Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

H04. MORI YUKIO CONTRE KONRAN TENZIN | VAINQUEUR - KONRAN TENZIN


Ven 21 Sep 2018 - 11:19

Huitièmes : MORI YUKIO contre KONRAN TENZIN


Quelques semaines après la rébellion populaire qui renversa le Premier Cercle, pouvoir fanatique gouvernant jusqu'alors le Pays du Vent, le nouvel ordre Kazejin cherche définitivement à tourner la page. Afin d'afficher cette volonté et pour des raisons plus politiques, les nouveaux décisionnaires décidèrent d'organiser un événement retentissant : le premier tournoi international où n'importe quel shinobi ou guerrier pourrait participer. En l'espace de quelques jours, la nouvelle et l'invitation fit le tour du Grand Continent et de ses îlots et peu de temps après : des centaines d'inscrits étaient prêts à en découdre en plein coeur du mythique Colisée, bâtisse où les esclaves du Premier Cercle combattaient jusqu'alors.

Les phases de sélections - des batailles dites "royales" entre dix combattants - se succédèrent le premier jour de la semaine du tournoi, et confirmèrent la puissance des shinobis des villages cachés : sur les trente-deux finalistes, quasiment tous étaient Iwajins, Kirijins ou Kumojins. Et le lendemain de leur qualification pour la phase finale, les duels les attendaient, devant des centaines et des centaines de spectateurs venus du monde entier.

En ce mercredi après-midi, les huitièmes de finale du tournoi démarrent avec toujours différents terrains possibles !

Pour ce combat opposant @Mori Yukio et @Konran Tenzin, c'était le même terrain qui allait l'accueillir. Rien de surprenant pour ce dernier qui était depuis toujours la zone de base de l'arène : un terrain sans le moindre obstacle, totalement plat, où seule la terre cuite et chaude était frappée par les pas furieux des combattants.

Les combattants entrent alors en scène, encadrés par l'arbitre, @Hayai Taishi, tous acclamés par une foule en délire. Le combat peut commencer !


Voici les règles et indications à suivre :
  • Le combat peut commencer dès le premier tour, donc l'utilisation de techniques est autorisée dès le début !

  • Lorsque c'est à votre tour de poster, vous disposez de 48h pour répondre.

  • Une seule fois durant le combat vous pourrez demander un seul et unique délai de 12h.

  • En cas de non-respect des délais, vous serez exclu de l'événement.

  • Respectez les règles présentes dans notre Système de combat.

Règle(s) spéciale(s) pour l'arbitre :
  • L'arbitre peut poster en premier s'il y arrive.

  • L'arbitre peut poster à tout moment s'il le juge nécessaire (les instructions qui lui sont données sont néanmoins simples : empêcher la mort d'un candidat).

  • L'arbitre doit au minimum poster une fois pour annoncer/officialiser le vainqueur du combat.

Règle(s) spéciale(s) pour les spectateurs :
  • Tout personnage non-participant qui s'est réellement déplacé au Colisée (dans les règles) à Kaze no Kuni peut assister à un seul combat à chaque tour.

  • Pour officialiser le fait qu'il assiste au combat, il doit poster une fois (à n'importe quel moment du combat) un RP où il observe l'affrontement.

  • Les participants au tournoi qui perdent deviennent de possibles spectateurs pour les tours suivants (respecter les règles du dessus).

Merci de respecter l'ordre de post suivant :
MORI YUKIO
KONRAN TENZIN
L'arbitre de ce combat est : HAYAI TAISHI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com

Ven 21 Sep 2018 - 21:13

Alors qu’il posait le pied dans l’arène pour la troisième fois, Mori Yukio examina le terrain qui se dessinait devant lui. Il était vaste, vide et recouvert de sable. Rien à voir avec celle dans laquelle il avait combattu la veille, pleine de trous et d’éperons rocheux. Les organisateurs du tournoi avait dû travailler fort pour changer le décor aussi radicalement.

...Et maintenant on va se battre et risquer de détruire tout ce beau travail. Vraiment dommage.

Rejoignant le centre de l’arène, il avisa les deux silouhettes qui l'attendaient. Si la première ne lui disait rien, la seconde lui était plus famillière. Le jeune homme dressé devant lui était plutôt grand. Il portait de longs cheveux bleus, ainsi qu’une pierre précieuse sur le front. Yukio reconnaissait là la description qu’on lui avait faite de Konran Tenzin, l’Iwajin contre qui il se battrait.

“Bonne chance,” fit-il en exécutant une révérence.

L’arbitre annonça enfin le début du combat, suscitant un tonnerre d’applaudissement dans la foule. Yukio sentit une décharge d’adrénaline alors qu'il ouvrait la porte initiale s’ouvrit et adoptait sa position de combat.

Résumé du tour:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2790-seichi

Sam 22 Sep 2018 - 1:33
Une nouvelle journée avait commencé au Colisée, et un nouveau combat pour moi. Après avoir durement gagné mon précédent, je ne m'attendais pas à ce que celui-ci soit en quelque point plus facile. Bien au contraire. Cela deviendrait plus difficile à force que j'avancerais. Est-ce que je pourrais aller plus loin ? Peut-être, ou pas, seul l'avenir nous le dira. Mais en ce moment même, je n'avais pas à me préoccuper du futur. Parce que le présent était ici. Maintenant. Avançant d'un pas mesuré mais cependant serein, je rentrai sur le terrain de l'arène. Ici, mon peuple de naissance venait pour me voir moi, un Iwajin, combattre. Surement n'avaient-ils aucune idée de mon appartenance à leur Pays, de mon lieu de naissance. Mais encore une fois, cela n'avait absolument aucune importance ici.

Alors que je foule l'arène de mes pas, un terrain plat et sans le moindre artifice contrairement au précédent recouvert de caoutchouc, je prends connaissance des deux hommes devant moi. Deux inconnus, bien que l'un d'entre eux me dit vaguement quelque chose. La silhouette...la forme du visage ? Je ne savais pas très bien, mais cela avait-il une importance ? Détournant mon regard de l'arbitre, je finis par porter ma pleine attention à celui qui serait mon adversaire en ce jour. Un jeune homme aux cheveux mi-longs, bruns, qui lui arrivaient à peine aux épaules. Si je devais en croire le tableau du tournoi, son nom était Mori Yukio. Je ne connaissais pas la provenance de ce shinobi, et je ne voulais pas savoir. Il avait l'air fort, et une fois n'était pas coutume, l'excitation gagna mes veines. La promesse d'un beau combat réchauffait mon sang. Il exécuta une révérence à mon égard et me souhaita bonne chance. Je hochai la tête et répliquai tout aussi brièvement.

-Que le meilleur gagne.

L'arbitre donna ensuite le coup d'envoi, et mon adversaire se mit en garde. Cela ressemblait à une garde de combattant, mais je pouvais me tromper. Je préférais le garder à distance pour l'instant, observer ce qu'il ferait. Dégainant ma faux, d'un revers de manche je lui envoyai une rafale de vent tranchant qui l'entaillerait de toute part si il était pris dedans. Puis je sautai dans les airs, pour ne jamais retomber. Je pris de la hauteur, quelques mètres au-dessus du sol, pour mettre de la distance entre lui et moi. Cette hauteur et cette distance me permettrait de voir arriver toute attaque à distance et me permettrait de choisir la bonne manière d'esquiver ou de contrer ses offensives. Je n'avais utiliser cette particularité que tard dans mon premier combat, ne voulant pas qu'elle s'ébruite. Mais il aurait été bête de ma part de penser que mon adversaire n'en aurait pas entendu parler après le premier jour. Et si ce n'était pas le cas, c'était une élégante surprise pour commencer.


Résumé:
 

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Sam 22 Sep 2018 - 2:03
huitièmes — mori yukio contre konran tenzin.

Le deuxième tour de ce tournoi international. Tsuki a lu les tableaux et vu deux choses qui l’ont fortement interpellée. La première est ce nom, ce petit nom innocent glissé sur le tableau, qui ne lui avait pas sauté aux yeux au départ. Un nom très simple pour certains, qui n’évoquera rien du tout, mais qui pour elle a une très grande signification : Konran Tenzin. Un nom ignoré pour beaucoup, certainement. Mais pas pour Tsuki. Ce nom lui rappelle des souvenirs heureux, de son voyage pour quitter Tsuchi. Une crinière bleue, de grands yeux de la même couleur, et ce sourire. Ce sourire innocent. Cette douceur dans le personnage. Son propre sourire s’est élargi en y repensant. Il y a donc ce premier détail. Le second ? L’adversaire de Tenzin. Mori Yukio. Son propre adversaire du premier tour. Quelle incroyable coïncidence.

Tsuki décide d’aller regarder ces deux personnes livrer bataille, car elle est certaine qu’elle y trouvera un très, très grand intérêt. Après tout. Que peut donner une personne qui vole en combat ? Comment se bat-elle ? Quelles sont ses forces, ses faiblesses ? Mais surtout ! Revoir Tenzin ! Même de très loin ! Rien que l’idée lui fait chaud au cœur. Et puis, enfin, il y a aussi Yukio. Voir comment il livre bataille contre quelqu’un qui aura probablement moins de faiblesses à esquiver les attaques au corps-à-corps que Tsuki. Cette manche s’annonce donc particulièrement intéressante pour elle.

C’est pourquoi la demoiselle grimpe les marches pour arriver jusqu’aux gradins, tout en haut, si haut. Elle surplombe le terrain, voit les deux personnes l’une contre l’autre. Un sol plat. Simple. Un sol martelé par les pas des deux opposants. Un terrain pas du tout, du tout adapté à Tsuki. Heureusement qu’elle a échappé à cette horreur au premier tour ! Parce que, concrètement, sur ce terrain, Yukio semble avoir un avantage. Mais Tenzin n’a sûrement pas dit son dernier mot. Que valent ces deux combattants, finalement ? La blonde s’assoit tranquillement sur la gauche de l’arène. Le combat va tout juste commencer.

Des préférences ? Oh, non. Jamais ! Une objectivité totale. Tsuki veut juste voir du spectacle. De la belle bagarre. Le meilleur des deux sera le meilleur des deux, tout simplement. Pas de préférence. Parce que l’un et l’autre sont des personnes vraiment intéressantes, vraiment incroyables. Alors … Que la bataille commence. Et surtout.

Surtout.

Que le meilleur gagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3844-100-hohoemi-tsuki http://www.ascentofshinobi.com/t3870-tsuki-carnet-de-bord

Sam 22 Sep 2018 - 4:34


Que le meilleur gagne…

À peine son adversaire avait-il prononcé ces paroles qu’il dégaina une faux. Yukio avala bruyamment sa salive, inquiet à l’idée d’affronter une telle arme. Lui n’avait que ses pieds et ses poings pour se défendre et malgré tout son entraînement, il ne faisait pas le poids contre l’acier.

Dans ce cas, la meilleure option pour lui était de se rapprocher le plus possible, là ou cette arme longue deviendrait difficile à manier. Ainsi, le Hijin chargea son adversaire à toute vitesse. Au même moment, Tenzin portait un coup de faux dans le vide. La sable devant lui se souleva, accompagnant la rafale de vent qu’il venait de lancer avec son arme.

À cette distance, Yukio n’avait que quelques instants pour réagir. Dans sa course, il parvint tout juste à tourner sur lui-même pour laisser l’attaque passer à côté de lui. Le vent trancha au passage la manche de sa tunique et il sentit d’infimes coupures sur son bras, mais il a ingora la douleur pour se concentrer sur son adversaire.

D’ailleurs, sa course l’aurait mené jusqu’à lui, si ce dernier ne s’était pas esquiver d’un bond incroyable. Tenzin s’élevait encore et encore sans jamais retomber sur le sol.

Il vol!

Aussi prodigieux que cela puisse être, Yukio n’avait pas le temps de rester là à admirer. Il forma plutôt les signes que le Prince Kadachi lui avait enseigné. Quelques instants plus tard, une onde de chakra se dirigea vers le ninja-oiseau.

Kanashibari no jutsu...

La technique de paralysie servirait à empêcher le Kumojin de malaxer son chakra et avec un peu de chance, ce serait assez pour le faire retomber jusqu'à lui. Yukio profitait de ce moment pour rejoindre Tenzin d'un saut. Maintenant jusqu’au dernier instant le mudra de sa technique, il allait frapper son adversaire en plein visage.

“Konoha Goriki Senpû!”

Résumé du tour:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2790-seichi

Sam 22 Sep 2018 - 7:53
Ma faux avait visiblement inquiété mon adversaire, qui avait avalé sa salive d'une manière si prononcé que si j'avais été plus proche de lui j'aurais sûrement pu entendre le son de ce déglutissement. Il n'y avait pourtant pas de quoi être bien effrayé. Ou peut-être il y avait-il une raison. Et c'est ce dernier point que je retins lorsque je vis mon adversaire foncer sur moi, tentant de dangereusement réduire la distance nous séparant. C'était donc un combattant comme je le pensais, et rapide qui plus est. Mais alors que je lui envoyai une rafale de vent, il tournoya sur lui même évitant ma technique aussi simplement que cela avant de reprendre sa course. Il récolta tout de même quelques éraflures sur le bras, mais pas assez pour que ce soit inquiétant. Sa vitesse de réaction était elle aussi tout à fait impressionnante. Si je ne m'étais pas envolé pour prendre de la distance avec ce bougre, il m'aurait bien vite rattrapé, et quelque chose me disait que ce n'était pas la meilleure des idées de rester au corps-à-corps avec lui. En tout cas, pas tant que je l'aurais moi-même souhaité.

Il fut visiblement surpris de mon envol, ce qui était une bonne chose pour moi. Cela voulait certainement dire qu'il ne connaissait pas l'étendue de mes capacités, et je pouvais en jouer. Il forma plusieurs sceaux et une onde se dirigea vers moi. Cette onde ne me disait rien qui vaille, et je n'étais pas pressé de découvrir ses effets. Je formai à mon tour quelques sceaux -factices bien entendu- tout en esquivant l'onde de chakra et en me laissant tomber vers mon adversaire, tête la première. Si j'avais bien deviné au premier abord, Yukio utilisait le Taijutsu. Même si la technique qu'il venait d'utiliser n'en était pas une. Mais s'il voulait m'amener, je supposai raisonnablement que cette technique était censé avoir cet effet. Casser la distance. Ce que je faisais à présent volontairement en fonçant en chute libre tête la première vers lui. Il sauta pour venir me rejoindre et un coup de pied exécuté à la vitesse de l'éclair se dirigeait vers mon visage. Mais je m'y attendais. Il me passa purement et simplement à travers, mon corps s'étant transformé en vent à l'endroit où il avait attaqué. Cela donnait l'impression d'avoir frappé un mirage.

-Tu es déjà sous l'emprise de mon genjutsu.

Et alors même que nous étions encore tous les deux dans les airs, moi en dessous de lui et légèrement derrière lui de par ma chute libre, je me retournai pour donner un coup de poing qui semblait frapper le vide. Mais une puissante balle de vent était partie de ce poing en direction du dos de mon adversaire.

Fuujin-Geki !

Chose qu'il serait difficile d'esquiver dans les airs. Mais pas impossible je suppose. Il m'avait démontré de grandes facultés de réactions. Puis je me réceptionnai au sol avec légèreté et douceur. Oh, mais attendez. Avais-je dis genjutsu ? Haha, c'était bien cela. Ou du moins, ce que je voulais faire croire à mon adversaire. Les mudras que j'avais exécuté plus tôt étaient des artifices visant à renforcer l'idée que j'avais bien utilisé d'un genjutsu, là où mon corps était simplement devenu ce que la nature avait toujours voulu qu'il soit : du vent. Mais mon adversaire ne pouvait pas le savoir. Et je comptais faire durer la supercherie aussi longtemps que possible, pour déstabiliser mon adversaire. Bien entendu, l'autre partie de la stratégie était de rester à distance raisonnable de lui. Pas trop loin, pour pouvoir le mettre en confiance, mais pas trop près pour pouvoir voir ses attaques arrivées tout de même. Contrairement au tour précédent, je n'avais pas le temps de jauger mon adversaire. Je voulais y aller à fond tout de suite.


Résumé:
 

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Dim 23 Sep 2018 - 4:41

Tenzin tenta d’éviter la vague de chakra, mais son déplacement n’avait pas été assez rapide, visiblement. Le jeune homme tomba tête la première vers le sol, incapable de se défendre. Pendant ce temps, Yukio le rejoignait d’un bond et armait une frappe éclaire.

Tout ce qui monte doit redescendre.

Mais alors que son pied aurait dû toucher l’Iwajin, il le traversa de part en part comme s’il s’était attaqué à un fantôme. Yukio releva un sourcil alors qu’il continuait à tourner sur lui-même emporté dans son propre mouvement. Comment avait-il put manquer une cible aussi facile? Cela ne faisait aucun sens!

Son adversaire ne perdit pas de temps pour lui expliquer qu’il l’avait plongé dans une illusion. Bien sûr! Cela expliquait les mudras que son adversaire avait composé plus tôt. Il avait du faire semblant d’être paralysé pour mieux contrer son attaque.

Cette réalisation frappa Yukio au même moment qu’un puissant coup l'atteingait en plein dans le dos. La frappe lui arracha un grognement sourd et le projetta rapidement vers le sol. Il put se réceptionner tant bien que mal, et, grimaçant, composa une série de signes en se tournant vers Tenzin.

Ce n'était autre que la technique de paralysie qu'il lançait encore une fois. La douleur dans son dos était vive, mais cela ne l'empêcherait pas de maintenir cette technique. Puis, Yukio voyait voir le bon côté des choses, l'attaque devait l'avoir forcémment libéré de l'illusion dont l'Iwajin parlait.

Résumé du tour:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2790-seichi

Dim 23 Sep 2018 - 16:51
Ma stratégie eut l'effet escompté, et la surprise qui gagna mon adversaire lorsque son coup me traversa servit son but à merveille. Et avec cette surprise, la fausse explication du genjutsu prenait tout son sens. Je ne savais pas combien de temps je pourrais poursuivre cette supercherie, mais j'espérais qu'elle me durerait le temps nécessaire pour m'accorder la victoire. Mais il ne fallait pas que je traîne cependant. Mon attaque fit mouche et propulsa mon adversaire un peu plus loin. Nous nous réceptionnâmes tous les deux sur le sol. J'avais ma faux dans ma main, prêt à en découdre.

Une nouvelle fois, mon adversaire réalisa les mêmes mudras et une nouvelle onde de chakra fonçait sur moi. Si mon adversaire pensait que j'allais attendre gentiment de découvrir les effets de son jutsu, il se fourrait les doigts dans le nez. Une nouvelle fois, d'un pas si léger que j'étais comme transporté par une brise, j'esquivai l'attaque de mon assaillant en faisant par la même occasion une pirouette sur moi-même. Et pendant que j'étais dans les airs, je donnai un nouveau coup de faux, cette fois-ci de bas en haut mais qui eut exactement le même effet que le premier geste du même acabit. Une rafale de vent coupant se dirigeait vers mon adversaire. Et une fois de plus je pris un peu de hauteur.

-Je ne laisserai pas cette technique me toucher, quelle qu'elle soit.

Si je ne m'abusais mon adversaire devait être un utilisateur du taijutsu, et un pas des moindres. A courte distance je n'avais pas beaucoup de chances de faire long feu, si ce n'était pour mon assimilation. Un peu plus tôt, lorsqu'il avait armé son coup de pied pour me l'asséner, il avait été si rapide dans son exécution que je n'avais vu qu'un trait de couleur foncer vers moi. Je savais que c'était son pied par rapport à la position qu'il avait prise et parce que je l'avais vu armer son coup. Mais je n'avais pas distingué clairement son membre. Et si jamais je me faisais atteindre par son coup, il y avait de fortes chances que je ne me relève pas de si tôt. Un ou deux coups comme les précédements et j'étais foutu. Pour sûr. Prendre des distances raisonnables me semblaient la chose la plus censée à faire pour anticiper sa vitesse et ses puissantes attaques. J'étais curieux cependant de savoir quels étaient les effets de sa technique qu'il tentait de me faire subir depuis tout à l'heure. Etait-ce une technique d'illusion pour ne pas me faire voir les autres attaques ? Une immobilisation ? Je n'en savais rien, mais je n'étais pas pressé d'en subir les effets pendant ce combat. A nouveau je composai de faux mudras, les mêmes que précédemment.


Résumé:
 

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Lun 24 Sep 2018 - 2:45

L’onde de chakra fila rapidement vers l’Iwajin, mais, comme l’avait deviné Yukio, ce ne fut pas assez pour le surprendre. Le jeune homme se déplaça avec vitesse et légèreté pour se soustraire une fois de plus à la technique de paralysie. Pendant ce temps, le membre de Seichi en avait profité pour rassembler ses forces. Il ne pouvait pas laisser son adversaire le plonger dans une nouvelle illusion et la vitesse serait sa seule allié pour atteindre ce but.

Hachimon Tonkou! Dai-go: Tomon, Kai!

L’aura émeraude des portes célestes envahit l’arène alors que Yukio se portait à l’attaque de toute sa vitesse. Méconnaissable, sa peau était devenu rouge comme le sang et ses pupilles avaient disparues pour laisser place à un blanc opaque.

Tenzin avait lancé une puissante bourrasque de vent qui percuta le Hijin de plein fouet alors qu’il se jetait sur lui. La douleure de l’impact se mêla à celle de l’ouverture de la cinquième porte, si bien qu’il était difficile de les différencier.

"Geki - Konoha Goriki Senpu!"

Ignorant ses muscles qui se déchiraient un peu plus à chaque mouvement, Yukio rugit en lançant sa frappe sur l’Iwajin qui cherchait à s’envoler.

La violente tornade de la feuille était la technique la plus puissante qu’il pouvait exécuter, mais aussi la plus demandante. Sans doute qu’il ne lui resterait que peu d’énergie si le combat durait plus longtemps.

Résumé du tour:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2790-seichi

Lun 24 Sep 2018 - 14:46
Yukio, mon adversaire, s'était visiblement préparer à ce que j'esquive son onde de chakra. Il n'attendit pas une seule seconde pour poursuivre ses entreprises. Alors que j'étais encore en l'air, en pleine esquive, une aura émeraude envahit l'arène en provenance du shinobi. Ce dernier était devenu rouge, et même si j'étais un peu loin pour en être sûr, j'avais l'impression que ses yeux avaient perdu leur pupille pour devenir entièrement blancs. Pas à l'instar des yeux des Hyûgas, non. Plutôt dans une version revisitée de "Hulk pas content". Un frisson me parcouru l'échine, de même qu'un très mauvais pressentiment. Alors que je lançais la rafale de vent vers mon adversaire, il ne fit même pas mine de l'esquiver. Au lieu de cela, il fonça tout droit en plein milieu. Malgré la rafale de vent et les coupures qu'il récolta, sa vitesse restait impressionnante. Moi qui comptais m'envoler par la suite, j'avais à peine eu le temps de décoller qu'il était déjà sur moi, entamant son saut pour me donner un coup de pied qui m'enverrait très certainement dans l'Autre-Monde. Un puissant utilisateur du taijutsu, une peau rouge, une puissance et une vitesse accrue...Cela me rappela les paroles de Yasuo, un genin d'Iwa qui avait affronté lui aussi un Kirijin présentant les mêmes facultés que mon adversaire. Et si j'en croyais ses dires, cela venait avec un fort contre-coup.

Mais le problème était que...je n'avais pas le temps d'attendre ce contre-coup. S'il parvenait ne serait-ce qu'à me frôler, je risquais de prendre cher. S'il me touchait, les os de mes bras et de ma cage thoracique ne tiendraient pas le coup, ça j'en étais sûr. Une esquive ? Impossible, à la vitesse à laquelle il allait, même si j'évitais qu'il me touche à la tête ou au torse, mon bassin ou mes jambes prendraient le choc et je n'étais pas sur que ce soit vraiment mieux dans le premier cas. Pas le temps d'effectuer de mudras. Il ne me restait qu'une seule solution. Plus le temps de faire passer ma capacité pour un genjutsu, la supercherie s'était bien vite finie. Et le combat ne devait pas tarder à suivre le même chemin sinon je risquais gros. Les frais commençaient dès maintenant d'ailleurs. Contrairement à ce que j'avais initialement pensé, sa vitesse d'exécution était trop rapide pour que je parvienne à me changer entièrement en vent avant qu'il ne me touche. Son coup de pied rentra en contact avec mon bras droit en brisant les os, comme si c'était des bâtons d'allumettes, en plusieurs endroits avant de traverser le reste de mon corps. Je faillis tourner de l'oeil, mais j'avais déjà connu la souffrance auparavant, et l'adrénaline et mon entreprise aidant, je serrai les dents pour parvenir à continuer pendant le laps de temps où il était en suspension dans les airs. Une rage et une chaleur vengeresse s'emparèrent de mon corps, et c'est avec une voix puissante, presque désespérée que je criai le nom de la technique qui allait suivre.

-Kazegiri no Mai !

Mes jambes et mon bras gauche toujours fonctionnel se transformèrent en un amas de vent blanchâtre et extrêmement tranchant, et avant que mon adversaire ne pose le pied à terre, j'enchaînai une multitude de coup visant à le lacérer de toute part avec des mouvements rapides et gracieux, telle une danse. Je m'aidai de ma capacité à voler pour me faciliter les mouvements et me permettre un enchaînement rapide et fluide. Si j'avais eu à esquiver son coup -en imaginant que ça aurait été possible-, je n'aurais pas pu enchaîner avec un tel timing. Mais ce n'était pas le cas en l'occurrence. Mon bras droit en avait payé le prix, mais c'était parfois un mal nécessaire. J'espérais que ce serait suffisant pour qu'il reste au sol et ne se relève plus. Je ne pouvais pas me permettre de continuer encore bien longtemps. Mon bras droit était en charpie, et malgré la composition de mon corps, si le combat continuait je risquais de m'évanouir. Si je n'avais pas été sous forme venteuse, j'aurais transpiré à grosses gouttes, mon souffle commençant à se faire court.


Résumé:
 

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Mer 26 Sep 2018 - 14:46

Encore une fois… Il parvient à éviter la technique de Yukio… Mais pas totalement… Le déserteur fut surpris de voir que son puissant coup avait touché le bras de son adversaire… Apparemment, il n’était pas aussi intouchable que son genjutsu le prétendait… Et puis non, c’était un mensonge ! Yukio avait bien remarqué son adversaire n’avait pas fait de mudra cette fois-ci… Mais il préféra s'abstenir pour tirer profit de cette nouvelle information. Potentiellement mortelle pour son adversaire. C’est alors que Yukio se retourna brusquement… Et vit des lames de vents s'abattre sur son corps….

Mais ce n’était pas grave pour le Mori qui se prit toutes les lames… Mais il en ressortit avec les vêtements et la peau entaillés. Des entailles plus ou moins grande… Une sur la joue gauche… Qui fit couler son sang telle une larme. Mais il reconnut quand même que la douleur était présente, il s'était fait lacérer de toute part. Mais bon… Le membre de Seichi n’allait surement pas repartir avec une défaite. Il allait repartir, digne et fort. Le sang des Mori coulait dans ses veines. Il ne pouvait pas perdre. La douleur de ces entailles n’était rien par rapport à celle que procurait la porte de la Rétention.

Cheveux flottant dans les airs… Pupilles blanche comme neige… Le combattant appuya son pied fortement contre le sol… Ce qui créa une fissure… Il prit une impulsion au sol et il se lança… Il fonça droit devant son adversaire. La vitesse de sa charge en plus de celle que lui procurait la porte de la rétention était vraiment quelque chose de très rapide.

Mais ce n’était pas tout… Yukio avait fait mine d’envoyer un puissant coup de poing à son adversaire pour qu’il se concentre dessus. Il serait ainsi plongé dans une illusion et ruée de coup sortit de n’importe ou. Le Mori n’allait surtout pas s’arrêter sur sa lancé et essaya de profiter du fait que son adversaire était possiblement dans un genjutsu pour lui envoyé un nouveau coup. Yukio tenta de lui envoyé un coup de pied pour le projeter dans les airs et ainsi utiliser sa technique en continuant le combo.

"Omote Renge !"


Résumé du tour:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2790-seichi

Mer 26 Sep 2018 - 16:22
J'avais rarement eu un adversaire contre lequel je m'étais senti autant en difficulté. La douleur dans mon bras droit m'empêchait de l'utiliser et de faire le moindre mouvement avec. D'ailleurs, trop bouger n'était pas vraiment une bonne idée dans cette situation non plus. Si je voulais économiser mes forces et aller jusqu'au bout de ce combat, je me devais d'utiliser mon énergie avec parcimonie. Mais j'avais fini de jouer, je ne me laisserais plus avoir par sa technique. Cette peau rouge écarlate, ces pupilles totalement blanches, je m'en souviendrais. Ainsi que le nom de mon puissant adversaire, surement le plus puissant que j'avais affronté jusqu'ici : Mori Yukio. Mais il était l'heure de terminer mon combat à présent. J'avais lacéré mon adversaire de toute part, mais contrairement à ce que je pensais, les blessures -bien que dangereuses- n'étaient pas aussi profondes que je l'espérais, et n'avaient pas suffit à mettre un terme au combat. Les entailles s'accumulaient pour mon adversaire depuis le début de notre combat, sans compter la première frappe dans le dos que je lui avais asséné, le Mori ne devait pas tarder à commencer à sentir la douleur. Si ce n'était pas déjà le cas. Nous arrivions certainement à la fin du combat.

Il atterrit plus loin, couvert de blessures, sa joue gauche laissant couler une larme de sang qui viendrait terminer sa course sur le terrain plat en une mini flaque écarlate. Je flottais toujours légèrement au dessus du sol, mais j'étais prêt, j'attendais mon adversaire. Les dents serrées, je restais toutefois digne, et droit. Je me devais de remporter ce match devant le peuple qui était le mien. Pour une raison que j'ignorais, j'avais envie que les Kazejins reconnaissent ma valeur en tant que guerrier, en tant que ninja, et en tant que Kazejin comme eux d'une certaine manière. Je ne pouvais pas me permettre de perdre à ce stade. J'avais déjà trop donné. La feinte du genjutsu ne fonctionnerait plus, mais ce n'était pas grave, parce que j'étais prêt pour ce qui allait suivre. C'est avec un air féroce et déterminé que je regardais mon adversaire, sur le point d'en découdre. Il prit appui au sol, créant une fissure là où son pied était posé, pour foncer une nouvelle fois vers moi.

Si j'avais bien compris une chose durant ce combat, c'est qu'il ne fallait pas que je tente d'anticiper les mouvements de mon adversaires. Il était trop rapide pour moi, et dans un pur combat de vitesse, je perdrais haut la main. Pas d'anticipation. Non, il fallait que je me concentre sur une seule chose, la contre-attaque au moment où il serait déséquilibré dans son offensive. Pile juste après qu'il m'ait frappé. Avant ça, toute tentative d'anticipation, d'esquive, de blocage, ou d'attaque était inutile. Il fonça sur moi avec une rapidité tout à fait impressionnante, comme à son habitude, mais mon regard n'était pas concentré sur ses mouvements, non. Je n'essayais pas de le suivre des yeux, car il était trop rapide pour moi. J'attendais patiemment ce moment et je regardais droit devant moi en faisant attraction du reste. Mais au moment où je m'attendais à être frappé, rien ne se passa. Du coin de l'œil, je remarquai qu'il avait armé son poing dans le but de me frapper, mais au lieu que son poing me traverse, je sentis une vive douleur à travers mon corps. Comment ? Il ne pouvait pas me toucher...Je serrai les dents lorsque je remarquai son poing qui n'avait pas bougé. Tentant instinctivement de bouger mon bras droit, une vive douleur parcouru mon membre, me faisant haleter, et l'impression que des dizaines de coups me traversaient cessa. Mais pendant une fraction de seconde, je me rendis compte que mon adversaire n'était plus devant moi. Et ce n'est qu'une fraction de seconde après qu'un coup de pied visant mon menton vint me cueillir...Et me traversa à nouveau. C'était donc un genjutsu précédemment ! Qui s'était déclenché au moment où j'avais entrevu son poing. Surement avait-il compris que ma technique n'était pas un genjutsu, elle par contre, et que sa vitesse dépassait mon temps de réaction. Et il avait surement du pensé pouvoir s'en servir contre moi. Sauf qu'il avait fait une erreur : je n'avais jamais retrouvé forme physique.

Son pied me traversa, et je profitai une fois de plus de ce moment pour lui sectionner le tendon et le muscle de sa jambe qui m'avait frappé. Il ne pourrait plus l'utiliser pour esquiver ce qui allait venir. Et avec ma jambe toujours transformée en lame de vent, je lui donnai un coup directement vers son abdomen dans le but de le transpercer de part en part, tout en évitant les points vitaux afin de ne pas le tuer. J'espérais cependant que l'arbitre interviendrait avant que cela ne se produise. Ma respiration était de plus en plus saccadée.


Résumé:
 

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Ven 28 Sep 2018 - 2:28


Avec ses forces qui s’évaporaient rapidement, Yukio avait tenté le tout pour le tout en lançant la Fleur de Lotus. Bien des gens la considéraient comme une technique interdite à cause stresse que le combattant devait endurer pour la mener à bien. En effet, elle était si demandante que son utilisateur ne se relevait pas, la plupart du temps, à moins de pouvoir ouvrir la Porte de la Guérison.

Yukio avait espéré, sans trop de conviction, battre son adversaire de vitesse en utilisant la technique des poings fantômes pour le déstabiliser. Mais un fois de plus, son pied passa au travers de Tenzin.

Il fallait se rendre à l’évidence, les attaques physiques n’auraient que peu d’effets contre un adversaire de ce type. À moins peut-être qu’il ne dépasse encore plus les limites de son corps. Il restait encore La Contemplation, La Joie et puis cette dernière, celle-là dont personne ne parlait... Mais était-ce vraiment judicieux, sachant que chaque porte ouverte mettait un peu plus sa vie en péril?

Il était déjà trop tard pour prendre cette décision. D’une façon ou d’une autre, son adversaire avait réussi à le toucher à la jambe, l’empêchant ainsi d’utiliser sa vitesse accru pour se sortir du danger. Yukio ressentit une douleure intense à la poitrine qui le fit basculé vers l’arrière. Inconscient et respirant avec difficulté, le Hijin n’était vraisemblablement plus en état de combattre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2790-seichi

Ven 28 Sep 2018 - 2:58
Certains combats étaient justes, d’autre pas, c’est tout ce que pouvait constater l’arbitre masqué. Il avait laissé le combat commencer sans trop interférer. Rapidement, l’évidence perçait à la surface, un combattant de proximité contre quelqu’un ayant des capacités spécifiques contre le corps-à-corps. Taishi n’avait pas grand-chose à redire, le dénommé Yukio avait fait de son mieux et était pourtant parti avec une longueur d’avance, mais c’était un classique roche-papier-ciseau que voilà.

Peut-être qu’il en tirerait une leçon en diversifiant encore davantage son éventail de technique pour pallier à ce genre d’adversaire. Lui-même un adepte du combat rapproché, il s’intriguait à savoir comment il aurait géré l’assimilation du jeune genin qui semblait avoir un bon potentiel. Il fit un bon dans l’arène pour sentir le pouls du Nukenin terrassé après la dernière attaque. Il respirait encore au moins.

Il soupira. Ce combat avait déjà duré trop longtemps de toute manière. La journée avait été longue et un bon verre ne ferait pas de mal. Mais il n’était pas d’humeur, va savoir pourquoi. Autant annoncer le vainqueur, l’Hayai supposa.

« … Mori Yukio est incapable de continuer le combat. Konran Tenzin est le vainqueur. »

Les applaudissements jaillirent de tous bords tout côté, mais Taishi avait déjà disparu, on ne sait comment…


_________________
It really is just a nickname you know, Invité. By the time you see the green, you will be done and I will be gone.

#GLOUBAFETT (Click)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine

H04. MORI YUKIO CONTRE KONRAN TENZIN | VAINQUEUR - KONRAN TENZIN

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Événements :: Tournoi n°1 : Kaze no Kuni :: Huitièmes
Sauter vers: