Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez | 

Martyr [PV]


Mer 10 Oct 2018 - 13:35
Les géôles n'étaient pas réellement une partie de plaisir. Voilà maintenant 3 mois que j'étais enfermé tel un animal tandis que mes repas n'étaient constitués que d'eau et de pain sec. La température ambiante n'était pas ce qui pouvait me remonter le moral. Il faisait froid. Vraiment froid. Vêtu très légèrement laissant apparaître mon torse musclé et mes bras bien dessiné, des frissons faisaient parfois leur apparition montrant l'envers du décor.

Le personnel se montrait hautain. Limite, il nous balançait la bouffe à la gueule alors que nous n'avions déjà que très peu pour se nourir. Le pire ? Se dire que je suis ici victime d'une amnésie. Mon erreur ? Avoir rencontré ce Kirijin qui m'a ensuite jeté ici. Je le retrouverais. Je lui ferais subir à ma manière ma frustration d'avoir été enfermé alors que je suis absolument innocent dans toutes ces histoires.

Malgré une température très basse, la soif se faisait déjà ressentir alors que j'avais bu il y a à peine quelques heures. Je devais attendre ce soir pour pouvoir m'hydrater à nouveau à moins de trouver un compromis... Une petite flaque d'eau au sol. Potable ? Je n'en savais rien. Je me mis à genou avant de laisser tomber mon buste et pris appuie sur mes avant bras. Les lèvres vinrent à la surface de la flaque et j'aspirais l'eau comme je pouvais. C'était peu. Mais c'était déjà ça...

Néanmoins, je ne pouvais continuer de rester ici. Je ne pouvais pas continuer de me taire et de subir. Il fallait que j'ouvre ma bouche ! Mes sourcils se froncèrent tant je pensais à mon arriver dans cette cellule, tabassé, interrogé... Je pris un élan non négligeable malgré la faible taille de cette cellule, et je me projetais contre les barreau de fer faisant résonner un long bruit métallique dans l'ensemble du couloir lugubre. Mes poings fracassèrent ce qui me retenait ici. J'hurlais, je criais. Je voulais me faire entendre.

Les barreaux tremblaient sous mes coups, de la poussière tombait du plafond tant les échos faisait vibrer l'ensemble de la bâtisse. Soudain, j'entendais une clé dans une serrure. Un petit "clac" m'indiquant que l'on venait de déverouiller la porte qu'il y avait au fond de ce couloir... Quelqu'un pour moi ? Un énième prisonnier ? Je pouvais m'attendre à tout dans ce village... Ce village dont je n'avais aucun souvenir, mais qui me paraissait bien familier... Une étrange sensation... J'avais encore beaucoup de question sans réponse... Mais je comptais pas rester ainsi. Je devais avoir des réponses, et arrêter de vivre dans l'ignorance...

Quoi qu'il en soit, des bruits de pas s'approchaient de moi... Une silhouette au loin... Je fis quelques pas en arrière afin de lui montrer que je ne serais pas hostile à son égard, mais que je cherchais simplement le dialogue... Allais-je parvenir à mes fins, et jouir enfin de la liberté que je mérite ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3440-projet-seikatsu-termine

Mer 10 Oct 2018 - 15:38
Shyko était très occupé par ses affaires internes au clan Kaguya depuis sa nomination. Il ne savait plus du tout où donner de la tête, entre les demandes des uns, les réclamations des autres et les dossiers pour la caserne, l'académie et le recensement des forces ninjas du clan, c'était vraiment la bonne grosse loose.

M'enfin dans tout ce raffut, le jeune homme découvrir un dossier bien singulier. Un membre du clan était actuellement dans les geôles du village pour une sombre histoire qui n'avait même pas été clarifiée. Cet homme avait plus ou moins été victime du système car entre toutes les attaques et tout, son dossier avait été laissé en instance depuis un certain temps.

Il s'était écoulé bien trois mois depuis l’incarcération de cet individu et il était temps de s'occuper de ça maintenant, il avait suffisamment attendu dans le vide.

C'est donc ainsi que le nouveau chef de clan décida de prendre l'initiative de se mettre en relation avec la prison afin de rester cette affaire et de faire gracier ou condamner ce ninja, mais au moins de mettre un point définitif dessus.

Une fois sur place, il fût assez simple de faire en sorte de le rencontrer, il était dans l'étage des criminels pas trop dangereux et les visites s'organisaient donc assez bien. Une fois devant la cellule, il pût constater que l'homme qui était en train de hurler pour sortir s'était reculer docilement, c'était compréhensible, reste là-dedans en attente devait être terrible. C'est donc poliment que le jeune homme allait prendre la parole.

"- Garde, ouvrez-moi la porte s'il vous plait. "

Ceci-fait, Shyko rentra donc avant de se faire enfermer avec, au cas où que ça se passe mal.

"- je suis Kaguya Shyko. J'ai été nommé chef du clan Kaguya et en tant que tel, je viens à ta rencontre pour régler l'affaire en instance te concernant. Alors je t'écoute, qu'est-ce que tu fais ici ? "

Il saviat que l'homme devait lui s'appelait Seikatsu et avait été enfermé par un Krijin. Assez peu comme information pour se prononcer et demander directement au principal concerné était sans doute le meilleur moyen de savoir ce qui s'était passé. Au pire des cas, il aurait la conscience tranquille par rapport à ça en laissant l'homme au fond de sa cellule si ça se passait mal alors ce dernier avait tout intérêt à coopérer. Bref, il était temps de laisser le captif s'exprimer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t854-kaguya-shyko-finie

Jeu 11 Oct 2018 - 12:54
Je ne m'étais pas trompé. Il y avait effectivement quelqu'un qui commençait à se diriger vers moi. Un homme dont le physique me faisait penser à un bureaucrate de bas étage, complétement ignorant de la réalité du terrain, préférant classer ses vieux dossiers plutôt que d'agir en toute connaissance de cause. Pour ce genre d'homme, le papier était parole d'évangile même si la réalité était une toute autre histoire.

Quoi qu'il en soit, il avait des couilles. Il demanda au garde de lui ouvrir la porte, et vint s'enfermer avec moi. Il se présenta comme étant Kaguya Shyko, chef du clan Kaguya et souhaitait clarifier une affaire me concernant. Puis il me laissa la parole.

Avant de parler, je tentais de faire évacuer la sensation que j'eus lorsqu'il avait ouvert la porte de cette cellule. Cette envie meurtrière de le lacérer et lui arracher les membres pour m'évader et tenter de retrouver celui m'ayant enfermé ici. Je tremblais d'excitation. Tellement que de la sueur longea mes joues même s'il faisait relativement froid ici... L'une de mes mains vint se poser sur l'autre, comme si je voulais m'auto consoler... Puis lorsque les tremblement prirent fins, je décidais de répondre à celui qui se prénommait Shyko.


< Je vois. Je vais encore devoir me répéter. Vas-tu, toi aussi, me tabasser si la réponse ne te convient pas ? > Dis-je tout en repensant à l'escroc et la gamine. < Saches que je vais te dire exactement la même chose qu'à eux... Peut-être vas-tu perdre ton temps. >

Je laissais un petit temps pour voir s'il allait déguerpir comme un syndicaliste, ou s'il allait rester sur place pour entendre ce que j'avais à dire... Et heureusement, il restait ici. Je m'adossais contre le mur de ma cellule - une sorte de surface rocheuse peu agréable - et croisai les bras. D'un air las, je lui contais mon histoire...

< Je ne saurais te dire qui je suis. Je ne saurais te dire ce que je suis. Tout ce que je peux te dire, c'est que je me suis réveillé dans une cuve remplie d'eau. On m'a envoyé une décharge électrique dont la puissance m'a presque fait m'évanouir. On m'a jeté aux marécages où je suis tombé sur un Kirijin. Je l'ai pensé coupable... De là, de nombreux os sont sorti de moi sans que je ne comprenne quoi que ce soit, et je me suis évanoui vidé de mes forces. Je me suis ensuite retrouvé ici... Deux personnes : une gamine et un pseudo sadique sont venus m'interroger, et en ont profité pour se défouler un peu... Saches que si je les retrouve une fois libre, il se peut que je leur fasse payer ! >

Tout avait été dit. Tout avait été clair. Sur la fin, en repensant à ces deux protagonistes, mes poings s'étaient resserrés si fort, qu'une goutte de sang tomba au sol... Je n'avais pas supporter leur comportement, et je comptais clairement leur en faire part, à ma façon ! Je ne laisserais pas cela impuni ! Je me redressai ensuite pour faire face à Shyko.

< Et maintenant ? Je vais rester enfermer trois mois de plus sans aucune raison ? >
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3440-projet-seikatsu-termine

Jeu 11 Oct 2018 - 13:44
Ouais, ils n'avaient pas menti sur le rapport, c'était un sanguin le bonhomme. A peine Shyko arriva que Seikatsu était déjà à fleur de peau. Bon, ça se comprenais un peu compte tenu de la situation. Cependant, il avait plutôt intérêt à se calmer pour arriver à une entente amiable.

Ce fût ce qui arriva malgré les paroles presque désillusionnées du captif. Visiblement, il ne savait même pas lui-même ce dont on l'avait accusé et s'était retrouvé ici sans rien demandé à personne. M'enfin, il y avait possibilité qu'il mente aussi mais dans ce cas, ça serait vraiment un as. Shyko avait quand même un certain talent pour la détection et il ne voyait aucun signe qui pourrait montrer que Seikatsu était en train de mentir.

Il était visiblement en colère, il avait perdu foi en la justice et jugeait très hâtivement le chûnin à lunettes mais semblait honnête.

"- Ouais nan, j'ai déjà tabassé un demi-douzaine de petits vieux sur la route, j'ai pas besoin de taper encore sur des gens. "

Ouais, c'était complètement rhétorique mais bon, c'était de bonne guerre, rapport aux paroles de Seikatsu sur ça. Lorsque l'histoire fût finie, l'ancien déclara qu'il pensait qu'il serait encore là pour trois mois pour rien, c'est donc là que le chef du clan Kaguya allait proposer un marché très simple.

"- C'est simple, jure fidélité a ton clan et au village, accepte de te soumettre a des tests pour sonder ton esprit et s'assurer que tu ne ment pas, accepte d'être surveiller par deux gardes lors de tes déplacements le temps que les tests arrivent, et tu pourras sortir et reprendre une vie normale. Honnête non ? "

Shyko détestait l'injustice et il ne voyait pas de raison de laisser enfermer quelqu'un qui ne comprenait même pas de quoi on l'accusait. Par contre, s'il s'avérait que le genin avait menti, la sentence serait doublée, c'était évident mais de bonne guerre.

"- Oh, et tu dois aussi promettre de ne pas te faire justice toi-même, sous peine de revenir dans cette jolie pièce sans préavis, ni procès. "

Ça pouvait paraître sec mais c'était surtout pour le bien de l’amnésique pour le coup. Il y vait une ambiance assez électrique mais en tant que chef, il prenait la décision de faire sortir un membre de son clan, ce n'était pas pour que ça se retourne contre lui par la suite. C'était aussi une question de ne pas donner encore plus mauvais image au clan des manieurs d'os. M'enfin bref, il était temps de savoir si c'était bon pour Seikatsu ou si ce dernier préférait rester ici. le choix lui appartenait pour le coup.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t854-kaguya-shyko-finie

Lun 15 Oct 2018 - 13:22
J'étais à la fois épuisé, et énervé. Ce bureaucrate à lunette me rendait dingue. Il me prenait de haut. Il se montrait supérieur à moi, alors qu'en réalité j'avais la certitude que je pouvais lui trancher la gorge sans qu'il ne se rende compte de rien. Mais il avait la capacité de me délivrer de cet enfer pour que je puisse enfin vivre la vie que je mérite. Il ne voulait pas que je fasse justice moi-même ? Bien. Si je le souhaitais, je pourrais tout de même changer d'avis mais je devais accepter les termes du compromis.

Cela dit, il voulait que je jure fidélité au clan... Quel clan ? Est-ce que je faisais partie d'un clan ? Je ne le savais même pas. Je ne savais même pas d'où je venais à la base. Je manquais d'énormément de paramètre pour le laisser s'en aller ainsi et ne pas m'apporter les réponses que j'attendais. Et bien que je voulais sortir d'ici, je devais quand même poser ces questions avant de jurer quoi que ce soit.

Ce qui m'embête le plus, c'était clairement la mise à disposition de deux chiens de garde dont leur mission serait de me surveiller. Je n'en avais aucune envie. Encore une fois, si je voulais sortir d'ici, c'était un critère du contrat que j'allais devoir accepter...


< Tu me dis que je dois jurer fidélité au clan... Mais de quel clan tu parles ? Je ne suis même pas au courant que je fais partie d'un quelconque clan... Je te l'ai dit... Je ne sais même pas qui je suis... Il va falloir m'apporter des réponses pour que je puisse accepter les termes de notre compromis... >

Effectivement, dire que je dois avoir des réponses pour accepter cela, c'est prendre un risque. Il pouvait très bien se taire, rebrousser chemin, et je crèverais ici sans aucune autre forme de procès. Malheureusement, accepter des choses dont on en a pas conscience pouvait être très dangereux.

< Une fois que j'en saurais davantage sur moi, sur où je suis, sur ce qu'on m'accuse... Suite à quoi vous pourrez sonder mon esprit comme bon vous semble, et j'accepterais d'être accompagné des deux chiens de garde. Je jurerais aussi fidélité au clan dans lequel je suis membre... >

Je serrais les dents, et les poings. Mon regard - défaitiste - se dirigea vers le bas tandis que je relâchais ensuite tous les muscles de mon corps... La partie la plus sensible arriva...

< Et bien que cela me déplaise... Je jure de ne pas faire justice moi-même... Mais ce merdeux ne devra jamais se mettre en travers de mon chemin... >
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3440-projet-seikatsu-termine

Lun 15 Oct 2018 - 19:01
Ouais, la situation était encore plus inattendue que prévu. Apparemment, quand Seikatsu avait parlé d'une amnésie, c'était pas de petite envergure. C'était bien plus important que ce qu'avait imaginer Shyko. Les paroles du vieil homme semblait pourtant empreint de vérité malgré le fait qu'il était assez dur de comprendre qu'est-ce-qui avait pû lui faire perdre une part aussi importante de sa vie.

C'est donc ainsi qu'en gage de sincérité, le chef du clan Kaguya allait donc se dégonder les phalanges et jouer avec après les avoir expulsés de son corps.

"- Tu fais parti du clan Kaguya. Nous sommes un des clans fondateur fondateurs de ce village. Notre pouvoir est de maîtriser nos os comme je viens de t'en faire une démonstration. Enfin, même si je me doute que tu étais au moins au courant de cette capacité que tu as. "

Pour le coup, ça semblait coûter au captif mais il se montrait assez coopératif. Il n'avait remis en cause aucune des conditions émises par le chûnin et c'était un très bon point.

"- je suis ravi de te l'entendre dire. "

Enfin, pour se montrer moins monstrueux, l'adolescent à lunettes allait donc ensuite passer sur les points positifs de tout ça, pour montrer qu'il n'était pas là pour flinguer son vis-à-vis mais bien de l'intégrer au clan auquel il aurait dû appartenir depuis toujours.

"- En échange de ta coopération, tu auras bien évidemment un logement fourni par notre famille ainsi que la protection dû à tout un chacun. Tu auras également une place de genin dans les effectifs de notre village car tu semble être un combattant. Tant que tu fera de ton mieux pour protéger Kiri, Kiri te protégera. Notre but n'est pas de te faire vivre comme un prisonnier du système et je suis très honoré que tu acceptes de coopérer. "

Se relevant ensuite de la chaise pour tendre la main à Seikatsu pour lui serrer la main afin de conclure cette affaire, le jeune homme ne pût s'empêcher d'afficher un petit sourire en se disant qu'il venait de sortir un de ses frères d'une sacrée panade. Les peines de prisons pouvaient être très longues et le vioc venait de prendre la bonne décision en se fiant a la justice. Enfin, même s'il pensait sans doute qu'il n'avait surtout pas le choix ...

"- Tu seras sorti d'ici dès demain matin. Ton escorte viendra te chercher a sept heures du matin et les ninjas surveillés de ta surveillance d'attendront à la sortie de la prison. Ne t'inquiète pas, je demanderais expressément à ce qu'ils ne t'empêche pas non plus d'avoir ton intimité. "

Bref, après les quelques mots que son interlocuteur allait prononcer, Shyko s'en irait sans doute pour reprendre ses autres dossiers en cours et dieu sait qu'ils étaient nombreux. Ce n'était décidément pas de tout repos ce poste. M'enfin bref, la suite au prochain numéro !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t854-kaguya-shyko-finie

Martyr [PV]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Geôles
Sauter vers: