Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

[MLB] Le cap de Kaminari [Nanjou Yuna, Sendai Anzu]


Dim 30 Sep 2018 - 2:29



Le cap de Kaminari

Mission de Rang B

Equipe Seishin


La sécurité du territoire, étendre l’influence du village, voilà quel était l’objectif des autorités de Kumo depuis maintenant de nombreux mois. Plusieurs opérations avaient déjà été montées dans cette optique et cette mission qui venait de m’être confiée n’en était que la continuité normale. Une nouvelle mission donc, pas ma première, pas ma dernière ; mais la première en revanche pour mon équipe ! Et comme je l’avais imaginé, cette mission avait pour principal objectif « l’exploration » et cartographie du nord de Kaminari. C’était un travail intéressant, autant pour moi que pour le complexe que je dirigeais.

Ainsi, missive entre les mains ; j’avais donné rendez-vous à Anzu et Yuna à l’Arche grise pour le lendemain matin. Partir de bonne heure me semblait être la meilleure idée étant donné de la distance qui nous séparait du lieu qui accueillerait, à terme, l’antenne que nous devions mettre sur pied. Identifier le terrain, trouver le bon endroit, le mettre en fonction et le sécuriser tout en analysant les possibles ressources qu’on pourrait y trouver… J’étais impatiente d’y être et de voir cette partie du pays de la foudre de mes propres yeux. Mais en attendant, une longue journée jusqu’à notre départ se profilait devant moi.

Enfin, cette journée toucha plus rapidement que je l’avais imaginé à sa fin et la nuit fut assez paisible. Réveillée aux premières lueurs du soleil et une fois préparée, je me rendis aux portes de Kumo là où devaient m’attendre mes deux Kunoichi. L’avantage qu’elles vivent ensemble –et peu importait la raioson- était que j’étais sûre qu’elles soient là en même temps, et possiblement pas trop en retard. Je me demandais d’ailleurs comme se déroulait leur cohabitation, car il ne m’avait pas échappé que les deux jeunes femmes avaient un caractère assez différent, tout de même. Sous un ciel plutôt gris, j’arrivais alors aux portes.

Les deux jeunes femmes m’attendaient, déjà. C’était très positif.

-Salut Anzu, salut Yuna ! Vous êtes prêtes pour le départ ? Nous nous rendons dans le nord du pays, pour une mission de rang B ! Leur souris-je. Bien sûr, comme je n’étais pas une mauvaise senseï, je venais de leur tendre l’ordre de mission, afin qu’elles y jettent un œil. Oui, j’aurais peut-être pu leur communiquer ces informations la veille… Mais… J’avais voulu les laisser un gamberger sur les raisons qui me poussaient à les faire venir aux portes, si tôt. Et à vrai dire, cela me semblait assez évident ! Anticiper était une qualité, j’espérais qu’elles l’avaient, l’une comme l’autre.

Puis je me mis en route…



_________________

Sazuka [Sazuka] n.p - n-f : Nom propre désignant l'histoire des premières fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1578-ikeda-sazuka#9641 http://www.ascentofshinobi.com/t3235-suzuri-akina#24157

Dim 30 Sep 2018 - 23:58
Bien évidemment ... depuis que Sazuka a appris que Yuna hébergeait chez elle ... elle ne cessait de faire des allusions comme quoi elles étaient en couple et ce genre de chose ... tss ... elle, en couple, la personne la plus asociale de Kumo, la brute épaisse qui n'a jamais réussi à se socialiser correctement ... la petite brune qui "triche" malgré les preuves que fournissent les succès - ou semi-succès - des missions qu'elle a eu ... elle soupirait, avant de se préparer après avoir prévenu/réveillé Yuna. Ce coup-ci, elle prévoyait beaucoup plus de chose que prévu, l'Ikeda souhaitait qu'elles aient de l'initiative, donc elle commence à remplir dans un gros sac pas mal de chose ... notamment de quoi survivre à la cuisine de Sazuka. Non pas qu'elle avait une dent contre les fruits et légumes mais ... il fallait prévoir de la viande aussi. Bien évidemment, elle prévoyait d'autre chose quand même ... de quoi faire un camping en vérité, mais aussi quelques outils en plus au cas où il y aura des affrontements et qu'elles en auraient recours.

Elle arrive donc, chargée comme une mule, mais se déplaçant normalement. Rendez-vous devant l'arche grise, la première fois où l'équipe s'est rassemblée pour sa formation. Ainsi, elles allaient faire leur première mission en équipe ... Yuna doit certainement se montrer enthousiasme ... Anzu essaye de rester sérieuse, même si elle trépignait elle aussi intérieurement, il fallait bien faire en sorte d'équilibrer la balance entre la gaminerie de Yuna et l’asociabilité d'Anzu, heureusement que Sazuka est là pour vérifier que cet équilibre est toujours présent ... Enfin, les voici sous le portail, comme convenu, Sazuka les attendait, une missive à la main, leur annonçant qu'elles vont faire une mission rang B.

- Tu vois, je te l'ai dis qu'elle était rang B.

Elle est la première à lire cette missive ... explorer le nord de Kaminari no Kuni, intéressant. Il est vrai qu'elle se demande bien ce qui se trouve au bout de cette pointe ... sans doute des villages côtiers, spécialisés dans la pêche, mais peut-être sera-t-elle surprise, peut-être qu'il y aura autre chose que juste un village de pêcheur.

- La pointe de Kaminari no Kuni ... c'est vrai qu'on n'a pas beaucoup d'informations là-bas.

Elle tendait le parchemin à Yuna pour qu'elle le lise, puis réarrange l'énorme sac sur son dos pour éviter qu'il se mette à tomber.

HRP:
 

_________________
Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine

Mer 3 Oct 2018 - 14:10
Au final, la cohabitation avec Anzu se passait assez bien et même si depuis lors, elle n’avait pas encore eu de nouvelles de son père, Yuna ne se sentait pas trop triste. Elle était persuadée d’avoir fait le bon choix et c’est donc avec une certaine excitation qu’elle accueillit la nouvelle du rendez-vous avec Sazuka le lendemain à l’aube. Durant une bonne partie de la soirée, la petite blonde n’avait pas arrêté de bassiner son équipière sur l’éventuelle mission qui leur serait confiée. Si pour Anzu, il était évident qu’il s’agirait d’une mission de rang B, l’adolescente était plus pessimiste et voyait plus une rang C pour commencer. Après tout, elles n’avaient pas vraiment d’expérience en équipe et cela semblait plus sûr d’agir de la sorte. Avant de dormir, elle fit son sac comme sa colocataire, préparant l’indispensable à une mission pouvant les tenir éloignées de Kumo pendant un certain temps. Il était primordial de ne rien oublier et c’est donc avec une certaine réflexion qu’elle embarqua le strict nécessaire pour cuisiner ce qu’elles chasseraient, soit une petite casserole pour faire mijoter de la viande et des végétaux. En cas de souci, Yuna prit également quelques pilules de soldat, car on ne savait jamais ce qui pouvait arriver. Finalement, elle s’endormit assez rapidement, comme si l’excitation de ce rendez-vous l’avait totalement épuisé.

En tout cas, Yuna dormait tellement bien qu’au final, ce fut Anzu qui dût la réveiller. Prise dans son sommeil, la petite blonde attrapa même son équipière comme si elle était une grosse peluche. Un coup sur le crâne la rappela à l’ordre et la réveilla définitivement. S’habillant rapidement, toute excitée, l’adolescente finit par courir vers le lieu de rendez-vous, s’arrêtant régulièrement pour attendre la brune qui ne semblait pas plus pressée que ça. Sazuka arriva peu de temps après les deux genins et les salua.

« Coucou Sazuka !!! Prête de prête !!!! J’ai trop hâte !!! C’est quoi la mission ? La première mission de l’équipe Seishin, on devra fêter ça à notre retour !!! »

En expliquant qu’il s’agissait d’une mission de rang B, la chef de l’équipe transmit les ordres de mission à Anzu qui se mit à les lire, faisant remarquer qu’elle avait eu raison la veille. En effet, elle avait deviné juste mais bon, il n’y avait pas de quoi en faire tout un plat. C’était certainement un coup de chance. A son tour, la petite blonde lut le document qui spécifiait l’exploration que l’équipe devrait réaliser. Cela promettait d’être amusant et avec un peu de chance, cette mission pourrait apporter énormément au village.

« Une exploration ! Ca va être chouette ! On va découvrir des nouvelles choses ! »

Sans doute devant la désinvolture de Yuna et l’impassibilité d’Anzu, Sazuka fit une autre annonce choquante.

« Oh, et lorsque nous aurons achevé cette mission, vous serez chuunin. Sans vouloir vous mettre la pression. »

A cette annonce, les yeux de l’adolescente s’illuminèrent comme des lanternes. Si elle passait chuunin, son importance au sein du village grandirait et peut-être que ça lui offrirait plus de visibilité pour faciliter l’intégration de son clan dans Kumo. En tout cas, c’était tout positif et ses deux équipières pouvaient certainement remarquer les trémoussements de la jeune fille qui tel un volcan, n’allait pas tarder à exploser. D’un coup, elle leva les bras au ciel un hurlant de joie.

« Yeaaaaah !!!! On va être Chuunin !!!! Tu as entendu Anzu ? On va réussir cette mission coûte que coûte Sazuka !!! En avant toute, on n’a pas de temps à perdre !!! »

Sans perdre une seconde, Yuna se mit en route pour la pointe de Kaminari no Kuni. Elles auraient certainement l’occasion de discuter de tout cela en chemin et par conséquent, il était important de s’y rendre le plus vite possible pour passer autant de temps qu’il était permis sur place. Souriante et pétillante, la petite blonde était sur un petit nuage. Elle alla même jusqu’à chantonner tranquillement sur le chemin.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2879-nanjou-yuna-prete-au-service-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t2942-nanjou-yuna-recueil-de-chansons#21802

Sam 6 Oct 2018 - 20:20



Etendre le contrôle de Kumo sur Kaminari… Je ne savais pas vraiment si c’était l’idée du siècle mais elle avait le mérite de faire bouger les choses et d’une certaine façon d’améliorer la sécurité des habitants de Kaminari. Nous rendre au nord du pay pour y établir une antenne, cartographier la zone et repérer d’éventuelles ressources me semblait donc être un travail assez louable et pour lequel mon équipe était assez indiquée. D’ailleurs, l’enthousiasme de mes « élèves », resté intact, semblait toujours autant me motiver.

-Oui. Gardes bien cette motivation pour la suite Yuna. Effectivement, on n’a pas beaucoup d’informations sur cette région de Kaminari. Mais, le pays est assez calme ces derniers temps… On ne devrait pas rencontrer trop de problème. Répondis-je ensuite à Anzu. Nous allons rejoindre le convoi à mi-chemin et nous nous rendrons ensuite au cap. Evidemment, nous n’allions mettre sur pied une antenne sans avoir un minimum de matériel. Bien que le reste de ce matériel serait trouvable sur place.

Ainsi nous nous mimes en route jusqu’à notre prochain, un village où nous attendaient chariots et ouvriers. Pour dire à quel point la sécurité du pays avait été renforcées ; le convoi nous avait précédé. La diminution de présence criminelle était elle la conséquence de la force dissuasive que représentait Kumo ? Ou alors nos projets passés avaient-ils porté leurs fruits et aidé à la stabilisation du pays ? Les raisons étaient sans doute multiples. Mais toujours était-il que notre marche jusqu’au village « parking ».

Plusieurs heures, la demi-journée même pour nous rendre jusque là. Et, sur place, comme prévu, nous attendaient notre matériel et les quelques ouvriers qui nous aideraient. Qui n’étaient en fait que deux… Je comprenais mieux pourquoi « Kumo » voulait que nous impliquions des locaux dans la construction de cet avant-poste. M’approchant du groupe, accompagné des deux Kunoichi ; je leur adressai la parole :

-A deux vous êtes sûrs que vous ne pourrez pas établir l’antenne ?
-Euh, ben m’dames ; non. Ce serait bien trop long, compliqué, et dangereux.

Je soupirais l’espace d’une seconde et leur adressai un sourire compatissant. Evidemment… Nous n’allions pas les mettre en danger…

-Bien, Yuna, Anzu ; demain, après que nous ayons monté notre campement… Nous irons recruter des ouvriers. Et j’avais dans l’idée de donner plus de responsabilités à ces potentiels ouvriers ; peut-être seraient-il enclin à devenir… Kumojin ?




_________________

Sazuka [Sazuka] n.p - n-f : Nom propre désignant l'histoire des premières fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1578-ikeda-sazuka#9641 http://www.ascentofshinobi.com/t3235-suzuri-akina#24157

Mer 10 Oct 2018 - 19:35
Anzu réfléchit, la pointe de Kaminari no Kuni ... cela pouvait être un point stratégique intéressant, surtout si Kumo souhaite développer un peu sa puissance navale ou juste créé une compagnie maritime. Elle a déjà ressorti tout les avantages géographique, pouvoir ouvrir une branche en plus dans l'armement ou dans le commerce, voire les deux, l'un n'empêche pas l'autre, et puis, en cas de conflit, cette pointe ne pourra pas servir de faille pour pénétrer sur le territoire de la foudre avec la même fulgurance que Yuna vient de lui crier dans l'oreille ou la déconcentration d'Anzu en entendant qu'elle allait devenir ... Chunin ? Anzu met de côté les bénéfices de la mission d'exploration pour regarder Sazuka : elle ? Avoir un grade en plus ? Anzu avait un respect absolu pour les personnes de grades supérieurs, mais là ... en obtenir un ... la brune ne s'y attendait pas. Certes, elle savait qu'elle finirait par devenir Chunin, mais aussi vite ? Elle n'en croit pas ses oreilles ... enfin, Anzu reprend son calme, bien qu'elle ait du mal à s'imaginer devenir membre de la force principale de Kaminari no Kuni, elle est en mission, les questionnements, ce sera de retour de mission.

- Chunin ...

Cela va accélérer l'envie d'Anzu de devenir moins renfermée sur elle-même, donc prochainement, ça va être au professeur Yuna de lui faire un cours lorsqu'elles auront fait leur camp. Elle espère juste que Sazuka ne se moquera pas d'elle. Déjà qu'elle la nargue après lui avoir dit qu'elle héberge Yuna à cause de son père ... et sans doute qu'elle va la narguer encore plus après les questions assez osées qu'elle a posé lors de son entrainement avec elle ... enfin, Anzu sait à force que c'est l'humour de Sazuka et qu'elle ne pense pas réellement ça ... quoique ... Bref, les filles se dirigent vers le village de départ, là où attend normalement les ouvriers qui les accompagnent. Mais sur place, elle voit qu'ils sont au nombre incroyable de deux, il n'y avait qu'eux de disponible ? Sans doute trouveront-elles des ouvriers dans des villages sur la route, voire même sur place, mais au moins, ce sera plus facile à protéger ça, deux personnes, le temps de faire le campement.

- Aucun problème.

Elle se demandait quand même, comment construisent-ils leur antenne ? Est-ce qu'il faut des prérequis ? Elle l'ignore, mais sans doute iront-ils leur expliqué comment ça marche une fois sur place aux autres ouvriers. Elle inspecte les véhicules, observant s'il n'y a pas de traces de sabotage ou d'usure, puis passe aux outils. Tout à l'air en règle, hormis le nombre d'ouvriers, mais ce n'est qu'un problème facile à régler ... enfin, facile, ça dépends qui devra s'occuper de parler aux personnes sur place. Enfin, elle profite que Yuna s'approche d'elle, probablement a-t-elle eu la même idée qu'elle et inspecte l'autre véhicule, ou alors elle cherchait quelque chose à faire.

- Tu en penses quoi toi de ta prochaine promotion ?

Elle est curieuse de comprendre un peu mieux le ressenti de Yuna quand à sa future promotion, elle allait être avec "les grands" et elle aura une preuve que son clan peut s'adapter à Kumo, en plus de potentiellement en devenir la représentante dans le village des nuages.

_________________
Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine

Jeu 1 Nov 2018 - 15:22
S’il fallait garder sa motivation intacte, c’était bien sur Yuna qu’il fallait compter car rien ne viendrait ébranler sa bonne humeur et son envie de faire de son mieux pour le village. L’idée qu’elle serait bientôt chunin était déjà une nouvelle à digérer mais bon, la petite blonde y voyait surtout un moyen de permettre à son clan de s’intégrer un peu plus au sein du village et rien que pour ça, sa motivation à réussir cette mission ne fit que croitre exponentiellement. Le petit groupe de kunoichis rejoignit le village où les attendaient les ouvriers chargés de la construction de l’antenne mais bon, vu leur nombre, cela risquait d’être particulièrement compliqué. D’ailleurs Sazuka leur demanda ouvertement si cette quantité de main d’œuvre suffirait et ce n’était clairement pas le cas vu leurs dires. Il ne fallut pas longtemps pour que la chef de l’équipe Seishin ne prenne la décision d’ouvrir le recrutement dès le lendemain afin de garantir le succès de la mission.

« Pas de problème, je suis certaine qu’ils seront ravis d’aider si ça peut leur permettre d’être en sécurité ! Il suffit de les convaincre ! Je suis toute motivée !!!! Je ne sais même pas si j’arriverai à dormir … Mais bon, ça ne se fait pas d’aller voir les gens à cette heure-ci … Aaaah !!! Je suis toute excitée !!!! »

Comme d’habitude, la petite blonde était un moulin à paroles et elle ne cachait pas trop ses émotions ou même ses pensées. A ce niveau, on pouvait dire qu’elle était assez basique et c’était un peu ce qui faisait d’elle une fille facile à vivre ou en tout cas, pas trop compliquée. En tout cas, le campement fut assez vite monté et alors que l’adolescente chantonnait doucement en terminant de monter sa tente, Anzu vint la trouver afin de voir avec elle ce que cette promotion lui faisait ressentir. Immédiatement, un immense sourire apparût sur le visage de Yuna qui prit les mains de la brune dans les siennes.

« C’est génial !!!! Ca montre bien que le village nous fait confiance ! Je sais que mon père sera fou de rage mais pour moi, ça montre juste que j’ai eu raison de m’investir pour protéger tout le monde. Une fois chunin, on pourra encore faire plus pour le village et peut-être même faire des missions importantes pour le bien-être des villageois ! En plus, on gagnera plus ! »

Ponctuant cette dernière phrase par un petit coup d’épaule amicale, la petite blonde affichait un large sourire à l’idée d’être finalement utile au village. En plus, avec un peu plus d’argent, peut-être qu’elle n’aurait plus à embêter Anzu ou mieux, elles pourraient emménager dans un appartement où elles auraient chacune leur chambre qui sait. Après tout, c’était chouette d’avoir une colocataire, surtout comme Anzu qu’elle aimait taquiner sur tout. Quoi qu’il en soit, il était temps d’aller dormir et histoire de rebondir sur les allusions de Sazuka sur leur cohabitation, Yuna ne manqua pas l’occasion de lancer une petite blague à son équipière.

« Tu veux venir dormir dans ma tente ? Comme ça, on pourra parler toute la nuit, ou autre … »

Rigolant de sa propre remarque, la petite blonde était de très bonne humeur malgré les difficultés rencontrées lors de leur mission. En même temps, elle savait très bien que recruter des ouvriers ne serait pas très difficile, surtout par trois jeunes femmes assez séduisantes pour obtenir quelques faveurs. Laissant le soin à Anzu de voir si elle voulait ou non partager sa tente, l’adolescente finit par s’endormir après quelques heures de réflexion.

Au petit matin, la petite troupe était sur le pied de guerre et Yuna se mit directement en route pour recruter des ouvriers afin de construire l’antenne. C’est donc non loin de la place du petit village que la blondinette commença son recrutement. Elle se mit à frapper aux portes afin d’exposer la situation, espérant bien que plusieurs personnes viendraient les aider. La première porte s’ouvrit sur une vieille femme qui presque aussitôt, la referma sur le nez de la jeune fille. Cela commençait plutôt mal mais bon, elle ne comptait pas se désespérer pour autant et continua ses visites.

« Bonjour Monsieur ! Je suis du village de Kumo et nous venons pour construire une antenne près d’ici afin de garantir au mieux la sécurité de Kaminari no Kuni. Nous avons déjà amené le matériel mais il nous faudrait de la main d’œuvre supplémentaire afin d’y arriver. Pourriez-vous nous aider ? Même quelques heures, ça nous serait déjà très précieux. »

Arborant un gentil sourire et un visage d’ange, la petite blonde fit assez bonne impression sur pas mal de monde et en seulement deux heures, elle était parvenue à recruter une dizaine d’ouvriers. Bien sûr, ils ne comptaient pas tous rester le temps complet de la construction, mais c’était déjà pas mal. Avec des bras en plus, les choses seraient certainement plus simples. La bonne humeur de Yuna semblait presque contagieu et c’est donc en souriant et assez inconscient des efforts à faire que les hommes se retrouvèrent au point de rendez-vous. De son côté, l’adolescente retrouva Sazuka et Anzu, souriant à son équipière en lui retournant finalement sa question de la veille, d’une façon peut-être un peu différente.

« Maintenant que tu vas être chunin, tu vas devoir diriger des genins … Il te faudra sourire un peu plus, tu y arriveras ? Tu peux essayer maintenant en parlant à ses hommes. Le tout est d’afficher une bonne humeur et ça met directement les gens à l’aise. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2879-nanjou-yuna-prete-au-service-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t2942-nanjou-yuna-recueil-de-chansons#21802

Ven 2 Nov 2018 - 2:16



Tout semblait donc se dérouler pour le mieux. Le campement fut dressé en un temps record et nous pûmes nous reposer avant de nous remettre au travail. J’avais pour ma part passé une partie de la soirée penchée sur les différents plans de « l’antenne » que nous et surtout nos futurs ouvriers allaient bâtir. Ces plans me rappelaient un peu ceux que j’avais emmenés avec moi lors de ma Mission au pays de l’eau. Sauf que, ceux-ci allaient voir le jour bien rapidement que les autres. Je n’oubliais pas de prendre ma gélule avant de dormir, et… me couchai.

Le lendemain matin, mon réveil fut très matinal, comme bien souvent. Je pu d’ailleurs profiter du calme ambiant ainsi que de la douceur du matin en tout quiétude ; tout au moins jusqu’à ce que mes deux énergumènes d’élèves ne se lèvent. Un rapide déjeuner plutôt silencieux ; et nous nous mîmes à l’œuvre. La deuxième étape de cette mission pouvait commencer : recruter des ouvriers. J’avais laissé Anzu et Yuna gérer de leur côté tandis que j’allais du mien. Je m’étais rendue à l’hôtel de ville, enfin… ce qui servait de lieu de rassemblement officiel et exposai le projet au dirigeant des lieux.

-Et donc, tous ceux qui accepteront de participer à la construction de l’antenne seront, s’ils le souhaitent considérés comme Kumojin.
-Et pas payés ?
-Si, bien sûr. Rigolais-je.
-D’accord, je vais faire passer le message et je vous envoie ceux que cela intéresse.
-Parfait. Nous quitterons le village peu après midi.

Je fis signe à l’officiel du village, et repartis pour notre campement, y attendant tranquillement le retour des deux futures chuunin. Je ne doutais pas un instant qu’elles eussent trouvé des volontaires ; et d’ailleurs après une, ou deux heures ; je les vis revenir avec quelques gaillards à leurs côtés. L’heure du départ approchait, j’espérais vraiment voir d’autres potentiels ouvriers. Après tout l’offre était plutôt alléchante, être rémunéré et être reconnu comme Kumojin, n’était pas donné à tout le monde. Fournir cet effort pour le village valait une reconnaissance à la hauteur. Finalement ; le groupe d’ouvriers, étoffés de nouveaux arrivants dont quelques femmes, me sembla suffisant.

Je m’avançais alors devant eux…

-Bonjour à toutes et à tous. Comme vous le savez, Kumo prévoit de construire une antenne au cap de Kaminari, plus au nord. Si vous êtes venus, c’est que vous vous engagez à travailler sur le chantier, contre rémunération et une reconnaissance « Kumojin ». Y a-t-il des questions ?
-Euh oui ! Moi ! Dit un jeune homme en levant une main qui dépassait de l’ensemble du groupe. Elle va servir à quoi cette antenne ?
-Ah… Eh bien, elle servira à surveiller le rivage, à mener des études sur la flore et la faune locale, et aussi à donner du travail à certains d’entre vous, car nous aurons besoin à terme de personnes pour maintenir l’antenne en état, et la protéger.

J’observais alors l’assemblée, attendant une éventuelle nouvelle question. Après celle-ci, nous partirions pour rejoindre le cap.



_________________

Sazuka [Sazuka] n.p - n-f : Nom propre désignant l'histoire des premières fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1578-ikeda-sazuka#9641 http://www.ascentofshinobi.com/t3235-suzuri-akina#24157

Lun 5 Nov 2018 - 0:57
Trouver des gens hein ... chose peu aisé pour Anzu, mais ça tombe bien, elle a sa professeur en relations humaines qui est à ses côtés, et justement, elle pourra peut-être lui donner des conseils en plus en la voyant en application ... d'ailleurs, la Sendai est intéressée à ce que veut faire Yuna une fois Chunin et comment elle le vit. Elle lui répondit qu'elle est heureuse que le village lui fait confiance et que son père doit certainement être furieux contre elle. C'est vrai que la brune a croisé la blonde se faire expulser dehors lorsqu'il a appris que sa fille a rejoint une équipe de kumojins dont elle fait partis d'ailleurs. Elle lui souriait assez timidement, il fallait pas s'attendre à un gros sourire venant d'elle. Anzu est contente pour la blonde, après tout, c'est son but dans le village que son clan soit reconnu. Avec ce nouveau grade, elle a une plus importante image de son clan que son père qui reste enfermé dans sa maison.

- Je suis contente pour toi, ton clan va peut-être pouvoir devenir un clan kumojin officiel à force. C'est déjà bien parti avec cette promotion, mais il ne faudra pas que tu te reposes sur tes lauriers.

Elle lui tapote l'épaule avant d'hausser un sourcil en entendant une question assez ... étrange. Elle lui demande si elle veut qu'elle dorme dans la même ... tente ? Anzu la regarde, elle et Yuna, sous le même tissus, dans le même futon ... aurait-elle peur de dormir en pleine nature et elle a besoin d'un peu de réconfort pendant la nuit ? Mais elle comprend qu'il s'agit de la même plaisanterie que Sazuka, elle ne va pas s'y mettre aussi ! Anzu commence à avoir du recul quand au blague, mais puisqu'elle a trop entendu celle-ci ... autant retourner la blague contre leur envoyeur.

- Pas de soucis, il faudra que tu continues de me donner des cours de toute manière. Ne t'inquiètes pas, ça ne me dérange pas de partager le même futon que le tien, je prend peu de place tu verras.

C'est donc le lendemain après avoir partagé le futon avec Yuna, s'être fait serrer comme une peluche, puis la réveiller à coup de poing sur la tête que les deux filles se préparent à allez engager des ouvriers. Bien entendu, Yuna n'a aucun mal à se faire des nouveaux ouvriers grâce à son charme naturelle et sa bouille angélique ... pour Anzu, c'est plus dur, mais elle observe Yuna, la regarde à l’œil sur comment elle arrive à avoir tout ces hommes dans la poche. Elle soupire, ce ne sera pas elle qui arrivera à les séduire ... mais Yuna arrive et, comme d'habitude, la pousse à essayer. Anzu cligne des yeux ... parler à des inconnus ? Là ? Tout de suite ? La Sendai pâlit à vue d'oeil lorsque Yuna lui demande d'aller voir les autres ... sans elle en plus ?

- Bon ...

Elle souffle un bon coup, va voir à son tour le groupe d'hommes, un peu ... dans l'embarras. Anzu se retenait de se montrer désagréable, mais lorsqu'elle se trouve devant eux ... qu'elle sent tous ses regards se poser sur elle ... elle panique, littéralement. Cela ne se voyait pas, mais ça devenait un vrai cohue dans sa tête. Elle perd presque ses moyens alors que, de l'extérieur, elle a juste l'air de les fixer avec une neutralité absolue sur son visage, voire même un air dépité en fait.

- Euh ... ça vous intéresserait de travailler pour de l'argent ... et une citoyenneté pour le village de Kumo ? On ... a besoin d'aide pour ... construire une antenne ...

Les hommes sont assez choqués en la regardant, Anzu n'arrive pas à trouver les mots exacts en fait ... pauvre Sendai, dans quel fourré Yuna l'a envoyé ? Elle ... est entièrement rouge d'un coup, elle fait de son mieux pour ne pas se montrer violente mais ... qu'est-ce qu'elle doit faire ? Qu'est-ce qu'elle peut faire ? Est-ce qu'elle a réussi ou pas ? De quoi elle a l'air ? Est-ce que les navets vont coûté moins cher ici qu'au village ? Elle ne sait plus du tout où se mettre, mais les villageois se regardent entre eux pour discuter un peu, puis la fixent tous.

- On va venir vous aider, vu les efforts que tu as fais pour venir nous voir ... on se sent mal de refuser une telle offre.

Les futurs ouvriers vont donc rejoindre les autres, passant à côté d'Anzu qui, une fois que tout ce monde est partis rejoindre les volontaires, se cache le visage dans ses mains. Bon sang, elle n'est pas du tout prête à faire face à des inconnus ! Mais heureusement qu'ils ont trouvé ça ... mignon ? Adorable ? Ou juste ont-ils eu pitié d'elle. Dans tous les cas, la demoiselle ne sait plus où se mettre, elle a envie d'être toute seule, dans une ruelle, loin des regards ...

_________________
Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine

Jeu 8 Nov 2018 - 20:48



Maintenant que tout le monde était au clair ce que nous avions à faire au nord du pays, au dénommé « Cap de Kaminari » ; était venu le temps pour nous de lever le camp et rejoindre le futur chantier. Je ne savais pas combien de temps allait-il bien pouvoir répondre, mais je m’imaginais, compte des effectifs que nous avions réussi à réunir ici ; que cela ne devrait pas prendre plus d’une semaine. Et quand bien même cela prendrait-il plus ; nous autres, l’équipe Seishin, avions d’autres tâches à accomplir dans cette région du pays.

Ainsi nous quittâmes les abords du petit village où nous avions recruté d’enthousiastes ouvriers. Notre convoi était assez long, s’étalant sur une vingtaine de mètres. Les hommes, et quelques femmes ; marchaient autour des chariots. J’avais confié la mission au deux jeunes femmes de garder l’avant, alors que j’étais restée à l’arrière. Même si nous traversions des contrées familières et pacifiées depuis quelques temps ; nous n’étions pas pour autant à l’abri d’une attaque inconsciente de quelques bandits ayant vu en notre présence l’occasion de s’enrichir.

Finalement, nous arrivâmes, après deux bons jours de marche, à la pointe nord du pays ; sur les terres qui accueilleraient bientôt une structure de Kumo. Un relais de surveillance, une antenne scientifique… Alors que nous approchâmes de la rive, un promontoire un peu plus se dessinait ; une falaise abrupte surplombant la mer et les environs, offrant une vision périphérique sur des kilomètres à la ronde. L’endroit parfait, supposais-je. Je m’étais entretenue avec l’architecte à ce sujet ; l’un des deux hommes qui nous avaient attendu au village, plus tôt. Et selon lui, c’était effectivement le lieu idéal.

Après quelques heures nous y arrivâmes, enfin. On pouvait sentir l’air frais de la mer, et l’odeur saline qui se dégageait de cette partie de cette région. Chacun s’attelait à décharger les marchandises, d’autres à monter le camp qui rassemblait une pas loin d’une vingtaine de tentes. Quant à moi, j’avais rejoint mes genin…

-On va les laisser travailler, je leur ai dit d’utiliser un signal de détresse en cas de problème. Nous, nous allons partir en reconnaissance, et parcourir les plages voisines. Parce que c’était aussi pour ça que nous étions ici, trouver d’éventuelles plantes, ou animaux propres à cette région.



_________________

Sazuka [Sazuka] n.p - n-f : Nom propre désignant l'histoire des premières fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1578-ikeda-sazuka#9641 http://www.ascentofshinobi.com/t3235-suzuri-akina#24157

Sam 10 Nov 2018 - 21:52
Si finalement, Yuna et Anzu avaient partagé la même tente et le même futon, alors qu’à la base, la petite blonde ne disait cela que pour rigoler. Le lendemain fut assez productif et cela amusa énormément l’adolescente de voir son équipière paumer à parler avec des inconnus, comme si elle cherchait à cacher sa timidité derrière son masque d’indifférence. En tout cas, elle était finalement parvenue à obtenir un peu de renfort et lorsqu’elles rejoignirent Sazuka, elles purent être assez fières de ce qu’elles avaient accompli. Assez rapidement, le convoi se mit en route, sous la surveillance de l’équipe Seishin. Marchant à côté de son amie à l’avant du convoi, Yuna ne put s’empêcher de continuer leur discussion.

« Si tu parles à tes subalternes comme à ces hommes, tu vas avoir du mal. Tu ne crois pas ? Hahahahaha ! En tout cas, ça commence à payer ! Avant tu serais restée devant eux en les ignorant. En plus, tu imagines si tu te retrouves avec un genin super-timide qui ne parle pas ? Ca va être de longues soirées qui t’attendent lors des missions … Moi je pourrais pas … Un silence de mort, c’est le meilleur moyen pour mettre une ambiance morbide durant une mission délicate … »

Comme à son habitude, la petite blonde n’arrêtait pas de parler et de donner son avis sur tout. Finalement, le convoi arriva à destination et immédiatement, tout se mit en place pour que le campement soit monté et les marchandises déchargées. Yuna aida à la construction des tentes, histoire que cela aille le plus vite possible. Son enthousiasme et sa bonne humeur étaient communicatifs et les ouvriers semblaient assez joyeux à son contact. Il faut dire qu’entre les bêtises qu’elle sortait par moment et les petites blagues, l’adolescente s’attira assez vite la sympathie des villageois. Une fois tout en place, Sazuka vint rejoindre les deux genins et exposa la suite de leur mission.

« Oh la plage ! J’ai pas pris de maillot … après mes sous-vêtements sont assez jolis aussi … Pourquoi pas … Enfin bon, ça sera pour après la mission bien sûr ! »

Souriant comme une gamine qui venait de dire une bêtise et avait tenté de se rattraper dans l’instant, la petite blonde demanda à leur chef comment elles allaient se répartir.

« On part chacune de notre côté ou on fait deux groupes ? Et au niveau des plantes, on doit prélever des échantillons ? Pour les animaux, on doit les capturer aussi ? »

Il fallait admettre que Yuna était loin d’être une scientifique dans l’âme. Elle ne voyait donc pas trop l’intérêt dans le fait de trouver des plantes inconnues ou même des animaux. Mais bon, elle n’allait certainement pas discuter les ordres pour autant. D’un côté, elle espérait bien partir avec Anzu, histoire que ça soit elle qui gère ce genre de chose. Après tout, c’était elle l’intellectuelle des deux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2879-nanjou-yuna-prete-au-service-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t2942-nanjou-yuna-recueil-de-chansons#21802

Hier à 18:35
Après s'être mise dans un coin pour reprendre un peu ses esprits et son sérieux avant de revenir devant ses Senseïs - oui, Yuna est une sorte de Senseï pour elle -. L'heure du départ est venu, Yuna n'a même pas parlé à Sazuka - et encore heureux - de leur nuit dans le même futon. De toute manière, Anzu pensait, et pense encore, qu'elle a juste peur de se retrouver loin de son lit habituelle, loin de Kumo, donc c'était normal qu'elle vienne la réconforter dans son sommeil pour qu'elle puisse dormir en paix. Mais il ne s'est rien passé, les demoiselles ont juste discuté comme d'habitude, Anzu a eu quelques cours sur la socialisation, et elles ont dormi avec uniquement de l'amour platonique entre elles. D'ailleurs, c'est fou de se dire d'à quel point Yuna était plutôt confortable en vrai, mieux que le coussin qu'elle a amené en tout cas ... Bref, pendant qu'elles se dirigent avec les ouvriers vers la pointe de Kaminari no Kuni, la blonde lui fait part de son avis sur sa manière d'avoir agis avec ces ouvriers. Plutôt mitigé comme avis, cela voulait dire qu'elle devait encore travailler, mais que ce qu'elle a déjà fais porte déjà ses fruits.

- Merci Yuna, je suis sûre qu'avec tes leçons, j'arriverais à vaincre ma timidité.

Elle ne tente pas de sourire, c'est encore trop tôt, et Yuna risque de prendre son sourire carnassier et effrayant comme une manière de dissimuler le fait qu'elle ait mal pris une remarque de sa part. En tout cas, les voilà devant la plage, et tout de suite, Yuna dis ne pas avoir de maillot de bain. Mais elles ne sont pas là pour se baigner, elles sont là en mission. Ça ne l'étonne pas venant de la blonde d'avoir ce genre de remarque ... elle soupire en l'entendant, puis écoute Sazuka. Elles doivent trouver des échantillons n'est-ce pas ? Pour les animaux, ce n'est pas un problème pour Anzu qui peut les détecter, mais pour les plantes ... Elle s'y connait un peu en plante mais elle avoue ne pas avoir le même niveau de connaissance théorique que la médecin du groupe.

- Je peux éventuellement détecter s'il y a des animaux proches pendant que toi, Sazuka, tu peux allez chercher des échantillons de plantes vu que tu t'y connais mieux que moi. Je pourrais prendre Yuna avec moi pour qu'elle me protège pendant que je détecte les présences alentours.

Ses détections en effet peuvent se retourner contre elle vu qu'elle risque de se prendre un dégât venant d'une personne qui l'observait en cachette. Et puis, Yuna pourra ainsi montrer qu'elle est une bonne utilisatrice de son en plus d'une bonne combattante au corps-à-corps.

- Et promis Sazuka, je surveillerais Yuna pour qu'elle n'aille pas se baigner pendant la mission.

Et elle tente un clin d'oeil à Yuna ... même si son visage neutre ne va pas du tout avec cette action.

_________________
Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine

Hier à 19:36



Je ne prêtais pas vraiment d’attention aux discussions des deux jeunes femmes, pas qu’elles devaient être inintéressantes, mais plutôt parce qu’elles ne me concernaient pas. Non, ce qui m’intéressait pour l’heure était notre convoi, et ce qui nous entourait. Même si j’étais confiante quant à notre sécurité, il était impossible de tout prévoir. Tout pouvait arriver quand bien même nous prenions nos précautions. Alors que nous marchâmes jusqu’au lieu du chantier, les deux genin me firent part des leurs idées quant à notre mission d’exploration.

-Hum… A priori, on ne devrait être confrontées à aucun danger. Mais, je préférerais être sûre. Donc, Yuna tu viendras avec moi ; et Anzu avec un de mes clones. Et nous ne serons pas très éloignées les unes des autres, si jamais. Leur répondis-je. Ainsi j’avais tranché entre leurs deux propositions tout en m’assurant de la sécurité de chacune. Il fallait bien comprendre mon raisonnement : si jamais les deux jeunes femmes partaient ensemble et se retrouvaient dans une position délicate, je ne pourrais simplement pas le savoir. Là, avec un clone…

Ainsi, avant de continuer notre mission, nous aidâmes les ouvriers à décharger, une fois fini ; je donnai la direction du chantier à notre architecte.

-Voilà ; donc, Yuna nous allons parcourir la plage ; et Anzu, tu t’occuperas des terres. Leur dis-je en créant un clone qui rejoignit la brunette. Nous nous séparâmes donc, afin de réaliser les tâches que je venais de fixer à chacun. Après quelques minutes, accompagnée de la Nanjou, j’avais rejoint la plage. J’observais les alentours, c’était… relativement désert, en dehors d’habituelles mouettes virevoltant dans le ciel… On va commencer par ramasser quelques algues. Dis-je avec un sourire.




_________________

Sazuka [Sazuka] n.p - n-f : Nom propre désignant l'histoire des premières fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1578-ikeda-sazuka#9641 http://www.ascentofshinobi.com/t3235-suzuri-akina#24157

[MLB] Le cap de Kaminari [Nanjou Yuna, Sendai Anzu]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kaminari no Kuni, Pays de la Foudre
Sauter vers: