Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Mawehara Miyuki | La Mélodie de l'Eau {Terminé}
Un peu de fraîcheur chez les morts [PV: Shin et Chiryou] EmptyAujourd'hui à 4:13 par Mawehara Miyuki

» Remuer la cendre [Libre]
Un peu de fraîcheur chez les morts [PV: Shin et Chiryou] EmptyAujourd'hui à 2:45 par Suzuri Takara

» Uzumaki Ryuji
Un peu de fraîcheur chez les morts [PV: Shin et Chiryou] EmptyAujourd'hui à 2:37 par Uzumaki Ryuji

» Post clarification [U. Sazuka; S. Anzu]
Un peu de fraîcheur chez les morts [PV: Shin et Chiryou] EmptyAujourd'hui à 2:36 par Uzumaki Sazuka

» Patch 1.00
Un peu de fraîcheur chez les morts [PV: Shin et Chiryou] EmptyAujourd'hui à 2:33 par Hayai Taishi

» 05. Demandes liées aux rouleaux
Un peu de fraîcheur chez les morts [PV: Shin et Chiryou] EmptyAujourd'hui à 2:19 par Fuyumi

» La V2 d'Ascent of Shinobi est disponible !
Un peu de fraîcheur chez les morts [PV: Shin et Chiryou] EmptyAujourd'hui à 2:04 par Hayai Taishi

» 08. Demandes diverses
Un peu de fraîcheur chez les morts [PV: Shin et Chiryou] EmptyAujourd'hui à 1:45 par Chinoike Katsuko

» here comes the boom | Yu
Un peu de fraîcheur chez les morts [PV: Shin et Chiryou] EmptyAujourd'hui à 1:42 par Yu

» 08. Autres demandes techniques
Un peu de fraîcheur chez les morts [PV: Shin et Chiryou] EmptyAujourd'hui à 1:28 par Konran Tenzin

Partagez

Un peu de fraîcheur chez les morts [PV: Shin et Chiryou]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sekken M. Ryoko
Sekken M. Ryoko

Un peu de fraîcheur chez les morts [PV: Shin et Chiryou] Empty
Sam 17 Nov 2018 - 22:42
8 heures du matin, c'est l'heure de l'ouverture des magasins. Alors, Ryoko n'aime pas faire les courses : ça fait perdre des sous en plus d'être prise de tête lorsqu'on ne trouve pas tel ou tel produit ou parce que les gens autour sont malpolis et pressés, mais arriver à l'ouverture est un bon moyen d'échapper à tout ces problèmes. Pas de bousculade, pas de prise de tête, pas de stress, mais surtout, c'est parfait pour les affaires puisqu'on peut faire des économies. Et oui, s'il y a pleins de produits pas chers au début, ça va vite ne plus être le cas en début d'après-midi. Bah oui, dès que c'est pas cher, on prend à grosse poignée au lieu de prendre sagement la quantité suffisante puis c'est tout.

Enfin, la violette vient d'acquérir toutes les courses sont elle et ses parents ont besoins, et oui, la miss vit encore chez ses géniteurs malgré son âge et son métier. Oui, elle est shinobi, oui elle est adulte avec ses 18 ans, mais elle n'a pas envie de quitter la maison familiale. Déjà parce que ça coûte cher de payer le loyer d'un appartement, mais aussi car elle ne veut pas quitter ses parents si brusquement. Et s'ils ont un problème ou bien qu'ils sont tout les deux malades, qui s'en occuperait ? Et puis, ils acceptent de l'héberger gratuitement, donc elle ne va pas refuser l'offre. Enfin, c'est les bras remplis de courses qu'elle fait le chemin retour, heureuse d'avoir pu payer la moitié des courses que le coût de base de tous les produits.

- Attention !

Et oui, c'est le drame, sorti de nulle part, Ryoko n'a pas le temps de s'arrêter en voyant un jeune homme aux cheveux blancs de trouver sur sa route. C'est un des inconvénients de glisser sur toutes les surfaces, pas moyen de s'arrêter ensuite. Et du coup, paf, elle rentre en plein dedans. Heureusement que son oppulante poitrine lui a permis de rendre le choc moins dur pour les deux.


Dernière édition par Sekken Ryoko le Ven 23 Nov 2018 - 16:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603
Fukuhara N. Mitsuo
Fukuhara N. Mitsuo

Un peu de fraîcheur chez les morts [PV: Shin et Chiryou] Empty
Dim 18 Nov 2018 - 10:38





Un peu de fraîcheur chez les morts



Plonger dans ses penser, il n’entendit que trop tard l’avertissement, Il se fit ensuite rentrer dedans, mais le choc ne fut pas si brusque que ce qu’il aurait cru, puis des courses valsèrent. Il les rattrapa au vol calmement, n’en laissant pas une seule toucher le sol. Se redressa ensuite calmement, il plongea son regard dans celui de la femme, lui tendant ses courses calmement, avec derrière lui, une femme en costume de domestique, avec un teint de peau étrangement pâle, comme un cadavre. Un éclat lumineux se fit voir au niveau de son bras droit, en effet, il avait attaché autour de celui-ci le bandeau du village de la roche, représentant son affiliation à Iwa.

- C’est rare de croiser des gens de si bonne heure… Encore plus des gens qui te rentrent dedans.

Pendant ce temps, la maid se pencha et ramassa le portefeuille du jeune nécromancien. Elle s’approcha et parla d’une voie calme, comme vidée de toute forme d’émotion, comme s’il elle n’était qu’une poupée de chaire incapable de ressentir la moindre chose. Il prit alors l’objet et le glissa à l’intérieur de sa veste, regardant ensuite le ciel en soupirant.

- Il va bientôt être l’heure du rendez-vous avec Chiryou sensei… Nabe, rentre au manoir dès que tu à récupérer les courses, inutile de flâner en ville inutilement. Ah, et profite en pour t’acheter des nouveaux habits, les anciens ne sont pas vraiment présentable.

La femme s’inclina légèrement puis parti en direction du centre commercial, tandis que le nécromancien plongea ses mains dans ses poches en soupirant un peu. Lui qui pensait avoir du temps, et bien pas vraiment au final. Il reporta ensuite son regard sur la femme aux cheveux d’un rose à faire jalouser des pétales de Sakura. Enfin, il ne jugeait pas, lui avait bien des cheveux d’argent.

- Rien de casser ?

Pour le coup, il ne parlait pas d’elle, cela se voyait qu’elle allait bien, mais plutôt des courses en fait. Même s’il en avait rattrapé une bonne partie, il n’était pas dit que tout le contenu était indemne, d’autant plus que bon, la force d’inertie était quand même bien présente, même si un choc direct avec le sol avait était éviter. Si besoin, il la dédommagerait. Il faut dire qu’avec les économies qu’il fait en ne payant pas de loyer, il avait pas mal de sous de côté, donc bon.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Shuuchuu Chiryou
Shuuchuu Chiryou

Un peu de fraîcheur chez les morts [PV: Shin et Chiryou] Empty
Dim 18 Nov 2018 - 12:48
Décidément, ce n'est pas la stabilité qui caractérise mon équipe. Un vrai moulin, mais puisque ce sont tous des amours, je leur pardonne. La vie de ninja est suffisamment mouvementée pour faire que cette instabilité soit aussi présente, sans parler du contexte. Shin est encore là, même si j'hésite encore à savoir si ce n'est qu'un élève, pourquoi ? Il progresse, en fait il a la même tendance que beaucoup à arriver à mon niveau à une vitesse alarmante. Je suis certaines que d'ici quelques mois il sera lui aussi à mon niveau et qui sais, peut-être au-delà.

Je flâne en ville, en attendant mon rendez-vous avec mon élève et une nouvelle. Je dois avouer que certains de mes anciens vont me manquer, mais la vie est ainsi n'est-ce pas ? J'observe d'ailleurs comment ils se rencontrent tous les deux... Alala, se rentrer dedans, c'est tellement classique et stéréotypé qu'on se croirait dans un de ces écrit, une de ces nouvelles qui sont trouvables ici et la. Celam e fait doucement pouffer de rire d'ailleurs.

"Hé bien Shin, quel succès auprès de la gent féminine, j'en deviendrai presque jalouse. "

La voix vient du toit d'un bâtiment proche, en fait juste au-dessus de la ruelle. J'y mis tiens, assise tranquillement sur le bord du toit, dans une position assise qui ne serait pas si atypique si je n'étais pas à une telle hauteur. Je porte un magnifique kimono bleu ciel et blanc, bien coiffé , propre, maquillée et tout ce qui va bien. Portant dans mes bras mes deux adorables bambins qui ont fêté leurs un an il ya peu, embrassant leurs fronts puis me débrouillant pour faire des moudra avec ceux-ci dans mes bras pour faire des clones d'ombres.

"Mes amours, il est temps de rejoindre vos grands-parents. "

Depuis qu'ils ne s'occupent plus du clan et m'ont tout mis sur le dos, ils ont tout le loisir de s'occuper d'eux-mêmes, de leur petit enfant et de leurs propres loisirs aussi. Je ne leur souhaite que ça d'ailleurs, même si je préfère tout de même passer un maximum de temps avec la chair de ma chair. Un dernier bisou et je les laisser partir, escortés par d'autres moi éphémères.

Je tourne alors mon attention vers les deux "jeunes" gens, avec un air maternel et amical.

"Vous êtes mignons tout plein. "

Bon et un peu taquin, on ne change pas du jour au lentement. Mais bon, je ne suis pas méchante pour autant. Je les observe un petit instant, puis me laisse tomber jusqu'au sol. Évidemment, le chakra aidant c'est comme si j'avais chuté d'un pauvre petit mètre, alors que dans les faits... Je réajuste mes habits, puis les approche.

"Votre rendez-vous semble être venu à vous. "

Je leur fait un grand sourire, puis vais voler une bise sur la joue de Shin, avant de faire de même à ma nouvelle élève. J'ai encore tendance à agir avant de demander, ça me passera certainement un jour. Peut-être...

"Je suis Shuuchuu Chiryou. Cheffe du clan Shuuchuu et votre sensei. Tu dois être Sekken Ryoko ? Enchantée de te rencontrer, en espérant pouvoir t'aider à grandir."

Évidemment, pas au sens strict, elle est déjà une belle jeune femme bien formée, je parle en tant que kunoichi. Bon, puisqu'elle semble être chargé, je pense qu'un petit détour par chez elle va être nécessaire, ça ou un clone allez savoir.

"Besoin d'aide ?"

_________________
Un peu de fraîcheur chez les morts [PV: Shin et Chiryou] WQ9AV
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t703-shuuchuu-chiryou-terminee#3358 http://www.ascentofshinobi.com/u573
Sekken M. Ryoko
Sekken M. Ryoko

Un peu de fraîcheur chez les morts [PV: Shin et Chiryou] Empty
Dim 18 Nov 2018 - 22:05
Ryoko se lève, elle l'avait prévenu, et pourtant, elle est rentré dedans. Il avait la tête ailleurs ou quoi ? La fabricante de savon gonfle les joues en se remettant sur ses pieds, même pas il s'est excusé, il parlait à cette demoiselle au teint pâle et à la tenue proche d'une servante gothique, en plus de prendre ça à la rigolade et de se contenter de demander si dans les courses il y a quelque chose de casser. Même pas il semblait désolé sur son visage, même pas il y avait une once de culpabilité alors qu'il est apparu d'un coup dans son champ de vision ! Bon, elle n'allait pas lui en mettre une, vu le bandeau qu'il a sur son bras, c'est un shinobi d'Iwa lui aussi, mais il devait quand même comprendre que quelque chose allait mal. C'est donc sans regret qu'elle donne un coup de poing en cloche sur sa tête, pas un coup de poing puissant pour lui briser le crâne, elle n'était pas si brutale que ça ! Mais un coup de poing douloureux, un peu comme une gifle qui s'abat sur sa joue, sauf que ça fait plus mal et que ça résonne.

- Rien de casser, mais c'est certainement pas grâce à toi ! T'aurais pu t'excuser ! Heureusement que ma mère est intolérante aux œufs, sinon je te dis pas l'omelette qui s'est formé ! Et qu'est-ce qui t'as pris d'apparaître d'un coup devant moi ? Tu voyais pas que j'étais pressée ! J'ai pourtant crier "Attention" !

Enfin, alors qu'elle lui passait un sermon qui est aussi menaçant qu'une petite fille qui est en train de faire sa crise pour avoir un jouet, une demoiselle apparaît sur le toit, une jolie demoiselle en kimono qui a dans ses bras deux bambins. Qui est-elle ? Son visage lui dit quelque chose ... ce n'est pas la cheffe du clan Shuuchuu ? Chiryou non ? Elle l'observe arrivée devant elle, déposé les enfants pour que des clones les emportent auprès de leur grands-parents. Cependant, lorsqu'elle commence à parler et à ... agir ? Elle sentait le baiser sur sa joue, et elle penche la tête en la regardant. Pourquoi l'a-t-elle embrasser ? Est-ce qu'elle la connait ? Et ... c'est quoi cette histoire ? Senseï ? Grandir ? Rendez-vous ? Ryoko commence à être perdue là ... on l'a assigné à une équipe ?

- Excusez-moi mais ... on m'a rien dis du tout à moi ! Non pas que je veux pas rejoindre une équipe, au contraire, mais on m'a pas prévenu ! Je suis même pas au courant pour le rendez-vous, j'ai même pas reçu de missive !

Bon, après tout ceci, la cheffe de clan demande à Ryoko si elle a besoin d'aide pour porter les colis. Pas forcément, elle est forte malgré sa petite taille, elle manie le Taïjutsu, alors ce n'est pas quelques courses qui vont lui faire peur ! Mais maintenant qu'elle est au courant du "rendez-vous", il faut qu'elle prévienne ses parents du coup ! Bah oui, elle leur a dit qu'elle reviendrait avant midi, donc elle doit leur dire qu'il y a un changement de programme maintenant.

- Je peux tout porter toute seule, je suis petite, mais je suis forte ! Mais vous pouvez quand même me suivre, au moins pour pour prévenir mes parents et les informer, qu'ils s'inquiètent pas que je rentre plus tard que prévu quoi.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603
Fukuhara N. Mitsuo
Fukuhara N. Mitsuo

Un peu de fraîcheur chez les morts [PV: Shin et Chiryou] Empty
Lun 19 Nov 2018 - 12:44





Un peu de fraîcheur chez les morts



Shin se figea de surprise en entendant la voie de sa sensei, puis rougit un peu suite au baiser, encore peu habitué par ce genre de salutation. Il gonfla un peu les joues et embrassa la joue droite de sensei en faisant une moue, la connaissant assez pour savoir qu’elle ferait surement la tête si il ne répondait pas à sa salutation. Il se recula ensuite d’un pas en fixant les deux femmes, assimilant les informations, avec un certain choc.

- Alors c’était ça le rendez-vous… Moi qui pensais que je vous manquais juste.

Il rit un peu, plongeant les mains dans les poches de sa veste, tout sourire avant de reporter son intention sur la femme. Une enfant… Enfin, pas vraiment une enfant, mais elle ne semblait pas très mature non plus. Il ne broncha pas au coup de poing, un peu comme si cela ne lui avait rien fait d’autre qu’un léger mouvement de recul. Il remit donc son veston correctement et fixa sa sensei.

- Vous êtes sure que c’est une bonne idée ? Vous savez ce que j’utilise comme art ninja. Ce n’est pas donner à tout le monde de le supporter. Je n’aimerais pas que l’intégrité de l’équipe et la cohésion entre nous en palisse.


Il croisa ensuite les bras, calmement, avant de plisser le regard, observant toujours la nouvelle recrue de l’équipe. Elle semblait un peu tête en l’air.. Lui reprocher de ne pas s’être écarter alors qu’elle avait hurlé sa mise en garde à peine une seconde avant l’impact… Il regarda son torse, posant une main dessus en se souvenant de l’étrange sensation lors de l’impact, pas dur, ni désagréable, plutôt le contraire en fait. Ça lui rappelait un peu sa première mission avec la blonde… Ce qui ne manqua pas de le faire rougir jusqu’aux oreilles.

Il secoua ensuite un peu la tête et regarda de nouveau Chiryou, venant de se rendre compte qu’il avait dit quelque chose de plutôt gênant mine de rien à celle-ci, il détourna un peu le regard, fixant légèrement le sol. La connaissant, elle lui ferait sûrement un grand sourire, qui le gênerait d’avantage. Ou pire encore. Il n’ne savait rien en fait, elle était du genre imprévisible. Très tactile, mais imprévisible.

- Moi qui pensais avoir encore un peu de temps devant moi pour me relaxer aux sources chaudes après cette mission avec le Tsuchikage…

Il murmura pour lui-même, soupirant, une légère complainte en fait. Il partait de rang S, d’homme au chapeau etc. Enfin, c’était sans compter qu’il l’avait dit assez fort pour que toute personne proche de lui l’entende, et connaissant la demoiselle, elle se serait sûrement fait un sang d’encre.





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Shuuchuu Chiryou
Shuuchuu Chiryou

Un peu de fraîcheur chez les morts [PV: Shin et Chiryou] Empty
Lun 19 Nov 2018 - 13:35
Décidément l'ambiance est si bonne, je suis certaine que cette équipe sera au moins aussi agréable que les précédentes. Par contre c'est étrange qu'elle ne semble pas avoir été prévenue, enfin, réglo les choses une à une. Shin tente donc d'entrer sur mon terrain en me faisant cette réflexion, je ne peux pas rester muette à cette gentille attention, vilain va !

"Oh, pourquoi penses-tu que tu es dans MON équipe et pas ailleurs. Pour rien au monde je ne te laisserais t'échapper sacripant."

Cela ressemble à tout sauf une discussion professionnelle ou ce qu'il pourrait y avoir comme relation entre un professeur et un élève. C'est mon choix, ça semble avoir été accepté par l'un de mes élèves, mais je dois m'assurer de ne pas imposer cela à la seconde. La liberté et le respect d'eux en tant que personne et ninja est ma voie, mon type d'enseignement à tort ou à raison.

"Étrange que la convocation..."

Je réfléchis, sors un rouleau et commence à le relire. Ah...

"Oh c'est cocasse, j'ai une petite semaine d'avance..."

Oui, j'ai convoqué Shin, persuadée de la date, j'ai dû inverser deux rendez-vous, en même temps avec certains travaux dus a une certaine grue particulièrement chronophage, sans parler de la restructuration physique et logistique du clan. Tout ça pour dire, que même si je n'ai pas de vraie excuse, j'en ai quand même nah !

"Au final, rien ne presse, mais ça ne change rien au fait que je suis ravi de vous avoir dans mon équipe."

Elle va certainement recevoir un message d'ici quelques heures ou un jour pour lui donner rendez-vous. Enfin bon, ce qui est fait est fait. D'ailleurs a ce sujet Shin fait un commentaire sur sa propre capacité qui aurait eu tendance à grandement m'agacer, si je n'avais pas autant développé ma patience, surtout ces derniers temps. Un sourire, je sors un kunaï, m'assure qui le regarde en leur montrant dans un geste inutilement théâtral.

"Ceci est une arme, un outil, ce kunaï est-il bon ou mauvais ?"

Je ne lui laisse pas trop le loisir de répondre, mais un petit blanc est là pour qu'il y réfléchisse.

"On n'accuse pas une arme d'avoir tué une personne, le bien-fondé ou non de cela, de la conséquence de ses actes reviens à la personne qui l'utilise. Donc OUI, je suis sûr. Si ton ou tes coéquipiers présents et futurs ne peuvent pas le supporter, alors autant qu'ils quittent immédiatement le service actif, car ils ne supporteront pas les réalités du combat et du monde ninja."

Il n'y a pas de gentillesse ou de savoir-vivre pendant une bataille, tous les coups sont permis tant que c'est fait dans un certain cadre et que lorsque l'on en sort, on s'assure qu'il n'y ait pas de témoin. Le monde shinobi n'est ni propre ni honorable, il est simplement ce qu'il est. Si finir ma mission m'impose de me sacrifier ou d'utiliser de viles méthodes, alors je le ferais sans gêne. Ils doivent quitter cette vision manichéenne, on n'est pas des Samouraï et encore, même eux se salissent les mains.

Bon, bref. La demoiselle demande à prévenir ses parents. Bah du coup.

"Une petite semaine, ça devrait suffire à les préparer du coup. Enfin, en attendant rien ne nous empêche d'échanger et discuter... Voir aller aux sources chaudes si certains insistent."

Je ne lui connaissais pas ce petit côté grognon, c'est si mignon.

_________________
Un peu de fraîcheur chez les morts [PV: Shin et Chiryou] WQ9AV
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t703-shuuchuu-chiryou-terminee#3358 http://www.ascentofshinobi.com/u573
Sekken M. Ryoko
Sekken M. Ryoko

Un peu de fraîcheur chez les morts [PV: Shin et Chiryou] Empty
Mar 20 Nov 2018 - 19:56
Ryoko regarde les deux autres personnes, on dirait qu'ils sont déjà bien complice entre eux. La faiseuse de savon regarde le garçon aux cheveux blancs, elle ne connait pas son nom, et en plus, il a la tête dure. Pourtant, elle a bien senti résonner en choquant sa main contre le haut de son crâne. Certainement un Yankee, le genre qui ne fait pas gaffe à la douleur, à ne pas confondre avec ceux qui les utilisent pour renforcer leur rage, brrr. Dans tous les cas, la cheffe de clan s'interroge quand à pourquoi Ryoko n'a pas encore reçu sa convocation, elle voulait aussi le savoir tien ! La rose ne s'est pas prise la tête avec celui qui livre les missives habituellement, alors elle n'a pas de raisons de n'avoir rien reçu normalement. Elle réfléchit ... comment peut-elle avoir été oublié ? Elle veut bien qu'elle soit un peu nouvelle dans le milieu, mais on ne pouvait pas la zapper quand même ... si ? Finalement, cela vient de la jeune femme qui a une semaine d'avance, en entendant ça, Ryoko lâche un gros soupire de soulagement. Ouf, ça veut dire que le livreur passe toujours chez ses parents, mais aussi, ça veut pas dire qu'elle l'a oublié dans un coin de la maison. Mais elle est toujours heureuse de l'avoir dans son équipe, pourtant, elle la connait à peine.

- Je suis ravie aussi de faire partie de votre équipe, même si je ne vous connais que de nom et que je connais l'autre que de visage ... et de dureté.

En effet, il est dur le garçon, pour être rentrer dedans, elle peut l'affirmer. En tout cas, il avait l'air hautain par rapport à elle, qu'elle était son problème ? Ryoko a peut-être l'air d'une gamine, mais elle quand même forte et rusée, c'est sa faute s'il ne l'a pas vu venir avec ses courses. Elle est visible pourtant, trop d'ailleurs, difficile de ne pas la rater, mais la Sekken n'a pas dit son dernier mot ! Elle montrera qu'elle peut le faire tourner en bourrique à défaut de le mettre à terre. D'ailleurs, il parlait de sa "capacité", c'était quoi exactement ? Elle l'observe à son tour, ce coup-ci, avec un peu - beaucoup - plus d'intérêt qu'avant.

- C'est quoi ta capacité à toi ?

Oui, elle le tutoie, il n'a pas l'air de vouloir la vouvoyer, et puis, elle ne connait rien de lui, il se contente juste de pouvoir la juger sans rien vraiment savoir d'elle mis à part qu'il a l'air d'avoir apprécier sa rencontrer avec lui. En tout cas, Chiryou semble d'accord pour l'accompagner chez ses parents, rebondissant même avec ce que vient de dire le jeune homme pour prévoir un rendez-vous dans les sources chaudes.

- Oh, pourquoi pas faire les trois du coup : échanger, discuter et aller aux sources chaudes ?

C'était une bonne proposition non ? Et puis, l'autre veut aller aux sources chaudes et la femme semble vouloir y aller, alors pourquoi ne pas y aller du coup ? Dans tous les cas, ils vont d'abord faire une escale chez la rose, une maison plutôt modeste - en même temps, à trois, il faut pas s'attendre à un manoir -, mais proche de tout les secteurs intéressants d'Iwa, dont les sources chaudes. En entrant, elle remarque que la maison est vide, bizarre, ses parents sont partis ? Un mot sur la table explique tout : ils ont reçu une missive pour partir en mission pendant qu'elle faisait les courses, ce qui veut dire qu'elle a la maison de libre pendant quelques jours.

- Mes parents sont partis en mission, donc je peux rester le reste de la journée avec vous sans problème !

Voilà qui est une bonne nouvelle, non ? Pouvoir faire un peu plus ample connaissance avec sa nouvelle senseï et son nouveau camarade.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603
Fukuhara N. Mitsuo
Fukuhara N. Mitsuo

Un peu de fraîcheur chez les morts [PV: Shin et Chiryou] Empty
Mer 21 Nov 2018 - 11:55





Un peu de fraîcheur chez les morts



Elle était du genre curieux, voulant savoir quel était sa capacité… Oui, bon il avait lancé le sujet lui-même mais bon. Ce n’était pas vraiment important de toute façon, elle l’aurait sût tôt ou tard dans tous les cas. Il croisa alors les bras calmement et prit la parole, calmement. Regardant alors la rose dans les yeux, il répondit calmement, d’un ton calme et naturel.

- La nécromancie, l’art de contrôler les morts. La femme m’ayant accompagné plus tôt en est un exemple. C’était une domestique du manoir où je réside actuellement, je l’ai faite revenir avec la nécromancie pour qu’elle m’assiste dans mes tâches.

Il regarda ensuite les deux femmes, qui semblaient vis-à-vis d’accord pour l’accompagner aux sources chaudes.. Bah, de toute façon ça ne changeait rien, ce n’est pas comme si il pouvait leurs interdire, et puis il y avait des bains séparés, donc bon. Il haussa les épaules calmement, l’air de dire que ça ne le dérangeait pas d’aller accompagner aux sources.

Il regarda ensuite autour de lui, puis se dit que c’était quand même très calme pour un matin. M’enfin, non pas que ça le dérangeait, bien au contraire. Il prit alors la direction des sources chaudes, après que la nouvelle recrue eût déposé ses courses chez elle, puis paya leurs entrées aux bains. Il fixa droit devant lui, prenant la direction du vestiaire des hommes. Chyriou lui expliquerait sûrement pourquoi il était comme ça, mais il s’en fichait de toute façon. Elle l’apprendrait un jour, tôt ou tard. Il se dévêtit calmement, retirant les quelques bandages couvrant ses blessures, légères comme profondes, avant de rentrer dans le bain, s’y détendant calmement en fixant le plafond, il ferma ensuite lentement les yeux, détendant son corps.

Il vida un peu sa tête, se demandant bien pourquoi sa sensei aimait tellement le mettre dans l’embarra. Il ne comprenait pas trop, ce qu’il savait par contre, c’est que ça ne lui déplaisait pas tant que ça. Et puis, c’était toujours mieux qu’être torturer ou violer. Son corps frissonna à cette pensée, un frisson désagréable. Il sourit un peu puis s’enfonça un peu dans l’eau, jusqu’au nez environ, afin de se changer les idées. Il se demandait quand était la dernière fois qu’il avait pût se détendre de la sorte.. Probablement jamais en fait quand on y pense. Mais c’était sans importance, le fait est que maintenant, il pouvait le faire, alors autant en profiter non ? Ce qu’il ne savait pas cependant… C’est que ce bain qu’il avait réservé, était mixte. Il n’avait pas fait attention, se disant que de toute façon, par défaut les bains étaient séparés… Grossière erreur.





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Shuuchuu Chiryou
Shuuchuu Chiryou

Un peu de fraîcheur chez les morts [PV: Shin et Chiryou] Empty
Ven 23 Nov 2018 - 15:07
Ryoko souligne le fait qu'elle ne nous connaît pas vraiment, ce qui n’est pas vraiment le cas entre moi et Shin. Je lui fais un grand sourire, avant de dire avec légèreté.

"On aura tout le temps pour apprendre à nous connaitre, même si avec Shin on triche, on a déjà fait une mission ensemble."

Je ne veux pas qu'elle se sente exclue, moins importante, alors il est important d'être honnête avec elle pour qu'elle ait toutes les cartes en main pour comprendre la situation. D'ailleurs, ils commencent à apprendre à se connaitre, à échanger, en ne commençant pas la particularité de notre cher nécromancien. J'ai appuyé sur le fait que même s'il manipule les morts, il n'en est pas méchant ou mauvais pour autant. C'est important pour moi qu'ils le comprennent l'un comme l'autre. Un groupe ne peut pas être basé" sur des préjugés et des aprioris et s'il doit l'être, il vaut mieux les évacuer le plus vite possible.

En avant pour les bains ! J'imagine qu'a leurs âges, surtout Ryoko, des bains mixtes c'est encore trop tôt, alors je n'ai même pas eu l'audace d'en parler et pourtant ça me démanger. Mais bon, je sais que je suis très particulière pour ce genre de choses.

Alors qu'on se dirige vers les vestiaires, je prends un air plus sérieux, regarde mon élève en mettant une main sur son épaule pour la rassurer.

"À tort ou à raison, je ne lis pas en profondeur les dossiers de mes élèves. Donc, je ne sais pas grand-chose de toi. S'il y a des choses dont tu as envie de parler, ou non, cela devra venir de tes choix et pas d'un tas de papier perdu dans une armoire. Ah et pendant que j'y pense, je ne suis pas prude pour un sou, donc si ça te gêne il vaudrait mieux que tu me le dises tout de suite, je ne souhaite pas te choquer."

J'en suis déjà à la tutoyer et la toucher sans trop demander son avis, je pense, que je vais déjà bien trop loin, même si je suis ainsi. Ainsi, je respecte sa décision pour ce qui est de sa nudité et de la mienne, pourquoi c'est si important ? Une demoiselle n'a pas forcément envie de laisser paraitre de vilaines cicatrices ou d'autres éléments de son passé devant n'importe qui, sans parler de la nudité elle-même face à une étrangère.

"Je vais être honnête, j'ai fait quelques expériences sur mon corps, sans réel résultat pour le moment. Donc, ne t'affole pas, même si c'est un peu impressionnant."

Bon, les médecins se tapent déjà des réputations étranges, mais moi j'en tiens une couche de plus. Ainsi, quand je découvre mes bras, il ya des marques singulières. Des brulures ? Mais, elles ont des formes très précises, comme si mon circuit de chakra lui-même avait chauffé à blanc de l'intérieur, ça ressemblerait presque plus à un tatouage que des cicatrices.

En tout cas, en respectant son intimité et le niveau de retenue qu'elle aura instaurés à ma demande, j'entre dans le bain. Les deux réservoirs sont séparés par un mur, mais celui-ci n'est pas suffisamment épais pour que l'on ne puisse pas s'entendre si on insiste un peu... Qu'on donne un peu de la voix donc.

"SHIN TU M'ENTENDS ?!"

Heureusement que les bains sont un minimum isolé au niveau sonore, par rapport au quarter, sinon il y en aurait des mécontents, enfin pour ce que ça me fait. En attendant sa réponse ou l'absence de celle-ci, je commence à me laver en chantonnant, pour pouvoir ensuite entrer dans l'eau chaude toute propre. Et si elle regarde, la curiosité étant un vilain défaut, oui, les marque son présent tout le long de mes circuits de chakra. Il y a des choses que l'on peut faire disparaitre avec une bonne dose de guérison, cela n'en fait pas partie.

_________________
Un peu de fraîcheur chez les morts [PV: Shin et Chiryou] WQ9AV
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t703-shuuchuu-chiryou-terminee#3358 http://www.ascentofshinobi.com/u573
Sekken M. Ryoko
Sekken M. Ryoko

Un peu de fraîcheur chez les morts [PV: Shin et Chiryou] Empty
Ven 23 Nov 2018 - 17:28
La nécromancie ? Contrôler les morts ? Bah, Ryoko en a entendu parler, en a déjà croiser, en a même affronté un, ce n'est pas ce qui l'intéresse le plus du coup. C'était ça que Ryoko devait avoir peur ? Bon certes, c'est vu comme des vilains pas beau parce qu'ils relèvent les morts et qui troublent leur repos éternels, mais ces gens sont juste des sentimentalistes qui ont peur des choses qui changent. La Sekken, qui aime l'argent rappelez-vous, enfin pas tant que ça mais vous me comprenez, voit ça comme un bon moyen d'économiser de l'argent. Après tout, pas de paie à donner, pas d'assurance à payer, bref, ça fait un paquet d'argent qui reste dans la poche ! Bon, c'est vrai que ce n'est pas morale d'utiliser des morts pour travailler au black, mais il faut voir ça comme une seconde vie, une réinsertion dans une nouvelle vie professionnelle. Mais bon, elle peut comprendre que ça peut en dégoutter quelques uns. La rose l'observe, décidément, on dirait qu'il la prend pour une gamine, pourtant, elle est probablement plus vieille que lui. Elle a bien envie de lui clouer le bec, mais ce n'est pas le bon moment, c'est un premier contact après tout ... enfin.

- C'est donc de ça que je dois avoir peur ou que je pourrais mal supporter ? Je trouve pas ça si ... tout ça en fait. Et je te ferais tourner en bourrique bien plus vite que toi qui risque de m’écœurer si tu continues à me prendre pour une gamine.

Dit-elle en le fixant, fronçant les sourcils devant cette façon hautaine de lui parler. Ce n'est plus un enfant, c'est une adulte responsable. Certes, c'est une grande gamine, mais Ryoko n'est pas une fleur fragile. Ou alors, si elle était une fleur, ce serait une rose bien piquante, car on ne la prend pas de haut sans prendre le risque de se faire piquer à son tour. Enfin, elle lui montrera un jour qu'elle n'est pas aussi candide qu'elle le pense, peut-être lors d'une mission, mais pour le moment ... bref, Chiryou lui dit qu'elle triche un peu avec Shin puisqu'ils ont déjà fait une mission ensemble, ils se connaissent donc déjà. Il allait donc falloir rattraper tout ce retard pour que sa senseï la connaisse autant que le nécromancien.

Enfin, en route pour les sources, elle se dit qu'ils iront dans un bain mixte ... mais le garçon du groupe a l'air d'être mal à l'aise avec les femmes, donc ça va être annulé ? Tant pis, elle discutera avec Chiryou et elle la connaîtra autant que Shin, voire même plus s'il le faut ! Arrivée devant le bâtiment, Shin se sépare pour allez dans le vestiaire des hommes, laissant les deux femmes de leur côté se rendre dans celui qui leur est réservée. Elle sent la main de la blonde sur son épaule, elle se retourne pour la voir en face, savoir ce qu'elle veut dire. Elle souhaite que tout ce qui sort de la bouche de Ryoko soit voulu, non imposé, mais elle sous-entend qu'elle veut en apprendre plus sur elle que quelques bouts de papiers qui traînent dans un dossier. D'ailleurs, elle la prévient qu'elle n'est pas très prude pour un sou, voilà déjà un point commun entre les demoiselles.

- Pas de soucis, je vous raconterais pas mal de chose sur moi et, comme je vous connais pas beaucoup aussi, j'aurais certainement beaucoup de questions à vous poser, et je peux vite devenir bavarde, alors n'hésitez pas à me dire d'arrêter quand je parle trop. Et sinon, pas d'inquiétude, je ne suis pas très prude aussi, certains disent même que je manque de pudeur, donc ne vous inquiétez pas, vous pouvez rester nue, moi ça me dérange pas.

D'ailleurs, lorsque la Sekken retire sa veste, Chiryou peut voir que la demoiselle a ... très peu de vêtements sur elle. Si sa veste recouvre tout pour éviter de crier au nudisme, la rose ne porte qu'un soutien-gorge et un mini-short, donc elle a le plus de peau à l'air libre qui lui est autorisé par les autres. Mais être nue ne la dérange pas comme elle dit, donc c'est sans réelle retenue qu'elle retire son peu de tissu, elle le fait même en chantonnant un peu. D'ailleurs, Chiryou la prévient qu'elle a fait des expériences sur son corps et que ça peut impressionner. En effet, lorsqu'elle met ses bras à l'air libre, Ryoko peut voir différent tracé qui ressemble à des brûlures lui parcourir le bras. La rose les observe, en fait, c'est peut-être très douloureux ... mais ça fait plutôt joli sur ses bras. On dirait des tatouages en fait, et un joli tatouage, donc ce n'est pas si ragoutant que ça. Mais c'est vrai que c'est impressionnant ... voilà qui fait une question en plus pour la rose.

La miss suit donc sa senseï dans le bain, et tout de suite, Chiryou appelle Shin, elle se demande si celui-ci peut vraiment l'entendre. Bah, si c'est le cas, elle aura à éviter de répêter une deuxième fois les informations qu'elle donne sur elle à sa senseï. Elle s'enfonce donc dans l'eau chaude, assise dos à un rocher. L'eau est pas mal comme ça, pas trop chaude, juste ... parfaite pour que la rose se relaxe.

- Aaah, elle est bien chaude. Du coup, vous voulez que je commence par quoi ? Que je fasse un rapide résumé ? Que je vous dise pourquoi je suis devenue shinobi ? Que je vous explique en quoi consiste mes capacités ? Vous voudrez une démonstration après ? Vous verrez, je suis très forte au corps-à-corps ! Et sinon, vous voulez savoir autre chose ? Quel est mon plat préféré ? Quelle couleur j'aime bien ?

La discussion n'a même pas commencer que la blonde se faire déjà harceler de questions ... ça commence bien.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603
Fukuhara N. Mitsuo
Fukuhara N. Mitsuo

Un peu de fraîcheur chez les morts [PV: Shin et Chiryou] Empty
Sam 24 Nov 2018 - 12:00





Un peu de fraîcheur chez les morts



Shin sursauta un peu en entendant la voie de sa sensei. Elle était juste à côté ? Et le mur ne semblait pas bien épais par-dessus le marché. Elle discutait avec l’autre femme, Ryokko ? Il n’avait pas vraiment fait attention au nom pour le coup, perturbé par la salutation très… Tactile, de sa sensei. Il était sur le point de répondre quand un employé entra dans le bain de Shin, qui le regarda avec incompréhension.

- Excusez-moi monsieur, mais vous vous êtes trompé de bain, celui-ci est réserver aux employés.

Hein ? Tromper de bain ? Comment ça ? Il n’y avait que deux bains, comment il pouvait se tromper, un bain pour femme, et un pour homme non ? Il secoua la tête, c’était très probablement une blague, mais l’employé s’inclina et demanda à Shin de partir. Ne voulant pas d’ennuis, il alla donc dans l’autre bain, se dirigeant à tatillon, les yeux fermé, il chuta en se prenant les pieds dans un sceau d’eau, tomba au sol lourdement, il lâcha un outch, avant de lentement, mais sûrement, glisser dans l’eau chaude. Quelques bulles se formèrent à la surface, avant qu’il ne se redresse en toussant, ses cheveux plaqués en arrière, il grommela.

- Bon sang de bordel de… Quelle idée de faire des bains mixtes !

Il était bien visible, mais… VRAIMENT bien, sa serviette flottant à quelques mètres de lui à la surface de l’eau, dévoilant absolument tout de son anatomie. Sa musculature, comme ses diverses cicatrices que sa sensei connaissait déjà bien. Il senti alors un courant d’air, se figeant, remarquant l’absence de.. Et bien de la serviette.

- C’est une blague…

Il dut se forcer à ouvrir les yeux, cherchant sa serviette du coin de l’œil. La remarquant, il la rattrapa rapidement et la remise à sa taille, croisant de ce fait le regard de sa sensei, mais surtout, une vision plus que.. Gênante pour le pauvre shinobi peu habitué aux femmes qu’il était. Un léger saignement sorti de sa narine droite, à l’incompréhension totale du jeune shinobi qui s’essuya le nez et observa sa main tachée de sang.

- Je me suis cogner si fort que ça en tombant ?...


Il prit le sceau sur le bord et le rempli, s’essuyant la main, en profitant au passage pour tourner le dos aux deux femmes. Il ne comprenait pas vraiment son corps, et ses réactions, mais savait qu’il devait éviter tout contact visuel pour sa santé mentale. Il soupira un peu et se rassit, fermant les yeux en se retournant vers elle, il croisa les bras, restant dans le coin opposé aux deux femmes.






_________________
Revenir en haut Aller en bas
Shuuchuu Chiryou
Shuuchuu Chiryou

Un peu de fraîcheur chez les morts [PV: Shin et Chiryou] Empty
Lun 26 Nov 2018 - 10:44
Une élève bavarde et pleine de vie, décidément j'ai une bonne étoile qui veille sur moi pour ce qui est de la composition de celle-ci... À moins que ce soit simplement du bon travail de la par des administratifs qui mettent ensemble les personnes ayant le plus d'affinité. Plus probable et rassurant, bien que moins poétique.

L'équipe est bonne enfant, pas de crise en vue et même déjà une détente ensemble programmée. J'ai évité une grande majorité des problèmes liés à la formation d'une nouvelle équipe depuis pratiquement rien. L'organisation en combat, cela restera à définir quand on aura un minimum de temps ensemble.

Bon pas besoin de faire de commentaire sur l'entré en fanfare de Shin dans les bains, je dois avouer que je me serais fait avoir comme lui je pense. Enfin, sauf que moi ça ne me fait ni chaud ni froid. Le voir si innocent et prude ne me donne que plus envie de le taquiner, cela en devient iresistible.

"Ne sois pas gênée, on est entre adultes."

Je cache un minimum mon corps, pas par pudeur, mais pour éviter de heurter la sensibilité de mon élève, le tout en roulant des yeux face à sa petite comédie.

"Tu es entre de bonnes mains."

J'ai beau savoir ce que je sais, je ne peux pas m'empêcher d'être un peu vilaine, à la fois pour le désensibiliser, mais aussi et surtout pour dédramatiser la situation. Néanmoins, la maman poule qui sommeille en moi se réveil un peu, je vais le voir et commence à lui frotter le dos, sans contacts en trop même si je suis tenté de jouer la dessus pour le taquiner. Avant de lui glisser à l'oreille.

"Tu penses que ça ira ?"

J'ai beau préférer le pousser à affronter ce qui le gêne, je ne veux pas le briser pour autant. Son passée est dur et je sais que moi-même je ne suis pas sereine face au feu. Le fait que mes anciennes brulures, remplacées par d'autres aujourd'hui, ne sont plus visibles ne change rien à la cicatrice qu'elles ont faite à mon coeur. J'attends sa réponse, mais sa réaction me parait évidente sur ce qu'il en est. Je mets une main compatissante sur son épaule qui se veut réconfortante, avec un petit soupir amusé.

"Il ne faut pas essayer de courir avant d'apprendre à marcher..."

Le pourquoi exact de cette phrase restera un mystère, enfin certainement. Je me retourne et vais vers Ryoko, le tout en formant des mudras.

"Évitons de trop jouer avec notre gentil coéquipier..."

Le tout avant qu'une légère brume se forme au-dessus du bassin, assez dense pour cacher le plus gros des détails, mais sans masquer les formes. Maintenant que j'y repense, je me dis que si son imagination fonctionne bien, ce sera peut-être pire ? Enfin soit, je ne peux pas penser à tout. Je retourne vers ce que je pense être Ryoko, enfin vu qu'il n'y avait encore personne à part nous ça doit être elle.

"Maintenant que ce petit souci est réglé, on va pouvoir discuter de tout ce que tu veux. N'hésite pas à poser des questions, je suis la pour y répondre."

Je me dis qu'un jour, j'irai aider Shin à vaincre sa méconnaissance des femmes, mais je le ferais en douceur et en toute intimité. L'idée est de l'aider à vaincre une barrière, pas d'en créer une plus grande en y allant trop fort.

_________________
Un peu de fraîcheur chez les morts [PV: Shin et Chiryou] WQ9AV
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t703-shuuchuu-chiryou-terminee#3358 http://www.ascentofshinobi.com/u573
Sekken M. Ryoko
Sekken M. Ryoko

Un peu de fraîcheur chez les morts [PV: Shin et Chiryou] Empty
Mer 28 Nov 2018 - 2:45
Alors qu'elle posait toutes ces questions, Ryoko voyait d'un seul coup Shin arrivé, entièrement nu, dans leur bassin. Elle cligne des yeux, un peu surprise de le voir ici. Gênée ? Pas vraiment, à vrai dire, qu'il soit habillé ou non, elle n'est pas tant que ça hyper de le voir sans habits. De toute manière, il se retrouve devant deux belles femmes sexys, il était évident de le voir d'un seul coup saigné du nez, on dirait qu'il y a un homme ravi qui se terre au fond de lui. Elle a bien envie de l'embêter un peu tiens, mais il s'est mis tout loin ! Pourquoi il est aussi loin ? Il voulait qu'on ne le voit pas ? Ou bien qu'on ne lui parle pas ? La petite rose se relève, puis s'avance vers le nécromancien, visiblement presque vexée de le voir aussi loin, autant que ne pas recevoir de réponse à toutes ses questions à cause de sa venue. Et contrairement à sa senseï qui se couvre légèrement, la jeune faiseuse de savon ne cache rien !

- Roh, mais soit pas aussi loin ! Rapproches-toi un peu ! On va pas te manger !

Dit-elle alors que sa senseï faisait mine de lui frotter le dos, elle voulait lui prendre le bras et l'emmener avec elle, mais maintenant que les deux femmes sont proches de lui ... elle se met assise à ses côtés, assez loin pour qu'il ne puisse pas voir ses formes trop près. De toute manière, il y a une brume qui se forme. En observant sa senseï, elle remarque que c'est elle la responsable de cette brume, pas besoin de se cacher comme ça, bonne idée ! Et si elle veut, elle ira faire un tour à Shin, il ne la verrait jamais sous la brume. D'ailleurs, maintenant que tout ça c'est réglé, Chiryou lui dit qu'elle peut poser toutes les questions qu'elle veut. A vrai dire, elle n'a même pas eu de réponses aux premières qu'elle a voulu poser.

- Mais je vous ai poser pleins de questions et j'ai pas eu de réponses ! Mais puisqu'on est bien partis, je veux bien en rajouter une : c'est quoi votre capacité ?

Est-ce qu'elle pouvait contrôler la température ? Est-ce qu'elle manipulait juste le suiton ? Ou bien est-ce "juste" une médecine ? Ca l'étonnerait, elle fait partis d'un clan, mais elle ignore tout de ce clan en fait ... juste qu'il existe et qu'elle en ait la cheffe, rien de plus, rien de moins. Elle veut bien en savoir plus, et d'ailleurs, puisque Shin est là entre les deux femmes, elle veut bien lui poser des questions à lui aussi.

- Et toi Shin, tu fais quoi en plus de shinobi dans la vie ? Tu as de la famille ? Est-ce que tu as déjà une amoureuse dans la vie ? Et c'est quoi ton plat et ta couleur préférée ? Est-ce que t'aimes les barbes à papa ? Moi j'aime bien ça ! Et est-ce que tu as un animal de compagnie ? Genre un hamster ou un chat ? Voire une fouine ! Je connais pleins de gens qui ont cet animal comme animal de compagnie, à moins que ce soit une loutre ou un furet ... bah, ils se ressemblent presque tous !

Et c'est ainsi qu'en plus d'avoir presque bu la tasse, Shin se retrouve noyé dans des questions.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603
Fukuhara N. Mitsuo
Fukuhara N. Mitsuo

Un peu de fraîcheur chez les morts [PV: Shin et Chiryou] Empty
Mer 28 Nov 2018 - 10:11





Un peu de fraîcheur chez les morts



Comme si une ne suffisait pas, voilà que sa camarade venait s’ajouter à la taquinerie. Il ferma les yeux et vida son esprit, essayant, à défaut de pouvoir éviter ça, limiter la casse. Il rouvrit alors les yeux, une brume épaisse s’étant levée entretemps.. Parfait, au moins, il n’aurait plus cette vision perturbante sous les yeux ! Enfin, ceci dit, il voyait encore les courbes sous la brume… En un sens c’était même encore plus stimulant.. Bon sang il n’était pas sorti de l’auberge. Puis vint un changement de sujet, de quoi pouvoir s’évader un peu.

Le nécromancien réfléchit.. Les capacités hein ? Elle n'avait pas l'air d'avoir réagis à l'annonce de son art. Enfin, cela ne dérangeait pas Chiryou, pas plus que ses multiples cicatrices… Donc peut-être que cela ne la dérangerais pas plus que ça non plus mine de rien. L’idée était… Étrangement plaisante. Il avait assez que les gens le fuit pour sa capacité à manipuler les morts, donc un peu de reconnaissance, au fond de lui, lui ferais un plus grand bien. Puis vient un autre question, déjà un peu moins plaisante à répondre, mais bon.. Par soucis de cohésion dans l’équipe, il fallait bien.

- Je n’ai personne non. Quand à ma famille.. Hmm.. Mes parents se sont fait tuer pendant que j’étais en mission, ou bien loin de la maison à me faire torturer ou violer, peu importe, le fait est que je n’étais pas présent lors de leur mort. Ma sœur quant à elle à juste disparue. J’espère qu’elle a fui, mais dans le fond, je suis plutôt quasi certains qu’elle a était vendue.

Il prit une inspiration, afin de répondre à la suite. Parler de son passé ne le dérangeais pas, de toute façon, elle l’aurait appris tôt ou tard, donc bon inutile de repousser l’inévitable non ? Il sembla réfléchir un peu par la suite, se demandant si il n’y avait pas était peut-être un peu trop.. Directement. Bah, elle s’y ferait, au pire sa sensei lui expliquerait.

- Je n’ai pas vraiment de plat favori, tant que ce n’est pas du pain sec avec de l’eau, j’en ai mangé bien assez pour en être dégoutter à vie. Quant à la barbe à papa, j’ignore de quoi il s’agit. C’est un aliment ? Sinon hmm.. La couleur hein ? Je ne me suis jamais vraiment demander, mais je dirais que j’aime bien le violet. Pour en venir ensuite à l’animal de compagnie.. Et bien j’ai réanimé un loup mort, j’ignore si ça compte. Sinon ce que je fais en plus d’être un shinobi.. Et bien rien en fait. Je suis une arme, je l’ai toujours était, je me vois mal faire autre chose que l’armée.






_________________
Revenir en haut Aller en bas
Shuuchuu Chiryou
Shuuchuu Chiryou

Un peu de fraîcheur chez les morts [PV: Shin et Chiryou] Empty
Jeu 29 Nov 2018 - 14:20
Des questions ? Quelles questions ? Mhhh... Je réfléchis... Demander ce que moi je veux savoir, ce n'est pas vraiment ceux a quoi je m'attendais, mais j'imagine que si je n'arrive pas à m'adapter alors je ne vaudrais pas grand-chose en tant qu'enseignante.

"S'il en est ainsi, alors ma réponse va te décevoir. Ce que tu veux, je ne te demanderai rien en particulier, mais j'écouterai attentivement ce que tu as envie de dire. C'était bien essayé."

Je dis ça comme si elle essayer de gruger quelque chose, alors qu'au final ce n'était pas le cas. À moins que j'ai mal compris et qu'elle me le demandait à moi ? Je lui tire la langue, ce qui n'est pas trop visible dans cette purée de pois que j'ai créé et répond alors aux même questions que Shin.

"Je suis aussi en passe de diriger quelque chose dont je ne suis pas sûre de pouvoir évoquer pour le moment, maman de deux petits anges, chef d'équipe et dirigeante d'une famille spécialisée dans la médecine. J'ai donc de ce fais de la famille. Tu te doutes bien que les enfants ne se font pas tous seuls, donc j'ai déjà eu des amours... Au masculin comme au féminin. Je n'ai pas réellement de plat préférée... Mais j'aime bien le poisson de manière générale et en ce moment c'est le bleu ciel. Je laisse à mon père sa barbe et sans parler d'animal de compagnie, mes amies les tortues sont un soutien moral et même physique constant et salutaire. D'ailleurs pendant que j'y pense, je vous présenterai à maître Ryujin il sera ravie de faire de nouvelle rencontre. "

Je la regarde avec un grand sourire et en pouffant de rire.

"Oui j'ai triché."

J'en suis consciente, mais bon, si on ne peut pas s'amuser un peu. Bon plus sérieusement, je m'installe près de Ryoko après lui avoir fait une bise sur la joue parce que... Juste parce que nah ! Et la regarde d'un air calme.

"Tu as beaucoup à dire et moi beaucoup à écouter et ce sera avec plaisir."

_________________
Un peu de fraîcheur chez les morts [PV: Shin et Chiryou] WQ9AV
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t703-shuuchuu-chiryou-terminee#3358 http://www.ascentofshinobi.com/u573
Sekken M. Ryoko
Sekken M. Ryoko

Un peu de fraîcheur chez les morts [PV: Shin et Chiryou] Empty
Ven 30 Nov 2018 - 19:27
En entendant Shin parler de lui, elle gonfle les joues en l'écoutant, quel monotonie ! Certes, elle est un peu triste qu'il n'est pas de famille, et l'information sur sa petite sœur disparue est assez intéressant ... mais sinon, elle le trouve bien trop cliché. Un nécromancien vivant une vie seul et sans beaucoup de couleurs ... c'est plus que cliché en fait, c'est un vrai préjugé, il ne manquait plus qu'il dise qu'il se nourrissait de sang et préfère sortir que la nuit parce qu'il a horreur de la lumière du soleil et on aura un vrai personnage sorti d'un contre d'Halloween. Enfin, elle soupire un bon coup, mets ses mains sur ses hanches et observe le petit bonhomme aux cheveux blancs et à l'aura sombre. Il allait falloir rendre sa vie un peu plus heureuse, parce que le pauvre, il doit s'ennuyer à force de vivre une vie aussi noire et monotone. Peut-être que, maintenant que la Sekken le connait un peu plus, elle peut s'arranger pour qu'il ait une vie plus heureuse.

- Roh, c'est un peu cliché je trouve, tu as peur que tes pouvoirs font peurs aux autres, mais ta façon d'être n'aide pas vraiment à penser l'inverse !

Dit-elle en lui tirant la langue, peut-être devrait-elle s'incruster chez lui et lui faire un peu comprendre c'est quoi de vivre une vraie vie. Enfin bon, leur senseï finit par répondre aux mêmes questions qu'elle a posé à Shin, avant de lui faire un bisou sur la joue. Elle observe la blonde, se demandait si elle pense être une sorte de ... maman pour les deux jeunes shinobis. Cela semble être le cas ... mais maintenant, c'est à elle de répondre.

- D'accord, mais je peux vous gratter le dos en même temps ?

Elle aimait ça, enfin, elle ne le faisait pas souvent ! Mais elle sait que les gens aiment bien qu'on leur gratte le dos. Donc elle se faufile derrière Chiryou sans attendre une réponse, puis commence à frotter ses mains pour créé un savon qui imbibe ses doigts, afin de non seulement gratter, mais aussi masser.

- Donc, j'ai mes parents qui sont à Iwa, mais j'essaie de faire venir le reste de ma famille et de mon clan ici, sans grand succès pour le moment. Mais sinon, je n'ai jamais eu de compagnon, que ce soit un garçon ou une fille, les autres n'arrêtaient pas de se moquer de moi à cause de ma capacité clanique, donc je n'ai pas vraiment eu l'envie d'avoir un petit copain ou une petite copine. Sinon, comme vous devez le savoir, j'aime bien la barbe à papa, mais surtout les nouilles aux canards, c'est super bon et super nourrissant, et en plus, c'est pas chère ! Sinon j'aime le violet et le rose, mais surtout le violet, ça fait ressortir mes yeux à ce qui paraît. Je n'ai aucun animal de compagnie, ma mère fait des allergies très souvent à beaucoup de chose, donc on a préféré ne pas avoir d'animaux à la maison pour son bien. Mais j'ai quand même hâte de rencontrer votre tortue, est-ce qu'elle parle ? Et elle est très grande ? Et de quelle couleur elle est ?

Enfin, elle dit tout ça alors qu'elle continue de lui gratter-masser le dos.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603
Fukuhara N. Mitsuo
Fukuhara N. Mitsuo

Un peu de fraîcheur chez les morts [PV: Shin et Chiryou] Empty
Sam 1 Déc 2018 - 11:38





Un peu de fraîcheur chez les morts



Le shinobi de la roche écouta sa nouvelle camarade, soupirant un peu. Il savait que c’était cliché, mais bon, il n’avait pas choisi sa vie. Il regarda le ciel, après tout c’était un bain à ciel ouvert, et remarqua une petite silhouette sur le rebord de la barricade. Il pencha un peu la tête et sorti du bain pour s’en approcher, prenant entre ses mains ce qui semblait être un petit renard affamé. Comment avait-il pour arriver jusqu’ici ? Et surtout, d’où venait-il. Que de question sans réponses. Il déposa alors le renardeau et alla acheter en vitesse un peu de viande qu’il ramena, donnant de petits morceaux au renardeau.

- D’où est-ce que tu sors toi ?

Le renard avait un pelage blanc comme la neige et était vraiment, vraiment petit. Il retourna dans le bain en gardant un œil sur l’animal, qui s’assit sur le rebord à côté du nécromancien après sa collation. Il le regarda en arquant un sourcil, se demandant bien pourquoi il ne partait pas maintenant. Bah, c’était vraiment si important ? Il bailla un peu, le renard s’allongeant au bord du bain, non loin de Shin.

- Il est à toi Chiryou sensei ?

Question légitime, après tout il n’avait pas l’air de vouloir partir, donc peut-être était-il à sa sensei ? Et puis ça expliquait ce qu’il faisait ici, de toute façon c’était sans grande importance donc bon. Néanmoins, il voyait mal sa sensei s’occuper d’un renardeau, surtout en sachant qu’elle avait des enfants. Tien, d’ailleurs… Il avait une petite vengeance à faire. Furtivement, il nagea jusqu’à elle et lui vola un baiser avant de reculer, riant un peu.

- Ça, c’est pout tout à l’heure.


Il s’étira ensuite et retourna à sa place, satisfait d’avoir surmonté sa timidité, enfin si on, pouvait appeler ça de la timidité, pour à son tour, lui aussi taquiner sa sensei. Ce qu’il ignorait cependant, c’est que cette simple action, pourrait avoir de très grandes conséquences. Enfin, au moins, il se disait qu’elle n’irait pas jusque lui en faire un aussi, et Ryokko, encore moins. Enfin du moins c’est ce qu’il pensait sincèrement, mais s’il avait tort ? Eh bien, disons seulement qu’il serait plus que choqué.






_________________
Revenir en haut Aller en bas
Shuuchuu Chiryou
Shuuchuu Chiryou

Un peu de fraîcheur chez les morts [PV: Shin et Chiryou] Empty
Mar 4 Déc 2018 - 16:58
Ryoko n'a pas tout à fait tord, Shin a encore du chemin a parcourir et des efforts a fournir. Mais je suis certain qu'une fois une certaine période d'adaptation passée, il sera tout à fait à sa place parmi nous et l'est déjà bien assez d'ailleurs. Enfin soit, j'attendais des informations, j'ai eu le droit à un beau petit monologue. J'en apprends bien plus sur elle qu'elle ne l'imagine.

"Ceux qui se sont moqués sont particulièrement stupides est ils font honte à notre profession."

Ce n'est pas une manière de parler pour lui faire plaisir, au vu du visage sérieux que j'ai pris j'en suis profondément outré. Ce n'est pas que sous-estimer une capacité qui me gêne, mais cette attitude hotaine...

"L'orgueil est un bonbon sucré fourré du plus insidieux des poisons..."

Une manière un peu pompeuse pour dire que je n'aime pas ça et que ça a tendance à être la raison de la chute de plus d'un. Puisqu'elle est derrière moi à me frotter le dos et sur je me contorsionne pour essayer de la voir, de côté, j'en profite pour glisser une de mes mains sur une des siennes.

"Tu n'as pas moins de potentiel ou n'est pas moins unique que n'importe qui, j'ai hâte de te voir grandir et t'épanouir. Je te vois comme un beau cocon de soie d'un blanc pur, je me demande bien à quoi ressemblera le magnifique papillon à naître."

J'ai beau lui tirer la langue, je suis sérieuse. Si elle n'est pas fauchée avant d'atteindre un certain âge, j'ai toute foi en sa progression. Tout comme celle de celui qui joue avec un renard au pelage étrange pour la saison, enfin plus ou moins. Lui que j'observe avec un petit soupire et un sourire amusé.

"Être un sensei est une tâche tellement gratifiante, malgré les responsabilités..."

Il vient me voler un bisou, en tenant sa "prise" entre les bras.

"Difficile de dire lequel de vous trois est le plus minions, même si le renard à un certain charisme."

Avant de rire, évidemment, je pourrais venir lui rendre et continuer cette boucle indéfiniment, mais s'il attend ou pense que ça va arriver alors, c'est moins drôle. Non, je vais attendre qu'il oublie, passe à autre chose et vais le prendre par surprise. Une de mes tantes a dit un jour qu'en amour comme à la guerre, tous les coups sont permis... Bon, je le vois plus comme un grand enfant, un adorable, mais vaillant frère, mais... Bof, l'amour maternel ça compte.

J'ai bien profité du bain, mais toutes les bonnes choses ont une fin.

"Bon, je sors avec de finir toute fripée, inconsciente ou les deux."

Et m'en retourne vers les vestiaires pour reprendre une tenue décente une fois sèche. J'imagine qu'après un tel moment de détente, on pourra diner avant que mes responsabilités professionnelles et maternelles ne m'appellent.

_________________
Un peu de fraîcheur chez les morts [PV: Shin et Chiryou] WQ9AV
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t703-shuuchuu-chiryou-terminee#3358 http://www.ascentofshinobi.com/u573
Sekken M. Ryoko
Sekken M. Ryoko

Un peu de fraîcheur chez les morts [PV: Shin et Chiryou] Empty
Jeu 6 Déc 2018 - 2:47
Si à l'écoute du bonbon, Ryoko s'est mise à baver et à gronder légèrement de faim, elle a bien compris le message de Chiryou. Elle pensait que les personnes qui ne se sont moqués sont stupides et que cela risque de courir à leur perte. Bah ! Ca a déjà commencé avec cette dérouillée qu'elle a infligé à un Hyuga qui se croyait trop fort et tout ! Bon, c'était les profs qui disaient qu'il était le meilleur en Taïjutsu de sa promotion, mais c'est quand même une preuve que le savon ça déchire ! Alors qu'elle frottait et continuait à lui savonner le dos, elle regarde la main de Chiryou sur la sienne, puis son regard. Elle lui disait que c'était un cocon tout blanc et qu'elle a hâte de voir le papillon qui en sortirait. Ryoko sourit à pleine dents en entendant ça, elle a réussi à lui taper dans l’œil on dirait.

- Merci Senseï ! Je ne vous décevrais pas, promis !

Dit-elle alors qu'elle continue encore les massages et le grattage de dos, puis, elle voit Shin arrivé avec un renard tout blanc. Elle a les étoiles qui brillent en le voyant, l'observant de tout près avant de stopper le frottage de dos et de venir le voir, avant de constater quelque chose et de rire en regardant Shin après.

- Il a la même couleur que tes cheveux, donc je propose qu'on l'appelle ... Kaminishin ! Ce sera notre mascotte !

Elle rit encore avant de caresser le renard, il est mignon tout pleins, peut-être que cela aidera Shin à devenir plus humain, elle n'en doute pas une seconde. Cependant, Chiryou voulait sortir, comme c'est dommage ! Elle était un peu déçue de quitter tout de suite ... bah, ce sera pour une prochaine fois.

- Attendez, j'arrive senseï !

Elle se met donc à patauger dans l'eau pour arriver près de Chiryou, l'imitant presque comme une fille qui imite sa mère, même si, il faut l'avouer, elle n'a pas grand chose à enfiler. Mais soit, Chiryou a l'air de ne pas en tenir compte, donc tant mieux.

- Après on pourra allez manger ? Votre allusion au bonbon m'a donné faim ... je mangerais un cheval entier s'il le faut !

Elle sourit, se demandant si Shin voudra bien venir avec elles, au moins pour qu'il soit en bonne compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603
Fukuhara N. Mitsuo
Fukuhara N. Mitsuo

Un peu de fraîcheur chez les morts [PV: Shin et Chiryou] Empty
Jeu 6 Déc 2018 - 8:23





Un peu de fraîcheur chez les morts



Le nécromancien ne savait pas vraiment où en donner de la tête aujourd'hui, entre le bain groupé avec ses deux collègues et l'audace qu'il avait eut quelques minutes plus tôt avec sa sensei... Il en était encore surpris d'ailleurs. Comment avait-il pût trouver l'audace de le faire ? Il n'en savait rien, mais dans tous les cas, il était maintenant face à la retombée des choses. Il devrait peut-être s'excuser ? Mais comment elle le prendrait si il faisait ça ? Il soupira et regarda le renard qui pencha la tête sur le côté en le regardant. Il pencha alors lui aussi la tête et sorti de l'eau, prenant la direction des vestiaires pour se changer, suivit par le renard.

- Kaminishin hein ? Le mini dieu shin... Drôle de nom... Et puis pourquoi "dieu" ?

Bah, ce n'était pas vraiment si important. après tout ce n'était qu'un nom, pas vrai ? Il termina de se changer, la petite bête sautant sur son épaule droite. Il décida de le laisser faire, puis rejoignit ses deux camarades, difficile de se changer avec un renard dans les pattes. Pour le coup, il avait attaché ses cheveux en queue de cheval le temps qu'ils sèches, lui donnant un air presque noble malgré sa tenue sombre. Il s'aretta alors devant les deux femmes, puis s'étira calmement, caressant un peu la tête du renard qui s'enroula autour de son cou comme une écharpe.

- Désolé du temps, pas facile de se changer avec lui dans les jambes.

comme une réponse, la boule de poil albinos lâcha une sorte de petit couinement plaintif. Shin roula des yeux, comme pour dire "Ne fait pas l'innocent, puis se plaça entre sa sensei et sa nouvelle camarade, les dépassant ensuite en ouvrant la marche. si elle avait faim... Il les emmèneraient chez lui, après tout, sa maid zombie était très bonne cuisinière. Et puis pourquoi payer un restaurant alors qu'ils pouvaient juste manger tous ensemble de la bonne cuisine maison hm ? Son loup et son corbeau seraient sûrement ravis aussi d'avoir de la visite. Enfin eux n'étaient pas vivant, mais cela ne se voyait pas vraiment. Enfin bref. Après plusieurs minutes de marche ils arrivèrent enfin au manoir jusque peu délabré, mais maintenant bien rénové grâce aux efforts de Toph. Il se décala, les invitant à rentrés, accueilli par quelques maid, dont une reconnaissable par Ryokko, qui avait le corbeau sur l'épaule droite. Le loup quand à lui était allongé près du portail, endormi.

- J'ai des invités. Tu pourrais préparer le repas pour trois ce soir ? Vous autres, vous êtes libres pour la soirée.

Elles s'inclinèrent à l'unisson avant de se retirer, chacune s'en allant à leurs occupations. Shin invita par la suite ses camarades à entrés, leurs faisant visiter un peu les lieux calmement, avant de les emmener avec lui dans la pièce à vivre. Il y avait la cheminé allumée, et plusieurs livres empiller ici et là, fruit de ses recherches.






_________________
Revenir en haut Aller en bas
Shuuchuu Chiryou
Shuuchuu Chiryou

Un peu de fraîcheur chez les morts [PV: Shin et Chiryou] Empty
Lun 10 Déc 2018 - 22:11
Bon la suite semble être déterminée, un repas. La question étant de savoir où plus que quand du coup. Bon, il y a aussi la question de la pseudo mascotte, quoi que ça, je laisse ça entre eux. Pas que je ne le trouve pas adorable, mais j'ai déjà bien assez de responsabilités. Même si je ne comprends pas où il voit le petit dans ce nom, shin kami, shin, dieux... Bref !

Toutes propres, sèches et bien accompagnée, allons vers la prochaine étape de cette journée découverte et sociabilisassions. Comment ils appellent ça ? Ah oui, rencontre dinette. Pourquoi pas, cela fait du bien parfois. On vois que papa Shin a du mal avec son petit protéger, je ne saurais dire si c'est doux, affreusement cliché ou... Je ne saurais pas le dire, un peu comme une oeuvre ou on veut absolument appuyer sur un point du personne et en fait trop, on a compris que Shin veux... Laissez tomber, enfin mes moi imaginaires qui m'écoutent.

Des maids zombies heins ?

"Ah ? C'est ce genre de penchant que tu as..."

Je dis ça d'un faux air sérieux et surpris, avant d'attendre un instant et de lui tirer la langue. Je me doute bien qu'il n'est pas de ce genre, si ça devait être le cas Brrrr... Je ne veux pas savoir. Enfin bon, entrons, je reconnais le corbeau, je l'avais vu lors de notre mission commune. Puisque je suis chez lui, je vais faire au moins semblant de savoir me tenir, même si j'avoue que le temps que je passe avec mes élèves est souvent un peu le prétexte à plus de légèreté à côté de responsabilités beaucoup plus protocolaires, structuré... formel est chiante en d'autres termes. Même si je suis fière et heureuse de le faire, j'aime aussi profiter d'un peu plus de relâchement, de faire du bon travail, mais sans un poids mord de politesse, de code et d'autres choses du genre.

Une fois à l'intérieur, je m'installe une fois invité à le faire et attends sagement l'heure du repas, même si plusieurs estomacs on clairement fait comprendre que pour eux, il était pour il y a quelques minutes déjà.

"Alors mes mignons, dans cinq ans, où est-ce que vous vous voyez ?"

Ouuuuu ! La vilaine question piège, enfin oui est non. Pour des personnes qui sont dans une profession qui côtoie autant la vie et la mort, le terre a terre comme le merveilleux c'est tellement vaste et pas réellement possible de répondre. Mais il faut bien lancer un sujet non ?

_________________
Un peu de fraîcheur chez les morts [PV: Shin et Chiryou] WQ9AV
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t703-shuuchuu-chiryou-terminee#3358 http://www.ascentofshinobi.com/u573
Sekken M. Ryoko
Sekken M. Ryoko

Un peu de fraîcheur chez les morts [PV: Shin et Chiryou] Empty
Mer 12 Déc 2018 - 18:30
Visiblement, elles ont été invité par Shin pour manger un morceau, est-ce qu'il savait cuisiner du moins ? Ou alors est-ce qu'il a des cuisinières à sa disposition ? Genre comme un duc ? Enfin, vu sa tête, elle préfère l'appeler "le comte", bah quoi, il est pâle comme un vampire, évidemment qu'elle l’appellera "le comte". Enfin, tout ça pour dire qu'il avait probablement des serviteurs et des servantes à son service ... et dieu qu'elle avait raison ! Lorsqu'elle arrive sur place avec Chiryou et Shin, ils se font accueillir par des tas de maids zombies ... eh bah ! Ryoko se gratte la tête, comment cela se fait qu'elles soient autant ? Il y a eu une épidémie chez des servantes à un moment ou quoi ? Elle n'est pas idiote, elle sait que ce sont des zombies, mais elle veut savoir ... elles sont mortes comment ? Et elles ont vécu quoi comme vie avant ? Elle ne sait pas, et certainement que Shin l'ignore. Il a dû trouver les cadavres dans un coin et les a animer pour leur donner une seconde vie.

- Ça fait beaucoup de servantes pour un seul homme !

Elle senti Chiryou frémir ensuite en pensant à quelque chose, a quoi pensait-elle ? Elle disait qu'elle était étonné que Shin avait ce genre de fantasme, mais du coup, est-ce qu'elle pense ... brrr, elle frémit à son tour. Mais vu comment le comte a l'air d'être mal à l'aise avec des femmes, ça n'a pas l'air d'être le cas. Pas de souillage de cadavre du coup, de toute manière, elles ne doivent plus sentir grand chose. Enfin, elle se met assise à table en face de Chiryou tandis que Shin semble avoir ordonner à une de ses domestiques de leur faire à manger, elle espère que la nourriture n'est pas aussi dépassé de date que ses servantes, sinon ... beurk !

- Où je me vois dans cinq ans ? Mmm ...

Elle réfléchit un moment, la vie de shinobi est risquée, difficile de parler de futur quand on sait qu'on peut mourir à n'importe quelle mission, même une mission toute bête. Donc difficile d'être prévisible à ce point, mais si elle survit, elle sait déjà comment devrait être son futur idéal.

- Si je ne meurs pas entre temps, je serais avec tous les membres de mon clan à Iwa ! Et je serais en train de protéger le village de tout ceux qui voudront le saccager ! Peut-être que je serais cheffe de clan aussi ... bah, ça, c'est moins sûr, il faut déjà que je me concentre sur leur venue ici avant de tenter de me proclamer cheffe de clan, et puis, c'est pas simple à mon avis d'être cheffe de clan, il faut que j'y réfléchisse encore. Mais voilà, je serais encore à Iwa dans cinq ans, ça, c'est sûr !

Elle sourit à sa senseï, et à vrai dire, hormis ça, elle ignore comment sera sa vie : sera-t-elle maman ? Aura-t-elle comme compagne une femme ? Est-ce qu'elle sera une dépressive qui sera entourée de chats ? Le futur le lui dira car ce n'est pas simple de prendre en compte tout les aléas de la vie.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603
Fukuhara N. Mitsuo
Fukuhara N. Mitsuo

Un peu de fraîcheur chez les morts [PV: Shin et Chiryou] Empty
Jeu 13 Déc 2018 - 6:24





Un peu de fraîcheur chez les morts



Dans cinq ans hein ? Il n’en savait rien à vrai dire. Il haussa un peu les épaules suite à la question, puis sembla réfléchir calmement. C’était une question qu’il ne s’était jamais vraiment posée en fait.. Cinq ans, c’est long pour une vie comme la sienne. Mais quelques idées lui vinrent alors à l’esprit. Un objectif en particulier qu’il voulait atteindre si possible avant de mourir.

- Vivant, si possible et… J’aimerais avoir retrouvé ma sœur.


Sa sœur cadette, seule membre de sa famille encore potentiellement en vie. Il ne savait pas où elle était, ni même si elle était effectivement en vie, mais ce qui était sûr, c’est qu’elle n’était pas morte avec ses parents, donc disons qu’il y avait une chance sur deux pour qu’elle soit encore là, quelque part. Où ça ? Il n’en savait rien, sinon il ne serait pas ici, les bras croisés. Non, il n’avait aucune information, si ce n’est son apparence physique qui avait pût changer après tant d’années. Petite, les cheveux d’un gris blanc comme lui… Qu’était-elle devenue ? Il n’en savait rien. Peut-être qu’elle avait fui, peut-être qu’elle avait était vendue… Tellement d’option, si peu de réponses.

Il soupira un peu et sourit légèrement en voyant l’une des servantes venir, suivit des autres, chacune avec des plats divers et variés en mains. L’odeur n’était pas désagréable, et il y avait un peu de tout. Boissons, nourriture… Tout y était, de l’entrée au dessert. Il observa le tout, laissant les servantes mettre la table avant de s’incliner.

- Vous avez quartier libre, allez prendre un bain ou ce que vous voulez, tant que vous en vous faites pas trop remarquer. Je sais que vous avez l’air vivante, mais votre peau très pâle ne trompe pas, alors faites attention.

Elles hochèrent la tête à l’unisson, s’inclinant une nouvelle fois avant de s’en aller par la porte d’où elles étaient venues, semblant bien plus détendue, souriante même. Elles étaient comme vivante, mais bon, c’était bien là le souci. Aucune utilité en combat, pour le moment. Il prit une coupelle de sake qu’il descendit d’une traite, comme s’il buvait de l’eau, puis la reposa, reprenant ensuite la parole vers ses invitées.

- Peut-être fonder une famille aussi… La gardée en sécurité ici, à Iwa… Fonder un clan peut-être une bonne idée aussi. De ce que je sais, la nécromancie est un rare peu utilisé, je me dis que ça pourrait-être bénéfique au village si j’en faisais un clan affilié à ce village. Même si c’est un objectif plutôt bas dans ma liste de chose à faire. La famille devrait être vers le haut, je pense.


Il ferma un peu les yeux, assis en bout de table, un genou replié contre son torse. Il n’avait pas vraiment d’autres idées, mais pour lui qui n’avait aucun objectif en tête autre que sa survie il y a encore quelques années… C’était un très bon début, en somme.







_________________
Revenir en haut Aller en bas
Shuuchuu Chiryou
Shuuchuu Chiryou

Un peu de fraîcheur chez les morts [PV: Shin et Chiryou] Empty
Dim 16 Déc 2018 - 20:15
La question piège étant lancée, plus qu'à voir ce que cela allait donner. Bon, pour Shin la réponse est à la hauteur de mes attendent ou plutôt, c'est ce que j'imaginai. Pour Ryoko ? Je ne pense pas être réellement surprise non plus, des rêves on ne peut plus simples et un peu prévisibles quand on l'écoute un minimum. Cela ne veut pas dire qu'ils ne sont pas bons ou réalisables évidemment.

Je pose une main délicate sur son bras, avec un grand sourire.

"Si tu as besoin d'aide pour cela, n'hésite pas, c'est aussi mon travail."

Assurer la liaison et la diplomatie avec un clan pouvant intégrer notre village est autant mon travail de chef de branche du Yamagenzo, que cela relève de mes impératifs de chef d'équipe de l'aider à réaliser ses buts pour devenir une meilleure shinobi.

"On en reparlera en privé si tu le souhaites."

Mais je n'en oublie pas notre hôte, qui a lui-même ses propres soucis.

"Cela vaut aussi pour toi mon grand."

Nous avons donc quartier libre, bon, autant voir un petit peu plus de la demeure n'est-ce pas ? C'est alors qu'il lance un assaut sous la forme de la fin de la réponse à ma question. Ce serait tellement simple de rebondir dessus, que ce ne serait même pas drôle.

"Fait attention à toi mon cher Shin, au risque de souhaiter quelque chose qui pourrait se réaliser sans que tu ne t'en aperçoives."

Une phrase qui veut tout et rien dire à la fois, c'est vilain n'est-ce pas ? Mais la il lk'a cherché. Je prends Ryoko par le bras et pars à l'aventure avec elle dans la demeure du nécromant. Pour le laisser seul et réfléchir, trop réfléchir la ou il n'y en a finalement pas réellement besoin.

_________________
Un peu de fraîcheur chez les morts [PV: Shin et Chiryou] WQ9AV
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t703-shuuchuu-chiryou-terminee#3358 http://www.ascentofshinobi.com/u573
Sekken M. Ryoko
Sekken M. Ryoko

Un peu de fraîcheur chez les morts [PV: Shin et Chiryou] Empty
Mar 18 Déc 2018 - 3:08
Après avoir exposé son but, Shin expose le sien : lui, il veut non seulement retrouvé sa soeur, mais aussi fondé une famille et la garder en sécurité à Iwa. Voilà un but bien étrange pour un shinobi, fonder une famille ... elle se demande quand même ce qu'il veut dire par famille. Est-ce juste se marier ? Ou bien veut-il des enfants avec ? Il disait aussi qu'il voudrait faire un clan pour la Nécromancie, mais que ça passait après son but d'avoir une vie de famille ... mmm, un shinobi qui veut avoir des enfants et une femme ... c'est bizarre. Bah, certainement saura-t-elle de quoi il veut parler lorsqu'elle en saura un peu plus sur lui ! Chiryou d'ailleurs, lui disait que, si elle avait besoin d'aide, elle pourrait l'aider dans son but, c'est vrai que Chiryou est une pointure d'Iwa, donc elle doit avoir de bonnes relations. Elle pourra jouer de ça c'est vrai, mais avant de les emmener ici, il fallait d'abord construire des bâtiments pour les accueillir, et pour ça, il fallait de l'argent.

- Je vous remercie senseï ! Mais avant, il me faut de l'argent pour financer la construction de bâtiments pour qu'ils aient un toit où vivre !

Et pour ça, pas de secret : il fallait une promotion ! Devenir Chunin ! Puis Jonin ! Elle fera tout pour gagner du galon, sauf le trottoir, c'est dégradent, elle le fera à la sueur de ses mains et à la réputation qu'elle aura. Elle gagnera sa promotion en aidant le village, pas en faisant en sorte de faire jouer des relations qu'elle aura, en donnant tellement envie à la Tsuchikage de la remercie qu'elle ... la remerciera. Et en faisant ça, elle donnera une meilleure image de son clan ! Mais avant, elle voulait faire autre chose avec cette équipe, notamment avec Shin ...

- Mmm, si tu veux fonder une famille ... il faudra que tu trouves une femme ! Mais avec ta façon d'agir, tu risques d'attendre longtemps mon coco, et même avec ta façon de t'habiller ! On croirait que tu te rends à un enterrement !

Mais suite à cette phrase, la demoiselle saute sur la table - qu'elle espère solide - puis se pointe en gonflant son torse.

- Mais heureusement, je suis là pour faire en sorte que tu attires toutes les femmes que tu voudras, jusqu'à ce que tu trouves la bonne ! Et ça commencera demain : journée shopping !

Et oui, il allait falloir lui changer un peu son look ! Elle ne va pas essayer de le dénaturer, il faut pas être trop brutale quand même ! Il faut que ça reste naturel !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603

Un peu de fraîcheur chez les morts [PV: Shin et Chiryou]

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche
Sauter vers: