Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez | 

Modus operandi | PV. Aburame Kagami


Jeu 4 Oct 2018 - 10:03


* * *

De tous les tentacules de Seichi, c'est l'Aburame que j'ai le plus de mal à comprendre. Et pour cause, les scènes dans lesquelles j'ai vu évoluer son personnage ne le mettent, hélas, pas en valeur. Trop impulsif. Trop aveugle. Trop fidèle à son Prince. Non pas que ce soit un défaut en soi, non – mais l’extrémisme, même s'il part d'une bonne intention, n'est jamais une bonne chose. Mais où placer le juste point d'équilibre, alors ?

Ainsi, j'ai invité @Aburame Kagami dans ce bar en ébullition quasi permanente, incognito. Aujourd'hui, nous serons d'humbles loubards aux jambes fatiguées, requérant une chope ou deux afin de se requinquer d'un trajet fastidieux. Et mon katana en évidence, posé sur le bois miteux d'une table en coin de salle, dissuadera les piliers de bar d'approcher.

Je promène mon regard aux alentours : toujours aucune nouvelle de mon compagnon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4163-termine-predefini-sendai-hyousuke http://www.ascentofshinobi.com/t2790-seichi http://www.ascentofshinobi.com/t4174-sendai-hyousuke#32130

Jeu 4 Oct 2018 - 17:53







L a pluie | Collectif | Seichi



L’Aburame réfléchissait encore à ce qu’il venait de se passer. Il avait faillit tuer un ennemi de sang-froid. Ce n’était pas du tout son genre. Il n’était pas comme ça. Depuis la capture d’Haiko, un truc ne tournait pas rond dans sa tête. Mais bon, Kagami avait été invité dans un bar par un nouveau membre de l’organisation, une des personnes qui avaient assisté à la furie de l’Aburame. Il voulait le voir… Il était une des personnes qui avaient choisis de protéger le prince. Ils devraient apprendre à se connaître.

" Bonjour... "



Kagami se plaça à côté de son nouveau compagnon… Il commanda des boissons… La moindre des choses pour un ancien. Même si Kagami était beaucoup plus jeune que Hyousuke. Et puis d’un coup, il se souvint de ce qu’il avait fait à Deku… Ce n’était pas lui… Ce n’était pas possible. Kagami repensa aussi à Haiko… Que dirait-il ? Surement de protéger le prince au péril de sa vie…. Mais tout en gardant une part d’humanité. Aburame Kagami….

Regardant son compagnon dans les yeux…


" Je suis vraiment désolé... La première fois que tu m'a vu... Je n'étais vraiment pas sous mon meilleur jour. Mais tu sais. Je viens de perdre un compagnon. Un ami très cher, et je me suis promis de ne plus laisser personne mourir. D'ailleur vous avez le même don. Sendai... "



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ven 5 Oct 2018 - 15:27


* * *

Enfin, mon compagnon pénètre la taverne sordide, croisant aussitôt mon regard au travers de la salle. Je lui fais signe d'approcher ; il rejoint ma hauteur et s’assoit à notre table, avant de héler le serveur pour commander de fins breuvages. Car même s'il pleut constamment ici bas, rien n'empêche nos gorges de s'assécher. Surtout lorsque l'on est susceptible de discuter jusqu'à l'aube. Le propriétaire s'approche d'un pas nonchalant, la gueule frappée de lassitude, basse, morne, relâchée.

Et ce s'ra ?
Ce que vous arrivez à produire dans la région.

C'est-à-dire pas grand chose, je le crains. Je laisse toutefois mon frère de campagne décider pour lui-même.

J'vous sers ça de suite.

Puis, il s'en va – rejoignant son comptoir et l'arrière-salle juxtaposée. Passant sa tête dans l’embrasure de la porte des coulisses, il semble échange quelques mots avec son équipe, avant de regagner son poste et ainsi servir des clients déjà bien trop ivres.

Je secoue subrepticement la tête ; reporte mon attention sur l'Aburame. Après tout, je ne suis pas là pour écrire une biographie sur l'humble tavernier, mais bel et bien pour apprendre à connaître mon allié. Ce serait une insulte de l'ignorer après invitation.

Ne t'inquiète pas, je t'excuse, dis-je d'un léger rictus. Si je suis bien placé pour dire cela... Ce n’était sûrement qu’une mauvaise première impression – bénigne. Je ne t’aurais pas invité sinon. Au moins, ta loyauté à l'égard du Prince et de ses idéaux est sans faille.

Le tavernier revient avec son attirail de parfait serveur. Torchon, plateau et alcools : voilà qu'il installe nos boissons sur la table sans grande précaution, nous dévisageant de haut dans la foulée. Je fais mine de l'ignorer et trempe mes lèvres dans ma demi-pinte de bière, mousseuse à souhait. Reste à savoir si elle est empoisonnée.

J'ai eu vent du cas de Haiko, oui... C'est dommage. J'aurais tant appris de lui. Mais nous ne pouvons pas réécrire l'Histoire. Le seul atout à jouer, hélas, est de mener notre projet à bien afin de peser sur la balance de la politique internationale. Peut-être qu'un jour nous pourrions leur céder un prisonnier Kirijin contre la liberté de Saturne.

Je passe mon index sur le contour de ma choppe afin d'occuper mes mains.

Il faut cependant que tu gardes espoir, mon frère. Haiko n'est pas mort. Du moins, nous n'avons pas eu la confirmation. Mais tant que subsiste en vos cœurs l'écho de ses souvenirs, le Sendai demeurera immortel. Restons optimistes... et l'avenir nous sourira.

J'offre un sourire sincère à mon compagnon d'idéal. Un authentique vecteur de changement, certes empreinte d'une naïveté inhérente à sa jeunesse, mais qui accomplira toutefois de grands desseins. Il suffira simplement de canaliser sa voix intérieure – et l’influence du Prince jouera un rôle conséquent dans cette entreprise.

Est-ce la première fois que le deuil t'accable autant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4163-termine-predefini-sendai-hyousuke http://www.ascentofshinobi.com/t2790-seichi http://www.ascentofshinobi.com/t4174-sendai-hyousuke#32130

Lun 8 Oct 2018 - 8:02







L a pluie | Collectif | Seichi



Il avait raison… Il fallait que je garde confiance en moi… Peut-être qu’un jour… Grâce à nos efforts, nous pourrons revoir Saturne. Prenant la boisson qui lui avait été servi, l’Aburame espérait cependant qu’il n’y avait pas d’alcool dans sa pinte. Il était mineur… Ayant le courage de boire, il se rendit compte qu’il n’y avait pas du tout d’alcool dans cette boisson. Chaude… Elle réchauffait le coeur… On en avait bien besoin à Ame. Pour tenir le coup, avec tout ce qu’il s’y passe. En ces temps sombres, Ame avait bien besoin d’homme comme lui, ce Hyousouke, d’homme comme Kagami ou encore comme Yukio, des gens avec le coeurs sur la main. Toujours présents pour aider et pour soutenir les autres.

Depuis ce temps, Seichi avait bien grandit, le nombre de membre le rejoignant était tout bonnement extraordinaire. Ils allaient bientôt atteindre leur but. Reconquérir Ame no Kuni. En faire un endroit où les habitants se sentiront en sécurité, ils pourront avoir une vie normale. Sans avoir la crainte de mourir chaque jour. Voilà le véritable pays de la pluie. Celui auquel tous les membres de l’organisation aspirait.


Pluie.
Ténèbres.
Froid.


Regardant son compagnon dans les yeux… Sans s’en rendre compte, le jeune Sendai venait de toucher un point sensible du passé de l’Aburame. Mais il ne pouvait pas le savoir. Tous ses souvenirs qui ressurgissent d’un coup…. Ce passé qu’il avait vécu. Il ne pouvait pas continuer d’ignorer tout ça. C’était grâce à ce passé qu’il est devenu l’homme qu’il est aujourd’hui. C’est grâce à ce passé qu’il à pu rejoindre Seichi. Alors ignorer tout ça.

" Oui... Je suis né à Ame No Kuni, tout comme toi ou le Prince. Contrairement à certain membre de notre organisation, je sais vraiment ce qu'il s'y passe. Mon père était le garde du corps personnel du seigneur originel d'Ame. Oui, je parle bien du père de notre chef. Mais le jour de la révolte... Mon père est mort en essayant de le protéger. Ma mère aussi. "


Après lui avoir parlé de chose aussi sérieuse, Kagami prit la choppe à deux main et commença à boire. Il ne pouvait pas continuer de ruminer son passé tout le temps. Il devait passer à autre chose. Il ne pouvait pas se permettre de laisser ses sentiments le dominer...


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lun 8 Oct 2018 - 18:25


* * *

Y a-t-il davantage à expliquer ? Son propre père servait intimement celui de Jupiter. Et une génération plus tard, en proie à l’ironie intemporelle de la vie, l’Aburame jure une nouvelle fois fidélité au prince légitime de la Pluie. En connaissant ce contexte, je peux comprendre les agissements de mon camarade. Sans accepter son zèle en l’état. Mais je suis rassuré de voir que sa fidélité aveugle ne vient pas d’un trou qu’il a besoin de combler – mais d’un serment qui circule dans ses veines depuis la mort de son parent.

Connais-tu le Prince depuis tes plus jeunes années ? Je t'avoue ne connaître que très peu de lui. Je n'ai pas grandi à Murashigure, mais dans la campagne du pays, et ma famille ne s'est jamais intéressée au jeu du pouvoir. Ce n'est qu'une fois mon âge de raison acquis que j'ai pu contempler de mes propres yeux la déchéance d'Ame no Kuni.

Je porte une énième fois ma chope à mes lèvres. Même si je mets un point d'honneur à ne pas boire pendant le service, s'il en est, l'alcool demeure un moyen efficace de lâcher du lest entre deux visions d'effroi. Il doit même couler davantage que la pluie, par ici.

Dis-moi une chose. Que comptes-tu faire une fois la couronne reprise ? Conçois-tu ton destin aux côtés du Prince ? Pour ma part, je gage qu'il sera temps pour moi d’œuvrer ailleurs. Le monde regorge hélas de maux à panser. Mais qui sait – Seichi pourrait être capable répandre également son influence salutaire aux quatre coins de Yuukan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4163-termine-predefini-sendai-hyousuke http://www.ascentofshinobi.com/t2790-seichi http://www.ascentofshinobi.com/t4174-sendai-hyousuke#32130

Jeu 11 Oct 2018 - 13:35






MODUS OPERANDI - AME - 202



F eat Sendai Hyousouke

L’Aburame était soulagé… Soulagé d’avoir enfin pu parler de ce qu’il avait sur le coeur à quelqu’un. Hyousouke, un homme avec le coeur sur la main… Il ira loin… Quoiqu’il décide de faire, il réussira. Il ressemble beaucoup à Haiko d’un certain point de vue… Pas que sur ce pouvoir des anciens… Sendai. Mais aussi sur le plan psychologique… Le seul souhait que Haiko à en ce moment… C’est qu’on assure la protection du prince… Qu’on réussisse à atteindre notre but, qu’on libère Ame No Kuni de ses chaînes qui le tiennent prisonnier. Concernant la question que son nouvel aimi venait de lui poser… Il en avait déjà la réponse… Une fois leur but atteint…

" Pour tout te dire... Une fois que notre but auras-été atteint... Je partirais œuvrer pour mon clan. Le clan Aburame... Je veux le rassembler sous une même bannière. Mais je resterais quand même un membre de Seichi. A chaque que le prince aura besoin de moi, j'accourais. "


C’était surement la meilleure solution… Kagami ne pouvait pas décider de quitter définitivement Seichi… Jamais il ne pourra s’y résoudre, il n’y arrivera pas… Il ne peut pas. Mais c’était une grande qualité pour le shinobi de la pluie… Sa fidélité, une chose qu’il ne pourrait jamais perdre. Souriant et prenant une nouvelle gorgée de sa boisson… Kagami posa la question.


" Et toi ? Quel sera ta quête une fois celle-ci de terminer ? "


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sam 20 Oct 2018 - 20:18


* * *

Je ne connais pas grand chose sur ton clan, si ce ne sont les grandes lignes. Mais sache que tout fils, ou frère, ressent cette même affection pour ses proches. Moi-même, j'aspire à rencontrer les miens afin d'en comprendre davantage sur ce qui nous unit.

Kagami est une bonne personne, c'est certain. Il aurait sans doute abandonné les siens au profit de puissance – ou aurait eu son peuple en vu pour justement en gagner davantage. Mais non. Seul l’amour l’anime – ce sentiment implacable qu'est de vouloir s’entourer de ses proches, et de se servir de cet entourage comme d’un puissant moteur afin de transcender les affres de la vie. Y a-t-il un but plus noble que cela ?

Nous pourrions peut-être faire un bout de chemin ensemble, dis-je d'un sourire sincère, contrastant nettement avec mon flegme naturel. Je gage qu'il y a des Anciens aux quatre coins de Yuukan. Et je serais honoré voir s'accomplir la réunification de ton peuple.

Je lève ma chope vers mon collègue, mon allié, mon ami. Avec ce maigre recul, je suis content d'avoir invité l'Aburame dans cette taverne de fortune. J'ai fort appris sur sa personne. Nul doute que je serais resté sur de faux a priori sinon.

Si tu as besoin d'aide, n'hésite pas : je te tends ma main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4163-termine-predefini-sendai-hyousuke http://www.ascentofshinobi.com/t2790-seichi http://www.ascentofshinobi.com/t4174-sendai-hyousuke#32130

Modus operandi | PV. Aburame Kagami

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Ame no Kuni, Pays de la Pluie :: Murashigure
Sauter vers: