Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez | 

Shinobi Jones & la Pyramide Maudite | B. Takamagahara


Ven 12 Oct 2018 - 23:48

Jin était debout, face au porte de la cité désertique, Taiyô. Cela ne faisait pas trois semaines qu'il avait quitté ses parents que des tas d'aventures lui était déjà arrivé. Sans s'attarder sur les détails de ces dernières, il avait néanmoins fait la rencontre de deux individus fortement intéressant. Le premier, un certain Sendai Hyousuke, qui avait fait preuve d'une efficacité et d'une rigueur exceptionnelle. Le second, dont l'explosif ne parvenait toujours pas à retenir le nom, était cette force tantôt calme, tantôt suffocante. Un tel duo qui avait décidé de prendre le jeune aventurier plein de rêves sous leur aile, ça avait des allures d'épopée.

Et aujourd'hui encore, c'était une grande aventure qui attendait notre héros en herbe. Il avait prit le soin d'harceler Taka pour qu'il l'accompagne dans cette expédition au fin fond du désert, et même si ce dernier ne l'avait peut-être pas bien prit, Jin savait qu'il agissait pour la bonne cause. Après tout, au détour d'une rue un soir, il avait entendu des rumeurs plus qu'intéressantes au sujet d'une pyramide supposément maudite de Kaze no Kuni. Personne ne savait précisément où elle se situait, ni même si elle existait réellement. Le fait était que tous les intrépides explorateurs qui s'était lancés à sa recherche, n'était pas revenu de leur vivant.

⚊ Héhéhé ! Ca va être amusant !

Tout enjoué, le jeunot se mettait à sautiller sur place, frappant l'air de ses poings vifs. Très bientôt, il aurait l'occasion de revoir ce mystérieux shinobi à l'oeuvre, persuadé que Taka était encore loin de lui avoir montré toute l'étendue de ses capacités. Le défier maintenant n'aurait pas de réel intérêt. Pour l'heure, Jin n'était pas suffisamment intéressé par la perspective de gagner face à cet homme. Tout ce qu'il voulait, c'était en apprendre plus. Sur lui, sur cette pyramide, sur Kaze no Kuni, sur tout ce qu'il pouvait découvrir.

C'était sa philosophie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4454-carnet-b-jin#34039

Sam 13 Oct 2018 - 0:50
Takamagahara avait fait la rencontre d’un étrange jeune homme. Bakuhatsu Jin, bien que généralement ça famille devait être affilié au pays de la roche ou à celui du fer - en raison des nouveaux impact politique du Shogunat. Ce dernier était un fils du vent. Le monde était remplit de mystère, le désert en possédaient bien plus. Très rapidement, le petit prince devint le tuteur du jeune Jin qui, bien qu’assez candide, possédait un tempérament remarquable ainsi qu’un potentiel effarant, lui même ne s’en rendait probablement pas compte.

Le petit prince lui avait acheté un petit gite non loin de chez lui afin de garder un oeil sur la tête brulée. Adepte des explorations, il ne perdait jamais l’occasion de baroudé dans le désert à la recherche de secrets ou même parfois de simple indice. Son prochain objectif était de résoudre les sombres mystères d’une citadelle maudite. Pendant plusieurs jours le singe explosif avait harcelé le petit prince pour qu’il vienne à ces côtés. Et finalement, la fougue légendaire de Jin eu raison du Byakuren. Ne pouvant se résigné à le laisser seul dans le désert, il accepta l’invitation forcée. Le rendez-vous était prévu à la porte Sud de Taiyō, au lever du soleil.

* * *

Deux puissants étalons purs-sangs chevauchaient à toutes vitesses. L’un ne comportait pas de cavalier tandis que le petit prince était sur l’autre - avec son habituel tenue de nomade ne laissant que ses yeux visibles. Le galop des chevaux ressemblaient à un puissant courant d’air sur une dune. Leur course était magique à voir, ils semblaient marchés sur l’air. De ce fait ils purent très rapidement atteindre le point de rendez vous - quelques minutes après l’arrivé de l’instigateur.

Le petit prince reconnu aisément son disciple, c’était la seule personne sans tenue protégeant des lueurs incandescente du soleil. Heureusement qu’il avait pensé à tout. Ils terminèrent leur inlassable course pour finalement encercler le Bakuhatsu. Le Byakuren le salua d’une inclinaison de tête suivit d’un mouvement de la main.

— Que le salut et la paix soit sur toi. C’est Takamagahara.

Méconnaissable, il se fondait parfaitement avec son environnement. Il ressemblait comme deux gouttes d’eau à un réel natif du désert. Il tendis sa main en direction de la monture libre.

— Grimpe et enfile ça, le soleil te tueras sinon.

Takamagahara envoya deux longs tissus à son jeune écuyer. Le premier, le blanc, servait de chèche pour protéger le visage tandis que le second, le beige, de vêtement. Il attendit que le fougueux escalade le puissant pur-sang avant de reprendre.

— J’imagine que tu connais la direction ? Je te laisse ouvrir la marche.

Les bêtes étaient prêtes à continuer leur fulgurant galop. Dans ce genre de situation, les chameaux étaient trop lents. Il fallait agir rapidement pour éviter que d’autres disparaissent.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sam 13 Oct 2018 - 13:28

Qui aurait put prédire une telle arrivée de la part du tuteur officieux de Jin ? Absolument pas ce dernier, en tout cas. Chevauchant à toute vitesse, Takamagahara finit par arriver face au jeune aventurier, accompagné de son pur-sang et d'un autre, probablement destiné à être monté par l'explosif lui-même. Après de brèves saluts, Taka donna de quoi se protéger du soleil à Jin, qui tout en jaugeant les tissus d'un oeil curieux, finit par les enfiler, puis enfourcha la bête, déjà prêt à partir à l'aventure.

⚊ Yosha ! J'espère que t'es prêt Taka ! Parait que tous ceux qui ont partit à la recherche de cette pyramide en sont jamais revenus vivants ! J'trouve ça super motivant perso !

Allez savoir ce qu'en pensait son tuteur. Dans tous les cas, notre fin binôme finit par se mettre en route, et quittèrent Taiyô à pleine vitesse, à l'assaut de se désert aux règles impitoyables. Mais par où devaient-ils commencer au juste ? En se contentant d'avancer droit devant eux en plein désert, nul doute qu'ils mourraient avant de découvrir quoi que ce soit. Mais Jin avait également pensé à cette pensé à cette possibilité et avait prit le soin d'interroger tous ceux qui avaient put cette rumeur à la cité désertique, pour être certain qu'il ne partait pas sans aucune piste.

⚊ Il y a un endroit au nord qui va nous servir pour la recherche ! Il y aurait une oasis où le palmier s'inclinerait dans la direction de la pyramide ! Une fois qu'on l'aura trouvé, on aura déjà fait une bonne partie du boulot haha !

Confiant, Jin regardait devant lui, laissant sa monture décider de la vitesse, se laissant bercer par les caresses du vent. Il n'avait aucune idée du temps que ça leur prendrait pour trouver cet oasis, et il y aurait peut-être bien des obstacles sur leur chemin, mais le garçon était prêt à surmonter n'importe quoi. Il aurait put mourir cent fois au début de son aventure, mais il avait survécu, et n'avait eu de cesse d'apprendre et de s'améliorer jusqu'à lors. Mais cette aventure en particulier, c'était aussi une bonne manière d'en apprendre plus sur son partenaire.

⚊ Eh Taka ! Tu viens d'où au fait ? On a pas vraiment eu le temps de faire connaissance depuis notre rencontre héhé !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4454-carnet-b-jin#34039

Sam 13 Oct 2018 - 15:36
— Allons y alors, plus vites nous serons arriver et plus vite le mystère sera résolu.

Comme d’habitude et pour ne pas changer, la nature naïf de son disciple l’avait sûrement guidé vers une toute nouvelle aventure. Après l’excursion en plein désert face à un scorpion titanesque, le voila désormais à la poursuite d’une pyramide maudite. La citadelle devait sans aucun doute existé. La nature "maudite" rester à découvrir. Bien que l’étendue désertique comportait un nombre innommable de secrets, il n’était pas rare que des charlatans profitent de certaines âmes en leur faisant miroité leur rêves les plus fous. Espérons que ce ne soit pas le cas ici.

Leur course à bride abattue débuta très rapidement. Son camarade fusait en direction du nord.

— Une oasis au nord ? Si je pense connaître l’emplacement de cet oasis... Il nous faudra plusieurs jours avant de l’atteindre. Elle est à l’extrémité du désert !

L’aventure n’avait même pas réellement débuté qu’elle semblait déjà battre de l’aile. Laisser la concoction du plan à son camarade ne fut pas le meilleur des choix, heureusement qu’il le savait déjà, de ce fait, il avait prévu denrée alimentaire et pierres précieuses afin de couvrir leur possible frais. Finalement, le choix des étalons était possiblement une fausse bonne idée. Ils atteindront beaucoup plus rapidement que prévu leur destination mais en sacrifiant une importante protection. Mourir de faim serait difficile mais de soif... Il faudra avisé. Il ce peut qu’il s’agisse tout simplement d’un autre oasis, plus petit, que l’on croisera en chemin.

— Jin, que sais tu en plus sur cet oasis, un détail spécifique par exemple ? Le désert peut potentiellement comporter une centaine d’oasis !

Sa voix bien que masquée en partie par sa course effrénée fut plus ou moins audible.

— Je ne suis qu’un simple homme du Yuukan, un enfant du monde. Et toi, j’imagine qu’en tant que Bakuhatsu, tu es originaire du pays de la Terre c’est bien ça ? Comment t’es tu retrouver dans un tout autre pays que celui qui t’as vu naitre ?

Bien que son sourire n’était pas visible en raison du tissus enrobant l’intégralité de son visage, on pouvait aisément reconnaitre cet empathie synonyme au petit prince dans son regard. Les chevaux galopaient puissamment, tel un éclair le jour de tempête, ils traversaient les longues étendues du désert en quelques secondes, leur course dépassaient aisément celle des chevaux les plus entrainés, dépassant aisément les 60km/h. De vraies machines de guerre, infatigable. Leur pas étaient capable d’atteindre l’horizon, leur galops ressemblaient étrangement à celui du Bouraq - créature mythique pour les uns et réelle monture pour les autres. Le désert était plein d’étonnante surprise.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sam 13 Oct 2018 - 15:50

L'oasis était donc à plusieurs jours à cheval ? C'était une durée suffisante pour Jin, qui aurait le temps de tisser des liens avec Taka. Après tout, si le garçon s'était lancé seul dans cette folle entreprise, il ne comptait clairement pas la terminer seul. Il voulait rencontrer des tas de visages, d'opinions et de styles différents. Affronter les plus forts du monde ne se résumait pas à ce bête objectif qui était de devenir le plus fort. Il voulait apprendre des autres, et savoir comment eux avaient décidé de devenir puissant.

En tout cas, Takamagahara avait très bien préparé leur voyage, contrairement au Bakuhatsu qui se contentait de foncer droit devant lui, même si cela signifier courir à sa perte. Heureusement pour lui que cet homme avait accepté sa folle requête, que ce serait-il passé sinon ? Le Serein, toujours aussi pragmatique, questionna notre héros en herbe sur ce fameux oasis, afin de possiblement le distinguer des centaines d'autres présents à Kaze no Kuni. Se creusant les méninges, Jin finit par esquisser un grand sourire, se souvenant d'n léger détail.

⚊ Oh ! C'est vrai qu'on m'a dit que cet oasis aurait la particularité d'avoir une inscription sur son palmier ! J'en sais pas plus mais ça devrait suffire tu crois pas ?

Finalement, l'homme restait évasif quant à ses origines. C'était prévisible, mais Jin jugea qu'il n'était probablement pas nécessaire d'insister davantage pour l'heure. C'était à son tour de répondre, comme une sorte de jeu de renvoi de balle qui venait de se lancer. S'accordant quelques instants de réflexions pendant que son cheval galopait, il finit par hausser la voix de nouveau.

⚊ J'me suis jamais vraiment intéressé aux origines de ma famille ! Mais oui, mes parents ont préféré quitté le reste de notre clan pour vivre leur vie ici ! Apparemment, y aurait une autre branche de notre clan, avec un autre nom, qui vivrait dans un village caché... Mais j'en sais pas plus haha !

Se grattant la joue, il continuait alors avec une autre interrogation.

⚊ Dis, t'as déjà exploré un peu ce monde ? J'ai lu quelques livres sur ce qui se trouvait au-delà du désert... Mais j'aimerai pouvoir explorer moi-même ce qu'il y a sur les autres terres !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4454-carnet-b-jin#34039

Sam 13 Oct 2018 - 16:17
Le petit prince était resté volontairement évasif, non pas par crainte ou serment mais uniquement pour laisser le temps au temps. Comme toute chose dans la vie, il ne fallait pas se précipité. Connaissant le petit, il fallait l’émerveillé, tout révéler aussi simplement ne serait pas amusant. Le Byakuren s’était pris au jeu.

— Un palmier tourner vers la direction de la citadelle et qui serait marqué. Cela suffira je pense, généralement les palmiers poussent verticalement, si l’un est anormalement tourner vers une quelconque direction ce sera un signe.

Plus que naïf, il était plus malin qu’il ne laissait le percevoir. La fougue de la jeunesse, bien qu’ils étaient tous deux différents, le petit prince était pris de compassion pour son cadet. Ils partageaient plus ou moins la même aventure infantile - lui aussi avait tout quitté pour se lancer dans ce monde.

— Je vois, toi qui est friand des mystère de ce monde, laisse moi t’en révéler quelqu’un alors ! Tu as bel et bien raison, l’autre branche ce fait appeler les Chokoku, les deux proviennes du village caché de la Roche ; Iwa qui se trouve comme tu pourrais t’en douté au pays de la Terre. D’ailleurs tu trouveras sûrement amusant mais à la différence des Bakuhatsu, les Chokoku utilisent leurs explosion à travers de l’argile !

La géopolitique du Yuukan avait très peu de mystère. Tout ce qu’il savait provenait de son éducation chez la famille suzeraine de la roche ainsi que de ses douze années d’errance dans ce monde.

— Comme tu peux t’en douter, je ne suis pas originaire de Kaze. J’ai eu l’occasion de voyager dans le monde entier, plusieurs fois d’ailleurs. Si tu as des questions, cela me ferait plaisir d’échanger avec toi sur les différentes nations et pays de ce monde !

Le petit prince n’hésitait jamais quand il s’agissait d’éduqué ou de compter une histoire à une personne. Bien au contraire, c’était quelques chose qu’il aimait par dessus tout. Cela faisait maintenant plus d’une heure que les chevaux galopaient à s’en déchirer les poumons. Une pause devait se faire.

— Marquons une courte pause afin de ne pas faire souffrir inutilement nos montures, arrêtons nous à l’ombre. On pourra en profiter pour se raconter des histoires.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sam 13 Oct 2018 - 16:44

Leur route se poursuivait, et à mesure qu'ils avançaient, ils faisaient également un pas de plus vers l'autre. Jin écoutait attentivement les mots de Takamagahara, notant que leur oasis ne devrait plus être bien compliqué à trouver désormais. Mais la partie la plus intéressante survint au moment où le Serein évoqua les origines de Jin lui-même. Les Chôkoku ? Le village caché de la Roche ? Des explosions par l'argile ? C'était incroyable de voir le nombre d'informations que possédait déjà Taka sur le sujet. Se grattant l'arrière de la tête tout en songeant à tout cela, le Bakuhatsu finit par esquisser un grand sourire, une ombre idée commençant à progressivement germer dans un coin de sa tête.

⚊ Le village caché de la Roche, hein... En tout cas, t'es vachement calé sur le sujet Taka ! J'ai vraiment des tas de questions sur plein de sujet, j'imagine que tu pourras répondre à certaines pendant ce voyage haha !

Une proposition si gentiment amenée, Jin ne pouvait que l'accepter. Maintenant qu'il avait un connaisseur qu'il pouvait bombarder de questions, il n'allait pas se gêner. Néanmoins, il était important de trouver un endroit où se reposer. Acquiesçant à la suggestion de Taka, le binôme alla se trouver un endroit à l'ombre, sous un rocher, et installèrent un petit campement de fortune. Les chevaux allèrent se reposer de leur côté, et Jin alla s'asseoir en tailleurs sur le sol à l'ombre, avant de prendre une grande inspiration.

⚊ Qu'est-ce que tu sais sur les villages cachés, Taka ?

Ce serait un bon sujet sur lequel discuter autour d'un bon casse-croûte. Il fallait l'avouer, le jeune aventurier avait un appétit assez prononcé, probablement symptomatique de tous les jeunes de son âge. Tout en espérant que son camarade avait de quoi le rassasier, il profitait du bon temps en réfléchissant sur tout ce qu'il s'était passé, et ce qui allait se passer par la suite. Il aurait probablement besoin de retrouver un rythme d'entraînement convenable. Depuis qu'il avait commencé son aventure, il n'avait malheureusement pas eu l'occasion de s'entretenir autour d’exercices physiques et mentaux basiques.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4454-carnet-b-jin#34039

Sam 13 Oct 2018 - 17:10
Takamagahara avait finalement réussit à hameçonner son jeune cadet. Lui montrer les racines même de son clan avait ouvert en lui les portes de son infinie curiosité. Connaissant le jeune homme, il savait qu’il finira bientôt noyé sous un nombre incalculable de questions, cela ne le dérangeait absolument pas - bien au contraire. Il répondit positivement d’un signe de tête à la proposition du jeune.

Après quelques minutes de recherche, ils décidèrent d’installe leur bivouac à l’orée d’une dune comportant un imposant rocher. En raison de la monté croissante mais lente du soleil, ils étaient encore protéger de ce dernier grâce à leur ombres. Il aida à faire descendre Jin de son imposante monture avant d’aller caresser et abreuvoir quelque peu les deux étalons - en prenant le soins d’hydrater leur tête démesurée à défaut de pouvoir mouiller le corps entier. Il dégrafa l’une des deux sacoches en cuirs présentent sur son cheval - il y en avait deux par chevaux. Et rejoins finalement, à l’ombre son jeune cadet.

— Tu veux en apprendre plus sur les villages cachés alors il faut savoir qu’il y en a trois dans le Yuukan.

Il marqua une légère pause prenant le temps d’abaisser le tissus blanc afin de laisser son faciès découvert. Libéra l’une des sangles de la sacoche pour y ressortir une lourde bourse en velours qu’il tendit à son camarade ainsi qu’un ancien Thermos. Le sachet contenait un nombre important de fruits secs mais surtout beaucoup de dattes, le récipient quant à lui, gardait du thé - même si la chaleur écrasante suffisait pour gardé tout liquide chaud.

— Sers toi, mange à ta faim, il te faut beaucoup d’aliments nutritif sous un tel astre.

Un fennec apparu rapidement entre les deux hommes, il semblait lui aussi affamé. Takamagahara ayant pris quelques dattes - laissant le reste à son cadet - décida de partager son maigre repas avec l’animal.

— Il y a donc trois villages. Iwa, village caché de la Roche ce trouvant à Tsuchi, très porter sur le commerce. Kumo, village caché de la Foudre, ce trouvant à Kaminari, les scientifiques du Yuukan avec leur bibliothèque inégalable. Et enfin, Kiri, village caché de la Brume. Le village le plus militarisé des trois. Bien entendu, les villages ont changer entre temps. Iwa c’est militariser en vue des importantes péripéties. Kumo est rester fidèle à lui même. Tandis que Kiri essuya un nombre important de défaites et d’invasions.

Le petit prince prit une datte entre deux mots avant de reprendre.

— Qu’aimerais tu savoir d’autre ? Le temps que les chevaux reprennent du poil de la bête nous avons encore du temps !

Il fit le service, offrant un verre de thé vert bien chaud à son camarade.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sam 13 Oct 2018 - 17:33

Tout en retirant ce qui lui avait servit de protection face au soleil, maintenant qu'il était à l'ombre, Jin écoutait Taka qui avait commencé à répondre à la première question du garçon. Il y avait donc trois villages cachés dans le Yuukan ? C'était intéressant. Le fait qu'il n'y en ait pas temps devait signifier qu'il s'agissait de cités impressionnants, probablement bien plus que Taiyô, pour sûr. Déjà tout impatient d'en savoir plus, Jin avisa avec avidité la nourriture que lui tendait l'homme face à lui.

⚊ Haha, merci ! Bon appétit !

Tout en agrippant une des dattes, il la goba d'un geste tout en tendant l'oreille à la suite de la réponse de Takamagahara, qui comptait bien approfondir sa réponse, prenant même le temps de nourrir un animal sauvage qui passait dans le coin. Iwa, Kumo et Kiri. Tous trois avaient leur propres spécialités, et possédaient une histoire. Ils avaient probablement des figures importantes à leur tête. A quoi pouvait bien ressembler les chefs de ces groupement de peuples ? Et donc, une partie de son clan comptait parmi les rangs d'un de ces villages ? Toutes ces informations étaient follement intéressantes, et le jeune aventurier n'en avait pas finit.

⚊ Et tu sais la relation qu'ils entretiennent entre eux ? Il y a déjà eu des guerres entre les villages ? Et Taiyô dans toute cette histoire, quelle place prend-elle ?

La géopolitique était un de ces nombreux sujets qui passionnaient le garçon. Savoir où est-ce qu'il se plaçait au sein de cet immense échiquier avait toujours quelque chose d'excitant. Profitant de cette halte, Jin goba quelques autres dattes avant de se servir une gorgée de thé. Il fallait avouer que c'était plutôt bon, et ce, même si le Bakuhatsu n'était pas réputé pour être un gourmet exceptionnel, ni même pour posséder un palais si fin que cela. Au moins, il pouvait être rassuré sur le point culinaire.

⚊ Et puis, qu'en est-il des autres clans de ce monde ? Si les Chôkoku sont à Iwa, il doit y en avoir d'autres là-bas, non ? Où dans les autres villages ? J'ai entendu parler de certaines capacités héréditaires vraiment incroyables tu sais !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4454-carnet-b-jin#34039

Sam 13 Oct 2018 - 18:07
Comme il pouvait s’en douté, son cadet n’hésita pas une seule seconde pour poser ces questions. Avec un sourire bienveillant et non dissimulé, le petit prince commença son cours de géopolitique pour son élève qui était extrêmement intéressé.

— Les relations se font et ce défont, Iwa et Kumo étaient plus ou moins allié, je pense qu’ils sont désormais en statu-quo. Kiri fut la bête noire des puissances de ce monde. Très rapidement elle fut sujet aux problèmes internes comme externe depuis, village tente de se raviser et possède une vision bien plus diplomate. Il n’y a pas eu de réelles guerres fratricides. Beaucoup d’assauts éclairs entre Iwa et Kiri ainsi que certains clans de Kiri contre leur semblables. Comme tu le sais déjà, le premier cercle fut défait à Kaze. Depuis, tout s’écroule sous son propre poids. Mais c’est là que le Yoake apparait. Le groupuscule veut rendre à son pays ces lettres de noblesse. Et accessoirement s’engager sur un chemin neutre et de paix. Taiyō n’est pour l’instant qu’une goute d’eau dans un désert aride si on devait la comparé à ses homologues. Nous comptons bien changer les choses.

Le jeune fennec vint finalement se blottir entre les cuisses du petit prince comme si tout deux se connaissaient depuis des temps immémoriaux.

— Ce sont les clans en premier lieu qui formèrent les villages. Par exemple, à Mizu, ce sont les Yuki ainsi que leur cousins Hyōsa, les Sabreurs ainsi que les Kaguya qui bâtirent les prémisses du village. Très vites les autres clans des différentes nations prirent exemple sur eux. À Iwa se mêlent Hyūga avec leur pupilles à pouvoir, Borukan et leur lave mythique, Nagamasa avec le bushido comme code, ce sont de puissant samouraï ainsi que Chokoku et Bakuhatsu maître dans l’art des explosions.

Après avoir servit son collègue, ce fut au tour de l’animal. Dans le creux de sa paume, il lui offrit de l’eau, le laissant se désaltérer convenablement.

— A Kumo siègent Nara contrôlant leur ombres, Metaru avec leur maitrise du fer innée ainsi que les Suzuri et leur encre.

Tout en parlant, il se saisit d’une seconde dattes juteuse. C’étaient indéniablement les meilleures du pays.

— A Kiri, comme j’ai pu te le dire précédemment, il y a les Yuki qui maitrise la glace, leur cousins étant des assimilateurs de ce même élément. Il y a les Sabreurs qui possèdent des armes à pouvoirs ainsi que les Kaguya maitrisant leur os à la perfection.

C’était finalement à son tour de se désaltéré. Le thé chaud coulait dans sa gorge avec un rythme mesuré. Le breuvage venait littéralement le réchauffé de l’intérieur.

— Bien entendu, tout les clans du Yuukan ne font pas forcement affilié à l’un des trois villages, tout en possédant un don héréditaire incroyable. En tant que jeune aventurier tu découvriras ça bientôt.

Un sourire mystérieux et pourtant emplit d’une réelle malice venait se dessiner sur ses lèvres.

— Autre chose ? D’ailleurs, depuis combien de temps voyages-tu ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sam 13 Oct 2018 - 18:23

Buvant les paroles de son professeur du jour, Jin aurait bien prit le temps de tout noter convenablement si il était en possession d'un bout de papier et d'un stylo... Et d'ailleurs, c'était précisément le cas. Si de prime abord, il était difficile d'imaginer l'enthousiaste si studieux, il possédait en réalité toutes les mimiques de l'élève premier de la classe, après toutes ces années à apprendre auprès de ses parents. Sortant donc son carnet d'aventures et un stylo dont de son modeste sac à dos, il se mit à gratter aussi vite que Taka parlait, enregistrant par la même occasion toutes ces informations capitales.

⚊ Ce doit être formidable de se dire que différentes familles aient put se décider à se rejoindre sous le même étendard ! Cette unité, si on pouvait l'appliquer au monde entier...

Interrompant sa phrase par un léger ricanement, il reprit alors.

⚊ En réalité, ce serait plutôt ennuyeux si il n'existait plus qu'un seul camp.

Et ainsi, le cours se poursuivait et le Bakuhatsu continuait d'apprendre. Si les trois villages semblaient représenter une des plus grandes parts du monde shinobi, Taka prit néanmoins le temps de nuancer son propos en évoquant les autres clans, certains encore inconnus, qui vivaient aux quatre coins du Yuukan. Notant le sourire de son interlocuteur, Jin en déduisit qu'il ne disait pas tout, volontairement. Après avoir terminé sa prise de notes, l'aventurier se relevait, avant de s'étirer longuement et de se mettre en garde, avant de donner un coup de poing dans le vide, puis un second, continuant dans un rythme régulier, tout en reprenant la parole.

⚊ Ca fait trois semaines à peu près que j'ai quitté la caravane familiale héhé ! Tu m'excuseras, ça faisait un moment que je m'étais pas entretenu !

Enchaînant sur quelques pompes par la suite, il ressassaient tout ce que lui avait dit Takamagahara. Alors qu'il poursuivait sur des abdos, il continuait d'interroger son camarade Errant.

⚊ Je me demande bien ce qui peut se cacher dans cette pyramide... A ce propos...

Terminant un dernier abdo, Jin se stoppa un instant, le regard pétillant, la sueur perlant au front.

⚊ J'ai entendu des shinobi parler "d'Artefacts" à Taiyô, qu'est-ce que c'est au juste ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4454-carnet-b-jin#34039

Sam 13 Oct 2018 - 19:10
Bien qu’il ne le savait sans doute pas. La tête brulée venait de dépasser les bornes. Il n’y a aucune joie dans un monde de terreur. Il lui fera comprendre.

— Ennuyeux ... Ce serait comme ça que tu appellerais un monde en paix Jin ? Préférais-tu voir les cadavres de ta famille et de tes proches morts voir calcinés car des dirigeants véreux préférant penser à leur biens plutôt qu’a la population ? Préférerais-tu voir le sol jonché de cadavres de très jeunes enfants aussi maigre qu’un os n’ayant jamais rien manger de leur vie ? Serais-tu capable de tuer des êtres innocents car tes supérieurs te l’ordonnent ? Tout cela existe, bien que tu le sache sans doute pas. Quelle est la raison ? Car cette vision idyllique, voir un monde en paix, est trop ennuyeuse.. Les mots ont une importance. Fais attention la prochaine fois.

Pour la première fois, son regard se voulait sérieux et oppressant. Son regard était celui d’un autre.

— Uniquement trois semaines je vois, tu es fort ambitieux c’est bien. J’imagine que tu comptes enquêter sur ton passé et ton clan, tu passeras forcement au pays de la Terre, avoir un tel entraînement... Tu veux devenir un shinobi ?

Son ton ainsi que son regard était redevenu normal - comme s’il n’avait jamais changé. Il regarda le jeune terminer sa rédaction avant de s’élancer dans un petit entrainement physique.

— Pour ne pas te mentir, je n’en ai aucune idée. Sûrement des secrets bien cachés. Et si elle se veut réellement maudite alors... Nous pouvons craindre le pire.

Il termina sa phrase avec un léger rire cristallin, ayant fait exprès d’amener une certaine tension dans ses dires.

— Les Artefacts ? Je n’en ai encore jamais vu. Mais certaines légendes et rumeurs stipuleraient que ce serait des armes légendaire à pouvoir. Il y a peut être un lien entre artefact et le clan des Sabreurs.

Takamagahara n’en savait que très peu au sujet de tels armes. Bien que beaucoup prenait cela comme un mythe, il devait y avoir une pointe de vérité. Si des épées pouvaient contenir des pouvoirs démentielles, il n’y avait pas de raisons pour que d’autres armes le peuvent. Très vite, il récupéra Thermos et dattes les remettants soigneusement dans la sacoche en cuir. Il était temps de partir. D’un simple geste de main il caressa le fennec afin de lui faire comprendre. Après une dernière accolade il disparu dans le sable chaud.

— Debout ! Nous reprenons notre route.

Il replaça la sacoche sur son étalon avant de grimper sur ce dernier. Il restait encore des centaines de kilomètres à parcourir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lun 15 Oct 2018 - 14:23

⚊ C'est un discours que mes parents n'ont cessé de me rabâcher... Mais tu le dis toi-même Taka ! Tant que je n'ai pas pu être témoin d'une telle horreur moi-même, comment pourrais-je comprendre l'ampleur de tes mots ?

L'ignorance et la naïveté du bambin transparaissait à travers ses mots, alors qu'il avait baissé les yeux face au regard réprobateur que lui avait lancé le Serein. Et pourtant, il était stupéfiant de noter la lucidité qu'il avait sur lui-même. Bien sûr qu'il n'était pas capable d'avoir conscience d'une telle réalité. Ce monde était dur et cruel, et le chemin que le jeune Jin avait décidé d'emprunter allait être semé d'embûches. Mais si pour l'explosif, les paroles de son tuteur de fortune paraissait tout droit sortit d'un livre de conte, il n'était pas non plus capable de les réfuter.

⚊ Néanmoins, je m'excuse pour mes propos déplacés ! Mon seul désir est de devenir assez fort pour pouvoir tout apprendre de ce monde. A mes yeux, la force et la connaissance ne forment qu'un tout !

L'être le plus puissant au monde, selon les critères du garçon, doit être fort, et savoir d'où provient cette force. Elle ne se limite à simplement savoir frapper fort. Ce mot était plus qu'un mot, il symbolisait toute une philosophie et un idéal de vie que le jeune nomade cherchait à atteindre depuis la première fois où il avait posé la main sur un livre. La conversation se poursuivit alors, et Taka évoqua le concept de shinobi, qui fit sourire le garçon.

⚊ Haha, ce serait génial ! Il paraît que ces "shinobi" sont même hiérarchisé ! Certaines des plus grandes figures de ce monde étaient des shinobi, pas vrai ? Mais, je dois avouer que je ne saurai pas réellement en donner une définition concise...

Après tout, qu'est-ce qui différenciait un shinobi d'un simple errant qui pratiquait les mêmes arts que lui ? Beaucoup de choses, peut-être. Des subtilités qui échappaient encore à Jin pour le moment. Vint alors le sujet des Artefacts, sujet que même Takamagahara ne maîtrisait pas. Des armes légendaires à pouvoirs ? Ça laissait rêveur, ça c'était une certitude.

⚊ Yosha ! Cette pyramide n'aura bientôt plus de secrets pour nous !

Et ainsi, notre binôme conclut leur petite halte, de nouveau en route dans cette quête aux finalités encore mystérieuses.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4454-carnet-b-jin#34039

Mar 16 Oct 2018 - 16:24
Le visage sérieux du petit prince ne dura que le temps d’un clignement de paupière. Le Jin était naïf, il ne connaissait pas encore la portée de ces propres mots. De ce fait, il ne pouvait réellement pensé une telle absurdité.

— Tu es excuser. J’espère que tu n’auras jamais l’occasion de voir un tel désastre.

La discussion sur ce sujet semblait close, il ne voulait pas en rajouter plus.

— C’est bien ça. Un shinobi est un homme maitrisant le chakra et pouvant l’utiliser de diverse manières. Ils sont généralement organisé sous forme de clan. Un ensemble de clans est plus ou moins synonyme de village cachés. Bien entendu, seuls les hommes et femmes appartenant à un village peut être appeler de cette manière. Il existe aussi des hommes pouvant manier le chakra en dehors des clans connu et ne n’étant pas non plus membres d’une superpuissance militaire. Ils sont qualifiés comme errants, déserteurs, chasseur de prime ou simplement civils.

Avec une cadence élevée, il serait possible d’atteindre les contrées éloignées du pays du vent d’ici quelques jours. Peut être demain au coucher du soleil. Il n’y avait pas une minute à perdre. Solidement enfourcher sur son étalon, le petit prince vint calmement caresser les naseaux de la monture : le signe de départ. Sans plus attendre, l’enfant de Poseidon entama sa puissante course, un galop qui pourrait faire frémir les cieux, les deux chevaux c’était parfaitement reposer, ils étaient de nouveau apte à transcender le désert. Tandis que les sabot s’enfonçaient avec force dans le sable fin, le regard du petit prince vint se heurter à une évidence. Plusieurs formes sinueuse suivaient leur pas à quelques centaines de mètres, aussi bien sur la droite que sur la gauche. Il avait entendu bien des rumeurs concernant les vers géant mais ne pensait pas en voir aussi rapidement. Complètement assimilé dans le sable, ils ne laissaient derrière eux qu’une minuscule boursouflure de sédiment faisaient office de trainer mortuaire ; le présence des vers.

La chance était cependant de leur côté, la course de leur monture était pour le moment bien plus véloce que celle des monstres affamés. Ce n’était plus qu’une question de temps avant que les chevaux ne montre des signes de faiblesse. Ils étaient beaucoup trop nombreux pour engager un combat au corps à corps, le Byakuren pouvait en compté une vingtaine facilement. Au loin, ce distinguait un simulacre d’oasis.

— Jin, il va falloir que tu accélères pour atteindre l’oasis avant moi afin de savoir si c’est le bon. Nous sommes actuellement poursuivis par une colonie entière de vers de sable. Pour l’instant seuls les plus jeunes sont à nos trousses. C’est une question de temps avant que nous faiblissons ou que leur géniteurs arrivent. Garde ton sang-froid, une explosion pour me signifier que c’est le bon, deux si nous devons continuer. Je me charge de les retenir en attendant.

Fort heureusement pour eux, ce n’était que des enfants qui les poursuivaient, ils ne devaient mesurer qu’entre cinq et dix mètres de longs. Les parents, bien plus rare et nettement plus dévastateurs, pouvaient facilement mesurer plus de cinquante mètres de long. À peine avait-il terminé sa phrase qu’il prit un virage - raide - sur la gauche en prenant le soin de décélérer pout devenir la seule et unique cible.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ven 19 Oct 2018 - 23:26

Quelque chose avait changé dans le regard de Noah. Après la réponse de Taka, il avait alors gardé le silence, simplement. Il réfléchissait à tout ce qui s'était dit, dans le but de ne rien oublier. C'était un peu le problème du garçon. Il avait trop tendance à s'intéresser à tout, malheureusement, ce n'était pas quelque chose que son cerveau pouvait suivre aussi aisément. De nouveau sur son canasson, la route du Serein et de l'explosif reprenait alors, tandis que l'oasis qu'ils recherchaient ne cessaient de se rapprocher d'eux, inexorablement.

Soudainement, une horde se mit à les poursuivre. Une horde de vers des sables. Ils étaient rapides, et bien plus endurants que les chevaux. A mesure que le temps passait, il était évident que l'avantage tournerait en faveur des assaillants. S'extirpant bien vite de ses nuages de pensées, le visage de Jin reprit ses teintes habituelles, tandis qu'il exclamait en voyant ce qui les talonnaient juste derrière.

⚊ Faudra quand même trouver un moyen de s'en débarrasser ! J'espère que je trouvais un moyen de les semer en route ! Fais attention Taka !

Il comptait réellement les retenir ? Se remémorant l'épisode du scorpion géant, un mince sourire apparut aux coins des lèvres de l'aventurier. Peut-être qu'il n'avait pas tant à s'en faire finalement. Tandis que Jin reportait son attention devant lui, commencer à accélérer, il laissait Taka derrière, confiant quant à ses capacités. Désormais, il avait sur lui la difficile tâche de trouver cet oasis vite. Maintenant qu'un compte à rebours était lancé, la tension avait grimpé d'un coup, et quelque part, l'excitation du garçon également. Cette pression qui faisait battre son cœur à toute vitesse, c'était aussi cela, l'aventure.

⚊ Cet oasis... Ce doit être-

Et alors, un ver de sable jaillit sous les pieds du cheval de Jin, le faisant tomber à la renverse, tandis que le garçon eut à peine le temps de bondir en l'air, avant de rouler sur plusieurs mètres vers l'oasis. Se relevant à la va-vite, il voyait que le ver se ruait déjà vers lui. Ouvrant ses paumes, le garçon jeta un oeil vers le palmier, cherchant le moindre symbole inscrit dessus, jusqu'à en trouver un semblant correspondre. C'était le bon ! Mais maintenant, il fallait donner le signal... Et se débarrasser de cette créature.

Prenant une longue inspiration, Jin s'élançait alors en avant, fonçant vers le ver. Ce dernier, bondissant dans les airs afin de pouvoir agripper la tête de l'explosif à l'aide de ses pinces, se retrouvait alors en position de faiblesse. Un sourire aux lèvres, notre héros glissa alors en rasant le sol, passant sous les corps de la bête, plaçant ses paumes en avant, puis généra une explosion qui se dirigea vers le ciel tout en emportant le ver avec. Deux pierres d'un coup.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4454-carnet-b-jin#34039

Sam 20 Oct 2018 - 13:08
— Ne t’en fais pas pour moi.

Dernières paroles accompagner sourire lui étant propre avant de bifurqué sur le côté. Laissant la nuée le poursuivre. Une main sur son canasson vint très rapidement le conforter. Son regard ce plongea sur l’horizon tandis que son jeune disciple s’approchait de plus en plus de leur objectif.

Une vision cauchemardesque le prit, un ver avait poursuivit son élève et était finalement ressortis d’en dessous. Plus de peut que de mal, il s’en était sortie indemne - pour le moment. Il lui était difficile de garder un oeil sur son camarade ainsi que sur ses bourreaux. Ils étaient beaucoup plus proches qu’auparavant, ils ne prenaient même plus la peine de se caché sous le sable. S’il le voulait, il pourrait aisément stopper leur vies en ce jour mais il avait fait d’abstinence. Utiliser son arcane n’entrainait que désolations. Il ne voulait pas mettre en jeu la vie de ses compagnons.

Une seule et unique explosion, le destin leur souriait, c’était le bon oasis, il aurait aimé vérifier de lui même car les interventions du jeune Bakuhatsu étaient souvent anecdotique mais la situation n’était pas à son avantage, il devra faire confiance. Son regard suivit la courbe du monstre virevoltant dans les airs. Une idée, folle, c’était immiscé dans sa psyché. À défaut de ne plus avoir de monture, il en réquisitionnera une. Avec une certaine agilité, il grimpa - debout - sur l’étalon en route tandis que le vers le talonner. Un première ver fonça et happa directement et entièrement le cheval, Takamagahara était déjà dans les airs, une sacoche à la main et dans l’autre une longue corde en cuir.

Il retomba lourdement sur l’un des vers ayant voulu à son tour l’engloutir, la corde passa autour de la gueule circulaire du monstre. D’une seule main, il tenait la corde venant dicté de force la conduite ainsi que la direction du ver. Il n’avait pas le temps de les dompter...

D’une puissante impulsion, sa nouvelle monture chargea en direction de l’oasis - en quelques secondes - il fut arriver. De sa seconde mains il empoigna avec force Jin, le soulevant du sol pour le placer à ses cotés.

— Tout vas bien ? Tu es sûr que c’est le bon ?

Après un dernier regard en arrière pour juger la distance entre eux et les monstres ainsi que pour apercevoir la direction du palmier, il dirigea sa monture dans cette même direction - à défaut d’être sûr.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Shinobi Jones & la Pyramide Maudite | B. Takamagahara

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Kaze no Kuni, Pays du Vent
Sauter vers: