Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

Un temps de chien [w/ @Kondô Isami]


Mar 27 Nov 2018 - 14:33
Le soleil se coucha petit à petit derrière les montagnes du pays de la foudre, laissant apparaître une pénombre englobant Kumo, un vent froid retombait sur le village tandis qu'une légère averse commençait à tomber, ce ne fut pas un temps recommandé pour sortir le soir mais après un long moment à être rester chez moi les volets fermés, laissant s'entasser les boites de nourritures instantanées qui jonchaient le sol, amorphe sur mon lit.. Je commençais à devenir un légume à force de ne pas voir le soleil du jour même si pour cette fois, le soleil je n'allais toujours pas le voir..
Je pris d'instinct mon instrument ainsi que mes outils de maquillages..


A peine les pieds dehors, l'averse qui restait légère pour ne pas prendre la peine de se couvrir me fis redescendre sur Terre, la fraicheur de l'eau qui tombait sur mes cheveux puis glissait le long de mon crâne rasé partiellement.. un regard à gauche, à droite.. Personne.. c'était calme..

" - Il faut vraiment que je change de comportement.. Si je veux devenir un bon ninja"


Je me mis à marcher en direction de la place central de Kumo avec espoir de trouver un endroit sympa sans trop de mondes, même si je me devais de sortir, ma dernière envie fut d'ouvrir ma bouche pour émettre un son et discuter avec quelqu'un, encapuchonnée, j'essayais d'esquiver le regard de ceux que je croisais malgré le peu de personnes dans les rues de Kumo ce soir la, suite au mauvais temps, d'ailleurs, il n'a pas fallu plus de 5 mins pour que la légère averse se transforme en un déluge, je n'ai pas eu le choix de changer de direction pour m'abriter sous un préau en bois.. Bien évidemment maintenant trempée jusqu'au coup, je ne pouvais contenir la colère en moi..

" - BON SANG QUEL TEMPS DE M*RDE, POURQUOI JE SUIS SORTIS !"

et continua en marmonnant des choses incompréhensibles..

Après ma légère crise de nerf, je me calmais dans un coins du préau, en attendant que la pluie se calme pour ne pas finir noyer sous ce déluge, en dessinant sur ma main et tout le long de mon avant-bras des symboles que j'ai aperçu dans un livre que j'ai lu, tout en regardant de travers les quelques personnes se trouvant avec moi à l'abri, mais ne leur prêtant pas plus d'attention que ça..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3321-wesh-alors-presentation-oongaku-karatermine http://www.ascentofshinobi.com/t3452-oongaku-kara-carnet

Mar 27 Nov 2018 - 15:58
La météo était instable ces temps-ci dans le village caché des nuages. Nous venions de passer une autre saison, la pire selon moi, l'hiver. Nous étions actuellement dans une phase de transition qui ne nous permettait pas de prédire avec exactitude les conditions météorologiques, mais qu'il fasse beau, froid, chaud, humide, je portais toujours la même tenue. Mon corps s'était désormais habitué, je pouvais résister au froid et au grande chaleur, par contre, mes habits n'étaient pas imperméable et ça, ça me saoulait!

J'étais trempe, la pluie n'arrêtait pas de tomber sur Kumo. Non seulement le ciel me mouillait, mais même le sol, vu que d'énormes flaques avaient pris vie dans les rues et bien sûr, il était impossible de toutes les éviter. Je m'étais mis à l'abri, sous un préau qui était également le refuge de plusieurs autres Kumojins. Personnellement, je ne prêtais attention à aucun d'eux, j'étais assez énervé avec le temps pour m'occuper d'eux.

J'ôtais ma capuche, plaquais mon dos contre le mur derrière moi et croisais les bras. Je n'avais plus qu'à attendre que l'orage passe. Mes mouvements firent cliqueter mes épées à ma ceinture, attirant l'attention de certains voisins. Je sentais les regards, mais l'un d'entre eux était plus insistant. Je détournais mes yeux de l'horizon pour les plonger dans ceux de cette fille qui me regardait de travers. Cette dernière dessinait, sur sa main et son bras, des formes étranges, qu'est-ce que ça signifiait ?

Je pouvais remarquer que certains réfugiés se méfiaient de la demoiselle, car elle était différente, aussi bien dans son apparence, que dans son comportement. En tant que ninja de Kumo, je me devais de dissiper toute crainte que le peuple pouvait ressentir et cela en était une. Ça me gavait de devoir le faire, ce n'était pas dans mon caractère d'apprivoiser les inconnus, mais j'étais payé pour le faire.

_Tu dessines quoi ?

Demandais-je simplement pour briser la glace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4622-presentation-kondo-isami-terminee?nid=2#35877 http://www.ascentofshinobi.com/t4626-kondo-isami-carnet-de-route#35892

Mar 27 Nov 2018 - 18:12
Appliquée et concentrée, les vagues bruits que faisaient les autres personnes présentes avec moi sous le préau de me dérangea pas au premier abord, je continua à dessiner sur ma main qui se transformait petit à petit en une sorte de tatouages remplis de motifs; animaux, symboles, ethnique, œuvres d’art.. j'essayais de me souvenir du nom de ce genre de dessins pendant que je finissais lentement les symboles qui y contenait. Mais que ne fut pas ma stupéfaction lorsque qu'un jeune garçon, de mon âge semble t-il à son physique mais avec une petite particularité sur son physique qui m'a beaucoup plu au premier regard et qui n'échappa pas à mon attention, mais comme mon habitude, la Kara insociable et hystérique reprit conscience un instant pour laisser s'échapper ces quelques mots pas très amical

" - LAISSE MOI ! "

Disais-je au garçon, d'une voix enrouée

Les quelques villageois qui se trouvaient avec nous fit un silence gênant qui laissait un gros vide pendant un cours instant, laissant place à un sentiment de peur pour certains, le temps pour moi de prendre conscience que j'agissais égoïstement, après tout, je suis tout de même un ninja du village, je me devais de donner l'exemple, le jeune garçon qui se trouvait derrière moi ne compris pas ma réaction et fut tout d'abord déçu de ma réaction après avoir vu mon bandeau autour de mon cou.

Je me redressa en me retournant vers les villageois qui s'apprêtaient à courir en s'inquiétant de ma potentielle méchante réaction, malgré la pluie

" - Je..je suis sincèrement désolé.. Je ne suis pas dans mon assiette ces derniers jours.. "

Rétorquais-je au jeune homme toujours avec la voix un peu enrouée

Tout en baissant la tête pour m'excuser, puis je repris avant de laisser la parole au garçon, en raclant la gorge avant de reprendre de ma vraie voix mélodieuse et apaisante qui refit surface pour enfin répondre à la question du jeune garçon :

"- Si ça peut t'intéresser.. C'est du Henné.. Un colorant noir servant pour les tatouages.."

Je me mis de profil par rapport au garçon et je restais en retrait suite à ma réaction démesurée en fuyant du regard, je m'attendais à ce qu'il m'envoie chi*r pour mon comportement, peu importe sa réaction, j'étais prête à encaisser, après tout, j'ai l'habitude..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3321-wesh-alors-presentation-oongaku-karatermine http://www.ascentofshinobi.com/t3452-oongaku-kara-carnet

Mar 27 Nov 2018 - 19:01
Sa réponse ne me fit faire qu'un tour, j'étais prêt à lui rentrer dedans et la remettre à sa place. Pour qui se prenait-elle ? N'avait-elle reçu aucune éducation ? Un silence surréel prit place au milieu de ce déluge, désormais seul la pluie s'abattant sur le bitume osait faire du bruit. Mon regard se fit noir à l'encontre de la jeune femme et les autres personnes présentes purent clairement sentir cette tension qui s'était soudainement créée entre elle et moi.

Je n'avais pas remarqué, mais elle possédait également un bandeau du village, une ninja tout comme moi. Je me retenais d'exploser, comment pouvait-elle se comporter ainsi en public ? Surtout en arborant l'insigne de Kumo à son cou! Précipitamment, elle se leva et les gens prirent peur. Je posais discrètement une main sur la garde de mon épée, prêt à dégainer pour calmer cette fille vraisemblablement instable.

Contre toute attente, la dessinatrice s'excusa et l'atmosphère s'apaisa instantanément. Heureusement, je n'avais pas eu besoin de faire recours à la force et j'en étais bien content. Tout le monde pouvait passer une mauvaise journée, mais nous, les protecteurs de ce pays devions nous montrer fort et transmettre de la sérénité autour de nous. J'affichais un faux sourire, car je n'étais pas content de son comportement, mais je devais jouer le jeu pour rassurer ceux qui ne l'étaient pas encore.

_Ce n'est rien, ça arrive à tout le monde. Il est vrai que nous sommes pas mal surchargé ces temps et nous manquons de repos, mais ça va passer.

Déclarais-je à haute voix avant de reprendre la parole.

_Et il faut dire que le temps n'aide pas, un peu de soleil remonterait le moral à pas mal de personnes.

Ajoutais-je en regardant le ciel pleurer alors que la demoiselle repris la parole pour m'expliquer quelle substance elle utilisait pour dessiner sur sa peau.

_Ce n'est pas toxique ?

Notre sujet ne semblait pas intéresser les autres personnes, qui se mirent à parler entre elle en attendant que la pluie passe. Les nuages laissèrent gentiment leur place à l'astre lunaire et à sa lumière blanche. Petit à petit les réfugiés quittèrent le préau me laissant seul avec la jeune femme. Je pouvais désormais lui toucher deux mots quant à sa réaction de toute à l'heure.

_Tu ne dois plus réagir comme ça, nous sommes des exemples pour les civils, nous représentons la force de ce pays, nous n'avons pas le droit de nous montrer faible ou menaçant. Comprends-tu ça ?

Lui demandais-je avant de me soucier de son cas.

_Mais passons. Toi, tu vas bien ? Ah, au fait moi c'est Isami.

C'était la première fois que je me présentais en premier, normalement c'était toujours les autres qui faisaient le premier pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4622-presentation-kondo-isami-terminee?nid=2#35877 http://www.ascentofshinobi.com/t4626-kondo-isami-carnet-de-route#35892

Mar 27 Nov 2018 - 20:55
Le jeune homme semblait accepter les excuses, même si je doutais qu'il eut besoin de faire ceci pour rassurer les villageois, cela me convenais.


Après lui avoir dit de quoi s'agissait mon dessin, il m'interrompit pour me faire la remarque que le Hénné était toxique.

" - Bien évidemment, un artiste prend des risques pour ses œuvres.. "

Lui répondais-je, sereine des mes actes et enchaina

" - Ma mère en a mit toute sa vie et elle se porte bien "


Suite à ça, une leçon de moral de la part du jeune inconnu qui me fit la remarque que nous ne pouvions nous montrer faible face aux civils, il n'avait pas tord, les villageois peuvent-ils avoir confiance aux ninja, protecteur du village après les avoirs vues péter un plomb en public..


Flash back
" - Il faut vraiment que je change de comportement.."

Et dire que je m'étais dis de changer de comportement.. c'était pas gagné ma grande, mais le jeune garçon enchaîna en changeant de discussion en se présentant, il se prénommait donc Isami.


" - Ravie de te rencontrer Isami.. Moi c'est Kara "

Lui disais-je avec un petit sourire au coin des lèvres avant de m'asseoir pour esquiver le "tu vas bien" de sa question et regarder le temps se déchainer et appercevoir que ça ne s'est toujours pas dégager, les ruelles commençaient à être à limite de l'innondation, des grandes flaques d'eau recouvraient toute la place centrale... Je regardais alors Isami et remarqua son armement.


" - Tu as l'air de savoir te battre, tu es un épéiste ? "

Lui demandais alors en lorgnant sur ses sabres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3321-wesh-alors-presentation-oongaku-karatermine http://www.ascentofshinobi.com/t3452-oongaku-kara-carnet

Mar 27 Nov 2018 - 22:53
Je m’étais trompé, le ciel ne semblait pas vouloir se dégager et les réfugiés de tout à l’heure avaient profité d’un instant de répits de la part du temps pour rentrer à la maison. A présent, il était à nouveau trop tard et les pluies inondaient les rues du village. Je sentais déjà l’appel de mes supérieurs demain pour réparer les dégâts de l’eau. J’étais à leur disposition, demain je n’avais rien de prévu, pas de mission et aucune réunion avec mon équipe.

Alors comme ça une artiste devait prendre des risques ? Je trouvais ça débile personnellement, mais soit, chacun avait ses croyances et ses idées. Je respectais ce qu’elle pensait et pour éviter tout débat, je n’allais pas donner mon avis. Je risquerais de la vexer et de l’offenser, elle et sa mère. Nous n’étions pas parti avec le bon pied, alors évitons d’en rajouter une couche.

_Ravi également.

Lui disais-je après avoir pris connaissance de son prénom. Je m’attendais à ce qu’elle réponde ensuite à ma question, mais elle changea de sujet, portant son attention sur mes lames. Son problème était bien plus sérieux que je ne l’imaginais pour carrément ignorer mon interrogation.

_Je réitère ma question, comment vas-tu ?

Je posais mon regard dans le sien, j’étais sérieux et j’avais à mon tour négliger une question. Je n’étais pas du genre à me méler des affaires des autres, mais lorsque ça concernait Kumo, je me sentais dans l’obligation d’aider. Elle l’avait sûrement compris, je n’allais pas lâcher prise et continuer de l’harceler jusqu’à qu’elle me réponde. Le destin nous avait coincé ici ensemble et il voulait que Kara s’ouvre à moi, sinon je ne voyais pas pourquoi elle restait encore ici, elle aurait très bien pu partir malgré la pluie. Qui sait, elle allait peut-être me quitter maintenant, voyant que j’insistais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4622-presentation-kondo-isami-terminee?nid=2#35877 http://www.ascentofshinobi.com/t4626-kondo-isami-carnet-de-route#35892

Mer 28 Nov 2018 - 11:19
" - Trois jours.."

Disais-je en chuchotant, d'un air dépité en direction de Isami qui reposa sa question après avoir remarqué que je cherchais a changer de sujet, quelqu'un de plutôt perspicace qui n'a pas l'air de lâcher le morceau.. Malgré le fait qu'il s'agisse ici à la fois de ma plus grande phobie mais également ma plus grande joie, naturellement et surement contre toute attente de Isami, je me mis à raconter ce qu'il n'allait pas..


" - Trois jours que je n'ai pas dormis.. Normalement mes crises d'insomnies ne durent qu'une nuit.. Pas plus.. Je pète littéralement un plomb en ce moment si tu vois ce que je veux dire.. "


Disais-je à Isami avant de rire nerveusement suite à la fatigue avant de reprendre la discussion plus ouvertement :


" - Malheureusement, je ne peux rien y faire, juste attendre que ça passe et m'écrouler de fatigue comme à mon habitude.."

Tout en secouant légèrement mon bras pour faire sécher le Hénné sur ma main :


" - Tu vas surement me demander : Pourquoi fais-je des crises pareilles ? "

Je laissais un léger vide dans la discussion tout en regardant au loin d'un regard mélancolique avant de répondre directement

" - Bah... Je n'ai pas vraiment envie d'en parler, là tout de suite, je suis désolé.."


Le temps commençait à se calmer petit à petit, malgré le déluge, le village était encore en bonne état, quelques tuiles cassées, quelques pots de fleurs par terre, rien de bien alarmant, d'ici peu de temps, nous allions pouvoir bouger d'ici, mais pas encore.. Isami semblait être quelqu'un de très altruiste avec ses confrères Ninja, bien qu'il me donnait l'impression de ne pas être du genre très sociable, après tout, il fit l'effort de discuter avec moi.. Pour passer le temps qu'il nous restait, j'essayais donc d'apprendre à le connaitre, maigre est ma liste de contact dans ce village.. Peut-être que le destin nous fera nous rencontrer une seconde fois dans de meilleures circonstances..


"- Et donc, je t'ai demandé si tu étais un épéiste ? T'es du genre à.. rentrer dans la mêlée ?"


Demandais-je à Isami d'un ton las, après tout, je ne suis pas si insociable que ça, mon problème.. c'est l'inconnu.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3321-wesh-alors-presentation-oongaku-karatermine http://www.ascentofshinobi.com/t3452-oongaku-kara-carnet

Mer 28 Nov 2018 - 12:57
Trois jours d'insomnie ? Je comprenais mieux son comportement agressif et je ne pouvais guère me mettre à sa place, car cela ne m'était jamais arrivé. A l'entendre parler, ces crises survenaient assez régulièrement, mais jamais elles n'avaient duré aussi longtemps. La seule solution était d'attendre qu'elles passent, je suppose qu'elle avait tenté de trouver un autre moyen pour s'en débarrasser, mais peut-être je pouvais lui offrir une piste encore inexplorée. "Tu as déjà essayé quoi comme remède ?" Une fois cette réponse, je pouvais lui donner des conseils, mais sans ça, je ne pouvais pas l'aider.

Je respectais son silence quant à la raison de ses crises, ça ne me regardait pas, même s'il était plus simple d'éradiquer le problème en s'attaquant à la source. Elle s'était ouverte, il s'agissait déjà d'un bon pas en avant et avec le temps, elle décidera peut-être de partager la raison de ses problèmes. Par conséquent, je n'insistais pas et je ne posais pas plus de question, j'acceptais tout simplement sa décision.

Changer de sujet allait lui permettre de passer à autre chose et ne plus penser à ses soucis. Or, le sujet choisi n'était pas forcément celui que je préférais. "Oui, j'en suis un." Par contre, je n'étais pas forcément un qui fonce dans le tas, enfin, oui, mais après réflexion. J'étais un adepte du corps-à-corps, mais si je pouvais éviter de me battre, je le faisais. "Je privilégie le combat rapproché, mais ça ne fait pas de moi une brute." Comme elle le laissait sous-entendre. J'essayais de me convaincre que je n'étais pas une brute, mais j'étais pire, j'étais un monstre. Si je voulais éviter de me battre, c'était principalement parce que je me faisais peur... J'utilisais un pouvoir sombre.

J'étais un ninja, je voulais continuellement surpasser mes limites, mais je ne voulais pas me battre, c'était un peu contradictoire. Actuellement, seul mon père savait de quoi j'étais capable, qu'est-ce que je pouvais créer et comment je me transformais lorsque j'atteignais mes limites. J'espérais que la discussion ne s'attarde pas trop là-dessus et que cette pluie cesse, les rôles s'étaient désormais inversés. C'était moi qui ne voulais plus parler.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4622-presentation-kondo-isami-terminee?nid=2#35877 http://www.ascentofshinobi.com/t4626-kondo-isami-carnet-de-route#35892

Un temps de chien [w/ @Kondô Isami]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: