Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez | 

De A à Z | Ashikaga Gabushi

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Ven 14 Sep 2018 - 14:53
Le crépuscule régnait encore en maître sur le paysage quand le samouraï entama sa monter de l'un des nombreux hauts-plateaux. Le rendez-vous avais été fixer il y a de cela plusieurs jours maintenant. Musashi ne mit pas longtemps avant d'arriver au sommet du relief, siégeant finalement sur l'un des rebords, les pieds de balançant dans le vide, il méditait. Au plus profond des méandres de sa psyché, il se questionnait. Sur sa condition, ses actions, son entraînement, sur la Voie et beaucoup d'autres sujet tous autant importants aux yeux du jeune homme. Quand le soleil percera les cieux de sa clarté inégalable, l'entraînement débutera.

Ashikaga ne devrait pas tarder, tout les deux, experts dans le Bukijutsu, avait convenue d'en apprendre davantage ensemble. Cette dernière avait besoin d'entraînement concernant ces futurs adversaire au corps à corps tandis que pour le jeune c'était l'inverse. De plus, cette dernière n'était pas vraiment habitué à ce genre de situation à la fois si réelle et si catastrophique.. Il y a un début à tout. Un sifflement aigue vint interrompre la méditation du vagabond, avec un sourire malicieux, il se tourna en direction du bruit. C'était une théière sur un foyer fait à la va vite. Deux verres siégeaient près de cet ustensile tandis qu'il y avait quelques morceaux de pain ainsi que beaucoup de menthes. L'entraînement dura longtemps, très longtemps. Il fallait passer par divers exercices tous plus complexe les un que les autres et éventuellement faire quelques pauses pour la demoiselle qui n'était pas habituée à ce genre d'entrainements durant des dizaines d'heures. L'entraînement aurait dû commencer bien avant mais pour une question de bon sens, le samouraï avait attendu que ses blessures ne lui fassent plus souffrir, tous n'étaient pas comme lui après tout .. Buvant son verre de thé tout en trempant quelques morceaux de pain dans ce breuvage, il attendait l'arrivé du soleil, les yeux plonger dans l'infinie horizon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3997-vagabond http://www.ascentofshinobi.com/u726

Ven 14 Sep 2018 - 23:09
La douleur s'était estompé avec le temps.

L'entrainement pouvait reprendre comme avant, il était temps de recommencer le cycle quotidien d'un dur labeur dans le but de devenir bien plus forte que la journée précédente. Car il était bien question de ça, de force. La force qui pouvait bien autant servir le corps que l'esprit, les deux étaient absolument à développer chez l'Ashikaga qui n'avait que les bases de l'académie entre les mains. Oui, c'était ça le mot exacte, malgré ses capacités au Kyûjutsu, elle était basique et avait besoin de grandes améliorations pour continuer sur la voie des Shinobi.

Ils avaient rendez-vous à l'aube et le soleil se teintait d'orange pendant que la jeune genin accomplissait la montée du haut plateau. Lente et pas aussi facile qu'il n'y paraisse, c'était toujours un agréable et naturel moyen de se dérouiller les articulations avant que les choses sérieuses du sommet commencent. Car oui, au vu de l'échantillon qu'elle avait pu apercevoir dans leur échange il y a quelques jours, Musashi était quelqu'un de sérieux qui ne faisait pas les choses à moitié.
Quoiqu'ils commençaient tous les deux un échange qui devait se prolonger dans la durée cette fois-ci et pas quelque chose de brutal mais bref comme la dernière fois. Du moins, la jeune fille l'espérait, sinon elle allait probablement ramasser ses dents pendant les prochaines heures, voir même pendant toute la journée.

Finalement, le samurai avait probablement en tête quelque chose de plus posé que la dernière fois, puisqu'elle le trouva sur le haut plateau en train de prendre le thé qui n'était pas une si mauvaise idée à cette heure-là de la soirée.


- Bonjour, Musashi-San. Dit-elle avec un franc sourire qui soulignait le fait qu'elle était ravie de le voir.

Elle s'installa à côté de lui sans prendre l'initiative de se servir. Malgré l'endroit improbable et les moyens rustiques mis en place, c'était bien lui le maitre des lieux qui c'tait du mal à installé tout ça. Elle attendait simplement l'invitation et/ou qu'il fasse le service.


- Je me posais la question, qu'avons-nous au programme exactement, Musashi-San ?

Elle voulait clarifier certaines choses, elle qui n'était pas habitué aux entrainements de combat Shinobi. Qu'avait donc le Nagamasa en tête ? Elle avait beau être calme et posé en apparence, elle avait tout de même une certaine impatience de commencer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3923-terminee-chosokabe-gabushi

Ven 14 Sep 2018 - 23:38
Sa camarade du jour venait tout juste d'arriver tandis que le soleil commençait à apparaitre à l'orée des montagnes, elle était à l'heure. C'était une bonne chose. Il lui tendit assez simplement un morceau de pain suivis d'un ver de thé, accompagner de son habituel sourire chaleureux et de ce regard "neutre".

Bonjour. Tiens prend ça et nourris toi, tu en auras besoin. L'entrainement risque de durée très longtemps. Surement la journée entiere et même encore la soirée. Une journée parfaite en somme.

Le jeune samouraï se releva laissant la place à Gabushi afin qu'elle puisse regarder la vue, se ressourcer et pour le coup se preparer mentalement.

Au programme ? Combat au corps à corps pour t'entrainer à te protéger des éventuelle danger. Puis à distance afin de perfectionner tes tirs sur des cibles mouvantes. Un peu de méditation pour que tu canalise ta concentration non pas sur ton adversaire en oubliant le reste mais bien sur l'entièreté de l'écosystème qui t'entoure afin de rester à l'affût comme si le monde était ton ennemie si tu préfère. Si tu as d'autres idées n'hésite pas ce sera avec plaisir que de rajouter ça.

Il se plaça finalement à quelques mètres face à elle, sa seule et unique main sur le tsuka de son arme. Il l'invita avec son autre bras - couvert de bandage - à terminer la nourriture avant de commencer.

Par quoi veux tu commencer la journée. Je te conseille de modérer tes efforts. Comme je t'ai dis precedement c'est un entraînement dans le temps pour t'habiter au long session de combat. Commence à ton rythme.

Le samouraï dégaina sa lame sa lame qui se retrouva être son bokken Kanki (litt : Saison sèche). Pas de lame en fer pour aujourd'hui.. Il aurait été préférable pour elle qu'il décide d'utiliser Masamune ou même Muramasa.. Si elle savait. La journée sera longue.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3997-vagabond http://www.ascentofshinobi.com/u726

Sam 15 Sep 2018 - 1:21
Alors voilà, le samurai annonçait directement la couleur.

Ils allaient s'entrainer toute la journée jusqu'à tard. C'était donc autant un entrainement sur des choses précises comme il l'avait expliqué un peu plus tard mais aussi une course d'endurance qu'il fallait gagner sur la durée. Elle pratiquait déjà ce genre de chose avec son entrainement quotidien, mais la barre était d'un seul coup bien plus haute et Musashi le savait bien. Si la jeune genin voulait à présent dépasser ses limites et s'approprier son plein potentiel, il fallait impérativement mettre la barre hors de sa zone de confort.

Combat au corps à corps, à distance, méditation. Elle délaissait toujours le corps à corps dans ces trois-là, sachant bien que sa force ne reposait pas là. Mais le samurai avait raison encore une fois, le même principe s'appliquait: il fallait pousser l'Ashikaga hors de sa zone de confort et ses combats jusqu'à présent avait bien démontré que le corps à corps était crucial à maitriser en tant que shinobi.

Il finit rapidement son thé et se leva à la suite de Musashi. Elle aurait probablement du mal et perdrait peut être des dents, mais son amour-propre de côté, elle était prête à se forger une nouvelle volonté à côté de celui qui en possédait probablement une en acier. Il lui proposa de commencer et elle ne savait pas quoi répondre. Elle n'avait pas de préférence et s'était faite à l'idée qu'il guiderait l'entrainement. En vérité, comme une enfant, elle avait hâte de tout essayer et d'enchainer les différents thème que le samurai venait d'annoncer.


- Je ne sais pas vraiment, je dois dire que peut importe la matière, je suis juste prête à apprendre. La méditation peut être ? J'ai l'habitude de commencer mes entrainements après m'être vidé l'esprit.

Il fallait à présent juste voir si le Nagamasa voyait cette pratique sous un bon œil. Il n'était apparemment pas satisfait de sa méditation de Kyûjutsu qui concentrait son attention sur sa cible. Peut être avait-il des technique de méditation différente qu'elle devait assimiler directement et ainsi trouver le rythme que son guide voulait voir à l'œuvre dans la pratique. Déduction simple d'une étudiante habitué à recevoir des leçons depuis toute petite.

Dans tous les cas, c'était bien Musashi l'enseignant et elle lui renvoyait donc le choix, ne faisant que des propositions pendant qu'elle rassemblait ses affaires. Elle avait apporté son arc, évidemment, mais aussi plusieurs carquois à projectiles différents. Elle entassait tout ça prêt du petit coin que s'était installé son hôte sur le haut plateau, avant de faire face au Nagamasa.

Elle lui décocha un sourire franc et sincère, malgré les blessures à venir, elle était visiblement heureuse et enthousiaste d'être là pour s'entrainer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3923-terminee-chosokabe-gabushi

Sam 15 Sep 2018 - 1:40
La méditation est un point cruciale en effet. Surtout si tu commences chacun de tes entrainements par cela. Oui, c'est bien ce que l'on va faire. Nous allons commencer par l'entraînement au corps à corps. Il faut que tes sens soit au aguets, c'est la meilleur des solutions. J'ai déjà une idée pour la suite ne t'en fais plus désormais.

Alliant la parole à l'action, il chargea d'un coup, sans prévenir ni même en lui laissant le temps de se munir de son arc. Il ne tarda pas à arriver devant son "élève" du jour, position droite, épaule vers l'arrière, appuis solide contre le sol, genoux légèrement fléchit, sa posture était travaillée ainsi qu'à la limite de la perfection. Sa main droite trainant à l'arrière, il vint rapidement envoyer cette même main en direction de l'une des clavicules de Gabushi, son bokken (sabre en bois) suivit la trajectoire de sa main et sa course ne semblait pas s'arrêter. Tout en la chargeant il lui dit.

Première règle, ne jamais laisser une opportunité ou une ouverture à ton ennemie. Toujours être prêt à répliquer. Défend toi !

Ses derniers se voulaient dur et sec. Tel un caporal criant ses ordres à un militaire de bas rang. Derrière cela il voulait stimuler sa réaction et qu'elle ne perde pas de temps à se poser des questions. Il fallait être dans le feu de l'action, avec un peu de chance elle usera de son pouvoir pour s'aider.

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3997-vagabond http://www.ascentofshinobi.com/u726

Sam 15 Sep 2018 - 13:32
Gabushi fut heureuse que son sensei de l'instant trouve l'idée intéressante. Commencer par la méditation affutait ses sens et lui donnait une précision plus qu'acceptable pour le combat. Car tout était question de ça, précision et concentration. Sauf qu'en fait non, Musashi était décidé à prendre le contre-pied des attentes de son élève pour privilégier directement la matière dans laquelle elle excellait le moins. Qui plus est juste après lui avoir fait miroiter un temps de méditation et de préparation.

Encore une fois, c'était une grande surprise pour elle. Il avait à peine finis sa phrase qu'il charge immédiatement pour frapper de son bokken la kunoichi. Elle n'avait même pas eu le temps de préparer ses affaires ou même de se décaler du camp de fortune de Musashi, qu'il était déjà sur elle à lui envoyer un grand coup. Elle comprit rapidement où elle voulait en venir, la jeune fille se devait d'être toujours prête et ce qu'importait la situation. Mais elle utilisait une arme bien moins pratique que le samurai pour combattre, cela allait être plus difficile pour elle d'être prête à répliquer à une attaque dans la vie de tous les jours.

Elle n'eut pas le temps de tergiverser longuement sur le sujet. Il frappa au dessus de la poitrine dans un coup sec et franc qui, bien que violent, faisait preuve d'une certaine retenu dans le geste. Elle se doutait bien qu'il ne voulait pas directement rendre son corps inutilisable pour l'entrainement, ils avaient encore beaucoup de chose à voir ensemble, tous les deux.
La douleur la décida à enfin réagir, utilisant la force cynétique du coup qu'elle venait d'encaisser, elle sauta sur le côté dans la direction de son arc. Dans une roulade improvisé, elle se receptionna sur ses jambes et déçida de mettre en pratique les conseils que venait de lui donner son mentor.

Carquois attaché à la ceinture, arc dans sa main gauche, elle se releva pour faire face à son adversaire. Là, elle était prête, quoi qu'un peu confuse et en terrain inconnu par manque de sa méditation si précieuse qui l'aidait grandement à chaque rencontre. Elle était décidé à ne pas faire déshonneur aussi tôt à Musashi et décida de concentrer sur attention sur lui comme elle le pouvait. Elle ne décocha pas de flèche, c'était un entrainement au corps à corps comme l'avait annoncé son adversaire et même si elle n'avait pas l'attirail pour rivaliser sur ce terrain avec le samurai, elle était décidé à respecter son souhait et à se défendre comme elle le pouvait.

- J'ai bien compris la première règle Musashi-san. Allez-y, passez donc à la seconde. Ajouta-t-elle avec un petit sourire à la fois heureux et malicieux.

Elle l'attendit donc, préparé cette fois-ci à prendre les coups.
Bon, il ne fallait pas se mentir, le dernier était bien douloureux déjà.


Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3923-terminee-chosokabe-gabushi

Sam 15 Sep 2018 - 15:16
La kunoichi avait malheureusement encaisser le coups bien malgré le fait que très rapidement elle pu se réceptionner via une légère acrobatie. Point intéressant, elle "s'arma" avec cette même vitesse, une leçon en moins à faire. Une idée en tête, il s'élança une seconde fois vers elle sans prendre de pause

Règle numéro 2, toujours marqué la distance avec une personne qui t'accule au corps à corps quand tu combats à l'arc !

En terminant ses mots, il se trouva face à elle, un flot venteux avait apparut autour de l'épée en bois. Ses mouvements ainsi que que son tranchant avait été fort augmenter, bien plus rapide qu'à l'accoutumé, il noya sa cadette sous une pluie importante de coups, il tapait à divers endroits de son corps ne laissant presque qu'aucune seconde entre chaque coups. Tout en frappant il continua à déverser ses fameuses règles qui étaient plus du bon sens qu'autre chose.

Règle numéro 3, toujours profiter d'une ouverture de ton adversaire. Exploiter chaque faille de ce dernier, ne pas uniquement le repousser pour se protéger mais le repousser et l'attaquer en même temps !

Chaque coups étaient néanmoins modérer, son but était de réveiller les instincts primaire de la jeune Ashikaga, ses coups marquaient la peau sans pour autant être d'une douleur effroyable. Bien entendu, l'entraînement montera crescendo, il deviendra de plus en plus dur au fil que les règles s'écoulent.

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3997-vagabond http://www.ascentofshinobi.com/u726

Sam 15 Sep 2018 - 17:48
La règle numéro 2 s'annonçait donc.

Un pas vers l'avant, simple et gracieux et il était à porté de la kunoichi. Un coup puis deux, rapidement trois... Il enchainait les frappes et ne laissait pas à la jeune genin le temps de prendre son souffle. Il la poussait et mettait une pression qu'elle n'avait jamais eu l'occasion de rencontrer pour le moment en combat, restant sur des échanges brefs et violents à l'accoutumé, cette fois était diffèrent. Elle reculait sous les assauts de son camarade, mais il suivait et faisait toujours en sorte de pouvoir porter le prochain coup de l'enchainement.

En vérité, l'Ashikaga n'était absolument pas armé pour répondre à un enchainement pareil. Des coups se fracassaient ça et là de son corps, de temps en temps elle arrivait à placer son arc dans la trajectoire mais l'idée même d'utiliser un outil aussi précieux pour se protéger la répugnait. Elle fit un effort de concentration, observant son adversaire dans ses mouvements. Malgré les mises en garde de son adversaire, elle eut le réflexe instinctif de se référer à son ancienne façon de faire.
Elle se mit à ignorer complètement son environnement, se concentrant sur les contours de Musashi pour pouvoir suivre concrètement ses prochains mouvements des yeux comme elle le ferait pour planter une flèche dans une cible éloigné.

Elle arrivait à mitiger les dégâts de l'enchainement dévastateur de Musashi et se mit à utiliser ses dons particuliers pour même faire passer au travers d'elle quelque coup. C'était loin d'être suffisant et pourtant, il en rajoutait.

La règle numéro trois faisait déjà son apparition.

Alors qu'elle était dans une difficulté critique pour ne pas abandonner toute défense sous les coups brutals du Nagamasa, il ajoutait une critique sur son style de combat qui était flagrant. Mais ce n'était ses capacité et sa sensibilité au fûton était encore en grande partie indompté, elle ne faisait appel pour le moment à eux que part pur réflexe et ne s'était pas encore habitué à les utiliser comme son arc, comme une extension de son être.

Il faisait référence à leur précédent combat où elle avait utilisé une impulsion de vent avant de simplement abandonner, où elle aurait pu probablement continuer s'il elle avait eu la volonté pour attaquer suite à l'éjection du samurai du corps à corps. C'était véridique, elle n'utilisait pas pleinement son potentiel avec le vent alors qu'il était présent et très puissant, peut être bien plus que ses dons pour le tir à l'arc.

Elle ne répondait pas à son mentor qui continuait de faire pleuvoir les technique au bokken sur son corps. C'était en vérité plutôt désastreux et elle n'arrivait que rarement à utiliser son affinité pour de pas se prendre un coup. Le reste, c'était comme si Musashi était capable d'ignorer complètement les mouvements défensif de la jeune fille.


Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3923-terminee-chosokabe-gabushi

Sam 15 Sep 2018 - 18:23
Malheureusement .. Comme il l'attendait la plupart de ses coups avaient prit contacte avec la peau de la douce. Tandis que le déluge de coup beaucoup plus rapide et tranchant que la normal pleuvaient sur la kunoichi, lui, Musashi examinait chacune des actions de cette dernière, à la manière d'un vrai maître il notait chacun des points et détails qui n'étaient pas bon et lui dira en temps voulu.

Elle commençait peu à peu à s'en sortir même si cela ne serait pas suffisant pour le moment, elle transformait son corps à la manière du vent comme son ami Tenzin. Son concentration avait complètement changer, il avait une idée pour cela mais chaque chose en son temps. Il lui fera comprendre qu'elle se trompe.

Règle numero 4, se concentrer sur son adversaire uniquement reviens à oublier son écosystème. Cela te reviens à mourir.

Tout en parlant une brise légère se leva, caressant quelque peu la jeune femme.. Une simple brise en apparence. Cependant cette dernière passa dans le dos de la jeune en soulevant divers cailloux qu'elle transportait en direction des omoplates de la jeune.

Règle numéro 5, subir un coup reviens à mourir. Ces pierres, mes coups, tout cela face à un autre tu serais morte. Tu dois prendre cela en compte sinon tu ne pourras jamais y arriver, rappelle toi mes propos au restaurant. Je vais décélérer, concentre toi sur l'univers qui s'étend devant toi et marque mes attaques dans ton esprit.

Terminant ses propos, son flot de vent disparu à son tour. Cette fois-ci, extrêmement lentement, il tapai la jeune fille. Sa vitesse était-elle que ses coups pouvaient être déplacer d'un simple mouvements de main mais ce n'était pas le but, ne mettant ni force ni vitesse il voulait quelle grave dans sa mémoire les coups du samouraï au ralentit pour permettre de trouver une solution.

Ton problème proviens de ton assimiliation, tu dois la domptée. Tu dois sûrement connaitre Tenzin, il faudrait que tu prenne exemple de sa manière de contrôler l'air, comme il le fait si bien.

De temps à autre, ses coups se voulaient beaucoup plus rapide sans pour autant y mettre de force, une fois que cette dernière s'était habitué a un rythme qu'il mettait en place, ce dernier le brisait en allant d'une manière plus différente. Tantôt très rapidement, tantôt très lentement, il fit en sorte que sa jeune élève du jour trouve une réponse contre l'ensemble de ses coups - simple - pour le moment avant de continuer.

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3997-vagabond http://www.ascentofshinobi.com/u726

Dim 16 Sep 2018 - 22:03
C'était la quatrième règle qui venait interrompre cette petite danse douloureuse.

Fin observateur, Musashi se rendit compte rapidement que la kunoichi n'avait pas pris sérieusement ses mises en garde sur sa façon de combattre et de se concentrer. Là où dans un combat, un shinobi serait à l'affut de son environnement presque en permanence pour détecter les pièges et les attaques furtives plutôt courantes dans un échange. Gabushi était habitué à une autre façon de faire venant de ses années d'entrainement au Kyûjutsu.

Et le Nagamasa rectifia immédiatement le tir, prouvant que dans les faits, ses habitudes n'étaient pas fiables. Une simple technique fûton qu'elle n'avait pas détecter dans sa concentration intense sur les mouvements de son mentor, et elle se retrouvait avec des projectiles inoffensifs qui venait dans son dos. Elle ne comprenait pas immédiatement ce qu'il venait de se passer, mais c'est la voix de Musashi qui encore une fois, l'éclaira sur la situation.

Chaque touche depuis le début du combat signifiait la mort et dans une situation réelle, le samurai n'y allait pas par quatre chemin, elle serait déjà au sol. Une légère grimace d'irritation se profilait sur son visage, il avait raison et plus encore. Elle n'était pas prête au combat et encore moins le combat au corps à corps. Il proposa de ralentir l'exercice mais cette-fois ci, avec la bonne concentration.

Là, elle fut surprise. Effectivement, c'était plus lentement, il n'avait pas mentis. Mais elle comprit rapidement où il voulait en venir: Elle devait faire dès à présent des choix et des efforts. L'objectif était d'apporter des réponses à une question qu'elle n'avait pas encore résolu, que pouvait-elle faire fasse aux assauts du samurai ? Par défaut, elle aurait probablement répondu qu'elle ne pouvait rien faire, reculer et tirer à l'arc était sa tactique. Mais l'exercice n'était pas là, elle se devait de donner une réponse respectable à un adversaire au corps à corps.
Le nom de Tenzin vint dans la conversation, et le conseil de son mentor pour le problème de la kunoichi était de prendre son exemple. Oui, elle s'était entrainé avec Tenzin-kun il y a de ça quelque semaines et il lui avait appris des choses intéressantes. En particulier sur sa condition d'assimilatrice.

Le premier coup du samurai arriva lentement et elle respira longuement le temps qu'il arrive jusqu'à elle. Ce n'était pas son champ de vision ou ses sens inutilisé dans un combat qu'elle devait oublier et ignorer, mais ses doutes. C'était ça la méditation de Tenzin, elle devait sentir le vent du haut plateau autours d'elle, se libérer des doutes et des craintes qui pouvait la lier aux choses plus physique et atteindre un stade de sérénité et de calme.
Cette-fois ci, ce n'était pas par instinct de survie, elle avait choisit de répondre à la question de Musashi par son assimilation. C'était la meilleure chose qu'elle pouvait faire et surement la plus sûre, à défaut d'être la plus simple. Le bokken du samurai la traversa lentement une première fois. Une deuxième fois puis une troisième fois.

A défaut de comprendre le fonctionnement de ses dons, elle pouvait enfin les appeler sur demande.


Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3923-terminee-chosokabe-gabushi

Dim 16 Sep 2018 - 22:41
Assagit. C'était ce qui semblait ressortir en premier lieu du comportement de la jeune. Lors de ses précédents échanges, le samouraï arrivait à distinguer à travers sa façon de bouger et de recevoir qu'elle se posait trop de questions. Mais, désormais tout cela avait changer… Du moins pour l'instant. Elle avait prit le rythme de ses assauts et s'assimilait désormais complètement et de surcroît au bon moment.

Je te félicite. Tu commences à te servir de ton pouvoir comme il se doit. Je vais accélérer comme précédemment à toi de te transformer en vent. Après plusieurs coups tu vas devoir me repousser et tirer une fleche envers moi et cela en même temps afin de reprendre les enseignements de la règle numéro 3.

Levant son épée en bois dans les airs, un flot apparut soudainement absorbant le tranchant de la lame le rendant beaucoup plus efficaces. Ses mouvements au ralentit avaient complètement changer, désormais c'était une pluie de coups comme précédemment qui l'assaillait de toute part. Les coups se voulaient beaucoup plus rapide que la normal. Tel une vague, il l'inondait ne lui laissant aucun répit, son rythme changer toute les secondes, il faisait en sorte d'être imprévisible pour continuer à affuter les sens de la jeune.

Veux-tu faire une pause ou préfères-tu continuer ? Je te laisse le choix cette fois-ci.

Musashi rangea finalement son bokken dans l'un des pans de sa tenue, il attendait une réponse. Si cette dernière choisirais de prendre du repos, il fera en sorte de l'aide dans sa quête de concentration et de meditation lors des combats. Ainsi que le fait d'être "chaud" à tout instant et à toutes heures. Compter sur la méditation avant un combat était un frein pour la progression de la jeune. C'était à elle de décider. Il était prêt à toute eventualité, peut-être même que cette dernière l'attaquera afin de continuer leur entraînement. La journée s'annonçait très interessante.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3997-vagabond http://www.ascentofshinobi.com/u726

Lun 17 Sep 2018 - 12:29
Ca fonctionnait, l'amélioration était bien là.

Musashi s'en était aussi rendu compte et la félicita, avant de reprendre la rythme premier qui était bien plus soutenu. Les coups de bokken fusait à grande vitesse une nouvelle fois vers la jeune fille qui cette-fois ci ne se laissait pas faire mollement comme précédent. Elle faisait attention de disparaitre avant le point d'impacte du sabre d'entrainement du samurai, laissant passer au travers de son corps la force cinétique qui aurait fait bien plus de dégât en tant normal.
C'était une sensation étrange, comme lui avait soufflé Tenzin, elle ne faisait qu'un avec le vent pendant une brève période. C'était presque indescriptible et il fallait pratiquement inventer un nouveau mot pour qualifier la sensation.

Musashi, en fin épéiste qu'il était, changea plusieurs fois le rythme auquel il donnait ses coups. C'était finement joué de sa part car l'attention de la kunoichi n'était pas parfaite, loin de là. quelque fois elle ne voyait pas un coup venir, ou encore il utilisait son don bien trop tôt à cause d'une rapide feinte du Nagamasa. Il était habitué au corps à corps, bien plus que l'archère qui malgré sa récente épiphanie sur son don, n'avait tout de même pas les réflexes assez aiguisé pour se défendre contre tout les coups.
Mais c'était bien une amélioration, la majorité des frappes de Musashi recevait bien une réponse appropriée. Elle était toujours considéré comme "morte" dans un vrai combat, mais une ligne de progression se dessinait déjà.

Voyant que la jeune genin était toujours en train de galérer malgré ses progrès, Musashi lui proposa avec bienveillance de faire une pause. C'était sous-estimer la volonté de feu qui habitait la jeune fille à ce moment précis. Elle n'était pas fatigué pour le moment et l'exercice qu'ils étaient en train de pratiquer était crucial pour ses futurs combats. Nul doute que le monde possédait des adversaires bien plus effrayants que le samurai, sans vouloir le sous-estimer, elle se devait de se préparer à cette situation. Qu'à défaut d'être un point fort, cela ne sois pas un point faible.

Elle reprit sa respiration dans la pause qu'avait crée Musashi, inspiration par la bouche, expiration par le nez, lentement pour forcer son corps à reprendre ses marques.

- Je vous remercie de votre sollicitude, Musashi-san. Mais je suis encore d'attaque, travaillons la règle numéro trois. Dit-elle dans un sourire plein de malice.

L'Ashikaga se remit correctement sur ses appuis, prête à recevoir les nouveaux assauts de la part du samurai. Plus le temps passait, et malgré le fait que le samurai rendait ses frappes difficilement lisible, elle commençait à voir les ficelles. Rien de bien extraordinaire, elle n'était pas capable de comprendre un style de combat que Musashi pratiquait depuis bien longtemps juste en encaissant quelque coups. Mais elle commençait à voir certaines ficelles et les coups basiques que se servait le samurai pour les fondations de son style. Ou peut être même, que celui-ci avait intentionnellement ancré certaines frappes de bokken dans l'esprit de la jeune Ashikaga ? Elle ne savait pas vraiment, et fut même surprise de ses capacités analytiques.

Elle était prête à ce que l'entrainement reprenne, cette-fois ci, elle aurait du répondant.
La règle trois.


Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3923-terminee-chosokabe-gabushi

Mar 18 Sep 2018 - 1:13
Progrès. Ce fut le premier mot qui vint à l'esprit du jeune. La plupart de ses coups n'heurtait que le vent, pléonasme évidement. Le vent ne pouvait pas être heurter du moins.. Pas sans ça. Mais il gardait ça pour une toute autre occasion. L'utiliser maintenant serait du gâchis. Plus les coups s'abattaient et mieux elle maitrisait son pouvoir c'était une évidence. Mais comme tout il faudra de la pratique, nombreux étaient les coups qu'elle esquivait cependant la jeune possédait encore de léger "point faibles". De ce fait, il arrivait de temps en temps à la toucher. Néanmoins quelque chose au sein de la roturière avait changer. Elle dégageait une certaine prestance qu'elle ne possédait pas autrefois, un grand sourire se dessina sur son visage qui brillait de mille feux.

Tu veux continuer. C'est une bonne chose. Je suis d'ailleurs heureux te l'entendre dire. Je peux clairement voir une différence notable entre la Gabushi apeurée et celle qui se dresse devant moi.

Le bokken siffla dans l'air, le flot torrentiel n'était pas présent mais ce n'était pas une raison de baisser sa garde. Bien au contraire. Ses coups se voulaient toujours aussi rapide - il y avait quand même une différence avec le boost - mais cette fois-ci ses coups frappaient avec une profonde force la jeune, elle ne devait pas se prendre les coups au risque d'avoir mal. Cependant ce ne fut pas tout, elle c'était habitué à son rythme assez lourd sur ses appuis désormais cela serait different. Musashi se mouvait désormais au gré du vent, il ne restait jamais à la même place, à la manière d'un puissant tigre il frappait tout en se déplaçant autour de sa cible pour l'acculer de toute part.

Bien, comme dis plus tôt. Il faut que tu mettes en place la règle numéro 3. Repousse moi pour te protéger de mes coups et fais suivre cette projection par une flèche de ton cru.

La missive était claire et simple. À elle de l'appliquer désormais. Ce n'était pas à elle de se soumettre à ces capacités mais bien l'inverse.

Spoiler:
 


Dernière édition par Nagamasa Musashi le Mar 18 Sep 2018 - 22:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3997-vagabond http://www.ascentofshinobi.com/u726

Mar 18 Sep 2018 - 12:58
Oui, il y avait du progrès.

Au point que même son mentor le lui faisait aussi remarquer ! Il faisait bien le parallèle entre ses anciennes actions et ses efforts renouvelés qui accompagnait ses progrès, faisant naitre un sentiment de fierté qu'elle n'était pas vraiment habitué à ressentir. Ils échangèrent pendant un moment ainsi, Gabushi sur la défensive en affutant ses réflexes pour faire appel à ses dons sous l'offensive de Musashi. Lui toujours attaquant tel un fauve, toujours à créer des nouveau rythme dans le combat qui se voulait déstabilisant, augmentant la vitesse de manière régulière. Au bout d'un certain temps et sans même s'en rendre compte, la jeune fille arrivait à tenir tête au samurai alors que celui-ci était passé dans une posture plus offensive, accompagnant ses coups avec du mouvement comme dans un combat réel, dans le but de ne laisser aucun temps de repos à la kunoichi.

Dans un état de concentration et de méditation profonde, oubliant les tensions et les craintes qu'elle pouvait avoir pour rester dans l'état d'esprit requis pour utiliser ses techniques fûton comme Tenzin, elle ne pouvait se sentir prise au piège par les mouvements offensifs et oppressifs du samurai. "Elle était le vent" c'était ce que lui avait rétorqué le jeune homme au cheveux bleu. On ne pouvait attraper celui-ci, on ne pouvait l'emprisonner ou le restreindre, il était fuyant et Gabushi l'était donc aussi.

Continuant ses attaques, le samurai prit la parole pour la pousser à l'offensive. La règle numéro trois, exploiter chaque faille et ouverture de son adversaire. Musashi était un maitre épéiste, il ne créait aucune ouverture dans ses déplacements depuis qu'il avait accéléré le mouvement. Elle sentait bien l'expertise du samurai devant elle qui était plus qu'impressionnante pour quelqu'un qui ne connaissait pas le kenjutsu comme l'Ashikaga.
Les mouvements du samurai n'offrant aucune ouverture évidente, elle se devait de la créer pour contre-attaquer. Il n'y avait donc aucun bon ou mauvais moment, elle passa à l'action pendant qu'il armait son bras dans un déplacement vers l'avant. Dans un kiai puissant et plein de volonté, elle créa une impulsion de vent fûton plutôt violente pour repousser le Nagamasa et créer de la distance. Appliquant à la lettres les préceptes que lui enseignait Musashi, elle attrapa une flèche dans son carquois dans le même mouvement, pour décocher la flèche dans la direction de son mentor pendant que celui-ci était déstabilise par la technique précédente.

Elle avait choisi de ne pas utilisé ses techniques d'infusions venteuses tout de suite. La genin ne perdait pas de vu le fait que l'entrainement était aussi une course d'endurance qu'elle devait gagner sur le long terme, une dépense de chakra trop importante et trop rapide aurait signifié un échec et un repos obligatoire. Elle apprenait bien trop pour arrêter tout de suite l'entrainement, la dernière demi-heure était riche en enseignement et ils ne faisaient à peine que commencer.

Studieuse, elle suivait l'enseignement de son mentor à la lettre, à voir si c'était suffisant pour lui.


Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3923-terminee-chosokabe-gabushi

Mar 18 Sep 2018 - 22:55
Bien que ses coups se voulaient beaucoup plus offensifs il n'y arrivait pas. Ou du moins, la jeune venait d'atteindre un état telle... Qu'elle n'avait même plus besoin de réellement réfléchir. Les coups la transperçait à l'image d'une passoire mais ce n'était que du vent. Que de l'esbroufe. Son s'activait de manière inée comme si elle ne le contrôlait pas et que tout cela n'était ni plus ni moins qu'une défense active. Mais l'échange ne s'arrêta pas la.

Elle avait suivis avec brio la règle numéro trois. À défaut de ne pas pouvoir trouver une ouverture elle réussit à en crée une. Et comme convenue la flèche fusait vers lui a toute vitesse. Il laissa le vent le repousser, c'était la consigne, et tandis que la flèche filait dangereusement vers lui.. Il la dévia sans réel mal. Une attaque simple pour un contre simple. Les pieds finalement au sol il avait parcouru plusieurs mètres.

Bravo. Tu deviens de plus en plus forte. Le progrès et la vitesse d'acquisition des informations que tu arrives à prendre son épatante. On va continuer quelque peu les assauts puis prendre une "pause". Travailler ta concentration bien que j'ai l'impression que ça ne prendra pas de temps.

Sans plus attendre, d'une puissante impulsion au sol, il fusa en sa direction. À la manière d'un puissant souffle lors d'une tempête, le samouraï fusait à toute vitesse vers elle. De toute évidence, les assauts seraient réels. Une manière de faire une pression certaine. Plus d'exercice c'était désormais le temps de quelque minutes un réel sparring, elle avait déjà eu un avant gout de cela. Musashi bondir alors prêt d'elle et exécuta un geste surprenant, il vrilla dans les airs abattant circulairement sa lame contre la fermière. Un acrobate insoupçonné.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3997-vagabond http://www.ascentofshinobi.com/u726

Mer 19 Sep 2018 - 2:15
Une pointe de fierté venait empourprer le visage de la genin

Sa flèche n'avait que peu de chance de le toucher, et de toute façon ce n'était pas le but de l'exercice. Il s'était aisément débarrassé du projectile qui le suivait dans sa course d'un mouvement rapide et précis, il la dévia sur le côté avec une maitrise qu'elle commençait à présent à reconnaitre.

Les paroles de Musashi ne venait qu'amplifier ce sentiment d'assurance qu'elle devait ressentir pour la première fois depuis le début de son séjour au village d'Iwa. Le Nagamasa annonça qu'ils continuaient encore un peu l'exercice avant de faire une pause et de retravailler sa concentration. Elle n'attendait que ça, sachant bien en tant que pratiquante des arts martiaux que toucher du doigt un concept n'était que le début du chemin pour maitriser quelque chose. Et comme il l'avait si bien rappelé précédemment, en combat réel la moindre touche serait fatal, autant faire des erreurs en entrainement.

Sauf que l'entrainement en question n'était pas avec n'importe qui et son adversaire s'empressa de rappeler cet état de fait à la jeune fille. Le samurai bondit dans sa direction pour réduire en un instant la distance qui les séparait. Il était décidé, augmentant la difficulté des échanges une troisième fois.
Il exécuta un mouvement acrobatique impressionnant et surtout inhabituel après les échanges qu'il lui avait habitué plus tôt qui était bien plus terre à terre, sobre et à la recherche de l'efficacité. Il était sérieux cette-fois et elle ne le laisserait pas l'engluer sous un assaut incessant comme précédant.

L'archère poussa un fort kiai dès que le samurai fut assez proche d'elle pour pouvoir le toucher avec sa technique, l'éjectant directement du corps à corps avant qu'il ne débute l'assaut. C'était audacieux, mais elle se disait que la meilleure façon de gagner à ce petit jeu était encore de ne pas jouer du tout et cela serait probablement la technique qu'elle utiliserait à l'avenir, usant de ses autres capacités défensive si celle-ci ne fonctionnait pas.
Mais ce n'était pas suffisant, la lame du samurai qui fut stoppé en plein élan, lâcha une puissante lame de vent tranchante qui n'était pas prévu dans la stratégie de la jeune fille. Surprise, elle n'eut le temps de réagir et encaissa de plein fouet l'attaque. Son hakama ainsi que son ventre furent tranché horizontalement, laissant couler une gerbe de sang qu'elle souhaitait éviter jusqu'à présent.

Elle ferma les yeux en faisant une grimace de douleur sous le choc, mais ne déviant pas de son objectif à court terme, elle décocha deux flèches rapidement vers le samurai sous le coup de l'adrénaline, toujours dans le même mouvement et dans la précipitation de l'instant. Avant de porter sa main à sa blessure instinctivement.
Une vilaine blessure qui malgré le fait d'être parfaitement net, était tout de même assez profonde et forcément gênante pour la suite de l'échange.

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3923-terminee-chosokabe-gabushi

Mer 19 Sep 2018 - 2:37
La jeune avait fait preuve de réflexes certains. Elle ne c'était pas démonté loin de la. Un samouraï la chargeait et pourtant elle restait stoïque. Une énorme différence entre les deux demoiselles qu'il avait pu tester. Elle avait mûrit. Mais tout n'était pas encore parfait. Ingénieuse. Elle avait contrecarré sa charge ainsi que son coup en attendant le moment opportun pour pouvoir stopé le samouraï dans ses mouvements. Malheureusement.. C'était sous estimé Musashi, une excroissance venteuse siffla dans l'air.

Il ne faut jamais penser qu'une chose sois acquis. Ni même se laisser aller à une fierté débordante. Toujours rester concentré sur l'objectif.

Le coup avait visé juste. La lame de vent s'étant enfoncer dans l'abdomen de la jeune avant de disparaitre. La surprise ? Sûrement. Si cette dernière aurait été plus concentré peut-être qu'elle aurait pu esquiver. Il n'avait pas le temps de se questionner que deux flèches fusaient à toute vitesse vers lui, une puissante bourrasque prit place éjectant littéralement les deux morceaux de bois. Il rangea son épée en bois. L'entraînement était fini. Ou plutôt l'une des nombreuses parties.

Nous allons arrêter là, tu vas te reposer avec la méditation mais avant nous devons stoppé cette blessure. Prend ça, sert fort et fais un point de compression. Quand tu seras prête rejoins moi au niveau de la théière.

Il lui tendit un pan de son vêtement qu'il venait tout juste d'arracher, pour elle. Puis se leva et alla s'asseoir au bord de la falaise comme en ce début de mâtinée, le temps passait vite. La théière était toujours - étrangement - chaude. Il servit deux verres de thés et se permit d'en prendre un. Il avait laisser de l'intimité à Gabushi afin qu'elle s'attelle à ça blessure.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3997-vagabond http://www.ascentofshinobi.com/u726

Mer 19 Sep 2018 - 19:02
Encore une fois, les deux projectiles de Gabushi qu'elle avait fait l'effort de lancer contre le samurai n'était d'aucun danger. Elle ne s'attendait pas à ce que Musashi déploie une telle force contre elle si tôt et n'avait pas répondu en conséquence, faisant de ses offensives des vaines tentatives inoffensives. A l'inverse de son adversaire qui pendant l'assaut était d'un seul coup bien plus sérieux, surpassant la défense de la kunoichi sans mal pour lui infliger une vilaine blessure.

Oui, peut être que son soudain sentiment de puissance l'avait emporté un peu trop loin, se reposant sur son expérience des échanges avec Musashi pour tenter quelque chose de neuf, elle s'était fait surprendre par le changement de rythme de celui-ci qui tombait juste à temps pour donner le coup décisif de l'échange. L'adrénaline s'était estompé et la profonde entaille était extrêmement douloureuse. Si bien qu'elle remerciait silencieusement son adversaire de la tête quand il termina l'échange de sa voix, prenant en compte que la jeune kunoichi n'était plus vraiment en état de continuer correctement le combat avec un tel fardeau.

Elle s'occupa d'elle comme venait de lui "ordonner" son mentor, avant de le rejoindre en trottinant et en faisant la grimace à chaque fois qu'elle se retrouvait dans une position douloureuse, c'est à dire pratiquement à chaque pas en avant. Encore une blessure qui mettra un certain temps pour guérir, décidément, ses entrainements avec Musashi coutait de sa personne, littéralement.
Rendez-vous à la théière, bien. Sauf que celle-ci semblait sensiblement plus éloigné avec une blessure pareil, l'archère ne traina pas à rejoindre le samurai, juste pour le plaisir de pouvoir enfin s'asseoir et souffler un petit peu. Elle n'était pas vraiment fatigué, mais la lame de vent en l'entaillant avait sapé ses forces en réserve, elle n'était pas mécontente de pouvoir enfin se reposer.

Elle accepta bien volontiers le thé de Musashi et attrapa son verre dans un sourire respectueux de remerciement mêlé à une légère grimace de douleur toujours présente et qui n'allait pas s'en aller comme ça de si tôt. Elle devait se préparer mentalement à faire avec pour le reste de l'entrainement, ce nouveau facteur dans l'équation ne changeait rien, ils devaient s'entrainer tous les deux toute la journée.
Elle se reposa un moment, jusqu'à ce que Musashi bougea finalement.


Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3923-terminee-chosokabe-gabushi

Mer 19 Sep 2018 - 21:04
Je pense que c'est ta concentration qui t'as fait défaut. Il faut toujours rester sur le qui vive. C'est l'essence de nos vies. Les blessures et douleurs forge l'Homme. Tant que tu te tiens débout, continue.

Le samouraï marqua une légère pause, il en profita pour siroté calmement son thé vert. Comme si de rien n'était. Il la laissa se reposer elle aussi un certain moment.

On va passer a autre chose maintenant. Tache de dompter tes sentiments ainsi que ton esprit. Reste ici, le regard plonger dans l'horizon. Abandonne toi à la nature qui t'entoure, ne fait qu'un avec elle au delà du vent, rentre en communions avec la terre. Comprend les propos que la Nature t'adresse. Ce serait trop simple de ne faire que ça je vais te rajouter un problème. Tu le connais déjà. Cela va t'aider a rester concentrer sur le monde et sur ton adversaire.

Musashi se redressa et fini par se placer derrière la jeune. A quelque mètres seulement d'elle. Peu à peu son chakra se diffusa dans l'air libérant cette fameuse technique.

Pour t'aider je vais relâcher mon aura que je garde secrète. Cela dit tout le monde n'est pas comme moi. C'est a toi de t'inventer cette aura quand tu seras face à tes ennemies.

L'air devint soudain très froid, un vent du nord venait de se lever. Le visage calme du samouraï se démarqua complètement de cet état, de cette attitude. Sang, colère, peur des sentiments qui se mélangeaient entre eux. L'air semblait se soumettre à cette "chose". Le samouraï dégageait une aura macabre limite oppressante.

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3997-vagabond http://www.ascentofshinobi.com/u726

Jeu 20 Sep 2018 - 13:26
Après un moment de repos bien mérité, Musashi prit la parole.

Sa concentration faisait défaut et sa résistance à la douleur n'était pas assez élevé. Compréhensible de la part d'une pratiquante de Kyûjutsu de ne pas s'être entrainé à supporter la douleur, elle n'était pas à la base prédisposé à la guerre. Si elle avait été élevé entre les cibles d'entrainement, c'était bien pour lui donner un chemin d'accomplissement de sois plus que pour le combat, ses parents n'étant pas vraiment des guerriers et elle non plus, par ricochet. C'est précisément ce qu'elle essayait de changer au contact du samurai.

La pause qu'il lui avait accordé était bien trop courte à son gout, mais finissant son verre de thé, elle écoutait les instructions de son mentor pour progresser. Il proposait un exercice différent cette-fois pour améliorer sa concentration. Elle connaissait déjà cette méthode de méditation, simplement parce qu'avec des mots différents, il lui avait décrit la technique de Tenzin. Elle souriait intérieurement, apparemment toutes les personnes qui voulait lui permettre de s'améliorer étaient d'accord. Sa technique de méditation était peut être intéressante en Kyûjutsu, mais ne l'était absolument pas pour les combats en situation réel. Il n'était pas question d'ignorer son environnement, mais bien au contraire ne faire qu'un avec lui.

Il rajouta une difficulté et pas des moindres, le samurai utilisa la première technique qu'il avait utilisé pendant leur premier échange. Elle sentait son anxiété prendre de l'ampleur avec la présence du Nagamasa qui se faisait si écrasante derrière elle, mais tenta de la combattre. Ce n'était certes pas des coups de bokken ou des tirs de flèches qu'ils échangeaient, mais ils avaient bien engagé un échange hostile qui était juste différent.

Pendant un temps, elle ne savait quoi faire. Un petit peu la situation qu'ils avaient eu plus tôt lors de leur premier entrainement sur le haut plateau. L'anxiété, la peur de mal faire, la peur de sa propre mort qu'entrainerait une erreur de sa part. Tous ces sentiments étaient mélangé dans la tête de la jeune fille, créant un tourbillon d'émotion qui pouvait très bien la paralyser comme il fut déjà le cas. Mais elle était préparé physiquement et mentalement maintenant, elle avait aiguisé son esprit avec les discussions qu'elle avait eu avec le samurai et s'entrainait dur pour resté maitresse de son propre corps depuis un moment.
Ce n'était pas un combat gagné à l'avance, Musashi était bien là au dessus d'elle, comme un couperet prêt à frapper. Sa présence était envahissante, faisant plier l'air autours du petit campement pour occuper au maximum les capacités de concentration de la jeune kunoichi.

Inspiration par le nez, expiration par la bouche. Elle menait le combat intensément, armé de sa seule volonté qui, bien que pas aussi affuté que l'était Musashi, était à présent préparé à ce genre d'exercice. Elle avait les armes pour répliquer et donnait son maximum. Elle n'occultait plus la présence de Musashi comme elle l'aurait probablement fait il y à encore quelque semaine pour pouvoir se concentrer sur sa tâche. Elle prenait pleinement conscience de sa présence et de ce qui pouvait bien l'entourer. Se séparant de son anxiété provoqué par le samurai pour garder juste une information neutre, dénué de tout sentiment.


- Je pense être prête, Musashi-san. dit-elle simplement pour couper le silence pesant.

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3923-terminee-chosokabe-gabushi

Jeu 20 Sep 2018 - 14:43
Dos à elle, Musashi contemplait l'horizon. Son chakra continuait à se diffuser lentement dans l'air, le puissant vent du nord c'était complètement installer dans leurs petit coin. La pression du samouraï se voulait grandissante, le temps qui passait se voulait limite ralentit. Une soif de sang, de combat et de carnage grandissant et effroyable.

C'était cette même technique qui l'avait transis de peur la première fois. Elle n'avait pas été capable de réagir. Cette fois-ci... Ce fut different. Il ne ressentait pas la peur dans son comportement. L'hésitation par contre oui. Du moins qu'au début. Plus le temps passer et plus elle arrivait à géré la situation. C'était très intéressant d'avoir une relation de la sorte. Maitre et éleve, il n'avait jamais eu l'occasion de faire cela. Il avait en quelque sorte hâte de grimper dans la hiérarchie du village uniquement pour cela. Transmettre son savoir, ses competences à d'autres plus jeunes ou même plus vieux. Avoir de l'expérience c'était bien, l'échanger était bien plus intéressant.

La roturière se voulait prête, il pouvait le ressentir malgré le fait qu'il soit dos à elle. Pour tester la véracité de ses dires il marcha à pas feutré vers elle, tel un loup guettant sa proie il bondit sur elle pour abattre violemment son bokken sur l'épaule gauche de son élève du jour. Son intention était à demi masquée pour tenter de surprendre l'Ashikaga. Il avait l'espoir en quelque sorte que cette dernière réagisse à temps et évite une autre blessure inutile. Une fois son coup envoyer et la potentielle réaction de la paysanne il prit la parole.

Comment te sens-tu maintenant ? Es-tu différente ? Ressens-tu le monde différemment ? Je te laisse le choix. Te reposer, continuer de médité ou passer à la suite, le combat longue distance.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3997-vagabond http://www.ascentofshinobi.com/u726

Ven 21 Sep 2018 - 15:42
Le silence avait repris ses droits, laissant la kunoichi qui avait le regard tourné vers l'horizon de la matinée qui s'était maintenant bien avancé.

Elle continuait de laisser libre cours à ses sensations particulières, le vent était son partenaire depuis peu dans son parcours. Il était là, toujours là à l'observer quand elle avancer malgré les obstacles. Et il était particulièrement présent sur le haut plateau qui surplombait le village de la roche, faisant de cet endroit unique et particulier, le terrain de jeu favoris de la kunoichi. Mais elle ne s'attendait pas à ce qui allait suivre, pas le moins du monde.
Perdue dans ses pensées et le relâchement que demandait sa nouvelle perception du monde, elle ne remarqua pas immédiatement Musashi qui se faufilait à portée de coup. D'abord un sentiment d'insécurité discret, elle ressentis instinctivement le bokken du samurai filer vers elle pour frapper. C'était un sentiment indescriptible pour la jeune fille, c'était comme si elle était capable de le regarder alors qu'elle eut le dos tourné. Le bois de l'arme s'était mit en mouvement rapide pour donner un coup sec, déplaçant l'air sur son passage pour créer une bourrasque non naturel, qui ne devait pas être là.

En très peu de temps, la kunoichi avait compris de quoi il en retournait mais ce n'était pas assez rapide pour esquiver le coup de Musashi. Elle avait eu beau "voir" le coup, elle ne maitrisait pas encore de tel don naturellement, c'était purement et simplement une première et elle ne s'attendait pas qu'elle était capable de chose aussi incroyable que ça. Gabushi était indubitablement connectée au vent d'une façon ou d'une autre et si elle s'entrainait à prendre le temps de l'écoute, comme lui avait conseillé le samurai, elle serait probablement capable de ressentir à travers lui à l'avenir.
Ce n'était évidemment que des suppositions pour le moment, mais elle sentait qu'elle visait juste. Agrandir ses perceptions de l'environnement était ce qu'elle devait viser absolument pour continuer à être ninja du village d'Iwa. Sa vielle technique de méditation était complètement dépassé et n'était plus d'aucune utilité, sauf peut être pour le tir de compétition ou de précision...

La frappe la toucha à l'épaule et elle se plia sur elle-même avec le choc. Ce n'était pas une blessure grave, peut être une commotion mais sans plus. La découverte qu'elle venait de faire était bien plus importante qu'un coup qui n'était pas encaissé correctement.


- Je me sens bien, Musashi-san. Dit-elle en plaquant une main sur son épaule en se relevant pour faire face au samurai. Je vais bien et je pense avoir découvert quelque chose. Différente ? Oui, indéniablement. Je vois les choses sous un angle bien plus vaste maintenant, je vous remercie. J'ai juste besoin d'un peu de pratique, mais vous m'avez mis sur la bonne voie.

Elle massa son épaule qui venait de prendre le coup, faisant craquer sa nuque avant de répondre avec un sourire déterminé.

- Le combat à distance, je vais essayer de mettre en application ce qu'on vient de voir à l'instant.

Le choix était fait.


Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3923-terminee-chosokabe-gabushi

Mar 25 Sep 2018 - 2:19
Le bokken heurta l'épaule de la jeune dans un craquement sonore. Le bois contre les os avait toujours cette manie d'avoir un son inutilement bruyant. Le coup n'était ni fort, ni faible. Le juste milieu précis entre entraînement et apprentissage. Le samouraï, habitué a ce genre de meditation, de concentration depuis tout jeune compris assez facilement et rapidement qu'il venait de guider son "élève" vers un semblant de voie. C'était désormais à elle de prouver sa valeur et de prendre son destin en main. L'accompagnée, il le fera. Lui tenir la main, jamais. C'est au guerrier de ce transcender pour atteindre les limites des cieux. Les dires de sa camarades ne vinrent uniquement raffermir ce qu'il savait déjà. Malgré tout ce qui c'était passer, elle était prête et déterminée.

Ashikaga Gabushi avait changée. Murit. C'était le mot qui collait parfaitement à la situation.

Je suis ravi et fier de voir tant de progrès si rapidement de ta part. Entraîne toi et tu me dépasseras aisément. Passons à la suite avant le grand final.

Le dépasser ? A ses yeux sa compatriote était bien meilleur que lui. Mais flatter l'ego de quelqu'un n'était jamais la bonne solution.

Il recula assez doucement laissant son dos en cible facile. Malgré une incroyable attitude détendu, le samouraï ressemblait à une bête féroce, même de dos. Son physique parlait pour lui. Prêt. Il l'était constamment. C'était évident. Après une dizaine de pas en arrière, l'enseignant se tourna en direction de l'Ashikaga. Défensive. C'était la posture qu'il arborait. La lame venant se placer dans la diagonale de son buste, il attendait.

L'échange va être simple. Premièrement, nous allons chacun notre tour nous envoyés des attaques à distance. On commencera très légèrement et bien entendu on augmentera crescendo le rythme. Le but étant de d'habitué à te faire acculée de loin comme de prêt.

Bienveillance et compassion, les deux vertus jumelles ce mélangeaient dans le visage de l'homme, à travers son sourire, plus précisément. Ce même sourire était clair. Il attendait qu'elle débute les hostilités. Samouraï ou non. Proche ou à distance. Ce n'était pas un problème pour lui.

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3997-vagabond http://www.ascentofshinobi.com/u726

Mer 26 Sep 2018 - 2:46
Le dépasser ? C'était peut être un peu fort. Disons qu'elle pouvait maintenant se dire qu'elle faisait parti de la force militaire d'Iwa et qu'elle n'était plus une académicienne. C'était une étape, il ne fallait pas les bruler à la hâte. Sa patience et sa rigueur lui avait offert ses compétences à l'arc, elle espérait secrètement qu'il en soi de même pour son sens du combat et ses capacités fûton. Elle ne faisait que toucher les concepts du doigt en compagnie de Musashi, elle devrait probablement travailler durement une fois le long entrainement avec lui terminé. Mais le compliment lui allait droit au cœur et malgré le sérieux que pouvait dégager la présence du samurai, elle ne pouvait s'empêcher de sourire. Pas vraiment habitué à la flatterie de part ses origines, ce n'était pas désagréable, il fallait juste faire attention que cela ne lui monte pas à la tête. Les vertus que lui avait enseigné son mentor les jours précédents l'entrainement mettait en lumière l'orgueil et prônait l'humilité.

La suite était le combat à distance, et elle regarda Musashi s'éloigner avec une impatience visible. Le samurai avait le dessus pratiquement partout dans un combat, elle n'en doutait pas un seul instant avec son passé au Colisée du pays du vent. Mais la distance restait un point fort de l'Ashikaga autant de part son entrainement long de plusieurs années au Kyujutsu que part ses techniques fûtons qui alliaient l'arc, la flèche et le vent.
Elle écoutait les instructions sagement, l'arc à la main, prête à démarrer quand elle aurait le feu vert du Nagamasa. Ils s'entrainaient tous les deux depuis quelques heures maintenant, le soleil était haut et illuminait la mâtiné du haut plateau. Le vent qui tourbillonnait ici et là entre les deux iwajins ne faisait que casser de temps à autre le silence qui s'était cristallisé après les paroles du samurai.

Jusqu'à ce que Gabushi décida de passer à l'action, un simple mouvement fluide, répété des centaines ou peut être plus des milliers de fois dans sa vie, et la flèche quitta ses doigts pour filer vers son mentor, libérant la tension de la corde. Elle répéta plusieurs fois le procédé, rapidement et avec expertise pour envoyer des projectiles en nombre vers Musashi.
Elle avait hâte de voir comment il était capable de gérer une situation comme celle-là, chaque flèche était potentiellement un projectile mortel pour l'entrainement et malgré la dextérité assuré de du jeune homme, une flèche restait une flèche. La vitesse qu'elles pouvaient atteindre avec le grand Yumi de l'Ashikaga était supérieur aux arcs courts ou de chasse qu'on pouvait trouver ici et là, son arme était faite explicitement pour la guerre et possédait donc la puissance qui remportait des guerres.
Certains peuvent considéré peut être que l'arme que tenait Musashi était noble et raffiné et que l'arc était dépassé à présent avec l'avènement des shinobi dans le Yuukan. Mais ils savaient très bien tous les deux que là n'était pas la vérité. L'arc se faisait respecté autant que le sabre sur le champ de bataille.

Si ce n'était pas le cas, Gabushi ferait en sorte que cela le soi.


Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3923-terminee-chosokabe-gabushi

Lun 1 Oct 2018 - 5:14
Le début de l’entraînement ne tarda pas. Tout deux avaient vraisemblablement hâte de commencer. À première vue, Musashi était en position de faiblesse à distance face à une archère. C’est ce que tout le monde pourrait se dire en voyant un tel combat. La situation n’est jamais aussi simple. S’il lui avait proposer de s’entraîner de cette manière c’est qu’il avait bien une raison ainsi qu’une idée derrière la tête.

Je vais te montrer deux méthodes premièrement pour contrer tes flèches. On ira doucement au début le temps que tu t’adaptes et trouve un contre à cela. Une fois fait. On passera au chose sérieuse.

Aussitôt dit, Aussitôt fait. Une volée de flèches fusaient à toutes vitesse vers lui. Se prendre un tel morceau dans le corps reviendrait à perdre la vie. Plus ou moins en tout cas. D’un simple mouvement de lame avant les flèches ne l’atteigne une légère brise se leva stoppant en plein élan les projectiles. Second mouvement de lame. Une brise vint caresser l’apprentie. Un message explicite pour qui serait le comprendre. L’écosystème se veut un allié redoutable pour qui sait le manier.

La nature est une arme. Ne l’oublie pas, samouraï ou non. À toi d’utiliser tout ce qui t’entoure pour acculé ton ennemie. Bien ! Recommençons, je veux la même volée de flèches. C’était la première méthode. Voila la seconde.

D’un simple mouvement de poignet, sa lame dansant dans le vent vint se repositionner en diagonale par rapport à buste. En garde, il l’était. Prêt, il attendait l’Ashikaga. Bien que le soleil se trouvait à son zénith, la journée ne venait que de débuter.

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3997-vagabond http://www.ascentofshinobi.com/u726

De A à Z | Ashikaga Gabushi

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Hauts-plateaux
Sauter vers: