Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» A l'ombre de la bienvenue [Senku]
Aujourd'hui à 14:00 par Yaoguaï Senkū

» Bushido | Shimazu Aomine
Aujourd'hui à 13:01 par Shimazu Aomine

» Travail de nuit
Aujourd'hui à 12:35 par Mamoru Honō

» 09. Demandes de Succès
Aujourd'hui à 12:20 par Yuki Mugetsu

» Du passé et de l'avenir. | ft. Nishimura Rara
Aujourd'hui à 12:15 par Yuki Mugetsu

» Mission Rang C - Sauvetage Félins.
Aujourd'hui à 11:58 par Kamijiyū Shimi

» Première étape ∞ Jun
Aujourd'hui à 11:54 par Yamanaka Jun

» The swan and the duck
Aujourd'hui à 11:29 par Metaru Kenshin

» Neutralité et savoir faire | Shaka et Ichiryû
Aujourd'hui à 10:11 par Yamanaka Shaka

» Omerta | Mamoru Honō
Aujourd'hui à 9:14 par Mamoru Honō

Partagez | 

Un traqueur sachant traquer sans son chien est forcément un bon traqueur [PV : Reiko]


Ven 2 Nov 2018 - 16:26
La voici, devant l'immense manoir du Raikage, enfin, immense, vu de l'extérieur, Anzu se demande lequel des deux bâtiments entre celui qui se trouve devant elle et la grande bibliothèque, le symbole même de Kumo. Anzu pense que, dans les fait, la bibliothèque est plus grande, mais c'est vrai que la question peut se poser légitimement. Enfin, ce n'est pas pour parler architecture qu'elle est venue ici, mais pour faire une demande auprès de la Raikage en personne : rejoindre l'organisation du Kaikeimusho, dans le renseignement, la surveillance et la traque. Cette idée vient de Sazuka, lors de son entrainement et apprentissage pour créer un dôme de chakra plus grand pour protéger plusieurs personnes autour d'elle. Lors de cet apprentissage, elle lui a demander ce qu'elle voudrait faire une fois chunin, elle lui a répondu clairement qu'elle souhaite constituer une équipe de traqueur afin de palier le manque de senseurs à Kumo, c'est à ce moment-là que Sazuka lui a soufflé cette idée. Rejoindre le Kakeimusho n'était pas vraiment dans ses plans à la base, mais c'est cohérent qu'elle vienne prêter son expertise en sensorialité à une organisation de ce genre. Sans doute était-elle trop timide pour se dire qu'elle pouvait les rejoindre ... dans tous les cas, la Sendai se trouve désormais ici pour demander une adhésion à cette organisation devant Metaru Reiko, la Raikage en personne ...

Quelle pression, si elle s'imaginait un jour se trouver devant une figure telle qu'elle, malgré les démystifications à son sujet par sa sensei, ça fait quelque chose ... Elle entre donc dans le palais, sentait cette pression s'accumuler lorsqu'elle s'imagine approcher le bureau du Kage. Finalement, elle est devant la porte de son bureau, elle espère qu'elle est là ... histoire de vérifier avant de toquer dans le vide, Anzu se concentre pour activer sa détection, détecter les présences dans ce bureau ... finalement, elle est là, seule, dégageant une source de chakra puissante. Maintenant convaincue qu'elle est ici, Anzu approche sa main, commence à la frapper trois fois d'affilé sans brutalité, juste assez pour que, derrière, la Raikage puisse entendre un "toc toc toc" assez fort pour la tirer d'une lecture ou d'une sieste. De son côté, Anzu attend une réponse de la Raikage, espérant qu'elle lui réponde quelque chose pour qu'elle puisse entrer ... et surtout qu'elle arrive à garder son sang froid devant la dirigeante des shinobis de Kumo.

_________________
Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine http://www.ascentofshinobi.com/u784

Dim 18 Nov 2018 - 2:49
Un soupire...

Malgré ta lassitude pour ton travail administratif, tu restais pourtant bien concentrée sur ta tâche, réfléchissant à l'avenir de ta nation que tu devais mener d'une main redoutable sous peine d'en perdre le contrôle. Shuuhei faisait cela remarquablement bien comparé à toi, et encore aujourd'hui, malgré son absence totale, tu te comparais à lui sur plus d'un point. Il était le génie de la famille après tout, avant ce tragique accident avec l'homme au chapeau, il serait certainement encore le cul vissé sur cette chaise à ta place.

Et cela ne t'aurait certainement pas gênée. Tu avais tantôt brigué ce poste, pensant être capable de faire bien mieux que ce que tu considérais comme un incapable de frère. Puis tu avais mûri, tu avais vécu un bon nombre de bataille suffisamment ardue pour te faire grandir et te mettre en phase avec certaines réalités.

Dans tout les cas, tu ne pouvais pas réinventer la destinée, tu étais contrainte de la subir malgré toute la puissance et la force de caractère dont tu pouvais faire preuve. Il y avait des choses immuables mais même en sachant cela, tu t’efforças à essayer de les déplacer, de les plier à ta volonté. Une guerre d'usure en quelque sorte...

Alors, tu vins à arquer un sourcil à l'écoute d'un bruit en face derrière ta porte. Tu n'étais pas ninja sensoriel pour un sou, mais tu savais quand même te servir de tes sens. Et quelque chose te disait que c'était une personne stressée et en proie au doute qui toquait fébrilement à ta porte. Un comportement que tu avais vu mainte et mainte de fois.

- Entre


Une voix froide et directe, comme à ton habitude. Avec cela un soupçon d'agressivité propre à ton caractère irascible.

Si cette personne était là en phase de toi, c'était bien que ta secrétaire avait jugé sa présence digne d’intérêt. Malgré tout ton travail et ta volonté à l'ouvrage, tu ne pouvais décemment pas mémoriser tout ton effectif encore moins les projets de chacun. En cet instant, tu n'avais aucune idée de sa raison en face de toi.

En réalité, tu n'avais aucun foutu idée de qui cela pouvait être...

En espérant que celle-ci décline son identité et vite avant que l'impatience et l'agacement ne t'emportent.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1548-metaru-reiko-terminee

Dim 18 Nov 2018 - 23:02
Anzu entend la voix froide et agressive de sa Raikage lui ordonner de rentrer, c'est ce qu'elle fait, non sans la faire attendre. Elle sait qu'elle lui fait perdre un peu de temps, donc elle doit faire vite de ce qu'elle a compris. La Sendai pousse donc la porte du bureau de la Metaru, pour finalement la voir, derrière son bureau. La grande Reiko, une montagne de muscle et de puissance, mais aussi l'amante de sa Senseï, Sazuka. Il fallait donc qu'elle travaille sur elle pour éviter de se mettre à bégayer devant une personne si importante. Elle entre donc, ferme la porte derrière elle sans faire trop de bruit, puis s'approche de la Raikage, en affichant une mine neutre en l'observant. La Sendai était stressée, mais elle a vécu une partie de sa vie à cacher ses émotions, donc elle arrivait à paraître serin malgré son stress, elle a bien réussi à masquer ses sentiments derrière ce masque de neutralité, elle est bien capable de faire disparaitre ce stress derrière le même masque.

- Bonjour Raïkage, Sendai Anzu, Chunin de Kumo.

Elle fait les procédures habituels devant un supérieur, une procédure instaurée, un salut, une présentation allant droit au but, assez clair pour que le supérieur sache qui elle est et c'est quoi son grade. Ensuite, elle se redresse, restant au garde à vous devant la dame de fer, l'immense masse imposante qui gère Kumo et qui sert de lien entre le seigneur et le village. Faire disparaître toute ses émotions ... reprendre après tant d'effort pour l'enlever ce masque ... cette neutralité dans la voix, cela lui faisait bizarre de reprendre pendant un moment l'identité de la Anzu d'avant. Mais c'est nécessaire devant elle ... il ne fallait pas qu'elle flanche.

- Je suis venue jusqu'à vous pour rejoindre le Keikaimusho.

Bien évidemment, elle est prête pour un test, pour une démonstration de ses talents de senseur, elle sait qu'elle ne pourra pas entrer aussi facilement dans cette organisation que dans une académie par exemple. Il fallait montrer qu'elle est capable d'être un membre de cette organisation, de faire parti du renseignement.

_________________
Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine http://www.ascentofshinobi.com/u784

Un traqueur sachant traquer sans son chien est forcément un bon traqueur [PV : Reiko]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: