Soutenez le forum !
1234
Partagez

Le nouveau visage du clan [PV Kaguya Shyko]

Kaguya Shitekka
Kaguya Shitekka

Le nouveau visage du clan [PV Kaguya Shyko] Empty
Lun 22 Oct 2018 - 0:05
Cela faisait il y a de ça quelques jours que la cérémonie de passation de pouvoir au sein du clan Kaguya avait eu lieu. Shitekka fit l'amère expérience de la rencontre avec sa seconde famille, un groupe de guerriers fiers et très attachés à leurs principes. L'un d'eux accordait semblait-il une importante primordiale à la pureté de ses membres. Sans doute pour garantir un contrôle des os parfait. De par ce critère, le fils de la forêt avait été étiqueté rapidement comme bâtard. Et cette étiquette ne lui apporta à présent que des ennuis. D'abord rejeté lors de la réunion plaçant le dénommé Shyko à la tête du clan belliqueux, il avait suscité la méfiance de ses pairs les jours suivants. Chaque rencontre dans la rue était propice à un échange de regard teinté de mépris.

Malgré le dédain des siens, le Genin s'était fait une raison. Nonobstant la considération de sa famille maternelle, il était ici pour sa mère, et était prêt à bien des sacrifices pour assurer sa guérison. Pourtant, le sort sembla forcer la main à Shitekka et ce fut un beau matin brumeux que ce dernier reçut un courrier scellé du symbole des Kaguya. Incapable jusqu'à présent de lire, sa tribu se basant uniquement sur des traditions orales, il fit appel à demi-honte de sa voisine, une vieille dame généreuse, pour décrypter le contenu de la missive. La lettre était écrite par Kaguya Shyko en personne. Il proposait au Genin de se rencontrer seul à seul dans une maison de thé, afin de discuter au sujet du clan.

Surpris, le bâtard s'interrogea sur la nature d'une telle discussion: est-ce que Shyko avait-il eu vent des ennuis causés par la venue de Shitekka lors de son intronisation ? Et si oui, de quel côté penchait-il ? Intrigué, mais cependant méfiant, le shinobi en herbe se résigna à accepter. Lors de la réunion, il se rappelait de la silhouette du nouveau dirigeant. Et son allure atypique le laissait s'imaginer qu'il n'était pas de ses grosses brutes qui ne juraient que par les exploits sur le champ de bataille et l'amour de la justice.

Aidé de sa bienfaitrice ridée, le Kaguya fut guidé par un plan dessiné sur un bout de papier pour se diriger le jour venu à l'entrée de l'établissement. Ainsi, le lendemain, Shitekka se mit en route vers la maison de thé. À cette occasion, il portait sa tenue traditionnelle de Urumi, semblable à un large kimono bleu aux arabesques géométriques blanches. Vêtu de cette manière, le jeune homme se sentait à l'aise, et par conséquent, plus à même de rencontrer son supérieur hiérarchique.

Sur place, le Genin confronta à plusieurs reprises les indications imagées de son aide manuscrite aux bâtiments du quartier. À sa droite, il distinguait avec difficulté le sommet de la tour du Mizukage, dissimulé sous des volutes de brume. À sa gauche, les contours flous du port se dessinaient, accentués par les odeurs marines portées par les embruns. Face à lui, se tenait une imposante et pourtant modeste bâtisse, orné d'une inscription encrée traditionnelle: Raikou-an, l'ermitage de l'aurore. Encore confus par la grandeur de bâtiments dont il n'avait toujours pas l'habitude, il se présenta finalement d'un pas timide à l'entrée de la maison de thé. Il traversa une cour de style zen, où la végétation et le sol étaient placés dans une harmonie singulière. Cet espace apaisa le Kaguya, qui se sentit moins oppressé par la ville.

Shitekka fut ensuite reçu dans une première salle, où on l'attendait. Une dame en tenue cérémonielle le guida et l'invita à s'asseoir à même le tatami.

— Kaguya Shyko-dono va bientôt arriver, et m'a invité à vous demander de l'attendre avant que nous ne commençons la cérémonie du thé.
— Euh… très bien… balbutia Shitekka, peu accoutumé à tant de formalités.
La dite cérémonie était quelque chose de totalement nouveau pour l'aborigène. Jour après jour, il découvrait cet environnement inédit pour lui qu'est le village caché de la brume. Pourtant, la simplicité et le calme de la pièce lui rappelaient étrangement la chaleur et l'austérité de son kotan. Choix assumé ou pure coïncidence venant de Shyko, ce dernier avait réussi à trouver le parfait terrain pour faire la connaissance de Shitekka…

_________________


Le nouveau visage du clan [PV Kaguya Shyko] 16560a3x
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4472-kaguya-shitekka-termine http://www.ascentofshinobi.com/t4569-kaguya-shitekka#35264
Kaguya Shyko
Kaguya Shyko

Le nouveau visage du clan [PV Kaguya Shyko] Empty
Sam 27 Oct 2018 - 12:01
Shyko était depuis quelques temps déjà, vous le savez bien, criblé par ses responsabilités. Il n'en voyait plus le bout, à chaque fois qu'il réglait un truc, quelque chose d'autre venait s'y greffer de nouveau, comme un cycle sans fin. C'était presque l'équivalent d'une mauvaise blague à ce niveau-là, il allait finir par péter un plomb à force.

M'enfin, en attendant le jour où il pourrait enfin un peu se reposer, il était l'heure d'y retourner, encore. Comme à son habitude, il allait donc préparait le petit déjeuner pour Madoka, histoire qu'elle ne brûle pas la maison, pour aller à son bureau ensuite.

Le jeune homme sedoutait bien qu'un nouveau probème allait arriver aujourd'hui, c'était certain. Et les bruits de couloir qui venait dans sa direction allait le conforter sur ça. C'est donc ainsi qu'un trio de Kaguya déboulèrent dans la fameuse pièce de torture pour Shyko -Son bureau- de manière assez indigné.

"- Shyko ! C'est un scandale ! Nous t'avons parler de cet intrus qui a surgit pour foutre le bordel le jour de ton intronisation ! Et tu n'as encore rien fait ! "

Ah oui ... Il allait presque oublié tout ça ... M'enfin, visiblement, il ne s'agissait que d'un jeune qui n'avait visiblement causé aucun dégât alors le chef de clan avait du mal à voir pourquoi ils étaient à ce point bloqué sur lui.

"- Je m'en occupe dès demain. je vais convoquer ce garçon, voir qui il est et statuer sur son sort. Seulement je le rencontrerais seul et quel que soit ma décision, vous devrez l'accepter. S'il est réellement un Kaguya, je vous demanderais de le traiter comme tel sinon, je vous rappellerais qu'il n'y a pas si longtemps, c'était moi le rebut du clan. "

Le trio de brutes ne trouva guère quoi répondre et ils décidèrent ainsi de se retirer alors que le chûnin aux cheveux verts rédigea une lettre de convocation pour ce Shitekka. Il le rencontrerais dans un salon de thé. Un endroit neutre à l'extérieur du quartier du clan. Par ailleurs, l'ambiance calme et posée d'un tel édifice serait sans doute idéal pour régler cette histoire.

C'est donc ainsi que la journée continua. Les devis de l'académie étaient désormais finies, il était temps de commencer les travaux, enfin, le temps de faire valider tout ça par la mizukage quoi.

M'enfin bref, le lendemain fût la même routine. Debout, déjeuner, doucher, habiller, rendez-vous. Et après ça, il devrait encore travailler sur d'autres dossiers en attente, il n'y avait décidément pas de justice dans ce monde. Et encore que pour le coup, il était même un peu en retard.

C'est donc quelques minutes plus tard qu'il arriva alors que son invité ainsi que la gérante de l'établissement l'attendait pour la cérémonie du thé. Pour cette occasion, Shyko avait même sortit sa cape de cérémonie Kaguya. On ne rigolait pas avec une cérémonie du thé. Enfin voila, il allait donc s'asseoir en face du genin du coup.

"- Kaguya Shyko, Enchanté. "

Souriant un peu pour rendre tout ça un peu moins formel, le verdâtre allait donc ensuite répondre la parole tranquillement, d'une voix suffisamment neutre pour montrer qu'il n'était pas là pour juger ou détruire son vis-à-vis.

"- J'ai entendu parlé de toi. Tu as essayer de d'introduire dans les quartiers du clan lors de mon intronisation. Peux-tu m'expliquer ta version des faits ? Et la raison de ta venue chez nous ? "

D'un naturel assez sociable, le chûnin voulait laisser s'exprimer cet inconnu avant d’émettre un jugement trop hâtif. Il savait grosso-modo ce qu'il s'était passé mais bon, c'était quand même mieux de savoir comment il le présenterait, afin de le cerner un peu mieux.M'enfin, il est tant de le laisser s'exprimer ce bonhomme.

_________________
Le nouveau visage du clan [PV Kaguya Shyko] IYb0oeog
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t854-kaguya-shyko-finie
Kaguya Shitekka
Kaguya Shitekka

Le nouveau visage du clan [PV Kaguya Shyko] Empty
Sam 27 Oct 2018 - 20:10
L'attente fut courte pour Shitekka. En effet, redirigé vers la cour intérieure de la maison de thé, il observa l'arrivée de Shyko depuis une légère estrade offrant une vue totale sur le jardin. Identifier le chef de clan fut chose aisé, tant ses attributs physiques le distinguait du reste: une crinière de jade couvrait son crâne, tandis qu'une paire de lunettes habillait son regard. Il s'en dégageait un air malin, réfléchi, des qualités que le commun des Kaguya semblaient négliger au profit de valeurs comme la fierté, la force et l'honneur. Les deux hommes se retrouvèrent ainsi face à face. Assis à son tour, l'homme aux lunettes engagea la conversation par les présentations.
— Kaguya Shyko, enchanté.
Ce à quoi Shitekka n'hésita pas de répondre:
— Shitekka, membre des Urumi de Saroruncasi et du clan Kaguya.
Le ton était donné. Le bâtard mettait un point d'honneur à s'identifier en premier lieu comme aborigène et non membre de clan ninja. C'était ses racines après tout, là où le clan Kaguya était une sorte de découverte récente à ses yeux. Il avait grandi comme un Urumi, vécu comme un Urumi, chassé comme tel. Mais aujourd'hui il était là en tant que Kaguya. Le chef de clan afficha un bref sourire à l'égard de son interlocuteur. Malgré la gravité de la rencontre, Shyko semblait désirer apaiser les tensions. Une décision tout à son honneur. Shitekka se calqua donc sur ce climat de dialogue et d'accalmie.
— J'ai entendu parler de toi. Tu as essayé de t'introduire dans les quartiers du clan lors de mon intronisation. Peux-tu m'expliquer ta version des faits ? Et la raison de ta venue chez nous ?
— Je voulais juste assister à la cérémonie, comme n'importe quel Kaguya. Je suis arrivé ici récemment, quelques semaines, un mois tout au plus. C'est ma mère, Aya Kaguya, qui m'a suggéré d'aller à cette réunion pour m'intégrer. Et ça n'a pas trop marché à priori.
Il était difficile pour le balafré d'expliquer les circonstances de sa venue. Il ne disposait d'aucunes attaches avec les Kaguya, encore moins avec le village caché de la Brume. Pourtant le voilà, sorti de ses bois, avec pour objectif de se vendre comme ninja pour acheter la guérison de sa génitrice.
— Je n'ai pas eu le temps de poser les pieds dans le quartier que l'on m'a demandé de partir, d'abord parce que je n'avais pas la gueule d'un Kaguya, et ensuite car ils semblent que les bâtards ne soient pas dignes de participer à un tel évènement.
Effectivement, c'était son statut de métisse qui faisait sujet à polémique au sein de sa seconde famille. Les Kaguya étaient fiers de leurs origines: on disait qu'ils pouvaient être parmi les premiers, si ce n'étaient les premiers shinobis dans le monde. A cela s'ajoutait leurs faits d'armes et notamment la pacification de l'archipel qui glorifiaient leur prestige. Il paraissait presque compréhensible donc que sous des traits abrupts et orgueilleux, ces guerriers se sentaient offensés à l'idée d'un semblable au sang impur capable de ternir leur image.

Shitekka, lui, s'était fait une raison, bien loin de cette réflexion. Famille ou non, qu'importe qu'il se fasse accepter. Tout ce qui l'importait était d'obtenir de l'argent à tout prix. Qu'il se fasse soutenir par les Kaguya ou non apparaissait à ses yeux comme une option dont il pouvait se passer.

— Je n'ai rien d'un Kaguya, à part mes os. Si le clan ne voit qu'en moi une nuisance, alors soit. Je me sentirai tout aussi bien de ne pas être reconnu dans une famille de bataillards qui ne jurent que par la pureté du sang.
Le balafré s'était légèrement emporté, mais il avait eu le mérite d'être franc. Une telle réunion ne devait se dérouler embrumée d'hypocrisie, bien au contraire. Shyko désirait la vérité pour pouvoir se faire une opinion de la situation. L'agitation de Shitekka, pareille à de maigres braises ravivées, trouva rapidement son apaisement lorsque l'hôtesse revint de la petite cabane, les différents instruments nécessaires à la préparation du thé en sa possession.

_________________


Le nouveau visage du clan [PV Kaguya Shyko] 16560a3x
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4472-kaguya-shitekka-termine http://www.ascentofshinobi.com/t4569-kaguya-shitekka#35264
Kaguya Shyko
Kaguya Shyko

Le nouveau visage du clan [PV Kaguya Shyko] Empty
Dim 28 Oct 2018 - 21:29
Ouais, si on pouvait reconnaître une qualité à cet inconnu, c'est qu'au moins, il n'avait pas sa langue dans sa poche. devant le leader du clan des manieurs d'os, il n'hésitait clairement pas à descendre ces derniers, préférant se présenter comme membre d'un autre clan. C'était tout à son honneur remarque. Les Kaguya avaient après tout un grand sens de la loyauté et Shyko ne pouvait qu'apprécier que Shitekka soit fidèle aux siens avant tout.

C'est donc ainsi qu'il n'allait pas vraiment relever et allait préférer écouter ce que son interlocuteur avait à dire. Il se déclara fils d'Aya Kaguya, une jônin émérite du clan. C'était étrange tout de même, cette femme n'avait jamais signalé être mère. Mais c'est vrai que tout le monde connaissait l'histoire de cette femme. Il y a une vingtaine d'année, elle avait participé à des missions de pacification des territoires de la brume, et particulièrement d'une zone peuplé par un clan aborigène qui avait préféré rester loin de Kiri, préférant la tranquillité de la vie qu'ils menaient d'ores et déjà. Les dates en soit pouvaient correspondre, c'était certain ... Puis bien que cette ninja était rongée par un mal inconnu depuis quelques temps, elle était encore vivante et pourrait ainsi démentir très facilement ses allégations. Il n'y avait pas d'intérêt à mentir ...

"- Je veux bien te croire, mais tu sais que ce genre de mensonge peut te valoir de gros problèmes ? Je ne remet pas en cause ta parole, mais saches qu'il serait grave que tu sois en train de me mentir, tu connais ce que les traditions Kaguya réservent à ceux qui essayent de les duper ... "

C'était des phrases très graves mais justes. Shyko n'avait pas du tout envie que le balafré se sente menacer ou autre, juste qu'il prenne conscience que c'était sa dernière chance de se rétracter.

La suite allait quand même être intéressante. Il semblait déjà vouer une certain rancune d'avoir été jeté de la sorte, au point de déclarer qu'il n'avait rien d'un Kaguya et préférait vivre en dehors du clan que d'être traité comme un déchet à cause de ses origines. Encore une fois, c'était des paroles louables. C'est donc quelque part pour baisser la tension que le verdâtre allait parler un peu de sa propre histoire.

"- Oh tu sais, il ne faut pas trop faire attention. Regarde, il y a encore peu de temps, j'étais la honte du clan, l'un des seuls à avoir abandonner un combat pour conserver mon intégrité physique. C'était logique pour moi de vouloir éviter de ne pas me blesser gravement mais les valeurs du clan peuvent se montrer cruel. Et maintenant, je suis devenu chef du clan et j'ai enfin réussit à obtenir la confiance de mes pairs car j'ai fini par leur montrer que même si je suis quelqu'un de plus calme, je reste un membre du clan avant tout et je ferais tout ce qui n'est possible pour le protéger, quitte à en mourir. "

Reprenant un peu son souffle, Shyko allait reprendre avec un air tranquille.

"- Et si tu fais toi aussi parti de notre famille, il est normal que tu sois traiter comme tel. Le métissage n'a rien à voir avec ton statut de membre du clan. Nagu, l'ancien chef de clan, était aussi un métis et ça ne changeait rien pour personne, il était considéré comme un héros. fais tes preuves et tu verras que tu seras accepté, comme les autres. "

Toujours aussi calmement, le jeune homme allait finir son monologue en se grattant la tête. Il s'était un peu perdu dans ses explications mais allait recentrer tout ça avec un test simple.

"- Enfin bref, tout ça pour dire que si tu es des nôtres, tu es le bienvenue dans le clan et je veillerais à ce que tu sois intégré correctement. Je te demande pour ça de seulement sortir tes phalanges comme ceci. "

Levant la main, le chûnin allait faire une simple petite démonstration, sortant le bout des os de ses doigts et les rentrant directement après.

"- Accompli cet exercice simple pour prouver que tu es de notre sang, et je te prendrais sous mon aile. Tu as de la chance, c'est pas tout les jours que je propose à un débutant d'intégrer mon équipe. "

Cette phrase était accompagnée d'un nouveau sourire. Il pouvait sentir à son chakra que Shitekka n'était pas très entraîné et il savait bien que le fait de devenir son mentor l'aiderait grandement dans l'objectif d'en faire un vrai membre du clan. Puis il faut dire qu'étant un vrai professeur dans l'âme, le chef d'équipe avouait que ça lui manquait un peu d'entraîner des gens ... Comme quoi on ne se refaisait pas.

_________________
Le nouveau visage du clan [PV Kaguya Shyko] IYb0oeog
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t854-kaguya-shyko-finie
Kaguya Shitekka
Kaguya Shitekka

Le nouveau visage du clan [PV Kaguya Shyko] Empty
Lun 29 Oct 2018 - 0:02
Il était de coutume d'apprécier un moment de silence et d'observation au moment de l'arrivée de l'hôte. Le préparateur du thé, au cours de cet instant de contemplation, nettoyait alors sous les yeux de ses invités les différents instruments nécessaires à l'élaboration du thé. Un gage de qualité et de réflexion. Mais cette harmonie ne put voir le jour au cours du dialogue entre Shyko et Shitekka. Il n'était pas question ici de discuter accords commerciaux ou famille. Cette réunion avait pour thème un statut controversé qui affectait les deux parties et qui risquait d'éclater au scandale s'il n'était pas réglé. Et dans la tempête qui se préparait, les deux Kaguya avaient une approche différente. Le premier était le tronc d'un arbre frêle mais solide, soutenant la base de son clan avec parcimonie. L'autre était une des branches, en pleine croissance et agitée au gré du vent des émotions.

A l'acerbité des propos du balafré, le chef de clan y répondit avec pragmatisme. Il accordait volontiers du crédit à la version des faits qu'avait décrite Shitekka, mais tâchait cependant d'avertir ce dernier. Prétendre appartenir au clan Kaguya avec des preuves infondées pouvait coûter cher au chasseur. Nul doute que venant d'un clan s'étant approprié le rôle de justicier dans la fondation de Kiri, les sentences pesant sur Shitekka étaient très lourdes. Pourtant, faisant fi de ces considérations, Shitekka insista.

— Je ne crains pas les traditions des Kaguya. Qu'est-ce que j'aurais à y gagner à quitter mes terres où je suis libre, pour aller devenir un ninja et me proclamer Kaguya sans raison ? Je suis venu pour ma mère, qui a usé de ses pouvoirs de Kaguya pour me protéger. Il est temps que j'utilise ce don pour l'aider en retour. C'est aussi simple que ça.
Pour l'aborigène, cet argumentaire faisait sens. Lui qui avait vécu toute sa vie loin de la société ninja, il fallait une raison suffisamment importante pour qu'il abandonne les siens pour rejoindre les rangs de Kiri.

Les instruments nettoyés, la cérémonie put débuter sous l’œil à moitié attentif des deux manipulateurs d'os. Si la discussion au premier abord avait démarré sous le signe du tumulte, Shyko vint dissiper cette atmosphère. Il se dévoila à Shitekka en tant que marginal du clan. Lui aussi avait eu des différends avec les siens. Mais malgré ces divergences, il était parvenu à faire ses preuves et à s'illustrer au sein du clan guerrier jusqu'à atteindre le titre ultime de chef. Mieux, son prédécesseur, un prénommé Nagu, était à la croisée des histoires de Shyko et Shitekka. Outrepassant son statut de métis, il parvint également à exceller au point de devenir le dirigeant de la famille. Le message véhiculé par les témoignages de Shyko était fort: dans un groupe glorifié par un culte basé sur les faits d'armes et le lignage, il était possible de faire honneur à la première valeur pour éclipser la seconde, jusqu'à attendre les plus hautes sphères claniques. Sans réelle aspiration au sein des Kaguya, Shitekka reprit espoir. Son projet de gagner du poids au sein de Kiri corroborait avec les idéaux de sa seconde famille.

Mieux, son supérieur lui promettait une intégration en bonne et due forme sous son aile. Seule contrainte d'une telle garantie: Shitekka devait maintenant apporter la preuve osseuse de son appartenance au clan Kaguya. Son ainé lui montra la marche à suivre, alors que ses phalanges s'extirpèrent du bout de ses doigts. Ces mêmes os ne tardèrent pas à retrouver leur abri de chair.

— Très bien, à mon tour alors.
Peu rompu à la maîtrise de son don de manière poussée, le Genin se concentra sur la tâche qui lui était imposée. Il n'était pas question de tirer sur un cerf avec fracas et vélocité, mais bien de contrôler ses os. Qui plus est, la démonstration concordait avec le service du thé. Il était donc de rigueur d'agir avec respect pour l'hôtesse. Le regard fauve de l'aborigène balaya le jardin zen, pris une inspiration, et laissa son chakra ne faire qu'un avec son squelette. Quelques instants plus tard, des bourgeons opalins germaient timidement du bout des doigts du Kaguya.
— J'espère que ça suffira. Je n'ai pas un contrôle très poussé de mon pouvoir. Ma mère m'a appris le minimum à propos du Shikotsumyaku, et je m'en suis servi de manière ponctuelle dans ma vie d'antan.
Presque glauque, le simulacre de rituel avait confirmé les origines de Shitekka aux yeux du dirigeant du clan Kaguya. Pour le néophyte, c'était un poids de moins, persuadé que l'autorité et les ambitions de son supérieur pouvaient l'amener loin. Mais pour l'heure, à la cérémonie macabre que représentait la démonstration du Shikotsumyaku, se succéda celle du thé. Une tasse du breuvage d'un vert plein de vie se présenta devant les deux Kaguya. Encore nouveau à cette pratique, Shitekka se permit de suggérer:
— Je crois qu'il faut boire.
Il le pensait fort, mais il lui semblait difficile de proposer de boire pour se réjouir de son statut officiel et de sa place dans l'équipe de Shyko. Pourtant, alors qu'il s'apprêtait à porter ses lèvres à la coupe, dans un cadre presque religieux aux côtés de son semblable, la situation était des plus appropriés pour une telle célébration.

_________________


Le nouveau visage du clan [PV Kaguya Shyko] 16560a3x
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4472-kaguya-shitekka-termine http://www.ascentofshinobi.com/t4569-kaguya-shitekka#35264
Kaguya Shyko
Kaguya Shyko

Le nouveau visage du clan [PV Kaguya Shyko] Empty
Mar 30 Oct 2018 - 10:02
Et bien on peut dire que ça semblait se goupiller comme il le fallait. C'était assez agréable de voir que même si c'était avec une certaine virulence, Shitekka avait des arguments solides et acceptait les doutes du chef de clan. D'un certain sens, c'était un signe de sagesse malgré la forme mais bon, qui pouvait reprocher à quelqu'un possédant du sang Kaguya de faire preuve d'un certain côté vindicatif.

C'est donc toujours dans la plus grande zénitude que le verdâtre allait laisser son invité se défendre. Les arguments étaient en plus très largement sensés. Il n'aurait pas grand intérêt à se faire passer pour ce qu'il n'est pas, surtout fasse à un clan aussi retord.

M'enfin, ce qui allait vraiment intéressé le chef d'équipe, ça allait être la suite. Quelles étaient les capacités de son futur apprenti ? Et bien la réponse vint assez vite, elles étaient visiblement assez basses pour le moment. Ce dernier peina à simplement sortir ses os de sa main, l'une des techniques de base les plus simple a exécuter, et ce même pour les enfants du clan.

Au pire ce n'était pas grave, de base, Wutu-Fuku n'avait pas été transcendant non plus et été rapidement l'un des meilleurs ninjas du clan. Il n'y avait pas de raison. Puis pour quelqu'un d'aussi bienveillant que le ninja à lunettes, on peut dire que ça ne faisait même aucune différence. Il était de ceux qui pensaient que le travail compensait largement les aptitudes naturelles des gens les plus doués. Puis c'était sans peine que le balafré avait avoué n'avoir que très peu utiliser ses capacités claniques dans sa vie.

Ce fût à ce moment-là où la propriétaire des lieux coupa les pensées du jeune homme pour servir le thé. Moment qui état habituellement ponctué par du silence qui allait être de mise quelques instants.

"- Merci. "

Oui, la politesse n'étouffait personne et même en temps que figure d'autorité, notre fan de loutres aimait s'y plier. Avoir des règles de vie était important pour lui, faut pas chercher.

Enfin, après un petit moment de latence, c'est ainsi que le damoiseau allait prendre sa petite tasse et en boire une gorgée. Il aimait beaucoup le thé vert servit ici et c'était volontiers qu'il s'en faisait quelques tasses par mois. Il fût cependant amusé d'entendre la remarque de son interlocuteur qui suggérer de boire. C'était un peu le but d'une boisson j'ai envie de dire mais bon ...

Après, il ne fallait pas paraître moqueur et c'est donc ainsi qu'un simple sourire allait transmettre cette pensée simple. Je ne sais pas si vous pensez comme moi, mais le mieux après un bon thé, c'est de se dégourdir les jambes.

C'est ainsi qu'après ce moment de quiétude, le manieur d'os allait se lever tranquillement et prends un air joyeux pour proposer une autre activité.

"- Aller, première intéro surprise. Suis-moi, j'ai envie de voir ce dot est capable mon nouvel élève. "

Dit comme ça, ça pouvait ne pas être pris très au sérieux mais l'idée était là. Le clan jugeait souvent ses membres à leur force, c'était un fait. Puis savoir le niveau de base de quelqu'un était un bon moyen de lui créer un entrainement adapté. Et oui, le thé avait été payé d'avance donc ça va, c'était pas des escrocs.

Attendant posément que le balafré le suive, Shyko allait simplement sortir vers une petite cour calme qui ferait un bon terrain d'entrainement pour une petite joute. Le but n'était pas un entrainement extrême, je vous rassure.

"- Je te laisse le premier coup. "

Le but était d'observer les erreurs de Shitekka, le laisser commencer était donc logique. La posture de combat du chef de clan semblait être inexistante mais ce n'était pas un gage de vantardise. Vous allez comprendre plus tard. Enfin, c'était l'heure de laisser la fougue de l'aborigène s'exprimer.

_________________
Le nouveau visage du clan [PV Kaguya Shyko] IYb0oeog
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t854-kaguya-shyko-finie
Kaguya Shitekka
Kaguya Shitekka

Le nouveau visage du clan [PV Kaguya Shyko] Empty
Mar 30 Oct 2018 - 19:32
Dans le pur respect de la tradition du thé, Shitekka s'abreuva du contenu de son bol aux côtés de son nouveau sensei. Le Kaguya n'avait jamais auparavant bu cette boisson, pourtant si commune dans la société shinobi. Le thé était chaud, et portait un goût unique au palais de l'aborigène. Le thé lui inspirait une vaste plaine à l'herbe abondante et rayonnante. Alors que les feuilles des arbres du jardin s'agitaient sous le vent, Shitekka lui fut transporté l'espace d'un instant dans les forêts où il avait grandi. Il n'avait jamais soupçonné qu'une infusion d'herbes ait la saveur d'un élixir.

Le retour à la réalité n'en fut que plus abrupt. Après que les deux hommes aient savouré leur thé en silence, contemplant le bruissement des bambous cernant les murs de la cour, Shyko prit l'initiative. Il se leva, et invita son disciple à le suivre dans une autre cour, afin de se dégourdir. Shitekka fut quelque peu décontenancé: lui, un néophyte dans l'art ninja, devoir faire ses preuves ? Même un bambin Kaguya avait plus de chances de satisfaire la demande de Shyko que Shitekka.

Malgré tout, le balafré n'objecta pas dans un premier temps et suivit son maître dans l'endroit qu'il désirait consacrer à son test. Le chef de clan se posta au centre de la cour, dans une posture décontractée, pleine d'assurance. Certainement une ruse pour donner un surplus de confiance à son élève. Cependant, malgré l'invitation, la confiance de Shitekka n'avait pas décollé d'un cran, et pour cause:

— Je suis désolé de faire mauvaise impression, mais… je ne sais pas me battre. Je n'ai aucune notion de combat au corps à corps, et le peu de techniques que je maîtrise sont un peu trop dangereuses pour cet endroit.
Il soupira. Shyko n'avait clairement pas choisi le meilleur élève pour démarrer une équipe.
— Avant d'arriver à Kiri, je n'ai fait que chasser dans la forêt alors forcément… difficile de faire honneur au clan dans ces conditions, ironisa le bâtard.
Il se tenait face à son sensei, tout aussi décontracté, mais avec une pointe d'amertume en bouche qui n'avait rien de celui laissé par le thé. Plus que de le décevoir, c'était à lui-même en tant que ninja que Shitekka se faisait honte. Tout était nouveau pour lui, et tout était à apprendre. Le monde ninja était une inconnue pour lui, un univers de légendes incroyables qui filtraient à travers les bois de son île nordique. Aujourd'hui il découvrait avec peine que les shinobis, et particulièrement les Kirijins se plaisaient à des démonstrations de force, et que par son statut de néophyte, ne pouvait se plier à cette convention. Shyko avait du pain sur la planche pour faire de son élève un ninja digne d'appartenir à Kiri, et par extension capable de faire ses preuves au sein des Kaguya…

_________________


Le nouveau visage du clan [PV Kaguya Shyko] 16560a3x
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4472-kaguya-shitekka-termine http://www.ascentofshinobi.com/t4569-kaguya-shitekka#35264
Kaguya Shyko
Kaguya Shyko

Le nouveau visage du clan [PV Kaguya Shyko] Empty
Mer 31 Oct 2018 - 21:27
Le soleil brillait pas mal dans cet atmosphère calme et sereine. C'était plutôt agréable. Le jardin zen de cet endroit dégageait vraiment quelque chose d'apaisant et c'était donc dans la joie et la bonne humeur que Shyko attendait que son élève se lance, afin de faire un premier devis de ce que devrait être l'entrainement de Shitekka.

Soudain, quelque chose d'assez peu commun arriva. Le néophyte déclara en toute simplicité être incapable de se battre.

"- Allons, il n'existe pas de niveau zéro. Il ne faut juste pas être timide. "

Rien n'y faisait. Le balafré alla jusqu'à même se justifier en déclarant qu'il ne connaissait pas grand chose hormis la chasse. Il était selon ses mots difficile pour lui de faire honneur à son clan.

Ouais, il y aurait du boulot. Autant il était assez aisé d'apprendre les arts ninjas à quelqu'un mais lorsque cette personne était au point de croire qu'il ou elle était tout simplement incapable de laisser son corps agir pour tenter de faire quelque chose, c'était une autre pair de manches. Il faudrait vraiment partir de la toute base et pour le coup, ça serait plus le mental qui agirait.

Il fallait donc agir autrement, c'est donc ainsi que le verdâtre allait se gratter la tête pour tenter une autre approche.

"- Bon, c'est pas grave, reproduit mes mouvements, j'ai envie d'essayer quelque chose. "

Toujours dans une allure détendue, tout en douceur pour être sûr que l'aborigène pouvait suivre aisément, Shyko commença a exécuter un kata Kaguya assez basique. Un enchaînement basique de coups de poings et de coup de pieds. Le tout dans une harmonie extrême.

Le jeune homme était parfaitement silencieux. Il regardait juste de temps à autres les mouvements de Shitekka. Ce n'était pas grave s'il y avait des ratés ou autres. Le but était juste de rester concentrer puis rapidement, il serait simple pour ce dernier de se rendre compte qu'il s'agissait d'une sorte de boucle d'à peine quelques mouvements. Une seule chose changeait, la vitesse d’exécution. Elle augmentait de manière très faible à chaque répétition. Sans doute sans que le genin ne s'en rende compte, ils étaient bientôt à presque cent-trente-trois pourcent de la démonstration de base. Dans la tranquillité la plus absolue, il était en train de lui faire imprimé la fameuse danse du mélèze.

_________________
Le nouveau visage du clan [PV Kaguya Shyko] IYb0oeog
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t854-kaguya-shyko-finie
Kaguya Shitekka
Kaguya Shitekka

Le nouveau visage du clan [PV Kaguya Shyko] Empty
Mer 31 Oct 2018 - 23:28
Il paraissait insensé pour un shinobi de refuser une démonstration de force à un autre. Pourtant, avec sa vingtaine d'années coupé du monde shinobi, Shitekka devait admettre son incapacité à accepter une pareille proposition. Au risque de susciter la déception chez son sensei, il en vint aux faits: quand bien même il désirait se mesurer à lui, ce serait au prix de la quiétude et de l'harmonie du lieu. La cour, relié à celle où précédemment ils burent le thé, était dans le prolongement esthétique de la première. Un sable d'un blanc pur dessinait le sol, agencé de rochers et d'arbustes dans un équilibre religieux. Bien qu'étranger aux coutumes locales, Shitekka était en revanche attaché au respect des esprits. Il était persuadé qu'utiliser ses techniques dans un tel endroit troublerait la tranquillité des esprits.

Outre le respect des divinités, Shyko lui avait pris en considération le refus de son élève. Ce dernier semblait conscient du travail à apporter pour faire de Shitekka un véritable shinobi. Le balafré nécessitait d'un apprentissage assez varié: il devait être rompu à des techniques martiales pour se défendre au corps à corps, au lancer de projectiles pour se battre sur une portée moyenne à longue, améliorer la maîtrise de son chakra… et c'est sur l'enseignement du Taïjutsu que Shyko choisit de rebondir après ce premier échec.

— Bon, c'est pas grave, reproduis mes mouvements, j'ai envie d'essayer quelque chose.
L'homme à la crinière de jade s'exécuta dès lors. Dans le calme de la cour coupée de l'agitation de la ville, le chef de clan enchaîna les coups de pied et de poings avec une agilité aérienne. Son titre de dirigeant des Kaguya ne semblait pas usurpé à la vue de l'adresse donc il fit preuve. Shitekka devait donc reproduire ces mouvements et se mettre en phase avec son supérieur. Au bout de quelques gestes, il entreprit de suivre Shyko et enchaîna à son tour les katas. Ses coups manquaient de puissance, de vitesse également, peut-être de souplesse, voire de tout, mais il était dans ses gestes une application presque scolaire, digne d'un écolier avide de savoir, qu'il était impossible de lui reprocher son effort.

Les minutes s'écoulèrent dans un mutisme apaisant, tandis que le chûnin accéléra la cadence. Il poursuivit ses katas, offrant à son disciple d'autres enchaînements à apprendre et à exécuter. Alors qu'il peinait à suivre son modèle, son œil lui restait alerte. La maestria des coups du Kaguya paraissait alors étrangement familière pour Shitekka. Il n'était plus seulement question d'art martial. Le balafré reconnut dans ces mouvements une pertinence artistique qui lui fit écarquiller un sourcil alors qu'il se commenta à lui-même:

— Mais c'est… un rimse ?
Ce qui constituait aux yeux de tous, et plus particulièrement du chef de clan, l'une des techniques les plus connues du clan Kaguya, évoquait pour Shitekka une danse rituelle des Urumi dédiée en l'honneur des esprits divins. Inspiré par pareille comparaison, Shitekka rattrapa son retard dans les katas. Ses coups gagnaient en assurance et en souplesse, tandis qu'il insufflait dans ses propres mouvements les souvenirs des cérémonies consacrés aux divinités. Il dansait, en d'autres termes. Avec le semblant de verdure qu'offrait le terrain d'entrainement et l'impression d'honorer les esprits de la brume, l'aborigène était presque tenté de fermer les yeux pour se laisser porter par les chants des femmes de son village natal. Malheureusement, il avait encore besoin de subsister dans le monde réel pour absorber les enseignements de Shyko s'il désirait avoir des bases de Taïjutsu à travers l'exécution de la technique de la danse du mélèze.

_________________


Le nouveau visage du clan [PV Kaguya Shyko] 16560a3x
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4472-kaguya-shitekka-termine http://www.ascentofshinobi.com/t4569-kaguya-shitekka#35264
Kaguya Shyko
Kaguya Shyko

Le nouveau visage du clan [PV Kaguya Shyko] Empty
Jeu 1 Nov 2018 - 20:49
Etbah voila, tout semblait aller mieux d'un coup. On peut dire que le jeune homme fût intérieurement très satisfait de la tournure qu'avait prit les événements. Shitekka arrivait à suivre les mouvements simples et à les reproduire. Bon, il n'avait pas l'air très à l'aise ni gracieux mais l'important était là, il exécutait un kata.

Sous l'atmosphère glorifiante de cet endroite, on aurait vraiment pû croire à une danse pour rendre grâce aux esprits il est vrai. Cependant, alors que le balafré s'était déconcentré quelques secondes pour se rendre compte que ce genre de mouvement lui rappelait un rimse, une danse rituelle assez peu connue de Shyko pour le coup, ce dernier gardait l'allure pour être sûr de ne pas perdre son élève.

Une dizaine de minutes allait encore se dérouler comme ça, tranquillement. La vitesse d’exécution à ce stade venait de dépasser les deux-cent cinquante pour cent mais de manière tellement différée qu'il y avait fort à parier que l'aborigène ne se rendait pas forcement compte de cette différence pourtant importante désormais.

Faisant une dernière révérence pour marquer la fin de la danse, le chef du clan Kaguya allait maintenant faire une petite séance d'explications sur ce qui venait de se passer.

"- La danse du mélèze est pour ainsi dire la base de l'art du taijutsu Kaguya. Chacun à une version propre mais je viens de te montrer la base. A toi d'agrémenter tes mouvements en fonction de ton adversaire maintenant, et laisser tes os entrer dans la danse. Mais pour le moment, c'est déjà bien que tu ai commencé a assimiler les mouvements corporels. "

Reprenant une position ce coup-ci offensive, il était temps de pratiquer un peu. C'est donc ainsi que sans crier garde, Shyko allait subitement attaquer Shitekka pour ne pas lui laisser le temps de réfléchir. Le secret, c'était l'instinct et c'est donc avec ça qu'il devrait réussir à se défendre pour le moment. Ce n'est pas pour rien que les Kaguya étaient considérés comme des gens primaires.

Cependant, pour le début, le verdâtre allait quand même être gentil. Il utilisait des mouvements assez lents et faibles, très facilement contrable avec le kata montré précédemment. Il était temps de voir ce que le balafré avait retenu maintenant.

_________________
Le nouveau visage du clan [PV Kaguya Shyko] IYb0oeog
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t854-kaguya-shyko-finie
Kaguya Shitekka
Kaguya Shitekka

Le nouveau visage du clan [PV Kaguya Shyko] Empty
Dim 4 Nov 2018 - 23:39
Peu à peu, Shitekka assimilait les fondamentaux du Taijutsu du clan Kaguya. Ses gestes se calquaient sur ceux de son maître, le chef du clan en personne qui par conséquent était l'un des plus à même de lui enseigner l'art martial clanique. Outre la perspective de s'initier à l'art du combat à mains nues, le simple fait de marcher sur les traces de sa mère, émérite membre de son clan, lui donnait envie d'aller plus loin. Cela se ressentit alors que la cadence s'intensifia et que le balafré continua de suivre, perdu entre les souvenirs de sa mère et l'association de ses mouvements à ceux qu'il connaissait via les rimses.

Les minutes se succédaient, et bientôt, les premiers signes de la fatigue se firent sentir. Shyko mettait Shitekka à rude épreuve, et l'incessante répétition des katas échauffa les muscles du chasseur qui sua à grosses gouttes. Par chance, son vêtement était ample, lui permettant de s'aérer facilement, le tout aidé par des mouvements amples et aériens. Le Genin n'avait jamais réellement fait d'entrainement en tant que ninja. Il avait appris à chasser, à cuisiner, à allumer un feu, à survivre en forêt, mais jamais il n'avait autant mis son corps à contribution.

Par chance, le supplice prit fin au bout d'une grosse poignée de minutes. Shyko acheva le kata en cours avec une fluidité surprenante pour Shitekka, et le verdâtre tâcha de résumer ce que le tandem de Kaguya venait d'accomplir.

— La danse du mélèze est pour ainsi dire la base de l'art du taijutsu Kaguya. Chacun a une version propre mais je viens de te montrer la base. A toi d'agrémenter tes mouvements en fonction de ton adversaire maintenant, et laisser tes os entrer dans la danse. Mais pour le moment, c'est déjà bien que tu aies commencé à assimiler les mouvements corporels.
Le nom de la technique qu'enseignait Shyko à son disciple résonna dans les méandres de ce dernier. La symbolique de cet arbre était très importante pour lui, tout comme n'importe quel animal ou plante qu'il connaissait. Les kamuys, les divinités spirituelles dans la religion des Urumi, se manifestaient partout, et le mélèze ne faisait pas exception. Même sans avoir entendu de récit au sujet de cet arbre, il savait l'importance des esprits dans sa vie. Ainsi, en comprenant la nécessité d'inclure des os dans cette danse, Shitekka fit vite l'association, et la technique n'en devint que plus claire pour lui.

Mais, alors qu'il se représentait mentalement les branches épineuses du mélèze comme une extension de son corps, afin de mieux assimiler le jutsu, Shitekka fut sorti de ses pensées par son sensei. Ce dernier l'attaqua sans prévenir afin de mettre plus en pratique les katas tout juste enseignés. Le Genin accusa un premier coup, puis, pris d'un réflexe, interposa son bras entre son corps et le poing de Shyko. Impossible de déterminer s'il s'agissait d'une riposte issue des années d'expérience dans la forêt à acquérir des sens aguerris, ou bien d'un don inné légué par le clan de sa mère. Au final, peut-être un peu des deux.

Quoiqu'il en soit, le duel de Kaguya commença, et les coups s'échangèrent entre les deux hommes. Si au départ Shitekka se concentrait à parer les assauts intentionnellement modérés de son supérieur, il s'occupa progressivement de placer quelques attaques lorsque sa garde le lui permettait. L'exécution des katas était encore fraîche dans la mémoire du balafré, tout comme dans ses muscles, qui répliquaient plus naturellement qu'auparavant. Le rythme léger des attaques de Shyko permettait à son élève de se mettre en confiance. Quelques minutes auparavant, il s'était refusé à affronter son homologue Kaguya au corps à corps. Le voilà à présent qui échangeait insouciamment des coups avec le chef du clan Kaguya.

_________________


Le nouveau visage du clan [PV Kaguya Shyko] 16560a3x
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4472-kaguya-shitekka-termine http://www.ascentofshinobi.com/t4569-kaguya-shitekka#35264
Kaguya Shyko
Kaguya Shyko

Le nouveau visage du clan [PV Kaguya Shyko] Empty
Jeu 8 Nov 2018 - 18:07
une agréable surprise, voila comment définir ce moment avec Shitekka. Il ne fallait pas s'y trompé, il était un Kaguya, le plus grand clan de combattant au corps à corps du village. Le taijutsu était intégré dans son sang, c'était une évidence qu'il allait bien s'en sortir une fois que la volonté serait là. Sa mère était d'ailleurs une combattante émérite dans ce style, ce n'était donc pas surprenant que sa descendance serait également prometteuse.

Les coups se suivaient assez doucement mais l'esprit était bien là. Le balafré avait même pris sur lui de commencer quelques offensives timides. Tout ça faisait vraiment plaisir à voir. Quelque part, c'était pour ainsi dire le moment le plus intime entre un élève et son professeur. Le style de combat était souvent le reflet de l'âme d'un guerrier, son essence était définie par ses poings. Même si cela pouvait faire peur au début au genin, sa manière de se battre montrait qu'il était né pour ça. Il serait sans doute un bon ninja par la suite pour avoir acquis si vite les bases du combat au corps à corps. Bon, même si comme j'ai dis, le chef de clan se retenait beaucoup.

Au bout de quelques instants, il était temps de tester un peu les limites de l'aborigène pour le moment. Pendant l'espace de quelques secondes, Shyko allait déployer sa véritable maîtrise de son art. Une esquive rapide en se baissant, une prise d'appui et une balayette pour mettre son adversaire au sol. Des mouvements basiques mais efficace. C'était en ça que résidait les vrais points forts que chunin à lunettes. Une vraie maîtrise des bases. Quand on y pensait bien, ça correspondait bien à sa mentalité au final, l'important pour lui était ses valeurs primordiales, il n'accordait que peu d'intérêt au superflue tel que les préjugés et la méfiance gratuite.

Souriant un peu, le verdâtre allait tendre le bras à son nouvel apprenti pour l'aider à se relever.

"- Tu t'es très bien débrouillé, t'as du potentiel. "

C'était des paroles sincères, comme toujours. Enfin, il était assez tard, il serait temps de rentrer maintenant. C'est fou comme le temps passe vite lorsqu'on s'amuse.

"- C'est tout pour aujourd'hui. Soit prêt lundi matin pour ta première séance d'entrainement intensif. Conseil, dors beaucoup et mange bien avant. "

Il s'agissait là clairement d'une fausse tentative d'intimidation. L'adolescent avait hâte de commencer l'instruction de Shitekka. Vivement le lundi du coup ! Mais en attendant, il allait quand même rentrer chez lui se reposer un peu, il devrait être prêt pour la suite lui aussi.

_________________
Le nouveau visage du clan [PV Kaguya Shyko] IYb0oeog
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t854-kaguya-shyko-finie
Kaguya Shitekka
Kaguya Shitekka

Le nouveau visage du clan [PV Kaguya Shyko] Empty
Ven 16 Nov 2018 - 14:22
Brisant la quiétude du lieu dédié au service du thé et à la contemplation, les deux Kaguya s'échangèrent coup pour coup. Dans le respect de l'art martial clanique, Shyko avait réussi à pousser son élève à s'exercer à la pratique du Taijutsu. Peu confiant au départ en ses capacités, il avait révélé bien vite une prédisposition pour l'art du combat à mains nues. Toutefois, sa maîtrise était précaire, et nécessitait comme toute chose en lui lié aux techniques ninja de l'entrainement et du temps avant d'être totalement assimilée. L'homme à la toison d'émeraude en fit la preuve, alors qu'il augmenta d'un cran l'intensité de la rencontre. Poussant dans ses derniers retranchements son disciple, il surpassa très rapidement ce dernier, le submergeant de technique. La démonstration de force ne dura qu'un bref instant, au cours duquel Shitekka fut bien incapable de suivre, et se retrouva au sol.

Pour le lunetteux, l'affrontement prenait fin, à en juger par la main qu'il tendait avec amitié. Mais le balafré se surprit lui-même des sensations parcourant son corps. Même au sol, il désirait en découdre encore. Pire, mû par une sorte d'instinct sauvage, il avait un instant hésité à bondir tel un fauve sur son adversaire pour reprendre le combat. Cette hésitation fut dissimulée, puis couverte par une poignée de main afin de clore la rencontre et se relever.

Alors que la lueur fauve dans ses yeux perdit en intensité, Shitekka fut invité par son sensei à reprendre l'entrainement à plus tard, le temps de se reposer. Le Genin disposait ainsi de trois nuits pour se remettre d'aplomb avant de poursuivre son apprentissage des fondamentaux du Taijutsu Kaguya. Un délai suffisant pour lui, qui acquiesça à la consigne de son instructeur d'un signe de la tête. Mieux, il décida de surenchérir aux propos précédents du Chûnin:

— Lundi, je vous montrerai que je n'ai pas que du potentiel, Kaguya-nispa*.
Jamais en temps normal Shitekka n'aurait prononcé de tels mots, surtout à un supérieur shinobi. Pourtant, il s'était senti challengé, mis au défi de faire mieux. Cela lui rappelait sa jeunesse, où il fut mis en compétition avec les autres enfants du kotan. Désormais, il n'était plus question de tir à l'arc, de la confection de pièges, ou d'autres exercices du genre. Il s'agissait de se battre à corps perdu contre le dirigeant du clan des plus farouches guerriers de tout Mizu no kuni.

Suite à cet entretien riche en rebondissements, les deux hommes se quittèrent et revinrent à leurs préoccupations respectives. Shyko se dirigea vers le domaine du clan, tandis que son élève emprunta le chemin le conduisant au placard à balai qui lui faisait office de demeure. Shitekka n'accordait guère d'importance à cet endroit de toute manière. Il ne lui servait que de toit pour dormir et parfois de garde-manger.

Ainsi, au cours du week-end qui le séparait de la reprise de l'entrainement, Shitekka concentra ses efforts dans la consolidation des bases enseignées par Shyko. Ses mouvements devaient être plus spontanés, plus souples, plus rapides. Dehors, il répéta incessamment les katas Kaguya afin d'imprimer ces gestes dans son corps. Ils devaient devenir un réflexe pour lui. Pour briser la lassitude de la routine, il accompagna le geste à la parole, en marmonnant des chants dans sa langue natale. La danse du mélèze avait la même valeur qu'un rimse, aussi Shitekka s'attarda à donner à ses gestes une dimension rituelle, infiniment plus complexe qu'un simple moyen de blesser autrui.

De cette manière, le balafré ne vit pas le temps passer entre vendredi et lundi. Le jour fatidique venu, il ne savait pas s'il était réellement prêt, cependant il était déterminé à poursuivre son entrainement. Sous le prisme de son nindô - guérir sa mère, moyennant quelques ryôs - il voyait de façon pratique les intérêts du Taijutsu, et plus spécifiquement celui de son clan maternel. Son esprit de compétition n'était qu'un moyen de parvenir plus facilement à des résultats probants, au risque de paraître matérialiste et cupide. Faute d'avoir fixé un lieu de retrouvailles et une heure de rendez-vous, Shitekka pensa à une approche radicale pour contacter son sensei. C'était également l'occasion d'affronter ses vieux démons, quoiqu'un peu récent.

Il se présenta alors à l'entrée du quartier des Kaguya, où au bout de quelques minutes à s'aventurer dans les habitations, il ne manqua pas d'attirer l'attention. Une dame l'aborda rapidement et lui demanda son identité. Si tôt sa nature de bâtard exposée, le balafré dévoila avec fracas la nature de sa venue dans ce lieu qui lui était peu hospitalier.

— Je suis ici pour rencontrer Kaguya Shyko pour venir lui botter le cul. J'ai besoin de le voir maintenant !
Ces mots étaient forts, de quoi choquer la dame d'un âge avancé qui ébruita assez facilement l'annonce à ses comparses Kaguya. Mais Shitekka ne pouvait guère faire autrement: à mesure qu'il se serait enfoncé dans le domaine, il n'aurait fait que risquer davantage sa peau en étant entouré de davantage de gaillards prêts à le raccourcir au moindre mot de travers. Avec un pareil scandale osé, le Genin pouvait s'assurer de faire assez de bruit pour atteindre son sensei et ainsi l'amener à lui pour poursuivre l'entrainement.

* Chef, en ainou

_________________


Le nouveau visage du clan [PV Kaguya Shyko] 16560a3x
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4472-kaguya-shitekka-termine http://www.ascentofshinobi.com/t4569-kaguya-shitekka#35264
Kaguya Shyko
Kaguya Shyko

Le nouveau visage du clan [PV Kaguya Shyko] Empty
Sam 17 Nov 2018 - 12:21
Shitekka commençait visiblement à ressentir l'esprit guerrier que les Kaguya ont en eux. Quelque part, ça faisait assez plaisir. bon, il devrait faire attention à l'avenir de ne pas se laisser déborder par tout ça. De nombreux membres du clan finissaient par devenir des sortes de drogués du combat pour des choses similaires. Enfin, ce n'était pas encore le moment de parler de ça au balafré, ça le casserait un peu dans l’œuf.

"- J'ai hâte de voir ça alors. "

C'est qu'il avait vite prit de l'assurance le petit. Ça faisait sourire le verdâtre d'un certain sens.

Enfin bref, il allait profiter dans tout les cas de ses jours de repos comme il se devait. En se reposant, se prélassant, et surtout en évitant de trop penser au boulot. Il se tuait suffisamment à la tâche comme ça, il allait un peu prendre du temps pour lui. C'était bon de respirer et de reprendre un peu une vie insouciante, même si ce n'était que pour quelques heures.

Enfin bref, le lundi venu, Shyko était quand même assez détendu. Il se prépara assez calmement après avoir mangé et prit la douche pour se diriger vers la porte du village. Il était impatient de voir ce que l'entrainement de son nouvel apprenti avait donné pendant ces deux jours.

Il fût quand même surpris d'entendre la voix d'un Kaguya déclarer que Shitekka voulait botter le cul de son prof'. Calmement, surgissant au milieu des autres villageois, le chûnin alla donc faire son entrée de la manière la plus charismatique qui soit pour aborder le genin.

"- Ouais enfin, essaye de tenir plus de deux secondes, ça sera déjà bien petit. "

Rigolant un coup, le verdâtre allait s'approcher de manière détendue et amicale pour serrer la main de l'aborigène.

"- Ça va ? "

Après cette petite familiarité, il était maintenant temps de se diriger vers l'air de combat. Tout le monde avait sans doute hâte de voir ça. Et oui, car l'annonce pimpante de Shitekka avait eût le don de rameuter du monde. L'heure était proche ! Tout ça serait sans doute bien fun !

_________________
Le nouveau visage du clan [PV Kaguya Shyko] IYb0oeog
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t854-kaguya-shyko-finie
Kaguya Shitekka
Kaguya Shitekka

Le nouveau visage du clan [PV Kaguya Shyko] Empty
Dim 2 Déc 2018 - 1:07
Il n'y avait pas à dire: Shitekka ne la ramenait pas à propos de son "plan". Pour éviter de se retrouver cerné par les Kaguya au coeur de leur domaine, il avait provoqué leur chef en duel - le seul moyen dont il disposait pour l'appeler afin de poursuivre leur entrainement - et avait donc ramené du monde autour d'eux. Si, au début, quelques curieux s'étaient joints à la dame, l'arrivée imminente du chef du clan eut l'effet d'inciter plus de personnes à s'inviter au spectacle. Du fait de la mise en scène du balafré visant à appeler son sensei, il était bien question d'un spectacle, celui d'un Kaguya légitime infligeant une correction à un bâtard.

Ainsi, lorsque Shyko se présenta avec une pointe d'humour auprès de son disciple, ce dernier n'en mena pas large. Sa réponse était dénuée de toute fierté.

— Bonjour Kaguya-nispa. "Botter le cul" était un peu fort, je l'avoue, mais c'était ce qu'il fallait pour pouvoir vous retrouver.
Puis, quand le Chûnin à la toison de jade serra la main de son élève tout en lui demandant s'il allait bien, la réponse de Shitekka se fit attendre. Acceptant timidement la poignée de mains, son regard balaya les alentours, alors peu à peu comblés par quelques habitants du quartier qui furent attirés par le bruit. La suite de l'entrainement n'aurait rien à voir avec la tranquillité de la maison de thé dont ils purent bénéficier.
— Comment dire… J'ai pas vraiment l'habitude de défier en duel le chef d'un clan qui veut ma mort, mais autrement ça pourrait aller.
À défaut de mieux, Shitekka se contenta d'un brin d'ironie pour détendre l'atmosphère. Il se dirigea ensuite aux côtés de son maître pour atteindre un terrain d'entrainement. L'endroit se composait sommairement d'un grand cercle rempli de sable. Le sable constituait un matériau idéal pour l'entrainement des Kaguya: il amortissait mieux les chocs, incitait à se battre au corps à corps, et dans une moindre mesure, absorbait facilement le sang…

Omettant cette dernière perspective, Shitekka s'installa face à Shyko. Les spectateurs avides de combat les plus matinaux suivirent tout autour à une distance raisonnable. Bien qu'accablé par la pression de ses semblables qui attendaient de le voir dominé par Shyko, Shitekka garda son calme. Ce week-end passé à s'exercer ne devait pas être gâché en vain. Public ou pas, il était temps pour le Genin de faire ses preuves et de montrer le fruit de son entrainement aux côtés de Shyko. Dans une grande inspiration visant à affûter sa concentration, le chasseur adopta une posture souple. La danse du mélèze l'inspirait tant bien comme un art martial que comme un art rituel. Aussi il se dégagea de sa posture quelque chose de solennel qui contrastait avec son inexpérience du combat.

Une fois prêt, le Kirijin guetta l'opportunité pour ouvrir le bal. Après tout, il était là pour montrer ses progrès auprès de son maître, aussi jugea-t-il qu'il semblait logique qu'il soit le premier à attaquer. Qui plus est, du fait de l'écart de niveau flagrant entre les deux opposants, un aussi maigre avantage que l'initiative sur le combat ne risquait guère d'affecter grandement Shyko. Son impulsion amortie par le sable blanc du terrain, Shitekka s'élança alors sur son antagoniste, déterminé à lui asséner une série de coups de poings et de pieds. Le tout dans le respect des bases de la danse du mélèze, mêlant à ses enchainements une certaine souplesse couplée à des rotations, à défaut d'acrobaties spectaculaires.

_________________


Le nouveau visage du clan [PV Kaguya Shyko] 16560a3x
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4472-kaguya-shitekka-termine http://www.ascentofshinobi.com/t4569-kaguya-shitekka#35264
Kaguya Shyko
Kaguya Shyko

Le nouveau visage du clan [PV Kaguya Shyko] Empty
Lun 3 Déc 2018 - 19:33
Le ciel était plutôt présent aujourd'hui. Ça faisait plaisir au jeune Kaguya de voir un peu de beau temps dans ce village qui était pas mal habitué à avoir de la pluie ou de la brume. C'était en plus une atmosphère idéale pour un entrainement revigorant au terrain d'entrainement.

Shyko fût quand même très amusé par la réaction de son nouveau disciple qui déclara lui-même s'être pas mal enflammé sur le fait qu'il venait quand même dire qu'il allait botter le cul du chef de clan.

La phrase suivante allait être un poil plus triste d'un certain sens, mais quand même assez drôle. L'Aborigène venait quand même de dire que le clan Kaguya voulait sa mort, rien que ça quoi.

"- Mais non. Ils t'accepteront si tu te montres digne de ton nom aujourd'hui. "

Il entendait bien sûr par là que c'était sa performance en combat qui allait décider de ça. Et du fait qu'il soit aussi capable de sortir ses os. Mine de rien, ça pouvait être pas mal pour se prétendre de sang Kaguya.

M'enfin, une fois arrivés sur l'arène, les deux protagonistes allaient se mettre en place pour commencer le petit duel amical. L'honneur de commencé allait évidemment être donné au genin qui ne perdit pas de temps. Il avait décidé d'utiliser une posture souple. C'était un bon choix sachant qu'il n'avait pas une musculature de géant mais il allait oublier un petit détail, c'était que c'était par essence le point fort de son mentor qui n'eut pas beaucoup de mal à contrer ses coups. Surtout que pour le coup, Shyko maîtrisait très bien ses os qu'il n'hésita pas à dégainer pour renforcer ses défenses et ses coups primaires, allant jusqu'à griffer très superficiellement le bâtard.

"- Ta technique est bonne. Il ne te manque plus réussir à faire appel à tes os maintenant. "

Le jeune homme reprit directement après une posture qui se voulait ce coup-ci offensive. Il était certain que lors d'un affrontement de ce type, un véritable Kaguya s'éveillerait et il réussir à sortir ses os pour se défendre. Pour se faire, il fallait quand même y aller un peu plus fort, c'est ainsi que le chûnin allait faire appel au fameux enchaînement qu'il essayait d'inculquer à Shitekka.

"- La danse du mélèze ! "

Le spectacle était une sorte de ravissement pour les yeux. Les mouvements légers et aériens du verdâtre se couplait à une certaine force dans ses coups, créant une sorte d'harmonie parfaite entre son agilité et sa puissance brute. Il faudrait clairement plus qu'une parade à main nue pour contrer ça.

Shitekka avait toutes les clefs en main avec les mouvements que lui avait apprit Shyko. Il devait juste trouver en lui la force de découvrir son propre potentiel maintenant.


_________________
Le nouveau visage du clan [PV Kaguya Shyko] IYb0oeog
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t854-kaguya-shyko-finie
Kaguya Shitekka
Kaguya Shitekka

Le nouveau visage du clan [PV Kaguya Shyko] Empty
Mer 5 Déc 2018 - 0:17
Sous un ciel clément, le maître et l'élève avaient commencé à échanger les coups. Entourés par une foule discrète mais néanmoins attentive, chacun se rendait coup pour coup, malgré un net avantage pour le professeur. Le style Kaguya se révélait être un plaisir pour les yeux, au croisement parfait entre la danse et l'art martial. Un duel entre deux membres de ce même clan ne pouvait donc qu'offrir qu'un spectacle pour les amateurs d'art en tout genre.

Cependant, si Shitekka avait su combler ses lacunes par le biais des danses rituelles de son clan qui affutèrent la complexité de ses mouvements, Shyko lui affichait clairement que le Taijutsu l'emportait sur la performance artistique. Sur le terrain de l'agilité et de la souplesse, le guerrier à la toison d'émeraude dominait largement, de par une meilleure expérience et une meilleure technique. Cela n'empêcha pas Shitekka de poursuivre, en dépit de son infériorité face à son sensei.

L'affrontement prit une toute autre tournure lorsque le représentant du clan exploita la danse du mélèze à son zénith. Son corps devint une arme entière, alors des piques osseuses vinrent croître çà et là de toute part. Pour le balafré, il devint nécessaire d'adopter une stratégie plus défensive s'il ne souhaitait pas se faire suriner par accident. Ses bras tentèrent au mieux de repousser les piques d'albâtre qui fusèrent sur lui dans un ballet de coups soigneusement placés, au prix de plusieurs éraflures. Au prix de multiples plaies le long de ses avant-bras, Shitekka décrocha une brève pause, le temps que son maître commente sa performance.

— Ta technique est bonne. Il ne te manque plus qu'à réussir à faire appel à tes os maintenant.
Ce dernier était totalement dans le vrai. Se battre purement à mains nues en s'appropriant l'usage du Taijutsu Kaguya était inconsistant. L'essence même des Kaguya reposait dans l'utilisation du Shikotsumyaku. Shitekka en était bien conscient.

Aussi le Genin s'attela à la tâche. Pour se faire, il devait donc se munir de piques appuyant son style de combat. Sa maîtrise des os étant lacunaire, il s'employa alors dans un premier temps à se reposer sur ses acquis pour approcher la danse du mélèze à son meilleur. Paumes tendues vers Shyko, il se concentra alors pour contrôler une de ses techniques signatures:

— Torikabuto no Mai… la Danse de l'Aconit !
Shitekka s'employa à une grande consommation de chakra pour retenir les deux piques qui poussèrent dans le creux de ses mains. D'ordinaire, il faisait usage de ce jutsu pour tirer un harpon squelettique sur ses adversaires. Ici, il avait contenu la croissance de son projectile pour en faire une arme de corps à corps.

Ainsi équipé, le Kaguya en devenir adopta une nouvelle posture plus appropriée, digne d'un escrimeur. S'il manquait de pratique en employant ses os de cette manière, il restait conscient qu'une telle utilisation étendait significativement ses possibilités au corps à corps, un domaine dans lequel il était peu à l'aise en tant que chasseur. Pour cet affrontement, il s'élança en tant que ninja sur son adversaire, déterminé à larder de coups d'estoc, de coudes et de pieds ce dernier pour parfaire sa maîtrise du Karamatsu no Mai.


Résumé:
 

_________________


Le nouveau visage du clan [PV Kaguya Shyko] 16560a3x
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4472-kaguya-shitekka-termine http://www.ascentofshinobi.com/t4569-kaguya-shitekka#35264
Kaguya Shyko
Kaguya Shyko

Le nouveau visage du clan [PV Kaguya Shyko] Empty
Jeu 6 Déc 2018 - 19:31
L'affrontement entre Shitekka et Shyko semblait quelque part équilibré avant que ce dernier n'élève un tout petit peu le niveau. L'aborigène semblait quand même avoir assimilé les bases, c'était très cool qu'il ait réussit aussi vite. Bon, même si en tant que Kaguya, ses prédispositions devaient être pas mal positionnées vers l'art du combat au corps à corps.

Cependant, comme le chef de clan pouvait le redouter, une fois qu'il commença à exécuter la véritable danse du mélèze, il prit rapidement l'avantage, au point d'égratigner sans même le vouloir vraiment son élève. Heureusement, ce dernier réussit à reprendre de la lucidité après le conseil du chunin pour enfin réussir à exécuter un technique du Shikotsumyaku. La danse de l'aconit ? C'était assez impressionnant. Il s'agissait d'une technique visiblement pas mal inspiré du passif aborigène du balafré tout en restant dans le pure style des manieurs d'os. Il avait réussit à personnaliser sa danse et c'était l'important, il importait peu de savoir c'était laquelle qui lui sied, l'important, c'était de trouver sa propre voie. Devant sa famille, celui qui était jusqu'à présent un inconnu venait de gagner sa place en démontrant qu'il était bien du sang Kaguya avec ça.

Mais bon, ce n'était pas pour autant que le combat allait être finit. Après tout, il n'avait pas encore apprit la technique que Shyko voulait lui enseigner. C'est donc ainsi que pour rééquilibrer le débat et détruire les armes improvisées de Shitekka afin de le recentrer.

"- La danse de la clématite à grande fleur ! "

Cette arme de destruction massive était le moyen idéal de démolir les défenses du genin tout en étant sûr de ne pas le blesser lui directement, ce qui n'était pas le but. Un coup direct suffisamment puissant pour détruire les armes et suffisamment lent pour que l'aborigène ait pour instinct e croiser ses armes afin de se défendre, ce qui provoquerait sans aucun doute la destruction de ses deux sortes de harpons. Après ça, le jeune homme sourit.

Il était satisfait de la combativité de son apprenti et pour le récompenser, il allait passer de nouveau à l'offensif avec une série de coups osseux qui serait suffisamment rapides pour que son adversaire n'ait pas d'autres choix que d'utiliser des os rapides pour se défendre, en d'autres termes, la fameuse danse du mélèze.


_________________
Le nouveau visage du clan [PV Kaguya Shyko] IYb0oeog
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t854-kaguya-shyko-finie
Kaguya Shitekka
Kaguya Shitekka

Le nouveau visage du clan [PV Kaguya Shyko] Empty
Sam 8 Déc 2018 - 16:35
Ainsi muni de ses deux extensions osseuses, Shitekka reprit le combat de plus belle. Si à première vue ses deux piques le rendaient plus offensif, plus menaçant et plus difficile à éviter, ces deux mêmes armes représentaient également une contrainte pour son porteur. C'était la première fois que le Kaguya se battait de cette manière. D'ordinaire habitué à projeter hors de son corps ses os, il les conservait cette fois-ci pour en faire des armes de corps à corps. Cela signifiait un tout nouveau style de combat à adopter, devant prendre en compte sa portée augmentée, mais également le poids de ses os, qui altéraient ses mouvements.

De ce fait, quand bien même le Kaguya avait gagné un "avantage" à priori en complétant sa technique du Karamatsu no Mai, ce même atout représentait au final une épée à double tranchant. Ce même fardeau, le balafré apprit à le supporter face à son sensei. Au fil des échanges, Shitekka accumula les écorchures comme en expérience, alors que son sang recouvrait à présent d'un voile vermillon les lames de son assaillant. La fatigue pesait également sur les épaules du frêle combattant, peu rompu aux affrontements au corps à corps. Encore moins lorsque ces derniers s'éternisaient.

À défaut de pouvoir briller sur la durée, Shitekka devait donc rayonner sur le peu de temps que sa réserve de chakra et son endurance le lui permettaient. Malheureusement, Shyko corsa d'un cran la tâche que se fixa son disciple. De son bras jaillit une nuée d'os qui s'enroulèrent autour de sa main pour former un véritable bélier squelettique. La foreuse fusa droit sur les deux piques de Shitekka qui se brisèrent devant la brutalité de l'impact. Face à tant de puissance, le Genin fut propulsé en arrière, tandis que les éclats de ses armes se dispersèrent autour de lui dans un nuage de poussière opaline. Le balafré put alors observer un bref sourire se dessiner sur le visage de son opposant.

— Il aurait pu carrément m'anéantir avec cette attaque… se commenta à voix basse le combattant, alors totalement exténué.
Sans plus tarder, Shyko reprit le rythme du combat en se couvrant une nouvelle fois des piques qui faisaient la fierté de la Danse du Mélèze. Ce dernier invitait son élève à reprendre le combat. Shitekka, alors bien amoché et épuisé, renvoya un sourire sarcastique à son instructeur qui ne lui laissait aucun répit. La méthode de Shyko semblait au final porter ses fruits. Plutôt que d'enseigner dans le calme et la promesse d'une tranquillité contradictoire avec le champ de bataille, le chef de clan forçait le progrès dans l'urgence de l'affrontement. Il n'était pas question de vivre ou mourir, mais en se rapprochant de pareilles conditions, Shitekka pouvait espérer ainsi dépasser ses limites.

Dos au mur, il n'eut donc d'autres choix que de donner le meilleur de lui-même. Il se rappela à nouveau sa promesse: il n'était pas question de l'emporter. La danse de la clématite à grande fleur le lui avait rappelé. Tout en écrasant sa fébrile technique, elle avait écrasé tout espoir de victoire pour Shitekka qui partait déjà en tant que perdant. Il ne restait donc plus qu'à laisser une bonne impression, suffisamment remarquable pour convaincre le public de sa performance de Kaguya. Suite à une grande inspiration, Shitekka se délesta de son kaparamip*, de ses bottes en écailles de saumon. Si son contrôle du chakra était lacunaire, il s'inspira toutefois des "sensations" qu'il ressentait lors de l'exécution de la Danse de l'Aconit et essaya de les forcer à divers endroits de son corps, alors que sa voix l'aidait à le concentrer dans cet exercice difficile.

— Kuy-rimse… la danse du mélèze.
Peu à peu, des branches osseuses bourgeonnèrent çà et là sur son corps. Ses coudes, paumes, genoux, se retrouvèrent affublés d'une lame d'os, tandis que d'autres parties de son corps, comme son torse, ses épaules, et même son dos, se couvrirent d'excroissances indésirables. Un effet secondaire d'une diffusion excessive de son chakra à travers son corps. Si Shitekka pouvait plus tard apprendre à mieux gérer son chakra, il resta pour l'heure satisfait du résultat. Son enveloppe charnelle était devenue maintenant au même titre que son sensei une arme à elle seule. Mieux, il parvenait à mieux apprécier la portée et la masse des os, restreignant moins ses mouvements.

Il ne lui restait plus qu'à foncer une énième fois sur son sensei, à tête baissée, en espérant obtenir des résultats satisfaisants. Pour palier à l'épuisement, Shitekka se donna du courage et tenta de rester concentrer en récitant des yukars, des mythes de la culture Urumi transmis par tradition orale. Afin de rester dans le thème du combat, Shitekka se conta à lui-même les aventures d'Aeoynakamuy, dieu des hommes et père des Urumi. Un moyen pour lui de se rengorger à l'approche de la fin du combat.


*kaparamip:
 

_________________


Le nouveau visage du clan [PV Kaguya Shyko] 16560a3x
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4472-kaguya-shitekka-termine http://www.ascentofshinobi.com/t4569-kaguya-shitekka#35264
Kaguya Shyko
Kaguya Shyko

Le nouveau visage du clan [PV Kaguya Shyko] Empty
Sam 8 Déc 2018 - 18:24
La danse de la clématite à grande fleur était par défaut considérait comme l'une des plus emblématique du clan Kaguya, un peu moins que celle du mélèze mais quand même. Son pouvoir destructeur était plutôt reconnu et Shitekka venait d'en faire la triste expérience. Il semblait assez perturbé de la puissance de l'impact et ça pouvait se comprendre. Il n'était encore qu'un débutant en combat au corps à corps même s'il se débrouillait quand même assez bien. Puis sa témérité était vraiment à souligner. Même après un assaut pareil, il s'était encore relevé, prêt à en découdre une fois pour toute, même avec sans doute une prise de conscience qu'il ne pouvait pas gagner.

En règle générale, c'est quelque chose que le chef du clan Kaguya ne conseillera pas mais il s'agissait là d'un entrainement, du coup ça passait plutôt bien. Surtout que même s'il était blessé, il réussissait quand même à tirer toujours plus de pouvoir et de combativité. Il était un Kaguya, c'était certain. Quoi qu'il puisse en penser, son sang ne trompait personne, il avait bien hérité du tempérament des guerriers. Ça serait un chemin long pour apprendre à en devenir un, mais il en avait des prédispositions claires.

L'apothéose fût quand même quand au dernier moment, alors que Shyko continuait d’assaillir de coups son apprenti, ce dernier allait enfin réussir à exécuter une parfaite danse du mélèze pour contre-attaquer. Il avait réussit. Il avait mit du temps et il avait eu besoin d'être mit au pied du mur mais le résultat tait plus que convainquant. Après que le jeune homme ait quand même reprit son souffle car il avait quand même du aller jusqu'à se protéger avec son armure d'os, il allait reprendre la parole avec un certain sourire.

"- Félicitations mon gars ! T'as enfin réussit ! "

Prenant un air plus solennel, Shyko allait attraper le bras de Shitekka pour le lever vers le ciel, en signe de la fin de l'affrontement.

"- En ce jour, Kaguya Shitekka est officiellement reconnu membre du clan ! "

Ouais, il n'allait pas faire plus long. C'est que même s'il avait eût l'avantage, Shyko avait dû un peu transpirer pour s'en sortir sans blessure. Entraîner son nouvel apprenti serait sans doute amusant. Ce dernier avait réussit la première étape de son périple en maîtrisant la danse du mélèze mais la suite serait tout de suite plus compliquée. Le chemin était semé d’embûche pour réussir à se faire un nom dans un clan comme celui des manieurs d'os mais il était sûr que le balafré réussirait. C'était ce qu'il avait démontrer ce jour-là.

_________________
Le nouveau visage du clan [PV Kaguya Shyko] IYb0oeog
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t854-kaguya-shyko-finie
Kaguya Shitekka
Kaguya Shitekka

Le nouveau visage du clan [PV Kaguya Shyko] Empty
Dim 9 Déc 2018 - 0:05
Malgré la dimension surréaliste du combat, avec deux hommes s'affrontant en expulsant leurs os pour s'en servir comme arme, le duel qui opposait Shyko à son disciple Shitekka répondait aux mêmes codes qu'un combat de boxe. La pression de l'enjeu, la concentration des antagonistes, la fatigue qui s'accumule… tous ces ingrédients étaient réunis ici, en tout cas du côté du balafré. Et pourtant, quelques jours auparavant, Shitekka n'avait rien d'un combattant, encore moins d'un fier Kaguya prêt à se lancer dans un affrontement. Il se cachait derrière son manque d'expérience, sa faiblesse inhérente au corps à corps, pour fuir la pratique. Aujourd'hui, son orgueil piqué au vif, désireux de mettre en application son nindô par tous les moyens, le voilà qui échangeait et rendait les coups avec son supérieur, le plus élevé dans la hiérarchie de son clan maternel.

Le Genin faisait dorénavant fi de ses lacunes en Taijutsu. Ce qui lui importait à présent, c'était de parfaire la maitrise de sa technique fraîchement améliorée auprès de son sensei. Il n'était pas question de faire l'étalage de ses capacités d'apprentissage, ou bien de pavaner avec son attirail d'os. Si Shitekka au prime abord avait tout d'un Kaguya avide de combat, sa réflexion le conduisant à une telle attitude elle était beaucoup plus poussée. Chacun de ses actions en tant que shinobi, et par extension en tant que Kaguya passait sous le prisme de son nindô, à savoir la réalisation de sa mère. Le jeune homme se sentait tant redevable auprès de sa mère, qui avait contribué à la sauvegarde des siens tout en l'éduquant, qu'il se sentait à son tour prêt à bien des sacrifices pour lui rendre la pareille. Quitte à sortir de son cadre de chasseur des bois pour devenir une arme de guerre.

La joute entre manieurs d'os se poursuivit sur un rythme plus effréné. Face un élève ayant complété plus ou moins sa maîtrise du Karamatsu no Mai, Shyko redoubla d'intensité afin que son disciple passe à la pratique dans les meilleures conditions. Ce dernier, quant à lui, continua de réciter les périples du dieu-héros qui autrefois représentait un modèle d'admiration pour lui. Le reste autour de lui ne comptait plus; si précédemment il prêtait une attention presque parasite au public critique à sa présence, ses prières couplés à la cadence extrême du combat coupèrent l'aborigène de son environnement. Seul comptait à présent le combat.

À la manière d'un combat de boxe, l'attention du pugiliste atteint des sommets que lui-même n'avait jamais imaginé. Dans le feu de l'action, il s'était exclusivement focalisé sur l'attaque, la défense et la contre-attaque. Les bruits de l'extérieur s’atténuèrent, et sa vision se recentra sur le guerrier à la toison émeraude. Même lorsque la technique de Shyko sonna la fin de l'affrontement, Shitekka resta encore plongé dans ce monde alternatif de concentration intense. Alors que son armada de piques s'écrasa face à la protection de son sensei, le guerrier resta hermétique à toute interaction externe. Un bruit sourd perçait à travers ses oreilles, alors que peu à peu l'audition lui revenait, tandis qu'on lui soulevait soudainement le bras.

— En ce jour, Kaguya Shitekka est officiellement reconnu membre du clan !
Peu après les paroles de Shyko, son élève ressentit à nouveau ses halètements rapides, son cœur exploser dans sa poitrine. Quelques timides applaudissements complétèrent la gamme de sons que l'ouïe du Genin put atteindre. Le public de Kaguya se dispersa petit à petit, tandis que le Kirijin ressentit une énorme vague de fatigue se propager dans tous ses muscles. Il réalisa alors la violence de l'affrontement: ses multiples blessures ouvertes, ses vêtements déchirés de toute part tant par les os de Shyko que les siens, ainsi que les débris d'os qui se mêlaient au sable écarlate.

Le souffle encore pénible, le proclamé Kaguya se tourna vers son sensei. La fatigue l'invita à prendre un air plus indolent, bien qu'une certaine satisfaction l'animait et épongeait la douleur associé au contrecoup de l'affrontement.

— Merci pour ce duel… je suis certain que je progresserais beaucoup à vos côtés… Kaguya-nispa…
Luttant contre la torpeur, le vaincu rassembla ses affaires, son kaparamip lui recouvrant le dos à la manière d'un boxeur. Il était temps pour lui de rentrer se reposer et reprendre des forces. Il en aurait besoin pour les jours à venir. Avant de se retourner pour partir, le bâtard Kaguya indiqua à Shyko son adresse, une information qui lui paraissait utile dans la mesure où il ne résidait pas au sein même du quartier de son clan. À la suite de quoi, il remercia une seconde fois son "nispa" et tira sa révérence, emboitant le pas avec difficulté. Shitekka avait eu un réel aperçu de ce que signifiait être un membre de la famille.

_________________


Le nouveau visage du clan [PV Kaguya Shyko] 16560a3x
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4472-kaguya-shitekka-termine http://www.ascentofshinobi.com/t4569-kaguya-shitekka#35264

Le nouveau visage du clan [PV Kaguya Shyko]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: