Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez | 

[Mission Libre] Faisons le travail de notre Kage ! [Miyake et Kenshin]


Jeu 25 Oct 2018 - 16:16
ORDRE DE MISSION:
 


La journée avait bien commencé pour le Genin, qui avait réussi à ne pas perdre le contrôle, et donc à ne pas tuer qui que ce soit. Ce n'était pas non plus un fait commun et depuis le double meurtre de ses parents, il n'avait plus été dans cette situation de perte totale de contrôle. D'ailleurs, récemment il avait même rencontré une kunoichi avec laquelle il avait plus ou moins sociabilisé, et qui connaissait une maigre partie de ses secrets, mais qui n'avait pas paniqué pour autant. Oui, cette journée commençait bien, et comme à son habitude, Ryû se baladait dans des endroits peu fréquentés. Néanmoins ce jour-là n'était pas comme les autres, car on lui avait affecté une mission, et malheureusement elle n'était pas en solitaire. Bon, après tout malgré son comportement asocial, il restait un shinobi, et obéir aux ordres était son devoir. Il avait donc comme coéquipiers Miyake, qu'il connaissait un peu, car il s'agissait de la féline qu'il avait rencontrée à peine quelques jours auparavant. L'autre personne se nommait Kenshin, et il appartenait au clan Metaru. Il ne savait pas grand chose de ce clan, et de toute façon il s'en foutait un peu, il ne comptait pas particulièrement être expressif ou plus sociable que d'habitude.

La mission, quant à elle, était assez banale car de rang D. Il s'agissait de trier les rapports de mission qui avaient visé à la découverte des contrées entourant le village de Kumo, à savoir le pays de la foudre. Le jeune homme se dirigeait donc vers les archives, en ce début d'après-midi, redoutant énormément de devoir passer du temps, qui plus est beaucoup car il avait été fait mention de "très nombreux rapports", en compagnie de deux autres personnes. Hinoe sembla d'ailleurs le rappeler à l'ordre, le coupant ainsi dans ses pensées.


Tu n'as pas intérêt à balancer nos secrets aujourd'hui encore, sinon ... ça va mal aller pour toi !

Bien sûr cette phrase voulait tout dire pour Hatsu, et ce n'était pas directement lui qui aurait des soucis, mais plutôt les autres personnes. A terme, ce genre de raisonnements de ses personnalités finiraient par le mettre dans de grands troubles. Le Nozomi était venu en avance pour la mission, et pénétra dans la salle des archives.

Personne ! Tant mieux, c'est d'autant plus gênant d'arriver après les autres...

Il regarda alors la quantité de rapports, et comprit la spécification sur le "très nombreux", dans l'ordre de mission. Il se dit également qu'il n'était pas le mieux placé pour cette mission, et décida, exceptionnellement, qu'il ne serait pas le maître pour ce jour, et alors que le kanji dans son œil droit devenait un deux, il donna tout de même des instructions à Nibanme.

Tu ne parles pas plus qu'il ne faut, tu surveilles ton langage et tu concentres sur la mission. Il en va de notre sécurité.

Le colérique acquiesça de la tête, et s'appuya sur un mur en attendant l'arrivée des deux autres ninjas.

_________________
Couleur des dialogues : Hatsu Nibanme Hinoe Yokka Pensées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4519-presentation-de-nozomi-ryu-termine http://www.ascentofshinobi.com/t4581-nozomi-ryu-carnet-de-route

Jeu 25 Oct 2018 - 20:45

Faisons le travail de notre kage !


Kumo - Archive - Mission


Ft. Nozomi Ryû & Metaru Kenshin

En cette belle journée notre jeune féline, c'était réveiller aux aurores comme à son habitude. La différence des autres journées était qu'elle était, un peut plus moroses. Hé oui, alors que normalement, elle est plus joyeuse, ce n'était pas le cas aujourd'hui. Elle avait reçu la veille un ordre de mission. Certes, elle allait voir de temps à autre s'il n'y avait pas de missions libre pour elle. Normalement, lorsqu'elle en reçoit une, elle était plutôt contente. Pourquoi ne l'était-elle pas cette fois ? Simple, très simple, elle ne s'attendait pas à devoir trier de la paperasse. Elle aurait clairement préféré une mission demandant plus d'effort physique vous voyer ?

Dans tous les cas, notre rouquine fit tout même son train-train quotidien. Une bonne douche et un repas à apporté pour déjeuner. Comme tout les matin elle, c'était rendu sure un terrain d'entraînement pour quelques heures en attendant l'heure de la mission. Alors que le soleil arriva haut dans le ciel indiquant midi. Le félin rangeait ces affaires et sortie, sa boite ;à repas pour manger sur le chemin des archives. Elle prenait sont temps pour y arriver et manger tranquillement.

C'est donc en début d'après-midi qu'elle arrivais aux archives, elle laisse échapper un soupire d'ennui alors qu'elle poussa la porte. Entrant dans la salle elle vue a perde de vue des papier, dossier de toute sorte. < Au secouuuurs !! Pourquoi je dois me taper de la paperasse !?? > la rouquine poussa un second soupire de désespoirs à la vue de tous le travaille qui l'attendais. Heureusement pour elle, cette '' Missions '' n'était pas en solitaire. Elle serait accompagnée de Nozomi Ryû qu'elle avait rencontré quelque jour au part avant et d'un dénommé Mataru Kenshin. En parlant de ces coéquipiers, Ryû était déjà présent adosser contre un mûrs. Elle s'approcha de lui un mince sourire aux lèvres, dans ces yeux orangé, on pouvait y voir son envie de partir.

- Salut Ryû, contente de te revoir, bien que j'aurais préféré que cela soit le cas dans une mission plus... physique.

Elle regarda un moment le garçon remarquant qu'il s'agissait du deuxième Ryû. Elle se demandait si tout allait aller bien. Elle se rappelle que ce dernier de ne mâchais pas ces mots, bien que cela ne la dérangeait aucunement. Va savoir si cela serait le cas avec le troisième membre de cette mission des plus ennuyeuse.

- Tu penses qu'on devrait commencer ? J'ai peur qu'on en ait pour toute la journée...

Le félin pour une deuxième fois autour d'elle ne voyant pas la fin a toute cette paperasse. Elle n'était pas très forte sur ce genre de truc, déjà qu'elle détestait remplir les rapports de mission, là, elle devait les lire et les classées parts ordre d'importance. < ma journée va être un enfer.... > la jeune femme espérait que ces coéquipiers étaient plus à l'aise avec la paperasse qu'elle, sinon ils vont rester pris ici pendant longtemps.



Apparence - Outfit :
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4308-oshh-kamikage-miyake-est-la-terminee#33243 http://www.ascentofshinobi.com/t4332-le-journal-d-un-felin#33353

Sam 27 Oct 2018 - 11:28
Du travail, toujours plus de travail. Déjà accaparé par la finalisation du développement des oreillettes, voilà en plus que l’on me confie le rangement de la paperasse ? Il n’est pas rare de voir les différentes institutions du village mal communiquer entre elles… mais tous sont au courant de la mission à Hayashi. La Directrice avait justement convoqué tout le monde à l’assemblée pour que tous nos soldats soient au courant de l’état des lieux. De même, tous sont au courant que je fais partie de la mission et qu’en plus, je suis dans l’équipe de développement du nouvel appareil que l’on va utiliser durant celle-ci. Il n’est pas difficile de faire le lien et de comprendre que le Sûken accapare tout mon temps dernièrement. A quoi pensent-ils ?

Le shinobi qui m’avait donné la missive en personne la veille avait l’air désolé pour moi… A juste titre. Voilà une après-midi qui va être gaspillé à ranger plutôt qu’à développer un appareil d’une importance capitale. Cependant, dans mon malheur, je suis accompagné par deux genins. Plus de moins veut dire plus de travail effectué… Tout du moins je l’espère. Ces deux-là peuvent tout autant être des bras cassés. Qu’importe, utiles ou non, ils ne me feront pas perdre plus de temps que je n’en perds déjà. J’y veillerai.

Le rendez-vous ayant été fixé en début d’après-midi, j’ai passé la matinée à l’atelier pour avancer avec mes collègues sur les tests sur le traitement du signal par l’oreillette. Pas le temps de déjeuner que me voilà déjà en route pour les archives. Mon ventre ne manque pas me faire payer cet écart, mais ranger toute cette paperasse va prendre du temps… Et je n’ai que quelques heures à y consacrer avant de devoir retourner au travail. Vêtu de ma tenue de noble habituelle, je marche d’un pas pressé à travers les ruelles du village. L’institut n’est qu’à quelques pas des archives et déjà je sens le poids du temps peser sur moi.
L’ordre de mission indiquant déjà la classification à adopter, cela fait déjà ça de moins à penser. Plutôt que de trier par importance puis par région, j’aurai d’abord trié par région puis ensuite par importance. Ainsi il y aurait eu une vraie répartition géographique de ces missions : il aurait été aisé de repérer les régions ou zones plus intéressantes que les autres. D’un simple regard, en observant la taille du dossier le plus important, cette information aurait été disponible. Qu’importe, ce n’est pas là ma tâche et je n’ai aucune envie de m’engager dans une procédure pour changer l’ordre de mission. Arrivé au niveau des portes du bâtiment, je passe le pas de la porte et me dirige vers le shinobi posté à l’accueil.


« – Bonjour. Metaru Kenshin, je suis chargé de trier les documents concernant l’exploration de Kaminari.
– Bonjour Monsieur, rendez-vous dans la salle 150, au premier sous-sol.
– Merci. »


Mes pas me font pénétrer plus encore dans les entrailles du bâtiment. Je m’enfile dans le couloir à ma droite puis me dirige vers l’escalier menant au premier sous-sol. Là, je parcours le dédale de couloir, suivant les indications aux murs, jusqu’à arriver à ladite salle.
Personne devant.
J’entre et aperçois sur le côté un jeune homme et une jeune femme. Le premier, prostré contre le mur, semble refermé. La seconde, bien plus ouverte et innocente, est déjà en train de manipuler la paperasse. Mon regard balaye ensuite la salle. Des étagères collées contre les murs où s’entassent des dossiers et divers papiers. Des cartons sans aucune indication et une table au centre.


« Bonjour. Vous devez être Nozomi Ryû et vous Kamikage Miyake. Je suis Metaru Kenshin, Chûnin de Kumo. Nous allons commencer par trier cette première étagère à droite. Prenez les cartons et posez-les sur la table. Nous allons les vider, mettre des indications dessus et ranger les dossiers. Vu qu’il y a 5 étagères… Des dossiers les plus importants en haut aux moins importants en bas. De gauche à droite nous effectuerons un tri par région. Au fur et à mesure que nous reclasserons chaque étagère, nous changerons les cartons de place pour les regrouper par région, en respectant cette méthodologie. Tâchons de travailler vite et efficacement. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3529-presentation-metaru-kenshin-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173

Lun 29 Oct 2018 - 1:25
Quelques minutes après son entrée dans la salle, Ryû vit Miyake entrer à son tour, et lorsqu'elle le salua, il lui répondit un simple "Yo !". A priori, Nibanme respectait la règle de Hatsu de ne pas faire de vagues, y compris avec la féline qu'il connaissait déjà. On pouvait presque s'imaginer un prisonnier à qui l'on octroie une liberté conditionnelle et qui fait tout pour ne pas se la voir reprendre. Lorsque le dernier membre de l'équipe temporaire arriva, il salue les deux Genin présents et se présenta, ce à quoi le numéro deux répondit aussitôt un "Enchanté !" sans vraiment y mettre de bonne volonté. Le plus haut gradé des trois donna alors des consignes, ce qui arrangeait le Nozomi qui n'avait pas vraiment envie de réfléchir à l'ordre à entreprendre. Pour être honnête, il avait même complètement oublié les consignes, il se souvenait juste qu'il fallait tout trier, et cela l'ennuyait énormément. Il écoute donc attentivement, et commença à récupérer des cartons de ladite étagère. Lorsque celle-ci fût entièrement vidée et tous les cartons regroupés sur la table centrale, le jeune homme commença à vider l'un des cartons, ne prêtant pas vraiment attention à ce que faisaient ses coéquipiers. Il commença à feuilleter les différents rapports de mission, mettant ensemble ceux de la plus haute importance, en faisant bien attention à regrouper ceux qui étaient d'une même région et d'un même rang entre eux. Petit à petit, les tas commençaient à se former, puis se retrouvaient dans des cartons. Au bout d'une heure de tri, quelques cartons étaient déjà remplis, de manière temporaire comme l'avait précisé le dénommé Kenshin, car le tri des autres étagères allait entraîner des modifications dans l'ordre des cartons. Quoi qu'il en soit, la première étagère fût assez vite triée par le groupe, et les cartons avec des indications comme "A, B, C, D ou S" ainsi que les noms des régions indiquaient donc l'importance des missions dont provenaient les rapports ainsi que les lieux explorés. De cette façon, un premier tri était fait, mais il restait quatre étagères. Suivant les consignes données dès le début par le Chûnin, Nibanme s'attela à la tâche. Il saisit de nouveaux des cartons, et les vida avec l'aide de Miyake et Kenshin. Cette fois-ci, il fallait également faire attention que certains rapports ne doivent pas aller dans des cartons déjà remplis, et même par moment décaler certains cartons, s'il fallait plus d'une boite pour contenir les rapports pour une importance et un lieu donnés.
HRP:
 

_________________
Couleur des dialogues : Hatsu Nibanme Hinoe Yokka Pensées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4519-presentation-de-nozomi-ryu-termine http://www.ascentofshinobi.com/t4581-nozomi-ryu-carnet-de-route

Lun 29 Oct 2018 - 5:52

Faisons le travail de notre kage !


Kumo - Archive - Mission


Ft. Nozomi Ryû & Metaru Kenshin

La rouquine commença à attraper quelques dossiers en main les regardant tour après tour. Elle jeta un oeil verre Ryû lorsque celui-ci la salua d'un simple '' yo '' pour ensuite ignorer sa question précédente. < J'Imagine que Ryû number two n'est pas très bavard aujourd'hui > le félin haussa les épaules puis replaça toute son attention sur les dossiers.

- Tsk, pourquoi il doit avoir autant de dossiers, ranger tout se bordel va être l'enfer total.

Lorsque la porte s'ouvrit, celle-ci laissant apparaître un homme vêtu d'une tenu digne d'un noble. Ce dernier semblait examiner la pièce de fond en comble. < c'est lui qui est dans l'équipe de triage avec nous deux ? Vue ce qu'il porte, j'ai l'impression qu'il ne devrait pas être assigné à ce genre de '' missions. '' > Miyake se demandait bien ce qu'il pouvait bien faire là. Ce dernier se présenta tout en commença à leur donner des indications. La jeune rouquine regarda les dossiers qu'elle avait en main et soupira de soulagement. Laissant écharpée un faible, - Merci mon dieu - pour continuer son remerciement dans ces pensées < Heureusement qu'il est là, aux moins je sais par ou commencé.... Par contre... Je le plein d'être là. Il n'avait vraiment pas de missions plus intéressantes à faire ? > la rouquine regardas une seconde fois et les posa sur la table pour suivre les indications du brun.

- Bienvenue en enfers, mais je dois dire que je remercie les dieux de vous avoir envoyé, je ne savais vraiment pas ou donner de la tête. Ryû ne semble pas très réceptive à l'heure actuelle pour donnée la moindre idée... Bien que... je me demande pourquoi on vous a assignée à un tel '' Missions '' vous devez avoir des choses bien plus importantes à faire Kenshin-san. Je crois avoir attendu votre nom des l'une des conversations de mes parents. n'être vous pas plus important que cela ?

Elle attrapa un carton qu'elle posa au-dessus d'un second carton et les souleva plutôt facilement. Elle avait la flemme d'avoir à faire plusieurs voyages pour quelques boites. Elle déposa donc les cartons sur la table et commençais à les vider. La jeune fille fit des aller-retour entre l'étagère et la table centrale. Vidant, remplissant les cartons de dossier trié pour recommencer a en trier de nouveau. La jeune femme tout comme les deux autres rangeais mécaniquement les rapports de missions les plus importante dépendant de leurs régions et rang dans les cartons, tout en s'assurant de ne pas mélanger les différentes équipes les ayant rédigée.

La rouquine avait rapidement pris une pause pas très longtemps après avoir commencé le triage. Pour but de dégager ces cheveux de sa nuque, histoire de respirer. Elle avait donc attaché ca magnifique et longue chevelure flamboyante tel un feu ardent. En un gros chignon tout moche.... Ouais moche ! Ne vous attendez pas à voir des beau chignon lorsque vous possédez des cheveux aussi long que notre rouquine. Alors oui, il avait plein de mèches de cheveux qui partait tout sens tout coté dans ce chignon fait a la vite. Le groupe travaillait dans ce triage monstrueux depuis plus d'une heure si ce n'était pas plus. Cela semblait durer l'éternité pour notre pauvre félin. C'était vraiment l'enfer, on en parle aussi qu'il faisait chaud dans cette pièce ? C'est qui l'idée qui a mit le chauffage au maximum ? ... ... Ah non, c'était juste dans sa tête. Elle ne pouvait plus supporter le manque d'air frais, ni d'avoir le bout de son nez dans des dossiers alors qu'elle pourrait être dehors à s'entraîner.

- Awhhhrr ce qu'on étouffe ici, j'en est marre de tout ces dossier, ma tête va exploser avec tout ces mots !!!! Je veux retourner m'entraîner, respirer de l'air fraiiiis !!!


La jeune femme laissa tomber sa tête contre la table, fatiguer de voir des lettres et encore des lettre. Sans parler que ce silence la tuais ! Si ce n'était pas que les bruits des feuille remplissant les dossiers, elle aurait du mal à croire qu'elle était accompagnée de deux hommes.



Apparence - Outfit :
 

_________________


Dernière édition par Kamikage Miyake le Ven 2 Nov 2018 - 0:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4308-oshh-kamikage-miyake-est-la-terminee#33243 http://www.ascentofshinobi.com/t4332-le-journal-d-un-felin#33353

Jeu 1 Nov 2018 - 21:19
Ryû m’observe sans un mot. Il se décolle du mur puis me salue simplement, sans y mettre grande conviction. Miyake semble quant à elle bien plus dynamique que son comparse. Son accueil se fait tranchant envers la mission que l’on nous a signé, soulignant même la légitimité de ma présence ici. J’ai en effet, jeune demoiselle, des choses bien plus importantes à faire que de ranger une armoire.
Mais les ordres sont les ordres.
Je me mets donc au travail, tout comme mes soldats du jour. Un travail pénible, ennuyant, mais nécessaire… me dis-je pour me consoler, bien que je n’arrive pas à y croire.

J’attrape un carton puis vide son contenu sur la table. Les deux autres font de-même et la table se recouvre rapidement de rapport et de dossier en tout genre. Sur la page de garde de chacun d’eux est indiqué le rang et… Une chose dont j’ai oublié de leur parler.


« Vous aurez peut-être besoin d’ouvrir les rapports pour avoir les informations nécessaires au tri. Si des indications de confidentialités sont marquées sur la page de garde, ne les ouvrez pas. Donnez-les-moi, je m’en chargerai. »

Information importante, que je n’aurai jamais dû omettre en premier lieu. Ce problème réglé, je tri les dossiers un à un, accompagné des deux jeunes Kumojins. Ryû s’affaire à sa tâche tandis que Miyake prend une pause… un peu trop longue. A ce rythme-là ce n’est pas d’ici quelques heures que nous aurons terminé, mais demain.
Hors de question.
Les premières plaintes commencent à se faire entendre. Plaintes que je ne compte pas laisser prendre racines.


« Les documents classés ici sont confidentiels, nous ne pouvons pas ouvrir la porte. Plus vite nous aurons terminé, plus vite nous pourrons sortir et vaguer à nos occupations. Tâchez donc de réduire votre temps de pause et d’être plus efficace, plutôt que de vous affaler sur la table. »

Mon ton ne se fait ni agressif ni méchant, simplement tranchant.

« Nous venons de finir une étagère, encore quatres autres. Si nous travaillons efficacement on peut espérer avoir fini d’ici… trois heures. »

Mais demander une telle chose sans contrepartie a peu de chance de fonctionner avec cette jeune femme.

« Parlons un peu, cela occupera le temps. Vous êtes une genin si je ne m’abuse. Avez-vous toujours voulu devenir une shinobi ? Et vous Ryû ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3529-presentation-metaru-kenshin-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173

Jeu 1 Nov 2018 - 22:22
Le travail avançait relativement vite, du moins jusqu'à ce que Miyake décide de prendre une pause, ce qui ralentit légèrement la cadence, mais Nibanme ne souhaitait pas perdre plus de temps et augmenta sa propre cadence très légèrement pour pallier au mieux à l'absence de la Genin. Alors que celle-ci revenait, elle ne tint pas longtemps avant de faire mine d'être vannée de ce travail. Ryû n'avait rien à dire, il n'aimait pas tant parler de toute façon. Le supérieur quant à lui la réprimanda, d'une façon on peut étrange. En fait, le jeune homme n'avait pas remarqué jusqu'ici qu'il vouvoyait les gens... Sans doute parce que jusqu'ici il s'était adressé aux deux Genin en même temps ?

Un snob à tous les coups, enfin c'est pas comme si ça m'intéressait de connaître ses origines.

Continuant à travailler, Ryû fût interrogé par le Chûnin, et il Dieu sait qu'il n'aimait pas être questionné. Ceci dit, Hatsu avait fortement conseillé à Nibanme de ne pas faire de vagues, et cela valait d'autant plus avec une personne ayant un grade supérieur. Il tenta de toutes ses forces de sortir une réponse la plus correcte possible, et son ton s'en trouva presque flippant, car il était plein de jovialité. Il arborait même un presque sourire.

Disons que j'ai des objectifs et être shinobi est le moyen le plus rapide pour y parvenir.

La réponse donnée, il se remit vite au travail, ne prêtant même pas attention à la réponse de la féline. Le temps passait, une heure après l'autre, mais le Genin tentait au mieux de ne pas paraître trop "disponible" pour éviter d'autres questions. Plus le travail avançait au sein de ses étagères vieillissantes, plus il fallait faire de tri dans les cartons précédents, voire en rajouter par endroit, décalant ainsi des groupes de rapports sur d'autres étagères. Il y avait eut quelques rapports confidentiels et comme demandé, Ryû les avait donnés à Kenshin. Il ne restait plus que deux étagères à trier, et la nuit allait bientôt tomber ...

_________________
Couleur des dialogues : Hatsu Nibanme Hinoe Yokka Pensées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4519-presentation-de-nozomi-ryu-termine http://www.ascentofshinobi.com/t4581-nozomi-ryu-carnet-de-route

Ven 2 Nov 2018 - 13:09

Faisons le travail de notre kage !


Kumo - Archive - Mission


Ft. Nozomi Ryû & Metaru Kenshin

La jeune femme avait vraiment l'impression d'étouffer dans cette pièce. Elle n'était pas du genre à rester cloîtré a l'intérieur, après tout, elle passait la majeur partie de son temps a l'extérieur. Le plus haut gradez d'entre eux leur informais de lui rendre tout les dossier qui se devais confidentielle. Il n'y avait pas de problème pour elle, cela lui en ferait au moins ça de moins à faire. Alors qu'elle venait d'écraser sa tête sur la table, Kenshin la sermonna pour son temps de pause. Il avait certes raison, mais ce n'était pas comme si elle avait pris une pause si longue que ça. Elle n'avait qu'à peine eue le temps d'attachée ces cheveux au début et là de prendre trois petites minutes pour ce lamenté. La rouquine soupira à ces paroles, < C'est pas tout monde qui se cloîtré a l'intérieur tu sais ça !?? Tsk >

La rouquine se releva et reprit le travail avec une mine boudeuse, ses yeux dériva sur les dossiers pour cherche les informations nécessaires et les tria rapidement. L'homme avait continué de parler, mais celle-ci n'avais pas vraiment écoutée, jusqu'à ce que ce dernier lui posa une question. Il avait sans doute décidé de faire la discutions pour que le temps passe plus rapidement pour cette dernière. Tout en continua de trier les dossiers celle-ci répondue, ignorant la réponse de Ryu. Après tout celle-ci était juste une façon rapide pour répondre rapidement sans vraiment répondre.

- C'est bien cela, toutefois, je n'ai pas toujours voulu le devenir. À la base, c'était ma mère qui m'y poussait, me forçant à m'entraîner et tout. Toutefois, un jour, j'ai été sauvée d'une chute, je jouais proche d'une falaise, à l'époque, ce genre de chute m'aurais gravement blesser.

Le félin prit le prochain dossier qui s'avirait à avoir des informations confidentielles, elle le tendit au metaru et passa au prochain. Elle fit un simple sourire en se remémorant la scène de son passé, celle qui l'avais poussé à devenir ninja. Qui lui avaient permis de trouver son but à accomplir.

- Je me rappelle plus de la personne en question, j'étais tellement choqué que je n'ai pas dû faire attention. Le ninja m'avait sermonnée, disant comme quoi, j'étais trop faible et que je devrais faire plus attention si je ne voulais pas devenir un fardeau pour les autres.

Elle bouffa de rire légèrement, c'était vraiment bête comme scène, cela ne valait pratiquement pas la peine. Il fallait dire qu'elle était très simplexe à la base, mais de là à changer sa façon pensée. Nombreux était ceux qui ne comprenait pas son choix de devenir plus forte pour ce simple petit sauvetage de rien du tout. C'était loin d'être impressionnant pour laissé une grande marque. Cela avais tout même était suffisant pour l'enfant qu'était à l'époque.

- C'est à partir de ce jour là que j'ai commencé à vouloir devenir ninja, c'est tout bête m'enfin, à l'époque j'avais décidé de devenir aussi cool que cette personne. Alors je me suis mis comme but de devenir une grande shinobi qui serais l'une des piliers du village.

La rouquine venait ranger le dernier dossier de sa pile, elle se leva et alla attraper un autre pile de dossier a trier, avant de s'assoira à nouveau. Elle reprit des dossier en main, continuant a chercher les informations nécessaires au triage. Si elle pouvait, elle balancerait les dossiers et partirait. Toutefois, une mission était une mission et ce n'était pas comme si elle arriverait à sortir de là. Particulièrement avec ce mec-là, le metaru semblais être un de ces forcenées du boulot. Elle laissa échapper, un soupire à ce silence qui recommençait a tomber.

- Qu'en est-il de vous Kenshin-san ? Pourquoi être vous devenez un shinobi ?

Miyake posa cette question sur le coup, il lui avait demandé, alors il pourrait lui aussi répondre à ca propre question pas vraie ? D'autant plus qu'elle n'avais pas de question plus pertinente à dire. Elle voulait simplement casser ce silence infernal qui voulait de nouveau régner dans cet enfer. Elle défila rapidement les dossier un après l'autre, donnant a ce dernier les dossiers avec des informations confidentielles. La rouquine tenta de rester concentré sur les papiers et de les trier le plus rapidement qu'il soit tout en faisant attention à ne pas se tromper. Les heures défilèrent sans même s'en rendre contre, au du moins, plus vite qu'il n'y paressait. Bien que cela ne changeait pas trop, car pour notre rouquine, les minutes semblaient ressemblais déjà à des heures.


Apparence - Outfit :
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4308-oshh-kamikage-miyake-est-la-terminee#33243 http://www.ascentofshinobi.com/t4332-le-journal-d-un-felin#33353

Dim 4 Nov 2018 - 23:51
Le jeune homme fut le premier à répondre à cette question, par une réponse aussi énigmatique que sa personne. En entrant je n’avais pas fait attention à ses yeux. Lui avait la tête penchée vers le bas et moi était trop occupée à observer la masse de travail à effectuer… Mais maintenant je vois clairement le chiffre dans son œil. Que cela signifie-t-il ? Pour une telle mission je n’ai pas pris la peine de me renseigner sur les genins qui m’avaient été assigné. Peut-être aurai-je dû lire leur dossier… Au moins celui de ce Ryû Nozomi. La jeune femme, répond à ma question par un long discours. Ou plutôt une histoire durant laquelle elle raconte avoir failli mourir. Sauvé par un jeune ninja vraisemblablement imbu de lui-même, cela lui aurait donné l’envie de devenir comme lui. Une histoire assez banale en somme pour un jeune ninja. Derrière la volonté première de devenir un shinobi se développe souvent une réelle motivation. Il en faut, pour faire ce travail. Un travail qui nous confronte à la mort, à la souffrance, au meurtre et au crime. Aux pires maux de l’humanités comme aux meilleurs. Viens ensuite à mon tour de répondre à ma question… Vérité ou mensonge ?

« Je suis devenu un shinobi il y a bien longtemps par principe. Tous les Metarus rentrent dans le corps militaire de Kumo, c’est un principe que nous tous suivons. »

Vérité, sans pour autant s’attarder sur les raisons qui me poussent aujourd’hui à me battre. Cette volonté de ne plus jamais avoir à côtoyer la mort… Et ses ténèbres insondables.

La troisième armoire rangée, nous nous attaquons maintenant à la dernière. Dehors le soleil doit déjà être tombée… Au final nous aurons passé toute la fin de la journée entre ces quatre murs. Tant de retard accumulé pour une telle tâche… Qui elle aurait pu attendre quelques jours de plus, ou être effectuée par quelqu’un d’autre. L’ennuie se fait tenace… très tenace. Mais je n’en montre rien, fidèle à moi-même. Toujours avec la même rigueur, je trie les dossiers – m’occupant également de ceux que me passent mes deux collègues – et les range dans les boîtes correspondantes.

Cela fait longtemps maintenant que je ne me suis pas entrainé avec quelqu’un… Le dernier en date fut Anko… entrainement qui s’est finalement réalisé avec Anzu. Accaparé par mon travail de scientifique, j’ai pris l’habitude de m’entrainer seul avant que le soleil ne se lève, au détriment des entrainements avec des collègues. Bien qu’utile, je ne dois pas pour autant perdre de vue l’importance des entrainements plus « classiques ». Peut-être devrai-je retourner voir Yahiko ou… Tsuki ? Tsuki… Non, je ne préfère pas. Pas encore. Plusieurs mois ont passés depuis l’accident… Des mois durant lesquels nous nous sommes revus, comme pendant la mission à l’académie ninja. Mais les blessures sont encore trop fraiches pour être ravivées ainsi…
Que valent donc ces deux genins là ? Peut-être serait-il intéressant de tester leurs capacités… Et d’en apprendre plus sur eux. Les affronter tous les deux ensembles… Pourrait se révéler très intéressant et enrichissant, bien que même ainsi le combat ne soit pas équitable. Il est de toute façon trop tard pour aller à l’institut après et un entrainement me fera le plus grand bien après une telle journée.


« Une fois que nous aurons fini notre tâche, que diriez-vous de nous entrainer ? Vous deux contre moi. »

Une proposition simple qui je n’en doute pas attisera leur envie de terminer au plus vite cette mission.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3529-presentation-metaru-kenshin-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173

Lun 5 Nov 2018 - 1:14
Il semblait que Miyake avait retourné sa question à Kenshin. Cela n'aurait pas traversé l'esprit de Ryû d'en faire autant, non pas par manque de respect mais plutôt par manque d'intérêt, et aussi parce qu'il ne parlait pas à grand monde en général. Difficile de savoir comment on est censé agir avec d'autres personnes, d'autant plus que Nibanme n'était pas le plus sociable des quatre, si on considère que Yokka, dû à son caractère calculateur et manipulateur, était celui le plus à même de gagner la confiance des autres en alliant des mensonges, et que Hatsu était celui qui était le plus souvent aux commandes, et donc le seul à sociabiliser la plupart du temps. Au fond, seules des personnes dérangées pourraient devenir amies avec la deuxième personnalité, du moins le premier le pensait. En bref, tout en continuant le rangement, il écouta d'une oreille distraite les propos du Metaru, qui semblait être un brave robot qui se pliait à la volonté de son clan.

Un sacré toutou ! ahahah

La voix du quatrième lascar avait émergé dans la tête du jeune homme, et Hatsu avait bien senti que l'actuelle personnalité aux commandes avait dû se retenir de rire. Le temps avait bien avancé, la petite aiguille également, et Kenshin fit une proposition assez inattendue, demandant aux deux aspirants ninja s'ils souhaitaient réaliser un entrainement avec lui, sous la forme d'un deux contre un. Nibanme s'apprêtait à refuser, suivant les ordres du chef qui étaient clairs: ne pas causer de soucis. Néanmoins, ce même chef avait réfléchit assez vite pour le prendre de cours, et lui donna un nouvel ordre.

Attends ! Tu ne veux pas t'amuser un peu ? Celui-là est assez fort, tu ne risques pas de le blesser à mon avis. Je te suggères d'accepter, il faut bien se faire voir par la hiérarchie et pour le coup, lui en fait partie.

Quelque part dans l'esprit du Genin de Kumo, on pouvait clairement ressentir une personnalité qui bouillonnait de rage et de déception, sans doute parce qu'il ne serait pas celui qui allait se défouler. Alors qu'il posait l'un des derniers cartons, le Nozomi fit mine de réfléchir en se tenant le menton, pour se donner un air mystérieux ou pour faire croire qu'il était quelqu'un d'occupé... Ce qui était faux pour la deuxième solution, mais totalement vrai pour la première. Il répondit alors, avec un ton qui pouvait paraître enjoué.

Je n'ai aucun problème avec ça, je n'ai rien de prévu après de toute façon.

Sa phrase lâchée, il entama les derniers tris nécessaires, la mission touchait enfin à sa fin, mais l'idée de pouvoir se défouler le mobilisa pour garder son rythme déjà soutenu.

_________________
Couleur des dialogues : Hatsu Nibanme Hinoe Yokka Pensées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4519-presentation-de-nozomi-ryu-termine http://www.ascentofshinobi.com/t4581-nozomi-ryu-carnet-de-route

Jeu 8 Nov 2018 - 22:59

Faisons le travail de notre kage !


Kumo - Archive - Mission


Ft. Nozomi Ryû & Metaru Kenshin

La rouquine continuait à trier les dossiers tout en écoutant les paroles du metaru. Elle trouvait l'idée de forcer les membres d'une famille à suivre une seule et unique voie était plutôt triste. Bien que sa mère voulait absolument faire de la rouquine un ninja, son père et sa grand-mère lui avais laissé le choix. Elle avait elle-même décidé de suivre la même voie que ces parents. La jeune femme déposa les dossier un a un sur des piles qu'elle avais fait face a elle. Histoire de pas à avoir a trouve se mouvoir à chaque fois qu'elle triait un rapport de mission. Elle les empilait dans chacun une catégorie différente. Les missions les plus importantes, chacun d'un chef d'équipe différent, part grade, etc.

- Je trouve ça un peu triste que la voie à suivre choix décidé part autrui, j'espère au moins que vous y trouvez votre petit plaisir.

Alors que le temps passe le félin continuais à son travail dans un silence plus ou moins présent. Ce n'est pas comme si elle avait une envie folle de parler ni un sujet en tête. Surtout, dans ces circonstances, il lui était plutôt difficile de réfléchir sur un quelconque sujet alors que cette mission lui causait assez de problèmes. Elle n'avait qu'une envie, terminée au plus vite et sortir de cet enfer ! Elle pouvait clairement sentir que la nuit était tombée, elle ne pouvait pas croire qu'elle avais passé toute une après-midi enfermer dans cette salle remplie de paperasse.


Alors que son désespoir se perdait petit à petit à la vue du peu de travail qui leur restait la rouquine fût interpeller par la propositions du plus vieux. < un entraînement ? Alors là, il sait comment me motiver celui-là !! > la jeune fille bondissait pratiquement dans les airs, se releva les yeux brillants d'excitation.

- OHhh que oui ! J'accepte volontiers !!!! 2v1 1v1 Pas problème avec moi ! Je refuse jamais un entraînement contre des personnes forte !

La jeune fille attrapa les dossiers qu'elle avait empilés au préalable et commençait à les placer dans leurs boîtes appropriées en s'assurant de pas ce trompée avant. Une erreur est vite commis et elle ne se le permettais pas alors qu'il y a un combat en jeu ! Elle ne comptait pas revenir faire un séjour ici d'aussitôt ! Elle attrapa plus que motivée les derniers dossiers qu'elle avais a triez et fit son boulot le plus vite et efficace possible. Enfin, pas trop rapidement, elle s'assurais tout même de bien regarder. Ses oreilles puent lui confirmé de la présence de Ryû qui accepta de se joindre au combat, elle se demandait bien qu'elle fût ces petite mimique '' mystérieuse '' qu'il avait fait en réfléchissant. Ce n'était pas très crédible avec se petit ton de voix enjouer lorsqu'il avait accepté la proposition.

- Au moins malgré cette après-midi étouffante, la journée finira sure une note positive ! Awwhh, j'ai hâte de terminer vivement le combat !!!


Apparence - Outfit :
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4308-oshh-kamikage-miyake-est-la-terminee#33243 http://www.ascentofshinobi.com/t4332-le-journal-d-un-felin#33353

Sam 10 Nov 2018 - 23:03
Ryû accepte, toujours avec cette même attitude lasse, tandis que Miyake saute devant une telle proposition. Voilà qui, comme prévu, motive les troupes. Nous continuons donc de ranger les dossiers de la troisième armoire afin de passer au plus vite avec la quatrième et dernière armoire. Miyake se réjouit que cette journée étouffante se termine sur une note positive. Etouffante ? Il est naturel de sentir étouffer dans une pièce aussi petite, sans aucun accès vers l’extérieur ou point lumineux naturel. A force de travailler dans les ateliers au sous-sol du Suken, je me suis habitué à vivre comme les taupes, avec pour seules lumières celles des plafonniers. Les murs vitrés et les grands espaces aident aussi à ne pas se sentir étouffé. Cette pièce ci est particulièrement exigüe.

Nous continuons donc le rangement des dossiers puis passons à la quatrième et dernière armoire. Les deux genins me passent une multitude de dossier que je classe dans les cartons en plus de les réarranger sur les étagères.

Après une dernière heure de travail, nous arrivons enfin à bout de la mission. Que de temps perdu, mais au moins, voilà une bonne chose de faite.


« Bien, nous avons terminé. Merci de votre aide. Je vous retrouve sur le terrain d’entrainement numéro 7 dans une demi-heure. J’ai deux-trois choses à régler avant de venir. »

Le terrain d’entrainement numéro 7, en plus d’être éclairé, est assez grand pour accueillir un combat à un contre deux. Mais avant de pouvoir se dégourdir, je dois aller au Central aller prévenir de la fin de la mission et aussi passer chez moi récupérer une trousse de soin. Cet entrainement, comme tous les autres, risque de se terminer avec du sang sur le sol. A cette heure-ci l’hôpital doit-être fermé et déranger les urgences pour de telles futilités ne serait pas le bienvenu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3529-presentation-metaru-kenshin-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173

[Mission Libre] Faisons le travail de notre Kage ! [Miyake et Kenshin]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: