Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez | 

Rencontre discrète [Takumi]


Mar 4 Sep 2018 - 14:12
Un de ses compagnons Pupilles Pâles l'avait avertit de son emplacement.

En même temps, la ville n'étant pas ouverte aux étrangers, les lieux où les iwajins pouvaient se balader étaient limités. En l'occurence, une cantine peu fréquentée. Elle s'arrêta devant son cousin.

Deux paires de pupilles pâles. Une jeune, une vieille. Une originale, une empruntée. Toph s'inclina devant son chef de clan et supérieur hiérarchique. Jeune, Takumi avait pourtant déjà énormement accompli dans sa vie de shinobi. Il serait également père d'ici peu. Chef des Hyûgas, membre et fils adoptif du chef du clan samourai, époux de l'héritière des Chokoku. Le libérateur de la branche secondaire. Sans être un héros pour la jeune fille, il était une sorte de référence du sommet. C'était le genre d'exploits qu'elle se devait de viser, elle aussi. Même si Toph n'avait pas les mêmes aspirations, et qu'elle ne préférait pas qu'on lui parle de mariage avant au moins trente ans. Non, elle, elle préférait la bagarre.

Et parfois savait faire preuve d'un peu plus de subtilité.

Bonjour, Takumi-San. Je suis désolée de devoir vous déranger mais quelque chose requiert votre attention.

Elle activa son Byakugan - oui c'était bien Takumi et non un clone ou un imposteur sous henge - puis elle et balaya la zone autours d'eux. Personne ne semblaient les suivres, ni les écouter. Le cuisinier criait auprès de ses apprentis. Quelqu'un nettoyait son plancher dans la maison d'a côté. Elle ne voyait pas de fuinjutsu dans le coin ni de chakra imposant. Pas de signe particulier de techniques. A moins d'une technique passive de surveillance de loin sur le jonin, il y avait peu de chance qu'on les surprenne. Quant à elle... et bien, elle n'était probablement pas suffisamment importante pour qu'on se soucie de son sort et de ses activités. Pour le moment. Elle s'approcha de son cousin et lui murmura.

Il y a eu une réunion de shinobis tantôt. En tant que haut gradé, et patriache du clan, je crois qu'il est sage que je vous remette mon rapport.

Pas de nom. Ne pas attirer l'attention inutilement ou risquer de rêvéler quelques choses. Elle tendit un petit carnet qu'elle sortit de son kimono. Tout était dedans.

Toph se remit à parler normalement. Le message qui suivrait pouvait être intercepter normalement. Tout le monde se doutait bien que les adversaires rencontrés à l'arène était répertoriés et classifiés. Toph ne s'embarassait pas d'une telle formalité. C'était logique et cohérence incarnée. Elle tendit donc un autre parchemin. Moins complet, car elle n'avait bien entendu pas pu assister elle-même aux matchs, trop occupé au sien.

Voici un récapitulatif des renseignements sur les participants de l'arène. Je les ai partagés avec plusieurs iwajins.

C'était sans doute beaucoup d'informations pour Takumi-san, mais elle attendrait qu'il pose ses questions ou qu'il la congédie avant de repartir.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646

Lun 10 Sep 2018 - 14:16

Le Hyûga se balade tranquillement aux alentours du Colisée. Pas d’alcool pour le coup, pas d’exubérance. Il songe simplement à la suite des événements et surtout aux instants présents. Un tournoi international ? Organisés par ces incapables de kazejins qui plus est ? Yare yare… Enfin… Qui ne l’est pas dans ce monde d’abrutis finis ? On peut au moins leur accorder le fait qu’ils essaient, ce qui n’est pas le cas de tout le monde. C’est un peu ce qu’oserait dire un faible, un lâche ou encore un kirijin. Mais qu’importe au final, les genins de la Roche semblent s’amuser comme des petits fous dans le coin, c’est un peu tout ce qui compte pour lui actuellement. En ce qui concerne les environs, évidemment.

Ses iris se déposent sur la petite boxeuse répondant au doux nom de Toph. Comme c’est attendrissant pour lui. La petite n’a pas encore passé la puberté que les faits qui lui ont été rapportés témoignent d’eux-mêmes. Il est clair que la jeune pousse entrera rapidement dans les bonnes grâces de son supérieur si elle continue à se montrer impitoyable et brave comme se doivent de l’être tout bon pupilles pâles.

Toph-chan. - sourire - Tiens donc. - il saisit le carnet tendu et ses yeux se déposent sur les lignes écrites par la demoiselle ; un rire soufflé, ahlala ces petits iwajins… - Je vois, l’initiative est appréciée mais évitez de vous adonner à ce genre de pratiques sans ordre de ma part. Il en va de votre sécurité.

Il faut dire qu’au second tour, Takumi sera déjà loin du Colisée. Il se doit de rentrer, veiller sur sa femme, sa fille mais aussi et surtout le village. Ou alors peut-être que son paternel est rentré de la mission suicide dans laquelle ils s’étaient engagés ? Obscur, la jouera la carte de la sûreté en repartant au plus vite. Le Jônin soupire tout de même en souriant puis dépose une main sur la tête de la genin, un regard approbateur et un rictus au coin du visage.

Si tu es sûre de ces informations, tu as rendu un fier service à la Roche. Si tu croises tes camarades, dis leur simplement de détruire tous ceux qui se retrouveront en face de vous. Ce carnet n’est qu’un accomplissement parmi tant d’autres avant d’être une kunoichi crainte mais ta malice te fais honneur, chère cousine.

Il rit doucement avant de reprendre en retirant sa main et en déposant le carnet dans son kimono.

Retournes vaquer à tes occupations et ne manque pas de te faire un nom dans l’arène. Qui sait, une certaine renommée t’attend peut-être ?

Au fond de lui, il l'espère pour elle.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2386-presentation-de-hyuga-takumi-termine http://www.ascentofshinobi.com/t3029-equipe-11-tensai-iwa-pleine http://www.ascentofshinobi.com/t2416-hyuga-takumi-memoires-d-un-revolutionnaire#17148 http://www.ascentofshinobi.com/u508

Lun 10 Sep 2018 - 18:20
Tandis que la princesse Hyûga tendit son rapport à son chef de clan, elle vit dans les pupilles de ce dernier un éclat de malice.

Takumi eut un petit rire amusé. Selon lui l'initiative avait été bonne, bien que dangereuse. Toph avait considéré cet aspect. Toutefois, elle avait analysé que les kazejins eux-même feraient en sorte d'empêcher des gros affrontements. Tant qu'elle était entourée, elle ne risquait pas d'être attaquée en étant isolée. Elle avait fait un rapport oral à ses collègues donc l'information ne se serait pas perdu, au moins. Mais Takumi avait raison. La prochaine fois, elle demanderait l'avis ou l'accord d'un supérieur. Après tout, elle n'était qu'une genin, et n'était pas exempt de faire des erreurs. Loin de là, elle manquait d'expérience. Takumi était néanmoins visiblement satisfait de l'initiative et empocha le carnet de note non sans avoir loué le résultat de la jeune kunoichi.

Je n'exclue pas avoir faussement interprêté. Mes compétences en sensorialité ne sont pas suffisamment développées. Ceci dit, il est notoirement difficile de tromper visuellement le byakugan, ce qui me fait penser que ce que j'ai vu est la vérité et mérite d'être étudié.

Pour tromper le byakugan, il fallait modifier le visuel et le chakra en parallèle, ce qui sous-entendait la capacité de voir précisément le chakra et la capacité d'illusion. Pris séparément, ces compétences étaient rares. Pris ensembles, c'était une mauvaise coincidence que cela serait déployé contre une genin. Sans compter les extras. Le plus apte à tromper un Hyûga finalement... c'était un autre hyûga. Bref. La genin boxeuse écouta avec attention la suite du message de son ainé - qui se résumait surtout à ne pas faire de vagues mais à déboiter gaiement les adversaires rencontrés en tournoi. Cela s'était parfaitement dans ses cordes. Enfin, elle était dans un pan du tournoi où elle risquait d'affronter beaucoup de genin iwajins. Tenzin, en particulier, lui posait réflexions. Comment toucher un adversaire composé de vent ?

Takumi espérait qu'elle en profite pour se faire un nom. Et bien, pourquoi pas ? Cela serait l'occasion de se faire étendard pour mon école de Juken. C'est toutefois avec un sourire carnassier, de prédateur que Toph répondit à Takumi.

Bien, je transmettrai le message. On se focalisera sur le tournoi. J'ai encore quelques beaux atouts dans ma manche à montrer. Et surtout de belles gueules à amocher.

Reprenant une figure plus normal devant son chef de clan - quand même ! il s'agissait de rester distinguée - elle se courba devant lui avant de terminer leur discussion.

Merci de votre attention sur le sujet, Takumi-san. Daio-san a eu la gentilesse de m'aider dans mon entrainement, je la remercierai dès que je la recroise au domaine. Passez mon bonjour, si vous en avez l'occasion ? Si vous comptez rentrer après ce tour, évidemment, je vous souhaite un excellent voyage.

Après tout, Toph n'ignorait pas que la femme du Pupilles Pâles était enceinte jusqu'au cou. De ce fait, le voir dans les environs avait été une surprise initialement. Qu'il reste en serait une autre. Pour sa part, sa petite mission était terminée, elle se devait de redisparaitre dans les ombres des tentes et de préparer sa prochaine stragégie.

Contre une nécromancienne, ou contre un Kumojin inconnu au bataillon ?
Tandis que la princesse Hyûga tendit son rapport à son chef de clan, elle vit dans les pupilles de ce dernier un éclat de malice.

Takumi eut un petit rire amusé. Selon lui l'initiative avait été bonne, bien que dangereuse. Toph avait considéré cet aspect. Toutefois, elle avait analysé que les kazejins eux-même feraient en sorte d'empêcher des gros affrontements. Tant qu'elle était entourée, elle ne risquait pas d'être attaquée en étant isolée. Elle avait fait un rapport oral à ses collègues donc l'information ne se serait pas perdu, au moins. Mais Takumi avait raison. La prochaine fois, elle demanderait l'avis ou l'accord d'un supérieur. Après tout, elle n'était qu'une genin, et n'était pas exempt de faire des erreurs. Loin de là, elle manquait d'expérience. Takumi était néanmoins visiblement satisfait de l'initiative et empocha le carnet de note non sans avoir loué le résultat de la jeune kunoichi.

Je n'exclue pas avoir faussement interprêté. Mes compétences en sensorialité ne sont pas suffisamment développées. Ceci dit, il est notoirement difficile de tromper visuellement le byakugan, ce qui me fait penser que ce que j'ai vu est la vérité et mérite d'être étudié.

Pour tromper le byakugan, il fallait modifier le visuel et le chakra en parallèle, ce qui sous-entendait la capacité de voir précisément le chakra et la capacité d'illusion. Pris séparément, ces compétences étaient rares. Pris ensembles, c'était une mauvaise coincidence que cela serait déployé contre une genin. Sans compter les extras. Le plus apte à tromper un Hyûga finalement... c'était un autre hyûga. Bref. La genin boxeuse écouta avec attention la suite du message de son ainé - qui se résumait surtout à ne pas faire de vagues mais à déboiter gaiement les adversaires rencontrés en tournoi. Cela s'était parfaitement dans ses cordes. Enfin, elle était dans un pan du tournoi où elle risquait d'affronter beaucoup de genin iwajins. Tenzin, en particulier, lui posait réflexions. Comment toucher un adversaire composé de vent ?

Takumi espérait qu'elle en profite pour se faire un nom. Et bien, pourquoi pas ? Cela serait l'occasion de se faire étendard pour mon école de Juken. C'est toutefois avec un sourire carnassier, de prédateur que Toph répondit à Takumi.

Bien, je transmettrai le message. On se focalisera sur le tournoi. J'ai encore quelques beaux atouts dans ma manche à montrer. Et surtout de belles gueules à amocher.

Reprenant une figure plus normal devant son chef de clan - quand même ! il s'agissait de rester distinguée - elle se courba devant lui avant de terminer leur discussion.

Merci de votre attention sur le sujet, Takumi-san. Daio-san a eu la gentilesse de m'aider dans mon entrainement, je la remercierai dès que je la recroise au domaine. Passez mon bonjour, si vous en avez l'occasion ? Si vous comptez rentrer après ce tour, évidemment, je vous souhaite un excellent voyage.

Après tout, Toph n'ignorait pas que la femme du Pupilles Pâles était enceinte jusqu'au cou. De ce fait, le voir dans les environs avait été une surprise initialement. Qu'il reste en serait une autre. Pour sa part, sa petite mission était terminée, elle se devait de redisparaitre dans les ombres des tentes et de préparer sa prochaine stragégie.

Contre une nécromancienne, ou contre un Kumojin inconnu au bataillon ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646

Rencontre discrète [Takumi]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Événements :: Tournoi n°1 : Kaze no Kuni :: Autour du Colisée
Sauter vers: