Soutenez le forum !
1234
Partagez

Dojo Tendô [Toph]


Dojo Tendô [Toph] Empty
Dim 2 Déc 2018 - 0:26
Cela faisait plusieurs mois que j'avais parlé de ce projet pour la première fois, et à qui d'autre que Toph. La kunoichi qui était devenue certainement ma plus grande rivale dans ce village. Je cherchais alors quelqu'un capable de m'aider à créer l'architecture de mon dojo près de l'Académie, et j'étais tombée sur la princesse Hyûga alors. Depuis, nous nous étions non seulement affrontés au tournoi de Kaze, dans mon pays natal, mais aussi au tournoi des genins d'Iwa -mon village adoptif- où nous avions livré des affrontements qui se voulaient fort en émotions et en expérience. Je ne pouvais que sourire à cette pensée. Mais maintenant, il était venu l'heure pour moi de franchir le pas, après tant de temps d'attente, et de me décider à construire le dojo que j'avais toujours imaginé.

Pourquoi un dojo ? Pourquoi ici, sur les Hauts-Plateaux ? Tout simplement parce que je voulais développer mon style de combat et je voulais que d'autres puissent s'en inspirer. Que d'autres puissent y trouver un style moins académique qui leur conviendrait tout autant. Et puis, à l'instar de l'école Jishin, ce dojo serait peut-être l'un des édifices qui pourrait attirer du monde une fois que je serais mieux connu, et qui pourrait plaire à certains. Je créais aussi cet édifice car j'étais certain que dans ce monde se cachaient d'autres assimilateurs. Je n'étais peut-être pas encore un maître incontesté dans l'art de l'assimilation, mais je tendais à développer ces capacités. Mes capacités. Des capacités qui étaient souvent mal comprises, mal connues. En rencontrant d'autres assimilateurs, peut-être parviendrais-je ainsi non seulement à leur transmettre ce que je savais, mais aussi peut-être apprendrais-je moi-même un peu plus sur mes dons. D'autres manières de les utiliser, d'autres manières de combattre. Et peut-être un jour aussi, qui sait, un peu plus de notre histoire...

Et pour commencer la construction de ce dojo, j'avais besoin de deux choses plus ou moins simples : la princesse Hyûga dans un premier temps, et du bois dans un deuxième. Tout se reposerait prioritairement sur ces deux matériaux, auxquels je rajouterais bien évidemment des tatamis et autres petits accessoires ultérieurement. Mais en attendant, c'étaient eux les piliers de ma construction. La première, je savais à peu près où la trouver. ce qui était plus embêtant c'était la seconde. Mais j'avais entendu à un certain moment que Tenshi, un ancien camarade iwajin, l'un des premiers que j'avais connu d'ailleurs, avait créé une forêt dans un coin des quartiers résidentiels avant de s'en aller. Les conditions de son départ étaient restées floues pour ma part, cependant, je ne rechignerais pas à aller retrouver cette forêt. Et c'est en parcourant la ville depuis les cieux que je localisai l'endroit approprié. A l'aide de ma faux, j'y fis ma petite récolte, et passai ensuite chez un artisan du bois pour qu'il m'en construise plusieurs panneaux. Suite à cela, je les déposai quelque part sur les Hauts-Plateaux avec mon nez écrit en grosses lettres dessus, suant à grosses gouttes pour pouvoir déplacer ces panneaux, et m'en allai au dojo Jishin où j'espérais trouver la maîtresse des lieux.

-Bonjour ? Je suis bien à l'école Jishin ? Je recherche Hyûga Toph, pour le doko Tendô...

Je ne savais pas si quelqu'un m'entendrait. Mais si c'était le cas, il savait au moins les raisons de ma venue et pouvait en informer la princesse si jamais ce n'était pas elle même qui avait perçu ses mots. Me rappelant soudainement que je ne m'étais pas moi-même présenté, je rectifiai le tir dans la foulée.

-C'est Tenzin. Konran Tenzin.


Kuchiyose no Jutsu !:
 

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Dojo Tendô [Toph] Big-41118650dc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Dojo Tendô [Toph] Empty
Lun 3 Déc 2018 - 15:31
Toph errait sans but cohérent dans les couloirs de son dojo. Elle avait le regard un peu perdu, et d'énormes cernes. Au loin, on pouvait discerner des bruits d'entrainement. Ses bunshins étaient dûr au labeur mais elle ? Elle était crevée sans comparaison possible. Mais elle entendit un visiteur et s'empressa de l'accueillir. Elle reconnu bien vite la silhouette, celle de son rival iwajin. Sans doute le genin le plus apte à lui résister de tout iwa. Et capable de la battre, certainement.

Ho salut Tenzin ! Entres, en quoi je peux t'aider ? Tu veux quelques chose à boire ? J'ai du thé, je crois. Plus de café, par contre.

L'haleine de la jeune Hyûga ne laissait aucun doute sur la destination finale du café. Cela, et le fait qu'elle semblait encore plus pumped up que d'habitude. Une véritable pile électrique. Elle l'invita à entrer dans la salle annexe, s'il le désirait. Toph avait d'ailleurs une question existencielle à lui poser.

... J'ai un peu abusé de café. Ca rend toujourd aussi énervé quand on en prend ? C'était ma première fois, j'ai pas fait attention, j'me suis entrainé toute la nuit au... ups, je ne devrais peut-être pas dire ça à mon rival. Ha ha ha !

Elle avait failli avouer qu'elle s'entrainer dur au kenjutsu. Cela n'aurait pas été une catastrophe, mais c'était une surprise qu'elle voulait absolument garder pour Tenzin, envers et contre tout. En soi, c'était pas si grave s'il l'apprenait, mais elle voulait voir sa tête quand elle lui montrerait ce qu'elle savait faire au sabre. Elle enchainait des entrainements avec ses kage bunshins et, si cela augmentait drastiquement son temps d'apprentissage, elle devait avouer que c'était mentalement très taxant. D'où la nécessité du breuvage noir qui inhibait sa fatigue et poussait sa focalisation mentale au maximum.

Depuis quand n'avait-elle plus pris de douche ? Oh, détail insignifiant.

_________________
Dojo Tendô [Toph] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Dojo Tendô [Toph] Empty
Mar 4 Déc 2018 - 0:20
Après à peine quelques secondes, ce fut personne d'autre que Toph qui m'accueillit dans son dojo. Un sourire apparut sur mon visage immédiatement, qui se flétrit cependant lorsque je vis l'allure de ma rivale Hyûga. Elle avait des cernes immenses sous les yeux, et si elle n'était pas en chair et en os, j'aurais presque dit que c'était une des invocations de Shin. J'acceptai son invitation et entrai dans son dojo dans lequel je pouvais entendre quelques bruits d'affrontement -sûrement des élèves pensais-je. Mais je ne prêtai pas d'avantage d'attention à ces bruits. Elle me proposa alors un thé, à défaut de café de ce que je compris. Et vu les cernes qui tombaient sous ses yeux et l'odeur forte de caféine qui s'échappait d'entre ses lèvres, il n'était pas compliqué de deviner où était passé le liquide noir. Je fronçai les sourcils un peu d'inquiétude avant de répondre à la pupille -vraiment pour le coup- pâle.

-Je veux bien un thé s'il-te-plaît, Toph-san. Mais...Es-tu sûre que tu devrais prendre autant de café ? Je ne suis pas sûr d'avoir eu autant de cernes après m'être réveillé de notre dernier combat...la taquinai-je un peu.

Elle m'emmena ensuite dans une autre salle, ayant l'air aussi nerveuse qu'électrique. L'effet typique du café. D'ailleurs, c'était la première fois qu'elle en buvait me disait-elle. Elle s'était longuement entraîné, et le café était -semblait-il- ce qui l'avait permis de rester éveillée pour terminer son entraînement. Etait-il même terminé à l'heure qu'il était. Mais la question presque enfantine de ma rivale m'arracha un petit rire amusé.

-Je ne suis pas fan de café, et à vrai dire je n'en ai jamais bu. Ne serait-ce que l'odeur me rebute. Mais de ce que j'ai entendu, en effet c'est fort probable que ce soit l'un des principaux effets secondaires.

Puis je repensai rapidement au fait qu'elle avait tut la nature de son entraînement afin, je l'espérais, de me réserver la surprise lors d'un combat ultérieur. Des flammes de détermination s'allumèrent dans mes yeux.

-Je ne suis pas à la traîne non plus, je te rassure. Mais tu peux t'entraîner autant que tu veux, si tu n'arrives pas à ouvrir les yeux ce sera dur de combattre, ma chère rivale.

J'étais impatient de l'affronter à nouveau, et j'étais à deux doigts de le lui demander immédiatement. Mais étant donné son état actuel, cela n'aurait eu rien de juste, ni d'honnorable de proposer un duel en ces conditions. Et je devinais que si elle était en train de s'entraîner actuellement, c'est qu'elle préparait quelque chose d'intéressant. J'espérais en être spectateur aux premières loges, des fruits de son entraînement. De mon côté, je continuais de m'entraîner de mon côté aussi, continuant à affiner ma maîtrise du vent et de l'assimilation. J'étais moi aussi sur le point de confectionner d'autres techniques. Et j'espérais qu'assez tôt, je pourrais les montrer à ma rivale. Je voulais voir son étonnement lorsque je disparaîtrais dans la nature. Mais j'étais pour l'instant encore loin de maîtriser ce processus. D'abord effacer mes formes. Puis ensuite mon empreinte de chakra. Il fallait que je continue à m'entraîner, et mes clones de vent seraient là pour me soutenir. Je souris, puis revint brutalement à la raison initiale de ma venue en ces lieux.

-J'étais venu t'annoncer que j'étais fin prêt à construire mon dojo. Tu sais ? Celui dont on a parlé il y a quelques mois déjà. J'ai...emprunté quelques arbres de la forêt de Tenshi, j'ai le terrain, et les planches de bois...Normalement presque tout est bon ! Il manque plus que mon architecte préférée...qui devra d'abord se soumettre à une bonne douche et une excellente nuit de sommeil avant que je n'ai besoin d'elle !

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Dojo Tendô [Toph] Big-41118650dc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Dojo Tendô [Toph] Empty
Mer 5 Déc 2018 - 20:09
La princesse Hyûga proposa un siège à son visiteur. En siège façonné à même la pierre, évidemment, ce qui le rendait assez lourd. Pour le confort, un petit coussin siégeait dessus.

Parfait ! Un thé qui arrive.

Elle sortit une tasse et de l'eau chaude qu'elle servit à Tenzin. Puis elle alla chercher des herbes qu'elle laissa macérer dans sa tasse. Toph, quant à elle, se servit d'un grand verre tiré d'une carafe d'eau pendant que Tenzin la taquinait sur ses cernes. C'était de bonne guerre, et cela restait bon enfant.

C'était toujours le cas, avec Tenzin.

Oui, j'espère aussi que tu progresses et que tu me réserves des surprises. Il faut bien que nous nous améliorons pour notre prochain duel. Je me demande réellement ce qu'il donnerait. C'est... stimulant d'affronter un rival.

Une forme de stimulation différente de celle d'avoir son propre dojo et sa propre école de combat. L'école Jishin poussait Toph à la réflexion autours du doton, là où Tenzin la poussait dans ses retranchements personnelles et la forçait à réfléchir en-dehors du cadre classique des confrontations. Même si elle n'en dégageait pas nécessairement de nouvelles techniques, elle développait d'autre stratégie.

Elle avait véritablement hâte de voir ce que leur troisième confrontation donnerait.

J'serais incapable de dormir, j'ai essayé y'a une heure. Mais la douche... hmm... bonne idée.

Tenzin révéla enfin le motif de sa visite. Son dojo. Il émit quelques doutes sur la capacité de Toph à prendre en main un tel projet dans son état actuel, mais Toph nia cette accusation ridicule d'un rire franc.

Oh, ton dojo ! Grand projet. Je suis content qu'il ne s'arrête pas et qu'on puisse enfin construire ce beau projet. Oui. Laisse moi vingt minutes et on se donne rendez-vous là-bas ? Sur quel plateau cela sera situé ? N'oublie pas de prendre la maquette, je n'ai plus tous les détails en tête.

Elle prit congé de son visiteur et se hâta de prendre une bonne douche bien froide.

-------------------------

Et trente minutes plus tard (car Toph était une fille, et tout le monde sait que les filles prennent du temps sous la douche) la princesse Hyûga arriva au lieu dit. Elle semblait nettement plus apte à des travaux manuels, même si on la sentait un peu plus fatiguée que d'habitude.

Bien Tenzin, je me sens nettement mieux. La douche c'était une excellente idée. Par quoi commence-t-on ?

Elle espérait qu'il avait pris sa maquette et qu'il pouvait en rediscuter tous les deux ensembles pour lui rafraichir la mémoire. Il lui semblait que c'était avant tout une haute tour et une cour intérieure, mais elle pouvait se tromper, confondre avec un autre projet, ou pire, Tenzin pouvait avoir changé d'avis. Pour éviter tout problème, mieux valait remettre les choses à plat avant le début du chantier.

_________________
Dojo Tendô [Toph] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Dojo Tendô [Toph] Empty
Mer 5 Déc 2018 - 21:47
Toph m'invita à m'asseoir sur sa chaise en pierre serti d'un coussin pour améliorer le confort du meuble que je supposais être de sa création. Je pris place sans que la dureté du siège ne me gêne plus que ça. Après tout, ça ne pouvait pas être pire que de dormir contre le sol, ou sur le toit de maisons, contre des poubelles et j'en passais. Elle me servit donc une tasse d'eau chaude dans laquelle elle rajouta des herbes à infuser. Je la remerciai, et patientai tranquillement que mon infusion soit complète avant de boire mon thé. Un sourire lorsqu'elle me fit part de son envie de m'affronter à nouveau, et qu'elle espérait voir mes progrès. Je hochai la tête avec un sourire, complètement d'accord avec ses derniers mots.

-Tout à fait stimulant en effet..

Chaque combat avec Toph avait été d'une intensité sans précédent. Elle m'avait chaque fois repoussé dans mes retranchements. Me faisant remarquer mes faiblesses, mon manque de stratégie, mon manque de polyvalence. Me poussant à chaque fois dépasser mes limites. Je n'avais pas de plus grande rivale à Iwa, et cela m’honorait d'être celui d'une kunoichi que je respectais autant. Mon sang bouillait à chaque fois que je devais l'affronter, et j'étais certain que l'affrontement suivant ne serait que meilleur. En attendant, nous poursuivîmes sur le temps de la conversation, Toph rejetant d'un rire franc ma proposition d'aller dormir accusant le café de son insomnie. Une accusation qui était parfaitement juste, je n'en doutais pas. Elle convint cependant d'aller prendre une douche afin de se rafraîchir et me rejoindre là-bas. Je lui indiquai donc l'endroit où j'allais établir le dojo, et je partis sans plus tarder pour aller chercher la maquette et me rendre au Hauts-Plateaux.

~~

Ce n'est qu'un peu plus tard que Toph arriva. De toute évidence la douche lui avait fait du bien, et bien qu'elle conservait de profondes cernes, son visage semblait déjà un peu plus réveillé. Je lui lâchai un "Tu m'étonnes" avec un sourire amusé lorsqu'elle me parla de son excellente douche. Par quoi commençait-on ? J'avais apporté la maquette qu'elle avait elle-même faite la fois dernière pour lui présenter l'ébauche de notre projet. Je montrai en premier la grande tour, Vayu no Me.

-La tour, elle sera au milieu du dojo. S'élevant plusieurs mètres au dessus du sol, avec une tour de contrôle au sommet. Et un aigle sur le toit de la tour de contrôle. Mais on la fera en dernière. D'abord, on fera la salle d'accueil, lui dis-je en lui montrant l'une des deux salles que j'avais imaginé sur la maquette.

Une à l'avant, et l'autre à l'arrière. La première servirait d'accueil, et d'enseignement à la méditation ainsi que les techniques simples. J'avais rajouté quelques points sur la maquette, de manière très rudimentaires pour que Toph puisse voir un peu mieux ce que je voulais dire.

-Ensuite il y a la grande cour qui sépare les deux salles. Elle sera divisée en quatre coins. Un libre, pour les entraînements traditionnels avec un partenaire. Un coin où il y aura plusieurs panneaux en bois tournant sur eux même grâce au vent, avec un axe en pierre au centre. Cela sera pour les déplacements aériens et les esquives. J'ai déjà fait faire les panneaux en question.

Je lui montrai alors le bois que j'avais récolté et que j'avais sculpté pour qu'ils ressemblent à des panneaux. Sur ces panneaux, j'avais fait ajouté des motifs associant trois spirales dont la tête se rejoignaient. Puis montrant un autre coin de la maquette.

-Celui ci verra s'élever plusieurs poteaux, simples, d'un diamètre à peine de la taille d'un talon. Les élèves y devront affronter le vent et y garder leur équilibre, sur un seul pied. Ressentir le vent et ne pas se laisser déstabiliser...Et enfin, une dernière zone, qui sera un peu plus accidentée qui servira à développer la sensorialité des élèves.

Je pris alors une pause en regardant Toph d'un air pensif et un peu inquiet.

-Ce n'est pas trop ?

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Dojo Tendô [Toph] Big-41118650dc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Dojo Tendô [Toph] Empty
Dim 16 Déc 2018 - 22:53
Tenzin avait bien pensé à prendre la maquette. Tant mieux, car Toph avait complètement oublié les tenants et aboutissants du projet. Il parcourut avec elle tout le plan. Elle réfléchissait, songeuse. Le boulot était important.

On va déjà faire un maximum d'ici midi. Cela sera principalement les deux salles. Mais je vais avoir besoin d'un peu d'aide... Kage Bunshin !

Aussitôt, trois Toph avec des casques jaunes et des marteaux apparurent dans un nuage de poussière... Prêt à en découdre avec la pierre !

Toph & Toph & Cie, à votre service !

Les quatre Toph se concertèrent. Tenzin voulait commencer par les deux salles. Cela ne semblait pas le plus pertinent à Toph & Toph & Cie, mais le client est roi, que voulez-vous.

La première activité était avant tout de placer des marqueurs visuels sur le terrain pour se conformer au plan. Avec un peu de fil à plomb, des piquets, des règles et de quoi mesurer des angles, ce fut assez rapidement faits. Puis, les Toph se divisèrent en deux groupes - un par salle. En-déans les fils à plomb, il s'agissait de construire des fondations et d'aplanir le sol. Des trous furent creusé jusqu'à plusieurs mètres de profondeurs. Puis, les Toph sculptèrent des piliers de pierre extrêmement solides et les enfoncèrent dans les trous. Ensuite, les piliers furent fixés à la dalle centrale qui fut aplanie avec grand soin.

Et tout ceci n'était que pour les fondations !

Ensuite vinrent les murs. Là, les techniques de Toph dans cet art ancestral du mur de pierre furent on ne pouvait plus pratique. Le gros oeuvre était presque achevé en quelques mudras, tandis qu'une Toph faisait une distribution de thé chaud. Toph n'avait par contre pas de fenêtre ni de châssis disponibles. Elle se contenta donc de percer des trous pour les fenêtres - toujours à l'aide de sa technique de sculptage - et de faire des emplacements pour les portes.

Quelques poutres de pierre et des tuiles plus tard, les deux salles étaient façonnées selon les désirs de Tenzin. Enfin, le gros oeuvre. Il devrait s'occuper des portes, des fenêtres, du parquet s'il en désirait un et du mobilier.

La prochaine cible... serait la cour.

Petite pause et on s'y remet Tenzin ! Faut un peu conserver notre chakra.

Et Toph, Toph and cie s'assoir quelques instants pour souffler, après ce gros travail abattu dans les règles de l'art et aux dernières normes de construction de Tsuchi.



_________________
Dojo Tendô [Toph] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Dojo Tendô [Toph] Empty
Lun 17 Déc 2018 - 20:51
Nous nous penchâmes sur les maquettes avec Toph, et le boulot qui nous attendait ne semblait pas anodin pour le coup. J'exprimai à ma camarade Iwajin et rivale mon souhait de commencer par les salles, et je crus déceler une certaine réticence même si elle n'en pipa mot, agréant à ma demande sans rechigner. Elle avait peut-être eu une meilleure idée en l'occurrence ? Je notai dans ma tête que la prochaine fois je ferais mieux de lui demander ce qu'elle en pensait auparavant. Elle s'y connaissait bien mieux que moi en matière de construction, et si je voulais que mon dojo soit le mieux fait possible. Sur ce, la princesse Hyûga avait créé trois clones d'ombres d'elle même, et au vu de cette technique, je souris. J'avais récemment appris une technique similaire, même si à l'heure actuelle elle ne me servirait à rien pour aider à construire le dojo. Mais j'étais déjà impressionné par les capacités de Toph, et maintenant qu'elle pouvait se diviser en quatre, qui sait quels combos monstrueux elle pourrait réaliser. Mais nous n'étions pas là pour parler combat.

Et immédiatement, Toph & Cie se mirent au boulot, se chargeant de placer des repères sur le terrain, de mesurer, de calculer, et d'aplanir le sol. Puis, grâce à sa faculté à modeler la terre, elle créa des piliers très solides pour poser les fondations du dojo. L'application de la maitresse de la terre était tout à fait impressionnante, me laissant presque admiratif devant son art peu commun et la facilité avec laquelle elle semblait appréhender et réaliser les choses à faire les unes après les autres. Et pendant ce temps, une des Toph faisait le libre service de thé chaud, lequel je pris avec grand plaisir. Une fois finis, je me décidai tout de même à me rendre utile. De quelques coups de faux, je dissipais poussières et débris quand il y en avait. D'un autre côté il n'y avait pas grand chose d'autre à faire malheureusement. Toph était une vraie professionnelle. Au fur et à mesure que la matinée passait, je voyais mon dojo petit à petit prendre forme et c'est un sourire à la fois fier pour moi et reconnaissant envers Toph qui étirait de plus en plus mon visage. Alors que l'heure du zénith arrivait, je pris mon envol pour redescendre en ville rapidement, nous prit à tous les deux de quoi manger, et je revins sur les hauteurs.

Lorsque je revins, les deux salles étaient fin prêtes à l'installation, et il ne me manquait plus à les décorer des tatamis et autres objets de tortures que j'imaginerais pour mes futurs éventuels élèves. Les Toph quant à elles, reprirent un peu leur souffle et vinrent vers moi. Il était en effet l'heure du repos bien mérité de la guerrière, et lorsqu'elle me fit comprendre que c'était l'heure de la pause, j'acquiesçai avec entrain et lui présentai le repas que j'avais apporté.

-Tout à fait ! Et j'ai apporté de quoi vous sustentez à toutes ! dis-je avec le sourire.

Nous nous mîmes donc en position assise et je présentai le repas pour tout le monde, leur laissant choisir parmis ce que j'avais apporté. Allant du ramen et des bols de nouilles, aux makis, sushis et compagnies. J'avais aussi dégoté du coca, que je trouvais plus sain que le café en l'occurrence même si ses vertues énergisantes n'étaient pas tout à fait les mêmes. Mais ça restait du sucre concentré, et parfait donc pour reprendre un peu de force après un effort intense. Souriant à ma benjamine -ou devrais-je dire mes, ce qui était d'ailleurs assez troublant-, je lui présentai mes remerciements les plus sincères.

-Tu es surement la meilleure genin que je connaisse, encore mille fois merci pour ta précieuse aide. Je ne pense pas que j'aurais pu y arriver sans tes capacités ni ton expertise en la matière. Je te revaudrai ça, Toph-san, terminai-je en m'inclinant respectueusement.

Ensuite il fallait s'occuper de la cour, une fois que nos repas furent bien calés dans nos estomacs à tous et que nous étions prêts à recommencer. Cette fois-ci peut-être me montrerais-je plus utile sans pour autant gêner la princesse. Si jamais je ne me trouvais aucune utilité, je prendrais donc les mesures des fenêtres et cadres de portes pour pouvoir commander le nécessaire et les installer le plus tôt possible. Ce qui serait certainement dans les jours prochains.

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Dojo Tendô [Toph] Big-41118650dc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Dojo Tendô [Toph] Empty
Mar 18 Déc 2018 - 19:35
Je pourrais simplement les ré-invoquer une fois qu'on a tout mangé... mais ce serait un gâchis de toute cette nourriture !

Et Tenzin avait mis tellement d'entrain à tout préparer. Non, cela serait criminel. Par consensus exceptionnel, Toph décida de garder ses alter-Toph vivantes. Elles dévorèrent l'entracte comme un bande de hyènes autours d'un jeune phacochère. Le coca, en particulier, aida à tout tasser et à ré-énergiser les kunoichis. Tenzin, encore une fois, fit un beau compliment. Ce qui lança une discussion entre Bunshin et originale.

Meilleure ? ... Hum... cela dépend des critères je pense.
On était a deux doigts de perdre contre Gabushi-san.
D'un autre côté, on était pas mauvaises contre Raizen.
Toi même tu es plus agile qu'une mouche, Tenzin, et presque invulnérable. Cela s'est joué de peu.
Tenshi, Hayate, Kami, toi et moi... nous étions une génération dorée, je pense.

Toutes se mirent d'accord sur cette conclusion. Avec un peu de regret, car Hayate se morfondait dans le domaine Hyûga depuis la mort de Yoshi-san et Tenshi... Tenshi était une âme en peine égarée, vouée à la mort pour ses crimes ou de l'intérieur.

Bon, on y retourne ?
Bwaaaaaaaaaaaa.

Toph-1 menaça Toph-3 d'une taloche sur la figure, et cette dernière se mis finalement au travail. Il y avait quatre zones à faire, et cela tombait bien, elles étaient quatre. Une pour toutes, et toutes pour l'unes, comme les quatre mousquetaires d'Ame - un conte pour enfant ridicule où quatre kunoichi déjouaient les manigances du grand vizir qui voulait devenir calife à la place du Daiymo. Bref.

Toph-1 s'occupa du terrain accidenté. Elle fit quelques choses de semblables au terrain rocheux du tournoi de Kaze - en moins dangereux, quand même. Mais elle plaça plusieurs rochers de tailles diverses, et des failles et des crevasses pour s'y glisser. Elle fit particulièrement attention à rendre tout ceci solide, car ni Tenzin ni ses élèves ne pourraient facilement réparer un tel terrain. Elle creusa même trois tunnels, même si elle pensait que personne ne s'y risquerait. Elle contempla son travail et était satisfaite.

Toph-2, pour sa part, s'occupa du terrain avec des poteaux simples. Elle commença par tout aplanir et mettre au même niveau, puis elle creusa des trous à intervalles réguliers. Enfin, elle sculpta plus loin plusieurs poteaux de différentes tailles pour permettre de faire un parcours de parkhour de pilier en pilier de plus en plus éloignés et de plus en plus haut. Ce n'était pas dans le cahier des charges, mais c'était intéressant à faire. Puis elle déposa les piliers dans les trous. Voilà !

Toph-3, la fénéante, rechigna un peu avant de s'occuper sur le terrain le plus facile. Le terrain tout plat. Il fallait juste lisser le terrain. Elle n'était pas super motivée, et finit en même temps que les autres, à son rythme.

Enfin, Toph-4, aka Toph-Chief s'occupa du terrain avec les plaques tournantes. Il y avait une petite complexité supplémentaire. Il fallait que les créations tournent bien, sans accroc. Rendre lisse la zone fut facile. Faire les trous par contre ? Il fallait y aller de manière plus subtile.

Tenzin, tu peux m'aider à installer tes machines ? Fais d'abord un test. S'il faut modifier un peu le design, on adaptera.

Toph prit les mesures, adapta ses trous pour laisser les panneaux suffisamment libre pour tourner d'un coup de brise, tout en les soutenant assez pour les empêcher de s'envoler. Après quelques finitions et raccord, les quatre Tophettes se retrouvèrent et inspectèrent les travaux finis. Cela avait de la gueule. Puis, Toph-Chief se tourna vers Tenzin. Il était temps d'attaquer la partie sérieuse. Ce qu'elle préférait dans ce projet.

Maintenant... la tour. Tu veux quoi comme hauteur ? Quoi à l'intérieur ? Un escalier central ou qui longe le mur en colimaçon ? Quel type de matériaux ?

Toph devrait certainement un peu revoir ses calculs selon les préférences de Tenzin.

_________________
Dojo Tendô [Toph] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Dojo Tendô [Toph] Empty
Ven 21 Déc 2018 - 11:50
Toph me fit savoir qu'elle aurait juste pu les faire disparaître, manger, puis les faire réapparaître. Ce qui était tout à fait vrai et j'en étais conscient. Mais ça ne me paraissait pas juste.

-Après tout, vous avez toutes travaillées, alors autant faire plaisir à tout le monde.

Bien qu'en soit, je ne faisais plaisir qu'à Toph...Mais j'étais certain que les autres Toph apprécieraient. Quel hôte je ferais sinon ? Mon compliment cependant engendra une discussion entre les différentes copies de Toph et l'originale, même si à l'heure qu'il était je ne savais plus du tout laquelle était la vraie et lesquelles étaient les Bunshins. J'appris donc de cette manière que ma rivale avait failli perdre contre Gabushi-san, la seule autre assimilatrice que je connaissais. Et surtout la seule autre assimilatrice de mon élément. Cela ne me surprit qu'à moitié. Après tout, Gabushi-san avait un style parfait pour les combats à distances, avec des tirs à l'arc rapides et fichtrement puissant. Je n'avais pas manqué d'entendre, lors de notre dernier affrontement, Toph dire quelque chose -comme un remerciement- à l'archère céleste. Juste avant d'entamer sa technique effrayante du Oni no Hakke. Devais-je donc en conclure que je devais blâmer ma compatriote pour avoir donner cette effroyable idée à la Hyûga lors de leur dernier affrontement ? Surement en effet. Elle évoqua ensuite son combat contre Raizen du clan Meikyû qui s'était déroulé au tournoi de Kaze. Un combat tout à fait mémorable, où la genin avait mis à mal un chuunin du village caché des Nuages.

C'était surement l'adversaire le plus admirable de ce tournoi, qui avait d'ailleurs même gagné contre Etsuko-sensei. Le compliment qu'elle me décerna, même si elle me comparait à une mouche, me fit sourire de nostalgie face aux combats que j'avais mené contre elle. Par ailleurs, lorsque j'y réfléchis, la comparaison avec l'insecte me fit même plaisir -stupidement parce qu'elle s'appelait "Fly" en anglais. Il fallait parfois se contenter de joies dérisoires, n'est-ce pas ? Un certain dicton, sûrement d'un ancien sage shinobi, disait bien "Il en faut peu pour être heureux" après tout. Elle énuméra ensuite les genins les plus prometteurs de notre génération. Je levai la tête doucement vers le ciel en prenant une moue pensive et presque triste.

-Génération dorée hein...C'est peut-être le cas de le dire et j'espère vous y faire honneur...Vous êtes tous si incroyables.

La polyvalence, le talent de mes amis -s'ils l'étaient toujours pour certains- me donnait envie de faire encore plus d'efforts. De devenir encore et toujours plus fort. Ne pas me laisser distancer par ces monstres. Malheureusement, Hayate s'était reclus dans le domaine Hyûga -ou peut-être était-il à Hi no Kuni comme il l'avait toujours rêvé-, et Tenshi était quant à lui dans la prison de la Roche, attendant un jugement qui sera peut-être le dernier de sa vie. Surement. Je soupirai face à de telles pertes, un tel gâchis de talent. Mais Toph reprit les rennes et proposa qu'on se remette au boulot. J'acquiesçai à mon tour, souriant face à la flemmardise plus que flagrante d'une de ses alter-ego. Pendant qu'elles s'activaient à s'occuper de la cours, je pris les différentes dimensions des persiennes et des futurs portes. Jusqu'à ce que Toph m'appelle pour l'aider à mettre en place les panneaux. Je fis à mon tour trois clones faits de vent, et ils m'aidèrent à les amener un par un au niveau des poteaux prévus à cet effet. Nous les installâmes à la force de nos bras, mais j'avais totale confiance en la Hyûga pour qu'ils fonctionnent parfaitement. Et comme dit comme fait, une fois installés, je mis ma main face aux panneaux et envoyai une bourrasque sur les panneaux. Et ceux-ci tournèrent parfaitement autour de leur axe, se frôlant sans jamais se toucher. M'élançant alors vers les panneaux, je glissai entre eux avec fluidité, bougeant comme le vent et tournant et changeant de direction au moment où les panneaux arrivaient vers moi. Une danse légère et aérienne, imitant le mouvement du vent se glissant entre les obstacles. Ressortant de l'autre côté, je me retournai vers ma rivale avec un sourire.

-Ça devrait le faire.

Venait maintenant l'heure de parler de la tour.

-Elle sera haute, très haute, de telle sorte à ce qu'on puisse la voir sans difficulté depuis le centre ville. Mais pas trop haute non plus pour qu'elle ne soit pas trop facilement atteignable de l'extérieur. Les escaliers seront à l'intérieur de la tour, en colimaçon, pour permettre à ceux qui se trouvent à l'intérieur de ne pas être totalement à découvert. Mais avec de nombreux trous de taille moyenne, d'environ la taille de la tête de quelqu'un. Et au sommet, une balustrade circulaire assez grande pour contenir au moins cinq ou six personnes à la fois. Et surplombée par un majestueux aigle aux ailes déployées, comme s'il volait au dessus de la tour. Ça te semble possible ? demandai-je à ma comparse en abandonnant l'air pensif que j'avais arboré en imaginant la tour. Ou d'autres choses que tu aurais enlevé, rajouté ou modifié ?

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Dojo Tendô [Toph] Big-41118650dc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Dojo Tendô [Toph] Empty
Dim 23 Déc 2018 - 14:12
L'humilité faisait incontestablement partie des qualités de Tenzin. Il ne s'estimait même pas l'équivalent des autres genins de leur génération. Pourtant, il méritait tout autant qu'un autre d'y figurer. Et Toph savait de quoi elle parlait, elle l'avait affronté à plusieurs reprises.

Il semblait satifait du travail accompli pour l'instant. Aussi, Toph discuta avec lui de la suite des évènements. Puis acquiesça à ses demandes.

C'est tout à fait dans mes cordes.

Puis, Toph-Chief inspecta les troupes et donna les ordres.

Toi tu t'occupes du pilier centrale.

Hai !

Toi tu feras les murs.

Yes Boss.

Et toi tu feras les sols.

... Vraiment ? Pfff. C'est fatiguant.

Tu veux une claque ? Bon, je ferais les sols, et tu t'occupes des ouvertures et des finitions.

Le travail ainsi répartit, l'armée des Clones lança son assaut sur plusieurs fronts.

Le premier clone fit un gros tour au sol et commença à élever de ce dernier une énorme colonne en un seul tenant. C'était du doton de plus haut niveau que précédemment, car le pilier devait être d'une seul pour optimiser la structure. Heureusement, la technique de Toph permettait de fusionner des rochers ensembles. Ce travail fut celui qui avançait le plus rapidement.

Le deuxième clone, par contre, avait un travail plus difficile. Après avoir creusé une tranchée circulaire pour des fondations (nettement moins profonde que le pilier centrale, quand même), elle composa des mudras et éleva des murs en hauteur, tout en essayant de respecter au maximum la courbature naturelle. De plus, il fallait conserver une même hauteur et réitérer l'exercice plusieurs fois.

Le troisième clone - aka la feignasse - sifflota tout en créant l'ouverture de la porte ainsi que l'escalier en colimaçon. Une fois terminée pour le premier étage, elle fit quelques fenêtre et attendit la Toph-chief pour continuer.

Enfin, Toph-Chief aplanit le terrain à l'intérieur et plaça des dalles de pierres renforcées et lissée, puis composa à son tour des mudras pour faire un étage d'un seul tenant. Elle générait la matière et n'utilisait pas la roche existante. C'était un exercice compliqué.

Lorsque le premier étage fut terminé... La troupe s'affaira pour le second. Et le troisième. Et ainsi de suite jusqu'au septième étage - représentant les septs cieux du Nirvana. Là, L'escouade ne fit qu'une moitié d'étage, l'autre moitié donnant sur un hémicycle à l'extérieur pouvant même tenir un peu plus que cinq ou six personnes.

Toph était assez défragmentée de l'effort mais elle se concentra pour les finitions : des gouttières. Car l'endroit était exposé aux intempéries.

Les clones se dissipèrent les uns après les autres. Toph tomba sur son fessier et respirait lourdement. C'était fait.

_________________
Dojo Tendô [Toph] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Dojo Tendô [Toph] Empty
Lun 24 Déc 2018 - 20:40
Suite à notre petite discussion, Toph acquiesça à ma demande et se mit au travail en donnant des directives à ses clones. L'une d'entre elles, toujours en train de râler, protesta mollement face à l'originale, qui décida de procéder à un petit changement de tâche pour quelque chose qui conviendrait mieux à la flemmarde. Et c'est ainsi que les choses avancèrent bien rapidement, ma tour solide s'élevant rapidement dans le ciel. D'un autre côté, les différentes Toph s'affairaient pour leurs multiples tâches sous mon regard attentif et agréablement surpris. En prenant l'idée et le projet de construire ce dojo, j'avais bien eu raison de me reposer sur les capacités de la genin ici présente. Non seulement pour son intéressante capacité à modeler la terre plus ou moins à sa guise, mais qui plus est, pour son incroyable sens de la construction. Elle démontrait des aptitudes architecturales qui m'impressionnaient sincèrement, surtout pour son jeune âge. Je n'avais pas la moindre idée à vrai dire de toutes les préparations qu'il fallait faire en amont pour construire un tel bâtiment. Si cela n'avait tenu qu'à moi...Eh bien il était surement raisonnable de penser que mon dojo n'aurait pas tenu bien longtemps.

La deuxième Toph quant à elle, érigea des murs tout en respectant la courbure de la tour, ce qui représentait un travail considérable et pointu en sachant que la terre était un matériau particulièrement difficile à façonner de cette manière. Quant à la moins déterminée du groupe -et dire "moins déterminée" était clairement un euphémise-, celle-ci était en train de faire les portes et les fenêtres dans la tour tout en sifflotant, se réjouissant de son travail bien moins prenant que celui des autres. Un sourire amusé me vint lorsque je regardais la Toph-flemmarde progresser à son rythme. Ensuite vint la dernière Toph, l'originale, qui commença par aplanir le terrain et créer les étages. Elle créait de la roche ex nihilo, ce qui devait être particulièrement épuisant, et son travail était d'une grande propreté et d'une classe sans équivoque. Elle créa sept étages, et cela me fit sourire. Le chiffre sept était un chiffre avec une symbolique particulière, et large. Les septs péchés capitaux, ou notamment, ce que je pensais était plus approprié, les septs cieux du Paradis, le Nirvana. Le chiffre sept représentait aussi la perfection, et j'espérais qu'elle serait un signe de bon augure pour l'école Tendô. Quand tout ceci fut fini, ses clones se dissipèrent et elle fit mine de s'effrondrer au sol, exténuée. Me déplaçant rapidement, je soutenai la kunoichi avant qu'elle ne touche le sol pour ralentir sa chute.

-Haha, je pense qu'il est temps de prendre un peu de repos après ces durs travaux. Mais je tiens à dire : Arigato Gozaimasu, Toph-san !

Je lui apportai quelques trucs à manger, et lui proposai un peu de coca qui restait après notre déjeuner. Je m'assis ensuite à côté de la Hyûga, le temps qu'elle reprenne son souffle et qu'elle reprenne un peu de forces après lui avoir proposer la nourriture. En attendant, j'avais le regard tourné vers la tour et le reste des constructions avec une lueur satisfaite dans les yeux, atteignant presque mes lèvres. J'imaginais déjà l'utilisation que je ferais de ce dojo, d'abord personnelle puis, je l'espérais, avec d'autres élèves. Prenant une grande inspiration, un sourire finit par s'épanouir sur mes lèvres.

-Tu es incroyable, Toph...Je te revaudrais ça. Tu veux un transport pour le retour ?

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Dojo Tendô [Toph] Big-41118650dc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Dojo Tendô [Toph] Empty
Mer 26 Déc 2018 - 2:10
Tenzin remercia chaudement les Toph. Toph-Chief en fut un peu gênée. Elle se gratta l'arrière de la tête avec sa main.

Je t'ai laissé un peu d'ameublement à faire, quand même... et vu l'éloignement avec le centre-ville d'iwa, ce n'est sans doute pas la tâche la plus facile. Mais je suis certain que tu arriveras à en faire un endroit chouette et cozy pour toi et tes futurs disciples.

Elle bailla, avant de faire un tour avec Tenzin de sa construction. Elle lui expliqua les tenant et aboutissements. Les détails. Des questions de maintenance aussi ou de points d'attentions. Elle dissipa également ses bunshins qui commençaient à avoir de nouveau faim et étaient prêt à vider un garde-manger pour aucune raison économiquement viable. Tout semblait parfait aux yeux du genin, et c'était assez singulier car en général les clients de ce type-là était aussi rare qu'un Kirijin qui savait lire et écrire.

Il déclara officiellement être redevable à Toph qui ne l'entendait pas tout à fait de cette oreille. Tenzin était un ami et elle l'avait fait avant tout pour son plaisir et pour ses objectifs personnels.

Et bien, dans ce cas-là, je vais te demander un petit cours de Bukijutsu. J'ai trop longtemps ignoré cette disciple, et tu maitrises je crois un kama n'est-ce pas ? Faisons cela et nous serons quitte.

Elle eut un sourire pour son ami et rival. Et puis un grand bâillement. C'est à dire... La fatigue commençait à la rattraper. Ou le café ne faisait plus effet. L'un dans l'autre, son esprit devenait de plus en plus embrumée. Sa vision se troublait. Le sol des hauts plateaux lui-même bougeaient de gauche à droite comme un navire en mer houleuse.

Et oui, je... suis claquée. Je pense que ...

Elle s'écroula de fatigue au sol. Toute son énergie s'était dissipée de son corps et ce dernier tomba comme une marionnette dont on coupait les fils. Tenzin devrait se débrouiller pour la ramener chez elle, bien que l'option "renverser de l'eau sur sa tête" ou "la secouer très fort" avec toutes leurs chances de fonctionner.

_________________
Dojo Tendô [Toph] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Dojo Tendô [Toph]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Hauts-plateaux
Sauter vers: