Soutenez le forum !
1234
Partagez

Les clones d'Iwa

Konran Tenzin
Konran TenzinEn ligne

Les clones d'Iwa Empty
Dim 11 Nov 2018 - 13:26
Assis sur le rebord du toit de l'immeuble où j'habitais, je profitais de l'aération des hauteurs pour pouvoir me permettre de réfléchir. Cela faisait déjà un moment que je voulais apprendre une certaine technique, mais je n'avais trouvé personne à l'heure qu'il était pour me l'apprendre. C'était une technique que visiblement beaucoup de shinobis maîtrisaient, et qui avait une utilité certaine en combat. Malheureusement, contrairement à l'assimilation et à l'utilisation simple du fûton, cette technique ne me venait pas aussi instinctivement que je l'aurais voulu. Etant un être du vent, utiliser cette affinité me venait avec un naturel plaisant. Mais lui donner consistance et forme n'était pas chose aisée. Comme vous l'auriez sûrement compris, je parlais de la technique des bunshins. J'avais entendu parlé des Kage Bunshin, les clones de l'ombre, qui avaient des propriétés quelque peu différentes des clones élémentaires, mais les clones de l'ombre ne m'attiraient pas du tout. Il m'apparaissait beaucoup plus normal d'avoir recours à mon élément pour mes jutsus.

Et qui disait apprentissage voulait dire le seul lieu auquel je pouvais penser pour cela. L'académie Hashira. Je ne savais pas si je trouverais mon bonheur là-bas, mais c'était certainement le meilleur endroit pour commencer. Trouver un utilisateur des bunshins élémentaires, de préférence fûton car il serait bien évidemment plus facile pour moi. Mais dans le pire des cas, n'importe lequel ferait l'affaire tant que j'arrivais à comprendre comment fonctionnait cette technique. Me laissant tomber du haut du toit, je fermai les yeux pendant ma chute et un sourire étira mes lèvres. Mais bien avant de rencontrer le sol, ma chute s'arrêta et la gravité cessa d'avoir tout effet sur moi. Survolant la tête de quelques villageois, la brise m'accompagnant ne manquant pas de faire s'envoler quelques vêtements. J'ignorai les quelques cris de protestations en rigolant joyeusement. Ceux qui habitaient dans le coin me connaissaient et avaient dores et déjà l'habitude de mes petites manies. J'arrivai en quelques secondes à l'Académie et je me posai devant les portes du bâtiment.

-J'espère que je trouverai ce pour quoi je suis venu...

Je passai les portes et m'aventurai à travers les couloirs. Errant dans l'antre de l'éducation d'Iwa, je me promenai à la recherche d'indices m'indiquant que quelqu'un ici savait manipuler la technique que je souhaitais ajouter à mon panel. Après un temps indéterminé à parcourir les couloirs, je tombai sur une silhouette que je ne connaissais que peu. Un shinobi masqué. Si je ne me trompais, c'était un genin comme moi et un Hyûga. Nous nous étions rencontrés dans la tente au tournoi de Kaze, mais ne nous étions jamais vraiment parlé. D'ailleurs, il avait comme moi défié le Tsuchikage lors de son intronisation en tant que Yondaime, et avait reçu tout comme moi les réprimandes de celui-ci. Je décidai donc de m'approcher de lui et de lui adresser la parole malgré son masque et le fait que je ne le connaissais pas tant que ça.

-Hey, salut...Kami c'est ça ? Je ne sais pas si tu te rappelles de moi, je m'appelle Tenzin. Je serais à la recherche de quelqu'un qui s'y connaît en terme de bunshins élémentaires, t'aurais des tuyaux pour moi ?


Kuchiyose no jutsu !:
 

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Les clones d'Iwa Tenzin10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739
Hyûga Kami
Hyûga Kami

Les clones d'Iwa Empty
Dim 11 Nov 2018 - 15:46
« Les clones d'Iwa »




Bordel toujours cette même cloche qui retentit et qui arrache les tympans. Elle résonnait dans son crane comme un écho interminable. Il se boucha les oreilles avec ses index et attendit que le vacarme cesse. Il retira ses bouchons de fortune avant de toquer à la porte du directeur Muramasa. Car oui, il était revenu une seconde fois pour trouver l'homme qui pourrait devenir son futur patron. M. Borukan Muramasa. Bien évidemment comme tout bon directeur qui se respecte il n'y avait personne. Toujours en vacances ces gens-là. Si ça continue il allait troquer ses habits de shinobi pour devenir professeur à temps plein. M'enfin…Il tourna les talons redescendit les étages qu'il avait gravit.

Il se fonda dans la masse d'étudiants qui descendaient avec lui les escaliers qui le conduisirent près du hall d'entrée puis emprunta le long couloir menant à la sortie. Suivant la foule jusqu'à l'extérieur, il put remarquer un individu qui bravait la foule et la remontait comme un saumon qui remonte le courant. C'est une image bien évidemment. Il arriva à la hauteur de Kami avant de l'aborder spontanément. Il semblait le connaitre mais il ne savait plus d'où…Tenzin…Tenzin…Ah mais oui ! TENZIN ! Le tournoi de Kaze tout ça tout ça ! Il écarta les bras comme s'il venait de retrouver un vieil ami perdu de vue.

"Tenzin ! Comment va-tu ? On dit que ton combat face à Toph était terriblement palpitant. C'est vraiment dommage que je n'aie pas pu y assister…Mais revenons à nos moutons ! Tu cherche quelqu'un qui s'y connait en bunshin ? Ne cherche plus je suis ton homme !"

Il pointa ses deux pouces dans sa direction pour le désigné comme l'homme de la situation. Certes il n'était pas un expert dans le domaine mais il connaissait la technique et pouvait surement l'enseigner à son camarade s'il le désirait. D'autant qu'il avait déjà enseigner une technique de métamorphose à Toph et Musashi…Son cœur se serra en repensant à ce nom. La plaie n'était plus aussi béante qu'au début mais elle était toujours ouverte. Il saigna en silence sans que Tenzin ne remarque une pointe d'émotivité dans son attitude. Il remercia le ciel d'avoir eu un masque sur son visage, sa mine dépitée l'aurait trahi. Il toussa légèrement pour s'éclaircir la voix et supprimer l'émotion qui pourrait se dégager.

"Du coup j'imagine que tu souhaite l'apprendre ? "

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3351-hyuga-kami-le-cannibale-masque http://www.ascentofshinobi.com/t3730-hyuga-kami http://www.ascentofshinobi.com/u705
Konran Tenzin
Konran TenzinEn ligne

Les clones d'Iwa Empty
Dim 11 Nov 2018 - 17:15
Me battant contre la foule, je finis enfin par trouver quelqu'un qui pourrait m'aider. Si je n'avais pas été de nature si calme, j'aurais pu envoyer la foule valser avec un petit courant d'air, mais blesser les élèves de l'Académie -pour beaucoup des collègues ou futur collègues- n'aurait pas été bien vu. Je pris donc mon mal en patience jusqu'à ce que j'arrive au Hyûga masqué du nom de Kami, et dans ses pupilles pâles je pus percevoir l'absence de reconnaissance complète quant à mon identité...jusqu'à ce que je prononce mon prénom. Une fois fait, son visage -enfin, ses pupilles vous m'aurez compris- semblèrent s'illuminer derrière son masque et il me reconnut enfin. Je lui offrai un petit sourire lorsqu'il parla de mon combat contre Toph au tournoi de Kaze. Il semblait que ce dernier avait fait sensation, et bien que j'étais un peu déçu d'avoir perdu, j'étais assez fier que ce dernier eut suscité autant de bavardages. D'ailleurs, il fallait que je prenne ma revanche contre cette dernière. Mais là n'était pas le but de la discussion d'aujourd'hui. Prenant un air gêné, je me grattai l'arrière de la tête tout en répondant à mon compère Iwajin.

-Haha, ça va et toi ? Contre Toph ? C'était un combat fort intense en effet. Malgré ma défaite, j'ai appris pas mal de choses.

Comme le fait de me débrouiller pour ne pas me reposer entièrement sur mon assimilation. La kunoichi s'était avérée beaucoup plus tenace que moi, et sans mon assimilation j'avais rapidement été pris de court et la petite Hyûga m'avait rapidement débordé. Mais je m'étais amélioré depuis, et je comptais encore m'améliorer, de manière à ce que je puisse prendre une revanche correcte. Et cet apprentissage faisait parti de mon pack d'amélioration. Et d'ailleurs, en m'adressant au shinobi qui possédait la même aptitude héréditaire et la même affinité que ma nouvelle rivale, je pus constater que j'avais tapé dans le mile. Je fis mine de ne pas m'accoutumer à la familiarité évidente de Kami, mais un petit sourire ne put m'échapper lorsque je le vis pointer ses deux pouces vers lui pour le désigner. Bien que de manière atypique, c'était sa manière de m'informer qu'il possédait exactement la technique que je recherchais. Et qui sait, qu'il pourrait me l'apprendre ! Lorsqu'il me demanda si je désirais l'apprendre, je hochai vivement la tête, avant de prendre un air interrogateur et un brin soucieux.

-Mais si je ne me trompe pas, tu as une affinité avec la terre, et moi avec le vent, ça marchera tout de même ?

En parlant, j'avais commencé par ouvrir une des fenêtres et je sautai par la suite à travers le cadre vide pour me retrouver. Je commençais déjà à me diriger vers un des terrains d'entraînement, préférant passer par l'extérieur afin de ne pas subir à nouveau la pression de la foule qui se déplaçait à travers le bâtiment. J'espérais de tout coeur que Kami pourrait m'apprendre cette technique, et dans le cas contraire qu'il pourrait au moins me donner quelques astuces pour pouvoir m'aider dans la maîtrise de ce jutsu. Et cela m'aiderait de me trouver en plein air plutôt qu'enfermer dans un bâtiment.

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Les clones d'Iwa Tenzin10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739
Hyûga Kami
Hyûga Kami

Les clones d'Iwa Empty
Lun 12 Nov 2018 - 0:45
« Les clones d'Iwa »




Il semblait content d'avoir été reconnu. En partie je vous l'accorde. Mais il ne prit pas en compte ce doute de quelques secondes. Il semblait d'ailleurs prendre avec légèreté le côté un peu exubérant de Kami par moment. Il apprécia ce trait de caractère de la part de son compatriote. Pour une fois qu'il n'avait pas à faire à un supérieur hiérarchique, il pouvait se lâcher un peu. Tenzin répondit à l'homme masqué en lui demandant en retour s'il allait bien. Un hochement de tête approbateur vint lui donner réponse tandis qu'il continuait de parler concernant son combat avec Toph. Il est vrai qu'il avait été défait. Mais quelle importance, il avait tiré plusieurs enseignements de ce combat et c'est tout ce qu'il comptait.

L'assimilateur semblait toutefois dubitatif concernant l'apprentissage de la technique de clonage. D'affinité vent, le genin se demandait s'il pouvait vraiment utiliser le jutsu comme il se devait. Kami se gratta le menton avant d'hausser les épaules. Pour lui cela ne posait aucun problème. Après tout les clones sont "humains" lorsqu'ils sont invoqués. Ce n'est que lorsqu'ils sont percutés qu'ils changent d'états physique pour devenir liquide, solide, réduit en poussière ou dans le cas d'une personne futon…Réduit à l'état de courant d'air. Bien évidemment ce ne sont que des exemples parmi des centaines, libre à lui de "former" sa technique comme il le souhaitait.

"Hmmm…Non je ne pense pas. Mais tu sais le meilleur moyen de le savoir reste encore d'essayer !" Dit-il d'un ton enjoué.

Ni une ni deux, le dernier maitre de l'air emprunta la fenêtre pour sortir de l'établissement. Kami suivit son camarade et s'échappa par son trou de sourie. Ils se dirigèrent vers un terrain situé juste à coté de l'établissement scolaire. Ici ils seraient relativement tranquilles pour s'exercer. Foulant la terre poussiéreuse de la structure d'entrainement qui faisait également office de terrain de foot aux vues des cages disposés de part et d'autre de la piste, Kami composa des mudras lentement afin que Tenzin puisse les retenir facilement et fit apparaitre trois clones qu'il s'amusa à palper un peu de partout.

"Comme tu peux le voir, bien que ce soit des clones d'affinités doton, ils gardent les caractéristiques physiques de l'original. A savoir un homme…Toutefois…"

Il frappa d'une pichenette un clone. Légèrement chargé en chakra pour faire de léger dégâts interne, le coup figea le clone qui se solidifia peu à peu avant de devenir une réplique identique en terre cuite.

"S'ils viennent à être touché, leurs caractéristiques change en fonction de ton affinité et ton imagination…"



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3351-hyuga-kami-le-cannibale-masque http://www.ascentofshinobi.com/t3730-hyuga-kami http://www.ascentofshinobi.com/u705
Konran Tenzin
Konran TenzinEn ligne

Les clones d'Iwa Empty
Mar 13 Nov 2018 - 15:34
Kami se gratta le menton, l'air de réfléchir à ce que je venais de dire, avant de hausser les épaules et de me répondre d'un ton enjoué. Selon lui, ça ne poserait pas tant de problèmes que ça, et j'espérais qu'il disait vrai. Mais comme il l'avait si bien souligné, il n'y avait qu'un seul moyen de vérifier cela, et c'était d'essayer. Et cette réponse m'allait très bien, car j'étais là pour essayer. Et réussir. Lui offrant à nouveau un sourire, je hochai la tête. Mon camarade iwajin ne fit absolument aucune remarque quant à mon caprice de passer par la fenêtre et je l'en remerciai mentalement, car je n'avais pas à nouveau envie de me confronter à la foule. Au lieu de cela, il me suivit sans faire d'histoire et me rejoint bien assez vite avant que nous nous décidâmes à prendre la direction d'un terrain d'entraînement. Une certaine appréhension mêlée d'excitation tordait mon estomac, mais je travaillai sur ma respiration afin de repousser ces désagréables effets secondaires. Et nos pas nous menèrent à un terrain poussiéreux non loin de l'Académie, qui servait visiblement de terrain de foot surement aux jeunes recrues qui voulaient se défouler.

Je n'avais pas pris ma faux aujourd'hui, car il n'y avait aucune raison qu'elle me soit utile -et dans tous les cas je savais me débrouiller sans-, et c'est donc les mains vides que je fis face à Kami. Le Hyûga décortiqua alors les différents mudras qui composaient la technique, et je l'observai attentivement afin de les retenir et de les reproduire plus tard. Suite à ces mudras, de la terre se formèrent trois clones qui prirent rapidement l'apparence et la consistance apparente de leur invocateur. Je hochai la tête alors que le genin masqué n'avait encore rien dit, palpant ses créations pour me prouver leur solidité. Il prit alors la parole pour étayer ses propos, et me faire comprendre que leur origine importait peu -qu'ils viennent de la terre ou d'autre chose- car ils étaient bien "humains" tant qu'ils étaient présents. Cependant le Hyûga donna une pichenette de chakra à l'un d'eux et la pauvre victime se transforma en terre cuite. Je fronçai les sourcils et hochai une nouvelle fois la tête lorsqu'il expliqua que les réactions changeaient en fonction de l'affinité en question.

Dès lors qu'il termina ses explications, j'affichai un air déterminé et enjoué à l'envie d'essayer à mon tour. Me remémorant les mudras qu'il avait fait plus tôt, je composai exactement les mêmes tout en libérant mon chakra dans le vent. Et à mon énorme surprise....absolument rien ne se produisit. Je coulai un regard embarrassé vers le Hyûga qui devait me regarder, avant de baisser les yeux et me concentrai à nouveau sur la technique. Reproduisant exactement les mêmes signes, je réitérai la manoeuvre encore et encore, les faisant de plus en plus vite sur le coup de l'agacement. Comme si exécuter les mudras plus rapidement allait changer quelque chose. Faisant part de ma frustration, d'un revers du bras je relâchai une rafale de vent sur le côté du terrain qui emporta la poussière. Le filet de gardien qui se trouvait sur le chemin se retrouva coupé par de fines lames à multiples endroits, le rendant impraticable. Je soupirai en fermant les yeux, réalisant un peu tard que cela ne servait à rien de détériorer le matériel pour évacuer ma colère. Je m'assis au sol, ruminant mes échecs et réfléchissant à ce qui n'allait pas.

-J'ai pourtant exécuté exactement les mêmes signes que t...

Mon visage s'illumina d'un coup, alors qu'une idée pourtant simple et à la fois ingénieuse traversait mon esprit. A mon niveau en tout cas, je trouvais cela rempli de sens. Au lieu de faire exactement les mêmes signes incantatoires que mon collègue, je remplaçai l'un mudras par le signe du dragon, censé favoriser la manipulation du chakra fûton. Et alors là , une brise se leva et vinrent se dessiner la silhouette de trois formes venteuses un brin hasardeuse. Je me retournai vers Kami d'un air profondément satisfait, mes yeux brillant de ce début de réussite alors que les choses ne faisaient que commencer. Cependant, je ne gardai au final qu'un sourire qui ne dura que peu de temps alors que les tentatives qui suivirent ne furent point beaucoup plus fructueuse que la première. Le vent s’agitait, formait un tourbillon tentant vainement de prendre de la consistance avant de s'évaporer dans les airs en une grande bourrasque. Je fronçai les sourcils, puis me tournai vers mon camarade iwajin avec un air interrogateur.

-T'aurais pas une petite astuce pour qu'ils prennent consistance ?

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Les clones d'Iwa Tenzin10


Dernière édition par Konran Tenzin le Mer 14 Nov 2018 - 20:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739
Hyûga Kami
Hyûga Kami

Les clones d'Iwa Empty
Mer 14 Nov 2018 - 20:56
« Les clones d'Iwa »




Tenzin était attentif. Il était agréable de voir qu'il s'intéressait autant à son apprentissage. Le regard fixé sur les mains de Kami, il assimilait (jeu de mot…C'est un assimilateur…alors du coup il assimi…Bon d'accord je sors.) les signes qui défilait sous ses yeux. Le shinobi masqué enchaina avec des explications théoriques. Plus ou moins clairs mais son camarade hocha la tête ce qui pouvait attester de sa bonne compréhension. A peine eut-il reçu toutes les informations qu'il se mit en position et fit des mudra correspondant à la technique de clonage puis libéra son chakra afin de créer…Et ben rien pour le coup. Les deux garçons échangèrent un regard simultanément. Malaise sur le terrain. Frustré, Tenzin réitéra les signes…Toujours rien. Il continua pendant quelques secondes, en vain. Perdant son sang-froid, une bourrasque de vent vint lacérer l'un des filets de gardien. Kami resta silencieux. Il fit un léger gauche droit avec sa tête comme pour réprimander son collègue qui venait de passer ses nerfs. Mais n'ajouta rien de plus. Il avait déjà conscience de ce qu'il avait fait, inutile d'en rajouter une couche. Tenzin semblait perdu.

"Allons Tenzin…Iwa ne s'est pas fait en un jour. Patience est mère de vertu."

L'assimilateur se mit à réfléchir et…EUREKA ! Il se releva et recomposa des signes mais modifia le dernier. Un léger vent vint former trois silhouettes plus ou moins perceptible. Kami regardait son camarade d'un air intriguait puis lui aussi eut cet éclair de génie qui lui traversa la tête. Bon sang mais oui ! Kami avait instinctivement terminé son schéma de signe avec celui du serpent souvent utilisé lors des technique doton. Toutefois pour quelqu'un d'affinité fuuton le signe sera différent. Tenzin se tourna vers Kami tout sourire mais avec toutefois une question. Comment faire prendre consistance les clones…

*Tenten c'est pas sport de demander ça…C'est une sacrée colle que tu m'a posé…* Pensa-il.

Il mit les mains sur ses hanches et se mit à réfléchir. Faire prendre consistances des clones…Hmmm…Dans l'idée le bunshin affinitaire n'est pas si différent du Kage Bunshin classique...Du coup…Mais bien sur ! Bon il tenait un fil conducteur mais pas sûre que cela fonctionne.

"Eh bien enfaite le bunshin élémentaire est une variante du Kage Bunshin. La différence vient évidemment du fait que l'on ajoute notre chakra affinitaire dans la technique là où le Kage Bunshin reste une technique 'neutre'."

Il s'aida de ses mains pour imager les propos qu'il tenait.

"Du coup je pense qu'il faudrait que tu arrive à doser ton chakra neutre et ton chakra affinitaire afin de donner suffisamment de consistance à tes clones tout en leurs octroyant une caractéristique supplémentaire…Je ne sais pas si tu vois ce que je veux dire…"

Il se gratta l'arrière de la tête gêné ne sachant pas trop si Tenzin voyait où il voulait en venir.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3351-hyuga-kami-le-cannibale-masque http://www.ascentofshinobi.com/t3730-hyuga-kami http://www.ascentofshinobi.com/u705
Konran Tenzin
Konran TenzinEn ligne

Les clones d'Iwa Empty
Ven 16 Nov 2018 - 16:16
Face à ma perte évidente de sang-froid, Kami me réprimanda quelques peu, me faisant comprendre que les choses n'arrivaient pas comme une fleur sur un chapeau. Mais à vrai dire, le maniement du fûton avait été si naturel pour moi, que j'avais du mal à concevoir que cette technique me donne autant de mal. Mais c'est alors que la formidable idée de remplacer le dernier mudra du serpent par celui du dragon, apportant du soutien à mon chakra fûton là où Kami stimulait son chakra doton, m'avait permis de faire quelques progrès. Des progrès qui m'avaient alors énormément encouragé à continuer. Je profitai de prendre une petite pause afin de reprendre un peu d'énergie pour poser une question. Une question sur la consistance des clones, qui sembla poser quelques soucis à la pupille pâle. Il mit ses mains sur ses hanches, adoptant une moue pensive. Visiblement il ne s'attendait pas à ce que je lui pose une telle question, mais quelque part, je m'étais toujours posé la question.

Après tout, je n'avais jamais donné forme à mon chakra du vent. Je me contentais basiquement de l'envoyai sur mes adversaires sous forme de rafales ou de projectiles. Je me demandais d'ailleurs si, de la même manière que j'apprenais à créer des clones de moi-même, pourrais-je peut-être créer d'autres formes. De manière plus basique bien entendu, mais c'était une idée que je gardais quelque part dans ma tête. Je sortis de mes pensées pour pouvoir écouter les explications que m'apportaient Kami. Il me rappela alors que les bunshins élémentaires étaient bien évidemment des variantes du Kage Bunshin, ce que je ne manquais pas de savoir, mais je ne savais pas où il voulait en venir. Jusqu'à ce qu'il explicite très rapidement ses pensées. S'aidant de ses mains qu'il commença à agiter pour illustrer ses propos, il me fit comprendre que je ne devais non pas penser directement à mon élément du vent, mais d'abord à utiliser du chakra neutre pour créer les clones. Ou tout du moins leur forme, leur consistance, avant d'y ajouter mon élément pour rajouter l'effet supplémentaire de ma nature.

Je méditai quelques secondes les paroles du Hyûga, hochant la tête distraitement tout en réfléchissant. Ce qu'il venait de dire était loin d'être bête, et à vrai dire je n'avais jamais pensé à cela. Prenant une grande inspiration, je m'assis au sol en position de méditation. Je pris de profondes respirations tout en gardant les yeux à demi-ouverts. Je me concentrai sur le chakra qui circulait en moi, l'imaginant prendre ma forme, mes proportions, mon visage. Après plusieurs minutes, je commençai à composer les mudras. Avant de composer celui du dragon, je me concentrai sur l'image que j'avais de moi-même, l'imprimant dans mon chakra en le laissant couler hors de moi. Puis en terminant avec le signe qui me permettrait d'utiliser cette nouvelle technique fûton, j'insufflai le vent qui viendrait terminer cette technique. Trois formes venteuses commencèrent à se former, mais avant qu'elles n'aient le temps de toutes se former, deux d'entre elles s'évaporèrent dans le vent. Le dernier clone qui restait, cependant, était bien là. Consistant, me ressemblant comme deux gouttes d'eaux, il me sourit en me tendant son poing. Je souris à mon tour, à la limite de flousser, avant de cogner mon poing contre le sien. Cependant je n'étais pas encore bien à l'aise avec cette technique, et je ne l'avais pas parfaitement réalisée, même pour celui-ci. En touchant son poing avec le mien, la technique se dissipa, et créa une puissante bourrasque de vent tout autour de lui, me projetant au loin sur plusieurs mètres.

Surpris je n'eus pas le temps de faire le moindre geste pour retrouver mon équilibre. Cependant, lorsque je me relevai, je haussai un sourcil avec un air satisfait. Ça, c'était un effet intéressant, que je voulais absolument garder. Lorsque mes clones se dissiperaient, ils créeraient une grande bourrasque qui projetteraient ceux qui se trouvaient près d'eux. J'avais donc plutôt bien dosé le chakra fûton, mais j'avais peut-être fait quelques erreurs dans la manipulation de la forme et de la consistance de mon chakra neutre.

-Mauvais équilibre, me reprochai-je tout de même.

Mais j'étais un peu fatigué, j'avais utilisé pas mal de chakra avec toutes ses tentatives. Je soupirai avant de tourner mon regard vers Kami avec un faible sourire.

-Et si on faisait une petite pause et qu'on allait manger un petit bout ? Je meurs de faim...

Je savais cependant qu'après avoir mangé, je retournerais immédiatement m'entraîner. Qu'à cela ne tienne, je passerai ma journée à m'entraîner s'il le fallait pour maîtriser cette technique. Mais je ne rentrerai pas chez moi tant que je n'avais pas vraiment bien avancé dans cette technique.

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Les clones d'Iwa Tenzin10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739
Hyûga Kami
Hyûga Kami

Les clones d'Iwa Empty
Dim 18 Nov 2018 - 21:28
« Les clones d'Iwa »



Tenzin semblait prendre en compte ce que son camarade lui avait fait part. Une fois les signes nécessaires à la bonne exécution de la technique terminés, trois formes vinrent de nouveau apparaitre. Deux d'entre elles ne furent que vent et filèrent à peine une bise d'air vint les emporter. La troisièmes formes était cependant bel et bien consistante. Il y avait du mieux. Ce gars avait du potentiel. Kami eut un large sourire derrière son masque. Il tendit son poing en direction de son compatriote.

"Check ça l'ami !"

Leurs poings s'entrechoquèrent doucement. Immédiatement le jutsu s'interrompit. Il n'arrivait pas encore à maintenir la technique lorsqu'il était distrait. Une bourrasque projeta le genin. Kami accouru jusqu'à son camarade qui se relevait sans plus de mal. Il ne semblait pas blesser, c'était le principal. Tenzin regarda son compagnon masqué et lui proposa de faire un repas afin de fêter cette réussite. Une excellente idée. Après l'effort, le réconfort ! Kami se caressa l'estomac.

"C'est une offre que je ne peux pas refuser." Dit-il amusé.

Quittant le terrain d'entrainement suivi de prés par Tenzin, ils prirent une allée marchande. Ici se côtoyait friperie et échoppe où l'on pouvait se repaitre. Kami en choisit un au hasard et pénétra dans l'établissement en soulevant légèrement le voile qui faisait office de brise-vue. Malgré cette maigre toile et le froid de l'hiver qui rongeait la peau à l'extérieur, il faisait assez chaud dans le restaurant. S'installant à une table situé le plus loin de l'entrée afin d'éviter les bises de frais, un serveur vint à leurs rencontres. Tenzin prit sa commande suivit de Kami.

"Une pinte d'Hydromel et plateaux de yakitori s'il vous plait."

Le serveur acquiesça et partit apporter la commande en cuisine. Le genin masqué toussa pour s'éclaircir la voix.

"Tu commences à avoir le coup de main avec la technique. Tu devrais y arriver rapidement…Je comprends pourquoi tu as donné autant de mal à Toph." Lui dit-il d'un ton amical.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3351-hyuga-kami-le-cannibale-masque http://www.ascentofshinobi.com/t3730-hyuga-kami http://www.ascentofshinobi.com/u705
Konran Tenzin
Konran TenzinEn ligne

Les clones d'Iwa Empty
Lun 19 Nov 2018 - 13:05
Kami avait accepté ma demande avec enthousiasme, et après m'être relevé, je m'étais rapidement étiré suite à la bourrasque inattendue de tout à l'heure avant de suivre mon camarade Iwajin. Nous nous dirigeâmes donc vers des allées marchandes ou les services de restaurations ne faisaient pas défauts. Le shinobi masqué avançait avec assurance de telle sorte que j'avais l'impression qu'il savait où il allait. Jusqu'à ce qu'il regarde une échoppe, et y entre sans vraiment savoir quelle nourriture ils servaient. Un petit sourire étira mes lèvres alors que j'étais couvert de poussière, et sans faire plus de cérémonie j'entrai à sa suite. Ceux qui étaient chargés de prendre les commandes arrivèrent rapidement à notre niveau, et pendant une seconde, le serveur détailla ma tenue d'un air réprobateur avant d'aviser mon bandeau. Il se rectifia immédiatement, avant de me demander ma commande. Lui souriant gaiement, je lui répondis.

-Du thé à la pèche, et des makis s'il vous plaît.

Kami prit sa commande juste après moi, prenant de son côté de l'hydromel et quelque chose d'autres dont je ne connaissais pas le nom ni les origines. Haussant mentalement les épaules, je regardai le serveur acquiescer et s'en aller en cuisine pour nous préparer nos petits plats. De son côté, Kami se racla la gorge avant de s'adresser à moi. D'une part pour me complimenter sur ma progression, et ce qui illustrait selon lui la raison pour laquelle j'avais aussi bien tenu tête à Toph. Je réfléchis pendant quelques secondes à ce qu'il venait de dire. A vrai dire, j'étais encore assez loin de maîtriser cette technique. Il me faudrait surement encore toute l'après midi et la nuit pour arriver à créer un clone qui ne se dissiperait pas au moindre relâchement. Alors n'en parlons pas de trois. Et en ce qui concernait mon combat contre Toph...je souris.

-Il me manque encore beaucoup de choses pour arriver à entièrement maîtriser cette technique. Mais dis moi...tu t'es déjà battu contre Toph ?

Quelques minutes plus tard, nos commandes arrivèrent. Joignant mes mains et en disant un "Itadakimasu", je commençai à manger sans plus tarder. La bouche encore à moitié pleine, je notifiai à nouveau mon interlocuteur.

-C'est une sacré kunoichi, coriace jusqu'au bout des ongles. J'espère avoir mon match retour bientôt, pour lui montrer tout ce dont je suis capable et mes petits progrès, dis-je avec enthousiasme.

Je me remplissais la panse à une allure effrénée, savourant mon plat dans la précipitation car quelque chose d'autre m'attendait. Maintenant que je reprenais des forces, je pourrais retourner incessamment sous peu m'entraîner. C'était une technique que je voulais apprendre depuis un moment. Et j'étais là, plus qu'à quelques doigts de pouvoir la réussir. Il me faudrait surement plusieurs jours pour la perfectionner, mais si j'arrivais déjà à faire les bases, ç'aurait été une grande avancée.

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Les clones d'Iwa Tenzin10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739
Hyûga Kami
Hyûga Kami

Les clones d'Iwa Empty
Mer 21 Nov 2018 - 21:16
« Les clones d'Iwa »



Du thé à la pêche et des makis. Le maki est un met très raffiné certes mais du thé à la pêche…Hmmm…Il faut croire que les gens n'ont pas tous cette même affinité avec l'alcool que lui. Un de ses plus grands vices. Pour certains c'était l'argent ou les femmes. Lui. C'était la boisson. Il ne savait pas trop comment cela lui était venu et puis d'ailleurs il ne s'était jamais vraiment posé la question. A quoi bon d'ailleurs.

Tandis qu'il repensait à son amour platonique avec les spiritueux, Tenzin répondit aux interrogations de Kami. Lui qui se disait manquez de pratique, il s'était quand même plutôt bien débrouillé tout à l'heure. Ce garçon était un perfectionniste, une qualité honorable. Il demanda d'ailleurs si Kami avait déjà affronté sa cousine. Oh oui il l'avait affronté. Et il avait perdu une côte et passé quelques jours cloués au lit de mémoire…

"Oui…Elle a d'ailleurs fait d'une pierre deux coups car c'est la première personne que j'ai rencontrée puis affronté dans la foulée. Une sacrée journée…Rien que d'y repensé j'ai mal aux côtes…"

Il était taquin mais il se demandait bien dans quel état il se retrouverais s'il devait l'affronter une nouvelle fois…Il en eut des frissons. Il ne préféra pas savoir. Les commandes arrivées à table, cela le tira de sa chair de poule. Sans tarder le jeune Tenzin enfourna les makis dans sa bouche. Kami fit de même avec ses brochettes de viandes grillés. Il complimenta Toph. Son cousin sourit. C'est étrange comment Toph avait le pouvoir d'être attachante alors qu'elle a essayer de vous coller une raclée monumentale. Le genin engloutit ses brochettes avant de répondre.

"Comme tu dis… Je serais presque même prêt à parier ma solde qu'elle aurait très certainement toute ses chances pour être Tsuchikage lorsqu'elle en aura l'âge. J'espère pouvoir vivre assez longtemps pour voir ça."

Il soupira. Oui. La voir atteindre le grade ultime serait merveilleux. Il pourrait mourir l'esprit tranquille lorsque se sera arriver. Il pourrait dire avant de passer l'arme à gauche 'J'y était, je l'ai connu et je me suis fière d'avoir été à ses côtés durant tout ce temps'. Lui ne prétendait pas à un tel titre. C'était un simple exécutant, un membre inférieur. Il était né pour servir et protéger les êtres qui lui était supérieurs. Il termina sa dernière brochète.

"Bon…C'est pas tout mais on a des courants d'air à transformer en clones !"

Il se dressa sur ses deux jambes, fonça illico aux comptoirs payer la note pour lui et son camarade avant de sortir de l'établissement. En saluant les gérants de la main. Il fallait retourner au boulot. Le jeune Tenzin avait du pain sur planche.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3351-hyuga-kami-le-cannibale-masque http://www.ascentofshinobi.com/t3730-hyuga-kami http://www.ascentofshinobi.com/u705
Konran Tenzin
Konran TenzinEn ligne

Les clones d'Iwa Empty
Jeu 22 Nov 2018 - 16:58
Comme je le pensais, Toph et Kami s'étaient déjà affrontés par le passé, et si je devais en comprendre le discours du shinobi masqué, cela ne s'était pas passé sans douleur. D'un autre côté, je pensais sincèrement qu'il y avait peu de genin d'Iwa qui pouvaient se targuer de l'affronter et d'en ressortir indemne. D'ailleurs, en y réfléchissant bien, il y avait peu de genin à Iwa tout court contre qui on pouvait s'en sortir indemne. J'étais particulièrement fier des membres de mon village. Un petit sourire se peignit sur mon visage à cette pensée. Mais il fallait avouer que Toph était une adversaire particulièrement coriace. Mon combat contre elle au tournoi de Kaze avait été mémorable, et j'étais impatient de remettre ça sur la table. J'en avais presque des fourmis dans les membres. Lorsque Kami me confia que plus tard, il la voyait bien devenir Tsuchikage, un nouveau sourire étira mes lèvres, cette fois-ci plus franc.

-Je suis bien d'accord avec toi. Et je m'arrangerai pour être aux premières loges.

De mon côté, je n'avais jamais aspiré à ce poste et il ne m'attirait pas. Je préférais de loin rester une figure vaguement connue et non pas la tête militaire d'un village. Encore aurait-il fallu que l'occasion se présente à moi, déjà. Nous mangions chacun notre repas, l'engloutissant plus que nous ne le savourions, avant que l'heure de l'entraînement sonne à nouveau. J'acquiesçai à la remarque de mon professeur du jour avant de me préparer à partir. Nous nous levâmes tous les deux, et au moment où j'allais me rendre au comptoir payer, le Hyûga me devança et paya nos deux plats pour moi. Je le regardai un peu hésitant au début, puis avec gratitude, et je m'inclinai pour le remercier pour le repas. Puis nous retournâmes sur le terrain afin de poursuivre mon entraînement. Inspirant profondément les yeux fermés, je remerciai une nouvelle fois le repas pour le reguin d'énergie que cela m'avait apporté, puis je me remis en position d'entraînement. Simplement debout, en pleine concentration, je recomposai les mudras en repensant aux étapes précédentes. La visualisation de la forme de mon chakra neutre, puis l'ajout de l'affinité fûton. Mais cette fois-ci, au lieu d'essayer de faire trois clones, je n'en fis qu'un.

Contrairement à tout à l'heure, j'y arrivai du premier coup. Je soufflai, ravi de voir que les efforts que j'avais fait plus tôt n'étaient pas vain. Mais à peine eus-je relâcher mon attention que le clone se dissipa en une violente bourrasque tout autour de lui. Finalement, ça n'allait peut être pas être aussi simple. Une nouvelle fois, je me concentrai et tentai de donner plus de consistance à mon clone. Tentant d'équilibrer la quantité de chakra neutre et fûton que j'ajoutais. Cette fois, le clone resta quelques secondes, mais fut rapidement dissipé à son tour. Prenant mon mal en patience, je réitérai la technique encore et encore, faisant de minces progrès au fur et à mesure que la journée avançait. A la fin de la journée, je parvins à créer un clone, un seul, qui pouvait rester là et bouger sur le terrain sans s'évaporer. Cependant, au moindre frottement avec quelque chose d'autre et il disparaissait fissa. Le soleil était en train de se coucher, et j'étais couvert de poussières et d'égratignures à force de me faire projeter à tout va par mes propres créations. Il était peut-être temps de rentrer pour aujourd'hui, j'étais par ailleurs exténué et en manque d'énergie. Me retournant vers mon professeur aux pupilles pâles, je lui souris et pris la parole.

-Je pense que je vais faire une petite pause pour aujourd'hui, mais demain matin je reviendrai à la même heure qu'aujourd'hui pour continuer à m'entraîner ! Si ça te dérange pas, tu pourrais venir s'il-te-plaît ?

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Les clones d'Iwa Tenzin10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739
Hyûga Kami
Hyûga Kami

Les clones d'Iwa Empty
Sam 24 Nov 2018 - 16:47
« Les clones d'Iwa »



Toph Tsuchikage faisait visiblement l'unanimité. Tenzin affichait son plus beau sourire avant de confirmer les dires de Kami. Oui. Cette petite était promise à un brillant avenir. Ils s'étaient ensuite rendus de nouveau au terrain d'entrainement. Autant dire que l'assimilateur n'a pas perdu de temps. A peine arrivé sur les lieux qu'il recommençait à composer des mudras et faire apparaitre des copies de lui-même. Mais bien souvent elle se dissipait et projetait l'apprenti au sol. Toutefois il recommençait encore…Et encore…Et encore. A chaque nouvel échec Kami ne pouvait s'empêcher de froncer les sourcils et lâcher un petit "outch…ça doit faire mal…" Mais chaque erreur était source d'enseignement. Au fur et à mesure que la journée avançait, il réussissait de mieux en mieux la technique de clonage. Le travail paie toujours, ce garçon en était l'exemple parfait.

Bien évidemment le soleil ne tarda pas à venir se coucher, les journées sont parfois trop courte lorsque l'on s'amuse. Le jeune Tenzin proposa donc de revenir le lendemain pour continuer son entrainement avec en guest notre cher Kami. Celui-ci s'inclina.

"Bien évidemment. Tâche de bien te reposer…La journée de demain risque d'être aussi longue que celle-ci !" Dit-il d'un ton taquin avant de tourner les talons et s'en aller.

// Le lendemain //

Le soleil brille, les oiseaux chantent et Tenzin…vole. Il est à peine revenu pour son entrainement que déjà les clones le font virevolter une nouvelle fois. Kami lui se contente de regarder. Il se demande si son camarade genin a un bouton off quelque part car il ne lâche rien. Après avoir pris une ènième boite, Kami s'approche de Tenzin et l'aide à se relever.

"Il y a du mieux l'ami, ce n'est qu'une question de temps avant que ce soit parfait."

Il n'avait pas vraiment de conseil, bien qu'il fasse souvent des vols planés, son camarade s'en sortait bien, il souhaitait juste l'encourager. Il était certain qu'il allait s'en sortir d'ici la fin de la journée.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3351-hyuga-kami-le-cannibale-masque http://www.ascentofshinobi.com/t3730-hyuga-kami http://www.ascentofshinobi.com/u705
Konran Tenzin
Konran TenzinEn ligne

Les clones d'Iwa Empty
Dim 25 Nov 2018 - 2:11
-Arigato Gozaimasu ! dis-je alors en m'inclinant profondément face à Kami.

J'étais content qu'il ait accepté de m'entraîner et d'assister à mes prochaines séances. Je lui était par ailleurs grandement reconnaissant. Prenant alors la route de chez moi en marchant, j'arrivai en quelques minutes à mes appartements. Trop fatigué et vidé pour ne serait-ce que penser à voler, j'avais profité de cette balade pour savourer l'air calme et paisible de la nuit. Je ne savais pas si vous aviez remarqué, mais j'avais constaté pour ma part depuis que j'étais petit, que l'air était différent en fonction de la journée. Elle ne reproduisait pas les mêmes sensations, ne portait pas les mêmes odeurs et ne caressait pas mon corps de la même façon. Mais c'était une pensée comme une autre, qui s'évapora aussi vite qu'elle était venue lorsque Morphée me prit dans ses bras au moment où ma tête toucha le lit. Un sommeil long et réparateur m'attendait.

~~ Le lendemain ~~

Je me réveillai tôt, reposé et plein d'énergie, et sans tarder je me préparai afin de retourner sur le terrain d'entraînement en volant. Kami est quant à lui bien là, et à peine arrivé que je le salue avec engouement et recommence l'exercice où je m'étais arrêté la veille. Et comme la veille, le début de l'entraînement est rude. Mon unique clone de vent ne restait toujours pas très longtemps en place avant de m'envoyer valdinguer. Je persévérai cependant toute la matinée, et à la fin de celle-ci, je réussis ENFIN à créer un clone de vent qui ne s'évaporait pas à la première bourrasque. J'avais réussi, après de nombreux essais, à doser correctement le chakra neutre et à le marier convenablement à ma nature venteuse. A la fin de cette matinée, je combattais contre mon clone. Ce dernier pouvait utiliser mes techniques fûton, mais qu'elles. Il bougeait parfaitement bien, et la ressemblance avec moi était plus que parfaite de telle sorte qu'un spectateur extérieur ne saurait certainement pas qui de nous était l'original et la création. Après quelques minutes à échanger les coups et les techniques, pour tester nos capacités, nous nous tournâmes vers Kami afin de lui sourire avec fierté.

-Alors t'as vu ça, Kami-san ?! nous dîmes en coeur.

Et après quelques autres secondes où nous continuâmes à tester nos limites, je le fis disparaître. Il pouvait même utiliser mes techniques d'assimilation sans problème ! C'était fantastiques ! Mais alors qu'il disparaissait dans son habituelle bourrasque de vent puissante, un phénomène étrange se produit. J'eus l'impression que tout ce que mon clone avait fait me revenait en mémoire, et au lieu d'avoir l'impression de me battre qu'une fois, c'était comme si je l'avais fait en double ! Et cela me permettait même de voir quelques imperfections que j'avais repéré sur...moi-même par rapport au petit combat que nous avions eu. Ecarquillant les yeux, je me tournai vers Kami avec un air incroyablement surpris, ne comprenant pas très bien ce qui était en train de se passer.

-Kami-san ! Qu'est-ce qui se passe ?! J'ai l'impression que tout ce que mon clone a fait, je l'ai fait aussi ! Comme si...c'était moi-même qui l'avait fait ! Je...deviens fou ?

Je n'y connaissais absolument rien en matière de chakra neutre et autres choses du genre, j'étais juste bon dans la manipulation du vent. Jamais je n'avais ressenti une telle sensation. Et j'avais en effet l'impression de devenir un peu fou, même si je me doutais que tout cela ne se passait pas que dans ma tête. Une explication docteur ?

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Les clones d'Iwa Tenzin10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739
Hyûga Kami
Hyûga Kami

Les clones d'Iwa Empty
Lun 26 Nov 2018 - 21:33
« Les clones d'Iwa »



Au fil de la matinée les clones semblaient durer de plus en plus longtemps et de plus en plus apte à user des compétences de leur créateur. A la fin de la première partie de la journée, Tenzin combattait son clone qui était parfaitement constitué. Kami ne pouvait qu'être admiratif devant ça. La copie et l'original s'en donnait à cœur joie. Ce qui marqua le plus le genin masqué c'était le fait que le double pouvait également user des techniques d'assimilation. Il ne put s'empêcher de penser à Toph et le match retour qui allait suivre. Ceci allait lui faire tout drole quand plusieurs Tenzin pourront passer au travers de ses attaques. Kami fut tiré de ses pensée par son camarade et son clone.

"J'ai vu et ça en jette grave l'ami !"

Après un instant il congédia son clone. Mais à la suite de ça, Tenzin eut comme un spasme post-traumatique de la guerre du Vietnam. Kami leva un cil. Que lui arrivait-il ? L'assimilateur se retourna vers son camarade et le regarda comme s'il valait de l'or avant de lui demander se qu'il venait de se passer. L'homme masqué eut un petit rire du fait de la stupéfaction de son ami. Il est vrai qu'il y a quelques effets secondaires. Rien de bien méchant mais cela peut surprendre lorsqu'on ne connait pas la technique. Kami tapota l'épaule de son compatriote.

"Ne t'inquiète pas tu n'es pas fou…Ce qu'il vient de t'arriver n'est autre que le retour d'expérience acquis par ton clone. Grossièrement à chaque fois que ton clone acquiert une expérience quelle qu'elle soit, celle-ci t'es transmise lorsqu'il est détruit. Cela te permet par exemple de traquer un ennemi via ton clone puis de connaitre sa dernière position connue une fois ton clone congédié. Une manière de récolter des informations en toute sécurité."

Cela lui semblait évident. Envoyer des clones au frontières pour récolter le plus d'informations avant de revenir. Une main d'œuvre rapide et peu couteuse. Mais il devait y avoir une certaine limite de distance, autrement les nations aurait déjà mis en place ce genre de stratagème. Ou alors Kami était un précurseur de ce genre de stratégie. Qui sait. Il recula de quelques pas.

"Il te faudra un petit temps d'adaptation mais ensuite tu n'y ferras plus attention. Je pense que ma mission ici est terminée, tu maitrise le Bunshin élémentaire et te connaissant tu va surement le travailler encore toute l'après-midi. Ma présence n'est plus vraiment nécessaire."

Il s'inclina poliment.

"Ce fut un honneur de t'avoir comme élève même si ce n'était que pour deux jours. Je te souhaite bonne chance pour ton combat retour contre Toph."

Il se redressa et tourna les talons. Il avait enseigné une nouvelle fois à un camarade et cela lui était extrêmement satisfaisant. Il aimait voir les gens réussir grâce aux conseils qu'il pouvait donner et ensuite voir le sourire sur leur lèvre. C'était le meilleur des remerciements qu'il pouvait avoir en retour.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3351-hyuga-kami-le-cannibale-masque http://www.ascentofshinobi.com/t3730-hyuga-kami http://www.ascentofshinobi.com/u705
Konran Tenzin
Konran TenzinEn ligne

Les clones d'Iwa Empty
Mar 27 Nov 2018 - 18:01
Visiblement, je ne devenais pas fou comme pouvais en témoigner le rire amusé de mon compatriote Iwajin. Il s'approcha alors de moi et me tapota l'épaule en me rassurant et en m'expliquant l'origine de ce phénomène. Une chose que j'ignorais jusqu'à présent, c'était que les clones pouvaient ramener de l'expérience directement à l'original, leur faisant comme un rapport instantané de ce qu'ils avaient appris et même des progrès qu'ils avaient effectué. Ainsi, il était donc possible d'envoyer en -presque- toute sécurité ses clones sur une zone pour récolter des informations sans risquer d'y perdre la vie. Pas immédiatement du moins. J'avais eu raison de vouloir apprendre cette technique. Cette dernière était bien plus polyvalente que ce que j'avais cru au premier abord. Cela conviendrait parfaitement avec les techniques que je comptais développer par la suite. Mes yeux scintillèrent d'anticipation alors qu'un sourire déterminé s'ancrait sur mon visage. J'avais encore plus apte de terminer de maîtriser cette technique.

Suite à cela, Kami m'informa que sa mission était finie et qu'il avait accompli ce pour quoi je l'avais réquisitionné. En effet, pour l'instant je ne parvenais à créer parfaitement qu'un seul clone, mais si je continuais à m'entraîner, le reste viendrait très certainement. Il était donc inutile que j'accapare plus le temps de mon sensei du jour. Lorsqu'il me dit que c'était un honneur pour lui de m'avoir comme élève je ne pus m'empêcher de sourire fièrement. Il me souhaita un bon match au tournoi contre Toph, et j'acquiesçai avec un sourire féroce.

-Je compte lui rendra la tâche plus difficile que la fois précédente. Mais je suppose que c'est la même chose pour elle, haha.

Suite à cela il s'inclina et s'apprêtait à partir. Mais de mon côté, je m'inclinai profondément et lui dit d'une voix forte et empreinte de respect.

-Merci pour votre enseignement, Kami-san ! Je tâcherai d'en faire bonne usage !

Il s'en alla ensuite, et de mon côté, je retournai à l'entraînement. Je m'y entraînai encore toute l'après midi, comme il l'avait prédit, et j'utilisai mes nouvelles connaissances pour tenter d'accélérer le processus d'apprentissage. J'utilisai donc un clone pour tenter de m'aider à en créer plusieurs, et à la fin de la journée, j'étais enfin capable de créer trois clones d'un coup. Trois clones qui restaient sur le terrain et qui étaient capables d'utiliser toutes mes capacités liées au fûton. Cependant, lorsque ces derniers disparurent, je n'eus pas le temps de faire un seul pas que la fatigue me rattrapa. Mes jambes devinrent soudain lourdes comme du plomb, et mes forces m'abandonnèrent alors que je m'écroulais au sol sur le dos. Un petit rire nerveux s'échappa de mon corps, et je préférai ne pas bouger le moindre muscle, me reposant tranquillement sur place avant de reprendre la route. Tant et si bien que je m'y endormis jusqu'au lendemain...


Remerciements:
 

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Les clones d'Iwa Tenzin10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Les clones d'Iwa

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Académie Hashira
Sauter vers: