Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

Nouvelle recrue [Sendai Yahiko]


Lun 5 Nov 2018 - 22:57
Je buvais paisiblement mon café dans la cuisine tout en ouvrant les différents courriers reçus. Il était tôt, j’avais effectué un léger entraînement ce matin, comme à mon habitude. Par contre, mon père n’avait pas pu y assister, il avait passablement de travail ces temps-ci au Complexe scientifique. Quoi qu’il en soit, je n’avais pas forcé, car aujourd’hui je devais rencontrer mon futur Senseï et je ne savais s’il allait directement me tester. En effet, j’avais appris au travers d’une missive, que l’on m’avait assigné à une équipe : Fighting Dreamers.

SCRAAATCH.

J’ouvrais une nouvelle enveloppe brisant le silence qui régnait dans la maison. Je prenais connaissance du réglement et des directives à suivre maintenant que j’étais devenu un ninja. Je n’étais qu’un Genin, mais shinobi tout de même. J’avais plusieurs formulaires et questionnaires à remplir, plusieurs visites à faire et rendez-vous. Les débuts étaient pénibles administrativement parlant, mais une fois cette étape passée, je savais que les choses allaient devenir bien plus intéressantes.

Je jetais un regard à l’horloge présente dans la cuisine. Je terminais mon café avant de me pousser à l’arrière, faisant grincer les pieds de la chaise contre le sol. Je me dirigeais dans ma chambre pour récupérer ma veste et fixer mes épées à ma ceinture.

    _Itekimasu

Annonçais-je avant de sortir de chez moi pour avertir ma mère que je quittais les lieux. Je ne savais pas si elle était déjà debout, mais par habitude, je prononçais ces quelques syllabes.

Ma destination était - je sortais le courrier de ma poche - l’Armuerie, un grand bâtiment connu de tout Kumojin. D’ailleurs, notre village et pays tout entier était reconnu pour ses forgerons et maîtrise dans l’art de la fabrication d’armes. Je ne savais pas s’il y avait une raison concernant l’endroit de notre rendez-vous, mais pour le moment je ne voyais pas trop de signification.

Les rues étaient vides ou presque, le soleil pointait gentiment le bout de son nez et les premiers rayons venaient réchauffer mon visage. Je m’arrêtais devant la bâtiment qui arborait deux grandes épées qui se croisaient. J’avais légèrement de l’avance, mais trois fois rien, Sendai Yahiko devait bientôt arriver, s’il n’était pas déjà là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4622-presentation-kondo-isami-terminee?nid=2#35877 http://www.ascentofshinobi.com/t4626-kondo-isami-carnet-de-route#35892

Mer 7 Nov 2018 - 11:57
-"Ponctuel, ça me plaît !" pouvait-on entendre derrière une bâtisse non loin d'ici.

Il était arrivé il y avait de ça un moment, et c'était bien un premier test qu'il avait effectué avec son ninja. De la même manière qu'un héros arrivait toujours au bon moment, un shinobi se devait d'être toujours à l'heure, et ce peu importe les situations. Un large sourire d'intérêt était visible sur son visage, et un regard tout aussi curieux : il aimait son style. Son visage était déterminé, son allure semblait combative, typiquement ce qui plaisait au Chûunin du village. Ca, c'était l'apparence. Le plus important, c'était son comportement. Un homme qui pouvait être puissant mais au caractère allant à l'encontre de toute valeur shinobi était tout à fait inintéressant. Sauf s'il avait moyen d'être forgé.

Sortant de l'ombre, étant enfin visible aux yeux de son nouvel élève, il avait tâché de sortir juste à l'heure du rendez-vous, pour montrer que lui aussi était ponctuel. Levant sa main dans les airs, il accompagna son signe d'un "Yo !" tout à fait amical. Le point de rendez-vous était bien devant l'armurerie, mais ils n'y entreraient pas. Il fallait simplement trouver un endroit important devant lequel se retrouver pour être certains que les deux ne perdraient pas de temps à se chercher.

-"Enchanté, Isami. N'hésite pas à t'asseoir, on a un peu de temps devant nous."

Lui resterait debout, par professionnalisme, mais il ne fallait pas hésiter. Il y avait une petite discussion à mener et autant se poser un peu pour discuter tranquillement. Croisant les bras, inspirant un grand coup pour profiter de l'air du matin, il se lança.

-"Bon, pour commencer... Je m'appelle Yahiko, du clan Sendai, maîtrisant le chakra pur. Je te souhaite la bienvenue dans mon équipe Fighting Dreamers !" accompagna t'il d'un sourire tout à fait sincère. Se faisant à l'idée d'effectuer une espèce de petit cours d'histoire de sa vie qui permettrait à son élève de mieux le connaître et mieux le cerner, il continua. "Lorsque j'ai conçu cette équipe, il me fallait trouver un nom qui résumait bien mes plus grandes passions dans la vie : me battre et rêver. En tant que sensei, j'ai un objectif bien précis avec mes élèves : les aider à accomplir leurs objectifs et leurs rêves. La vie a du t'apprendre comme moi qu'on ne les atteins pas en les attendant, on les atteint en se battant ! Ainsi, ce petit nom d'équipe a un sens vraiment important pour moi."

Expirant un grand coup, il s'était décidé à arrêter de parler de lui. Il était temps de s'intéresser un peu à son jeune élève.

-"Maintenant que tu en sais un peu plus sur moi et sur mes objectifs, décris-toi un peu. Quels sont tes objectifs ? Dans quel art ninja t'es-tu spécialisé ? Est-ce que tu as des attentes particulières quant à notre équipe ?"

Considérer ce jeune ninja comme un homme à part entière, comme un futur ninja de renom. Il y avait de nombreuses choses à redire et à penser sur tout ce que venait d'énoncer le Chûunin, et c'était justement ça que voulait vérifier Yahiko chez son élève. Le respect, la compassion, l'empathie, la détermination. Si les sentiments n'avaient pas leur place dans le monde des ninjas, il était toujours rassurant de se dire qu'ils agissaient toujours pour une bonne cause : celle des autres. L'homme qui se faisait sa propre justice allait à l'encontre des règles, même s'il devenait un peu plus humain. Il était plus probable qu'un ninja débutant agisse avec ses sentiments et non pas avec sa tête. Comme ils l'avaient tous prouvé à Tetsu no Kuni, tous, sauf Yahiko, sauf cette Etsuko. L'erreur qu'ils avaient tous produit ce jour là était évitable, et le Sendai participerait à cette lutte à sa façon : en transmettant à ses élèves.

_________________


Dernière édition par Sendai Yahiko le Ven 9 Nov 2018 - 14:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130

Mer 7 Nov 2018 - 17:22
Une voix retentit dans la ruelle sans que puisse en déterminer l'exacte position. Un homme légèrement plus vieux que moi sortit à la lumière du jour tout en lâchant un salue amical. Il n'avait aucune gêne et ne s'était pas retenu de me tutoyer. Il le pouvait, il était plus âgé et m'était hiérarchiquement supérieur. De mon côté le vouvoiement s'imposait, jamais je ne me permettrais de tutoyer un parfait inconnu, ce n'était pas dans mon éducation.

_Bonjour

Me contentais-je de répondre alors qu'il m'invitait à prendre place à même le sol ou sur un muret pour l'écouter, car selon lui, nous avions pas mal de choses à nous dire et il n'avait pas tort. Vu que nous allions faire équipe, il était impératif de se connaître, plus vite ce sera, mieux l'équipe fonctionnera. Malheureusement, je n'étais pas du genre à me dévoiler, après, tout dépendait de ce qu'il souhaitait savoir, mais ma vie privée allait resté secrète.

Rapidement, Yahiko se présenta, me donnant quelques informations professionnelles et la description de l'équipe. Je fus surpris d'avoir en face de moi quelqu'un maîtrisant le Chakra pur, je ne pensais pas en rencontrer un dans ma vie, je pensais que cet art avait disparu. Je me réjouissais de le voir à l'oeuvre, il était en quelque sorte le descendant des premiers ninjas.

Quant à l'équipe, je pouvais en déduire que je n'étais pas son seul élève, mais combien étions-nous ? Une petite équipe favoriserait ma progression, alors qu'une grande, ralentirait mon développement.

_Qui sont les autres élèves ?

J'avais posé une question avant même de répondre aux siennes, mais mes réponses n'allaient pas tarder à arriver.

_Mon objectif est servir Kumo du mieux que je puisse et personnellement, mon but est de continuellement repousser mes limites. Je manie les épées et le ninjutsu, je peux varier mon style de combat, je suis efficace aussi bien au corps-à-corps qu'à distance. Aucune attente en particulier, je ne veux juste pas que l'équipe soit un obstacle à mes objectifs.

Je marquais une pause pour laisser le temps à mon Senseï de digérer les récentes informations reçues. J'avais plusieurs questions à lui poser, mais je lui accordais un laps de temps pour rebondir sur mes réponses, sans quoi, j'enchaînais.

_Au niveau de l'équipe, avez-vous un programme détaillé concernant nos entraînements, réunions et missions ? Peut-on trouver un planning quelque part ? L'équipe a un lieu de préférence pour les rendez-vous ? Avons-nous un règlement spéciale ?

Je l'avais bombardé de questions, mais elles étaient essentielles pour moi. J'allais devoir caler mes entraînements privés avec mon père par rapport à mes activités avec les Fighting Dreamers, car désormais, cette équipe devenait ma priorité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4622-presentation-kondo-isami-terminee?nid=2#35877 http://www.ascentofshinobi.com/t4626-kondo-isami-carnet-de-route#35892

Ven 9 Nov 2018 - 16:39
Il était entreprenant, mais attention à ne pas l'être trop. Yahiko était là pour accompagner les élèves, et non pas à céder à tous leurs besoins. Sa curiosité et la détermination qui ressortait de ses paroles le rendaient cependant intéressant. Il demandait qui étaient les autres élèves, et le Sendai ne tarderait pas à corriger sa question. Bien qu'il était Chûunin depuis peu de temps, il n'avait eu pour le moment qu'une seule élève, Hohoemi Tsuki, qui continuait de vivre au sein de Kumo sans vraiment donner plus de nouvelles. La vie était marquée par des connaissances, impactantes et importantes sur du court ou du moyen terme, mais si rarement durables. L'albinos en avait été la preuve, elle avait été la personne à laquelle il tenait le plus dans ce village, et si son statut d'inconnue s'était transformé en un statut "d'amie proche", il s'était retransformé tristement en statut d'inconnue.

La dure vie qu'était celle de sensei, dont l'affection pour ses élèves pouvait ne pas être réciproque. Yahiko était bien une personne qui s'attachait facilement aux gens, bien que les sentiments n'avaient pas leur place dans le monde des ninjas. Changer d'élève signifiait changer de profil, changer d'histoire, oublier ce qu'on a vécu pour aller vers un avenir différent. Tout professeur devait réussir à tourner facilement la page, à accepter l'idée que chaque élève grandissait et développait la capacité à ne plus dépendre de lui. Un travail bien fait était finalement un travail déplaisant, même si cela ne l'empêchait pas de vouloir l'effectuer au mieux.

-"La véritable question à poser serait plutôt "qui était mon autre élève". Actuellement, tu es le seul, mon ancienne a prit son envol, haha !", se permit-il dans un petit sourire. Il cachait sa douleur passée, mais personne n'était censé le savoir. "Je pourrais me concentrer sur toi !"

Répondant ensuite à toutes les questions du Chûunin une à une, il l'écoutait attentivement. Ses objectifs étaient proches de ceux de Yahiko, il se voyait presque en lui il y avait de ça quelques mois. Dépasser ses limites, aider le village, c'était exactement ce à quoi il aspirait. Son style de combat était un peu différent de celui de son sensei : lui maîtrisait les épées tandis que le Sendai avait un style plus orienté sur les poings, et son Ninjutsu était sans aucun doute différent de celui qu'utilisait le Sendai. Aucune attente, si ce n'était de ne pas empiéter sur sa progression. Quelque part, cela mettait la pression au garçon aux cheveux blancs, d'un autre côté, c'était exactement ce en quoi consistait son travail.

Un signe de tête montrait à son élève qu'il avait imprimé dans son esprit toutes les informations qui lui étaient transmises. Plutôt que d'attendre d'autres questions de son sensei, Isami rebondit aussitôt sur des interrogatives qui l'intéressaient particulièrement. Il ne dérogeait pas à l'idée que Yahiko s'était faite de lui depuis quelques minutes : entreprenant, curieux... bref, il savait ce qu'il voulait. Ca lui allait, mais les quelques obligations qu'imposaient la vie en équipe embêterait sûrement un peu le Genin. Lorsqu'on commençait sa vie de ninja, on allait rarement sauver le monde... on sauvait plutôt des chats, ou on aidait des grands-mères. Rien de très passionnant, mais ça servait à apprendre à se responsabiliser, tout en se laissant le temps de s'améliorer par les entraînements.

-"Rien de tout ça, c'est moi qui te tiendrait au courant de toutes les fois où nous aurons à nous retrouver et où nous aurons à nous retrouver. La plupart du temps, les réunions se font soit ici, soit au terrain d'entraînement. D'ailleurs, nous aurons parfois des entraînements ensemble pour que je puisse t'aiguiller un peu, mais beaucoup se feront en autonomie. Des fois en lien avec des choses qu'on aura pu voir ensemble, des fois lorsque ce sera toi qui voudra développer des techniques qui te seront propres."

La réalité était sûrement beaucoup moins organisée que ce qu'il avait en tête. Peut-être imaginait-il quelque chose de très structuré, avec des dates et horaires précises, mais le monde des ninjas ne pouvait pas permettre ce genre de cadre. Tant d'imprévus qui influençaient le rythme des journées et qui ne permettaient pas de prévoir à long terme.

-"Si cela peut te rassurer, nous aurons très vite un rendez-vous ensemble pour nous entraîner ou faire une mission, mais je te tiendrai au courant. Avant de devoir nous séparer, j'ai toujours quelques petites questions sur toi à te poser. J'aimerai en savoir un peu plus sur ce que tu aimes dans la vie, ce que tu n'aimes pas, plus généralement sur des moments forts de ton histoire qu'il paraît essentiel que je connaisse. Tu n'es pas obligé de tout me dire jusqu'aux détails les plus gênants, mais j'aimerai mieux te cerner."

Entrer dans le vif du sujet dès la rencontre, discuter de tout ce qui était nécessaire pour que leur binôme fonctionne au mieux. Un bon enseignant savait s'adapter au profil de ses élèves, et ce malgré leur hétérogénéité. Il savait s'adresser à eux de la manière les mettant le plus en confiance, et savait leur proposer des idées parfaitement adaptées pour les faire évoluer de la manière la plus harmonieuse possible. C'était ce qu'il visait, la perfection dans son métier d'enseignant, et le Kondô en serait le témoin.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130

Ven 9 Nov 2018 - 17:29
Intéressant, j'étais son unique élève à l'heure actuelle. Je n'allais pas me plaindre d'avoir un Senseï personnel, tout ninja commençant dans cette voie aimerait en avoir un. La progression ne pouvait être que plus rapide, car mon supérieur allait se concentrer sur moi, dénicher mes faiblesses et les palier. Je devais profiter un maximum de cette occasion pour en apprendre le plus et gagner en puissance. Si son ancienne élève avait pris son envol, c'était que son enseignement était bon, du moins, c'était ce que je pouvais en déduire. J'acquiesçais simplement lorsqu'il me raconta tout ça.

Je devais avouer être un peu surpris par ce manque de structure et d'organisation, mais il y avait sûrement une raison à cela. Son emploi du temps n'était certainement pas stable et il ne pouvait pas programmer un entrainement ou autre sans que cela ne soit perturbé pour un appel soudain de la part d'un supérieur. Il était vrai que la vie de ninja était instable, nous pouvions nous réveiller un matin en ayant en tête de s’entraîner tranquillement et qu'une missive ne soit glissé sous la porte pour nous envoyer immédiatement à l'autre bout du monde pour effectuer une mission de plus de trois mois.

En gros, j'allais me satisfaire de cette "organisation" et répondrais présent à chaque appel de mon maître. D'ailleurs, je ne voyais pas l'heure de m’entraîner avec lui et d'apprendre de nouvelles techniques. Les missions allaient également être intéressantes, c'était là que l'on gagnait en expérience et qu'on évoluait le plus. J'allais devoir être attentif et examiner le moindre fait et geste du Sendai. Je devais prendre note de toutes ses réflexions, ses méthodes et agissement, je ne devais rien perdre.

Notre entrevu semblait déjà toucher à sa fin, aucun entrainement n'était prévu aujourd'hui, mais il affirma que nous allions rapidement nous revoir. Cependant, avant de nous quitter, il voulait en apprendre un peu plus sur moi, sur ma vie privée. Je redoutais ce moment et je n'étais pas vraiment à l'aise. Je devais lui donner des réponses pour le satisfaire et pour éviter qu'il ne m'en repose d'autres.

_J'aime les sushis, particulièrement ceux aux crevettes panées. Je déteste la fumée et l'hypocrisie. Sinon, je n'ai pas d'ami, j'ai toujours vécu seul, mon quotidien se résumait à ma maison et l'école privé que je fréquentais.

Ce fut dur, mais mes réponses étaient sincères. Je n'allais pas aller plus loin dans les détails, il en savait plus que quiconque sur moi. Par respect et pour changer de sujet, je lui retournais la question.

_Et vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4622-presentation-kondo-isami-terminee?nid=2#35877 http://www.ascentofshinobi.com/t4626-kondo-isami-carnet-de-route#35892

Nouvelle recrue [Sendai Yahiko]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: