Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

[C/Libre] L’aube du Yoake | Bakuhatsu Jin


Sam 13 Oct 2018 - 21:51
La Missive fut envoyé en temps et en heure. La date butoir était arrivé, les 48h étaient finalement écoulé. Le jour fatidique donc était enfin là. Le petit prince, assurant le rôle du maître de cérémonie pour cette affaire, n’avait aucun doute possible. Son jeune disciple réussira haut la main ce test, il avait préparé son plan des jours à l’avance au cas où ce dernier échouerait. Cependant c’était mal le connaitre si vous pensiez qu’il prendra les décisions à la place de l’adolescent. Aujourd’hui il jouera le rôle du tuteur spectateur. Il devra juger si oui ou non la jeune tête brulée mérite d’intégrer cette humble organisation. On ne pouvait laisser entrer tout le monde de plus, il fallait des membres réactifs, compétents et doter d’un sang froid à toutes épreuves.

Assit dans la pièce principale, il attendait que son cadet apparaisse dans l’enchevêtrement de la porte pour pouvoir lui expliquer plus en détail la mission ainsi que les consignes à suivre. Il avait fait exprès de ne rien lui expliquer à l’avance afin de tester sa réflexion et ces choix d’idées.

Cependant cette mission relevait un détail important de l’écosystème du pays. Tout commençait à s’écrouler plus ou moins rapidement. Si rien n’était fait rapidement la famine sera généraliser dans le pays entier. Guerre civile ainsi que flux migratoire pouvait être imaginé. Une situation post-apocalyptique pour le pays du Vent. Mais Takamagahara vivant, il ne laissera jamais cela arriver. Le Yoake fera ses preuves et redressera la courbe symptomatique des maux.

Bien que le petit prince avait d’importante idées noires à l’esprit, il se devait et il savait les mettre de côtés. Après tout, Jin devrait arrivé d’une minute à l’autre désormais.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lun 15 Oct 2018 - 13:56

Un rocher se brisait en mille morceaux, alors qu'on entendait un souffle rauque au rythme saccadée, provenant d'un corps torse-nu, en sueur, les deux paumes en avant. Un immense sourire aux lèvres, Jin venait d'accomplir son objectif du jour. L'excitation qu'il éprouvait depuis quelques temps avait pour origines une lettre de la part de Takamagahara, qui depuis le temps, avait finit par devenir son tuteur, et qui lui avait donné rendez-vous devant chez lui dans le but de faire passer au jeune explosif un test qui déciderait si oui ou non, il a l'étoffe d'un shinobi pouvant intégrer les rangs du Yoake.

A vrai dire, faire partie de cette organisation n'était pas un but en soi, il voyait plutôt cela comme une étape à franchir pour la suite de son épopée. Ca avait quelque chose d'assez prétentieu que de voir le Yoake uniquement comme un tremplin pour l'avenir, mais c'était aussi la fougue de la jeunesse. Et malgré tout, Jin comptait bien tout donner pour réussir ce test. Il n'avait pas encore eu vent des détails, si ce n'était qu'il allait devoir stopper une pénurie qui commençait à prendre de l'ampleur au nord de Taiyô.

De fait, Jin s'était mit à s'entraîner sans relâche durant ces deux derniers jours, et même si la détermination et la passion qu'il mettait à l'oeuvre étaient exemplaires, une telle volonté n'était pas exempt de défaut. Levant les yeux au ciel, les yeux du jeune héros s'écarquillèrent alors. Il allait être en retard si il ne se dépêchait pas. Ni une ni deux, l'explosif embarqua ses habits et tout en se propulsant dans les airs à l'aide d'une explosion à la plante de ses pieds, il se mit à bondir ici et là, de toits en toits, dans la direction de chez Taka.

⚊ YOOOOOOOOSHAAAAA !

En plein roulé boulé, Jin s'écrasa face contre terre en passant la porte de chez le Serein, se redressant tout aussi vite, un grand sourire aux lèvres.

⚊ J'suis pas en retard j'espère !

Un œil attentif pouvait aisément remarqué les divers égratignures et autres saletés qui jonchaient le corps du jeunot, signe d'un entraînement peut-être trop acharné.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4454-carnet-b-jin#34039

Mar 16 Oct 2018 - 2:56
Comme à son habitude, la jeune tête brulée bien que naïve savait se faire remarqué - en bien comme en mal. Avec cette arrivée digne des plus grands, le petit prince l’accueillit avec un éclat de rire. Il était heureux de le voir en pleine forme, et remarqua assez facilement les traces d’entraînements. C’était une bonne chose.

— Que le salut et la paix soit sur toi, Jin. Si cela peut te rassurer tu es même en avance, j’espère que tu es prêt. Il ne faudra pas prendre cette mission pour chose aisée mais je ne doute pas de toi.

Le petit prince but une première gorgée de thé tout en invitant son élève à prendre le sien ; une tasse l’attendait.

— Aujourd’hui sera ta première mission comme tu le sais déjà. Par contre, je ne serais là qu’en spectateur, c’est ton moment de briller ! Bien entendu j’interviendrais si la situation dégénère ou si tu n’es pas apte. Nous avons rendez vous au village nord, il se situe, selon nos sources, non loin de la porte permettant d’accéder à Taiyō. La pénurie règne en maître, nous devons l’arrêter avant qu’elle sévisse et n’évolue en famine !

Takamagahara posa sa tasse vide sur son bureau. Son regard, le temps d’un instant, d’une simple seconde, fut étrangement sérieux.

— En premier lieu, nous nous devons de nous préparer, je vais te suivre dans les rues de Taiyo afin de voir ce que tu vaux sur le terrain de la réflexion. Ensuite, une fois parer pour stopper la pénurie, nous marcherons vers le village. Le but est bien entendu que cela ne se reproduise plus, endiguait une bonne fois pour toute le problème. Je ferais passer le message du Yoake personnellement.

Le petit prince se leva finalement de sa chaise et envoya une bourse - remplit de pierres précieuses - au Fougueux.

— Voila ton budget pour l’opération, il se peut qu’il n’y ai pas que de simple pauvres gentilshommes. Tu as bien fait de t’entrainer - en espérant que tu n’es pas épuiser ! Trêve de bavardage, débutons maintenant.

Et c’est ainsi que leur mission débuta. Dans l’artère principale de la capitale, le percepteur suivait son élève avec une attention particulière. Il jugeait chacun de ses faits et gestes. Avant de simplement acheter nourritures, boissons et vetements, il fallait passé par la cause monture.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ven 19 Oct 2018 - 23:25

Tout en allant s'asseoir, acceptant avec enthousiasme le verre que lui proposait Takamagahara, le jeune Jin tendait l'oreille aux paroles de son tuteur, qui commençait à explquer les détails de la mission qu'on confiait à l'aventurier. Ce serait donc à lui de faire tout le boulot ? C'était évident, quel serait le but de ce test sinon ? Un grand sourire aux lèvres, l'aventurier avait déjà hâte de commencer. La mission allait donc commencer avant même l'arrivée au village où la pénurie avait lieu. Il fallait se préparer, et c'était à Jin de s'occuper de cette phase aussi. Croisant un instant les bras, les premières pensées se dirigèrent bien évidemment vers les provisions à acheter.

⚊ Yosh ! Tu verras, je compte bien montrer de quoi je suis capable aujourd'hui !

Sur ces belles paroles, il se leva à son tour et suivit son tuteur vers la porte de sortie, en direction de la rue commerçante de Taiyô. Le regard du Serein était fixé sur Jin, qui avançait avec une démarche aussi désinvolte que d'habitude, balayant l'espace du regard.

⚊ Tout d'abord, faut acheter à manger ! Avec le long voyage qui nous att-...

Un flashback apparut alors dans la tête du garçon, qui se stoppa net. Le dernier voyage qu'il avait fait, datait de cette exploration en compagnie de Taka. Mais à ce moment-là, la nourriture n'était pas la seule chose que l'homme avait emmené afin de faciliter le voyage. Hochant alors la tête, Jin bifurqua soudainement, en direction de l'enclos à chevaux.

⚊ Héhé, j'ai failli oublier, mais il nous faut évidemment des étalons pour pouvoir traverser le désert rapidement ! Par contre, ils n'ont pas tous le même prix, les plus chers son les plus rapides et endurants, bien sûr... Mais avec ce budget...

Se grattant l'arrière de la tête, l'aventurier se mit à soupirer. Il n'était clairement un homme qui avait baigné dans les affaires. Néanmoins, il se souvenait de certaines des transactions que ses parents avaient effectués, et le commerce reposait en partie sur un principe de base connu de tous. La négociation. Une fois face à l'éleveur, Jin prit la parole.

⚊ Yosh, Oji-san ! Je voudrais votre meilleur cheval s'iou plaît !
⚊ 300 Ryôs.
⚊ Heum... On est là pour une mission humanitaire vous savez, vous pouvez pas nous faire un prix ?
⚊ Gamin, c'pas les bons samaritains qui font tourner le marché.
⚊ 100 Ryôs ! Et en prime, on vous fera de la pub dans le village que le Yoake aura sauvé !
⚊ Ranafoutr'. 250 ryôs ou tu dégages.

D'un soupir, Jin semblait réellement désespéré. Tournant les talons, il commençait à retourner auprès de Taka, avant qu'un sourire n'apparaisse sur son visage. C'était là que ses années d'observations allaient servir.

⚊ Dans ce cas, j'voudrais vos seconds meilleurs chevaux... Pour 100 ryôs !
⚊ Des bêtes qui en valent 200 ? Hm, visiblement, t'as l'air d'y t'nir à tes réduc. Va.

Le tour de passe passe avait parfaitement fonctionné. En réalité, Jin n'avait jamais songé une seule seconde à prendre les meilleurs purs sangs de l'éleveur, son budget ne lui permettait pas. Néanmoins, si il avait directement demandé les autres, jamais la négociation aurait put fonctionner. Plus l'ambition était grande, et plus le résultat serait satisfaisant, c'était la base. De retour auprès de Taka, accompagnés de deux chevaux plein de vigueur, ils pouvaient désormais se concentrer sur les provisions et autres bricoles...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4454-carnet-b-jin#34039

Sam 20 Oct 2018 - 13:29
Takamagahara écouta sans un mot les premières paroles de son camarade tandis qu’ils marchaient calmement dans l’artère bondé de la capitale. De la nourriture, c’était le premier point qui marqua le jeune homme avant de très rapidement changer d’avis pour se rabattre sur des montures. C’était plus judicieux. Mais il y avait néanmoins un point noir dans toute cette histoire. Les étalons sont surtout utile pour traverser le désert très rapidement. Pour une telle mission humanitaire il faudra se tourner sur des camélidés pouvant porter plusieurs centaine de kilos à eux seuls, de plus la distance à parcourir était vraisemblablement très proche. Il ne dit et ne laissa rien paraitre. Arquant un sourire il laissa son jeune collègue aller seul face au vendeur. Après plusieurs minutes d’intense négociations, il revint finalement avec deux chevaux.

— Bien. Attend moi ici maintenant.

Calmement, le petit prince prit la bride des deux montures avant de faire un demi-tour. Retournant dans l’étable.

— Désoler pour le dérangement, reprenez ces chevaux et garder l’argent.

Le Byakuren venait tout juste de rentre les montures à leur propriétaire. Il revint auprès du jeune Jin, un sourire aux lèvres.

— Jin, tu as eu raison de préférer les montures à la nourriture. Cependant, les chevaux ne sont utilisés que pour couvrir de très grandes distances et ce très rapidement. Ici ce n’est pas l’objectif principal, tourne toi sur les chameaux. De très grands marcheurs, buvant très peu et stockant beaucoup d’eau dans leur corps. Ils peuvent porter plusieurs centaines de kilos sur eux, idéale pour endiguer une pénurie.

La marche du petit prince dans les rues chargées de la ville repris, affichant toujours un sourire bienveillant, il avait repris l’Explosif avec douceur.

— Je te suis. En premier lieu les chameaux et ensuite la nourriture.

Après plusieurs minutes, ils arrivèrent finalement devant l’une des étables les plus connues de la ville. On disait que les meilleurs chameaux de tout Kaze s’y trouvaient. Le gérant était un proche du petit prince mais cette fois-ci il préféra attendre sur le côté. C’était à Jin de brillé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mar 23 Oct 2018 - 21:37


⚊ A-Attends... Tu veux dire que le village qu'on doit aider ne se trouvait pas à une très longue distance ?

Se rendant alors compte que Taka avait dut lui évoquer les détails du test dans le parchemin qu'il lui avait envoyé, il se ravisa alors en commençant à ricaner nerveusement, se grattant l'arrière de la tête.

⚊ Yosh, perdons pas plus de temps alors, avec cette erreur je vais devoir redoubler d'efforts !

Et ainsi le jeune aventurier se remit en route en compagnie de son tuteur du jour. Donc, des chameaux seraient plus pratiques que des chevaux. Donc l'opération était à refaire. Evidemment, le principe était de récupérer les meilleurs chameaux de l'enclos, pour pouvoir venir en aide plus efficacement aux villageois. Ainsi, une fois arrivé à destination, Jin s'avança et entama de nouvelles négociations avec le gérant. Evidemment, l'affaire fut ardue et si le garçon ne parvint pas à obtenir ce qu'il voulait, il put arriver à un compromis rentable qui lui permit d'acheter deux chameaux de qualité, ils n'étaient pas les meilleurs, mais suffisamment bon pour cette mission.

⚊ Bon, maintenant la bouffe ! Il va nous falloir de l'eau en priorité, c'est ce dont ils auront le plus besoin au village. Ensuite, de la consistance, donc plusieurs variétés de viandes. Enfin, on verra ce qu'il nous reste pour les légumes et les fruits, c'est bien ça ?

Après tout, Takamagahara pouvait aussi lui apporter des conseils. Le but n'était pas de le jeter dans cette mission sans aucune marche à monter pas vrai ? Enfin, le garçon l'espérait en tout cas. Néanmoins, il redoutait de ce qui pouvait arriver une fois qu'ils seraient sur place. Le trajet se passerait sans encombres, peut-être. Et puis il faudrait s'occuper de toutes ces vies à eux deux. Ce n'était pas une mission des plus aisées, mais Jin l'avait accepté avec joie, et sa détermination ne comptait absolument pas régresser.

_________________


Dernière édition par Bakuhatsu Jin le Dim 28 Oct 2018 - 19:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4454-carnet-b-jin#34039

Mer 24 Oct 2018 - 17:38
— Voyons Jin. Le village ce situe à quelques minutes des portes permettant de se rendre à la capitale. Connaitre sa destination à l’avance est très important, je compte sur toi pour te rappeler de cette information.

Une erreur, certes, mais elle n’était pas excessive ou terrible. Le jeune fougueux jouait son rôle parfaitement : agir avant de réfléchir. De ce fait, il ne put réellement lui en tenir rigueur. Il c’était d’ailleurs bien rattraper en ramenant les deux chamelles, elles semblaient de qualités. La partie importante pouvait enfin débuté.

— L’eau est très importante tu as raison. Généralement, je concentre le reste sur les fruits secs ou même les dattes étant nettement plus nutritifs et important pour la santé. Cependant, en vue de la distance
Nous séparant du village, nous pourrions prendre dattes et cheptel. Qui sera bien plus interessant que de la simple viande, ils pourront ainsi compter sur l’élevage et leur propre moyens. Notre but n’est pas de les rendre dépendants mais de faire en sorte qu’ils sortent de ce gouffre et qu’ils transcendent leur chaines et conditions.

Le petit prince appuya les dire de son camarade et le dirigea du mieux qu’il pouvait tout en gardant une certaine neutralité. S’il avait tout compris, alors, il se dirigera en direction des différents promontoires cité, accompagné par les chamelles pour mettre en place directement les vivres sur elles. Ne pouvant porter que 300kg, il faudra bien réguler.

Le petit prince s’occupa de diriger les camélidés directement devant le souk tout en accompagnant son élève.

— Bien, le souk nous ouvre gracieusement ses portes, montre moi tes talents d’orateur. Fais passer à travers tes actions et propos le but du Yoake. Tu es l’égérie du groupe en mission, éblouis-nous. Je resterais non loin, ne t’en fais pas.

Le souk était gigantesque, un bazar labyrinthique pourvu d’une infinité de trésors. Nourritures, vêtements, artefact thésaurisés, il y avait tout ce qu’un homme pouvait rechercher. Il faudra bien entendu ce contenter du strictement nécessaire et rester concentré sur l’objectif principale, sauvez un village d’une famine certaine. Bien qu’un peu tête en l’air, Jin pourra y arriver, il avait confiance.

— N’oublie pas les chamelles.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dim 28 Oct 2018 - 20:04


Avançant au sein de la cité, Jin prêtait la plus grande attention aux paroles de Taka. Aujourd'hui, il n'était pas simplement pas là en tant qu'apprenti, mais il était testé, et trop se reposer sur les enseignements du Serein ne lui apporterait rien de bon pour son examen d'entrée. Jin devait assurer et donner le meilleur de lui-même. Notant les dattes et cheptel dans un coin de sa tête, l'explosif commença à se diriger vers les commerces nécessaires, tout en pensant à la suite des opérations.

Une fois arrivé au souk, l'explorateur en herbe prit une grande inspiration, lançant un grand sourire à son tuteur, comme pour le rassurer quant à ses talents d'orateur. Jin adorait parler, il ne devrait pas avoir trop de mal à représenter tout un groupe à travers ses mots. En y repensant, Jin se mit à sourire de plus en plus, enthousiaste. N'importe quel autre individu de son âge serait probablement stressé et sous pression d'avoir un tel poids sur les épaules, mais ça n'était pas une gêne pour l'aventurier, bien au contraire.

⚊ Mon brave ! Vous tombez bien ! Ce cheptel me semble être en parfaite forme, idéal pour subvenir aux besoins d'un pauvre village des environs au bord de la famine ? N'avez vous pas un jour rêvé de devenir une figure du sauvetage de ce pays en crise ? Je suis ici pour accomplir une mission de la plus haute importance, je souhaite venir en aide à ces démunis, et je suis certain que vous pensez la même chose !

Imposer sa confiance à autrui, fait. Une technique qui avait fait ses preuves. Mais le plus important pour que ce stratagème fonctionne, était de faire preuve de sincérité. Tout ce que disait Jin à cet éleveur, il le pensait réellement. Il n'était néanmoins pas dupe. Il était un commerçant et l'appât du gain l'intéressait bien plus qu'une reconnaissance et une gloire immatérielle.

⚊ Je comprends bien que le profit est votre objectif, mais voici ma proposition. Cédez-nous votre cheptel, et accompagnez-nous jusqu'à ce village afin d'y faire votre promotion, car votre bonheur est notre idéal !

Se tournant vers Taka, le pouce levé, Jin arborait un grand sourire. Mais était-ce réellement un bon compromis ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4454-carnet-b-jin#34039

Dim 28 Oct 2018 - 21:55
Le regard bienveillant du petit prince resta figer sur son jeune camarade, malgré le nombre important de personnes sans le marché, il ne le quitta pas des yeux.

À sa manière, il réussit à alpaguer l’un des bergers passant par là. À première vue, il était confiant et ne semblait pas paniqué. C’était un bon point à savoir. Être à l’aise aussi bien à l’orale qu’au travers ses actions n’était pas négligé. Bien que sa démarche singulière fut rondement l’impensable se produisit.

Incompréhension totale. Que venait-il de proposer à un parfait inconnu ? Le ramener dans une situation possiblement dangereuse pour un profit certain ? C’était stupide et dangereux. Trop. Avec la bourse qu’il possédait, Jin aurait pu se racheté une partie conséquente du souk. De plus quel serait l’intérêt de promouvoir un berger face à un peuple n’ayant même pas assez d’argent pour manger ou se vêtir ? Jeune il l’était mais les limites devaient être placer. Quand la tête brulée se retourna tout sourire, il put apercevoir un visage nettement plus ferme et sérieux. Un simple signe de tête suffit pour comprendre l’arrêt de cette folie.

Finalement, laisser les rênes au petit était une fausse bonne idée. Il n’était pas encore assez mûr pour s’en sortir seul. D’un pas ferme et rapide, il s’avançait en direction des deux hommes. Il ressortit un léger et petit diamant de l’une de ses poches qu’il tendit à l’éleveur.

— Désoler pour le dérangement, voila pour votre cheptel. Oubliez cette proposition indécente.

Son regard vint fustiger celui de son camarade afin de lui faire comprendre l’ampleur de cette bêtise.

— Bonne journée à vous. Si vous souhaitez à l’avenir être moteur du renouveau du pays, n’hésitez pas à contacter le Yoake. Vous serez bien payer.

Puis il marcha quelque peu, se mettant à l’écart du reste tout en trainant Jin.

— Je reprend la tête de cette mission. Tu n’es définitivement pas prêt. Reste à mes côtés je vais te donner les directives. Tu as pris une décision qui aurait pu s’avéré mortelle pour cette homme. Nous ne sommes pas en terrain conquis. Prend ce chameau et charge l’eau pendant ce temps j’irais m’occuper de la nourriture. Rendez vous ici dans 10 minutes.

Tirant l’un des deux chameaux de son côté, il s’enfonça plus en profondeur dans le souk. Il était profondément déçu et avec une pointe - infime - de colère. Que dire à sa famille s’il venait à mourir ? Qu’il a suivit des conseils du Yoake ? L’opinion publique ne tolèrerait pas ça. Nous voulons leur bonheurs, pas qu’ils se fassent tuer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[C/Libre] L’aube du Yoake | Bakuhatsu Jin

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Kaze no Kuni, Pays du Vent :: Zone à découvrir
Sauter vers: