Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

Rencontre...glissante ? [Ryoko]


Ven 16 Nov 2018 - 23:56
Le soleil entamait sa descente à l'horizon, gratifiant le village de la Roche d'une magnifique teinte orangée en ces temps mitigés. Si je ne m'étais plus très souvent rendu sur les hauteurs d'Iwa, c'était pour plusieurs raisons. Premièrement parce que je n'avais plus vraiment le temps de le faire. Deuxièmement, et peut-être était-ce la raison principale derrière ma récente absence dans ce coin que je prisais tant d'habitude, les souvenirs. Beaucoup de souvenirs me menaient à ce lieu, notamment ceux de mon ami Hayate, qui était parti vers le pays du Feu. Et ensuite, suscitant un sentiment plus funeste, celui de Musashi. Notre premier affrontement, notre premier entraînement, notre premier apprentissage l'un de l'autre. Mon coeur se serra à cette pensée. Soupirant, je laissai mon corps basculer en arrière et toucher le sol. Regardant le ciel s'assombrir, je respirai calmement en laissant le vent caresser mon corps, détendant mes muscles et apaisant mes pensées par la même occasion.

Puis je me relevai, animé par une envie de rendre hommage à cet homme, ce samouraï, qui m'avait marqué par son sens de l'honneur et sa volonté hors du commun. Prenant ma faux -je ne savais d'ailleurs pas ce que j'allais en faire jusqu'à présent-, je me mis en position et commençai à faire quelques mouvements. Des mouvements de haut en bas, abattant ma faux avec puissance devant moi tout en libérant du chakra fûton par le bout de ma lame. Le tout créait une forte bourrasque répétée devant moi, faisant s'envoler mes cheveux et mes vêtements. Je répétai le mouvement encore et encore, des heures durant jusqu'à ce qu'il ne reste plus que quelques filets de rayons orangés à l'horizon. M'arrêtant quelques minutes afin de reprendre mon souffle, j'eus l'impression que quelqu'un s'approchait. Je laissai mon chakra se répandre dans l'air, et me tournai ensuite dans la direction de la présence que je sentais.

-Bonsoir...?

Je me demandais qui était la personne qui venait sur les hauts plateaux à cette heure-ci. Si je n'avais pas vu le corps de Musashi se faire découper en deux au palais du Shogun, peut-être aurais-je eu l'espoir de le voir se présenter devant moi. Mais ce n'était pas possible. Alors qui ? Une nouvelle rencontre surement. Une nouvelle fleur d'Iwa ? Je rangeai cependant ma faux, ne souhaitant pas effrayer la personne qui venait visiblement à ma rencontre. J'essuyai les quelques gouttes de sueur qui perlaient sur mon front et sur mon torse avant de respirer un peu plus calmement. Une légère odeur féminine apportée par le vent me donnait l'indice que mon invité surprise était certainement de sexe féminin, mais après tout, rien n'était sûr. Je ne tenais pas à émettre le moindre préjugé.


Kuchiyose no Jutsu !:
 

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Sam 17 Nov 2018 - 17:25
Ryoko est encore partis dans sa quête incessante de richesse et de nouvelles choses à découvrir, elle se balade déjà dans le village, qui sait, il y a peut-être une vieille dame voulant retrouver son chat ou bien un enfant qui veut retrouver ses parents, bien sûr, avec une petite prime pour l'effort. Oh, rien de bien couteux, la fabriquante de savon est totalement d'accord, mais un petit 1000 ryos, c'est toujours pas mal si on les gagne en série. Mais non, rien ne se passe au village, rien de bien nouveau qui mérite son attention, rien de bien utile pour remplir son porte-monnaie non plus, même pas une petite mission qui demande à aider les vieille à traverser les rues ! En soit, c'est pas très productif comme journée ... mais bon, la Sekken peut toujours allez voir ailleurs, Iwa a l'avantage d'avoir plusieurs lieux, alors pourquoi ne pas continuer sa quête de connaissance - et d'argent - dans d'autres endroits.

Et elle a eu la bonne intuition en allant au Hauts-plateaux, à peine arrivée, elle sent des perturbations autour d'elle, le vent semble plus fort, plus brutal. Que se passe-t-il ? Y a-t-il un entraînement dans le coin ? Ryoko s'approche donc de la source de cette rafale de vent, il s'agissait d'un garçon au cheveux long, bleu ou noir, difficile à dire, peut-être plus bleu que noir. Ah moins que ce soit le soleil qui fausse sa couleur de cheveux. Dans tous les cas, c'était surprenant comme technique futon, c'était même très puissant comme technique ! Voilà la nouvelle chose que cherchait Ryoko dans cette journée, c'est sûr que ce n'est pas une technique clanique, mais c'est une sacré tempête qu'il a réussi à créer, donc ça intrigue la demoiselle qui, une fois qu'elle a entendu le "bonjour", s'est vite rapprochée du jeune homme en glissant sur ses pieds, laissant derrière elle un sillage de savon, pour se retrouver devant le jeune homme en quelques secondes de glisse.

- Bonjour ! C'est toi qui a fais cette technique Futon ? Elle a l'air très puissante ! Comment tu l'as fais ? Est-ce que ça t'a pris longtemps à la maîtriser ? Mais je débute encore avec le Suiton, bon c'est pas pareil que le Futon, mais c'est de l'ordre élémentaire donc on a juste quelques mudras de différence toi et moi.

Elle restait devant lui, en train de sautiller comme une gamine malgré ses pieds recouverts de savon qui, étrangement, ne la fais pas glisser. Elle est une spécialiste de la glisse, donc il fallait qu'elle fasse de sacré pirouette pour se mettre à chuter par terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603

Dim 18 Nov 2018 - 15:04
Juste après ma prise de parole, une jeune fille qui semblait avoir mon âge, assez mignonne, sortit du couvert des arbres en glissant sur le sol comme sur une patinoire. Quelques secondes plus tard, elle se tenait devant moi, laissant sur son sillage un sol mousseux. Mais...était-ce...du savon ?! Je regardai ses pieds, mais avant que je n'ai pu faire la moindre remarque à propos de cela, elle me bombarda de question. Ecarquillant les yeux un arborant un sourire gêné, je grattai le derrière de ma tête. On ne pouvait pas dire de cette demoiselle qu'elle manquait de spontanéité, et pendant une seconde j'examinai la demoiselle plus attentivement. Ces vêtements étaient quelque peu étranges, tout comme ses cheveux roses, mais je ne m'en inquiétai guère et j'arrêtai mon examen là.

-En effet, on a que quelques mudras de différence. Cette technique s'appelle Washi, et elle m'a été apprise par un ami...

Je m'arrêtai là, refusant de dire les mots douloureux qui s'amassaient sur ma langue. A la place, je soupirai et souris à la demoiselle dont je ne connaissais toujours pas le nom. Puis je continuai sur la lancée sur laquelle j'étais parti, décidant de sauter la partie sur Musashi. Après tout, il méritait le repos, je n'avais aucun intérêt à l'interpeller sans arrêt depuis le Royaume des Morts.

-J'ai dû prendre tout une après-midi pour l'apprendre. Je suis assez doué avec le Fûton, de bien des manières, mais il semblerait que ta capacité soit tout aussi original ? Est-ce du savon ?

Je n'avais ô grand jamais entendu parler d'une telle capacité. Produire du savon à partir de son corps, c'était visiblement le don de cette jeune fille. Elle sautait sur place, sans glisser visiblement sur cette masse de savon, ce qui devait faire parti de ses capacités bien entendu. Pouvait-elle glisser partout comme cela ? Ou peut-être ce savon n'était-il pas aussi glissant que ce que je pensais ? Après tout, si elle pouvait sauter dessus sans crainte...Avançant sereinement et sans la moindre méfiance vers la traînée de savon, j'y sautai presque à deux pied. Et au moment où mes pieds touchèrent le sol, je perçus le frottement de mauvaise augure qu'avais émis mes membres sur le liquide savonneux, prémices de ma chute. Basculant en arrière, je tombai tête la première vers le sol. Avant de me rattraper dans les airs, utilisant ma capacité à voler afin de m'éloigner du liquide démoniaque et me mettre en sûreté.

-Oh, c'est une capacité bien intéressante et gênante que tu as là. Puis relevant ma tête avec un sourire radieux vers sa personne, je me présentai. Konran Tenzin, c'est ainsi que je me nomme. Et toi ?

J'étais toujours intéressé et curieux de découvrir de nouvelles capacités. Et cette dernière était fort amusante à vrai dire.

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Dim 18 Nov 2018 - 22:42
Malgré la petite pause entre ses deux premières explications, Ryoko continuait à l'écouter, elle sautille toujours d'impatience d'en savoir un peu plus. Il confirme les dire de la Sekken, qu'il y a très peu de différence entre le Futon et le Suiton, juste quelques mudras. D'ailleurs, il a appelé sa technique Washi, c'est pas ces fameux papiers de soies qui portent le même nom ? Dans tous les cas, il a dit qu'il prenait toute une après-midi à l'apprendre, seulement tout une après-midi ? Elle aurait mis facilement deux jours à l'apprendre cette technique, mais Ryoko n'est pas une experte en Suiton, à vrai dire, elle n'a pas beaucoup d'attaque mise au point avec cet élément. Mais c'est en cours, et elle espère qu'elle réussira à au moins lancer une attaque avec de l'eau, peut-être qu'il pourrait l'aider ? Bon, il ne doit pas connaître le Suiton, mais il a l'air de bien s'entendre avec les affinités, alors que Ryoko, elle, s'entend plus avec le savon. En même temps, elle maîtrise la création du savon depuis qu'elle est capable de jouer avec son chakra, donc ça aide énormément.

- Une après-midi seulement ? Moi j'aurais pris plus de temps ! Et oui, c'est du savon, c'est pour ça que je glisse ! Mais il faut de l'entraînement pour réussir à tenir droit sur mon sav ...

Elle n'a même pas le temps de répondre qu'elle observe le garçon tenter de sauter à pieds joints dans son savon, il n'est pas entraîner à la glisse ! Donc oui, elle se doutait qu'il allait y avoir une chute, une grosse chute d'ailleurs. Mais il s'est retenu ... dans les airs ? Ouah ! Ryoko a les yeux qui se mettent à briller en le voyant en totale lévitation, c'est quoi l'arnaque ? Il y a un fil invisible ? Ou alors c'est son Futon ? Ca a l'air d'être le cas, il se dit expert en Futon, et la rose la croit sur parole, comment pourrait-il voler s'il ne maîtrise pas un minimum le Futon ? Enfin, un minimum, il a l'air d'en savoir un sacré rayon ! D'ailleurs, il se présente en tant que Konran Tenzin ... ça lui dit quelque chose ... en tout cas, il voulait savoir un peu plus sur elle.

- Je suis Sekken Ryoko, du clan Sekken ! -dit-elle en bondant son torse, comme pour montrer sa fierté d'appartenir à ce clan - Je ne maîtrise pas autant le Suiton que tu maîtrises le Futon, mais je compense avec la création de savon sous toute ses formes comme tu peux le voir ! Mais dis-moi, t'es pas celui qui peut se transformer en vent ou quelque chose comme ça ? Si oui, ça fait comment de devenir du vent ? Ça fait mal ? Comment tu fais pour ne pas te faire emporter du coup ? Et est-ce que tu peux passer par les serrures sous cette forme ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603

Mar 20 Nov 2018 - 15:38
Alors que je lui parlais et que je répondais à cette jeune demoiselle de mon âge, celle-ci continuait à sautiller sur place en signe visible d'excitations. Je ne savais pas très bien pourquoi elle était aussi enthousiaste, mais sa bonne humeur était à la limite entre contaminante et épuisante. Paradoxalement. Je ne manquai pas cependant de noter la surprise évidente qu'elle afficha lorsque je lui appris que j'avais passé toute une après-midi à apprendre cette technique. Et je compris très rapidement que le problème n'était pas que j'y ai passé l'après-midi entière, mais plutôt que je n'y ai passé QUE ce laps de temps. D'un autre côté, bien qu'elle semblait débuter dans la manipulation du suiton à ce que j'avais compris de prime à bord, elle avait l'air d'être beaucoup plus à l'aise avec le savon. Après m'être rattrapée dans les airs en tentant, sans prendre gare à ses avertissements, de sauter sur son savon, je repris la parole. Penchant la tête sur le côté, je lui souris en avisant ses pieds couverts de mousse savonneuse et les étoiles dans ses yeux.

-Le Fûton est un peu comme le Savon pour toi, si on peut dire ça...

J'appris par la suite que la dénommée Ryoko faisait parti du clan Sekken, qui devait certainement être spécialisé dans le savon. Et apparemment, ils pouvaient le faire sous toute ses formes. Ce qui devait être particulièrement pratique. Pas besoin d'aller chercher le savon pendant la douche ! Telle fut ma première pensée. Peut-être pas la première chose auquel un shinobi devait penser, mais je trouvais que c'était un avantage plus que considérable. Combien de fois le savon m'avait-il glissé entre les mains, était porté disparu, ou pire, achevé sans que personne ne l'ait remarqué ? Mais je fus abruptement coupé dans mes réflexions lorsque la jeune demoiselle fit étalage de mes capacités. Souriant d'un air gêné, j'acquiesçai tout en prenant à nouveau la parole.

-En effet, c'est bien moi. Et non ça ne fait pas mal, au contraire. C'est une sensation assez agréable. Je me sens léger, libre, et comme une part intégrante de la nature. Je garde ma forme grâce à mon chakra, que j'utilise pour rester en un seul morceau.

En ce qui concernait la dernière question, c'était une question à laquelle j'avais déjà pensé. En l'état, non, je ne pouvais pas car je gardais une forme plus ou moins consistante et je ne maîtrisais peut-être pas encore mon assimilation à son maximum. Mais peut-être que bientôt ce serait une possibilité envisageable, si seulement c'était possible. Cela faisait parti des choses que je voulais tester avec mon assimilation, mais sur lesquelles je n'avais pas eu le temps de vraiment me pencher.

-Non, je ne peux pas encore passer à travers des serrures, mais peut-être qu'un jour ? Qui sait...Mais dis-donc, ça fait pas mal de question ! Tu es une nouvelle genin du village ? Je ne connais personne d'autre maîtrisant cette capacité...Tu es plutôt bonne au corps-à-corps ou à distance ? Et tu peux glisser sur toutes les surfaces que tu veux ?

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Mar 20 Nov 2018 - 20:21
Il lui disait que le Futon pour lui à l'air d'être comme le savon pour elle, oh, elle est une membre du clan Sekken, donc elle sait déjà mieux que les autres comment manipuler le savon, mais Ryoko sait qu'elle n'est pas au même niveau que ses parents par exemple, mais la demoiselle sait que ce n'est qu'en faisant mission sur mission et combat sur combat qu'elle pourra apprendre à mieux utiliser le savon. Mais elle est touchée par la remarque du jeune homme, même si elle est infondée, après tout ... le savon ce n'est pas uniquement glisser sur n'importe quel sol, c'est bien plus que ça avec un peu d'imagination. Enfin, pour le moment, elle ne peut pas allez bien loin dans la manipulation du savon, elle doit d'abord ... devenir plus forte en soit, mais elle doit faire des missions et des combats du coup. Ca revient donc au même ...

- Oh, je ne suis pas une experte dans la fabrication du savon, mais je me débrouille oui. Mes parents, eux, par contre, ce sont de vrais experts.

D'ailleurs, avec uniquement son nom, elle a réussi à deviner sa capacité. Koran Tenzin, connu pour pouvoir assimiler le vent, entre autre, ce qui fait bien évidemment poser d'autre question en plus pour Ryoko. Elle voulait savoir comment il se sentait quand il devenait littéralement ... du vent. Etait-il tout léger ? Est-ce que perdre en solidité est douloureux ? Doit-il faire attention aux vents très forts pour ne pas se retrouver de l'autre côté du Yukan ? Les réponses ne se font pas attendre après un moment gênant pour Tenzin, il disait que ce n'était pas douloureux et qu'il se sentait ... libre. Cela voulait dire qu'il n'avait plus beaucoup de contrainte physique ? C'était logique vu qu'il était du vent, plus besoin de marcher, plus besoin de se fatiguer à se rendre à tel ou tel endroit, il n'avait qu'à ... voler. Ce doit être gratifiant comme sensation, comme glisser en fait. Pour la dernière question, il mettait un peu plus de temps à répondre, mais il disait que, pour le moment, non, il ne pouvait pas passer à travers les serrures des portes.

- Donc, comme moi, tu maîtrises pas encore totalement ta capacité ... mais j'avoue que ça doit être pas mal de pouvoir voler !

Pas besoin d'utiliser d'échelle parce qu'on est trop petit, pas besoin de devoir pousser les autres pour pouvoir circuler dans une foule de personne ... en effet, ça offre plus de liberté. Enfin, suite à ses questions, le djinn arrive à deviner que Ryoko était une nouvelle genin du vilage. Bon, nouvelle, elle a eu son diplôme il y a quelques années, mais elle est encore nouvelle en effet vu qu'elle n'a pas fait grand chose ses derniers temps. Puis, ce fut à son tour de pouvoir répondre aux questions que posait le garçon, eux aussi, reposait sur son pouvoir, mais aussi sur sa technique de combat et ... sur son clan.

- Oui, je suis nouvelle, et ne t'inquiète pas, bientôt, il y aura d'autres membres de mon clan qui viendront s'installer à Iwa ! Mais sinon, je suis bonne au corps-à-corps même si je me débrouille pas mal à distance, et théoriquement, oui, je peux glisser sur toute les surfaces. Après, comme je suis pieds nus pour le faire, j'essaie d'éviter les terrains qui sont trop froid ou trop chaud.

Après, pouvoir créer du savon, ça ne s'arrête pas qu'à glisser sur n'importe quel sol, c'est aussi pouvoir créé des murs solides, pouvoir gêner les autres, et surtout, pouvoir les voir glisser comme Tenzin venait de faire en se faisant emprisonner dans du savon. Mine de rien, Ryoko est très fourbe là-dessus, donc elle peut réserver pas mal de surprise à ses opposants.

- Sinon, tu peux me montrer comment tu fais pour devenir du vent ? Et à quoi tu ressembles du coup ?

C'était pas évident de s'imaginer une personne fusionner avec un élément donc ... une petit démo ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603

Mer 21 Nov 2018 - 16:22
J'acquiesçai à la remarque de Ryoko, me doutant qu'elle ne se considérait pas encore au niveau de ses parents. A vrai dire, du peu que j'avais vu de mes parents, ces derniers maîtrisaient leur assimilation nettement mieux que moi à l'heure actuelle, pour bien des raisons. Mais je tendais à m'améliorer dans l'utilisation de cette dernière. Tout comme je pensais que Ryoko s'améliorait dans son art. La discussion perpétua quelques instants jusqu'à ce qu'on en vienne à parler de mon assimilation, et notamment de ma capacité à voler. Cette capacité semblait ravir mon interlocutrice et me fit sourire. J'acquiesçai, non seulement parce que voler c'était génial, mais aussi parce qu'elle avait raison en disant que je ne contrôlais pas encore parfaitement mes capacités. Et cela était tout à fait vrai. Mais il était à présent à mon tour de poser des questions.

Elle m'apprit alors qu'elle était bien une nouvelle genin, et que d'ailleurs, d'autres membres de son clan ne tarderaient pas à rejoindre les rangs des shinobis du village. Pour une raison qui m'était inconnu, cela m'apporta une certaine joie qui tenait plus de l'excitation. J'aimais le combat et les entraînements, me frotter à de nouveaux adversaires et découvrir des capacités qui m'étaient jusqu'à alors inconnues. Peut-être pourrais-je m'entraîner un de ces jours avec Ryoko ? Peut-être en effet. Mais là n'était pas la discussion d'aujourd'hui. Elle m'apprit aussi qu'elle était une bonne combattante au corps-à-corps mais qu'elle se débrouillait bien à distance. Ce qui ne m'étonnait guère d'ailleurs. Et vu la manière dont j'avais failli me retrouver au sol, je me doutais bien que ça devait être gênant si elle utilisait des techniques de ce genre contre des gens qui avaient besoin d'être au corps à corps. J'imaginais déjà les problèmes qu'elle causerait aux hyûgas, qui risquaient d'être assez...déstabilisés.

Comme je le pensais, la kunoichi au savon pouvait aisément glisser sur toutes les surfaces. Ce qui était d'ailleurs assez polyvalent. Cependant, comme elle me fit remarquer, elle était pied nue. Ce qui sous-entendait qu'elle était limité par des sols qui abîmeraient ces petits pieds. Non seulement les surfaces très froides ou très chaudes, mais aussi toute substance ou matériaux capables d'endommager sa chair. Mais alors que je réfléchissais à tout cela, elle me posa une question ma foi tout à fait originale. Il allait sans dire que, de toutes les personnes que j'avais rencontré, Ryoko était définitivement la plus étrange et la plus spontanée. Je lâchai un petit rire un levant un sourcil. Je ne savais pas très bien comment prendre sa demande, et encore il y a quelques mois j'aurais catégoriquement refusé. J'évitais d'utiliser mes capacités d'assimilation au grand jour, par traumatisme. Mais j'avais vaincu ce dernier et je cherchais maintenant à améliorer les dons que m'avaient transmis mes parents. Puis tout en gardant mon sourire, je détendis mon corps, et avec un naturel qui m'était venu avec la pratique je pris ma forme de vent. Je gardai une forme humanoïde, mais j'étais entièrement composé de vent, prenant une couleur entièrement blanchâtre alors que je sentais le pouvoir du vent m'étreindre. Puis après quelques secondes, lui laissant à loisir analyser ma forme élémentaire comme elle l'entendais, je repris forme humaine.

-Haha, voilà, tu as vu ma forme élémentaire. Mais dis-moi, tu peux faire quoi d'autre avec ton savon ?

Tout comme elle, c'était aussi la première fois que je rencontrais quelqu'un comme elle et j'avais du mal à m'imaginer ce que cette capacité pouvait offrir comme possibilités. Autre que de glisser bien évidemment.

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Ven 23 Nov 2018 - 17:55
En parlant de l'arrivée de certains membres de son clan, Ryoko voit que Tenzin est impatient de les rencontrer. Elle veut bien savoir pourquoi, mais elle suppose que c'est une question rhétorique : beaucoup d'iwajins sont animés par la volonté de pouvoir combattre avec n'importe qui, alors elle suppose que ça lui fera des adversaires en plus. Mais ce n'était pas gagner pour le moment, il fallait qu'elle soit Jonin au moins pour que les membres de son clan ait de quoi s'installer à Iwa, et pour cela, il fallait construire des bâtiments pour les accueillir. Mais ça coûtait des sous, sous qu'elle gagnera en devenant Jonin, en faisant des missions dangereuses, mais qui lui feront gagner masse de pépètes qu'elle mettra de côté pour les réserver aux membres de son clan. Qui sait, peut-être que cette action la fera nommée maître du clan Sekken, si ça arrive, Ryoko ignore comment elle pourrait le prendre. Tout ce qu'elle veut, c'est qu'on arrête de prendre son clan à la légère, peut-être qu'elle fera une unité d'élite avec eux ! Une unité d'élite réservée par Iwa qui a accepté de croire en elle malgré sa capacité ! Mais pour le moment, Ryoko est bien loin du compte ...

Tenzin accepte de montrer sa forme élémentaire, à son tour de trépigner d'impatience. Elle l'observe, sourire aux lèvres, se concentrer pour sans doute communiquer avec le vent qui l'entoure. Puis, petit à petit, elle remarque qu'il commence à avoir le teint blanchâtre, puis elle sentit le vent qui commence à former une forme humanoïde qui lui ressemblait. C'est donc ça une forme élémentaire ? Comme tout humain curieux, Ryoko voulait savoir une chose : si elle passe sa main au travers, est-ce qu'elle le traverse du coup ? Elle tente donc sa chance, commençait à transpercer Tenzin avec sa main pour se prendre une bouffée de vent dans la face, ce qui a pour effet de la décoiffer totalement. Mais elle a la preuve qu'elle pouvait le traverser, enfin, après s'être recoiffer, Tenzin reprenait sa forme humaine. Elle a eu le temps de bien voir à quoi il ressemble et de conclure sur un point : on peut traverser les personnes qui ont des assimilations avec le vent. Est-ce que ça va lui être utile ? Elle n'en a aucune idée. Enfin, c'est à son tour de faire des démonstrations.

- Comme tu as pu le voir, je peux déjà le faire à l'état liquide, ce qui me permet de glisser sur les surfaces, ou de faire glisser les autre comme tu as pu tester. Mais je peux aussi le créé sous sa forme solide ...

Pendant qu'elle parlait, elle retire sa veste, se retrouvant en soutien-gorge mini-short, mais qui lui permet de pouvoir lever les bras qui sont à l'air libre. Du savon se forme autour de ses bras à une grande vitesse, savon qui forme des bras beaucoup plus gros au-dessus de ses ... bras - on se répète là pour dire que ça lui fait des gantelets géants en savon rigide -. Puis, pour montrer la solidité du machin, elle frappe ses deux poings ensembles, créant un grand fracas et laissant des morceaux de savon à même le sol.

- Mais je peux aussi faire des bulles avec.

Dit-elle, alors que son corps entier se met à produire des bulles de savon, des bulles qui paraissent inoffensif heureusement, mais qui peuvent avoir leur utilité. Après avoir buller totalement avec son corps, elle arrête après qu'une forte odeur de savon se fait ressentir.

- Enfin bref, c'est tout ce que je peux faire pour le moment avec mon savon, mais je peux créé différente forme avec mon savon rigide, disperser mon savon liquide sur le sol pour faire glisser les autres, ou même le mélanger avec du Suiton ! Mais ça j'ai pas réussi à le faire pour le moment ...

Elle se gratte la tête en riant, en espérant que sa tenue ne choque pas tant que ça le jeune garçon en face d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603

Dim 25 Nov 2018 - 1:45
Avec un sourire d'impatience, la jeune femme aux cheveux roses me regardait en attendant que je passe sous ma forme élémentaire. Une fois fait, je vois ses yeux emplis de curiosité me regarder et je devine ce qu'elle va faire. Lorsqu'elle avance la main vers moi, je souris brièvement, sachant ce qui allait se passer. Son bras traversa mon corps sans me causer la moindre douleur, même si je sentais le contact de son corps sur le mien en forme élémentaire. C'était à vrai dire une sensation assez étrange que je ne pourrais expliquer avec des mots, mais je n'y avais jamais réellement prêté attention auparavant. Je n'utilisais cette forme que lors de combats, et non pas pour faire des démonstrations, du coup je ne m'étais pas réellement attardé sur les sensations que je pouvais avoir sous forme élémentaire. Une petite bourrasque décoiffa les cheveux déjà peu ordonnées de l'Iwajin en face de moi. Celle-ci les remit en place alors que je reprenais forme humaine avec le sourire.

C'était maintenant à son tour de faire des démonstrations, et alors que je la regardais attentivement, je la vis se dévêtir sous mes yeux. Ecarquillant les yeux sans piper mot, je rosis rapidement alors que la Sekken se retrouvait en soutien devant moi. Je...eh bien, je n'avais jamais vu une femme en sous-vêtements auparavant, et pour un début, c'était un sacré debut. Ryoko était mignonne, mais son corps tenait beaucoup plus de celui d'une femme que de celui d'un enfant. Et je n'étais pas habitué à cela. Cependant, je retins un saignement de nez in extremis afin de pas perturber mon interlocutrice dans sa démonstration. Et quelle démonstration ! Levant ses bras, je vis du savon se former à vue d'oeil sur ceux-ci et recouvrir ses membres d'une couche solide de ce composant hygiénique. Ma bouche forma un "O" face à cette création à l'air tout à fait solide lorsqu'elle frappa ses deux poings l'un contre l'autre.

-Je peux toucher ? demandai-je curieux et enthousiaste.

Mais à peine cette demande formuler, je m'avançais déjà vers elle, posant ma main sur le savon. Il était tout sec, mais extrêmement solide comme je le constatai en toquant dessus pour tester sa composition. J'étais assez impressionné par cette capacité, et à en croire ce qu'elle en faisait, ses possibilité défensive devait être tout à fait excellentes. Mais ce n'était pas tout, car la démonstration ne s'arrêtait pas là. Alors que les gros savons entourant ses bras partaient, des bulles commencèrent à se former et à flotter dans les airs. C'était si mignon. J'en éclatai une qui me passait sous le nez, fort heureux de constater qu'elles n'étaient pas explosives, avant de regardai les autres bulles flotter avec un sourire franc. Cette capacité, elle pouvait l'utiliser par tous les pores de sa peau, et non pas simplement par ses bras ou ses jambes comme la plus part des shinobis. En effet, il était bien plus facile de malaxer le chakra et le faire s'écouler par les mains ou les pieds que part les autres parties de son corps. Intéressant. Une douce et agréable odeur de savon se répandit dans les airs alors qu'elle reprit la parole pour m'expliquer un peu plus amplement ses capacités et ses limites. Lui souriant, je la rassurai.

-C'est déjà incroyable en termes de possibilités, ce que tu sais faire ! Et je ne doute pas qu'avec un peu d'entraînement, tu arriveras très bientôt à y mêler ton affinité ! fis-je avec un clin d'oeil.

Je ne connaissais malheureusement personne qui maîtrisait le suiton à Iwa, cependant, même si je n'étais doué que pour le vent, il n'était pas impossible que je puisse lui donner quelques cours en la matière. Peut-être que mon style de vent pourrait s'adapter à son style aqueux ? Ou peut-être simplement quelques conseils ? Peu importait.

-Si jamais ça te dit, on pourrait peut-être s'entraîner un peu ensemble un de ces quatre ? Travailler sur l'affinitaire ?

Je lui souris alors tout en prenant ma position favorite : la position du lotus en lévitation à un mètre du sol. J'évitais soigneusement de ne pas regarder son corps en soutien et mini-short afin d'éviter de rougir effrontément devant elle. Cependant je ne pouvais empêcher mon regard, en de rares moments, à lorgner sur ces courbes féminines. Cela restait cependant respectueux, je l'espérais, et assez rares pour ne pas passer pour un pervers. Je repensai alors à un autre point qu'elle avait mentionné plus tôt.

-Et alors, ta famille elle arrive quand au village ?

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Ven 30 Nov 2018 - 18:45
Lorsqu'elle retire sa veste, elle voyait le jeune Tenzin en face être un peu ... embarasser ? Ca se passait souvent ce genre de chose, mais la Sekken n'est pas très pudique, alors elle s'en fiche un peu de se trimballer en soutien-gorge. Mais cela lui donnait des angles intéressants pour des potentielles attaques, après tout, personne ne pensait qu'une attaque pouvait provenir de son ventre ou de son dos. Mais pour le moment, Ryoko n'est pas très avancé niveau ... combat en fait, elle a encore des progrès à faire, même si c'est déjà pas mal ce qu'elle peut faire pour le moment. Après sa première démonstration avec le savon dur autour de ses bras, Tenzin lui demande si elle peut toucher. Ryoko lui donne son accord, c'est du savon après tout, donc elle pouvait bien laisser le jeune homme toucher du savon. Il était étonné de voir que le savon était plutôt dur, pourtant, Ryoko a montrer qu'ils étaient dur, sinon, il ne serait pas en morceaux. Enfin, Tenzin l'encourageait en lui disant qu'elle était déjà capable de pas mal de choses, tant mieux, la rose sourit en entendait ça, gonfle le torse pour montrer sa fierté.

- Merci !

D'ailleurs, par la suite, Tenzin lui proposait de faire un entraînement un jour ensemble pour entraîné son affinité. La rose réfléchit un moment, c'est vrai que ça lui fera du bien de s'entraîner un peu sur l'affinité ... après, elle voulait quand même mettre au point une ou deux techniques avant, il faut dire qu'elle n'avait qu'une technique Suiton qu'elle a réussi à terminé, mais sinon ... elle ne pouvait pas vraiment dire que c'était une professionnelle du Suiton, même si, d'après les gens qu'elle croise, il n'y a pas d'autres personnes qui utilise Suiton à Iwa ... beaucoup de Doton et de Futon en fait ... bizarrement, elle se sent un peu seule maintenant ... bah !

- Bonne idée ! Je pourrais tenter de t'imiter en créant tes techniques en Futon avec mon Suiton.

D'ailleurs, voilà une question qui arrive et qui fait un peu ... mal. Il voulait savoir c'est quand que sa famille arrivera à Iwa, c'est quand que ses cousins et ses cousines viennent à Iwa ... c'est pas prêt d'arriver pour le moment ... ce qui attriste un peu Ryoko.

- Eh bien ... je sais pas ... j'ai mes parents qui sont déjà à Iwa, mais pour le moment, le reste de ma famille ne peut pas venir à Iwa, pas assez de place pour eux ... donc je récolte de l'argent pour ensuite construire des bâtiments avec pour pouvoir les accueillir !

Là, elle devenait déjà un peu plus enthousiaste qu'avant ... mais son salaire de Genin ne lui permet pour le moment pas de faire une maison entière ... même si elle économise pendant une bonne année ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603

Sam 1 Déc 2018 - 23:31
Ryoko sourit en entendant mon compliment, bombant alors le torse ce qui fit ressortir d'avantage sa poitrine. Mais je n'y prêtai que peu d'attention et lui répondis par un sourire à mon tour. Lorsque nous en vînmes à parler de l'entraînement et de nos affinités respectives, elle eut l'air de s'évader dans ses pensées un court instant. Elle parut même triste. Puis elle se réjouit de pouvoir s'entraîner avec moi, posant l'idée de transposer mes techniques fûton en jutsu suiton. Ce qui pouvait être une bonne idée pour certaines d'entre elles, à n'en point douter ! Cependant, je me demandai ce qui pouvait bien l'avoir rendu momentanément triste en parlant des affinités. Etait-ce parce qu'elle ne maîtrisait pas encore bien son affinité ? Ou était-ce autre chose. Je réfléchis cependant à qui pouvait l'aider dans la matière, et je me rendis compte qu'elle n'avait surement personne avec qui apprendre le suiton à Iwa. Je n'avais moi-même pas rencontrer de shinobis de la Roche maîtrisant cette affinité. Cela existait très certainement, je m'en doutais, mais là tout de suite je n'avais pas de nom en tête.

Ma dernière question cependant semblait l'avoir plus chiffonné que ce à quoi je m'attendais, et visiblement c'était quelque chose auquel elle tenait à coeur. Elle m'expliqua que, bien que ses parents étaient déjà là, les autres membres de sa famille ne pouvaient pas encore venir sur Iwa. Elle n'avait pas assez d'argent pour les faire venir, et cette information me fit un petit pincement au coeur à voir le visage de Ryoko. Même si sa motivation pour récolter de l'argent la rendait moins triste. Je lui souris doucement, tournant ensuite mon regard vers le ciel. Le vent caressa mon visage et mes cheveux avant que je ne lui réponde.

-J'espère que tu trouveras assez rapidement les fonds.

Je savais assez bien que le salaire de Genin ne permettait pas de palier à ce genre de problèmes. J'avais moi-même dû faire appel à Toph pour pouvoir construire mon dojo. Si j'avais du payer un bâtiment, j'aurais dû attendre plusieurs années avant de pouvoir le mettre en oeuvre.

-Donc si je comprends bien, tu es kunoichi tout d'abord pour pouvoir installé ta famille, c'est ça ?

Je réfléchis encore quelques secondes avant de poser une autre question.

-Et à part ça, tu as d'autres "objectifs" en tant que shinobi ?

A vrai dire, cette question avait tout son sens de mon côté. Je n'avais initialement qu'un seul objectif : retrouver mes parents. Depuis peu j'avais un autre objectif, qui était de devenir assez fort pour protéger les êtres qui m'étaient chers. Ainsi que d'honorer la mémoire de mes amis décédés, et les venger. Mais tous ces objectifs auraient éventuellement une fin. Que j'espérais la plus rapide possible. Mais et après ? Et les autres ?

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Lun 3 Déc 2018 - 0:07
Après avoir dit tout ce qu'il voulait savoir, Tenzin l'encourage pour lui donner plus d'envie de continuer dans sa voie. Il lui disait qu'il espère qu'elle trouvera les fonds requis, bah, elle réussira à trouver un moyen de financer la construction de bâtiments qui permettront d'accueillir sa famille très élargies, il lui faut juste des fonds. Mais pour ça il n'y a pas de secret : il faut faire des missions, et en faisant des missions, ont gagne de la réputation, puis ensuite, avec cette réputation, on passe Chunin, puis on fait des missions plus dangereuses, puis on gagne encore plus d'argent et de réputation ... bref, elle doit continuer ainsi jusqu'à devenir Jonin et finalement réussir à construire les fameux bâtiments qui serviront à accueillir toute sa famille à Iwa ! Donc en fait, elle sait quoi faire, mais pour cela, il fallait qu'elle devienne un poil plus forte. Ce n'est pas très utile de partir en mission si c'est pour ne pas les réussir après tout. Enfin, elle a déjà une idée de quel entraînement faire ... mais bon, elle doit déjà trouver les partenaires, et heureusement, Tenzin s'est proposé pour en apprendre un peu plus sur son affinité, c'est bien gentil de sa part, même s'il ne connait pas Suiton.

- Mmm ? Ah non, pas que pour ça rassures-toi, je suis aussi devenues shinobi pour protéger Iwa !

Dit-elle, en pensant avoir une image de pingre ... ce qui n'est pas faux, à force de vouloir économiser de l'argent, il se peut qu'elle devienne un peu avare ... mais c'est pour la bonne cause ! Pour son clan ! Et pour qu'un jour Iwa prenne au sérieux les capacités de son clan, car il ne faut pas se voiler la face : des shinobis qui font du savon, c'est une bonne blague ! Pour les autres en tout cas qui ne voit pas la vraie utilité de cette capacité. Mais il y a aussi pour autre chose qu'elle veut protéger Iwa ... une chose toute bête, mais quand on y pense, elle est assez évidente.

- Si je ne protège pas Iwa, où irait ma famille si elle n'a plus de village sur lequel se poser ? Et puis, si je protège le village, c'est aussi pour montrer que nous, les Sekken, on n'est pas bon qu'à laver le sol et faire la vaisselle comme les autres pensent. Je dois transmettre une bonne image du clan Sekken, une image qui prouvera que nous sommes pas inutile, pas plus que d'autres en tout cas, et qu'on peut rivaliser sans problème avec les autres clans !

Cela peut paraître un peu bête dit comme ça, voire un peu trop .. exagéré, mais Ryoko a connu l'académie, elle a connu ses camarades qui se moquent d'elle parce que son pouvoir spécial c'est de créer du savon. C'est si pesant à chaque fois de se faire rabaisser de la sorte ... donc elle va leur fermer leur clapet et elle va prouver au monde que les Sekken ne sont pas des shinobis à prendre à la légère juste à cause de leur capacité !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603

Lun 3 Déc 2018 - 22:24
Elle semblait aussi déterminée qu'une jeune fille de mon âge pouvait l'être, et j'étais content de voir que l'obstacle devant lequel elle se tenait ne lui faisait pas peur. D'un autre côté, il n'y avait pas dix mille manières légales de se faire assez d'argent pour construire un coin pour sa famille, évidemment. En tant que shinobi, le chemin était tout tracé. Elle pouvait bien évidemment trouver quelques autres trucs à côtés pour étoffer son salaire, mais fallait-il encore trouver quoi. De mon côté, j'écoutais ce qu'elle avait à dire avec calme, en regardant le ciel dont la noirceur commençait à devenir presque absolue. Seuls les rayons de l'astre lunaire éclairait les Hauts-Plateaux. Comme à mon habitude, je prenais un plaisir considérable à simplement apprécier la brise de vent sur mon corps. Ma question semblait avoir cependant susciter chez elle plus qu'une simple réaction. Elle m'apprit qu'elle était devenue shinobi pour protéger le village de la Roche, ce qui avait du sens si elle voulait voir sa famille y habiter.

Et outre ce fait, elle me fit percevoir son envie de faire reconnaître son clan. Montrer au village, et surement au monde shinobi, que son clan n'avait rien à envier à ces illustres familles dont tout le monde parlait. Que tout le monde connaissait et respectait. La première famille qui me vint en tête fut bien évidemment celle des Hyûgas, suivi de peu par les Borukan et les Chokoku. Des familles, des clans, qui avaient leur noms gravés dans l'histoire. Et Ryôko avait l'envie de faire reconnaître à ces clans, et à tout un chacun, l'existence de la famille Sekken. Un sourire amusé étira mes lèvres. Je ne savais pas si elle le prendrait mal, mais elle comprendrait bien assez rapidement que mes intentions derrière ce sourire n'avaient rien de moqueuses.

-Je suis déjà impressionné par tes capacités. J'ai hâte de te voir montrer à tout le monde ce que le clan Sekken vaut, et crois moi, je serai aux premières loges, finis-je avec un clin d'oeil en sa direction.

Pour ma part, je voulais en effet devenir plus fort. Je voulais certainement, au fond de mon être, devenir le plus fort possible. Assez fort pour que tous reconnaissent ma puissance. Assez fort pour que tous y réfléchissent à deux fois avant de s'attaquer à un être qui m'était cher. Cependant il me manquait cette chose à défendre. Cette chose qu'ils appelaient "clan". Cela semblait être quelque chose qui couvrait la famille, et qui allait peut-être même au-delà de la simple conception de famille. Un honneur, des valeurs, un style, une fierté. Loin de moi la simplicité d'esprit de penser que l'on ne pouvait pas avoir ce genre d'aspirations, de motivations, sans avoir de clans. Mais je ne pouvais que supposer ce que cela faisait d'appartenir à un clan. Et cela faisait si longtemps que je n'avais plus de famille...

-Je suis un assimilateur, mais je n'ai pas de clan. Alors je ne sais peut-être pas ce que cela fait. Mais moi aussi, je veux devenir fort. Assez fort pour que personne ne puisse s'en prendre à ceux qui me sont chers.

J'avais cru percevoir quelque chose lorsqu'elle avait parlé de sa motivation à rendre hommage à son clan. Mais je ne savais pas ce que c'était, et ayant déjà révélé des inquiétudes avec l'histoire de son clan, que je ne voulais pas en raviver d'autres. Mais peut-être pourrions nous en parler une autre fois ? Ou plus tard dans cette discussion ? Qui savait.

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Jeu 6 Déc 2018 - 18:18
Après avoir révélé ses desseins de conquête du monde ... ou plutôt de conquête d'Iwa avec son clan - pas d'inquiétude, elle fera elle-même les bâtiments pour son clan s'il n'y a plus de place -, Tenzin lui dit qu'il a hâte de voir ça, de voir ce qu'elle peut faire pour mettre en avant son clan. Ryoko sourit à pleines dents en entendant ça, si elle a réussi à surprendre une personne qui peut carrément devenir du vent - pas dans le sens où il ne devient rien, dans son premier sens -, alors pourquoi ne pourrait-elle pas étonner les autres clans ? Cela commencera peut-être chez les Hyuga, ils entendront parler du clan Sekken et ils en auront certainement peur, il faut dire que les Sekken s'y connaissent presque autant en Taïjutsu qu'eux ! Mais la fabricante de savon doit encore travailler dur pour devenir véritablement un modèle pour les autres membres du clan Sekken.

Enfin, il explique que les assimilateurs n'ont pas de clan, ça, elle peut le comprendre un peu : il y a plusieurs sortes d’assimilateurs, dont un par élément, mais il paraît qu'il existe d'autres assimilateurs qui peuvent devenir autres choses que les cinq éléments qu'ils ont déjà à leur disposition. Elle se demande par contre si, eux, n'ont pas créé de clan ... ce serait idiot puisque les autres n'en ont pas du tout. Bref, elle voyait bien qu'il avait du mal à se projeter dans un clan, donc il ne devait pas connaître la fierté d'en appartenir à l'un d'entre eux. Elle l'observe donc en se frottant le menton, comment lui expliquer ça ? Elle ne sait pas, pour elle, son clan, c'est une très grande famille, rien de plus, mais c'est justement parce qu'elle fait partis de cette famille qu'elle veut donner une bonne image.

- Imagines-toi ... que tes parents, tes oncles, et tes cousins soient des assimilateurs de vent comme toi et que vous vous réunissez sous un même nom. C'est comme ça que je vois mon clan en tout cas, comme une très grande famille qui partage entre elle le même pouvoir ! Donc c'est comme des proches en quelque sorte.

Il voulait devenir plus fort pour que ses amis les plus chers ne souffrent pas, c'était un but basique, mais néanmoins noble. Faire en sorte que personne n'osera toucher à ses amis sous peine de faire subir son courroux, c'est un but qui peut se produire sur le long terme.

- Mmm ... du coup, tu fais partis du Shishiza ?

C'est une bonne question, est-ce qu'il fait partis de la police d'Iwa ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603

Sam 8 Déc 2018 - 1:55
Lorsque j'annonçai à la Sekken que j'étais impatient de la voir gravir les marches de la reconnaissance, elle me sourit de toutes ses dents. Je rigolai doucement, souriant à mon tour de manière amusée. Cette Ryoko était vraiment marrante. De plus, de ce que j'avais retenu de ses paroles, c'était une maîtresse du Taijutsu. Si elle combinait son art du combat à mains nues avec le savon, qui était glissant, cela pouvait créer un combo assez gênant pour les autres utilisateurs du corps-à-corps. Les possibilités qu'offraient le savon semblaient être assez intéressantes, et j'imaginais sans peine que ce n'étaient pas les seules. J'étais réellement curieux de savoir ce que ses capacités donneraient lors d'un combat. Il allait falloir que j'observe cela de près.

Ensuite, nous abordâmes le sujet de clan, et la kunoichi réfléchit pendant un instant, se frottant le menton visiblement pour m'expliquer en quoi consistait un clan. Et son explication était plutôt simple. Une grande famille avec laquelle nous partagions le même nom, et le même pouvoir. J'avais encore du mal à appréhender ce concept, mais je regardai un peu l'air en essayant de me l'imaginer. Mes parents...n'étaient plus là, et je ne savais même pas s'ils étaient toujours vivants. Mes oncles, tantes et cousin, je ne les connaissais nullement. Et bien que cela m'attriste énormément, rendant mes pensées nostalgiques, je crus un peu comprendre ce qu'elle voulait dire.

-Je vois...je ne suis pas sûr de saisir exactement la portée de la chose, mais la famille, oui...Merci, terminai-je en souriant un peu.

Mais la question qui suivait me pris au dépourvu. Faisais-je parti du Shishiza ? Non. Pas le moins du monde. Je savais qu'Etsuko-sempai en faisait parti elle. Et si je ne me trompais pas, elle en était même la cheffe. Pourquoi n'en faisais-je pas parti ? Je ne savais pas très bien. Je n'étais pas sûr que ce rôle soit fait pour moi.

-Non, je n'en fais pas parti. Je suis plutôt quelqu'un de...discret. Agir dans l'ombre me conviendrait un peu plus que la police elle-même à vrai dire. Mais toi, tu voudrais l'intégrer, le Shishiza ?

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Mar 18 Déc 2018 - 2:54
Après lui avoir expliquer ce qu'est un clan pour elle, il a l'air ... de réfléchir un coup. Pour Ryoko, c'était une famille très élargie avec qui ont partageait un grand pouvoir en commun, mais peut-être que c'est autre chose pour les autres membres de son clan. Elle lui aurait bien proposer de rejoindre le clan Sekken, mais il ne savait pas manipuler le savon, donc autant laisser tomber, tant pis. Elle se demande juste si il réussi bien à comprendre le message ... bah, elle ne voit pas comment elle l'aurait expliquer sinon hormis avec ces mots-là. Cependant, est-ce qu'elle pouvait lui apprendre comment vit un clan ? Le sien est très loin, il n'y a que elle et ses parents, donc lui dire de venir dans le sien pendant quelque jours n'est pas très ... utile à vrai dire, en plus de ne pas donner une vraie image d'un clan. Ils ne sont que trois après tout à Iwa ... Enfin bref, elle espère que ça donnera envie à Tenzin d'en savoir plus, voire même de voir comment ça se passe avec son clan !

- Tu devrais demander à un membre d'un clan de faire une "journée porte ouverte" où tu vivras au sein d'un clan, je suis sûre que ça t'aidera. Et puis, vu comment t'es gentil et tout beau, tu devrais réussir à charmer une Hyuga ou une Borukan pour qu'elle te fasse vivre leur vie de clan tout en étant au chaud dans leur lit.

Dit-elle en lui faisant un petit clin d’œil malicieux, il ne doit pas être à l'aise avec la gente féminine vu la réaction avec son corps peu vêtue. Mais évidemment, elle plaisantait quand à la seconde proposition qu'elle fait ... quoique, il y a moyen. Dans tous les cas, la demoiselle pensait vraiment qu'il était beau, même si ce n'est pas son genre de mec. D'ailleurs, celui-ci avoue ne pas avoir rejoint le Shishiza, elle pensait pourtant ...

- Mais si tu veux que tout le monde te craint, être dans l'ombre n'aurait pas l'effet inverse ? Personne ne saura ce que tu as fais, donc ta réputation ne serait pas bien fameuse. Sauf si tu signes, comme ce monsieur habillé tout en noir qui se bat avec un fleuret ... je sais juste qu'il signe avec un Z pour dire que c'est son nom mais je me rappelle plus très bien c'est qui ...

Enfin, il lui demande ensuite si, elle, elle veut rejoindre le Shishiza, oh que oui elle veut devenir membre de la police d'Iwa, et elle serait même fière si elle faisait partis d'eux ! Elle sourit en entendant cette question.

- Oui ! Je veux rejoindre le Shishiza ! Je veux protégé Iwa et ses citoyens des autres criminels et envahisseurs ! Et comme ça, le village pourra rester debout et accueillir mon clan !

Dit-elle en gonflant son torse encore une fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603

Mar 18 Déc 2018 - 18:53
Bien qu'elle m'avait agréablement expliqué en quoi consistait un clan, je n'avais toujours pas une idée très précise de ce que cela faisait d'y appartenir. Et il semblait que la kunoichi qui me faisait face n'ignorait rien de mes difficultés à appréhender la chose. D'un autre côté, mon visage -et plus particulièrement mes yeux- étaient très expressifs, cela ne m'étonnait pas que ma camarade y voit la détresse relative que me procurait cette interrogation. Et visiblement, elle essayait encore de me venir en aide lorsqu'elle prit la parole à nouveau. Mais ses paroles étaient lourdes de sens, et j'écarquillai les yeux sans savoir quoi répondre de prime à bord. Le rouge me monta aussi vite que la gêne qui me prit à cet instant. Etait-elle en train de dire implicitement que je devais séduire un membre de clan pour pouvoir m'y glisser et savoir ce que ça fait ? Mes poings se serrèrent tant mon corps tout entier se crispa à cette idée.

-J-j-je ne...Je ne vois pas...de quoi tu parles, dis-je en bégayant fortement.

Et le fait qu'elle en ai parlé, mon regard ne put que faire plus attention pendant un court instant au corps dénudé de la kunoichi qui me faisait face. Une semi-nudité à laquelle je m'étais habitué au fil de la conversation, mais qui avait été remis sur le tapis par les insinuations extraverties de la manipulatrice du savon. Niant toutes pensées qui s'approchaient de près ou de loin à ce sujet, je tentai d'oblitérer les détails -ainsi que le corps de la demoiselle à nouveau- pour me concentrer sur un sujet plus fondamental qu'elle avait amené sur le tapis. Une idée qui en soit n'était pas si bête que ça et qui méritait réflexion. Habiter avec un clan, vivre avec eux pendant un certain temps afin de m'imprégner de l'atmosphère qui y régnait. Le clan Hyûga, le clan Borukan et le clan Chokoku étaient les plus présents à Iwa, mais je ne connaissais que très peu de membres de ces deux derniers contrairement au clan des pupilles pâles. Allais-je pour autant m'y incruster ? Non. Je soupirai et souris ensuite à Ryoko.

-Bien que le fond de la proposition soit une bonne idée, je me vois mal m'y incruster. De quelque sorte que ce soit, dis-je en insistant sur cette dernière partie avec le menton relevé face aux taquineries de la Sekken. J'attendrai de retrouver ma famille...et peut-être pourrons nous fonder quelque chose qui se rapproche d'un clan...

Ces derniers mots avaient été dits d'un air pensif, nostalgique, et un brin triste. Mais je me ressaisis bien vite. Je pris une respiration profonde et souris à nouveau à ma camarade. Bien heureusement, le sujet changea bien vite. Nous parlâmes alors du Shishiza, le département que commandait ma sensei. Pourquoi je ne voulais pas en faire partie ? Parce que je me voyais mal en tant que policier. J'étais quelqu'un de discret, et je n'arrivais pas réellement à me voir en tant qu'officier de l'ordre comme l'était le Shishiza. Bien évidemment, j'étais un shinobi, et mon devoir était de protéger et d'oeuvrer pour le village. J'admirais le Shishiza, mais ce n'était pas ce à quoi j'aspirais. Et malgré la véracité des propos de mon interlocutrice, un sourire étira mes lèvres sans réellement atteindre mes yeux.

-Je ne veux pas forcément une notoriété aussi nette que celle apportée par le Shishiza. Peu m'importe que mes adversaires me craignent ou pas. L'important pour moi, à la fin de la journée, c'est que je sois assez fort et doué pour protéger ceux qui me sont chers, même dans l'ombre. Et même dans l'ombre, les rumeurs circulent...terminai-je avec un sourire plus ou moins confiant.

Néanmoins, la détermination de Ryoko à faire partie de la police était tout à fait louable, et je ne pus m'empêcher de lâcher un petit rire lorsque je la vis à nouveau bomber le torse. Je tournai alors ma tête entièrement vers elle, croisai les bras avec un sourire spontané et sincère.

-Je te souhaite le meilleur pour rentrer dans la police. Mais après, tout, il n'y a pas raison que tu n'y arrives pas. Et Etsuko-sensei est très gentille, même si ça peut lui arriver d'être très stricte par moment. Mais si tu es déterminée comme je peux le voir, il n'y a pas de soucis à se faire.

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Mer 19 Déc 2018 - 22:33
Qu'il est chou ! Il se met à être totalement embarrassé lorsque Ryoko lui propose de draguer des jeunes filles qui sont membres d'un clan pour qu'il puisse voir à quoi ça ressemble de l'intérieur, c'est vrai, s'il est le petit ami d'un membre d'un clan, alors il pourra vivre comme un membre ! Ou du moins, savoir comment ça se passe, mais bien évidemment, même si c'est une très bonne idée, elle ne le voit pas comme un bourreau des cœurs, il a l'air trop innocent pour ça. Ou peut-être pas ? Il a l'air de vouloir faire genre qu'il ne voyait pas de quoi il parlait, mouais, vu comment il se crispe et essaie de fuir son regard, le doute n'est pas permis : évidemment qu'il savait de quoi elle parlait. Elle sourit en lâchant un petit rire, puis, il dit qu'il se voyait mal s'incruster dans un clan, qu'il devrait sans doute attendre qu'il retrouve sa famille pour peut-être former un clan.

- Roh, fais pas ton timide. Et puis, je ne parle pas de "t'incruster", je parle de demander à être inviter. La drague c'est bien évidemment une blague - même si tu es vraiment chou -, mais tu ne perds rien de demander à voir comment fonctionne la vie dans un clan aux autres. Qui sait, ça te donneras peut-être une idée par quoi commencer pour créer un clan avec ta famille.

Elle se met à réfléchir un moment, peut-être qu'avec un peu de chance ... son clan sera à Iwa bien avant qu'il retrouve ses parents. Elle se demande ... si du coup, elle peut l'accueillir chez elle, dans son clan, même si celui-ci n'est pas encore à Iwa ... son clan est présent et formée, juste, un peu loin.

- Mmm ... Peut-être que tu pourrais venir dans mon clan pendant un moment ... il n'est pas encore à Iwa, mais il est déjà formé. Donc je peux t'emmener le voir pour te faire un peu visiter.

Elle lui sourit, attendant une réaction de sa part tandis qu'il embraye sur un sujet qu'elle a amener. Elle voulait savoir pourquoi il ne voulait pas rejoindre le Shishiza, surtout qu'il est à la recherche de notoriété pour empêcher les gens de faire du mal à ceux qu'il aime. Mais finalement ... ses explications tiennent la route, c'est vrai que dans l'ombre les rumeurs peuvent affluer. Ce serait donc un genre d'assassin ... mmm ... il doit s'y connaitre en sensorialité alors. Mais bon, elle préfère laisser ça de côté pour le moment car, il faut l'avouer, Ryoko est aussi visible que les couilles d'un bulldog, alors bon, la discrétion, c'est pas son dada.

- Tu vas être alors un genre d'assassin ? En tout cas, je suis d'accord que travailler dans l'ombre te permettrait de devenir plus fort. Après, peut-être faut-il faire attention à ne pas trop perdre son humanité dans son travail ... enfin, je divague. Je m'y connais pas beaucoup en discrétion, je suis une plaie en sensorialité, plus qu'en Suiton j'avoue.

Bref, il lui disait qu'il lui souhaite la meilleure des chances pour rejoindre le Shishiza, oh, pas besoin de chance ! Ryoko sait qu'elle n'en a pas besoin, elle doit juste prouver sa valeur et Etsuko la recrutera car elle sera trop forte ! Enfin, déjà, il faut faire une mission et la réussir pour prouver sa force ...

- Merci, mais tu verras ! Je serais si forte que ce sera Etsuko qui viendra me demander de rejoindre le Shishiza !

Peut-être est-elle trop optimiste sur ce coup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603

Ven 21 Déc 2018 - 7:56
Visiblement, ma réaction amusa grandement Ryoko qui me lâcha un sourire suivi très rapidement par un rire face à mon rougissement et mon bégaiement. Elle avait certainement dit ses mots pour me taquiner, comme le confirmait ses paroles par la suite, mais je n'avais pas l'habitude de ce genre d'insinuation, moi qui n'avait jamais connu l'intimité. Ce n'était de ce fait pas aussi amusant pour ma pauvre personne, et je rougis de plus belle en prenant pendant une seconde un air renfrogné -voir boudeur, si vous vouliez m'estimer puéril à ce moment précis- avant d'écouter à nouveau le point de vue de la kunoichi au savon. Elle apporta donc quelques nuances à ses propos, abordant un aspect que je n'avais pas vu au premier abord. Voir comment fonctionnait un clan de l'intérieur, et ainsi peut-être pourrais-je à mon tour créer mon propre clan avec ma famille. Expérimenter ce qu'était un clan, y apprendre ce que j'aimais, et ce que j'appréciais moins. M'enrichir. Et alors que nous réfléchissons tous les deux, elle prit alors à nouveau la parole, me proposant de vivre avec son clan une fois qu'ils seraient arrivés à Iwa. Mes yeux s'écarquillent alors devant la proposition, et un sourire ravi se dessina sur mon visage.

-Ça me touche que tu me fasses cette proposition. Cela me donnera non seulement l'occasion de voir que tu es parvenue à tes objectifs, mais aussi voir de près ton clan. Si cela ne les dérange pas, j'accepterais avec plaisir...

Ryoko sembla réfléchir quelques secondes ensuite à ce que je lui avais dit au sujet du Shishiza et mon désir de ne pas en faire partie. Et comme j'avais pu le remarquer depuis le début de cette conversation, mon interlocutrice était très spontanée et directe. Cela n'était pas pour déplaire. Ses questions étaient simples, ciblées, et bien qu'elles pouvaient parfois mettre un peu mal à l'aise, elles ne me froissaient aucunement.

-Assassin, traqueur, infiltration...Et ma sensorialité ne vaut pas celle d'un hyûga, mais je peux me débrouiller.

Quant à sa remarque pour mon humanité, je souris, et hochai de la tête.

-Je ne compte pas n'être qu'une machine à tuer. Je ne compte pas non plus rejeter mon humanité, ou mes sentiments. Sinon, à quoi servirait que je fasse tout ça si c'est pour perdre de vue mes objectifs ? terminai-je en posant mes yeux sur mon interlocutrice avec un regard serein.

Elle me remercia lorsque je lui souhaitai le meilleur pour rentrer dans les forces de la police, lui enjoignant naturellement de se donner à fond. Mais bien évidemment, la Sekken était déjà au courant de ça, et c'est avec grand optimise qu'elle me répondit que c'était ma capitaine d'équipe elle-même qui viendrait la chercher pour la recruter. Un rire sincère et surpris m'échappa, et je hochai la tête en direction de Ryoko.

-Je n'en doute même pas !

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Ven 21 Déc 2018 - 16:45
La proposition de la demoiselle semble lui faire chaud au cœur, tant mieux, Ryoko pense vraiment à l'inviter dans son clan une fois qu'il est en place à Iwa. Il lui disait même que ça lui faisait plaisir, elle lui sourit, c'était très gratifiant d'avoir une personne de plus qui croit en elle, ça lui fait une raison de plus de réussir son objectif à long terme ! Elle réussira coûte que coûte à ramener le clan Sekken à Iwa, peu importe si ça doit prendre quelques mois ou plusieurs années, elle réussira à faire du clan Sekken un clan Iwajin, qu'elle devienne cheffe de clan ou bien jonin d'Iwa, elle réussira à le ramener ici. Elle veut se lancer dans cette quête, et la réussir bien évidemment, elle n'a pas besoin de se sentir puissante ou importante, tout ce qu'elle veut, c'est qu'on puisse donner un peu plus de crédibilité à son pouvoir, rien de plus, rien de moins, si elle doit défoncer les Metarus de Kumo ou les Yukis de Kiri, elle le prouvera, un point c'est tout !

- Je ne pense pas que ça les dérangerais, ça leur ferait même plaisir que quelqu'un s'intéresse à leur clan.

Donc, Tenzin veut devenir un assassin, un traqueur et un infiltré ... elle réfléchit d'avantage. Comment faire pour devenir quelqu'un qui veut s'infiltrer si on est aussi ... gêné à la proposition de draguer des demoiselles pour entrer dans un clan ? Ça risque d'être un très dur travail sur soit cette affaire, mais elle ne doute pas que l'élémentaire de vent réussira à devenir un espion très ... performant ? On dit ça d'un espion ? Elle l'ignore, peut-être qu'on dit ça oui ... bah.

- C'est vrai que ça risque d'être dur pour tes objectifs si tu perds tes émotions dans l'opération. Mais tu devrais quand même apprendre à charmer les demoiselles, ça te seras utile, et puis, ça évitera que tu te retrouves dans une situation fort déplaisante pour toi.

Dit-elle en tirant la langue et en s'approchant de Tenzin, lui faisant un câlin surprise en mettant sa tête proche de sa poitrine, lui caressant son cuir chevelu et lui engouffrant petit à petit le visage dans le creux de ses seins.

- Ce genre de situation par exemple.

Dit-elle dans un rire assez gentille avant de le relâcher au bout de quelques secondes, puis elle lui sourit en l'observant d'un air un peu espiègle.

- Et si tu veux, je peux t'en apprendre plus sur le sujet, huhuhu.

Etait-ce pour rire ou non ? Peut-être bien que oui, peut-être bien que non, qui sait ? Peut-être que Ryoko, à défaut de lui apprendre de nouvelles techniques de la mort qui tue, lui apprendra à résister aux charmes féminins, l'une de ses plus redoutables armes il faut dire.

- Enfin, je vais allez m’entraîner pour mieux maîtriser mon Suiton, tu voudras venir ? Sinon, on pourra se voir un de ses jours mon cher Tenzin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603

Sam 22 Déc 2018 - 20:57
Après quelques instants de réflexions, la réponse de Ryoko ne put que me faire plaisir. Elle me fit savoir que son clan n'en serait que ravi de ma présence et de l'intérêt que je leur porterais. Et j'espérais qu'elle avait raison, car tout cette discussion m'avait vivement donné envie de participer à la vie du clan Sekken. Ils étaient dotés d'une capacité particulière, un héritage, qui leur permettait de contrôler le savon, et je trouvais cela aussi intriguant qu'intéressant. Savoir ce qu'ils pouvaient ou non faire avec cette capacité qui leur était propre. Les applications au, et en dehors, du combat. Pour ce qui consistait en les combats, je me doutais que je n'aurais pas longtemps à attendre car si j'en croyais la kunoichi aux cheveux roses, elle comptait bien démontrer que son clan n'avait à envier à aucun autre. J'aimais ce genre de détermination. J'inclinai donc mon torse, la saluant et la remerciant de tout coeur d'avoir bien voulu que je participe à leurs coutumes, et que je devienne pendant quelques temps membre honorifique de ce clan. Même si...

-Je suppose qu'il faudra attendre le chef de clan tout de même.

Cependant, en ce qui concernait le reste de la discussion, elle marquait un point. Certes, d'une bassesse à toute épreuve, mais elle tenait la route tout de même. Lorsqu'elle me prit par surprise pour me faire comprendre où résideraient les limites de mon infiltration, je me retrouvai avec la tête dans sa poitrine. Elle était douce, et voluptueuse. Pendant quelques secondes, j'écarquillai sous l'effet à la fois de la mauvaise et en même temps bonne surprise. Mais rapidement, le rouge me monta aux joues, et bien plus encore. Mon nez pissa le sang alors qu'une chaleur plus qu'intense envahissait mon visage.

-M-m-mais qu'est-ce...Qu'est-ce que t-t-tu...fais ?

Elle me relâcha alors et j'essuyai promptement le sang qui me coulait du nez en relevant la tête. Mon visage devait certainement être plus rouge qu'une tomate, voir bordeaux même. Néanmoins, elle marquait un point dans le sens où, si je me faisais avoir ainsi, j'aurais été la risée des shinobis. Je coulai un regard vers la gauche en faisant la moue.

-Ouais bon...pourquoi des gens feraient ça d'abord ? Ça arrive souvent de mettre la tête des gens entre leur seins ?

Oui, j'étais clairement en train de bouder et de faire preuve de mauvaises fois. Mais après tout ce n'était pas de ma faute si je n'avais pas l'habitude de ce genre de choses. Et malgré ses mots et son intention que je pensais être majoritairement bienveillante, je ne pouvais manquer le sourire espiègle et la lueur de malice dans les yeux. Surtout lorsqu'elle me proposa d'en "apprendre plus sur le sujet". Une fois de plus, mon visage rougit et je détournai le regard alors qu'un nouveau filet de sang coulait de mon nez. Et la lueur dans ses yeux était insondable. Disait-elle la vérité, sa proposition était-elle réelle ? Ou alors elle me charriait à nouveau ? Je ne pouvais le dire. Mais ma réponse resterait la même, bien qu'un peu hésitante en lorgnant une unique fois sur la poitrine de mon interlocutrice.

-N-n-non, ça ira m-merci...J-je me débr-brouillerai.

Arrêtant de me taquiner, elle m'informa alors qu'elle allait s'entraîner à son suiton, et me demanda si je voulais venir ou pas. Je repris consistance alors que je retournais sur un terrain que je maîtrisais. Je hochai la tête en reprenant mes couleurs naturelles et je souris à la Sekken.

-Si ça ne te dérange pas, ce serait avec plaisir que je t'accompagnerais.


Spoiler:
 

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Mar 25 Déc 2018 - 23:47
Qu'il était mignon, elle se doutait que Tenzin avait compris le message et faisait semblant de ne rien comprendre. Elle n'est peut-être pas une lumière en Sensorialité, mais ce n'est pas non plus une buse, elle le voit bien qu'il a compris derrière sa peau devenue bordeaux et sa moue présente sur son visage. Il voulait savoir pourquoi les kunoichi feraient ça, pas tous le font, il faut déjà avoir une bonne base pour enfuir la tête d'une personne dans ses nichons ! Mais beaucoup de kunoïchi sont prudes, peu sont comme Ryoko très impudique, mais ces kunoïchis soient s'en fiche qu'on reluque leurs formes voluptueuses, soient ont compris que leurs formes féminines peuvent servir d'outils de manipulation. La rose fait partis des deux camps, elle s'en fiche que des gens reluquent ses grelots et elle sait les utiliser à leur avantage. Elle se met donc à sourire avant d'observer plus sérieusement - malgré le sourire aux lèvres toujours présent - le djinn de vent.

- Mais pour manipuler les shinobis comme toi voyons. Tu as vu dans quel état tu t'es trouvé ? Tu n'es plus capable de penser à 100%, une bonne partie de ton esprit a été brouillé par cette simple action et c'est suffisant pour que tu te retrouves à exécuter des actions que tu ne voulais pas faire à la base ou dire des choses que tu ne voulais pas dire, ou même attirer ton attention là où il ne faut pas pour t'en faire voir de toutes les couleurs si l'on pousse un peu plus le vice. Et encore, tu te demandes certainement si certaines de mes collègues font ça, enfuir la tête des shinobis entre leurs seins, je peux t'affirmer que, ce que je viens de te faire, ce n'est qu'une petite action innocente et prude comparée à ce qu'elles peuvent faire, et encore, je n'utilise pas ceci pour enclencher des Genjutsu - même si j'avoue que l'idée est bonne - !

Savoir utiliser ce dont dame nature leur a offert pour réussir à obtenir ce que l'on souhaite, ce n'est pas quelque chose d'extraordinaire, après tout, certains hommes profitent de leur physique et leur gabarit plus forts que la moyenne pour faire peur aux hommes plus frêle. Enfin, elle espère que le message est bien passé, même si la petite plaisanterie semble faire mouche. Elle rit une nouvelle fois en entendant le refus de l'élémentaire, elle se doute qu'il comprenne qu'elle veut l'entraîner à ... faire des choses non catholique, mais hey, Ryoko est encore vierge, donc elle est mal placée pour lui apprendre ce genre de chose. Elle sait juste manipuler les gugusses, c'est tout !

- Huhuhu, très bien, il y a une cascade près d'ici, on peut se donner rendez-vous là-bas, le temps que tu changes ta veste pleine de sang.

Elle rit, puis lui fait un signe comme quoi elle l'attendait désormais là-bas, elle espère qu'il aura prévu des vêtements de bains ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603

Rencontre...glissante ? [Ryoko]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Hauts-plateaux
Sauter vers: