Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Annonces complétant l'Arc n°5
Aujourd'hui à 13:14 par Garyôsen Ryôga

» [Théories] Qu'est-ce WASURE-PI ?
Aujourd'hui à 13:14 par Garyôsen Ryôga

» Recrutement de modérateurs techniques à l'essai
Aujourd'hui à 13:02 par Garyôsen Ryôga

» Absence
Aujourd'hui à 12:31 par Akiji Yasuo

» Mainmise religieuse / Mission Rang B
Aujourd'hui à 12:19 par Hyûga Kami

» 08. Autres demandes techniques
Aujourd'hui à 11:37 par Hyûga Kami

» Ice and Thunder [Kaya]
Aujourd'hui à 11:34 par Yuki Kaya

» 06. Demandes diverses
Aujourd'hui à 11:16 par Hohoemi Tsuki

» Présentation de Nozomi Ryû (en cours de commencement)
Aujourd'hui à 10:27 par Nozomi Ryû

Partagez | 

Projet Hayashi - Assemblée [Libre]


Sam 29 Sep 2018 - 19:45



Projet Hayashi

Assemblée

Kumo


Hayashi était un pays fascinant. Ce que j’y avais vécu, ce que j’y avais découverts aux côtés de Raizen m’avaient conforté dans notre idée d’explorer et tirer davantage de ce pays. Les informations que lui avait données le seigneur Makko dépassaient amplement nos attentes. Lors de mon « court » passage dans la forêt de Shikkotsu, peu de temps avant de la quitter ; j’avais fait parvenir un ensemble de lettres à différents Kumojin. Mon équipe, certains scientifiques et d’autres ninjas. Les informations que contenaient ces différents courriers étaient assez clairs : ils seraient convoqués dès mon retour.

Retour qui arriva assez vite, juste le temps de mettre au point certains de nos plans avec le Meikyu, et traverser les étendues qui me séparaient du village des Nuages. Dès mon retour j’avais rendu compte de nos observations et de nos progrès à la Raïkage et j’avais reçu son aval pour continuer ce projet qui se muait peu à peu en quelque chose de bien plus ambitieux. Mais avant cela, je devais briefer les shinobis sélectionnés pour cette mission cruciale. Nous étions au nombre de neuf, et dix en comptant Meikyu Raizen, à être concernés.

Ainsi, peu de temps après mon retour ; je me retrouvais dans la grande salle circulaire de l’assemblée où attendaient plusieurs ninjas. Mais pas seulement ceux qui quitteraient Kumo d’ici quelques jours. De par les prérogatives de l’institut j’avais préféré ne pas cacher au reste du village la teneur de cette réunion, après tout ce que nous allions faire à Hayashi concernait tous les habitants du village, puis je n’étais pas une femme appréciant les secrets, et la dissimulation.

-Bien, merci d’être venus. Adressais-je à l’ensemble des personnes présentes, dont certaines n’avaient simplement pas eu le choix. Je déroulais comme un long store sur lequel était cartographié, grossièrement, le Yuukan. Nous nous sommes rendus, Meikyu Raizen et moi-même, à Hayashi pour mener une mission officieuse qui a duré environ un mois et demi. Nous devions recueillir des renseignements sur ce pays, et nous en avons eu une partie. Expliquais-je, assez vaguement ; volontairement. Nos relations avec le pays du Bois ne sont pas excellentes, il a donc été décidé de mener là-bas une deuxième mission. Celle-ci aura pour objectif d’améliorer nos relations diplomatiques avec les autorités locales afin de faciliter notre accès à certaines des ressources dont dispose ce territoire. Pour y parvenir, trois équipes seront envoyées sur place. Ces équipes sont déjà constituées.

J’observais alors l’assemblée –ouverte à tous- attendant d’éventuelles questions ou contestations. De toute façon, ces dernières n’auraient que peu de valeur ; puisque ce que nous allions était déjà acté ; mais quand même… C’était important de laisser parler les gens… Mais certaines de ces informations, resteraient tues pour bon nombre de personne.



@Metaru G. Yamiko @Nara Aomi @Senshi Umeka
@Metaru Kenshin @Minamoto Haku @Kinu Lua
@Sendai Anzu @Nanjou Yuna

_________________

Sazuka [Sazuka] n.p - n-f : Nom propre désignant l'histoire des premières fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1578-ikeda-sazuka#9641 http://www.ascentofshinobi.com/t3235-suzuri-akina#24157

Mar 2 Oct 2018 - 1:23
Sazuka en avait parlé dans une lettre qu'elle a envoyé aux deux filles en même temps, Anzu est au courant de ce projet, enfin, qu'il existe tout du moins. Hayashi no Kuni, le Pays du Bois, elle connait quelques trucs de ce pays, comme par exemple, la légende de cet arbre qui pouvait aspirer le chakra des personnes l'approchant ... cela doit être horrible à sentir. Elle en frissonne rien que d'y penser ... enfin, il y avait une assemblée, un regroupement de personnes qui ont été convoqué par Sazuka en partie. Elle apprend que sur place que Raizen est aussi de la partie, même si, elle ne le voyait nul part. Elle se demandait comment cela va se passer, comme ils vont s'y prendre, même si, elle se doute qu'ils emploieront une méthode pacifisme, peut-être les vaincre par la culture, ou juste les aider pour que leur relation avec Kumo s'en sorte mieux. Elle avait tellement de questions à poser ... mais elle devait être sélective, elle ne pouvait pas tous les poser, en tout cas, pas tout de suite.

- J'ai quelques questions Sazuka.

Elle s'approche, elle a changé pendant que Sazuka est partie à Hayashi, mais sa voix est restée la même heureusement. Elle voulait savoir comment s'y prendre en avance, savoir quels aides ils vont avoir besoin. Elle décide de se contenter de faire un vrac général pour sa première question, elle ne peut pas la harceler de questions si les autres souhaitent en poser, elle veut donc savoir deux trois choses sur les habitants du pays du bois, s'ils ont des clans pas encore découverts, s'ils ont une bonne avancée technologique et/ou scientifique. Mais elle doit faire bref, elle n'a pas tout le temps de parole, il fallait que les autres en profitent aussi.

- Ma première ... quelle est la situation actuelle des habitants d'Hayashi ? Sur tout les plans je veux parler : scientifique, diplomatique ...

C'est important de savoir ça, après tout, Kumo a une unité scientifique, et elle a cru comprendre que Kenshin fait partis de ses personnes. Quand aux soins, Sazuka est la meilleure soigneuse de Kumo, donc il y a de quoi faire. Pour le reste, elle suppose qu'ils arriveront à tout gérer, enfin ... elle espère. Même si elle a envie de savoir comment est Hayashi no Kuni. Mais elle se doute que tout ne sera pas dit et qu'elle apprendra une grosse partie de ça sur place.

- Ensuite, quels sont ses matériaux que Raizen et toi aviez découverts sur place ?

Pourquoi ses matériaux si sont importants pour Kumo ? Quels sont-ils ? Et quels sont leur utilité ? Serviront-ils à alimenter la raffinerie ou bien seront-ils plus d'ordre scientifique ? Que de questions, mais pas assez de temps de réponses ... même si elle voulait rajouter : Mais où est Raizen en ce moment ?

_________________
Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine

Mar 2 Oct 2018 - 2:34



Tu avais reçu cette lettre de la Directrice quelques jours auparavant, t’annonçant son retour –même si tu ne savais pas, en fait, qu’elle était partie- et surtout que tu étais convoquée à une date précise, à l’assemblée. La personne n’était pas entrée dans les détails mais tu savais que tu allais faire partie d’une équipe qui se rendrait sur les terres du bois. Tu ne savais pas pourquoi tu étais assignée à cette expédition, ni qui avait décidé de cette affectation. Mais quoi qu’il en fut, tu ne pouvais et ne voulais pas refuser. Hayashi était un pays que tu ne connaissais pas, ou qu’au travers de certains récits ; comme beaucoup d’autres…

Tu t’étais donc rendue sur place, le soir, comme cela t’avait été indiqué plus tôt dans la journée. Dans l’assemblée, une grande pièce circulaire dont le tour était bordé de sièges ; il y avait déjà beaucoup de personnes, des ninjas pour la plupart ais aussi quelques curieux qui avaient souhaité assister cette réunion extraordinaire. Tu ne savais pas encore exactement avec qui tu allais faire équipe, mais t’allais l’apprendre, sans doute, très rapidement. Puis « cela » commença. L’ikeda prit la parole, logiquement, et expliqua l’enjeu de cette communion. Le pays du bois, bien sûr.

La jeune femme, tout juste âgée de trois ans de plus que toi, parla des ressources de ce pays et de l’intérêt qu’avait Kumo à devenir son ami. Tu te demandais ce qui avait poussé la docteure à s’intéresser de si prés à ce pays. T’avais bien compris qu’elle s’y était rendue avec le Héros de Kaze ; mais qu’elle en revienne aussi émoustillée… Eveillait ta curiosité et ton intérêt. Avait elle découvert quelque chose d’intéressant ? Sans nulle doute ; sinon vous n’auriez sans doute jamais entendu parler de cette affaire. Lorsqu’elle termina ses premières explications ; une fille l’interpella. Sendai Anzu. Tu l’avais rencontrée à la bibliothèque. Elle était intéressante, mais pas autant que Sazuka pour laquelle tu avais bien d’autres… intérêts ?

Ses questions étaient précises. T’étais impatiente de savoir si elle allait obtenir ses réponses…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3605-senshi-umeka#27783

Mar 2 Oct 2018 - 19:03
Deux mois… Deux mois maintenant que je viens d’être promus. Deux mois que je travaille d’arrachepied à l’institut pour réaliser mon projet ainsi que celui de la directrice. Deux mois qu’elle s’en est allée. Me voilà aujourd’hui, assit sur les bancs de cette assemblée, entourés de nombreux shinobis. Cette réunion va sans aucun doute parler de son voyage dans ce fameux « pays ». Rares sont ceux qui ont entendus parlé de cette mission secrète. De ce fait, peu sont ceux ici présents qui savent pourquoi ils ont été convoqués. Pour ma part, je viens tout juste de sortir d’un briefing avec la Directrice et Nara Karui, le responsable qui a assumé l’intérim durant son absence et supérieur direct. Cette mission à Hayashi, dont elle va certainement parler, signifie tellement. Avec la découverte de ces matériaux sensibles au chakra, mon idée va peut-être enfin pour se concrétiser. Idée qui n’est pas que la mienne, mais que je nourris depuis mes débuts. Avant même d’avoir intégré l’institut. Après tout, c’est elle qui m’a motivé à y entrer. C’est elle qui m’a poussé à passer ces portes. A abandonner mes responsabilités de noblesse pour porter la blouse et grimper les échelons. Prendre des risques. Tout recommencer à zéro. Me donner les moyens de réaliser mes rêves.

La Directrice élève la voix et nous remercie d’avoir répondu à l’appel. Comme à son habitude, l’Ikeda va droit au but et explique, qu’accompagnée de Raizen, ils se sont rendus à Hayashi pour mener une mission officieuse d’un mois et demi. Le but de la mission était de récolter des renseignements, mission de toute évidence réussite. Aucune explication complémentaire ne nous ait donné. Les détails n’ont pas besoin d’être donnés à tous. Mais ils ont quand même besoin de matière pour se faire une idée de l’enjeu que cela représente. Le suspens ne dure pas bien longtemps puisqu’elle enchaine aussitôt sur les raisons qui l’ont poussé à réunir cette assemblée. Nos relations avec le pays du bois ne sont pas du meilleur acabit. Il a donc été donné l’ordre d’effectuer une autre mission afin de les améliorer afin d’accéder aux ressources présentes sur ces terres. Les fameux « matériaux »… Pour se faire, trois équipes – dont je ferai partie – sont envoyés sur place. Trois équipes pour trois missions distinctes. Trois équipes qui doivent réussir pour qu’elle puisse… Nous puissions atteindre notre objectif. Son discours s’arrête là… ce qui me fait dire que certains d’entre eux risquent, poussées par la curiosité, d’en demander plus. Quoi qu’il en soit, les questions sont bonnes à prendre et c’est au tour de l’assemblée de s’exprimer. C’est Sendai Anzu qui prend en premier la parole… la jeune femme se lève… qu’est-ce qu’elle a changé en si peu de temps… d’une adolescente c’est devenu une jeune femme. La Sendai travers sa rangée pour descendre jusqu’à la scène et prendre la parole. Sa premier question – très pertinente – concerne la situation des habitants du pays du bois. Tant leur avancée technologique que leur modèle politique et économique. Sont-ils développés ? Riches ? Arriérés ? Si nous souhaitons nous lier d’amitié avec eux. Nous devons en savoir le plus possible, pour commencer par les comprendre. La Sendai elle-même faisant partie du cortège qui part en mission, cette question la concerne directement. Sa seconde question porte sur les matériaux qu’ont découvert la directrice et le Meikyu. Matériaux… que sont le bois et le métal. La directrice elle-même l’a mentionné dans notre entrevue avec Nara Karui. Mais cet aspect-là, bien qu’important, ne concerne que les shinobis qui travailleront dessus. Les seuls membres de l’institut. Ainsi, peut-être souhaite-t-elle garder cela sous le secret…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3529-presentation-metaru-kenshin-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173

Mar 2 Oct 2018 - 22:25
Aomi était enfin arrivé dans la salle de l’Assemblée... Sa toute première mission à l’extérieur du pays de la foudre… Sa vraie entrée dans le monde des shinobis ! Il allait enfin pouvoir peser dans la balance qui décidait du destin des êtres de son village. Il avait enfin l’occasion d’ajouter sa contribution à l’avenir du village et de ses habitants. Il allait partir en mission !

Des rêves mettant en scène le pays du bois n’avait cessé d’emplir la tête d’Aomi depuis qu’il avait reçu sa lettre de convocation. Il s’imaginait des paysages de forêts torturés par des mouvements géologiques, des arbres gigantesques coiffant d’immenses plateaux aux flancs abruptes, des crevasses envahis d’arbres torturés, des sous-bois de ténèbres sous d’épaisses frondaisons. Il avait passé plusieurs jours à interroger tout les marchands et les voyageurs qui avaient pu s’approcher de près ou de loin d’Hayashi, ce qui ne représentait en réalité que bien peu de monde. Ce pays était entouré d’un voile de mystères… Tantôt glorifier pour la majesté de sa végétation, l’exotisme de sa faune et l’aura divine s’en dégageant… Tantôt honni pour les bêtes monstrueuses, les arbres terrifiants et l’énergie corrompue qu’il exhalait. Toutes sortes de légendes couraient sur le destin des rares voyageurs s’étant égarés dans cette région pourtant essentielle au monde des shinobis.

Le jeune Nara était encore euphorique en arrivant dans la pièce, un large sourire sur le visage, ses yeux brillants des merveilles qu’il lui serait donné de découvrir. Cette enthousiasme pour le voyage, la découverte et les rencontres avait toujours été présent chez le jeune homme. Il s’était essayé à de multiples professions afin de remplir ce besoin de nouveauté mais n’avait jamais réussi à combler ce manque. Désormais il savait qu’il avait fait le bon choix en se lançant dans la voie du shinobi. Fournir des renseignements essentiels à son village, rencontré des personnes de toutes horizons et découvrir le monde, telle était la vie qu’il avait toujours rêvé… On lui donnait aujourd’hui les moyens de réaliser ce rêve.

Les autres shinobis présents dans la salle étaient tous attentifs, cherchant sûrement à s’approprier au mieux les détails de cette mission. Il se tourna lui aussi vers Sazuka pour écouter son discours d’introduction. Concis et efficaces, telles étaient toujours les interventions de la jeune femme. L’attirance d’Aomi pour elle ne cessait de croître à chacune de leurs rencontres. Qu’elle soit la responsable de cette mission sublimait l’aventure pour le jeune homme... Elle mentionna rapidement l’objectif diplomatique principal de la mission et attendit les questions de l’assemblée pour donner d’avantage de détails. Toujours aussi efficace…

Les premières questions ne tardèrent pas et Aomi fut agréablement surpris de voir que sa nouvelle senseï était présente, tout comme le Metaru qui lui avait tenu compagnie le jour de sa promotion. Les shinobis présents étaient de grande valeure, Aomi s’en rendait compte tendit qu’il observait les personnes réunit dans la salle, ce qui ne fit qu’accroître le sentiment de fierté qu’il ressentait à se trouver parmi eux.

Après avoir écouté sa senseï, Aomi ajouta une question portant sur un sujet que Sazuka n’avait pas évoqué: les légendes qui entouraient le pays du bois.

-Je suis sûrement moins bien informé que la plupart des autres membres de l’expédition mais j’ai entendu nombres de rumeurs sur ce que renfermerait Hayashi. Vous présentez cette mission comme une simple mission diplomatique, mais j’aimerais savoir ce qui nous attend là-bas. Vous avez parcouru ce pays, quels sont les dangers qu’il faut redouter pour cette mission ?

Aomi avait mis de côté son excitation pour mieux écouter les réponses qu’allait donner Sazuka. Les informations qui allaient suivre pouvait être d’une importance capitale tant pour la réussite de la mission que la survie des membres de l’expédition.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4177-nara-aomi-termine http://www.ascentofshinobi.com/t4201-nara-aomi-qui-narra-ou-qui-narrera-l-histoire-d-un-nara-sachant-narrer-sans-son-art

Mer 3 Oct 2018 - 13:36
Te voilà mettre les pieds pour la première fois au sein de l’Assemblée. Ce grand bâtiment ovale creusé à même l’un des pics du Village Caché des Nuages et où sont prises les décisions administratives et politiques les plus importantes de la communauté kumojine.

Alors que tu empruntes les nombreux couloirs et étages de la batisse pour rejoindre la salle où tu étais conviée, tu te demandes si ta convocation en ce lieu n’était pas une erreur. En effet, au vu de ta provenance et de tes ambitions personnelles, tu ne te considérais pas comme étant digne de fouler cet endroit et encore moins d’assister à une assemblée qui s’y déroulerait mais les hautes personnalités de Kumo ne semblaient pas penser comme toi. Ta présence ici pourrait signifier qu’elles te faisaient à présent assez confiance à moins que là n’était pas encore une nouvelle épreuve afin d’évaluer ton efficience en tant que kunoïchi de Kumo. Bien que tu te posais la question, en réalité tu t’en fichais de la situation car comme toujours tu te considérais comme l’unique juge de toi-même. Tu avais cure de ce que les autres pensaient de ta personne, en mal comme en bien.

Tu finis par arriver, et à l’heure, dans la salle où tu étais conviée. Des nombreuses personnes étaient déjà présentes. Tu avances pour te positionner derrière ceux qui étaient débout, toutes les chaises étant prises et certainement par les plus haut placés dans la hiérarchie. Tu t’adosses contre un mur avant de croiser tes bras sous ta poitrine. Tu balayes ensuite l’assemblée du regard. Tu reconnaissais quelques têtes alors que certaines tu les voyais pour la première fois mais, contrairement à toi, la plupart semblaient accorder une très haute importance à cette réunion tout comme à la mission que toi et d’autres shinobi présents allaient accomplir à la suite de cette assemblée. Il était question de rétablir des relations diplomatiques avec un pays nommé Hayashi afin d’exploiter leurs ressources. Une mission barbante en vu donc, te dis-tu silencieusement.

Vous êtes invités à poser des questions mais la seule chose qui t’intéressait étant de savoir si des batailles pourraient éclater durant l’exploration, tu préfères donc te taire, laissant les autres poser des questions qui seraient certainement jugées plus pertinentes par l’assemblée …

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed

Mar 9 Oct 2018 - 23:27



Tous ceux que j’avais convoqués étaient présents. J’avais pu commencer ma présentation du « Projet Hayashi » et fus assez heureuse de me retrouver face à des personnes curieuses. Cela arrivait en général souvent que personne ne pose de questions lors d’une réunion que qu’« on » se retrouve par la suite assailli de questions. Un silence, donc, qui était plus une perte de temps qu’autre chose au final. En principe, les informations que j’allais leur révéler, je n’aurais pas besoin de leur répéter ; et c’était tant mieux. Une fois que chacun fit part de ses interrogations, je répondis.

-La situation du pays et de ses habitants nous est inconnue. Répondis-je dans un premier temps. Nous n’avons pas eu l’occasion de nous rendre dans un village ni de vraiment pouvoir côtoyer la population. Mais, d’après le comportement d’un garde-frontière que nous avons rencontré… à la frontière ; il s’agit d’un peuple vivant majoritairement en autarcie et aimant… sa tranquillité. Repris-je simplement. Hayashi était un pays dangereux et cette dangerosité était le rempart des habitants du pays du bois. Que des shinobi bravent ces dangers ne devait pas forcément… leur plaire.

Néanmoins et même s’ils étaient habitués à vivre reclus dans leurs forêts je ne doutais pas un instant que ce que nous pouvions leur apporter pouvait… faire pencher la balance en notre faveur. J’en étais même persuadée. Kumo, et Kaminari n’étaient-ils pas des partenaires de poids sur la scène internationale ? Enfin… Nous ne connaîtrions l’issue de ces futurs pour-parler qu’une fois qu’ils seraient terminés…

-Nous avons trouvé un bois, comme le disaient les histoires à propos de ce pays ; très sensible au chakra ; ainsi que diverses plantes qu’on peut à priori trouver que là-bas, de par la nature spéciale de… ce pays. Effectivement le chakra dont était imbibé ce fameux bois devait aussi influencer, d’une façon ou d’une autre ; le développement de la faune et de la flore d’Hayashi… Et en parlant de faune… Je portai mon regard sur le Nara. Les animaux peuplant les forêts d’Hayashi sont pour la plupart dangereux. La flore aussi est dangereuse. Ils sont tous impactés par le chakra « ambiant ».

J’observais l’assemblée un instant, attendant d’éventuelles nouvelles questions mais aucune autre ne vint… La suite de cette réunion n’avait donc plus besoin de la présence des « spectateurs ». Ainsi, je demandais à ceux non concernés de rester et aux autres de partir ; simplement. Maintenant que je ne me retrouvais plus qu’en présence des ninjas qui participaient à l’opération ; je repris.

-Notre but sera de convaincre pacifiquement les autorités et la population. Normalement, ils savent que nous allons revenir… donc… ça devrait aller. Nous n’y allons pas pour nous imposer, ni les obliger. Mais, c’est vrai que « réussir » pourrait être très… positif, pour nous. Notamment vis-à-vis de notre développement technologique et notre « leadership ». C’était même vital, en fait. Et si Hayashi refusait nos offres… nous aviserions. Les équipes seront constituées comme suit : Anzu, Yuna et moi-même ; Kenshin, Yamiko et Umeka ; et enfin Aomi, Haku et Lua. Le départ est prévu pour... dans deux semaines. Et Raizen sera là pour superviser... la diplomatie. Mon équipe et celle de Kenshin s'occuperons de tout ce qui concerne... l'aspect scientifique. Et celle d'Aomi sera là en renfort, en cas de besoin. Modèle qui pouvaient encore être amené à changer...

Je m'interrompis quelques instants, laissant le temps à chacun de bien enregistrer ou noter ces informations et repris.

-Pour cette opération, comme il s'agit d'un territoire assez hostile; nous avons développé un nouveau système de communication : des oreillettes-radio. Elles fonctionnes grâce au bois d'Hayashi et nous permettront de communiquer à moyenne distance. J'avais avec moi le prototype dont les copies étaient en cours de production, j'approchai du plus prés et lui donnai l'oreillette. Faites vous passer ce modèle, familiarisez vous avec... Si tu veux nous faire une démonstration Kenshin...



_________________

Sazuka [Sazuka] n.p - n-f : Nom propre désignant l'histoire des premières fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1578-ikeda-sazuka#9641 http://www.ascentofshinobi.com/t3235-suzuri-akina#24157

Mer 10 Oct 2018 - 10:37
Une troisième question de Nara Aomi cette fois fait son entrée. Le jeune homme parle d’un ton naturel dans cette assemblée. Il m’avait paru être… à l’aise en public, même avec des inconnus. Cette impression ne m’a pas trompé. Son intervention porte sur les dangers potentiels à redouter lors de cette mission. Question intéressante à n’en pas douter mais cette « omission » ne m’a pas l’air d’être un oubli. La Directrice souhaite peut-être garder ces informations secrètes et ne les divulguer qu’aux membres des équipes concernées, en privé. Le Nara en faisant parti, il est légitime que cela l’intéresse.

Aux questions s’enchainent les réponses. La situation du pays et de ses habitants nous est inconnue. Madame Sazuka et Monsieur Raizen n’ont semble-t-il pas eu le temps de pouvoir et l’opportunité de côtoyer la population. Peut-être que nous en aurions l’occasion… mais nous ne disposons donc d’aucune information complémentaire sur le sujet. Cependant, d’après le comportement des gardes-frontières, il semblerait que ce soit un peuple fermé, appréciant de vivre en autarcie, éloigné des affaires du monde. Je ne me souviens… Pas avoir lu d’œuvres parlant de ce pays… Peut-être une seule… Mais il s’agissait d’un conte et non d’une œuvre réaliste. La littérature ne doit pas non plus être un de leur domaine de prédilection. A travers la littérature l’on peut en apprendre beaucoup sur une culture. Leur société, leurs mœurs, leurs manières… On peut vivre cette expérience sans y être. Cela ne vaut pas la réalité, mais c’est ce qui s’en rapproche le plus.

Concernant les matériaux découverts sur les lieux, en plus du bois les deux comparses auraient trouvé des plantes aux capacités spéciales… Ainsi ce serait toute la flore qui est impactée par cet étrange phénomène… et par extension la faune aussi. La plupart des animaux qui peuplent ces terres sont donc féroces. Un danger qu’on ne puisse sous-estimer ou ignorer tant nous manquons de connaissances à ce sujet. La faune… La flore… La situation locale… les informations que nous possédons sont bien maigres. Nous serons donc en territoire inconnu, livré à nous-même sans qu’aucune aide extérieure ne puisse nous être acheminé avant longtemps. L’erreur ne sera pas permise.

Toutes les questions ayant trouvé réponses et aucune autre n’étant posé, Madame Sazuka demande à ceux qui ne sont pas concernés par la mission de quitter l’assemblée. La plupart des Shinobis se lèvent et s’écoulent à travers la salle en direction des sorties. Une fois les portes fermées, elle reprend sa présentation en expliquant que notre but sera de convaincre pacifiquement les autorités et la population. Les autorités savent que nous revenons dans leur pays et que nous ne venons pas pour les conquérir, mais bien pour traiter avec eux. Les négociations peuvent s’avérer difficiles et longues mais elles sont toujours préférables aux guerres et aux conquêtes. Un partenaire commercial est bien plus facile à contrôler qu’un peuple qui ne souhaite que saisir le bon moment pour se révolter. Nous pourrions en retirer bien plus en en faisant des partenaires qu’en les envahissant. De plus le pays du bois est loin de nos frontières… Le défendre serait difficile. Bordé par les grands pays, les menaces potentielles sont nombreuses et une agression pourrait leur donner l’idée de nous emboîter le pas en prétextant les défendre. Trois équipes sont ainsi composés. Je me retrouve avec Yamiko et une deuxième femme que je ne connais pas. Etonnant. Je pensais me retrouver avec mon équipe, composé de Lua et Haku, mais la Directrice semble en avoir décidé autrement. Mes deux genins se retrouvent donc avec Nara Aomi. L’équipe de la Directrice et la mienne se chargerons de tout l’aspect scientifique, tandis que Raizen s’occupera de négocier avec les autorités. Enfin, la troisième équipe, celle des genins, sera là en renfort. Nous verrons bien ce que cela donne une fois sur les lieux. Nous verrons bien ce que cela donne une fois sur les lieux.

L’état des lieux terminé, la Directrice présente le tout nouvel objet que nos équipes vont pouvoir utiliser au cours de cette mission : la radio chakratique. Un appareil que nous avons spécialement développé pour l’occasion… et ce malgré le temps très court dont nous disposions. Voir ainsi un projet auquel j’ai donné autant d’effort se réaliser et fonctionner… Je suis fier du travail accomplis, par mes collègues et moi-même. Il ne s’agit pour l’instant que d’un prototype dont la définition est assez médiocre, mais nul doute que nous parviendrons à l’améliorer avant la date du départ fixé à dans deux semaines. L’oreillette court en les mains des membres de l’assemblée puis me parvient enfin et la Directrice me demande de faire une démonstration. Je me lève puis passe sur la scène pour aller chercher un ampli relié à une récepteur, lui-même branché sur le courant. L’amplificateur entre mes mains, je le dispose sur la scène puis m’éloigne à nouveau pour rejoindre l’arrière de la salle. Là, je place l’oreillette sur mon oreille puis commence à parler.


« Voi’ci l’appareil qui v’ nous permett’e de comm’niquer sur le terrain. Ce n’est ‘ncore qu’un pr’t’type que nous comptons pauf’ner avant la date du départ, mais cela vous p’rm’t d’avoir une idée des possibilités off’rtes. »

J’enlève l’oreillette puis continue les explications à voix haute.

« Comme vous venez de l’entendre, la qualité est moyenne mais audible. De même, la portée est encore assez courte, mais grâce au bois que vient de ramener la Directrice Sazuka, nous parviendrons sans aucun doute à créer un deuxième modèle plus perfectionné pour dans deux semaines. Avez-vous des questions ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3529-presentation-metaru-kenshin-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173

Ven 12 Oct 2018 - 16:13



Des dangers, des mystères, un pays que tu ne connaissais ; tout plein de trucs qui éveillaient ta curiosité. Les réponses qu’avait apportée la directrice étaient à la hauteur de tes attentes, enfin, de ce que t’attendais d’elle du moins. Du coup t’étais vachement contente de pouvoir participer à cette mission même si l’énoncé des équipes te laissa un peu de marbre. Kenshin, c’était celui qui était en train de présenter la radio dont avait parlé l’Ikeda, et l’autre, Yamiko… Tu t’en souvenais bien de ta rencontre avec elle lors de votre « séjour » spécial genin…

‘Fin, ça ne changeait rien ; le but n’était pas pour toi de faire copain copain mais bien d’accomplir les tâches qu’on te confiait et peu importait avec qui. Cela dit tu te demandais bien ce que vous alliez pouvoir faire dans une équipe menée par un scientifique… baah… qu’importe ça te ferait sortir du village, c’’était déjà ça ; aussi. Puis le model d’oreillette radio arriva dans tes mains, tu l’observas un moment, presque émerveillée de l’ingéniosité de ce gadget. T’en comprenais assez facilement l’intérêt surtout si vous alliez dans un pays aussi hostile que l’avait décrit la juunin.

Pouvoir communiquer à distance, même moyenne, sans faire appel à un messager humain ou animal… Puis l’instantanéité des messages était… crucial. Et cela fonctionnait donc avec le chakra contenu dans ce fameux bois ? C’était fou. Tu ne savais pas trop qui avait pu penser à cette invention, mais pour le coup, il était un génie ; tu devais bien le reconnaître. Rien que pour ça, son inventeur pouvait être qualifié de Kagai… Plus ou moins. Enfin, tu fis passer l’appareil à la personne la plus proche. Continuant d’écouter le Metaru…

Toi t’avais pas de questions à poser, ce qu’on te disait, te suffisait…



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3605-senshi-umeka#27783

Sam 13 Oct 2018 - 17:11


Raizen ne pouvait s’empêcher d’être heureux de travailler avec Sazuka. Avec la présentation qu’elle venait de faire, il savait pertinemment qu’elle avait couvert tous les sujets importants. Sa capacité à utiliser son ingéniosité pour le bien commun était phénoménale, mais ses compétences à rassembler les gens et à les diriger dans un objectif commun l’étaient encore plus. Alors que tout le monde dans la salle buvait ses paroles comme de l’eau, le Meikyû, lui, restait dans le cadre de la porte en masquant son chakra.

Lentement, ses yeux s’étaient baladés lors du processus d’explications. Ensuite, à tour de rôle, chacun avait pu poser des questions qu’il s’était permis d’écouter attentivement et d’analyser afin de détecter les personnalités, inquiétudes et interrogations.

À première vue, le groupe qui était rassemblé semblait très stable. Aucun élément perturbateur ne semblait être présent ce qui risquait de faciliter sa tâche. Ne fonctionnant dans aucun trinôme, Raizen était l’élément flottant qui allait passer d’équipe en équipe en cas de besoin. Faire le relai de directives à distances et évaluer la relation avec ce peuple était aussi son rôle. Ainsi, il devait se présenter et c’est ce pour quoi il attendit que tout le monde ait fini de parler avant d’entrer dans la salle.

Vêtu simplement d’un pantalon trois quart sombre et d’un long manteau noir, il marcha tranquillement en ayant les mains dans les poches pour rejoindre Sazuka. Son non verbal communiquait beaucoup de nonchalance. Pourtant, un sourire était lisible sur ses lippes qu’il retenait de mouvoir pendant son déplacement. Une fois en position, il prit le temps de balader ses iris sur tous les visages qu’il y avait dans la petite assemblée.

-Tout d’abord, merci à tous et à toutes d’être présent en ce moment. Je suis présent à depuis le début, mais je tenais à attendre avant d’intervenir.

Lâchant un regard court et bref à Sazuka, il poursuivit sur les présentations.

-Comme Sazuka l’a mentionné, je suis Raizen Meikyû et mon rôle sera d’être l’élément flottant parmi toutes les équipes pour m’assurer de la situation diplomatique que nous avons avec les gens de cette région. Ainsi, si vous avez des questions, n’hésitez aucunement, il me fera un plaisir de répondre à celle-ci.

S’adossant à une table, il voulait toutefois clarifier certaines choses.

-Les oreillettes seront un bon moyen de communication. Par contre, fiez-vous surtout à vos sens de shinobi. Comme l’a dit Sazuka, cette forêt est dangereuse dans un sens et il est facile de s’y perdre. Je vous recommanderais donc, de vous assurer d’avoir un plan B par équipe, mais aussi un autre moyen d’avertir l’ensemble que vous êtes en situation délicate. Ce n’est qu’une précaution d’urgence, mais je compte laisser à la discrétion de chaque trinôme l’élaboration du tout.

Allant point par point, il se chargeait de mentionner tous les éléments clés qui étaient importants.

-Je vous le dis d’avance, cette mission ne sera pas facile puisqu’à la base, ils ne veulent pas de notre aide. Si Sazuka et moi avons réussi à briser cette barrière, elle risque tout de même d’être présente pour vous tous simplement parce que nous sommes des étrangers. Je vais donc vous demander d’être excessivement attentif et de prendre le temps d’analyser les moindres choses qui pourraient nous permettre de les aider et de démarrer un genre de partenariat. Faites-vous confiance, mais surtout prenez le temps de les comprendre si jamais vous êtes en relation directe avec eux. Il n’y a rien de mieux qu’une discussion pour comprendre certains enjeux, qu’elle soit positive ou négative.

S’arrêtant brusquement, il avait presque terminé le message global qu’il voulait véhiculer.

-Vos équipes sont composées de diverses capacités et personnalités. Le succès de cette mission dépendra aussi de votre aptitude à travailler en équipe et à vous complémenter.

Souriant de manière accentuée pour la première fois depuis le début de son monologue, il comprenait maintenant comment se sentait Sazuka. En tant que Jonin, le fait de pouvoir mener les troupes était assez intéressant.

-Donc, évitez toutes erreurs critiques ou diplomatiques et assurez-vous d’être à l’écoute. Il n’y a rien de plus flou que l’endroit dans lequel nous allons, donc il faudra vous faire confiance. Le seul conseil que je peux vous donner est le suivant :

Évitez de trop suivre la brume.

Resongeant à ses paroles, Raizen et Sazuka avaient tout de même fait un travail adéquat dans un premier contact. Le second risquait d’être plus intense et important. Ceux-ci ne le réalisaient peut-être pas, mais chacune de leurs actions pouvait mettre fin à cette mission. Raizen l’avait véhiculé sans trop le faire, mais l’erreur était tout simplement... inadmissible.

-Des questions ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction

Projet Hayashi - Assemblée [Libre]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages :: Assemblée
Sauter vers: