Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

[D/Libre] Bandits de grand chemin ?


Ven 31 Aoû 2018 - 14:35
Spoiler:
 


La missive était arrivée très tôt au domaine Nagamasa. Une mission lui était confiée afin de savoir si le jeune étranger était véritablement aussi enthousiaste que ça de servir le village ainsi que pour bien entendu le tester, lui et ses compétences sur le terrain, après tout il voulait rejoindre le Yamagenzo. La mission à vue d'œil n'avait rien de bien compliquer cependant, il restait sur ses gardes les arcanes du bushido y oblige. N'attendant pas une seconde de plus, il s'habilla très simplement, un ensemble noir, un gī plus précisément. Afin de faire honneur à la confiance que lui avait porter son frère adoptif Takumi, il décida de prendre sa lame, Sonkeisuruhito et laissa Masamune et Muramasa au domaine. Le jeune hyūga qui était venu lui apporter l'ordre de la mission lui indiqua les consignes à suivre dans les moindres détails, la route des caravanes se trouvait à l'Ouest d'ici. Musashi le remercia, le pria de prendre congé et s'en alla à son tour, d'un pas ferme et déterminé. 

***


C'est finalement après plus de deux heures d'intense marche que Musashi arriva sur les lieux de l'incident. Tout en continuant à inspecter les lieux du mieux qu'il pouvait, il alla en direction de la dernière caravane en date à s'être fait attaquer. L'assaut avait été donné tard la veille au soir, les victimes étant proche d'Iwa, elle avaient pu rapidement venir prévenir la capitale qui avait aussitôt décider d'envoyer le bretteur. La proximité en terme de temps de l'arrivée du samouraï et du délit était une aide non-discutable. À moins que les personnes responsables utilisait la téléportation il y avait peu de chance qu'elles soient réellement loin. Il commença calmement à regarder "la scène de crime" qui s'étalait devant ses yeux, il se devait comprendre ce que signifiaient les termes "Castor Nain" et "Loutre Argentée".. Peut-être qu'il trouvera des indices allant dans ce sens ici. Il n'y avait que des restes de caravanes encore renversé et en partie détruite, certaine avait anormalement leurs bois brûler, d'autre était littéralement scinder en deux. Il était évident qu'il y avait du ninjutsu derrière cela et pas que. Un simple homme seul ne peut renverser une caravane ou infliger de telles brûlures aussi "simplement". Les rares témoignages stipulant un groupuscule organisé à la tête de cela étaient consolidés par l'évidence des preuves qui se dressait aux yeux du jeune homme MAIS cela ne suffira pas pour rentrer au bercail, il ne disposait d'aucune information réelle et "inédite" lui permettant de mettre un terme à tout cela.

Avec une certaine facilité, il inspecta plus en profondeur les caravanes pour savoir ce quelles pouvaient transporter. Il ne tarda pas à trouver une réponse, des vivres. Les caravanes acheminaient des vivres pour Iwa, de toute évidence l'affaire devait êtes prise au sérieux, on ne pouvait laisser passer ce genre de chose au vu des catastrophes que cela pouvait provoquer. Hormis de très rares morceaux de nourriture, des fruits, tout avait été soigneusement vidé et récupérer. Ils avaient attaqué cette caravane pour ce nourrir entre autres. Une autre question pouvait se poser désormais, comment pouvaient-ils savoir ce que contenaient les caravanes à l'avance ? Plusieurs réponses pouvaient être miroité ; un traitre, de la corruption.. C'était trop vaste pour que cela suffise. De plus aucune indication de traces animales ressemblant à une loutre ou à un castor n'étaient visible sur le sol.. Des noms de code de toutes évidences. Musashi avait fait le tour des caravanes et aucun autre indice ou piste ne pouvait être travaillé quand soudain.. Une idée lui venu. Il n'y avait pas fait attention en premier lieu, mais maintenant cela devenait évident. Il se mit à scruté le sol avec une certaine attention, il n'avait pas vu d'empreinte animale, mais uniquement celle d'humains.

Il retraça alors les différentes traces de pas, certaine lui appartenait de toute évidence, d'autre, plus petite, était sûrement la possession du marchand itinérant/caravanier. Le sol était jonché d'innombrable traces, en analyser qu'une seule et la dissocier de toutes les autres serait beaucoup trop fastidieux et pourra mener à une perte de temps si cela ne menait à rien. Tandis qu'il tourna la tête pour se re penché sur les caravanes, du coin de l'œil, quelque chose était pleinement visible. Des traces de pas avaient été dissimulé ou plutôt certaine était complètement dissimuler (que Musashi ne voit pas)d'autre à moitié et certaine pas du tout. Un groupe à demi-organisé.. ? C'était une aubaine pour la future recrue, il semblerait qu'il y ait des incapable parmi ces mêmes brigands. Une cible en vue, il était désormais bien plus simple de trouver une potentielle direction vers où se tourner. Celle qui était le moins visible bifurquait sur la gauche, de ce côté, seule l'horizon s'étalait à perte de vue, tandis que celle qui semblait beaucoup plus visible continuait vers la droite en direction d'un petit mont rocheux non loin. De toute évidence, son choix fut très vite fait. Sa seule et unique main postée fermement sur le tsuka de sa nouvelle épée, il prit le chemin de droite. Au bout de quelques minutes, il se trouvait déjà en dessous du mont, qui n'était vraisemblablement pas très grand, une étrange cachette. Se servant de ses quelques dons sensoriels, il pouvait ressentir - pas précisément - une présence vers le sommet de celui-ci. C'est alors tout naturellement qu'il gravit tel un cabri le mont se servant toujours de son don afin de se repérer au mieux par rapport à ses cibles. Il n'était plus qu'à quelques mètres d'elles, le chemin devenait de plus en plus escarpé, mais la montée fut grandement facilité grâce au chakra. Musashi pouvait aisément percevoir une grotte. Sans aucun doute, il s'y était réfugié pour une raison. 



Un vent froid se leva sur les cinq compère quand Musashi apparut, il se trouvait face à eux dans la petite grotte, son corps érigeait en tant qu'obstacle à leurs fuites. Cette fois là, il ne posera pas de question et se contentera de remplir sa mission à sa façon. Une intense soif de sang malgré un profond calme transpirait du samouraï, tel une bête féroce, il était prêt à les cueillir. Les cinq délinquants furent surpris et légèrement effrayer, quatre parmi les cinq réussirent à se lever et à foncer - arme à la main - vers le nouvel arrivant tandis que le cinquième tomba au sol, prit d'effroi se blottit contre lui-même. Sa victime était toute choisie.  



D'un simple mouvement de poignet, la lame aussi blanche que la neige fut dégainer et prête à tuer. C'est avec plusieurs enchaînant de lame ressemblant fortement à une danse macabre que le samouraï se jeta sur les brigands. De toute évidence, leur intelligence était au même niveau que leurs talents au combat. Tout en parant et déviant avec aisance les différents coups qui fusaient vers lui, Musashi parvenait à scinder les différents membres de ces adversaires avec une facilité déconcertante, bras, doigts, avant-bras, tibias et autres volaient dans les airs, littéralement tranchés en deux. Toute cette agitation n'avait qu'un seule but, fragilisé encore plus la victime qui tétanisait. Voir les cadavres de ses anciens partenaires le terrifiait.. Ils avaient tous été tué si rapidement et facilement. Le samouraï au visage ensanglanté avançait à pas lent vers la dernière cible. Son sabre traînait sur le sol rendant la situation macabre, d'un simple geste circulaire la lame finie sa course à quelques millimètres du crâne du jeune délinquant. Le sourire chaleureux du samouraï restera à jamais graver dans l'esprit du jeune, il venait de faire un massacre, son visage était teinté du sang de ses victimes et pourtant ce sourire chaleureux ne disparaissait pas. Il n'y a aucun mort assez fort pour décrire l'effroi que subissait le brigand, les larmes ne tardèrent pas à couler, il supplia Musashi de tout son être de ne pas le tuer.


[Musashi] Je ne le dirai qu'une fois. Si tu me mens ou te tais ton sort sera bien pire que celui de tes compatriotes. Que sont "Loutre argentée" et "Castor nain" ? Où puis-je les trouver.

[Brigand] Je .. Je .. Oui.. Ne me tué pas s'il vous pla.. La lame possédant la clarté de la lune s'abattit sur l'un des bras de sa victime le scindant en deux. Elle poussa un horrible crie. Puis elle se soumit rapidement aux ordres claires de son geôlier ne voulant pas souffrir une seconde de plus. Ce .. sont nos chefs. I-ils se trou-trouvent à l'est d'Iwa , la base est souterraine, elle est dissimulé par une taverne. Pitié !

D'un revers de son bras, le tsuka de sa lame heurta la nuque de sa victime afin de la faire tomber dans l'inconscience. Musashi déchira un pan de la tunique de cette même victime pour lui faire un bandage, il ne voulait qu'il meurt à cause de l'hémorragie, il devait le ramener à Iwa pour avoir de plus amples informations. Il rangea l'arme de son frère adoptif et prit sur ses épaules sa victime afin de le mener au village. Le chemin du retour fut plutôt rapide et n'avait pas eu d'interruption ou quelconque fait important à souligner. Une fois devant ses supérieurs pour faire son rapport, il expliqua les diverses étapes qu'il avait eues et expliqua sa rencontre avec le brigand. Son rapport fut assez rapide, c'était bel et bien une bande organisée, on connaissait désormais la signification des deux noms de code ainsi que leurs positions. Musashi laissa le brigand fragile mentalement à ses supérieurs leur laissant la joie de le questionner et s'ils en avaient l'envie, de son côté les trois informations précédentes lui suffisait amplement pour passer à la suite.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3997-vagabond http://www.ascentofshinobi.com/u726

[D/Libre] Bandits de grand chemin ?

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche
Sauter vers: