Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

Un Félin sauvage apparaît ?


Ven 26 Oct 2018 - 19:41

Un Félin sauvage apparaît ?


Kumo


Ft. Suzuri Hengoku

Le soleil se trouvant déjà bien haut dans le ciel. Les rayons du soleil se frayant un chemin jusqu'au sol, éclairant les feuilles jaune orangée des arbres. Nous sommes actuellement dans un petit coin boisés du village de Kumo. Non loin des terrains d'entraînement, dans ce petit foret se trouvais deux grosses bêtes. Ceux-ci imposant, courant l'un après l'autre. On pouvait les voir quelques fois grimper au arbre et sautée de branche en branche. Deux gros félins, tout deux de race différente. L'un était un tigre blanc tendis que le second était lui un léopard des neiges.

Pour ceux qui nous connaisse, vous avez devinez qu'ils s'agissaient de la mère et de notre petite rouquine. Elles était tout deux en entraînement féline, pour que celle-ci n'est aucun problème à poursuivre et attaquant sous leurs forme complète. Alors que le léopard commençait à s'énerver des esquive et de cette course-poursuite à plus finir. La mère retourna vers le sol et fit face à face avec un jeune homme. Le tigre blanc fut surpris, mais n'eux pas le temps de réagir que sa fille lui atterrie sure la tête. Cela suivit part des coup de patte et morsure qui semblais a la vue des autres plutôt violents.

Les deux félins se battaient entre eux, poussant des grognements tigre de gros chat. La rouquine n'avait pas fait attention au garçon qui se trouvait a quelques mètres de là, d'ailleurs, elle s'en foutait royalement pour l'heure. Tout ce qui comptait était de gagner ce combat contre sa mère. En parlant de celle-ci, la tigresse, c'était dégager de l'emprise de sa fille et c'était éloigner.

- Allez, c'est terminée pour aujourd'hui, bon travail.

Après ces mots, le tigre disparut dans un nuage de fumée. < QUOI !??? C'était un clone !!! J'arrive pas à y croire !! > le léopard des neiges poussa un grognement de mécontentement avant de ce retourné énerver. C'est à ce moment que c'est yeux croisa la silhouette du jeune homme non loin d'elle. < je me disais aussi que je sentais une autre présence... Meh, il ne dégage pas d'agressivité > la jeune féline se demandais bien ce qu'il pouvait faire là, et surtout pourquoi il n'avait pas déjà couru très loin comme la plupart des gens aurait fait. Elle décida donc de s'approcher, de toute façon, elle n'avais rien a perde.

- Qu'est que tu fais là ? Tu n'as pas peur ?


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4308-oshh-kamikage-miyake-est-la-terminee#33243 http://www.ascentofshinobi.com/t4332-le-journal-d-un-felin#33353

Sam 27 Oct 2018 - 3:04
Après de longue heures passer à la bibliothèque afin d’affiner sa culture ainsi que son esprit, le peintre décida de marcher quelque peu dans les artères luxuriantes du village. C’était l’une des meilleurs méthodes pour tomber sur la perle rare, le dessin sortant de l’ordinaire. Morose, il l’était, comme toujours. Mais l’idée de peindre une situation anecdotique lui mettait du baume au coeur. Le manche en bois de son parapluie poser contre son épaule, l’ombre du parapluie venait soutirer sa peau laiteuse d’un ardent soleil. À la recherche d’une énième oeuvre d’art à rajouter à son répertoire, il se laissa errer.

Après plusieurs dizaine de minutes et en apercevant la forêt non loin du terrain d’entraînement, une idée vint éclaircir la partie brumeuse de son cerveau. Il savait désormais quoi dessiner. S’enfonçant dans la forêt, il décida de se rendre à la cime d’un des plus grands arbres des environs. Tandis qu’il marchait parallèlement au sol, ses pieds gorgeaient de chakra lui permettant d’escalader sans encombre le tronc, un bruit plutôt étrange pouvait être entendu plus bas. Comme si deux animaux sauvages étaient en train de se livrer un combat acharner. Abaissant son regard dans la direction du bruit, ce fut bien le cas. Un tigre face à une panthère. Son regard vint croiser l’échange brutal qui pouvait être interessant. Ce ne dura que quelques secondes. Leur prestations n’avaient rien d’interessante. Trop ordinaire, banale malgré leur états étrange.

Arriver au plus haut point, il s’adossa face au tronc majestueux de l’arbre, libérant de sa veste calepin et pinceau. Il allait représenter l’horizon aux travers les yeux d’un arbre. Divers coups de pinceau fusaient, l’encre noirâtre venait se mêler au papier de riz avec une certaine perfection. Les rayons venant transpercer les différents feuillages étaient représentés à la perfection. L’ombre, la lumière, le point de vue, tout était parfait. Et pourtant, le dessin restait sans âme. L’étincelle de folie n’était clairement pas présente. La peinture n’avait rien de transcendant. Continuant leur terrible lutte, les deux bêtes féroces passèrent à quelques mètres de lui, bondissant de branches en branches. Elles ne l’avaient même pas remarquer, pas au début du moins. L’écosystème n’était clairement pas enclin à accueillir un trésors en ce jour. Il n’avait donc plus rien à faire ici, après quelques minutes, il se laissa tomber adroitement de son perchoir, le menant encore une fois sur la terre ferme.

Le peintre passa tel un coup de vent. Bien que la question fut entendu, analyser et comprise. Il ne prit même pas la peine d’apposer son regard sur elle et encore moins le fait de prononcer une quelconque parole à son encontre. Le sentiment de peur n’est tout simplement qu’un art abstrait qu’il avait réussit à maitriser de par le temps. Tout en rangeant délicatement dans sa veste pinceau et calepin, il continua sa marche en passant à quelques centimètres d’elle. Laissant la jeune féline avec ses possibles interrogations, c’était comme si elle n’existait pas à ses yeux. Après tout, elle n’était qu’une simple humaine prenant du plaisir à jouer au chat. Ou était-ce l’inverse.

La frontière entre insolence, flegme et désintéressement devenait de plus en plus fine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4535-sumi-e-peinture-a-lencre-100

Sam 27 Oct 2018 - 19:53

Un Félin sauvage apparaît ?


Kumo


Ft. Suzuri Hengoku

Le félin regarda le garçon en face d'elle, passé comme si rien n'était à coter d'elle. C'était comme si elle était invisible. C'était à ce demandé si ce dernier était sourd et aveugle. La rouquine se retourna pour voir le garçon passé ne comprenant pas trop ce qui se passait. Il était impossible que le noiraud ne l'est pas remarqué, puisqu'elle l'avait vue, pinceau a la main. <, il a vraiment osé m'ignorer de la sorte !? Il n'a même pas posé ces yeux sur moi alors que je lui ai parlé. Il n'est pas sérieux ce mec !??? Ça ne se passera pas comme ca ! < Lorsqu'on est aveugle, on ne dessine pas ! La jeune femme fut insultée de se faire ignorer de la sorte. Elle prit son élan sauta contre un arbre et sauta sur le noiraud, s'il voulait l'ignorer, elle va lui donnée une raison de ne pas le faire.

- Ne crois pas que je vais te laisser te tirer en m'ignorant de la sorte !

Le léopard des neiges se releva après son attaque pour montrer tout a quel point elle était imposante et sérieuse sur ces paroles. Si ce dernier ne montrait pas de signe prouvant la présence du félin, celle-ci était bien décidée à lui montrer qu'elle était bien là. Habituellement, elle n'attaque pas les idiots sans nom. Mais elle détestait se faire ignorer de la sorte, s'il lui aurait répondu un : pousse toi, t'est dans mon chemin, elle se serait barré et n'aurait fait aucune histoire. C'était toutefois différent, il lui avait mis un tel vents monstre que cela avait énervé la rousse.

La jeune femme reprise sa forme originale, elle fixa le jeune homme en face d'elle d'un regard dédaigneux. Mécontent de son comportement et plaça, ces mains sur ces hanches. De ce fait, elle se pensait légèrement vers l'avant laissant ces longs cheveux rouge tel le feu, tombé vers l'avant. < s'il ne veut pas que je le provoque en duel, il a intérêt à me répondre. > la rouquine reprise la parole, on pouvait détecter une once d'énervement dans celle-ci.

- On t'a jamais appris qu'il est insultant pour une femme de se faire ignorer part un homme ?

La rouquine se redressa et fixa de ces yeux dorés l'homme en face d'elle, il ne repasserait pas à coter d'elle sans dégainer une parole ! Elle ne comptait pas le laissé partir, pas pour le moindre du monde ! La rouquine était bien décidée à lui faire barrière, le poursuivre ou l'attaquer si ce dernier tenterait de repasser a coté d'elle en l'ignorant de la sorte.


Apparence - Outfit :
 
Apparence - Léopard :
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4308-oshh-kamikage-miyake-est-la-terminee#33243 http://www.ascentofshinobi.com/t4332-le-journal-d-un-felin#33353

Dim 28 Oct 2018 - 0:01
Il semblerait que la jeune féline n’ai pas aimer le comportement de notre peintre. Lui, ne s’en souciait que peu, enfin, pas du tout. Il n’avait que faire du comportement ou des réactions de ses comparses. L’Homme n’est qu’une peinture déjà sèche, comme ce monde. De ce fait, il n’intéresse en aucun cas à notre cher Suzuri d’adoption. Il était clair que de temps en temps, il tentait de faire un pas vers ce monde incompréhensible mais comme toujours, ce pas vers l’inconnu était vain. Il n’avait pas envie d’en savoir plus, ni sur elle, ni sur ces capacités, ni sur ce combat de félin et encore moins de ce qu’elle pourrait ressentir. La réaction de la féline fut malheureusement vive, un peu trop. Il semblerait que ce baladé calmement sans vouloir parler à autrui ne soit pas compris. Il avait bien entendu les paroles de sa congénère mais ne réagit toujours pas, c’était futile.

Continua sa marche, il tomba sur un morceau d’anthracite d’une grande brillance. Intéresser par l’artefact, il décida de se baisser pour ramasser la pierre afin de la sculpté une fois rentrer chez lui. La simple action de se baisser pour récupérer la roche suffit à esquiver l’assaut néfaste du félin.

Face à lui ce dressait machinalement une bête de tout son long, du moins en théorie. Son regard n’était toujours pas posé sur la bête, de ce fait, il ne pouvait en savoir plus sur son physique imposant. Définitivement motivé par l’idée de l’ignorer et continuer sa route, il reprit sa marche calmement en prenant le soin de ranger l’anthracite dans l’une des poches intérieures de sa veste. L’animal se mit en mouvement, elle venait de reprendre sa forme normal tandis que lui marchait dans sa direction, le regard toujours ancré dans l’horizon.

Il repassa une seconde fois à quelques centimètres de la jeune femme, comme précédemment. Il avait bien entendu et bien compris sa remarque mais il ne jugea pas bon d’u répondre. C’était beaucoup trop enfantin pour lui. De plus, il ne comprenait pas une telle envie à son égard, enfin, il ne chercha même pas à comprendre. Était-elle en manque d’attention et cherchait dans le Suzuri un quelconque réconfort, il n’en savait rien et ne voulait même pas se prêter à cette idée. Les deux shinobis étaient bien trop différents, notre peintre n’avait pas le temps - ni l’envie de toute façon - pour s’occuper d’elle et de ces complaintes. Il pouvait paraitre hautain, dédaigneux voir même méchant... À ses yeux, c’était lui la personne normal, avec un comportement normal et tout ce qu’il y a de plus rationnel tandis que c’était le monde et en particulier cette panthère qui était anormale voir différente.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4535-sumi-e-peinture-a-lencre-100

Dim 28 Oct 2018 - 22:15

Un Félin sauvage apparaît ?


Kumo


Ft. Suzuri Hengoku

La rouquine resta poster là, elle ne pouvait pas en croire ces yeux. Il l'avait encore complètement ignoré. Il en était hors de question. Elle n'allais pas le laissé s'en tirer comme cela. < L'enfoiré .... !! S'il veut la guerre, il l'a trouvée ! > Elle laissa échapper, un soupire d'énervement tourna les talons pour regarder l'homme s'éloigner. Elle s'élança vers ce dernier attrapant le col de sa veste part derrière. Elle arracha la veste du dos du jeune homme en un éclair et lui arracha de la main son parapluie part la même occasion, la rouquine se dégagea rapidement en hauteurs d'un magnifique bond. Elle sauta d'une branche à une autre pour ce placé en face de ce dernier en hauteurs. Le félin plaçait la veste sur son épaule, puis de son autre main, elle brandissait le parapluie. Elle jeta un œil au garçon un petit sourire aux lèvres.

- Comme tu décides de m'ignorer, je prends cela. J'espère que ça ne te dérange pas hein ?

La jeune fille s'éloigna de quelques branches plus loin, elle fit sortir ces oreilles félines pour s'assurer que ce dernier n'essaye pas de l'arrêter en balançant la moindre chose sur elle. Après cette éloignée à une certaine distance, elle regardait derrière elle. Voir si ce dernier l'avait suivi, ou s'il avait simplement continué son chemin. Celle-ci était restée à une distance suffisamment grand pour avoir un œil sur l'homme tout en étant assez éloignée de ce dernier.

- S'il pense que je vais le laissé se foutre de ma gueule. Il se trompe !


La jeune femme avait décidé de jouer à la gamine, c'était vraiment en plan enfantin. Tout cela parce qu'elle était ignorée, mais elle s'en fou. Elle était prête a tout, même les plans les plus idiots pour avoir ce qu'elle voulais. Dans le moment présent, était l'attention du jeune homme qui avait osé l'ignorer. Elle le prenait comme un gros manque de respect envers elle-même. Comment quelqu'un pouvait oser l'ignorer ? Elle qui est la mascotte du restaurant familial de sa grand-mère. Elle qui avait développer un contrôle partiel de son yasei a son plus jeune âge. Sans oublier qu'elle possédait la forme d'un félin rare, il se trouvait juste en face d'elle. Il l'avait forcément vue se battre avec sa mère ! Ne devrait-il pas avoir une once de curiosité ? Même s'il n'est pas facilement impressionnable, il doit au moins la regarder quand même ! La rouquine ne pouvait pas comprendre le comportement étrange et irrespectueux du noiraud !



Apparence - Outfit :
 
Apparence - Léopard :
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4308-oshh-kamikage-miyake-est-la-terminee#33243 http://www.ascentofshinobi.com/t4332-le-journal-d-un-felin#33353

Lun 29 Oct 2018 - 3:11
Le fauve bien décider à ne pas lâcher sa proie fusa à toute vitesse vers le jeune homme dans l’optique de lui jouer un sale tours. D’un simple mouvement elle réussit à lui ôter veste et parapluie rattacher à son corps fébrile. Étrangement, il n’avait opposé aucune résistance face à l’assaut éclair de la guerrière. Jouer à un tel jeu... L’engeance humaine se voulait ancré dans la déchéance. Fort heureusement pour lui, il avait pu sauvé son pinceau ainsi que son calepin. Le reste n’avait pas autant d’importance à ses yeux. C’était un geste incompréhensible qui méritait une punition exemplaire. Mais ce n’était pas le cas de notre peintre. Perdre du temps pour de tels enfantillages. C’était désolant.

Malgré cette soudaine irruption, il continua son inlassable marche sans même porter plus d’attention à la voleuse. Il ne l’avait toujours pas suivis du regard, le monde possédait bien des surprises. Ce n’était pas dans sa nature que d’être rancunier ou encore violent. Il laissa tout simplement couler pour un futur proche où la vapeur tournera. Enfin, dans l’hypothèse qu’il s’en souvienne et qu’il en tienne compte.

C’est finalement après une énième tirade de sa compatriote qu’il se tourna en sa direction. Son regard vint s’ancré dans celui de la Yasei. Ni joie ni colère. Aucun sentiment ne transpirait de son visage. Profondément neutre, il l’était. L’action même de lui déchirer et de lui voler ses biens ne l’avait pas dérangé. Il ouvrit la bouche, prêt à libérer une quelconque note vocale prenant la forme d’une sommation. Mais ce n’est qu’un profond soupir qui ce dégagea de sa cavité buccale.

Un soupir qui voulait en dire long sur cette situation - pour qui saurait le décrypter. Tournant la tête, il reprit calmement et tranquillement sa marche. Peut être que la fauve aura compris, peut être qu’elle agira avec une certaine mesure dans ces propos et ces actes. C’était la première fois qu’il tombait sur une énergumène pareille et bien la dernière du moins il l’espérait ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4535-sumi-e-peinture-a-lencre-100

Lun 29 Oct 2018 - 12:12
Te voici une fois de plus sur le terrain d’entrainement tentant d’améliorer encore et encore tes techniques aussi bien en ninjutsu qu’en taïjustu. Tu détestais frapper dans le vide ou sur des cibles inertes. A chacun de tes entrainements en solitaire, tu te remémorais cette époque où tu pouvais te défouler sur des êtres vivants sans craindre de finir en prison. Une période qui te manquait cruellement mais tu commençais à t’habituer à te défouler sur des objets sans défense. De toute façon, tu n’avais pas le choix si tu ne désirais pas retourner en geôle et pour y croupir peut-être pour longtemps cette fois or, ce n’était pas en restant dans une cellule que tu parviendrais à réaliser ton ultime dessein. Pour le bien de ce dernier, tu faisais donc preuve de bonne conduite. Du moins, tu faisais l’effort de ne pas commettre des graves délits.

Sentant ton corps s’épuiser à force de dépenser d’énergie et du chakra, tu abandonnes le terrain d’entrainement pour foncer dans le bois environnant pour se rendre à l’endroit où tu avais pris l’habitude de te reposer. Tu te hisses sur un grand arbre puis tu t’assois sur une branche assez large pour être confortable pour ton fessier. Tu t’adosse ensuite contre le tronc avant de fermer les yeux.

Les minutes s’écoulent et tout doucement tu récupères. Tu serais bien restée encore plus dans cette position mais une voix féminine teintée de colère te force à ouvrir les yeux. Tu te redresses puis tu patientes quelques secondes assise sur la branche avant de te relever alors que la voix ne semblait pas vouloir s’éteindre. Tu te rapproches de l’endroit d’où provenait les cris en sautant d’un arbre à un autre. Tu te positionnes ensuite sur une branche non loin de la scène que tu essaies de suivre sans y porter de réel intérêt mais juste pour essayer de comprendre la situation. Chose que tu parviens sans mal : une fille essayait désespérément d’attirer l’attention d’un garçon qui faisait comme si elle n’existait pas. Pathétique, penses-tu avant de charger vers la féline pour lui asséner un violent coup de pied alors que celle-ci s’était perchée sur un arbre après avoir volé des affaires de celui qui l’avait énervé.

>> On ne crie pas dans un endroit aussi paisible ! … Allez donc régler vos querelles amoureuses ailleurs !

Tu avais parlé d’une voix placide après avoir sauté là où avait atterrie la jeune fille que tu fixes à présent d’un regard glacial. Malgré tes propos tu n’étais pas en colère car il en fallait plus pour te sortir de tes gongs mais tu n’appréciais guère le comportement de cette fille. Tant que, se laissant une fois de plus guider par le désir de ton être au lieu de la raison, tu l’avais attaqué sans réfléchir. Tes propos n’étaient que pour justifier ton acte impulsif.

>> Je hais les faibles de ton genre qui se laissent facilement emporter. Si ce garçon ne te veux pas va donc voir ailleurs !

Décidément, la jeune féline ne semblait pas savoir comment se comporter avec les garçons ; à moins qu’elle ne sût pas comment attirer l’intérêt d’une personne tout simplement car ce n’était pas en aboyant comme un caniche comme elle le faisait qu’elle réussirait à se faire écouter. Face à une conduite aussi puérile, tu aurais agi vraisemblablement comme ce garçon à moins que tu ne l’aurais éclaté dès les premières paroles afin de la faire taire définitivement …

Spoiler:
 

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed

Lun 29 Oct 2018 - 23:26

Un Félin sauvage apparaît ?


Kumo


Ft. Suzuri Hengoku

La jeune femme regarda au loin le garçon dont elle avais dépossèdez de sa veste et des son parapluit. Ce dernier continua d'avancer, ne semblant pas du tout choquer part le comportement de la rouquine. Toutefois, lorsque ce denier fut à une certaine distance, il daigna lever enfin les yeux vers elle. Celui-ci ouvra la bouche prêt a laissé entendre sa voix, un sourire, c'était dessinée sur les lèvres de la rouquine. Toutefois, lorsque ce dernier ne laissa échapper qu'un soupire, la rouquine crue perde le pied.

Elle était choquée de la nonchalance du noiraud, les personnes normales aurait réagi d'une tout autre façon. Elle plaça sa main sur son front, désespéré. Il avait au moins posé ces yeux sur elle. Lui montrant a qu'elle point il se foutait de ce qui l'entourait. La rouquine voulue s'énerver de plus belle, mais pris une grande inspiration. Si elle continuait comme ca, elle ne ferait que se tourner encore plus en ridicule. Ce mec ne semblait pas avoir le moindre savoir sure ce qu'on appelle, une vie sociale.

La rouquine allait retourner vers le garçon pour lui balancer ces biens lorsqu'elle fut interceptée part une femme. Celle-ci avait attaqué le félin d'un coup de pied, Miyake fit sortir ces oreilles de léopard et changeât ces avant-bras en patte. Bien qu'elle utilisait cette technique pour les projectiles, elle pouvais au moins diminuer le coup a l'aide de celle-ci. Elle recula rapidement pour changer de branche. Elle regarda au sol pour s'assurer de la présence dû noiraud. Ce dernier était toujours là, mais semblait toujours continuer son chemin. Elle balança la veste de ce dernier sur sa tête. Pour ce qui est du parapluie, il n'avait qu'à le ramager de lui-même. Ce dernier était tombé au moment ou elle, c'était défendu de la nouvelle arrivée.


La dame qui venait de faire éruption dans le décor était très bien, voir plus que bien proportionnée avec des cheveux aussi sombres que les ténèbres. le félin regardas l'homme quelques secondes avant de rouler les yeux < ce mec est trop bizarre, je suis sure qu'il n'a aucune vie sociale, il doit même pas savoir ce que c'est. > La femme se mit à parler d'une voix plutôt froide, dépitant des paroles que la rousse eue un sourire perplexe. Une querelle amoureuse ? < Ne me fais pas rire. >
la rouquine reposa son regarde sur la femme en face d'elle. Elle semblait plutôt forte, ce qui intéressait la féline au plus haut point.

- Tu dis cela, mais ne viens tu pas de m'attaquer sans préavis ? Il me semble que tu t'es aussi emporté facilement nan ? De toute façon, j'ai mes raisons, ce mec m'a manquer de respect en osant ignorer mon existence alors que je lui ai posé une question ! Je m'en fous que tu me prends pour une enfant, je ne supporte juste pas qu'on m'ignore de la sorte.

Le félin dégagea une mèche de cheveux sur son vissage pour la replacer derrière. Elle n'avait rien en aviez à la nouvelle arrivée. Sans parler qu'elle n'en avait rien à faire des apparence. Enfin, un peu, mais pas de ce que les gens pense d'elle, ni qu'on la compare à d'autres femmes. Miyake regardaient la femme pour voir si celle-ci avait des réactions plus humaine que la marionnette en bas.

- Si c'était parce que j'aurais '' volée '', c'est bien, c'était une erreur. Je voulais que voir sa réaction, j'allais lui rendre. Merci a cette réaction de merde, je sais qu'il n'est qu'une marionnette vide qui bouge.




Apparence - Outfit :
 
Apparence - Léopard :
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4308-oshh-kamikage-miyake-est-la-terminee#33243 http://www.ascentofshinobi.com/t4332-le-journal-d-un-felin#33353

Mar 30 Oct 2018 - 3:16
Tout en continuant sa route, sans même se retourner, le petit prince put aisément comprendre qu’une troisième personne venait de surgir. Une femme, encore. C’était peut être dans l’air ou encore la nourriture mais toutes les femmes de ce village étaient hystériques. C’était bien sa veine. Enfin bon, maintenant que Cendrillon avait trouvée chaussure à son pied, elle le lâcherait.

Il y avait une certaine agitation entre les deux femmes. À tel point que des coups furent échangés, sa veste fut finalement lâcher dans la nature, porter par le vent, elle ne tarda pas à revenir dans la direction de son propriétaire. S’il ne c’était pas intéresser à la fauve, il ne s’intéressera pas à l’autre. Jugeant cette interaction inutile et dénué de sens. Il continua sa route, se saisissant de son tissu en chemin. Son corps venait s’assimiler avec la végétation au alentour, à l’orée de le forêt, il avait disparu.

HRP:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4535-sumi-e-peinture-a-lencre-100

Mar 30 Oct 2018 - 14:46
D’une main, tu saisis fermement au niveau du cou la jeune fille qui se tenait face à toi. Il était très imprudent de te tenir tête tout en restant à ta portée. Chose que cette jeune isolante ne devait pas savoir à moins que son impertinence lui avait fait perdre la raison.

Par prudence, tu revêts ta main d’une fine couche de métal au cas où la féline tenterait de te lacérer avec ses griffes. Tu plonges ensuite ton regard violacé, où dansant une lueur qui reflétait la folie qui t’animait, dans celui de ta captive.

>> Crois-moi, si j’étais en colère tu ne serais plus là à me débiter des conneries.

Effectivement, si tu avais agi sous l’emportement, tu ne te serais pas contentée d’infliger un coup aussi faible à cette féline. Tu t’énervais rarement mais lorsque cela arrivait, tu devenais une créature incapable de se contrôler. Or, tu avais ménagé exprès cette gamine car ton désir n’était pas de la tuer mais juste de la brutaliser un peu.

Tu n’avais pas besoin d’irritation pour t’acharner sur un autrui. La brutalité était comme une seconde nature chez toi et ton impulsivité te poussait bien souvent à agir avec excès comme présentement. Nombreuses sont tes victimes innocentes car tu n’avais pas besoin de réel prétexte pour succomber à la violence.

Tu lâches la jeune fille puis, des pas tranquilles, tu t’éloignes en direction du terrain d’entrainement. Pour le bien de la féline et de ton dessein, il valait mieux que tu prennes tes distances car si cette fille continuait à faire preuve d’autant d’insolence à ton égard, tu pourrais très bien l’envoyer à l’hôpital et pour longtemps. Chose que tu préférais éviter pour le bien de ton projet. De plus, tu n'avais cure de ses problèmes personnels.

Le jeune garçon quant à lui avait déjà disparu. Tu ne l’avais même pas remarqué s’éloigner …

Technique Utilisée:
 

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed

Mer 31 Oct 2018 - 2:30

Un Félin sauvage apparaît ?


Kumo


Ft. Metaru .G Yamiko

Le félin fit choquer lorsqu'elle se fit attraper à la gorge, part réflexe elle sortie ces griffes pour attaquer la main qui la maintenait. En vain car, celle-ci avait déjà pensé à se protéger. Les paroles glaciales et le regard prêt à s'enflammer de la femme, donnèrent quelques frissons à notre rouquine. Celle-si fini part la déposer, miyake repris son souffle, bien que ce dernier était à peine coupé. Miyake racla sa gorge puis regarda son avant-bras. Heureusement, cela ne semblais pas si grave, d'ailleurs la douleur se calmais. Elle pouvait deviner que celle-ci n'avait pas été à pleine puissance. Un sourire se dessina sur les lèvres de la rouquine.

Elle se releva et se rapprocha de la femme, tout en restant un peu en retrait percer dans son arbre. < cette femme est forte, je pourrais apprendre beaucoup d'elle ! > une fois que le félin avais rattraper la femme, elle se plaça quelques branches plus loin, mais restant a la vue de cette dernière avant de l'interpeller. On pouvait voir un sourire et un regard brillant d'une passion brûler au fond de ces yeux orangés.

- Hey M'Dame ? Vous ne voudrez pas vous battre contre moi ? Je suis sure que je pourrais en apprendre beaucoup contre vous. Je suis sure de devenir plus forte si vous m'entraînez !

Le félin descendit de sa branche pour montrer sa détermination, enfin si on veut. Elle avait certes était choquer lorsqu'elle avait été attraper, mais cela n'était dû qu'à la surprise. Elle n'avait aucunement peur ni même ne reprocha les actes de la femme devant elle. Après tout, n'importe qui aurais pu voir cette scène comme étant un vole. Ils ne sont pas dans la tête de Miyake après tout et ça ne serait pas la première fois qu'on interprète mal son plan. Ce n'était pas pour rien que certain de ces ennemies se laissais avoir par ces trucs qui semblent être dépourvus de sens.





Apparence - Outfit :
 
Apparence - Léopard :
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4308-oshh-kamikage-miyake-est-la-terminee#33243 http://www.ascentofshinobi.com/t4332-le-journal-d-un-felin#33353

Mer 31 Oct 2018 - 12:03
La féline se met à te suivre en hauteur, gardant ses distances mais sans chercher à te cacher sa présence. Tout en poursuivant tranquillement ton chemin, tu te demandes ce que la jeune fille cherchait à faire.

Méfiante, tu te préparais à riposter au cas où la perchée tenterait de t’attaquer mais elle finit par t’interpeller pour te solliciter quelque chose de vraiment inattendu. Toi qui accordais si peu d’importance aux demandes des autres finit par t’arrêter. Ton arrêt était comme une invitation adressée à la féline pour qu’elle te rejoigne. Chose qu’elle fait sans plus attendre.

La jeune féline se plante devant toi. Tu plonges une fois de plus ton regard placide dans celle que tu supposes être une genin. Tu parviens à lire une détermination sans faille au fond de ses prunelles orangées. Cette fille te faisait penser un peu à toi mais en plus docile car à sa place, tu n’aurais pas quémandé un affrontement mais l’aurait déclenché directement tout en sachant pourtant que l’adversaire était plus fort que toi. Sans doute que ce que la jeune féline cherchait n’était pas vraiment un combat contre toi mais plutôt ton attention. Au moins, elle paraissait savoir mieux s’y prendre avec toi qu’avec le garçon de tout à l’heure.

>> T’entraîner, hors de question mais si tu parviens à m’infliger ne serait-ce qu’une petite égratignure alors je pourrais accéder à ton autre requête. Je t’affronterais. Tu as une minute pas une seconde de plus pour tenter ta chance.

Une minute paraissait bien courte mais tu te contenterais de te défendre durant ce laps de temps. Si elle ne parviendrait pas à te toucher durant les soixante secondes, c’est qu’il n’y avait aucun intérêt pour toi de l’affronter.

>> Un, deux, trois …

Tu commences à compter à vive voix pour lui faire comprendre que l’affrontement était ouvert. La suite tu le poursuis dans ta tête ...

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed

Jeu 1 Nov 2018 - 6:15

Un Félin sauvage apparaît ?


Kumo


Ft. Metaru .G Yamiko

Le félin maintenant face à face avec sa nouvelle interlocutrice ne flanchait pas sur le regard froid de certes dernière. Il pouvait s'en dire qu'elle n'avait pas peur de l'affrontement, elle était prête à tout pour devenir forte. Comme sa mère lui a appris, on apprendre des plus fort que sois. La dame a la chevelure ténébreuse s'était arrêtez aux paroles de la rouquine. Elle avait eu tout l'attention de cette dernière à sa demande. Celle-si lui imposas un ultimatum, elle devait la touchée en moins d'une minute. Si elle y arrivait, la dame accepterait de l'entraîner !

- Merci de me laisser cette chance !

La rouquine ne savait pas si elle arriverait à la toucher, après tout, elle était clairement plus au grader qu'elle. Sans parler que certes dernière avais très bien réfléchi lorsqu'elle l'avait attrapé à la gorge. En croire via sa technique utilisée, cette dernière devais faire partir de la famille des metaru. Il ne serait pas aisé de la touchée, mais ne comptait pas ne pas donner tout ce qu'elle avais ! La femme commençait à faire un décompte de vive voix, annonçant le début de son temps imparti.

- C'est partie !

La jeune fille transforma de nouveau ses avant-bras en patte de félins et fit une charge en directions de la dame. Elle lança son combat griffe, une attaque qu'elle utilisais fréquemment lors des combats rapprochés. La rouquine prenait soin de faire un jeu de jambes et de rester en mouvement. Cela ne l'aiderait sans doute pas plus qu'il ne le faut, mais avec de la chance la dame pourrais avoir moins de facilité à lire ces mouvements. Le félin ne laissera pas de répit à la dame, ne comptant pas gâcher son temps. Elle chargea une de ces pattes d'électricité et envoyant son coup sur celle-si.




Apparence - Outfit :
 
Apparence - Léopard :
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4308-oshh-kamikage-miyake-est-la-terminee#33243 http://www.ascentofshinobi.com/t4332-le-journal-d-un-felin#33353

Lun 5 Nov 2018 - 13:16
Sans perdre de temps, la Féline se met à t’attaquer. Tu te contentes d’encaisser son assaut, qui était si prévisible malgré la charge qu’elle avait effectuée pour tenter de te surprendre, avec tes bras de nouveau recouverts d’une seconde peau métallique.

Si la première attaque de la genin te laissait complètement de marbre, le second réussit cependant à te surprendre. L’imprévisibilité est telle que ton instinct te pousse à esquiver en prenant de la distance. Encaisser le second assaut de la même façon que précédemment t’aurait infligé du dégât car le métal était conducteur d’électricité. Tu ne t’attendais pas à ce que la gamine maîtrise le raiton.

Tu esquisses un sourire pour la première fois depuis votre rencontre tout en fermant la main droite au niveau de taille. Tu fixais la jeune fille d’un regard intéressé cette fois.

>> Tu as failli m’avoir gamine mais ce n’est pas encore suffisant ! Il te reste vingt et une secondes et prépare-toi à une contre-attaque que tu réussisses ou non à me toucher une fois le temps imparti écoulé !

Tu avais averti la Féline de ton assaut à venir. Chose plutôt étonnant venant de toi qui aimais pourtant réserver des mauvaises surprises à tes adversaires mais tu ne considérais pas cette fille comme une véritable rivale. Tu ne la sous-estimais pas car là n’était pas ton genre mais tu pressentais que cette fille ne pourrait jamais t’offrir ce que tu cherchais dans un affrontement réel. Elle avait réussi à te surprendre certes avec son attaque raiton mais il fallait plus pour susciter l’intérêt de l’être avide de combat qui sommeillait en toi. En l’avertissant de ton attaque, tu espérais juste que la jeune fille se montrerait plus prudente car il serait fort dommage que tu la mettes hors combat en un seul assaut …

Techniques Utilisées:
 

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed

Jeu 8 Nov 2018 - 21:29

Un Félin sauvage apparaît ?


Kumo


Ft. Metaru .G Yamiko

La rouquine enchaîna les coup un après l'autre, mais ceux-ci ne semblais pas touchée sa cible. Toutefois, lorsque la dame se recula vivement pour esquiver sa patte foudroyante, un sourire se dessina sur les lèvres de la petite. Elle avait pratiquement oublié que le métal était conducteur d'électricité ! Sérieusement, dans les moments comme ca, elle devait vraiment plus utiliser sa tête. La metaru avais pris la parole, la prévenant d'une future attaque qu'elle lancerait. Elle prenait se combat avec plus d'intérêt, la rouquine semblais avoir réussi a intéresser d'avantage la dame. Elle en était bien contente, mais là, n'était pas le temps de réjouissance. Il ne lui restait que très peux de temps, il ne lui restait qu'à faire tout ce qu'elle pouvais.

- J'encaisserais ! Je ne compte pas laisser passer ma chance !! Je suis certaine de devenir plus forte avec votre aide.

En prononçant ces mêmes mots, le félin avait fait quelque mudras pour ne pas perdre trop de temps. Elle une fois sa main charger de foutre elle la balança dans le vide, comme les chats quand ceux-ci te griffent. Elle ne s'était pas rapprochée, cela n'était pas la peine, car trois filaient qui ressemblais à une marque de griffure s'élançai sur la metaru. Elle profita de cette attaque à distance pour donnée le tout pour le tout. Elle prit sa forme complète de léopard, montrant les crocs a la combattante en face d'elle avant de s'élancer rapidement sur celle-ci. Elle espérait vivement comblé le manque de vitesse part sa technique spéciale. Alors que le félin s'élançait à toute vitesse sur la dame, la rouquine chargeait ses crocs d'électricité pour lancée sa dernier technique avant le temps restant.

Le félin bondissait sur le shinobi prêt a toute éventualité d'esquive, Prêt à mordre la première chose venue prêt de ces crocs. Elle comptait bien éviter de la morde a la tête, elle ne voulait pas de bain de sang non plus si cela touchait. Une chose était sure, le félin ne laisserait pas cette dernière l'esquivée de nouveau, elle était prête à ce retourné pour reprendre en chasse cette dernière si elle esquivait sa morsure.




Apparence - Outfit :
 
Apparence - Léopard :
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4308-oshh-kamikage-miyake-est-la-terminee#33243 http://www.ascentofshinobi.com/t4332-le-journal-d-un-felin#33353

Lun 12 Nov 2018 - 12:27
Tu esquisses un sourire malgré toi face à la détermination de la gamine. Au final, elle pourrait peut-être te divertir alors tu décides de lui offrir ce qu’elle te réclamait, cessant de compter le temps qui lui restait dans ta tête.

Comprenant sans doute le point faible de ton élément, elle t’attaque de nouveau avec du raiton mais cette fois à distance. Tu esquives une nouvelle fois en bondissant juste sur le côté mais la féline te charge aussitôt après s’être transformé entièrement. Elle te surprend par la vitesse qu’elle semblait acquise sous sa forme de léopard de neige. Tu aurais pu cependant esquiver son assaut une fois de plus mais tu préfères encaisser sa morsure avec ton bras gauche recouvert de métal.

Tu t’attendais à ce qu’elle t’électrocute une fois de plus mais tu avais espoir que la charge ne serait pas assez forte pour te faire perdre conscience. Un pari très risqué mais c’était ainsi que tu fonctionnais : se mettre en danger volontairement afin de mener ton adversaire où tu voulais. Effectivement, tu lui avais offert exprès ton bras afin de la garder à ta portée.

Tu esquisses un sourire alors que la féline avait la gueule fermée sur ton bras protégé de ses dents mais pas de la foudre qui engourdi ton membre. Au même moment, tu envoies une petite décharge électricité via une technique raiton dans le métal qu’elle était en train de mordre. Rien de bien méchant, juste de quoi la chatouiller un peu afin de lui faire comprendre qu’elle n’était pas la seule à maîtriser la foudre. Tu en profites ensuite pour libérer ton bras de force quitte à lui arracher quelques dents si elle résistait.

>> Mords-moi encore et je te priverais de tes dents !

Tu avais parlé tout en fixant la genin dans les yeux alors que celle-ci avait réussi à rallumer au fond de ton regard cette jubilation qui poussait les plus peureux à la méfiance.

Tu aurais pu achever ou du moins mettre en état de nuire définitivement le léopard de neige lorsque tu l’avais à ta merci mais tu préférais commencer tout doucement afin de faire perdurer ce combat qui commençait finalement à te plaire …

Spoiler:
 

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed

Aujourd'hui à 2:42

Un Félin sauvage apparaît ?


Kumo


Ft. Metaru .G Yamiko


La jeune féline était heureuse et fière d'avoir pu attraper le bras de la dame. Elle avait envoyé sa décharge électrique dans celui-ci, mais alors, elle fut surprise d'un choc qu'elle reçu. Elle n'était la guerre trop agressive, mais assez pour qu'elle décide de lancer sa brise. Elle recula, mais pas trop loin. Elle tourna autour de la dame, tel un félin devant leur ennemie attendant le bon moment pour attaque de nouveau.

- Je ne vous permettrai pas d'emporter mes dents comme ça, ils me sont très utiles.

Le félin regarda la dame devant elle, son bras devais être engourdis à la suite de son attaque. Le shinobi en face d'elle semblais bien plus enthousiasme qu'au tout début de ce combat. Cela était très apprécié part la rouquine d'ailleurs. Il ne restait plus qu'à prier que la dame accepterais maintenant qu'elle l'eût touchée. De lui enseigner de nouvelle technique et à combattre. Elle avait vraiment bien choisi, elle était forte et en plus, elle a une affinité au raiton. Elle pourra apprendre directement ces techniques que le ninja possède elle-même. Bien qu'elle l'avait touchée, celle-ci ne lui avait pas mentionné la fin du combat. Elle semblais même vouloir le faire perturber, le félin ne se pria pas. Elle retourna a la charge, elle utilisa une charge pour ce rapprochée plus rapidement, sachant que cette dernière semblais être très rapide. Une fois à la portée de la femme, le félin sortie ces griffes pour lancée son combo griffe en espérant être assez rapide pour la toucher, ou elle n'avais pas de métal pour la protéger.

- J'espère vraiment que vous pouvez m'entraîner lorsque se combat terminera !! Je suis sure que vous me serez très favorable !

La féline avaient continué de combattre en combat rapproché essayant de ne pas lui laisser l'opportunité d'esquiver, bien que cela n'était pas très efficace depuis le début de combat, elle ne pouvait que bouger le plus possible et te donner des coup de patte a différent endroit. Sachant bien que le ninja face a elle était plus forte et qu'elle possédais sans doute une réserve de chakra plus élevé, elle devrait faire attention à sa consommation. D'autant plus qu'elle ne souhaitait pas perdre ces dents. Elle n'était pas si folle que ça, elle savais bien qu'elle était inférieure à la dame. Elle n'avais juste besoin de regarder son avant-bras qui était déjà plutôt endommagé part la toute première technique qu'elle avais subis.


Résumé du tour:
 

Apparence - Outfit :
 
Apparence - Léopard :
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4308-oshh-kamikage-miyake-est-la-terminee#33243 http://www.ascentofshinobi.com/t4332-le-journal-d-un-felin#33353

Un Félin sauvage apparaît ?

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: