avait sûrement pas de temps à perdre. Fixant alors le résidant du village caché de la pluie, il décida de s'avancer davantage, toujours en restant quelque peu méfiant. Malgré cette distance, il avait une chance de se racheter du premier refus en acceptant son offre. Après tout, sa vie sans sa génitrice n'était plus la même, mais cette main tendue le poussait quand même à faire le bon choix et à trouver une nouvelle voie. Arrêter de vivre n'allait pas faire revenir celle qu'il aimait par-dessus tout, il n'était pas le seul dans cette situation et il devait se battre pour survivre et se remettre sur le droit chemin.

— Je comprends.

Ignorant encore les réelles intentions de son interlocuteur, l'ancien kumojin semblait pourtant très attentif et prêt à accepter cette main tendue, à essayer de tourner la page. Ce n'était pas la fin, mais le début de quelque chose de différent. Quitter le village avait été nécessaire, puisque plus rien ne le retenait, n'étant attaché qu'à sa défunte mère. Sans elle, il ne servait plus à rien de se battre et de faire semblant d'être heureux au sein de Kumo. Le déserteur ne voulait plus subir, il était temps pour lui d'accepter et de suivre sa véritable destinée. Un plongeon dans l'inconnu qui l'effrayait, mais qui était nécessaire pour qu'il puisse retrouver une raison de vivre, une noble cause à défendre.

— Je ne connais rien de vous et pourtant vous n'hésitez pas à me tendre la main. Il me semble naturel de vous prêter allégeance et de devenir citoyen de ce pays. Pour être honnête, je ne sais pas vraiment ce que vous attendez de moi, mais je ferais tout pour vous rendre la pareille.

Reprenant légèrement son souffle, il avança encore plus près de l'homme tout en continuant à le fixer.

— En ce qui concerne Kumo, j'ai bien peur de vous décevoir, je n'ai que très peu d'informations cruciales. Cependant, si vous me le demandiez je ferais en sorte de vous rapporter quelque chose d'utile, je vous dois bien cela après tout. En tout cas, je vous remercie de votre générosité, même si je sais pertinemment que ce "cadeau" ne sera pas gratuit.

Saluant son bienfaiteur avec respect, il décida de reculer un peu. Une nouvelle vie débutait alors pour celui qui pensait que rien ne pouvait le sauver. Un peu sous le choc tout de même, il se demandait encore si ce qui venait de se passer était réel ou non. Peu importe ce qui allait se passer, cette main tendue, ce coup de pouce allait peut-être lui permettre de changer de destinée et de ne plus se lamenter à longueur de journée sur son sort. Sa mère ne devait pas être fière d'avoir un faible comme fils, elle qui lui disait toujours de se durcir mentalement afin de ne pas souffrir.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3725-yusaku-end http://www.ascentofshinobi.com/t3906-raishi-yusaku-carnet

Âme détruite |Désertion|

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Ame no Kuni, Pays de la Pluie
Sauter vers: