Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

Choix osé [Madoka]


Mar 20 Nov 2018 - 16:35
« C’est bien lui ! Le Tsuchikage est de retour ! »

A ses côtés, l’autre garde affichait le même sourire. Tous deux satisfaits de voir la rumeur des avant-postes confirmée, apercevaient enfin à l’horizon la silhouette de la Quatrième Ombre de leur cité. Et s’ils avaient remarqué qu’une jeune femme l’accompagnait, ils éclipsèrent aussitôt l’information tant la bonne nouvelle leur paraissait prioritaire. Tandis que l’un s’attelait à la tâche de communiquer la nouvelle aux autres instances du village, le second garde sortait et se plaçait devant l’entrée principale du village.

Bakuhatsu Kyôshirô, contrairement à ce qu’on aurait pu penser, n’était pas sale. A son arrivée dans le Pays de la Terre, il lui avait été facile de demander l’hospitalité dans un petit village local à la frontière. Toilette, nourriture et repos lui avait permis de récupérer non seulement de l’énergie mais également sa posture accoutumée. Si l’absence de son bras gauche choquait déjà les gardes Iwajins qui l’accueillaient et serait probablement dévisagée dans les jours à venir, le Borgne ne faisait pas attention. Et surtout, il semblait si concentré et concerné que rien ne pouvait interrompre sa garde, pas même les soulagements et accueils de ses soldats.

« Maître, vous êtes de retour !
Prévenez Muramasa, Senku, Chiryou, Etsuko et les représentants fondateurs de ne pas prendre de nouvelle mission. Je les veux disponible dans les jours à venir. Dès qu’ils le seront tous, organisez la première tenue du Conseil. »

Difficile de prononcer le moindre mot après des ordres si soudain et inhabituels compte tenu des questions que les gardes pouvaient soulever. Cela justifia le bégaiement temporaire de ces derniers.

« B-ien ! »

Un dernier salut militaire pour accompagner la marche décidée de leur Ombre. Kyôshirô, quant à lui, continuait de marcher avec la jeune Madoka de Kirigakure no Satô. Pour la première fois depuis qu’ils avaient mis les pieds dans le village, il jeta son regard vers elle.

« Tu restes avec moi. »

Si beaucoup auraient penser à bander les yeux d’une possible ennemie, ou à l’enfermer à peine arrivée dans le village, ça n’avait bien évidemment pas été l’opinion du Yondaime Tsuchikage. Difficile de connaître les vraies raisons de ce choix osé, mais il paraissait peut-être clair qu’il avait réfléchi à la question.

Tandis qu’ils s’approchaient de la grande Académie Hashira, l’un des deux Jônins qui s’occupaient de monter sa garde rejoignit le Kage et son « invitée », sur signe de tête de ce dernier.

« Préparez une chambre à mon étage pour cette jeune femme. Est-ce que Byakuren Yume et Hyûga Toph sont au village en ce moment ?
Pour la princesse, je ne sais pas mais Hyûga Toph oui. Pourquoi ?
Je vois. Demandez-lui de me rejoindre aux Hauts-Plateaux. Et tenez-moi au courant pour Yume. Et pour Gabushi et Shin aussi. Qu’on m’envoie quelqu’un dès qu’ils seront rentrés. »

Le Jônin hocha à son tour la tête pour confirmer l’ordre qui lui avait été reçu. Même s’il ne put s’empêcher une question hésitante en voyant aussitôt le Tsuchikage et l’inconnue se diriger vers les Hauts-Plateaux.

« Pourquoi allez-vous aux Hauts-Plateaux, maître ? Votre bras…
Je vais m’entraîner. »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mer 21 Nov 2018 - 8:36

Bon évidemment, Madoka avait beaucoup moins d'entrain ou plutôt de grand bonheur affiché que les premiers gardes qui les accueillèrent dans la fameuse ville d'Iwa. La seule manière dont elle en avait entendu parler à Kiri était une future guerre, qui finalement n'eut jamais lieu en sa présence. Bon après tout, à part avoir l'autorisation de frapper des personnes, la politique n'était pas tellement son fort à l'époque. Cependant, le dormeur devait se réveiller, et les événements avec l'homme au chapeau avaient été un parfait déclencheur. Cela lui faisait vraiment étrange de marcher à côté de quelqu'un de si important, car à Kiri, cela ne lui était jamais arrivé et elle en avait connu tout de même quelques uns. L'adolescente tourna son regard vers le Tsuchikage en se demandant pourquoi sa présence ici, cela devait être un mélange entre un besoin et une méfiance envers sa personne. Sinon pourquoi la garder spécifiquement à ses côtés et pas avec un autre ninja de haut niveau ?



Quoi qu'il en soit, Madoka ne souhaitait pas devenir trop vite connue de tous dans Iwa, donc le fait qu'elle soit éclipsée par l'arrivée triomphale de l'ombre de la roche n'était pas surprenant. Elle ne s'en formalisa d'aucune façon d'ailleurs. Ils avaient fait une petite pause dans un petit village une fois dans le pays, mais avoir une bonne apparence était important pour quelqu'un de son rang, surtout contesté apparemment dans son propre village. Il paraissait fort, puissant, indomptable et comme l'habit faisait le moine. Pour que le Tsuchikage ne profita pas une seule seconde de ce moment de gloire soudain était un signe, soit il n'était pas tellement du genre, soit la situation était si grave qu'il n'avait pas le temps pour cela. En tout cas, la blanchette se contenta de regarder la ville aux alentours par curiosité plus que par espionnage. Espion pour qui de toute manière, elle était seule et n'avait de compte à rendre à personne. Elle se garda de faire le moindre commentaire lors des promenades en ville et en présence d'autres personnes. Sans doute qu'avant, elle en aurait bien fait quelques uns, mais là non.



Les ordres étaient donnés et plutôt rapidement, alors elle regarda le garde partir aux triples galots les bras croisés dans le dos. Elle n'était pas tellement habitude militaire, trop rebelle, trop libertaire pour cela, mais elle se contenta d'observer les gardes faire. Iwa était après tout un autre village militaire au service d'un Daimyo qui ne serait peut-être pas un traître cette fois-ci.



Datalia Madoka • « Ne vous inquiétez pas, je vous suis comme votre ombre !... Votre ombre... Hihihi... »




Commença alors à glousser doucement l'adolescente à sa petite blague, mais cela se finit vite en voyant que le Tsuchikage ne devait pas être d'humeur en ce moment pour ce genre de choses. C'était certains que l'ombre de la roche prenait un risque, surtout dans les conditions de son règne du moment en ne prenant pas de précaution avec l'ancienne tornade argentée de Kiri. Avait-il tant déjà confiance en quelque sorte en elle ou était-il certains qu'elle ne parlerait pas de toute manière ? Son assurance vie qu'elle avait ne serait pas disponible à vitæ eternam. Elle n'allait pas garder le bras du kage dans sa main bien longtemps, mais cela lui avait permis de rester en vie et libre jusqu'alors. Elle jeta un simple coup d'œil à l'homme qui se rapprocha, à sa prestance et sa manière de parler au Tsuchikage, il devait être important ici. Cependant, Madoka leva un sourcil à avoir une chambre au même étage que celui du chef de la ville. Un sage avait dit qu'il fallait avoir ses amis proche de soi et ses ennemis encore davantage, elle se demandait dans quelle case allait elle finir ? Sans doute que cela allait se décider prochainement selon ses agissements et ce qu'elle dirait.



Une princesse ? Une vraie princesse avec un cheval blanc, une belle robe, des serviteurs, l'invitée du Tsuchikage se faisait déjà des films à son sujet. Elle avait tellement vécu dans ses mondes imaginaires une situation comme celle-là ! Elle se frotta une tempe en entendant qu'il ou plutôt sans doute qu'ils allaient s'entraîner à des hauts plateaux. Elle ne savait pas trop pourquoi, mais ce genre de personne avait sans doute ses raisons que sa raison ignorait. Elle se permit tout de même de faire une remarque une fois un peu plus libre d'oreilles diverses.



Datalia Madoka • « Loin de là de t'imposez quoi que ce soit, et cela ne me dérange pas de le garder dans ma main, mais cela ne serait pas judicieux de demander à un médecin ninja de confiance de venir pour essayer quelque chose ? Il n'est peut-être pas trop tard, hein ? »




Demanda Madoka avant de sautiller pleine d'énergie pour prendre un peu d'avance et marée à l'envers pour faire face au Tsuchikage.



Datalia Madoka • « Et puis, pourquoi cet entraînement ? C'est pour te tester toi ou moi ou les deux ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2397-madoka-dans-un-autre-monde-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t2447-datalia-madoka#17350

Choix osé [Madoka]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Crocs Rocheux
Sauter vers: