Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

[C/OFFICIELLE/KIRI] Sanction légitime

Aller à la page : 1, 2  Suivant

[C/OFFICIELLE/KIRI] Sanction légitime Empty
Mar 9 Oct 2018 - 14:02
Context a écrit:
Sous l’ère de Hakyo Hyôsa, il y a eu des actions qui n’ont pas été sanctionné en temps et en heure. Reprenant les dossiers, la Godaime vient de décider de l’arrestation de Kuronoshi Arima à cause de ses actions allant à l’encontre de la brume. En effet, lors d’une tentative d’évasion à la prison, le jeune homme s’est permis d’arrêter un petit brigand sans aucune capacité shinobi en lui coupant les deux jambes. Un acte que la Mizukage ne cautionne pas alors qu’il était aisé de l’arrêter. De ce fait, vous êtes missionnés en tant que policier ou candidat d’une brigade pour interpeller le sanguin et le conduire dans les geôles de Kiri afin qu’il purge une peine à la hauteur de ses actes. De surcroît, avec l'attaque de Kiri par un grouposcule et l'intervention de Katsuko du côté ennemi laisse imaginer un acte de traîtrise de la part du genin ayant ramené la demoiselle dans le village...

* Enquêter sur Kuronoshi Arima
* Localiser le genin
* L’interpeller et l’arrêter en le conduisant dans les geôles de Kiri
* Faire un rapport au Mizukage
* (facultatif) Mener l’interrogatoire


Il y avait des jours bénis par les kamis ou autres dieux inconnus parfois, et il fallait bien dire que c’était très agréable ! Ce jour-là était de ceux-là ! Une très bonne journée en perspective ! Généralement, lorsque l’on donnait une mission à Madoka, c’était des trucs complètement nuls ou vraiment limite à faire, mais là ! Ô joie ! Depuis qu’elle avait reçu la missive de la mission, qu’elle avait lue pour une fois, elle attendait ce jour avec une immense impatience en cochant chaque jour dans son calendrier. Elle s’était couchée très tôt, pour se lever aux aurores et être fin prête pour le moment juste. Bon, elle avait eu envie de procéder à la mission immédiatement sans attendre personne, mais voilà, elle allait être avec quelqu’un, qui ? Excellente question ! Peu importe !

Levée très tôt, il faisait encore nuit d’ailleurs, ce qui était très rare, l’adolescente se leva sans demander son reste. Elle habitait depuis quelques temps chez le chef de clan des Kaguya, et cela se passait plutôt bien, il fallait bien avouer. Elle commençait à s’habituer à avoir quelqu’un dans son environnement proche, en plus, il faisait le ménage, la cuisine, foncièrement utile. Elle passa comme une balle dans les couloirs afin de se laver, de se préparer au mieux, alors que la maison dormait profondément. Bon, il était trois heures du matin, d’accord, c’était un petit peu trop tôt pour le coup … quoi faire … Bon, Madoka vérifia son matériel trois fois de suite, et à chaque fois le même résultat, il ne manquait rien du tout. C’était un petit peu comme hier au final, vu qu’elle avait déjà planifier tout cela. Il était tellement tôt, qu’elle se rendormit sur le canapé pour trois bonnes heures sans vraiment s’en rendre compte, ce fut lorsqu’elle entendit du bruit dans le couloir qu’elle se réveilla en sursaut.

Datalia Madoka • « Je dors pas ! »


Madoka se releva à nouveau du canapé en trompe en prenant une pose dans le salon pour faire croire qu’elle ne faisait rien de spécial, mais la trace de bave et les cheveux en bataille ne trompaient guère, elle avait fait une très grosse sieste. En entendant Shyko farfouiller dans la cuisine, elle se dépêcha de le rejoindre pour manger un bout, elle avait faim du coup et comme il préparait des gâteaux très régulièrement. Avant que Shyko n’entra dans la salle de bain, elle s’y glissa alors de se refaire une beauté. Ce n’était pas du tout le genre, mais aujourd’hui était un moment spécial. Ce fut alors à une heure normale qu’elle sortit de la salle de bain, non sans avoir vérifier de nouveau son matériel pour le combat. Elle se dirigea alors vers le lieu de rendez-vous, une petite place dans le village, lieu usuel des rendez-vous pour le départ en mission. Elle attendit alors en faisant les cent pas, bien pressée de commencer cette traque ! Enfin quelque chose d’amusant !

Lorsque son acolyte du jour arriva, Madoka fut d’abord surprise, elle ne s’attendait pas du tout à lui pour ce type de missions. Elle se gratta la joue en le regardant s’approcher. Non en effet, ce n’était pas une erreur, c’était bien lui. Elle croisa ses bras derrière sa tête en expliquant directement ce qu’elle savait sur lui. Si jamais les raisons, elle se fichait pas mal, mais traquer une proie pour la tuer, ça, c’était intéressant. Comment cela il fallait essayer de le capturer ? Nan nan, la blanchette ne se rappelait pas du tout de ça !

Datalia Madoka • « Je connais la cible, C’est une ninja confirmé de Kiri. Je saurais retrouver son chakra, alors s’il est à porter de mes capacités de détection, je pourrais rapidement le trouver. Il est possible qu’il se cache, mais je doute qu’il ait assez d’amis pour fuir la ville. Il est accusé d’être un traitre, et un meurtrier. Alors s’il résiste, il faudra se méfier, car il utilise le vent et le sang, donc ne te fais pas blesser, sinon cela se retournera contre toi. Il sait se battre au corps à corps comme à distance, mais l’avoir ne sera pas trop difficile. »


Madoka avait ses raisons pour le tuer, le faire prisonnier ne l’intéressait pas du tout. Elle ne s’était pas levée si tôt pour cela !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5036-medecin-itinerant-fiche-finie#39461

[C/OFFICIELLE/KIRI] Sanction légitime Empty
Mer 10 Oct 2018 - 16:12
Ce jour était enfin arrivé, ma première mission sur le terrain depuis 4 longue années... Je préparé mon matériel, Kunaï, fil de métal, shuriken, parchemin explosif... Un package de base de shinobi, du matériel dont je ne m'étais pas servi depuis des années, mais que j'avais pris soin de remettre a neuf. Je regarder un de mes kunaï... Je le reconnaissais, celui-la, qu’étais un cadeau que m'avais fait Yusuke, je le reconnaissait a son inscription sur la lame...

" Brotherhood "

Ce modèle était unique, son inscription était faite main par un forgeron qui en avais conçu uniquement deux... Yusuke avait le second, ce kunaï était la marque de notre fraternité, cette arme était la pour nous rappeler notre volonté d'être prêt a tout pour défendre notre village, ce volonté d'être prêt a mourir les un pour les autres. A cette époque nous étions frères d'arme... Ce monde me semblait tellement avoir changer. Yusuke avait tenu son serment jusqu’à la fin... Et je ferais honneur a ce serment. Il était mort dans l'honneur pour sa cause, après avoir tout tenté pour sauvé Tenzö... Peut-être était-ce aussi la raison qui m'avait poussé a avoir tenter l'impossible pour lui, pour ne pas que le sacrifice de mon meilleur ami ait été vint. Je vivrais et me battrais pour nous deux, et sur l'honneur de clan, j'accomplirais ma mission, tout comme tu avait accompli la tienne mon ami.

Je me rendais sur le lieu de rendez-vous une bonne demi-heure a l'avance, j'étais prêt. Qu'importe le force de l'individue que nous avions de arrêté, je n'échouerais pas. Je ne savais pas encore qui serait ma partenaire pour cette mission, mais qu'importe, cette première mission serait une réussite quoi qu'il advienne.

C'est alors que sans réellement m'en douté, c'est la petite blanchette qui venait me rejoindre. A ce moment la, je me doutais qu'elle ne pencherait pas vraiment pour une capture, mais nous verrions ça en temps et en heure. Elle me faisait un peu de topo, alors que pour moi la direction devenais simple:

- Voici ce que je te propose, tu va essayer de la localisé , je m'éloignerais dans le but de lui tendre un piège qui nous donnera l'avantage. Le but était de la neutralisé sans subir de blessure, le but n'est pas de charger tête baisser, je compte sur toi. Je me déplacerais a une distance de deux cent mètre exactement, nous communiqueront par radio. Je te laisse ouvrir la marche, lorsque tu l'aura localisé tu me le dira, et tu tachera de l’amener vers moi.


J’espérais que Madoka ne ferais pas de vague et suivrais mes instructions, je n'étais peut-être qu'un génin, mais cela était loin d'être mon coup d'essai.

- Je voudrais savoir ce que tu sais de lui exactement, si il a des habitude particulière, un endroit ou nous aurions plus de chance de le localisé. Et le plus important... Je veux connaitre son point le plus faible.

Si ce Génin avait un point faible, je pourrais retourner ça contre lui afin d'obtenir toute les informations qu'il pourrait détenir... Peut-être encore mieux, une liste de ses coéquipiers, le but était de tous les avoirs, pas question de faire des actes non calculé.

_________________
[C/OFFICIELLE/KIRI] Sanction légitime 1539565629-signraitongiftest
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[C/OFFICIELLE/KIRI] Sanction légitime Empty
Jeu 11 Oct 2018 - 18:36
Une fois que vous êtes réunis tous les deux, après avoir partager les informations sur Arima, membre du clan Shimazu, anciennement Genin de Kiri avant cet incident, vous avez plusieurs choix qui s'offrent à vous.

Le premier d'entre eux et le plus rapide serait de vous aventurez en dehors de Kiri, c'est un genin, il n'a pas pu allé loin après tout dans Hi no Kuni. Peut-être que certaines places connues par Madoka serait des refuges parfait pour le Genin sanguin et les détections de Madoka pourraient permettre d'avoir une vision plus précise.

Le deuxième serait de fouiller son appartement pour avoir des informations sur où il serait allé, il habitait dans un appartement miteux, donc ce n'est pas l'endroit le plus sécurisé et le plus apte à posséder des cachettes secrètes.

Enfin, le troisième, c'est d'aller voir l'armurerie, Arima possède une lame, sûrement a-t-il fait une dernière visite avant de partir de Kiri. Peut-être trouverez-vous des témoins là-bas pour s'avoir où se trouve l'ex genin de Kiri.

Dans tous les cas, ce choix vous revient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[C/OFFICIELLE/KIRI] Sanction légitime Empty
Ven 12 Oct 2018 - 10:27
Madoka écouta alors la tactique que proposait Shintaro, c'était sans doute pas mal comme idée. Cela permettait d'assaillir la cible de deux côtés à la fois, ce qui était évidemment une excellente idée. Il était très difficile alors de pouvoir se défendre d'une manière adéquate. Cependant, elle espérait bien pouvoir exterminer son ancien acolyte seule et sans aide. L'un comme l'autre se connaissait, il n'y aurait pas tellement de surprise, mais cela faisait un moment qu'il ne s'était vu. L'adolescente avait de nouveaux jouets à sa disposition, peut-être que lui aussi ? Elle l'espérait bien, que la chasse soit distrayante, mais quelqu'un allait mourir aujourd'hui, c'était une assurance. Elle pensait bien connaître Arima, Madoka ne l'avait jamais vu comme un traître ou même imaginer. Ce n'était pas crédible du tout, sans doute avait-il été trompé par sa propre incrédulité. De toute manière la déesse avait parlé et désignée sa proie, et la blanchette se ferait un plaisir de le faire. C'était cruel, c'était dur, mais c'était ainsi qu'allait la vie. Un jour prochain, elle se doutait que les autorités ne pourraient plus fermer les yeux sur ses frasques et ses coups dans le dos. Elle allait être traquée et tuer par ses anciens compagnons de lutte, c'était bien ainsi que l'on en parlait n'est-ce pas ? Elle ne désirait pas que cela n'arrive tout de suite évidemment.

Datalia Madoka • « Hmmm.... Oui si tu veux, mais c'est un homme hein... Enfin, je dis ça, vu comment il va finir, ce n'est pas important. »


S'exclama alors Madoka en haussant un peu les épaules. Elle sortit alors une radio qu'elle glissa autour de sa tête et dans son oreille histoire d'entendre évidemment.

Datalia Madoka • « On va passer directement à l'armurerie, on doit savoir par où s'est-il enfui. Il sait qu'il est traqué, il a même de l'avance. Il doit avoir des difficultés pour fuir le pays, alors il doit se cacher pas très loin en essayant de trouver un navire qui l'accepte. »


C'était ce que l'adolescente aurait fait d'elle-même dans ce cas-là sans doute. Arima était quelqu'un de faible, mais sans doute sur le désespoir saurait lui donner un peu d'ailes. Elle en faisait presque une affaire personnelle, mais elle verrait bien selon les circonstances ce qu'elle ferait exactement. C'était son agent K après tout, mais son organisation n'avait pas tellement grandi ou vécue depuis leur première rencontre. Arima savait également qu'elle avait tué des pauvres types pour récupérer un hangar, c'était des méchants de toute façon. Cependant, qui irait l'écouter une fois son corps en pièce ?

Datalia Madoka • « Il se bat au corps à corps et un peu à distance, mais il n'a guère de subtilité. Il ne résistera pas à mon genjutsu, ni à mes sceaux de fuinjutsu. J'aurais sans doute pu l'abattre seule, et j'avoue être surprise que les autorités n'ont pas mis quelqu'un pour me surveiller. Cela va être amusant... »


Finit par dire Madoka, apparemment très confiante pour ce combat, même si Arima avait pu croiser d'autres pauvres âmes dans la tourmente, mais de celles capables de se défendre ? Elle avait hâte, c'était une chasse, un moyen d'aiguiser son art et de passer ses nerfs. La jeune fille aux longs cheveux d'argent fut surprise tout de même d'entendre qu'Arima avait tranché les jambes d'un type comme ça. Cela ne lui ressemblait pas tellement, c'était plus son genre, mais elle savait être discrète. Ainsi, il avait une part d'ombre, intéressant. Elle se trouvait avec un Kaguya, alors elle pouvait imaginer plus ou moins la manière de se battre de Shintaro. Maintenant, direction l’armurerie, il y allait bien avoir quelqu’un qui aurait des informations à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5036-medecin-itinerant-fiche-finie#39461

[C/OFFICIELLE/KIRI] Sanction légitime Empty
Lun 15 Oct 2018 - 1:23
Madoka m'expliquais qu'a ses yeux le plus simple était de passer directement a l’armurerie.... Cela semblait logique pour deux raison, la première était qu'il avait certainement besoin d'équipement afin d'organisé sa fuite, la deuxième et qu'il n'avais pas d'autre moyen de se procuré ce matériel. C'est un shinobi qui se sais traqué, nul doute qu'il sais qu'il est une cible a abattre, il chercherais a fuir en se cachant non loin des navires... Cela ne semblait pas stupide, du moins cela laisser envisagé un manque d'expérience de ça part, cette idée étant bien trop évidente.

Nous devions nous rendre a l'armurerie, s'il y était passer, les capacités sensoriels de Madoka pourrait facilement repéré sa piste et nous mènerais directement a lui. La blanchette expliquais rapidement le style de combat de ce génin, son style ressemblait au mien... Cela donnais donc un avantage, il n'arriverais pas a nous surprendre. C'était dis, avant la nuit, il serait capturé.

Ma coéquipière expliquais qu'elle aurait pu en venir a bout seul, a ses yeux, j'étais la pour la contrôlé... A vrai dire, je n'étais pas si sur de ça, ce génin ne semblait pas être un shinobi confirmé d'après sa description... A mes yeux, la priorité était de le faire parler avant d'en finir avec lui, si Madoka voulait le tuer qu'importe a mes yeux, seul la mission importé.

Je prenais donc la parole:

" - Une fois a l'armurerie, nous compterons sur tes capacités sensoriels afin de retrouver sa trace. Je pense qu'il se sais piéger, il sera donc prêt a tout pour la fuite, tu n'aura plus qu'a le manipulé pour l'envoyer tout droit sur le piégé que je lui aurais tendu, je compte sur toi pour ne pas faire de bêtises.... Notre but et je répète, lui soutirait toute ses possibles informations, et surtout que tu ne sois pas blesser.
Nous nous mettions en route, nous n'en aurions pas pour longtemps, cette traque était une course contre la monstre, il ne devait pas avoir le temps de fuir. Peut-être aurait-il posé des pièges lui même dans l'armurerie, alors que sur la route je disais:

" Nous devons nous méfier, peut-être aura t'il poser des pièges afin d'effacé sa trace, alors ne rentre pas comme un brute! "

J'avais vraiment a coeur de prendre toute les précautions... Une fois, pas une deuxième fois, je n'échouerais pas. Nous étions face a l'armurerie, nous avions fait notre choix, j'espérais que nous n'avions pas pris une mauvaise déduction...

_________________
[C/OFFICIELLE/KIRI] Sanction légitime 1539565629-signraitongiftest
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[C/OFFICIELLE/KIRI] Sanction légitime Empty
Lun 15 Oct 2018 - 1:45
Et malheureusement, si trouver plus d'informations pour réussir à trouver Arima est une bonne idée, l'endroit n'est pas le bon. Aucun signe du genin, que ce soit des témoins qui l'auraient vu à l'instant dans l'armurerie, l'arme du genin en train d'être réparer ou le genin lui même qui n'est pas là, que ce soit pour acheter une arme ou tenter de se faire passer pour un apprenti. Mais vous avez au moins une information : il a tenté d'embarquer dans un bateau. D'autres personnes l'avaient reconnus près des ports en train de demander un navire. Cependant, Arima n'a pas d'argent, donc réussir à obtenir un bateau pour son compte n'est pas chose aisée si ce n'est quasiment impossible pour une personne recherchée comme lui. Donc heureusement pour vous, il ne vous faudra pas aller le chasser à bord d'une quelconque embarcation.

Ils vous restent cependant toujours le choix de visiter son appartement, mais plus vous perdez de temps, plus vous risquez de faire face à un genin bien mieux préparé à l'affrontement que si vous vous tentez de le détecter dans Mizu no Kuni sans avoir la moindre information sur où il a pu passer. Cependant, vous savez qu'il n'est pas si loin que ça, ayant perdu du temps lui-aussi à tenté d'avoir un navire pour finalement partir à pied, donc peut-être est-ce un risque à prendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[C/OFFICIELLE/KIRI] Sanction légitime Empty
Mer 17 Oct 2018 - 8:33

Si Arima désirait fuir l'île où se trouvait Kiri, il allait bien devoir trouver un moyen ou un autre pour prendre un navire. Il était peu probable que pour un genin seul, un capitaine d'une frégate ou même un bateau de pêche accepte de le prendre. Il devrait tenter sa chance comme passager clandestin, car pour une faute pareille, il allait devoir quitter le pays. Les déserteurs n'étaient ils pas punis de morts ? Pour une fois que les lois l'arrangeaient ! L'adolescente prenait cette histoire de traque très au sérieux, c'était important. Elle ne se prenait pas pour n'importe qui, et si des personnes doutaient ou espéraient que sa puissance soit faible, ils allaient être déçus. Elle leva un sourcil perplexe alors que Shintaro parla de prudence et rappela les objectifs de la mission.



Datalia Madoka • « Que je ne sois pas blessée ? Quelle importance ? Il ne me tuera pas, ce sera moi ! Des informations tu dis... Mouais.... Je ne suis pas certaine qu'il sache quoi que ce soit intéressant, mais soit. Un déserteur est puni de mort, alors si on le retrouve à l'extérieur de la ville, tu sais ce qu'il va lui arriver... »




Il fallait avoir de la chance pour tomber sur lui à l'armurerie, mais Madoka espérait surtout trouver une piste à suivre. Le fait de n'être que deux les empêcherait de suivre plusieurs pistes à la fois, car Shintaro n'allait sûrement pas la laisser seule.



Datalia Madoka • « Poser des pièges dans une armurerie ? Il y a toujours plein de monde là-dedans, ce serait parfaitement stupide non ? Comment saurait-il que j'allais toucher à un truc et que les autres non ? Je n'y crois pas trop... »




Par contre, que le genin ait piégé sa maison ou là où il se cache était tout à fait possible. Quitte à ne pas pouvoir fuir tout de suite, autant aller se cacher en sécurité. Quoi qu'il en soit, l'arrivée à l'armurerie et l'interrogation de ceux qui y travaillaient ne donna pas d'informations. Visiblement, il n'était pas passé par ici, était-il en panique de rapidement fuir avant que le pire n'arrive ? Peut-être bien, mais quoi qu'il en soit, aucune piste. Cependant, des passants semblaient l'avoir remarquer de tenter de prendre un navire au port. Ce n'était guère très prudent, faire une faute pareille ?



Datalia Madoka • « Arima n'a pas d'argent, être genin, cela ne rapporte pas beaucoup, donc bon. Il ne risque pas de graisser une patte de si tôt. Je ne pense pas que l'on puisse trouver quoi que ce soit chez lui, on va perdre trop de temps. Par contre, on peut sans doute trouver des témoins de par où est parti Arima depuis le port. Il est certainement parti se cacher quelque part le temps de réfléchir. Il y a des gardes de Kiri au port, donc Arima a dû se faire tout petit pour éviter de se faire chopper. Nous, on peut foncer rapidement pour remonter sa piste, alors allons-y ! »




Dit alors la jeune fille aux longs cheveux d'argent en s'élancant très rapidement grâce à du chakra dans les pieds pour sauter de toits en toits afin de rejoindre le port tout proche. Il fallait trouver des témoins de qui auraient vu partir Arima.



Datalia Madoka • « On peut interroger les capitaines de navire ou même les gardes s'ils ont vu un type étrange ces derniers temps. Il a dû perdre beaucoup de temps à se renseigner sur les navires en partance pour l'étranger ou le plus loin possible, sans compter les négociations. Il serait intéressant de savoir où allaient ces fameux navires pour avoir une idée du genre de destinations il souhaite trouver. »




Indiqua alors Madoka en faisant part de ses idées à son coéquipier. C'était surtout pour être vraiment efficace plus que par gentillesse. Shintaro devait suivre le rythme malgré son corps en souffrance, elle n'allait pas l'attendre pour autant. Elle allait récupérer un portait de recherches de la garde pour le montrer aux personnes et autres capitaines. Aucune chance ne serait offert à un des hommes les plus recherchés actuellement. Il avait manqué de chances évidemment, sans doute ne méritait il pas pareil traitement pour avoir été si aisément manipulé, trop crédule. Il avait tout de même massacré un pauvre civil, bon d'accord, Madoka également, mais c'était sans témoins elle !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5036-medecin-itinerant-fiche-finie#39461

[C/OFFICIELLE/KIRI] Sanction légitime Empty
Sam 27 Oct 2018 - 16:50
Alors que vous continuez votre recherche, un Jonin de Kiri vient vous voir.

- Datalia Madoka, Kaguya Shintaro, nous avons réussi à retrouver Arima, il s'est enfermé dans sa chambre depuis tout ce temps. Je vous remercie quand même de votre coopération, mais j'ai une autre mission à te confier Madoka.

Il sort un rouleau, puis le tend à Madoka pour qu'elle puisse le lire. Dessus, est écrit :

Code:
En profitant qu'Arima cherchait un moyen pour s'enfuir par la voie maritime, des apprentis shinobis de Kiri en ont profité pour réussir à s'infiltrer sur un navire. Hors, celui-ci devait aller inspecter une zone où des pêcheurs ont subitement disparu, près d'une baie. On ignore comment et pourquoi ils ont disparu, mais ces futurs genins sont allés enquêter d'eux même sur place sans autorisation. On ignore quels dangers se trouvent là-bas, mais la perte de cinq élèves risque de ternir la réputation de l'académie de Kiri.

* Vous rendre sur place
* Localiser les apprentis shinobis
* Les ramener à Kiri
* Faire un rapport au Mizukage
* (facultatif) Trouvez pourquoi les pêcheurs ont disparu subitement

Après avoir laisser le temps à Madoka de lire le rouleau, il somme à Shintaro de rentrer chez lui, puis observe de nouveau la jeune femme.

- Tu auras de nouveaux kirijins qui viendront t'épauler : Yuki Kuzan et Nobuatsu Saji. On ignore la dangerosité de la zone, donc on a préféré t'offrir le plus d'aide possible. Ils t'attendent dans le port, près d'un navire. Bonne chance.

Le jonin va ensuite faire un rapport au Mizukage en te laissant sur place, à défaut de pouvoir "torturer" Arima, il y aura sans doute un peu plus d'action là-bas.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[C/OFFICIELLE/KIRI] Sanction légitime Empty
Dim 28 Oct 2018 - 16:40
Des éclats de bois volent dans les airs tandis que le sabreur s’entraîne dans sa chambre contre son mannequin en bois. Ce matin d’hiver, rien de mieux qu’un échauffement en bonne et due forme pour se réchauffer le corps et ne pas se laisser engourdir par le froid qui pénètre les murs. Les coups s’enchaînent et la lame d’acier laisse des entailles plus ou moins profondes qui font trembler la figurine en bois à chaque coup. Les percussions résonnent jusqu’à l’extérieur de son appartement, dans la cage d’escalier qui relie les différents étages. Personne n’est venu se plaindre à ce jour, Saji tâche de se limiter à quelques minutes tous les matins pour ne pas trop déranger les personnes qui habitent dans le même bâtiment que lui. Son entraînement s’achève avec un coup de taille transversal qui découpe le mannequin en profondeur… Vu son état, il va falloir le renouveler. Il souffle. Reprend sa respiration avant de ranger délicatement son katana dans son fourreau noir ébène. Il dépose Baransu sur sa table avant de s’assoir sur son lit, pour prendre une dizaine de minutes à méditer les yeux fermés et faire le vide dans son esprit. Un oiseau se perche sur le garde-corps de son balcon sans qu’il ne s’en rende compte, il est trop concentré. Il doit se débarrasser des démons qui rongent son cœur, sa haine envers son frère, ses pulsions de vengeance, ses… désirs libidineux renforcés par ses soirées au bar avec son meilleur ami Kuzan. Il doit mieux se contrôler. Cela ne lui ressemble pas. Ou peut-être a-t-il déjà changé pour le meilleur ? Pour le pire ? En tous cas, une chose est sûre il n’est plus le même homme depuis qu’il a mis les pieds à Kiri. Il s’attache de plus en plus aux gens qui composent sa population, il se sent comme investi d’une responsabilité depuis qu’il est devenu shinobi. Même s’il ne s’agissait au départ que de missions avec peu d’action et sans enjeu important, Saji s’estime fier d’avoir pu rendre service à ce village qui l’a accepté en son sein. Car il est étranger ne l’oublions pas, et originaire du Pays de la Foudre. Certes, même ceux qui le connaissent depuis un certain temps ont eu cette petite méfiance au départ, mais celle-ci s’est vite dissipée. Saji ne demande qu’à avoir la confiance du peuple avant celle de la Mizukage.

La méditation est terminée. Il se lève de son lit et enfile son shôzoku noir, attache tout son arsenal d’équipement ninja sur son corps avant d’accrocher son fidèle katana à la ceinture. Le voilà prêt à démarrer la journée. Il s’apprête à partir pour son entraînement matinal quand il aperçoit du coin de l’œil l’oiseau qui s’est perché devant son balcon, avec un parchemin attaché à la patte. Il ouvre la fenêtre et lit le contenu du rouleau. C’est une urgence. On le demande tout de suite au port pour partir à la recherche d’un groupe de cinq aspirants ninja disparus, qui auraient réussi à se rendre de façon clandestine sur un bateau de passagers. Celui-ci a pour destination un lieu localisé près d’une baie, où des pêcheurs auraient disparu. On suppose qu’ils sont allés enquêter eux-mêmes sur cette disparition. Les retrouver est une priorité, qui sait ce qui a causé la disparition des pêcheurs… Saji referme le rouleau. Il a deux hypothèses : les gamins veulent enquêter eux-mêmes pour des raisons personnelles (un lien de parenté avec l’un des pêcheurs) ou bien ils veulent y aller pour accomplir un exploit, un fait héroïque. Ce n’est pas rare que les enfants ressentent le besoin d’impressionner les adultes, en particulier leurs parents. Ils se sentent déjà suffisamment forts pour arriver au même niveau que les adultes mais ils se fourvoient et ainsi ils se mettent en danger, et ce en dépit des règles.

Quoi qu’il en soit. Saji tourne la poignée de sa porte. Il faut se dépêcher avant qu’ils ne causent des ennuis. Il sort de chez lui et descend l’escalier pour se rendre directement vers son lieu de mission. Il n’a pas été informé s’il allait être seul ou en équipe. Il devra s’en rendre compte une fois sur place. Il a un peu de marche à faire étant donné qu’il habite dans le même quartier où est en train d’être construit l’Académie, en plein centre du village. Le port sera beaucoup plus bas. Une demi-heure plus tard, le voilà sur les lieux. L’odeur du poisson lui arrive déjà au nez. Depuis qu’il est arrivé au port Naragasa la première fois, il n’a plus remis les pieds à un port. Ses voyages du Pays de la Foudre au Pays de l’Eau, puis son cabotage jusqu’au port Naragasa de Kiri lui ont amplement suffi. Il est maintenant sur les lieux mais il ne voit pas d’autre ninja dans les parages. Est-il le premier à être arrivé ? Pourtant il a eu pas mal de chemin à faire depuis le moment où il a reçu la mission d’urgence. Peut-être est-il seul sur cette mission ? Il se gratte la tête et regarde à gauche puis à droite.

_________________
[C/OFFICIELLE/KIRI] Sanction légitime 3w8kw10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji http://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 http://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route http://www.ascentofshinobi.com/u779

[C/OFFICIELLE/KIRI] Sanction légitime Empty
Mar 30 Oct 2018 - 15:34
Lever depuis le petit matin, j'essaye tant bien que mal de changer mes mauvaises habitudes. À me lever tous les jours alors que le soleil est à son zénith, ma réputation de fainéant national n'est pas là par hasard. Je ne sais pas comment je m'y prends mais après tout, c'est ma façon d'être. Alors pourquoi changer ? Tout simplement pour prouver ma bonne volonté. J'ai alors décidé de me lever tôt une à deux fois par semaine afin d'être opérationnel dès les premières lueurs du jour.

C'est un entrainement musculaire que j'exécute depuis maintenant plusieurs. Comprenant de la mobilité, des étirements et des exercices de renforcement, je m'efforce malgré ces yeux ayant du mal à s'ouvrir. Abdominaux, pompes, squats, tractions, je pratique les bases fondamentales afin de me renforcer. être toujours plus puissant, plus fort, plus endurant, c'est l'esprit d'un bon entrainement.

Une pause s'impose. Après plusieurs heures, je me relève d'une série de sit-up avant d'attraper une serviette afin d'éponger la sueur ruisselante entre les muscles de mon abdomen. Je prends la bouteille d'eau présente sur la table basse en bois du salon avant de me désaltérer. Gorgée après gorgée, face à la fenêtre de la cuisine ouverte, j'aperçois un oiseau se poser sur le bord de la fenêtre me lançant des appels en donnant des coups de becs sur le carreau. Est-ce un oiseau ordinaire ? Je ne crois pas, en apercevant la note de mission qu'il a accrocher à sa patte. Il est envoyé par le bureau du Mizukage. Le devoir m'appelle donc.

Je déroule alors le papier après l'avoir récupérer auprès du volatile avant qu'il ne reparte vers sa couchette. Une mission. Urgente. En compagnie de Madoka et de Saji. Recommandant ma présence immédiate au port afin de prendre connaissance de l'équipe et de se mettre en route pour la traque d'un homme. Kuronoshi Arima, ex-Genin de la brume à ce jour. Il est l'auteur d'acte allant à l'encontre des valeurs du village, des crimes des plus horribles. Cette mission est parfaite, moi aillant pour but d'intégrer la Shiden de Kiri à la traque des criminels du pays.

Justice & Ordre Moraux.

***

Quelques minutes plus tard, suite à mon départ précipité, j'atteins enfin le port. Alors que l'odeur de poisson fraichement pêché peut repousser la moindre personne normalement constitué et n'étant pas habitué, moi, cela me donne faim. Des sushis envahissent alors mes pensés, la faim me gagne. Mais l'heure n'est pas à la boustifaille.

Entre les stands du port, j'aperçois au loin la fillette aux cheveux d'argent. Je me dirige alors vers elle la saluant de loin pour qu'elle me remarque. Si certaines personnes peuvent pensées qu'elle est totalement folle, moi je l'apprécie pour son franc parler et surtout parce qu'elle porte ses couilles comme dirait l'autre. Je m'avance vers elle en la saluant et remarque alors Saji à l'autre bout des quais, regardant à gauche et à droite cherchant notre position.

« Saji ! Par ici ! »

J'attends alors quelques secondes avant qu'il ne nous remarque et arrive sur nous, avant de poursuivre et de prendre les devant.

« Je pense qu'on est tous là, il ne manque personne. Madoka, étant donné que notre premier ordre de mission était de te rejoindre ici, je pense que tu as déjà enquêter un minimum ou tu as préféré nous attendre ? Il faut qu'on mette vite la main sur cette vermine. Il doit répondre de ses crimes le plus tôt possible et je pense qu'on est tous d'accord là dessus. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[C/OFFICIELLE/KIRI] Sanction légitime Empty
Mer 31 Oct 2018 - 17:31
Madoka plissa des yeux en voyant un ninja de Kiri s'approcher d'eux, car c'était pour une mauvaise nouvelle évidemment ! Ce sombre crétin d'Arima en se sachant traqué s'était enfermé dans sa chambre. Il n'y avait pas plus puéril que cela, il méritait vraiment son sort au final. Cela aurait été plus rapide avec sa méthode, car il n'était pas prêt de sortir le bougre.



Datalia Madoka • « Ha ça non ! Il n'en est pas question ! Arima est à moi ! Je devais le traquer et le massacrer ! C'est dégueulasse ! Vous avez qu'à le relâcher par mégarde.... Et... Je le traque ! On a bien une prison sans porte qui ferme à clé ! Alors bon ! »




Madoka était furieuse, vexée, dire qu'elle s'était préparée à cette mission avec une grande attention, et que l'on lui faisait un coup de traquenard comme cela ! Si ce n'était pas une preuve que dans le peu de choses bien qui peut arriver dans ce monde, il y avait toujours un coup de poignard par derrière ! Totalement rageuse comme une gamine, elle arracha de la main du jonin le rouleau afin de regarder ce qu'il y avait dessus. C'était une sombre histoire d'enfants perdus car ils se jetaient eux-même dans la merde en cherchant sans doute à jouer les étoiles, les stars du moment. Encore des enfants pourris gâtés, même si avec la blanchette, ce n'était pas bien difficile de l'être vu son enfance.



Datalia Madoka • « Mais j'en ai rien à faire de cette histoire ! C'est nul d'abord ! »




Dit alors l'éternelle genin à un supérieur sans aucune hésitation. Elle se permit d'envoyer le parchemin à la gueule du messager, alors qu'elle l'avait lu en diagonal. Totalement furieuse, elle commença capricieuse à partir à grand pas lourd en direction de la ville ignorant cette histoire d'enfants perdus par leur propre faute, avant de se stopper soudainement. C'était à l'extérieur de la ville ? Vraiment ? C'était une chance pour le coup, elle qui était cloisonnée en ville.



Datalia Madoka • « Bon très bien, exceptionnellement parce que je suis d'excellente humeur, je vais faire ta mission toute pourrie ! »




Dit alors Madoka en se dirigeant vers le port. Elle se frottait les mains en réfléchissant à tout ce qu'elle pourrait faire une fois dehors, le goût de la liberté était bien trop grand, en espérant qu'elle n'en prend pas goût. L'académie n'était même pas encore construite totalement, qu'elle perdait déjà des élèves ! Cela promettait tiens ! Il fallait espérer que Shyko ne l'apprend pas, sinon il risquait de tomber en dépression. Elle se fichait totalement du sort de ses gamins, enfin, cela pouvait dépendre de comment ils se comportent. Elle fit un vague signe de la main au jonin alors qu'elle se dirigeait tranquillement vers le port. L'adolescente connaissait les deux nouveaux venus, et ils se chargeraient parfaitement de cette histoire de genin qui jouaient aux sauveteurs en mer. Si cela pouvaient leur plaire, c'était le principal. Remarquez, heureusement d'avoir mit ces deux-là, car il n'était pas certains qu'elle suive les ordres gentiment jusqu'au bout.



Lorsque Madoka arriva sur le port, elle remarqua aisément les deux genins plantés au beau milieu du port à attendre afin de débuter rapidement la mission, mais c'était Kuzan qui la rattrapa en premier. Saji allait bien arriver, vu qu'il était pas si loin que cela. Et bien ils allaient encore attendre, car elle n'était pas du tout d'humeur là tout de suite. Il y avait un petit marchand ambulant de confiserie juste à côté des deux ninjas, alors vu son humeur et son goût prononcé pour le sucre, col y avait des priorité dans la vie. Ne portant pas comme d'habitude le symbole de Kiri sur elle, la jeune fille aux longs cheveux d'argent mit un vent aux deux passant juste devant pour acheter une brochette de confiserie de toutes les couleurs, miam ! Elle en prit une seule, évidemment, elle n'était pas du genre à penser aux autres de toute manière. Elle prit en bouche ma première boule verte en la savourant, ce n'était pas sa préférée, mais justement, elle gardait le meilleur pour la fin ! La rose évidemment.



Datalia Madoka • « Ouais on est tous là, mais je suis quand même dégoutée ! Pfffff ! On s'est fait arnaqué ! Une autre équipe a choppé Arima et eu coup on nous refile de quoi attraper des gamins qui jouent aux héros ! »




De rage, Madoka frappa dans un caillou qui vola rapidement jusqu'à la mer entre deux navires.



Datalia Madoka • « Je voulais le massacrer ! Mais pfff ! D'autres ninjas l'ont choppé avant... Notre mission maintenant est d'aller récupérer des aspirants ninjas qui se sont cachés dans un navire pour retrouver la trace de marins disparus, une crique pas loin... C'est vraiment trop nul... Bon, il m'en faut une deuxième.... »




Dit alors en soupirant Madoka prenant la boule blanche pour maintenant, et visiblement, à chaque sucrerie, son énervement baissait.



Datalia Madoka • « On devrait déjà se diriger jusqu'à la crique à pied, on ira plus vite qu'eux en navire de toute manière... Espérons au moins qu'ils se soient fait enlever par des pirates ou un truc fun ! »




La tornade argentée de Kiri prit la boule rose comme dernier moyen pour se retrouver seulement boudeuse, vraiment dégoutée d'avoir manquer sa proie. Elle qui se faisait une joie de traquer et de tuer. La bouche encore pleine, elle prit la parole en jetant au loin le bois de la brochette sucrée.



Datalia Madoka • « Bon... Ben allons y alors... Je prend la tête, s'il doit avoir un combat, vaut mieux que ce soit moi qui commence en première ligne... Une fois sur place, il faudra fouiller les environs alors j'espère que vous avez de quoi répérer à distance. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5036-medecin-itinerant-fiche-finie#39461

[C/OFFICIELLE/KIRI] Sanction légitime Empty
Mar 6 Nov 2018 - 17:11
Après la missive reçue, vous décidez de vous rendre à pieds vers l'endroit indiqué sur ce bout de papier. Mais c'est bien plus loin que vous le pensez, bien trop loin. Si vous n'avez certes pas de difficulté à traverser la mer pour vous rendre à cet endroit, les personnes que vous devez ramener sont des apprentis, ils n'ont pas la même endurance que vous. Sans doute devriez-vous les porter sur votre dos, mais s'il y a des blessés ... mauvais choix donc de préférer la rapidité alors que le trajet en bâteau aurait duré juste le double de votre temps ... mais lorsque vous arrivez sur place, vous constatez vite fait les dégâts ...

Vous voyez un solide navire ornant fièrement les symboles de Kiri, un navire de la flotte qui a été envoyé exprès pour étudier sur place, une des plus grande réussite de Kiri, arrêté devant la baie. Si lorsque vous arrivez vous ne voyez rien d'anormal, un énorme trou béant se forme sur la puissante coque du navire, ouvrant sur la baie. Vu la formation du trou, celui-ci a été fait de l'extérieur, et vu la grosseur, l'hypothèse des pirates n'est pas très fiable, à moins que ce soit de très puissants pirates. Mais c'est bien plus gros, bien plus puissant qu'un simple humain, un shinobi ou une créature ?

La situation est bien plus critique que vous le pensez, mais votre mission doit consister à retrouver les apprentis, mais il va falloir faire vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[C/OFFICIELLE/KIRI] Sanction légitime Empty
Mar 6 Nov 2018 - 22:58
Après quelques secondes à promener son regard dans l’ensemble du port, une voix familière interpelle Saji au loin. Ce n’est autre que son ami Kuzan qui est en compagnie de Madoka qui semble plus énervée que d’habitude. Il les rejoint. Il semblerait que le leadership soit confié à la petite fille. Tandis qu’elle est en train de mâcher sa confiserie pour se calmer, les deux hommes l’écoutent avec attention. Elle leur propose de ne pas prendre de bateau mais plutôt de rejoindre la baie à pied afin de se rendre plus rapidement sur les lieux. Saji acquiesce. Il n’a pas d’objection. Non pas parce qu’il juge que la décision est plus judicieuse, c’est surtout qu’il n’a pas envie d’expérimenter une nouvelle fois un des genjutsus dans l’arsenal de Madoka. C’est donc en jouant la carte de la sécurité qu’il se fait discret et emboîte le pas de la jeune fille en blanc. Cela ne le gêne pas tellement qu’une fille prenne les commandes de la mission, il a déjà goûté à un échantillon de sa puissance, qui a suffi à le convaincre de ne pas trop la titiller. Façon ninja, nos trois héros prennent un chemin de raccourci à travers les habitations qui bordent la côte, ils sont obligés de faire un petit détour afin de rejoindre la crique par la terre ferme mais leur vitesse de déplacement permet de compenser. Pour des shinobis entraînés comme eux, courir une telle distance ne pose pas beaucoup de problème d’endurance, même si Saji a des doutes sur les poumons pollués de tabac de son ami Kuzan. Ils sautent désormais de toit en toit, et ce jusqu’à arriver à sur les lieux du crime.

Difficile de ne pas remarquer le grand navire aux couleurs de Kiri, échoué sur la côte avec un énorme trou dans la coque. La taille de ce trou est ce qui inquiète le plus a priori, car cela aurait pu être causé par la main de l’homme ou bien par une grosse bête. D’autant que le bois dont est fait le navire est particulièrement résistant et demande beaucoup de force physique, ou l’usage d’explosifs. L’hypothèse d’un shinobi n’est pas à écarter non plus. Plein de possibilités traversent l’esprit mais une chose est sûre : il s’agit là du bateau qui était censé étudier la disparition des pêcheurs sur la baie et qui a été mentionné dans leur ordre de mission. Malheureusement, les trois genins de Kiri n’auraient pas pu arriver plus tôt pour empêcher que l’attaque ne se produise. Mais ils peuvent se consoler en se disant qu’ils ont peut-être gagné un temps précieux pour retrouver la trace des enfants disparus. Chaque minute compte, surtout quand on sait que les gamins vont probablement foncer tête baissée vers le danger. C’est donc une bonne chose qu’ils soient déjà là. Ils vont pouvoir comprendre ce qui s’est passé et vite partir à leur recherche.

Saji pense qu’étudier la scène de l’attaque pourrait leur faire comprendre la nature de l’attaque. S’il s’agit de simples explosifs, causés par un jutsu, des parchemins explosifs ou des barils en poudre. Ils pourront très facilement le voir à la carbonisation de débris de bois. Savoir s’il s’agit d’hommes et non pas de créatures sauves pourrait faire la différence dans leur approche tactique. Un homme, shinobi ou pas, peut s’avérer plus problématique qu’une bête. Saji écrit un message et une brève justification sur son carnet qu’il montre à ses compères.

Saji a écrit:
« Je pense qu’étudier la scène pourrait nous donner des indices précieux et éventuellement identifier des survivants, ce qui pourrait nous faire gagner du temps et mieux planifier notre stratégie en fonction de la menace. Pour ce qui est de la recherche des enfants, je suggère que nous utilisions le multi-clonage pour couvrir davantage de terrain et récolter de l'information, car vu la situation le temps presse. »

Saji serait pour qu’ils regardent à l’intérieur du bateau à la recherche d’indices. En étudiant la scène, ils pourront comprendre l’origine de l’attaque, s’il s’agit d’une explosion ou pas. Dans le cas d’une explosion ils sauront que l’ennemi est humain et potentiellement un shinobi. Ce qui justifierait une approche moins agressive et plus prudente. Et qui sait, peut-être y a-t-il encore des survivants à l’intérieur de l’épave qui pourraient leur en dire plus sur ce qu’il s’est passé et où l’ennemi est parti. En revanche, ils ne pourront pas être sûrs que la cause de l’attaque est la même cause qui a provoqué la disparition des pêcheurs. Mais dans tous les cas les deux phénomènes sont liés car les enfants enquêtent sur cette disparition : s’ils cherchent la cause de la disparition des pêcheurs au lieu de la cause de l’attaque du bateau, ils finiront probablement par tomber sur eux. La question est de savoir : les retrouveront-ils à temps ?

_________________
[C/OFFICIELLE/KIRI] Sanction légitime 3w8kw10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji http://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 http://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route http://www.ascentofshinobi.com/u779

[C/OFFICIELLE/KIRI] Sanction légitime Empty
Mer 7 Nov 2018 - 14:16
Sanction Légitime
Ft Datalia Madoka & Nobuatsu Saji

Une enquête sous pression

Volant sur les toits du village, nous nous dirigeons donc en direction de la crique sans moyen de locomotion pour gagner du temps. Un raccourci d'après Madoka qui prend la tête de l'équipe. Ce qui ne me dérange pas plus que ça étant qu'elle est là depuis plus longtemps que Saji et moi même. Et puis, si on essuie une attaque, elle sera la première à le savoir. Ce qui ne devrait pas la déranger plus que ça, étant donné la folie qui l'habite. Enfin ce que semble dire les rumeurs au sein de Kiri. Moi en tant qu'ero-senin débauché et elle, en petite fille aux tendances psychotiques. Accompagné d'un muet en tenue de sadomasochiste, on compose l'équipe la plus improbable du monde. On va dire qu'on fera avec. pas le choix. Et puis il est question d'une chose plus importante; la sécurité d'enfant. Ces derniers enquêtant sur la disparition de pêcheur sont très certainement en danger. Puisque leur pères ont disparues, il est forcément question d'un ennemi humain ou non, provoquant ces faits. Est-ce en rapport avec les Nukenin présent sur l'île ? Je ne m'avance pas, mais les doutes commencent à sonder mon esprit.

Au bord de la baie, nous remarquons très vite un navire de la nation échoué sur la plage. Et comment ne pas le voir ? La taille de ce dernier est monumentale. Très certainement une attaque car au vue des dégâts, le naufrage est récent. La coque n'est pas verte de mousse, indice qui nous montrerait depuis combien de temps il est échouée. Ici, en plus d'être récent, l'accident ne s'est pas causé par une possible tempête. Cela fait plusieurs mois qu'il n'y a rien eu. C'est forcément une attaque.

On s'approche alors, tout en étant prudent, se méfiant d'une présence ennemi possible. Le résultat d'un pillage ? Une attaque volontaire envers le pays de l'eau ? Rien n'est certain. Il nous faut prendre des indices. Ce que suggère Saji en nous tendant une note fraichement écrite.

User du multiclonage ? C'est intelligent. Cela pourrait nous permettre de ratisser plus efficacement les environs. Mais en premier lieux, il nous faut examiner le naufrage, à la recherche de survivant ou d'indice capitaux sur ce qui pourrait nous mettre sur le voie.

Entrant donc dans la coque brisé, gisant sur le sable, je remarque très rapidement une odeur de poudre à canon s'échapper du navire. Ce qui semble dérisoire étant donné que les eaux de cette région sont sûres. Même si effectivement, il peut toujours y avoir des surprises. Le trou béant dans la coque du navire semble être faite de l'extérieur, en vue des traces de poudre et de brulure en faisant le tour. Il s'agit bel et bien d'une attaque humaine. Une créatures des océans n'aurait pas pu faire ça, c'est impossible. Un bruit faible, à peine audible retentit dans le vide de la carcasse de bois, m'alertant aussi. Courant vers la position de ce dernier, je remarque un homme, écrasé par une poutre gémir dans les décombres. Ensanglanté, noir de suie, il porte le bandeau du village. J'en déduis qu'il est membre d'équipage.

Soulevant la poutre en question, je le libère du poids qui l'écrase et le sort de là avant de l'amener sur le pont principale, donnant vu sur la jungle présente sur la terre ferme. Il faut s'assurer qu'il puisse parler, alors je lui donne un peu d'eau de ma gourde, pour qu'il se désaltère.

« Ça va aller ?! »
« Hum oui ... Oui, merci beaucoup ! ... Aïe ! » il crie de douleur en se tenant les côtes. Il est possible d'une fracture importante, nous ne devons donc pas le bouger.
« Ne bougez pas ! (...) Que s'est-il passé ? »
« On s'est fait attaquer ... alors qu'on était à quelques kilomètres de la côte. On a vue aucun navire dans les environs ... je ne sais pas comment ils ont faits ... »
« Il y avait des enfants avec vous ? »
« Hum ... Oui ! Ils étaient sur une barque en pleine mer à la recherche de pêcheurs ... mais c'était trop dangereux pour eux de s'aventurer sur ces mers alors on les a recueilli sur ce navire. »
« C'était il y a combien de jour ?! »
« Y'a trois jours ... Ils étaient plusieurs ... Tous comme nos assaillants ... »

Les assaillants en voulaient donc à ces enfants ? Mais pourquoi ? Qu'ont-ils pu bien découvrir pour être les victimes d'un groupe d'hommes prêt à attaquer l'un des galions de la flotte de Kiri ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[C/OFFICIELLE/KIRI] Sanction légitime Empty
Jeu 8 Nov 2018 - 8:47

Madoka pensait que ce n'était pas si loin, et elle ne pensait pas du tout devoir traverser l'océan pour cela ! Bon, maintenant qu'elle était partie à marcher, marchons ! Elle n'avait pas tellement pensé au retour avec les enfants, et puis elle était déjà énervée face à cette arnaque, alors leur sort ne l'intéressait pas vraiment. Dans doute que dans l'urgence, il aurait été bon d'arriver le plus tôt possible, mais cela, le destin allait le dire. Un gros navire bateau avait été envoyé sur place, et il était bien là. Cependant, il y avait un gros troue fait depuis l'extérieur. Un récif ? Difficile d'y croire, une technique ninja ? Plus probable déjà, mais il faudrait aller sur place afin de déterminer la véritable nature. Secrètement, la tornade argentée de Kiri espérait que c'était un ninja, cela serait amusant au moins ! Elle se demanda en tout cas comment les apprenties avaient pu venir jusqu'ici, ils étaient sûrement venus avec un moyen de transport. Alors pour rentrer, il suffirait de l'utiliser.



Madoka avait prit naturellement le commandement, mais plus pour pouvoir faire ses caprices plutôt qu'autre chose, car après tout, ils étaient tous des genins, même si votre servante disposait d'une grande puissance de frappe par rapport aux autres. Elle fit un large sourire amusée à Saji lorsque ce dernier la regardait. Ils avaient eu une drôle d'expérience tous les deux, intéressante voir distrayante, enfin cela dépend pour qui remarquez !



Datalia Madoka • « J'espère vraiment que c'est un ninja ! Ou une bestiole... Hmmm une bête ninja ! Ouais voilà ! Un gros poulpe avec un bandeau d'Iwa rayé sur le front et un kunai dans la bouche à faire des bulles ! Hahahaha ! »




Dit alors en s'exclafant l'adolescente se tapant la cuisse face aux images qui envahissaient son esprit. Elle voyait bien l'apparence de cette créature, il n'y avait plus qu'à la trouver qu'elle existe ou non d'ailleurs. Visiblement Saji faisait un dessin sur un carnet et fièrement, il chercha à le montrer aux deux autres. Comme elle était bonne critique d'art connu pour cela, elle ne s'empêcha pas de regarder et critiquer.



Datalia Madoka • « Il est moche ton dessin... Je n'aime pas l'art moderne.... Alors je te mets trois sur dix pour l'effort ! »




Dit alors Madoka en hochant la tête doucement, assez contente d'avoir pu rendre service. Elle se frotta doucement l'arrière de la tête en avançant tranquillement vers le bateau. C'était bien la meilleure façon sans doute pour trouver l'ennemi et également les enfants, même si elle s'en fichait pour le moment. Elle laissa alors Kuzan regarder l'attaque, tandis qu'elle se concentra sur ses sens afin de trouver une trace de chakra dans l'épave ou proche. Sa technique pouvait être efficace, mais à courte portée. Madoka suivit alors le mouvement de Kuzan découvrant visiblement un survivant sous une poutre. Elle pencha la tête légèrement sur le côté sur ses gardes prête à l'attaquer sur le champ. Le regard était froid, elle se fichait éperdument de sauver ces gens.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5036-medecin-itinerant-fiche-finie#39461

[C/OFFICIELLE/KIRI] Sanction légitime Empty
Ven 16 Nov 2018 - 0:51
Lorsqu'elle active sa détection, Madoka arrive à trouver une essence, une très faible essence qui se trouve sur le navire. Vu la piste, il s'agit soit d'un humain, soit d'une créature qui est entrée dans le navire. En suivant cette piste, tu vois qu'il s'agit du responsable de cette explosion, cependant, la piste se trouve bien trop près de Kuzan qui, alors qu'il s'occupait d'un des seuls survivants de l'équipage, sentait l'odeur de poudre proche de lui. Il n'a pas le temps de tourner la tête qu'il s'entend quelque chose lui attraper l'épaule et le traîner par terre alors qu'une douleur vive lui parcoure le dos. En regardant, Kuzan pouvait voir qu'il s'agissait d'une pince et de son côté, Madoka voyait un genre de crabe plutôt imposant, faisant largement la taille d'un humain adolescent, recouvert d'une fine particule noire, comme s'il a été cramé. Elle pouvait aussi voir plusieurs restes d'un cordage autour de certaines de ses pattes, visiblement, ce crustacé géant a servi de kamikaze, mais s'en ai sorti pas trop mal vu la vivacité de son geste, la force de sa pince et sa volonté de vouloir manger une glace à l'humain.

Mais de son côté, c'est un spectacle assez particulier qui s'offre à Saji qui peut voir deux cratère se former dans le sable pour que deux crustacés proches de celui qui a chopper Kuzan en sortent. Saji peut voir sur leur carapace un baril chacun solidement attaché a leur patte et visiblement prêt à détoner au moindre choc. Pas de jaloux, un se dirige vers Madoka pendant qu'elle observe la scène et l'autre file à tout allure vers le muet de la bande. Heureusement, ils n'ont pas la même rapidité qu'un shinobi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[C/OFFICIELLE/KIRI] Sanction légitime Empty
Ven 16 Nov 2018 - 18:49
La proposition du sabreur muet semble trouver écho chez son ami, mais pas tellement chez la fille aux cheveux d’argents qui se moque complètement de ce qu’il vient d’écrire. Saji baisse la tête après avoir essuyé cette humiliation de la part d’une gamine qui fait au moins deux têtes de moins que lui. Essayant de récupérer ce qui lui reste de dignité, il range son carnet et attend de voir ce que ses partenaires décident de faire. Chacun semble avoir sa petite idée en tête et préfère agir avant d’en informer ses partenaires. Voilà ce qui arrive quand on se trouve dans une équipe recomposée. Le travail d’équipe viendra peut-être plus tard.

Les trois shinobis de Kiri se mettent d’accord malgré tout sur un point : il faut fouiller la carcasse de bateau. Ils vont donc prendre le temps d’explorer l’épave afin de récolter quelques indices sur la cause de l’explosion et pour vérifier s’il reste encore des survivants. Kuzan s’éloigne de ses deux partenaires. Il fait preuve de courage en se rapprochant le premier des décombres, il entre à l’intérieur de la coque sans se soucier de ce qui peut bien s’y trouver. Saji quant à lui reste sur place pour surveiller leurs arrières. Il regarde la petite fille s’avancer elle aussi sans dire quoi que ce soit de ce qu’elle projette de faire. Elle semble davantage sur ses gardes. Une fois arrivé à une certaine distance du bateau, elle se stoppe net. Comme si elle préparait quelque chose. Impossible de dire quoi exactement. Quelques minutes se sont écoulées depuis que Kuzan est entré, et il était loin de se douter qu’il venait de se faire prendre dans un piège. Peut-être qu’il aurait été préférable de balayer la zone avec un jutsu de détection au préalable. Mais ce qui est fait est fait, le voilà dans la gueule du loup. Ou plutôt la pince du crabe. Car c’est un grand crustacé qui attrape l’épaule de Kuzan sans qu’il ne s’en rende compte. Traîné au sol telle une vulgaire proie, il faudra qu’il se débrouille pour se libérer malgré sa blessure à l’épaule, tandis que ses deux partenaires sont à l’extérieur, faisant face à des versions miniatures du monstre.

Etant donné qu’il se trouve le plus en arrière par rapport au groupe, Saji a les yeux sur l’ensemble de la scène. Il peut voir des mouvements sur le pont du bateau, sans pour autant identifier exactement de qui il s’agit. Il n’a pas de doute que Kuzan saura se sortir lui-même de cette situation, quelle qu’elle soit. De toute façon, les ennuis arrivent aussi pour les deux autres restés en dehors de l’épave. Deux trous se creusent dans le sable devant eux, laissant émerger de gros crabes armés d’un baril d’explosif sur leur carapace. Ils n’ont pas le temps de s’interroger sur le pourquoi du comment que les créatures foncent déjà vers eux.

En voyant les barils, Saji fait immédiatement le lien avec l’explosion de l’épave. Ils sont probablement à l’origine de la destruction du bateau. Il avait émis deux hypothèses: le responsable est un homme, ou le responsable est une bête puissante. Ses deux hypothèses étaient en fait toutes les deux vraies et ne s’excluaient pas. Toutefois… Depuis quand des bêtes utilisent-elles des explosifs ? De nouvelles questions se posent à présent. Il est possible que le responsable de l’attaque du bateau soit un homme qui contrôle des crabes sur lesquels il aurait attaché des explosifs afin de piéger les intrus. Un shinobi maîtrisant le Kuchiyose crustacé ? Ou bien tout simplement un dompteur expérimenté ? Mais l’heure n’est plus à la théorie mais au combat.

L’ennemi sur pattes vient vers lui et n’est plus qu’à moyenne distance. Encore quelques pas de plus et il risque de se faire prendre dans la déflagration. Malgré l’urgence de la situation il reste calme. Il n’a pas à s’inquiéter tant qu’il reste assez loin du danger. Il sort un kunaï de sa sacoche auquel il accroche un parchemin explosif. Il lance le kunaï. La lame se plante pile poile devant le crabe et le parchemin explose immédiatement... en espérant que cela suffise à faire détoner le baril également.

Maintenant débarrassé de son vis-à-vis, il dégaine son sabre et court en direction de l’épave pour voir si Kuzan a besoin d’aide.

_________________
[C/OFFICIELLE/KIRI] Sanction légitime 3w8kw10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji http://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 http://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route http://www.ascentofshinobi.com/u779

[C/OFFICIELLE/KIRI] Sanction légitime Empty
Ven 16 Nov 2018 - 22:04
Sanction Légitime
Ft Datalia Madoka & Nobuatsu Saji

Une enquête sous pression

Les oiseaux des environs cessent de piailler et l'attention de l'homme fraichement sauvé se fixe sur les sont environnants. Quelque chose ne va pas et je le vois à son regard. Ce silence de mort nous entourant n'augure rien de bon et je sens que je vais en faire les frais très bientôt. Je me questionne, pense à ce qui a pu causer le naufrage de leur navire, l'attaque de l'équipage et tant d'autre chose qui reste à élucider.

C'est alors que le sol se met à trembler, dans cette ambiance calme et inquiétante.

« Qu'est ce qu'il y a ?! » demande-je sans tarder.
« Ils sont là ! Ils reviennent ! Fuyez !!! »

Dans son cri d'alerte, ses yeux sortent quasiment de ses orbites faisant passer son visage de victime à l'abri à celle d'un steak bien saignant mis à la carte d'un restaurant. Quand tout à coup, du sang s'échappe de mon épaule avant que mes nerfs me fassent comprendre que je viens de subir l'attaque d'un ennemi. Et pas n'importe lequel. Laissant apparaitre un crabe de la taille d'un homme moyen sur le pont principale de la carcasse du bateau. Un piège ?! Mais où était-il ? Je ne peux pas y échapper, sa pince m'attrape l'épaule, me lacérant cette dernière par la même occasion et me traine au sol sur quelques mètres avant de me lâcher. Si seulement on avait effectuer mon changement de point de domaine pour que je les mettes en sensorialité. Malheureusement, en voilà le résultat. Une douleur insupportable à l'épaule et un gêne au dos, me laissant genoux à terre devant la crustacé bien décidé à me faire la peau.

Est-ce donc ça qui aurait attaquer le navire ? Très certainement au vue des dégâts observer sur la coque.

D'une hauteur d'un mètre et soixante centimètres, large d'environ deux mètres et trente centimètres avec les pinces, le bordel est sacrément imposant et semble assez coriace. Je l'observe, il m'observe et pendant se temps-là en bas, dans le sable, deux modèles réduits de cette chose apparaissent devant Saji et Madoka, des barils explosifs accrochés sur le dos. Il n'y a plus trop de doutes à émettre, ceux sont eux les responsables. Attaquer par dessous le navire, faire exploser la coque en le noyant de l'intérieur et causer le naufrage de ce dernier semble être à la portée des crustacés comme ceux-là.

Sans plus tarder, mes mains composent le mudra en croix par mes index et mes majeurs, faisant apparaitre deux clones à mes côtes. Ils se jettent alors dans une course pour aller vers la bête. Réussissant à être à son niveau, mes copies parfaites lui attrapant les pinces, tentant tant bien que mal de lui empêcher de se mouvoir. L'important étant de lui empêcher de s'enfoncer dans le sol pour disparaitre de la menace imminente qui plane au dessus de lui. Car oui, s'il lève le regard, il peut me voir arrivant à pleine vitesse sur lui, la main foudroyante d'éclairs.

C'est alors que je fais s'abattre la foudre sur la carapace du meilleur pote de Bob.

« 矢急激 ; YAJIRUSHI ! »

[C/OFFICIELLE/KIRI] Sanction légitime 63F9C2F559DC2C274F33395A38F678326F1CC5EE

C'est alors que Saji arrive sur le pont, les éclairs jaillissants de la paume de ma main. me concentrant, je dois percer sa carapace pour lui faire payer son affront. S'attaquer à des shinobi, ils n'ont pas honte ?

Techniques:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[C/OFFICIELLE/KIRI] Sanction légitime Empty
Lun 19 Nov 2018 - 19:09
Madoka avait réussi à ressentir une source de chakra faible, sans doute un humain guère entrainé au maniement du chakra, mais elle fut bien surprise lorsqu’elle se rendit compte de la présence d’un énorme crabe de la taille d’un adolescent. C’était tout de même particulier, mais elle ne pouvait pas croire que cela pouvait être simplement l’explication à toute cette affaire. Cette chose avait subi une explosion de poudre sans doute attaché à lui vu les restes des cordages, et pourtant, il était encore en vie. On pouvait assurément dire qu’il avait une carapace bien solide. Par contre, vu qu’il n’y avait pas vraiment de poseur de bombes crabe extrémiste dans l’archipel, il était évident qu’ils étaient manipulés par quelqu’un. Il y avait forcément une raison à cela, on essayait de cacher quelque chose dans le coin et cela devait valoir un paquet d’argent pour risquer de se faire découvrir par les forces de Kiri.

Cependant, c’était sans compter les renforts ennemis qui sortirent du sable chargés d’explosifs également. Etaient-ils entrainés à réagir ainsi ? Téléguidée par un autre procédé ? Allez savoir, en tout cas, Saji tenta de se débarrasser d’une des bestioles et de se dépêcher de rejoindre Kuzan en-dessous. Cela devait être la source du faible chakra, à moins que la personne responsable n’était pas si loin. Elle entendit alors le bruit de la foudre vers le navire, visiblement Kuzan avait débuté un combat ? Elle ne pouvait rester oisive, elle aurait préféré un véritable adversaire, mais un combat était un combat. La blanchette se pencha jusqu’au sol et le sol devint extrêmement boueux pour les deux crabes. Ils allaient sans doute avoir beaucoup de mal à se mouvoir, c’était certains, voir ne pas pouvoir bouger du tout. Après tout, les crabes prenaient naturellement plus de place sur le sol donc plus sensible à ce genre de techniques qu’un humain ?

Datalia Madoka • « Tu te trompes de cibles … »


Dit simplement Madoka en faisant mine de la tête, mais elle venait de plonger le pauvre crabe dans une illusion, où son compagnon crabreux le lacérait à coup de pinces pour une raison quelconque. Chaque douleur dans l’illusion se répercutait sur la proie de cette technique, et le plus amusant, ce serait de regarder les deux crabes s’entretuer. Cela serait largement assez distrayant pour le moment.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5036-medecin-itinerant-fiche-finie#39461

[C/OFFICIELLE/KIRI] Sanction légitime Empty
Ven 23 Nov 2018 - 16:11
En voyant le crabe, Saji pensait qu'en activant le baril sur celui-ci à distance, cela allait tuer le crustacé sur le coup sans prendre de dommage. Mais l'explosion est bien plus grande que Saji le pensait, s'il ne prend pas vraiment de dégâts, le vent de l'explosion le fait tomber, l'empêchant sur le coup de rejoindre Kuzan, chose qu'il pourra faire la prochaine fois sans soucis. Mais le crabe est toujours là, entièrement noir à cause de la poudre, laissant échapper une forte odeur de poudre, mais il est toujours d'attaque, même si plus fragile. Celui-ci profite que le muet soit à terre pour se rapprocher de lui et asséner un violent coup de pince, non pas pour le pincer, mais pour l’assommer, comme si sa pince était une massue.

Kuzan arrive à se débarrasser du crabe qui l'avait attraper, mais sa technique passait juste. Sa carapace est bien plus résistante que prévu, l'explosion l'a tout juste assez fragiliser pour que sa technique passe au travers et touche un point sensible du crabe qui s'effondre au sol, sa pince se bloquant sur l'épaule de Kuzan. On dirait que ce crustacé a comme réflexe postmortem de bloquer sa pince en la serrant au maximum. Il fallait donc maintenant se débarrasser de lui.

Madoka arrive à immobiliser le crabe qui courrait vers elle, mais le crabe de Kuzan étant déjà mort et l'autre était bien trop loin, mais du coup, le crabe a en effet beaucoup de mal à traverser la boue. C'est d'ailleurs comme ça qu'on pouvait les attraper à mains nus. Madoka lance ensuite une illusion qui torturait le crabe, en effet, cela lui remémore les dures entraînements qu'il a subit et comment il a été dompté, des souvenirs assez douloureux qui font mal au crabe ... mais était-il judicieux de le faire se taper lui-même avec une bombe sur lui ? Le baril explose, dégageant la boue autour de lui, boue qui se retrouve sur les superbes vêtements de Madoka. Mais le crabe n'est pas du tout en forme, il semble même un peu perturbé par l'illusion de la demoiselle. On dirait même ... qu'il se soumet ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[C/OFFICIELLE/KIRI] Sanction légitime Empty
Ven 23 Nov 2018 - 21:14
La plage qui était calme à leur arrivée se transforme en véritable champ de bataille, avec des explosions à gauche et à droite. Des crabes qui sortent du sable comme des morts revenus à la vie. La première détonation a lieu au loin, sur le pont du navire où se trouve Kuzan. Qu’a-t-il rencontré là-bas nul ne le sait, en tous cas, on a l’impression d’entendre le cri de mille oiseaux résonner dans l’air. Et pourtant on a beau écouter, aucun volatile à l’horizon. Sur le côté, il voit Madoka qui cherche à immobiliser son propre vis-à-vis grâce à une technique de sable mouvant, celle-ci se révèle plutôt efficace vu que le crabe s’enfonce peu à peu. Sans surprise, la fille aux cheveux argentés n’a aucun problème pour maîtriser son adversaire. Quant à lui, il pensait pouvoir se débarrasser du crabe d’en face en faisant exploser le baril grâce à son parchemin explosif. Mais c’était sans compter la résistance incroyable de leur carapace en titane. Le choc est loin de perturber le crabe qui ne semble pas le moins du monde affecté par la déflagration. Saji commence à avoir des doutes sur la véritable puissance de leurs adversaires. S’il est manifeste que ces crabes ne sont pas des crabes ordinaires vu leur corpulence, il est encore plus impressionnant de voir que leur carapace soutienne des coups aussi violents. Il pourrait s’agir d’un Kuchiyose de rang supérieur permettant de faire appel à des formes plus puissantes de la créature, les transportant de leur monde au nôtre. Ou encore… Des crabes qui auraient été élevés dès la naissance et drogués de façon à stimuler leur croissance et se transformer en bêtes de guerre. Si c’est le cas, Saji n’a jamais entendu parler de choses pareilles. D’un autre côté, il sait aussi que le Yuukan réserve bien des surprises…

Le parchemin explosif explose et emporte le baril attaché au crabe. Tel un colosse en armure, ce dernier continue sa marche en direction du sabreur masqué qui pense avoir fait le nécessaire. Que nenni. Il a manifestement sous-estimé la force de leurs adversaires et a voulu courir en direction de l’épave sans vérifier que le crabe qu’il a attaqué était bien neutralisé. Il en fait aussitôt les frais. Le souffle de l’explosion dégage le bretteur masqué qui tombe sur le côté, et roule sur le sable mouillé. Il est pris par surprise et s’est bêtement avancé dans le radius de l’explosion. Heureusement, il était assez loin pour ne pas recevoir de dommages. Ce que tente de corriger le crabe toujours intact qui s’approche avec ses pinces menaçantes. Allongé sur le ventre, et assez sonné, Saji tente de se relever en s’appuyant sur son coude. Il secoue sa tête pour dégager le sable qui s’est déposé sur son casque. Il tourne la tête en direction de la créature qui n’est plus qu’à un bras de distance, ce qui lui laisse très peu de temps pour réagir. La pince levée redescend pour frapper l’homme à terre, de façon à l’écraser comme un marteau. Si la force du coup de pince est proportionnelle à la résistance de l’armure du crabe, alors autant ne pas prendre de risque. Au lieu de parer directement l’attaque, Saji se dégage du danger dans un mouvement réflexe. Il parvient à s’appuyer sur son coude puis sa main pour se projeter en arrière et se remettre debout en même temps. Pour s’assurer que l’esquive soit un succès, il a puisé dans sa réserve de chakra. Mieux vaut être vivant et à court de chakra qu’être réduit en pâté de crabe.



Maintenant qu’il se trouve à moyenne distance du crabe, Saji dégaine son sabre qui jusque-là était resté confortablement installé dans son fourreau. Il est temps de passer aux choses sérieuses. Il se met à décrire un mouvement circulaire devant lui avec la pointe de sa lame et en direction du crabe qui le poursuit. La lame se met à prendre feu. Tout d’un coup, une tornade de flammes jaillit de ce tracé circulaire. Elle fonce tout droit et à grande vitesse vers la cible. Très rapidement, la tornade prend la forme d’un tigre à la gueule énorme, aussi majestueux que puissant, pour finalement gober la pauvre créature et la brûler en entier.

[C/OFFICIELLE/KIRI] Sanction légitime Fire_t10



_________________
[C/OFFICIELLE/KIRI] Sanction légitime 3w8kw10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji http://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 http://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route http://www.ascentofshinobi.com/u779

[C/OFFICIELLE/KIRI] Sanction légitime Empty
Ven 23 Nov 2018 - 21:57
Sanction Légitime
Ft Datalia Madoka & Nobuatsu Saji <3


L'éclair fond sur sa cible par la main de mon troisième clone usant du Yajirushi pour percer la carapace du crustacé. Moi-même entravé dans la pince du crabe, mes deux autres copies conformes tente de l'immobiliser en lui attrapant les pinces. Le cri des étincelles fait écho dans la vallée, s'atténuant peu à peu à la fin de l'offensive. Aidé par une explosion proche, des créatures attaquants Saji, il semblerait que la déflagration ai légèrement fait décaler le crabe pour que ma frappe éclair atteigne le dessus de son crâne.

Par un simple craquement, la coque de ce dernier se brise laissant la moitié de ma main s'enfoncer dans sa chair et endommager mortellement la bête. L'endommager ? Non. La tuer. Ne faisant plus le moindre mouvement, mes clones servant de poids à ses pinces relâchent la pression dont ils faisaient preuve et se recule de quelques pas. Quant tout à coup, par un phénomène de réflexe post-mortem, sa pince me saisissant l'épaule se referme un peu plus sur ma blessure déjà acquise. Criant de douleur, si je ne fais rien dans l'immédiat, mon épaule se mourra. Je n'aurais plus qu'à me trancher le bras, si mon flux sanguin est trop longtemps mit à mal.

L'assaillant disparait alors dans une épaisse explosion de fumée, alors que les deux autres se mettent de chaque côté de la pince me lassèrent le bras. Chacun d'eux tende les bras, les paumes ouvertes, avant de faire apparaitre au bout de chacune d'elle une pointe de glace. Subitement, de chacune de ses mains, s'éjecte à toute vitesse des dizaines de pics de glace brisant l'articulation de la patte, l'éclatant tout en la détachant de la carcasse du crustacé. Désintégrant par la même occasion les nerfs reliant son cerveau à sa pince, l'entrave s'annule par l'ouverture de cette dernière.

Rouge, tournant au bleu et en sang, mon épaule a sacrément souffert. Ce que j'exprime par le plus viril des cris pour faire entendre ma douleur. Mes clones restants disparaissent alors, me laissant seul sur ce pont de navire, à genoux.

Mais il me faut aller prêter main forte aux autres avant qu'ils soient eux aussi blessés.

Sur les lieux des deux combats, j'aperçois Madoka, s'amusant avec la bête. Comme si ... elle lui obéissait. La gamine aux cheveux d'argent a t-elle vraiment prit le contrôle de cette chose ? Elle m'épatera toujours ...

Etant donc saine et sauve, je me tourne désormais vers le lieu où se trouve Saji, plutôt en bonne position. S'il semblait en mauvaise posture lors de l'explosion, pour preuve la présence de ce crame carbonisé, il change la donne en lui envoyant de plein fouet un tigre de feu imposant le respect.

Une technique que je ne risque pas d'oublier.

Voyant qu'ils s'en sortent, c'est la main sur l'épaule que je me dirige un peu plus loin dans la forêt afin de trouver des traces de ce Genin ayant déserté le village. « Madoka ! Je m'avance un peu plus loin dans la forêt afin de pister notre cible ! Rejoignez moi quand vous en aurez fini ici. Et ... Suivez la neige ! » dis-je à la fillette tout en agitant le bras de loin.

Mudrâ après mudrâ, je fais alors tomber la poudreuse sur une zone plus ou moins convenable afin de pister la trace de quelqu'un ou ... de quelque chose. Concentré, tout en fermant les yeux, je fais abstraction de tout ce qui m'entour pour trouver le moindre indice. C'est alors que ...

« Au Nord-Ouest ... »

Une piste trouvé. En espérant que ce soit notre gibier ... Je sauvegarde alors cette précieuse information dans un coin de ma tête, en attendant les autres tout en restant sur mes gardes et en contrôlant les environs avec ma neige colorant le sol vert des bois.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[C/OFFICIELLE/KIRI] Sanction légitime Empty
Sam 24 Nov 2018 - 19:44
Saji avait sous-estimé son adversaire le crabe, et sans doute allait-il le payer quelque part. Madoka avait tenté de faire ce qu’il fallait pour le couvrir au mieux, mais cela n’avait sans doute pas été suffisant. L’explosion fut assez puissante pour souffler le combattant à l’épée de ses appuis pour le mettre au sol. Quoi qu’il allait arriver, l’adolescente n’allait pas bouger pour le protéger, c’était son combat. Elle se contenta de regarder du coin de l’œil la situation, car elle devait rester concentrer sur sa proie quoi qu’il arrive. De son côté, Kuzan jouait le solitaire à affronter des crabes géants, et sans doute que sa blessure en était la conséquence d’un tel choix. Ce n’était pas la jeune fille aux longs cheveux d’argent qui allait pleurer non plus. Il ne fallait pas exagérer.

Madoka regarda alors le crabe se frapper lui-même embourbé dans des marais nouvellement crées. Au moins, ce ne serait pas trop fatiguant comme combat, mais en effet, elle ne pensait pas que les mouvements du crustacé seraient suffisants pour faire exploser le baril de poudre. Au moins, son adversaire était assez loin pour ne pas exposer votre servante à la moindre blessure, par contre de la bonne boue fraichement créée oui ! Elle se retrouva alors avec de la boue partout, mais si elle dégagea ses yeux afin d’y voir quelque chose, la blanchette ne réagit en aucune façon dans le fait que sa jolie robe blanche se fasse souiller ainsi. Elle ne semblait même pas le remarquer, cela n’avait aucune importance ! Elle n’était pas une fille comme les autres. Elle pencha la tête sur le côté lorsque l’adolescente découvrit l’état particulier de son adversaire, il semblait avoir vraiment peu apprécié le traitement mental, mais c’était sans doute cela lorsque l’on comptait trop sur une armure physique, on n’entrainait pas son cœur et son âme à un pareil traitement. Elle se releva en le toisant de toute sa hauteur, il se soumettait, il ne désirait plus combattre. Elle avait dû l’atteindre assez profondément pour lui démontrer sa puissance et briser l’emprise de son maître.

Il était évident que ceux qui avaient réussis à soumettre de pareilles créatures devaient être encore plus puissants, alors il ne fallait surtout pas ne pas les prendre au sérieux. Il voyait bien que Saji était au sol, mais il avait confiance en lui pour combattre, ce n’était qu’une passade. Ce serait même une insulte pour ce combattant de l’ombre de recevoir une aide, en tout cas s’il pouvait le savoir. Elle plongea ses mains dans ses poches, afin d’utiliser une autre technique de genjutsu afin de faire disparaitre aux yeux du crabe l’attaque de feu de Saji. Comment pouvait-on se défendre d’une technique que l’on ne voyait pas ? Elle se contenta de chantonner tranquillement en faisant un large mouvement de la main afin de dégager de la boue de ses mains, c’était plus gênant qu’autre chose.

Madoka entendit le hurlement de douleur venant de Kuzan depuis le bateau, elle soupira légèrement. Avait-il perdu son combat avec la source de chakra qu’elle avait détectée ? Apparemment non, car ce dernier arriva avec une épaule en sang du navire, en les rejoignant. Elle remarqua immédiatement qu’il était affaibli par cette blessure, alors pourquoi partait-il seul ?

Datalia Madoka • « La neige cela fond hein ! Et si tu te fais tuer juste parce que tu es blessé à l’épaule, c’est moi qui vais gagner tous les honneurs, je te rappels ! »


Cria alors Madoka en direction de l’éclair gelé de Kiri. Bien évidemment, elle n’était pas prête de dire qu’elle s’inquiétait pour lui, par ce qu’il prenait les devant dans une direction dangereuse seule pour un homme blessé. Elle soupira légèrement, alors qu’elle sauta avec un peu de chakra afin de rejoindre son crabe soumi. L’adolescente regarda tout de même dans quelle direction filait Kuzan pour le rattraper si jamais elle entendait un nouveau cri. Remarquez que cela voudrait dire qu’il ne s’était pas trompé de direction si cela arriverait. Elle posa avec douceur sa main sur la carapace du crabe qu’elle venait de soumettre en arrêtant le genjutsu de torture. Elle se plaçait davantage comme une gentille maitresse, après tout, tuer un crabe, elle s’en fichait totalement.

Datalia Madoka • « Montre-moi dans quelle direction se trouve le ou les personnes qui t’ont fait cela s’il te plait. Après, va dans l’océan, je te rends la liberté, vie une vie de crabes en étant libre. Personne ne saurait te retenir maintenant. Je vais m’occuper … personnellement de ceux qui t’ont fait ça … »


Indiqua alors au crabe en espérant qu’il comprenne quoi que ce soit, mais il était assez intelligent pour servir de bombe et d’attaquer, alors tous les espoirs étaient possibles.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5036-medecin-itinerant-fiche-finie#39461

[C/OFFICIELLE/KIRI] Sanction légitime Empty
Jeu 6 Déc 2018 - 2:05
Une odeur sacrément appétissante de crabe fumée envahi la baie, donnant des envies de cuisine ou de nourriture - voire les deux - à ceux qui sentent cette odeur. Le crabe n'a pas fait long feu face au Katon de Saji, on ne peut pas en dire autant de Kuzan qui se trouve avec une bonne partie de l'épaule en moins. Les ventres du trio grondent de faim à cause du repas que vient de préparer le muet de la troupe sans le vouloir, mais c'est pas non plus des crampes d'estomac, à vrai dire, les plaintes du ventre de Madoka fait bien plus peur au crabe soumis qu'autre chose. Le Gen de torture est retiré, tu ignores si c'est parce qu'il a peur d'être mangé, ou s'il te prend désormais pour ta maîtresse - les deux sont possibles -, mais te voilà avec un toutou à carapace à tes ordres, un gros toutou à carapace, très appétissant.

Lâchant un "krrrrr" suite à l'ordre de Madoka qui sonnait comme un "yes sir !", le crustacé se mettait en chemin vers la grotte, commençait à emprunté un chemin assez hasardeux de prime abord vu qu'il a l'air de zigzager, à vous de marcher sur ses pas ou de faire comme si de rien n'était. Quand à Kuzan, il sentait que la présence qu'il ressentait était celui d'un enfant et ... c'est bizarre, mais où est passé le jeune matelot qu'il a sauvé ? Tu pourrais aller voir ... mais Madoka n'a pas tord, d'un la neige ça fond vite - surtout avec ce temps, il fait une chaleur à dessécher les dromadaires -, et avec une épaule pareille, difficile de dire si un combat avec un autre crustacé explosif ne va finalement pas le tuer. Il reste Saji qui peut accompagné le mister Freeze manchot, après tout, Madoka est assez forte pour régler n'importe quel problème ... en théorie.

Ou sinon, il y a encore un crabe fumée qui ne demande qu'à être mangé maintenant qu'il est mort.

Allez, une bouchée de crabe n'a jamais tué personne !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[C/OFFICIELLE/KIRI] Sanction légitime Empty
Jeu 6 Déc 2018 - 10:10
Le combat contre le crustacé blindé s’achève sur une note gastronomique, le crabe affrontant Saji se faisant cuire par le tigre enflammé qui l’a englouti. De la fumée s’élève de la créature carbonisée. De la fumée, ou plutôt un fumet de fruit de mer qui arrive aux narines des shinobis de Kiri qui se rejoignent sur la plage. Constatant que sa technique Katon a été efficace, Saji pourrait en dire autant des illusions de la fille aux cheveux argentés qui a réussi à dompter son crabe, ce qui est encore plus impressionnant que de juste le tuer. Dompter son crabe… Ce qui lui fait penser à la façon dont ces créatures hostiles ont pu si intelligemment leur tendre un piège, avec des barils d’explosifs attachés à leur carapace. L’utilisation des barils prouve qu’il y a une intervention humaine. Et il y a une chance que le crabe dompté par la gamine ait retenu le souvenir de son maître et puisse se retourner contre lui, menant les shinobis de Kiri au lieu où il se trouve. Sans qu’il ait besoin d’émettre la suggestion, la fillette se met à demander au crabe toutou où se trouvent le ou les personnes qui l’ont mis dans cet état, le forçant lui et ses camarades crustacés à jouer les kamikazes sur la plage. Qui aurait cru qu’un crabe pouvait être mignon et appétissant à la fois ? C’est du moins le sentiment de Sami qui voit leur Scooby-Doo se lancer sur une piste. Quant à Kuzan, le sabreur muet se demande pourquoi il est parti tout seul explorer l’île avec son épaule blessée et cette pluie de neige au-dessus de lui. Surtout qu’il mentionne « notre cible » alors qu’ils sont censés être plusieurs aspirants ninja à avoir déserté l’Académie pour partir à la recherche des pêcheurs disparus. Certes, l’ordre de mission a été transmis il y a quelques heures mais quand même. D’ailleurs il ne leur a même pas ce qu’il a trouvé dans l’épave, peut-être des indices qui sait ? Quelle tête gelée des fois ce Kuzan.

Désormais, deux options s’offrent à Saji. Soit il suit le crabe qui zigzague, soit il rattrape leur coéquipier parti devant eux sans les consulter. Et puis il y a une troisième option, celle de s’assoir sur la plage de sable et savourer ensemble un crabe cuit dans sa carapace, qui ne demande qu’à être mangé. Très tentant à vrai dire. Décidément le narrateur sait mettre l’eau à la bouche ! Que choisir ? Saji regarde en direction du crabe qui avance de façon vraisemblablement hasardeuse, mais dans l’ensemble, suit une certaine direction. Suivant son sens commun, l’homme masqué pense que la piste du crabe serait plus évidente, mais en même temps son ami risque d’être en danger. La fillette pourrait très bien se débrouiller toute seule étant donné sa force qu’il connaît déjà, pour avoir eu la chance d’en apprendre plus sur elle l’autre fois. C’est décidé. Saji tourne ses talons vers la piste de Kuzan prêt à partir puis se dit qu’il devrait avertir la fille. Il sort son carnet de sa sacoche puis se ravise, réalisant la façon dont elle s’est moqué de son « dessin » tout à l’heure. Il sait comment cela va se finir s’il lui écrit encore. Ce qui lui fait penser au mot qu’il lui avait laissé la dernière fois qu’ils s’étaient quittés sous le ciel étoilé. L’a-t-elle gardé ?

Avant de partir, le sabreur masqué tire sur la patte du crabe cuit qui à elle seule fait la taille de son bras. L’armure ayant légèrement fondu sous la puissance du Katon, retirer la patte devient plus facile. Et le tour est joué. Aller un petit en-cas pour la route ne fait jamais de mal ! Se dit-il. La cuisson est parfaite ! Il quitte finalement la plage avec la patte cuite, peut-être que Kuzan voudra goûter. Au pire vu à quel point la patte est dure, elle pourra servir d’arme d’appoint. S’enfonçant dans l’île et s’éloignant de la piste de la fille et de son crabe toutou, Saji suit les gouttes d’eau au sol qui sont le résultat de la pluie de neige laissée par Sub-Zero. Une fois qu’il le retrouve, il lui propose d’avoir une bouchée de la patte de crabe. Il remarque aussi que son ami est mal en point.

Saji a écrit:
« Ton épaule va bien ? Qu’as-tu trouvé dans l’épave ? Je ne voulais pas perdre ta trace donc je n’ai pas eu le temps d’aller voir. »

Sans dire mot, il se contente de le suivre pour assurer ses arrières et le protéger avec sa patte de crabe. Ou peut-être se décidera-t-il à utiliser son sabre, qui sait ? N’empêche qu’une patte de crabe cuite peut aussi servir d’appât, ce qui peut être utile pour distraire des prédateurs dangereux.

_________________
[C/OFFICIELLE/KIRI] Sanction légitime 3w8kw10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji http://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 http://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route http://www.ascentofshinobi.com/u779

[C/OFFICIELLE/KIRI] Sanction légitime

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: