Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez | 

Retrouvailles en sueur et en sang [Equipe Gosei 25]


Mar 18 Sep 2018 - 20:11
Une nouvelle journée se levait sur Iwa, et rien n'était plus beau que d'admirer la teinte orangée qui colorait les quelques nuages à cette heure-ci de la matinée. Mais si je m'étais levé ce matin là, ce n'était pas simplement parce que j'aimais regarder le ciel. Non, loin de là, et c'était tant mieux. La raison qui m'avait poussé hors du lit n'était nulle autre qu'une convocation d'Etsuko-chan. En l'absence de Lee-sensei et étant devenue chunin, c'était à elle de veiller sur l'équipe vint-cinq. Et si cela faisait un moment que nous ne nous étions pas réunis, j'attendais avec une grande impatience de revoir mes coéquipiers. Qui plus est si c'était pour un petit entraînement. Enfin, "petit". J'espérais qu'il n'avait rien de petit. Cela faisait longtemps que je me demandais ce qu'avait Etsuko dans le ventre. J'avais eu vent de ses performances, mais jamais rien de concret. J'avais besoin de le voir de mes propres yeux, et il n'y avait rien de mieux qu'un entraînement pour cela. Quant à Hayate, le troisième membre de l'équipe Gosei, je savais déjà que ce petit prodige était un adversaire redoutable. J'étais absolument impatient.

Comme d'habitude, je tressai mes cheveux en une longue queue de cheval aux mèches emmêlées, je pris ma faux n'étant pas sur de l'utiliser et sortis de la maison. Ma faux n'était pas forcément utile dans un combat amical à mains nues, mais je me demandais si je n'en aurais pas besoin contre Etsuko-chan. Je ne savais pas vraiment de quoi elle était capable et dans le doute, je préférais l'avoir sur moi. Il était à mon habitude de m'envoler maintenant pour rejoindre les lieux de rendez-vous, mais ce matin j'étais en avance et j'avais décidé de prendre mon temps pour traverser les rues de mon village. Parfois, cela faisait du bien de prendre son temps et d'imprégner en soit les petites choses que l'on prenait pour acquis. Me dirigeant vers l'académie Hashira, mes pas se faisaient de plus en plus rapides à mesure que je m'approchais de mon objectif. Mon coeur courrait d'excitation dans ma poitrine, mais ma respiration était sereine et j'arrivai sur les lieux avec un sourire joyeux.

-Salut, cela faisait un moment. Je suis agréablement surpris de la convocation pour cet entraînement, Etsuko-chan, merci.

Et sans plus tarder, je tâchai de me détendre et de m'étirer un peu. L'affrontement allait commencer d'un moment à l'autre, et en combattant contre mes co-équipiers, nous apprendrions à mieux nous connaître. Et ainsi à mieux combattre ensemble. De la même manière, j'aurai une idée plus précise des capacités de tout un chacun et de leur application, de leur style et leur compétence, ce qui ne pourrait être que bénéfique pour la suite. J'avais hâte de voir les progrès qu'avaient fait Hayate. Et j'avais hâte de croiser le fer avec la fleuriste au regard émeraude. Mais d'un autre côté, comme chaque combat, c'était aussi un test pour ma propre personne. Etsuko était chunin et je ne doutais pas de ses capacités, tout comme j'étais conscient du génie d'Hayate. Mais qu'est-ce que je valais, moi, face à ces deux individus que je respectais ? Telle était la question la plus importante en ce jour.


KUCHYOSE NO JUTSU !:
 

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Mer 19 Sep 2018 - 18:02
Le rendez vous était tôt dans la matinée, Etsuko chan nous avait réuni aujourd'hui pour nous entraîner. Resserrer les liens que nous avions entre membres de l'equipe 25. Elle voulais sans doute s’entraîner dans son futur rôle de sensei et ce la ne me dérangeait pas. j'adorais vraiment mon équipe bien que Etsuko chan était a un autre niveau que nous.
Tenzin était le ninja le plus capable que je connaissais,nous nous battions sans cesse, rivaux et amis , une détermination brûlante dans les yeux et le regard tourné vers le ciel.
Un combat était presque terminé qu'un autre arrivais comme une chaîne indestructibles qui se renforçait de plus en plus a chaque maillon.Mon corps tout entier tremblais d'excitation et a bien y regarder je m’étais renforcé. J’étais plus rapide,plus muscle et mon chakra c’était développée. Je me sentais invincible mais Etsuko chan restais un renforcé.

Lui montrer de quoi j’étais capable voila ce qu’était mon plan, je n’étais plus le même j'avais certes beaucoup a apprendre mais j'avais progressé enfin ...je le pensais.

Une fois arrivé sur les lieux, Tenzin était déjà la au garde a vous puis ce fut au tour de Etsuko d'arriver.

-Salut, cela faisait un moment. Je suis agréablement surpris de la convocation pour cet entraînement, Etsuko-chan, merci.


-Enfin les choses sérieuses vont commencer c'est ça ?J'ai hâte de voir ce que tu nous réserve Etsuko-chan.

J’étais bien décidé a ne pas me laisser distancer par ces deux ninjas d’exception. Je serais a la hauteur de vos espérances les amis.Je vous le promet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dim 30 Sep 2018 - 0:39
Etsuko ferma les yeux. Elle avait demandé à ses deux équipiers de venir la rejoindre à l'Académie alors qu'ils étaient rentrés de Tetsu quelques jours plus tôt. Elle hésitait encore, se demandant si elle avait fait les bons choix, pris les bonnes décisions, donné les bons ordres. Elle restait fixée dessus, ces questions tournant encore et encore dans sa tête à lui en donner des migraines. Elle se leva, s'habilla et mangea rapidement avec sa mère. Leur relation s'était peu à peu détendue mais depuis son erreur, quelque chose était différent. Elle n'était plus leur petite fille. Elle avait démontré une puissance que tous n'atteignaient pas, et elle n'était qu'au début de son parcours, ses parents ne savaient plus comment la considérer, perturbés par les changements majeurs qu'elle montrait.

Quittant le domicile familial, elle traversa le village, regardant le soleil se lever à l'horizon. La demoiselle aux yeux émeraude espérait qu'ils seraient à l'heure, qu'ils seraient content de la voir, qu'ils seraient heureux de savoir qu'elle allait enfin avoir du temps pour s'occuper d'eux et les aider à évoluer, répondre à leurs questions, les guider autant que nécessaire. Elle arriva finalement à l'Académie, se dirigeant à travers les couloirs jusqu'au terrain d'entraînement où elle leur avait donné rendez-vous, là où elle espérait les trouver. Et elle fut donc heureuse de les voir tout les deux déjà là, semblant motivés malgré les derniers évènements.

« Bonjour Tenzin, bonjour Hayate. Bien, je suis contente que vous soyez déjà là. Pour commencer, je voudrais être certaine que le fait que je reprenne l'équipe ne vous dérange pas trop. Lee-sensei est trop occupée pour nous enseigner, j'ai donc décidé que je devais arrêter d'attendre pour vous aider à grandir, nous ne pouvons pas toujours l'attendre sans quoi elle sera déçue à son retour de voir que nous n'avons pas grandi en son absence. »

Leur souriant gentiment, elle les regarda l'un puis l'autre. Ils semblaient prêts. Ils ne voulaient probablement pas trop s'éterniser en parole. Combattre. Faire leurs preuves. Voilà probablement quelque chose qui les intéressait plus. Mais... Elle allait les faire patienter tout de même quelques minutes.

« Juste avant de commencer, j'aimerais que vous me disiez cependant quel est votre but actuel. Quelle est la chose que vous poursuivez en ce moment même. Qu'est-ce qui vous tient le plus à coeur. Et, si jamais nous partions en mission après ceci, quel genre de mission souhaiteriez-vous faire ? »

Un peu amusée, elle observa leur réaction à cette annonce avant d'écouter leurs réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1606-naari-etsuko-la-douceur-des-fleurs-termine http://www.ascentofshinobi.com/u563

Mar 2 Oct 2018 - 16:13
Peu de temps après mon arrivée, Hayate avait fait son entrée sur le terrain d'entraînement de l'Académie Hashira. Comme à son habitude, il était tout feu tout flamme, empli d'une énergie rafraîchissante. Par ailleurs, il avait été clair que ces derniers temps, j'avais remarqué une augmentation en puissance chez mon ami et rival. Il avait progressé, et si je ne voulais pas rester à la traîne, je me devais de progresser aussi. Etait-il maintenant plus fort que moi ? Je ne savais pas, mais peut-être que la réponse se ferait aujourd'hui. Ici, sur ce terrain d'entraînement. Me frotter à Hayate et Etsuko reviendrait à un challenge énorme pour moi, mais j'étais prêt. Prêt à leur montrer que moi aussi je ne comptais pas rester derrière. J'avais des objectifs, des désirs, et ils se réaliseraient. Je me donnerais les moyens pour.

Etsuko arriva quelques secondes plus tard, et elle nous salua à son tour avant de nous exposer quelques faits. Notamment l'absence de Lee-sensei, que nous n'avions pas vu depuis un bon moment. Elle avait été très occupée ces dernières semaines, voir ces derniers mois, et je soupçonnais qu'avec la nouvelle que nous avions rapporté de Tetsu il y a à peine quelques jours, cela ne s'arrangerait en rien. Une ombre de tristesse passa sur mon visage alors que j'avais la tête baissée, repensant à notre sensei. Elle devait faire face à tant d'épreuves, et elle était injoignable. J'aurais aimé être là pour elle comme elle avait été là pour moi, bienveillante et protectrice. Mais la brune aux yeux verts avait raison sur un point : notre sensei serait très déçue si, à son retour, nous n'avions pas grandit. Et cela me paraissait logique que ce soit Etsuko-chan qui reprenne les rennes du Gosei.

-Pas de soucis pour moi.

Bien évidemment, en tant que capitaine d'équipe, elle n'avait pas fini avec nous. Et si l'envie de combattre brûlait déjà dans nos veines, elle fit appelle à notre patience pour nous poser deux autres questions. Deux questions qui étaient similaires en tout point à celles que Lee-sensei nous avait posé si je ne m'abusais. Tout du moins, elles n'en étaient pas loin. Réfléchissant qu'une seconde, je n'eus pas à me triturer les méninges pour savoir quoi répondre.

-Si il y a un objectif que je veux atteindre à tout prix maintenant, c'est d'être assez fort pour pouvoir protéger ceux qui me sont chers. Plus jamais je veux me sentir aussi impuissant que ces derniers jours...ou ces dernières années.

En ce qui concerne mes autres objectifs, tel qu'en apprendre plus sur l'assimilation ainsi que ma priorité qui était de retrouver mes parents, je ne les avais pas perdu de vue. Mais la première condition que je venais d'énoncer était indispensable pour la réalisation de ces deux autres objectifs. Suite à cela, je regardai Etsuko dans les yeux, sachant qu'elle comprendrait à merveille les paroles que j'allais employer tout comme Hayate, je lâchai un court souffle et répondis avec détermination.

-Si je veux participer à des missions, c'est pour punir ceux qui nuiront aux autres, à notre village, ou au monde. Je ne serai pas contre des missions pour en apprendre plus sur les autres pays, et surtout sur mon pays natal, Kaze. Mais la première chose que j'ai dite est mon premier but à l'heure actuelle.

Mes yeux étaient emplis de détermination, et j'espérais que ces prières allaient se faire entendre. Je ne voulais plus rester sur le côté, être un spectateur dépourvu de possibilité, de choix. Incapable de faire entendre mes convictions car elles étaient trop faibles...Car J'étais trop faible.

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Mer 3 Oct 2018 - 20:09
« Bonjour Tenzin, bonjour Hayate. Bien, je suis contente que vous soyez déjà là. Pour commencer, je voudrais être certaine que le fait que je reprenne l'équipe ne vous dérange pas trop. Lee-sensei est trop occupée pour nous enseigner, j'ai donc décidé que je devais arrêter d'attendre pour vous aider à grandir, nous ne pouvons pas toujours l'attendre sans quoi elle sera déçue à son retour de voir que nous n'avons pas grandi en son absence. »

-Pas de soucis pour moi.


-Moi non plus.

Elle souriais avant d'ajouter:

- Juste avant de commencer, j'aimerais que vous me disiez cependant quel est votre but actuel. Quelle est la chose que vous poursuivez en ce moment même. Qu'est-ce qui vous tient le plus à cœur. Et, si jamais nous partions en mission après ceci, quel genre de mission souhaiteriez-vous faire ? »


Une question légitime,étant la plus gradée de nous trois elle voulais répondre a nos attente mais je ne savais pas quoi dire. Quand elle me demandais ce que je voulais faire me voila dans une impasse. Je ne savais pas vraiment quoi faire, devenir oui, devenir Tsuchikage oui mais aucun objectif a plus courte durée.J'eus un flash a ce moment precis une image presque nette qui venait de passer devant mes yeux.Un œil que je ne connaissais que trop bien.Je ne pouvais pas seulement leur dire ce que j'avais, les recherches que j'avais mené seul pendant des mois en étudiant la topographie, les catastrophes naturelles . Même quand je leur présentait des preuves personnes ne me croyait . Alors leur annoncer maintenant ? Qu'es que ça changerais. J'ai été le plus affecté par la mort de Yoshitsune il me prendront pour un fou .


-Si je veux participer à des missions, c'est pour punir ceux qui nuiront aux autres, à notre village, ou au monde. Je ne serai pas contre des missions pour en apprendre plus sur les autres pays, et surtout sur mon pays natal, Kaze. Mais la première chose que j'ai dite est mon premier but à l'heure actuelle.


La vengeance hein? Tu file un mauvais coton mon pauvre. Le déni et la colère sont les premières phases du deuil. Je comprenais la douleur et la colère de son ami mais j’étais las de devoir pleurer le poids du chagrin m’accablait alors ajouter une vengeance au lot était beaucoup trop dur a porter pour moi. Mon père pensait que je faisais une petite dépression depuis cette mission mais je pense que j'avais juste besoin de temps de beaucoup de temps.

-Je n'ai pas de suggestion ni d'objectifs a court terme, ajoutais je simplement ne laissant rien transparaitre.

Cela était mieux ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mer 17 Oct 2018 - 13:10
Etsuko hocha un peu la tête, les observant tous les deux. Tenzin était clairement animé par la rancoeur, l'envie de vengeance, ce qui déplaisait fortement à la Naari. Mais elle lui dirait en temps voulu, pour commencer, elle allait d'abord les faire se défouler. Elle remarqua également le manque d'entrain très étrange de Hayate. Depuis qu'elle le connaissait, il avait toujours montré une certaine joie, une envie. Et là... Il était juste fermé. Était-il encore choqué de la mort de Sayuka ? Ou était-ce autre chose ? Elle s'efforcerait de le savoir sous peu, mais pour l'instant, il fallait les relancer, leur donner un moteur et les tester.

« Je vois, je vois... Bien. On va commencer assez simplement, je veux que vous m'attaquiez. Vous devez réussir à me battre en travaillant ensemble. Et je vous préviens, je ne vous ferai aucun cadeau. Alors soyez attentifs et efficaces, et communiquez. Je ne veux pas voir deux personnes m'attaquer, je veux affronter une équipe, compris ? »

Elle leur sourit gentiment, s'écartant un peu et se mettant en garde. Elle fit alors quelques mudras, commençant directement les hostilités par une boule de feu qui s'explosa pile entre les deux, testant ainsi leur réaction. Est-ce qu'ils allaient juste esquiver tous les deux ? Est-ce que les deux allaient se précipiter dessus et se rentrer dedans en tentant de l'arrêter, se gênant et en subissant alors les dégâts ? Est-ce qu'ils allaient communiquer et que l'un d'eux allait prendre la défense tandis que l'autre attaquait ? C'était bien évidemment la troisième réponse qui était la meilleure, mais elle voulait en savoir un peu plus sur eux et leur méthode de combat avant d'aller plus loin.

Elle se remit en garde juste après avoir envoyé son projectile, prête à réagir, concentrée. Elle n'allait pas les laisser gagner facilement. Ils étaient prévenus, restait maintenant à voir où ils étaient de leur entraînement.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1606-naari-etsuko-la-douceur-des-fleurs-termine http://www.ascentofshinobi.com/u563

Jeu 18 Oct 2018 - 18:14
Etsuko écoutait attentivement ce que l'on avait à dire, ne nous interrompant à aucun moment. Mais je fus surpris par l'absence de motivation et d'objectifs flagrant d'Hayate. Je fronçai les sourcils et détournai mon regard pendant une seconde vers le jeune adolescent. Il était évident qu'il cachait quelque chose, qu'il ne nous disait pas tout. Mais pourquoi ? Etait-ce à cause des derniers évènements ? Ceux-ci nous avaient tous atteint d'une certaine manière, changé pour certains. Je reconnaissais que dans mon cas, ces évènements avaient fait grandir cette part de ténèbre en moi qui était née lorsque mes parents avaient été enlevés sous mes yeux, sans que je ne puisse rien y faire. Des ténèbres nées de mon impuissance, qui avaient encore grandit lorsque mon incapacité à protéger les miens s'était révélée flagrante. Je voulais devenir plus fort, punir ceux qui faisaient du mal ici-bas. Les empêcher de nuire, empêcher d'autres âmes pures de connaître ces ténèbres à leur tour. Mais je n'eus pas le temps de poser plus de questions à Hayate quant à son silence, espérant tout de même que cela ne créerait pas une faille entre nous. Je souhaitais que ce dernier me parle, se confie à moi. Mais pour l'heure, ce n'était pas exactement le sujet de cette rencontre.

Etsuko-chan ne fit aucunes remarques par rapport à nos objectifs, et je supposai que celles-ci viendraient une fois l'entraînement fini. En attendant elle nous expliqua ce qu'elle attendait de nous pour cet entraînement. L'objectif en soit était simple...à comprendre. La réalisation en serait toute autre. Si Hayate et moi avions progressé, je n'avais aucun doute que la Naari aussi. Et lorsque nous avions intégré cette équipe cette dernière avait déjà plus d'expérience que nous. Elle était rapidement devenue chunin et Fukutaicho à la police du village. Et comme elle l'avait elle-même dit, il fallait qu'on la batte à deux, en tant qu'équipe. Je doutais qu'à notre niveau actuel, nous pourrions la battre chacun de notre côté. Mais à deux ? C'était surement possible. Je tournai ma tête vers Hayate avec un petit sourire complice, démontrant à quel point cet entraînement me plairait, nous forçant pour la première fois à combattre ensemble. En harmonie. Comme un seul homme. Mais je supposai que ce ne serait pas si facile que ça. Et comme dit comme fait, lorsque la brune aux yeux émeraudes lança une boule de feu sur nous, pile au milieu risquant de nous toucher tous les deux, mon corps bougea tout seul, instinctivement.

Le feu était mon pire ennemi. Et mû par des années et des années de combat en solitaire, mon corps avait réagi comme il avait toujours l'habitude de faire. Instinctivement, j'esquivai d'un saut suivi d'une acrobatie dans les airs. Et dans le même temps d'un mouvement de bras, je déclenchai une rafale de vent coupant pour foncer vers la fleuriste. Je posai les pieds au sol, ma main alla à l'encontre de ma faux, mais alors que je m'apprêtais à enchaîner en fonçant vers mon adversaire je m'interrompis. Les paroles de la Naari me revinrent à l'esprit. "Travail d'équipe". J'avais mes automatismes, et ma façon de combattre, et je compris rapidement qu'en effet, cela n'allait pas être aussi simple que ça de coordonner nos attaques. D'un bond, je rejoins Hayate en évitant les quelques flammèches au sol résultant de l'explosion de l'attaque de notre nouvelle cheffe. Me rapprochant de mon coéquipier, je lui dis à voix-basse.

-Désolé, mon corps à réagi tout seul. Mais je suppose que ce n'est pas exactement ce qu'elle entendait par "se battre en équipe". J'pense pas qu'on s'y prenne de la bonne manière....


Résumé:
 

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Sam 20 Oct 2018 - 19:25
« Je vois, je vois... Bien. On va commencer assez simplement, je veux que vous m'attaquiez. Vous devez réussir à me battre en travaillant ensemble. Et je vous préviens, je ne vous ferai aucun cadeau. Alors soyez attentifs et efficaces, et communiquez. Je ne veux pas voir deux personnes m'attaquer, je veux affronter une équipe, compris ? »

Je me mis en position de combat, je voulais montrer de quoi j’étais capable. Je voulais me prouver que tout mon entrainement n'avais pas juste servi a rien. Que j'avais le droit d’être la et de me considérer au même niveau que Etsuko et Tenzin. Quand elle fis quelques mudras avant de lancer une orbe de feu en ma direction avec un facilitée déconcertante. Je n'en revenais pas Etsuko nous attaquait sérieusement. Ce simple fait me fit perdre la seconde qui aurait pu me permettra de m'enfuir. J'eus juste le me mettre a tourner. Tourner extrêmement vite, plus vite, PLUS vite.La boule de feu s'approcha juste a quelques centimètres de moi avant d'exploser sur un dôme bleu, magnifique, formé principalement d'expulsion de chakra de mon corps.
L'impact de la technique de Etsuko était lourd mais la force centrifuge fut plus forte.L'explosion qui la suivi déclencha un panache de fumée avant de se faire aspirer par ma technique.

Je serrais le poing en m’arrêtant de tourner, c'etait une seconde de Trop en situation de combat personne n'attendrais une seconde.Tenzin lui avais juste esquivé.Comment ne pas lui en vouloir j’étais faillible.


-Désolé, mon corps à réagi tout seul. Mais je suppose que ce n'est pas exactement ce qu'elle entendait par "se battre en équipe". J'pense pas qu'on s'y prenne de la bonne manière....

Tenzin venait d'attaquer Etsuko pour nous laisser le temps d’élaborer un plan.

-J'ai une idée,
fis je tout bas a Tenzin, nous sommes en dévafeur dans ce combat mais je pense que on va pouvoir y arriver. Le but c'est que tu l’empêche de bouger. Je vais préparer quelque chose. Quand tu verra le signal essaie de piéger dans une tornade.pour qu'elle ne puisse plus fuir.et mon razengan ne sera que plus puissant en dévorant ta tornade.

Je sautais en arrière en lançant des projectiles sur Etsuko.

-Il me faut juste assez de temps.Gagne moi en .

Je me cachais derrière une fumigène que je lançais a mes pieds avant de reculer d'un bon et créer un petit razengan dans ma main,mail il n'allais pas suffit. Il le fallait plus grand, plus puissant, plus fort.Je concentrais toutes mes forces dans cet orbes qui remuait tout en devenant plus gros petit a petit.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mar 30 Oct 2018 - 17:00
Visiblement, il leur fallait un peu de temps pour assimiler ce qu'elle venait de dire. Sa première boule de feu avait eu au moins le mérite de les faire réagir, et il semblerait désormais qu'ils comptaient utiliser une autre stratégie. Sans perdre de temps, elle enchaîna les mudras, créant une seconde boule incandescente avant de la propulser à la rencontre de l'offensive de Tenzin. Non seulement cette dernière fut dispersée par le kâton de la nouvellement Jônin, mais l'offensive continuait son chemin de nouveau sur ses deux adversaires. Non, il n'y aurait pas de répis. Ils allaient devoir agir de manière coordonnée et apprendre en vitesse. Elle voulait les tester, les pousser dans leurs retranchements, alors il lui fallait pour cela employer les grands moyens.

Elle continua alors ses mudras, créant des pétales qu'elle projeta ensuite sur Tenzin, suivant son éventuel mouvement. Ce dernier avait un énorme désavantage sur elle, il utilisait le fûton uniquement. Le mettre en première ligne n'était pas spécialement un bon choix de l'avis de la Jônin, mais cela, elle pourrait le leur dire plus tard. Pour l'instant, elle voulait voir. Le jeu du fumigène était assez intéressant, il avait l'avantage d'offrir un petit camouflage au Hyûga. Mais elle connaissait bien les combats et ce n'était pas ce genre de stratégie qui lui permettrait de la surprendre. Elle avait d'ailleurs prit le temps de reculer de quelques pas, n'attaquant pas plus pour l'instant. Elle gardait son chakra, prête à réagir face à l'attaque qu'ils semblaient avoir préparé ensemble puisqu'ils s'étaient mis d'accord assez rapidement.

Commençant dès à présent des mudras, la jeune femme les faisait pour l'instant lentement, prête à relâcher sa technique défensive dès qu'elle verrait ce à quoi ressemblerait cette attaque que le duo lui préparait. Après tout, ils étaient quand même sensés savoir bien se débrouiller. Elle avait pu jeter un oeil à leur affrontement lors du tournoi des genins. À voir si Hayate commettrait la même erreur, à savoir ne pas suffisamment contrôler son utilisation de chakra. Elle espérait bien voir une amélioration sur ce domaine mais encore une fois, elle préféra garder le silence, les remarques seraient pour plus tard.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1606-naari-etsuko-la-douceur-des-fleurs-termine http://www.ascentofshinobi.com/u563

Mer 31 Oct 2018 - 18:30
De son côté, Hayate s'était protégé en faisant un tour sur lui même et en relâchant du chakra par tous les pores de sa peau. Un dome de chakra s'était alors créé. Je ne connaissais pas cette technique, mais il n'y avait pas à douter que ce devait être une technique du clan Hyûga. Ce clan était puissant et assez surprenant. Je n'avais pas connaissance de shinobis capables de faire sortir du chakra par tous les pores de leur peau de cette manière, sans faire de mudras, et pouvoir lui faire prendre forme en tournant sur eux même. Quelque part, ça ressemblait à une de mes techniques. Mais je n'avais pas le temps de penser à tout ça. Je m'étais rapproché de mon coéquipier alors que le panache de fumée créé par l'explosion de la boule de feu sur le dome de chakra se faisait aspirer par ce dernier. Je me tenais aux côtés de mon camarade, et il me fit une confession tout bas. Je partageais son inquiétude, nous étions tous les deux des utilisateurs du fûton, et elle utilisait le katon. Nous étions désavantagés, moi plus que lui. Et il avait une idée pour tenter de nous faire prendre l'avantage. Cela ressemblait à une attaque combinée. Je levai un sourcil surpris, mais cette idée avait du sens et n'était vraiment pas mauvaise.

Je hochai discrètement la tête, et alors que le Hyûga se reculait pour pouvoir préparer son razengan derrière un panache de fumée, Etsuko-chan en avait profité pour composer les mêmes mudras que précédemment pour contrer mon offensive. Une nouvelle boule de feu avait fusée dans notre direction. Elle avait dispersé mon attaque de vent sans s'en retrouvé très affectée, mais elle avait tout de même été affaiblie par mon attaque. Cela pourrait me servir contre une boule de feu de cette envergure. Me positionnant devant Hayate qui me faisait confiance pour gagner du temps, je braquai un regard déterminé vers Etsuko. J'entamai à mon tour une rapide rotation sur moi-même, m'entourant de vent pour me protéger. La boule de feu frappa ma défense de vent et l'ébranla en explosant. Je m'en sortis pas trop mal mais une partie de mes vêtements avait tout de même brûlé, et je sentais une chaleur intense sur mes bras. Je n'étais pas au stade de brûlure, mais ma peau était un peu rougie sur mes bras et mes omoplates. Une douleur supportable, mais qui aurait été pire si mon attaque précédente n'avait pas affaibli cette boule de feu.

Mais ce n'était pas fini. Elle composait encore des mudras, et cette fois-ci c'étaient des fleurs qui étaient créées et qui allaient foncer sur moi. Sans tarder, je composai une suite de mudras à mon tour. De nombreuses pétales de fleur fusaient vers moi, des pétales à l'air acérées. Mais c'était bien moins dangereux que le feu dans mon cas. J'inspirai, et j'expulsai une forte rafale de vent qui repoussa une grande partie des pétales, et dévia le reste, me permettant de m'en sortir indemne. Pendant ce temps, elle avait reculé de quelques pas. Elle semblait avoir suivi qu'il y avait eu un échange entre nous, et que nous préparions quelque chose. Comme le témoignait le nuage de fumée derrière moi. Elle fit mine de composer des mudras, mais je ne comptais pas la laisser faire. Sans avoir besoin de faire le moindre signe, je crachai sur ma nouvelle chef d'équipe une salve de cinq tirs de vent perforants. Ma mission était de gagner du temps jusqu'au signal, et c'est ce que je tentais de faire. Mais j'espérais que notre cher Hyûga n'en avait plus pour très longtemps.


Résumé:
 

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Dim 18 Nov 2018 - 19:14
Le Chuunin avait reçu un message la veille qui l’avait intrigué. Il s’agissait d’un message d’un de ses supérieurs, un Jonin, gérant les missives du village. Ce dernier lui avait fait part de son affectation, fraîchement décidée, dans l’équipe d’une certaine Etsuko, Naari Etsuko. Une Jonin qui avait une certaine avance dans sa progression par rapport au Hyûga. Elle était très avancée par rapport à ses prestations en tant que kunoichi, mais également dans la gestion de son groupe et des situations conflictuelles auxquelles elle avait pu faire face. Pour Tsuyoshi, il apparaissait évident qu’elle ferait une bonne senseï après quelques explications plus approfondies du Jonin assistant le Kage par rapport à la coordination des équipes du village. En clair, sa future senseï était... quelqu'un ! Un gros potentiel du village affichant des états de services plus que corrects.

Le lendemain, après s’être habillé et préparé pour le combat, il rejoignit l’endroit qu’on lui avait indiqué. On lui avait dit qu’il trouverait sa collègue et future senseï à l’académie Hashira, plus précisément à l’un de ses terrains d’entrainement. Pour le Hyûga, il était clair qu’il allait trouver la senseï et ses élèves, des genins on lui avait dit, en sueur et en pleine activité. La chose allait être intéressante d’autant plus qu’on avait appris à Tsuyoshi qu’il allait à terme remplacer numériquement un Hyûga qu’il connaissait bien : Hayate. Oh, n’allez pas demander pourquoi, Tsuyoshi lui-même ne se torturait pas l’esprit avec de pareilles questions. Les ordres étaient les ordres. Un ninja n’a pas à se préoccuper de certaines choses. Il n’est qu’une lame au service d’un supérieur, d’une cause, d’un idéal qui bien souvent lui échappe. S’ils avaient jugé bon de procéder à des remaniements, ils avaient leurs raisons.

Arrivé sur place, Tsuyoshi chercha des yeux ceux qu’il était censé aborder. La chose était simple, ne connaissant pas Etsuko, mais connaissant Hayate, il n’avait qu’à chercher ce dernier et tout faire pour le repérer. Il parvint rapidement à ses fins d’ailleurs. Se rapprochant alors du groupe localisé il s’arrêta à bonne distance et se mit à détailler du regard sa future senseï. Sans tenir compte du troisième larron –Il n’avait alors identifié que Hayate et Etsuko-, Tsuyoshi fixa son attention sur la kunoichi. Il fut rapidement positivement impressionné par la jeune femme en la voyant manipuler… des fleurs. Etat-ce une particularité du pouvoir des Hayashi ? En était-elle une descendante ? La chose avait le don de l’intriguer, ce qui automatiquement haussa un peu plus dans son estime cette jeune femme. Après tout, il est vrai qu’il avait fait montre de génie dans sa tendre enfance puis qu’il était devenu un Hyûga comme un autre… Rencontrer des gens particuliers pouvaient l’aider à s’améliorer, à se dépasser et à prétendre faire honneur à son clan et à son village.


Spoiler:
 

_________________
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 http://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195

Dim 2 Déc 2018 - 16:20
Agile, Etsuko esquiva avec dextérité les attaques successives de Tenzin, les balles d'air qu'il tirait se perdant dans le lointain, se décompactant petit à petit. Alors qu'elle allait répliquer, elle entendit un cri de douleur venant du fumigène où Hayate se préparait. Cri inattendu d'ailleurs, puisqu'il aurait du probablement être en train de préparer une offensive pendant que Tenzin occupait la Jônin. Voilà l'explication la plus probable de leur stratégie. Mais tout ne semblait pas s'être passé correctement. Le visage un peu inquiet puisque rien n'était venu de sa part, elle fit signe à son autre élève.

« Tenzin, disperce la fumée s'il te plait. »

Elle s'approcha rapidement, et tandis que le fumigène était dispercé, elle vit Hayate, le poignet droit dans un angle étrange. Elle se mordit un peu la lèvre avant d'aller directement sur lui, observant avec attention son poignet. Réfléchissant un instant, elle sortit un bracelet de cuir de sa poche.

« Mord ça. Ça va faire mal mais il faut replacer ton poignet le plus vite possible. »

Attendant qu'il soit prêt, elle lui infusa un peu de chakra pour essayer de limiter sa souffrance puis après un mouvement précis, elle lui remit le poignet en place tandis qu'il hurlait. Elle fit une petite vérification puis hocha la tête.

« Je ne sais pas quelle technique tu as tenté, mais tu n'étais visiblement pas prêt à la faire. Ne sois pas si pressé, tu y arriveras en prenant ton temps et sans te blesser. Tu vas aller à l'hôpital de ma part et leur demander de te faire une atèle. Tu ne vas pas pouvoir t'entraîner pendant quelques temps. Ne t'en fais pas, dès que tu seras de nouveau en état, je recommencerai à m'occuper de toi. »

Le genin hocha un peu la tête puis parti vers l'hôpital en tenant son poignet contre son ventre comme elle venait de le lui montrer, grimaçant un peu. Etsuko se releva alors, remarquant un jeune homme qu'elle ne connaissait pas les observait. Elle le salua, l'air sérieux, puis s'approcha de lui.

« Ohayo gozaimasu. Que puis-je pour vous ? »

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1606-naari-etsuko-la-douceur-des-fleurs-termine http://www.ascentofshinobi.com/u563

Lun 3 Déc 2018 - 22:54
Etsuko esquiva habillement mes attaques, ce qui ne me surprit nullement. Elle n'était pas jônin pour rien, après tout. Elle se tenait prête à répliquer, et de mon côté j'étais prêt à accueillir cette nouvelle offensive, tenant fermement ma faux dans l'intention de contre-attaque de la meilleure des manières lorsqu'un cri retentit. Ce cri venait à n'en point douter d'Hayate, qui s'était réfugié dans la fumée du fumigène car nous étions en train de préparer une attaque combinée dans l'espoir de défaire notre sensei. Mais il semblait que tout ne s'était pas passé comme prévu. Lorsque je perçus ce cri, mon visage se tourna immédiatement vers sa source, et alors qu'Etsuko se précipitait vers le nuage en m'appelant, je n'attendis même pas la suite de sa phrase que j'avais déjà effectué un mouvement horizontal de ma faux en direction du nuage de fumée. Je générai un vent assez puissant pour le dissiper en même pas une seconde sans pour autant le blesser ou risquer quoi que ce soit, et je courus à mon tour vers mon camarade et ami.

Lorsque la fumée fut dispersée, il apparut rapidement que le poignet d'Hayate avait été à l'origine de son cri, car celui-ci décrivait un angle peu commun pour un garçon bien constitué. J'eus une grimace de compassion en voyant son membre ainsi déformé et tournai un regard alarmé vers la jonin en charge. Celle-ci se mordit les lèvres, et sans attendre s'agenouilla près du Hyûga. Elle lui donna quelque chose à mordre, et attrapant sa main, je la serrai assez fort pour tenter de détourner son attention de ce qui allait se passer. Bien évidemment pas assez, comme en témoignait son hurlement de souffrance lorsque Etsuko-san remit son articulation en place. Elle le sermona quelque peu, avant de lui intimer de se rendre à l'hôpital afin qu'il puisse recevoir les soins nécessaires. J'oubliais parfois que, comme Lee-sensei, Etsuko-san était à présent elle aussi une eisenin. Une guérisseuse. Et en cette qualité, elle connaissait des gens à l'hôpital. Comme elle le spécifia ensuite, Hayate serait écarté des entraînements pendant un certain temps. Souriant à mon premier ami et Hyûga, je lui donnai une petite accolade sur l'épaule dont le membre était intact et lui sourit pour le rassurer.

-Je suis sûr que tu seras remis sur pied en un rien de temps. Après tout, c'est la moindre des choses pour un futur Kage non ? terminai-je avec un clin d'oeil.

Suite à cela, nous nous relevâmes tous les deux alors que le prince des pupilles pâles se dirigeait vers l'institut de soin, et nous remarquâmes la présence d'un autre homme. Surement la vingtaine, il appartenait visiblement au même clan qu'Hayate. Il semblait regarder, et même si je ne l'avais pas remarqué plus tôt, j'avais l'impression qu'il était là depuis quelques minutes. De son côté, Etsuko le salua sérieusement et s'approcha de lui en formulant quelques politesses. J'avais du mal à savoir si elle le connaissait ou pas, ou si elle était prudente. Il n'y avait rien d'étonnant à ce que quelqu'un se trouve ici, après tout c'était l'académie. Et le jeune homme qui se tenait là avait tout de l'allure d'un shinobi. Il était assez grand et fin, à l'air ténébreux et une coupe que j'avais vu chez peu de Hyûga jusqu'à présent. A mon tour je m'avançai et m'approchai de lui, gardant cependant une plus grande distance que la jonin. Je n'étais pas inquiet, non, mais j'étais cependant curieux.

-Ohayo...

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Lun 10 Déc 2018 - 21:50
Le combat qu’il observait continua un court instant. La jeune femme, agile comme ne l’avait probablement jamais été Tsuyoshi, avait réussi à esquiver plutôt habilement toutes les attaques du duo auquel elle faisait face. Puis alors que la Jonin s’apprêtait probablement à passer à l’offensive elle-même, un cri se fit entendre. Ce cri provenait d’une zone couverte par un fumigène. Un fumigène où se trouvait Hyûga Hayate. Il était possible qu’il ait été en difficulté pour on ne sait quelle raison. Prudente, la Jonin ordonna à l’autre Genin, Tenzin de son prénom à priori, de disperser la fumée histoire qu’elle puisse y voir plus clair. Ce dernier s’exécuta presque aussitôt, tandis que la Jonin se rapprochait du Hyûga. D’une technique de vent, le dénommé Tenzin dispersa la fumée. Le spectacle offert à la baisse du « rideau » de fumée fut assez étonnant… Hayate s’était retrouvé le poignet tordu. Qu’avait-il pu bien tenter ?

N’ayant pu s’empêcher de faire un pas en avant, Tsuyoshi se ravisa. Après tout, les blessures faisaient partie des aléas de la vie de shinobi. Et quel que soit l’effet violent que pouvait avoir les images qu’ils leur étaient donné de voir à propos du Hyûga, ce dernier s’était blessé tout seul. Sauf grosse bourde de sa part, il ne pouvait se blesser à mort tout seul. Après personne au village n’était jamais mort d’un poignet tordu. Pour tenter de régler le problème, la kunoichi avait sorti un bracelet de cuir de sa poche et demanda au Hyûga blessé de mordre dedans. Jetant un regard sur la scène, Tsuyoshi se demandait que pouvait bien être ce bout de cuir. Continuant à suivre la scène de là où il se trouvait, Tsuyoshi vit la kunoichi prendre soin du blessé. Aussitôt, il lui apparut clairement qu’elle était médecin. Nécessairement. Il n’y eut plus de doutes lorsque la Jonin remit en place le poignet du blessé en place tandis que ce dernier hurlait de douleur. A la suite de ce geste plein de précision, exécuté sous les yeux du Hyûga, la Jonin renvoya Hayate.

_ Bonjour ! Je m’appelle Hyûga Tsuyoshi répondit immédiatement le Hyûga tandis qu’il accompagnait des yeux son cadet blessé. Ce dernier était en mesure de se rendre à l’hôpital tout seul. A n’en pas douter. S’intéressant à nouveau au duo qui le regardait d’un air plutôt circonspect, Tsuyoshi estima qu’il était peut être nécessaire de s’expliquer. En temps de paix, rien ne l’y aurait obligé. Bien entendu, au vu des circonstances il aurait été obligé de discuter un peu. Sinon il était assez régulier de voir des badauds, shinobis du village pour la plupart, assister aux entraînements de leurs collègues.

_ J’ai ceci pour votre Etsuko… Senseï… Il tendit un parchemin à la Jonin tout en faisant un sourire au dénommé Tenzin. Ses paroles pouvaient paraître intrigantes, il en convenait. Cela dit, le Hyûga trouvait que c’était un bon moyen de briser la glace immédiatement. Une équipe était toujours composée d’un Chef d’escouade et de trois membres. Tsuyoshi était ce dernier membre. Après, probablement comme d’autres, il se questionnait sur la raison pour laquelle il avait été affecté à une équipe où se trouvait déjà un Hyûga, seulement il était loin de pouvoir trouver une réponse à toutes ses questions. Certainement que de sa position de Jonin, Etsuko pourrait savoir le pourquoi du comment. Du moins pour peu que cela l’intéresse.


Spoiler:
 

_________________
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 http://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195

Ven 11 Jan 2019 - 13:30
Rassurée en voyant Hayate partir sans problèmes, elle savait qu'il pourrait bien se remettre de cette blessure. Elle soupira alors un peu avant de se tourner vers le nouvel arrivant et de l'accueillir. Ainsi, ils étaient à nouveau trois ? Quel timing. Elle attrapa alors le parchemin qu'il lui tendit, le déroulant dans la foulée pour le lire. Elle parcouru rapidement le papier avant de hocher la tête et de le replier pour le ranger.

« Bien ! Bienvenue à toi, Hyûga Tsuyoshi, tu es officiellement un membre de l'équipe 25, Gosei. Bon... Hayate va être blessé pour un bon moment je pense, il nous rejoindra une fois remis sur pieds je l'espère. Tu es également un Hyûga donc... Hmmm... »

Pensive, la jeune femme replaça une de ses mèches en réfléchissant à comment enchaîner suite à cette blessure. Elle finit par hocher la tête.

« On va faire simple, Tsuyoshi, rejoint Tenzin, vous allez m'attaquer tous les deux en même temps, comme on était sensés le faire depuis le début. On va reprendre l'entraînement comme ça, ça me permettra de découvrir ce que tu sais faire et vous pourrez un peu apprendre à vous connaître et à voir comment vous battre ensemble. On en parlera une fois les échanges finis. »

Reprennant une certaine distance, la Jônin se mit en position, se détendant un peu.

« Quand vous voulez, mais souvenez-vous, pas besoin de tenter des folies, je ne veux pas un autre blessé aujourd'hui. »

Attentive, la jeune femme se tenait prête à réagir.

HRP:
 

_________________
Theme song : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1606-naari-etsuko-la-douceur-des-fleurs-termine http://www.ascentofshinobi.com/u563

Sam 12 Jan 2019 - 16:47
En l'espace de quelques instants, les choses avaient évolué d'une manière un peu inattendu. Il semblait que le nouveau venu, qui n'avait rien d'un Hyûga à priori au vu de sa coupe de cheveux et des ses yeux tout ce qu'il y avait de plus banal, allait faire parti notre équipe. Il remplacerait de manière tout à fait bienvenue Hayate qui venait de se blesser. Et il y avait fort à parier que mon jeune ami serait absent un certain moment. Dans sa rapide présentation, Tsuyoshi m'avait souri alors qu'il tendait un parchemin à la jonin. Je lui souris en retour et inclinai la tête en guise de salut à nouveau. Etsuko clôt la petite pause que la blessure d'Hayate avait occasionné, et elle décida de mêler directement le nouvel Hyûga à l'entraînement que nous avions commencé un peu plus tôt.

L'heure de l'entraînement avait repris visiblement, et je faisais maintenant équipe avec Tsuyoshi. Le but premier était de se synchroniser, et cela tombait bien car je connaissais Hayate et j'avais l'habitude de me battre à ses côtés. Je connaissais sa manière de se battre, son affinité, et ses compétences. Ce n'était pas le cas du Hyûga à mes côtés. Mais je supposais que le meilleur moyen d'en apprendre plus était par la sueur et le sang, n'est-ce pas ? La jonin aux fleurs prit ses distances et se remit en garde et je fis pareil. Puis coulant un regard vers le nouvel arrivant, je lui fis un signe de tête. Il ne me connaissait pas non plus, mais il avait surement vu que j'étais un utilisateur du vent. Je pouvais combattre aussi bien à distance qu'au corps-à-corps. Mais quelque chose me disait que le mieux était de venir au corps à corps.

-C'est parti.

Je fonçai donc en direction d'Etsuko-senseï, visant ses jambes avec mes deux doigts, je formai une petite balle de vent que je projetai rapidement en direction d'une de ses jambes. Cela avait autant pour but de la blesser que de réduire sa mobilité et permettre d'arriver plus facilement au combat rapproché. Ce qui me donnerait un léger avantage grâce à ma faux. Je ne savais pas si mon camarade Hyûga déciderait de me suivre dans cette démarche ou s'il déciderait de rester à distance.


Résumé:
 

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Dim 27 Jan 2019 - 19:46
Tandis qu’Hayate se fait évacuer, Naari Etsuko lut le parchemin que lui avait remis Hyûga Tsuyoshi. Elle sembla en approuver le contenu et finit par souhaiter la bienvenue au Chuunin. La Jonin dirigeait l’équipe n°25. Elle espérait qu’Hayate allait rejoindre l’équipe à son retour avant de constater que le nouveau venu était également Hyûga. Quel intérêt d’avoir deux Hyûga dans une même équipe ? En termes de stratégie c’était plutôt du gâchis. Un Hyûga par équipe était une bien meilleure solution que d’en accumuler dans une sens. Au regard de cette idée, Tsuyoshi ne se faisait guère d’illusions sur le fait qu’Hayate et lui n’appartiendraient jamais à la même équipe. Avait-il jamais fait partie d’une équipe avec un Hyûga ? Jamais…

Etsuko proposa au Hyûga de participer à l’entrainement et donc de la combattre. C’était d’ailleurs ce qu’Hayate et Tenzin étaient en train de faire. Le Hyûga hocha la tête. Il n’avait guère d’autre choix que d’obtempérer. Il devait obéir et agir. Consciente qu’ils avaient eut assez de blessés pour la journée, Etsuko pria les jeunes hommes d’éviter de se blesser ou du moins de tenter des choses inconsidérées. A nouveau Tsuyoshi hocha de la tête. Oui, il n’allait rien tenter de trop gros. Ce n’était qu’un entrainement. Pendant les entraînements, on se devait de donner son maximum, mais dans la limite acceptable. Les shinobis sont des armes, des armes qui se doivent de pouvoir être utilisées à tout moment. Blesser n’importe lequel d’entre eux pouvait s’avérer dommageable pour le village entier. Les soldats qu’ils étaient pouvaient être envoyés au combat ou en mission à tout moment. Ils pouvaient devoir faire face à une agression extérieure à tout instant. Ils se devaient d’être prêts et donc de ne pas se mettre en situation périlleuse.

Portant son regard sur la Jonin, le Hyûga constata qu’elle ne tentait rien, aucune technique. Le Konran lui, avait lâché un « c’est parti » avant de filer sur la kunoichi. Il la visa au niveau des jambes de ses deux doigts et une boule d’air sur elle. Accompagnant son mouvement, Tsuyoshi se mit à courir en évitant d’être sur la même trajectoire que son allié. De côté par rapport à Tenzin, il lança un kunai sur la kunoichi dès lors que celle-ci entama un mouvement. Il voulait profiter du premier assaut de Tenzin pour se procurer une ouverture et leur donner à tous les deux une nouvelle chance d’attaquer chacun de leur côté mais possiblement ensemble. Poursuivant son effort, il s’attendait désormais à voir la kunoichi riposter de sorte à se dégager aisément du petit traquenard dans lequel ses désormais élèves tentaient de la placer.


Spoiler:
 

_________________
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 http://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195

Dim 10 Mar 2019 - 1:14
Etsuko eut un petit sourire satisfait. L'entraînement pouvait désormais reprendre et ce sans plus d'interruption. Elle avait déjà utilisé une certaine quantité de chakra mais elle pouvait encore se défendre pendant un moment. Elle voulait notamment voir ce dont était capable Tsuyoshi, le découvrant pour la première fois. Il faudrait sans doute qu'elle s'adapte en plein combat mais pour ceci, elle était assez confiante, ayant travaillé ses capacités de combattante au corps à corps depuis un moment maintenant. Elle savait qu'elle aurait du mal à les vaincre et ne le pourrait peut-être même pas, mais elle leur donnerait du fil à retordre, d'autant plus s'ils n'arrivaient pas à se coordonner. Ils risquaient aussi de se gêner un peu, le combat en duo étant toujours quelque chose d'assez ardu pour qui n'y était pas entrainé. Et s'entrainer en deux contre un était souvent le meilleur exercice pour les deux en question.

Elle sourit légèrement en les voyant faire une attaque à peu près coordonnée, ce qui n'était pas mal pour un début. Mais qui lui facilitait la tâche pour éviter les deux qui se produisaient en même temps. D'un bond, elle laissa les attaques passer sous elle, kunai comme boule venteuse, pour réattérir alors qu'ils arrivaient dangereusement. Elle commença alors un mouvement rapide, comme si elle allait faire une roue, mais elle ne posa qu'une main au sol avant de se lancer sans prévenir, tournant sur elle-même pour toucher ses deux élèves venus près d'elle. La surprise qui venait avec cette attaque est que s'ils étaient touchés, ils auraient alors une paralysie qui offrirait une ouverture à la Jônin qui avait chargé son corps en électricité, une technique sur laquelle elle travaillait depuis un petit moment dont elle voulait tester l'efficacité.

Sans attendre de voir s'ils avaient réussi à s'en sortir, elle se releva en poussant sur son bras d'une acrobatie maîtrisée, projetant à nouveau l'un de ses pieds vers Tenzin avec une énorme violence. Son coup était si rapide qu'il s'enflamma en chemin, peu avant de toucher l'assimilateur qui serait peut-être surpris même s'il n'avait pas été paralysé par la technique précédente. Et si toutefois il esquivait le coup, elle ne s'arrêterait pas là, son mouvement se continuerait légèrement pour atteindre son autre élève. Si elle était plutôt portée sur les combats à distance, elle commençait à avoir une certaine expérience pour affronter des adversaires au corps à corps, ce qui pourrait être à son avantage puisque c'était un aspect de ses talents qu'elle montrait moins souvent et qui pouvait donc être plus surprennant.

Se remettant en garde, la Taichô observa un peu l'état de ses deux élèves, prête à les accueillir. Elle avait encore un peu de cardio, autant en profiter pour les mettre à rude épreuve autant qu'elle le pouvait.

HRP:
 

_________________
Theme song : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1606-naari-etsuko-la-douceur-des-fleurs-termine http://www.ascentofshinobi.com/u563

Dim 10 Mar 2019 - 10:26
Etsuko esquissa un petit sourire alors qeu Tsuyoshi et moi-même courions vers elle. Le Hyûga m'avait suivi, ce qui était une bonne chose en soit. Nous allions certainement pouvoir un peu mieux attaquer ensemble. Apprendre à nous connaître aussi, car c'était ce qui était réellement important dans un combat. J'allais ainsi appréhender la manière de combattre de ce nouveau membre de l'équipe Gosei 25, et espérer me synchroniser avec lui. Car notre réussite lors de cet entraînement dépendrait certainement de cela. J'avais alors lancé une balle de vent vers notre cheffe d'équipe, visant ses cuisses, tandis que le Hyûga avait accompagné mon geste d'un lancer vif de kunaï. Mais la jônin avait lu claire dans nos attaques, et fit un bond pour éviter les deux projectiles qui arrivaient sur elle et se réceptionna un peu plus loin. J'avais continué de me rapprocher dans le but de réduire la distance entre nous et de passer au corps-à-corps, pour empêcher Etsuko-sensei de faire lancer des ninjutsu. Mais il semblait que j'avais mal estimé la situation.

D'un mouvement rapide, elle commença par plonger vers le sol dans notre direction, et pendant un instant je crus qu'elle allait faire une roulade. Mais cela n'aurait eu aucun sens dans la situation présente. Au lieu de cela, elle passa au Taïjutsu, et prenant appui sur le sol de ses mains, elle commença à tournoyer sur elle même, ses membres inférieurs se chargeant en électricité tout en fonçant vers moi. Surpris, je pris une demi-seconde pour réagir, mais j'avais aussi quelque connaissances en combat à main nue, et heureusement par ailleurs que ma condition ne m'imposait pas de réaliser des mudras. J'avais toujours mal à l'épaule gauche en raison de ma défense un peu plus tôt, mais cette douleur n'était pas trop handicapante, surtout si je me servais principalement de mon bras droit. Avec ce dernier, j'envoyai de ma paume une forte impulsion de vent vers la roue électrique qui se dirigeait vers nous pour dissiper les éclairs et faire perdre à notre senseï l'équilibre, de manière à la faire interrompre son mouvement. Cependant, elle était déjà prêt de nous lorsqu'elle décocha un nouveau coup de pied, qui cette fois-ci s'enflamma. Si j'avais réussi à bloquer la première offensive et épargner Tsuyoshi grâce à la supériorité du fūton sur le raiton, ce n'était pas le cas de la seconde attaque. D'un vif mouvement, je me baissai à toute vitesse pour esquiver le coup de pied tout en criant à mon partenaire.

-Esquive !

Ou bloquer, s'il en avait les moyens. Et cette seconde option était certainement la meilleure, au vu de ce que je préparais. La position de ma senseï était parfaite pour le mouvement qui allait venir. Une jambe en l'air, en train de frapper, son autre jambe comme seul appui au sol. Dans la continuité de mon mouvement, je fis un rapide mouvement circulaire de ma jambe pour faucher la seule jambe de notre cheffe d'équipe restée au sol. J'espérais que Tsuyoshi allait suivre le mouvement et qu'il allait enchaîner. Auquel cas nous aurions droit à un beau combat. Dans le cas inverse, ce serait un peu un retour à la case départ. Mais sur le combat au corps-à-corps, nous avions une chance de prendre le dessus.


Résumé:
 

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Lun 11 Mar 2019 - 0:59
Le timing du Hyûga s’était finalement révélé un peu mauvais. Lui qui avait tenté de profiter d’un mouvement d’esquive de sa senseï pour lancer son kunai avait lâché l’objet métallique un poil trop tôt comme s’il avait eu la pression. Comme s’il avait eu peur de blesser la Naari. Cette dernière, d’un geste souple, sautant et esquiva les deux projectiles qui lui étaient destinées. En retombant sur ses deux pieds, elle constata que ses élèves étaient proches d’elles. Ils s’étaient rapprochés pendant qu’elle était encore en l’air. Pour autant, elle ne se laissa guère surprendre. Reprenant le combat à son compte, la Naari, effectua un mouvement vers le sol comme si elle s’apprêtait à faire une roue et pourtant, elle envoya une jambe et tournoya sur elle-même afin de toucher ses deux adversaires du moment. Presque aussitôt, Konran Tenzin riposta d’une forte impulsion de vent à l’aide de sa main droite ce qui eut pour effet de bloquer le mouvement initial de la Naari. Pourtant cette dernière ne s’arrêta pas là. Elle s’apprêtait à attaquer à nouveau tandis qu’au même moment, Tsuyoshi, profitant de l’accalmie offerte par Tenzin, lorsque ce dernier para l’attaque raiton d’Etsuko, pour exécuter des mudra. Une espèce d’aura faite d’énergie raiton entoura immédiatement ses membres, tandis qu’il se mit à nouveau à exécuter des mudra. Cette fois-ci la Naari eut le temps d’effectuer son second mouvement.

D’un coup rapide d’une violence telle qu’il s’embrasa en parvenant à sa cible, la Naari voulut frapper Tenzin. Elle devait probablement être confiante quant aux capacités de ce dernier pour tenter pareille attaque. Contre un adversaire faible, loin d’être à la hauteur, ce dernier pouvait se retrouvé projeté des mètres plus loin, hors combat avec de sévères blessures. Il n’en fut rien. Tenzin esquiva tout en criant à son coéquipier d’en faire de même. Ce dernier avait suivi l’action. Malgré le fait qu’il se retrouvait désormais tout proche de la senseï, il vit que le mouvement de cette dernière se poursuivait. Bien entendu sa cible première demeurait Tenzin sur le dernier mouvement effectué. Mais elle n’en n’oubliait pas pour autant le Hyûga. Le coup de pied enflammé lui était également destiné. Pourtant, à la suite de l’assimilateur du vent, Tsuyoshi esquiva également. Il sauta en l’air en terminant ses mudra. Tandis que Tenzin contre-attaquait en tentant de faucher Etsuko en frappant son pied d’appui, Tsuyoshi lui s’occupait du pied qu’il venait d’esquiver. Il claqua un lasso électrique qu’il venait de créer autour de sa main droite et l’envoya s’enrouler sur le pied en l’air de sa senseï. S’il la touchait alors il tirerait cette dernière vers lui tandis qu’elle recevrait une bien désagréable sensation. Cette sensation serait passagère, certes, mais probablement plutôt handicapante pour la Jonin...

_ Vous êtes souple senseï. Mais vous n’êtes pas la seule à maîtriser le raiton. Lâcha le disciple. Au fond de lui, il admirait cela dit, la grâce avec laquelle la Jonin exécutait ses mouvements. Tant de fluidité dans un corps si beau. Tout ceci n’était rien d’autre que de l’art !


Spoiler:
 

_________________
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 http://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195

Retrouvailles en sueur et en sang [Equipe Gosei 25]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Académie Hashira
Sauter vers: