Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

La cascade a des yeux


Dim 21 Oct 2018 - 21:48
Légende:
 

Kaze no Kuni, terre de richesse malgré ses vastes régions désertiques. Richesse dont ne profitent néanmoins pas certains clans, comme celui des Asaara. Voué à l’asservissement jusqu’à la fin des temps, ils souffrent à travailler au soleil ou à ventiler leurs maîtres qui se prélassent dans des bains d’eaux chaudes. Mais de ces hommes et de ces femmes au destin tragique, certains s’y sont refusé.

Par la force ou par la chance, ils ont pu survivre malgré leur choix dangereux. Celui de ne pas se soumettre à une vie de servitude. Et si survivre suffisait à certains, d’autres voulaient plus. Ils voulaient tous les pouvoirs et toutes les richesses, ne doutant pas un instant que leur niveau n’y suffirait. Mais un jour ou l’autre, la dure réalité finit par les rattraper. Pour Shima, qui s’en était sorti par la force, c’était suite à son combat contre l’Impératrice du même nom. Y penser le répugnait. Il n’était pas satisfait de ses limites, trop facilement atteignables à son goût.

Mais il savait qu’il ne pouvait pas compter uniquement sur la force brute. C’était un fourbe et un stratège, un homme de tête. Alors, il avait épluché les parchemins anciens et les reliques des clans ancestraux, celles du sable et du vent. Celles qu’il avait “empreinté” lui, mais aussi celles collectées par Shion, qui s’en était sortie par le charme.

Ces manuscrits regorgent de contes et de légendes de nos déserts natals, ils doivent avoir une valeur inestimable.
Oh… Je vois…


Les douces mains de la dame d’honneur effleurèrent les siennes pour y déposer le vieil ouvrage empoussiéré. Dérobé par celle-ci à un membre du clan Meikyû qu’elle servait autrefois, il regorgeait de secrets bien gardés des hautes sphères de Kaze no Kuni et plus particulièrement du Premier Cercle, pouvoir en place pendant des siècles.

Comme prévu, ces pages aux savoirs interdits les conduisirent à l’intérieur des terres arides et infertiles de Kaze no Kuni. Sur un plateau épargné des dunes. Ici, la mort qui jonchait les sols n’était pas toujours recouverte de vastes étendues de sable. Les plantes et les os pourrissaient au soleil, les carcasses servaient de repas aux vautours.

Ainsi, ils arrivèrent à l’emplacement indiqué par l’énigme qui se trouvait être aussi facile à résoudre qu’une boîte à secrets. Il ne leur avait fallu que quelques jours à se pencher sur le sujet pour y arriver… Ç’en était presque suspect. Une vulgaire histoire de rébus sur les débris d’une antique pyramide détruite par la tempête de sable de l’an 42… Une boussole avait ensuite suffit à les orienter jusque-là.

Enfin, après avoir longé un canyon asséché, ils arrivèrent à destination ; devant eux se dressait une merveille de la nature : de l’eau chutait du ciel et formait un grand lac. Ils avaient atteint une véritable oasis.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2394-asaara-shima http://www.ascentofshinobi.com/t3139-asaara-shima-carnet

Jeu 25 Oct 2018 - 23:54


Sans exposer le moindre cheveu au soleil, le couple n’avait eu besoin que d’ombrelles comme outils pour traverser le désert.

Nous sommes au bon endroit…
Voilà donc la cascade Yôsoku… Les vieux ouvrages disent qu’une fois le rituel de prière terminé, il suffit de regarder son reflet dans l’eau pour voir l’avenir.
Beaucoup seraient prêts à payer cher pour un tel savoir… Oh, je m’impatiente… N’as-tu pas hâte de savoir à quel point nous serons beaux, puissants et fortunés à l’avenir ?!
Ne nous avançons pas trop… Si personne n’en revient, c’est qu’il doit y avoir une raison.

Shion s’était reprise. Effectivement, elle s’était vaguement laissée emporter. Avec les années, la liberté lui montait à la tête comme à celle de Shima, de temps en temps. Ils posèrent enfin pieds sur l’eau. Un jutsu des plus basique avait suffit à allumer l’encens cérémonial contenu dans une petite jarre.


Le rituel ne dura pas bien longtemps. Aucun des deux n’avait la patience et la sagesse nécessaire à la perfection d’un tel exercice. Mais fort heureusement, cela suffirait. Shion fut la première à ouvrir les yeux. Ses genoux se décollèrent de la surface de l’eau, puis elle s’approcha de la chute d’eau pour y découvrir son reflet… Et quel reflet ! Elle rayonnait de mille feux, était parée de bijoux extravagants et des vêtements les plus somptueux qui soient.

Oh… Je… Je… Je suis si belle !
S’esclaffe-t-elle en se caressant la joue.
Te rends-tu comptes de ce que ça veut dire… ?? Je serai la nouvelle Impératrice ! Nous prendrons Kaze et bâtirons notre empire, nous règnerons en maîtres suprêmes ‼ Ahahah, que j’aime cette perspective !

Oui, cette prédiction avait un goût savoureux pour la dame.
Il en était malheureusement bien moins pour Shima...

MAIS… QU’EST-CE QUE ÇA VEUT DIRE ??!
AH, QUELLE HORREUR ‼

Dans l’eau se trouvait un cadavre. Calciné, comme putréfié… Ce qui ne manqua pas de rappeler à Shima l’état dans lequel s’était mise la dernière Impératrice à la fin de leur combat… Dégoût et traumatisme prirent le dessus sur ses pensées, il en eut la nausée, et s’agrippa au vêtement de sa dulcinée pour se relever.

Cette source est… maudite ‼ Partons.

Le problème, c’est qu’il ne réussit pas à se lever, comme tétanisé, et ce malgré l’aide de la dame.

Mais qu’est-ce que… ?!

Elle se mordit la lèvre inférieure, et dans le doute, décida de s’écarter pour se mettre à l’abris.

Fûton !
FSHHHHHHHHHHHHHHHHH !
En un coup d’éventail, elle pris son envol. Depuis les airs, elle vit des bulles se former à la surface, comme si l’eau boullissait. Mais surtout, elle la vit noircir, assista à l’apparition simultanée d’un milieu d’yeux le long de la cascade, tous rivés sur le même homme, tétanisé à la surface de “l’eau”.

Im… Impossible ! Je ne peux plus bouger ‼

La scène était impressionnante, il y avait de quoi être bouche-bée. Et, fronçant les sourcils, l’hétaïre perdit son prince de vue. Il avait comme disparu, englouti par l’eau noire. Elle compris alors… Ils n’étaient pas les chasseurs de trésors ici, ils étaient les proies, et s’étaient vulgairement fait piéger.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2394-asaara-shima http://www.ascentofshinobi.com/t3139-asaara-shima-carnet

Jeu 1 Nov 2018 - 15:28
Shion se mordit la lèvre jusqu’au rouge.
Tss…

Voilà qui la mettait bien dans l’embarras… Son bien aimé n’était plus à portée de vue, seules les bulles continuaient à pulluler à la surface de l’eau. À l’intérieur… ce n’était pas beaucoup plus beau : il était noyé d’yeux. Partout, tout autour de lui ; des yeux, qui le fixaient d’une manière si oppressante qu’il s’en sentait violé jusqu’au plus profond de son intimité. C’était… irréel. Et pourtant, il ne pouvait se réveiller de ce mauvais rêve.

Ça ne peut être qu’une chose… Kaï !

La technique de la rupture… ne fonctionna pas. Il était pourtant sûr de se trouver dans un Genjutsu… Mais, il se pourrait bien que celui-ci soit trop puissant, même pour lui. Allait-il donc mourir, vulgairement noyé sous quelques centimètres d’eau à cause de cette vicieuse illusion ?



Non. De son côté, celui de la réalité, Shion avait usé de ses talents de senseur pour détecter la source de chakra à l’origine de ce maléfice. Une fois ceci fait, elle n’avait eu qu’à menacer celle-ci avec quelques pieux de sable pour que tout s’effondre. Et la surprise fut de taille…

Les yeux de l’eau devinrent ceux d’un éventail. C’était un grand oiseau à la queue déployée en éventail, un paon. L’hétaïre au cœur de glace s’illumina un instant devant une telle merveille.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2394-asaara-shima http://www.ascentofshinobi.com/t3139-asaara-shima-carnet

La cascade a des yeux

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Souvenirs et correspondances :: Flashbacks
Sauter vers: