Soutenez le forum !
1234
Partagez

[Alerte/Prisonnier] Maladie annonciatrice

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Yaoguaï Genkū
Yaoguaï Genkū

[Alerte/Prisonnier] Maladie annonciatrice - Page 3 Empty
Mer 9 Jan 2019 - 19:27
[Alerte/Prisonnier] Maladie annonciatrice - Page 3 LvAveRC
« higher when i’m heavy »






Les échanges se voulaient pour l’instant courtois et voilà que pour continuer dans le mélodramatique, le prisonnier récemment libre montrait ses cicatrices comme autant de trophées et de raisons à ses gestes antérieurs. Un shinobi, emprisonné et torturé, mais qui continuait de penser comme un shinobi. Ce système était pourri, cet homme avait raison ; il était juste trop stupide aux yeux de Genkû pour agir de façon utile, pour que les choses changent. Qu’est-ce que le Daimyô pouvait bien avoir à faire de ces paysans en guenille, de cet empoisonnement dont il apprendrait la possible existence au cours d’un dîner mondain ou d’une lettre à peine survolée ? Il lui aurait bien crié sa stupidité mais l’approche presque amicale de Shin le privait de ce droit, les casualités possibles aussi.



Toph le défia alors en un contre un ; ce qui semblait à ses yeux, encore plus stupide. Comprenait-elle que ni Shin ni lui-même ne la laisserait prendre ce risque et cet honneur pour elle toute seule ? Elle était jeune et avait beaucoup de choses à prouver, visiblement. Fléchissant l’appui de ses membres inférieurs comme un prédateur prêt à bondir, plus proche du sol, son cervelet se trouvait en ébullition. Le Yaoguaï était las d’être spectateur mais il n’avait pas sa place dans une telle comédie. Genkû ne savait point où se placer ; un seul Iwajin se plaçant en victime étant largement suffisant. Vu l’angle, ce clone ou peut-être bien l’original serait instantanément hors de combat ; le moment où il se dévêtit lui laissant une brèche énorme. Mais il n’en fit rien, c’était sacrifier sa couverture pour une maigre chance de succès.

Tu es un alchimiste, je ne me trompe pas ? Tes talents sont appréciables, tu as l’air de savoir ce que tu fais. Dans d’autres conditions, tu aurais été un interlocuteur intéressant.

Wasure no Kuni ne cessait de l’intriguer. Si seulement il pouvait mettre la main sur ces recherches ; tout ce savoir accumulé... Autant que cette douleur soit canalisé pour une cause juste. Dans d’autres circonstances, il aurait pu en faire un allié mais en présence des deux autres Genins, c’était tout simplement suicidaire.

Attendant patiemment de savoir s’il devait se salir les mains ou si le baratin de celui qui jouait avec la Mort fonctionnerait, il était aux aguets, comme un félin sur une branche trop fragile pour qu’il y reste éternellement.







_________________
Hayashi > le reste

雷帝 ₪ RAITEI
what's up danger ; don't be a stranger
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4741-daiyonko-the-4th-law#36763 http://www.ascentofshinobi.com/u509
Narrateur
Narrateur

[Alerte/Prisonnier] Maladie annonciatrice - Page 3 Empty
Ven 11 Jan 2019 - 17:39



L'empoisonneur observa Shin dévoiler ses blessures de guerres et d'autres tortures. Cela avait été visiblement assez violent, mais rien que l'ancien prisonnier de Wasure no Kuni n'avait pas vu. Il ne bougea pas d'un cil en alors qu'il se rapprocha un petit peu plus.



« Alors c'est presque pire, tu sais très bien ce que l'on a vécu, mais tu as tellement été formaté que tu es incapable de ne pas obéir à ta programmation ? En plus tu en es conscient... Il faut bien faire quelque chose, si ta proposition c'est que j'aille en prison, j'ai un meilleur plan.... Désolé... »



L'homme à la vie du chariot morbide dévoilé ne semblait pas réagir, comme si ce n'était pas la première fois qu'il voyait cela.



« Ce sont les risques du métier... Mais j'ai déjà fait bien pire quand on m'a donné des missions ou des ordres. Je me suis échappé grâce à l'homme au chapeau, on ne m'a pas libéré ! »



Lorsqu'il remarqua que Shin se rapprocha encore une fois, l'homme empoigna encore mieux son kunai contre la poterie empoisonnée.



« C'est adorable, mais vous êtes aux ordres de l'ombre de la roche, qui sert le Daimyo, alors je ne vois pas tes garanties. »



Commença à dire, mais la jeune Toph prit la parole, et alors qu'il resta concentré sur Shin tout prêt, mais il ne put s'empêcher de rire.



« Je n'ai rien contre toi petite, alors ne t'en veux pas, mais non, je ne t'affronterais pas. Tu as vraiment beaucoup à apprendre encore sur la vie et les gens. Espérons juste que tu ne le découvres que trop tard... »



Puis ce fut le tour de la question de Genku.



« Je ne suis pas exactement un alchimiste non, mes seuls talents sont les poisons. »



Il leva son kunai au-dessus de sa tête avec un léger sourire.



« Allez... Je vous octroie une dernière chance et cette victoire. »



L'empoisonneur laissa alors tomber son bras pour se poignarder lui-même, et il disparut dans un petit nuage de poussière. Ce n'était qu'un clone visiblement, et le kunai tomba au sol dans un tintement métallique juste à côté du grand pot, mais sans l'ébrecher d'aucune façon. Les trois autres empoisonner dans la ville sembla sourciller un bref instant, puis partir en courant dans toutes les directions en gardant simplement leurs kunais à la main, abandonnant les fûts de poisons sur place. Qu'allaient bien pouvoir faire dans ces conditions les Toph et les autres ? Ils devaient choisir entre les fûts, les innocents et l'empoisonneur, mais lequel ?

Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Toph
Hyûga Toph

[Alerte/Prisonnier] Maladie annonciatrice - Page 3 Empty
Ven 11 Jan 2019 - 20:58
Un spécialiste du poison ? Pas un alchimiste, donc. C'était aussi étrange qu'intéressant. Toph n'avait jamais rencontré de tel spécialiste. Elle devrait faire attention au corps-à-corps. Le clone décida de s'auto-détruire. Cela prit par suprise Toph, car elle ne voyait rien dans son discours qui ne laissa présager telle fin. Tout au mieux, c'était un joueur, appâté par le challenge.

Non, Toph n'avait que du mépris pour lui.

Je m'occupe de cette urne-ci. Le plus important est d'attraper le prisonnier, puis de sécuriser les fûts.

Elle s'empressa de prendre le fût dans ses bras et se dépêcha. Toph-clone allait rejoindre le capitaine de la garde, lui ferait un topo de la situation. Elle irait, au passage, subtilement le cacher dans la maison du docteur, avec les autres. Puis repartirait chercher un autre fût, abandonné par un des empoisonneurs. Avec un peu de chance, aucun civil n'allait trop rapidement les saisir.

---------------

Les autres Toph - dont l'originale et véritable - constatèrent chacune à un endroit différent que le prisonnier abandonnait le fût de poison et s'était mis à courir. Plus le temps de se coordonner. Maintenant, il fallait limiter la casse et trouver l'original. Son Byakugan ne permettait pas encore de tel miracle, mais il y avait d'autres façon.

Chaque Toph eut le même réflexe. Un coup de pied sur la terre, chargé en chakra. La première arcane Jishin était parfaite dans cette situation car elle ne risquait pas de blesser un civil - elle bougeait via le sol jusqu'au moment de sortir. La technique surgirait sous les pieds du couard fuyant en une projection de chakra typique des paumes du Hakke. Les dégâts feraient disparaitre tout clone. Seul le vrai pourrait résister. Il serait tout de même projeté dans les airs, ce qui le ralentirait.

Elle harangua rapidement la foule. Il fallait donner des ordres clairs et simples.

Que tout le monde s'éloigne de ce fût ! Gardes, empêchez quiconque de s'en approcher.

Et elle reprit sa traque. Ou plutôt, elles reprirent leur traque, en tentant désormais d'envoyer des kunais sur les ouvertures potentielles de leur adversaire. Evidemment, aucune des Toph ne discutait entre elle - ce qui rendait l'exercice compliqué. Pas de méta plan. Il fallait aller à l'essentiel et être prévisible pour sois-même.
Spoiler:
 

_________________
[Alerte/Prisonnier] Maladie annonciatrice - Page 3 Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Fukuhara N. Mitsuo
Fukuhara N. Mitsuo

[Alerte/Prisonnier] Maladie annonciatrice - Page 3 Empty
Sam 12 Jan 2019 - 14:18





Maladie annonciatrice



Shin observa Toph faire et composa une série de signe, faisant de nouveau revenir à la vie ses corbeaux, qui s’élevèrent dans le ciel telle une nuée morbide, après quoi il refit une nouvelle série de signe, la nuée sombre se dirigea vers les trois cibles, les attaquant de toutes directions, enfin, il envoya ses clones récupérer les fût restants afin de les rassembler et les sécurisés. Il regarda par la suite ses coéquipiers s’occuper du reste, ayant déjà utilisé pas mal de chakra. Il fixa par la suite le résultat des courses de ses corbeaux, qui s’attaquerait à une seule et même cible si les deux clones supposé venaient à être détruit par l’assaut fulgurant cumulé de la Hyuga et du nécromancien. Le capturer vivant n’était plus une option. Non, il s’échapperait très probablement de la prison tôt ou tard et recommencerait. Mais d’un autre côté les services du village auront très probablement besoin des informations qu’il pourrait fournir. Soit, les corbeaux se concentreraient en priorité sur les yeux et les jambes. Il n’avait besoin ni de l’un ni de l’autre pour répondre à des questions, non ?

- Genku, je te laisser aider Toph, je vais sécuriser les fûts rassembler par mes clones.


Il laissa par la suite la place au médecin, s’ne allant avec ses clones enfermer les fûts dans une maison abandonnée, donc les issus furent condamnés avec des planches et autres matériaux de chantier à proximité. Il scella par la suite les entrées hermétiquement avec des torchons humides, laissant ses deux camarades s’occuper de l’ennemi qui tentait de prendre la fuite.

- J’ai fait une erreur en essayant de le raisonner… Il a déjà atteint le point de non-retour. Le monstre qui dormait en lui est déjà aux commandes.


Il lâcha un soupire et s’ne alla en hauteur afin d’observer la situation et ainsi intervenir en cas de problème ou de besoin de la part de ses camarades. Il espérait juste que tout cela valait le coup. Mais au moins, la mission touchait à sa fin. Restait à savoir si l’homme avait la moindre information sur l’homme au chapeau ou bien les autres prisonniers. Ce monde était malheureusement peuplé de gens de la sorte, ne cherchant qu’à assouvir une vengeance personnelle plutôt que penser à la sécurité des autres. Lui-même aurait pût sombrer dans cette voie sans le soutien de certaines personnes.. Et il avait en face de lui un homme qui aurait pût être lui sans cela. Il ne pouvait s’empêcher de se sentir désolé pour lui, une tristesse sombre envahissant son cœur.





Resumé:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Yaoguaï Genkū
Yaoguaï Genkū

[Alerte/Prisonnier] Maladie annonciatrice - Page 3 Empty
Sam 12 Jan 2019 - 19:58

Panacée


Voilà qui n’étonna pas le Hayashijin. La prose du nécromancien et la brimade de la gamine aux pupilles incolores n’avaient pas eu les effets escomptés, laissant de marbre l’utilisateur de poison. Quand il s’adressa à lui, Genkû prit ses dires avec des pincettes ; il mentait peut-être ou le prisonnier était simplement bel et bien un utilisateur de Dokuton. Le futur le renseignerait sur la véracité de ses dires.

Ce qui semblait un clone -bien que sa disparition en poussière ne correspondît pas au simple Kage Bunshin- disparut et Genkû prit soin de ne pas respirer ladite poussière en ne lâchant pas des yeux la jarre scellée qui resta sauve. Avant ce départ théâtral, il put apprendre de sa bouche que l’Homme au Chapeau était derrière la libération, ce qu’il ne manqua pas de noter dans un coin de son esprit sans savoir la valeur réelle d’une telle information.

Toph usa de ses clones et ses arcanes Jishin, Shin de ces mêmes corbeaux. Voilà qu’il devait lui aussi enfin se mettre en branle et sans attendre, ferma ses paupières puis prit la direction de l’intérieur de la ville en laissant glisser les échantillons d’antidote dans une de ses poches intérieures.

Disposant de l’entièreté de sa colossale réserve de chakra, il partit en chasse du véritable criminel, suivant un chemin où il serait seul en corrélation logique des directions que pouvaient prendre les clones et leurs invocateurs, alliés comme ennemis. Les trois points cardinaux annoncés précédemment, il n’avait qu’à chercher les bruits qui continueraient une fois les assauts portés aux hommes désormais dépourvus de gourdes. Simples clones, ils disparaitraient si détruits et là où le bruit serait toujours vivace signifierait le coupable. À moins qu’ils n’aient à faire qu’à des clones et que l’original disparaisse.

En passant à côté d’un des soldats avec une vélocité clairement respectable, voir impressionnante pour un civil, il lâcha une simple phrase ; un ordre. “ Vous avez vu le porteur de jarre. Prenez cette fusée et lancez-là si vous ou un de vos hommes l’aperçoit en train de quitter le secteur.
Il ne comptait pas prévenir les autres s’il se retrouvait seul face à lui. Ainsi, il aurait libre court à ses arcanes pour anéantir la menace et mettre cela sur le compte de la chance ou autre facteur extérieur.

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4741-daiyonko-the-4th-law#36763 http://www.ascentofshinobi.com/u509
Narrateur
Narrateur

[Alerte/Prisonnier] Maladie annonciatrice - Page 3 Empty
Lun 14 Jan 2019 - 17:41

Toph put sécuriser le premier fût sans problème, personne ne semblait chercher à vouloir l'en empêcher d'aucune façon. Le capitaine, les gardes et autres civiles suivirent alors les instruction pour se cacher dans la maison du docteur. D'ailleurs ce dernier était prêt à partir et motivé, il fallait bien avouer.



Du côté des différents fuyards, les attaques souterraines étaient suffisamment surprenantes et rapides pour venir detuirre les différents clones sans difficulté. Quant à l'original, il se trouvait finalement à l'extrême nord est et il se prit de plein fouet l'attaque le soulevant jusqu'à se retrouver contre un mur. Il n'avait pas réussi à aller bien loin, mais alors qu'il se releva en tremblant légèrement, il lacha une petite phrase.



« Je vois que vous n'avez pas vraiment réfléchit à la situation... Dire sur je vous avais laissé une chance, je suis trop bon. »



Ce fut alors qu'il enchaîna des mudras, et il frappa le sol à son tour, mais ce n'était pas fait pour blesser Toph, loin de là. Des piques surgirent du sol pour venir briser le fût, qui libéra immédiatement une version concentrée du poison bien connu du médecin de l'équipe. Un nuage verdâtre se rependit partout autour, et malgré les ordres donnés, les pauvres civiles tout à côté n'eurent guère le temps de réagir et ils étaient immédiatement exposés comme le serait Toph, car cela couvrait une grande zone. Si c'était un clone, il ne tzrderait pas à disparaître à son tour, ce qui ne manquerait pas d'aider le prisonnier dans sa fuite.



Shin libéra sa nuée de corbeaux morts qui ne manqua pas de partir à tir d'ailes dans les directions souhaitées, mais cela allait prendre du temps le temps de de rendre sur place des trois endroits supposés. Le prisonnier avait bien fait exprès de se placer à des endroits le plus éloignés possibles de l'un des autres. Ces clones purent se rendre dans la direction des trois fûts, que personnes ne chercha à dérober. Le prisonnier fit de nouveau de nouveau mudra tout en courant en direction de la maison où se trouvait les civiles tout proche. C'était une maison vers l'extérieur de la ville et la liberté était à deux pas. Un nuage de poison se libéra de nouveau, même si celui là était d'une autre couleur. Si jamais quelqu'un le respirait, il se pourrait bien qu'il subisse les effets paralysants. Il était bien loin de penser que les corbeaux allaient bientôt frapper peu de temps après.



Revenir en haut Aller en bas
Fukuhara N. Mitsuo
Fukuhara N. Mitsuo

[Alerte/Prisonnier] Maladie annonciatrice - Page 3 Empty
Mar 15 Jan 2019 - 12:58





Maladie annonciatrice



L’un des clones transmit l’information à Shin… L’une des urnes ne fût pas sécurisée à temps. Il lâcha un soupire, indiquant à ses corbeaux la cible à frapper, les deux clones étant déjà vaincu par la Hyûga. Il reporta son regard vers Genku, calmement, un de ses clones le rejoignant pour le tenir informer de la situation pour le moins problématique.

- Genku, l’un des fûts s’est brisés, tu pourrais te rendre sur place je te prie ? Je vais te guider.

Pendant ce temps, l’original qui était en hauteur se leva, debout sur la pointe du toit, il fixa sa nuée de corbeau se regroupée, masquant le soleil de leurs plumages d’ébènes pour fondre sur le fuyard en un fracas assourdissant. Attaquant la cible bec et griffes, lacérant sa chaires en ciblant en priorité les yeux et les muscles des cuisses. Shin observa la scène en silence, secouant un peu la tête de déception. Il observa, l’amas sombre agglutiné autour du prisonnier croassant de façon sinistre, perforant ses chaires avec leurs pattes griffues et dévorant ses tissus avec leurs becs. L’homme se faisait littéralement dévoré vivant par la horde de corbeaux morts. Il aurait préféré le laisser en vie, mais en voyant ses capacités.. C’était un risque qu’il ne pouvait prendre.

- Tch… J’aurais préféré éviter d’en arriver là…

Il sauta alors du toit, se dirigeant vers la position de ses corbeaux sautant sur le toit de la maison la plus proche pour composer une série de signe, profitant de l’aveuglement du prisonnier par le groupe plumé. Un groupe de taupe sortie d'un autre sceau et plongea sous terre suite à cela. Si les corbeaux ne suffiraient pas, soit, une petite surprise pour le moins explosive l’attendrait une fois les corbeaux dissipés. C’est après quelques minutes qu’il composa un signe, la nuée de corbeaux disparaissant dans un « pouf » sonore, tandis qu’il rangeant dans sa sacoche le sceau qu’il avait utilisé pour les invoqués. Il leva alors une main, la gardant ouverte, si le prisonnier se levait, il la fermerait, et le groupe de taupes se plaçant dors et déjà en position exploserait, emportant avec eux le prisonnier.






Resumé:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Toph
Hyûga Toph

[Alerte/Prisonnier] Maladie annonciatrice - Page 3 Empty
Mer 16 Jan 2019 - 20:42
Les Toph dissipèrent les clones. Seul le vrai manipulateur de poison résista à l'assaut, et composa des mudras à son tour. Comble de hasard, c'était la vraie Toph qui faisait face au vrai empoisonneur. Un coup du destin. Une attaque sous-terraine ?

Toph était prête à s'en défendre. La terre, elle connaissait. Mais elle n'était pas la cible. Non, l'assaut visait l'urne. Toph ne put rien faire pour protéger celle-ci. Elle était trop loin pour faire les quelques techniques pouvant permettre de protéger d'un tel assaut. Elle ne put empêcher sa bouche de s'ouvrir, tandis que des pieux fracassaient l'urne.

Mer...

Toph n'eut pas le temps de terminer sa phrase que déjà elle expulsa du chakra et pivota sur elle-même. Face à une attaque de cet acabit - du gaz empoisonné - sa meilleure défense consistait en l'arcane Hyûga défensive par excellence. Le kaiten érigea un dôme tourbillonnant de chakra tout autour d'elle. L'effet de vortex aspirerait rapidement le nuage de poison en hauteur où il s'évaporerait au-dessus du village - le poison était plus dense que l'air, sinon il n'aurait jamais pu former un nuage de cette taille. Il était donc vraisemblable qu'il serait volatile, et que la princesse Hyûga n'avait qu'à tenir un petit peu pour évacuer un maximum de poison au-dessus de l'air respirable et soulager ainsi le village du poison.

Malheureusement, toutes les victimes ayant déjà respiré ce poison étaient probablement en train d'en mourir, et elle ne pouvait tristement rien faire. Elle tint bon ses sentiments contradictoires en se disant que ses clones n'avaient pas disparus et, par conséquent, n'étaient probablement pas mort dans un nuage de poison. Cela indiquait que les autres fûts avaient été sécurisés et que les pertes civiles seraient limitées. Une consolation, bien que maigre.

Il ne fallait pas laisser ce prisonnier s'échapper et recommencer ce manège à Tsuchi !
---------------

Pendant ce temps, les clones de Toph sécurisent les autres futs et restent dans la maison du médecin pour les surveiller. Ce n'est plus à eux de participer maintenant, et puis traverser la ville pour poursuivre quelqu'un n'était pas vraiment réaliste. Non, surveiller les futs étaient nettement plus importants.

D'ailleurs, il faudrait certainement les évacuer vers Iwa plus tard. Mais ce n'était pas la première chose à faire.
Spoiler:
 

_________________
[Alerte/Prisonnier] Maladie annonciatrice - Page 3 Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Yaoguaï Genkū
Yaoguaï Genkū

[Alerte/Prisonnier] Maladie annonciatrice - Page 3 Empty
Sam 19 Jan 2019 - 20:54




PANACÉE



Alors en train de se diriger vers ce qui semblait être l’original puisque le bruit si distinctif d’un affrontement se faisait pressentir, Genkû fut interrompu par le nécromancien ou l’un de ses clones qui étaient agglutinés pour recevoir un ordre de l’homme. Visiblement la porteuse du Byakugan avait besoin d’un coup de main et au fond de lui, il fut pris d’un peu de ressentiment pour son équipe. S’il avait eu quelques minutes seul à seul, le natif du Bois aurait pu apprendre beaucoup. Malheureusement sa place de médecin dans une formation comme la leur, allié au fait qu’il n’était après tout qu’un genin lambda ne laissa aucune place à ses prouesses. Il acquiesça simplement aux propos de l’homme à la chevelure plus nacré que la sienne et se propulsa d’un bond agile vers là où son aide était requise se fiant plus à ses sens que son guide.

Il ne fallut pas longtemps au sauvage pour arriver sur les lieux et voir Toph tournoyer sur elle-même pour évacuer le narcotique avec plus ou moins d’efficacité. Quand elle eût fini de reproduire sa fameuse technique Hyûga, Genkû envoya à la demoiselle une dose de l’antidote. En tout et pour tout, il en avait assez pour un nombre conséquent de personnes, bien que cela ne suffise pas à l’échelle d’un village. Maintenant qu’il avait percé à jour la formule, il ne faudrait pas longtemps pour la produire en chaîne.

L’homme attaqué par les bêtes mortes-vivantes de Shin, sa seule tâche restait de s’occuper des casualités. De ses index et majeurs croisés, il fit donc apparaître trois autres Genkû qui contournèrent le champ de bataille pour aller à la rencontre des potentiels civils contaminés et commencer les premiers soins, munis des antidotes de leurs invocateurs. Pendant ce temps, à distance raisonnable mais suffisante s’il fallait charger admirait l’empoisonneur.

« Foutus shinobis. »
D’un air blasé, son chakra malaxé, le dénouement semblait arriver à grand pas.

HRP:
 












_________________
Hayashi > le reste

雷帝 ₪ RAITEI
what's up danger ; don't be a stranger
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4741-daiyonko-the-4th-law#36763 http://www.ascentofshinobi.com/u509
Narrateur
Narrateur

[Alerte/Prisonnier] Maladie annonciatrice - Page 3 Empty
Lun 21 Jan 2019 - 17:44

La horde de corbeaux n'eut guère de résistance une fois arrivée à destination, et le pauvre prisonnier était largement dépassé par le nombre arrivant de toute part. Il n'y avait guère besoin des taupes explosives pour en finir, il était à terre totalement défiguré avec un sourire sur ce qui lui restait de visage. Il ne bougeait plus, assurément mort, mais même s'il aurait préféré en faire encore plus, il avait déjà emporté des dizaines de personnes. On entendrait parler de sa rage au moins un instant à la place de mourir en silence dans une cage sur Wasure no Kuni. Après des années de tortures, il en était arrivé à ce stade de pensées. Il n'avait pas eu d'espoir de survie en partant dans ce genre de quêtes suicidaires. Les shinobis d'Iwa avaient simplement obéis aux ordres.



Toph tourna autour d'elle même afin de repousser le nuage et tant qu'elle tournerait, il n'y aurait pas de souci. Cela eu pour effet de repousser le poison plus loin et non de l'élever dans les airs. Cependant grâce à son intervention, le nuage de poison s'etala davantage. Cela toucherait davantage de personnes, mais avec moins de puissance. Le second nuage de poison qu'avait libéré le prisonnier se dissipa rapidement, car son invocation était mort. Il restait seulement celui du fut.



Genku confia alors une dose d'antidote à Toph contre le poison du fût, ce qui serait nécessaire pour aller aider les habitants touchés par le narcotique. Les clones de Genku se dirigèrent jusqu'aux civiles tout proches. Ils étaient déjà en train de tousser, certains à terre, d'autres tentaient de s'enfuir comme ils le pouvaient. Ils avaient besoin d'aide assurément.



Revenir en haut Aller en bas
Yaoguaï Genkū
Yaoguaï Genkū

[Alerte/Prisonnier] Maladie annonciatrice - Page 3 Empty
Mer 23 Jan 2019 - 3:55




PANACÉE



Le prisonnier semblait visiblement aussi faible qu’il le laissait paraître et la meute de charognards eut raison de lui en un temps record, laissant à l’envol une carcasse décharnée criblée de blessures et autres coups de becs. Genkû ne porta qu’un rapide regard à la dépouille et lui et ses trois autres frères s’attelèrent à la tâche. Cela ne suffirait jamais, il s’en rendait bien compte. Alors, il réitéra encore une fois le même jutsu, se dupliquant encore par six fois.

Ils étaient désormais dix Genkû, tous possédant les antidotes qu’ils avaient sur lui. L’un d’eux se rapprocha de Shin et un autre de Toph pour tenir au mot près le même propos. « Prenez les antidotes et distribuez-les aux plus mal en point, établissez un périmètre et une fois les mains vides, allez voir les Miens qui travaillent à la confection. » Puis la petite troupe de Yaoguaï blondinets se mit en marche ; deux d’entre eux dupliquaient la formule en un temps record maniant avec précision le matériel dans la petite zone prévue à cet effet, fournissant en antidotes ses coéquipiers et ses copies. Trois autres pratiquaient les premiers soins chakratiques ou des examens ; tous les autres distribuaient les antidotes et empêchaient çà et là la veuve et l’orphelin de se faire la malle, encore contaminés.

Le vrai Genkû alla sur la dépouille et avec précaution, fouilla le cadavre à la recherche de possessions, d’indices sur sa vie et de ses potentiels relations avec d’autres prisonniers ou l’Homme au Chapeau.

Les neuf Genkû faisaient du bon travail, endiguant peu à peu le mal. Bientôt, une fois tous les habitants saufs, ils rentreraient enfin à Iwagakure no Satô ; bien que cette idée lui laissa un goût amer. Depuis son arrivée, il n’avait jamais été si proche de la frontière et donc d’Hayashi no Kuni. Balayant cette idée de ses pensées, il continua de superviser les soins et le déplacement de potentiels nouveaux cadavres, perdu dans le vague de ce qui était à ses yeux une déception ; un échec.

Malheureusement, il n’avait pas eu l’occasion de se servir de ses talents comme il l’espérait.
HRP:
 







_________________
Hayashi > le reste

雷帝 ₪ RAITEI
what's up danger ; don't be a stranger
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4741-daiyonko-the-4th-law#36763 http://www.ascentofshinobi.com/u509
Hyûga Toph
Hyûga Toph

[Alerte/Prisonnier] Maladie annonciatrice - Page 3 Empty
Mer 23 Jan 2019 - 9:21
Son kaiten ne dissipa pas tout à fait le poison, mais au moins sa concentration diminua. Il y aurait moins de mort suite à sa bourde, ce qui était une maigre consolation, mais une consolation tout de même. Lorsque Genku arriva à sa hauteur elle cessa sa technique et il lui administra un antidote. Elle n'avait pas été fortement touchée, heureusement, mais c'était sympa de sa part d'y avoir pensé.

... Merci Genku-san. Tu t'y connais en médecine, c'est le moins qu'on puisse dire.

Elle n'avait pas pu constater ses compétences en combat ni en investigation, par contre. Le combat avait été court, et l'investigation n'était pas le domaine de tout le monde. Sans doute un manque d'opportunité, car en ce qui concernait la médecine, le frère de l'Ostrogoth semblait très compétent. Et sa réserve de chakra était importante, puis qu'il arrivait à maintenir autant de technique de soin sur plusieurs clones répartis.

Mais la note mentale glissa dans l'esprit de Toph, qui commençait à fatiguée et qui avait un peu subit les effets du poison. Elle passa rapidement dans les rangs de la population, essayant de les calmer au mieux, et de repérer les personnes les plus à risque ou les plus touchés. Priorité aux femmes enceintes, aux enfants, aux vieilles personnes, dans cet ordre. C'était... de sa faute, tout cela. Pourtant, elle n'avait pas eu le choix, et par ses actions elle avait évité que la même scène ne se reproduise à trois aux endroits, ce n'était donc pas une perte complète - d'autant plus que son kaiten avait limité la casse en terme de concentration de poison.

On va devoir prioriser, j'en suis désolée. Les cas les plus graves d'abord. Les autres peuvent se rassembler ici.

Toph distribua les doses avec calme, bien qu'elle n'était pas la plus efficace dans ce travail. Bientôt, Toph fut à court d'antidotes. Genku les fabriquaient et les distribuaient à la chaine et la Hyûga se demandait si elle était véritablement utile dans ce rôle-là. Genku, ou un de ses clones, en profitait pour fouiller le cadavre de l'empoisonneur. Cela donna une idée à la princesse Hyûga. Ses compétences lui permettait de faire d'autres choses plus spécialisées et probablement plus pratique. Elle appela Shin à son encontre.

Shin, tu t'y connais en fuinjutsu, pas vrai ? J'ai ramené les futs de poison à la maison du docteur sous la garde de mes bunshins. Est-ce que tu peux t'y rendre et les sceller dans des parchemins ? Cela pourrait intéresser Iwa, même si le poison n'est pas l'arme que je préfère manier. Je vais fouiller son logement, au cas où il y aurait d'autres substances dangereuses ou des informations.

Aussitôt dit, aussitôt fait. Toph s’enquerra auprès de la garde le logement du vendeur de nouilles -ce qui demanda un petit effort d'investigation. Une fois sur place, elle utilisa ses divers talents Hyûga pour vérifier s'il n'y avait pas d'autres futs dissimulés avant d'emporter la paperasse qui s'y trouverait. Elle étudierait cela plus tard, mais cela pouvait permettre d'obtenir des informations supplémentaire sur Wasure ou sur les autres prisonniers. Elle ne pensait pas tomber sur des indices très probants, mais ne pas le faire aurait été stupide.

Puis, elle remercia personnellement la capitaine de la garde pour son travail, s'excusa auprès du médecin pour l'avoir malmené et se prépara à rentrer à Iwa avec ses deux compagnons.
Spoiler:
 

_________________
[Alerte/Prisonnier] Maladie annonciatrice - Page 3 Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Fukuhara N. Mitsuo
Fukuhara N. Mitsuo

[Alerte/Prisonnier] Maladie annonciatrice - Page 3 Empty
Mer 23 Jan 2019 - 9:46





Maladie annonciatrice



Le nécromancien regarda Genku, secouant un peu la main lorsqu’il lui tendit l’antidote. Ce n’était pas nécessaire, il n’avait pas était en contact direct avec le poison où la maladie, donc il n’avait aucun risque pour qu’il soit contaminé. Ses cadavres s’étaient chargés des éléments pouvant potentiellement le contaminé.

- Je n’en ai pas besoin, mais c’est gentil de proposer. Je me suis tenu à l’écart de toute sorte de contamination possible, donc ça iras pour moi.

Il rejoignit par la suite la jeune Hyûga, scellant les fûts dans un parchemin qu’il rangea dans sa sacoche. Suite à cela il s’approcha de l’un de ses corbeaux morts, un qu’il n’avait pas rangé dans un but bien précis. Il sorti un papier de sa veste et s’empara d’un crayon, commençant à rédigés quelques mots dessus. Après cela il effectua une ultime technique et réanima le fameux corbeau, lui ordonnant de rejoindre le village d’Iwa avec le parchemin contenant les fûts et le mot qu’il avait fait. Attachant tout cela sur l’oiseau, il le fit s’envoler, celui-ci, n’ayant pas besoin de pause, devrait arriver au village bien avant eux, et ainsi donner ces informations capitales au Tsuchikage dans les plus brefs délais. Il s’en retourna par la suite rejoindre ses compagnons de route, silencieusement, tout en s’étirant un peu, ordonnant aux villageois d’enterrer cet homme avec précaution. Il était peut-être un terroriste, mais il restait tout de même un ancien shinobi du village de la roche. Il méritait un enterrement, et pas simplement laisser sa carcasse pourrir dans une fosse commune ou quelque chose de ce genre.

Il demanda ensuite aux villageois trois chevaux afin de rentrer bien plus vite, chose qu’il obtenu sans trop de soucis, en guise de remerciement des villageois pour les antidotes de leurs médecins. Il enfourcha le cheval calmement, suivit par ses amis en soupirant un peu. Il aurait tout de même préféré ramené en vie l’individu, mais entre prendre le risque qu’il prenne la fuite et recommence cela, voire pire, et mettre un terme à son existence, le choix était vite fait. Il prit par la suite la route vers Iwa, mettant ainsi un point final à cette mission éprouvante et plutôt longue, mais au final s’achevant sur une note positive.






Resumé:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Narrateur
Narrateur

[Alerte/Prisonnier] Maladie annonciatrice - Page 3 Empty
Ven 1 Fév 2019 - 8:25

C'était une véritable petite armada de petits bras qui s'occupaient de fabriquer l'antidote et de le distribuer. C'étaient dans ces moments là que l'on pouvait voir l'utiliter d'être ninja. Il y eut tout de même des dommages collatéraux, mais en grande partie, la situation fut tout de même améliorer par les actions de la fine équipe. Genku put trouver sur la dépouille du matériel ninja assez classique, et trouva un bijou en forme de feuille accroché à une simple cordelette, mais rien de bien significatif.



Toph put trouver dans l'appartement seulement des objets simples qui pourraient être utilisés pour la confection d'un poison. Il y avait également des plantes, des roches, mais rien de dangereux de manière immédiate. Cependant, dans le chariot de préparation de ses nouilles, il y avait un fût connecté par un léger tube à l'un des deux bacs servant à ma cuisson des nouilles. Il était facile d'imaginer ce qu'il pouvait faire ainsi.



Scellé les fûts de poisons dans les parchemins ne fut pas un problème pour Shin. Le corbeau partit alors à toute ailes en direction d'Iwa, cela permettait de faire rapidement la commission en minimisant les risques. Celui qui avait attaqué avec du poison serait enterré, même s'il n'allait pas avoir beaucoup de monde pour le pleurer.



Ils purent alors repartir pour Iwa sur le dos de chevaux rapidement. Même si leur mission n'avait pas durer très longtemps, elle avait été sans doute forte en émotion avec un goût amère dans la bouche. Ils purent apprendre cependant que pendant deux semaines environs, il eut encore des morts ou des personnes souffrante de ce même poison, malgré la mort de l'empoisonneur. Après une enquête de la milice, il fut découvert dans le puit du quartier nord deux fûts de poison tout au fond. Ce qui expliquait forcément comment ils étaient contaminés. Par voie souterraine, l'eau s'écoulait vers le quartier sud plus pauvre, et moins exposé, car la source de la contamination était bien plus loin. Quoi qu'il en soit, le danger était maintenant écarté et les habitants de ce village pouvaient enfin dormir sur leurs deux oreilles. La quarantaine fut évidemment levée et la vie put reprendre de manière plus normal.

Revenir en haut Aller en bas

[Alerte/Prisonnier] Maladie annonciatrice

Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Tsuchi no Kuni, Pays de la Terre
Sauter vers: