Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez | 

Pluie & Fer | Sendai Hyousuke


Lun 1 Oct 2018 - 18:29
Quelques heures venaient de s’écouler suite à leurs discussion pour le moins interessante au sein même du casino avec le prince de la Pluie. Musashi se retrouva finalement au côté de ce dénommé Hyousuke. Bien que tout deux avaient échangés quelque peu ils ne se connaissaient pas vraiment. Ce fut le samouraï qui prit contacte avec son désormais nouveau camarade.

Nagamasa Musashi. Je suis enchanté de me compter parmi les votre dans cette quête d’humanité et de liberté. J’imagine qu’en apprendre plus l’un sur l’autre pourrait être un bon début.

Le visage du rōnin se voulait chaleureux. Il respirait le bushido à plein poumons. Bienveillance se dessinait aisément sur son visage.

Si cela ne vous dérange pas camarade. J’aimerais en apprendre plus sur votre pays et plus précisément sa capitale. En tant que possible fer de lance et soutient vous comprendrez qu’il va de mon devoir d’en apprendre davantage.

La sincérité découlait de son visage, il prenait cette tache à coeur et cela se voyait facilement.

Vous maniez le katana ? C’est une arme et un art noble. Peut-être qu’un jour nous pourrions échanger quelques coups au travers d’un entraînement.

Un sourire malicieux anima désormais la face du samouraï. Combattre était sa vie. Il préférait clairement apprendre quelqu’un au travers de sa lame plutôt que de ses mots. Avec une épée on ne peut mentir ou tricher.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3997-vagabond http://www.ascentofshinobi.com/u726

Lun 1 Oct 2018 - 18:55


* * *

Le samouraï entame de bienvenues hostilités – une bouffée d'air frais après une ambiance hélas saturée. S'il n'avait pas pris l'initiative de venir me voir, j'aurais certainement fait la même chose. Car sa proposition d'aide au Prince est un geste que peu d'âmes pourraient être capables d'accomplir. D'aucuns préfèrent le confort de leur soyeux quotidien au danger d'un inconnu pourtant gratifiant. Mais encore faut-il le vouloir devenir meilleur. À quoi bon risquer l'échec lorsque les autres avancent sans nous ?

Vous avez fait une sacrée prestation, à l'intérieur.

Je m'incline à hauteur de buste, en hommage à son éducation du Fer.

Sendai Hyousuke. C'est un plaisir de rencontrer une personne si consciente du monde dans lequel elle évolue. Votre lame est la bienvenue – votre motivation sublime l'est tout autant. J'en profite pour rebondir sur ses mots. Et pour cause, là d'où je viens, d'aucuns préfèrent se contenter de ce qu'ils ont plutôt que de combattre l'adversité. En a résulté un pays où la sournoiserie n'a d'égal que sa pluie – terne et omniprésente. Tout est à sauver. Le peuple est exempt d'éducation digne, et le gouvernement en place est un piètre modèle. Je gage que nous aurons besoin davantage que de force pour inverser le cours du destin. Mais mon cœur est soulagé d'avoir un tel soutien à ses côtés.

J'époussette la surface d'un muret en pierres grossièrement taillées, et m'y assois. Le samouraï m'invite à croiser nos fers afin d'apprendre à nous connaître ; je médite brièvement sur la question puis acquiesce, certain de mon choix. Le premier combat d'une longue série d'escarmouches dans lesquelles je devrais me livrer corps et âme.

Nous pourrions organiser cela dès maintenant. Le Prince est toujours dans les parages, après tout – nous pourrions illustrer nos talents par un exemple concret. Mais si je n’ose ne serait-ce rêver de tenir tête à un samouraï sur son propre terrain de chasse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4163-termine-predefini-sendai-hyousuke http://www.ascentofshinobi.com/t2790-seichi http://www.ascentofshinobi.com/t4174-sendai-hyousuke#32130

Lun 1 Oct 2018 - 20:00
Ce Sendai était pour le moins surprenant. Musashi l’avait remarqué quand ce dernier avait prit la parole, à son tour, face au prince. Son vocabulaire était précis et travailler. Très éloigner de l’image des bandits et criminels foulant le sol de Murashigure. Un être qu’il ne connaissait pas pour le moment, il fera en sorte que cela change. Tout en humilité, il fit un léger signe de tête signifiant « non » qu’il fit suivre par un mouvement de buste à son tour, accompagnant cet acte emplit de politesse et de respect.

Je ne vois pas ce que vous voulez dire, c’est normal pour un homme de venir aider ceux qui n’ont pas cette chance, malheureusement. J’espère convenir à vos attentes mais je ne suis qu’un simple homme ce n’est donc pas la peine de m’encenser de la sorte, c’est un acte naturel après tout celui qui devrait être félicité c’est bel et bien vous. Vous qui malgré tout avait gardé ce lien avec votre pays et vos confrères. Cela dit la situation semble un peu plus compliqué que je n’aurais pu le penser. Ce n’est pas grave. Bien au contraire.

Son sourire chaleureux ne l’avait pas quitté. Son existence venait prendre vie au sein même du bushido. Paroles et actes se voulaient remplit de ces vertus sempiternel. Le rōnin prit place face à son camarade du jour.

Dès maintenant ? Bien. Cela permettra de nous juger même si je ne doute pas que vous m’êtes supérieur. Cela dit, comme toujours, j’émets une condition. Ne vous retenez pas car je ne le ferais pas. Prenons place.

Alliant les actes aux mots, le samouraï recula quelque peu afin de prendre place sur ce terrain vague. Un petit vent froid prit place tout autour d’eux, d’un coup. Musashi libera une infime partie de son chakra dans l’air. Sa soif de sang était palpable alors que lui était calme à l’image d’un chérubin. Son sourire était toujours présent. Un contraste pour le moins surprenant. Posant sa main sur le fourreau de sa lame, il était prêt. À son hôte de démarrer les hostilités.

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3997-vagabond http://www.ascentofshinobi.com/u726

Lun 1 Oct 2018 - 20:57


* * *

Une présence oppressante s'abat violemment sur le champ de bataille. Du chakra. Du chakra Fûton. Émanant implacablement du samouraï stoïque, telles les vagues d'un océan tempétueux. Comment faire pour y résister, sinon en serrant les dents ? Je dégaine ma lame, l'empoigne à deux mains, salue mon adversaire de la pointe de celle-ci.

Je ne retiendrai pas mes coups, alors.

Je n'ai ni l'accélération d'un samouraï, ni la puissance de frappe d'un maître des explosions, mais qui serais-je pour décevoir celui-ci qui me tend la main ? Ce sera en tant qu'épéiste que je sortirai de cette escarmouche les pieds bien au sol, quitte à me relever après une violente déculottée. Mais je ne peux connaître mon futur sans avoir tenté ma chance. Il me faut serrer le poing et avancer – et ce malgré l'aura de pesanteur.

J'arrive.

Je fonce vers mon adversaire d'un pas décidé. D'un pas en avant, puis d'une fente éclair, je lâche mon arme en pleine amorce de frappe pour le surprendre ; puis façonne une lame dorée, éthérée, faite de néant sinon de chakra pur, depuis le creux de mes paumes. Orientant directement la pointe de ma nouvelle lame vers le buste du guerrier, je tente une estoc sans lui laisser la moindre fenêtre de réaction – mais change aussitôt de cible en sortant un as antique de ma manche, abandonnant son foie pour sa gorge.

Spoiler:
 


Dernière édition par Sendai Hyousuke le Dim 14 Oct 2018 - 16:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4163-termine-predefini-sendai-hyousuke http://www.ascentofshinobi.com/t2790-seichi http://www.ascentofshinobi.com/t4174-sendai-hyousuke#32130

Lun 1 Oct 2018 - 22:21
La proposition est accepter. C’est toujours avec ce même sourire que le rōnin attend son camarade. Sans un mot il dégaina légèrement sa lame pour contrer l’offensive de son camarade laissant une partie du katana encore dans son fourreau.

La lame vint retomber à l’aide de son propre poids au fond de son fourreau. Hyousuke en profita pour frapper avec une certaine perfidie. Le combat sera interessant. La lame vint frôler sa joue faisait apparaitre un filet de sang suite au pas de côté qu’il venait de réaliser.

Il va falloir y aller plus durement. À mon tour j’imagine.

Les deux hommes étaient proche suite à l’offensive de son compagnon. D’une main ferme il dégaina sa lame. Dans un même mouvement cette dernière vint s’abattre avec violence contre Hyousuke. Le but de sa manoeuvre ? Le sectionner en deux, horizontalement, au niveau de l’abdomen. Successivement, il remonta verticalement sa lame afin de libérer une lame de vent pour le sectionner en quatre morceaux distinct.

Il ne jouait jamais quand il s’agissait d’entraînement. Il y allait toujours à fond malgré ce sourire aimable et chaleureux.

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3997-vagabond http://www.ascentofshinobi.com/u726

Lun 1 Oct 2018 - 22:50


* * *

Et à la fin de l'envoi, je touche. Lacérant la joue du samouraï, acculé par la perfidie de mon assaut. Hélas, ça n'est pas suffisant – et Musashi compte bien me l'expliquer par le langage du sabre. Dégainant son katana d’une main, il m'assaillit d'un coup dévastateur.

Horizontalement.

Sans prendre de gants.

Je place ma lame de chakra pur en avant, malgré moi, essayant de parer la toute-vitesse de sa frappe, mais une chose est sûre : ça ne suffira pas. Je dois encaisser ce coup. Et les nombreux autres qui viendront à la chaîne. Mais pour cela...

Le coup touche.

Une onde traverse mon arme.


J'expulse brusquement du chakra pur de mon corps. Une couche d'énergie épouse mes formes pour ne faire qu'un avec moi. La lame de vent me frappe de plein fouet, arrachant horizontalement ma carapace malgré une nette diminution de la puissance de l'assaut – son chakra dispersé par le mien. Une seconde frappe arrive – une seconde lame de vent. Par chance, elle ne profite pas de la faille béante de mon armure, mais me heurte à la verticale. Je recule de deux bons mètres sous la puissance dévastatrice de l'enchainement. Les plaies de ma protection se résorbent... doucement.

Vous n'y êtes pas allé de main morte...

J'empoigne mon arme à deux mains, prêt à repartir à l'assaut. Mais avant ça, une question me brûle langue. Quelque chose qui titille mon âme d'épéiste.

Car la rapidité de son esquive était exemplaire.

Un instant, je vous prie. Ma frappe. Comment avez-vous fait pour l'esquiver ? Je n'ai jamais vu quelqu'un se mouvoir aussi rapidement, avec si peu de temps de réaction.

En attendant sa réponse, à trois mètres de Musashi, j'attends.

Spoiler:
 


Dernière édition par Sendai Hyousuke le Dim 14 Oct 2018 - 16:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4163-termine-predefini-sendai-hyousuke http://www.ascentofshinobi.com/t2790-seichi http://www.ascentofshinobi.com/t4174-sendai-hyousuke#32130

Mar 2 Oct 2018 - 0:21
Son enchaînement d’action avait fait mouche. Ou plutôt avait suffisamment marquer son collègue pour lui faire comprendre qu’il était vraisemblablement un bon élément pour la reconquête d’Ame. N’attendant pas la fin du combat, sa lame vint se reposer au fond de son fourreau. Tout les deux le savaient, il n’avait pas frapper au même endroit exprès afin d’eviter un possible bain de sang. Inutile d’en rajouter.

Je t’ai prévenu. Cependant tu te débrouille bien. Surtout avec cette lame éthérée, j’ai été quelque peu surpris, je te le confesse.

D’un simple signe de main il lui fit comprendre qu’il n’y avait plus de raison de continuer.

Tu veux en savoir plus sur l’art ancestrale du pas de côté ? Pour me faire pardonner pour les minimes blessures je veux bien te l’apprendre si tu veux.

Alliant la parole au acte, Musashi réitéra son pas de côté vif et rapide pour que son camarade puisse en apprendre davantage et tenter à son tour.

A ton tour maintenant. Bien entendu tu peux bouger de la façon que tu veux afin de t’adapté à la situation.

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3997-vagabond http://www.ascentofshinobi.com/u726

Mar 2 Oct 2018 - 15:38


* * *

Un simple pas sur le côté. Est-ce là le seul secret qui se cache derrière la vitesse phénoménale du samouraï, sinon un gouffre béant de niveau nous séparant ? Je gage qu'il y a autre chose. Une méthode cachée. Une technique transmise de génération en génération. Une épreuve justifiant le fait que Musashi est capable d'un tel mouvement, alors que mes jambes peinent si lourdement à avancer. Mais s'il s'en est rien...

Pouvez-vous ressayer une nouvelle fois ?

Avant la pratique règne la théorie. Je dois inspecter ses moindres faits et gestes afin de décortiquer chaque micro-mouvement élémentaire. Le samouraï s'anime ; je suis son pas de danse du regard, envoûté par la facilité d'exécution du geste.

Enfin, le résultat tombe : du chakra est à l’œuvre.

Je pense avoir saisi l'astuce.

Un Sendai n'a aucun mal à contrôler son système chakratique afin d'accoucher de merveilles tangibles. Ainsi, je malaxe l'énergie que me confie ma marque d'Ancien pour la diriger vers mes jambes – et en particulier, mes mollets. À terme, je pourrais déclencher cet automatisme sur commande. Mais pour l'instant, il me faut étudier proprement.

Attention...

Je bondis brusquement sur le côté. Mais l'amorce est bien trop longue.

Spoiler:
 


Dernière édition par Sendai Hyousuke le Dim 14 Oct 2018 - 16:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4163-termine-predefini-sendai-hyousuke http://www.ascentofshinobi.com/t2790-seichi http://www.ascentofshinobi.com/t4174-sendai-hyousuke#32130

Mar 2 Oct 2018 - 16:41
Suite à la demande de son camarade Musashi executa une seconde fois le geste. Calmement, il se plaça face à son élève du jour. Il libera une quantité de chakra assez importante. Puis, il canalisa ce même chakra dans l’ensembles de ses muscles inferieurs. Quadriceps, Ischio-jambiers, mollet, pieds. Ses deux jambes était remplit de chakra. Il plia ses genoux assez lentement pour que le geste s’inscrit dans la memoire de Hyousuke. Une fois ses ischio parallèle au sol, en position de squat, Musashi, d’un puissant appuis sur le sol de déplaça très rapidement sur une courte distance. Le pas de côté. Il réitéra le même mouvement cependant la fin de l´execution était differente. Le mouvement de hanche. Il venait de lui montrer deux façon d’esquiver. Il y avait bien entendu des dizaines de façon de le faire.

Voila deux façons possible. À ton tour.

Musashi posa son regard sur l’ensemble des mouvements de l’Ancien. Il avait compris l’idée generale mais il restait beaucoup de point noir a travailler. En premier lui, il devait être à la fois vif et souple, comme un chat.

Recommence. Essaye d’être plus vif dans tes mouvements. Execute le mouvement au ralentis histoire de bien comprendre la mechanique derriere. Inspire toi du chat qui se dandine et bondit dans un seul mouvement pour s’attaquer à ça cible.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3997-vagabond http://www.ascentofshinobi.com/u726

Mar 2 Oct 2018 - 16:57


* * *

Vif comme un chat. Bondir, pour mieux frapper. Souplesse. Vitesse.

Mon esprit discerne clairement les rouages de ce mécanisme grandiose, mais le corps ne suit pas. Du moins – il ne suit pas encore. Il me faut m'entrainer davantage, chaque jour, afin d'éduquer mes muscles à cette prouesse physique. Ce sera un cap. Et sans l'avoir dépassé, je suis contraint d'encaisser toutes les attaques de mes confrères épéistes.

Hélas, même le chakra pur a ses limites.

J'ai bien compris le procédé. Il me faut maintenant trouver le bon timing.

Malaxer son chakra. Le distribuer équitablement. Doper ses muscles d'une énergie splendide afin de surpasser la rigidité du corps humain. Et se lancer.

J'essaie encore.

Pas assez rapide.

Et encore.

Davantage de chakra dans la voûte plantaire.

Et encore...

* * *

Je pose un genou à terre.

Ces pas de danse m'ont épuisé. J'ai l'impression de ne pas avoir touché le sol une seule fois, mais d'y être pourtant greffé par soucis de pesanteur. Le samouraï observe mes progrès, stoïque ; je relève la tête vers lui pour cueillir le fruit de son observation.

Dites-moi tout. Qu'ai-je encore à améliorer ?

Mais avant une éventuelle autre série, il faudra que je reprenne mon souffle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4163-termine-predefini-sendai-hyousuke http://www.ascentofshinobi.com/t2790-seichi http://www.ascentofshinobi.com/t4174-sendai-hyousuke#32130

Mar 2 Oct 2018 - 17:39
Musashi étudie avec une grande attention les tentatives d’esquives de son allié de toujours. Une fois, deux fois, trois fois. Un nombre incalculable de tentatives se solvant toutes par un échec. Loin d’être cuisant cela dit. Répéter et enchainer l’esquive lui permettait de se rapprocher de plus en plus de la perfection. Musashi avait mis le doigt sur le problème. L’un était important tandis que l’autre était plus ou moins optionnel. Il attendit que son camarade s’épuise et ploie le genoux pour venir lui expliquer la cause de ces échecs.

Je sais ce qui ne va pas. Il y a deux raisons. La première qui est la moins portante est ta condition physique. Il va falloir entrainer ton corps plus durement, tu manques encore de réflexes. La seconde, le réel point noir se place dans ton utilisation du chakra. Le tiens semble different de ceux que j’ai pu côtoyer par le passé. Plus... Pur. Sans aucun doute, tu devrais malaxé ton chakra et infuser tes jambes à tel points qu’elles doivent être à la limite de l’implosion. Se servir de son chakra comme d’un anabolisant musculaire, telle est la clef.

Il accompagna ses dires d’une dernière démonstration. Histoire de finir en apothéose cet entrainement. Cette fois-ci, il décida de bondir à l’image d’un chat chassant les mulots. Généralement, il suffit d’imiter le comportement animal pour pouvoir bénéficier des meilleurs exemples. Son esquive ne se nommait pas Neko pour rien. En ayant vu ces précédente tentatives, il savait qu’il réussirait bientôt. Il était tout proche de la réussite.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3997-vagabond http://www.ascentofshinobi.com/u726

Jeu 4 Oct 2018 - 10:18


* * *

Merci, mon ami. J'espère pouvoir vous rendre la pareille un jour.

J'ai maintenant toutes les clés en main afin de maîtriser ce pas sur le côté – bien plus complexe qu'il n'y parait aux premiers bords, et pourtant relativement simple lorsqu'on décortique le geste en de nombreuses étapes élémentaires. Il suffit de s'entraîner. Encore, et encore. Jusqu'à ce que le tout soit d'une simplicité déconcertante, jusqu'à ce que le corps ait décidé d'accepter la chose comme une évidence. À l'instar d'un bambin qui se met à marcher debout, moi, je vais devoir insuffler mes jambes de chakra et ainsi bondir – et ce sans même y penser. Mais ça ne viendra pas en claquant des doigts. Et cinq maigres minutes ne suffiront pas à assimiler cette prouesse physique technique. Il va me falloir étudier davantage le mouvement, quotidiennement, chaque matin et soir, obligeant mon cerveau à réviser le pas pendant ses rêves, et mon corps à créer de nouveaux liens chakratiques entre mon cœur et le bout de mes orteils, plus puissants, plus performants. Et enfin, je pourrais suivre la cadence du bienveillant samouraï.

Puissiez-vous passer une bonne journée, Nagamasa Musashi. Nos chemins se croiseront assurément de nouveau. Jusque-là : portez vous bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4163-termine-predefini-sendai-hyousuke http://www.ascentofshinobi.com/t2790-seichi http://www.ascentofshinobi.com/t4174-sendai-hyousuke#32130

Pluie & Fer | Sendai Hyousuke

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Souvenirs et correspondances :: Flashbacks
Sauter vers: