Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

Rencontre enrichissante | Nagamasa Musashi


Sam 1 Sep 2018 - 1:04


La nuit allait tomber sur Iwagakure no Sato. Le Cœur commerçant se vidait rapidement, et les quelques rares marchands qui tenaient encore et toujours leurs boutiques commençaient à remballer. Aux abords des quartiers résidentiels, un jeune homme à la chevelure rousse marchait tranquillement, sans se précipiter, les mains dans les poches. 

Cet homme, c'était Hyûga Masamune. Le ninja d'Iwa s'en était allé de ses appartements, bien décidé à se dégourdir les jambes, tout en profitant du coucher de soleil qui s'émanciper derrière les hauts-plateaux, reconnaissable grâce à leurs pics détruits par les Chôkoku, et les débris fondus par la lave des Borukan. Masamune avait envie de satisfaire ses papilles gustatives, et c'est pourquoi il pressa le pas afin d'aller déguster son repas préféré : des ramens. Certes, vous pouvez me dire, qui n'aime pas les ramens ? En soit, c'est une bonne question. Cependant, ce plat atypique a bien la chance de séduire tout le monde... Arrivé non loin de son restaurant favori, l'Hyûga accéléra, son ventre criait famine.

Devant ledit restaurant, Masamune eut la surprise de constater qu'il n'y avait personne. Le jeune homme salua les propriétaires et le Chef, c'était un habitué et à vrai dire, il s'entendait bien avec eux. Depuis petit, il allait souvent chez Ukarichi-ramen, il s'était comme attaché à ce restaurant. D'ailleurs, il possède de nombreux tickets gratuits pour avoir contribué à la renommée de ce bistrot. Enfin, Masamune enleva son long manteau noir de jais, marqué par le symbole du clan Hyûga, le déposa sur l'un des quatre sièges devant lui et s'installa confortablement. Naturellement, le serveur du restaurant vint vers lui pour lui apporter un bol de ramen, connaissant les goûts du jeune Masamune. L'Hyûga le remercia d'un signe de tête et commença à déguster son repas. Puis, il se demanda ce que son frère jumeau pouvait faire en ce moment, mais surtout, est-ce qu'il était mort ?


Dernière édition par Hyûga B. Masamune le Dim 9 Sep 2018 - 4:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4093-hyuga-masamune

Sam 1 Sep 2018 - 13:41

Musashi avait passé la journée dans le dojo du domaine Nagamasa à pousser sa technique aux sabres à son paroxysme. Les secondes s'enchaînèrent pour devenir des minutes qui elles même se muèrent en de longues et intenses heures. La machine était infatigable, doté d'un mental d'acier à toutes épreuves, il lui en fallait beaucoup pour en venir à bout. Plus par envie de récompenser son corps qu'autre chose, il décida d'aller se ressourcer auprès d'un des meilleurs lieu de tout Iwa, Ukarichi-ramen. Bien qu'il commençait à faire tard, il n'y avait pas de doute concernant la possible ouverture du restaurant. Il tourné presque vingt-quatre heures sur vingt-quatre et avait un service optimal et chaleureux tel une famille. Il ne tarda pas à arriver quand de loin, il reconnut un hyūga - grâce à son manteau - celui-ci venait de le précéder dans le restaurant. Lui qui voulait être seul devant son bol à penser à ses futurs entraînements tous plus insolite les uns que les autres.. Cependant, il pourra en profiter pour parler un avec membre du clan des pupilles pales, faire des liens et surtout en apprendre plus sur eux et éventuellement leurs capacités. Takumi l'avait chargé de se faire accepter par cette nouvelle famille qu'était Iwa et bien qu'il n'aimait pas parler il devra faire avec.

[Musashi] Bonsoir à tous. Il s'assit au côté de Masamune. Nagamasa Musashi.

C'était sa façon de se présenter, l'étranger comme à son habitude n'était pas très loquace, le silence étant bien plus digne que les mots à ses yeux. Il déposa comme à son habitude ses lames sur le comptoir et commanda son habituel bol de ramen "simple". Pendant que le chef lui préparait la délicieuse nourriture, l'étranger se tourna auprès de son compatriote et avec son habituel sourire chaleureux, il l'interpella .. À sa façon. 

[Musashi] C'est rare de vous croisez ici, Hyūga. J'ai appris que les deux branches de votre clan n'exister plus, une nouvelle interessante.

Le bol fumant venait d'être déposé devant lui, d'un simple geste de son unique main, la droite, il se munit de deux baguettes toujours avec cette grâce et cette dextérité innée des samouraïs. Tel des lames extrêmement aiguisées, il attrapa une "poignée" insignifiante de nouille et s'en nourrissait. Son allure de tortue contrastait énormément avec son corps, solide et résistant. Il prenait énormément plaisir à manger de la sorte, apportant peu à peu l'objet de ses convoitises auprès de ses papilles. Il s'arrêta et dit tout naturellement. 

[Musashi] Genin je présume ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3997-vagabond http://www.ascentofshinobi.com/u726

Sam 1 Sep 2018 - 15:29


Masamune était plongé dans son bol de nouille, le bouillon de poulet lui plaisait plus que tout. Assis confortablement, il sortit de son plaisir lorsqu'un étranger salua le Chef. Cet individu s'était présenté sous le nom de Nagamasa Musashi. Ses longs cheveux noirs relevés au-dessus de sa tête, en queue-de-cheval, flottaient au gré du vent. Il s'assit à côté du Hyûga.

Bien qu'à son habitude très loquace, Masamune laissa le samouraï se présenter. L'Hyûga plissa les yeux, gardant sa nourriture entre ses deux baguettes. Il souffla sur ses ramens aux poulets, même si celles-ci ne connaissent tout simplement pas autant de respect que les ramens au porcin. À ce moment là, le Nagamasa venait de faire allusion au clan des pupilles pâles.

« Enchanté, Musashi. Je m'appelle Masamune et comme tu as pu le remarquer, je fais parti du clan Hyûga. Je viens ici depuis bien longtemps, c'est mon restaurant préféré. » Il sourit, puis se tourna vers son interlocuteur. « En effet, les deux branches de mon clan n'existent plus fort heureusement. »

L'Iwajin faisait parti de la Soke, bien qu'autrefois, il était membre de la Bunke. Il fut simplement élevé à la branche principale, en raison de son implication et de sa maîtrise du Byakûgan. L'Hyûga détestait. Non. Il abhorrait le sceau qu'on lui avait posé lorsqu'il était plus jeune. Il était soumis et ne peut à présent tolérer les injustices en ce monde.

« Je suis un Genin, oui. Mais parlez-moi plutôt de vous, je ne vous ai jamais vu dans la cité rocheuse. Pourtant, vous devez savoir que le clan des samouraïs et des pupilles pâles sont très proches. Hyûga Nagamasa Takumi, le chef de mon clan, fut adopté jadis par Nagamasa Yoshitsune, l'actuel chef de clan des samouraïs et Sandaïme Tsuchikage. »

Masamune prit une tranche de poulet dans sa bouche, et la mâcha calmement, toujours avec cette délicatesse et cette dextérité hors-paire. Il jeta un dernier regard vers son acolyte, intéressé.


Dernière édition par Hyûga B. Masamune le Dim 9 Sep 2018 - 4:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4093-hyuga-masamune

Sam 1 Sep 2018 - 19:26

Hyūga Masamune. De toute évidence le destin faisait bien les choses, comme toujours, tomber sur un shinobi qui portait le même prénom que son arme, cela le fit sourire encore plus. Tout en continuant de manger Musashi l'écoutait d'une oreille attentive, son interlocuteur semblait heureux que les branches n'existent plus au sein de son clan. Le jeune samouraï quant à lui avait un avis bien particulier sur le sujet, mais ne préféra pas la révéler de peur de heurter ce nouveau compagnon. Tout le monde n'avait pas la même vision des choses après tout.

[Musashi] En savoir plus sur moi ? Hm.. Je ne suis qu'un simple homme qui est arriver il y a deux trois jours au village, pour la première fois. C'est une histoire longue. Oui, nous nous connaissons quelque peu moi et Nagamasa Hyūga Takumi. 

Le jeune samouraï ne connaissait pas du tout l'histoire de Takumi, bien que c'était grâce à lui qu'il était là. Il en avait appris un peu plus sur lui grâce à ce Masamune. Il avait été adopté par le shodaime. Nul doute que tout cela n'était pas sans raison. De ce qu'il avait pu apercevoir, le Fils du Vent était fort, pour être adopté de la sorte, il a dû marquer son nom dans l'histoire du village.

[Musashi] Je suis intrigué. Vos pupilles pales, beaucoup de légendes et mythes en parlent, mais quelles sont leurs réelles potentielles ? Pourrais-tu éclairer ma lanterne, toi qui est né ici, peux-tu me parler des divers clan d'Iwa et m'expliquer leurs histoires ? Éventuellement, celle du village en lui-même, c'est un sujet qui m'intéresse grandement.

Musashi s'accouda du mieux qu'il pouvait avec son avant-bras gauche sectionné, son sourire toujours présent, il espérait en apprendre davantage sur Iwa, en tant qu'étranger et pour mieux d'adapter au village, c'était la seule solution.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3997-vagabond http://www.ascentofshinobi.com/u726

Sam 1 Sep 2018 - 23:23


D'après ce que venait de dire le samouraï, celui-ci était nouveau à Iwa. Pas étonnant que Masamune ne l'avait encore jamais vu dans le village – un visage ne s'oublie pas aussi facilement. Le Nagamasa ne souhaitait pas divulguer son passé, mais soit, Masamune allait lui forcer la main. Pour sûr, ce n'était pas vraiment le moment, préférant laisser "couler l'eau sous les ponts..." Il avait rencontré Takumi, son sensei depuis peu. Certes, il n'avait pas encore fait de mission ensemble, mais il l'avait pris sous son aile.

Le bretteur s'intéressait donc à la capacité spéciale des Hyûgas à savoir : le Byakûgan. Beaucoup ont tenté jadis de s'approprier les capacités du Byakugan, ce qui le rendirent très convoité. Musashi cherchait à s'informer sur les clans qui peuplait Iwa. Il est vrai que l'information est le nerf de guerre et si le samouraï devait collaborer avec les Iwajins, il devait en savoir un peu plus sur eux et leurs capacités.

« Bien, je vais t'en apprendre un peu plus sur le village, et notamment sur "pupilles pâles" de mon clan. Tout d'abord, laisse-moi t'expliquer brièvement l'histoire de cette terre que tu foules actuellement. À la base, Iwagakure no Sato était appelé Rokkusu. Déjà à l’époque, ce village représentait parfaitement l’esprit de cette nation calme et commerçante. Suite à l’afflux de nombreux shinobis et de grands clans, le village fut rénové et s'agrandit jusqu’à devenir une véritable cité militaire. Son expansion fut telle que ses frontières touchaient presque les montagnes, d'où son nom désormais : le Village caché de la Roche. »

Masamune prit le temps de s'hydrater avant de reprendre calmement.

« J'ai vu naître Iwa , cité rocheuse et prospère où le commerce est roi. On pouvait lire sur son visage qu'il était fier de cela. Beaucoup de clans virent le potentiel de la région d'Iwa, car le désir de l’action les incita à rejoindre ce projet. Originaire du Pays du Feu, mon clan fut l'un des premiers à quitter le conflit qui éclata dans Hi no Kuni lors du départ des Nara pour le Pays de la Foudre. D'ailleurs, Iwa est alliée avec le Village caché des Nuages : Kumo. »

Il regarda le samouraï de ses yeux immaculés.

« La capacité de mon clan est le Byakûgan. C'est un Dojutsu, caractérisé par notre fameux iris blanc. Le Byakûgan est très convoité, et reconnu à travers tout le Yuukan, malheureusement. Nombreux furent les gens qui fomentaient de nombreuses machinations contre nous afin de s'approprier les secrets de nos pupilles blanches. En effet, ce Dojutsu permet à son utilisateur un champ visuel proche des 360°, mais sa plus grande aptitude est de voir le chakra et donc, les Tenketsus. » Masamune s'arrêta là. « Si tu souhaites plus d'informations concernant les clans du village dans leur généralité ainsi que la géopolitique du monde, je peux t'aider. » L'Hyûga en avait peut-être trop dit, mais il se devait de passer par là.





Dernière édition par Hyûga B. Masamune le Dim 9 Sep 2018 - 4:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4093-hyuga-masamune

Dim 2 Sep 2018 - 5:30

Musashi écoutait avec grande attention son camarade lui parler, il avait une certaine allure, une prestance non-négligeable. Les manières nobles des Hyūga découlaient de ses mots et de son attitude, nul doute qu'il devait sûrement provenir de la Soke ou du moins l'ancienne branche principale. Les informations qu'il allait recevoir resteront bien entendu graver dans sa mémoire, c'était une aubaine non-négligeable pour lui. Les rares informations que Musashi connaissait à propos d'Iwa venaient d'être confirmé, et même approfondie, en tant qu'Iwajin de naissance, Masamune connaissait beaucoup de chose. Et dire que ce village n'était rien à l'origine, hormis un paysage rocailleux.. La puissance des shinobi est clairement sans précédent. "Rokkusu" était le nom de la capitale à l'origine, il se demandait bien pourquoi un tel changement avait eut lieu, mais préféra se taire, ce n'était pas si important que cela.

Tout en mangeant calmement et lentement, le jeune homme l'écoutait avec beaucoup d'intérêt. Il avait eu aussi certains échos entre différentes personnes avec qui il put avoir de certaines discussions propre aux nouvelles origines de son clans. Les Hyūga auraient décider de fuir ou plutôt de migrer de leur forêts. D'ailleurs lors de son périple à Hi no Kuni, il avait pu passer près lieux du clan et même dormir la nuit dans une habitation Hyūga abandonnée depuis des années. Iwa serait donc allié avec l'autre village prénommer Kumo.. De toute évidence il ne connaissait pas grand chose sur le monde ninja hormis le condensé de faits essentiel qu'il avait pu apprendre par-ci et par là.

N'étant pas un très grand bavard, le jeune samouraï buvait les propos de son cadet, c'était une mine d'informations incroyable, nul doute que de son côté Musashi avait de nombreuse questions. Si ce qu'il disait était vrai, il était évident de comprendre l'intérêt que d'autre pouvait porter à leurs égards, voir à 360°, le système chakratique et les "Tenketsus ", c'était une pupille effroyable, transpirant une puissance certaine. 


[Musashi] Oui, j'aurais aimer que tu me parles des différents clans du village. Je ne te cache pas que le géopolitique m'intéresse énormemet. D'ailleurs j'ai cru comprendre qu'il y a eu des conflits entre Iwa et Kiri ainsi que certains assauts .. Est-ce vrai ? Les liens entre Iwa et Kumo sont toujours d'actualités ?


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3997-vagabond http://www.ascentofshinobi.com/u726

Dim 2 Sep 2018 - 19:40


« Bien. Comme je viens de te dire, certains clans furent séduits par l’environnement de Tsuchi no Kuni et donc de Rokkusu. À la base, trois grands clans furent les fondateurs du Village caché de la Roche : mon clan, les Hyûgas, reconnus pour leur dojutsu et leurs arts martiaux. Cependant, tu as certainement remarqué que dans les hauts-plateaux, certains pics de montagne sont difformes ou fondus. Il soupira. C'est l'oeuvre du clan Chokoku et du clan Borukan. »

L'Hyûga laissa le temps au samouraï d'enregistrer toutes ces informations, il devait retenir ce que Masamune s'apprêtait à lui dire. 


« Les Chôkoku sont des ninjas sculpteurs de minerais et d’argile. Ils sont les plus attirés par le commerce et l’art dans le village. Ils se sont installés ici il y a cinq ans lors de la transformation de Rokkusu en Iwa. Actuellement, le chef du clan ou plutôt la cheffe est Chôkoku Diao. Elle a la main-mise sur tout le Coeur commerçant, et elle est devenue une Hyûga en épousant Takumi. »

Masamune trouvait cette union assez drôle et pourtant, il aimait bien le caractère assez fougueux de la Chôkoku.

« Enfin, il y a le clan Borukan. Pour être honnête avec toi, ce sont des guerriers hors pairs, mais ce n'est pas tout. Certains disent que leur caractère brûlant, parfois excessif, contraste assez bien avec celui de mon clan. D'ailleurs, l'ancien Tsuchikage est un Borukan, c'est lui qui dirige le clan actuellement. Il sourit, repensant au colosse qu'est le Nidaime. Tu le rencontreras en temps et en heure. »

Le Village caché de la Roche n'était pas en reste. Avoir de puissants atouts militaires, une protection naturelle grâce au large plateau entouré des nombreux monts, ainsi qu'une réputation de village calme et commerçant, il est important de considérer ce qu'elle est finalement devenue : un havre d’équilibre. 

« Concernant notre alliance avec Kumo, oui, elle est toujours d'actualité. Suite aux récents événements qui ont chamboulé le monde, comme tu dois certainement le savoir, Iwa se restructure peu à peu : militarisation intensive, sécurisation des frontières ou encore recherche de nouveaux alliés, attends-toi à avoir une place de choix aux premières loges vis-à-vis des changements du Monde. »

Masamune n'avait pas parlé du clan Nagamasa, il espérait que le samouraï se fasse une idée de son propre clan.



Dernière édition par Hyûga B. Masamune le Dim 9 Sep 2018 - 4:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4093-hyuga-masamune

Lun 3 Sep 2018 - 4:14

Musashi avait bel et bien déjà fait un tour dans les hauts-plateaux du village. Le paysage cerné par d'innombrable reliefs donnait un dégrader de nombreuses couleurs qui se reflétait sur ces monts quand l'astre irradier de sa superbe beauté. C'était d'une beauté absolue. Mais le soupire de son interlocuteur démontrait un agacement ou tout autre sentiment similaire par rapport aux actes des deux clans qui défigurèrent les montagnes. L'Hyūga devait avoir sûrement un profond attachement pour son patrimoine et c'était compréhensible. Tout en mangeant, ses oreilles étaient complètement prête à en savoir plus, cette quête de connaissance infinie et ce goût du savoir ne le quittera sans doute qu'à sa mort. 

Masamune lui expliqua d'une très belle manière les principaux points qui caractérisaient les deux plus grands clans du village, chef de clan, attributs affinitaire héréditaire et caractère, tout était décrit simplement, sans rentrer dans des détails trop complexe et superflue, il était allé directement à l'essentiel et cela lui plaisait. Il en apprit d'ailleurs un peu plus sur Takumi. En plus d'être Sotaichō, d'être le Kage de substitution, d'être le chef de son clan et d'être le fils adoptif de la plupart des Tsuchikage, ce dernier était aussi le mari du chef de l'un des clans les plus affluents de tout le village. Une chose était sur, il avait bien réussi ça vie le bougre.


[Musashi] Quelque chose me chagrine néanmoins. J'aurais aimé t'entendre parler du clan Nagamasa, bien que j'en fasse partie intégrante depuis ma naissance et je l'espère jusqu'à ma mort. Tu peux te douter qu'au bout d'une décennie entière, tout cela soit flou pour moi. Je ne te demanderais pas une description, mais plutôt un avis. Comment tu les vois ? Quels sont les sentiments qui te vienne à l'esprit quand l'on te parle de ce clan.

Une question simple mais extrêmement importante. Le fait de demander ce que son clan signifiait pour un non-samouraï n'était pas anodin. Un samouraï vit et meurt pour ses principes et vertus, si celui-ci s'en écarte alors, il ne pourrait être considérer comme tel. Il voulait donc juste connaitre sommairement l'image des Nagamasa à travers les yeux du peuple. Il est grandement important de savoir ce que les gens ressentent de vous, non pas pour se vanter ou être narcissique, mais surtout afin de ne pas s'écarter du but initiale. Continuer à avancer dans un sentier que l'on appelle "la vie" sans s'écarter des préceptes du bushido. Si les propos de Masamune étaient aussi vrai que ceux qu'il laissait transparaitre, alors ce serait une magnifique et très importante nouvelle. Bien entendu, aux yeux de l'étranger, les propos de son collègue ne pouvait être mensonge. Takumi suivait les principes du bushido. Si ce dernier devait choisir un homme pour qu'il intègre son équipe, il n'y avait pas de doute possible, l'élève devrait posséder de grande vertus. De plus en vue de tout ses propos, le mensonge était surement bannie de ses actes. Le samouraï ne pouvait que remercier son jeune cadet pour toutes ses précieuses informations qu'il n'oubliera pas de sitôt. 

[Musashi] Je te suis grandement reconnaissant. Tu m'as appris énormément. Que dois-je faire pour te remercier ? Pas de politesse ou de bienveillance mal placé, ne décline pas mon offre et saisit là.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3997-vagabond http://www.ascentofshinobi.com/u726

Dim 9 Sep 2018 - 4:09


Nagamasa. Pour la plupart des gens ennemis d'Iwa, ce nom inspirait la crainte, la peur et le désarroi dans le cœur de ces individus. Cependant, dans le Village de la Roche, les Nagamasa étaient vus comme des hommes de confiance, des guerriers respirant de courage, hardiesse et de témérité dans l'art du bushido. Ne pas connaître l'histoire d'Iwa était une chose, mais celle de son clan, c'en était une autre. Masamune voyait les samouraïs comme des guerriers se conformant à des règles strictes, comme le bushido, mais aussi obéissant à leurs propres codes.

« Pour être honnête avec toi, j'ai toute confiance aux samouraïs de la Roche. Même si certaines de leurs décisions peuvent être perçues comme biaisée par l'ensemble d'une minorité, indéniablement, je suis persuadé qu'ils œuvrent pour le bien de tous. Il leva la tête vers le ciel.Cependant, je ne suis pas dupe. Je sais que tout n'est pas noir ou blanc et que, beaucoup ne sont pas aussi bienveillant qu'il aime le laisser croire. »

Cette déclamation, bien qu'assez claire, visait le Nagamasa. C'était une réponse simple, mais pertinente. Musashi était-il un homme de confiance, sur qui l'on pouvait compter, toujours présent dans les bons comme dans les mauvais moments ou tout simplement un être vil et sans scrupule ?
À vrai dire, Masamune avait sa petite idée là-dessus. Le samouraï semblait être une personne complémentaire, dans la dualité du jour et de la nuit. Un être vivant au jour le jour, sans qu'on lui colle une étiquette, comme d'autres s'amuseraient à le faire.

« Tu souhaites savoir ce que je pense de toi, hm ? L'Hyûga le regarda dans le blanc des yeux. Musashi Nagamasa, tu me fais rappeler que dans l’univers comme dans la vie, rien n’est jamais absolu, soit tout noir, soit tout blanc. »

Le pupille pâle fixait le samouraï d'un regard intense que l'on croirait capable de sonder l'âme de n'importe quel individu.

« Me remercier ? Voyons l'ami, je t'ai juste aidé comme n'importe quel Iwajin l'aurait fait. Si tu insistes tant, je veux bien un autre bol de ramen... j'ai une faim de loup ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4093-hyuga-masamune

Dim 9 Sep 2018 - 19:05


Rencontr enrichissante

Hyūga B. Masamune


Tout en buvant d'une simple traite son bol de nouille, le samouraï écoutait son interlocuteur avec intérêt. Depuis sa tendre enfance, depuis l'exile du pays du fer à celui de la terre son clan, sa famille n'avait pas changée. Un sourire de satisfaction éclipsa une partie de son visage. Les fines et fière lames qu'étaient ses cousins et cousines étaient toujours les apôtres d'un honneur révolu pour bon nombre de shinobi de nos jours.
Oh tu penses donc que je ne suis pas bienveillant, n'est-ce pas Masamune ?
Un air malicieux se dessina sur son visage, il n'était pas rare de lui coller des étiquettes, ressemblant fortement à un rōnin, il errait depuis fort longtemps maintenant. Heureusement que l'homme s'était rattaché à ses vertus sinon de toute évidence il serait devenu un être vile comme le disait si bien cet iwajin. Mais c'était très mal connaitre le jeune homme de dix-neuf automnes, à la manière de sa lame, il possedait deux faces étroitement lié ne formant finalement qu'une seule et même lame. La première des face était sa maitrise du kenjutsu ou plus exactement la maitrise du bushido tandis que l'autre étaient ses valeurs. Qu'il n'échangerait d'ailleurs contre rien au monde mais cela .. Son collègue le découvrira bien assez tôt.
C'est donc ça. Tu ne sais pas me situé finalement, ta raison balance entre est-il une bonne personne, une mauvaise ? Difficile à dire.
C'était une question très pertinente du jeune hyūga. Il avait su toucher un point important et pas des moindres. Qu'elles étaient les inspirations de ce samouraï ? Venir dans un village qui n'est pas le sien dans un but obscur, ne même pas connaitre les differents clan ou histoire de la ville. Et en prime dire ouvertement qu'il ne connaissait pas bien le clan Nagamasa. D'où pouvait-il provenir ? Se jouait-il de lui depuis le début ? Surement beaucoup de questions pour très peu de réponse. Il n'avait d'ailleurs pas étaler son passé ce qui était tout autant suspicieux.
Que dirais-tu d'apprendre à me connaître plus profondement ? Avec un entrainement par exemple, une prochaine fois ? .. À moins que tu souhaites me tester dès à présent.
Aussitôt dit, aussitôt fait. Le jeune samouraï venait de payer leurs deux consommations de nouille et avait même rajouter un surplus pour un éventuelle autre bol.. Comme convenu. Allait-il le suivre ou préféra t'il s'empiffrer, telle était la question. Il ne se retournera pas pour le savoir, il venait de lui laisser une chance, à lui de la saisir. Ses pas étaient clairs et determiné, il se rendait en direction des hauts-plateaux afin de s'entrainer pour digéré, seul ou à plusieurs.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3997-vagabond http://www.ascentofshinobi.com/u726

Lun 10 Sep 2018 - 19:13


Nagamasa Musashi était bel et bien un curieux personnage. En somme, difficile à cerner.
Le samouraï était doué avec les mots et ça, l'Hyûga l'avait compris. Masamune indiqua au cuistot de mettre son bol de nouille de côté, il se leva de manière nonchalante, puis suivit le rônin jusqu'aux imposantes montagnes qui bordaient Iwagakure no Sato.

~
Arrivé sur les Hauts-Plateaux, l'Iwajin dévisagea son adversaire. Ses cheveux roux flottaient au gré du vent, sa posture était celle d'un homme prêt à relever tous les défis. Sa stature nourrissait l'appréhension et son visage inspirait le calme. En effet, le samouraï qui se trouvait en face de lui débordait de classe, il avait une rare prestance que peu d'homme possède. Si Masamune voulait connaître un peu plus ce Musashi, il se devait d'en passer par là.

« Bien, ne retenons pas nos coups Nagamasa. Montre-moi ce que tu as dans le ventre ! »

Le pupille pâle allait directement droit au but. Son faciès n'inspirait pas la crainte, mais c'était celui d'un homme déterminé. Mains le long du corps, prêt à réagir, l'Hyûga attendait que son adversaire frappe le premier. Prudence est mère de sûreté.


Post court pour marquer le début du combat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4093-hyuga-masamune

Lun 10 Sep 2018 - 19:50
La samouraï arriva finalement au sommet de l'un des nombreux hauts-plateaux bordant le village. Il n'a pas regarder derrière lui durant tout son trajet, une façon de garder l'honneur intact de son camarade si ce dernier ne venait pas avec lui. Mais fort heureusement pour les deux hommes, Masamune l'avait accompagner en silence jusque là.

Il se tourna finalement après quelques pas pour marquer la distance entre les deux hommes. Son jeune compatriote venait de lui ôter les mots de la bouche. Il pensait tout deux à la même chose, c'était une bonne façon de faire connaissance voir même la meilleur.

Le samouraï étant un homme de peu de mots n'acquiesça que d'un simple signe de tête. Avec une certaine lenteur et une force "profonde" le jeune vint se mettre en position défensive ; genoux légèrement plié permettant un appuis plus puissant, la poitrine vers l'avant abaissant drastiquement son centre de gravité, sa main droite posé sur le tsuka de son arme, la gauche l'accompagnant que par habitude. Il avait effectué cette position toute sa vie, la connaissant désormais par coeur, il montrera à son interlocuteur l'étendu de sa passion et ses véritables intentions ; protéger Iwa comme ses pairs.

Mais avant cela, il devait donner au jeune une leçon. Son chakra se diffusa peu à peu dans l'air de manière pulsé et continue.. Un léger vent froid vint apparaitre de nul part pour caresser la peau de l'homme aux pupilles pale mais ce n'était pas tout.. Un sentiment macabre pouvait être clairement ressentit du côté du samouraï. Une envie de tué et une soif de sang incommensurable, cette sensation était telle qu'elle pouvait être limite "toucher". Derrière cet incommensurable envie de sang se distinguait un visage d'un calme profond. Musashi était concentré, les yeux fermement ancré dans ceux de son adversaire.. Il ne se retiendra pas et il était prêt à cueillir son confrère. Tout cela bien qu'amicale était loin d'être un jeu.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3997-vagabond http://www.ascentofshinobi.com/u726

Dim 16 Sep 2018 - 2:25


Le rouquin le savait parfaitement : son adversaire n'allait pas y aller de main morte.
D'abord, il s'était mis en position défensive. Ensuite, il y avait eu un calme profond qui s'était installé dans les hauteurs du Village de la Roche. Si limpide, comme Nagamasa Musashi. Foudroyant du regard, imposant par son charisme, Masamune pouvait ressentir cette envie meurtrière et ce calme absolu.
L'aspect du samouraï l'intimidait, car même en plein combat, son visage restait toujours impassible.
Un léger frisson vint lui parcourir le dos.

L'Hyûga allait enfin voir de quoi le samouraï était capable, mais ce sera à lui d'attaquer en premier. Le samouraï avait posé sa main sur le tsuka de son arme, attendant donc que notre protagoniste vienne le chercher.
Du fait, le rouquin entreprit une course rapide en direction de son adversaire, zigzaguant de part en part sur la terre aride des Hauts-Plateaux. L'air froid frappait son visage, la touffe rouge qui le coiffait s'agiter face au vent. Masamune allait de gauche à droite, essayant de déstabiliser son adversaire et de l'empêcher de prévoir son coup. Ce qui était sûr, c'était que Musashi devrait riposter, inévitablement.

Alors, dès qu'il fut à sa portée, l'Hyûga bascula sur le flanc gauche de l'épéiste. Il espérait que sa course imprévisible l'avait déstabilisé, même si ce n'est que légèrement. Le roux serra le poing et tenta de frapper son opposant. Si celui-ci parvenait à contrer cette attaque, un puissant coup de pied chargé d'une vague de chakra serait prêt à le cueillir une fois de plus.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4093-hyuga-masamune

Dim 16 Sep 2018 - 18:07
Masamune résistait à son aura, c'était une bonne chose. Il pourra finalement s'y donner à coeur joie. Comme chaque début d'entraînement le samouraï la libérait afin de juger son adversaire. Y résister signifiait le début de l'entraînement tandis qu'y succombait y mettait un terme.

Son adversaire ne tarda à courir en sa direction, zigzagant au gré du vent ce dernier voulait sans nul doute rendre sa course imprévisible cependant c'était très mal connaitre le samouraï toujours très calme, il attendait un mouvement précis de son adversaire pour commencer l'assaut, à son tour. Quand l'Hyūga vint frôler le flanc gauche du jeune homme une puissante bourrasque le repoussa au loin venant se dresser tel un mur entre la pupille pale et le bretteur. Mais ce ne fut pas tout ..

Appuis solide. Une puissante impulsion de ses pieds contre le sol et le samouraï fonça à tout vitesse en direction de l'homme. Son corps "plongeait" vers l'avant tandis que d'une main habile il dégaina sa lame provoquant un léger crissement dans l'air - suite au mouvement - l'air ambiant semblait se canaliser très rapidement autour de la lame. Le flot impétueux rendait l'arme beaucoup plus tranchante qu'à l'accoutumée tandis que sa vitesse d'exécution était nettement augmenter. Tout cd passa très vite entre le moment où il dégaina, que le flot apparu et que la lame venait d'entamer sa course en direction du buste du jeune. Un coup descendant en transversale, la course de la lame ne toucherait aucun point vitaux si cette dernière venait à pénétrer la chaire. Bien qu'il avait prévenu qu'il ne se retiendrai pas il était quand même obliger de le faire. Certes ses coups étaient rudes mais jamais mortel du moins pas avec ses alliés.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3997-vagabond http://www.ascentofshinobi.com/u726

Dim 16 Sep 2018 - 23:59


Le samouraï fonçait directement sur l'Hyûga. Il n'avait que très peu de temps pour réagir, et tout s'enchaînait rapidement. D'abord, Musashi avait dégainé son arme, dont le bruit avait laissé des « crispations » dans l'air. Le roux se devait de réagir vite ; très vite.

Instinctivement, l'Hyûga activa le dojutsu de son clan : le byakugan. Dès lors, ses pupilles devinrent plus distinctes et les veines de ses tempes durcirent rapidement. À présent, Masamune avait une vision proche des 360° et il pouvait prévoir les gestes du samouraï. Du fait, quand la lame du bretteur vint terminer sa course sur le pupille pâle, celui-ci esquiva de justesse le sabre d'un mouvement bref à l'aide d'une technique de Fûton, mais il fut quand même touché, en ayant le bras gauche tailladé.

Alors, emplis de l'adrénaline, il glissa sur le côté droit de Musashi, et le frappa violemment du pied. Ainsi, l'onde de choc infligeait par le coup pourrait causer des dégâts internes au samouraï - mais dans le cas échéant, elle repousserait le bretteur quelques mètres plus loin.

Masamune se tenait le bras, le sang coulait sur son bras. L'adrénaline se fit ressentir, et emplit d'une témérité sans faille, il beugla :

« Pour Iwa ! »

Ces mots, Musashi Nagamasa devait les imprimer au plus profond de lui. À présent, il n'était plus un vagabond, mais un shinobi du Village caché de la Roche.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4093-hyuga-masamune

Lun 17 Sep 2018 - 17:53
Son camarade avait finalement éveiller ces fameuses pupilles, il commençait à le prendre au sérieux c'était déjà un bon point du côté du nouvel iwajin, Musashi. Son confrère avait contrer sa lame mais c'était un mouvement prévisible de la part se ce dernier. Une lame de vent avait fusé suite à son contre venant taper violemment son bras gauche. Grace à la déviation précédente le bras n'étais pas couper mais la taillade était profonde. Musashi inclina légèrement sa tête en signe d'excuse, il était peut être aller un peu trop loin avec son camarade

Secrètement, il avait décidé de se limiter. Blesser gravement un frère Iwajin n'était pas dans ses intérêts. Pour se faire pardonner, il encaissa le coup de pied qui vint le frapper au niveau de la hanche. Le coup l'expulsa sur quelques mètres, la douleur était vive et bien plus que ça elle était "intérieure". Il avait désormais du mal à malaxer son chakra, en signe de compensation pour le bras gauche de son adversaire.

L'entraînement pouvait continuer, d'ailleurs malgré la douleur, Musashi chargea son adversaire ne lui laissant pas de répit, le flot impétueux entourait toujours son arme. Dans sa course il relâcha une brise transportant divers petits morceaux d'environnement afin de l'aveugler et prendre un certains dessus sur lui. Désormais face à lui, sa lame vint s'abattre sur son bras droit, le coup était moins fort que précédemment mais toujours autant dangereux.

Je me bats désormais pour Iwa, ne l'oublie pas Hyūga.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3997-vagabond http://www.ascentofshinobi.com/u726

Rencontre enrichissante | Nagamasa Musashi

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche
Sauter vers: