Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez | 

Affronter sa peur. [Metaru Shūuhei]


Jeu 29 Nov 2018 - 7:48
Finalement, j'avais su m'habituer à ce rythme de vie. Les débuts furent compliqués, entre les entraînements, les missions et l'équipe, j'avais eu de la peine à m'adapter et je me retrouvais souvent à bout de force. Mon corps avait également évolué, je ressentais moins les charges de travail, cela influençait également mon état physique et mental. Or, je ne devais pas me reposer sur mes lauriers, je devais continuer de travailler, mais allais-je dans la bonne direction ?

Il me manquait un point de repère. Mes objectifs étaient clairs, constamment dépasser mes limites et repousser celles de l'être humain. Je voulais atteindre un niveau jamais vu auparavant, mais comment y arriver sans me confronter à quelqu'un de plus fort ? Quel était le gap qui me séparait des plus grands ninjas ? Une réponse difficile à obtenir en s’entraînant seul et en effectuant aucun combat. Car oui, je n'avais encore jamais affronté un autre ninja, même pas pour m’entraîner.

Cependant, il y avait une raison à cela et je la connaissais : j'avais peur de moi. Je possédais un pouvoir spécial, mais il était très sombre selon moi. Mon corps n'était pas fait comme les autres, comme tout le monde me direz-vous, mais je trouvais que le mien était encore plus particulier. J'avais pris connaissance de cette capacité spéciale lors d'un entrainement quotidien avec mon père, il cherchait continuellement de me pousser dans mes derniers retranchement et une fois, cette matière noire était ressortie de mon corps. Elle était comme vivante, comme si j’abritais un monstre en moi. A ce jour, mon père était l'unique personne ayant vu ça, tous les autres n'en étaient même pas au courant.

Si je voulais atteindre des sommets encore jamais atteints par d'autres ninjas, je devais commencer par affronter cette peur et l'accepter. Pour cela, j'avais besoin de me battre et d'arriver au même point que ce jour-là, celui où cette chose fera son apparition pour me prêter main forte. C'était décidé, le prochain ninja qui foulera mon espace d'entrainement deviendra mon adversaire. En attendant, je continuais mon échauffement sur cette colonne de pierre qui surplombait le village caché des nuages.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4622-presentation-kondo-isami-terminee?nid=2#35877 http://www.ascentofshinobi.com/t4626-kondo-isami-carnet-de-route#35892

Lun 3 Déc 2018 - 13:33
Affronter sa peur


- « C’est vraiment un parfait endroit pour s’entrainer. T’as trouvé bon coin gamin ! Je le squatterai de temps en temps ! »

Il y avait eu tout d’abord le hasard. Le hasard de voir le jeune blond s’isoler alors que je flânais sans but précis dans les ruelles du village. Depuis mon retour, je tournais un peu en rond, mais je me reposais surtout. Mes entrainements et autres recherches sur le kinton m’avaient assez épuisé à vrai dire, d’où le fait que je m’la coulais douce pendant un petit moment avant un éventuel départ. Il y avait ensuite de la curiosité. La curiosité de savoir ce qu’il comptait faire ; d’où le fait que j’avais finalement fini par le suivre comme une ombre, silencieusement, avant d’arriver sur une ère propice à un bon défoulement. Puis je l’avais observé pendant quelques minutes, avant de sortir de ma cachette comme si de rien était tout en prenant la parole. Le fait qu’il ne m’ait pas détecté depuis tout ce temps signifiait qu’il n’avait aucune compétence en sensorialité. Pas une lacune en soi à vrai dire. Loin de la même.

- « Tu viens souvent ici ? Et tout seul ? »

J’avais élevé ma voix pour qu’il puisse m’entendre de là où il était. Perché sur une colonne de pierre. Original comme entrainement. En tapant la discussion ainsi, j’essayais de créer une sorte de proximité entre le gosse et moi. J’avais certes été un raikage, mais le temps de ma splendeur n’était plus et il n’y avait plus de raisons de me foutre sur un piédestal. Le temps de ma génération était révolu comme en témoignait la mort de plusieurs shinobis de mon âge où même de mon rang. J’eus une pensée spéciale -et furtive- pour quelques grands noms tels que les Nagamasa, les Borukan ou même des Yuki, avant de faire de l’ordre dans mon esprit pour me concentrer sur l’instant présent. C’était clairement pas le moment de virer dans la nostalgie. Et puis, il devait y avoir quelques vieux de ma trempe encore sur pieds et en forme. Tout du moins je l’espérais vraiment. De quoi finalement m’arracher un petit soupir.

- « Alors, l’entrainement donne quoi ? »

Pis j’avais encore parlé. Oui, encore. Tant qu’à faire, autant papoter avec le gosse dans mon champ de vision. Isami qu’il s’appelait. On ne le croirait pas comme ça, mais j’avais une mémoire éléphantesque. Quoi de plus normal pour un dirigeant de village que de connaitre tous ses habitants ? Enfin… Je pouvais pas vraiment me vanter de connaitre tous les civils qui vivaient à kumo, mais je connaissais pratiquement tous les éléments qui constituaient notre armée. De l’aspirant shinobi au raikage actuel. Chacun d’entre eux avait de la valeur, de l’importance et Isami faisait évidemment partie de toutes ces personnes que j’estimais vraiment. J’eus un petit sourire sous cette réflexion, avant de m’avancer un peu plus vers sa position non sans sortir d’une de mes poches un briquet made in Metaru et la clope qui allait avec. Une sale habitude qui me lâchait pas, surtout qu’en l’absence de Nora, je pouvais fumer tranquille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t141-metaru-shuuhei-terminee http://www.ascentofshinobi.com/u465

Mer 5 Déc 2018 - 13:17
La voix d'un homme m'interrompit dans mon échauffement. J'étais dos à lui et un sourire s'afficha sur mon visage. *Voilà mon adversaire* Je me retournais pour lui répondre et l'inviter ou le provoquer à se battre. Cependant, je pouvais m'attendre à tout sauf à ça. Le Nidaime Raikage se tenait au pied de la colonne de pierre, se préoccupant de l'avancé de mon entrainement. Mon sourire disparu et je déglutissais bruyamment. Je n'avais plus qu'une question en tête : pouvais-je provoquer la deuxième Ombre de la Foudre en duel ?

Était-ce un acte irrespectueux ? Un simple Genin ne pouvait pas se confronter à une telle personne. Allait-il penser que je le sous-estimais vu qu'il n'était plus en place ? L'idée me paraissait déplacée, mais je devais avouer qu'elle m'excitait tout aussi bien. J'avais une chance incroyable de me retrouver seul à seul avec l'un des plus forts ninja du pays, je ne pouvais pas laisser filer une telle opportunité. Je devais jouer carte sur table et être honnête avec lui. "Justement, j'en avais marre de m’entraîner seul." Annonçais-je du haut de ma colonne avant de sauter et me retrouver face à lui.

Il était imposant, j'en avais la chair de poule. Par contre, une chose me dérangeait chez lui : sa cigarette. Et plus précisément, la fumée que cette dernière engendrait. Je remontais mon tshirt sur mon nez pour éviter que ce gaz ne parvienne jusqu'à mes narines. "Je m'appelle Kondô Izami, enchanté de faire votre connaissance Nidaime Raikage!" Déclarais-je tout en m'inclinant devant lui. Il n'était plus l'Ombre actuelle, mais je lui portais tout autant de respect. Je me redressais et reprenais. "Je me suis promis de provoquer en duel le prochain passant et le hazard a voulu que ça soit vous." J’appréhendais sa réaction, je ne le connaissait pas assez pour la déduire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4622-presentation-kondo-isami-terminee?nid=2#35877 http://www.ascentofshinobi.com/t4626-kondo-isami-carnet-de-route#35892

Mer 5 Déc 2018 - 14:21
Affronter sa peur


- « Oh, ma cigarette te dérange ? Il faut le dire hein ! »

Les gens pensaient à tort que je n’étais pas accessible compte tenu de ma stature, de mes faits d’armes et de mes anciens rangs (chef de clan, kage), mais tel n’était pas le cas ! On pouvait clairement dire que j’étais un type cool et presque sans façon pour qui me connaissait. Je n’avais rien d’un noble d’ailleurs même si j’en avais le rang de par mon ascendance. Je fumais, buvais, draguais comme un gros lourdaud et je flemmardais parfois ça et là. Le poste de raikage m’avait plus ou moins responsabilisé, mais maintenant que je n’avais plus ce poids sur ces épaules, j’étais redevenu moi-même, toujours avec une certaine tronche d’abruti heureux ! Il n’y avait qu’à voir comment je souriais actuellement pour le comprendre. Et suite à mes dires d’ailleurs, je jetai ma clope au sol avant de l’écraser tranquillement.

- « Désolé encore. C’est ton espace perso ici après tout, donc me conformer à tes règles me dérange pas du tout. Et je connaissais déjà ton nom, figure-toi ! »

J’eus un sourire paisible cette fois-ci. Presque paternel même. Je reconnaissais instantanément tous ceux qui faisaient partie de notre armée. De l’aspirant genin le plus insignifiant au jonin le plus puissant. Une norme pour un dirigeant, même si je me demandais si ma sœur pourrait en dire autant. Je finis alors par me caresser doucement le menton en arborant une mine réfléchie, puis j’eus un énième sourire : « Si un vioque aussi fini que moi peut te servir un tant soit peu, pourquoi pas alors ? On va dire que c’est ton destin ! » Et là, je me mis à ricaner. Échanger quelques coups ne me ferait pas du tout de mal, sans compter que le gosse voulait sans doute tester ses limites vu qu’il avait eu le courage d’être franc avec moi et c’était donc cette sincérité que je voulais récompenser. Sa persévérance aussi !

- « Surtout ne te retiens pas. Oublie ma condition actuelle et vas-y à fond. »

Sur ces dires, je reculai rapidement par petits bonds avant de me retrouver à dix bons mètres de lui.

- « Voyons comment tu réagis à ça ! »

Et sur ces mots, j’enchainai rapidement quelques mudras avant pour projeter vers lui des senbons en foudre.

Une manière de débuter l’entrainement sans attendre !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t141-metaru-shuuhei-terminee http://www.ascentofshinobi.com/u465

Mer 5 Déc 2018 - 15:34
Je ne m'attendais pas à ce que cet homme soit si.. cool ? Il écrasa sa cigarette face à mon geste, d'après lui, je pouvais dicter ma loi ici, vu qu'il s'agissait de ma zone d'entrainement. Or pour moi, c'était à moi de me plier à ses exigences vu qu'il était un Raikage. Cette attitude était assez déroutante et j'avais l'impression de faire face à un ami plutôt qu'un haut gradé. Difficile de trouver le bon comportement à adapter dans ce genre de situation, surtout pour quelqu'un comme moi qui avait de la peine à socialiser.

Je fus également surpris d'apprendre qu'il connaissait déjà mon prénom. Comment était-ce possible ? Je n'avais pourtant rien fait d'extraordinaire, que ce soit en bien ou en mal, pour sortir du lot. Connaissait-il tous ceux sous ses ordres ? Si c'était le cas, il montait bien haut dans mon estime. Peu de haut gradés se préoccuperaient de Genins comme moi, non pas parce qu'ils se sentaient supérieur, mais parce qu'ils avaient des tâches bien plus importantes à réaliser que d'apprendre les noms et prénoms des ninjas de bas étages.

Shūuhei affichait un sourire sincère et ses paroles transpiraient l'honnêteté. "Sérieux ?"Demandais-je incrédule face à sa réponse. Le Nidaime voulait vraiment croiser le fer avec moi ? L'Ombre de la Foudre continua en précisant que je ne devais en aucun retenir mes coups. Suite à cela, il inséra une certaine distance entre nous et m'attaqua.

Une série de Senbons électriques foncèrent sur moi. Je me doutais bien que cette attaque n'était pas destinée à me blesser, mais plutôt à me tester, car elle était faible. Néanmoins, je devais rester sur mes gardes et ne pas sous-estimer ses moindres faits et gestes. Je dégainais mon katana et dans la continuité de se geste, je créais une vague électrique pour balayer les projectiles qui se dirigeait tout droit sur moi. Je répétais le mouvement dans le sens inverse pour envoyer une deuxième vague dans "l'ombre" de la première pour surprendre mon adversaire. J'emboîtais le pas pour courir contre le Nidaime et réduire la distance qui se trouvait entre nous.

HRP:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4622-presentation-kondo-isami-terminee?nid=2#35877 http://www.ascentofshinobi.com/t4626-kondo-isami-carnet-de-route#35892

Lun 17 Déc 2018 - 14:25
Affronter sa peur


Le raiton hein ?

J’eus un sourire. Beau contre. C’était bien joué de sa part. Ma technique fut plutôt faible, mais pas mal de gens auraient préféré esquiver au cas où. Surtout quand ils se trouvaient en face d’un kage. Mais je n’eus pas trop le temps de cogiter davantage puisqu’une vague raiton fondit encore une fois vers moi. Elle était néanmoins faible ; tant et si bien que plutôt d’esquiver ou de générer une autre attaque pour la contrer, je ne fis rien d’autre que placer mes bras en croix devant moi pour l’encaisser de plein fouet. La vague se répandit alors dans mes bras et eut pour effet de les engourdir sans pour autant m’électrocuter carrément. Un cran au-dessus, il aurait certes pu me faire plus mal…

- « C’est bien de vouloir anticiper, mais… »

Et sans attendre plus longtemps, je réussis à bouger mes bras encore un peu engourdis (résistance de fer oblige), de sorte à fourrer mes mains dans mes poches avant d’en sortir quelques shurikens et kunais que je lui balançai en pleine tronche. Je ne doutais pas du fait qu’il pourrait aisément les contrer avec son katana en main, mais l’idée était de freiner sa progression vers moi ; ou tout du moins, de la gêner un minimum. J’eus tout de même un sourire devant ses initiatives en me faisant la réflexion que Kumo avait quand même une très bonne relève, puis je multipliai rapidement quelques mudras avant que trois clones ne poppent de nulle part, prêts à faire la bagarre à ma place.

Plutôt que d’envoyer tous mes clones d’un coup, j’intimai l’ordre à deux d’entre eux de se placer juste devant moi pendant que le troisième fondit aussitôt vers le gamin dans l’objectif de l’affronter. D’ailleurs, ledit clone qui se chargeait de l’offensive serra grandement ses poings, fit un grand bond vers le gamin et se mit à décocher une pluie de coups de coups de poings destinés non seulement à le désarmer, mais également à l’atteindre. Voir comment il se défendrait face à cette déferlante de violence me donnerait une idée sur ses capacités physiques, mais aussi sur la manière dont j’allais tourner l’entrainement pour qu’il lui soit profitable. C’était clairement le but de la manœuvre.


Résumé du tour:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t141-metaru-shuuhei-terminee http://www.ascentofshinobi.com/u465

Mar 18 Déc 2018 - 7:57
Quel foutage de gueule! D'accord, je faisais face au Nidaime, mais contrer une de mes attaques sans se défendre et simplement la ramasser pour me montrer que mes offensives ne méritaient même pas une technique de sa part, ça me m'était en rogne! Je pouvais d'ores et déjà sentir le démon qui était en moi vouloir sortir pour se déchaîner sur cet homme, mais je devais me contrôler, ce n'était pas le moment de perdre la tête. Par contre, l'ancienne Ombre de la Foudre ne faisait rien pour améliorer la situation, il m'attaqua avec de bêtes kunais et shurikens, il me prenait vraiment de haut...

Je ralentissais ma course pour dévier les projectiles en utilisant ma lame, mais je dus m'arrêter lorsque mon adversaire invoqua trois clones. Je n'étais pas bête au point de foncer tête baissée contre quatre Raikage. Il jouait la carte du surnombre, cependant, il n'en avait clairement pas besoin. J'attendais sa prochaine action, qui s'annonçait bien plus puissante que sa précédente offensive. Shūuhei décida d'envoyer un seul clone qui à l'aide d'un bond tenta une attaque aérienne avec ses poings.

Mon chakra afflua dans mes jambes afin de les rendre plus réactives et je réagissais au quart de tour face à cette attaque. J'effectuais une esquive rapide au dernier moment pour ensuite me retrouver sur le flanc du clone et lui asséner un coup d'épée chargé en raiton. Je manquais clairement de puissance, je savais esquiver, me défendre et élaborer des stratégies, mais sur le plan offensif, il manquait le coup final. J'espérais m'être débarrassé de cette réplique, j'avais encore trois adversaires à combattre et le seul moyen de m'en sortir était de les prendre un à un. Je pouvais utiliser mon sombre pouvoir et invoquer des clones, mais je ne voulais pas faire usage de cette capacité qui me dégoûtait. Je laissais donc l’initiative à mon adversaire du jour.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4622-presentation-kondo-isami-terminee?nid=2#35877 http://www.ascentofshinobi.com/t4626-kondo-isami-carnet-de-route#35892

Ven 21 Déc 2018 - 13:09
Affronter sa peur


Isami avait plutôt de bons réflexes et pas que. Il savait également prendre les bonnes décisions quand il le faut. Se mettre sur la défensive, c’était pas con et ce d’autant plus qu’il connaissait la nature assez fragile des clones. D’ailleurs, celui qu’il avait attaqué s’était évaporé instantanément. Le coup d’épée n’avait pas été très spectaculaire, mais il avait été largement suffisant pour mettre un terme à la vie de ma première copie. Un clone en métal aurait été plus résistant. Une réflexion qui m’arracha un soupir comme d’habitude. Même les entrainements les plus basiques me faisaient penser à mon kinton et me montraient à quel point j’étais faible et vulnérable sans ma capacité spéciale. Si l’on omettait bien évidemment le fait que j’avais de puissantes invocations qui maitrisaient toujours le métal… Mais ça, c’était une autre histoire et je n’allais pas en invoquer un maintenant. Pas pour un entrainement.

Le gamin quant à lui devait être un poil frustré. J’avais pu remarquer quelques traits de mécontentements sur son minois au moment même où il se défaisait de mon premier clone. D’ailleurs, celui-ci me permit de capter que je ne l’aurais surement pas au corps à corps aussi facilement que je le pensais. Je pouvais éventuellement envoyer simultanément mes deux clones l’attaquer, mais il trouverait surement une parade pour les esquiver et les buter un à un. Qui plus est, le solliciter aussi sournoisement puiserait dans ses réserves puisqu’il ne devait pas être encore au point au niveau du chakra. De ce fait, j’eus un sourire aux lèvres et non sans déclarer : « Je vais y aller plus sérieusement maintenant. T’as intérêt à tout donner, gamin ! » J’avais une idée en tête. Une seule attaque à effectuer. Et sur ces dires, je me mis soudain à multiplier des mudras engendrant devant moi une gigantesque vague d’eau mugissante.

Et bien évidemment, cette dernière s’abattit violemment vers le pauvre gamin qui risquait de boire la tasse…

Une simple esquive ne le sauverait pas cette fois.


Résumé du tour:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t141-metaru-shuuhei-terminee http://www.ascentofshinobi.com/u465

Affronter sa peur. [Metaru Shūuhei]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: