Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

Études & Perspectives


Jeu 18 Oct 2018 - 1:05
しぜんがく
自然学

Études & Perspectives

Il est un temps au combat et un autre à l'étude. La rumeur prônant l'avènement prochain d'un examen Chûnin au sein de la nation de l'eau prend de plus en plus d'ampleur. Les entrainement s'intensifient et les stratégies se mettent en place au sein des différentes équipes du village. Le temps de prouver sa valeur au combat, en stratégie, en survie et surtout, envers ses nakama, arrivera très bientôt.

L'heure de prouver notre allégeance à Kiri est sur le point d'arriver.

Et si l'examen se passera sur l'archipel de Ue, où j'ai pu me rendre en compagnie de l'équipe sept, j'ai pu y découvrir une faune et une flore conséquente pouvant nous permettre de vivre mais aussi de nous donner la mort. Pour éviter l'échec, je me dois donc de prendre connaissance des différents aspects de cette île, en étudiant la vie qui s'y trouve.

Terminant de rendre mon rapport de mission à la Mizukage, je profites donc de ma présence au sein du palais de la brume pour me rendre à la bibliothèque du village. L'endroit où j'en apprendrais un peu plus sur cette île et où je pourrais prendre un avantage sur mes concurrents.

Je m'allume alors une cigarette, descendant l'escalier afin d'atteindre le deuxième niveau du bâtiment, en route pour les archives du village.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jeu 18 Oct 2018 - 15:03
Aux portes de la section des archives Kiri, je remarque plusieurs panneaux sur lesquels des kanji y sont inscrits, interdisants quelques faits au sein de la bibliothèque. Interdit de parler fortement, interdit de manger, et surtout, interdit de fumer. Quelle poisse, je ne pourrais donc pas combler mon manque de nicotine durant toute la durée de ma présence ici. C'est désastreux. Mais ce n'est pas pour autant que je vais presser le pas sur mes recherches, elles sont bien trop importantes pour qu'elles soient bâclées.

Un bruit sourd et grinçant résonne dans le couloir, alors que je pousse alors les portes faites de bois brutes à la hauteur similaire au bâtiment où je réside. Derrière ce qu'on peut qualifier portail plutôt que de porte, se trouve un petit bureau où une femme est à peine éclairer par quelques bougies. L'ambiance froide et calme du lieu interprète très bien les consignes prescrites à l'entrée mais comme à mon habitude, je ne peux respecter ce genre de règle.

« Oy ! Je viens pour étudier quelques ouvrages sur l'île de Ue ! Pourriez-vous me »

Mais ma bienveillance et ma jovialité ne sont pas les bienvenus en ces lieux. Et les coups de l'éventail fermer en pleine tête que je reçois de la part de la maitresse des lieux semble me le confirmer. Les fesses prenant contact avec le parquet de la bibliothèque, je me frotte le crâne sur le quel pousse à toute vitesse trois bosses dû au choc afin de m'excuser de mon manque de finesse. Je ne souhaitais qu'être poli mais mais fougue me perdra un jour très certainement ...

De nouveau sur mes pieds, la bonne femme met son index devant la bouge, m'obligeant à me taire. Le sourire d'une bourrique aux lèvres, je m'excuse de nouveau tandis qu'elle se lève et me fait signe de la suivre.

Traversant le long couloir horizontale, je passe devant de nombreux rayons fait de bois, abritant chacun d'ente eux des centaines d'ouvrages dédiés au village, à sa culture, a son peuple. Toute l'histoire de la nation s'y trouve ainsi que ce que je recherche. Aux abords de l'une des dernières allées, elle tend son bras vers le fond de cette dernière, me précisant que les ouvrages concernant les archipels de l'eau et plus particulièrement celle de Ue y sont. Mon bonheur devrait être comblé.

Je la remercie et m'installe à l'un des bureaux d'étude tout en cherchant par ordre alphabétique les ouvrages dédiés à l'île que je convoite. Quelques secondes suffisent pour que je trouve ce que je recherche. Plusieurs ouvrages se proposent alors à moi. La cartographie de l'île, la faune ainsi que la flore.

Reste à savoir par lequel je vais bien pouvoir commencer ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ven 19 Oct 2018 - 13:45


Ito s’était levé un peu tard ce matin ; ce n’était pas dans ses habitudes. Il était souvent levé très tôt le matin, préférant abattre son travail le soleil à peine levé, pour pouvoir profiter tranquillement de ses fins d’après-midi. Mais il avait eu de rudes semaines et avait besoin d’un peu de repos. A tel point qu’il n’avait même pas entendu son réveil. Se levant donc à plus de 11 heures, il reporta son travail au début d’après-midi. Au programme : beaucoup de lectures et d’études. Il était revenu de son repérages de l’île d’Ue pour le futur examen Chûnin et s’était engagé à étudier la faune, ainsi que l’île dans sa globalité.

Le ventre plein et l’esprit éveillé, il se dirigea en direction des archives de Kiri en début d’après-midi. Situé au sein du palais de la brume, endroit qu’il avait finit par connaître après toutes ces années, la bibliothèque de Kiri prenait tout un étage. Ito n’y avait jamais mis les pieds. Pourtant il appréciait lire, mais son chemin ne l’avait jamais amené à s’intéresser à l’histoire du village, ni à celle du pays de l’eau. Arrivant devant les grandes portes des archives, il prit une profonde respiration avant de pousser la porte et de s’aventurer dans ce lieu chargé d’histoire.

Le jeune homme n’avait jamais vu autant de livres réunis au même endroit. Les étagères gigantesques étaient remplies d’ouvrages, tous plus épais les uns que les autres. Des échelles étaient disposées près des meubles tellement certains bouquins étaient hauts. Tout était fait dans un bois ancien d’une qualité indéniable, d’autant plus pour un fils de menuisier. Ito ne pouvait retenir sa voix devant une pièce si grande.

« Wooaaaaah ! C’est énorme ici ! »

Il n’eut droit qu’à un raclement de gorge puissant qui traduisait un « tais-toi ! » autoritaire. Le bruit venait de sa gauche. Ito tourna la tête très doucement, comme si un geste trop brusque signifierait sa mort. La responsable de l’accueil lui lança un regard noir si puissant que le garçon en fut paralysé. Il prit quelques secondes avant d’oser se remettre à bouger et adressa – discrètement cette fois ci – ses plus profondes excuses. Il en profita pour se renseigner sur les ouvrages qu’il cherchait. Bien qu’encore un peu en colère, son interlocutrice accepta de lui indiquer ce qu’il cherchait. Fait intéressant, elle lui indiqua qu’il n’avait qu’à suivre l’odeur de tabac dérangeante pour trouver où se situait les livres sur Ue – quelqu’un était déjà en train d’en consulter.

Ito souria ; il se doutait de qui il pourrait retrouver en train de se renseigner en vue de l’examen Chûnin. Il s’avança et reconnu au loin une silhouette qui ne lui était pas inconnu et qu’il avait vu à de nombreuses reprises ces derniers jours. Tout content, il fit signe à son camarade.

« Yo Kuzan !!! Comment ça va ? Ca y est t’es devenu un vrai rat de bibliothèque ? »

Un autre fort raclement de gorge se fit entendre. Ito allait probablement se retrouver sur la liste noire de la bibliothèque dès sa première visite.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4297-termine-akane-ito

Ven 19 Oct 2018 - 21:28
La grande porte s'ouvre et un raclement de gorge retentit dans ce silence de mort. La maitresse des lieux vient de remettre un nouveau trublion en place. Je ne suis donc pas le seul à faire un vacarme pas possible lors de mon entrée dans cette bibliothèque. Mais je ne m'attarde pas sur ce détail et continue donc mes recherches en fouillant dans les étales de la section. De nombreux ouvrages recensent les différents archipels qui constituent la nation de long. Les couvertures sont de couleurs différentes, adaptés à chacune des îles.
L'île du Nord, Kaiba porte le bleu ciel.
L'île Nord Est, Hakari, le Mauve.
L'île Est, Obon affiche le orange mandarine.
L'archipel Sud-Est, Asosan porte avec élégance une vert jade.
Celle du Sud-Ouest, Aato est de couleur jaune canari.
L'île de l'Ouest Buutan, le rouge et Uka, au Nord Ouest, un bleu turquoise unique.
Mais l'île du Sud, Ue, arbore un mauve sombre, tournant au noir, comme symbole de danger.
J'attrape alors les différentes encyclopédies à la couverture sombre et commence à lire le premier tome que j'ouvre; "Flore en tout genre".

Mais alors que je découvre le sommaire, quelqu'un vient se poser à mes côtés en m'adressant quelques mots.

« Yo Kuzan !!! Comment ça va ? Ca y est t’es devenu un vrai rat de bibliothèque ? »

Ito, mon collègue au sein de l'équipe sept, mon ami tout simplement.

« Hahaha ! Tu as toi aussi eu l'idée de venir ici pour te préparer au futur examen Chunin ? Tu tombes à pic en tout cas, je viens de trouver les ouvrages qui concerne ce qu'on cherche par rapport à notre dernière visite sur Ue. Je viens de commencer celui sur la flore. » Lui dis-je en prenant le deuxième tome dans mes mains. « Tiens, ça c'est la faune. On va pouvoir avancer plus rapidement à moins que tu veuilles qu'on regarde ensemble chacun des tomes pour prendre les informations en même temps ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sam 20 Oct 2018 - 10:17


« Hahaha ! Tu as toi aussi eu l'idée de venir ici pour te préparer au futur examen Chunin ? Tu tombes à pic en tout cas, je viens de trouver les ouvrages qui concerne ce qu'on cherche par rapport à notre dernière visite sur Ue. Je viens de commencer celui sur la flore »

Kuzan avait presque un montage d’ouvrages à ses côtés. L’arrivée d’Ito ne serait probablement pas un mal pour le membre du clan Yuki ; il en avait pour plusieurs jours de lecture s’il voulait venir à bout de tous ces livres seul. Tous les ouvrages avaient la couverture d’un mauve sombre ; il avait très probablement préalablement fait le tri pour sélectionner uniquement ce qui pouvait les intéresser dans le cadre de leur préparation. Tant mieux, ça permettrait de mieux s’organiser.

« Effectivement, j’ai dis que moi aussi je participerai à l’atelier révision, alors me voilà, en chair et en os ! J’espère juste ne pas me faire assassiner d’ici là par la conservatrice parce que je fais trop de bruit… »

Il saisit une pile de livres et fit défiler les couvertures, pour voir les thématiques qui pouvaient l’attendre. Géographie, histoire, météorologie, ressources minières… De nombreux domaines s’étaient intéressés à l’archipel d’Ue. Il devait y avoir donc beaucoup de choses à apprendre. Comme il l’avait déclaré à son coéquipier et à son sensei lors de leur séance de repérage, il sélectionna un livre sur les différentes espèces animales présentes sur l’île, ainsi qu’un autre dédié à tous les insectes répertoriés à Ue. Agitant les deux livres avec satisfaction, il s’assit à la table et commença à s’intéresser au sommaire de celui sur les insectes. Il s’adressa à son nouvel ami.

« Si tu t’occupe de la flore, alors je fais de la faune mon affaire. Effectivement, vu la pile de livre qui nous attend, mieux vaut se séparer les taches. Si jamais on trouve une information capitale, on la partage à l’autre ! Et si t’es chaud, on se prend un verre ou on se fait une bouffe après notre session de travail pour se récompenser de notre assiduité ! »

L’après-midi allait être longue ; autant se donner un objectif plaisant pour tenir la cadence et supporter de s’avaler des lignes et des lignes de connaissances qui feraient probablement très vite surcharger leur cerveau. Cependant, qu’il s’agisse d’un verre ou d’un repas, Ito devrait rester raisonnable ; après tout il était encore jeune et dépendait de ses parents, il ne pouvait se permettre de rentrer trop tard et trop fatigué.

Mais avant de penser à sa soirée, il devait abattre le travail. Il se plongea dans sa lecture, parcourant des fiches techniques d’insectes bourrés de détails sur leur apparence, leur taille, leur dangerosité ou encore leur goût. Il sortit à côté de lui un carnet et un crayon, prenant des notes lorsqu’il tombait sur des insectes comestibles qui ne présentaient aucun ou très peu de danger.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4297-termine-akane-ito

Sam 20 Oct 2018 - 13:50
Carnet et stylo sont aux côtés des ouvrages concernant l'Archipel de Ue. En vue des épais livres que l'on a trouvé, l'aprés-midi risque d'être très longue mais le jeu en vaut la chandelle. Si on peut prendre un avantage sur nos concurrents, alors c'est nécessaire de prendre connaissance du terrain sur lequel on opérera. Que ce soit la faune ou la flore, il nous faut étudier les dangers de cette région pour ne pas tomber dans les pièges stupides que nous fera subir cette île.

Comme me le rappelle Ito, il vient ici comme il nous l'avait promis lors de notre petite balade sur Ue. Mais je n'en doutais pas, c'est un homme de parole malgré son jeune âge. C'est plaisant à voir. Il me propose alors de séparer nos recherches, comme je prétendais quelques secondes avant, afin de palier un maximum sur les différents aspects de l'île. C'est une bonne stratégie, que j'accepte par un clin d'oeil complice.

Il ouvre son premier livre, commençant par le sommaire tandis que je fais de même. Si les plantes et les fleurs ne sont absolument pas ma tasse de thé, mon amour de la connaissance me pousse à en prendre connaissance afin dans le savoir nécessaire.

Parcourant alors le sommaire, je cherche un premier indice sur les arbres et les sources d'eau possible. Wutu-Fuku sensei avait soulever un point important lorsque nous étions au pied de la cascade sur Ue. SI cet endroit était parfait pour se désaltérer, les dangers d'un potentiel empoisonnement de la part des équipes adverses étaient grands. Il nous expliqua que certains arbres proposait une source d'eau pur lors que l'on creuse à l'intérieur. Malgré que je maitrise le hyôton et Ito, le katon, pourrait-on dire qu'il puisse faire fondre quelque morceau de glace que je pourrais créer afin de nous procurer une source d'eau sûr ? Ce serait bien trop dur à tenir sur le long terme si on compte le chakra dépenser durant les combats. C'est donc cela que je cherche en premier. L'eau étant nécessaire à notre survie.

Entre les buissons, les arbres fruitiers, dont je reviendrais après et les fleurs toxiques et non toxiques, je tombe enfin après une centaine de page, sur les arbres tropicaux. Paris les nombreuses illustrations, de nombreuses cases s'y trouvent proposant les caractéristiques de chaque plante ainsi que des astuce possible.

Le TropiculusAgus; un arbre majestueux dont les feuilles ressemblent à celle d'un bananier mais d'un taille bien supérieur et dont le tronc est infiniment fin et long. L'encyclopédie précise qu'il faut y creuser une fente en profondeur d'une dizaine de centimètre, avant d'atteindre le coeur de l'arbre pour que, naturellement, l'eau qu'il contient dû au pluie qu'il absorbe et garde en lui, ne coule par l'orifice.

« Ito, la question de l'eau est déjà relevé. J'ai trouver l'arbre en question qui pourra nous hydrater sans aucun danger. Et toit de ton côté tu as déjà trouver quelque chose ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lun 22 Oct 2018 - 10:42


Le temps passait lentement. Les heures semblaient s’étirer tant l’ennui était palpable. La présence du sympathique Kuzan ne suffisait pas à faire de cet atelier lecture quelque chose d’agréable. Les pages des ouvrages se tournaient petit à petit et le carnet d’Ito se remplissait de notes et gribouillages divers. Etudier les insectes n’étaient pas ragoutant, surtout lorsque les fiches disposaient de dessins des bestioles en question. Plus dégoutant les uns que les autres, certains avaient plusieurs dizaines de pattes peu ragoutantes, d’autres des dards empoisonnés et d’autre avaient des crocs acérés. A croire que des petits malins s’étaient amusés à mettre les espèces les plus dangereuses sur une seule île.

Après un survol de la majorité de l’ouvrage, Ito avait repéré quelques informations. Il avait recensé une petite dizaine d’insectes comestibles et qui ne risquaient pas de présenter un réel danger pour les deux shinobis. Il soupira et pris quelques secondes pour s’étirer. Kuzan semblait vouloir lui présenter ses dernières trouvailles.

« Ito, la question de l'eau est déjà relevée. J'ai trouvé l'arbre en question qui pourra nous hydrater sans aucun danger. Et toi de ton côté tu as déjà trouvé quelque chose ? »

« Hmmmm j’ai bien quelques insectes pour faire un diner presque parfait… Même si niveau régalade je pense pas que ça va être ça. J’espère qu’on pourra emmener quelques provisions ! J’en ai répertorié douze qu’on pourra manger sans prendre de risque. J’ai un p’tit coup de crayon, du coup j’ai pus recopier leur portrait sur mon carnet. J’emmènerai les feuilles avec nous pour qu’on puisse vérifier sur place qu’on s’attaque bien au bon type d’insectes »

Ito referma son livre sur les insectes et le mis de côté, commençant ainsi une pile « déjà lu ». Deux heures étaient déjà passées et ils étaient loin d’avoir fini. Ils allaient devoir accélérer le rythme et rester jusqu’à tard s’ils voulaient couvrir le maximum d’information en une seule journée. Ito parcourra rapidement le sommaire des animaux présents sur l’île. Il n’y avait que des biches, ours, lapins et autres animaux connus de tous. Il répertoria rapidement les animaux sur une feuille, mais n’entra pas plus dans le vif du sujet. Après tout, était-ce réellement pertinent de lire des pages et des pages sur les habitudes de consommation des animaux présents sur l’île ? Peut-être que cela permettrait de préparer des pièges et autres stratégies pour la chasse, mais n’avait-il pas plus urgent à faire ? Pris d’un doute, il fit part de ses interrogations à Kuzan.

« Dis moi Kuzan… Tu penses que ça vaut le coup que je mate une cinquantaine de pages sur la vie des animaux sur l’île d’Ue ? Je pense que ça nous donnera de bonnes astuces pour réussir à chasser efficacement, mais comme on avait dit que c’était pas forcément l’activité la plus importante pour se nourrir et qu’elle présentait malgré tout un risque, je me dis qu’on a peut-être d’autres choses à chercher ? Tu me conseillerais quoi ? Je continue à lire ça ou je m’attaque à un autre ouvrage ? »

Ne laissant pas le temps à Kuzan de répondre, il reprit directement.

« Ah, et t’as trouvé quoi que ce soit sur les fruits ? Si jamais y a des modèles à recopier et que t’es une bille en dessin, je peux m’en charger »

C’était l’une des petites fiertés d’Ito. Habitué à rester chez lui pour dessiner – et en particulier avant son arrivée au village de Kiri, il avait petit à petit réussi à se développer un petit coup de crayon. Ça lui avait d’ailleurs été utile à de nombreuses reprises, lors de réalisations de rapports pour le village, pour expliquer des plans d’actions et même pour attirer l’attention de sympathiques demoiselles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4297-termine-akane-ito

Mar 23 Oct 2018 - 11:29
Une page après l'autre, j'enregistre les informations nécessaires quant à notre survie lors de cette prochaine épreuve l'examen à venir. Nous savions désormais comment on hydrater, le plus important est donc fait. Le reste ne sera que subjectif mais tout de même important pour avancer en toute sécurité. Et puis je ne peux me résoudre à être à jeun plusieurs jours d'affilés pour une stupide épreuve. Même si cela serait triste de ne pas devenir Chûnin tout ça parce que je n'ai pas voulu me passer de nourriture pour le bien d'une épreuve comme celle-ci.

Mais ma stupidité me perdra un jour et je le sais fatalement.

Pendant ce temps là, Ito m'explique ce qu'il a trouver sur les potentiels insectes comestibles dans la région de Ue et retranscrit tout cela par dessin, afin de ne perdre aucunes traces visuelles de ces derniers. Il est vrai que ce serait dommage et bien stupide d'oublier ce à quoi ressemble les différents arbres et insectes censés nous nourrir. Ces pense-bêtes nous seront bien utiles sur le terrain.

Quelques heures plus tard, après des heures de bachotage, nous nous tournons l'un vers l'autre à nouveau afin de comparé ce que nous venons de trouver. Mon acolyte commence en premier, me posant une interrogation quant à la manière de faire ses recherches. Etait-il vraiment nécessaire de lire toutes les pages de toutes les encyclopédies que nous avions sur notre bureau commun ? Bien évidemment que non. Fallait-il en apprendre davantage sur la faune de cette île en sachant qu'elle pourrait nous mener à notre perte si elle beugle lorsque l'on l'achèvera.

« Alors oui, il est évident que la faune, comme les gibiers présents, on va s'en passer. Je pense qu'on va se contenter des insectes et de leurs protéines pour ce nourrir. Ce sera plus prudent. »

Et concernant les fruits, j'ai pu en effet en trouver quelques uns durant ces deux heures de recherches nous permettant de nous alimenter en toute sécurité.

« Regarde, ce genre de petite boule orange sont faites entièrement de vitamines C. Ils pourront nous servir de fruit "booster", lors de nos coups de mou. Mais il y a aussi ces grosses coques violettes à pointes, comportant une sorte de pulpe à l'intérieur que l'on peut sucer aisément. Elle se compose de nombreuses vitamines mais aussi de calcium, de fer et de magnésium. Ce sont généralement ces deux fruits que l'on devra trouver en premier et cultiver pour être opérationnel durant toute cette épreuve. Et pour ta proposition de dessin je veux bien que tu prennes le temps de les retranscrire. Même si j'ai une bonne mémoire, on ne sait jamais. Et puis ... mon niveau de dessin est comme qui dirait, resté à l'académie ... »

Me frottant alors la tête comme une excuse spontané de mon médiocre niveau en art, un léger sourire se fixe à mon visage avant de replonger dans mes études et d'annoncer à Ito la dernière étape de notre visite ici.

« Ito, je pense qu'on a tout ce qu'il nous faut concernant la faune et la flore. J'ai pu également reconnaître des plantes toxiques dans mes livres. Ce sont des plantes à grandes feuilles vertes se terminant par un dégradé de pourpre. Celles-ci ... il ne faut absolument pas les touchés. Leur venin est extrêmement mortel. Sinon rien d'autre de bien dangereux. Mais désormais il nous manque plus qu'une seule chose, la cartographie de l'île. On peut s'y mettre à deux si tu le veux bien ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mer 24 Oct 2018 - 9:55


Ito récupéra ainsi les notes prises par Kuzan pour relever les noms des fruits et griffonna rapidement quelques croquis, en se basant sur les dessins originaux issus des livres. Son coup de crayon restant toujours aussi efficace, il ne lui fallu que quelques minutes pour arriver à ses fins. Donnant finalement ses dernières trouvailles – des plantes menaçantes avec qui il ne fallait mieux pas entrer en contact – le sénior proposa de passer à la dernière étape de leur étude : la cartographie de l’île.

« C’est sûr que ça va être un gros morceau d’avoir une carte un tant soit peu précise et utile. La question c’est qu’est-ce que l’on veut voir figurer sur cette carte ? Je pense qu’il est indispensable qu’on y représente les zones avec endroits fruitiers et que l’on repère les différentiels de reliefs et de biome. On devrait au moins savoir où sont les plaines, les forets denses, les collines et autres espaces. Pour les zones fruitières, peut être que ce que tu as parcouru pourrait nous aider ? Je vais me plonger dans les ouvrages sur la géographie voir ce que j’y trouve. Et pour la représentation graphique, c’est moi qui vais m’en charger ! »

Le jeune garçon se replongea dans sa lecture. L’ouvrage sur la géographie lui permis d’obtenir la majorité des informations nécessaires ; il y avait déjà une carte d’intégrée en préambule du livre. Il put ainsi délimiter les contours de l’île. Parcourant les pages, il remarqua qu’il y avait d’ailleurs tout un tas de carte, chacune mettant en exergue différentes informations. Certaines s’intéressaient à la fertilité du sol, d’autres aux ressources minières ou encore à la densité de la végétation. L’une d’entre elles montraient le relief présent sur l’île. Ito répertoria ainsi les collines les plus élevées ainsi que le seul mont de l’île sur sa carte. La densité de végétation lui permit également de tracer les plus grosses forêts.

La carte commençait à prendre forme. Il ne manquait plus qu’à tracer les larges plaines et à identifier les plus grandes zones fruitières. Pour ce deuxième point, il se retourna vers Kuzan qui était plus renseigné à ce sujet, Ito s’étant simplement contenté de redessiner les fruits comestibles.

« Kuzan, tu peux m’indiquer où sont les zones à fruits que je les annote sur la carte ? De même, tu vois d’autres éléments qui pourraient y figurer ? Ca me parait plutôt complet, mais peut être que je passe à côté de quelque chose ? Je compte sur ton expertise aha ! »

Le duo touchait au but ; leur session avait été productive et, alors que l’après-midi touchait à sa fin, ils s’attaquaient aux derniers détails de leur étude. Une fois la carte terminée, ils disposeraient d’un nombre d’éléments assez conséquents pour cette épreuve de l’examen. Ito passerait le lendemain à recopier toutes les notes au propre en deux exemplaires – un pour lui, un pour Kuzan. Il espérait que tout son travail porterait ses fruits et qu’il serait source de réussite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4297-termine-akane-ito

Mer 24 Oct 2018 - 19:14
Les dernières lignes se dessinent et les informations sont pratiquement au complètes. Les ouvrages de la bibliothèque ont pu nous apprendre beaucoup de chose sur l'île de Ue. Notamment sur son relief en général qui ne se composent uniquement de forêt tropicale. Néanmoins, la présence de la cascade que l'on a trouvé le jour de notre visite en compagnie de Wutu-Fuku senpaï nous confirma la présence d'une montagne sans laquelle cette cascade et ces cours d'eau ne pourraient exister.

Une bonne heure après nos premières recherches, nous mettons en relation nos trouvailles et je laisse aux bons soins d'Ito de mettre en forme sur papier la carte qui nous aidera à nous repérer lors de l'examen chunin. Alors le temps qu'il finisse son travail, je prends le temps de sortir du bâtiment histoire de prendre un peu l'air. Assis depuis plusieurs heures, je commence à avoir un peu mal aux fesses et mon dos me fait affreusement mal. Rester là à lire tous ces livres me donnent une migraine détestable.

Une pause bien mérité qui me laisse apprécier le vent se levant sur le village de Kiri. Je repense alors vaguement à mon chemin parcouru et l'idée de gravir les échelons pour atteindre les hauts rangs de la nation me réconforte dans mes idéaux. Je réussirais cet examen, aurais mon équipe de venin que je formerais avec soin et un beau jour, j'intégrerais le Shiden afin de poursuivre les criminels de Kiri afin de les mettre au sein des geôles de Mizu pour sécuriser le pays tout entier.

J'y arriverais et cette séance de recherche en compagnie d'Ito me la confirme. Si moi qui ne suis pas du tout apte à être un élève brillant sur les bancs d'une bibliothèque, la réussite d'aujourd'hui me fait changer d'avis et me donne la force de continuer.

Je décale alors l'une des sucettes que je porte sur moi afin de substituer mes cigarettes avant de retrouver Ito.

Constatant le talent de mon coéquipier, la carte est désormais fini avec les points qui nous intéresse le plus.


« Bravo Ito, c'est parfait ! On a la source d'eau la plus importante de l'île ainsi que les principaux endroits qui regorgent de fruits comestibles. Concernant les arbres à eau, on en trouve un peu partout sur l'île, on ne devrait pas avoir de mal à en trouver quand on y sera. »

Suite à un souffle de soulagement, je tire un peu sur ma sucrerie avant de continuer.

« Bon et bien ... je pense qu'on a terminé ... Tu vois d'autres choses ? Si non, on peut aller manger un morceau avant que tu rentres chez tes parents qu'est ce que tu en dis ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jeu 25 Oct 2018 - 9:12


Le travail était désormais terminé. La carte avait fière allure. Tout ce qui était important y était répertorié. Si avec ça, ils ne réussissaient pas l’épreuve sur Ue haut la main, il n’aurait vraiment pas de chance. Exténué, Ito empila ses livres lus et rassembla ses affaires. Il récupéra la carte, ainsi que les croquis d’insectes et de fruits, les mettant dans son sac soigneusement et promettant à Kuzan qu’il en ferait de belles copies pour lui. Ito voulu pousser un cri de soulagement et de satisfaction face à cette dure labeur accomplie, mais il se ravisa bien vite, de peur de s’attirer les foudres de la bibliothécaire.

Les deux coéquipiers finirent de ranger les ouvrages empruntés dans les rayons. Il se dirigèrent ensuite vers la sortie du bâtiment. Plutôt que de directement se quitter, Kuzan proposa de prolonger encore un peu la journée, pour pouvoir profiter du réconfort mérité après tant de jus de cerveau produit.

« Bon et bien ... je pense qu'on a terminé ... Tu vois d'autres choses ? Si non, on peut aller manger un morceau avant que tu rentres chez tes parents qu'est ce que tu en dis ? »

« Boh, maintenant qu’on a bien tout rangé et qu’on est presque sorti, j’ai un peu la flemme de faire demi-tour. Et je pense qu’on a bien couvert tous les objectifs que nous cherchions. A la limite on verra demain, si la nuit porte conseil et nous donne d’autres idées de choses à chercher », poussant la porte de la bibliothèque pour sortir du lieu et pouvoir discuter plus tranquillement, il poursuivit. « Et complètement chaud pour aller manger un morceau !! Tu veux retourner au même restaurant d’Udon où ailleurs ? En tous les cas, c’est moi qui invite cette fois ! »

Ito profita d’être sorti du palais des brumes pour regarder l’heure. Il était plus ou moins l’heure du repas. Le garçon disposait encore de quelques heures avant de devoir rentrer. Il n’avait certes pas prévenu ses parents qu’ils ne seraient pas là pour le diner, mais ils étaient habitués à ce qu’Ito mange parfois en ville. Ils ne s’inquièteraient pas s’il n’était pas là directement à la nuit tombée. Cependant, s’il ne rentrait pas avant minuit, il risquait fortement de se faire passer un gros savon ; mais d’ici là, il avait largement le temps de déguster un bon repas.

Marchant dans les rues du village, Ito remarqua finalement que Kuzan s'était récemment mis aux sucreries. Un peu candide, il l'interrogea à ce sujet.

« Tiens, depuis quand tu t'es mis aux sucettes ? C'est nouveau ça non ? D'habitude c'est plutôt des cigarettes », alors qu'il prononçait ces mots, il comprit finalement la raison. « Aaaaah ! Mais je me disais bien que tu ne sentais pas vraiment le tabac depuis le début de nos révisions ! C'est suite aux conseils de Wutu-Fuku sensei ?? »

Profitant également de l'absence de leur maître, il en profita pour questionner son coéquipier à ce sujet. Evoquer le nom de Wutu-Fuku lui avait fait penser qu'il ne savait pas ce que Kuzan pensait de son maître. Et puisqu’ils n'étaient que tous les deux et qu'ils allaient avoir un peu de temps pour discuter, autant mettre le sujet sur la table. Vérifiant autour de lui que leur maître n'était pas dans les parages - sait on jamais - Ito s'adressa discrètement à Kuzan avec un sourire malicieux.

« D'ailleurs, puisque le nom de Wutu-Fuku vient sur la table... Que penses tu de notre nouveau sensei ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4297-termine-akane-ito

Jeu 25 Oct 2018 - 14:27
Dans les couloirs du Palais, mon ventre se met à gargouiller et résonnant dans les allées, malgré les nombreuses succions effectué sur ma sucette fraichement déballée. De son côté, Ito accepte ma proposition mais tiens à payer l'addition cette fois-ci. Même si une grande différence d'âge nous sépare, il est agréable de voir une jeunesse respectueuse et qui tien à payer ses dettes. J'acceptes alors sans broncher, mon porte monnaie étant quelque peu vide en ce moment, à force de payer des notes à droite et à gauche.

Nous voilà alors sortis du palais, en direction d'un potentiel lieu de restauration. Mon ami me propose le premier restaurant dans le quel nous avons échanger notre premier repas. Un endroit quelque peu charmant, dont la cuisine est très satisfaisante. Je ne rechigne pas et accepte l'invitation. C'est vrai que j'ai une envie d'udon en ce moment en plus.

« Ça me va ! En route pour le stand d'Udon ! » dis-en mettant le bassin en avant, les mains sur les hanches pour m'étirer, avant de quitter les lieux.

Toutes ces heures à rester assis m'ont mis en pièce.

Dans les rues du village, en direction d stand, Ito se retourne alors vers moi observant la sucette que j'ai en bouche et se questionne quant à mon possible sevrage de tabac.

« Ha, ça ? Et bien oui, tu peux remercier Wutu-Fuku Sensei ! Hahaha ! J'ai fais mon mea culpa, ranger ma fierté de côté et j'ai suivi ses conseils pour qu'au final, je sois enfin libérer de cette saloperie Hahaha ! »

Même si j'ai substituer ça avec des sucreries, l'effort que j'effectue chaque jour grâce à mes entrainements, mes missions, mes déplacements, ne me fait pas prendre de poids. Alors j'ai trouver la bonne méthode je pense. Mais les interrogations d'Ito semble cacher quelque chose et je ne tarde pas savoir quoi. A l'annonce du nom de notre Senpaï, il me pose une question concernant ce dernier, mon ressentit vis à vis de notre première rencontre avec lui. C'est vrai que depuis qu'on se connait, l'occasion de discuter sur le sujet ne sait pas encore présenter. Mais en voilà la chance.

« Wutu-Fuku senpaï ? Ce que je penses de lui ? Hé bien ... Pour moi il est encore jeune mais mérite son titre et son rôle de chef d'équipe. Après tout, il est un Kaguya, nous ne devons pas le sous-estimé. Après du fait de son jeune âge et de ses responsabilités, sa façon d'être avec nous, sa froideur, son aridité, se justifient. Il n'a encore qu'une petite expérience de son rôle de sensei et beaucoup à apprendre. pour ma part, j'ai déjà fais la guerre, eu une première équipe à diriger. Il va s'y faire et prendre encore plus d'assurance. Tu verras, ça nous sera bénéfique. »

Nous arrivons alors au stand d'Udon, saluant le chef et sa commis tout en nous installant. Mais avant qu'il ne commande quoi que ce soit, je suis moi aussi intéressér de ce que pense Ito de notre cher sensei.

« Et toi ? Que penses-tu de lui ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lun 29 Oct 2018 - 9:23


« Bon, je suis ravi que tu arrives à te débarrasser de cette addiction ! En espérant que tu tiennes… En tout cas si tu as besoin d’un coup de main quel qu’il soit, n’hésite pas à me demander ! »

Les deux shinobis se dirigèrent en direction du même restaurant d’Udon que lors de leur rencontre. Ils furent d’ailleurs reconnus par le chef qui leur adressa un sourire complice au moment de leur commande. Cette fois-ci, et maintenant que Kuzan et Ito se connaissaient un petit peu mieux, ils pouvaient échanger d’autres choses que des banalités, en l’occurrence discuter de leur sensei Wuku-Fuku. L’avis de l’héritier du clan Yuki sur leur chef d’équipe était d’ailleurs intéressant ; il semblait réellement apprécier la personne et sa valeur. Mais il faut dire que Kuzan avait l’air d’aimer la majorité des gens. Ito se demandait d’ailleurs quel comportement il fallait avoir pour se faire détester de son coéquipier. Lorsque Kuzan lui retourna la question, Ito prit quelques secondes pour réfléchir à la question. Il avait déjà cerné quelques traits de Wutu-Fuku, mais n’avait jamais pris le temps de les exprimer réellement à l’oral.

« Je sais pas trop… Je dois avouer que ça fait bizarre de voir quelqu’un de mon âge qui m’encadre. Je pense qu’il est très fort et très malin, c’est sur qu’il ne démérite pas son grade et qu’il à l’air de prendre son rôle très au sérieux », Ito s’interrompit quelques secondes. « Je me demande même s’il n’est pas trop sérieux ahaha ! Après ce n’est que le début de notre équipe ça viendra peut-être avec le temps, mais je pense qu’il aurait tout à gagner à se lâcher un peu plus ! »

Ito fut interrompu par le bruit des plats d’udon qui furent déposé sur leur table. Le chef leur souhaita un bon appétit et retourna à ses occupations en cuisine. Ito vu ses yeux pétiller à la vue du magnifique plat. Il en prit une bouchée avant de reprendre la conversation avec son nouvel acolyte.

« M’enfin, ne va pas croire que je me plains de Wuku-Fuku, bien au contraire. Ses conseils ont été très précieux et je pense qu’il à beaucoup à nous apprendre. Je suis sûr qu’en l’écoutant et en le suivant on va devenir de grands ninjas ! », reprenant quelques nouilles, il poursuivit. « D’ailleurs, j’avais envie de faire un gros entrainement demain pour me mettre au niveau pour l’examen. T’as quelque chose de prévu ou tu veux te joindre à moi ? »

Ito avait pris conscience lors de sa rencontre avec Wutu-Fuku qu’il avait beaucoup de chemins à parcourir avant de devenir un grand ninja. S’il voulait poursuivre ses rêves d’explorations et de découvertes, il devrait progresser encore et toujours. Des jeunes de son âge était déjà bien devant lui. Il n’en était pas spécialement jaloux, mais il prit conscience du fossé qui pouvait séparer deux ninjas. C’est pourquoi il allait devoir se mettre au travail immédiatement, avec pour objectif de réduire le plus possible et le plus rapidement possible ce fossé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4297-termine-akane-ito

Mar 30 Oct 2018 - 10:52
Sur nos tabourets haut, accoudé au bar, nous discutons tranquillement du potentiel de l'équipe sept, mené par Kaguya Wutu-Fuku, notre sensei. Un homme que je respecte beaucoup, en vue de la place qu'occupe son clan au sein du village. Il ne faut pas oublier qu'eux aussi étaient présent lors de la libération nationale. Prendre à la légère leurs capacités ainsi que leur sens de l'honneur serait une terrible erreur.

C'est alors qu'Ito me parle de ses premières impressions concernant notre chef d'équipe et de sa façon à être ... comment dire ... un peu trop sérieux ? Stressé ? Avec un potentiel balais insérer très gracieusement dans le sphincter ? Sur ce point, je suis bien d'accord avec lui. Ce n'est pas parce qu'on est chef d'équipe que l'on peut se permettre de traiter ses élèves avec une fermeté drastique. Un peu de laxisme et de souplesse, de temps en temps, peut ne faire que du bien. Que ce soit à lui ou à nous.

Le temps passe et nos plats arrivent enfin à nous, laissant d'abord nos narines sentir l'oeuvre du chef, avant que nos yeux ne les visualisent.

Des udon comme on les apprécie, comme on aime les partager. Au porc pour moi et un végétarien pour Ito. D'un signe de main jointe, nous saluons le chef, le remerciant pour ce délicieux repas qu'il vient de nous servir. Les baguettes en mains, ou plutôt 'en doigt', nous profitions des quelques secondes de silence suivant le service pour déguster nos bols avec convictions.

C'est durant notre dégustation qu'Ito se retourne vers moi, me proposant un entrainement afin d'élever notre niveau du shinobi à l'arrivé de l'examen qui pointe le bout de son nez. Une nouvelle qui me réjouit étant donner que moi même, je souhaites m'entrainer pour ce dernier.

C'est alors qu'avec un grand sourire tout en avalant mes nouilles au porc sauté que je lui répond « Avec grand plaisir ! Tu veux que je viennes te chercher demain matin pour qu'on s'y rende tous les deux ? Mais je te préviens, tu risques d'avoir du mal à me suivre durant cet entrainement Hahaha ! »

Nous rigolons alors, le repas se poursuit dans la bonne humeur entre deux amis, rêvant d'une nouvelle force pour protéger le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Études & Perspectives

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: