Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez | 

Ouverture de l'école Jishin [Shin & Ina]


Mar 4 Sep 2018 - 21:07
Aujourd'hui, Toph ouvrait son dojo de manière publique. Un dojo pour se développer dans le juken doton, l'école Jishin. Un projet en cours pour Toph qui rêvait de se parfaire au niveau art martial. Elle avait tout prévu. Des boissons. Des biscuits. Des fruits. Des pancartes à l'académie pour prévenir tout le monde.

Ne manquait plus que des gens.

Ils se cachaient où ?

Toph commençait à s'impatienter. Elle mangeait des biscuits en attendant, grignoter par stress.

Bon, y'a pas foules...

Mais heureusement, elle avait rusée. La genin boxeuse avait aussi envoyé une invitation à un manoir qu'elle rénovait à la superficie de la ville. Shin, nécromant de son état, et qui ne s'en cachait pas d'ailleurs, arriva.

Salut Shin ! Merci d'être venu !j'ai bien fait de t'envoyer une invitation directement à ton manoir.

Mais déjà Toph regardait l'arrivée d'une nouvelle venue. Une inconnue au bataillon. Pourquoi était-elle venue ? Toph n'en savait rien, et s'en fichait. Elle était heureuse qu'au moins une personne (qui ne se sentait pas obligé de venir) était là. Elle se courba puis l’accueilli a grands bras ouverts.

Enchanté de faire votre connaissance ! Je suis Hyûga Toph, maitre de l'école du Jishin. Ce n'est pas encore l'école la plus connue, mais bientôt tout le monde se pressera pour venir prendre cours. Bon suivez-moi.

Elle souleva la porte ronde - genre bunker - avant de descendre dans un conduit central desservit par des escaliers en colimaçons.

Tout était sculpté main par ses soins. Renforcés là où il fallait.

Elle s'arrêta au premier étage et leur montra un énorme couloir éclairé par des puits de lumières qui menait à une énorme salle d'entrainement. Le sol était de pierre polie, les murs de pierre renforcés. Un endroit de prédilection pour entrainer son doton - ce que Shin apprécierait sans doute. Sur le côté, des armes d'entrainements, des casques. Ce n'était pas son outil de prédilection, mais elle était prête à aider quelqu'un les utilisant.

Voilà la salle d'entrainement, spécifiquement renforcée au doton. Vous êtes intéressés par une petite démonstration ?

Toph craqua ses doigts. Evidemment qu'elle comptait distribuer des baffes. Cela allait de soi.


Dernière édition par Hyûga Toph le Jeu 13 Sep 2018 - 20:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646

Mer 5 Sep 2018 - 10:21




L'école Jishin



Une journée spéciale pour le nécromancien. En effet, aujourd’hui il était invité, chose plutôt rare pour l’homme. En fait, après réflexion, c’était bien la première fois qu’il était invité quelque part mine de rien. Il se prépara donc calmement, prenant une douche suivit d’une bonne collation, avant de se changer. Il enfila un débardeur noir moulant, un pantalon de même couleur avec comme ceinture, son bandeau frontale noué fermement à la taille, et par-dessus tout cela, une longue veste noire, légèrement fendue au centre sur le bas. Il avait aussi enfilé des mitaines en cuir tout aussi sombre et un collier en forme de faux, mais le fait est que.. Et bien ce n’était pas un collier, mais sa faux rapetissée à la taille d’un collier grâce à un sceau. Enfin bref, là n’était pas la question. Une fois prêt, il prit la direction de l’endroit indiqué sur la petite carte fournie avec l’invitation, prenant toutefois soin d’esquiver la foule en passant par les toits. C’est après plusieurs minutes qu’il arriva, semblant tomber du ciel pour arriver devant le dojo de la Hyuga, haussa un sourcil, il observa les lieux, le regard toujours aussi vide, les paupières ouverte seulement au trois quart. Il n’eût pas vraiment le temps d’en faire plus qu’il fût accueilli par Toph avec le sourire, encore une chose dont il n’était pas habitué. Enfin, il avait comme l’impression que cette journée serait remplie de nouveauté pour lui.

- Salutation, Toph-chan. J’espère ne pas être en retard.

Il la suivit par la suite à l’intérieur, après avoir silencieusement salué la nouvelle arrivante d’un hochement de tête, plongeant les mains dans les poches de son pantalon, laissant sa veste onduler légèrement derrière lui durant ses déplacements. Il se souvenait en voyant le dojo, de ses années passées en tant que mercenaire. Cela lui rappelait les séances d’entraînements intensives qu’il avait eût droit, ou plutôt qu'il avait était forcé, de participer. Cela dit, même si ce n’était pas des souvenirs particulièrement agréables, il n’aurait pas toute cette puissance aujourd’hui. Il serait sûrement même encore à l’académie à l’heure qu’il est. Quoi qu’avec du recul, il n’aurait probablement même jamais quitté le pays du feu sans tout ça. Il ne serait jamais devenu un shinobi, et n’aurait jamais mis les pieds dans ce dojo.

C’était une des rares choses qui lui permettait de se dire qu’il n’avait pas eût une enfance totalement merdique, que au moins, toutes ces années d’enfer, avaient une utilité en ce jours. Enfin, il aurait tout de même préféré ne pas devoir traversé tout cela, mais bon, le passé est le passé, il restera inchangé, peu importe à quel point on le voudrait. Parfois, désiré ardemment une chose n’est pas suffisant pour la réalisé, et c’était une de ces fameuses choses. Le passé était immuable, irrémédiable. Tout ce que l’on peut en faire, c’est en tirer des leçons, ou lui tourner le dos. Un peu comme l’océan en somme. On ne peut jamais entièrement le vidé, et peu importe le nombre de sceau que l’on en retirera, il restera toujours aussi vaste. Enfin bref, là n’est pas la question, il avait répondu à l’invitation de la jeune Hyuga, peut-être avait-elle une demande à lui formulée ? Il avait quelques doutes quant au fait qu’elle l’avait invité par pure bonté de cœur, ou pour discuter autour d’un thé entre « amis ».







_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/u560

Jeu 13 Sep 2018 - 2:34
Une fois de plus à la recherche de nouveautés, Ina marchait dans les nombreuses rues du village caché. Cette fois elle partait en reconnaissance du côté de la zone résidentielle, peut-être qu'ils avaient inauguré de nouvelles sources chaudes, des auberges ou des hôtels. Avec la pratique du doton que beaucoup maîtrisaient, c'était facile de construire des habitations, même complexes, ça ne nécessitait pas forcément beaucoup de main d'oeuvre, tant qu'il y avait les plans pour aider. Cependant rien ne semblait attirer son attention pour le moment, sans doute fallait-il attendre pour des nouveautés plus marquantes dans les environs. Tout ce qu'il y avait, c'était une fille en vert qui faisait la promotion de ce qui semblait être un dojo ou quelque chose dans le genre.

En s'approchant malgré tout de la fille, elle put voir, en quelque sorte, l'absence frappante d'élèves pour assister à ses cours. De son côté, Ina n'était pas très kendo, ni très corps à corps, mais là au moins elle avait appris une technique de projection avec une armoire à glace, l'espace de quelques minutes seulement. Elle se voyait mal ajouter de nouvelles compétences à son arbre, mais dans le doute peut-être que ce n'était pas ça. La demoiselle s'approcha alors l'air curieux et dubitatif à la fois, essayant de voir à l'intérieur du dojo si la fille avait entreposé des sabres pour s'entraîner avec, mais il n'y avait rien de tout cela. En revanche elle semblait l'avoir remarquée et l'invitait déjà à visiter l'endroit, ce qui avait l'air intéressant, pour les premières cinq minutes que ça allait prendre.

À sa grande surprise, il ne s'agissait pas de la partie principale, ce n'était que le bâtiment de présentation, le plus gros se trouvait sous terre. C'était logique et sûrement plus facile de construire sous terre vu que c'était le village caché de la roche après tout. En revanche, niveau luminosité, ça ne devait pas être super top, en plus si tout pouvait s'effondrer, ce n'était pas adressé aux claustrophobes. Elle suivit néanmoins la dénommée Toph sous terre, ainsi que son copain qui semblait bien la connaître pour lui accorder un suffixe de respect aussi familier. L'endroit avait l'air bien plus petit depuis la surface, mais en entrant dans les tunnels de l'enfer, elle pouvait voir des étages desservis par un escalier tout aussi grand, comme si il s'agissait d'une visite d'appartement. Elle comptait sur Toph pour ne pas omettre les détails, des fois qu'il y aurait de nombreuses choses intéressantes dans chaque étage. D'ailleurs le lieu l'inspirait beaucoup, comme si elle sentait qu'elle y vivrait des aventures extraordinaires.


-Depuis le début ce lieu était connu d'un obscur groupe nommé la thirteen party, c'est lorsqu'un villageois posta une demande de mission que la jeune Toph découvrit que sous le dojo qu'elle avait toujours fréquenté se trouvait un complexe souterrain où ce mystérieux groupe effectuait des expérience de renforcement sous le nom de "Projet Flasque". Après une lutte acharnée, Toph réussit à défaire les membres du groupe et à interrompre les expériences, faisant de cet endroit son nouveau dojo. Cependant est-ce que les expériences avaient vraiment cessé ou est-ce qu'elle avait simplement retardé l'inévitable ? Et si Toph était elle-même sujette à une de ces mystérieuses expériences sans le savoir ? Sa force colossale et son absence d'angle mort faisaient d'elle la combattante idéale, mais peut-être était-ce dû à bien plus que de l'entraînement...

D'une voix discrète mais audible, Ina imitait avec beaucoup de talent la voix d'une narratrice de roman à suspense qui résumait une saison précédente des aventures de Toph. Bien sûr elle ne la connaissait guère plus que par le nom de famille qui semblait d'ailleurs bien fournie, mais elle avait envie de laisser simplement son imagination broder un semblant d'histoire que la demoiselle n'avait pas vécue. Peut-être que c'était plutôt le genre d'Ina ou d'une de ses connaissances, mais il n'était pas impossible que ce genre de scénario lui arrive un jour. Même si pour le moment ses missions ne payaient pas de mine, bien que certaines fournissent leur lot d'adrénaline, ça lui plairait beaucoup qu'une intrigue bien plus profonde naisse et l'implique dedans de façon plus ou moins involontaire. Pour le moment la seule chose profonde était le souterrain, rien que le premier étage semblait à des kilomètres de profondeur.

-Au fait, vous pouvez m'appeler Ina Masahina, ou juste Ina si vous voulez. Je suis dans le jeu depuis quelques mois seulement, et pour le moment je n'ai pas à me plaindre, c'est fort divertissant.

_________________


Sois gentil avec moi, Invité ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2729-ina-masahina-termine

Ven 14 Sep 2018 - 11:00
Pendant qu'elle faisait sa visite de son dojo, la charmante Ina avait cru sympa de commenter comment ce dojo avait été créé. En murmurant mais pas assez pour que personne ne l'entende. Une histoire assez folle dingue avec des méchants, une héroïne (Toph, en l'occurence, cela ne lui déplaisait pas d'être une héroïne) et des combats, des expériences. Thirtheen quoi ? La princesse Hyûga ne comprenait pas tout son trip, ou alors elle devait être en manque de médicaments. bref, Toph pivota avec un sourire sur ses lèvres et annonça simplement.

En fait, j'ai créé ce dojo avec mon affinité doton, c'est tout. Bon, comme je ne connais pas les arcanes des Clones, c'est ce qu'on appelle du placement de produit je vais devoir un peu séparer mon attention entre vous-deux. L'école Jishin est basée sur une maitrise de l'élément Doton. C'est donc avec cet élément que je vais principalement vous attaquer. Mais l'Ecole Jishin est du nintaijutsu avant tout, ne l'oubliez pas.

En clair, elle utiliserait du doton et du taijutsu, et du mélange entre les deux. Enfin, si elle en avait l'occasion. Les techniques sublimant les deux branches étaient rares. Au nombre de deux, présentement. Mais Toph comptait bien augmenter ce nombre... dès qu'elle aurait un peu de temps libre. Entre ses multiples projets, ses cours d'architecture, ses préparations aux tournois, ses missions, la genin boxeuse avait clairement un problème de focalisation. Elle se dispersait et perdait en efficacité. Ses efforts dans le Jishin étaient surtout du à une isolation d'un mois dans sa caverne à tester des trucs. Pouvait-elle encore se le permettre ?

Elle se tourna vers sa visiteuse.

Pour vous, chère Ina... un javelot !

Toph composa des mudras, et un javelot d'un demi-mètre de long se forma au sol et se dirigea en direction de la jeune visiteuse qui aimait faire des narrations un peu étrange. La vitesse et la puissance de la technique n'était pas insensé, c'était vraiment ... la base du doton. Toph ne sachant pas à quel point la visiteuse était douée ou non, elle avait opté pour une attaque élémentaire.

Elle se tourna vers Shin. Un ancien mercenaire. Elle ne lui ferait pas preuve de la même complaisance.

Et pour toi Shin... Un rocher !

Elle tapa dans le sol et un gros rocher s'en extirpa. Elle frappa du pied dessus et l'envoya en direction de Shin. Le rocher était une attaque d'une dimension supérieure au javelot. Plus rapide. Plus de puissance. En outre, Shin ne le remarquerait sans doute pas parce qu'il n'avait pas l'air d'utiliser de techniques en ce moment, et que Toph ne savait même pas s'il était senseur, mais le rocher ne dégageait en lui-même aucun chakra. Il était fort visible, donc ce n'était pas un problème présentement.

Toph termina par se mettre en garde. Elle comptait composer des mudras pour faire des murs dotons comme défense. C'était classique mais toujours pratique. Le doton était une affinité stable, pragmatique et solide. Elle utiliserait ces caractéristiques au mieux.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646

Sam 15 Sep 2018 - 8:01




L'école Jishin



Le nécromancien la regarda, puis, voyant le rocher fuser vers lui, composa une série de signes rapides, érigeant par la suite un rempart de terre devant lui, rempart qui stoppa le rocher dans sa course, après quoi, il se contenta d’invoquer deux clones, qui bondirent au-dessus du mur pour se mettre en haut de celui-ci et observer la Hyuga. Pendant ce temps-là, Shin lui, se contenta d’attendre la suite des évènements, il n’allait certainement pas utiliser une technique de rang A dans le dojo de son « amie », et n’avait pas vraiment de technique offensives sous ce rang, enfin, si, mais pas énormément. Il préférait aussi éviter la nécromancie dans la mesure du possible, pour plusieurs raisons. La première étant tout simplement qu’il n’avait pas de cadavre sous la main, même si ça n’était qu’une excuse bidon. Non, la véritable raison était plutôt qu’il ne voulait pas terrifié la nouvelle amie de Toph. Même si l’idée pouvait être amusante, ce n’était pas vraiment la meilleure qui soit, donc autant éviter, non ? Bah, si il en avait besoin tant pis, mais ça ne devrait pas être d’un nécessité absolue.

- Bon…Et maintenant ? Je pourrais contre attaquer avec une technique bien plus puissante mais… Ton dojo serait détruit donc je pense que je vais éviter.

Il dépoussiéra calmement sa veste et contourna le mur pour se figer devant le Hyuga, bras croisés. Il n’avait pas trop l’habitude des entrainements, enfin, pas de ce genre en tout cas. En temps normal, ces entrainements étaient plutôt des exercices, et à l’époque où il était mercenaire… Et bien disons qu’il servait plus de pantin d’entrainement qu’autre chose. Mais bon, le truc c’est que même en se contentant d’observer, on peut apprendre pas mal de chose, et c’est comme ça qu’il avait fait. Il avait appris en regardant les autres. Pas la méthode la plus efficaces, mais bon, avec plus de dix ans d’expériences dans le sang, autant dire qu’il a du vécu.

Il sorti ensuite un élastique de sa poche et s’attacha calmement ses longs cheveux cendré, afin qu’il ne soit pas trop gêné durant le combat, et puis surtout, parce que cela faisait longtemps qu’il n’avait pas fait cette coupe. Enfin ça ne relevait que du détail de toute façon mais bon. Il croisa par la suite les bras en observant sa compatriote du village de la roche, guettant un peu du coin de l’œil comment s’en sortait l’autre Genin, par curiosité plus qu’autre chose. Il bailla cependant légèrement, il aurait peut-être dût dormi un peu moins longtemps… Enfin, que voulez-vous… Parfois après plusieurs nuits blanches, on s’endort sans prévenir, et au réveil, et bien on est encore plus ko qu’avant de s’endormir. Et c’était ce qui arrivait actuellement à l’albinos.

Il fit un peu craquer sa nuque d’un mouvement sur le côté, puis regardant de nouveau sa comparse, reprenant la parole calmement en observant toujours du coin de l’œil Ina, curieux.

- Et puis, si je peux éviter d’utiliser ma nécromancie ici… Ne serait-ce que pour ne pas effrayer ton voisinage. Les gens diront que ce n’est pas grave, que c’est normal pour un ninja d’étaler ses compétences etc, mais si j’utilise ma technique, je verrais très certainement qu’ils mentent et qu’ils sont en train de se faire dessus.








Résume:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/u560

Ouverture de l'école Jishin [Shin & Ina]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Quartiers résidentiels
Sauter vers: