Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

Q03. SENSHI UMEKA CONTRE NAARI ETSUKO


Mer 31 Oct 2018 - 22:41

Quarts : SENSHI UMEKA contre NAARI ETSUKO


Quelques semaines après la rébellion populaire qui renversa le Premier Cercle, pouvoir fanatique gouvernant jusqu'alors le Pays du Vent, le nouvel ordre Kazejin cherche définitivement à tourner la page. Afin d'afficher cette volonté et pour des raisons plus politiques, les nouveaux décisionnaires décidèrent d'organiser un événement retentissant : le premier tournoi international où n'importe quel shinobi ou guerrier pourrait participer. En l'espace de quelques jours, la nouvelle et l'invitation fit le tour du Grand Continent et de ses îlots et peu de temps après : des centaines d'inscrits étaient prêts à en découdre en plein coeur du mythique Colisée, bâtisse où les esclaves du Premier Cercle combattaient jusqu'alors.

Les phases de sélections - des batailles dites "royales" entre dix combattants - se succédèrent le premier jour de la semaine du tournoi, et confirmèrent la puissance des shinobis des villages cachés : sur les trente-deux finalistes, quasiment tous étaient Iwajins, Kirijins ou Kumojins. Et le lendemain de leur qualification pour la phase finale, les duels les attendaient, devant des centaines et des centaines de spectateurs venus du monde entier.

En ce jeudi après-midi, les quarts de final démarrent avec toujours différents terrains possibles !

Pour ce combat opposant @SENSHI UMEKA et @NAARI ETSUKO, c'est un décor idyllique et familier qui a pris possession de l'arène. Tout le terrain est rempli de sable avec en plein milieu une oasis. Pour les plus étrangers à ces lieux de rêve pour les habitants du Pays du Vent, il s'agit de quelques palmiers dressés près d'un point d'eau.

Les combattants entrent alors en scène, encadrés par l'arbitre, @NAGAMASA MIKAZUKI, tous acclamés par une foule en délire. Le combat peut commencer !


Voici les règles et indications à suivre :
  • Le combat peut commencer dès le premier tour, donc l'utilisation de techniques est autorisée dès le début !

  • Lorsque c'est à votre tour de poster, vous disposez de 48h pour répondre.

  • Une seule fois durant le combat vous pourrez demander un seul et unique délai de 12h.

  • En cas de non-respect des délais, vous serez exclu de l'événement.

  • Respectez les règles présentes dans notre Système de combat.

Règle(s) spéciale(s) pour l'arbitre :
  • L'arbitre peut poster en premier s'il y arrive.

  • L'arbitre peut poster à tout moment s'il le juge nécessaire (les instructions qui lui sont données sont néanmoins simples : empêcher la mort d'un candidat).

  • L'arbitre doit au minimum poster une fois pour annoncer/officialiser le vainqueur du combat.

Règle(s) spéciale(s) pour les spectateurs :
  • Tout personnage non-participant qui s'est réellement déplacé au Colisée (dans les règles) à Kaze no Kuni peut assister à un seul combat à chaque tour.

  • Pour officialiser le fait qu'il assiste au combat, il doit poster une fois (à n'importe quel moment du combat) un RP où il observe l'affrontement.

  • Les participants au tournoi qui perdent deviennent de possibles spectateurs pour les tours suivants (respecter les règles du dessus).

Merci de respecter l'ordre de post suivant :
SENSHI UMEKA
NAARI ETSUKO
L'arbitre de ce combat est : NAGAMASA MIKAZUKI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com

Sam 3 Nov 2018 - 1:54



C’était aujourd’hui le jour des quarts. Un tour important dans l’ensemble du tournoi. Que tu sois parvenue à aller si loin dans cette compétition ne cessait de t’étonner, pas que tu doutais de tes compétences au combat, non, mais jamais auparavant à Mizu tu n’avais gagné un seul combat dans les arènes des Gladiateurs, alors en gagner ici, au milieu d’un autre désert… T’étonnait toujours autant. Tu savais que cette fois-ci ça allait être encore plus dure qu’avant ; tu étais passée d’un expert du taijutsu provenant de chez les Hyûga, à un utilisateur d’insectes et de genjutsu.

Qu’allait donc t’imposer, aujourd’hui, ce tournoi ?

Tu avais rejoint l’arène sans être spécialement confiante malgré les encouragements de celles et ceux qui t’entouraient, ou que tu avais inopinément rencontrés. Parce que c’était mathématique. Plus tu avançais dans ce tournoi de Kaze, plus les adversaires devenaient redoutables. Il était sûr que face à toi l’expérience primerait, tu n’étais qu’une genin après tout. M’enfin, même si tu étais plutôt pessimiste dans l’ensemble, comme toujours ; ce n’était pas une raison pour toi suffisante d’abandonner. Jamais tu n’abandonnerais.

Alors quand tes yeux azurés s’encrèrent sur la dénommée Etsuko, et ses cheveux à la couleur si atypique ; tu lui dis :

« Par pitié, ne me demande pas d’abandonner… »

Avais tu soupiré. Tes deux précédents adversaires t’avaient demander d’abandonner, et c’était ce qui les avait perdus, sûrement… Pour une fois, tu voulais qu’on te batte réellement. Et ces mots adressés à ton adversaire étaient les seuls que tu avais formulés sur l'ensemble de tes affrontements ; et sûrement les derniers. Tu étais une Gladiatrice, et les gladiateurs n'abandonnaient pas !

Ainsi, tu laissas Gyomo rejoindre ta main, et le liais à toi via une solide corde. Tu étais maintenant prête.




Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3605-senshi-umeka#27783

Sam 3 Nov 2018 - 18:03
Etsuko avait bien envie de se battre. Elle était venue pour se tester, voir ses limites et essayer de les dépasser. Si le premier combat s'était bien passé pour elle, le second avait été un abandon immédiat sans la moindre justification de son adversaire. Elle espérait maintenant ne pas avoir une redite, rentrant dans l'arène face à son adversaire. Elles étaient sur un terrain sableux, l'oasis qui trônait au centre de ce dernier fit sourire la jeune femme, revoyant ceux par lesquels elle était passée quelques jours plus tôt dans la préparation du terrain caoutchouc qu'elle avait elle-même pu tester face à Sendai Anzu.

Elle regarda un peu cette adversaire, la jaugeant du regard. Elle avait un filet en main, lié à elle par une corde. Elle avait sans doute en tête des techniques de revers. Lorsqu'elle voudrait esquiver, elle devrait le faire avec précaution et toujours surveiller ses arrières donc. Soit. Elle hocha la tête après avoir croisé le regard ciel de son adversaire, répondant à sa réplique.

« Je compte sur toi pour faire de même alors. »

Simple, efficace. La communication vocale n'avait pas besoin de s'étendre et Etsuko commença immédiatement le combat. Elle ne savait pas de quoi était capable son adversaire mais cette derrière avait réussi à parvenir jusqu'ici, elle savait se battre. La sous-estimer serait stupide. Mais elle ne voulait pas non plus prendre le risque de la tuer. Un test s'imposait. Etsuko se mit en mouvement, commençant à s'approcher d'Umeka en marchant. Elle enchaîna les mudras, créant une floppée de pétales qu'elle projeta sur son adversaire, observant sa réaction en préparant de nouveaux mudras.

Elle regardait notamment les pieds de son adversaire, envoyant son trait de feu directement sur la Kumojine dès que cette dernière commença à réagir, prévoyant ainsi là où elle arriverait pour essayer de la prendre de court. Selon les réactions de cette dernière, elle se comporterait d'une façon ou d'une autre, n'ayant pas pu recueillir d'informations sur elle et son style de combat si ce n'est les on-dit, à savoir qu'elle maniait particulièrement bien le filet qu'elle avait dans les mains. Ce n'était pas une vanité, un objet distractif. C'était bien son arme et elle devrait s'en méfier.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1606-naari-etsuko-la-douceur-des-fleurs-termine http://www.ascentofshinobi.com/u563

Dim 4 Nov 2018 - 19:38



Pourquoi lui demanderais-tu d’abandonner ? Ce n’était pas ton genre. Ton père t’avait toujours dit « ne fait pas aux autres ce que tu ne veux pas qu’on te fasse » ; alors non, jamais tu ne demanderais à un adversaire de ployer le genou, t’avais appris à obliger les gens à le faire, d’eux-mêmes. Des fois ça marchait, des fois non ; ce qui faisait de toi une personne peu présomptueuse finalement. Et ici, seul votre arbitre pouvait arrêter le combat.

T’aimais bien ces gens des montagnes, ils étaient vraiment de bons combattants ; enfin… pour le peu que tu connaissais. Toi tout ce que tu voulais c’était un combat dans les règles de l’art, qui te permettrait d’apprendre que ce soit dans la victoire ou la défaite ! Et rapidement la jeune femme que tu affrontais aujourd’hui se mit à l’œuvre ; elle voulait sans doute jauger tes capacités, ce que tu pouvais faire. Sans doute en avait-elle déjà une idée, Kami lui en avait peut-être même parlé, après tout…

Tu dressa alors Gryomo devant toi et le recouvrit de pierre d’un signe de ta mains libre ; qui forma comme un écran, suffisant pour te protéger du premier assaut de pétales de fleurs… Des fleurs… C’était original et moins dégueu que les insectes ; tu devais l’admettre. A cette première attaque s’était ajouté une seconde, cette fois-ci moins glamour, un long trait de flamme qui se heurta à un Gyomo toujours de pierre. La roche fumante s’effrita en un petit tas fumant. Des pétales et de ta pierre ne restaient plus que des cendres…

Tu avais donc face à toi une manieuse de pétales et de feu ? Tu trouvais ça… fascinant. Mais l’heure restait à l’affrontement, alors, et comme l’Iwajin s’était rapprochée ; tu « propulsas » Gyomo qui se déroula pour s’abattre sur elle, verticalement…

« Ok Gyomo ! Go ! »

Adressas-tu à ton fidèle filet.



Spoiler:
 

Techniques :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3605-senshi-umeka#27783

Dim 4 Nov 2018 - 23:39
Etsuko regarda son adversaire se protéger plutôt efficacement, maniant visiblement du doton avec son filet. La gladiatrice lui envoya alors son filet directement dessus. Sans perdre un instant, Etsuko recula d'un bond, esquivant avec agilité l'attaque du filet qui semblait bien lourd, s'enfonçant un peu sur le sol.

Réfléchissant rapidement, elle commença des mudras, créant des clones autour d'elle. L'un commença à courir vers la gauche, l'autre vers la droite tandis que le dernier commença à courir sur Umeka directement. Etsuko quant à elle recula encore un peu et envoya un nouveau trait de feu, plus petit que le précédent mais qui forcerait son adversaire à réagir. Lui limiter ses possibilités, voilà ce qu'elle devait faire pour réussir à l'atteindre.

Elle ne savait pas grand chose sur cette jeune femme si ce n'est qu'elle était une kumojine, ce combat promettait d'être intéressant. Elle se défendait bien, maintenant il fallait trouver ses failles pour réussir à l'atteindre et espérer la victoire.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1606-naari-etsuko-la-douceur-des-fleurs-termine http://www.ascentofshinobi.com/u563

Mar 6 Nov 2018 - 2:16



La Naari esquiva ton attaque sans aucune difficulté, un peu comme l'avait fait Kami, dénotant une certaine agilité et certainement quelques compétences au cors à corps. Cela annonçait aussi, peut-être, une suite encore plus intéressante! Une perspective qui ne pouvait que te motiver à donner le meilleur de toi même comme tu l'avais toujours fait!

Puis là, tu vis des clones apparaître et foncer sur toi. Aussitôt tu dégainas d'un signe de ta main libre trois senbons de pierre de projeta avec une certaine dextérité vers chacun des clones. Que tu fus occupée à attaquer les clones t'avait fait louper ce "trait de feu" lancé par derrière les doubles aux cheveux... bonbons. Rose bonbon.

Tu dressas in extrémis Gryomo entre lui et toi, mais sans pouvoir rien faire d'autre. Les flammes passèrent bien évidemment en grande partie par les mailles du filet et mordirent ton avant bras, y laissant des traces rougeâtres et quelques cloques fortes douloureuses. T'était pas maso, te faire brûler comme ça ne te plaisait même si cela renforçait encore ton esprit combatif! Puis... Sazuka réglerait ça en un claquement de doigts!

Bon, puisque vous étiez dans l'échange de projectiles... Tu renouvelas l'expérience et lanças à ta cible deux nouvelles séries de senbon de pierre...

Le public devait être super content de ce combat, comme d'un match de ping-pong sans les raquettes!

Spoiler:
 

Techniques :



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3605-senshi-umeka#27783

Mar 6 Nov 2018 - 13:57
La jeune femme aux yeux émeraude se prépara à encaisser un assaut en réponse mais son adversaire préféra d'abord attaquer ses clones. Après un instant de réflexion, la jeune femme choisit de laisser son clone qui était partit sur la droite mourir tandis que celui sur la gauche bloquait le seul senbon qui lui fonçait dessus avec son bras, tenant bon sous le coup qui le fit trembler un peu, dévoilant sa nature de clone si jamais Umeka avait encore un doute sur lequel était la vraie Etsuko.

Celui qui lui fonça dessus cependant préféra une autre tactique, s'arrêtant et faisant de rapides mudras pour s'entourer de pétales qui vinrent se masser pour arrêter le premier senbon qui lui fonça dessus. Il se mit finalement entre Etsuko et Umeka lorsque cette dernière se mit à la bombarder de six senbons doton supplémentaires, les encaissant avec cette technique qui perdurait suffisamment longtemps pour contrer de tels projectiles. Seul le premier qui avait prit le clone par surprise avait réussi à passer, atteignant l'Iwajine à l'épaule qui eu un léger mouvement de recul quand ce dernier pénétra sa peau mais elle ne fit aucun bruit, encaissant en silence ce que son double n'avait pas eu le temps d'arrêter.

Cette adversaire se débrouillait plutôt bien pour les cibles multiples mais elle ne montrait ici que des projectiles assez faibles qui ne passeraient pas ses défenses. Seul son filet était pour l'instant un réel danger, si elle le prenait, la Naari doutait de pouvoir continuer le combat plus de quelques minutes.

Elle eut un instant d'hésitation, puis son clone qui avait survécu de justesse grâce à une petite défense se mit à enchaîner les mudras, préparant cette fois-ci une boule de feu. Contrairement aux attaques enflammées précédentes, celle-ci ne visant pas en priorité son adversaire mais bien la corde qui lui permettait de le manier plus largement. La limiter dans ses mouvements, voilà qui pourrait lui être profitable, d'autant plus que si elle touchait et carbonisait sa cible, cela atteindrait également sa porteuse dans l'explosion de katon qui en suivrait.

Attendant de découvrir comment son adversaire se défendrait, elle enleva le projectile de sa plaie, serrant un peu les dents sur l'instant pendant qu'un peu de sang se mettait à couler et que les pétales qui protégeaient son clone se relâchaient, tombant en une pluie fleurie sur le sol.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1606-naari-etsuko-la-douceur-des-fleurs-termine http://www.ascentofshinobi.com/u563

Jeu 8 Nov 2018 - 19:20



La plupart des clones de ton adversaire avaient été vaincus en dehors d’un seul qui s’était protégé et avait aussi en partie protégé sa créatrice, avant de t’envoyer une boule de feu. Tu compris donc que ton adversaire n’allait attaquer qu’à distance sans rien tenter d’autre et qu’il t’appartenait donc de réduire l’écart qui vous séparait.

Enfin, avant ça, tu devais te protéger de cette masse enflammée qui impacta le sol à ta hauteur. Tu avais dressé Gyomo une nouvelle fois en le recouvrant d’une couche de pierre.

Si l’écran de pierre t’avait une nouvelle fois sauvé les miches, en revanche les flammes avaient eu raison de ta petite corde qui jusqu’ici n’avait pas été très utile, finalement. La pierre comblant les mailles du filet s’effrita sous l’effet des dernières flammes.

L’onde de choc de l’explosion t’avait légèrement fait reculer ; mais au final tu t’en étais sortie. Tu créas alors, comme elle, trois clones qui foncèrent directement vers la jeune femme ; à tes côtés. Il fallait que tu te rapproches, c’était la seule solution pour débloquer la situation.

L’un de clone se rapprocha projeta alors de nouveaux senbon de pierre vers le clone restant, celui qui ne présentait aucune blessure.

Spoiler:
 

Techniques :



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3605-senshi-umeka#27783

Jeu 8 Nov 2018 - 22:29
Etsuko regarda avec satisfaction la cordelette brûler, objet qu'elle soupçonnait dangereux même si elle n'avait pas vu jusque là à quoi elle pouvait lui servir. Autant ne pas prendre de risque inutile à se faire avoir au dernier moment. Après la boule de feu de son clone de gauche, elle vit étrangement son adversaire se mettre à l'ignorer. Fronçant un peu les sourcils, elle la vit se mettre à lui courir dessus. Soit. Cependant, elle fit elle aussi des clones.

Vite, Etsuko devait réagir. Elle se mit de nouveau à faire des mudras, créant une nouvelle boule de feu pour épurer un peu ce groupe gênant de quatre personnes côte à côte qui l'empêchait de voir où était sa véritable cible. Légèrement ralentie par sa blessure à l'épaule, elle ne vit que trop tard les senbons qui foncèrent sur le clone qui était resté de son côté, le vaporisant avec facilité. Il ne lui restait plus qu'à espérer que sa boule enflammée ait le même effet sur son adversaire.

Reculant qu'importe le résultat pour essayer d'éviter le corps à corps qui devait être sacrément risqué face une arme telle que ce filet, la jeune femme aux cheveux de jade fit mine de faire des mudras, laissant son clone désormais assez éloigné sur la droite du combat faire la véritable technique. Etsuko continua ses mudras un peu plus longtemps que son double qui avait déjà projeté de nouveaux pétales de fleur dans les jambes de la gladiatrice pour tenter de l'affaiblir sur ses positions et éviter qu'elle ne court trop vite si toutefois la technique précédente avait marché. Sinon, il ne lui restait qu'à espérer que ce soit la bonne si un ou des clones avait survécu.

Il lui fallait réussir à garder cette distance qui jusque là lui avait donné l'avantage. Elle doutait sérieusement d'avoir la moindre chance en combat rapproché, le filet aurait sans aucun doute tôt fait de lui interdire le moindre mouvement et de la réduire à la défaite. Espérant alors soit se retrouver face à une seule adversaire soit avoir réussi à détourner l'attention de Umeka quelques instants, la Naari joua de nouveau de sournoiserie, reprenant ses mudras pour lui envoyer une seconde volée de pétales tranchants dans les jambes. Si elle ne pouvait plus bouger, elle perdrait. Du moins l'Iwajine l'espérait.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1606-naari-etsuko-la-douceur-des-fleurs-termine http://www.ascentofshinobi.com/u563

Ven 9 Nov 2018 - 19:56



Alors que tu t’étais lancée à l’assaut de ton adversaire, cette dernière avait déjà réagi à ton approche très rapidement. Une nouvelle boule de feu qui balaya tous tes clones et toute ta stratégie d’un seul coup. Toi tu avais réussi à te protéger dressant Gyomo, couvert de pierre ; encore une fois. Mais alors que tu pensais la tempête passée tu fus surprise par une autre attaque venue de nulle part qui le lacéra les jambes.

Un clone qui avait réussi à passer, à te contourner… T’avais bien compris que le combat était parfaitement déséquilibré, mais tu savais que c’était aussi ça les tournois, soit on était le plus fort et on arrivait jusqu’à la fin, grand victorieux, soit on ne l’était pas et tout s’arrêtait malgré toute l’intelligence et le courage dont on pouvait faire preuve.

La jeune femme, celle que t’affrontais ; en remit une couche, avec de nouveaux pétales de fleurs ; dont tu te défendais avec ton unique moyen de défense, avant ton corps lui-même. Tu étais évidemment en mauvaise posture, mais la distance qui vous séparait s’était réduite. Pas suffisamment de toute façon.

Et comme tu avais apparemment moins d’expérience que l’Iwajin, et bien tu devais te « contenter » de ton éventail réduit de techniques ; et tu allais donc employer donc une nouvelle fois Gyomo pour attaquer. Comme elle l’avait déjà fait avant, tu savais qu’elle esquiverait encore ; ou utiliserait son tourbillon de fleurs… Enfin, tu connaissais déjà la fin de ce combat et cette Naari l’avait aussi vraisemblablement très bien compris.

Et donc, tu déroulas Gyomo sur toute sa longueur et le projetas contre elle, sans grand espoir, balayant le terrain devant toi de droite à gauche… Tu n'avais plus que ça à faire puisque courir te serait maintenant compliqué...

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3605-senshi-umeka#27783

Ven 9 Nov 2018 - 20:48
Encore cette protection doton, décidément, même si elle n'avait pas encore réussi à amocher très sérieusement Etsuko, cette adversaire était assez dangereuse. Elle ne pouvait pas trop se laisser prendre au combat et envoyer tout son chakra dans le vide, elle s'efforçait alors de réfléchir à chacune de ses actions. La technique de distraction avait marché une fois, si elle la tentait à nouveau, Umeka se douterait certainement de quelque chose. A moins qu'elle n'utilise cette méthode pour l'avoir à nouveau par surprise en utilisant cette fois-ci son clone comme tromperie.

Alors qu'elle allait mettre son hypothèse à l'épreuve, Etsuko du bondir en arrière un peu en panique, dérapant légèrement sur le sable du terrain et se prenant le bout du filet dans l'épaule. Elle lâcha un gémissement de douleur, bien qu'elle ne s'était prit que l'une de ces boules qui entouraient l'arme de la gladiatrice, elle avait désormais le bras gauche un peu engourdi. Elle recula encore de quelques pas tout en faisant ses mudras, changeant de tactique.

Non, elle ne la tromperait pas. Elle allait tout simplement finir ce combat. Elle avait déjà fait deux erreurs, elle n'allait pas continuer plus que nécessaire. Enchaînant les mudras aussi vite qu'elle le pouvait avec son bras engourdit en même temps que son clone, c'est cette fois-ci une boule de feu qui partit de ses mains ainsi que de celles de son double pour foncer des deux côtés sur son adversaire. Cette fois-ci, elle tomberait et Etsuko gagnerait. Jusque là, elle n'avait montré la capacité de se défendre que d'un côté à la fois, alors deux attaques de cette puissance de chaque côté devraient avoir raison de ses résistance, du moins elle l'espérait.

Soufflant pour reprendre sa respiration, la Naari restait sur ses gardes, attentive à une éventuelle contre attaque. Peut-être avait-elle garder une dernière ressource surprise en dernier coup ? La Chûnin le saurait bientôt, mais elle était prête à l'accueillir cette fois-ci.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1606-naari-etsuko-la-douceur-des-fleurs-termine http://www.ascentofshinobi.com/u563

Sam 10 Nov 2018 - 14:13



Heureusement tu n’avais fondé aucun espoir sur ta dernière attaque ; que ton adversaire esquive t’était apparu comme limpide. Elle en était capable, alors pourquoi s’en priverait-elle ? Mais en plus d’avoir esquive, non contente d’être inatteignable par chacune de tes tentative, ou de façon très négligeable –qu’étaient-ce que quelques écorchures et autres bleus en comparaison de l’énergie que tu avais employée pour le faire ?- elle et son clone exécutèrent dans une parfaite synchronicité double jutsu, la fameuse boule de feu. Seule face à ses deux masses enflammées, tu n’avais guère d’autre choix que d’en atténuer l’impact.

Ainsi une énième fois tu recouvris ton fidèle Gyomo de son manteau rocheux qui te protégea, si l’on put dire ainsi, d’une partie de cet assaut mais ne fut pas suffisant. Si les flammes ne t’avaient pas atteintes, en revanche le souffle de l’explosion lui t’avait projeté en arrière avec violence, et t’entraîna dans une chute fracassante ; et pas de celles dont on pouvait se rattraper avec un petit salto arrière. Tu heurtas donc le sol de plein fouet, le sable et roulas-boulas sur quelques mètres. Et malgré l’amorti que t’offrait le sol de cette arène, ta s’y cogna à plusieurs reprises. Quand enfin tes tonneaux s’arrêtèrent, tu restas allongée sur le sol, inconsciente.

Finalement c’était comme ça que s’achevait ton ascension dans ce tournoi. Ce n’était pas vraiment la fin à laquelle tu t’étais prise à rêver, néanmoins… bah c’était le jeu quoi. Des gagnants, des perdants ; il en fallait pour tout le monde ; et toi dans tout ça… Bien, tu étais habituée à perdre, tu y étais plus que préparée et puis, ce dernier combat te serait utile pour l’avenir, à comprendre tes failles et celles des autres. Arriver aux quarts de final en tant que simple genin ; ce n’était si mal, après tout et pour une fois, tu ne t’étais pas faite éliminé dès le premier tour ! Bien sûr que non, puisqu’ici rien n’était scénarisé ! Puis, tu pouvais te targuer ne pas avoir abandonné ?

Peut-être que ton père serait fier de ton succès, au final !
@Ikeda Sazuka devra te remettre sur pied ~



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3605-senshi-umeka#27783

Q03. SENSHI UMEKA CONTRE NAARI ETSUKO

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Événements :: Tournoi n°1 : Kaze no Kuni :: Quarts
Sauter vers: