Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

Construction (Kenshin)


Dim 25 Nov 2018 - 0:02
Le Kumojin passa une main dans sa chevelure ébouriffée, révélant ainsi au grand jour l’intégralité de son regard bleuté. Déjà plusieurs heures qu’il était terré dans la Grande Bibliothèque. Plusieurs de ses occupants avaient quitté les lieux, le laissant presque seul avec le personnel responsable. Il laissa retomber ses cheveux devant son œil, laissant le soin à son deuxième d’inspecter le fruit de son labeur de la journée.

Une large feuille de papier, légèrement tâchée d’encre involontaire à certains endroits, était déroulée sur la table lui faisant face. Un ou deux livres à chaque coin permettait à l’ensemble de ne pas s’enrouler. L’encre décrivait un parcours méthodique sur le papier sous la forme de dessins, chiffres et annotations personnelles. Il se recula dans sa chaise pour en épouser le dossier qu’il n’avait pas effleuré depuis qu’il s’était installé là. Un élément qu’une légère douleur dans la colonne lui rappela. Il se contorsionna un peu pour passer une main à l’endroit endolori, sans grand effet. S’il suffisait d’une main apaisante pour se soigner, ça se saurait. Kumonosu en avait conscience mais c’était un réflexe psychologique qu’il ne comprenait pas très bien. Un sujet à possiblement éclaircir pour sa prochaine visite ici.

Pour l’heure, il admirait son œuvre avec une certaine fierté et un certain soulagement. Il venait de mettre au point le plan de son tout premier pantin de combat. Il avait déjà eu d’autres marionnettes en sa possession, mais elles étaient utiles pour des tâches un peu plus banales. Maintenant qu’il devait servir une cause en tant que shinobi, il devait être militairement prêt à agir. Justifiant ainsi l’édification d’un outil spécialement conçu pour l’occasion. Après de longues minutes de réflexion, et quelques inspirations tirées dans certains livres de biologie, il avait trouvé une idée simple mais qu’il jugeait efficace.

Il dégagea la table des poids qui retenaient le papier pour enrouler son plan et l’emmener avec lui. Il rangea les ouvrages à leur place avant de s’éclipser et ainsi laisser l’établissement s’assoupir pour la nuit. Non pas que la Lune était déjà levée mais elle ne saurait tarder. Son homologue diurne commençait à quitter le ciel pour distribuer sa lumière bienfaisante ailleurs. Le Marionnettiste en était presque venu à gambader tellement sa joie était grande. Il faisait un premier pas vers sa carrière shinobi. Même s’il n’était pas particulièrement voué à un avenir militaire, il s’enthousiasmait de cette nouveauté. Ce pantin serait un petit bijou qu’il manierait avec dextérité pour en exploiter toutes les possibilités. L’excitation était telle qu’il avait soudainement envie d’en faire bien plus.

Il stoppa sa marche pour réfléchir un instant. Il était tard et il y avait peu de chances que son idée porte ses fruits. Mais il fallait tenter le coup. Dans le pire des cas, il pouvait toujours retenter sa bonne fortune le lendemain matin de bonne heure. Il bifurqua pour quitter la trajectoire de son appartement. Il prit une toute nouvelle direction : celle de la Raffinerie. Lorsqu’il arriva sur place, il fut heureux de constater qu’il y avait encore du monde qui s’affairait à sa tâche. Il y avait donc une chance que quelqu’un puisse le renseigner sur l’objet de sa visite. Mais il ne savait pas vraiment à qui s’adresser au final. Ce n’est pas comme s’il y avait un comptoir avec un hôte permettant d’aiguiller les visiteurs dans leurs requêtes.

Il préféra donc une approche bien plus traditionnelle et naturelle. Lorsqu’il trouva un homme bien charpenté qui n’était pas occupé l’espace d’une seconde, il se présenta à lui, son rouleau de papier sous le bras :

- Bien le bonjour cher monsieur. Permettez-moi de me présenter : Kumonosu. Je suis à la recherche de renseignements, sauriez-vous m’aider ou m’indiquer une personne susceptible de m’aider ?

Citation :
@Metaru Kenshin


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4765-kumonosu-terminee#36939

Dim 2 Déc 2018 - 18:27
Les appareils tout juste sortis des ateliers ont l’air prometteurs. La série – première du genre – ne souffre d’aucun défaut de conception. Le montage s’est passé lui aussi sans difficulté, ne reste plus qu’à insérer le dernier module et leur faire passer une dernière batterie de test. Mais selon nos calculs et les modèles précédemment testés, nous pouvons espérer un succès. Enfin.

« Bravo Messieurs, c’est du très bon travail. »

Sans ces modeleurs expérimentés, jamais nous ne serions parvenus à un tel résultat. Un succès serait autant de notre fait que du leur. Un succès qui semble plus proche que jamais. La joie et la satisfaction prend rapidement place, desquelles émane une soirée en ville pour fêter leur réussite.

« Je vous remercie de votre invitation mais il me reste encore du travail. Mais ce sera avec plaisir une fois tout cela terminé. »

En réalité il ne me reste rien à faire pour ce soir, mais je préfère profiter de ma première soirée paisible seul. Une envie de solitude pour constater tout le chemin parcouru, le résultat de tous ces efforts, tous ces sacrifices. Il y a deux ans jamais je n’aurai pu imaginer que tout cela prendrait réalité. Je serai bel et bien là, à la raffinerie mais en train de m’occuper de diverses tâches administratives plutôt que d’apprécier les fruits de tous ces efforts. Nos esprits combinés sont parvenus à créer ces radios portables, à révolutionner la manière de communiquer. Les applications, au-delà du militaire, sont infinies. Mais aujourd’hui n’est pas le jour pour rêver mais pour regarder en arrière et apprécier le résultat.

Les ouvriers se dispersent rapidement pour terminer leurs tâches et se retrouver par la suite. Me voilà enfin seul. Je ferme les yeux l’espace d’un instant, inspirant puis expirant profondément. Enfin je peux me reposer l’esprit tranquille. La réussite des tests ne fait aucun doute. Celle de la mission beaucoup plus, mais ce n’est pas le jour pour y penser. Demain.

Une voix émane derrière moi. Je me retourne et vois un homme aux yeux azur qui se présente sous le nom de Kumonosu. De toute évidence il ne s’agit pas d’un Metaru, un étranger donc en territoire de notre clan. Rares sont ceux qui comme lui viennent ici. Rien n’interdit à la population de pénétrer dans la raffinerie, seules quelques portions de cette dernière sont fermées au public pour des raisons de confidentialités. Mais il s’agit d’une terre que peu osent fouler, sûrement par l’impression que nous devons donner. Il doit donc s’agir d’un étranger, à minima du village. Le voilà venu en quête d’information et de quelqu’un qui pourrait l’aider. Quelles informations ? Fatigué mais disponible, dois-je répondre à son appel ? Personne ne sera disponible à cette heure-ci. Il semblerait donc que oui.


« Bonjour, je peux certainement répondre à vos questions. En quoi puis-je vous aider ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3529-presentation-metaru-kenshin-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t4788-equipe-3-michisuji-kumo#37115 http://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173

Construction (Kenshin)

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages :: Raffinerie
Sauter vers: