Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez | 

Celui qui ne sentait plus le tabac [PV Kuzan]


Lun 19 Nov 2018 - 22:42
Comme tous les jours, Akane s'était levée tôt afin d'aller courir et bien commencer sa journée. Après avoir mangé un petit déjeuner nourrissant, elle prit de quoi se désaltérer ainsi qu'une serviette et les rangea dans un sceau avant de sortir. Une fois dehors, la métamorphe prit le chemin du parc. C'était l'un des plus grands de Kiri, et elle aimait bien s'y rendre. Elle pouvait parfois y rencontrer des petits mammifères et avait presque l'impression d'y être en pleine nature. Presque, car elle y croisait aussi d'autres coureurs ou promeneurs. Mais au moins ici la végétation lui bouchait la vue des murs, et ça lui permettait de s'évader. Lorsqu'elle courait comme ça, ça lui permettait vraiment de se vider la tête et de se sentir mieux ensuite. Et c'était également pour ça qu'elle tenait à cette petite routine quotidienne.

Quant elle eut terminé le tour du parc, elle se dirigea vers l'un des terrains d’entraînements présents autour du grand dojo. Certes ils étaient à l'extérieur et il faisait froid. Mais Kuzan le lui avait dit l'autre jour : il lui fallait s’habituer au froid pour s'endurcir et aider à se concentrer. Concernant le fait de s'aider à s'endurcir, Chikara le lui avait déjà apprit à sa manière. Même si elle doutait que le fait d'en être devenue claustrophobe l'aie vraiment endurcie. Mais tout ce qui pouvait l'aider à garder le contrôle était bon pour elle et ce qu'elle avait à l'intérieur. Ce serait dommage d'avoir à se battre contre quelqu'un et d'être perturbée à cause du froid.

Ce fut donc après avoir courut pendant plus d'une heure qu'elle arriva sur le lieu désiré. Une fois rendue, elle ralentit jusqu'à complètement s'arrêter. Là, elle entreprit de faire quelques exercices de musculation. Depuis qu'elle était arrivée à Kiri elle s'était relâchée et et trouvait avoir perdu en masse corporelle. Il y avait encore quelques mois à peine, elle passait ses journées à être constamment en mouvement avec les sens en alerte. Désormais elle passait limite plus de temps à lire au chaud chez elle qu'à marcher à l'extérieur. Il fallait aussi avouer qu'elle n'était plus en fuite bien que toujours sur ses gardes.

C'était vraiment étrange de se dire qu'elle avait désormais un endroit où se poser. Un lieu ou « rentrer », et être en sécurité. Une sécurité toute relative puisqu'elle se méfiait encore de tous ceux qu'elle ne connaissait pas. Et avec raison : sa dernière mission lui avait prouvé que Tatsuzô était toujours actif et qu'il investissait maintenant Kiri. Ce n'était pas le moment pour elle de relâcher son attention, ni ses efforts pour rester en forme. Car ce n'était qu'une question avant qu'il la retrouve et n’essaie de la tuer de nouveau. Sauf si elle réussissait à l’attraper avant. Et dans tous les cas, elle aurait un combat à mener.

Se relevant après ses exercices de gainage, la métamorphe avait désormais l'esprit complètement clair. Se concentrer sur sa respiration c'était l'idéal pour se vider complètement la tête, et ne penser à rien d'autre qu'à l’entraînement. N'importe quoi valait mieux plutôt que de penser à Saji qui avait failli mourir à cause d'elle ou bien à son père qui allait bientôt la trouver pour finir le travail. Elle se dirigea donc vers le mannequin d’entraînement afin d'essayer de nouveaux enchaînements. Et c'est à ce moment-là qu'elle vit une silhouette qu'elle connaissait arriver au loin. Elle lui fit un signe de la main avant de courir vers lui.


- « Kuzan ! »

Une fois à sa hauteur, elle eut l'air un peu surprise.

- « C'est la première fois que je vous vois ici. Je viens pourtant quasiment tous les matins. »

Mais peu importait. Elle avait une question plus intéressante à lui poser :

- « Vous venez vous entraîner ? »

La dernière fois, il l'avait bien aidée. S'il voulait bien recommencer, elle ne dirait pas non. Elle devait s’entraîner seule depuis son arrivée. Ça ne la dérangeait pas vraiment, mais elle n'avait pas l’impression de progresser.

_________________
Tenue de kunoichi:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4207-il-est-temps-de-sortir-des-ombres-et-de-se-diriger-vers-la-lumiere-en-cours#32416 http://www.ascentofshinobi.com/t4285-yasei-akane-carnet-de-route#32967 http://www.ascentofshinobi.com/u227

Mar 20 Nov 2018 - 15:10
Celui qui ne sentait plus le tabac
Ft Yasei Akane

Nouvelle entrainement avec la panthère !
Quartier des Yuki

Les moineaux volent au dessus des toits des maison de Kiri, avant de se poser sur les branches d'un arbre en neige, avant de faire tomber cette dernière au sol. L'hiver nous quitte, le printemps nous vient. La fenêtre ouverte, la brise semi hivernale pénètre dans la chambre où je suis. Malheureusement pour elle, son plaisir de me réveiller ne se fera pas aujourd'hui. Depuis maintenant ... je ne sais même plus combien d'heures, je n'arrive pas à trouver le sommeil. Mes voisins de pallier on batifoler toute la nuit. Ou toute la journée, je ne sais pas. Je ne sais plus.

Les yeux rouges de fatigues, allongé sur mon lit, je fixe le plafond sans aucune idée précise en tête. Simplement au souhait de dormir. Je. Veux. Pioncer. Ne serait-ce que vingt minutes. Rien que ça ... Avant qu'il ne fasse jour.

C'est alors que dans l'espoir de pouvoir fermer les yeux et rejoindre Morphée rien que le temps d'un épisode de Naruto, les rayons du soleil se faufile, après la brise, au sein de ma piaule. Il ... fait jour ? Et merde ! Mais quelle bande d'enfoirés ! Ils ne pensent vraiment pas aux autres. Le monde est-il devenu tant que ça égoïste au point de se la jouer personnel comme ça ? Ils auraient au moins pu me laisser regarder ! J'aurais été là, bien sage, debout dans un coin de la pièce sans faire de bruit. C'est pas sorcier non ?!

Une colère gronde en moi, je ne sais pas quoi faire ... Dormir ? Plus la peine, il fait jour et mes nerfs ne me laisseront pas trouver le sommeil avant un bon moment. Le seul remède que je peux m'octroyer c'est l'entrainement. Aller au Grand Dojo pour me dépenser me videra du stress et de l'énervement tout en me vidant de mes forces, en me plongeant au sein d'une sieste parfaite juste après.

Les tongs aux pieds, un sweat à capuche sur le dos, c'est armé de mes sacoches que je me presse d'aller au Dojo.

Arrivant sur les lieux qui me permettront de rattraper mon sommeil avec une sucette à la bouche, une silhouette au loin me fait de grand signe avec les mains, les bras levés vers le ciel. Tout en m'avançant, j'aperçois alors la Yasei, prénommée Akane. Une connaissance qui au fil des jours et des rencontres, devient proche d'une amie. Je me demande si elle s'est remise de cette journée en compagnie de Saji ou encore de cette soirée mémorable avec Ito. La fraicheur qu'elle dégage et son énergie semble m'indiquer que oui. Aucuns traumatismes ne semblent l'avoir conquis.

Cela me rassure grandement.

« Oy ! Akane-chan ! Comment vas-tu ? » lui dis-je en la saluant à mon tour. « Bah écoute j'ai pas dormis de la nuit à cause de mes voisins qui ont ... fait de la gym toute la nuit si je peux dire ça comme ça. Mais je pense que tu peux le voir à mes yeux ... » j'enlève alors mes lunettes pour lui montrer l'étendue des dégâts, avant de les remettre. « Du coup en effet, j'ai décidé de venir m'entrainer. Peut être que l'effort produit me fatiguera assez pour pouvoir dormir Haha ! »

Un rire, un sourire, l'idée de m'entrainer une nouvelle fois en sa compagnie me traverse l'esprit, ne me déplaisant pas le moins du monde.

« Mais dis moi, t'es pas encore toute transpirante, tu viens d'arriver du coup ? Ça te dirait qu'on s'entraine une nouvelle fois ensemble ? »

Rien que de voir sa poitrine en sueur me ravie d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mar 20 Nov 2018 - 21:42
Kuzan était fidèle à son habitude, toujours aussi souriant et avenant. Et toujours ce même regard aussi, celui qui disait qu'il la voyait comme une femme et rien d'autre. Il n'était donc pour l'instant encore pas au courant ou bien s'en fichait. Mais bientôt il deviendrait gradé, et aurait accès aux dossiers de tous les Kirijins. S'il venait à lire le sien, son regard changerait certainement. Mais pour l'instant, ce n'était pas encore le cas. Elle lui répondit avec un léger hochement de tête.

- « Bien. »

Elle écouta la suite, avant de répéter sans comprendre :

- « Fait de la gym toute la nuit ? »

Qui pouvait bien s’entraîner à des heures pareilles ? En dérangeant ses voisins, surtout ! Quant on voulait garder la forme, on venait au terrain d’entraînement ou dans un dojo ou un parc, mais on ne restait pas chez soi. Puis elle parut comprendre et fit un petit :

- « Ho... »

En détournant le regard. Mais Kuzan lui demanda de regarder ses yeux, et elle le fit. Il avait en effet de grosses cernes et ne semblait pas vraiment s'être reposé. Akane hocha la tête pour acquiescer, il avait raison. Par contre en ce qui concernant le fait de s’entraîner en ayant pas dormi, elle avait des doutes.

- « Je ne suis pas sûre que s'entraîner sans dormir soit très efficace. Vous risquez plutôt de vous blesser. »

Mais il était grand et savait ce qu'il faisait. Pour sa part, elle faisait très attention à son hygiène de vie. Elle ne consommait rien qui ne pouvait lui faire perdre le contrôle de son corps – et de sa Bête -, comme de l'alcool ou des drogues par exemple. Elle n'avait jamais fumé non plus. La métamorphe ne veillait que rarement et se couchait et se levait presque au rythme du soleil, prenant soin d'avoir toutes ses heures de sommeil nécéssaires. Concernant la nourriture, elle mangeait sa viande à peine cuite et ses légumes vapeur encore croquants ou crus : c'était ainsi qu'ils gardaient le plus de vitamines. Elle ne mangeait aucun plat contenant plus de cinq ingrédients, mais ça c'était aussi dû à ses papilles. Elle trouvait sinon que trop de goûts se mélangeaient et qu'elle ne pouvait pas vraiment déguster pleinement son repas. Comme les gens partageant ses goûts se faisaient rares et que les regards étaient suspicieux, elle mangeait toujours seule et jamais en public. Oh et elle méditait régulièrement aussi, ça lui permettait de se vider la tête et de se tenir plus droite. Elle trouvait aussi qu'elle respirait mieux après chaque séance. Son corps était son arme la plus efficace, et elle en prenait soin. C'était d'ailleurs pour ça qu'elle était là aujourd'hui.

- « Je suis arrivée après avoir couru. J'ai aussi déjà fait quelques exercices. En fait ça doit bien faire... »

Elle se tourna vers le ciel pour regarder le soleil et jauger de l'heure qu'il était.

- « ...Hum, une à deux heures maintenant, que je suis sortie de chez moi. Et je ne dis pas non pour m'entraîner avec vous, au contraire. »

Devenant tout à coup plus sérieuse, elle ajouta :

« J'en ai besoin. »

Elle devait devenir plus forte, toujours plus forte. Pour ne plus dépendre des autres et les mettre en danger.

_________________
Tenue de kunoichi:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4207-il-est-temps-de-sortir-des-ombres-et-de-se-diriger-vers-la-lumiere-en-cours#32416 http://www.ascentofshinobi.com/t4285-yasei-akane-carnet-de-route#32967 http://www.ascentofshinobi.com/u227

Mer 21 Nov 2018 - 15:48
Celui qui ne sentait plus le tabac
Ft Yasei Akane


Nouvelle entrainement avec la panthère !

Les yeux de la Yasei s'écarquillent lorsqu'elle comprend l'allusion faite par rapport à la gym pratiquer par mes voisins de palier. Et tout en regardant les miens suite à ma demande, elle constate les poches noires qui bordent mes paupières du bas et s'inquiète de mon état physique et me,tale quant à l'entrainement qui peut suivre. J'en ai connu des nuits blanches à faire le guet, lors de la libération du pays, je connais les risques mais mon corps, depuis le temps, est habitué à ce genre de handicap. Connaissant mon corps parfaitement, je sais très bien comment gérer mon effort pour ne pas sombrer dans un coma surprise.

Me confessant qu'elle est levée depuis une à deux heures et qu'elle est venu jusqu'ici en pratiquant un footing de routine, je l'envie. Surtout pour ses heures de sommeils qu'elle a dû apprécier dans sa couette, bien au chaud. Alors que pendant qu'elle dormait paisiblement, j'étais là, allonger sur mon futon à contempler le plafond de plâtre de ma chambre tout en priant le bon dieu pour réussir à trouver le sommeil. C'est triste. mais son besoin de s'entrainer se fait ressentir, elle me partage son envie de s'entrainer de nouveau en ma compagnie. C'est plaisant.

Nous nous dirigeons alors vers le Dojo principal. Le plus grand, le plus apte à accueillir de grand entrainement et surtout, le plus vide. Comme toute l'enceinte d'ailleurs. A cette heure ci, les Kirijins venant s'entrainer se font rare. Peut être que ma flemme est si puissante, qu'elle se diffuse dans l'air et contamine le monde. Ça peut être une bonne technique de genjutsu si je me décide à prendre ce domaine un de ces jours.

Sur le parquet fraichement lavé, nos pieds se débarrassent de leurs chaussures et autres tongs avant d'effectuer quelques échauffement. De mon côté, j'opte pour des étirements chauffant mes ligaments ainsi que mes muscles afin de me décrasser de l'entrainement de la veille, tout comme de ma nuit si fatigante à ne rien faire.

Me dressant alors vers Akane, je me met en position avant que ma tête ne lâche et tombe vers le bas. Debout, la tête baissée, je m'endors brusquement et laisse une bulle de morve se former à ma narine gauche tout comme un ronflement fort et intense s'échappant de ma bouche.

Quelques secondes suffisent pour que la bulle éclate et me réveille brusquement au passage. J'ouvre les yeux, sans même m'apercevoir que j'étais entrain de roupiller.

« Qu-Quoi ?! Qu'est c'qui s'est passé ?! »

La garde au bout des doigts, je reprend ma concentration voyant la peur de la brune vis-à-vis de mon état.

« T'en fais pas ! Je vais bien ! ... Aller, c'est partit ! »

Je charge alors vers elle, le poing serrer pour un premier coup.
Mais qu'est ce que je fais ? C'est pas du tout ma façon de faire d'habitude !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jeu 22 Nov 2018 - 11:59
Ils s'étaient mis d'accord pour s’entraîner de nouveau ensemble. Cela ferait du bien à la jeune femme d'avoir les conseils d'un vétéran tel que Kuzan. La dernière fois, elle avait eu l’impression de beaucoup plus progresser avec lui qu'en étant seule. Ce qui était certainement normal, après tout. Elle n'avait eu qu'un seul instructeur de toute sa vie, or il était bon de voir différentes façons de faire afin de pouvoir comparer et choisir celle qui nous convenait le mieux. Sans être limité aux façons de faire d'une seule personne.

Ils se rendirent donc à l'intérieur du dojo. Kuzan n'avait pas l'air de vouloir rester à l'extérieur cette fois-ci. Une fois entrés, il ôta ses chaussures et elle en fit de même. Les retirant l'une après l'autre en restant debout, s'appuyant sur chaque jambe simultanément. Elle s'approcha ensuite de Kuzan qui faisait ses étirements. Étant donné qu'il venait d'arriver, elle attendit qu'il en ait terminé avant qu'ils ne puissent passer à l’entraînement proprement dit.

Ils se positionnèrent chacun l'un en face de l'autre, se préparant déjà à combattre. Même si pourtant ils n'avaient pas discuté de quelle façon ils allaient s'entraîner. L'homme de glace laissa soudainement tomber sa tête, et Akane prit appui sur ses positions, se préparant à devoir répliquer à une attaque soudaine. Il faisait semblant de dormir ? Mais il ne s'agissait pas d'une feinte ni même d'une technique étrange. Il dormait vraiment. Comme ça. Est-ce que Wutu-Fuku lui avait enseigné sa légendaire arcane de sommeil les yeux ouverts ? C'était tout de même impressionnant cette faculté à pouvoir s'endormir n'importe où de cette façon. Un peu surprise, Akane ne sut pas comment réagir. Redoutable technique de distraction de l'adversaire.


Mais il se réveilla brusquement suite à une bulle de... Une bulle qui éclata. Affirmant qu'il allait bien, et c'était tant mieux. Avant de se diriger brusquement vers elle, poing en avant. C'était visiblement partit d'après lui. Sans la prévenir. Mais il était vrai que les ennemis ne prévenaient pas, eux. Voilà encore une fois la preuve que Kuzan était quelqu'un d'expérience.


- « Compris ! »

La kunoichi s'élança à son tour vers lui. Et accueillit son poing de la paume de sa propre main, avant d'essayer de lui en donner un à son tour de l'autre.

Spoiler:
 

_________________
Tenue de kunoichi:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4207-il-est-temps-de-sortir-des-ombres-et-de-se-diriger-vers-la-lumiere-en-cours#32416 http://www.ascentofshinobi.com/t4285-yasei-akane-carnet-de-route#32967 http://www.ascentofshinobi.com/u227

Jeu 22 Nov 2018 - 15:00
Celui qui ne sentait plus le tabac
Ft Yasei Akane


Nouvelle entrainement avec la panthère !

Ma feinte non voulue fait son petit effet. Mon coma soudain suivi d'un réveil en force me propulse vers lui le poing fermer afin de lui asséner un coup. Un tant soit peu surprise de mon état de fatigue alors que je venais de m'endormir debout, à mon réveil et à ma charge, son pied se décale légèrement pour fixer ses appuis. C'est intelligent.

Mon coup est brute, puissant et violent. Il faut l'habituer à combattre avec violence, nos ennemis ne seront pas aussi tendre avec nous. Malheureusement, mon coup fait mouche. C'est alors que mes lèvres affichent un léger rictus, content de voir les progrès qu'elle a fait depuis la dernière fois. Peut être cet entrainement sera encore plus intéressant que le dernier effectué ... ?

Mon main stoppée, s'enfonçant au creux de la sienne et elle me répond par une attaque similaire. J'esquive aisément, étant donné que je l'aperçois reculer légèrement son bras pour avoir un léger élan et ainsi, accumuler plus de force de frappe. Une simple bascule de la tête sur le côté, avant que je ne rétorque par un coup de genoux en direction de son abdomen, qu'elle me dévie de sa jambe. Lâchant alors prise, je bondis vers l'arrière pour prendre du recul et réfléchir à une stratégie.

Si sa défense et ses réflexes ont augmentés, il me faut connaitre de qu'elle a pu améliorer dans sa façon de combattre, ses techniques et ses stratégies. Les index et majeures de chaque mains collés, mimant une croix devant moi avec ces derniers, je m'apprête à prendre connaissance de ces éléments. Deux nuages de fumée éclatent de part et d'autre de moi, avant de faire apparaitre deux copies parfaites de ma personne.

Une nouveau rictus, aucune parole, mes clones foncent sur elle avec détermination. L'un prend le côté gauche, l'autre le côté droit. Pendant ce temps, j'observe et je récupère leur expérience.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ven 23 Nov 2018 - 10:02
Les deux adversaires semblent se jauger, mesurer leurs forces respectives. La dernière fois, ils n'avaient pas vraiment combattu. Ils avaient juste essayé d'augmenter la vitesse et la précision de frappe de la panthère. Là, c'était différent. En réalité, Akane était contente de pouvoir affronter le Yuki en combat afin de voir de quoi il était capable. Elle était curieuse de savoir ce que pouvaient faire les manieurs de glace. Même si elle se doutait que ça devait ressembler à ce que faisait Chikara, qui maniait le métal.

Il l'avait certes entraînée à combattre, mais elle n'avait jamais vraiment eu l'occasion de mettre ça en pratique. Mis à part lors de sa fuite contre les mercenaires à sa poursuite. Lors de ses missions que son père lui envoyait, elle restait furtive, dans l'ombre, et ses cibles n'avaient guère le temps de combattre. Le temps qu'elles s’aperçoivent de sa présence, elles étaient déjà mortes. Et elle disparaissait avant que l'alerte ne soit donnée.

Le combat réel contre un adversaire tel que Kuzan n'était donc pas vraiment son fort. Mais justement, c'était ce qu'il lui fallait améliorer. Il esquiva aisément le coup qu'elle lui donnait à son tour, et riposta par un coup de genou visant son ventre qu'elle dévia. Ils lâchèrent tous les deux prise, et reculèrent un peu pour s'observer. Un léger sourire sur les lèvres.

Il effectua quelques mudras et la jeune femme reprit son sérieux. Pour sa part en combat elle était principalement au corps à corps et n'effectuait pas de signes. Ce n'étaient que des coups précis avec de la pure puissance brute. Elle avait toujours eu du mal à malaxer cette énergie à l'intérieur d'elle-même. Contrairement à sa sœur, qui était tout l'inverse. Cependant, elle savait très bien que lorsque quelqu'un faisait ça, c'était qu'il allait agir, alors elle se mit sur ses gardes. Deux nouveaux Kuzan arrivèrent bientôt aux côtés de l'original. Des clones ?

Elle n'eut pas vraiment l'occasion d'y penser car ils foncèrent sur elle, chacun prenant un côté. Elle alla à la rencontre d'un d'entre eux, lui donnant un coup de poing dans le torse. Le clone s'évanouit comme prévu, mais il n'en resta pas là. Elle reçut en même temps une décharge qui lui arracha un léger cri mêlé de surprise et de douleur. Cependant elle dût se ressaisir rapidement car le second arrivait toujours. Attrapant un de ses saï de sa main, elle l'envoya faire exploser l'autre avant qu'il ne soit sur elle. C'était juste, elle sentit le crépitement de la foudre d'où elle était mais cette fois-ci elle n'était pas au contact.


- « Je ne connaissais pas ça. »

Se tournant vers Kuzan, elle se demandait ce qu'il pouvait bien avoir d'autre en réserve. Puis elle ramassa son arme tombée à terre et la garda dans la main. Avant de foncer vers lui à son tour. Elle lui lança son saï pour l'occuper le temps qu'elle approche de lui.

Spoiler:
 

_________________
Tenue de kunoichi:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4207-il-est-temps-de-sortir-des-ombres-et-de-se-diriger-vers-la-lumiere-en-cours#32416 http://www.ascentofshinobi.com/t4285-yasei-akane-carnet-de-route#32967 http://www.ascentofshinobi.com/u227

Ven 23 Nov 2018 - 13:37
Celui qui ne sentait plus le tabac
Ft Yasei Akane


Nouvelle entrainement avec la panthère !

Mon premier clone atteint la position de la Yasei, avant de recevoir un violent coup le faisant éclater dans un éclair de dernier espoir. Habituellement, la cible aurait été littéralement électrocuté par le choc électrique mais ici, nous sommes alliés et en entrainement. De plus, elle est une femme. je ne peux pas me permettre de blesser une si jolie fleur.

C'est un léger cri, ressemblant pratiquement à un cri d'orgasme à mes oreilles, qui s'échappe alors de sa bouche si pulpeuse à mes yeux. Une scène magnifique qui me fait pratiquement oublier le pourquoi de ma présence ici. Je sombre dans mes rêves les plus fous.

Moi. Elle. Sur une île déserte du pays de l'eau, à contempler l'océan au coucher du soleil. Nos corps se rapprochants, se touchants, nous profitions de la chaleur environnante pour nous déshabiller. Nos corps suent d'excitation. Notre rythme cardiaque s'accélère, se syncrhonise alors que nos lèvres se rapprochent. Mais main glisse de sa joue en la caressant, en passant par son cou si fin pour atteindre sa poitrine et ...

/SBLAF!/

Un saï dans l'épaule me ramène à la réalité alors que je cris de douleur.

« Aïïïïeee ! Pourquoi t'as fais ça ? On était bien sur cette plage ! J'étais à deux doigts de .. »

La regardant, je constate qu'elle me fonce dessus à toute vitesse. Ce n'était donc qu'un rêve ... ? Miséricorde.

J'arrache la lame de mon épaule et la lui balance, alors que je prends appuis au sol, gelant une lame hyoton à mes pieds, pour me jeter sur elle à mon tour.. Retour à l'envoyeur. Voyons donc ce qu'elle va faire. Je glisse sur le parquet du Dojo, laissant une trace glacé à mon passage, en arrivant jusqu'à elle. Je saute alors, tournoyant dans les airs, afin de lui asséner plusieurs coups de pieds tranchants.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sam 24 Nov 2018 - 23:18
À sa grande surprise, son arme fit mouche et vint se loger dans l'épaule du Yuki. Elle avait cru qu'il esquiverait ou ferait quelque chose pour l'éviter, mais non. Si bien qu'elle arrivait presque sur lui maintenant. Avait-il encaissé exprès ? À l'entendre crier de douleur, elle eut la réponse à sa question. Et s'arrêta brusquement, puisqu'il lui demandait pourquoi elle avait fait ça.

- « Je pensais que vous alliez vous défendre ! »

Mais il était à deux doigts de quoi, au juste ? Et quitte à se croire ailleurs, elle aurait préféré une forêt qu'une plage. Même si la mer c'était pas mal, aussi. Le bruit des vagues était assez reposant. Mais elle n'aimait pas le sable. Il était grossier, agressif, irritant, et s'insinuait partout... Pas le temps d'y réfléchir d'avantage, il arrachait le saï de son épaule pour lui jeter à son tour. C'était tout de même moche d'utiliser les armes des autres contre eux pour ne pas avoir à salir les siennes. Ça ne semblait pas arrêter le Yuki fourbe.

La Yasei fit un pas sur le côté pour éviter son propre saï lancé vers elle. Puis Kuzan fit quelques mudras pour faire des... Patins ? À ses pieds. Et tournoya dans les airs. C'était joli à voir, il était plus gracieux qu'il n'en avait l'air. Mais elle en oublia presque qu'elle devait aussi penser à s'en protéger ! Elle n'eut que le temps de mettre ses avant bras devant elle pour couvrir le reste de son corps et son visage.

Ses avant bras lui faisaient mal, mais pourtant elle souriait. L'excitation du combat l'avait gagnée. Et c'était vraiment plaisant de découvrir le panel de techniques du Yuki. Elle n'avait pas eu beaucoup l'occasion de voir des shinobis en action. Si bien qu'elle lui laissa à peine le temps de se réceptionner avant de l'assaillir de nouveau. Cette fois-ci, elle lui donnait divers coups pour ne pas le laisser se reprendre. Elle était curieuse de voir comment il allait réagir.


Spoiler:
 

_________________
Tenue de kunoichi:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4207-il-est-temps-de-sortir-des-ombres-et-de-se-diriger-vers-la-lumiere-en-cours#32416 http://www.ascentofshinobi.com/t4285-yasei-akane-carnet-de-route#32967 http://www.ascentofshinobi.com/u227

Dim 25 Nov 2018 - 0:33
Celui qui ne sentait plus le tabac
Ft Yasei Akane


Nouvelle entrainement avec la panthère !

Dans les airs, tournoyant sur moi même, mes lames de glaces soudés aux pieds brillent au soleil de par leur transparence et le reflet du givre qui les compose. Atteignant mon point culminant, je redescend en flèche, la gravité me faisant prendre un peu plus de vitesse à chaque seconde. Me rapprochant, je frappe alors que la Yasei se protège grâce à ses avants bras.

Chacun de ses bras ramasse une belle coupure sur l'entièreté de leur surface, faisant gicler son sang sur le parquet du Dojo. Pourquoi ne s'est-elle pas protéger grâce à l'une de ses armes pour ne pas se faire blesser ? Croyait-elle que j'allais user de mes talons pour lui asséner un coup tout en pensant que ma technique ne servait qu'à me pavaner telle la reine des neiges ? Malencontreusement, elle subit alors mon offensive.

Néanmoins, à peine les pieds au sol tout en souhaitant glisser vers l'arrière, je n'échappe pas à l'attaque qu'elle me tend.

Pieds, poings, genoux, les coups ne cessent de pleuvoir durant de nombreuses secondes alors que je tente tant bien que mal de me défendre. Mais l'intensité et la rapidité de sa technique me montre mes points faibles quant à ma façon de me défendre qu'il faut que je revois. Résultat des courses, au bout d'un moment à me défendre, je subit l'attaque de plein fouet.

Du sang, des bleus, je ne fais que subir. Je sacrifie alors l'un de mes bras me défendant pour piocher dans ma sacoche, pendant que je me prends un nouveau coup, avant de relâcher au sol une bombe fumigène. L'écran de fumée éclate alors entre nous deux, me permettant de me retirer en tout sécurité. Seulement, il me faut agir vite.

Effectuant plusieurs mûdras, je tend les deux mains devant moi, collées l'une à l'autre, en faisant apparaitre une majestueuse tête de dragon, formant peu à peu la bête mythique au complet. Impressionnante par sa taille, par sa beauté glacée, elle fonce à vive allure vers sa cible, la gueule grande ouverte, le reptile légendaire rugit à gorge déployée. Il a soif de vengeance.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lun 26 Nov 2018 - 10:43
Les coups pleuvaient sur le Yuki. La métamorphe lui montrait ce qu'avait donné leur précédent entraînement ensemble. Ses mouvements étaient rapides, et avaient pour but de ne laisser aucun répit à l'adversaire. Kuzan en fut la malheureuse victime, jusqu'à ce qu'il se décide à réagir. Une main à sa poche, il en sortit une bombe fumigène et Akane fit un saut en arrière en retenant sa respiration afin de ne pas s'en emplir les poumons. Laissant quelques gouttes de sang s'échapper de ses avant bras pour venir s'échouer sur le parquet.

De nouveau face à face, la Yasei put voir tandis qu'elle reprenait son souffle sur le visage de son sensei du jour combien elle s'était laissée emporter. Elle soupira, désolée de lui avoir fait du mal. Mais il n'avait pas l'air de s'en plaindre et effectua quelques mudras. Un majestueux dragon fonça droit sur elle, et Akane bondit sur un côté afin de l'éviter.

Un jour il faudrait tout de même qu'elle lui demande de lui montrer tout ça sans les découvrir en combat. Ça lui éviterait d'avoir à les admirer en se défendant. Elle n'avait pas beaucoup d'expérience en combat réel, au final. Elle connaissait cependant quelques petites choses, pour avoir vu son entraîneur manieur de métal et sa sœur maîtrisant le chakra pur à l’œuvre. Mais mis à part eux deux, elle n'avait jamais vraiment vu de shinobi en combat. Et la glace avait un petit quelque chose de gracieux en plus.

Pour sa part elle ne maîtrisait rien de tout ça. Son domaine au combat se trouvait au corps à corps. Des coups bruts, et pas grand chose de plus. Kuzan en avait d'ailleurs fait les frais. Il lui fallait donc se rapprocher de nouveau de son adversaire, et ne pas le laisser la tenir à distance. Sinon, elle ne pourrait rien faire et serait fichue. Elle courut donc de nouveau vers lui, afin de lui donner un nouveau coup de poing. En visant cette fois-ci son ventre.


Spoiler:
 

_________________
Tenue de kunoichi:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4207-il-est-temps-de-sortir-des-ombres-et-de-se-diriger-vers-la-lumiere-en-cours#32416 http://www.ascentofshinobi.com/t4285-yasei-akane-carnet-de-route#32967 http://www.ascentofshinobi.com/u227

Lun 26 Nov 2018 - 14:01
Celui qui ne sentait plus le tabac
Ft Yasei Akane


Nouvelle entrainement avec la panthère !

Perçant l'air, faisant retentir son rugissement menaçant et glaçant, le dragon poursuit sa course jusqu'à atteindre sa cible. Jusqu'à quelques centimètres, la Yasei feinte mon attaque en se propulsant sur le côté afin d'éviter mon reptile gelé. Une bien belle action qui se poursuite pour une course jusqu'à mon encore pour me porter un coup le poing serré. Est-ce la même technique qu'elle a utilisé pour neutraliser mon clone ? Si oui, je ne dois pas me prendre ce coup ou alors je risque de le sentir bien passer ...

S'approchant de plus en plus, je dois me préparer dans un premier temps à me défendre. Mais quelle tactique choisir ? Une défense de ninjutsu pour avoir la garantie de ne subir aucun dégât ? Ou alors contrer ça en corps à corps ... ? Non ce serait prendre un risque inutile ...

Effectuant rapidement des mudrâs, c'est la voie du ninjutsu que je choisis. Je pose alors ma main au sol avant de faire apparaitre un mur de glace devant moi sortant directement du sol bloquant de justesse, l'attaque qu'elle me porte.

C'est alors que me vient une idée, alors qu'elle retire son poing de débris de glace.

Mudrâ du cochon. Coq. Chien. Cheval. Chèvre. Serpent.

« On va voir comment tu te débrouilles face à ça ! KOKUOU KUMA ! »

Dans une explosion de givre, un géant de glace, prenant la forme du Roi des Ours armé de sa couronne et de son trident légendaire apparait à l'intérieur du Grand Dojo. Heureusement que ce Grand dojo est grand ... *ahem*

Avançant vers Akane contemplant de haut en bas la bête, le Roi lève son trident et lui assène un coup. Les trois fourches fendent l'air, laissant du givre se déposer au sol. Comment va t-elle s'en sortir ? J'ai hâte de voir ça.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lun 26 Nov 2018 - 15:30
Son coup fut bloqué par un mur de glace, le brisant en mille morceaux. Kuzan avait choisi de la tenir à distance, et ça valait mieux pour lui. En revanche pour elle, c'était loin d'être gagné si elle ne pouvait pas s'approcher. Si elle restait loin de lui, elle était fichue et s'épuiserait à tenter de venir au corps à corps pour rien. Peut-être en se camouflant avec de la sensorialité pour le prendre par surprise ?

Mais il ne lui laissa pas le temps d'y réfléchir plus longtemps car déjà il faisait de nouveau des mudras. Ce n'étaient pas les mêmes que précédemment. Et un énorme ours fit son apparition dans le dojo, atteignant sans mal le plafond de celui-ci. Akane tenta de l'embrasser du regard mais il était trop grand et proche pour qu'elle puisse le voir en entier. Bientôt il leva le bras afin d’assener un coup qui avait l'air d'être violent.


- « Hé merde... »

Elle esquiva une nouvelle fois, comme elle l'avait précédemment avec le dragon. Mais cette fois-ci ça ne suffit pas. Le trident effleura son bras, lui arrachant un cri de douleur. Il ne l'avait pas vraiment touchée mais pourtant ça lui faisait mal quand même. Comment était-ce possible ? Elle posa instinctivement sa main opposée sur son bras. C'était la même sensation qu'une brûlure. Debout, faisant face à l’énorme créature de glace, elle la toisait du regard.

Spoiler:
 

Ses avant-bras saignaient toujours, tachant le sol de quelques gouttes lorsqu’elles tombaient au sol. Quant à son bras, il la lançait douloureusement. Et une énorme créature de glace lui barrait le passage pour arriver jusqu'à Kuzan. Autrement dit, elle était en fâcheuse posture. Pouvait-elle briser l'ours de ses mains nues ? Est-ce que cela lui brûlerait les poings de la même façon que lorsqu’il l'avait attaquée ? Il n'y avait qu'une seule façon de le savoir...

Elle prit une grande inspiration, essayant de faire abstraction de la douleur. Puis courut vers l'ours de glace pour l'assaillir d'un déluge de coups, comme elle l'avait fait un peu plus tôt sur Kuzan. La douleur lui donnait encore plus de rage et de volonté de battre cet opposant géant. Et de nouveau, elle se concentra pour mettre un maximum de force dans son poing et l'abattre dans la créature de glace. Avant de tituber et de tomber en appui sur un genou, tentant de reprendre son souffle.


Spoiler:
 

_________________
Tenue de kunoichi:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4207-il-est-temps-de-sortir-des-ombres-et-de-se-diriger-vers-la-lumiere-en-cours#32416 http://www.ascentofshinobi.com/t4285-yasei-akane-carnet-de-route#32967 http://www.ascentofshinobi.com/u227

Lun 26 Nov 2018 - 16:52
Celui qui ne sentait plus le tabac
Ft Yasei Akane


Nouvelle entrainement avec la panthère !

Le trident traverse une petite partir du Dojo avant d'atteindre la belle brune. Celle-ci esquive encore une fois mais malheureusement, ce n'est pas suffisant. Manquant de peu de se faire embroché, au quel cas j'aurais annulé ma technique, l'une des fourches lui frôle l'un de ses bras. La puissance et le froid glaciale de ce dernier étant bien plus dense que la moyenne, le bras de la Yasei se fait geler en partie, brûler par la température négative générer par le trident.

C'est alors un cri de douleur qui résonne au sein du grand Dojo, lui faisant poser genoux à terre. Mais à travers la glace, je peux observer son regard tenace remplit de volonté pour se battre encore et encore face à sa majesté se tenant droit devant elle. La hargne qu'elle met à combattre m'impressionne et me tire un léger sourire, content d'avoir des adversaires comme elle pour s'entrainer. Car il faut le dire, beaucoup d'autres auraient abandonné le combat à l'apparition de mon ours de glace. Mais pas elle.

Et c'est dans un dernier élan qu'elle se jette face au titan de glace, lui assénant nombre de coup avant d'enchainer sur sa fameuse technique du poing chargé. Mais au bout du compte, rien n'y fait. Il est toujours là. Resplendissant de tout son givre, face à elle.

La lueur du désespoir s'allume alors dans les prunelles de la belle brune, lui faisant comprendre que l'issue du combat est en ma faveur. Malgré ça, elle s'est très bien battu.

« Je suis fière de toi Akane ! Même face à mon ours polaire tu as su garder ton sang froid, analyser la situation et monter une stratégie d'attaque. Mais comme tu peux le voir ... Il est toujours debout. »

M'avançant face à elle, en passant entre les deux pattes du géant, je l'aide à reprendre ses appuis et la félicite.

« En tout cas, Félicitation. Tu m'as prouvé que ta volonté est sans faille et que même dans une situation critique, tu restes calme et concentrés. Et ... Désolé d'avoir user des grands moyens. Mais il fallait au moins ça pour te pousser dans tes derniers retranchements. »

Un dernier sourire, tout en effectuant un simple mudra faisant disparaitre mon ours crystallin dans une explosion de givre et nous quittons le Dojo.

« Les sushi t'aime ça ? Faut reprendre des forces après un tel entrainement ! »

Après l'effort, le réconfort.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Celui qui ne sentait plus le tabac [PV Kuzan]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Grand Dojo
Sauter vers: