Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez | 

Première sortie ! Leurs réactions vous vous surprendre ! Flèche rouge ! [=> PV Madoka]


Dim 14 Oct 2018 - 15:58
Shyko avait encore travaillé très tard. C'était vraiment une habitude. Au point qu'il était désormais plus rare pour le Kaguya de dormir dans son lit que sur son bureau. Ce rythme de vie allait vraiment finir par avoir des répercussions à la longue ...

M'enfin, ce matin-là, comme un signe du destin, pour la première fois depuis longtemps, il allait se réveiller avec un mal de tête absolument infernal. C'est donc complètement dans les nuages qu'il allait préparer le petit déjeuner, avec un petit de fièvre qui commençait à apparaître en plus. C'était vraiment la loose.

C'est ainsi que, pour essayer de faire en sortie de ça passe, l'adolescent alla donc prendre une bonne douche comme il en avait l'habitude. Vous vous doutez bien que ça n'eût pas un très long effet mais bon, c'était déjà ça. Mais dans ces conditions, Shyko allait quand même décider de prendre un peu de repos pour la journée et peut-être changer un peu d'air que celui de son bureau.

C'est d'ailleurs à ce moment-là que Madoka, qui semblait venir à peine de se réveiller, déboula comme une fleur.

"- Salut. Bien dormi ? "

Lorsque le verdâtre fit les salutations d'usage, il n'avait pas l'air très bien lui-même il était vrai mais bon, il n'avait pas trop envie de se plaindre ou autre. Il allait donc esquiver la question.

"- Ça te dit d'aller se promener une fois que tu as déjeuner et tout ? "

Malgré qu'ils habitaient sous le même toit, il était assez rare que les deux ninjas passent réellement du temps ensemble. C'était une bonne occasion puis ça faisait sortir un peu notre malade. Puis dans tout les cas, ça lui ferait sans doute du bien de sortir un peu. enfin, en priant que tout se passe normalement car la relation entre Madoka et le clan kaguya n'était pas encore bien définie a vrai dire ...


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t854-kaguya-shyko-finie

Lun 15 Oct 2018 - 18:17
Il était beaucoup trop tôt, bon d'accord, il fallait dire que lorsqu'elle ne se réveillait pas à midi, il était beaucoup trop tôt ! Un peu dans le vague, même sérieusement d'ailleurs, elle se dirigea avec les yeux quasiment clôt, à peine ouvert. Elle se cogna d'abord contre un chambranle de portes, ce qui provoqua un grognement. Puis, ce fut le tour d'un mur de pleine face ce qui stoppa net ses envies d’envahissement avec une plainte sous forme d'un son étrange plus proche du bœuf que de l'humain.

Datalia Madoka • « Hrmmm rhaaaa... Mur... Pfff grmmmlll... »


Puis sa longue marche reprit quelques trente secondes après. La jeune fille aux longs cheveux d'argent se dirigea jusqu'au bureau de Shyko où elle vint secouer la chaise vide. Pensant avoir loupé la trône du travailleur, elle retenta le mouvement mainte fois répété, mais il donna le même résultat, pas de Shyko dans le siège. Un peu étonnée, elle se reposa les yeux de longues secondes avant de reprendre la grande marche de l'impératrice jusqu'à l'endroit le plus froid de l'appartement et donc le plus intéressant, la cuisine. Elle se demanda bien ce qui pouvait bien se passer aujourd'hui, des murs, pas de Shyko, quelque chose n'allait pas. Manquerait plus qu'une mission express à faire sans aucune information ! Ha BHA non, ça c'était déjà fait. Elle soupira alors longuement en devant tenter quatre fois pour réussir à franchir l'interminable porte de la cité de Kazak Doom. Ceci fait, elle se retrouva alors en terrain conquis, la cuisine, le lieu le plus important de cette maison, car il se trouvait un objet magique. A chaque fois qu'elle plongeait la main pour prendre quelque chose de sucré, le jour d'après, quelque chose d'autre était apparu pour le remplacer ! C'était un miracle ! Si si, je vous jure !

Madoka tendit la main vers le plat où il y avait généralement des cookies, mais rien du tout. Le plat ne semblait être tout simplement pas là. On aurait dit que ça allait être une mauvaise journée, mais impossible pour le moment d’ouvrir les yeux. Elle soupira alors légèrement en cherchant à tâtons en ignorant parfaitement la salutation et politesse de son hôte. Elle trouva bien la table en bois au bon endroit, un parfait début. Elle sentit une touffe de cheveux, mais que faisait-elle là ?!

Datalia Madoka • « SHYKO ! IL Y A TES CHEVEUX QUI TRAINENT ! »


Dit alors en hurlant alors qu’il était juste devant l’adolescente en pensant parfaitement que ce qu’elle venait de dire était parfaitement logique. Elle suivit alors des bras jusqu’à un plat avant de sentir des parts de gâteaux. Les bras qui avaient osés déplacer le plat allaient l’entendre et surtout la sentir passer celle-là, mais trêve de bavardage, il y avait des priorités. Elle prit deux parts de gâteaux, une dans chaque main, c’était bien pour cela qu’elle en avait deux non ? C’était pourtant évident ! Elle commença à manger debout, toujours avec un petit haut léger et en culotte avec des petits pandas dessus. L’énergie commençait à débouler dans son corps comme un énorme flux.



Sortit de veille en cours



Vérification de l’énergie ok

Activation mémoire ok

Démarrage des senseurs visuel en cours

Check disque ok

Accès mémoire centrale ok

Vérification des techniques de combat ok

Checklist des bêtises de la journée à faire ok






Tududu …. Gluuuuuu !

Bienvenue Madoka !

Erreur système le programme des bonnes intentions à dut se fermer inopinément
Le fichier oukelestgentille.dll est manquant.


Après quelques instants à profiter des premiers apports de sucre, Madoka finit par ouvrir les yeux. Elle les plissa pour se rapprocher du visage apparent dans son champ de vision.

Datalia Madoka • « Bha ! Qu’est-ce que tu fiches là toi ? Ha bha oui, tu es venu récupérer tes cheveux …. Fais attention à tes affaires quand même … C’est chez toi je te rappel ! Que dirait tes parents s’ils savaient que tu les laissais trainer ! »


Soupira légèrement la kunoichi en secouant la tête doucement. Elle semblait avoir immédiatement récupérer toutes ses facultés immédiatement. Elle s’assit alors en face de Shyko en prenant soin de manger de la même façon les deux parts de gâteaux. C’était très important ! Pas de jaloux !

Datalia Madoka • « Me promener ? Tu veux aller où ? C’est un rencard ? »


Demanda alors Madoka comme si elle venait de demander de lui passer le beurre, même si elle disait cela juste pour le voir rougir et perdre ses moyens, c’était vraiment trop drôle. D’ailleurs vu sa tenue, cela devait être le cas, même si elle n’avait jamais compris vraiment pourquoi il se mettait dans un tel état.

_________________
Thème:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2397-madoka-dans-un-autre-monde-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t2447-datalia-madoka#17350

Mar 16 Oct 2018 - 11:42
Bon, visiblement, c'était quand même le monde à l'envers. C'était Shyko qui était malade mais c'était Madoka qui était complètement à l'ouest. Ignorant carrément le bonjour de la part de son hôte, elle lui toucha les cheveux pour hurler qu'ils traînaient ...

Je dois bien vous avouer que que pour le coup, le chûnin ne trouva pas quoi répondre à ça, il était juste complètement choqué. Elle était vraiment pas bien avant d'avoir mangé quelque chose en fait ... Enfin, c'était ce qu'elle venait de montrer. Juste après avoir égoïstement pris les deux parts de gâteau, elle venait en plus de faire la remontrance au Kaguya pour lui dire de ne pas faire traîner ses affaires de partout. Non mais elle était sérieuse là ? Et dire que c'était lui le seul à s'emmerder à faire le ménage tout le temps, c'était vraiment injuste. Et la remarque sur les parents ... Au final, c'était ça qui choquait le plus l'adolescent a lunettes.

"- Tu sais que je ne suis plus à la charge de mes parents depuis longtemps hein .. "

Ouais, la jeune demoiselle venait de lui dire que ses cheveux étaient partis en voyage et tout, sans doute avec leurs petites jambes, mais c'était ce point qui retenu l'attention du jeune homme, allez comprendre ... M'enfin, il avait une excuse lui, il était malade donc il avait le droit d'être un peu dans les nuages.

Remarque, la suite n'allait pas être mieux. Voir Madoka en dessous demander à Shyko si la proposition de ce dernier était une demande de rencard était un spectacle mémorable. Très pur, le manieur d'os ne pût s'empêcher de rougir. Déjà qu'il était dur d'agir normalement, rapport à la tenue qu'arborait très souvent la blanchette, était assez compliqué à cause de la timidité naturel de notre protagoniste, mais là, c'était vraiment un coup bas.

"- Mais non, c'est juste qu'on a pas souvent fait de sorti quoi ... Oh et puis c'est pas cool ! Pourquoi tu dis tout le temps des trucs bizarres aussi ! "

Ouais, il en menait pas large le petit. C'était avec la petite goutte de sueur et des grands yeux perturbés qu'il répondit et ça se verrait sans doute. Elle était cruel quand même cette monstruosité de la nature. Enfin bref, essayant de reprendre ses esprits, l'innocent allait argumenter de manière un peu plus logique pour essayer de casser la fausse ambiguïté provoqué par la situation.

"- Non mais juste, vu que maintenant tu habites ici, ça serait cool que je te fasses visiter le quartier quoi vu que j'ai encore eu l'occasion de le faire ... Puis comme ça on pourra aller chercher de quoi manger ce midi. "

Voila, ça serait sans doute moins bizarre présenté comme ça. Enfin, c'était ce qu'espérait votre bisounours favori.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t854-kaguya-shyko-finie

Mer 17 Oct 2018 - 16:29
Madoka à l’ouest ?! Ne serait-ce pas plutôt un pléonasme ! Elle avait également sa propre logique bien à elle, et des cheveux qui marchent pour s’enfuir, elle avait déjà vu cela ! Et sans boire une goutte d’alcool ! Alors imaginez …. Quoi que. Certains diraient que la jeune fille aux longs cheveux d’argent n’était pas bien tout court par moment, mais c’était gentil de limiter cela uniquement pour le matin. Elle n’avait même pas réfléchit sur le fait de ne penser qu’à soi en prenant les deux dernières parts du gâteau, elle avait faim, elle mangeait. Si jamais on avait osé lui faire le contraire, elle aurait sans doute mordu la main jusqu’au sang pour gagner un morceau sans aucune hésitation. Elle avait surtout appris la survie, et certainement pas la vie en société dans une geôle sombre et individuelle. Elle n’était pas du genre à réfléchir quand elle parlait, ce n’était pas sa spécialité sauf quand vraiment ses intérêts personnels directs étaient en cause.

L’adolescente faire le ménage ?! Cela suffisait maintenant ! Il fallait équilibrer les tâches ! Elle en faisait et les hommes nettoyaient, c’était tout de même bien plus acceptable comme ça non ? Au pire, il pouvait bien arrêter de nettoyer, quand les rats deviendraient trop gros et trop dangereux, elle pouvait toujours quitter cette maison pour une autre ! La pique sur les parents était presque personnelle, vu qu’elle n’avait jamais connu les siens, du moins à un âge qui aurait permis ce genre de relations.

Datalia Madoka • « Moi aussi … »


Se contenta de dire Madoka au sujet d’être à la charge de ses parents avec un visage parfaitement imperméable au moindre sentiment. Evidemment, c’était un sujet assez sensible que l’adolescente n’avait guère encore digéré. Certes, Shyko commençait à être davantage présent dans sa vie, mais il pourrait au mieux occuper seulement le rôle du grand frère, et vous savez sans doute que c’est toujours sujet à conflit. Elle ne respectait pas la faiblesse, bien au contraire, elle appréciait la force, la domination et la puissance. La jeune fille n’était guère compatissante envers les autres, elle n’avait jamais été formé pour. Vu son enfance, elle n’avait aucune pudeur, vraiment aucune, alors se promener en petite culotte le matin ou le soir n’était pas du tout un souci à ses yeux. C’était même amusant de voir son adolescent d’hôte piquer un phare de temps en temps. Cruel ? Non, juste joueuse. Il n’y avait pas mort d’homme pour une fois. Elle pencha la tête légèrement sur le côté, comme si elle ne comprenait pas vraiment où voulait en venir Shyko. Elle se gratta le côté de la tête perplexe.

Datalia Madoka • « On ne sort pas souvent ensemble ? Ha bha …. Oui c’est juste … mais je ne comprends pas quand même. Enfin dac, si tu veux, on n’a qu’à sortir pas en amoureux alors, tu veux aller où ? »


Madoka posa ses deux parts de gâteaux entamées sur la table en posant les coudes contre ses hanches.

Datalia Madoka • « Pffff ! Comment ça je dis tout le temps des trucs bizarres ? C’est plutôt vous tous là qui ne m’écoutez pas, qui ne me comprenez pas ! C’est vous tous qui êtes bizarres ! Par exemple le lapin ou le chat, de vieux amis, ils n’ont aucun problème pour me comprendre ! »


Indiqua alors comme exemple ses amis imaginaires, du moins, c’étaient ainsi qu’étaient affublés comme titres ses amis par les gens qui le côtoyaient. Elle se défendait becs et ongles sur sa position, ce n’était pas elle le problème, mais le reste du monde. Pourquoi ce serait-elle juste parce que la moyenne des gens ne pouvait pas imaginer ce genre de trucs ?

Datalia Madoka • « Le quartier ? Haaaa ! les maisons de ton clan de osseux ? Ha bha pourquoi pas oui, ils sont toujours amusant ceux-là avec un … truc … mal placé ! hehehehe ! Mais toi ça va, ne t’en fais pas ! Il y a des spécialités culinaires Kaguya ? »


_________________
Thème:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2397-madoka-dans-un-autre-monde-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t2447-datalia-madoka#17350

Ven 19 Oct 2018 - 23:49
Oups, la boulette ... Shyko venait de gaffer et il s'en était rendit compte seulement quelques secondes trop tard. Évoquer une vie de famille avec des parents n'était clairement pas très délicat compte tenu de la situation de Madoka.

Je dois même avouer que l'idée de s'excuser de cette maladresse traversa l'esprit de notre bisounours national mais bon, il se doutait que ce n'était pas le genre de comportement qu'appréciait la blanchette alors il allait s'abstenir. Le mieux était quand même de vite changer de sujet et là ...

Aller, a votre avis, je vous laisse deviner ... BOULETTE NUMÉRO DEUX ! NICE ! L'illusionniste avait répondu en précisant qu'ils n'allaient pas "sortir en amoureux alors". Et là vint un truc un peu étrange ... Enfin, une question plutôt. Bien trop gentil, le jeune homme ne pût se demander s'il ne venait pas de vexer sa colocataire ... Réflexe humain d'adolescent je pense mais cette question taraudée pas mal son esprit ... Surtout que la suite n'allait qu'être guère mieux. Elle avait vraisemblablement mal prit le fait que Shyko Déclare qu'elle disait des trucs bizarre. Selon elle, il n'y avait que ses "amis" qui la comprenait et quelque part, ça faisait un petit pincement au cœur de notre protagoniste de n'apparemment pas être considéré comme tel ... Ouais, je sais, c'est une tapette, il est trop sentimental, blablabla je sais.

Heureusement, il y allait finalement avoir une ouverture, un sujet qui ne serait pas sujet à confusion ou incompréhension, la bouffe. S'il y avait clairement un moyen d'appâter la demoiselle, c'était bien avec ça et sa question allait en être encore la preuve. Bon, même si elle venait de dire qu'il était cool de faire des coups foireux au clan osseux mais apparemment, c'était pas le cas pour Shyko. Il avait de quoi se sentir honoré ... enfin ... je crois ?

"- Bah oui, il y a d'ailleurs un bon restaurant pas loin où tu pourras tester certains de nos plat les plus typique. C'est souvent très riche mais pas mauvais. Surtout le bœuf aux épices, il est à tomber ! Et pourtant, j'suis pas un fan absolu de viande. Et niveau pâtisserie, notre pudding aux cerises confites est plutôt bon aussi. "

Ouais, il savait que les gâteaux était sans doute ce que Madoka préférait manger, il était donc naturel de lui suggérer un truc du genre. M'enfin bref, il était maintenant temps d'y aller et en attendant la réponse de cette dernière, le chûnin aux cheveux verts allait donc chercher sa veste pour commencer à partir. Après tout, il était quand même malade alors il fallait être prudent.

Enfin bref, il était donc maintenant temps d'essayer de passer une bonne journée. Puis qui sait, peut-être qu'un peu plus tard il pourrait parler de son impression dérangeante d'avoir vexer la petite dame ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t854-kaguya-shyko-finie

Mar 23 Oct 2018 - 8:44

Madoka observait avec de petits yeux Shyko lorsqu'il semblait réaliser la petite boulette qu'il avait fait au sujet de la famille pour celle qui n'avait eu que peu de chance de connaître ce genre de choses. Cependant, c'était elle qui l'avait quelque part provoqué en aiguillant la conversation en ce sens, mais bon même ! Il n'y avait pas de raison ! L'adolescente n'avait pas eu envie de le massacrer sur place comme avec Keisuke, qui avait été bien plus méchant et agressif à Kaze sur ce même sujet. Comme quoi, on pouvait dire que Shyko était plus délicat sur Keisuke, mais ce n'était pas très difficile. Le fait que Shyko ne s'excuse pas de ses paroles ne troubla pas outre mesure la jeune fille aux longs cheveux d'argent, car elle n'avait jamais appris à faire cela dans une arène de combat. Il fallait être forte, massacrer ses ennemis, les voir mourir devant soi et entendre les lamentations de leurs femmes ! Bon, pour des enfants ou des prisonniers, c'était difficile, mais ta gueule c'est magique ! (il fallait bien justifier la référence).



Shyko se décida de changer de sujet afin de repartir sur de bonnes bases, et là, ce fut le drame bien entendu. Madoka ne se jugeait évidemment pas comme étrange, elle était la norme ! En tout cas, dans son cercle assez resserré comptant tout de même une seule personne réelle et tout un tas de personnages inventés ou imaginaires. Ce genre de réflexion qu'elle ne supportait pas, car même sans parole, les regards et les réactions de son côté bizarre parlaient largement pour eux d'une mère retenant son enfant d'aller voir cet étrange personnage à la tiniasse argentée. Elle ne connaissait finalement que peu le chef des Kaguya, et considérer quelqu'un comme un véritable ami nécessitait beaucoup d'étapes à ses yeux. Elle avait beaucoup de mal à faire pleinement confiance en quelqu'un, à accepter de baisser sa garde, qui était levée en permanence. Elle ne jugeait en rien Shyko selon sa prédumant homosexualité, car elle n'était pas du tout penchée sur ce genre de choses. Si jamais, elle avait accepté de venir jusqu'à chez lui plutôt qu'un autre squat c'était bien pour son côté sentimental, le fait qu'il était gentil. Il y avait tout de même moins de chances, qu'il ne cherche quelque chose de plus que juste offrir un toit à cette enfant perdue.



Le sujet de la nourriture, surtout riche en sucre, était bien un biais de facilement appâter et calmer les ardeurs de l'adolescente aussi énergétique qu'un vampire sous perfusion. Rapidement, ce sujet devenait connu de beaucoup de personnes, mais Madoka n'allait pas se plaindre de s'en faire offrir, ça non ! Elle se fichait pas mal de savoir où elle allait, mais quoi était prévu pour manger, c'était très important. Était-il vraiment nécessaire de préciser qu'elle aimait bien faire des blagues de toutes sortes ?



Datalia Madoka • « Ouais enfin... Méfiez-vous quand même hein, à force de se péter la marboulette, vous allez vous faire mal... »




Commença par dire quelque peu dubitative sur le fait que tomber pour un plat était plutôt bien.



Datalia Madoka • « Pour un bœuf aux épices je veux bien alors, avec du riz blanc. La viande c'est bien, c'est plein de fer ! C'est pour ça que je marrave tout le monde hihihi ! Un pudding aux cerises ! Il fallait commencer par ça bougre d'âne ! Bon alors c'est décidé ! On y va ! »




Finit par dire pleine d'énergie, comme si quelque chose urgeait de s'y rendre le plus rapidement possible. Elle se leva et elle commença à se demander s'il ne fallait mieux pas qu'elle s'y rende en culotte pour gagner du temps. Sait-on jamais si des gens venaient pour manger tout le pudding ! Ces monstres cruels !



Datalia Madoka • « Mais qu'est-ce que tu attends ! Dépêche toi ! Il va plus en rester sinon ! Et puis c'est dégoûtant de commencer par l'entrée plutôt que le dessert, alors que tout le monde sait que le dessert c'est toujours meilleurs. »




Madoka commença à partir en courant en glissant dans les couloirs s'accrochant aux murs à l'aide du chakra comme si sa vie en dépendait. Elle était comme en mission de toute manière, la prise de contact avec le restaurateur en objectif numéro un, éliminer la concurrence en deux et dévorer tout les gâteaux en trois. Elle se dépêcha de s'habiller à une vitesse allucinante. Ni une ni deux, elle était prête à partir habillée avec son matériel ninja pour n'importe quel affrontement. L'adolescente portait ses sacoches dans le dos et un wakizashi aisément accessible à tout moment.


Datalia Madoka • « j'espère que tu es prêt ! Parce qu'il faut se dépêcher sinon ils vont tous manger le gâteau et s'il n'y en a plus, je ne répond plus de rien ! Non moi j'y vais ! »




Madoka sans attendre Shyko commença à sortir de la maison, comme si sa vie en dépendait. Cependant, elle ne savait pas du tout par où cela pouvait être, alors elle prit une direction au hasard en direction du quartier Kaguya tout de même.

_________________
Thème:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2397-madoka-dans-un-autre-monde-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t2447-datalia-madoka#17350

Sam 27 Oct 2018 - 12:31
Et bah voila, l'ambiance un peu triste était enfin retombée. Bon même si je dois préciser par rapport à ça au narrateur de Madoka que c'était une expression, Shyko n'avait aucune attirance pour les hommes ... T'es quand même bizarre bro'. M'enfin je te pardonne, le virement depuis ton compte en banque est arrivé alors ça va !

Enfin bref, décidement; c'était fou comment cette petite devenait quand il y avait de la nourriture en jeu. Elle était presque mignonne. D'abord dubitative, la demoiselle devint rapidement une vraie pile électrique, prête à tout détruire sur son passage pour un gâteau. Pour le coup, ça fit exploser de rire le jeune homme de la voir comme ça. C'était vraiment un truc de ouf.

La petite micro-insulte passa même complètement à la trappe pour le coup, même si c'était vraiment une drôle d'idée de commencer par le dessert. M'enfin, les goûts et les couleurs ... Il n'allait pas juger pour ça, ça aurait été stupide.

Par contre elle était rapide la bougresse, a peine Shyko avait tranquillement mit sa veste que la petite dame été déjà prête et pour ainsi dire sur la route. Elle n'avait même pas attendu le verdâtre qui se retrouva à devoir sprinter pour la rattraper et user de son don pour la détection afin de la retrouver.

"- Non mais attends-moi ! Tu te trompe de route en plus ! C'est de l'autre côté ! "

Décidément, il était vraiment temps de faire découvrir le coin à Madoka, ça devenait dangereux si elle se perdait tout le temps comme ça. M'enfin, montrant avec son index la véritable direction à suivre, ce coup-ci, le jeune homme allait anticiper et se mettre directement presque à pleine vitesse pour ne pas être semé par la blanchette si cette dernière recommençait à partir toute seule. Enfin, de toute façon, le restaurant en question n'était clairement pas très loin et en l'espace de dix minutes, ils seraient déjà arrivés.

Bon, même si une fois devant le restaurant, les regards se plantèrent directement sur le drôle de "couple". M'enfin, ce n'était pas très étonnant non plus, les Kaguya de base était relativement retord quand des étrangers venait habiter dans leurs quartiers puis avec le passif de la demoiselle, ça rendait le tout encore plus dur je pense. M'enfin, déjà, sans doute par un certain égard pour Shyko, ils n'avaient pas encore était abordés alors qu'ils allaient être placés dans la salle pour passer commande. Le chef du clan Kaguya allait directement prendre une petite salade comme entrée alors qu'il se doutait bien que sa colocataire prendrait des gâteaux. M'enfin bref, il était temps d'en avoir la confirmation même si cette dernière était plus qu'évidente.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t854-kaguya-shyko-finie

Dim 28 Oct 2018 - 12:56
Madoka aimait bien entendre Shyko rire, tant que ce n’était pas d’elle évidemment, mais pour le coup s’était assez gentil. Elle ne le montrait pas, à part un léger sourire au coin de la bouche alors qu’elle s’élançait en direction des rues à la recherche du restaurant perdu. Lorsqu’il était question de nourriture, la blanchette avait une étonnante faculté de gagner en énergie totalement renouvelable et comme infinie. Elle la dépensait d’une manière pas forcément très intelligente, et c’était sans doute cela le principal reproche que l’on pouvait lui faire. Shyko finit alors par la rattraper, enfin ! Ce n’était pas trop tôt ! Elle fit une petite moue en l’entendant.

Datalia Madoka • « Tu as qu’à aller plus vite … tu lambines ce n’est pas de ma faute ! Et qu’est-ce que tu en sais que je me trompe de route hein ? C’est … un raccourci ! Voilà ! Mais très bien ! Je te suis monsieur je sais tout …En même temps forcément tu connais vu que tu habites ici depuis toujours ! Alors ça ne compte pas ! »


Indiqua en levant le ton d’une jalousie maladive et en cherchant à couvrir son ignorance et le fait qu’elle s’était trompée. Renverser la situation était un parfait moyen de s’en sortir socialement parlant sans honte ni gêne, en tout cas, pas pour Madoka. Elle fourra alors ses mains dans ses poches en faisant un peu la tête. La faculté de se perdre de l’adolescente était en relation avec l’intérêt et l’amusement. Présentement, elle avait été si pressée d’aller manger, qu’elle avait choisi le chemin au hasard, avec un peu de chance …

Visiblement, Shyko avait enfin prit la mesure de l’urgence de la situation, qui était tout de même très grave ! On parlait tout de même d’un restaurant et d’une bouffe ! Ce n’était pas à prendre à la légère ! On n’ira pas dire que cela risquait de provoquer un risque opérationnel pour le village caché de Kiri, mais presque ! Les dix minutes de promenade dans les rues de Kiri lui semblait comme une éternité. Les minutes devenaient des heures, elle sentait le soleil pesant de cette matinée lui peser. Elle se sentait fébrile, la tête lui tournait, et elle releva alors son regard dans le vague un peu comme si cela faisait maintenant des jours qu’elle errait dans un désert. Son ventre grognait et elle se sentait s’auto-digérer lentement.

Datalia Madoka • « Je … je dois tenir … je … C’est encore loin ? »


Alors que Madoka semblait être au bord de la mort, elle n’arrêta pas de demander toutes les trois minutes si jamais ils étaient bientôt arrivés comme une gamine qu’elle était, en tout cas dans la tête. Puis la liberté, enfin le but tant attendu de cette quête se pointa devant son regard, le restaurant !

Datalia Madoka • « Je crois que … l’on peut être fier de nous, on a réussi cette dangereuse traversée …hourra ! Hourra ! Hourra ! »


Fêta alors joyeusement l’arrivée au restaurant, l’adolescente sembla comme se téléporter à l’intérieur tant elle se précipita dedans à la vitesse maximum dont elle était capable, quitte à planter sur place son hôte. Il y avait bien d’étranges regards qui se posaient sur sa personne, et peut-être même quelques reproches pour le chef de ce clan de guerriers. Pourquoi avoir amené une étrangère, et surtout ELLE ! Pourquoi il a fallu que ce soit elle ? Madoka tourna lentement son regard noir vers Shyko qui prenait son temps pour arriver à l’intérieur du restaurant. On les plaça dans une bonne table, même si on les regardait comme des éléments perturbateurs, alors qu’elle n’avait encore rien fait ! On lui donna la carte pour choisir ce qu’elle pourrait bien prendre, mais Madoka se leva alors pour récupérer la carte des desserts, il ne fallait pas déconner non plus !

Datalia Madoka • « Oui je vais prendre ça ! »


Dit alors la tornade argentée de Kiri en tendant la carte des desserts malgré le nombre. En bonne enfant qu’elle était, elle avait évidemment les yeux plus gros que le ventre. Le serveur semblait être un peu perdu, et il regarda Shyko comme en cherchant de l’aide ou un indice à ce qu’il se passait exactement. En voyant cela, Madoka soupira légèrement et elle pointa une entrée et un plat, pensant que c’était cela le problème.

Datalia Madoka • « Très bien … je vais prendre une petite salade en entrée et ce poisson avec du riz … Les légumes c’est important ! »


Dit alors la jeune fille en levant un doigt d’une manière solennelle, alors qu’elle cherchait à commander la carte des desserts en entier.

_________________
Thème:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2397-madoka-dans-un-autre-monde-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t2447-datalia-madoka#17350

Lun 29 Oct 2018 - 22:09
Rhooo ... Et voila ! Madoka s'était trompée de route et trouvait le moyen de dire que c'étaitde la faute de ce pauvre Shyko ! Le pauvre n'avait rien demandé et s'en prenait décidement souvent plein la poire par cette demoiselle. M'enfin, la petite mine boudeuse de la blanchette la faisait pardonner presque directement. Pour le coup, notre héros aurait eu envie de lui attraper les joues et de les secouer comme à un petit bébé mais il tenait à sa vie, il allait donc s'abstenir de faire ça, juste au cas où quoi.

M'enfin, une fois au restaurant, les regards se faisaient quand même assez lourd. Tout ça allait quand même un peu plomber l'ambiance décontractée de la sortie. Cependant, Shyko n'allait quand même rien dire, il ne voulait pas créer d'embrouille et de toute façon, il s'en fichait bien de l'avis des autres, ils pouvaient regarder notre duo, ça voulait juste dire que ces derniers étaient intéressants.

Enfin, pour revenir à quelque chose d'un peu plus cool, vous pouvez vous imaginer que le chûnin se mit à suer quand il remarqua que Madoka voulait commander toute la carte des desserts. Elle était pas sérieuse quand même ... hein ? Même le serveur faisait de gros yeux : Et ça se comprenait pour le coup ... Il fallait pas être humain pour le coup et ça taperait sévèrement sur les économies du manieur d'os. C'est donc ainsi qu'il y eu un soupir de soulagement de la part de ce dernier lorsqu'elle déclara préférer prendre une salade et du poisson. En priant que ça lui ferait passer cette envie on ne peut plus coûteuse.

"- Bon bah on va partir sur ça dans ce cas. Du coup comme plat après la salade, j'aimerais une assiette de porc au caramel avec du riz s'il vous plait. "

Toujours aussi poli, le jeune homme ne voulait pas se laisser perturber par le regard toujours étrange de l'employé. Peut-être qu'au final, ce n'était pas que la nature de la commande qui posait problème ... M'enfin c'est pas grave, il suffisait de ne pas relever et quelque part, Shyko espérait que son invitée ferait de même.Même si vu le tempérament de cette dernière, ça serait plus compliquer.

Doucement, pour anticiper, le jeune homme allait quand même sourire aux quelques personnes qui le fixaient.

"- Bonjour tout le monde au fait. Ça fait plaisir de voir des têtes familières, vu à quel point je ne peux presque plus sortir de mon bureau a force de faire des papiers pour le clan à longueur de temps. "

Un petite rire allait compléter cette phrase. La meilleure arme pour contrer de la malveillance dans le cœur des gens était de se montrer innocent avec et ne montrer aucune animosité. Puis il s'agissait quand même d'un clan comportement suffisamment peu de membres pour que tout le monde se connaisse plus ou moins. Et qui plus est pour le chef, ça aurait été étrange sinon.

M'enfin, alors que la plupart des gens avaient soit détournés le regard, soit saluer cordialement Shyko, un trio visiblement un peu éméché semblait vouloir se montrer un peu plus vindicatif.

"- Fais pas genre pour nous amadouer ! Pourquoi as-tu amener cette fille chez nous ? Tu devrais savoir qu'elle s'amuse régulièrement à terroriser les genins du clan! Elle n'est pas la bienvenue ! "

Le ton était lancé. Le plus bavard des trois venaient de prendre la parole et s'était clairement pas dans le but d'être courtois. Il fallait vite trouver une solution avant que ça dégénère. Bon, même si ça serait dur car même notre pacifiste se sentait un peu piqué au vif.

"- Elle est mon invitée. Puis elle n'a jamais tué un membre du clan, tu exagères la chose. Elle n'a rien fait qui la rende criminel aux yeux du clan. "

La voix du verdâtre était neutre. Il fallait à tout prix régler le conflit avant qu'il n'éclate. Puis le coup, Le chûnin espérait vraiment que le serveur allait bientôt revenir et que le fait 'être servit couperait l'éventuelle envie vindicative de l'illusionniste. Bon, mêmesi pour le coup, elle serait complètement justifiée ...

_________________


Dernière édition par Kaguya Shyko le Mer 31 Oct 2018 - 12:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t854-kaguya-shyko-finie

Mar 30 Oct 2018 - 18:26
Ce n'était pas comme si Shyko n'était pas habituée à prendre des coups avec Madoka, il n'allait pas faire aujourd'hui sa sainte ni touche ! Et puis, l'adolescente serait bien capable de lui expliquer pourquoi c'était de sa faute. Les réactions du petit ange argenté étaient tout ce qu'il y avait d'enfantin, mais ce n'était pas pour ça qu'elle n'était pas capable de détruire tout un quartier si elle avait envie ! C'était peut-être cela la puissance, le respect, être capable de faire des choses sans forcément les pratiquer, et heureusement, sinon cela serait un gros bordel ! Madoka ne semblait pas être influencé d'aucune manière par les regards désapprobateurs des clients du restaurant. Elle ne semblait pas les voir tout simplement. Ce n'était pas comme si elle était déjà habituée les regards, mais pas forcément pour de bonnes raisons. Son interlocuteur et hôte ne se révélait pas réagir aux piques lances dans le vent. Si jamais cela venait davantage plus ostentatoire, elle pourrait bien faire un malheur.

Datalia Madoka • « Ben quoi ? Qu'est-ce que j'ai dis ? Tous les desserts semblent bon, alors je dois tous les goutter ! C'est normal ! »


Se défendit alors la tornade argentée envers les regards un peu perdu quant à sa commande de sucrerie. Elle semblait être parfaitement sérieuse pour le coup, mais ce n'était que partie remise visiblement, vu que le conformiste voulait que les desserts soient pour la fin ! En bonne rebelle qu'elle était, Madoka ne pouvait évidemment pas accepter ce sort ! Par principe !

Datalia Madoka • « Je pourrais mettre des plus et des moins tiens pour donner un ordre de préférence... Ça c'est une bonne idée ! »


Madoka garda alors la carte des desserts et elle sortit un crayon rose à paillettes afin d’y mettre sa patte personnelle. Comment cela ce n’était pas que pour elle ?! Le serveur le lui avait bien donné non ?

Datalia Madoka • « Aloooooors …. Des moshi … hmmm …. C’est bon ça ! De la crème glacée dans de la pâte de riz ! Je vais mettre deux plus … ensuite …. Des Daifuku, de la pâte d’haricot rouge sucrée enrobée d’une pâte de riz … hmmmm … mouais … un plus seulement. Perle coco, bon ça, c’est du classique, mais ça fait toujours plaisir ! un plus et demi ! Lychees et nougats de sésames, c’est trop classique, ce sont des amuses gueules, je passe. Gingembre confit …. Mouais …. Un plus … Haaaaaaaaa ! Des beignets ananas, pommes et bananes, trois plus ! Ça c’est bon ! Hooo ! Ils font des fruits givrés aussi ! C’est bon les citrons givrés hihihihi ! Et les glaces, évidemment, je n’en parle même pas, c’est hors barème ! »


Finit par dire alors Madoka en mettant cinq plus devant glace pour toute la catégorie. Elle tendit son magnifique œuvre à Shyko pour l’admiration de ses talents de notation. Visiblement, elle était capable de tout aimer, alors pourquoi choisir ? C’était une manière de dire aux autres desserts qu’ils étaient mauvais, et elle en était bien incapable, car c’était faux !

Datalia Madoka • « Alors ? Tu en penses quoi ? »


Puis La blanchette s’aperçut du regard de Shyko pour quelques personnes autours, alors avec la discrétion d’un éléphant au milieu d’un magasin de porcelaine, elle se retourna en cherchant du regard qui son hôte pouvait regarder comme cela.

Datalia Madoka • « Hein ? Ils n’ont pas l’air de t’apprécier … »


Finit par dire avec subtilité Madoka, alors que le fond du problème pourrait bien résider en sa personne. Peut-être que des guerriers dans l’âme attendait une réaction de guerriers face à de tels regards et agissements, va savoir ! En tout cas, ce n’était pas la jeune fille qui allait faire une réflexion à ce propos.

Datalia Madoka • « Ben pour manger ici tiens ! Pourquoi t’es venu là toi ? Il est bête ou quoi … Et si t’es pas content, ben tu as qu’à dégager avant que je le fasse ! »


Dit alors Madoka pas du tout peureuse à l’idée de balancer cela au beau milieu d’une salle remplie de Kaguya. Elle ne terrorisait pas seulement les Kaguyas ou les genins, mais absolument tout le monde. C’était vraiment injuste, mais pour le coup, elle n’allait pas le raconter sur les toits. Elle s’amusait à titiller ce type, et si jamais elle devait lui apprendre le respect, ce serait avec un grand plaisir. Faire un petit peu d’exercice avant de passer à table lui donnait une faim de loup !

_________________
Thème:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2397-madoka-dans-un-autre-monde-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t2447-datalia-madoka#17350

Mer 31 Oct 2018 - 13:09
Et voila ... Les pires craintes de Shyko allaient se concrétiser ... Madoka venait d'annoncer tout ce qu'elle voulait et c'était ... beaucoup. C'était rien de le dire, genre vraiment. En plus, elle avait même fait un listing de son truc préféré à l'oral en griffonnant dans le plus grand des calmes sur la carte avec un crayon très girly si je puis dire. Ça serait vraiment compliqué de lui faire se rendre compte qu'il fallait choisir un seul dessert, histoire que ça ne fasses pas trop ...

"- Au pire, tu préfères pas en prendre qu'un et comme ça on reviendra d'autres fois pour tester les autres desserts ? Que ton palais sera usé et pourra moins apprécié ce que tu manges si tu enchaîne trop de trucs d'affilés ... "

Bon, c'était un argument comme un autre vous me direz. Avec du bol, ça pouvait passer, enfin, c'était ce qu'espérait notre manieur d'os.

"- Si tu acceptes, on ira où tu veux après. "

Ouais, on dirait un mec parlant à sa copine ou sa petite sœur capricieuse, c'était assez tendu. La niveau de crédibilité de la conversation était au plus bas pour le coup.

M'enfin, le briseur d'ambiance dont je vous ait parlé plus tôt s'était déjà bien occupé de faire presque passer tout ça avec sa remarque haineuse. pour le coup, Madoka avait bien répondu, c'était agréable à voir qu'elle savait être calme des fois. Bon, même si le côté un peu agressif était un poil de trop, même s'il était très largement justifié.

Voyant que la situation allait dégénérer à cause du pas véloce et déterminé à se battre de l'ivrogne qui visiblement n'avait pas apprécié, le chef du clan allait tenter une dernière mesure pour essayer de calmer les esprits.

"- Au pire, je vous propose de régler ça à la manière Kaguya. Un affrontement. Demain à quatorze heures. Si Madoka gagne, en vertu de nos lois, elle sera autorisée à rester parmi nous et pourra même porter le nom de notre clan si tel est son désir. A partir de là, la moindre personne remettant en doute sa place dans nos quartiers, ça sera tant pis pour lui ou elle. "

C'était une règle ancestrale très peu utilisée mais dans le code Kaguya. Être un membre de ce clan passait surtout par un comportement, une philosophie de vie. Pour des gens pour qui la force prévaut, il est clair que gagner sa place à la force de ses poings étaient pour ainsi dire le meilleur moyen de se faire accepter.

"- Ça vous va ? "

Avec ça, Shyko espérait vraiment clore l'incident, au moins pour le moment. Autant, si le colosse semblait plutôt partant, ce n'était peut-être pas sûr pour la blanchette qui au final n'avait rien demandé et ne se rendait peut-être même pas compte que le chef des Kaguya avait proposé ça justement pour qu'elle n'ait plus ce genre de soucis à l'avenir si elle devait rester longtemps.

Pour le moment, le serveur allait quand même arriver avec les entrées. Ce repas serait le bon moment pour voir si tout ça convenait à l'illusionniste.

"- Par contre Madoka, si tu acceptes, même s'il l'aura mérité, essaye de pas trop l'amocher ... "

Ouais, même dans ce cas là, notre verdâtre pensait à tout le monde. Il savait très bien qu'il serait aisé pour sa colocataire de battre un tel adversaire et lui demander de pas le tuer semblait presque logique. M'enfin, il était pour l'heure temps de commencer cette petite salade qui faisait vraiment envie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t854-kaguya-shyko-finie

Sam 3 Nov 2018 - 20:53
Oui, Madoka était une fille, il ne fallait pas en douter, et les crayons roses à paillette s’étaient très jolis d’abord ! Elle plissa des yeux en entendant Shyko tentant de finasser des dépenses d’argent. C’était la première fois qu’elle était invitée dans un restaurant, mais elle avait pourtant compris le principe. Elle venait, elle ne payait pas, donc autant en profiter non ? C’était logique pourtant.

Datalia Madoka • « Bha ! Pourquoi revenir une autre fois, alors que l’on est déjà là sur place ? Ça manque d’efficacité ta tactique … C’est comme si on allait délivrer un type dans une prison, le mec d’a côté est à faire aussi, mais non, on s’en va et on reviendra plus tard ! C’est très très cruel pour les pauvres desserts abandonnés qui risquent de se faire tuer dans une poubelle ce soir ! Tu te rends compte de notre responsabilité ? C’est … très important ! »


Cependant, la jeune fille aux longs cheveux d’argent n’avait pas pensé au fait que son palais pouvait ne pas apprécier les différentes notes sucrées, mais était-ce vraiment possible et crédible ? Sans doute valait mieux-t-il tester avant de prendre une décision. Peut-être pourrait-elle tester dans les assiettes des autres ou carrément se rendre dans la cuisine ? Il fallait le noter dans la todolist du moment, qui commençait à sérieusement se remplir. L’adolescente hésitait pour une fois, mais son oreille tilta en entendant une nouvelle promesse, aller où elle le désirait ! Ça, c’était tout de même très tentant et elle ne mit pas longtemps à réfléchir.

Datalia Madoka • « D’accord ! Alors promets-le ! »


Demanda Madoka en tendant son petit doigt comme pour sceller un serment d’enfants, mais c’était quelque chose de très sérieux à ses yeux. D’âpre négociation pour des délices sucrées, elle serait capable de tenir une discussion de haut vol uniquement dans ce but. C’était bien trop important et vital pour la sécurité nationale ! En effet, plus Madoka avait sa dose de sucre, plus elle était potentiellement calme, même si ce n’était pas une science exacte.

La blanchette aimait bien trop le combat pour ne pas rentrer dans le lard de ce type qui osait la chercher. Il allait devoir apprendre le respect des petites têtes blanches. Cela ne la dérangeait en aucune façon de procéder à des attaques en plein milieu du restaurant, quand bien même d’autres personnes risquaient d’être blessées.

Datalia Madoka • « Mais pourquoi demain ?! Tout de suite ouais ! Dans la rue là maintenant ! A moins qu’il soit trop lâche pour ça ? »


Porter le nom du clan, Madoka aurait pu en rire, car elle s’en fichait royalement. Elle avait bien remarqué que ce type avait sérieusement bu, ce qui ne pouvait que l’aider à gagner le combat, alors inutile de perdre du temps. Elle était bien décidé à jouer sur le caractère de combattant des Kaguya afin d’arriver à ses fins. Avoir des affrontements avec des types étaient justement sa manière de s’entrainer. Elle préférait le côté pratique, plutôt que rébarbatif de l’entrainement pur et simple. A la demande de pitié de la part de Shyko, l’illusionniste se contenta de rigoler doucement en croisant les bras derrière sa tête, affichant un large sourire plein de dents. Elle ne pouvait le promettre, elle avait envie de le calmer sévèrement et de l’humilier. Et puis, c’était toujours aussi amusant d’imaginer le chef des Kaguya en train de se demander comment faire survivre son homme face à la furie, maintenant qu’il avait pris parti pour elle.

_________________
Thème:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2397-madoka-dans-un-autre-monde-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t2447-datalia-madoka#17350

Dim 4 Nov 2018 - 9:08
Bon, ça va ! Le marchandage avait été dur mais il a finalement marché. Bon, Shyko ne pouvait pas être sûr de là où il s'était embarqué en acceptant d'aller dans le lieu du choix de la blanchette mais bon, pour l'instant, il fallait surtout penser à son porte-feuilles.

"- Bon ok, c'est promis. "

Cette petite phrase fût quand même agrémenté d'un petit sourire. Le comportement enfantin de la demoiselle faisait rire quand même. Bon, elle était souvent flippante voir démoniaque, mais pour le coup, c'était juste comique. Il avait vraiment fallu des arguments très peu conventionnels pour la convaincre. Elle n'était décidément pas banale la petite monstresse de Kiri. Ouais ... bête de surnom, je crois que j'vais le garder lui.

Bref ! Ce qui allait être un peu plus chaud, c'était clairement que la demoiselle semblait plutôt partante pour se battre directement. Comment dissiper ça maintenant ... Ah ! C'est bon ! Le chef de clan venait d'avoir une illumination !

"- Bah au pire, on peut avancer le combat à dans deux heures. Le temps de manger et digérer un peu mais au moins ça quoi. "

Ça laisserait au moins peut-être le temps a l'ivrogne vindicatif de redescendre un peu et ne pas se faire massacrer. Et surtout de tenir suffisamment longtemps pour qu'un KO soit fait de manière suffisamment conventionnelle pour stopper le combat avant d'avoir un décès ... Enfin, c'est ce que le verdâtre espérait en tout cas.

De toute façon, c'était trop tard maintenant, visiblement, n'appréciant pas trop de se faire traiter de lâche, le Kaguya avait accepté ces termes. Il restait qu'à espérait que Madoka serait d'accord avec ça maintenant.

M'enfin bref, en attendant, l'entrée du repas était bonne, c'était le seule point positif de cette situation tendue. Il s'agissait d'une salade chèvre chaud, pour ainsi dire la préférée de notre bisounours. Il adorait les toast avec le fromage, il en mangerait presque tout les jours s'il le pouvait. Puis la nourriture allait sans doute être encore une fois la solution miracle pour changer de sujet pour quelques instants.

"- Alors sinon, elle te plait ton entrée ? "

Tout ça avec le sourire, comme toujours. L'air bienveillant du chûnin était sans doute ce qui le différencier le plus du reste. Quelque part, c'était cool qu'il soit comme ça maintenant, même si la plupart des gens ne comprenait pas vraiment la chance qu'ils avaient d'avoir un meneur de clan aussi doux et empathique. Ça ne serait peut-être pas toujours le cas et le jour où ça changerait, ça ferait bizarre à tout le monde. Je vous laisse méditer sur ces bonnes paroles, je vous laisse donc avec Norbert Mc Johnson, Narrateur officiel de Madoka, pour qu'il vous raconte un peu le point de vue de sa protégée. je vous reprends de suite après !




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t854-kaguya-shyko-finie

Dim 4 Nov 2018 - 12:28
Shyko avait accepté le fait d’aller où elle désirait, c’était gagné ! Car rien ne disait qu’ils devaient aller dans un restaurant, n’importe où hehehe, mais ce serait pour une autre fois de toute manière. Madoka saurait bien le lui rappeler prochainement. Elle était toute contente pour le coup, ce qui était une bonne nouvelle au final. Shyko souriait et semblait être léger, c’était rare qu’elle ait ce genre de relations si simple. Elle qui cherchait d’habitude plus à fiche le bazar partout où elle passait.

Datalia Madoka • « Mouuuuuais … Admettons … Il faut bien qu’il se fasse sauver d’une manière ou d’une autre … »


Dit alors Madoka qui rebroussa chemin en croisant les bras sous sa petite poitrine avec une petite moue sur le visage. Tout ce qu’elle espérait était une réaction immédiate de l’ivrogne, mais comment ne pas en vouloir à ses gens de sous-estimer ce qui paraissait comme une enfant. Elle ne payait pas de mine, mais elle n’était pas à dénigrer !

Datalia Madoka • « Ce délais te coutera un dessert de plus. »


Dit l’air de rien Madoka qui tournait le dos à son futur adversaire en s’asseyant sur sa chaise l’air de rien. Elle ne pouvait pas passer sur cela si simplement, et puis si elle pouvait gratter un dessert supplémentaire, cela serait toujours ça. C’était qu’elle ne perdait pas le nord la petite. Elle n’allait pas lui faire de cadeau à ce fanfaron. Cependant, il avait beau être ivre, cela ne faisait que révéler ce que la majorité du clan des manieurs d’os devait penser. Elle n’était pas la bienvenue, remarqué, qu’elle n’était pas la bienvenue partout où elle allait généralement. Seul son hôte semblait être en capacité de l’accepter, mais pour combien de temps ? Elle souriait en pensant à la rage que devait ressentir son adversaire en cet instant. Il devait avoir envie de l’attaquer maintenant, mais il devait atteindre. La jeune fille ne manquerait pas de tourner le couteau dans la plaie avec un grand plaisir malsain.

Madoka chantonnait tranquillement alors qu’elle regardait les entrées arrivées, comme si la situation tendue ne la touchait pas du tout. Au contraire, elle était enfin dans son élément. Elle s’attaqua alors à son entrée avec voracité, comme si sa vie en dépendait. Elle ne put se retenir de piquer un morceau de fromage dans l’assiette de son hôte, qu’elle enfourna rapidement dans sa bouche de peur qu’il tente de le récupérer. Elle hocha la tête vivement en écartant les bras.

Datalia Madoka • « Vouiiiiii ! »


S’exclama alors Madoka en toute simplicité comme une enfant, même si elle était capable d’une grande destruction. Elle tourna alors légèrement son visage afin de voir son adversaire du coin de l’œil. Tandis qu’elle lâcha une petite phrase suffisamment forte afin qu’il puisse l’entendre.

Datalia Madoka • « Tu aimes bien l’os à moelle ? Il parait que c’est vachement bon, mais je n’ai jamais goutté ça ! »


_________________
Thème:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2397-madoka-dans-un-autre-monde-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t2447-datalia-madoka#17350

Jeu 8 Nov 2018 - 17:47
Shyko était agréablement surpris de la bonne humeur apparente de Madoka. Elle semblait assez enclin à prendre des décisions cool aujourd'hui, c'était à croire qu'elle était amoureuse ... Nan mais je déconne ça va rhoo, vous avez pas d'humour.

Bref, elle en avait quand même profité pour gratter un dessert en plus, elle était dure en affaire décidément. Ou peut-être bien que c'était le verdâtre qui était un pigeon, allez savoir. Bon, même si j'ai une petite idée de la réponse personnellement.

"- Bon, va pour un dessert en plus, mais que si tu finis toute ton assiette ! "

Ouais bon ok, cet échange était bizarre. Quelque part, le chef du clan Kaguya aimait le côté enfantin de son amie et aimait en profiter pour la traiter comme une petite fille. Il n'y pouvait rien, c'était bien trop tentant.

C'est à ce moment-là que la demoiselle vola un morceau de fromage de chèvre. La saleté ! Elle avait profité d'une petite seconde d’inattention !

"- Hey ! "

Bon, le jeune homme n'avait pas non plus l'intention de l'engueuler ou autre, il savait que ce n'était pas bien méchant. m'enfin, il allait pas tenter de faire la même chose, il avait bien trop peur de se faire mordre. C'est qu'elle pouvait se montrer violente la tempête de destruction massive haute comme trois pommes.

Surtout qu'il allait juste pouffer de rire en la voyant s'exclamer comme une dingue pour répondre qu'elle aimait son plat.

Enfin, c'est la qu'allait se passer ... le drame. Sans doute dans le but de provoquer un peu, la blanchette allait demander au Kaguya s'il avait déjà manger un os à moelle. Rien que ça quoi ...

Comme vous pouvez vous en doutez, sous le choc, le verdâtre n'étouffa complètement avec le verre d'eau qu'il était en train de boire. Il était pas bien pour le coup.

"- Pardon ? "

Non mais quelle idée ! Un Kaguya manger un os à moelle ! C'était à la limite du tabou là, ça ressemblait presque à du cannibalisme du point de vue de chunin ! M'enfin, il allait quand même essayer de boire un peu pour faire passer le fait qu'il s'était étouffé.

Franchement, il fallait éviter ce genre de blague, la prochaine tuerais sans doute notre bisounours. Il était pâle un peu ... bon, peut-être pas autant que lors de la soirée Karaoké mais quand même ...

Surtout que ça ne rata pas, il y eu des regards noirs venant de partout, surtout de l'ivrogne qui se targua qu'il allait lui faire ravaler son insolence lors du duel, visiblement plus désrieux que jamais d'en découdre avec sa Némésis du moment

M'enfin, il fallait bien essayer de passer à autre chose en reprenant un peu de salade avant que le plat de résistance soit servie. Pour Shyko, il s’agirait de brochettes de poisson grillée avec des légumes. Bon, même si pour le coup, il n'avait plus trop faim ...

"- Tu as failli me tuer ! Méchante ! "

Pour le coup, ce n'était pas dit avec violence ou autre mais bon, il fallait que ça sorte. En espérant que la demoiselle ne referait pas un coup tordu dans les prochaines minutes, Shyko avait le cœur fragile quand même ...

Enfin, ce qui était cool, c'est que la changeait un peu de l'ambiance vindicative de quelques minutes avant. Bon, même s'il ne restait plus qu'une heure et demi avant le début du combat.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t854-kaguya-shyko-finie

Ven 9 Nov 2018 - 8:37

Le charme de Madoka faisait encore des ravages, que c'était difficile d'avoir autant de succès tout de même. Il fallait gérer la file de prétendants et Shyko avait aujourd'hui l'immense honneur de pouvoir partager un repas avec la star du village caché de Kiri. Il fallait dire que pour une genin, elle était connu de tous pour ainsi dire. C'était un signe non ? Elle n'avait même pas besoin de chanter pour cela, même si elle avait une belle voix. L'adolescente n'avait pas pu résister à l'envie de récupérer un dessert de plus, même si ce n'était pas obligé qu'elle arrive à tout manger pour le coup.



Datalia Madoka • « wouuuuuhouuuuu ! »




Cria alors en levant les bras la jeune fille aux longs cheveux d'argent qui avait réussi son pari afin de gagner son dessert. Elle semblait si heureuse avec son large sourire comme si elle venait d'apprendre la meilleure nouvelle de l'année, ce qui était vrai d'ailleurs. Une condition très paternaliste était tout de même exigée par son hôte, le fait de finir son assiette. Aucun problème, même si elle devait au final se forcer, il le fallait pour l'honneur et les bonnes valeurs qu'elle avait toujours défendus. Cela ne la dérangerait même pas d'être traitée ainsi par ce garçon, elle était toujours une gamine dans sa tête malgré les années qui continuaient à défiler. Qu'elle cruelle malédiction qu'était le temps, élément implacable qui résistait pratiquement à tout.



Datalia Madoka • « Ben quoi ? »




Demanda alors Madoka en ayant encore le morceau volé dans la bouche. Elle se dépêcha de l'avaler afin de tout de même profiter de son larcin. C'était une règle synequanon de ce genre de métier artistique. Elle ouvrit en grand la bouche afin de montrer qu'elle n'avait plus rien du tout.





Datalia Madoka • « Haaaaaa ! Tu vois, j'ai rien du tout ! Tu as dû rêver. »




Indiqua alors la tornade argentée de Kiri, comme si cela pouvait être la preuve inaliénable de son innocence. Lorsqu'elle remarqua un court instant le regard vers son assiette de Shyko, elle sortit un kunai de sa poche pour le planter dans la table sa main libre dessus. Elle était prête à défendre sa nourriture au péril de sa vie sans hésitation.



Datalia Madoka • « Je te regarde... Fais attention... »




Indiqua Madoka qui hocha de la tête d'un regard entendu. Si voler dans les assiettes des autres n'était pas un souci, se faire voler, il n'en était pas question j'en seule seconde. Elle pouvait avoir des réactions très violentes, pour des détails, mais généralement, elle faisait ce qu'elle disait. Elle fit comme si sa question était véridique et sérieuse en faisant une petite moue.



Datalia Madoka • « Ben quoi ? Il paraît que c'est rudement bon et plein de bonnes choses. Il faudrait que l'on essaie un jour. Ils en font peut-être ici. Tu veux que je demande ? »




Questionna alors l'adolescente en faisant mine de de retourner vers le garçon de la salle du restaurant. Bien entendu, elle l'avait fait exprès pour énervé l'autre type. Elle le regarda d'ailleurs comme une menace de lui demander directement. Il était peut-être un habitué des lieux. Elle était toute fière de son petit effet lorsqu'elle remarqua les regards noirs posés sur sa personne. Si cela allait continuer, on allait la payer pour partir ! Bon plan ! En tout cas, cela avait fonctionné, le poisson était ferré, il fallait maintenant l'épuiser avant de le pêcher.



Datalia Madoka • « Moi !? Mais, je suis innocente voyons. Je ne fais qu'émettre des hypothèses culinaires. »


Madoka utilisa ce moment sonore pour profiter de lancer un genjutsu illusoire sur son futur adversaire, afin de lui faire croire que chaque personne de la salle avait le visage de la jeune fille aux cheveux d'argent. Qu'il était observer, traquer. Qu'il ne pouvait pas s'échapper maintenant, comme pris au piège dans une toile d'araignée dont elle était la maîtresse. Il était ivre où presque, alors sans doute que cela passerait presque inaperçu.

_________________
Thème:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2397-madoka-dans-un-autre-monde-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t2447-datalia-madoka#17350

Lun 12 Nov 2018 - 12:36
Ce midi, il faisait assez beau quand même, et voir Madoka faire des cris de joie à la simple idée d'avoir un dessert supplémentaire était plutôt réconfortant. C'était assez rare qu'il y ait de la complicité entre les deux colocataires mais bon, ça n'empêche que l'empathie de Shyko lui permettait d'apprécier ce genre de moment.

Bon, ça ne manqua pas et dès que le regard du chunin montra qu'il hésitait à taper dans l'assiette de Madoka, cette dernière se montra d'un coup bien plus farouche. Comme quoi, il avait bien fait de vite se raviser sous peine de s'exposer à la fureur de la blanchette.

Ce qui fut quand même plus surprenant, c'est que Madoka feinta de ne pas se rendre compte que sa remarque sur les os était étrange. Elle savait être diabolique quand elle le voulait, avec sa tête d'ange qui faisait qu'on ne pouvait pas vraiment s'enerver contre elle. Enfin, c'était au moins le cas pour le Bisounours. Enfin pour lui, la question était surtout de savoir contre qui il était à même de s'énerver.

"- Non merci, ce n'est pas la peine. Je suis assez peu porté sur la viande de toute façon, je préfère plus le poisson ou les légumes. "

Voila, une réponse suffisamment neutre pour ne pas être mal prise et en même temps, elle permettait un peu de donner une ouverture pour s'éloigner du sujet.

Lorsque Madoka se déclara encore innocente, le verdâtre allait encore répondre.

"- Bon, ok mais évite de parler d'os à manger, ça me fait bizarre, je te rappelle que mon pouvoir vient des os donc ... "

Voila, c'était encore calme et bienveillant. Décidément, quel talent de la part de cet homme.

Soudain, il ne pût s’empêcher de rendre compte que le futur adversaire de Madoka commençait à regarder dans tout les sens avec panique. Il se déclarait victime de sorcellerie et voyait la furie de partout. Quand bien même ça pouvait être un effet de l'alcool, Shyko connaissait bien les capacités en illusions de son amie et il allait quand même faire une petite vérification grâce à son nouveau jutsu.

Et c'était bien ce qu'il pensait, les flux de chakra semblaient perturbés et il allait donc se lever, assez dépité, pour poser sa main sur l'épaule du saoule afin de lui injecter du chakra pour le libérer de cette illusion.

"- Ça va mieux ? Tu devrais aller te reposer pour te remettre des effets de l’alcool, tu as un combat dans une heure, un peu de calme te fera du bien. "

Ce fut sans doute grâce à la gentillesse du chef du clan, mais l'ivrogne décida d'accepté et sorti du restaurant pour rentrer chez lui se reposer quelques instants. Le resultat allait quand même amener Shyko à retourner s'asseoir en face de la tornade argentée avec une tête un peu déçu.

"- S'il te plait, tu sais que tu vas gagner. Même si son comportement à été infâme envers toi, évite de le torturer, il est de mon clan quand même ... essaye de faire ça pour moi. Je n'ai pas enfin que tout ça tourne mal à ce point-là. Essaye donc de te passer de tes illusions, au moins pendant le combat s'il te plait. "

Le chef d'équipe savait très bien que Madoka était capable de se défendre sans ça, et il ne voulait pas avoir la mort ou l'internement psychiatrique d'un membre de son clan pour une affaire comme celle-là. Enfin, il était maintenant temps de commencer le plat principal, même s'il aurait un goût amer ce coup-ci car le geste de l'illusionniste venait de pas mal gâcher la bonne humeur du moment, enfin, celle du Kaguya à lunettes du moins.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t854-kaguya-shyko-finie

Lun 12 Nov 2018 - 18:13
Calculatrice, intelligente et mauvaise, en voilà un cocktail surprenant et détonnant capable du pire, d'ailleurs c'était dans cela qu'elle était la meilleure. Madoka savait être des plus tordues et perverse lorsqu'il était question de sujets très importants comme la nourriture ou les papillons ! Vitaux même ! S'il fallait raser une maison de petits vieux pour avoir des déserts, ce n'était pas un souci moral.

Datalia Madoka • « Berk ! C'est pas bon ça ! »


La jeune fille aux longs cheveux argentés était une carnassière, et elle le revendiquait sans problème. Le plus amusant dans l'innocence de Shyko, c'était la manière si aisée de le faire marcher voir courir à ce niveau-là. Elle prit alors l'air de venir de découvrir l'électricité pendant le moyen-âge.

Datalia Madoka • « Haaaaaa ! C'est pour ça que tu as fait cette tête bizarre ! Quoi que l'autre, il a tellement les fois qu'il doit se manger les ongles et les faire repousser ! Quoi que... Je me demande si c'est considéré comme un os.... »


Se demanda alors Madoka en ayant bien fait exprès d'en rajouter une couche en parlant bien fort avec la subtilité de l'éléphant ivre. En tout cas, il était fait pour devenir un diplomate en gardant son calme à ce point si proche de la tornade argentée de Kiri. La jeune fille faisait en tout cas absolument tout pour pour énerver l'autre type, elle allait réussir tout de même ! Foi de Madoka. Quoi qu'il en soit, elle faisait exprès de ne pas regarder vers son futur adversaire afin de ne pas attirer l'attention sur sa personne. Lorsque son adversaire semblait être paniqué à la voir partout, elle afficha un large innocent et la tête de la parfaite petite fille sage en mangeant des légumes. Il ne manquait plus que l'auréole au-dessus de sa tête afin de parfaire le tableau. Elle fit une petite moue en voyant que sa tactique ne fonctionnait pas, car Shyko alla briser son illusion. Elle pourrait largement jouer à qui avait le plus d'énergie à remettre une autre illusion, mais Shyko avait de la chance, car elle allait garder son énergie pour massacrer ce type plus tard. Elle fut assez fâchée en remarquant que le type encore bien ivre et chancelant, il quittait le restaurant sous les conseils de son chef. Finalement, Shyko allait peut-être ressortir d'ici grandi ?

Datalia Madoka • « Mais pourquoi ça serait forcément moi ! On est plein de ninjas dans la salle ! »


Fit alors Madoka en croisant les bras d'une manière boudeuse, mais cela ne tint que peu de temps, car bien vite elle enchaîna rapidement.

Datalia Madoka • « Gagner, ce n'est pas forcément très difficile, le massacrer complètement ça par contre, c'est tout un art ! Et puis tu n'es pas drôle du tout... »


Finir par dire Madoka en croisant les bras derrière sa tête.

Datalia Madoka • « De ton clan ? Et alors ? Qu'est-ce que ça change ? »


Demanda alors la jeune fille, qui n'avait pas réellement eu la chance de connaître de la famille ou des personnes proches. Elle avait toujours été très seule sans aucun appui, alors elle ne pouvait comprendre. Faire cela pour Shyko, quelle blague, mais elle se contenta de ne rien faire pour sa sortie à part lui tirer la langue, ce qui était déjà un colossal effort de la part de la jeune fille.

Datalia Madoka • « Je n'ai pas que cette faculté de toute manière. »


Indiqua Madoka en haussant les épaules. Cependant, ce type allait devoir la supplier pour qu'elle ne s'acharne dessus avec une grande délectation. Elle pouvait faire de terribles choses pour bien moins que cela, un simple regard pouvait finir en torture ou jeu d'assez cruelle manière.

Datalia Madoka • « Bon ! Le dernier entracte avant de passer au plat principal ! »


Dit alors la blanchette tandis que les plats de résistance arrivaient, mais la seule chose qu’elle voyait étaient les desserts. Gentiment, le cœur sur la main, mais de personne rassurez-vous, elle glissa une grosse moitié de ses légumes dans l’assiette de Shyko. Il aimait ça non ? Bon ben voilà !

Datalia Madoka • « C’est pour le fromage ! »


Tenta de noyer le poisson Madoka, en toute innocence, toute en s’attaquant à la viande tenant son couteau comme pour l’assassiner de nouveau.

_________________
Thème:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2397-madoka-dans-un-autre-monde-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t2447-datalia-madoka#17350

Lun 12 Nov 2018 - 19:09
Évidemment ... Comme d'habitude, Madoka allait encore faire comme si elle n'avait rien fait. Elle prétexta que ce n'était pas elle qui avait jeté une illusion a son futur adversaire après avoir fait genre qu'elle n'avait pas fait attention de pourquoi sa phrase sur l'os avait pu faire bizarre à Shyko.

Des fois, il y avait vraiment de quoi se demander si elle ne le prenait pas juste pour le dernier des pigeons. Ça commençait à faire un sacré nombre de fois qu'elle agissait comme si elle ne comprenait pas et comme si elle était victime du jugement des autres. Seulement il fallait bien le dire, quelque part, c'était elle-même qui cherchait tout ça avec sa manière d'agir ... Enfin, elle n'était sans doute pas en condition d'accepter cette vérité et le verdâtre allait franchement décider de ne rien répondre à ça. Il n'avait pas envie de se disputer pour ça. Surtout que pour le coup, elle était la seule personne qui avait un intérêt quelconque à plonger l'ivrogne dans un genjutsu pour le déstabiliser mais bon ...

Il allait en être de même sur le fait que la blanchette se targuait qu'il serait trop facile de gagner et qu'il était préférable de massacrer son adversaire. Il fallait se retenir ...

Ouais nan. En fait, la remarque de demander en quoi le fait que son adversaire soit du clan du bisounours allait être la remarque de trop.

"- Essaye de comprendre ma position deux minutes. Je suis le chef du clan Kaguya. Je me dois de protéger ses membres, c'est mon devoir. Je vis pour servir mon clan, c'est ça ma volonté. Aujourd'hui, j'ai demandé ce combat pour que tu puisse t'intégrer à notre famille, pour que toi aussi, tu ai un endroit où te sentir chez toi. J'ai fais énormément d'efforts pour mon clan et pour toi, alors ne me demande pas ce que ça change ... T'es pas stupide comme fille ... Tu sais très bien que c'est normal pour quelqu'un comme moi de vouloir faire en sorte d'éviter que quelqu'un soit blessé gravement, d'autant plus si c'est quelqu'un que je suis censé protéger ..."

Elle connaissait le tempérament de Shyko. Il était trop gentil, et elle était même la première à user de ce fait pour qu'il lui laisse tout passer. Et ce n'est pas ce coup-ci cet innocent tirage de langue ou le fait qu'elle change de sujet pour revenir sur la bouffe et donner une partie de ses légumes au chef du clan Kaguya qui allait faire passer la pilule ce coup-ci.

D'autant plus que c'était sans doute pour avoir la place de manger ses desserts qu'elle venait de faire cet acte faussement altruiste Elle avait beau évoquer un autre motif, c'était évident. Sauf que pour le coup, on va dire que le bisounours était juste tellement dégoûté qu'il avait quand même pas mal perdu l’appétit. Puis ça allait être un bon moyen de lui faire mériter ses desserts et contrer son subterfuge. Le chûnin à lunettes allait mettre son assiette du coup pleine de légumes devant la blanchette.

"- Manges, je n'ai plus très faim de toute façon. "

Le jeune homme avait prit un air assez neutre. Il serait sans doute aisé pour Madoka de faire comme si elle n'avait rien fait qui puisse vexer le manieur d'os. Comme d'habitude au final. Enfin, de toute façon, le combat était désormais proche alors que les fromages et les desserts étaient en train d'arriver. Comme promis, la demoiselle avait eu ses deux desserts. C'était le plus important pour elle non ? Bref, il restait plus qu'à espérait maintenant que le match ne finirait pas aussi mal que tout ça semblait le faire pressentir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t854-kaguya-shyko-finie

Aujourd'hui à 20:20
Madoka avait de grandes capacités pour mentir, faire croire n’importe quoi, dommage qu’elle ne s’en servait pas du tout ! Elle savait parfaitement mentir comme une gamine de six ans dont seule sa logique lui permettait de croire à ses propres mensonges ! Ce n’était pas qu’elle aimait à se moquer de Shyko, bon un peu quand même, mais gentiment, mais la jeune fille aux longs cheveux d’argent n’avait pas la possibilité morale d’accepter officiellement cet acte, même si on lui mettrait des preuves sous le nez. Elle avait quand même une sacrée dose de capacité à ne jamais comprendre vraiment la situation, mais il fallait l’excuser aussi quand même ! Elle ne pensait pas que ce monde puisse être la vérité !

Que pouvait donc chercher Madoka à agir ainsi en quasi permanence ? Il aurait fallu lui poser la question, si bien entendu, elle avait une envie subite d’y répondre, mais s’en était à douter quand même. Il y avait quand même une vérité derrière tout cela, mais peu avait été capable d’y parvenir, quand bien même Shyko était une personne assez sympathique.

Datalia Madoka • « Peut-être que …. Quelqu’un veut te mettre dans une mauvaise situation, en te trompant et en m’utilisant, car d’autres veulent prendre ta place ! C’est peut-être un complot de ceux qui ont un gros majeur ! Ils … sont …. Partout ! »


Dit alors Madoka en hochant la tête lentement d’un air entendu en parlant tout bas. Etrangement, elle n’avait pas parlé de papillons ! Bon d’accord, mais c’était tout de même une magnifique tentative de détournement de la discussion sur un thème qui lui convenait tout de même bien mieux !

Datalia Madoka • « Le chef d’un clan, le grand manitou de tout le monde, je me demande bien pourquoi des gens te soutiennent alors que tu sembles dire les gens ne t’apprécient pas forcément, c’est bizarre non ? »


Dit Madoka en croisant ses bras derrière sa tête en remuant une de ses baguettes entre sa lèvre inférieure et son nez.

Datalia Madoka • « Protéger ses membres …. Comme une famille … hmm … »


Se contenta de dire l’adolescente en ajoutant simplement quelques mots en reprenant en main ses deux baguettes pour manger son plat en silence. Elle mâcha ostensiblement la bouche ouverte pour être désagréable et pour gagner du temps évidemment.

Datalia Madoka • « Les gens ne m’aiment pas, et ce combat ne changera rien. Tes détracteurs vont me prendre comme exemple pour te désavouer. Après, que les gens me détestent, ce n’est pas bien grave, je les écraserais sous ma botte … »


Madoka tendit ses deux baguettes dans la direction de Shyko avant de prendre.

Datalia Madoka • « Le seul endroit où j’aurais pu me sentir chez moi a été massacré par des bandits à cause de Kiri … »


Indiqua alors la blanchette sans rien ajouter de plus sur le sujet, en mangeant tranquillement avec moins d’appétit. Evidemment que c’était pour manger plus de desserts qu’elle avait donné ses carottes et autres légumes étranges ! La viande, ça c’était bon, un vrai délice, le reste pfff.

Datalia Madoka • « Ha ! Tu vois que c’est pas bon les légumes ! »


Dit alors Madoka en pointant l’assiette remplie de légumes que Shyko lui tendit, sans apparemment comprendre qu’il était faché. La soirée avait pourtant bien commencé, non ? Il y avait sans doute une grande différence entre ce qu’elle montrait et la réalité, certains réussissaient à le percer, mais était-ce pour autant une bonne nouvelle ? Sans doute pas, forcément. Il n’y avait pas de mérite. C’était plutôt gratifiant à ses yeux de laisser Shyko dans cette pseudo idyllisme d’ignorance.

Les fromages s’étaient bon, si si vraiment, mais quand on apportait les desserts en même temps, ils ne faisaient plus guère de poids malheureusement pour eux ! Madoka avec des étoiles dans les yeux regarda alors les deux desserts comme des trésors en laissant de côté rapidement le plat principal.

Datalia Madoka • « On va enfin pouvoir passer aux choses sérieuses ! Merci au kami du sucre pour ce repas ! »


Commença alors par une petite prière Madoka en pressant ses deux baguettes entre ses mains au niveau du visage en les frottant l’une contre l’autre. Elle semblait être vraiment sérieuse, même si sans doute que elle avait pu entendre parler d’un esprit du sucre ! Elle planta ses baguettes dans la table comme pour la délimiter, des frontières à respecter, car pas moins de se faire voler SA chantilly ! Elle ne pensait pas du tout au combat, seul les desserts étaient vitaux, autant que l’eau pour le corps humain. Elle s’arma alors d’une arme de destruction massive, sa cuillère ! En pleine délectation, elle attaqua une banane coupé en deux avec trois boules de glaces et de la chantilly d’un côté, et de l’autre une coupe tout en hauteur avec des poires, du chocolat fondu et des glaces vanilles avec de la chantilly. Ne sachant plus où donner de la tête, elle s’attaqua un coup à l’un un coup à l’autre, pas de jaloux !

_________________
Thème:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2397-madoka-dans-un-autre-monde-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t2447-datalia-madoka#17350

Première sortie ! Leurs réactions vous vous surprendre ! Flèche rouge ! [=> PV Madoka]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: