Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez | 

TDG | Huitièmes | Combat 5 - Akiji Yasuo vs Hyûga Masamune | Victoire : Akiji Yasuo


Lun 3 Sep 2018 - 20:02
Premier tour - Akiji Yasuo contre Hyûga Masamune

L'Iwashukusai bat son plein. Danses, musiques, repas festifs, étals en tous genres, tout ce qu'Iwagakure no Sato a de plus beau, de plus joyeux, de plus impressionnant aussi est de sortie pour impressionner voyageurs et marchands comme villageois. Tout ? Non... Et c'est dès à présent l'ouverture du tournoi des genins ! L'arbitre, un homme de taille moyenne aux grosses joues, le visage barré d'un large sourire, se mit à parler au public depuis le centre du premier terrain, les deux participants étant déjà sur place, chacun à un bout de celui-ci, séparés d'une cinquantaine de mètres.

« En ce merveilleux vingt-et-unième jour du festival d'Iwa, c'est le tournoi des genins qui prend le pas pour votre plus grand plaisir. Et voici désormais à ma droite Akiji Yasuo et à ma gauche Hyûga Masamune ! Acclamez-les bien fort et profitez du spectacle ! Chers genins, c'est à vous ! »

L'arbitre se retira alors dans un salut grandiloquant puis sortit du terrain avant qu'une cloche ne sonne. C'était le signal, le spectacle pouvait dès à présent commencer !

Rappel succint des règles :
  • Victoire par abandon, K.O. ou sortie des limites de l'un des participants ;

  • Pas de morts, les meurtres seront jugés comme tel.

  • Le combat peut commencer dès le premier tour, donc l'utilisation de techniques est autorisée dès le début ! Vous vous trouvez ici sur le terrain n°1.

  • Lorsque c'est à votre tour de poster, vous disposez de 72h pour répondre.

  • Une seule fois durant le combat vous pourrez demander un seul et unique délai de 24h.

  • En cas de non-respect des délais, vous serez exclu de l'événement.


Ordre de post :
@Akiji Yasuo
@"Hyûga Masamune"


Dernière édition par Narrateur le Dim 23 Sep 2018 - 19:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mer 5 Sep 2018 - 23:15
L'inscription au tournoi avait été rapide et absolument pas mise en question. Yasuo considérait que cela lui permettrait de faire connaissance avec les autres shinobis mais aussi de voir avec lesquels il serait le plus compatible au combat. Bien sûr c'était étonnant de profiter d'un tournoi pour un tel objectif, mais gagner n'était pas le but du jeune garçon. Yasuo voulait connaître et pour connaître il fallait fréquenter.

Le tournoi se déroulait sur les hauts plateaux, rien à voir avec le tournoi de Kaze. Quelque chose de beaucoup plus intimiste. Les terrains n'étaient pas des terrains surprises comme ceux que l'on avait pu trouver au pays du Vent. Il s'agissait pour l'essentiel de terrain rocailleux plus ou moins adapté au combat de ninja. Celui sur lequel devait se dérouler le combat auquel participait Yasuo était un terrain plat, orné d'un bassin sur le côté droit. Utilisateur de doton et de suiton, bienvenue à vous, vous aurez de quoi faire.

Son adversaire était un Hyûga. Comme à son habitude, l'adolescent ne le connaissait pas. Ce n'est pas que le garçonnet était un ermite, mais les premières années d'aspirant étaient à son sens pour l'essentiel des années de documentations et d'apprentissage, une forme d'accumulation des connaissances nécessaires à la formation de shinobi et à l'exploration de ses possibilités. Il connaissait de fait assez mal ses camarades et d'autant plus mal les Hyûgas. Il avait pu voir la magie de leur pupilles à l'oeuvre lors des espionnages des tentes de Toph et Kami, mais c'est tout ce qu'ils savaient sur ces légendaires dojutsus.

Arrivé aux terrains d'entraînement à proximité des terrains de combat, l'adolescent avait dû essayer les affres des foules festivalières encore présentes ainsi que du public pressentis pour l'occasion. L'enfant n'aimait pas trop les foules. Les trop nombreuses personnes avaient tendance à étourdir ses sens et à complexifier l'utilisation de ses jutsus sensoriels. Dans une zone pleine de monde, il était potentiellement toujours à la merci d'une attaque.

Invité par l'arbitre, un homme à la mine joyeuse et aux joues particulièrement marquée, à se placer sur le terrain, Yasuo s'avança. Le public attendait un spectacle, c'était à son tour de jouer le jeu exigé par le village. Affichant un grand sourire, l'adolescent salua son adversaire, baissant d'une légère flexion son torse.

« Salut à toi, Hyûga Masamune. Je suis donc Akiji Yasuo et je nous souhaite un combat juste et duquel nous saurons tous les deux tirer une expérience honorable. »

Le garçonnet se redressa, son arc tressauta sur son épaule. L'arbitre venait de donner le signal de départ du combat. Toujours souriant, mais pas un sourire d'homme confiant ou prêt à narguer son adversaire - seulement le sourire chaleureux et amical d'un homme appréciable il joignit ses mains et composa deux mûdras. Il canalisa son chakra Hikariton et ses pupilles ambrées se teintèrent de quelques perles dorées. Il n'avait plus qu'à observer. Observer, analyser, comprendre. C'était la seule stratégie qu'il avait élaborée dans ses entraînements. Et puis il n'était pas du genre à foncer tête baissée en premier.

Résumé:
 


Dernière édition par Akiji Yasuo le Dim 16 Sep 2018 - 16:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3457-akiji-yasuo-lueur-au-fond-des-yeux

Dim 9 Sep 2018 - 17:32


L'Iwashukusai, il y avait tellement d'attractions à Iwagakure no Sato que pour impressionner voyageurs et marchands, mais aussi villageois, un Tournoi des Genins avait eu lieu dans les Hauts-Plateaux de la cité rocheuse. Bien entendu, les Genins n'étaient certainement pas des shinobis extraordinaire, débordant de puissance et de vivacité, mais certains avaient le don d'attirer la curiosité. Hyûga Masamune, homme aux pupilles pâles, ainsi que bons nombres de ses cousins, s'étaient inscrit à la compétition. Parmi eux, on pouvait citer Hyûga Takeshi, fils de Hyûga Nagamasa Takumi, chef du clan et sensei de Masamune. Hyûga Toph, sa cousine de douze ans, très prometteuse avec un caractère impétueux. Hyûga Kami, un cousin plus grand que lui, se présentant toujours aux autres avec un masque, comme pour masquer son identité, ainsi que Hyûga Hayate, dont il n'avait que très peu d'information à son sujet. Parmi les seize participants ayant réussi à atteindre les huitièmes de finale, cinq étaient des Hyûga. Également, le rouquin avait reconnu sur le Tableau du tournoi Nagamasa Musashi, un samouraï à la prestance qui l'avait marqué quelques jours auparavant.

L'adversaire du pupille pâle se prénommait Akiji Yasuo, et à vrai dire, son visage ne lui était pas familier. Masamune ne l'avait jamais vu dans le Village ce qui, au final, pouvait s'avérer être déconcertant. Tandis qu'il entrait dans l'arène calmement, L'Hyûga prit connaissance du terrain. Ce dernier mesurait à peu près soixante mètres de long pour quarante mètres de large et était fait de roche, comportant également un bassin d'eau d'un mètre de profondeur sur le centre est. En somme, c'était un terrain basique et parfait pour les utilisateurs de Doton.

« Enchanté Akiji Yasuo, je n'ai pas besoin de me présenter puisque tu sais déjà qui je suis. J'espère également tirer des leçons de ce combat : que le meilleur gagne ! »

Masamune remarqua que les pupilles de son adversaire étaient devenues dorées. Il le foudroya du regard un court instant, puis entama une course rapide en zigzaguant dans l'arène vers Yasuo.

Résumé:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4093-hyuga-masamune

Jeu 13 Sep 2018 - 3:32
Les présentations expédiées, le combat était lancé.

Tout semblait normal, Yasuo avait lancé sa technique de début de combat, comme à son habitude et son adversaire avait commencé à lui foncer dessus - rien de plus normal en soi. Un clignement d'yeux plus tard, la réalité fut toute autre cependant. Le garçonnet n'avait pas cessé de fixer son adversaire depuis les formules consacrées, comme l'exigeait tout combat shinobi. Ses cheveux, coupés courts, avaient cependant une couleur suffisamment remarquable sur un Hyuga pour que ceux-ci ne passent pas inaperçus. En effet, les hyugas avaient, habituellement, des cheveux d'un noir de jais, quand celui-ci arborait une rousseur assez flamboyante. Si ce détail était important, c'était notamment parce qu'à la seconde où Yasuo avait cligné des yeux, ses iris ne n'avait plus discerné d'autres nuances que ce roux surprenant. Le public autour de lui était.. L'arbitre aussi semblait avoir pris... et pas seulement la couleur, mais tout l'aspect physique. L'adolescent était littéralement cerné de Masamune.

Le temps de prendre conscience de cet entourage particulier n'avait pas d'impact ; peut-être ceci était les marques premières d'un égo assez impressionnant et d'un fort manque affectif pour forcer l'autre à ne voir plus que des reflets de soi et d'uniformiser ainsi le monde sous l'égide d'un seul paraître, mais autrement, ce n'était que du décor. Yasuo fut toutefois surpris par la chose. Dès les premières secondes du combat, peut-être même avant que les formules de respect du combattant n'aient été proférées, son adversaire l'avait emporté dans une forme de genjutsu. Parce que ça ne pouvait qu'être cela. A moins peut-être que tous les membres du public n'eurent été des clones de Musamune métamorphosé ?! Cela faisait beaucoup pour un genin et l'adolescent rejeta cette hypothèse.

Le Hyuga courrait vers lui en zigzag. Le genjutsu comme se l'était fait remarquer Yasuo lui-même plutôt ne posait pas problème. S'il s'agissait seulement d'altérer les traits du public et de l'arbitre, pas d'inquiétudes. Une légère surprise et redoubler d'attention. Avec autant de portrait identique on pouvait facilement "voir son adversaire partout" et sombrer dans la paranoïa.

Tant que l'aspect handicapant de ce mirage s'arrêtait à cela, le garçonnet s'en accommoderait. Sortant un kunaï de sa manche, il composa quelques mûdras et bondit en arrière - faiblement, il fallait se méfier des limites du terrain. De sa main libre jaillirent quelques moineaux lumineux. L'adolescent leur fit rencontrer la trajectoire zigzagante de son adversaire. Allait-il esquiver ces étonnants oiseaux ? Allait-il les détruire ? Le choix ne comportait de toute façon que des avantages.

Résumé:
 


Dernière édition par Akiji Yasuo le Dim 16 Sep 2018 - 16:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3457-akiji-yasuo-lueur-au-fond-des-yeux

Dim 16 Sep 2018 - 1:10


Akiji Yasuo semblait avoir pris conscience de ce genjutsu fructueux. À ce moment-là, le blond aux yeux dorés devait voir tout le public avec l'apparence de Masamune. Tout le monde, sans exception. L'Hyûga espérait que ce jutsu réussisse à le déstabiliser, et ainsi tirer d'avantage de la confusion. Cependant, ce stratagème ne semblait pas fonctionner, car l'Akiji avait facilement deviné l'utilisation de technique d'illusion.

Masamune vit en son adversaire quelqu'un de perspicace, là où peu de personne aurait deviné la supercherie. Ni une ni deux, son ennemi sortit un kunaï, composa quelques mûdras et bondit légèrement en arrière. Des oiseaux lumineux foncèrent sur le rouquin assez rapidement. Le pupille pâle n'arrêta pas sa course et courrait toujours vers Yasuo. Au moment même où les moineaux furent assez proche de Masamune, celui-ci composa le mudra dragon. Un souffle puissant terrassa alors les volatiles luminescents, les envoyant dans le décor avant d'exploser sous les éclats du public.

Le rouquin, dans son élan, contracta ses muscles et plaça sa main droite devant lui, fixant son adversaire. Tout à coup, lorsqu'il fut assez proche de Yasuo, il frappa l'air ambiant. Technique propre du clan Hyûga, le pupille pâle expulsa une vague de chakra qui accompagnait sa frappe et se dirigeait à présent vers le blond. Si ce dernier esquivait, Masamune serait de toute évidence prêt à le cueillir au corps-à-corps. Le but de l'iwajin était simple : le sortir hors des limites du terrain.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4093-hyuga-masamune

Mar 18 Sep 2018 - 19:30
Les oiseaux avaient été contré. Fallait-il vraiment être étonné ? Malgré leur caractère impalpable, il semblait que le vent eut réussi le prodige de les détourner et les faire exploser. Il faudrait songer à améliorer cette technique. L'Hyûga avait de fait pu globalement se rapprocher et produisit un semblant de vague de chakra. Il manquait d'espace à Yasuo pour bondir encore une fois en arrière. Esquiver sur le côté le laissait à la merci d'une autre de ces vagues et serait assurément expulsé. Il ne restait pas beaucoup de choix.

Le blond ancra ses pieds dans le sol et les chargea en chakra pour améliorer l'adhérence au sol. Il croisa ensuite ses bras devant lui et serra les dents. Le choc fut moins violent que ce qu'il cru mais ses pieds tracèrent un sillon dans le sol en terre battue du plateau. La ligne derrière lui semblait dangereusement proche. Son adversaire continuait sa course jusqu'à lui, très bien. Il rassembla ses deux mains ensemble, glissa le kunaï qu'il tenait par l'anneau, sur son index et composa un unique mûdra avant de profiter du chakra encore dans ses pieds pour faire un pas vers son adversaire, puis se propulsa. Profitant de la proximité, il saisit l'épaule du garçon avec sa main gauche, effleurant sa clavicule avec son pouce. Faisant levier avec son propre bras et jouant de leur élan à l'un comme à l'autre, il se poussa par dessus Masamune, puis, avant de donner la dernière poussée de sa main gauche qui l'éloignerait de tout danger, il ouvrit sa main droite devant le visage de son adversaire, laquelle libéra un grand flash de lumière.

Yasuo rassembla toute sa force dans son bras gauche et parvint à lâcher son adversaire par une puissante impulsion. Toujours en l'air, le temps de l'éblouissement de son adversaire lui était compté, il aboutit son salto avec un rétablissement scabreux, lequel lui laissa une désagréable sensation d'engourdissement au niveau de la cheville gauche. Resaisissant promptement son kunaï de son index dans sa main, l'adolescent le jeta sur son adversaire et bondit pour reprendre place vers le milieu du terrain, tout en composant quelques mûdras à l'affut de son propre corps, Masamune étant alors dos à lui.

Une fois au centre du terrain, il se retourna, puis d'un petit mouvement d'épaule, prit son arc qu'il fit glisser jusqu'à sa main, saisit une flèche dans son carquois de hanche, qui par chance, ne s'était pas vidé lors du salto - merci à toi force centripète - et décocha une flèche en visant son épaule. Si son adversaire voulait à nouveau la jouer au contact, il devrait d'abord essuyer quelques tirs.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3457-akiji-yasuo-lueur-au-fond-des-yeux

Hier à 18:40

Son adversaire avait esquivé la paume du hakke. D'ailleurs, il avait compris le but du pupille pâle : l'expulser hors des limites du terrain. Étonnamment, Akiji Yasuo avait esquivé la vague de chakra. Ni une ni deux, il avait enchaîné sur un salto des plus spectaculaire par-dessus l'Hyûga. Le blond avait saisi son épaule, Masamune devait réagir et vite.

Malheureusement, son adversaire était le plus rapide des deux. Le rouquin fut ébloui, il ne comprenait rien. En réalité, Yasuo l'avait flashé. Il ne comprenait pas comment il avait pu réaliser cela ; Masamune apprendra plus tard que son opposant maîtrisait l'Hikariton. Le pupille pâle était perdu, il ne savait plus où se situait son adversaire. Alors, dès qu'il put voir correctement, il se retourna et aperçut Yasuo quelques mètres plus loin. Le bougre avait réussi son coup.

Dès qu'il fut face à son compère Iwajin, Masamune fut surpris : une flèche fusait vers lui à une vitesse folle. Déstabilisé par l’éblouissement d'il y a quelques secondes, l'Hyûga comprit qu'il était cerné. La flèche vint se déloger dans l'épaule du pupille pâle. Lors de l'impact, ce dernier avait lâché un grognement.

Masamune savait que poursuivre le combat serait handicapant pour lui. Alors, il s'écarta et sortit hors des limites du terrain.

« Félicitation Akiji Yasuo : tu as gagné. »

Il était préférable pour lui d'abandonner. Après tout, ce tournoi n'était q'un entraînement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4093-hyuga-masamune

Hier à 19:18
Suite au dernier enchaînement de son adversaire, le jeune Masamune décida de s'incliner, sortant du ring tandis que des Irounins se dirigeaient en trottinant vers lui sous les applaudissements du public. L'arbitre était revenu sur le terrain, tourné vers le public pour faire son annonce tandis que la cloche de fin de combat sonnait.

« Messieurs dames, voici désormais votre vainqueur pour ce combat, il s'agit du jeune manipulateur de lumière Akiji Yasuo ! Je vous remercie pour votre présence parmi nous, félicitations aux combattants et à tout à l'heure pour le combat suivant ! »

Les deux jeunes hommes purent alors rapidement être rapattriés pour obtenir soins et vérifications de santé avant de pouvoir vaquer à leurs occupations d'ici le combat suivant pour Yasuo et sans limite pour Masamune.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

TDG | Huitièmes | Combat 5 - Akiji Yasuo vs Hyûga Masamune | Victoire : Akiji Yasuo

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Hauts-plateaux
Sauter vers: