Soutenez le forum !
1234
Partagez

[Mission Libre B] Retour de flammes. [Miyake | Ryû]


[Mission Libre B] Retour de flammes. [Miyake | Ryû] Empty
Dim 25 Nov 2018 - 23:59

Retour de flammes.

Le Printemps. C’est beau, le printemps. Les fleurs éclosent, les papillons se baladent un peu partout. Pour certains, c’est la meilleure saison de l’année. Il ne fait ni trop chaud, ni trop froid. Pour Chiaki, ce printemps n’est pas juste la fin de l’hiver. C’est aussi le début d’une nouvelle fonction à l’hôpital. Certes, son statut est toujours celui d’une interne, mais elle est à un degré supplémentaire sur la hiérarchie. Plus haut. Petit à petit, elle grimpe. Cela présente un énorme avantage, cela dit. Maintenant, Chiaki peut faire sa vie. Moins de gardes, plus de libertés. Sauf que, du coup, si certains se disent « oh super ! », en pensant qu’il y aura moins de travail. Mais non. Parce que Chiaki, en plus d’être interne en chirurgie, est aussi une kunoichi.

Aujourd’hui, du coup, même si c’est jour de repos, voilà qu’il est l’heure d’aller au travail. Une mission de haut rang, qui concerne une première mission qui avait été réalisée à Teitetsu. Apparemment, des brigands s’y sont rendus et mettent un bazar sans nom, en mettant le tout à feu et à sang. Bien. Une bonne petite mission pour Chiaki, en somme. Mettre des pains à des personnes qui ne se prennent pas pour de la merde et pensent pouvoir s’en prendre à Kumo sans que rien ne leur arrive. Ah, y en a qui ont de belles blagues, quand même.

Chiaki s’est préparée tranquillement, puis s’est rendue très tôt jusqu’à l’arche grise. Sur l’intitulé de la mission était stipulé deux noms, deux inconnus, Nozomi Ryû et Kamikage Miyake. La brune n’a pas particulièrement cherché à en savoir davantage sur ces deux-là, s’ils lui ont été assignés c’est qu’ils savent ce qu’ils font, qu’il y a une raison pour qu’ils soient là tous les deux. Une équipe de trois pour régler leur compte à des brigands et quelques ninjas mercenaires … Eh bien, pourquoi pas, après tout ?

Une fois arrivée à destination, Chiaki plante ses mains dans les poches de son petit gilet noir et attend. Le monde est beau, aujourd’hui. Dommage qu’il s’apprête à être le théâtre d’un terrible massacre, n’est-ce pas ? N’attaque pas Kumo une personne qui sait comment Kumo riposte. Jamais. Parce que Kumo est ce village qui, une fois qu’il a trouvé la proie, ne la lâche pas tant qu’elle n’a pas rendu son dernier souffle.

Au loin, les silhouettes apparaissent. Un homme, probablement Ryû, et celle qui doit être Miyake. Un sourire étire doucement ses lèvres. Une fois qu’ils arrivent à sa hauteur, la brune fait un petit geste de la main, pour faire coucou.
« Salut ! Je suis Chiaki. Nous serons partenaires aujourd’hui. »
Son sourire se mue en une mimique carnassière.
« J’espère que vous n’avez pas peur du sang … »
Pour une chirurgienne, c’est amusant de dire ça. Le sang est un ami qui lui est très proche, après tout.
« Si vous avez des questions, nous en parlerons en route, nous ne devons plus tarder ! »
La brune se tourne vers la sortie du village et s’élance, à un rythme plutôt soutenu. L’objectif premier de cette mission, après tout, est de se rendre rapidement à Teitetsu, de façon à arriver avant les bandits, ou même les intercepter. Pas de temps à perdre, en somme.

Ordre de mission :
 


Dernière édition par Sentetsu Chiaki le Mar 27 Nov 2018 - 0:20, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4648-sentetsu-chiaki-100 http://www.ascentofshinobi.com/t5326-kumo-equipe-11-seikaku http://www.ascentofshinobi.com/t5633-chiaki-dossier-de-la-chirurgienne http://www.ascentofshinobi.com/u883

[Mission Libre B] Retour de flammes. [Miyake | Ryû] Empty
Lun 26 Nov 2018 - 2:26

Retour de flamme


Kumo - printemps année 203


Ft.Chiaki Sentetsu & Nozomi Ryû

Notre jeune femme se leva aux aurores, rien d'inhabituelle pour notre félin, cela ne changeait aucunement ces horaires de sommeils. À la suite d'un petit déjeuné et de plusieurs petits repas et en cas qui se conserve bien a l'extérieur. Notre félin avait pris une douche rapide, ne sachant pas combien de temps, elle serait partie. EH oui ! Notre félin sortait du village et cela lui était très, mais alors très rare. Elle était plutôt enthousiasmée par cette idée, elle pourrait voir un peu plus le monde extérieur du village. Bien que l'ordre de mission n'annonçait pas la paix et tranquillité, la rouquine était de très bonne humeurs.

Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas eu de mission plus au moins importante, la dernière avais été une horreur. Cette fois, elle avait la chance de tabasser la gueule a des bâtards qui s'amusent a attaquer de pauvres villageois. Elle n'allait pas à avoir à se retenir cette fois, il lui faudra simplement de faire attention. Car cette mission était de rang B, il était mentionné que les bandits étaient en très grand nombre comprenant des mercenaire. Alors cela ne sera certes pas un jeu d'enfant, mais elle n'avais aucunement peur sur le déroulement de cette mission. Surtout qu'elle n'allais point être seul, ben oui, a quoi vous vous attendez, qu'une genin se tape une mission de rang B tout seule ? Non mais ! Elle sera accompagnée part deux nouvelles têtes, une certaine Chiaki Sentetsu et Ryû qu'elle connais déjà.

Elle se demandait bien quel genre de personnage était chiaki. Elle attrapa son sac de voyage bien remplie et partie en direction du lieu de rendez-vous pour le départ. Elle ne pris que très peu de temps avant d'arrivée vers l’arche grise. La soleil commençais à montrer le bout de son nez alors que notre jeune rouquine arriva sur les lieux. Elle fut accueillie part la jeune femme qui l'attendait. < Oh, elle semble plutôt énergique, j'aime ça ! > Elle sourie a la jeune femme en face d'elle.

- Salut Chiaki, moi c'est Miyake, ravie d'être partenaire partenaire avec toi, et ryû, eh ben on se retrouve encore une fois sur une mission ensemble.

La jeune femme qui ferait cette fois équipe avec les deux genins semblait très aimable, cela faisait plaisir a notre félin. Celle-ci fit une mimique et remarque sur le sang, certain, il allait en avoir en vue de cette mission. Cela n'était pas un problème pour notre rouquine, après tout rien ne l'effrayais.

- Ce n'est pas un problème pour moi.

La jeune femme infirma que les questions seront répondues sur le chemin, miyake n'avais pas de grandes questions mise a part quelque petite en vue de cette mission. Les capacités de chiaki , sa nouvelle collègues de mission et de comment allons nous procéder. Cette mission étant d'un rang plus élevé, il ne serait pas très bon que notre félin mette en place ces plans bâtards. Après tout, ceux-ci étaient plus ou moins risquée. Elle prit donc la route suivant le pas de chiaki.

- Je n'ai pas beaucoup de questions, mais bon. Il serait utile de savoir nos capacités et le talent a chacun pour savoir comment s'arranger une fois dans l'action. Personnellement je sais de quoi est capable Ryû, nous avons déjà combattu ensemble, mais toi tu est un mystère. Personnellement, je suis spécialisé en taijutsu et j'ai un yasei de léopard alors j'ai des capacité sensorielle.



Apparence - Outfit:
 
Apparence Léopard:
 

_________________
- Discutions / < Pensé > / - Langue Féline italique parfois perceptible a l'oreille de l'homme, d'autre non.
[Mission Libre B] Retour de flammes. [Miyake | Ryû] Signaa10
Trame Yuki No Kuni.:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4308-oshh-kamikage-miyake-est-la-terminee#33243 http://www.ascentofshinobi.com/t4332-le-journal-d-un-felin#33353 http://www.ascentofshinobi.com/u799

[Mission Libre B] Retour de flammes. [Miyake | Ryû] Empty
Mar 27 Nov 2018 - 1:06
Ce matin, il faisait beau, comme beaucoup de matin avant cela et sans doute beaucoup d'autres après. Le ciel n'était pas ce que fixait Ryû mais plutôt son miroir, pour voir que son visage paraissait beaucoup moins fatigué qu'il y a à peine trois mois. Les voix ne perçaient plus dans son sommeil, et il pouvait enfin dormir correctement, depuis maintenant trois mois. Il avait fait ses exercices de méditations aussi souvent que possible, et son mental était devenu très fort, suffisamment pour résister à Yokka jusqu'à présent. Il se disait aussi que celui-ci ne faisait plus trop d'efforts pour prendre le contrôle depuis tout ce temps, et c'était sans doute d'une grande aide, mais le moment viendrait où il tenterait de s'imposer, à nouveau.

Le Genin était affecté à une mission très importante, ce matin-là, et pour la seconde fois il allait côtoyer un shinobi plus haut gradé, et encore une fois il serait avec Miyake. Le destin les faisait souvent se retrouver, tantôt pour une mission, tantôt dans un cimetière et tantôt pour un entraînement. Mais qu'en était-il de cette Chiaki ? Il ne savait pas grand chose d'elle parce qu'il n'avait pas cherché à en savoir beaucoup, si ce n'est qu'elle était plus forte, en tout cas d'après son rang. Le jeune homme se prépara comme tous les matins, mais avant de partir il remplit un sac du nécessaire pour la mission. Il était difficile de déterminer si celle-ci durerait longtemps ou non, étant donné qu'elle se déroulait dans un cadre plutôt étranger, à savoir Teisetsu, un endroit que n'avait jamais visité le Nozomi. Enfin d'une manière générale le ninja de rang C n'avait jamais quitté le village pour aller plus loin que quelques kilomètres, cela serait une bonne expérience. L'heure du rendez-vous approchant, il se hâta de se rendre à l'arche grise, seule entrée et seule sortie du village des nuages. Lorsqu'il y parvint, ses deux camarades étaient là, et il les salua assez simplement.


"Bonjour, Nozomi Ryû au rapport!"

Sa petite phrase était là pour détendre l'atmosphère d'entrée, même si elle ne semblait pas tendue. Après tout le jeune homme ne savait pas vraiment sociabiliser, puisqu'il n'avait jamais cherché à le faire, mais sauver les apparences en se faisant passer pour un petit rigolo pouvait s'avérer utile, certainement. Il écouta alors les propos de la cheffe d'expédition, qui posa notamment une question, posée de façon indirecte, assez spéciale, sur le fait de ne pas avoir peur du sang. Le Genin en avait tellement sur les mains qu'il serait étrange que cela l'effraie, mais il choisit d'éluder la question avec une réponse relativement banale.

"En tant que shinobi, il est évident que le sang ne me fait pas peur."

Son ton, son air et son attitude montraient qu'il était honnête, parce que dans sa tête, il avait remplacé "shinobi" par "tueur en série". Bon, il n'était pas réellement un tueur en série, mais il en avait bien un dans la tête, donc c'était du pareil au même. D'ailleurs, la voix de Yokka, qui n'avait rien dit jusqu'ici, commença à déblatérer un tas d'inepties. Le convoi commença alors, et le Nozomi se mit à suivre, n'ayant pas de question il laissa cependant Miyake parler. Après l'avoir écouté, il répondit à la question, surtout pour Chiaki qui ne le connaissait pas, car la féline en savait déjà pas mal sur ses capacités de combat.

"Pour ma part je suis plus orienté sur le ninjutsu, avec mon affinité qui est le Doton et ma capacité à utiliser le Mokuton. Je suis aussi bon en détection de traces de chakra car je suis un ninja sensoriel."

L'avancée continuait, et la directrice des opérations allait à son tour répondre, probablement.

_________________
Couleur des dialogues : Nozomi "Hatsu" Ryû Hayasu "Nibanme" Shimega Sasayo "Hinoe" Tokebi Katsu "Yokka" Bakatsu Pensées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4519-presentation-de-nozomi-ryu-termine http://www.ascentofshinobi.com/t4581-nozomi-ryu-carnet-de-route

[Mission Libre B] Retour de flammes. [Miyake | Ryû] Empty
Mer 28 Nov 2018 - 14:50

Retour de flammes.

Kamikage Miyake et Nozomi Ryû. Deux personnes totalement inconnues au bataillon, mais hautes en couleur. La première dit être un Yasei Léopard et être spécialisée dans le Taijutsu. Ses cheveux sont plutôt rouges que roux, mais elle a l’air adorable. Une très grande énergie en émane. Le deuxième est un spécialiste du Ninjutsu, qui maîtrise le Doton – comme Chiaki – et le Mokuton. De la même façon que leur partenaire commune, il maîtrise des capacités sensorielles. Eh bien. C’est une très bonne chose. Chiaki esquisse un sourire pendant que leur marche se poursuit. Teitetsu est très loin, ce qui leur permettra d’échanger un maximum d’informations avant d’arriver. Cela ne remplace pas l’expérience mais, concrètement, le fait que Miyake et Ryû se connaissent constitue un avantage de poids dans leur équipe. La brune avance doucement et reprend la parole. Elle sera cheffe des opérations, ce qui est assez rare à vrai dire. L’apprentie chirurgienne, bien que plus haute dans la hiérarchie, n’a encore jamais dirigé un vrai cas, au bloc. M’enfin !
« Ta question est très intéressante, Miyake. Pour ma part … Je suis un ninja médecin, je maîtrise donc toutes les subtilités du corps humain, mais j’ai aussi une très grande connaissance des divers poisons et autres drogues qui stimulent l’organisme. Ajoutez à cela une force presque surhumaine et une maîtrise de l’affinité de la terre, puis vous avez à peu près tout ce que je sais faire. Je maîtrise le Ninjutsu et le Taijutsu à peu près à armes égales, donc nous aurons un combo plutôt solide, je pense ! »
Ninja médecin, pas de précision sur son métier de chirurgienne. Chiaki ne sent pas l’utilité de le préciser. Peut-être que l’occasion se présentera où elle devra le montrer et non en parler. En espérant qu’ils n’aient pas à arriver jusque-là. Chiaki accélère le pas, pour être sûre de se trouver sur place avant les brigands qui menacent Teitetsu. Pendant leur trajet, la brune réfléchit, pense à tout ce qui peut se passer, se demande comment ils pourront répartir leurs troupes. Bref, il est important pour elle de ne pas oublier l’enjeu de cette mission, ni la difficulté. Les deux personnes qui sont avec elle sont plus jeunes, moins expérimentées. Autrement dit, ici, Chiaki a la responsabilité de Miyake et Ryû, génial, hein ? Un grand pas dans le monde des adultes.
« Bien ! Quand nous arriverons à Teitetsu, je vais avoir besoin que l’un d’entre vous utilise ses capacités sensorielles pour nous dire si nous pouvons directement aller jusqu’à l’avant-poste sans prendre de risque. Si vous pistez des choses qui ne vous inspirent pas confiance, nous redoublerons de prudence et nous préparerons à une éventuelle attaque. En théorie, nous sommes partis tôt et nous avons avancé plutôt rapidement, donc il ne devrait pas y avoir de mauvaise surprise. On ne sait jamais, donc tenez vous prêts. »
Chiaki balaye les alentours des yeux. Ils avancent à toute vitesse, leur premier objectif est clair. Néanmoins, ses explications et son premier plan ne s’arrêtent pas là.
« Nous ne savons pas combien de personnes peuvent nous attendre, donc j’ai plusieurs règles à vous communiquer. D’abord, personne ne se sépare. Quoi qu’il arrive, ne vous retrouvez jamais seul face à l’ennemi. Nous ne connaissons pas leur nombre ni leur puissance. Il existe des petites frappes, mais on nous a aussi rapporté la présence de ninjas mercenaires. On reste donc tous ensemble, au maximum. »
La brune réfléchit un instant. Que dire de plus … Ah, oui.
« De la même façon, comme nous ne savons pas ce qui nous attend, évitez de dépenser votre chakra inutilement. Si vous sentez qu’il est nécessaire de puiser dans vos réserves, faîtes-le, autrement, évitez. Soyez les plus efficaces possible. Conservez-en un maximum, car on ne sait jamais. »
Et là. Le mot de la fin.
« Enfin ! Je crois en notre équipe autant que je crois en vous. Tout ira bien tant qu’on reste groupés et unis ! »
Son sourire revient, bien qu’il soit invisible pour ses partenaires qui la suivent. Chiaki poursuit le chemin. Les règles ont été indiquées … Normalement tout ira bien. Les montagnes de Teitetsu pointent le bout de leur nez. Un long voyage, hein ? Un long voyage pour une très longue mission … Mais tout ira bien. Tout ira très bien. En théorie. Chiaki s’arrête et tend le bras pour indiquer à ses partenaires d’en faire de même.
« Bien. Je ne vois rien pour l’instant, mais j’ai besoin de vous pour sentir cette zone. À partir de là : s’il y a des gens, si vous avez moyen de me donner une estimation du nombre, nous adapterons. Comme je l’ai déjà dit, en théorie, il n’y a personne, mais on ne sait jamais. Si le nombre que vous percevez est plutôt bas, nous irons lancer une première offensive. Uniquement si le nombre est bas. S’il est supérieur à 5, nous tenterons une offensive surprise, d’accord ? »
Elle pose ses prunelles émeraudes sur Miyake, puis sur Ryû. L’un des deux va pouvoir se saisir de cette situation et briller. Que la chasse commence !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4648-sentetsu-chiaki-100 http://www.ascentofshinobi.com/t5326-kumo-equipe-11-seikaku http://www.ascentofshinobi.com/t5633-chiaki-dossier-de-la-chirurgienne http://www.ascentofshinobi.com/u883

[Mission Libre B] Retour de flammes. [Miyake | Ryû] Empty
Jeu 29 Nov 2018 - 1:59

Retour de flamme


Kumo - printemps année 203


Ft.Chiaki Sentetsu & Nozomi Ryû


La jeune femme s'empressa, le pas s'adaptant a la vitesse de sa supérieure en vue de cette mission. Tout comme elle connaissait déjà, ryû informa chiaki de ses talents. Si ceux-ci se retrouvaient en combat, miyake savait qu'elle pourrait compter sur le support du nozomi. C'était ensuite au tour de chiaki de nous annoncer ces talents, qui plaisent a la jeune rouquine. Avoir un ninja médecin dans leur équipe se trouvait très utile. Cela rassurait le félin, si quelque chose devait se passer, elle aura une chance plus élevée de survivre. En m'étant de coter cette information, le reste était plutôt similaire à leurs compétences.

Cela n'était pas défavorable, bien sure que non-car cela allait être plutôt pratique. Ils pourront faire de bon combo et leurs compétences en sensoriel pourrait être partagée. La mission avait spécifié qu'il aurait nombreuses personnes, alors une équipe avec chaque membre avec des compétences sensoriel, sera utile. Ceux-ci ne devraient pas trop recevoir d'attaque surprise part leur ennemie. Alors que le félin commençait déjà à se faire des idée de plan, ces oreilles écoutait chiaki qui avais commencée a leur expliquer le déroulement et la situation qu'ils feront face. Elle mentionnait quelques règles, comme de ne jamais se séparer, de toute façon, si elle ou Ryû se séparaient, il allait sans aucune doute ce retrouvé en plus grand danger que la jeune femme. Quoi que, cela ne sera pas très bon pour chiaki non plus. Car comme elle rappela, ceux-ci allais être plus nombreux que le petit groupe.

La chef d'équipe ajouta d'éviter toute dépense de chakra inutile, Miyake gardera ça en mémoire. Cela était sa première mission à l'extérieur alors elle devais faire attention à ne pas trop dépensé son chakra, car cela pourrait être décisif en vue de leurs objectifs. Alors que le groupe continua leurs routes vers leurs destinations, le félin regarda autour d'elle, on sait jamais ce qui pourrait arriver. D'ailleurs, il semblerait que leurs chefs d'équipe fissent la même. Pour miyake cela était tout nouveau, mais ces parents l'avais plus ou moins bien préparer a cela. Sa mère était un chunin et son père est un membre des forces policières alors elle avais reçu et attendis nombreuse missions et astuce. Elle comptait bien le mettre en pratique, dont première étape, s'assurer de bien surveiller les alentours pour éviter les mauvaises surprises.

Une fois arrivée sur place, chiaki s'arrêta et plaça son bras sur le long, leur faisant signe d'arrêter. Le félin stoppa et observa autour d'eux. C'était l'heure, l'heur de briller, l'heur de montrer ce qu'elle valais, de leur montrer à quel point elle, c'était entraînée dure pour devenir plus forte. Cette mission pourrait l'aider dans un future proche, on pourrait lui accordé plus de mérite. Cela pourrait lui donnée la chance de recevoir plus de mission avec plus d'importance. Chiaki demanda au deux jeune genin de lancée une technique sensorielle pour repérer les ennemies, connaître leurs nombres était prioritaire.

- Aucun problème, toutefois, je serais immobilisée un moment alors assuré mes arrières. Je vais regarder autour de l'avant-poste. Si quelqu'un peut regarder plus autour de nous aussi, on s'aura à quoi s'attendre et ce qu'on peut faire.

Les yeux se posèrent sur ryu, espérons qu'il possédait une technique de détection de zone ou un truc similaire qui pourrait aider le groupe à bien se repérer. La jeune femme se pensa vers le sol pour réduire sa présence, mais surtout pour se concentrer d'avantage sur sa technique. Elle fit quelque muldras pour activer sa technique, cela fit apparaître un clone très spécial. Celui-ci était sous la forme d'un bébé léopard des neiges adorable. Celui-ci semblait plutôt heureux et tourna sur lui-même avant de partir rapidement vers l'intérieur de l'avant-poste le plus discrètement possible. Son clone était très doué pour cela, car il était très petit et pouvais ce cachée facilement.

- Je peux voir a travers ces yeux alors donnés moi un instant, akachan va les trouver.

La rouquine regarda a travers les yeux de son clone qui courrait en directions de l'avant-poste. Il s'arrêtait ici et là pour regarder autour de lui. Car après tout, il servait de drone, il se devait bien de regarder partout, autour de lui. Il ne prit peu de temps avant de se rendre a l'avant-poste et en faire le tour. Le félin n'avais rien vue autour de l'avant-poste, le clone décida de faire un tour à l'intérieur pour s'assurer aucune présence. Il parcourut rapidement les salles, rien, celui-ci alla tout en haut de la tour et regardas autour de lui. La rouquine pouvait apercevoir dans un rayon de vingt mètres. Elle ne voyait toujours rien, mais elle crue croire un mouvement suspect au loin.

- Il n'a rien autour de l'avant-post dans un rayon de 20 mètre, rien a l'intérieur non plus. Par contre, je croîs bien qu'ils ne sont pas loin, je pense avoir vu un mouvement suspect.




Apparence - Outfit:
 
Apparence Léopard:
 

_________________
- Discutions / < Pensé > / - Langue Féline italique parfois perceptible a l'oreille de l'homme, d'autre non.
[Mission Libre B] Retour de flammes. [Miyake | Ryû] Signaa10
Trame Yuki No Kuni.:
 



Dernière édition par Kamikage Miyake le Sam 1 Déc 2018 - 17:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4308-oshh-kamikage-miyake-est-la-terminee#33243 http://www.ascentofshinobi.com/t4332-le-journal-d-un-felin#33353 http://www.ascentofshinobi.com/u799

[Mission Libre B] Retour de flammes. [Miyake | Ryû] Empty
Ven 30 Nov 2018 - 0:37
Après les présentations, qui furent rapides, le groupe était parti en direction de Teitetsu. Chiaki répondit à son tour à la question de Miyake, et indiqua qu'elle utilisait également le Doton, ainsi que le ninjutsu médical. Elle précisa ainsi qu'elle avait une force presque surhumaine, ce qui la plaçait en tête de la liste des personnes à ne pas énerver, parmi celles que connaissait le Nozomi. Elle termina sa réponse en précisant qu'elle était aussi à l'aise en ninjutsu qu'en taijutsu. Le trajet se déroula correctement, dans l'ensemble. Chacun semblait rester alerte, Ryû également. Ce-dernier n'avait jamais participé à une mission de ce type, mais il était un fondu de littérature, et les stratégies militaires étaient d'un genre dont il raffolait particulièrement, donc il savait plus ou moins quoi faire, à savoir sur le chemin entre un point A et un point B, scruter les environs, aussi bien à hauteur de vue qu'en haut et en bas. Il préférait économiser son chakra dans l'immédiat et n'utilisa donc pas sa détection pour le moment. Au bout d'un moment, la Sentetsu s'exprima à nouveau pour transmettre la stratégie à laquelle elle avait pensé ainsi que quelques règles de base. Pour la première partie, le jeune homme était d'accord, s'il avait été en charge de l'équipe il serait sans doute parti sur ce genre de plan, et pour ce qui est des règles, il acquiesça même si la kunoichi ne pouvait le voir, puisqu'elle guidait le groupe et était donc devant eux. Elle continua en parlant du fait de ne pas gâcher de chakra inutilement, ce qui était logique. Enfin elle ajouta une phrase de motivation, qui ne fit pas plus d'effet que ça au Genin.

Quelques temps après, Ryû commença à apercevoir des montagnes, et compris que selon les informations reçues, le lieu de la mission ne serait plus très loin. C'est à ce moment que le shinobi joignit ses deux mains pour former un mudra. Il concentra son chakra, et en peu de temps, il commença à sentir ce qui se passait autour de lui. Pour être précis, il pouvait repérer les personnes qui se tenaient autour de lui. En mouvement, sa perception était bien amoindrie mais il pouvait au moins capter tout à une distance de deux cent mètres. Il ne savait pas si l'avant poste était dans son champ d'action, mais ce qui était sûr, c'est qu'à cette distance il n'y avait personne hormis les trois Kumojin. Le jeune homme s'arrêta net lorsque Chiaki leva la main. En effet, l'avant-poste était visible maintenant, bien qu'encore assez distant. La technique que venait d'activer le Genin pu ainsi s'étendre trois fois plus loin maintenant qu'il pouvait pleinement se concentrer. Il savait que la Kamikage allait elle aussi observer la zone, mais le centre des opérations était son principal objectif, donc le Nozomi s'orienta vers la périphérie de la zone. Il ne capta pas grand chose, à part une présence à environ cinq cent mètres à l'est de leur position. Si la personne était seule, il pouvait aussi bien s'agir d'un simple villageois, mais il pouvait également s'agir d'un éclaireur et dans ce cas précis, il serait vite suivi par d'autres personnes. Miyake avait fini son observation, et l'avant-poste n'était pas encore investi, de toute évidence. Ryû continua sa détection encore quelques secondes, pouor s'assurer de ce dont il s'agissait, et finalement une autre présence, puis une troisième, cinq, dix, leur nombre s'arrêta à douze. Des mercenaires ? Des bandits ? Impossible à dire, mais il allaient arriver, et ils pouvaient tout aussi bien n'être qu'une première vague. Hatsu le signala donc.

"A 500 mètres, à l'est d'ici, j'ai repéré une douzaine de personnes qui sont arrivées les unes après les autres. Impossible de dire s'il s'agit de ninjas ou de simples bandits mais ils seront là dans moins de dix minutes."

Trouver un plan de défense efficace et le mettre en place en si peu de temps, c'était de l'ordre de l'impossible. Le groupe de brigands était décrit comme "important", donc il ne s'agissait là que d'une avant-garde, peut être même qu'ils n'allaient pas attaquer pour l'instant, dans l'attente du reste de leurs troupes, mais les conclusions seraient tirées par la Sentetsu, car elle était la cheffe après tout.
résumé:
 


_________________
Couleur des dialogues : Nozomi "Hatsu" Ryû Hayasu "Nibanme" Shimega Sasayo "Hinoe" Tokebi Katsu "Yokka" Bakatsu Pensées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4519-presentation-de-nozomi-ryu-termine http://www.ascentofshinobi.com/t4581-nozomi-ryu-carnet-de-route

[Mission Libre B] Retour de flammes. [Miyake | Ryû] Empty
Sam 1 Déc 2018 - 18:08

Retour de flammes.

L’équipe, à plusieurs bons mètres de distance de l’avant-poste, s’est immobilisée pour sonder les environs. La première personne à se lancer « visiblement » est Miyake. Elle compose quelques mudras et un adorable léopard apparaît. Les prunelles émeraudes s’illuminent. Le bébé est tout petit, tout mignon, tout fragile. Il est là, il gesticule, il remue, il est tellement, tellement adorable … Dans un autre contexte, Chiaki se serait penchée pour lui donner de longues caresses pleines d’amour. Malheureusement, le léopard n’est pas là pour recevoir une grosse quantité de tendresse, mais pour partir à la bataille, comme eux. Il file à travers les montagnes et disparaît près de l’avant-poste. Sur le côté, au même moment, Ryû se concentre et sonde les alentours. Chiaki, incapable de faire comme eux, patiente jusqu’à ce qu’ils lui fassent un rapport.

Encore une fois, la première à tirer son épingle du lot est Miyake, qui donne la première information. Une information capitale, d’ailleurs. Personne ne se trouve dans l’avant-poste. C’est une très bonne chose, ils vont pouvoir investir les lieux assez tranquillement. Enfin. Ou pas. Parce que la deuxième épingle tirée est celle de Ryû, qui signale une douzaine de signatures chakratiques à cinq cents mètres. Cinq cents, cinq cents … Ils sont donc arrivés plus ou moins au même moment. Le problème est que, pour l’heure, ils ne savent pas comment va se dérouler cette prise de bec. Douze personnes. Bandits ou ninjas ? Faibles ou entraînés ? Il leur reste dix minutes avant de le savoir.

Chiaki soupire longuement. La mission commence sur les chapeaux de roue. Rien d’étonnant, au fond, quand on voit ce qui leur a été confié, mais quand même. Dix minutes, c’est très long, en réalité, mais si la brune les perd, elles peuvent être fatales. Bon. Il faut agir vite et agir bien. Chiaki inspire et se décide.
« Nous sommes à quelques mètres de l’avant-poste. Nous savons qu’ils sont là. Peut-être savent-ils aussi. En tous les cas, nous devons nous déplacer, car s’ils savent, nous sommes découverts. Il faut maintenir le mouvement et les intercepter à l’avant-poste. Si on les croise en chemin, on les pourrit, d’accord ? »
Chiaki hausse doucement les épaules. Un peu de zèle et de confiance en soi, ça fait jamais de mal. Ou ça tue, au choix. Là, il faut se lancer dans l’action et ne pas faiblir. Ces douze bandits arriveront quoi qu’il arrive, s’ils ne s’interposent pas ils feront une grosse descente dans l’avant-poste, une nouvelle fois, et tout sera perdu. Ça n’a aucun sens. Les ninjas sont là pour prendre les coups, pour les encaisser et donner leur maximum dans des situations comme celles-ci. La brune s’élance alors, à toute vitesse, en entraînant avec elle ses deux partenaires. Elle sort un kunai entouré d’un parchemin explosif prête à jeter droit dans la mêlée s’ils arrivent tous ensemble.

Les trois ninjas traversent la distance qui les sépare de l’avant-poste. Les douze silhouettes rappliquent peu de temps après. Ils sont douze, précisément, pas un de plus, pas un de moins. Beau travail de la part de Ryû. Chiaki lance son kunai dans leur direction pour tâter le terrain. L’explosion en fait fuir deux, en blesse deux autres. Il en reste huit. Vu la posture de la troupe, il n’y en a qu’un qui est ninja dans le tas. Eh bien. Ce n’est pas un souci dans ce cas. Huit personnes, un ninja. Trois bandits chacun ? Puis le bandit et le ninja pour Chiaki ? Hum, pourquoi pas !

Le groupe face à eux se disperse. Chiaki se met en position. Le ninja prend la place au milieu. Un sourire étire les lèvres de la brune.
« Ils arrivent. Rappelez-vous, on ne se disperse pas. Regardez bien : seul celui au milieu a une posture semblable à la mienne. Les autres ne savent pas trop ce qu’ils font. Ils ne sont pas très robustes. C’est ce qu’on appellera la première vague. Je vous fais confiance. Tout ira bien. »
Chiaki compose des premiers mudras et lève les mains. Une trentaine de projectiles rocheux sont propulsés jusqu’à la troupe. Les bandits paniquent, courent, sautent, ne parviennent pas à esquiver ni se protéger. Le ninja, comme prédit par la brune, dresse une sorte de tornade qui dévie les projectiles. Manque de peau, ils heurtent ses compagnons. Ils ne sont plus que quatre, ninja compris. Les autres sont soit à terre, soit au loin en train de hurler que ces personnes sont des malades.

La chirurgienne montre les poings.
« C’est un manipulateur de fûton. Ne vous faîtes pas avoir. Les trois autres sont presque inoffensifs, mais restez prudents. Dès que je lance mon offensive … C’est à vous. Prêts ? »
Chiaki attend un instant, puis jette cinq shurikens dans la direction de leurs adversaires, comme signal pour que ses partenaires prennent part à la bataille. Cette mission s’annonce riche en sang et en bagarre.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4648-sentetsu-chiaki-100 http://www.ascentofshinobi.com/t5326-kumo-equipe-11-seikaku http://www.ascentofshinobi.com/t5633-chiaki-dossier-de-la-chirurgienne http://www.ascentofshinobi.com/u883

[Mission Libre B] Retour de flammes. [Miyake | Ryû] Empty
Dim 2 Déc 2018 - 15:44

Retour de flamme


Kumo - printemps année 203


Ft.Chiaki Sentetsu & Nozomi Ryû

La rouquine mit fin à sa technique, histoire de ne pas consommer trop de chakra et écoutant les informations de Ryû. Celui-ci perçu une douzaine de personne, ce n'était pas le top du top, mais avec de la chance ceux-ci n'était pas très fort. La chef d'équipe prit vite la parole informa que le groupe devait rapidement ce déplacé. L'ennemie pourrait très bien savoir qu'ils étaient là, comme il pouvait ne pas savoir. Le groupe doit rapidement atteindre l'avant-poste, ceci dit le groupe parti à toute vitesse vers celui-ci. Le félin était prêt à combattre les troupes ennemies à tous moment. Elle resta sûre ses gardes, le but était de les croisés à l'avant-poste et de les éclatés une fois sur place. Le groupe franchit rapidement la distance qui les séparait de l'avant-poste et arriva face au bandit. Chiaki balançait directement son kunai explosif dans le tas, effrayant deux membres du groupe ennemis et en blessant deux.


Le groupe se mit en place, chiaki au centre tendis que la rouquine se plaça à sa droite. Celle-ci informa qu'il n'y avait qu'un seul ninja. Elle avait bien vu, seul celui du centre avait une position similaire aux leur. Chiaki leur rappella de ne pas ce dispersé et que mise à part celui du centre, les autres ne savais pas ce qu'il faisait. Il serait donc bien plus facile de les battre. La jeune femme lançait une attaque sur le groupe d'ennemie, éclatant comme si rien n'était, les bandits. Cela aurait presque fait rire le félin, mais elle gardais cela pour plus tard. C'était certes comic de les voir courir partout comme des poulets sans tête, mais l'heure n'était pas à la rigolade. Dommage que le ninja n'avait pas pensé que ces hommes auraient été incapables d'esquiver les pierres qu'il avait dérivées. Il ne restait que trois bandits et le ninja, cela devrait être plutôt simple a géré. < Pas besoin d'utiliser de chakra pour ces bandits, ça serait de la dépense inutile. > Chiaki informa le groupe que le ninja était un utilisateur de Futon, cela n'était point surprenant vue la technique qu'il avait utilisé. Cette dernier fini part lancer le signal du combat en lançant plusieurs shuriken dans la mêler. Miyake ne perdit pas plus de temps.

- Allez éclatont les !

La rouquine la première cible la plus proche d'elle, un sourire aux lèvres elle lui enfila un coup direct dans l'estomac. Ce dernier se pencha un peu sur le coup pris permettant au félin d'attraper ca tête entre ces deux mains. Elle tira rapidement la tête du bandit vers le bas pour lui donner un coup violant de genoux sur le front. Comme si cela n'était pas assez, elle frappait de son coudre au niveau de sa nuque pour l'achever. Une fois au sol, l'un des bandits qui avait vu toute la scène semblais hésité à s'approcher de la rouquine.

- Allez ramène tes fesses, ne me dit pas que tu as peur d'une femme ? Ahahahaha !!

L'homme ne sembla pas apprécier la moquerie du félin et se jeta sur elle, masses a la main, prête à frapper la jeune femme au niveau de l'épaule. Elle fit un pas a droit et attrapa le poignet de l'homme. Elle donna rapidement un coup au niveau de la main pour lui faire relâché l'arme. Elle tira ensuite le bras de ce dernier pour lui faire dos, et balança l'homme au-dessus de son épaule. Celui-ci s'écraser sur le sol durement, Alors que, le félin retenais toujours son poignet. Elle lui donna un coup violent au dos de son coude pour lui casser le bras, des cris de douleur s'échappaient des lèvres de ce dernier. En même temps, vue qu'elle viens de lui casser le bras, M'enfin c'était pas fini. La rouquine décide de lui enfoncer un coup pied dans le vissage, pour lui fermer le bec. Elle relâcha enfin la main de l'homme salement amochée.

La rouquine regarda rapidement du côté de ryu, car elle avait une idée derrière la tête. Il semblait s'en tirer très bien aussi de son côté. Elle se rappelait très bien des technique qu'il avait utilisé lors de leurs combats duo contre kenshin. Cela était très pratique, car elle pouvait former quelques plans pour confronter l'utilisateur de futon. Elle qui était une utilisatrice raiton, elle avais des technique plus efficace face a ce dernier. Si le jeune homme pouvait l'aider a maîtrisé le ninja, il aurait plus de mal a esquivée son attaque.

- Ryu, Aide moi comme tu l'as fait durant le combat duo !

Le félin espérait que ce denier comprenne ce qu'elle voulais dire. Si elle disait à voix haute, Maîtrise le pour moi ! Cela permettrait à ce dernier la chance d'esquiver vue qu'il saurait déjà a quoi s'attendre. Toutefois elle avais quand même un peu confiance en lui, après tout, il semblait plutôt intelligent. Bien qu'elle n'avait pas oublié que ce dernier l'avait aussi mise en mauvaise posture à ce moment-là. Elle avait très bien peu s'en sortir et arrivée a touché la cible par son idée. Le regarde vers le ninja, elle n'avait pas trop regardé comment chiaki s'en était sorti, mais il était toujours debout. Elle ne perdit pas plus de temps et commença une série de signes, chargeant sa main de foudre. Lorsque la charge fut suffissent, elle balança sa main dans le vide. Comme les chats, lorsqu'il griffe, de ce mouvement trois filets formant une forme de griffure électrique partie en directions du ninja. Elle espéra fortement à ce moment que Ryu avait compris ce qu'elle lui avais demandé.


Résumé du tour:
 
Apparence - Outfit:
 
Apparence Léopard:
 

_________________
- Discutions / < Pensé > / - Langue Féline italique parfois perceptible a l'oreille de l'homme, d'autre non.
[Mission Libre B] Retour de flammes. [Miyake | Ryû] Signaa10
Trame Yuki No Kuni.:
 



Dernière édition par Kamikage Miyake le Lun 3 Déc 2018 - 21:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4308-oshh-kamikage-miyake-est-la-terminee#33243 http://www.ascentofshinobi.com/t4332-le-journal-d-un-felin#33353 http://www.ascentofshinobi.com/u799

[Mission Libre B] Retour de flammes. [Miyake | Ryû] Empty
Lun 3 Déc 2018 - 12:17
Comme attendu d'une cheffe d'équipe, Chiaki réagit rapidement à la suite des informations données par les deux Genin. Elle donna un plan rapidement, et le groupe se déplaça aussitôt vers l'avant-poste. Il ne fallut pas plus de temps aux adversaires pour se pointer, mais la Sentetsu n'était pas idiote, et elle lança un kunaï piégé qui commença par déstabiliser les assaillants, en blessant deux et en effrayant deux autres. Cette dernière enchaîna par une technique Doton, élément qu'elle avait mentionné lors du départ de Kumo. Cependant, une technique Fuuton protégea l'un des ennemis, mais cela ne permit pas aux autres de s'en sortir indemne. En peu de temps, la jeune femme avait réussit à se débarrasser de plus de la moitié du groupe, ne laissant alors que trois bandits et un ninja. L'analyse qu'avait fait Ryû à cet instant était que le ninja n'était pas mauvais du tout, le jutsu employé par la stratège du groupe étant d'assez haut niveau, celui qui avait défendu était donc aussi doué, si ce n'est plus. Néanmoins, surprendre l'adversaire là où il s'y attend le moins était un peu la spécialité du Nozomi. De son côté, Miyake avait d'abord maîtrisé un des bandit sans trop de difficulté, avant de massacrer un second. Le dernier bandit debout fonça avec un genre d'épée de taille moyenne, levée en l'air, pour tenter d'attaquer la Kamikage alors qu'elle était de dos. Elle ne semblait pas l'avoir vu, mais quoi qu'il en soit le Genin, lui, l'avait remarqué, et lança un pieux en bois dans la tête du brigand, qui tomba net derrière la féline. Le ninja était le dernier debout, et il avait commencé des mudras, mais Hatsu le devança, d'un rien d'ailleurs, alors que l'autre Genin lui avait demandé de l'aide pour le mettre à terre. Sachant que celle-ci se tenait à courte distance de l'ennemi, elle serait la cible de l'attaque, et c'est pourquoi le jeune homme avait préparé une technique avant même que l'adversaire ne tente quoi que ce soit.

*Le problème avec les sauvages, c'est qu'ils foncent dans le tas sans penser aux conséquences, heureusement qu'il y a des personnes comme moi.*


Il posa ses mains au sol, et deux lianes de terre surgirent derrière le shinobi adverse, venant lui immobiliser les deux bras, interrompant ainsi sa technique à venir. N'étant pas de très haut niveau, le jutsu ne tiendrait pas longtemps, mais par chance, l'attention de l'utilisateur de Fuuton étant concentrée sur Miyake, il n'avait pas fait attention au Genin qui s'était tenu assez discrètement en retrait, et n'avait pas réussi à anticiper son attaque. Alors Ryû signala à la féline:

"Abats-le en un coup, ne le laisse pas se relever."

Celle-ci ayant fait confiance au jeune homme avait déjà préparé sa technique, et le timing fût plus que parfait. Les lianes étant fébriles, il était important que l'attaque soit opportune, possibilité donnée par l'entraînement qu'ils avaient suivis ensemble quelques mois avant. Les trois griffures électriques percutèrent le shinobi de plein fouet, l'envoyant valser. Cependant, si ce dernier était au moins aussi doué que le pensait Ryû, il faudrait aller l'achever au plus vite. Il jeta un regard vers Chiaki, qui devrait vite enchaîner...

résumé du tour:
 

_________________
Couleur des dialogues : Nozomi "Hatsu" Ryû Hayasu "Nibanme" Shimega Sasayo "Hinoe" Tokebi Katsu "Yokka" Bakatsu Pensées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4519-presentation-de-nozomi-ryu-termine http://www.ascentofshinobi.com/t4581-nozomi-ryu-carnet-de-route

[Mission Libre B] Retour de flammes. [Miyake | Ryû] Empty
Lun 3 Déc 2018 - 18:12

Retour de flammes.

Il n’y aura jamais meilleur bagarreur qu’un ninja. Les bandits pourront s’entraîner autant qu’ils le veulent, une fois qu’ils croiseront le fer avec un shinobi, leur faiblesse se manifestera forcément. Ils peuvent avoir énormément d’avantages, handicaper au maximum un ninja, il n’empêche qu’ils n’auront jamais plus de la moitié de leur force et de leur maîtrise. Là où les bandits ont appris à se battre dans la rue, contre leurs victimes et leurs possibles bourreaux, les ninjas ont appris en conditions réelles, dans des situations bien plus problématiques, qui les ont forcés à devenir meilleurs, plus réactifs, plus brutaux. Cela se remarque bien avec Miyake, qui enchaîne brutalement et sauvagement le pauvre bandit, mais surtout avec Ryû. Le ninja, qui s’apprête à attaquer le félin, se retrouve rapidement entravé par le seul homme du groupe, avant de se faire attaquer par la Kamikage d’une brutale attaque de foudre. S’il n’est pas brûlé ou sévèrement amoché, Chiaki ne sait pas ce qu’il lui faut. Néanmoins, il bouge toujours. C’est un ninja, même s’il s’est pris une première baffe, il va forcément se relever.

La brune soupire longuement. Coriace. Chiant. Il faut lui régler son compte une bonne fois pour toutes. Comme il était accompagné, nul doute qu’il retournera chercher d’autres copains pour mettre l’avant-poste sens dessus dessous. Autant dire que c’est une menace et qu’il est clairement indigne de confiance. Le traumatiser ? Le forcer à se rendre et s’en servir comme d’un otage ? Non. Ce serait irrespectueux pour lui. C’est une pourriture, mais il y a un minimum de respect à avoir pour la vie humaine. Son corps bouge mollement, se redresse de son mieux. Chiaki avance tranquillement jusqu’à lui et génère une aura de chakra verdâtre autour de sa main. Un sourire étire ses lèvres. Le ninja se redresse à peine, appuyé sur une main. De sa dextre libre, la brune plonge dans sa crinière et tire. Il ne comprend pas comment une femme, juste une femme, parvient à le soulever de cette façon. La mimique sur les lèvres de Chiaki devient plus grande encore, jusqu’à ce qu’elle lui fasse goûter au scalpel, précisément le long de la jugulaire. Il souffrira un temps, puis son sang se videra comme celui d’un cochon et plus personne n’entendra parler de lui. Plus jamais.

La chirurgienne relâche le ninja et revient vers ses deux comparses. Une flopée d’ombres arrive. Ensemble, ils forment une vague noire sombre, hurlante. Une vague qui fait bien trop de bruit au goût de la Sentetsu. Elle conserve le chakra verdâtre qui entoure sa main en attendant qu’ils arrivent.
« Faîtes une percée, n’ayez peur de rien. Ils doivent tous mourir. »
Les prunelles émeraudes se déposent avec tendresse sur les deux Genins qui l’accompagnent.
« Soyez prudents, quand même. »
Ils font directement la vague jusqu’aux vingtaines de silhouettes qui courent, armées jusqu’aux dents et clairement mécontentes de ce qui se trame ici. Le sourire de la brune, qui s’était adouci, revient à toute vitesse, plus carnassier que jamais. Ils sont venus à Kumo, ils veulent la guerre ? Ils veulent tout détruire ? Chiaki va leur montrer. Chiaki et ses compagnons sont là, sur place, pour leur balancer toutes les choses qu’ils ont à prendre en pleine tête. Et la Sentetsu est particulièrement remontée. Quand les silhouettes arrivent à leur hauteur, la brune tourne ses deux poignets et charge, droit dans le tas, le scalpel toujours actif sur sa main. Elle plonge au milieu de la mêlée, blesse violemment quelques bandits, en coupe certains sur toute la longueur de leurs corps. Effrayés, la plupart d’entre eux fuient en direction de Miyake et Ryû, en espérant pouvoir affaiblir la folle qui les décime en s’en prenant aux bambins. S’ils savaient !

Chiaki se retrouve alors face à cinq bandits couchés et cinq autres qui, malgré les avertissements de leurs compagnons, sont prêts à en découdre. Chiaki décide donc de défaire son scalpel et les laisse venir. Le premier se jette sur elle avec tout son être. La brune intercepte son bras et le renvoie sur ses compagnons. La puissance du choc les couche tous les deux, les sonnant sur le coup. Un autre envoie un joli coup de massue sur la brune, qui a à peine le temps de dresser son bras devant son visage pour amortir le choc. Même traitement pour lui, même si cette fois Chiaki ne se prend pas la tête à leur envoyer des techniques. Elle lui met un pain brutal, puis chope les deux autres et leur envoie plusieurs pêches. Ils se battent un peu, font résistance, puis finissent par voir leurs propres armes retournées contre eux, dans une maladresse magnifique mais suffisante pour les assommer.

Dix à terre. Chiaki se tourne et fait face à ses comparses. Et eux, comment s’en sortent-ils ?

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4648-sentetsu-chiaki-100 http://www.ascentofshinobi.com/t5326-kumo-equipe-11-seikaku http://www.ascentofshinobi.com/t5633-chiaki-dossier-de-la-chirurgienne http://www.ascentofshinobi.com/u883

[Mission Libre B] Retour de flammes. [Miyake | Ryû] Empty
Jeu 6 Déc 2018 - 22:36

Retour de flamme


Kumo - printemps année 203


Ft.Chiaki Sentetsu & Nozomi Ryû

La cible touchée, Miyake sourie fièrement, Ryu avais bien compris sa demande. Il avait maîtrisé le ninja qui s'apprêtait à lancer une attaque contre elle. Voilà une bonne chose de fait, ils pourraient prendre l'avant-garde, enfin, c'était ce que pensait le félin. Une seconde vague de bandits venaient toutefois les prendre en assaut. Bruyant comme ils sont, ce n'était pas l'effet surpris qui surprendrait le groupe. Le nombre était toutefois une histoire différente. Chiaki qui venait d'achever le ninja en lui tranchant la gorge leur préviens de faire une percée, de les envoyer chacun a leur mort. Elle ajouta de ne pas avoir peur de rien et surtout, de resté prudents. Miyake souris en hochant la tête, alors que leur chef fonça dans la mêler transperçant des bandits ici et là sans leur laissée la moindre chance de survie. Deux groupes se séparèrent pour venir s'attaquer a miyake et Ryu. Chacun des groupes était composé de cinq bandits.

- Si vous pensé l'avoir facile à venir vers moi, vous avez tors !!

Le félin avait déjà commencé à faire une série de signes lorsqu'elle avait vu venir le groupe sur elle. Alors qu'elle termina ceux-ci, elle pris l'apparence complète de léopard des neiges. De sa carrure imposante, les bandits semblaient hésité d'avancer, mais il était déjà trop tard pour eux. Le Félin chargea sur eux avec le boots de vitesse qu'elle recevait sous cette forme. Le félin bondis sur le premier et donna rapidement deux coups de griffe au niveau du torse. Les bandits se mirent à paniquer alors que le félin avait attaqué leur collègue. Un des bandits tenta de la frapper avec son bâton, mais le félin attrapa son arme en bois de ces crocs éclatant son arme en trois. Elle crassa le petit morceau de bois qu'elle avait entre ces crocs et regarda en directions de cet idiot. Elle fonça rapidement sur celui-ci alors qu'il commençait à fuir. Elle bondit sur son dos et vient enfoncer ces crocs au niveau de son coup. Le Corps du bandit s'écrasa violemment au sol part le pois de la bête sur son dos. Elle le relâcha puis se retourna pour regarder les trois dernier qui semblais apeurer.

- Allez, soyer plus sérieux ! Bande de larve !

Les trois bandits se mirent à crier a l'unissons fonça comme des idiots sur le félin, celle-ci souries intérieurement. Elle les laissa approchée avant de se penchée pour venir mordre la cheville du qui se trouvais au centre. Celui-ci s'était élancé pour frapper de sa masse le félin, la toucha au niveau des hanches alors qu'il se cambra violemment part la suite à la douleur qu'il reçut. Ces deux coéquipiers, qui s'apprêtaient à attaquer le félin de leur masse, frappent involontairement le bandit du milieu. N'ayant pas prévue que ce dernier se cambrerait au dernier moment. Miyake elle, avais déjà prévu le coup, se service des coéquipier ennemie comme bouclier et laissé leurs amies les achever eux même. Ce genre de plan fonctionnait seulement avec les idiots, ceux-ci, en étaient forcément. Le félin bondit directement sur le bandit de gauche pour venir l'égorger de ces griffes et le repoussé de ces jambes. De ce fait, elle prit l'élan nécessaire pour se rendre sur le dernier. Elle planta ces griffes dans les épaules de ce dernier puis vient lui arrachée un bout de chair au niveau de la gorge en plantant ces crocs.

- Tch, uck Dégueux.

Le bandit tomba au sol en criant de douleur, se vidant petit à petit de son sang alors que le félin n'avait toujours pas lassé prise. Le félin retira ces griffes de l'intérieur des épaules du bandit et crassa la chair et le sang qu'elle avais en bouche. Elle pourrait jamais s'habituer à ce goût horrible, mais ces crocs pouvaient endommager sévèrement ces ennemies. Ce qui se trouvais très pratique, après, elle n'aurais qu'à rincé sa bouche. Le félin croisas le regarde de chiaki, qui semblais elle aussi avoir fini avec son groupe de bandits. Elle détourna les yeux vers Ryu, il se battait principalement en retrait, alors va savoir s'il s'en sortait bien face à eux.

Résumé du tour:
 
Apparence - Outfit:
 
Apparence Léopard:
 

_________________
- Discutions / < Pensé > / - Langue Féline italique parfois perceptible a l'oreille de l'homme, d'autre non.
[Mission Libre B] Retour de flammes. [Miyake | Ryû] Signaa10
Trame Yuki No Kuni.:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4308-oshh-kamikage-miyake-est-la-terminee#33243 http://www.ascentofshinobi.com/t4332-le-journal-d-un-felin#33353 http://www.ascentofshinobi.com/u799

[Mission Libre B] Retour de flammes. [Miyake | Ryû] Empty
Ven 7 Déc 2018 - 14:44
Chiaki avait éliminé le ninja qui était déstabilisé. Une bonne chose qu'elle soit capable de tuer de sang froid une personne pratiquement incapable de se défendre, sinon elle aurait perdu le respect de Ryû assez vite. Contrairement à Yokka, Hatsu n'était pas un adorateur du meurtre sur les personnes sans défenses, mais dans le cadre d'une mission sérieuse, il ne faisait preuve d'aucune pitié. Si une personne l'avait attaqué, alors elle devrait faire face à ses choix. D'une certaine manière, cela faisait de lui un bon shinobi, il ne fallait pas avoir d'hésitation dans le cadre d'une mission. Une autre vague arriva rapidement, sans laisser le temps aux trois kumojin de se replacer. La Sentetsu chargea sans attendre, et décima les forces ennemies. Plutôt impressionnant, pour une femme qui devait avoir son âge. Apparemment, la gente féminine n'était pas douée que dans les tâches domestiques. La moitié des bandits s'étaient détournés de la jeune femme, prenant pour cible les deux Genin. Une partie était déjà sur Miyake, mais elle était douée, contre de simples brigands elle devrait pouvoir s'en sortir. Le Nozomi regarda ses adversaires directs. Il ne tarda pas à enchaîner des mudras, alors que ses ennemis étaient à seulement deux ou trois mètres de lui. L'un d'eux portait un arc, et c'était assez ennuyeux. Alors que le sol sous les pieds des bandits devenait de la boue, Ryû attrapa deux kunais, un dans chaque main, et sauta sur les deux premiers adversaires, qui se trouvaient au bord de la zone boueuse. Sans poser un pied dans sa propre technique, il planta les lames au même endroit dans chaque corps: juste sous la gorge, puis les fit descendre jusqu'au bas de l'abdomen. Les deux étaient horrifiés de voir leur corps s'ouvrir ainsi, et ne mirent pas longtemps à s'effondrer en arrière. Les deux lames étaient bloquées dans les cadavres, et le jeune homme abandonna l'idée de les récupérer, devant agir assez vite. Une flèche le frôla à l'épaule, entrainant une giclée de sang. Un des bandits avait réussi à avancer tant bien que mal jusqu'à lui, enfin presque, et le Genin posa ses pieds sur les deux cadavres tout frais, pour ne pas être entravé par son propre jutsu. Il avait généré un pieu en bois dans sa main, et le planta dans le plus proche des ennemis. Une seconde flèche était partie, mais cette fois il était concentré sur le tireur, en oubliant presque le second. Il ne l'évita pas totalement, et se retrouva entaillé à la jambe gauche cette fois.

"Tu vas le regretter, crois-moi."

Il commençait à perdre patience, n'ayant pratiquement jamais été blessé au cours d'une mission ou d'un entrainement, le jeune homme aimait voir du sang, mais détestait quand le sien jaillissait. Il fit un bond de deux mètres vers l'avant dernier bandit et lui tordit le cou jusqu'à ce que ce dernier en meurt. L'archer semblait désemparé, il arma une autre flèche, mais Ryû avait déjà sauté sur lui, le plaquant au sol en dehors de la zone boueuse. Il l'avait désarmé, et commença à lui asséner un grand nombre de coups de poing au visage. Au même moment, son œil droit agissait bizarrement, alternant du 1 au 4. Après l'avoir bien rossé, le Nozomi constata qu'il était encore conscient. Il saisit alors deux kunais, écarta les bras du bandit et planta les armes dans ses deux mains, le bloquant ainsi avec les bras grands ouverts. Il se releva, et commença à lui donner des coups de pieds dans les côtes, les cassant une à une. Au bout d'un certain temps, constatant que l'ennemi était mort depuis quelques secondes et que ses alliés avaient fini de leur côté, il s'arrêta. L'air de rien, il fit des mudras, et un clone d'ombre apparut. Ce-dernier se cacha sous terre, en prévision des combats suivants. Par chance, son œil c'était stabilisé sur le 1 sans que personne n'aie pu voir les variations, pas même Hatsu. Des ennemis arrivaient, si Chiaki et Miyake avaient vu la scène, les questions devraient attendre.




résumé du tour:
 

_________________
Couleur des dialogues : Nozomi "Hatsu" Ryû Hayasu "Nibanme" Shimega Sasayo "Hinoe" Tokebi Katsu "Yokka" Bakatsu Pensées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4519-presentation-de-nozomi-ryu-termine http://www.ascentofshinobi.com/t4581-nozomi-ryu-carnet-de-route

[Mission Libre B] Retour de flammes. [Miyake | Ryû] Empty
Dim 9 Déc 2018 - 18:07

Retour de flammes.

Un bazar sans nom. Les bagarres, c’est un peu ça. Ça se saute dessus de partout, ça cogne, ça griffe, ça crie, ça tombe. Puis, une fois que ça tombe, il n’y a plus de bruit. Tout s’arrête, à part les respirations brûlantes, rapides. Les personnes essoufflées, parfois pleines de sang, qui ne sont même pas sûres des raisons de cette bagarre, mais qui en sortent victorieuses. Ici, c’est un peu pareil. Plein de bandits qui viennent, avec des revendications diverses et variées, qui se prennent trois murs en pleine face et tombent, inconscientes ou mortes. Vingt contre trois, pas de victoire. Seulement un énorme chaos, une folle dépense de chakra et des êtres qui ont décidé de ne pas se laisser faire. Entre le bandit et le ninja, lequel a raison ? Celui qui se bat pour sa vérité, ses propres choix, ou celui qui a rejoint les rangs d’un village ? Chiaki ne s’en soucie pas vraiment. Ces personnes sont des menaces. Les menaces doivent être éradiquées, c’est pourtant simple.

Heureusement, les deux Genins qui l’accompagnent se débrouillent plutôt bien. Si Miyake est capable de revêtir une forme animale et mettre des tatanes qui font bien mal, Ryû, quant à lui est … plus brutal dans son humanité. Il explose, fracasse ce qui passe sous ses mains et sa rage explose comme un volcan. Chiaki aurait pu prendre peur, dans un autre contexte, se poser de sérieuses questions, mais là … Là elle s’en fiche, en fait. Un clone de lui apparaît et fuit sous terre, tandis que d’autres ninjas arrivent. La brune décide de prendre les devants, parce qu’il ne pourra pas se battre avec de telles blessures. Elle fonce jusqu’à Ryû rapidement, en composant des mudras. La même aura verdâtre recouvre ses mains, cette fois pour une action … Plus douce ?
« Ne bouge pas. On doit faire vite pour encaisser ceux qui arrivent. »
Chiaki appose ses mains sur son épaule, d’abord. La blessure se referme progressivement, jusqu’à disparaître simplement. La brune déplace alors son attention jusqu’à sa cuisse, qui subit le même traitement. Il est comme neuf. Un sourire étire les lèvres de la chirurgienne, qui dissipe l’aura et se concentre sur les trois silhouettes qui arrivent. Trois nouvelles personnes, mais … elles sont, justement, trois. Contrairement à la première vague, puis à la seconde, ces personnes sont en petit comité. Trois contre trois ? Chiaki les regarde avec un amusement non-dissimulé. Ces trois êtres ne sont pas des bandits. Leur façon de se mouvoir, leur posture, toutes ces choses signalent à la Genin, comme une énorme cible au-dessus d’eux, qu’il s’agit de ninjas. Miyake, la plus éloignée du troupeau, est en première ligne. Ils lui tirent rapidement dessus avec des rafales de vent minimes ainsi que des boules de feu. Chiaki compose rapidement des mudras et crée un épais mur de terre face à elle.
« Miyake, recule ! »
Il y a donc un utilisateur de Fûton, un autre de Katon. Le dernier ne s’est pas encore manifesté. Chiaki se prépare. Trois contre trois. Équipe ou chacun pour soi ? Elle ne sait pas trop. Ils sont plutôt forts, tout de même. Elle hésite. À vrai dire, ses deux partenaires se sont avérés particulièrement réactifs et ont tous deux fait preuve d’une puissance suffisante pour pouvoir les mettre au tapis. Peut-être, oui, peut-être, parviendront-ils à s’en sortir sans trop de blessures. Chiaki reste près de Ryû et lui murmure, pour que seul lui puisse l’entendre.
« Je te laisse l’utilisateur de Fûton. Fais attention à toi. »
Un sourire bienveillant étire ses lèvres, puis Chiaki s’éloigne. Il est temps de faire la bagarre, la bagarre ultime contre ceux qui veulent faire du mal à leur troupe, à leur village, à tout ce en quoi ils croient. La brune ne se laissera pas faire, oh ça non ! Elle passe à côté de Miyake et lui fait signe, avec son pouce, que tout ira bien. Le ninja du milieu, qui n’a encore rien dit, la toise avec un regard mauvais. Son sourire revient.
« Bah alors, tu veux la bagarre ? »
Le ninja lance un kunai en direction de la Genin, qui l’esquive sans mal et le charge pour le prendre par surprise. Ne s’y attendant pas, il recule brusquement et ne se prépare pas à l’offensive suivante de Chiaki, qui lui assène un violent uppercut. Il décolle du sol en grognant et tombe brutalement contre terre. La demoiselle se met en posture pour continuer la bagarre. Ses deux partenaires s’occuperont chacun des autres, celui-ci lui appartient.

Il arrive. Que la bataille commence !

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4648-sentetsu-chiaki-100 http://www.ascentofshinobi.com/t5326-kumo-equipe-11-seikaku http://www.ascentofshinobi.com/t5633-chiaki-dossier-de-la-chirurgienne http://www.ascentofshinobi.com/u883

[Mission Libre B] Retour de flammes. [Miyake | Ryû] Empty
Mar 11 Déc 2018 - 22:41

Retour de flamme


Kumo - printemps année 203


Ft.Chiaki Sentetsu & Nozomi Ryû

Tout s'en était pas si mal tirer, Ryu avais quelques blessures, mais ceux-ci fut vite pris en charge pas leur chef d'équipe. Cela était très pratique au groupe d'avoir un Ninja Médecin ! Le félin restait en retrait, malgré que chiaki soignais ryu, le félin ne pouvais s'empêcher de s'inquiéter un peu pour son compagnon. Même en connaissant les techniques que pouvais faire ryu. Elle savait bien que ce dernier était un combattant à distance, autant pour les combats stratégique. Elle s'en était un peu douté qu'il aurait eu du mal à gérer ces bandits qui lui avais chargé dessus. Bien qu'un autre coté, les blessures ne semblais pas si grave que s'en avais l'air. D'ailleurs, ceux-ci, avaient totalement disparu après que la jeune femme eût soigné le bleuté.

Le félin perçu un pris s'approcher d'elle et se retourna rapidement, mais ce qui l'attendais n'était pas de simple projectile. Des rafales de vent et boule de feu, se dirigeaient droit sure elle. Heureusement que chiaki dressa un mur de pierre devant elle, sinon le félin aurait eu les poils brûlé. Alors que celle-ci lui cria de reculer, le félin ne tarda pas a le faire. Elle était en première ligne, c'était très dangereux pour elle d'y rester. La rouquine reprit sa forme originale, cela allait être un vrai combat. Ceux se trouvant devant le petit groupe étaient d'un nombre égal avec le groupe. Toutefois, ceux-ci n'étaient pas de simples bandits tout pétés, non, c'était des ninjas. Ils étaient sans doute les mercenaires qui avaient été mentionnés, s'ils pensent pouvoir venir faire leurs lois ici. Ils se trompaient, Chiaki rejoint rapidement la rouquine et qui lui fit un signe. Signe qui voulais dire que tout irait bien, avant de demander aux ninjas s'ils veulent la bagarre. Miyake souris, laissant échappé un petit rire, évidemment qu'ils cherchent la bagarre, regarde les, vous regardée de ces yeux de malade. Celui dut milieux envoyant un kunai sur chiaki qui l'esquiva sans mal pour lui charger dessus. Ryu, lui semblais avoir en face de lui l'utilisateur de futon, il ne restait que le dernier. Il était pour Mimi celui-là, il allait regretter d'avoir tenté de brûler le beau pelage du félin.

- Allez, mon grand, toi et moi, on a deux mots à ce dire, je pense !!

Le félin souris d'amusement, rien de mieux qu'un vrai petit combat. Heureusement qu'elle avais bien gardé son chakra jusqu'à maintenant. Elle allait pouvoir bien ternir tête à ce ninja pyromane. Le félin se mit à charger directement sur le pyromane chargeant ces crocs pour venir rapidement sur lui. Celui-ci tenta une esquive, mais le félin fit rapidement sa charge pour venir le mordre au Tibia. Le ninja ne se contentait pas de crier, il fit rapidement de signe et cracha du feu sur le félin. Mimi esquiva rapidement, mais d'aussi près, elle se pris quelques brûlures sur l'avant-bras. Celle-ci repris alors forme humain, il était trop dangereux de jouer sur les combats rapprochés en vue de cette ennemie. Il était temps de m'être en pratique ces techniques à distance. Cela n'était pas son point fort, mais elle n'avais pas le choix. Prions pour cette vague sois la dernière. Car celle-ci, allait coûter chers en mana pour notre gros chat.

- ayeyaya, tu veux jouer avec le feu ? Ca me va !

La rouquine était plutôt furieuse en vue de cette brûlure au bras. Cela n'avait pas intérêt laissé une cicatrice ou elle le ramènerais à la vie pour le tuer de nouveau se bâtard ! Elle fit quelques signes rapidement avant de places ces mains devant elle, paume vers le ciel. Ceux-ci se replissèrent de chakra raiton qui ne tardait pas a crée des arc électrique partant de toute part. Alors que la quantité augmentait, le félin envoya la sphère difforme vers le sol. Celle-ci se transformait à deux piller électrique qui se dirigea droit contre le ninja. Elle contrôla légèrement les piliers pour s'assurer que ceux-ci lui éclatent à la gueule. Ce dernier ne peu finalement pas esquivé dû à la blessure qu'avait infligée le félin au part avant. Le félin avait une respiration plutôt rapide, la douleur de son bras était horrible. La chaleur que dégageait l'électricité éveillait la douleur sensible au changement de température de sa blessure. Sans parler que se combat ne semblais pas se finir, le félin commençais a épuisés avec tout ça. Y'a quoi dire aussi, cela n'était pas une mission facile, mais une mission d'un grade supérieur a la sienne.

- uckk.. Alors ? On aime ça les brûlures ?

Resumé du tours:
 
Apparence - Outfit:
 
Apparence Léopard:
 

_________________
- Discutions / < Pensé > / - Langue Féline italique parfois perceptible a l'oreille de l'homme, d'autre non.
[Mission Libre B] Retour de flammes. [Miyake | Ryû] Signaa10
Trame Yuki No Kuni.:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4308-oshh-kamikage-miyake-est-la-terminee#33243 http://www.ascentofshinobi.com/t4332-le-journal-d-un-felin#33353 http://www.ascentofshinobi.com/u799

[Mission Libre B] Retour de flammes. [Miyake | Ryû] Empty
Mar 11 Déc 2018 - 23:33
La scène de massacre ne semblait pas avoir attiré l'attention des deux jeunes femmes plus que de raison, et alors que les combats étaient terminés, Chiaki s'empressa de guérir les blessures de Ryû. Elle n'étaient pas profondes, pas dangereuses non plus, mais il n'était pas prudent de laisser ce genre de plaies s'infecter, sinon cela pourrait mener à de graves complications. Il la remercia, mais le temps ne leur fût pas laissé pour souffler. Commençant à faiblir de par l'utilisation successive de ses jutsus, le jeune homme espérait en finir vite. Trois, c'était le nombre d'ennemis cette fois. A peine arrivés, deux d'entre eux tentèrent de blesser Miyake, mais la cheffe du groupe était plus vive, et la protégea à l'aide d'une technique Doton. Deux des trois avaient dévoilé une partie de leur force, et c'est sans doute cela qui poussa la Sentetsu à répartir les adversaires de cette manière: l'utilisateur du Katon pour la féline et celui qui manipulait le vent pour le bleuté. Alors que la brune partait à l'assaut de son propre ennemi, la concentration du Nozomi était totalement sur celui qui lui faisait face. Cinq mètres, environ, peut être six ou sept mais qu'importe. Il enchaîna directement des mudras, alors que son adversaire avait sorti des lames de chakra qu'il s'était équipé aux mains. Son affinité, le Fuuton, s'ajouta alors à celles-ci, les rendant plus longues, plus tranchantes et plus mortelles. De cette manière, Ryû détermina qu'il comptait aller à son contact, mais l'intention du Genin était d'en finir aussi vite que possible. Son clone avait pour mission simple de compléter ce plan en trois actes. Tout d'abord, le jeune homme créa une nouvelle mare de boue sous les pieds de son ennemi, qui n'était pas dupe... Mais son intelligence le fit tomber dans un second piège...


"Tu me prends pour un idiot, ou un mou du bulbe ?"

Alors qu'il entama une courte charge en avant, pour se positionner juste en dehors de la zone flasque, comme pour montrer au Kumojin qu'il lui était supérieur, il fût surpris de sentir la terre se dérober sous ses pieds. Enfin, pas exactement, mais plutôt à sa droite, un autre Ryû avait surgi du sol, et entama aussitôt une petite pirouette au sol, tournoyant sur lui même et entrainant ainsi les jambes de son ennemi. Ce-dernier avait perdu le contrôle, et tomba à la renverse, droit dans la mare qu'il avait pourtant si bien évitée. L'acte deux, c'était celui-ci.


"Un mou du bulbe, tu m'ôtes les mots de la bouche."

Il ne lui faudrait pas longtemps pour se défaire de la boue, cela dit, alors le clone tenta de le frapper. Dans la panique, l'autre ninja lui asséna un coup avec son arme, dans le bras qui allait le frapper. Mais le piège était là, encore une fois, même si le fait qu'il ait frappé n'était qu'une possibilité. Lorsque le clone fût frappé, il se décomposa aussitôt en une épaisse boue, et comme il se trouvait juste au dessus de son adversaire, en rajouta un peu plus à la mare, l'obstruant presque totalement. Armé de deux kunai, Ryû s'était déjà approché de son ennemi, qui se débattait fort. Ses jambes se trouvaient en dehors de cette zone, et c'est cela que cibla le Nozomi, enfonçant les deux lames directement dans les pieds de son ennemi, le clouant ainsi au sol, tandis que le reste de son corps était solidement empêtré dans la terre flasque.

"Tu es probablement plus puissant que moi, et je suis déjà affaibli, je ne comptais pas te regarder te battre. Un grand stratège a un jour dit : Prévoyez tout, disposez tout, et fondez sur l’ennemi lorsqu’il vous croit encore à cent lieues d’éloignement : dans ce cas, je vous annonce la victoire. Tu as perdu parce que tu as surestimé ta force."

Ne souhaitant pas le laisser préparer quelque chose, Ryû lui donna un grand coup de pied en plein visage, l'assommant sur le coup. Il n'était plus en état de riposter. Pourquoi ne pas le tuer ? Eh bien, il devait détenir des informations, l'interroger s'avèrerait une bonne idée, pensait le Genin... Il tomba alors à la renverse, assis à côté de son ennemi inconscient. Il pourrait encore se battre, un peu, pas plus. Il regarda de parts et d'autres... Si ses alliées ne gagnaient pas leurs combats respectifs, il ne pourrait rien pour elles, mais dans un dernier sursaut, il achèverait au moins celui qu'il comptait conserver pour un petit interrogatoire...

résumé du tour:
 

_________________
Couleur des dialogues : Nozomi "Hatsu" Ryû Hayasu "Nibanme" Shimega Sasayo "Hinoe" Tokebi Katsu "Yokka" Bakatsu Pensées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4519-presentation-de-nozomi-ryu-termine http://www.ascentofshinobi.com/t4581-nozomi-ryu-carnet-de-route

[Mission Libre B] Retour de flammes. [Miyake | Ryû] Empty
Jeu 13 Déc 2018 - 4:57

Retour de flammes.

Il se relève. Remonté, tout pas content, le voilà qui se redresse en s’essuyant le menton. Un geste terriblement stéréotypé, qui fait sourire la petite brune. Il veut la bagarre, il veut mettre à mal la gamine qui l’a foutu par terre avec une simple pêche. Il ne comprend pas d’où elle sort et, en réalité, il n’en a rien à battre. Il veut lui faire mordre la poussière, la mettre à terre de la même façon qu’on met à terre ces chiennes dissidentes. Cette femme n’a aucun pouvoir et il compte bien le lui montrer. Alors, dans un sursaut de haine, il brandit son kunai et s’élance à l’assaut de Chiaki. La chirurgienne se contente d’esquiver un coup, deux coups, trois coups. Il s’arrête et décide de composer des mudras. De l’eau l’entoure petit à petit, une technique étrange que Chiaki ne connaît pas. L’eau se condense d’un seul coup et un puissant laser se forme pour s’élancer dans sa direction.

La brune réagit rapidement et dresse le bras en protection, mais cela ne suffit pas. Du moins, pas totalement. La défense est surestimée, ou sa technique sous-estimée, ce qui permet à la capacité de lui amocher le bras. Néanmoins, le gros n’est pas content. Il s’attendait à plus et il voit quoi ? Un renforcement ? Il ne comprend pas. D’où ça sort, ça aussi ? La grognasse se défend, il n’aime pas ça du tout. Alors il recommence, se jette sur elle pour l’attaquer de nouveau. Chiaki, qui commence à perdre patience, décide d’attendre qu’il l’atteigne pour, finalement, prendre son bras et le balancer au sol. Le choc lui fait cracher du sang, mais il se relève quand même.

Là, par contre, c’en est trop. La brune lui laisse à peine le temps de se relever qu’elle lui envoie un coup de poing chargé de chakra médical en plein dans le plexus. Il perd d’abord la faculté de respirer, puis … il sombre petit à petit. Au moins, celui-ci ne fera plus chier. Par contre, les autres sont toujours là. Chiaki inspire profondément. Ses réserves de chakra commencent à se réduire et ça devient compliqué. Il faut ramener quelqu’un, tenter de ramener quelqu’un.

La brune décide de se rendre là où se trouvent ses compagnons, au cas où ils auraient besoin d’aide. Et ils en ont besoin. Sa démarche se fait plus lourde, mais elle parvient à les rejoindre suffisamment rapidement pour les préserver. Le demeuré dans la boue ? Ryû lui a bien fait les pattes. C’est sympa. Par contre, l’autre fait toujours chier. Chiaki hausse les épaules. Elle aurait aimé ne pas en arriver là, mais bon.
« Miyake, derrière moi ! »
Elle attend que le léopard se positionne et compose de nouveaux mudras. La Genin se précipite sur le dernier ninja toujours capable de répondre et concentre du chakra dans ses poings. Le ninja n’a pas le temps de comprendre que, déjà, Chiaki atteint tous les poings qui lui permettent de se mouvoir. Il hurle à la mort, comme s’il allait vraiment crever – ce qui va lui arriver, de toute façon – et tombe à genoux. Des larmes perlent de ses yeux avant de rouler sur ses joues. La chirurgienne ne peut s’empêcher de sourire.
« Alors, on pleure alors qu’on voulait faire le malin ? »
Elle penche la tête, puis s’en approche. Ses lèvres descendent près de son oreille. Un kunai dans la main, les cheveux du type dans l’autre, Chiaki s’apprête à porter le coup final, mais d’abord …
« Tu vois, ça ? Je vais laisser ton cadavre. Ce sera pour tous tes petits copains qui viendront attaquer Kumo. Un joli souvenir, hein ? Pense à sourire. »
D’un mouvement de professionnelle, la brune lui tranche l’intégralité de la gorge, sans vergogne, sans remords, sans peine. Il sera mort en martyr, pour tous ses copains ? Il sera surtout mort en exemple. Revenir sur ces terres, c’est signer leur arrêt de mort. À tous.

Chiaki se tourne pour voir l’état de ses compagnons. Ils sont assis. Pas morts, amochés et fatigués, mais ils vont bien. Miyake aura besoin de soins plus importants une fois qu’ils seront rentrés, mais la chirurgienne va déjà s’en occuper. Pas de chakra, cela dit. S’ils veulent de la force pour ramener le dernier ninja, il faut qu’elle s’économise. Elle s’approche gentiment de la féline et lui applique une pommade sur sa brûlure, qui aura pour effet de calmer la douleur et empêcher l’infection pour le moment. La brune fait de même avec ses propres blessures, en appliquant les soins nécessaires pour que tout aille bien. Elle aide Ryû à se relever en le gratifiant d’un très grand sourire. Ce ninja a un potentiel énorme. Elle a fait équipe avec deux personnes très intéressantes, qui s’avéreront très utiles pour le village dans le futur.

Chiaki récupère le gros tas de boue et le saucissonne bien solidement, lui enlève toutes ses armes – qu’elle récupère et partage avec ses compagnons – avant de le porter sur son dos.
« Allez, on a du chemin à faire. »
Une personne à interroger, toute une troupe décimée … ça va, la mission a l’air bien accomplie, non ?

Il ne reste plus à Chiaki qu’à faire le rapport sur toute cette histoire à la Raïkage, puis laisser ce bandit se faire interroger. Bref, une mission fort intéressante qui se conclut !

Résumé & Fin:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4648-sentetsu-chiaki-100 http://www.ascentofshinobi.com/t5326-kumo-equipe-11-seikaku http://www.ascentofshinobi.com/t5633-chiaki-dossier-de-la-chirurgienne http://www.ascentofshinobi.com/u883

[Mission Libre B] Retour de flammes. [Miyake | Ryû]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kaminari no Kuni, Pays de la Foudre
Sauter vers: