Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez | 

Ouverture de l'école Jishin [Shin]


Mar 4 Sep 2018 - 21:07
Aujourd'hui, Toph ouvrait son dojo de manière publique. Un dojo pour se développer dans le juken doton, l'école Jishin. Un projet en cours pour Toph qui rêvait de se parfaire au niveau art martial. Elle avait tout prévu. Des boissons. Des biscuits. Des fruits. Des pancartes à l'académie pour prévenir tout le monde.

Ne manquait plus que des gens.

Ils se cachaient où ?

Toph commençait à s'impatienter. Elle mangeait des biscuits en attendant, grignoter par stress.

Bon, y'a pas foules...

Mais heureusement, elle avait rusée. La genin boxeuse avait aussi envoyé une invitation à un manoir qu'elle rénovait à la superficie de la ville. Shin, nécromant de son état, et qui ne s'en cachait pas d'ailleurs, arriva.

Salut Shin ! Merci d'être venu !j'ai bien fait de t'envoyer une invitation directement à ton manoir.

Mais déjà Toph regardait l'arrivée d'une nouvelle venue. Une inconnue au bataillon. Pourquoi était-elle venue ? Toph n'en savait rien, et s'en fichait. Elle était heureuse qu'au moins une personne (qui ne se sentait pas obligé de venir) était là. Elle se courba puis l’accueilli a grands bras ouverts.

Enchanté de faire votre connaissance ! Je suis Hyûga Toph, maitre de l'école du Jishin. Ce n'est pas encore l'école la plus connue, mais bientôt tout le monde se pressera pour venir prendre cours. Bon suivez-moi.

Elle souleva la porte ronde - genre bunker - avant de descendre dans un conduit central desservit par des escaliers en colimaçons.

Tout était sculpté main par ses soins. Renforcés là où il fallait.

Elle s'arrêta au premier étage et leur montra un énorme couloir éclairé par des puits de lumières qui menait à une énorme salle d'entrainement. Le sol était de pierre polie, les murs de pierre renforcés. Un endroit de prédilection pour entrainer son doton - ce que Shin apprécierait sans doute. Sur le côté, des armes d'entrainements, des casques. Ce n'était pas son outil de prédilection, mais elle était prête à aider quelqu'un les utilisant.

Voilà la salle d'entrainement, spécifiquement renforcée au doton. Vous êtes intéressés par une petite démonstration ?

Toph craqua ses doigts. Evidemment qu'elle comptait distribuer des baffes. Cela allait de soi.


Dernière édition par Hyûga Toph le Ven 23 Nov 2018 - 11:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t3818-equipe-4-hachiman-iwa-pleine http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Mer 5 Sep 2018 - 10:21




L'école Jishin



Une journée spéciale pour le nécromancien. En effet, aujourd’hui il était invité, chose plutôt rare pour l’homme. En fait, après réflexion, c’était bien la première fois qu’il était invité quelque part mine de rien. Il se prépara donc calmement, prenant une douche suivit d’une bonne collation, avant de se changer. Il enfila un débardeur noir moulant, un pantalon de même couleur avec comme ceinture, son bandeau frontale noué fermement à la taille, et par-dessus tout cela, une longue veste noire, légèrement fendue au centre sur le bas. Il avait aussi enfilé des mitaines en cuir tout aussi sombre et un collier en forme de faux, mais le fait est que.. Et bien ce n’était pas un collier, mais sa faux rapetissée à la taille d’un collier grâce à un sceau. Enfin bref, là n’était pas la question. Une fois prêt, il prit la direction de l’endroit indiqué sur la petite carte fournie avec l’invitation, prenant toutefois soin d’esquiver la foule en passant par les toits. C’est après plusieurs minutes qu’il arriva, semblant tomber du ciel pour arriver devant le dojo de la Hyuga, haussa un sourcil, il observa les lieux, le regard toujours aussi vide, les paupières ouverte seulement au trois quart. Il n’eût pas vraiment le temps d’en faire plus qu’il fût accueilli par Toph avec le sourire, encore une chose dont il n’était pas habitué. Enfin, il avait comme l’impression que cette journée serait remplie de nouveauté pour lui.

- Salutation, Toph-chan. J’espère ne pas être en retard.

Il la suivit par la suite à l’intérieur, après avoir silencieusement salué la nouvelle arrivante d’un hochement de tête, plongeant les mains dans les poches de son pantalon, laissant sa veste onduler légèrement derrière lui durant ses déplacements. Il se souvenait en voyant le dojo, de ses années passées en tant que mercenaire. Cela lui rappelait les séances d’entraînements intensives qu’il avait eût droit, ou plutôt qu'il avait était forcé, de participer. Cela dit, même si ce n’était pas des souvenirs particulièrement agréables, il n’aurait pas toute cette puissance aujourd’hui. Il serait sûrement même encore à l’académie à l’heure qu’il est. Quoi qu’avec du recul, il n’aurait probablement même jamais quitté le pays du feu sans tout ça. Il ne serait jamais devenu un shinobi, et n’aurait jamais mis les pieds dans ce dojo.

C’était une des rares choses qui lui permettait de se dire qu’il n’avait pas eût une enfance totalement merdique, que au moins, toutes ces années d’enfer, avaient une utilité en ce jours. Enfin, il aurait tout de même préféré ne pas devoir traversé tout cela, mais bon, le passé est le passé, il restera inchangé, peu importe à quel point on le voudrait. Parfois, désiré ardemment une chose n’est pas suffisant pour la réalisé, et c’était une de ces fameuses choses. Le passé était immuable, irrémédiable. Tout ce que l’on peut en faire, c’est en tirer des leçons, ou lui tourner le dos. Un peu comme l’océan en somme. On ne peut jamais entièrement le vidé, et peu importe le nombre de sceau que l’on en retirera, il restera toujours aussi vaste. Enfin bref, là n’est pas la question, il avait répondu à l’invitation de la jeune Hyuga, peut-être avait-elle une demande à lui formulée ? Il avait quelques doutes quant au fait qu’elle l’avait invité par pure bonté de cœur, ou pour discuter autour d’un thé entre « amis ».







_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/u560

Jeu 13 Sep 2018 - 2:34
Une fois de plus à la recherche de nouveautés, Ina marchait dans les nombreuses rues du village caché. Cette fois elle partait en reconnaissance du côté de la zone résidentielle, peut-être qu'ils avaient inauguré de nouvelles sources chaudes, des auberges ou des hôtels. Avec la pratique du doton que beaucoup maîtrisaient, c'était facile de construire des habitations, même complexes, ça ne nécessitait pas forcément beaucoup de main d'oeuvre, tant qu'il y avait les plans pour aider. Cependant rien ne semblait attirer son attention pour le moment, sans doute fallait-il attendre pour des nouveautés plus marquantes dans les environs. Tout ce qu'il y avait, c'était une fille en vert qui faisait la promotion de ce qui semblait être un dojo ou quelque chose dans le genre.

En s'approchant malgré tout de la fille, elle put voir, en quelque sorte, l'absence frappante d'élèves pour assister à ses cours. De son côté, Ina n'était pas très kendo, ni très corps à corps, mais là au moins elle avait appris une technique de projection avec une armoire à glace, l'espace de quelques minutes seulement. Elle se voyait mal ajouter de nouvelles compétences à son arbre, mais dans le doute peut-être que ce n'était pas ça. La demoiselle s'approcha alors l'air curieux et dubitatif à la fois, essayant de voir à l'intérieur du dojo si la fille avait entreposé des sabres pour s'entraîner avec, mais il n'y avait rien de tout cela. En revanche elle semblait l'avoir remarquée et l'invitait déjà à visiter l'endroit, ce qui avait l'air intéressant, pour les premières cinq minutes que ça allait prendre.

À sa grande surprise, il ne s'agissait pas de la partie principale, ce n'était que le bâtiment de présentation, le plus gros se trouvait sous terre. C'était logique et sûrement plus facile de construire sous terre vu que c'était le village caché de la roche après tout. En revanche, niveau luminosité, ça ne devait pas être super top, en plus si tout pouvait s'effondrer, ce n'était pas adressé aux claustrophobes. Elle suivit néanmoins la dénommée Toph sous terre, ainsi que son copain qui semblait bien la connaître pour lui accorder un suffixe de respect aussi familier. L'endroit avait l'air bien plus petit depuis la surface, mais en entrant dans les tunnels de l'enfer, elle pouvait voir des étages desservis par un escalier tout aussi grand, comme si il s'agissait d'une visite d'appartement. Elle comptait sur Toph pour ne pas omettre les détails, des fois qu'il y aurait de nombreuses choses intéressantes dans chaque étage. D'ailleurs le lieu l'inspirait beaucoup, comme si elle sentait qu'elle y vivrait des aventures extraordinaires.


-Depuis le début ce lieu était connu d'un obscur groupe nommé la thirteen party, c'est lorsqu'un villageois posta une demande de mission que la jeune Toph découvrit que sous le dojo qu'elle avait toujours fréquenté se trouvait un complexe souterrain où ce mystérieux groupe effectuait des expérience de renforcement sous le nom de "Projet Flasque". Après une lutte acharnée, Toph réussit à défaire les membres du groupe et à interrompre les expériences, faisant de cet endroit son nouveau dojo. Cependant est-ce que les expériences avaient vraiment cessé ou est-ce qu'elle avait simplement retardé l'inévitable ? Et si Toph était elle-même sujette à une de ces mystérieuses expériences sans le savoir ? Sa force colossale et son absence d'angle mort faisaient d'elle la combattante idéale, mais peut-être était-ce dû à bien plus que de l'entraînement...

D'une voix discrète mais audible, Ina imitait avec beaucoup de talent la voix d'une narratrice de roman à suspense qui résumait une saison précédente des aventures de Toph. Bien sûr elle ne la connaissait guère plus que par le nom de famille qui semblait d'ailleurs bien fournie, mais elle avait envie de laisser simplement son imagination broder un semblant d'histoire que la demoiselle n'avait pas vécue. Peut-être que c'était plutôt le genre d'Ina ou d'une de ses connaissances, mais il n'était pas impossible que ce genre de scénario lui arrive un jour. Même si pour le moment ses missions ne payaient pas de mine, bien que certaines fournissent leur lot d'adrénaline, ça lui plairait beaucoup qu'une intrigue bien plus profonde naisse et l'implique dedans de façon plus ou moins involontaire. Pour le moment la seule chose profonde était le souterrain, rien que le premier étage semblait à des kilomètres de profondeur.

-Au fait, vous pouvez m'appeler Ina Masahina, ou juste Ina si vous voulez. Je suis dans le jeu depuis quelques mois seulement, et pour le moment je n'ai pas à me plaindre, c'est fort divertissant.

_________________


Sois gentil avec moi, Invité ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2729-ina-masahina-termine

Ven 14 Sep 2018 - 11:00
Pendant qu'elle faisait sa visite de son dojo, la charmante Ina avait cru sympa de commenter comment ce dojo avait été créé. En murmurant mais pas assez pour que personne ne l'entende. Une histoire assez folle dingue avec des méchants, une héroïne (Toph, en l'occurence, cela ne lui déplaisait pas d'être une héroïne) et des combats, des expériences. Thirtheen quoi ? La princesse Hyûga ne comprenait pas tout son trip, ou alors elle devait être en manque de médicaments. bref, Toph pivota avec un sourire sur ses lèvres et annonça simplement.

En fait, j'ai créé ce dojo avec mon affinité doton, c'est tout. Bon, comme je ne connais pas les arcanes des Clones, c'est ce qu'on appelle du placement de produit je vais devoir un peu séparer mon attention entre vous-deux. L'école Jishin est basée sur une maitrise de l'élément Doton. C'est donc avec cet élément que je vais principalement vous attaquer. Mais l'Ecole Jishin est du nintaijutsu avant tout, ne l'oubliez pas.

En clair, elle utiliserait du doton et du taijutsu, et du mélange entre les deux. Enfin, si elle en avait l'occasion. Les techniques sublimant les deux branches étaient rares. Au nombre de deux, présentement. Mais Toph comptait bien augmenter ce nombre... dès qu'elle aurait un peu de temps libre. Entre ses multiples projets, ses cours d'architecture, ses préparations aux tournois, ses missions, la genin boxeuse avait clairement un problème de focalisation. Elle se dispersait et perdait en efficacité. Ses efforts dans le Jishin étaient surtout du à une isolation d'un mois dans sa caverne à tester des trucs. Pouvait-elle encore se le permettre ?

Elle se tourna vers sa visiteuse.

Pour vous, chère Ina... un javelot !

Toph composa des mudras, et un javelot d'un demi-mètre de long se forma au sol et se dirigea en direction de la jeune visiteuse qui aimait faire des narrations un peu étrange. La vitesse et la puissance de la technique n'était pas insensé, c'était vraiment ... la base du doton. Toph ne sachant pas à quel point la visiteuse était douée ou non, elle avait opté pour une attaque élémentaire.

Elle se tourna vers Shin. Un ancien mercenaire. Elle ne lui ferait pas preuve de la même complaisance.

Et pour toi Shin... Un rocher !

Elle tapa dans le sol et un gros rocher s'en extirpa. Elle frappa du pied dessus et l'envoya en direction de Shin. Le rocher était une attaque d'une dimension supérieure au javelot. Plus rapide. Plus de puissance. En outre, Shin ne le remarquerait sans doute pas parce qu'il n'avait pas l'air d'utiliser de techniques en ce moment, et que Toph ne savait même pas s'il était senseur, mais le rocher ne dégageait en lui-même aucun chakra. Il était fort visible, donc ce n'était pas un problème présentement.

Toph termina par se mettre en garde. Elle comptait composer des mudras pour faire des murs dotons comme défense. C'était classique mais toujours pratique. Le doton était une affinité stable, pragmatique et solide. Elle utiliserait ces caractéristiques au mieux.
Spoiler:
 


Dernière édition par Hyûga Toph le Lun 24 Sep 2018 - 23:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t3818-equipe-4-hachiman-iwa-pleine http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Sam 15 Sep 2018 - 8:01




L'école Jishin



Le nécromancien la regarda, puis, voyant le rocher fuser vers lui, composa une série de signes rapides, érigeant par la suite un rempart de terre devant lui, rempart qui stoppa le rocher dans sa course, après quoi, il se contenta d’invoquer deux clones, qui bondirent au-dessus du mur pour se mettre en haut de celui-ci et observer la Hyuga. Pendant ce temps-là, Shin lui, se contenta d’attendre la suite des évènements, il n’allait certainement pas utiliser une technique de rang A dans le dojo de son « amie », et n’avait pas vraiment de technique offensives sous ce rang, enfin, si, mais pas énormément. Il préférait aussi éviter la nécromancie dans la mesure du possible, pour plusieurs raisons. La première étant tout simplement qu’il n’avait pas de cadavre sous la main, même si ça n’était qu’une excuse bidon. Non, la véritable raison était plutôt qu’il ne voulait pas terrifié la nouvelle amie de Toph. Même si l’idée pouvait être amusante, ce n’était pas vraiment la meilleure qui soit, donc autant éviter, non ? Bah, si il en avait besoin tant pis, mais ça ne devrait pas être d’un nécessité absolue.

- Bon…Et maintenant ? Je pourrais contre attaquer avec une technique bien plus puissante mais… Ton dojo serait détruit donc je pense que je vais éviter.

Il dépoussiéra calmement sa veste et contourna le mur pour se figer devant le Hyuga, bras croisés. Il n’avait pas trop l’habitude des entrainements, enfin, pas de ce genre en tout cas. En temps normal, ces entrainements étaient plutôt des exercices, et à l’époque où il était mercenaire… Et bien disons qu’il servait plus de pantin d’entrainement qu’autre chose. Mais bon, le truc c’est que même en se contentant d’observer, on peut apprendre pas mal de chose, et c’est comme ça qu’il avait fait. Il avait appris en regardant les autres. Pas la méthode la plus efficaces, mais bon, avec plus de dix ans d’expériences dans le sang, autant dire qu’il a du vécu.

Il sorti ensuite un élastique de sa poche et s’attacha calmement ses longs cheveux cendré, afin qu’il ne soit pas trop gêné durant le combat, et puis surtout, parce que cela faisait longtemps qu’il n’avait pas fait cette coupe. Enfin ça ne relevait que du détail de toute façon mais bon. Il croisa par la suite les bras en observant sa compatriote du village de la roche, guettant un peu du coin de l’œil comment s’en sortait l’autre Genin, par curiosité plus qu’autre chose. Il bailla cependant légèrement, il aurait peut-être dût dormi un peu moins longtemps… Enfin, que voulez-vous… Parfois après plusieurs nuits blanches, on s’endort sans prévenir, et au réveil, et bien on est encore plus ko qu’avant de s’endormir. Et c’était ce qui arrivait actuellement à l’albinos.

Il fit un peu craquer sa nuque d’un mouvement sur le côté, puis regardant de nouveau sa comparse, reprenant la parole calmement en observant toujours du coin de l’œil Ina, curieux.

- Et puis, si je peux éviter d’utiliser ma nécromancie ici… Ne serait-ce que pour ne pas effrayer ton voisinage. Les gens diront que ce n’est pas grave, que c’est normal pour un ninja d’étaler ses compétences etc, mais si j’utilise ma technique, je verrais très certainement qu’ils mentent et qu’ils sont en train de se faire dessus.








Résume:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/u560

Lun 24 Sep 2018 - 23:25
La descente aux enfers de roche poursuivait son cours, alors que l'atmosphère se faisait plus lourde et humide, Ina avait l'impression qu'on allait lui donner une pioche et la faire creuser pour trouver de l'or ou d'autres pierres précieuses. Malgré tout, elle ne se sentait pas mal, après tout elle aussi maîtrisait le doton, ce ne serait pas bien compliqué de rejoindre la surface avec un tunnel express en cas d'éboulement. Elle espérait juste ne pas devoir combattre trop fort dans cet entraînement pour que ce cas de figure n'arrive pas tant qu'elle serait sous terre.

Alors que la marche continuait, Toph commença à attaquer les deux invités sans prévenir, lançant un javelot de petite taille vers Ina et un rocher vers l'inconnu. La demoiselle n'eut pas grand mal à sortir un rocher du sol pour se protéger bêtement du projectile de la même matière. Elle aurait pu également l'empoigner et le briser comme si c'était une boule de terreau frais, mais elle voulait montrer ses compétences alors elle opta pour une technique. Ce n'était heureusement pas grand chose, une faible technique du plus petit rang n'allait pas entamer trop son chakra. Elle se permit alors de riposter en plongeant ses poings dans le sol avant d'en retirer deux gros gants de boxe en roche afin de cogner Toph en retour. Son compagnon d'entraînement lui aussi avait géré la situation, en utilisant une technique qui semblait bien plus sérieuse, à croire qu'il pensait vraiment finir en hachis sur le sol. Elle n'attendit pas pour se lancer à toute vitesse en avant, désirant cogner Toph au visage tant que ses gants de pierre tenaient autour de ses poignets.


-Boxe terrestre.

Bien que ses techn0iques de boxe soient bien peu face à un professionnel dans le domaine, elle savait bouger avec assez d'agilité pour placer un bon coup bien placé la plupart du temps, qu'importe si elle savait faire des jab ou autres. En tout cas Toph allait devoir faire mieux que ça pour l'impressionner, un vulgaire cure-dent, c'était bon pour l'apéritif, pas pour un entraînement, personne n'allait progresser avec ça. Si jamais elle touchait son adversaire, il y avait des chances pour qu'elle prenne l'avantage, mais elle devait sûrement pouvoir se défendre, si elle avait assez de maîtrise doton pour créer des endroits comme ça. C'était d'ailleurs un peu inégal qu'ils la combattent dans son propre donjon alors qu'aucun ne semblait connaître l'endroit, elle pourrait facilement avoir tendu des pièges que seuls eux deux subiraient. Il fallait donc se méfier et rester aux aguets au cas où il y aurait anguille sous ROCHE.

Résumé du tour:
 

_________________


Sois gentil avec moi, Invité ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2729-ina-masahina-termine

Lun 24 Sep 2018 - 23:51
Shin contra son attaque élémentaire par un mur. C'était la défense ad-hoc. Il n'en fallait pas plus et en même temps cela avait l'avantage de cacher la visibilité de ce qu'il fit derrière. En l’occurrence, ils étaient deux sur le mur. Shin un et Shin deux. Soit elle était sous illusion genjutsu, soit il s'agissait de la très célèbre techniques du kage bunshin.

Une technique qui possédait de nombreux attraits.

Venant d'un ancien mercenaire, je suppose que je n'aurais pas du te sous-estimer.

Ina, pour sa part, bloqua le premier projectile et entoura ses poings de pierre. Toph y tourna son attention. Elle semblait se dirigea vers elle, Toph se décida de composer des mudras à son tour. Un bouclier se généra sur son avant-bras.

Intéressant. Il s'agit d'une certaine forme du Jishin que tu appliques là.

Shin se vantait de pouvoir contre-attaquer mais de détruire le dojo en se faisant. Toph n'avait pas le coeur à lui dire qu'il ne s'agissait ici que d'un seul étage, et que sa construction s'étalait autant en profondeur qu'en étendue. Ce dojo n'était qu'un parmi d'autres...

Elle esquiva un coup d'Ina. Le style, elle le connaissait. C'était de la boxe. Oui, Toph aussi s'y essayait.

Mais tant bien même, c'était du boulot de préparer tout cela. Et elle préférait éviter de perdre son temps. Après tout, elle avait beaucoup de chose à faire et si peu de temps devant elle. Des techniques juken à apprendre, développer son Hikariton - si c'était possible - développer son doton...

Là elle du bloquer avec son bouclier un des coups de Ina. Ingénieux.

Désolé Shin, difficile de diviser mon attention en deux. Bah tu sais, ce dojo est fait pour résister à ce genre de technique. Les éléments sont dissociés, sauf si tu lances une attaque qui touche l'équivalent du quartier résidentiel... et soyons honnête, ce n'est pas encore dans nos attributions respectives. Enfin, je crois pas. Peut-être ? Par contre... Cette technique... le Kage Bunshin... est à l'air intéressante. Tu peux m'en dire plus ? Cela me permettrait de faire des travaux plus vite dans ton manoir, par exemple.

Après tout, ce genre de technique de dédoublement, cela voulait dire une masse ouvrière deux voir trois fois plus élevée. Cela voulait aussi dire que le risque de mourir en récoltant des informations étaient faibles. Augmentation de l'efficacité de Toph, de son rendement, de ses capacités d'infiltration et d'espionnage...

Ha, et il y avait des utilités pratiques en combat, en plus. Par que là, elle esquivait des patates de Ina en même temps que parler, et ce n'était pas facile. Finalement, elle décida d'absorber les coups de coups de Ina avec son bouclier doton. Peu à peu, au fur et à mesure des coups, les deux techniques s'annulèrent. L'une et l'autre se dissipèrent dans un nuage de poussière. Un partout.

En fait, pourquoi elle ne connaissait pas déjà cette technique du clone ?

Ina, ta technique est intéressante, mais si tu rejoins l'école Jishin, je pourrais te montrer mieux. Par exemple, ce genre de technique que je pourrais t'apprendre.

Toph composa des mudras et généra sur tout son corps à elle une véritable armure de pierre. Oui, c'était autre chose que ses gants à elle. En outre ? Et bien, la torgnole qu'elle envoya dans la direction de la genin était renforcée par la pierre. Ses compétences en taijutsu étaient renforcée. Plus percutantes, en plus de lui fournir une défense importante.

Et quand elle frappa Ina avec un coup de poing assez simple, et bien, elle frappa plus fort
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t3818-equipe-4-hachiman-iwa-pleine http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Mer 26 Sep 2018 - 11:44




L'école Jishin



Shin observa alors Toph et pencha la tête. En dire plus ? C’était vraiment une perte de temps… Pourquoi simplement parler, alors qu’il pouvait juste enseigner la technique à la Hyuga ? Il ne comprenait pas et pencha la tête en la regardant avec un air incrédule. Il avait beau retourner la question dans tous les sens, oui il ne comprenait pas une seule seconde la logique derrière cela. Bah, ce n’était pas bien important, ni grave d’ailleurs, mais bon, il fallait qu’il corrige cette erreur, et qu’il explique le fond de sa pensée à l’architecte au doton. Il soupira un peu et la fixa, droit dans les yeux, avant de lui mettre une petite pichenette sur le front.

- Explique-moi, pourquoi juste t’en parler, alors que je peux juste t’enseigner la technique ? Tu ne penses pas que ce serais mille fois plus simple qu’essayer de l’apprendre de ton côté ? Franchement…

Il roula des yeux et croisa les bras en la regardant. Dans sa tête, il était claire que c’était beaucoup, BEAUCOUP plus logique de lui enseigner le multi clonage que simplement lui expliquer ce que ça faisait exactement etc, elle le découvrirait ainsi par elle-même, et en plus, elle aurait tout le loisir de le découvrir sous toutes les coutures. Il en venait à se demander si parfois les gens réfléchissaient avant de parler, mais il ne dit rien, considérant la jeune femme comme une amie, plus ou moins. En fait il avait du mal à établir ce qu’était exactement leurs relation, donc dur à dire. Bah de toute façon, il verrait bien avec le temps. Il observa ensuite Ina du coin de l’œil, se disant qu’elle ne serait pas intéresser par la proposition, donc inutile de perdre du temps à lui demander. Dans tous les cas, il doutait qu’elle vienne d’elle-même lui demander de lui apprendre, et il doutait vraiment avoir le courage d’aller lui parler par lui-même. Il se contenta donc de regarder Toph en secouant un peu la tête, passant une main dans ses cheveux blancs ensuite.

- Franchement… Sinon, j’ai aussi une technique pour détecter les mensonges, c’est assez pratique… Je peux te l’apprendre aussi, si tu es senseur. Personnellement ça ne me pose pas de problème, tant que je suis là, autant en profiter non ? Je n’ai rien de mieux à faire de toute façon.

Il s’étira un peu et regarda le plafond en croisant de nouveau les bras, se balançant un peu de droite à gauche en attendant une réponse positive ou négative, à sa proposition. Ah, il avait aussi son doton de rang A, mais il doutait franchement qu’elle serait intéressée. Bah autant proposer aussi, non ? Il la regarda de nouveau et posa un doigt contre son menton, reprenant la parole calmement pendant quelques secondes, évitant quand même de l’interrompre.

- J’ai aussi une attaque de zone Doton, si ça t’intéresse.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/u560

Lun 1 Oct 2018 - 8:13
L'entraînement avait déjà commencé, et sur les chapeaux de roue pour l'inconnu et pour Ina. Toph qui se trouvait dans son propre dojo, c'était le cas de le dire, pouvait attaquer sans le moindre problème, l'endroit n'avait pas de secret pour elle. Cependant il en fallait un peu plus pour qu'Ina se décide à se battre pour de vrai, plus que lancer un simple jab pour contrattaquer. Malgré tout, Toph avait préféré passer à la défense en créant un bouclier et contrer son poing de roche qui se brisa sous le choc intense, laissant le second encore intact pour le prochain coup.

Pendant ce temps, l'inconnu discutait avec Toph, parlant de lui apprendre des techniques. Il était décidément bien sûr de lui, il pensait détruire cet endroit plus tôt si jamais il se lâchait trop, et maintenant il pensait apprendre au vieux singe à faire la grimace, deux grimaces même. Peut-être qu'une technique de polygraphe pouvait s'avérer utile de manière générale, des fois que Toph voudrait devenir détective à ses heures perdues. Malheureusement elle n'apprenait pas grand chose à Ina en créant son armure de doton autour de son corps, car elle ne tarda pas à l'imiter avec son armure de cire dotée de son propre style également.


-Si vous voulez je vous laisse ensemble, quelqu'un a semble-t'il jeté son dévolu sur toi en premier. Je peux repasser plus tard, ou aller dans un autre dojo, vu que tu ne peux pas nous gérer tous les deux.

En plus de ça, ils avaient l'air de filer un parfait amour de partenaires de combat tous les deux, ils se parlaient avec tant de familiarité. En revanche ils ne semblaient pas beaucoup en connaître l'un sur l'autre au niveau des compétences, vu que Toph découvrait à peine le multi clonage, technique basique sans capacité spéciale ni affinité nécessaire, à croire qu'elle avait commencé par apprendre les techniques les plus avancées. Dans tous les cas, Ina se sentait clairement de trop dans ce trio, Toph les avait acceptés tous ensemble sûrement par manque d'élèves, mais comme ils étaient maîtres dans une capacité spéciale qui leur était bien propre, elle ne pouvait pas vraiment leur enseigner les mêmes choses. Il y avait fort à parier que l'inconnu aussi maîtrisait le doton, c'était courant à Iwa, donc aussi de fortes chances pour qu'il n'ait pas besoin d'en apprendre plus. À vrai dire, Ina pensait surtout apprendre du corps à corps dans son dojo, ses techniques n'étaient pas très offensives et il fallait y remédier, au moins avec du doton.

Résumé du tour:
 

_________________


Sois gentil avec moi, Invité ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2729-ina-masahina-termine

Lun 1 Oct 2018 - 13:55
Etonnamment, le bouclier de Toph subsista. Ina n'avait sacrifié qu'un seul de ses gants dans l'assaut, il était du coup logique que son outil défensif survive. Il était fissuré mais encore disponible pour se protéger de son autre gant. Enfin, en théorie. Le chakra l'animant le quittait peu à peu. C'était le sort de toutes les armures non alimentées en chakra de redevenir poussière. Le gant d'Ina ne ferait pas exception à la règle. D'ici quelques secondes, il disparaitrait aussi.

Shin était, pour sa part, d'un calme olympien. Il observait les deux genins du haut de son mur, passa sa main dans ses long cheveux blancs, presque aussi soyeux que ceux de Tenshi. Il ne semblait pas vraiment intéressé par un combat ici. Par contre, il proposa carrément à Toph de lui apprendre toute une pléthorie de techniques, les clones de l'ombre compris mais également une technique sensorielle. C'était évidemment ce que Toph lui avait demandé, même s'il ne semblait pas tout avoir compris l'ambiguité féminine de la question. L'offre était alléchante. La kunoichi était un peu moins tentée par sa technique doton. Elle avait un meilleur projet en cours, bien que fonctionnellement proche. Quelque chose qui seraient mieux adaptée à son style. Par contre, les deux premières techniques étaient sans conteste des attributs qui seraient importants dans sa carrière.

Elle se tourna vers Shin et s'inclina pour le remercier de sa proposition.

Un tel cours me plairait, Shin-san. Les clones ? J'achète. Dénouer la vérité du mensonge ? J'achète aussi. Cela se cumulerait particulièrement bien avec le byakugan, je crois, et il est important dans la recherche d'information d'avoir un certain degré de certitudes. Le doton m'intéresse un peu moins, je travaille sur une technique redondante à la tienne. Apprends-moi d'abord ce kage bunshin. Cela me semble la meilleure façon de continuer ce duel tout en t'écoutant.

Même si c'était une technique basique, elle n'était pas aussi simple d'apprentissage que cela. Son principal problème venait de son coût de chakra exorbitant pour un genin. Récemment, Toph avait étendu ses réserves, et la technique devenait par conséquent intéressante. En effet, à quoi sert la capacité d'ubiquité si elle pompait un quart de son chakra à être lancée ? C'était une grosse technique en moins, cela jouait clairement sur l'endurance. Depuis que la Pupille Pâle avait fondé son dojo, elle avait dépassé une certaine limite. Elle avait franchie un cap. De grosse technique, elle passerait à une technique usuelle, qu'elle pourrait utiliser presque régulièrement.

Toph retourna son attention vers Ina. Elle avait conjurée une armure, elle aussi. De cire. Toph se mit à marcher dans sa direction. Elle semblait prendre ombrage qu'il y ait deux invités en même temps. Toph leva trois doigts, tout en ignorant la proposition d'Ina de s'arrêter ici. Toph était tout à fait capable de donner un cours à Ina tout en continuant d'écouter Shin-san. D'autant plus qu'elle voyait déjà quelque chose à apprendre à Ina. Autant expliquer directement à la genin une leçon sur les armures efficaces.

Ton armure possède un avantage mais deux faiblesses par rapport à la mienne, Ina-san. Je peux te montrer en quoi cela consiste, si tu le souhaites. Ton avantage est évident, la cire. C'est objectivement meilleur que du doton, et c'est une bonne idée de l'utiliser.

Elle baissa un doigt de sa main. Toph commença à tourner autours d'Ina. Son armure doton à elle était souple, faites pour ne pas gêner ses mouvements. Celle d'Ina était rigide et limitait sa vitesse globale. Cela se voyait même visuellement, surtout pour quelqu'un qui avait recherchée la forme optimale des armures pour du combat rapproché. Les joints étaient trop renforcés. La cire était solide, d'un seul bloc presque partout. Par analogie, la Hyûga portait une armure d'écaille là où Ina portait une armure de plaque de fer.

La première de tes faiblesses, ton manque de mobilité.

Toph profita des limitations de la technique d'Ina pour s'engager sur son flanc gauche et assener un coup de poing chargé en chakra dans ses côtes. Une violente décharge de chakra explosa au contact, capable de propulser l'étudiante sur plusieurs mètres de distance, même si elle bloquait le coup. Toph recula tout de même rapidement après son assaut. Elle ne voulait pas souffrir d'un contre, et si elle pouvait se permettre une certaine latitude avec la lenteur de son adversaire, elle ne pouvait pas se permettre d'être stupide.

La deuxième de tes faiblesses, ton armure n'est pas fournie en chakra de manière continue. Elle se meurt à chaque seconde. La mienne est vivante et se renforce en continu. Détruis-en une partie, elle se regénère. Elle coute un peu plus en chakra, mais c'est nettement plus avantageux pendant un combat. Je pense que c'est déjà une bonne leçon.

Et Toph observa les réactions de son adversaire. Même si sa frappe n'avait pas détruit l'armure de cire - ce qui était peu probable, compte tenu de la puissance de son assaut - elle se détruirait toute seule. C'était la leçon du maitre.

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t3818-equipe-4-hachiman-iwa-pleine http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Mar 2 Oct 2018 - 15:29




L'école Jishin



Shin observa calmement les deux femmes combattre. Son intérêt était piquet à vif, surtout par le style de combat inventif de la jeune Hyuga, un mélange entre le style de combat des Hyuga et l’affinité de la terre. C’était à la fois très inventif et plutôt efficace quand on y pensait. Il sauta alors du mur et atterrit non loin de deux une fois qu’elles eurent fini leurs échanges, après quoi il hocha la tête comme un accord silencieux quant à l’apprentissage des deux techniques à la Hyuga. Il composa alors une série de signe lentement, montrant à la Hyuga la bonne combinaison. Il expliqua ensuite le fonctionnement détaillé de la technique permettant de détecter les mensonges, avant de faire de même pour le clonage de l’ombre. Il se retourna ensuite vers Ina et ordonna au clone d’utiliser le dôme. Celui-ci s’exécuta et s’enferma dans un dôme de terre avec un autre clone.

- Quand à toi, Ina-san, j’ai cru voir que tu n’avais pas beaucoup de défense de haut rang, en voici une que je peux t’enseigner. Utiliser intelligemment, elle peut aussi servir de façon offensive, par exemple, tu t’enferme avec ton ennemis, puis disparait sous terre avec ton doton pour lancer une technique d’attaque dans le dôme. Ta cible sera donc enfermer, et ton attaque concentré en une zone limité autour de ta proie. Un combo simple, mais très efficace. Je peux t’expliquer, le principe même de cette technique est simple.


Il regarda ensuite son mur doton s’effriter peu à peu. Son dôme était bien plus solide, en plus de permettre une défense à 360° autour du lanceur. Très pratique contre les attaques de zone ou les bombardements, moins contre les attaques terrestres. Mais bon, toutes techniques avaient leurs faiblesses, et celle-ci ne ferait en aucun cas exception à la règle. Autrement, son exécution était plutôt rapide, et sa solidité non négligeable, sans compter son application lors de stratagème plus ou moins complexes. Bien entendu, il fallait, pour optimiser son utilisation, avoir un bon timing. Trop lent, et le dôme n’auras pas le temps de se former entièrement, trop rapide, et sa solidité seras amoindris au moment de l’impact de la technique sur lui. Enfin, c’était un coup à prendre avec de l’entraînement, donc il ne s’en faisait pas trop à ce sujet. Ses clones disparurent ensuite, laissant de nouveau le compte total de personnes au sein du bâtiment au nombre de trois, tandis qu’il recula pour s’adosser au mur et laisser l’occasion aux deux demoiselles de s’entrainer dans leurs coins quant au développement des techniques qu’il venait d’enseigner. Bien entendu, il ne forcerait aucune d’elle, mais Toph était très intéressée, et nul doute qu’Ina, elle aussi, trouverait un certain intérêt à cette sphère de roche défensive. De toute manière, il faisait ça par pur sympathie, il n’avait rien demandé en échange des enseignements qu’il venait de fournir, et ne demanderait rien en retour, il n’avait de toute manière pas vraiment besoin de quoi que ce soit qui lui servirait, donc il était inutile de s’en faire à ce sujet.





Résumé:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/u560

Jeu 18 Oct 2018 - 15:56
Dans le dojo souterrain, les trois ninja s'affrontaient pour s'entraîner. Enfin, surtout Ina et Toph qui voulaient comparer leurs armures. En revanche si elle avait vanté les mérites de solidité de la cire par rapport au doton, Toph trouvait plusieurs points faibles. Contrairement à ce qu'elle pensait, son armure de cire lui offrait une bonne mobilité à cause de sa complexité, c'était de rang B après tout. Avec sa solidité, la cire pouvait facilement se transformer en pivots en tous genres pour garantir des mouvements fluides sans la moindre restriction. La deuxième faiblesse en revanche était bien applicable, il s'agissait du côté unique et jetable de l'armure, et en effet c'était tout de suite moins endurant qu'une armure qui utilisait du chakra en continu. Bien sûr c'était également plus vorace en chakra, et c'était déterminant en combat.

Pour illustrer ses propos, Toph riposta alors avec un coup de paume violent vers Ina. Cependant elle ne tenait pas à sacrifier tout de suite son seul atout défensif, il s'agissait toujours d'un entraînement après tout. Ainsi Ina créa trois clones de cire avec sa capacité spéciale, l'un bloquant le coup destiné à la propriétaire, et deux autres chargés d'occuper Toph. Pendant ce court laps de temps, la demoiselle s'abaissa, alors qu'un long pilier de doton sortait du sol à vive allure vers le visage de la verte afin de viser un endroit peu protégé par son armure bien assez vendue comme ça.


-J'espère que ça t'apprendra mieux le multi clonage avec ça en plus. Je sais que mon armure sera brisée au moindre coup de puissance équivalente, mais c'est là mon atout, je suis polyvalente. Je peux facilement utiliser les morceaux de cire brisés pour faciliter ma prochaine technique de cire. Comme tu dis je suis moins mobile avec une armure, mais la voir brisée peut m'apporter une vitesse nécessaire pour riposter et retourner la situation. Créer l'effet de surprise en somme.

De son côté, l'inconnu lui proposa une technique de défense bien originale en forme de dôme. Elle l'observa alors décrire son attaque, enfin, sa défense, ainsi que son lancement pour essayer de faire pareil. Ce n'était pas une forme difficile, mais il devait y avoir une subtilité, comme le sens de création ou l'épaisseur. Ina commença alors à former un dôme autour d'elle, sans savoir si ça y ressemblait dans les détails techniques. En revanche pour ce qui était de s'enfuir par le sol, ça ne semblait pas possible à première vue, Ina était bien incapable de se fondre dans la terre. Peut-être que pour lui ça semblait ordinaire, mais pour le moment elle préférait se contenter de créer des formes avant de commencer à voyager dans la terre comme si c'était une piscine.

-Alors, ça donne bien ce que j'ai fait ou je dois améliorer quelque chose ? D'ailleurs j'aimerais bien aussi apprendre des techniques offensives peu coûteuses pour compenser, si jamais vous deux en avez aussi.

_________________


Sois gentil avec moi, Invité ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2729-ina-masahina-termine

Dim 28 Oct 2018 - 16:42
Bien, stoppons ici l'entrainement, il n'amène à rien. Je suis plus intéressé par cette technique du Kage Bunshin... Elle est différente de celle d'Ina qui est élémentaire... mais je constate des similitudes. Le sceau du tigre, c'est bien cela ?

Toph fit un essai, mais ne produisit que de la fumée. En se rappelant de comment Ina avait exécutée sa propre technique de Bunshin la princesse pupille pâles fit quelques ajustement, notamment avec sa manipulation de chakra interne. En réalité, malgré sa maitrise doton et celle de son propre chakra Toph... n'était pas très distinguée dans l'utilisation de mudras. Ses techniques Hyûga n'en nécessitait pas et le doton pouvait parfois se contenter d'un contact avec le sol et se passer de mudras.

Retour aux fondements basiques, je suppose.

Shin proposait quelques défenses à Ina. Après tout, l'élément doton était l'élément défensif par excellence. Il était normal et cohérent d'avoir moins d'atout offensive dans cette affinité. Et après quelques essais de kage bunshin toujours infructueux - ce qui frustrait assez fort la Hyûga - elle se permit également de répondre à Ina quand à sa façon de se battre et comment s'améliorer. La réponse était limité à la prestation qu'elle avait vue, naturellement.

Ca et le fait qu'elle ne semblait pas être intéressée par plus de défense.

En ce qui concerne ta question, Ina, je n'ai pas vu tout ton panel de technique offensive... mais si tu vises le combat au corps-à-corps, des techniques de nintaijutsu ou de taijutsu me semblent plus approprié. J'ai été plus impressionné par tes gants que ton pilier pour être honnête. Hélas, dans ce domaine-là, ma maitrise du Juken ne te seras probablement pas d'une grande aide. Le style bien particulier, je pense pas que tu puisses l'imiter. Si tu vises le combat à distance, je ne peux que te recommander d'utiliser des attaques venant du sol sous l'adversaire. Néanmoins, il faudra que tu investisses en sensorialité pour que cela te soit utile. Toute autre technique doton sera visible depuis la surface. Enfin... je ne peux que te conseiller d'apprendre à tes clones de cire à immobiliser tes adversaires. Cela pourrait te laisser le champ libre pour les achever. A ce sujet-là, j'ai une technique d'immobilisation taijutsu que tu pourrais peut-être réutiliser avec ta maitrise de la cire.

Trois conseils. Un sur le corps-à-corps rapproché, un sur le doton à distance et le dernier sur un complément d'utilisation de ses clones. Pour le premier, Toph n'avait que du Juken, et tant les paumes du Hakke que les injection de chakra étaient des possibilités fermés aux autres shinobis. Pour le doton pur à distance, Toph s'estimait au même niveau qu'Ina, et déclarait simplement l'orientation qu'elle désirerait prendre, après une étude approfondie sur cette nature élémentaire. Pour le dernier conseil...

Et bien que Toph se gardait quelques combinaisons de techniques particulièrement vicieuses pour elle-même, mais qu'elle était dispensé à montrer quelques unes de ses astuces.

Tandis qu'elle papotait, elle avait essayé à de maintes reprises de réitérer la technique de Shin - avec le support qu'Ina avait fournit. Mais rien à faire, cette technique du clone lui échappait. Elle arrivait à produire un peu de fumée, et vaguement des clones inconsistants. Que lui manquait-elle ?

Hum... je ne sais pas si tu as quelques conseils à dispenser sur cette technique, Shin, mais j'ai du mal à donner quelque chose de tangible.

Elle écoutait attentivement tout conseil que l'ancien mercenaire pouvait lui donner. Après tout, il semblait mieux versée qu'elle dans l'art du ninjutsu.
Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t3818-equipe-4-hachiman-iwa-pleine http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Mar 30 Oct 2018 - 10:49




L'école Jishin



LL nécromancien observa calmement les deux femmes échangeant leurs idées, il croisa calmement, observant la jeune Hyûga qui semblait être en proie à quelque souci quant à la formation des clones. Il l’écouta alors et décroisa les bras, se frottant le menton calmement. Il devait chercher un moyen simple et efficace pour lui faire comprendre le fonctionnement exact de la technique, puis sembla avoir une idée.

- Hm.. Pourquoi ne pas activé ton byakugan et observer mon flux de chakra afin de voir comment il circule quand je fais la technique ? Cela devrait bien t’aider, je pense.

Il hocha la tête, visiblement convaincu du bon fondement de son idée, puis composa de nouveau le signe permettant la création de clones. Il laissa le temps à sa camarade Iwajin d’ainsi observer comment il faisait circuler son chakra lors de la création du clone, lui permettant ainsi d’avoir une meilleure visualisation de l’utilisation du chakra pour cette technique. Il reprit ensuite la parole, calmement.

- Tu dois te visualiser, comme un reflet dans un miroir, puis tu triple ce reflet.

Il composa ensuite une série de signe et profita de cela pour montrer à la femme la technique de détection de mensonge, profitant de l’activation de son byakugan. On avait beau dire, cette pupille était bien pratique pour l’apprentissage de technique mine de rien. C’était presque de la triche en fait. Mais là n’était pas la question, au contraire cela l’arrangeait, ça lui évitait de passer des jours à apprendre sa technique. Il regarda ensuite Ina et composa une nouvelle série de signe, faisant jaillir du sol un bloc de terre, il fit par la suite le signe du dragon, le bloc se transformant en pieu qui fusèrent droit devant, dans un mur donc pour le coup.

- J’ai ça en technique offensive peu coûteuse. Tu peux la modifier à ta convenance, en frappant sur le bloc de roche plutôt que faire le signe par exemple. Enfin, ce n’est qu’un simple exemple donc libre à toi de faire comme tu le désire par la suite.

Il reporta ensuite son intention sur la jeune Hyuga, se demandant comment elle s’en sortait à présent. Puis, il repris la parole, afin de lui expliquer calmement le fonctionnement de sa technique de détection de mensonge, afin qu’elle comprenne justement comment elle pouvait l’utiliser.

- Concernant l’autre technique, c’est en fait assez simple. Elle analyse la circulation électrique dans le cerveau humain, sous forme de flux de chakra, s’il ment, un léger éclat rouge se fera voir dans ses yeux, sinon, il sera vert. C’est aussi simple que cela.






Résumé:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/u560

Ven 23 Nov 2018 - 15:05
Alors que l'entrainement se passait à priori bien, une bagarre verbale éclata entre la sulfureuse Ina et la cartésienne Toph. Après plusieurs joutes verbales, celle qui maitrisait la cire estima qu'elle n'avait plus rien à faire dans le dojo, qu'elle avait mieux à faire ailleurs. Toph soupira, et doutait intérieurement car apprendre de bonnes défenses est très important. Elle se dit que cela n'augurait pas quelque chose de bon pour leur futur match du tournoi des genins de Iwa.

Mais tant pis, ainsi va la vie. Elle reprendrait cela au tournoi des genins.

Elle se tourna vers le nécromancien et s'excusa.

Désolé de t'avoir montré ce spectacle, Shin-san... Reprenons notre entrainement du Kage Bunshin ?

Toph avait fait quelques essais mais rien ne semblait très réussi pour le moment. Des simulacres de bunshin, tout au mieux. Ils étaient pâles, ressemblaient à Toph avec 70 ans de plus, et étaient incapable de faire le moindre jutsu - quand ils survivaient au-delà de quelques secondes. Définitivement, cette technique était plus complexe qu'il n'y paraissait. Shin proposa une alternative. Que Toph l'observa avec son doujutus activé.

Oui activer le Byakugan me semble une bonne idée.

En effet, elle pourrait voir le chakra bouger entre ses tenketsus, en déduire le mouvement interne nécessaire. Toph l'utilisait régulièrement pour les techniques taijutsu. Elle n'avait juste pas penser à le faire avec des techniques de pure ninjutsu. Le mouvement était similaire à une technique basique de l'académie, mais en y regardant en profondeur il y avait un effet du second ordre. Un mouvement dans le mouvement. Des spirales à la surface du cercle. Ce... n'était pas facile à reproduire. Elle se rapprochait de la façon de faire de Shin-san, c'était certain. Mais elle n'y était pas encore. Il lui donna alors un autre conseil.

Me visualiser...

Et puis de se visualiser en trois. Mais il fallait d'abord se voir soi-même. Toph ferma les yeux et se concentra sur l'image du miroir. Puis l'inversa mentalement. Elle essaya d'en prendre pleinement possession - de synchroniser parfaitement les mouvements. En parallèle, elle travaillait sur ce fameux mouvement de chakra du second ordre. Elle sentit un déclic. Comme un branchement. Elle ouvrit les yeux et se trouva nez-à-nez avec elle-même. Elle se sourit, et elles firent un clin d'oeil à Shin.

Ha, j'arrive à en faire un. C'est déjà pas mal ! Maintenant on va essayer de tripler l'effet.

En plus, ce clone était stable et bien capable d'utiliser des techniques. Il était stable. Toph la dissipa toutefois, et se concentra pour se voir en trois exemplaires. Seulement, c'était plus compliqué qu'il n'y paraissait. Toph avait besoin de le voir...une dernière fois.

Hum, tu peux me montrer une dernière fois, Shin-san ? J'y suis presque.
Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t3818-equipe-4-hachiman-iwa-pleine http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Sam 24 Nov 2018 - 10:39




L'école Jishin



Le nécromancien hocha calmement la tête et effectua de nouveau une série de clone. Ça ne le dérangeait pas vraiment de toute façon, il n’y avait pas de combat ni rien, donc économiser son chakra n’était pas vraiment quelque chose de nécessaire. Il croisa par la suite les bras, observant la Hyuga calmement, afin de voir ses efforts. Il savait qu’elle était motivée, là n’était pas le problème, et étant incapable de voir son chakra, impossible de savoir si elle le malaxait convenablement ou non, d’où l’échec de la technique. Mais si il devait se fier au résultat, c’était très probablement ça, d’où la proposition du Byakugan.

- Tu à de la chance comparé à d’autres personnes, tu à une pupille bien pratique pour l’apprentissage… Tu peux voir le flux de chakra, et voir par extension comment le malaxer correctement pour la technique que tu veux apprendre. Ça te fait économiser un gain de temps phénoménal. Et une fois que tu maitriseras le clonage… Tu tripleras l’efficacité de tes entrainements.

Il hocha calmement la tête, ne doutant pas une seule seconde qu’elle maitriserait parfaitement la technique suite à cet entrainement, aucun doute la dessus. Elle avait du potentiel, et la motivation nécessaire. Il décroisa ensuite les bras calmement, puis s’étira en la regardant. Il n’était pas vraiment surpris qu’elle ouvre son propre dojo, elle était assez patiente pour enseigner à des gens, et avait la jugeote pour.

- Le clonage est quelque chose que tout shinobi devrait maitriser. C’est une technique parfaite aussi bien pour l’attaque, que la défense ou même la stratégie. Mais bon, un shinobi doit être capable de TOUT utiliser à son avantage. L’environnement, les techniques offensives comme défensives… Même son propre adversaire. Vois-tu, la particularité de mon art, est qu’il est très polyvalent, et en plus de cela, intimidant. Une personne peu habituée au monde ninja sera toujours intimidée par une armée de mort marchant vers elle non ?


Il sourit un peu, même si ce n’était pas l’intérêt principal de son art, la peur était toujours une arme bonne à prendre. D’autant plus qu’il comptait l’utiliser dans un but beaucoup moins professionnel, comme ramener sa famille à la vie. Ou au moins ses parents, n’ayant pas réussi à trouver le cadavre de sa sœur. Au fond, il avait un petit espoir, celui qu’elle soit encore en vie, quelque part, mais où ? Il n’en savait rien, il ne le saurait peut-être même jamais.. Mais bon, qui sait, la vie est pleine de surprise.





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/u560

Sam 24 Nov 2018 - 21:35
Toph observa calmement et avec le plus de soin possible la gestion de chakra de son enseignant du moment. Oui, elle comprenait un peu mieux les mouvements subtils de chakra dans ses tenketsus. Elle fit un essai, et un seul clone fut viable. Par contre, il y en eu un deuxième. Et c'est là que ca commençait à devenir intéressant. La princesse Hyûga était sur la bonne voie.

... Il n'y a pas que mes apprentissages que je triplerais, Shin-san. Je pourrais aussi rénover ou construire trois fois plus vite. Ou même neuf vois plus vite, si je dépense suffisamment de chakra pour entretenir une telle équipe. Le Kage Bunshin est un petit miracle à lui tout seul. Oh, j'ai réussi à en faire deux.

Effectivement, deux bunshin étaient apparus à ses côtés. Les deux alter-Toph se mirent à congratuler la Toph-Mère. Après tout, c'était un bon développement en si peu de temps. Comme le disait le nécromancien, le Byakugan était une aide sans conteste. Elle avait compris et associé une de ses sensations de "s'imaginer en trois" à un mouvement de son chakra. Il fallait sortir trois branches du circuit principales. Trois spirales à chaque tenketsu, en un arbre à fleurs étranges. En tout cas, pour ceux qui pouvaient voir cette circulation de chakra, bien entendu. Elle refit un essai, mais elle n'eut pas un meilleur résultat. Ses deux clones l'encouragèrent à persévérer et essayèrent à leur tour. Rapidement, il y eu une bonne dizaine de clones de Toph, mais toujours par deux.

Tout shinobi ? Hm... je la trouve d'une complexité un peu trop importante pour les débutants qui sortent de l'académie. Il faut avoir de la réserve de chakra pour pouvoir s'en servir sans trop sacrifier de sa capacité à filer des patates. Par contre, une genin confirmée comme moi... Oui j'y vois l'intérêt, c'est sûr. Les trois répliques, c'est pas facile.

Toph dissipa tous ses clones. Elle eut un rush d'expérience et d'information qui lui arriva dans sa tête. Elle fut surprise, et se rattrapa bien vite. Un des dix clones avaient trouvés un petit raccourcis. Oui elle pouvait se baser dessus. Sa réserve de chakra était bien entamé mais elle avait de quoi multiplier plusieurs essais. Et tandis qu'elle continuait, elle se décida de répondre à la deuxième partie de l'affirmation de Shin.

La nécromancie, évidemment, mais surtout la vision de la société dessus.

Je suis quelqu'un de pragmatique, Shin-san. La nécromancie est un art utile. Un art qui doit être encadré, bien sûr, parce qu'il ne doit pas enfreindre pour autant la liberté d'autrui. Mais la même chose peut être dite de nombreux clans ou de pouvoir shinobi. Est-ce que donner vie à un cadavre est tellement plus horrible que de se dire que les Byakugan peuvent t'observer, à tout moment, où que tu sois et sans aucune raison particulière ? Mal employé, c'est la fin de la vie privée et peut être un outil de persécution et d'autoritarisme. Ou d'être un spécialiste dans un sabre pour découper en un clignement de l'oeil ? Tout pouvoir a un aspect effrayant, dans le fond. Mais ce n'est pas le pouvoir qui est à craindre, seulement l'utilisation qu'on en fait. Et je t'ai vu, Shin. Je sais qu'à défaut d'être un homme bon tu es un homme de moral. Non, clairement tu es un atout pour Iwa, et je suis contente de t'avoir à mes côtés.

Elle lui fit un sourire. Cette tirade, un peu maladroite, venait directement de son coeur. Elle en pensait chaque mot et même si ses cadavres étaient un peu dégoûtant, elle ne craignait pas Shin pour cela et ne le craindrait pas. Elle composa ses mudras et malaxa son chakra. Mine de rien, sa réserve de chakra commençait à bien baisser après l'utilisation aussi intensive de son énergie interne.

Cette fois-ci, ce fut trois bunshin qui apparurent aux côtés de Toph. Trois répliques parfaites de la kunoichi. Chacune d'entre elle saluèrent Shin et le remercièrent pour la leçon.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t3818-equipe-4-hachiman-iwa-pleine http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Dim 25 Nov 2018 - 11:03




L'école Jishin



Il haussa un sourcil, peu habitué à ce genre de discours. Il soupira un peu en fermant les yeux, secouant légèrement la tête avant de redresser son visage, regardant la jeune Hyuga avec un faible sourire, mais un sourire tout de même. Elle avait vraiment un don cette petite… Elle était bien plus mature que d’autres adultes, et ça, c’était quelque chose que le nécromancien respectait, lui qui n’avait pas eût d’enfance.

- Décidemment Hyuga Toph, tu à un don pour me surprendre. Là où certains aurait dit ça par politesse ou par crainte, je ne récent rien de tout ça chez toi. Tu es sérieuse, et pense vraiment ce que tu dis, chose qui me surprend d’avantage encore. Si seulement tout le monde pouvait être aussi mature que toi, peut-être que le monde n’aurait pas besoin de nous autre militaire.

Il le pensait vraiment. Si les militaires existaient, c’était à cause de l’égoïsme humain, la soif de pouvoir et l’avarice d’une élite pouvait mener à des guerres sanglantes, et les militaires étaient là pour se battre pour eux. Il en était parfaitement conscient, mais c’était la seule voie qu’il connaissait, la seule dont il était capable d’en tirer son plein potentiel. Il était convaincu qu’il n’était bon qu’à ça, combattre. Il était une arme, une machine de guerre bonne qu’à tuer et écraser l’ennemi, sans aucune forme de pitié. Pourtant, depuis qu’il était dans ce village, il lui arrivait de se dire qu’il ne voulait pas juste tuer, qu’il y avait certaines personnes qu’il voulait protéger, pas comme il n’avait pas était capable de protéger sa famille. Des personnes comme sa sensei, Chyriou, qui le voyait plus comme un homme qu’un shinobi. Ou bien comme Toph, qui voyait en lui une personne import ante pour le village… Son amie d’enfance, Tsuki, la kumojin au grand cœur… Tellement de personnes qu’il n’aurait jamais cru un jour pouvoir considérer comme des proches. Il rit un peu et regarda de nouveau la Hyuga.

- Dire qu’il n’y a encore pas si longtemps que cela, je ne me voyait que comme une arme, bonne qu’à être utiliser pour décimer l’ennemi, tuer au nom d’une élite pour de l’argent… Un outil, bon à être jeter à la poubelle quand on en a plus besoin… Mais maintenant, j’en viens presque à me considérer comme un être humain…






_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/u560

Dim 25 Nov 2018 - 23:50
Toph claqua des doigts, et les trois bunshins se mirent à faire un sparring entre eux. Ils bougeaient et esquivaient tout en essayant de se toucher l'un l'autre. Cela ne demandait pas d'effort de la part de Toph, pourtant... ils étaient autonomes. Enfin, pas d'effort, son chakra était au niveau le plus bas de sa journée. Elle dut s'asseoir et se servit d'un grand verre d'eau. Et essaya de récupérer un maximum de son énergie tandis que Shin commençait à communiquer à un niveau... presque humain.

Cela fit sourire Toph.

Disons que je suis avant tout un être rationnel. Je réfléchis par fait. J'ai des émotions oui, mais j'essaie de ne pas les laisser me guider. Surtout... depuis peu.

Toph était intéressé par le Bushido depuis une rencontre avec Musashi. Et il y avait un aspect "maitrise de soi" qui l'intéressait dans sa discipline. Elle était, elle aussi, attirée par la voie de l'Art Martial Ultime. Et pour se faire, contrôler ses mouvements ne suffisait pas. Il fallait contrôler ses émotions. Elle était aussi plutôt utilitariste, aussi. Tous les avantage étaient bon à prendre. Elle aurait bien proposé de faire de l'engrais avec les cimetières d'Iwa, mais en faire une caste ouvrière non payée, c'était encore mieux. Après, cela ne risquait pas de faire partie des plans qu'elle proposerait, car elle avait le bon sens de consulter des gens autours d'elle et vraisemblablement, cela fâchait les gens quand on ne laissait pas tranquille les cadavres.

Pour Toph, un cadavre était un cadavre.

Un de ses clones venait de se manger un poing dans la figure et disparut dans un nuage de fumée. Elle eut un flot d'expérience qui lui vint en tête. Du feedback sur certaines esquives, ou des innovations qui n'avaient rien donnés. En soit, cela n'apportait que de manière marginale quelque chose de supplémentaire. Mais tout apport était bon à prendre. Un des clones restant décida de combler le clone manquant en réutilisant la technique de Shin - le kage bunshin - mais avec moins de chakra pour n'avoir qu'un seul clone au lieu des trois. Cela ne marcha pas tout à fait. Mais c'était l'intention qui comptait, et son expertise dans la technique augmentait toute seule.

Pratique, cette technique. Ils s'entrainent à ma place !

Elle vida son verre d'eau en écoutant Shin s'ouvrir sur le monde. C'était étrange de le voir s'humaniser, alors que d'autres cherchaient à tuer ce genre d'émotions pour devenir des armes et ne plus réfléchir à leurs ordres. Un paradoxe, en quelques sortes.

Chéris ton humanité. Et n'hésites pas à sortir de ton manoir de temps à autre pour te balader dans le village. Je suis sûr que tu y feras de chouettes découvertes. Il faut discuter avec les gens, se mélanger avec eux et découvrir leur tracas au petit quotidien. Cela te feras peut-être goûter à des joies simples inconnues pour le moment. Peut-être d'autres raisons de vivre ? Il y a une bibliothèque pour civils avec des romans et des récits historiques, pas loin du domaine Hyûga.

Toph n'était pas idiote. Elle voyait que Shin était en crise existencielle, et qu'elle pouvait essayer de l'aider, avec ses quelques mots maladroit. Après, elle n'était pas une spécialiste, loin de là. Petite shinobi au grand coeur, Toph n'avait rien d'une psychologue. Sa passion était dans les poings et la pierre. Toutefois, si ses quelques mots pouvaient aider un de ses amis à sortir de sa coquille alors elle le ferait sans hésiter.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t3818-equipe-4-hachiman-iwa-pleine http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Mar 27 Nov 2018 - 10:10




L'école Jishin



Il secoua calmement la tête, lâchant un léger soupire, il s’assit en tailleurs, méditant calmement, sans pour autant ignorer la Hyuga. Son flux de chakra se régula, devenant plus calme, comme une mer sans vague, tandis qu’il répondit à la jeune konoichi. Il parla d’une voie plus calme, moins troublée que précédemment, la méditation faisant son effet apaisant. Il était vraiment troublé depuis sa sortie de prison… Il n’avait pas l’habitude qu’on le traite de la sorte. Entre sa sensei qui lui tournait autour, Tsuki la kumojin qui était sa première amie et l’était toujours, Toph, qui s’approchait elle aussi du cercle restreint des personnes chères dans le cœur du jeune nécromancien… Que des personnes qui montraient plus d’intention envers le shinobi qu’il n’en avait eût durant ces dix dernières années de sa vie.

- Je suis agoraphobe, c’est en partie pour ça que je ne sors pas en publique. Trop de monde me met en tête des images dont je ne suis pas très fier, qui me donne envie de vomir. Mon moi passé. Je suis toujours un monstre, je le sais, mais au moins, je ne rase pas des villages entiers pour des raisons aussi triviales que l’argent.

Il lâcha une longue expiration, reprenant par la suite une bouffée d’oxygène silencieusement, par le nez toujours. Tout son corps se détendit, toute son âme se relaxa. C’était sa petite technique à lui, la méditation, rien de tel pour apaiser un flux de sentiment un peu trop intense, ou juste pour se détendre et faire le point. Avec ces années d’expériences en la matière, il avait un sang-froid hors normes. C’était utile dans bien des cas, mais parfois… Et bien c’était assez problématique. Il n’avait pas d’expérience avec les femmes par exemple, et Chiryou prenait un malin plaisir à la taquiner avec ça. Ce n’était pas méchant, bien au contraire, ses taquineries étaient même plutôt plaisante en un sens. Il se remémora alors des images de leur mission, frissonnant de tout son être en rougissant un peu, il secoua la tête, priant intérieurement pour que la genin ne l’es pas remarqué. Il ne saurait pas comment expliquer ce qu’elle venait de voir... Il soupira alors légèrement, se disant qu’un jour, il rendrait la monnaie de sa pièce à sa sensei, et elle n’irait pas se plaindre après. Elle l’aurait cherché après tout, non ? Enfin, peut-être que ce n’était que taquinerie, de là à dire qu’elle était véritablement intéressée par lui… Il y avait un fossé. Il prit alors une décision.

- Dis-moi Toph, est-ce que je suis attirant ?

La bombe était lâchée, il avait besoin d’un avis externe. Après tout, il en avait marre de se tracasser avec cette question, et ça l’aiderais au moins à savoir si la blonde est sérieuse ou non. Enfin, il aurait peut-être pût demander ça de façon un peu plus détourné mais bon, Shin et les voies dérobées, ça fait deux.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/u560

Jeu 29 Nov 2018 - 19:27
Agoraphobe. Hmm. Les maux de l'esprit étaient difficile à soigner.

Shinobi, c'est regarder les abysses avec ses propres yeux. Et les abysses nous regardent en retour. Personne n'en sort indemne, Shin. Personne.

Il s'agissait de le rassurer. Il n'était pas le seul à le ressentir. Tout au plus, il était celui qui était le plus troublé par cette sensation. En fait, Shin... était sensible. C'était son problème sans doute. Toph rigola de ce paradoxe mais n'exprima pas le fin de sa pensée. Puis, elle entendit la question de Shin.

...

..?

...

J'espère que ce n'est pas une tentative de flirt, Shin-san, c'est passible de prison.

Elle regarda sérieusement Shin pendant trois secondes. Puis éclata d'un rire tonitruant. Elle s'excusa de son humour désopilant entre deux larmes écrasées. Elle savait que Shin était très sérieux, mais c'était pas pour se moquer, c'était juste pour sa blague. Elle se calma et reprit sa respiration, histoire de ne pas complètement perdre en crédibilité.

En vrai, je pense que physiquement tu n'as rien de repoussant. T'es pas obèse ni maigrelets, t'as des muscles. Y'a ptet un ptit peu plus de parfum à se mettre pour cacher l'odeur des cadavres - ouais, c'est une odeur qui t'accompagne un peu, je suppose que ca s'imprègne dans tes vêtements ? Mais sinon t'as pas de souci à te faire à ce niveau-là. Après, faut voir ton game. Comme tu chasses. La traque. Ca demande un peu d'expérience, j'ai ouïe dire.

Toph avait donc opté pour une approche sympathique. Avec quelques vrais conseils - plus que des sempiternels "T'inquiète pas, tu trouveras, on tombe toujours dessus quand on cherche pas " qui, il faut l'admettre est une connerie monumentale - notamment au niveau de l'odeur qui pouvait en gêner plus d'une. Après, il était shinobi. Est-ce que ca comptait pour le prestige de l'uniforme ? Toph devrait vérifier ce paramètre. Une question subsistait néanmoins. Comment une jeune dame comme Toph savait tout ça sur la drague ? Certains mystères ne gagnaient pas à être découvert, sans doute.

J'crois que c'est normal de se poser des questions. De se remettre en question aussi. Mais... je crois aussi qu'un moment, faut savoir foncer. T'as une nana en vue ? Si oui, go for it. Je peux te donner du soutien moral au besoin. Les conseils, par contre, j'pense pas être au point.

Là, par contre, elle était véritablement sérieuse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t3818-equipe-4-hachiman-iwa-pleine http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Mer 5 Déc 2018 - 10:34




L'école Jishin



S’étirant un peu devant la jeune Hyuga, il hocha la tête calmement, satisfait de voir que son idée de lui faire utiliser le byakugan avait si bien marché, mais surtout, de sa réponse. Elle avait beau être plus jeune que lui, elle était visiblement bien plus calée dans le domaine sociale qu’il ne l’était. Il réfléchit un peu à tout ce qu’elle avait dit et hocha la tête, comprenant un peu ce qu’elle essayait de lui faire comprendre. Ce n’était pas vraiment évident pour lui, mais bon, sans motivation, il n’irait nulle part. Il sourit alors à la Hyuga puis regarda l’heure rapidement, avant de faire disparaitre ses clones.

- Bon, je pense que je vais te laisser. Il se fait tard et j’ai deux trois trucs à faire.

Il se dirigea vers la sortie après l’avoir saluée, puis s’arrêta à l’entrée, se frappant le front. Il avait failli oublier. Il fouilla dans sa sacoche et sorti un parchemin, une technique Hyuga, les 64 poings du Hakke. Il se retourna vers elle et lui tendis le parchemin. Il voulait le revendre mais bon, il n’était pas commerçant, et puis surtout, il ne connaissait aucun Hyuga autre que celle se tenant devant lui, donc bon.

- J’aimerais revendre ça, donc si ça t’intéresse ou à défaut si tu peux me trouver preneur dans ton clan, ça m’aiderais pas mal.


Après tout en y réfléchissant bien, c’était plus facile, plus rapide et plus efficace de passer par Toph pour refourguer son rouleau. Quoi de mieux qu’une Hyuga pour rechercher d’autres Hyuga hein ? Enfin bref, dans tous les cas, il savait qu’elle lui rendrait se service, ne serait-ce qu’en remerciement pour ses deux techniques. Enfin, s’il avait assez bien cerné sa personnalité en tout cas. Il la salua donc de nouveau suite à cet échange avant de cette fois-ci partir pour de bon, marchant dans les rues du village de la roche en direction de son manoir pour se changer rapidement et s’en aller faire ce qu’il avait à faire. De toute façon, il n’avait plus grand-chose à faire dans ce dojo. Il marcha d’un pas calme, se demandant bien comment il pouvait appliquer les conseils de sa jeune amie aux yeux de perles, sans vraiment pour autant se prendre la tête.






rouleau donné:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/u560

Jeu 6 Déc 2018 - 20:03
Shin semblait pensif aux conseils de Toph. C'était bien qu'il y réfléchisse. Qu'il fasse un début d'effort. Puis, Shin-san déclara son besoin de bientôt rentrer chez lui. L'heure passait. Il demanda toutefois une faveur à la princesse Hyûga. Il avait en sa possession un parchemin assez puissant. Les 64 coups du Hakke. Toph écarquilla ses sourcils. C'était un parchemin rare. La princesse avait elle-même mit la main dessus il y a peu. Mais si le parchemin était rare... ses utilisateurs étaient légions. A sa connaissance, il n'y avait qu'Hayate qui ne la maitrisait pas.

Et il se morfondait dans sa demeure depuis la mort de Yoshitsune.

Hum, Tsuyoshi et Kami connaissent déjà cette technique... Peut-être que Yomi-san... Je vais faire mon possible Shin-san pour prospecter, mais plusieurs des nôtres la. Il est possible que personne ne soit intéressé en ce moment, dans ce cas-là il faudrait peut-être en faire don au clan Hyûga pour le futur.

Toph tendit le parchemin à un de ses clones qui l'entreposa plus loin, dans une cavité de pierre creusé à même la roche qui fut fermée par un pan de pierre. Une façon comme une autre de masquer un trésor aux yeux de tous - seul un Byakugan activé pourrait voir la cavité et seul un utilisateur de doton pourrait aisément le retirer. Ce n'était pas parfait, mais c'était une bonne mesure de sécurité.

Puis elle se retourna vers Shin, son professeur de la journée. Sans lui, elle aurait probablement été gâchée par les incidents de tantôt avec Ina. Mais le nécromancien était resté sobre, calme, olympien. Egal à lui-même.

Merci beaucoup pour ton enseignement et ta visite. A bientôt, Shin-kun.

Et elle le salua tandis qu'elle avait utilisé une appellation réservée aux gens proches. Toph considérait désormais Shin comme tel. Après tout, il était venu à son inauguration. C'était la preuve, s'il en fallait une, de leur amitié.
Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t3818-equipe-4-hachiman-iwa-pleine http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Ouverture de l'école Jishin [Shin]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Quartiers résidentiels
Sauter vers: