Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

Un scientifique c'est censé être sensé [PV : Metaru Kenshin]


Jeu 15 Nov 2018 - 2:17
Anzu était sur le terrain d'entraînement, elle ne faisait rien d'autre de ses journées depuis l'annonce de Sazuka. Être prête pour la future expédition, c'est tout ce qu'elle recherche pour le moment, ça et oublié un peu cette histoire avec Yahiko. Mais plus elle essaie de l'oublier, plus elle revient, cet homme ... ce traître ... ce faux-ami, il s'est bien amusé avec elle, armé de son air gentillet et de sa volonté à faire la paix dans le monde ... il a profité qu'Anzu soit dans un état critique pour tenter de la tuer. Elle l'a senti, cette haine dans ce coup, et cette haine s'est bien rependu dans l'esprit d'Anzu. Elle n'a pas de preuves, mais la Sendai en trouvera, cependant, elle ne peut pas s'empêcher d'être haineuse, de sentir une colère grondée en elle et grimper très vite en flèche pour s'expulser de son corps. Elle avait commencé son entraînement, pris une masse oni pour frapper les mannequins de paille pour les réduire en purée. Cela la calmait, mais cela aidait aussi son corps à s'endurcir, à devenir plus résistant. Elle allait en avoir besoin de cette résistance et de cette force, mais il ne fallait pas trop poussé, ce serait dommage d'être blessé en s'entraînant pile avant de partir ... mais elle aimait ça, être seule, détruire des mannequins de paille, expulser toute cette haine à chaque coup, imaginant chaque seconde la tête de Yahiko à la place de ces pantins de paille.

Elle le déteste, elle le hait, mais c'est un élément crucial du village maintenant, que peut faire Kumo sans Yahiko maintenant ? Il les a tous berné, il s'amuse avec la crédulité de tous, elle sait que ses vraies intentions sont fausses. Mais que cherche-t-il ? Que souhaite-t-il ? Elle ne sait pas, et elle veut le savoir. Elle le torturerait s'il le faut ... mais elle doit partir de Kumo, pas définitivement, mais assez longtemps pour que cet enculé crache son venin sur tout le village et le repende avec ses bonnes actions puantes et ses faux airs innocents. Mais elle sait qu'elle est une obstacle sur sa route, elle sait qu'il ne souhaite que sa mort, elle le sait. Elle ne passe pas une journée sans lancer sa détection pour être sûre qu'il n'est pas en train de l'attendre dans un coin d'une ruelle ou dans sa chambre, voire dans le quartier Metaru en allant donner des cours à Kumiko. Elle le sent déjà en train de trépigner d'impatience de planter sa lame sale dans son cœur, elle le ressent, et elle l'écrasera comme elle aurait dû le faire à ce moment-là. Pas tout de suite, oh, pas tout de suite, elle doit d'abord avoir des preuves, oui, des preuves, car s'il s'en sort, c'est sur elle que ça tombera, elle, la brute qui n'a jamais parlé à personne il y a trois mois et qui a subitement changé. Mais dès qu'elle aura les preuves tangibles en main ...

Elle sentit une présence derrière un gros rocher, rocher qui est la proie d'Anzu. Sa lourde arme s'abat sur cette pierre pour détruire instantanément cette cachette. Elle reconnait les cheveux longs et noir et le visage si blasé de Kenshin sur le coup, derrière ce rocher qui a finit en miette. Elle respire lourdement, reprenant petit à petit son souffle, avant de poser la massue sur son épaule en l'observant, l'air désolé.

- Désolé Kenshin, je ne pensais pas que tu étais derrière ces rochers ... et je dois avouer être un peu sur les nerfs en ce moment ...

Elle fait une courbette pour s'excuser, c'était un noble, mais aussi un "vieux", donc elle devait se montrer respectueux, bien plus que les autres. Même si ... elle a peur qu'il se sent insulté en faisant ça.

_________________
Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine

Jeu 15 Nov 2018 - 11:24
Quoi de mieux qu’un entrainement pour se défouler et relâcher toute cette tension ? Peu de choses à ma connaissance. C’est la raison pour laquelle j’ai proposé à Anzu de s’entrainer ce soir. Le jour du départ approchant à grands pas, nous faisons tous de notre mieux pour que tout soit prêt à temps. Le temps… une ressource bien plus précieuse que n’importe laquelle… excepté, peut-être, la connaissance. Le travail terminé pour la journée, je me dirige vers le terrain d’entrainement que je lui avais indiqué dans ma lettre, lettre envoyée le lendemain de notre entrevue au bar. Une entrevue tâchée par la bourde de la jeune femme, bourde que je dois par ailleurs toujours corriger. Mais je n’ai toujours pas pu trouver le temps d’aller voir notre rencontre de ce soir-là pour lui faire signer les papiers… adéquats pour qu’elle « veuille » garder le silence et je ne peux malheureusement convier personne pour cette tâche. Peut-être… Pourrai-je envoyer Masami ?

Je déambule à travers la cité jusqu’à arriver au terrain rocailleux. Mais là, tandis que je me tiens derrière un rocher, celui-ci explose littéralement, assaillit par une masse que tient Anzu. Aussitôt, celle-ci s’excuse de son geste, arguant qu’elle est sur les nerfs. La gêne se lit sur son visage, tout comme la colère. Est-ce la mission qui la rendrait anxieuse ? Pas à ce point. Alors quoi ?


« Bonjour Anzu »

Dis-je simplement en ignorant son premier geste. Mettre de l’huile sur le feu n’arrangera rien, autant ne pas alourdir le fardeau que semble porter la jeune femme. Vu son tempérament, le combat risque d’être haut en couleurs. Nous ne pouvons cependant nous permettre de nous blesser, la mission approchant.

« Cet entrainement vous permettra de vous défouler je l’espère. Nous devons cependant veiller à ne pas nous blesser pour être parfaitement opérationnel pour la mission. Je dois moi-même l’être pour demain afin de remplir les responsabilités qui sont les miennes. »

Dois-je m’enquérir maintenant de ces maux ? Peut-être qu’attendre que le combat ne débute…

« Je vous invite à vous placer et débuter l’entrainement quand il vous plaira. Nous aurons tout le loisir de parler pendant que nous nous combattrons. »

Ainsi, je me place à une dizaine de mètres de mon opposante et me mets en garde, armé de mon Katana.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3529-presentation-metaru-kenshin-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t4788-equipe-3-michisuji-kumo#37115 http://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173

Jeu 15 Nov 2018 - 17:16
Kenshin ne lui en veut pas d'avoir risquer de le réduire en morceaux, elle soupire de soulagement. Après cet accident avec Yahiko, elle préfère garder le peu de lien qu'elle a réussi à noué, et heureusement, le Metaru en fait partis et en fait encore partis. Elle sourit, puis se remet droite, gardant sa massue le long du corps en observant le scientifique. Il rappelle son envie de s'entraîner avec elle ... C'est vrai qu'elle avait accepté l'invitation. Doit-elle continuer et prendre le risque que ça devienne comme Yahiko ? Doit-elle annuler cette invitation à "se défouler" avec Kenshin ? Elle ne peut pas annuler, surtout une fois les deux réunis, mais elle a compris qu'elle ne doit pas y aller à fond face à un autre kumojin, même très fort, sous risque de le blesser et de perdre son amitié.

- Très bien Kenshin, je ferais en sorte que tu t'en sortes sans trop de blessures.

Soulevant la massue jusqu'à son épaule, elle recule pour rester en face du Metaru. Elle l'observe, il a sorti son katana, mmm, ce serait intéressant de le voir en train de se battre avec alors qu'il sait aussi manipuler le métal pour l'attaquer à distance. Peut-être apprendre à utiliser sa massue en plus de pouvoir utiliser ses ninjutsu sera utile pour la suite et le voyage ... ce n'était qu'un échauffement avant la mission.

- Comme tu veux ... et tutoies moi, depuis le temps qu'on se connait, tu peux cesser de me vouvoyer.

Kenshin est en position, katana en main, sa fine lame contre son immense gourdin, voilà qui risque d'être interessant à voir. Gardant sa masse oni sur l'épaule, elle manipule son chakra pour former une dizaine d'aiguilles dans sa main. Généralement utile pour toucher plusieurs personnes en même temps, c'est un bon moyen de savoir si le bretteur peut réussir à esquiver sur une plus grande surface. Elle commence donc les hostilités en lançant sa dizaine d'aiguille vers lui.

Spoiler:
 

_________________
Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine

Jeu 22 Nov 2018 - 17:06
Anzu accepte ma proposition – comme prévu – et m’informe qu’elle essayera de faire en sorte de ne pas me blesser outre mesure. Mais elle ne doit pas non plus oublier sa personne, puisqu’elle aussi fait partie de la mission. Me sous-estimerait-elle ? Plutôt sa fâcheuse habitude de mal s’exprimer. Je ne réagis pas à sa remarque, ni à celle invitant de la tutoyer, tant cela me dérange encore. Peut-être un jour, mais ce jour n’est pas arrivé. Placé à une dizaine de mètres en face de moi, son gourdin posé sur son épaule, la jeune femme me fait face. Un court silence s’installe, silence brisé par le premier assaut de la jeune femme. De son autre main elle manipule son chakra pour former dix aiguilles qu’elle projette aussitôt fait sur moi. Immobile, je me sers de mon Katana pour parer les projectiles.


Buffle, Serpent, Sanglier, Lièvre et Chèvre.


Voyons voir ce qu’elle-même pourra faire contre 30 lames fondant sur elle. Toujours immobile, ma garde levée, j’observe sa réaction, préparé. Avec une telle arme, je peux m’attendre à tout. Son style doit avoir complètement changé de ce que j’ai pu voir la dernière fois. Je dois surtout faire attention à sa lance rebondissante, qu’elle pourrait projeter contre la roche pour me cibler par la suite et attaquer en même de face. Son gourdin est le plus gros danger. Mon armure risque de rapidement se faire essentiel. Ma forêt de pieux elle aussi conviendra parfaitement à un tel terrain, réduisant sa mobilité et l’empêchant de me cibler facilement ou de faire virevolter son gourdin.


Dernière édition par Metaru Kenshin le Dim 25 Nov 2018 - 18:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3529-presentation-metaru-kenshin-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t4788-equipe-3-michisuji-kumo#37115 http://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173

Jeu 22 Nov 2018 - 18:46
Via quelques mouvements de son katana, Kenshin arrive à bloquer ses petits projectiles, au moins, il a l'air d'être plutôt sur la défensive contrairement à Yahiko ... elle sourit, sa technique semble ne pas l'avoir atteinte, mais cela voulait dire qu'elle pouvait commencer à envisager des projectiles plus gros, plus dangereux. Elle le vit ensuite enchaîner plusieurs mudras, elle reconnaît certains d'entre eux, mais tous ont une fonction différente par rapport à celui qui l'utilise, donc difficile de pouvoir dire à quelle technique cela va créer en avance. Finalement, c'est une trentaine de lames qui apparaît autour de Kenshin qu'il lance ensuite en direction de la violette. Bloquant sa masse sur son épaule, soutenu par une partie de son bras, elle commence à animer son chakra qui se met à entourer la jeune femme.



Elle sentait le choc des lames contre son dôme qui arrive à tout encaisser, respirant un bon coup pendant que son dôme la protège, reprenant petit à petit son souffle. Pour le moment, le combat est plutôt lent, chacun bloque une attaque que l'autre envoie, mais il est peut-être temps d'accélérer un peu le rythme.



Elle a enchaîné des mudras pour créé trois clones d'elle, tous armée de la même arme qu'Anzu. Il fallait maintenant frapper fort, mais la demoiselle doit encore attendre un peu. Elle pioche dans son sac une bombe fumigène qu'elle éclate au sol devant elle. Cette bombe créé un nuage de fumée qui permet à Anzu et ses clones de pouvoir se disperser à l'abri du regard de Kenshin.

Resumé:
 

_________________
Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine

Dim 25 Nov 2018 - 18:55
Le combat suit un rythme cadencé, chacun de nous s’attaquant pour tester l’autre. De quoi suis-je capable ? De quoi est-elle capable ? Nous maîtrisons tous deux le combat au corps à corps, mais cela pourrait s’avérer être une erreur fatale si nous nous engagions en ce sens sans même savoir quelles sont les forces et faiblesses de chacun. Deux adversaires refusant de prendre le risque d’engager l’affrontement physique.

Mes trentes lames viennent se heurter à son dôme chakratique, virevoltant dans les airs pour ensuite s’écraser au sol tout autour d’elle. Anzu n’est pas sans savoir que je me sers de mes attaques pour réutiliser mon métal et ainsi attaquer d’angles différents. Il sera difficile de l’avoir ainsi. Elle enchaîne alors des mudras et fait apparaître trois clones, puis se saisit d’une bombe fumigène pour les disperser sans que je ne puisse les différencier de l’originale. Mais cette stratégie ne marchera pas, pas contre moi.
Buffle, Serpent, Dragon, Sanglier, Tigre, Singe et Chèvre.



Il est temps de rebattre les cartes et d’accélérer le rythme. Des pieux jaillissent de toute part, empalant arbres et rochers qui se trouvent autour de nous, mais également toute la zone fumigène et plus loin encore dans un brouhaha assourdissant. Le terrain d’entrainement se retrouve défiguré, parcouru de mes pieux métalliques. Une vision d’horreur pour les autres, une vision de métal et de sureté pour moi. Clone ou original, tous seront touchés par ma technique.

Tout autour de moi se forme ainsi une barrière de pieux, avec pour œil de la tornade de métal ma personne. En garde, armé de mon katana, je reprends mon souffle tant cette technique puise dans mes réserves. Le nuage de fumée termine de se dissiper et j’observe la zone afin de localiser Anzu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3529-presentation-metaru-kenshin-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t4788-equipe-3-michisuji-kumo#37115 http://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173

Mar 27 Nov 2018 - 20:35
Alors que la demoiselle créé des clones et lance une boule de fumée pour tenter d'attaquer Kenshin sous tout les angles, voilà que sa stratégie se retrouve balayer d'un simple mouvement de bras. Alors qu'il enchaîne les mudras, puis les pose à terre, voilà qu'une immense forêt de pieux apparaît et inonde le terrain, emportant facilement avec elle tout ses clones. Mais il fallait maintenant encaisser tout ça et ... elle n'avait aucune idée de comment faire ! La technique apprise par Sazuka est trop lente à mettre en place et, vu la grosseur et la vitesse des pieux, elle ne peut pas tout esquiver, il allait falloir donc encaisser. Un rapide coup d'oeil sur les pics qui se rapproche à toute vitesse lui fait remarquer qu'en plus d'être dôter d'une belle pointe, des plaques recouvrent celle-ci pour se bloquer dans la peau. C'est sadique comme pratique ! Elle devra certainement dire un ou deux mots avec lui pour parler un peu de tout ça, parce que là ...

Elle pose sa masse et manipule son chakra pour former un maillet, avec ce maillet, elle devait pouvoir détruire cette forêt avec. Mais vu la grosseur, il allait falloir s'y prendre plusieurs fois, seul hic, son arme se brise au moindre impact. Cependant, c'est le seul moyen de pouvoir détruire plusieurs pics en même temps, sa massue est grosse, mais ses coups suffisamment puissant pour les détruire un à un, mais sinon ... enfin, la demoiselle devait vite agir avant de se faire embrocher.




Alors qu'elle bondit pour tenter d'esquiver le pic qui arrivait, elle le frappe pour le fragiliser au maximum. Les plaques sur celui-ci se détache alors que son maillet disparaît, mais il restait ce pic qui se plante dans son épaule, faisant lâche à Anzu un grognement de douleurs. C'était tolérable car il ne s'est pas planté très profondément, mais c'est pas agréable quand même. Elle se détache donc de ce pic, puis recommence à créé son maillet pour dégager une petite zone. Pas grand chose, juste de quoi rester debout.



Tout ce chakra gaspiller pour finalement se retrouver avec une plaie à l'épaule et entourer de probables armes pour le Metaru en face d'elle. Là voilà dans un piège mortel maintenant, Kenshin y allait quand même un peu fort pour un entraînement où il ne fallait pas blesser l'autre.

- Hé, doucement Kenshin, j'ai faillis y passer !

Au moins, contrairement à cet abruti de Yahiko, elle l'avait prévenu qu'elle ne pourrait pas encaisser une autre attaque comme celle-ci.

HRP:
 

_________________
Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine

Mer 28 Nov 2018 - 11:15
Les vibrations s’apaisent, les derniers ont fini de jaillir du sol. Tout ce qui nous entoure s’en retrouve transformé, un paysage de destruction et de métal remplace celui de la terre battue et de la roche. Dissimulé par le nuage du fumigène, je ne parviens pas à apercevoir Anzu et ses clones. Mais après quelques secondes – secondes plus longues que prévu puisque le nuage de poussière soulevé par la technique a lui aussi dû s’atténuer – j’observe finalement la jeune femme au milieu de pieux détruits. Son épaule est sanguinolente, ses vêtements déchirés, son visage grimaçant. Ainsi elle en semble pas être sortie indemne de mon attaque. Ses clones absents, mes pieux ont eu l’effet escompté. Peut-être même un peu trop. Elle recrée un maillet de chakra qu’elle repose sur son épaule, puis me fixe, son regard traversant les pointes de métal pour se fixer sur le mien.

« Hé, doucement Kenshin, j'ai faillis y passer ! »

A-t-elle vraiment failli y passer ? Cette attaque n’est pas mortelle, mais les blessures infligées par les plaques de métal juxtaposées sur les pieux rendent les blessures immondes et extrêmement douloureuses. Peut-être y suis-je en effet allé trop fort, peut-être l’ai-je également surestimé. Après tout Anzu n’est pas plus fort que moi. Si je me retrouvais face à une telle technique… Quand bien même, mon armure et mon sabre me permettraient de me protéger. Nous avons tous nos failles et nos faiblesses. Le combat se pose quelques instants, quelques instants durant lesquelles un silence gênant s’installe. Il est temps de le briser et de reprendre l’entrainement.

« Bien, je ferai plus attention. »

Des pointes acérés nous séparent, empêchant tout charge ou attaque directe. Dans un tel environnement, il se pourrait même que je sois désavantagé face à sa masse. Mais Anzu aura également énormément de mal à la manipuler avec toutes les lames tranchantes autour d’elle. Le moindre faux mouvemente et son bras pourrait y passer. Devrai-je lui proposer d’en sortir ou d’annuler ma technique ? Inutile de le proposer. J’effectue une suite de mudra puis liquéfie le métal qui entre aussitôt dans le sol rejoindre la terre. Repartons donc sur des bases plus équilibrées. Je me mets en garde, puis prend appui sur le sol afin de me propulser sur elle.


Arrivé à son niveau, je charge ma lame d’électricité et fend le torse de la jeune femme.


Situation:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3529-presentation-metaru-kenshin-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t4788-equipe-3-michisuji-kumo#37115 http://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173

Jeu 29 Nov 2018 - 16:45
Un moment de silence s'installe après la phrase qu'à lancé Anzu, silence qui lui permet de se bander l'épaule tranquillement. Kenshin a l'air de réfléchir à quoi faire, la situation dans lequel est la Sendai avantage autant l'un que l'autre : le Metaru n'a pas beaucoup d'angle d'attaque à utiliser, il savait qu'elle était armée, donc elle pouvait toujours l'accueillir. Mais de son côté, Anzu ne peut pas trop faire de mouvement brusque, elle risque de se blesser d'avantage que de réussir à toucher Kenshin en face. Enfin, la violette finit par voir que les pics se liquéfient et entend son camarade lui dire qu'il fera attention la prochaine fois. Elle récupère sa massue qu'elle avait poser pour pouvoir utiliser une autre arme qu'elle a fabriquer, sacré coup qu'elle a pris, elle va devoir faire attention maintenant qu'elle sait de quoi il est capable. Bien, de son côté, Anzu va faire un effort aussi : pas de tempête de chakra ou une certaine technique qu'elle a obtenu dernièrement. Enfin, le temps qu'elle se prépare à nouveau, Kenshin accélère le rythme.



Elle s'y connaissait en Bukijutsu, donc elle savait que de laisse une personne creuser l'écart d'un coup n'était pas une bonne idée, c'est pourquoi elle a tout de suite bondit en le voyant commencer à armer son katana. Elle s'est déjà fait avoir avec cette technique, et elle n'a pas envie de se refaire avoir une deuxième fois. Même si elle a pu esquiver une partie de la charge, elle devra vite construire une protection.



Levant ses deux bras vers Kenshin, tout en équilibrant sa masse sur son épaule et son bras, elle accumule son chakra rapidement pour former une barrière très mince, mais très rapide à lancer. L'attaque n'est pas totalement stoppée, mais elle est réduit pour, encore une fois, faire de cette attaque qui pouvait la blesser assez gravement, une attaque qui lui fait une plaie soutenable. Bien qu'elle ignorait que la plaie devait lui électriser le corps en tant normal, une partie de la foudre est partie en même temps que la barrière qui s'est vite brisé. Maintenant, Anzu a une plaie qui lui traverse le corps, passant miraculeusement entre ses deux seins.



Profitant de l'attaque de Kenshin qui a été achevée, elle se désengage du corps-à-corps pour créé un anneau géant qu'elle le lance sur le Metaru, le but étant de lui bloquer les bras. Elle aurait pu créé un javelot et lui lancer dessus pour se "venger" de sa blessure à l'épaule, mais le but n'était pas de le blesser, plus de l'immobiliser. Pas de bras, pas de chocolat comme on dit ... mais pas de jutsu ni d'attaque avec des armes.

HRP:
 

_________________
Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine

Dim 2 Déc 2018 - 14:58
Ses réflexes sont bons. Aussitôt lancé, elle a commencé à se reculer pour esquiver mon attaque, mais impossible de totalement l’esquiver. Elle compose des mudras puis forme une barrière protectrice devant elle. Je tranche cette barrière de ma lame électrifiée. La barrière retient une partie de mon attaque, mais ma lame parvient tout de même à l’atteindre, lui infligeant de part en part une cicatrice. Suis-je encore une fois allé trop loin ? Mais si nous nous retenons plus que cela, alors il n’y aurait même pas d’entraînement. Je reprends appuis sur mes positions et me remets en garde tandis qu’elle continue à reculer et effectue une seconde série de mudra. Un tore de chakra se forme, à quoi peut-il servir ? Je place mon katana vers le bas puis effectue à mon tour des signes.
Buffle, Serpent, Sanglier.



Du sol vibrant jaillit un mur de fer sur lequel vient s’écraser le tore. L’anneau s’accroche au mur, comme s’il tentait de le bloquer. Une immobilisation ? Intéressant. Le gourdin d’Anzu laissait présager un combat au corps à corps équitable, mais cela ne semble pas être le cas. N’y est-elle pas encore habituée ? Après tout, je ne l’ai encore jamais vu porter cette masse, ce doit donc être récent. Rien avoir avec mon Kenjutsu, que je perfectionne depuis tant d’années. Je suis satisfait, mes enchaînements sont efficaces et m’ont permis de la mettre en difficultés plusieurs fois. Tous ces entrainements ont payé. Il est temps maintenant de changer de rythme.


Trente katanas en métal se forment dans un plan vertical tout autour de moi, lames que j’envoie aussitôt fondre sur Anzu. Je fonce aussitôt vers elle, suivant les projectiles et charge à nouveau mon Katana d’électricité pour fendre ma cible.


Situation:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3529-presentation-metaru-kenshin-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t4788-equipe-3-michisuji-kumo#37115 http://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173

Mar 4 Déc 2018 - 2:43
Un mur de fer, classique, mais assez embêtant pour que son anneau ne l'immobilise pas. Celui-ci serre le mur, ce qui force Anzu stopper le maintien qu'elle exerçait sur son anneau. Il en a des ressources ! La Sendai voit très bien que ses techniques au corps-à-corps sont très faillibles, en même temps, il ne lui laisse pas le temps de placer une attaque ! C'est frustrant, elle fronce les sourcils en voyant de nouveaux les lames fuser vers elle, ce coup-ci, elle préfère utiliser une esquive pour éviter cette technique, son dôme a miraculeusement encaisser la première fois, donc elle ne veut pas tenter le yable.



Elle se demandait à ce moment pourquoi elle a abandonner le Genjutsu ... certainement à cause de Yahiko, en voyant que c'est beaucoup trop puissant pour ce qu'elle souhaite en faire. Elle esquive donc toutes les lames, essayant de reprendre son souffle avant de le voir foncer sur lui avec son katana, il allait encore vouloir la frapper avec le même coup ? Décidément, ce combat a beau accélérer, elle a l'impression qu'il n'avance que d'un côté. Elle va donc réutiliser la même technique, tant pis, sa barrière devrait peut-être tenir le coup.



Ce coup-ci, la fine barrière d'Anzu arrive à encaisser, bon sang, c'est beaucoup trop crispant ! Mais maintenant, elle avait une ouverture : profitant de l'impact du katana, elle décide d'attaquer avec sa masse pour une fois.



Sa première attaque au corps-à-corps, pour une fois qu'elle a une ouverture pour tenter de placer une attaque, mieux vaut l'éloigner que de lui briser les côtés, au moins, l'attaque est plus rapide, elle peut économiser du chakra, et enfin, elle peut peut-être respirer un coup. Qu'il essaie d'encaisser ça.

HRP:
 

_________________
Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine

Mar 4 Déc 2018 - 19:59
Ma course me rapproche d’Anzu, qui bondit aussitôt puis effectue une série de mudra crée à nouveau son dôme de chakra. Les lames passent à côté elle et ma lame vient se planter dans la paroi chakratique, pour en ressortir aussitôt, sans avoir atteint sa cible. L’électricité se décharge dans le sol, sous la forme d’un faible arc électrique. Anzu lève finalement sa masse et l’abat sur moi. L’occasion parfaite de tester ma nouvelle technique. Armé de mon katana, je commence par parer l’attaque, sans pour autant l’arrêter. D’un mouvement de rouleau, j’amplifie l’inertie de son attaque, Anzu se retrouvant entraîné par mon contre. Sa garde brisée, je lève mon katana jusqu’à sa gorge et l’arrête à quelques millimètres de sa peau.




Je ressens alors une violente douleur à l’épaule, signe que je dois encore travailler cet enchaînement si je souhaite pouvoir le réaliser à la perfection en situation réelle. Je relâche aussitôt la pression, me reculant et baissant ma garde, puis plonge ma main dans mon Kimono pour en ressortir un bandage. Toujours être préparé pour un entrainement.

« Tenez, servez-vous de ça pour panser vos plaies. J’avais demandé à ce que le combat ne soit pas trop intense, mais voilà finalement que c’est moi qui vous ait blessé. »

Un moment de culpabilité qui n’est que le constat de la réalité.

« Je pense que vous devriez vous rendre à l’hôpital, pour qu’ils puissent guérir ça rapidement. Ainsi vous serez en pleine forme pour le départ. Je prendrai en charge le coût des soins s’il y en a. »

Une moindre mesure étant donné la situation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3529-presentation-metaru-kenshin-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t4788-equipe-3-michisuji-kumo#37115 http://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173

Mer 5 Déc 2018 - 2:33
Son coup est donné, mais en une fraction de seconde, elle se retrouve avec son katana sous la gorge. Le coup de massue a été paré, puis elle a été dévié pour ensuite qu'elle se retrouve avec la pointe de sa lame directement à l'intersection entre sa tranché et son tube digestif. Elle évite de ravaler sa salive à ce moment-là, puis, elle lâche sa masse pour montrer qu'elle a compris que le combat doit se finir ici, masse qui fait un bruit assez puissant lorsqu'elle touche le sol. Enfin, il range son sabre, ce qui laisse à la violette le temps de souffler un peu, enfin de pouvoir respirer un bon coup ... bref, cet entraînement est encore une démonstration de son manque de puissance offensive ... elle doit vraiment avoir l'air sacrément misérable pour Kenshin, mais bon, elle préfère exceller dans d'autres domaines que le combat en un contre un.

- Je ne suis vraiment pas douée pour le corps-à-corps ... je devrais peut-être songer à changer d'arme.

Elle réfléchissait un moment avant de se faire tirer de ses pensées en voyant Kenshin qui lui tendait un rouleau pour bander ses blessures. Elle le prit volontiers, puis commence à retire sa veste avant d'arracher la manche de sa chemin pour ensuite enrouler le bandage autour de son épaule en grimaçant un peu.

- Sazuka va certainement me passer un savon en me voyant blessée encore une fois ... je commence à craindre pour mes cheveux à force.

Une petite pique d'humour et un sourire pour oublier qu'elle a été blessée par l'homme en face, lui au moins, il n'a pas tenter de la tuer ... pas volontairement en tout cas. Pour la cicatrice sur son ventre, elle est moins grave que celui-ci sur son épaule, donc ce n'est pas un très grand problème - mis à part bien sur que son soutien-gorge à été sectionné - si elle ne le bande pas directement. Et puis, elle ne va pas retirer sa chemise devant lui.

- Je devrais peut-être prendre des cours avec toi pour mieux manier les armes ... Ça m'évitera de prendre une rouste comme actuellement.

Elle était un peu embarrasser, ce n'est pas vraiment l'image qu'elle veut passer, celle d'une personne qui a besoin d'être protégée ... mais bon, il faut parfois oublié cette fierté un moment et avouer certaines choses.

_________________
Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine

Jeu 6 Déc 2018 - 10:41
La jeune femme arrache la manche de sa chemise, afin de bander son épaule meurtrie. Elle semble proche de la Directrice, ou tout du moins bien la connaître vu ses propos. Se permettrait-elle de me passer un savon si je me retrouvais dans un tel état ? Je ne pense pas, mais je ne la connais pas assez pour pouvoir l’affirmer. Bien que travaillant sous ses ordres, je ne connais que peu en réalité cette femme. Une femme mystérieuse mais qui semble bienveillante. Peut-être que lors de notre mission nous aurons l’occasion de faire plus ample connaissance. Nous serons tous deux affectés à deux équipes différentes, mais les occasions de se voir et d’échanger serons bien plus nombreuses qu’à l’institut, où elles sont quasi inexistantes.

Anzu se demande si elle ne devrait pas prendre de cours de maniement des armes avec moi. Est-ce là une manière de tâter le terrain ? Je ne serai évidemment pas contre lui enseigner mon art, bien que je dispose déjà de peu de temps libre pour ma personne, mais l’art de manier le sabre et l’art de manier le gourdin n’ont rien à voir. Je ne pourrai rien lui enseigner en la matière, mais nous pourrions tout de même combattre plus souvent afin qu’elle puisse s’entraîner.


« Je ne vous serai malheureusement que d’une bien piètre aide en ce qui concerne le maniement de votre Kanabo, ne possédant aucune connaissance dans le domaine, mais nous pourrions nous entraîner plus souvent afin que vous puissiez perfectionner votre art par le combat. »

Existe-t-il à Kumo des maîtres en maniement du Kanabo ? Une arme que je n’ai pu apercevoir que dans les textes relatant d’une autre époque. Aujourd’hui, les armes légères telles que les Katanas et les lances ont supplantés toutes les autres. La mobilité offerte importe bien plus que la puissance brute des armes archaïques. De plus, les techniques de forgeages se sont bien améliorées, permettant aux lames d’obtenir solidité et tranchant, ce dont elles manquaient tant dans le passé.

« Désirez-vous que je vous accompagne à l’hôpital afin de clarifier la situation auprès de Madame Sazuka ? »

Je n’ai guère de temps à perdre ainsi, quoi que perdre soit un peu dur, mais je ne peux accepter de laisser ainsi Anzu se faire réprimander par ma faute sans agir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3529-presentation-metaru-kenshin-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t4788-equipe-3-michisuji-kumo#37115 http://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173

Jeu 6 Déc 2018 - 17:52
En lui disant qu'elle devrait prendre quelque cours auprès de lui, Kenshin lui dit qu'il ne lui sera pas d'une très grande aide concernant le maniement de sa massue, déjà défaitiste ? Elle pose une main sur sa hanche en le regardant, pensait-il vraiment cela ? Si certes il ne doit pas connaître le maniement de la masse, il y a toujours un peu de similitude entre la manipulation d'une arme et d'une autre, donc il y a toujours quelque chose à apprendre auprès des autres. Enfin, la violette remet sa veste sur sa chemise pour caché l'état de cette dernière, même si les traces de sabre sur sa tunique noir n'est pas très reluisants non plus. Anzu lâche un soupire pour finalement la retirer de nouveau et en créer une avec son chakra, puis, elle reporte son attention sur Kenshin.

- Tu ne peux pas m'apprendre le maniement de mon Kanabo, mais certains concept dans la manipulation d'arme est universelle. Que ce soit avec une épée, une lance ou une hache, on frappe, on charge, on esquive, et on pare. Il faut juste savoir les reproduire avec une autre arme, ce qui n'est pas si compliqué que ça quand il s'agit de notre domaine de prédilection. Mais va pour de futurs entraînements.

Elle sourit, le Metaru lui demande si elle veut qu'il l’accompagne, oh, c'est bien gentil de sa part, mais Anzu peut encore survivre aux leçons que Sazuka pouvait lui passer. Elle lui avait promis de ne pas se blesser avant le départ, donc c'est normal qu'elle soit un peu en colère contre elle ... au pire des cas, elle lui fera manger son gâteau à la carotte ... elle en tremble d'avance en imaginant cette torture sous forme de quatre-quart en train d’abîmer ses délicats senseurs gustatives.

- Je te remercie, mais tu dois t'occuper de préparer l’expédition, je vais te laisser vaquer à ton travail, "j'affronterais" Sazuka toute seule. Et comme je l'ai dis, tu peux me tutoyer:

Enfin, elle va s'y rendre tout de suite à l’hôpital, plus vite ce sera régler ... et plus vite elle pourra tenter d'échapper à son horrible gâteau.

_________________
Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine

Un scientifique c'est censé être sensé [PV : Metaru Kenshin]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: