Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

Goûter c'est pas tromper (Akane/Ito)


Lun 5 Nov 2018 - 15:31
Goûter c'est pas tromper
Ft Yasei Akane & Akane Ito

Bières & Jolies Filles; c'est tout un art

Cinquième Nuit de la semaine, cinquième bar. À chaque soirée, son entre dédié à une beuverie différente. C'est ainsi que ma réputation au sein des tavernes du village de Kiri s'est faite. Chaque partie est un spectacle sans nom que j'exécute avec passion et minutie dans les sept établissements de la ville que j'ai choisi pour fêter la vie. Aujourd'hui, la cinquième lune scintille dans le ciel obscur et la Turlutte Enchantée trouve plaisir à m'accueillir. Du moins, elle trouve plaisant de me servir de nombreuses pintes toutes les semaines; mon porte monnaie un peu moins. Mais les plaisirs d'être un yuki font que, par miracle, notre clan nous donne la possibilité d'apprécier les plaisirs du monde.

Si vous êtes un abonné de mes aventures pittoresques, vous devez donc vous dire qu'il reste quatre autres établissement de ce genre à découvrir. Entre le Cheval Aqueux, la Turlutte Enchantée et le ChouChouLove, les délices de Kiri restent nombreux. Et vous le découvrirez bien rapidement. J'aurais très certainement atteint les 500xp et plus et Wutu-Fuku serait très certainement mon élève et moi son maitre à ce moment là mais bon ... Un jour, les sept bars capitaux du Pays de l'Eau vous seront présentés.

De retour à la réalité, me voici au sein de l'établissement, assis au bout d'une longue table en bois feutré. Le bar est au fond de la salle, surplombant les tables et les clients de la taverne. Comme ça, Faf, dit La Rage, garde toujours un oeil sur ces clients les plus perturbants. Parce qu'en plus, aujourd'hui, l'heure est grave. Assis au bout de ma table, les trois quarts des adhérents m'encourage face à mon adverse. Aujourd'hui ... c'est la soirée "La Pinte ou tu trinques". Un principe des plus simple consistant à sélectionner deux personnes s'affrontant tour à tour à la cuvée de pinte de bière. Les deux concurrents possèdent tous les deux une pyramide de pinte et possèdent quinze minutes pour terminer cette dernière.

Chacune de ces soirées est un triomphe. Bien évidemment, j'en suis le créateur. En manque de challenge, j'ai proposé l'idée à Fafy, pour les intimes, et il accepta. Depuis, je suis le champion incontestable ce sport, car oui, c'est devenu un sport. Alors chaque cinquième lune hebdomadaire, je remets mon titre en jeu.

« Bois-Bois-Bois-Bois-Bois-Bois !!! » « Bois-Bois-Bois-Bois-Bois-Bois !!! » « Bois-Bois-Bois-Bois-Bois-Bois !!! » « Bois-Bois-Bois-Bois-Bois-Bois !!! » « Bois-Bois-Bois-Bois-Bois-Bois !!! »

Gorgée après gorgée, je termine mon énième pinte avant de la frapper avec ferveur sur la table, face à mon adversaire dont la barbe est impression de mousse. La foule est en délire, les hommes me prennent pour modèle et savoure ma victoire par une nouvelle tournée et les femmes (des vraies) m'admirent et prennent soin de moi. C'est bien le seul établissement et endroit dans le monde où ça arrive ...

J'aime ma vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lun 5 Nov 2018 - 18:27


Dans sa grande miséricorde, Akane avait bien voulu pardonner à Ito son trait d’humour des plus douteux. Elle lui avait même répondu elle aussi avec une blague, ce qui avait étonné le garçon. Pour s’excuser, le shinobi avait proposé d’offrir une boisson chaude à la jeune femme. Il ne restait plus qu’à déterminer l’endroit. Ito était satisfait ; il ne connaissait pas bien Akane et, curieux comme il était, c’était l’occasion où jamais d’en apprendre plus sur elle. Il était juste embêté à propos d’un point : il ne savait pas encore comment il allait s’y prendre pour amener la jeune femme à parler d’elle. Elle restait malgré tout très distante et n’accrochait pas beaucoup aux conversations, esquivant le plus possible les questions et répondant le plus souvent de manière un peu évasive.

Cependant, Ito se rappela soudainement qu’il s’était engagé auprès de son père à travailler sur un chantier. Il ne pouvait donc se permettre de se relaxer à un café et se devait de repousser l’invitation qu’il avait formulé. Confus, il s’excusa auprès d’Akane.

« Excuse-moi, mais je me rends compte que je dois aider mon père aujourd’hui et je ne vais pas avoir le temps de prendre un café si je veux être sur place à temps ! Mais ne t’en fais pas, on fait ça juste après que j’ai fini mon travail ! Disons… 21 heures ! Et pour le lieu, je connais un endroit sympa tout proche du port Naragasa, on s’y retrouve là-bas ! »

L’après-midi passa rapidement, Ito étant occupé à rénover la charpente d’un bâtiment d’habitation du village. Il eut à peine le temps de manger en compagnie de ses parents avant de repartir aussi sec pour ne pas être en retard au port Naragasa. Avant de partir, il avait dit à son père qu’il ne rentrerait pas très tard et même « bien avant minuit ». Le jeune garçon ne savait vraiment pas ce qu’il l’attendait.

Il arriva sur place dix minutes avant l’heure prévue. Akane semblait arriver en même temps que lui. Elle devait probablement elle aussi détester être en retard. Ito invita la jeune femme à le suivre. En moins de deux minutes, ils arrivèrent devant le lieu promis. Sur la façade, écrit en lettres capitales, avec un jaune flashy qui rendrait la vue à n’importe quelle aveugle, le nom du bar raisonnait dans les esprits : « La Turlutte Enchantée ». Ito se retournait vers Akane, toussotant légèrement de honte.

« Alors oui, en effet, le nom peut prêter à confusion ! Mais… », il se demandait comment il allait bien pouvoir vendre l’établissement à la jeune femme. « …Mais en vérité, il faut savoir que ce bar sert les meilleurs thés et les meilleures tisanes du pays de l’eau ! De nombreux étrangers viennent des quatre coins du monde pour y goûter les délicieuses infusions que proposent le personnel !! »

Bien entendu c’était un honteux mensonge. Le deuxième de la journée ; mais si Akane s’était faite avoir une fois, pourquoi pas deux ? La vérité, c’était qu’Ito ne savait même pas si le bar servait des thés. Mais il avait toujours voulu rentrer dans ce bar, réputé pour être fréquenté par « les plus belles demoiselles de Kiri » – du moins d’après son père et d’après l’avis d’autres adultes l’ayant fréquenté. C’est donc l’esprit un peu grivois qu’Ito espérait profiter de sa soirée pour découvrir une autre facette du monde et de la vie d’adulte.

Alors qu’il espérait convaincre Akane avec son argumentation des plus bancales, Ito cru entendre une voix des plus familières venant du bar. Cette voix était du celle du plus épicurien des adultes qu’Ito connaissait, celle du baba cool le plus sans-gêne, mais aussi et surtout celle de l’ami et maintenant coéquipier d’Ito ; cette voix, c’était celle de Kuzan. Ito s’approcha donc de la porte grande ouverte du bar et tenta d’appeler le Yuki.

« Oy, Kuzan ! C’est toi qui est en train de profiter des bonheurs offerts par la Turlutte Enchantée ?? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4297-termine-akane-ito

Lun 5 Nov 2018 - 22:12
- Suite de ce rp -

Akane se demandait bien ce qu'elle pouvait mettre ce soir-là. Elle était allée à la bibliothèque dans la journée, et y avait rencontré Ito. Il l'avait aidée à choisir et emprunter des livres, puis finalement l'avait invitée à aller prendre un café. Comme il s'était soudainement souvenu avoir des choses à faire dans la journée, ils avaient reporté ça au soir. Elle ne savait pas trop pourquoi elle avait accepté, mais toujours était-il qu'elle se trouvait devant un dilemme : devait-elle garder l'une des tenues shinobi qu'elle portait constamment ou s'habiller différemment pour l'occasion ? Sa sœur aurait certainement eu la réponse, elle qui était si féminine et aimait s'apprêter. Pour sa part elle ne se négligeait pas mais n'y portait pas non plus une grande attention.

Finalement elle soupira, et opta pour un haut rouge avec un pantalon noir. De toutes manières sa commode ne comportait que des pantalons et aucune robe ni jupe. Et toutes ses tenues étaient rouges et noires. Elle ne prit par contre pas son harnais, ni ses saï. Avait-elle vraiment besoin d'aller armée dans un bar pour boire un thé ? Au pire des cas, elle avait toujours ses poings. Eux au moins, ne lui faisaient jamais défaut. Elle brossa ses longs cheveux qu'elle laissa détachés dans son dos, et fini par compléter avec un peu de rouge sur ses lèvres. Elle n'avait aucune idée de pourquoi elle prenait tant d'importance à se préparer de la sorte. Peut-être parce que c'était la première fois qu'elle était invitée à sortir ? Enfin, la seconde, mais la première ne comptait pas vraiment puisqu'elle avait attendu pendant des heures... Après avoir été prévenue en plein milieu de la nuit.

Elle arriva sur place en même temps que l'adolescent. Et dût lire deux fois le nom du bar devant lequel il l'amena pour être certaine d'avoir bien compris. Mais oui. Dans quoi s'était-elle encore embarquée ? Ito semblait gêné, mais lui avoua que c'était là qu'ils servaient le meilleur thé de Kiri. Admettons. De toutes façons maintenant qu'elle était là, elle n'allait pas reculer. Ils crurent reconnaître une voix, et Ito l’appela de l'extérieur pour vérifier. S'il le connaissait et l'avait amenée ici, c'était plutôt mauvais signe. Mais d'un autre côté, elle aussi connaissait Kuzan...


- « Allons voir. »

Elle entra alors dans le bar, sans attendre que le Yuki réponde ou de voir si Ito la suivait. De toutes manières si c'était comme au Cheval Aqueux, il était impossible d'entendre de l'intérieur ce qu'il pouvait bien se dire dehors. Ce bar là avait déjà un bon point par rapport à l'autre : les portes restaient ouvertes. Elle n'aurait ainsi pas l'impression d'étouffer. Une fois à l'intérieur, elle chercha des yeux une touffe de cheveux bien fournie et la trouva assez rapidement. Puisque Ito semblait le connaître aussi, elle fit un signe de main au Yuki en se dirigeant vers lui. Advienne que pourra...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4207-il-est-temps-de-sortir-des-ombres-et-de-se-diriger-vers-la-lumiere-en-cours#32416 http://www.ascentofshinobi.com/t4285-yasei-akane-carnet-de-route#32967

Lun 5 Nov 2018 - 22:51
Goûter c'est pas tromper
Ft Yasei Akane & Akane Ito

Bières & Jolies Filles; c'est tout un art

Alcool, décadence & bonheur.

La mousse au bord des lèvres, je me délecte d'une énième pinte pour célébrer ma victoire tout en me délectant de cette dernière fraichement payé par un un ami faisant office de pilier de bar. Les cris de joies festoyant la nuit venue jaillissent de l'établissement jusqu'au coeur de la rue à la quelle est collé la taverne.

Gloire,fortune & admiration.

Les hommes me prennent comme modèle vidant un à un des barils d'alcool présent derrière le bar et festoient en compagnie de charmante demoiselle, présente pour attirer les foules. Enfin pour attirer les hommes pleins de désespoir. Récupérant alors la bourse de ryos mise en jeu, j'exalte ma victoire aux bras de deux charmantes créatures.

Retrouvailles, alcool & débauche.

L'une d'elle me tapote l'épaule avant de me faire remarquer que deux individus m'appellent, aux portes de l'établissement. Les yeux vitreux, fatigués, je me retourne vers la sortie brandissant fièrement ma chope de bière en remarquant la présence de deux des mes amis. Impensable. Akane et Ito. Ici. A la Turlutte Enchantée. Ito je veux bien, il est un jeune mâle dont les hormones le taraude et le pousse à faire des choses insensés mais Akane ... Comment a t-il fait pour amener la belle brune aussi froide et carré dans sa vie qu'un glaçon dans un endroit pareil ? Est-il la réincarnation du Dieu de la drague ? Il dépasse toute mes espérance. je suis si fière de ce petit ... Qu'une larme s'en échappe presque de mes orbites avant d'aller les retrouver les bras ouverts, l'haleine aussi fraîche qu'un chien.

« Heeeeeyyyy ! Mais kes'vo fét ici ?! »

Leurs regards semblent perplexes alors qu'ils usent du multiclonage pour me berner. A mois que cela ne vienne pas d'eux ...

« Attendez, j'ai une table ! On va z'aller s'y poser tranquillement ! Héhééééé ! » Titubant, je me retourne alors vers Fafy. « Fafy ! Une tournée pour mes amis ! Amène nous ça à ma table s't'eu plait ! »

Souriant comme un benêt, je leur montre la voie tout en les attrapant joyeusement avec mes bras.

« Aller rouler jeunesse ! On va passer une nuit de folie Hahahaha ! » dis-je bourré comme un roi avant de claquer une fessée à mes deux amis avant de m'affaler sur la banquette de la table m'étant réservé.

Je la sens bien cette soirée. Mais vue de l'extérieur, ça doit ressembler à un mélange de gêne, de tristesse et de désespoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mar 6 Nov 2018 - 8:53


Était-ce finalement une si bonne idée que ça d’aller à la Turlutte Enchantée ? Le garçon y allait pour discrètement découvrir le monde des adultes, mais qu’elle ne fut pas sa surprise lorsqu’il découvrit Kuzan à l’une des tables. S’il était en général ravi de tomber sur le jeune Yuki, il n’était pas si sûr de totalement apprécier sa compagnie ce soir ; ou du moins il appréhendait ce qui pouvait se passer. En effet, même s’il était à peine 21 heures passées, Kuzan semblait déjà bien attaquer – en témoigne la montagne de pintes de bière trônant devant lui.

Fait surprenant, c’était Akane qui avait fait signe à Kuzan, comme pour lui dire qu’elle et Ito venaient d’arriver dans le bar. Ainsi, la jeune femme connaissait donc l’héritier du clan Yuki ? C’était très curieux, d’autant plus que leur caractère respectif semblait diamétralement opposé. S’installant à une table, après que Kuzan les ait invités à s’assoir en se bavant à moitié dessus, Ito se tourna vers Akane.

« Du coup tu connais mon coéquipier Kuzan ? A quelle occasion tu l’as rencontré ? », il voulait complimenter la bonhomie du Yuki, mais vu son état, ce n’était peut-être pas le meilleur moment pour tenter de le mettre en valeur.

A peine eurent-ils le temps de s’installer à la table que Kuzan commanda une tournée auprès du tavernier, probablement devenu l’un de ses meilleurs amis, « Fafy ». C’est ainsi que la troupe de trois shinobis se retrouva avec une pinte posée devant eux. Si Kuzan avait les yeux qui pétillaient à la vue de la boisson, Ito était un peu hésitant ; il n’avait jamais bu plus qu’un fond d’alcool, il était trop jeune pour ça. Et puis surtout, il avait dit à ses parents qu’il ne rentrerait pas tard. S’aventurer sur un terrain alcoolisé avec le Yuki semblait être un traquenard qui durerait des heures. Sans se retourner vers Akane, Ito imaginait déjà la tête de la jeune femme. Elle devait probablement se demander comment elle s’était retrouvée dans ce bar et pourquoi elle se retrouvait avec de la bière en face d’elle.

Ito se sentait un peu honteux de l’avoir finalement amené ici. Mais le mal était fait et il n’était de toute façon pas totalement responsable de s’être fait alpaguer par un Kuzan trop alcoolisé. Ne sachant que faire de la boisson devant lui, il s’adressa à son coéquipier.

« Heuuuu Kuzan, je te remercie pour la tournée, mais je suis trop jeune pour boire autant d’alcool, je pense que je me contenterai d’un simple jus de fruit », il hésitait malgré tout, tenté par ce breuvage interdit. « Sinon comment vas-tu ? Tu m’as l’air… En forme ? »

Si les choses ne se décantaient pas un peu, entre un Kuzan trop joyeux, une Akane trop blasée et un Ito trop gêné, la soirée s’annonçait d’être très longue… à moins que le garçon ne succombe lui aussi à la tentation et au côté obscur de la force ? Après tout, tout ceux qu’il avait vu boire semblait réellement s’amuser après quelques verres. Regardant discrètement en direction de ses deux collègues, il attendit qu’aucun d’eux ne le regarde pour goûter une gorgée du breuvage. Il tira une tête de dégout ; l’arrière-gout était vraiment étrange. Comment autant d’êtres humains pouvaient apprécier cette boisson ? Probablement se forçaient-ils jusqu’à être dans un état suffisamment joyeux pour profiter de leur soirée…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4297-termine-akane-ito

Mar 6 Nov 2018 - 11:08
En se rapprochant, Akane² eut la confirmation qu'il s'agissait bel et bien de Kuzan. Il était là, assis sur une chaise, une femme à chaque bras. Et une bourse pleine de ryos devant lui, posée à côté de chopes vides. Avait-il remporté un concours ? En les voyant, il les interpella mais il semblait parler une autre langue. Son haleine empestant l’alcool confirmait son état, mais il les reconnut malgré tout et les emmena même à une table. Ne leur laissant pas vraiment le choix, à vrai dire, puisqu'il leur prit les bras en se dirigeant vers les places désirées. Akane lui envoya un regard noir lorsqu'il lui claqua la fesse. Ça commençait bien...

Ito lui ne semblait pas s'en offusquer et se tourna vers elle pour lui poser une question, dès qu'ils furent assis. Lui et Kuzan semblaient être coéquipiers, et étaient donc dans la même équipe. Ils se connaissaient certainement de là. Mais l'adolescent se demandait comment elle avait pu rencontrer le Yuki.


- « On s'est rencontrés lors d'une mission. »

Une mission officielle qui n'avait toujours pas été commencée car Akane était déjà sur une autre depuis le 23 septembre. Et on ne pouvait pas en faire deux à la fois. Ils attendaient donc de pouvoir enfin se rencontrer irp, mais avaient fait semblant de déjà se connaître pour la suite.

- « Après nous nous sommes revus au dojo. Puis dans un bar. »

Ce qui faisait qu'elle avait croisé Kuzan dans un bar une fois sur deux. Et qu'il l'avait aussi vue traîner dans ce genre d'endroit autant de fois. Misère... Elle n'avait pas encore vu les choses sous cet angle. À sa décharge, elle y avait été invitée les deux fois. Oui, c'était une bonne excuse ça. Des chopes apparurent devant eux, et Akane la contempla sans y toucher. Puis elle poussa son verre vers Kuzan, et appela le tavernier.

- « Euh... Fafy ? Un thé pour moi s'il vous plaît. »

Puis, en écoutant Ito, elle ajouta :

- « Et un jus de fruits. »

Les nouvelles boissons arrivèrent bientôt. Cependant, le jeune homme ne repoussa pas pour autant sa chope. Akane se tourna vers Kuzan :

- « Qu'est-ce que vous faisiez à notre arrivée, Kuzan ? Il y avait l'air d'avoir une ambiance... Spéciale. »

La bourse de ryos l'intriguait, à vrai dire. Humant son thé pour sentir qu'il n'y avait rien d'autre dedans que du thé – pour ne pas finir sur l'île de Ue comme WTF - , elle en prit une gorgée, en attendant la réponse de l'homme qui avait visiblement bien commencé sa soirée.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4207-il-est-temps-de-sortir-des-ombres-et-de-se-diriger-vers-la-lumiere-en-cours#32416 http://www.ascentofshinobi.com/t4285-yasei-akane-carnet-de-route#32967

Mar 6 Nov 2018 - 13:39
Goûter c'est pas tromper
Ft Yasei Akane & Akane Ito

Bières & Jolies Filles; c'est tout un art

La fête bat son plein et mes amis s'amusent comme des fous. Je suis si heureux qu'ils soient là même si la raison de leur présence m'échappe, passer une soirée seul avec tous ces piliers de bars c'est bien, mais en bonne compagnie c'est mieux. Je lâche donc mes deux reines de beautés pour passer le reste de la nuit avec ceux qui partagent ma vie de shinobi.

Mais un détail se glisse dans mes esgourdes alors que nos commandes arrivent. Ito cette petite ordure refuse la pinte qui se tient devant lui. N'ayant pas l'âge requis, il se dégonfle et refuse de passer une bonne soirée. De même en ce qui concerne Akane. Mais que ce passe t-il ?! Avant de Fay ne reparte, elle lui demande un thé et commande en même temps le jus de fruit d'Ito. Quelle calomnie. Ne pas boire d'alcool dans un bar spécialisé dans ce dernier, c'est une insulte. Néanmoins je comprends leur décision.

C'est alors que mon moi diabolique apparaît, dans un nuage de fumée et se pose sur mon épaule gauche. Une seule phrase sort de sa bouche « Si ils ne vont pas à l'alcool, l'alcool viendra à eux ... ! » avant de disparaitre aussitôt.

Qu'a pu t-il bien vouloir me dire ? Dois-je les drogués comme j'ai drogué Saji lors de ce hangover mémorable ? Je reste perplexe. Peut être que je devrais calmer mes pulsions me poussant à ruiner ma vie. Pour le moment, je respecte leur choix et trinque avec eux, une fois que leur demande se pose sur la table. Mon taux d'alcoolémie baisse légèrement avant que je ne boive une nouvelle gorgée de cette nouvelle pinte.

« Bon et bien ... KENPEI !!! A une soirée de folie ! »

Gorgée après gorgée, je descends la chope dans son entièreté avant de la frapper contre la table et de m'essuyer la moustache pleine de mousse avec mon avant bras.

« Au fait, qu'est-ce que vous faites là ? C'est pas votre genre de venir dans des endroits comme celui-ci, n'est pas Akane ... À moins que ce soit toi Ito, qui l'ai obligé à venir dans ce bar. T'as tes hormones qui te déranges hein ?! Héhéhéhé Tu voulais voir à quoi ressemble les femmes libres de ce pays hein ? Hahahaha »

Il est ma relève, mais il ne le sait pas encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mar 6 Nov 2018 - 16:31


Ito se retrouva avec une pinte et un jus de fruit devant lui. Si la voix de la raison lui recommandait de boire le jus et de ne pas rentrer tard, celle de la tentation lui disait de redonner sa chance à l’alcool ; malgré le goût immonde, les effets semblaient amusants. Ou du moins dans une certaine mesure. Kuzan ne daignait même pas de répondre aux questions d’Ito, puis d’Akane. Il était bien trop occupé à descendre ses pintes les unes après les autres.

Ito avait vu que la pinte de base était à 7 ryos d’après l’écriteau situé devant le bar. Le garçon se demandait combien d’argents le Yuki avait-il pu dépenser depuis le début de la soirée. La pyramide de verres qu’il avait devant lui avant l’arrive d’Ito et d’Akane était composé au bas mot de 10 pintes. Et depuis leur arrivée, il en était déjà à sa 2ème. Mais ce que le garçon voulait surtout savoir, encore plus que le montant du compte en banque de son coéquipier, c’était ce que pensait le reste du clan Yuki de Kuzan et de ses mésaventures au bar. Peut-être était-ce un trait commun à tous les Yukis et peut-être se retrouveraient-ils souvent tous ensemble pour de légendaires beuveries ?

Le garçon fut sorti de ses pensées par son coéquipier. Celui-ci sous entendait qu’Ito avait entrainé Akane dans ce lieu de débauche pour des raisons « hormonales ». Certes il n’avait pas totalement tort et le garçon était curieux de la gente féminine, mais comme tout garçon de son âge. Il était mal à l’aise avec la manière dont Kuzan avait bafouillé les choses et tenta, maladroitement, de botter en touche.

« Pas… Pas du tout !!! », il agitait ses bras dans tous les sens, comme pour donner plus de crédibilité à son déni. « Mon père m’a juste dit qu’il s’agissait d’un endroit sympa pour boire un coup après le travail, c’est tout !! »

Si Ito pensait s’être amélioré pour mentir, il se trompait lourdement. Personne n’aurait mordu à un tel mensonge. De toute façon, il n’était même pas sûr que Kuzan l’écoutait réellement, trop occupé à rire de ses propres blagues et trop concentré sur le contenu de son verre.

Pour dissiper le malaise, Ito décida de lui-même de laisser tomber le jus de fruit et de se concentrer lui aussi à la bière ; peut-être que s’il était sur la même longueur d’ondes que son coéquipier. Une gorgée, deux gorgées, trois gorgées plus tard… Finalement c’est pas si mauvais cette boisson, non ? Afin d’en apprendre un peu plus sur ce qui l’attendait, il tenta d’en savoir plus auprès de la jeune femme.

« Dis moi Akane, tu disais donc que tu as déjà été au bar avec Kuzan ? Comment tu t’es retrouvée dans une telle aventure ? Et surtout… ça s’est passé comment ? »

Terminant ses questions, il reprit une petite gorgée de sa boisson. Incroyable cet arrière-goût de reviens-y qu’elle dégageait !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4297-termine-akane-ito

Mar 6 Nov 2018 - 17:38
Kuzan ne prit même pas la peine de lui répondre, tout comme il n'avait pas répondu à Ito non plus. Il était complètement à fond dans ses chopes, les enfilant l'une après l'autre comme s'il devait remplir un puits sans fond. C'était à la fois impressionnant et écœurant de le voir faire. La dernière fois elle ne l'avait pas vu boire et n'avait vu que le résultat de sa soirée, là elle avait la confirmation qu'il buvait bel et bien de l'alcool. Même Ito s'y mettait, alors qu'il venait de dire juste avant qu'il n'en avait jamais bu. C'était désespérant.

Mais au vu de la question que Kuzan lui posa, l'adolescent avait bien raison de se noyer dans l'alcool. Même Akane en fut gênée pour lui. Le pauvre bégaya, ne sachant pas quoi répondre. Quant à elle, il lui dit que ce n'était « pas son genre ». Comment pouvait-il le savoir ? Ito trouva une excuse que tout le monde fit semblant d'approuver, et ils passèrent à autre chose.


- « C'est Saji qui m'a demandé de m'y rendre, en me disant qu'il était possiblement en danger. J'y suis allée et j'ai attendu toute seule pendant des heures ! Ils n'y étaient même pas ! Je ne les ai retrouvés qu'au petit matin. Ils ne savaient même plus ce qu'ils avaient fait la veille. »

Elle secoua la tête de droite à gauche en soupirant, avant de reprendre.

- « Il y a des choses que j'ai vues que je préférerait franchement pouvoir oublier. »

Genre Kuzan complètement nu, ou le voir sortir une rose de ses fesses. Saji qui portait un ridicule masque de lapin à la place de son noir habituel qui lui donnait cet air si ténébreux. Elle n'arrivait pas à comprendre comment on pouvait se soûler au point d'en arriver à oublier ce qu'on pouvait avoir fait. Mais c'était leurs corps et ils en faisaient ce dont ils en avaient envie. Elle se pencha alors vers Ito :

- « Je vous conseille de ne vous contenter d'une seule bière. Après, vous faites ce que vous voulez... »

S'il voulait se soûler, libre à lui. Mais il ne pourrait pas dire qu'il n'avait pas été prévenu.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4207-il-est-temps-de-sortir-des-ombres-et-de-se-diriger-vers-la-lumiere-en-cours#32416 http://www.ascentofshinobi.com/t4285-yasei-akane-carnet-de-route#32967

Mar 6 Nov 2018 - 18:13
Goûter c'est pas tromper
Ft Yasei Akane & Akane Ito

Bières & Jolies Filles; c'est tout un art

C'est donc une affaire de famille ? Le patriarche de la famille Akane est donc un petit voyeur qui transmet sa folie à sa descendance. Et la gêne qui s'affiche sur le visage du jeune ne fait que confirmer ce que je pense. Ils sont tous pareils. Des pervers. Comme moi.

Et je me délecte visuellement d'une beauté considérable s'avançant vers le bar pour commander un verre.

C'est alors qu'il change de sujet et demande à Akane pourquoi elle était dans un bar en ma compagnie. Ces souvenirs ressurgissent alors tout à coup et un léger sourire marque mon visage. C'est vrai qu'on s'était bien marrer ce jour là, la rose dans les fesses, la drogue et la débauche. Ce trou noir mémorable, cette chasse aux indices, ce tour de magie avec mes parties en pleine nuit dans la rue, aux yeux de tous ... Quels doux souvenirs.

Des souvenirs qu'elle n'oubliera jamais ... Mon clin d'oeil à son égard cautionne ses dires, comme un geste amicale en hommage à nos liens créer ce jour-là. Ce qu'elle ne sait pas, c'est que cette nuit risque d'être dans la même lignée que la dernière.

Terminant ses explications, la brune conseil alors à Ito de ne se contenter d'une seule bière, les risques étant bien trop grand si il continue comme ça. Je me dois d'intervenir.

« Meuuuuh nooooon Akane ! Laisse le vivre un peu ! Ça ne va pas lui faire de mal. Et puis goûter c'est ps tromper. Ce n'est pas parce qu'il boit une ou deux bières qu'il bafoue ses principes ou ses promesses. Il n'y a rien de méchant Hahaha ! Tu devrais te détendre toi aussi ! Y'a pas un homme qui te plait ici ? jeune et Virile ?! »

Quand tout à coup, une musique vient interrompre mon petit discours. Entrainante, excitante, c'est LA musique. Non, c'est MA musique. Le son avec lequel depuis que je viens ici, j'effectue mon célèbre strip tease. Et la foule attends ça, Fafy me chauffe et les regards insistent pour assister à ma danse lascive. Je me lève alors brusquement et commence à rouler des hanches, sortant de table pour me positionner devant Akane, la femme la plus proche.

Je déchire mon teeshirt, le balance en direction d'Ito, avant de retirer expressément mon pantalon en le faisant tournoyer dans les airs, le lançant derrière nous. Danse du ventre, rapprochement, je prends les mains de la tigresse brune avant de les faire parcourir ma sangle abdominale et mes pectoraux gonflés à bloc.

Elle qui n'arrête pas de dire que je suis un vieil homme, elle risque de changer très vite d'avis. Quarante deux ans mais extrêmement bien conservé. Peut être est-ce le début d'une nouvelle histoire d'amour ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mar 6 Nov 2018 - 21:27


L’alcool montait légèrement à la tête d’Ito ; n’étant pas habitué à boire, rien que la moitié de sa pinte commençait à lui donner chaud. Et le goût du breuvage, au départ dégoutant, puis acceptable, en était presque devenu bon. Ou alors ses papilles ne reconnaissaient déjà plus très bien le gout, il n’était pas très sûr. Akane, racontant ses péripéties et voyant la boisson du jeune homme commençant à baisser, lui conseilla de ne pas boire plus que de raison et de s’arrêter après ce verre. D’après elle, la dernière soirée avait donné lieu a des choses insoupçonnables et surtout que la jeune femme n’aurait jamais voulu voir. Peut-être avait-elle raison, mais Ito trouvait malgré tout la jeune femme assez réservée ; c’était sûrement elle qui n’était pas très tolérante avec le comportement des gens en soirée. Curieux, il voulut en savoir plus.

« Qu’est-ce que tu as bien pu voir que tu n’aurais jamais voulu voir ? Je me doute bien que Kuzan soit capable d’être très extravaguant, mais à ce point ?! »

Alors qu’il sentait sa langue se délier et qu’il avait envie de se mettre à discuter un peu plus avec Kuzan, Akane et les autres personnes présentes dans le bar, une musique particulière retentit. Le Yuki se leva d’une traite, sous les acclamations de la foule et du barman, Fafy. Les regards sont tournés vers Kuzan, les voix s’élèvent et l’on scande son nom. Galvanisé par toute cette euphorie et sous les effets de l’alcool, Ito se prêt au jeu. Il applaudit à son tour et participe à cette liesse générale, beuglant à tue-tête le nom de son coéquipier.

« Kuzan-Kuzan-Kuzan-Kuzan ! »

Mais le jeune homme était bien loin de s’attendre à cette scène. Alors que la musique battait son plein, il se prit en pleine poire les restes du t-shirt déchiré du Yuki. L’ambiance bon-enfant du départ était devenu incroyablement malaisante et en particulier pour Akane. Kuzan était littéralement en train de faire un strip-tease devant la jeune femme ; il se retrouva en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire en caleçon, faisant tournoyer avec fierté son pantalon avec fierté. Alors qu’il n’y avait aucune fierté à avoir, le tout était totalement ridicule et risible. Mais la foule semblait se délecter du spectacle.

Amusé, Ito se contentait d’assister à la scène, riant à gorges déployées. Cependant, Il voyait ainsi les effets néfastes de l’alcool. Avait-il vraiment envie lui aussi de se retrouver en caleçon au milieu d’inconnus ? Finalement, peut-être devrait-il se calmer après seulement une bière comme le conseillait Akane. Voyant le malaise dans lequel elle se trouvait, il essaya de calmer les ardeurs de son coéquipier.

« Kuzan, je suis pas sur que ça soit une posture à adopter dans ce genre de circonstances… Et je ne suis pas sûr non plus qu’Akane apprécie la scène, bien qu’il s’agisse d’une certaine manière d’un incroyable spectacle… enfin je crois ?! »

Malgré une bière, Ito n’était pas encore prêt à se laisser totalement aller ; il appréhendait encore les effets secondaires de l’alcool et d’autant plus si cela lui faisait faire des choses aussi ridicules que la scène à laquelle il était en train d’assister.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4297-termine-akane-ito

Mar 6 Nov 2018 - 23:08
L'excuse que sortit Kuzan pour qu'Ito boive d'avantage eut l'air bidon aux oreilles de la métamorphe, mais après tout l'adolescent se débrouillait. D'ailleurs, ce fut à son tour de devoir être la cible du Yuki. Se détendre ? Pourquoi pas. Un homme jeune et viril qui pourrait lui plaire ? Évidemment, Kuzan n'était plus assez jeune pour son radar personnel. Même s'il était bien conservé. Et Ito l'était trop, en plus de ne pas être assez viril à son goût. Il était plutôt mignon, il devait certainement plaire aux filles de son âge. Son regard parcourut la salle. Mais elle n'eut guère le temps d'en faire le tour, car bientôt tout s'accéléra. Tout alla bien trop vite.

L'ambiance de la salle changea en même temps que la musique, pour une raison qui lui échappait. La foule semblait acclamer Kuzan. Même Ito s'y mettait, semblant savoir ce qui se tramait, alors qu'il n'était pas censé être déjà venu ici. Ça sentait le piège. Elle n'aimait pas du tout être la seule à ne pas savoir ce qu'il se passait. Mais malheureusement pour elle, elle le sut bien assez tôt. Kuzan se mit soudainement à danser de façon assez suggestive. Juste devant elle. Gênée, elle recula un peu sa chaise, se trouvant bien trop près de lui à son goût. Mais il n'en resta pas là, déchirant son haut de ses mains - il fallait quand même avouer que ça faisait son petit effet – avant de le jeter sur Ito. Il poursuivit et ôta son pantalon, le faisant tourner dans les airs au-dessus de lui. La foule semblait sur-excitée. Ce comportement suspect était apparemment normal.

Mais pire que tout, ça ne s'arrêta pas encore là ! Comme si ce n'était pas encore assez gênant, le Yuki se débarrassa soudain de son pantalon. Et lui attrapa les mains pour les poser de force sur lui. Lui imposant contre sa volonté de lui caresser le torse, alors qu'elle n'avait pas touché d'homme depuis des années. La première idée qui lui passa par la tête à la vue de ce comportement fut de sortir ses griffes et de lui lacérer le ventre. Mais la foule semblait heureuse de ce qu'elle voyait. Ils scandaient son nom. Elle crut même entendre quelques voix de femmes. Misère ! Était-elle censée prendre du plaisir à se voir imposer ce genre de choses ? Comment pouvait-on être heureux de vivre cet instant de gêne ?

Elle entendit la voix d'Ito, mais ne comprit pas ce qu'il dit. Le bruit de ses propres battements de cœur résonnaient trop fort dans ses oreilles. Kuzan était près, beaucoup trop près. Il lui bouchait la vue. Ses mains étaient prisonnières. La foule s'entassait autour d'eux. Les cris. La musique. L'odeur de l'alcool. La tête lui tournait. Elle manquait d'air. N'arrivait plus à respirer. Prenant des inspirations toujours plus grandes, elle ne parvenait plus à reprendre son souffle. Elle jeta un coup d’œil vers la porte ouverte, mais elle lui semblait loin. Beaucoup trop loin.

Prise de panique, elle se dégagea de Kuzan, recula sa chaise qui tomba en arrière. Elle se rattrapa d'une roulade sur le côté, et passa bientôt à quatre pattes entre les jambes des gens agglutinés là pour pouvoir s'échapper. De l'air, il lui fallait de l'air ! Elle se dirigea vers les toilettes, et s'adossa debout contre le mur, le temps de reprendre son souffle. Plusieurs grandes inspirations plus tard, elle se dirigea vers un lavabo pour se rafraîchir le visage. Elle avait trouvé un super plan : il lui suffisait de rester là pendant le reste de la soirée. Bon d'accord, au moins le reste de la chanson. Elle aviserait après...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4207-il-est-temps-de-sortir-des-ombres-et-de-se-diriger-vers-la-lumiere-en-cours#32416 http://www.ascentofshinobi.com/t4285-yasei-akane-carnet-de-route#32967

Mer 7 Nov 2018 - 12:15
Goûter c'est pas tromper
Ft Yasei Akane & Akane Ito

Bières & Jolies Filles; c'est tout un art

Une danse lascive, très explicite, s'exécute dans la salle attirant les encouragements des clients présents. Coup de bassin en avant, coup de bassin en arrière, je me déchaine sur ma proie afin de la faire chavirer. La chaleur grimpe. Les applaudissements retentissent. Et les cris d'euphorie retentissent.

Le seul bémol est la tête que tire Akane, la muse sur laquelle je m'exerce. Elle, si froide et stricte sur les règles, n'apprécie pas ce genre de spectacle. Mais je remarque très bien ses joues qui rougissent. La coquine est tout de même friande de la vue. Mes abdominaux saillants lui plaisent et je peux le lire dans ses yeux tournant au blanc comme si elle allait s'évanouir. Elle transpire légèrement, je lui donnes chaud. Elle cache bien son jeu.

Néanmoins elle se lève prenant la direction des toilettes me laissant seul face à une chaise vide. Je fais donc signe à Fafy de baisser le son ainsi que de continuer la soirée, alors que je m'affale sur la chaise où était assis la tigresse brune. Une couille s'échappant du caleçon, je souffle de l'effort précédemment effectuer.

« T'as vu ça un peu ? Elle est tellement sous le charme qu'elle doit cacher ses sentiments en allant aux toilettes ... C'est beau l'amour ... »

L'effort m'a permit de ne pas boire durant un lapse de temps et mon taux d'alcoolémie descend donc, me ramenant un temps soit peu dans le monde réel.

« Oh bah tiens, ça fait combien de temps que c'est sortie ça ?! » dis-je en remontant la bourse descendu du ciel.

Le barman me jette alors un short que je laisse ici pour ce genre d'occasion et m'habille en attendant le retour d'Akane. Me tournant vers Ito, la lucidité semble regagner mon esprit. Je me dirige alors vers les toilettes afin de voir si tout se passe bien pour la belle brune. Trop d'émotion pourrait être dangereux pour elle.

« Akane tu vas bien ? Tu veux un verre d'eau ou quelque chose ? »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jeu 8 Nov 2018 - 9:30


C’était incroyable. Plus la soirée avançait, plus le sentiment de malaise était intense. Pourtant, à chaque fois, Ito rigolait, à moitié amusé et à moitié gêné, se disant que ça ne pouvait pas être pire. Mais force était de constater que les limites étaient toujours repoussées. Alors que le garçon pensait que le strip-tease était le point culminant, Akane vint rajouter une couche par-dessus. Avec une magnifique roulade arrière pour amortir la chute en arrière de sa chaise, la brune s’échappa des griffes de Kuzan et sprinta en direction des toilettes. La probabilité qu’il s’agissait d’une envie pressante était très faible ; il était plus probable que cette fuite permettait à la jeune femme d’être un peu plus à l’aise et surtout un peu plus loin d’un sénior en caleçon et aux intentions louches.

Suite à la fuite d’Akane, Kuzan stoppa son show et s’installa sur la chaise de la jeune femme. Il semblait essouffler de son effort, mais particulièrement fier de lui. Il n’avait pas compris qu’il était responsable de la fuite de la jeune femme ; au contraire, il pensait qu’il lui avait fait son petit effet. Ito se contenta de le laisser bercer dans ses illusions.

« Comment ne pas tomber amoureux après une telle démonstration de sensualité ?! », avec un sourire narquois, il ajouta : « Il va falloir que tu me coaches et que tu me donnes des cours ! »

Après tout, s’il était rentré dans ce bar, c’était aussi pour admirer les jeunes femmes du village ; peut-être que Kuzan pourrait lui apprendre deux trois choses à leur sujet. Après tout, il semblait connu ici et le garçon avait reconnu des voix de femmes lors des acclamations de Kuzan. Certaines d’entre elles étaient d’ailleurs très mignonnes. Mais cette admiration fut rapidement brisée lorsque les yeux d’Ito remarquèrent que l’un des testicules de son coéquipier ballotait à l’air libre. La situation était de plus en plus ridicule. Détournant le regard, mais l’accompagnant d’un rire, il pria son coéquipier de régler ce détail.

« Kuzan, je crois que t’as un truc qui dépasse un peu de ton caleçon ahahaha. Je comprends qu’il faille parfois s’aérer... Mais là c'est un peut-être un peu too much ! »

La vue du testicule de Kuzan avait totalement fait dégriser le jeune homme qui se détourna de sa bière au profit du jus de fruit ; tant pis, il testerait l’alcool dans un contexte moins « risqué » et où il se sentirait plus en confiance. Le Yuki rangea son paquet et tenta tant bien que mal – l’alcool n’aidant pas pour ça – d’enfiler un short que venait de lui lancer le barman. Constatant qu’Akane n’était toujours pas revenu des toilettes depuis qu’elle s’était enfuie il y a quelques minutes, le garçon fit part de ses doutes à son coéquipier.

« Dit, ça fait un moment qu’Akane est enfermée là-dedans, on devrait peut-être aller voir si ça va bien ? »

Kuzan reprit un peu de sa lucidité et se leva, s’empressant d’aller s’inquiéter de l’état de santé de la jeune femme. Alors qu’il lui proposait un verre d’eau pour s’excuser, Ito ajouta son grain de sel.

« C’est bon tu peux sortir Akane, ne t’en fais pas il est rhabillé. Il dansera plus, promis ! »

Satisfait de sa blague, le garçon se mit à rire aux éclats.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4297-termine-akane-ito

Jeu 8 Nov 2018 - 10:30
L'eau fraîche sur son visage lui fit du bien. Elle lui permit de se calmer et de retrouver son calme. Elle s'essuya la figure avant de se tourner vers la porte, et Kuzan. Akane se figea, se préparant à courir de nouveau au cas où. Mais il n'y avait pas beaucoup d’échappatoire dans cette pièce. Elle regarda à droite et à gauche, cherchant d'avance la direction vers laquelle elle pourrait partir. Mais Kuzan avait l'air de s'être calmé. Il s'enquit même de son état, laissant de côté sa facette de pervers.

- « Ça va, merci. J'ai juste eu l’impression d'être... Prise au piège. »

Gênée de se confier, elle regardait le sol en croisant les bras sous sa poitrine. C'était touchant de voir qu'il s’inquiétait pour elle alors qu'il s'en fichait totalement juste avant, faisant juste son show. L'alcool, c'était vraiment une plaie. La métamorphe retrouva un peu plus d'assurance lorsque Ito qui l'avait aussi rejointe elle aussi prit la parole à son tour. Elle sourit même quand il se mit à rire aux éclats suite à sa blague, et en rajouta :

- « Rhabillé, c'est vite dit ! »

Le Yuki ne portait pour seuls vêtements qu'un short et certainement son caleçon qu'elle avait eu la « chance » de voir juste avant. À moins qu'il ne l'ait enlevé aussi suite à son départ. Dans le doute, elle ne préférait pas savoir. Elle décroisa les bras pour agiter les mains devant elle, en signe de déni.

- « Il peut danser si il veut, je ne veux pas vous gâcher votre soirée ! »

Kuzan avait l'air de vraiment bien s'amuser à être au centre de l'attention. Ce serait vraiment moche de l'en empêcher volontairement. Et puis, il avait visiblement ses fans.

- « Mais loin de moi, d'accord ? J'ai besoin de... Respirer. »

Tant qu'il ne s'approchait pas trop près, ça devrait aller. En fait, s'ils ne lui posaient pas de questions personnelles et ne rentraient pas dans sa sphère sociale, peut-être même qu'elle pourrait se détendre. Elle leur adressa de nouveau un sourire, en leur montrant la salle d'un signe de tête pour leur signifier qu'ils pouvaient y retourner. Peut-être même qu'elle pourrait s'amuser, qui sait ?

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4207-il-est-temps-de-sortir-des-ombres-et-de-se-diriger-vers-la-lumiere-en-cours#32416 http://www.ascentofshinobi.com/t4285-yasei-akane-carnet-de-route#32967

Jeu 8 Nov 2018 - 14:28
Goûter c'est pas tromper
Ft Yasei Akane & Akane Ito

Bières & Jolies Filles; c'est tout un art

Bonne nouvelle ! Avant que je ne me dirige vers les toilettes pour retrouver Akane, le jeune prodige à la tignasse bleu me demande de futurs conseils pour pouvoir exercer le métier de tombeur international. Quelle joie que d'entendre cela, j'en ai presque les larmes qui s'échappent des mes orbites tellement mes yeux sont illuminés de joie. J'ai un héritier à qui je vais pouvoir transmettre toute ma bêtise ... Quel jour parfait !

L'autre bonne nouvelle, c'est qu'une fois aux portes des toilettes, la jolie brune à la poitrine bien fournie nous ouvre la porte, un sourire aux lèvres. Elle nous pardonne pour ce qui vient de ce passer. Enfin, elle me pardonne. C'est vrai, j'ai fauté. Cela ne fait que quelques minutes que l'on sort ensemble et je lui offre déjà un strip tease à la vue de tous, tout en ne remarquant pas l'un de mes testicules jouant avec les courants d'airs. Comme première étape dans un couple il y a mieux, c'est certain.

Nous décidons donc de retourner à notre table, un sourire générale sur nos visages tandis qu'elle me demande de ne plus danser prêt d'elle. Tant que je peux continuer à danser, c'est le plus important. Néanmoins je ne ferais rien qui puisse lui causer du tort ou lui faire honte. Désormais, je me tiendrais à carreaux et ne fauterais plus.

La soirée continue et on trinque une nouvelle fois. Moi en tant qu'hôte, Ito comme le jeune fougueux qu'il est et Akane, en tant que la femme sexy et inflexible qu'elle incarne. Une belle brochette pour une nuit de folie. Je décide alors de mettre un peu d'ambiance dans le groupe, histoire de forgée nos liens. Me levant de table, vérifiant en tâtant à l'aveugle si aucunes de mes parties se fait la male, je leur demande de me suivre jusqu'à l'une des cibles plantés d'une multitude de shuriken, au fond de la salle.

« Vous connaissez ? C'est comme les fléchettes mais avec des shurikens. Sauf qu'ici la cible est un losange, qu'il y a des zones vertes à chaque coin, que le reste est jaune et la milieu rouge. Chaque zone de couleur à un mot qui doit être dit au moment où le shuriken se plante dedans. Tango, Mango et Pango. Lorsque le projectile fait mouche, vous devez boire un coup. Si vous gagner, vous avez le droit à une turlutte enchantée ! Si vous attendez plus de 3,247 secondes avant de lancer, vous êtes pénaliser. Une fois tous les 5 tours, vous avez le droit à un joker qui ne vous aide pas et si vous l'invoquer, l'un des adversaires peut vous le voler en vous empoignant fermement la poitrine ou les fesses tout en disant "La Turlutte Enchantée" mais si vous arrivez à vous défaire de l'emprise avant, alors c'est annulé et votre joker apparait. Celui qui perd à un gage. Vous êtes partants ? Et promis il n'y aura rien de dégradant ou de bizarre ! » dis-je en terminant par regarder Akane.

Après les règles sont peu être un peu trop compliqués. Même moi j'ai jamais réussis à y jouer. Ca doit être encore l'alcool qui parle à ma place car tout ce que j'ai dis n'a aucun sens. Mais bizarrement ça me plait. Non, c''est pitoyable ...

« Finalement, je suis pas certains qu'on fasse ce genre d'activité ... ça vous dit d'aller prendre un peu l'air ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jeu 8 Nov 2018 - 20:56


Finalement les choses allaient finir par rentrer dans l’ordre. Akane s’était remise de ses émotions et pardonnait les débordements fougueux de Kuzan. Le Yuki semblait réellement soucieux et avait l’air de s’en vouloir d’avoir mis Akane mal à l’aise. Mais il n’y avait pas non plus manière à s’inquiéter, c’était juste une blague très maladroite du sénior. L’équipée se remit donc à la table initialement laissée. Miraculeusement, personne ne leur avait pris la place et leur boisson n’avait pas été dérobée par des soiffards.

Le trio trinqua une nouvelle fois. Kuzan à la bière, évidemment, Akane avec sa choppe de thé, et Ito avait finalement fait le choix définitif de la bière, décidant qu’il était grand temps pour lui de devenir un adulte et de laisser tomber les jus de fruits. Même si aucune étude ne prouvait que boire de la bière ne faisait de quelqu’un un adulte, le jeune garçon était convaincu que si ; il devait donc faire honneur à la boisson.

Et celle-ci venait visiblement de remettre une pièce dans la machine à idées de Kuzan qui proposa un jeu à ses deux coéquipiers de soirée. « Bonne idée » se disait Ito intérieurement. Rien de tel qu’un plaisir ludique pour se divertir et passer un bon moment. Grave erreur… Le Yuki se lança dans des explications plus compliqués et plus loufoques les unes que les autres. Ito fut vite abasourdi par ce surplus d’information et ne se contenta que de retenir une chose : le jeu visait à faire boire le plus d’alcool aux joueurs.

Kuzan lui-même n’était pas convaincu du jeu qu’il était en train de proposer. La moue dépitée, il proposa de prendre l’air. Après tout pourquoi pas ; il était clair qu’Ito et Akane n’était pas encore assez habitué à ces lieux pour être des compagnons satisfaisants. Ito rebondit sur la proposition de son coéquipier et prit les devants.

« Carrément ! Je connais bien le coin, pas très loin mon père travaille sur un chantier : c’est la rénovation de l’un des plus hauts immeubles du village. On peut y grimper et tout en haut on a une vue imprenable sur tout le village ! Par contre, on n’a pas vraiment le droit d’y aller, mais bon, il suffit d’être discret, non ?! »

Ito était ravi de son idée ; cela pouvait être une excursion grisante et amusante. Il ne restait plus qu’à avoir la confirmation de ses coéqupiers – qu’il espérait aussi enthousiaste que lui – et l’aventure pourrait commencer…

« … Mais avant ça, il s’agit de finir nos verres. Pas de gâchis après tout ! »

Ito leva sa choppe, encore rempli à moitié et l’englouti d’un seul coup, enchainant les gorgées rapidement. Il ne se rendit pas compte de son geste, mais il n’allait pas tarder à le regretter ; la mission « grimper à un immeuble discrètement et sans prendre le moindre risque » s’annonçait d’avance bien plus compliquée que prévue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4297-termine-akane-ito

Ven 9 Nov 2018 - 14:47
Ils repartirent à leur table pour finir leurs boissons. Kuzan semblait s'être calmé et à vrai dire ça faisait bizarre de le voir comme ça. Mais finalement il reprit vite du poil de la bête et leur proposa un jeu. Akane savourait d'avance sa victoire : il s'agissait de lancer des shurikens dans une cible, rien de plus facile ! Elle gagnerait haut la main ! Mais finalement plus elle écoutait les explications du Yuki et plus elle se disait que même si elle gagnait, elle finirait perdante quand même...

Lui-même ne fut pas vraiment convaincu à la fin de ses explications. Elle ne sut pas vraiment si c'était parce qu'il le pensait vraiment ou car il avait vu son air perplexe en la regardant. Qu'il en soit, il laissa tomber cette idée. Akane en fut presque déçue mais il était vrai que les règles semblaient compliquées. Il fini par proposer de prendre l'air. La métamorphe hocha la tête :


- « D'accord. »

Puis ce fut au tour du jeune Ito de prendre la parole. Il semblait complètement emballé à l'idée de sortir. Et proposa de grimper tout en haut d'un immeuble pour aller y observer la ville. Seul hic : il semblerait qu'ils n'aient pas le droit, et qu'ils doivent faire ça discrètement. Akane tentait de contenir un sourire qui se dessinait tout seul sur ses lèvres. Elle émit quelques réserves :

- « On sera punis si on nous voit ? »

Mais elle ne savait pas vraiment en quoi consistaient les punitions au sein de Kiri. Elle n'en avait encore jamais eue ici, même si elle ne savait toujours pas les règles ni ce qu'elle avait le droit de faire ou pas. Cependant, ses sentiments étaient partagés car elle poursuivit :

- « Est-ce qu'on peut voir de l'autre côté des murs de là haut ? »

Elle était enfermée ici depuis plusieurs mois sans pouvoir en sortir et commençait franchement à en être frustrée. Il n'y avait même pas de forêt ici ! Finalement Ito se dépêcha de terminer son verre, et Akane en fit autant avec sa tasse. Elle fut la première à sortir de table pour aller payer sa consommation au bar ainsi que celle des autres pour aller plus vite. En se tournant vers ses acolytes elle leur lança :

- « Bon alors, vous venez ? »

Et elle sorti dehors sans même attendre leurs réponses. En réalité elle était excitée à l'idée d'avoir un défi à relever. Ça faisait longtemps qu'elle n'avait pas vécu le frisson le risque ! En plus il s'agissait simplement de grimper en haut d'un immeuble en étant discrets. Facile, non ? Et puis comme disait Kuzan, quand un défi est accepté il est toujours relevé !

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4207-il-est-temps-de-sortir-des-ombres-et-de-se-diriger-vers-la-lumiere-en-cours#32416 http://www.ascentofshinobi.com/t4285-yasei-akane-carnet-de-route#32967

Sam 10 Nov 2018 - 16:48
Goûter c'est pas tromper
Ft Yasei Akane & Akane Ito

Bières & Jolies Filles; c'est tout un art

Non. Ce n'était pas une bonne idée. Plus je me souviens des règles illogiques de ce jeu et plus je me dis que jouer à trois, à un jeu que personne ne comprend, ce n'est pas très amusant. Même en faisant nos propres règles, ça n'aurait pas été pareil. Ce n'est pas grave, je reviendrais faire une partie la semaine prochaine avec tout un tas de jeune fille (majeure) à qui je pourrais la faire à l'envers. Ça sera bien. Oui, ça sera très très bien.

Alors que ma proposition d'aller dehors atteint les oreilles de mes amis, ces derniers acceptent volontiers, la chaleur provoqué par le peuple qui occupe le bar se faisant de plus en plus étouffante. Pinte et thé se finisse rapidement, comme une envie présente de quitter les lieux. La sortie entre Kirijin s'annonce plus que plaisante.

Tout en terminant nos verres, Akane demande à Ito si il y a des possibilités de se faire prendre et dans ce cas, les sentences qui vont avec. Car oui, Ito vient de nous proposer d'aller terminer la soirée sur les chantiers de son père, histoire d'avoir une vue imprenable sur le village. Une idée qui me plait bien, moi qui aime boire à l'air libre. Même si dans notre cas, je ne prends rien à boire avec moi. J'ai l'estomac qui commence à se retourner, un mal de tête s'en accompagnant.

Mais Akane nous partage sa crainte des sanctions possibles. Je me dois de rassurer ma beauté féline.

« Bébé ... Tu n'as rien à craindre ... Je suis à tes côtés dans cette épreuve ! Et puis t usais, si on se fait prendre par des ouvriers ou même le père d'Ito, on aura qu'à dire qu'on est en mission et qu'on sécurise les bâtiments alentours. Et puis moi quand j'accepte un défi, je le relève tout le temps ! »

L'alcool me fait prendre confiance et partage d'incroyables idées.

Sans même nous prévenir, la déesse presse le pas vers la sortie sans même nous avertir. La petite est excitée de faire des bêtises, ça me rend tout chose ... D'un signe de tête, je fais signe à Ito de me suivre pour qu'on la rejoigne avant que l'on parte en courant dans les rues du village.

En fond de salle, Fafy demande son addition.

« Hey Kuzan ! Tu t'fous d'ma gueule ! »
« Mets ça sur ma note Faf ! Tu sais très bien que je reviens la semaine prochaine ! »
« La semaine prochaine ??! Mais .. ! »
« Bonne soirée tout le monde ! »

Nous nous envolons donc dans les rues de Kiri, suivant Ito vers le chantier de son père. La gerbe au bout des lèvres, je régurgite mon repas du soir, à côté d'une poubelle (pas de chance), avant de reprendre ma route et de rejoindre les autres.

« C'est bon je vais bien ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Goûter c'est pas tromper (Akane/Ito)

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: