Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez | 

The touch of an angel Ft Ikaku


Dim 11 Nov 2018 - 13:26




head
Mon ange


Poursuivit par des chasseurs, le smilodon tentait de fuir sous cette lourde pluie qui ne semblait jamais se terminer. Sa fourrure totalement trempée devait dégager une odeur, ses lourdes pattes s’enfonçaient dans la boue laissant des chances à ceux qui la traquait de la suivre quelque soit sa vitesse. Pour tenter de les retarder. Le grand félin montait à un arbre laissant dans son écorcer lacérée l’emprunte de ses griffes. Non, ce chat de plus de 180kg n’était pas maître dans l’art de la délicatesse, surtout lorsqu’il est pris en chasse. Bondissant de branche en branche les faisant craquer sous son poids. Se posant ensuite sur une branche moins solide, la femme s’échouait au sol et se secouait rapidement avant de de reprendre sa course.

Ne suivant aucune route, Nitara tentait seulement d’échapper à ces rustres. L’adrénaline la poussait à s’enfoncer plus profondément dans Ame qu’elle ne l’était déjà jusqu’à en sortir. Ses pattes se creusaient dans le sable humide à la bordure de la forêt. Le sable était chaud malgré la pluie. S’arrêtant à la vue de l’horizon, la femme hésitait à poursuivre sa route. Kaze no kuni… Un désert aride et dangereux. La vue était interminable comme si ces terres de sables étaient sans fin. Reniflant le sol, puis pouvant entendre le craquement des brindilles derrière elle, celle-ci devait continuer sa route ou affronter ces hommes… Mais les affronter pourrait mettre sa tête prix si jamais elle tuait ou blessait des hommes. Ce n’était pas un risque à prendre.

Le smilodon reprenait sa course et s’enfonçait lentement dans le désert. L’horizon n’avançait pas et la lisière des bois s’éloignait de plus en plus. Ses pas étaient lourds et forçant dans le sable, peu à peu, le ciel gris se dégageait et un soleil assommant faisait cuire le peu de nuages qui restait. Sa fourrure humide se chauffait jusqu’à sécher très rapidement. Nitara avait déjà voyager dans ce dangereux désert de Kaze no kuni, mais celle-ci n’y avait jamais remis les pieds depuis la mort de sa famille. Le pas de la bête ralentissait, son souffle commençait à manquer et sans l’adrénaline, la femme commençait à ressentir une vive douleur à l’un de ses pattes avant. Surement due à la chute dans la forêt.

Nitara boitait et cherchait un endroit où se réfugier, une grotte ? un arbre avec un peu d’ombre, une hutte ? Un simple gros rocher qui pourrait lui cacher un peu de soleil ? Rien ? Le félin observait du haut de cette dune et n’y voyait rien devant, rien sur les côtés, même Ame avait disparue. Désorientée, la jeune femme se mettait à rugir espérant qu’un écho pouvait être bercer par le vent jusqu’à quelqu’un ou quelque chose. Déshydrater et pas loin d’un coup de chaleur l’animal marchait lourdement, la gueule ouverte et la langue pendue. La femme respirait très fort et regardait seulement devant elle les mirages qui ondulaient sur le sol, car tourner la tête demandait trop d’effort.

L’animal clignait des yeux et se mettait à voir des ombres, trois, non quatre, une seule ? Une stèle ? non un arbre ? Un arbre, peut-être y avait-il de l’eau ? Son cœur s’accélérait au même rythme que sa marche malgré la douleur. Nitara ne voyait pas très bien à cause de la chaleur qui dansait au-dessus du sable. En s’approchant, la femme remarquait aucune eau, pas d’arbre, mais une ombre qui était toujours là. À bout de force, la femme perdait sa forme animale, le sable lui brulait les genoux et les mains. Sous un cri de douleur, celle-ci s’arrêtait en tremblant et relevait les yeux.

Le soleil était aveuglant, l’ombre disparaissait et reparaissait entre les rayons, qu’est-ce que c’était ? Elle se rapprochait lentement et la pauvre femme très légèrement vêtue de peau animal levait son bras pour tendre sa main vers ce qui lui semblait être un ange. Nitara ouvrait la bouche, mais aucun mot n’en sortait, un simple soupire qui lui râclait la gorge, la vision déjà troublée devenait picotée et s’assombrissait rapidement jusqu’à devenir complètement noir. Le silence. Le sable ne la brûlait plus, la soiffe ne se faisait plus sentir. Le vide.




Fiche par Narja pour Never-Utopia

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1182-kaela-du-clan-tsubaki-done

Dim 11 Nov 2018 - 23:55
Sur le dos de son fidèle acolyte, Ikaku planait dans les airs et parcourait ainsi le long et interminable désert du pays où il résidait officiellement désormais. Nagaidesu profitait de pouvoir être libre, Ikaku lui aimait se trouver sur le dos de ce-dernier, à vrai dire c'était plutôt Heiwa qui aimait ça. Lui se sentait bien plus libre. Malheureusement, cela ne dura que le temps d'une balade, l'ancien esclave avait une mission. Recruter pour le Yoake. Traverser le désert aride du Pays du Vent lui permettait ainsi de découvrir des personnes, des gens qui peuvent se montrer fort intéressant.

La gigantesque créature le déposa au sol avant de disparaître dans un écran de fumée, le Sendai plaça son châle noir afin de ne pas être cramé par la fureur du soleil et marcha. Le désert était grand, mais il n'avait guère peur de se perdre. Nagaidesu serait là pour l'amener à la capitale, si besoin, mais rares étaient les fois où Ikaku l'appelait. Après quelques heures de marches, l'homme décida de s'arrêter et sortit un parchemin. Il exécuta un sceau, libérant ainsi un panier repas.

Il fut distrait par une présence inconnue, captée par le chakra. Il se retourna, découvrit une jeune femme à quatre pattes, mal en point. Le Sendai s'accroupit près d'elle, lui tendant sa gourde d'eau et le liquide se déversa dans la gorge, quasi sèche, de la jeune femme.

Hey !

Elle ne devait pas s'évanouir, surtout que l'ancien esclave ne connaissait rien à l'art de la médecine. Il gardait la gourde près de lui, au cas où elle en redemanderait.

_________________
the blood
It matters not how strait the gate. How charged with punishments the scroll. I am the master of my fate. I am the captain of my soul. © by anaëlle.

Bōryoku (暴力) | Heiwa (平和)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3655-sendai-ikaku

The touch of an angel Ft Ikaku

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Kaze no Kuni, Pays du Vent :: Désert aride
Sauter vers: