Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez | 

Recherche et acquisition p1 [Sendai Anzu]


Sam 1 Sep 2018 - 18:09




Comme je leur en avais parlé ; les entrainements allaient être une part majeure du fonctionnement de notre équipe. Qu’ils soient individuels, à trois… à deux. Peu importait tant que qu’ils permettaient à chacun de s’améliorer. Si je savais ce que j’allais faire avec Yuna, quelles étaient lacunes –puisque j’en avais été victime- en revanche concernant Anzu… Le peu que j’avais pu voir durant le combat visant à tisser des liens et instaurer l’esprit d’équipe entre les deux jeunes femmes ; m’était apparu comme… plutôt « bien ». Oui, une appréciation assez vague des performances de la Sendai, lesquelles n’avaient dévoilé ni ses forces, ni ses faiblesses. Ô je savais qu’elle était douée pour la sensorialité et qu’elle maniait plutôt le don exceptionnel –à mes yeux- dont elle avait hérité, malgré elle ; mais à part ça… Comment pouvais-je l’aider à s’améliorer, faire mon travail de sensei ; si je ne savais pas par où commencer ?

Ainsi, en cette journée grisâtre au bord de la pluie ; j’étais allée chercher la jeune femme directement chez elle. Ce fut à mon avis sans grande surprise qu’elle allait me voir arriver, après tout il fallait s’attendre à me voir, à nous voir même ; très souvent. Comment savais-je où elle habitait ? Pas compliqué et inutile de l’expliquer. Alors quand la porte me fut ouverte ce fut moi qui fut surprise de voir derrière la porte la petite blondinette, autre élément de notre équipe. Oui… suprise, m’étais-je trompée de maison ? Hum… Non, pourtant j’étais bien sûre que la Nanjou n’habitait pas du tout ici. Enfin, ce n’était pas un problème, juste surprenant. Je la saluais et en vins rapidement au cœur du sujet.

-Je viens chercher Anzu pour son entrainement individuel. Le tien viendra rapidement aussi. Lui souris-je. Elle semblait avoir compris et son enthousiasme fut une nouvelle fois à la hauteur de l’annonce. Yuna était toujours très enjouée… Bref. Quelques secondes après, Anzu se montra et je l’embarquais avec moi en lui expliquant brièvement ce que nous allions faire. On va combattre, que je vois ce dont tu es capable. Ainsi, je saurais… quelles sont tes forces, et tes faiblesses. Avais-je souris. Ce sera comme un affrontement classique, alors, ne te retiens pas. Affirmais-je avec beaucoup de sérieux. Evidemment, je n’allais pas être aussi chirurgicale avec elle qu’avec un ennemi potentiel ; j’allais juste éprouver ces compétences.

Après quelques minutes alors que nous approchâmes du terrain d’entrainement, le même que la fois précédente ; je lui demandais quand même, curieuse :

-Ça fait longtemps que Yuna habite chez toi ? Demandais-je, interrogative avant de reprendre aussitôt. Il me semblait bien qu’elle préférait les garçons… mais enfin… moi, ça ne me dérange pas. C’est marrant de vous voir ensemble, tant que ça n’impact pas l’équipe, ni la réussite de nos missions. Lui dis-je avec le pouce levé, signe que tout était OK pour moi. Puis nous arrivâmes finalement sur place. Bien, dès que t’es prête… On commence ! Lançais-je tout en m’éloignant. Ô, je ne doutais pas un instant que ma remarque quant à elle et Yuna allait la perturber, ne serait-ce qu’un peu. Un bon ninja ne devait pas se laisser perturber par les détails. Oui, plus facile à dire qu’à faire.



_________________

Sazuka [Sazuka] n.p - n-f : Nom propre désignant l'histoire des premières fois


Dernière édition par Ikeda Sazuka le Mar 18 Sep 2018 - 20:13, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1578-ikeda-sazuka#9641 http://www.ascentofshinobi.com/t3235-suzuri-akina#24157

Sam 1 Sep 2018 - 20:43
Anzu, depuis un moment, avait accueillit Yuna dans sa demeure. Elle a été chassé par son père, donc c'était naturelle pour la brune qui a assisté à la scène de lui avoir permis de venir habiter avec elle. Enfin, c'était aussi avantageux pour Anzu, en échange, elle a accepter de l'aider à devenir plus sociale, pour la Sendai qui cherchait à devenir plus "normal", c'était bénéfique, même si, il fallait l'avouer, la maison est devenue bien plus animé avec Yuna à l'intérieur. Enfin, la blonde a au moins promis de la laisser tranquille pendant sa lecture, et justement, Anzu s'est mise à lire de nouveau. Ce coup-ci, elle l'avait caché à Yuna, c'était un livre sur le Genjutsu, en effet, depuis le combat d'entraînement qu'elle a eu contre elle, plusieurs idées lui est venue en tête. Plusieurs idées d'illusions, mais elle ne voulait pas encore demandé de l'aide à Yuna, elle voulait d'abord en savoir un peu plus sur le sujet. Donc, pendant sa lecture, Yuna devait certainement faire la cuisine, jusqu'à ce qu'une personne toquer à sa porte.

Anzu s'est levée, Yuna avait déjà ouvert lorsqu'elle arrive devant la porte d'entrée : Sazuka est venue la voir. Inutile de demandé comment elle connait son adresse, elle devait avoir un contact qui lui avait donné son adresse. Après tout ... elle était directrice alors ... elle devait avoir une personne qui savait où elle habite. Cependant, elle venait à peine d'arriver auprès de Sazuka qu'elle se fait embarquée illico presto. L'Ikeda lui dit qu'elles allaient combattre pour qu'elle puisse connaitre ses forces et ses faiblesses, non sans la prévenir qu'elle n'aura pas à se retenir, de toute manière, Anzu ne pense pas réussir à gagner contre Sazuka, mais elle essaiera d'y aller à fond.

- Oh, très bien Sazuka.

Enfin, après quelques minutes de marche, les voilà devant le terrain d'entraînement, Sazuka lui demandait directement combien de temps Yuna habite chez elle ... puis ensuite elle insinue qu'elles sont ensembles. Anzu fait de gros yeux en entendant cela, elles ? Ensemble ? Ce n'est pas du tout ça ! Comme elle dit, Yuna aime les garçons - dieu qu'elle sait ça - et c'est le cas aussi pour Anzu ... enfin, pour Anzu, c'est pas encore décidé. A vrai dire, il faudrait déjà qu'elle trouve chaussure à son pied avant qu'elle dise qu'est-ce qu'elle préfère.

- Ca fait ... quelques semaines qu'elle est chez moi, son père l'avait mis à la porte donc je lui ai dis qu'elle peut habité chez moi.

Enfin, Sazuka voulait qu'elle commence le combat ... mais à vrai dire, Anzu ignore si c'était une bonne idée de prendre l'initiative, enfin, si elle veut débuter, la Sendai débutera. Sazuka recule donc pendant qu'Anzu est en position de combat, malgré la tentative de la mettre en déroute en lui faisant croire qu'elle pense qu'elles sont en couple, Anzu reste solide mentalement. Certes, c'est perturbant, mais il en fallait un peu plus quand même pour réussir à perturber totalement Anzu, surtout que c'est sur des points dont on ne se doute même pas qu'il faut appuyer dans ce cas. Enfin, la brune avait donc le loisir de commencer, et c'est avec un javelot qu'elle commence le combat. Le projectile à peine créé était déjà en train de fondre dans l'air vers sa senseï.

Résumé:
 

_________________
Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine

Sam 1 Sep 2018 - 22:14



-Hum… je vois… Répondis-je sans vraiment m’étendre sur le sujet. Au moins l’explication tenait la route, et comme je disais toujours : chacun est libre de ses choix ; quels qu’ils soient. Puis, je connaissais aussi la relation qu’entretenait Yuna avec son père. Elle et Anzu étaient assez semblables ; à quelques détails prés. Enfin… l’heure de l’entrainement avait sonné et la Sendai ne se fit pas prier pour entamer les « hostilités ».

J’étais assez impatiente de voir comme elle allait se débrouiller ; et le premier jutsu qu’elle employa, offensif… je l’avais déjà vu. Bon soit, ce n’était pas très grave ; j’espérais en voir d’autre et surtout face à mes assauts. Elle avait beau être plus spécialisée dans la sensorialité que la moyenne des Kumojin, il n’empêchait qu’elle devait savoir, ou à défaut, apprendre à se défendre.

Bien, un javelot de chakra donc… Comme la première fois que nous fûmes affrontées –amicalement- je l’esquivais. Mais à la différence de la dernière fois, cette fois-ci, je la chargeai directement ; réduisant l’espace qui nous séparait en moins de temps qu’il ne fallait pour le dire en laissant derrière un petit nuage de poussière flottant au niveau du sol. Les jutsu, ou plutôt mouvement de taijutsu que j’allais employer étaient utilisés par de nombreux ninjas, ils étaient un peu la base du combat rapproché.

Alors, que ce soit elle ou Yuna ; elles tomberaient inévitablement, à un moment ou un autre, sur des combattants employant ces jutsu. D’autant plus que le Taijutsu… était sans doute d’entre tous les arts, celui pouvant causer le plus de problème, le plus rapidement –mis à part le genjutsu…- et empêcher un utilisateur de ninjutsu de mettre en place sa stratégie…

Enfin, pour ce début, je n’allais pas employer de grands moyens. Je voulais voir si elle était capable de se débrouiller face « aux bases ». La suite viendrait bien assez vite.

Et vite, c’était la vitesse, aussi, à laquelle je me retrouvais à son niveau, la main tendue pour la frapper.

Spoiler:
 




_________________

Sazuka [Sazuka] n.p - n-f : Nom propre désignant l'histoire des premières fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1578-ikeda-sazuka#9641 http://www.ascentofshinobi.com/t3235-suzuri-akina#24157

Lun 3 Sep 2018 - 22:32
Après avoir lancer son javelot, elle se doutait qu'elle allait esquiver, après tout, c'est ce qu'elle a fait lors de leur entraînement, mais cela la poussait à se déplacer. Mais justement, après l'esquive, elle se mettait à la charger. C'était prévisible : contrairement au test qu'elle leur a fait faire lors de la formation de l'équipe, elle n'avait pas dit qu'elle allait resté immobile. Anzu malaxait son chakra, puis tend les bras pour qu'il se mette à s’agglutiner devant pour former une barrière assez solide : si elle pensait qu'elle allait donner un coup plus puissant qu'une simple gifle, elle est assez surprise de voir que la gifle donné par elle s'écrase sur la protection. Elle voulait la tester ? Eh bien, certainement n'avait-elle pas apprécié qu'elle réutilise la même technique que pendant l'entraînement, mais si elle voulait de la nouveauté ...

Sa barrière se dissous après son attaque, puis Anzu forme un Kanabo avec ce chakra : elle exécute ensuite un swing, un coup assez violent pour faire voler Sazuka - non sans sous-estimer sa massez -, comme si elle allait frapper une balle ou un mannequin. Sa Senseï lui a dit de ne pas se retenir, c'est le cas, même en se protégeant avec ses bras, elle doute qu'elle arrivera à ne pas décoller, par contre, minimiser les dégâts, ça, par contre, aucun doute possible. Si ça se trouve, elle esquivera juste, mais elle pourra voir qu'Anzu a bien maîtriser son sujet car elle ne chuterait pas comme le faire un non-initié. Elle espère que sa riposte a porté ses fruits ...

Dans tous les cas, une fois l'arme utilisée, celle-ci se brise, Anzu se retrouve donc "sans arme" - arme qu'elle peut créer en quelques minutes -. Elle enchaîne ensuite les mudras pour créé trois clones, et comme Sazuka lors de son entraînement, elle se mélange pour qu'elle ne puisse plus reconnaître la vraie des faux. Elle serait presque en train de sourire si son corps le lui permettait. Les quatres clones en tout cas étaient parfaitement en symbiose.

- Vous voulez toujours que je me retienne pas ?

Elle pouvait mettre encore plus de force après tout, et malgré le fait qu'elle sache qu'elle est médecin, cela la gênerait de lui éclater les hanches en voulant allez trop fort.

Résumé:
 

_________________
Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine

Mar 4 Sep 2018 - 15:55



Moi qui pensais que la Sendai avait quelques lacunes en terme de défense fus assez surprise de voir ce mur, ou cette barrière défensive se dresser devant moi et s’interposer entre ma main et la genin. On aurait pas dit comme ça ; mais elle fut résistante, suffisamment pour épargner sa créatrice ; mais pas pour rester viable. Effectivement, le choc la détruisit ou bien, ce fut Anzu qui la rompit. Je ne sus dire sur l’instant. Aussitôt la jeune fille abattit ce qui ressemblait à une masse elle aussi constituée de chakra. Comme une vraie, bien solide et toute aussi dangereuse.

On aurait pu dire que je l’avais sous-estimé ; on aurait pu si mon expérience de Tetsu ne m’avait pas formée au rudiment du combat rapproché ; et là… Nous y étions. A portée de mains, de masse ou tout ce qu’on voulait. Je constatai donc que malgré ce que j’avais pu dire, la jeune Sendai n’avait pas retenu les principes de combat lorsqu’on se retrouvait opposé à un ninja pratiquant le taijutsu à outrance, comme moi. Maintenir la menace à distance, l’empêcher d’approcher…

-Première leçon, Anzu ! Lançais-je, effectuant une rapide suite de signes renforçant mes muscles "brachiales" à l'aide du chakra doton avant que la masse de chakra ne me touche.

Alors, d’un revers de main s’abattant sur ce qui devait être le manche de la masse ; je la déviais de sa trajectoire et de l’autre main assénai un violente coup de poing directement dans son abdomen. Si elle n’aimait pas –trop- qu’on la touche, je me demandais de quelle manière elle réagirait face une telle agression. Peut-être cela allait-il la déchainer ? Qui pouvait le dire… Enfin, il n’y avait là-dedans rien de personnel ; j’estimais que la meilleure façon d’apprendre était par l’expérience, et au travers des échecs, aussi.

Cela dit, rien n’était perdu pour la jeune ; et si elle n’avait pas de moyen de me repousser, cela ne constituerait qu’une piqûre de rappel.



Résumé:
 


_________________

Sazuka [Sazuka] n.p - n-f : Nom propre désignant l'histoire des premières fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1578-ikeda-sazuka#9641 http://www.ascentofshinobi.com/t3235-suzuri-akina#24157

Mar 4 Sep 2018 - 19:42
Si Sazuka semble époustouflée en voyant que sa main est stoppée par une barrière, sa tentative de l'éloigner se montre veine : si envoyer voler une personne au corps-à-corps avec une attaque était une bonne idée sur le papier, dans la pratique ... la médecin lui montre comment réagit pour de vrai une combattante expérimentée au corps-à-corps : elle bloque en partie le coup avec du Doton autour de sa main avant de dévier sa massue qui finit par se briser par terre. En cet instant, elle comprenait que ses tactiques n'étaient pas si fonctionnelles que ça, pourtant, elle a travaillé dur pour les mettre en place. Seulement voilà : elle a travaillé seul et sans partenaire maîtrisant le Taïjutsu ou une quelconque art au corps-à-corps qui s'y connait. Comme quoi, Anzu comprenait la leçon, surtout une fois pris dans son abdomen un poing d'une force suffisante pour la faire décoller et pour qu'elle se retrouve en train de rouler par terre.

Bon sang, que la leçon faisait mal ... au premier sens, Anzu se doutait que ses actions ne marcheraient pas. Dans tous les cas, elle a réussi à se relever, bien qu'elle ait le souffle court et l'abdomen qui lui faisait mal. C'est crispant de voir sa tactique mise à néant via un simple tour de passe passe avec les mains de Sazuka. Il fallait donc trouver un autre moyen de la garder à distance, mais elle n'a aucunes idées en tête. Elle n'avait donc pas le choix que de faire ceci : elle attrape une boule fumigène et la lance devant elle pour faire apparaître un nuage de fumée. Si elle pouvait sans problème savoir où Sazuka se trouve, l'inverse est vraisemblablement moins pratique. A moins de foncer la tête baissée ... dans tous les cas, Anzu profite de cet écran pour lancer pour de vrais ses mudras, créé ainsi trois clones. Elle va ensuite se cacher avec deux autres clones tandis que le seul resté devant l'écran de fumée allait s'occuper de faire "l'appât".

Le clone utilise une détection plus précise qu'une détection de base : si Sazuka voulait créer des clones, elle sera surprise de voir que le clone savait les reconnaître l'un de l'autre. Pour le moment, elle ne détecte qu'une présence, présence qui servira de cible pour ce clone fragile qui va certainement pas tenir longtemps contre Sazuka, mais histoire de lui réserver une surprise - enfin, elle va essayé - elle créé un anneau de chakra et le lance en direction de la vraie Sazuka pour l'empêcher d'utiliser ses bras.

Résumé:
 

_________________
Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine

Jeu 6 Sep 2018 - 17:20



Un fumigène… Voilà quelle fut sur le coup la réponse de la Sendai au violent coup de poing qu’elle venait de subir. J’étais assez étonnée de la voir si bien encaisser le choc, néanmoins, pouvais-je réellement en attendre moins d’une Kunoichi ? Même les mouvements et les techniques d’arts martiaux que j’avais acquises à Tetsu à force de rencontres mouvementées avaec des Samourai, étaient plutôt redoutables ; je ne devais pas pour autant oublier que j’avais affaire ici, à des ninjas. Des individus plus résistant, ou moins fragile tout au moins ; que des guerriers du fer malgré leur armure. Enfin…

Avant que le nuage ne se dissipe, je fis apparaître à mes côtés trois clones qui rapidement adoptèrent la formation habituelle que je privilégiais. « Le losange ». Moi en pointe à l’avant, un à droite et à gauche de moi légèrement en retrait, et le troisième en fond ; en soutien. Puis, surgit de la fumée un anneau de chakra, comme celui que j’avais déjà lors de notre dernier exercice. Je s’avais ce que faisait ce jutsu et j’en reconnaissais parfaitement l’utilité. Cela dit, cette fois-ci, je ne comptais me laisser piégé, le but de n’exercice n’était pas le même. Je quittai alors la trajectoire du « beignet » d’une esquive.

Je restais alors en place, à ma nouvelle position, attendant patiemment que la fumée se dissipe. Ce qui serait pour bientôt ; ces gadgets shinobi ne duraient qu’un temps très court… Heureusement pour moi d’ailleurs ! Enfin, je guettais tout de même la fumée, pour voir si quelque chose d’autre n’allait pas en sortir. C’était un moment de temporisation dans votre affrontement, peut être aussi un moyen pour Anzu de prendre le temps de réfléchir à sa stratégie et peut être aussi se remémorer ce que je lui avais dit tantôt… Rien qui dans l’ensemble ne pouvait me déranger. Mais, je ne pouvais simplement pas attaquer, si je ne voyais pas ma cible…

Patience était mère de sureté…



Résumé:
 


_________________

Sazuka [Sazuka] n.p - n-f : Nom propre désignant l'histoire des premières fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1578-ikeda-sazuka#9641 http://www.ascentofshinobi.com/t3235-suzuri-akina#24157

Ven 7 Sep 2018 - 1:10
En lançant l'anneau de chakra, le clone d'Anzu ressentait du vide : elle l'avait esquivé. Donc elle annule l'anneau, rien l'oblige à le maintenir, sauf si elle voulait gaspiller du chakra inutilement. En tout cas, les deux autres clones et Anzu reste cachée, Sazuka ne les a pas vu toute les trois, mais dans ce cas, la surprise sera au rendez-vous pour sa senseï. Elle a bien compris qu'au corps-à-corps ça ne servait à rien d'employer des armes, surtout contre une maître, il fallait donc la garder à distance. Très bien, Anzu avait une idée en tête, ou plutôt, le clone d'Anzu avait une idée en tête : elle savait que Sazuka avait créé des clones, elle les avait détecté lors de leur création. Mais elle savait que Sazuka n'allait pas l'attaquer, trop dangereux, trop risqué, et peut-être voulait-elle profiter du calme pour réfléchir un peu à une stratégie. Donc, le clone commence à charger du chakra dans ses mains.

Le nuage de fumée commençait à devenir inutile puisqu'on voyait la silhouette d'Anzu, ou plutôt de son clone, en train de tenir ses mains au-dessus de sa tête, en train d'avoir une grosse réserve de chakra dans les paumes de ses mains. Cette technique n'est pas très au point, mais elle l'a déjà utilisé, certes de manière assez impulsive, mais tout de même. Le résultat était concluant, mais l'Ikeda ignorait ce qui se préparait. Elle ne voulait pas l'utiliser, c'était trop dangereux, mais c'était sa senseï, sa tutrice, donc elle pouvait mettre les moyens.

Elle tend ses bras vers Sazuka, de ces mains se créé une tempête de projectiles qui viennent engloutir le peu qui restait de fumée ainsi que, elle espère, elle et ses clones. C'est une grosse attaque, un gros pari qui lui coûte beaucoup de chakra, mais elle voulait montrer ce que donnait les fruits de son travail, cette tempête meurtrière pouvant engloutir une armée et la terrasser, ou au moins la mettre à mal.

Résumé:
 

_________________
Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine

Sam 8 Sep 2018 - 16:18



Je trouvais ça étonnant qu’on utilise un fumigène pour lancer un seul jutsu, mais soit ; ça lui avait au moins permis de me tenir à distance pendant quelques secondes, ou minutes. La fumée se dissipa brusquement sous l’effet de ce qui semblait être un nouveau jutsu de la Sendai ; enfin, un que je n’avais pas vu en fait. Etonnée voire surprise de la forme qu’avait pris son chakra et la multitude de projectiles qu’il formait maintenant ; je fis rapidement une suite de mudras. Un large et épais dôme de pierre s’éleva tout autour de nous, moi et mes clones, pour complétement nous recouvrir.

Pendant quelques secondes, dans l’obscurité ; j’entendis le vacarme du chakra solidifié s’abattre sur les robustes parois de la structure rocheuse que j’avais formée. Puis, le son assourdissant des impacts s’estompa et que le dôme s’effrita pour tomber en morceau tout autour de moi, de nous. Finalement, avoir appris à utiliser mes affinités primaires me fut très utile, voire même vital d’une certaine façon. Manier le Suiton et le Dôton me permettait de me préserver un peu de la douleur, et dans une outre mesure ; d’économiser une partie de mon énergie vitale…

Au milieu des restes de ma défense, j’observais un court instant la jeune femme ; j’étais… impressionnée par cette technique qui me rappelait Balto l’apocalyptique, d’une certaine façon. Puis je fis signe à deux de mes clones de passer, finalement, à l’action. L’heure de la contrattaque était arrivée. Alors que je fis quelques pas vers Anzu, préparant la suite de mon assaut, les clones à ma droite et à ma gauche expulsèrent de leurs bouches deux jets d’eau sous haute pression qui me frôlèrent presque mais avaient bel et bien pour cible la genin qui se tenait à quelques mètres de moi. Puis, je m’élançais vers elle….



Résumé:
 


_________________

Sazuka [Sazuka] n.p - n-f : Nom propre désignant l'histoire des premières fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1578-ikeda-sazuka#9641 http://www.ascentofshinobi.com/t3235-suzuri-akina#24157

Sam 8 Sep 2018 - 16:39
Après avoir déclencher son ultime attaque, le clone pouvait voir le résultat des dégâts qu'elle a fait : tous les projectiles sont plantés, fièrement, sur le dôme de terre qui a protégé et Sazuka, et ses clones, c'était impressionnant, mais très handicapant. En effet, elle ne voyait rien, donc Anzu pouvait profiter de ça pour l'empêcher de contre-attaquer. Et justement, l'un des clones qui se positionnait toujours caché derrière un obstacle, se tenait prêt à arroser à son tour Sazuka et ses clones une fois que son dôme se dissout. Elle se mettait donc à charger une nouvelle fois son attaque, attendant le moment opportun pour la lancer alors que l'autre clone d'Anzu était encore devant elle, toujours les bras tendus vers sa senseï et ses clones. L'autre attendait donc que l'Ikeda se mette en action, et justement, la contre-attaque ne se fait pas attendre.

Alors que Sazuka fonçait vers le premier clone, le deuxième, situé un peu plus loin vers sa gauche, lâche la sauce et créé une nouvelle tempête alors que le premier clone stimule la création d'une barrière pour se protéger. Finalement, les deux jets ont raison d'elle et, lorsque l'eau a haute pression vient s'écraser sur le sol, une tempête était déjà en train de les lécher vers la gauche. Ce coup-ci, il allait falloir être réactif, mais Anzu était assez fière que sa senseï croit que le clone en face d'elle était véritablement elle, comme quoi, la senso, ça ne sert pas à rien.

Résumé:
 

_________________
Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine

Sam 8 Sep 2018 - 17:21



L’attaque porte ses fruits. Et… l’Anzu qui se tenait là disparut. Un clone. J’esquissai un léger sourire et observai aux alentours. Nous nous trouvions sur un terrain d’entrainement, les possibilités pour se cacher étaient assez réduites. Je m’étais alors arrêtée dans ma course pour analyser la situation lors que je me rendis compte, par la destruction d’un de mes clones, que la Sendai avait encore employé le même jutsu. Si je n’avais pas stipulé avant le début de cet affrontement que nous combattrions en conditions réelles, sans doute n’aurais-je pas eu recours à l’un des artifices de la science et de la médecine.

Avant que les projectiles de chakra ne m’atteignent, j’avais avalé l’une des fameuses pilules que j’avais mis au point quelques temps auparavant. Et, lorsque la « tempête » me frappa, je restais debout face à elle, la subissant sans sourciller, ou presque. Quelques écorchures ici et là, sans gravité ; voilà ce qu’il résultait de ce nouvel assaut de la Sendai. Quand je disais qu’elle ressemblait fortement à un jutsu que j’avais affronté quelques années auparavant… finalement, revenir aux bases n’était pas si mal que ça… Elle avait donc eu raison de mes clones… Comme toujours, ceux que j’affrontais voulaient absolument s’en débarasser… réaction tout à fait légitime, d’ailleurs.

Mais maintenant, j’avais acquis l’expérience de mes doubles, et ce fut sans bouger que j’envoyai un scalpel vers la probable Anzu à l’origine de cet assaut. Si c’était la vraie, alors elle en serait quitte pour une bonne entaille ; s’il s’agissait d’un clone… Il disparaitrait à son tour, comme les miens. Pour moi, la stratégie était maintenant simple, ne plus me fouler à combattre tant que je n’aurais pas la certitude d’avoir face à moi un vrai combattant. En attendant ; j’avais sorti de ma sacoche une dizaine kunai portant chacun un sceau à la poignée. Des kunai tout à fait banals pour ceux qui ne connaissaient pas le fonctionnement du fuinjutsu... Où, qui n'avaient jamais vu ce sceau en particulier à l'oeuvre.

Des Kunai esxplosifs que je projetai non pas aux éventuels cachettes qu’offrait ce terrain d’entrainement, mais en périphérie ; des endroits où je pouvais être attaquée. Puis faisant craquer ma nuque et mes doigts…

-C’est bien Anzu… Se cacher est un bon moyen de rester hors de portée de ton adversaire; jusqu'à ce qu'il te trouve... Dis-je en effectuant un signe de "Kai" duquel s'en suivirent plusieurs explosions qui balayèrent une bonne partie de la zone que j'avais visée. En effet, pour moi et selon les informations de mes clones; la Sendai ne pouvait se trouver nulle part ailleurs que là; compte tenu des distances parcourues, des temps d'incantations des jutsu et du reste... Ouais, c'était un genre de triangulation; je n'étais pas mauvaise en calcul...



Résumé:
 


_________________

Sazuka [Sazuka] n.p - n-f : Nom propre désignant l'histoire des premières fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1578-ikeda-sazuka#9641 http://www.ascentofshinobi.com/t3235-suzuri-akina#24157

Ven 14 Sep 2018 - 15:14
Finalement, elle a réussi à toucher Sazuka ainsi que ses clones, mais le résultat attendu n'était pas le résultat souhaité : l'Ikeda a pris la tempête comme un chef et elle ne s'est retrouvé qu'avec quelques éraflures. Sa technique était si peu efficace ? Ou bien avait-elle pris une de ses pilules qu'elle lui avait confiée pendant sa mission, elle l'ignore, mais c'était frustrant pour le clone de voir que sa tempête n'a rien donné. Enfin, si, elle a quand même eu des éraflures ici et là, sans parler de l'état de ses vêtements, mais dire qu'elle devait se retrouver couverte de sang sans cette fichue pilule. Pourtant, le fait qu'elle soit vexé ne l'empêche pas d'esquiver le scalpel, plus lancé ici pour savoir si c'est un clone ou pas. Mais le clone n'était pas aussi immobile qu'une pierre ou qu'un arbre, donc elle arrivait quand même à esquiver le coup de scalpel.

Cependant, elle voyait que Sazuka semble faire du ratissage de zone pour savoir où se trouve Anzu, il fallait dire qu'il n'y avait pas tant de cachettes disponibles, donc c'était facile de faire une estimation. Mais le clone réagit tout de suite en préparant un autre javelot, en l’insufflant de chakra, pour le lancer sur Sazuka. Ce qu'elle ignore, c'est que le javelot ricochera si elle l'esquive ou si elle se protège, hormis si elle arrive à immobiliser le javelot en plein vol avec ces barrières. Au point où elle en est, ça la surprendra même pas de voir ça. Enfin, le clone n'a pas pu empêcher Sazuka d'activer ses sceaux et donc de lui permettre de découvrir la position de la vraie Anzu.

Celle-ci s'étant protéger avec l'aide d'un dôme, bien plus petit que celui de Sazuka, mais qui a l'avantage d'être transparent, ce qui lui permis de voir les explosions et donc sa senseï, afin de voir si son clone a réussi à la toucher pendant cette action. Son deuxième cependant n'a pas réussi à survivre aux explosions, mais maintenant, Anzu a un avantage tactique. Même si le chakra commence à manquer tout de même comme on peut le voir si la mine fatigué d'Anzu.

Résumé:
 

_________________
Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine

Sam 15 Sep 2018 - 18:22



Ah le scalpel que j’avais envoyé à l’Anzu debout sur le côté fut esquivé, se pourrait qu’il s’agisse de l’original ? je n’en étais pas persuadé et encore moins lorsque que je vis plus loin ; une autre Sendai protégé derrière une défense transparente mais néanmoins visible. Mes kunais explosifs en avaient donc débusqué une autre. Comme il n’y avait tout autour du terrain quasiment plus aucun endroit où se cacher, quasiment hein ; et que les obstacles environnants avaient été réduits en miettes par les explosions je pouvais en conclure que j’avais face à moi un clone et une version originale. Mais laquelle des deux était donc la créatrice ? Pas le temps de réfléchir à ça, l’Anzu que j’avais ciblé m’avait projeté un nouveau javelot.

Je n’allais pas encore ingérer une pilule… Si elles étaient incontestablement puissantes, leur abus pouvait avoir des effets plutôt négatifs sur l’organisme, j’en avais déjà fait l’expérience… Je fis alors une rapide signe de mûdras et eus juste le temps de lever mon bras. Le javelot de chakra s’empala donc dans mon bras, au niveau du biceps droit avant de disparaître en laissant à point d’impact une plaie plutôt large, saignant abondamment. La douleur parvint même à m’extirper un petit cri… Cela me rappelait un peu Tsuki et son genjutsu. Mais là, c’était bien réel, et d’une ampleur « moindre ». Je préférais en fait subir une vraie blessure qu’une attaque par illusion…

Le combat semblait donc perdre de son intensité… de ma main valide je fis quelques signes et fis apparaître de nouveau trois clones. L’un d’entre eux apposa aussitôt ses mains sols et un immense sceau illumina la surface du terrain d’entrainement d’une lueur verdoyant. En quelques secondes, une brume chakratique se répandit autour de moi et gagna mon bras qui se régénéra avec une rapidité déconcertante, ne faisant de cette blessure handicapante qu’un lointain souvenir, dont la douleur laissa place un léger picotement. Mon clone, au centre du sceau resta concentré avec pour garde le deuxième. Le troisème autres s'élança contre l’Anzu qui avait réussi à me blesser.

Laisser des adversaires m’atteindre, me blesser… Ne représentait pas un réel danger pour moi… à une autre époque, notre combat aurait été bien plus… douloureux, pour moi, sans doute. Un combat psychologique allait s’engager maintenant ; comment allait elle réagir face un adversaire qui se jouait des blessures ?

Quand à moi, marchant dans cette brume de chakra verdoyant, je m'approchais paisible de l'autre Anzu, celle qui s'était protégée des explosions...

-On s'arrête là, ou on continue ? Demandais-je tout de même. Le but n'était pas qu'une de nous deux s'effondre sur ce terrain. Mais si elle avait encore du répondant sans risquer de tomber dans les vapes... J'étais encore très curieuse d'entendre ou de voir sa réponse.


Résumé:
 

_________________

Sazuka [Sazuka] n.p - n-f : Nom propre désignant l'histoire des premières fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1578-ikeda-sazuka#9641 http://www.ascentofshinobi.com/t3235-suzuri-akina#24157

Dim 16 Sep 2018 - 23:50
Enfin une technique qui marchait à sa pleine puissance : le javelot lancé par le clone vient transpercer son bras. C'était douloureux, cependant, la suite lui plait beaucoup moins. Sazuka se montre aussitôt réactive en créant trois clones, l'un d'eux se paye même le privilège de la soigner totalement. La Sendai n'en croyait pas ses yeux, elle venait de réussir l'exploit de se soigner d'une plaie béant au bras ... c'était scientifiquement remarquable ! Mais cela voulait dire que tout ce qu'elle avait fait n'avait servi à rien ? Ça a l'air, même sa tempête ne montre plus de trace sur son corps. Elle avoue ignorer comme réagir face à ça ... comment peut-elle continuer à se battre si tout ce qu'elle a fait s'est révélé inutile ? Elle se tenait au rocher qui lui servait d'abri, regardait Sazuka s'approcher d'elle alors qu'un clone vient s'occuper du sien. Elle n'en pouvait plus, le teint légèrement foncé d'Anzu est passé à un teint crayeux, on aurait presque cru voir un mime.

- Je n'en peux plus ...

Elle n'avait plus assez de réserve de chakra, elle était fatiguée, très fatiguée d'avoir consommer tant de chakra pour finalement des brouettes, ce qui aide aussi à baisser la combativité de la jeune Sendai. Elle reprend son souffle, doucement, cela va certainement lui prendre un bon bout de temps avant de pouvoir se battre à pleine puissance.

- Je ne peux plus me battre, hormis en ayant de lourds effets secondaires.

Elle parlait bien évidemment de pleins de choses qui arrivaient lorsqu'on commençait à ne plus avoir beaucoup de chakra, mais Anzu avait juste assez pour ne pas souffrir de tout cela.

_________________
Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine

Lun 17 Sep 2018 - 1:49



-Oh. Et bien dans ce cas... Je fis un signe à mon clone resté en retrait. La brume émeraude se répandit alors jusqu'à Anzu dont les pieds baignaient dans le chakra suintant du sceau. Une légère concentration du clone fit ramper le chakra à base d'énergie vitale le long du corps de la Senda et s'insinua dans chacun des pores de sa peau. Bientôt, la jeune femme serait en pleine forme, physiquement tout du moins. Puis mes clones disparurent lorsque je réalisai le signe de Kai. Signant la fin de cet entrainement.

Anzu s'était bien battue, une adversaire coriace pleine de ressource à n'en pas douter. Je sorti alors une sucette et lui envoyai; pas en guise de lot de consolation ou de récompense pour ses efforts, non; cela aurait été se moquer d'elle...

-Du sucre, ça compensera la dépense d'énergie jusqu'à ce que tu manges quelque chose. Oui, il ne faudrait pas non plus qu'elle me fasse une hypoglycémie ici même. Tu t'es très bien débrouillée Anzu, je suis très impressionnée. Tu as beaucoup de points forts! Mais aussi quelques points faibles. Si un adversaire te semble... infranchissable. Dis-je en m'approchant d'elle. Alors il faut que tu trouves une manière détournée de l'avoir. Si je n'avais pas été aussi expérimentée, si je n'avais pas eu les réserves de chakra que j'avais acquis suite à ses années d'entrainement à Tetsu; sans doute me serais-je écroulée bien avant.

Je ne savais pas vraiment ce dont était capable in fine les Sendai, mais... Je me demandais s'il ne leur était pas possible de faire plus que des "objets" de chakra. Un anneau, un javelot, une barrière, des projectiles... Mais encore ? Leur pouvoir m'apparaissait comme très puissant mais... Il manquait quelque chose; et comme je n'étais pas issue de ce clan mystérieux, il m'était impossible de dire quoi. Et il me semblait que cela serait plutôt déplacé de vouloir donner des conseils sur un don que je ne connaissais pas... Bref.

-Tâches de te reposer, on reprendra l'entrainement dès demain. J'aurais peut-être quelque chose à t'apprendre. Dis-je en patpatant amicalement.



_________________

Sazuka [Sazuka] n.p - n-f : Nom propre désignant l'histoire des premières fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1578-ikeda-sazuka#9641 http://www.ascentofshinobi.com/t3235-suzuri-akina#24157

Mar 18 Sep 2018 - 19:21
Après avoir répondu à Sazuka, celle-ci vient l'envelopper dans le brouillard de chakra que produit son clone. La douleur qu'elle avait à l'abdomen s'efface alors qu'elle sentait d'autres blessures minimes qu'elle a collectionné depuis ses entraînements en solitaire en train de se faire soigner. Sentir ce chakra infiltré sa peau, c'était ... très spécial, c'était même très satisfaisant de ressentir tout ça mais en tout cas, Anzu est soignée, totalement. Ses clones disparaissent, elle imite donc sa senseï en faisant disparaître le sien. Elle reçoit de sa part une sucette, c'était ... une récompense ? Anzu est très déçue si c'était le cas, mais la médecin lui explique qu'il s'agissait juste de compenser son énergie consommer, voire même, il faut le dire, gaspiller contre elle. Au final, la demoiselle prend la sucette et commence à l'enfourner dans sa bouche, avant de reconnaître le goût d'une sucette bio, décidément ... même pour ça, Sazuka est à cheval là-dessus.

- Merci ...

Elle avait encore quelques techniques en cours d’innovation, mais elles n'étaient pas assez au point pour la lancer sur Sazuka. Donc Anzu ne voulait pas les utiliser pour éviter de se couvrir de ridicule, voire de gaspiller encore plus de chakra. Enfin, Sazuka lui disait qu'elle devait trouver un moyen d'avoir un adversaire qui lui semble infranchissable. Justement, elle se tournait vers le Genjutsu, pour ce genre d'individu. Mais ce n'est pas encore très au point. Enfin, elle sentait la main de Sazuka venir lui caresser affectueusement la tête comme si c'était une petite fille : la médecin lui disait qu'elle aurait quelque chose à lui apprendre demain. Oh ? Qu'est-ce que cela peut-être ? Elle l'ignore, mais elle a hâte d'être à demain. En tout cas, après avoir salué Sazuka, Anzu repart chez elle, toujours pâle, la sucette à la bouche comme si c'était un cigare. En entrant, Yuna l'assaillit de question, mais Anzu voulait juste faire deux choses : manger et dormir. C'est donc après un petit repas du soir qu'elle s'écroule sur son lit pour dormir profondément.

_________________
Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine

Recherche et acquisition p1 [Sendai Anzu]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: