Soutenez le forum !
1234
Partagez

Les deux nouveaux Iwajins feat Yaoguaï Genkū

Asaara Kō
Asaara Kō

Les deux nouveaux Iwajins feat Yaoguaï Genkū Empty
Dim 2 Déc 2018 - 19:49
Voilà, ça fait maintenant quelques heures que je suis arrivé dans le fameux village caché de la Roche de Tsuchi no Kuni, Iwa. J'ai été surpris d'être accueilli aussi rapidement et facilement, mais je n'allais pas me plaindre, ça m'étonnait juste de voir qu'on peut venir d'ailleurs et être accepté. Bien évidemment, j'ai eu le droit à toute une série de questions pour me demander d'où je viens, pourquoi je viens ici et ce que je comptais faire dans le futur. Bien évidemment, j'ai répondu sans mentir une seule fois, j'ai tout expliqué et je pense avoir été persuasif en expliquant que la vie de nomade ne m'intéressait plus. Je voulais voir ce que ça fait de vivre en communauté et surtout voir ce que ça fait de se battre pour une patrie. On m'a ensuite signalé que je devais aller à l'Académie Hashira pour qu'on évalue mon niveau. Etant nouveau, je serais forcément jugé comme un Genin, ce que je conçois totalement, mais je n'avais pas envie de réapprendre ce que je savais déjà. De toute manière, c'est une fois là-bas que l'examinateur verrait que je ne suis pas un shinobi débutant.

Une fois arrivé sur place, une femme me reçoit en devinant tout de suite qui je suis. Les nouvelles vont vite à ce que je vois, elle a dû recevoir les informations que j'avais données ainsi qu'une description physique pour me reconnaître. Je ne dis rien, je l'écoute et la suit au terrain d'entraînement sur lequel on allait juger mes capacités. Je pouvais voir que le terrain n'était pas vide, il y a de jeunes shinobis qui sont là pour s'entraîner, j'avais l'impression d'être le seul de mon âge à être considéré comme un débutant. Tant pis, après tout, je venais d'arriver, je comprends qu'on veuille m'évaluer et qu'on ne me donne pas un poste important tout de suite. J'ai encore tout à prouver.

Alors, comment allait-elle me tester ? Evidemment, ce qui l'intéresse réellement c'est de voir si je sais gérer mon chakra. Je vois, nous commençons réellement au tout début, aux bases. Sans jamais enlever mes mains de mes poches, je lui montre que je sais marcher sur les arbres et même sur l'eau, ça me parait tellement simple. Elle voit bien que je ne suis pas un aspirant, que j'arrive ici en sachant très bien ce que ça signifie être un shinobi.

- On a fini ?

Je m'exprime calmement, sans provocation. Je n'ai aucune rancune d'être testé de la sorte à vrai dire. Elle me demande si je sais faire d'autres choses et si je veux bien lui montrer. C'est l'occasion de lui faire découvrir les capacités de mon clan, les Asaara. Un sourire en coin s'affiche sur mon visage, du sable commence à sortir de la gourde attachée à ma taille et vient tourbillonner autour de la demoiselle avant de revenir à sa place. Je n'allais pas en montrer plus évidemment, mais je viens de lui démontrer que je n'arrive vraiment pas ici en ne connaissant absolu rien. Elle m'explique que je commencerai quand même Genin et que je devrais me trouver une équipe avec d'autres Iwajins. Je suis considéré comme un nouveau, mais pas comme un aspirant. L'examinatrice me remercie d'avoir gardé mon calme malgré le fait qu'on m'a testé sur des choses si faciles. Je lui fais un signe de tête et regarde de nouveau autour de moi. Il y a vraiment une belle ambiance ici et surtout beaucoup plus de monde que dans mon désert de Kaze no Kuni.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4840-asaana-ko-un-enfant-du-desert-termine#37639
Yaoguaï Genkū
Yaoguaï Genkū

Les deux nouveaux Iwajins feat Yaoguaï Genkū Empty
Lun 3 Déc 2018 - 22:31
Les deux nouveaux Iwajins feat Yaoguaï Genkū LvAveRC
« Hayashi & Kaze »








L’académie d’Hashira pouvait se targuer d’être un des bâtiments les mieux pensés d’Iwagakure no Satô. Son infrastructure large permettait énormément de choses, de la réunion à l’éducation en passant par l’entraînement. Désormais familier avec les Haut-plateaux, on pouvait donc logiquement s’interroger sur sa présence dans les lieux et si quelqu’un venait à lui demander, alors Genkû dirait peut-être la vérité. Qu’il espionnait sans vergognes les plus faibles comme un prédateur le ferait avec une proie lui étant en tout point inférieur. Mais dans quel but ?

Cela serait mentir de dire que depuis son arrivé, il n’avait pas songé à attraper l’un de ces ‘élus’ disposant d’un patrimoine génétique hors du commun pour l’examiner sous toute ses coutures. Mais il n’était pas encore assez proche d’une quelconque information qui lui assurait que grâce à cela, il progresserait dans ses recherches. C’est pour cela qu’il se contentait d’observer l’extérieur au lieu de creuser sous l’épiderme. Mimant un entraînement contre un vulgaire automate de bois avec des coups mous et répétitifs que même les enfants autour auraient pu encaisser, il laissa son oeil glisser sur un étranger à la dégaine ‘originale’. Ce dernier faisait à ce moment-là une démonstration avec de la poussière. Non, du sable. Cela était une aptitude du pays du Vent, s’il ne faisait pas erreur. Les rapports et encyclopédies entreposées ici étaient une vraie raison de se lever le matin.

Masquant son faciès d’un masque transparent, celui revêtu depuis des décennies par n’importe quel bon menteur, il s’approcha une fois l’institutrice ninja partie du nouveau venu. “ Yokoso. Que fait un Kazejin aussi loin de chez lui, hein ? ” Taisant sa propre expatriation pour l’instant, il jaugea de bas en haut son comparse. Lui-même ne payait pas de mine et il ne s’autorisa pas le droit de sous-estimer ce shinobi, son respect se sentant dans sa prose sans pour autant dégouliner.

Genkû ne songeait pas à l’enlever. Simplement à en apprendre plus sur Kaze no Kuni, et peut-être sur lui ?




_________________
Hayashi > le reste

雷帝 ₪ RAITEI
what's up danger ; don't be a stranger
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4741-daiyonko-the-4th-law#36763 http://www.ascentofshinobi.com/u509
Asaara Kō
Asaara Kō

Les deux nouveaux Iwajins feat Yaoguaï Genkū Empty
Lun 3 Déc 2018 - 22:53
Je regarde autour de moi, voyant beaucoup d'enfants ce jour. Pas de doute, je suis sous-classé et tant pis pour moi. Pourtant, je suis surpris d'être interpellé par un jeune homme qui semblait à peine moins âgé que moi. Tiens donc, alors comme ça je ne suis pas le seul à être sous-estimé ? Ou alors est-il simplement un entraineur pour les plus jeunes. Je ne saurai pas le dire, mais ce qui me surprend le plus c'est la facilité que celui-ci a eu pour deviner d'où je viens. Soit j'ai vraiment un style très différent de cet endroit, soit il m'a vu manipuler mon sable et sait que la plupart, si ce n'est tous, d'entre nous venons de Kaze no Kuni. Intéressant, le jeune homme en face de moi semble avoir une bonne connaissance de notre monde, contrairement à moi qui suis incapable de dire d'où il vient.

- Comment ai-je été trahi ? Ma dégaine ? Ma technique avec le sable je dirais plutôt. Tu es bien observateur.

Je trouve qu'analyser ce qu'il se passe autour de soit est une chose importante et je suis bien heureux de voir que je ne suis pas le seul à le penser. Cela dit, je n'ai pas vraiment répondu à sa question et il serait peut-être temps que je le fasse le plus, mystérieusement possible.

- Disons que j'avais envie de voir autre chose que le désert de Kaze et je dois avouer que rejoindre un village est une sorte de défi que je me suis lancé à moi-même.

Je réponds totalement à son interrogation sans non plus trop en dire. Après tout pourquoi Iwa, il ne le sait pas, ni pourquoi j'ai choisi un tel défi. De toute manière, je n'ai pas l'intention de me dévoiler aussi rapidement à un inconnu, même s'il est Iwajin, je n'ai pas encore l'habitude de faire confiance à mes nouveaux compatriotes. Là d'où je viens, la confiance elle se gagne difficilement puisque n'ayant pas de village, ce sont souvent des clans de nomades qui se font la guerre entre eux pour de la nourriture ou de l'argent.

- Et toi, tu viens d'Iwa ?

Après tout, je suis incapable de savoir qui vient d'ici ou non, mise à part quand on m'a expliqué qu'il y avait quatre gros clans ici, je ne connais pas grand-chose. Je n'ai pas encore eu la chance de m'informer sur tous ces sujets, mais j'ai bien l'intention de rattraper le temps perdu. Si je veux vite perdre ce grade de Genin, je dois apprendre à connaître mon nouveau village.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4840-asaana-ko-un-enfant-du-desert-termine#37639
Yaoguaï Genkū
Yaoguaï Genkū

Les deux nouveaux Iwajins feat Yaoguaï Genkū Empty
Lun 3 Déc 2018 - 23:45
Les deux nouveaux Iwajins feat Yaoguaï Genkū LvAveRC
« Hayashi & Kaze »








Genkû haussa les épaules à sa première affirmation. Etait-ce si singulier dans le monde shinobi d’être attentif aux détails ? Il n’en avait pas tant à faire que des capacités de déduction de ses semblables après tout, mais que les siennes soient appréciés était en soi sympathique.

C’est un tout, je dirais. Mais effectivement, ta manipulation du sable n’est pas commune par ici. ” Sans vraiment s’étendre sur le sujet bien que cela lui brûla les lèvres.

Un défi, hein ? Je suis comme toi, un expatrié. Je viens d’un endroit qui ne jouit pas de la renommée de Kaze no Kuni et qui n’a rien de vraiment spécial pour lui. Je suis arrivé tout récemment, peut-être en même temps que toi ? ” Il ne vut pas de raison pour se faire passer pour un natif du pays de la Terre et avoua donc sa naissance dans les contrées sauvages sans préciser pour autant que le Bois était son élément natal.

Quelque chose s’est passé là-bas pour entraîner ton départ ? Je ne sais que peu de choses sur le pays d’où tu viens. J’aimerais bien en savoir plus.

C’était clairement une invitation pour en apprendre plus, autant géographiquement que politiquement. Il aiguillait doucement la conversation sur un terrain qu’il savait sûr et qui sait ? Peut-être que l’autre Genin en savait plus qu’il n’y paraissait ?



_________________
Hayashi > le reste

雷帝 ₪ RAITEI
what's up danger ; don't be a stranger
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4741-daiyonko-the-4th-law#36763 http://www.ascentofshinobi.com/u509
Asaara Kō
Asaara Kō

Les deux nouveaux Iwajins feat Yaoguaï Genkū Empty
Mar 4 Déc 2018 - 0:58
Comme je m'en doutais avant même qu'il ne me réponde, la manipulation du sable est vraiment peu commun à Iwa et cela me prouve à quel point mon clan est connu que sur les terres de Kaze. Soit je ne peux pas en vouloir à mes semblables de vouloir rester errer dans leur désert, après tout, c'est quand même le meilleur endroit pour mettre nos capacités en démonstration. Malheureusement, il y a rarement du monde qui aime visiter un endroit remplit uniquement de sable et d'un soleil tapant très fortement. Quoi qu'il en soit j'avais décidé qu'il était tant pour au moins l'un d'entre nous de porter ses parties génitales et d'aller voir ailleurs.

Je suis content de voir que je ne suis pas le seul qui est arrivé il y a peu, comme quoi, je ne suis pas le seul âgé de plus de 15 ans à avoir ce statut de Genin. Au moins, je me sentirais moins seul dans ce cas et je me demande tout de suite si le néo-Iwajin que j'ai en face de moi est tout aussi sous-classé que moi ou s'il est vraiment un nouveau ? Après tout, il est observateur et rien que ça fait partit des bases d'un shinobi, mais ça ne veut rien dire encore. Il est également curieux, je ne peux pas lui en vouloir non plus, je m'attendais avant ma venue de tomber sur des gens me demandant des informations sur mes terres natales ainsi que les raisons de ma venue. C'est pour ça que je garde mon calme quand je lui réponds.

- Mon père a décidé que ses dernières paroles seraient de vivre mes rêves et ne pas m'obliger de rester à Kaze. Il était origine de Tsuchi et il m'en a parlé toute ma vie, j'avais envie de visiter de mes propres yeux les paysages de son pays d'origine. Quant à Kaze tu sais, mes parents et moi étions surtout des nomades vivant dans le désert, j'ai passé plus de temps à voir du sable à perte de vu qu'autre chose.

Je marque un temps de pause, histoire de ne pas trop en dire non plus. Je ne suis pas un grand bavard de base, mais surtout, je ne suis pas venu ici pour parler de mon passé, je veux penser au futur. Cela dit, je ne peux lui en vouloir, car finalement, un intérêt sur ses terres m'intéressent aussi.

- Et toi ? Dans quel paysage as-tu grandi ? Je n'ai que très peu voyagé et à part le désert ainsi que les montages de Tsuchi, je ne connais pas grand-chose. J'ai entendu parlé des mers ainsi que d'immense forêt sans jamais les voir de mes propres yeux.

À son tour de m'en dévoiler un peu plus sur lui. Malgré mon visage impassible et mon ton très calme, je suis curieux d'en apprendre plus sur sa personne, il est la première personne avec qui j'établis un réel contact dans le village et en plus il ne vient pas d'ici, c'est très intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4840-asaana-ko-un-enfant-du-desert-termine#37639
Yaoguaï Genkū
Yaoguaï Genkū

Les deux nouveaux Iwajins feat Yaoguaï Genkū Empty
Mar 4 Déc 2018 - 17:49
Les deux nouveaux Iwajins feat Yaoguaï Genkū LvAveRC
« Kaze & Hayashi »










Le sablonneux éphèbe à l’accoutrement de nomade -qu’il était mal placé pour juger vu le sien- se mit à déblatérer ses raisons et ce qu’il savait du pays du Vent. Malheureusement en tant que nomade il n’avait que peu d’informations vraiment intéressantes à communiquer. Genkû avait entendu parler d’un affrontement contre un Dieu mais Kô n’était visiblement pas au courant. S’il y avait un village caché, et vraiment caché là-bas, il n’était pas au courant non plus. Soit. Ils venaient de se rencontrer, peut-être cachait-il encore quelque secret plus ou moins noirs. Plus ou moins inavouable.

Soka. J’espère pouvoir y aller un jour, comme à beaucoup d’autres endroits d’ailleurs. ” Il haussa les épaules et fit quelques pas, suivi de son nouvel acolyte. Vu tout les deux côte à côte on pouvait croire à une délégation d’un quelconque village éloigné mais l'apparat était loin d’être une notion primordiale pour le jeune Yaoguaï, plus sauvage que domestiqué.

Je viens du pays du Bois. Il n’est ni aussi grand ni aussi intéressant que le tien, à vrai dire. Pour ma part, j’ai peu voyagé mais je dois dire qu’en tant que Genin, je ne pense pas qu’on sera habilité à vadrouiller librement dans le Yûkan. ” Affichant une moue de dépit, il enfonça ses mains dans les poches de fortune de sa tunique orangé. Être cloîtré ici était un sacrifice nécessaire. Il l’avait dit. Puis il avait Senkû.

Doucement, il dirigeait leurs chemins vers le grand bâtiment central, histoire de fouiller un peu ce qu'ils appelaient l'académie Hashira. Ils étaient deux Genin tout juste sortis du nid, qui pouvait les soupçonner de quoi que ce soit ?



Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4741-daiyonko-the-4th-law#36763 http://www.ascentofshinobi.com/u509
Asaara Kō
Asaara Kō

Les deux nouveaux Iwajins feat Yaoguaï Genkū Empty
Mar 4 Déc 2018 - 18:07
Il existe bel et bien des aventuriers portant un intérêt au Kaze et je dois dire que je le comprends. Etant un habitué au voyage, moi aussi je veux visiter tous les endroits que je ne connais pas, voir comment se porte le monde ailleurs. Je dois dire que je suis plutôt content de rencontrer quelqu'un qui semble me ressembler plus que les citadins de ce village, en y regardant de plus près, nous étions assez semblables au niveau vestimentaire. Mise à part le style de tenu qui est pour chacun d'entre nous, adapté à nos terres d'origines.

Le Pays du Bois hein, intéressant, en tout cas pour moi. Il est assez drôle de voir que le shinobi à mes côtés est intéressé par mon désert et que moi par sa forêt. Nous avons toujours vécu dans nos paysages et c'est pour ça que nous portons un intérêt différent par rapport à nos terres. Malheureusement il vient de m'apprendre quelque chose que je ne savais absolument pas, notre condition ne nous permet pas de voyager comme on veut dans le monde. J'avoue ne pas être si étonné, mais je suis assez déçu de l'apprendre. Contrairement à lui par contre, j'affichais moins mon dépit sur mon visage, mais je le suis tout autant.

- Et bien, dépêchons nous de faire nos preuves pour changer ça. comme ça je te ferais une visite de mes terres et vice-versa.

Cette fois-ci, j'affiche dans mes yeux de la détermination. Je ne veux pas déjà partir, mais je ne veux pas me sentir emprisonné non plus. Je ne veux pas moisir ici sans avoir eu la chance de visiter toutes les terres qu'on m'a décrites brièvement. Je dois tout faire pour vite remédier à cela et partir en voyage autorisé.

- Asaara Kô, au fait. On doit bien pouvoir trouver un moyen de voyager quand même, genre avec des missions à l'extérieur non ? Je ne connais pas vraiment le système d'une communauté comme celle d'Iwa.

Je dois vraiment passer pour un ignorant à ce moment et il n'aurait pas tort de le penser. C'est toujours le problème quand on est un nomade, on vit réellement dans un autre monde.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4840-asaana-ko-un-enfant-du-desert-termine#37639
Yaoguaï Genkū
Yaoguaï Genkū

Les deux nouveaux Iwajins feat Yaoguaï Genkū Empty
Mar 4 Déc 2018 - 19:04
Les deux nouveaux Iwajins feat Yaoguaï Genkū LvAveRC
« hayashi & kaze »






L’individu sembla comme lui hâtif de découvrir ou redécouvrir des terres éloignées et des gens différents, sûrement pas pour les même raisons toutefois. Ce n’était pas que la soif d’aventure qui motivait l’essence même de cette envie de nouveau mais plutôt son large domaine d’expertise qui requérait de sa part un investissement conséquent, du temps ainsi que des déplacements incessants. Moins légales et éthiques, ses ambitions le dévorait nuit et jour mais la chape de plomb de son enseignement, son clan et surtout son frère étaient autant d’exemples muselant une créativité déviante.

Oui, comme tu dis. ” Faire ses preuves ? Afficher clairement son potentiel ? Avec ce qu’il avait en bagage et que cela venait à être connu de tous, les autorités compétentes ne tarderaient pas à le faire monter de grade très rapidement. Et ça, il ne le désirait pas. Il fallait doser ses talents histoire de paraître doué, mais pas surdoué. Là était toute la difficulté de sa vie à Iwagakure jusque là. Pour des raisons différentes et inconnues, le dénommé Kô semblait extrêmement déterminé.

Genkû, du Yaoguaï Ichizoku. Effectivement, certaines missions nous autorise à voyager, bien que sous la supervision d’un plus haut-gradé. Chûnin, Jônin. M’enfin, tu te doutes que tu ne retourneras pas à Kaze de ton propre chef de sitôt, dorénavant. Et moi à Hayashi. ” Dans sa poche, sa main s’était muée en poing. Être à la solde d’inconnus, eux-même sous la tutelle d’un Daimyô auquel il n’accordait ni crédit ni confiance n’était pas la situation rêvé pour un électron libre.

S’il voulait d’autres explications, il les lui donnerait. Tandis qu’il finissait sa phrase, voilà qu’ils rejoignaient les veines bondées du bâtiment. Peut-être y avait-il quelque chose de spécial au sein d’Hashira ?




_________________
Hayashi > le reste

雷帝 ₪ RAITEI
what's up danger ; don't be a stranger
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4741-daiyonko-the-4th-law#36763 http://www.ascentofshinobi.com/u509
Asaara Kō
Asaara Kō

Les deux nouveaux Iwajins feat Yaoguaï Genkū Empty
Mar 4 Déc 2018 - 19:25
Il m'est assez difficile de comprendre pourquoi il y avait autant d'interdit pour deux personnes comme Genkû et moi. À vrai dire, nous sommes adultes, ou quasiment, mais pourtant on est mis dans la même sauce que les enfants du village. Je n'arrive pas vraiment à concevoir ce concept, surtout que je voyage seul depuis que j'ai l'âge de marcher quasiment, mais je ne vais pas faire de vagues dans un village qui vient de m'accueillir très gentiment. La seule chose que je comprenais, c'est qu'en décidant de rejoindre les forces militaires d'Iwa, je devais me plier aux règles établies sans discuter, respecter les ordres qu'un plus haut gradé pourrait me donner et ce malgré son âge ou sa puissance. Je dois vite apprendre à m'habituer à ça sinon je vais certainement être vu comme un rebel et je vais être rejeté, ou pire, exécuté.

Je me perds dans mes pensées sur notre marche et nos paroles que je n'ai pas vu que nous étions maintenant assez enfoncés dans l'académie. Personne de plus autour de nous. Où étions-nous ? Je ne sais pas trop, surtout que c'est la première fois que je mets les pieds dans ce bâtiment déjà.

- De toute manière, je n'ai pas trop envie de retourner dans mon désert pour le moment, je préférerais visiter ta forêt avant.

Un shinobi qui m'est inconnu passe par là en nous faisant un signe de tête avant de repartir tout aussi vite qu'il est apparût vers le terrain d'entrainement. Je regarde autour de moi pour voir un couloir avec quelques portes. Je n'ai vraiment pas l'habitude d'être dans de bâtiment aussi grand et je me sens déjà perdu.

- Tu connais un peu l'académie toi ? J'avoue qu'en terme d'infrastructures je dois être moins formé et habitué qu'un des mioches apprenant à marcher sur l'eau.

Je ricane doucement, je me sens un peu con sur le coup, mais bon, il faut bien commencer un jour à apprendre. Je suis surtout habitué aux tentes, pas aux murs en pierre.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4840-asaana-ko-un-enfant-du-desert-termine#37639
Yaoguaï Genkū
Yaoguaï Genkū

Les deux nouveaux Iwajins feat Yaoguaï Genkū Empty
Mar 4 Déc 2018 - 19:55
Les deux nouveaux Iwajins feat Yaoguaï Genkū LvAveRC
« hayashi & kaze »






Il comprenait cette envie de nouveauté. Mais savait-il à quel prix il l’avait payé ? Contrairement à lui Genkû savait dans quoi il s’embarquait à la minute où il avait foulé la terre meuble et fertile de Tsuchi no Kuni. Cela rendait son sacrifice encore plus grand, mais ses intentions encore mystérieuses aux yeux des hautes-sphères.

Je suis prêt à t’y guider, si le Kage et sa clique sont d’accord un jour. Ce n’est pas si loin, un peu dangereux, mais il y a beaucoup à voir. Autant sur ses habitants que sur la faune et la flore. Qui sait, peut-être que tu t’y plairas.

Les étrangers étaient mal vus pour les peuplades locales mais avec lui il ne risquait rien. Ou presque. Qui pouvait se targuait d’être constamment en sécurité ? Même ici à l’intérieur de cette énorme enceinte gardée par les Hyûga et autres confrères ce n’était point dit qu’une brèche ne pouvait être ouverte. Et c’est précisément dans le but d’en avoir le coeur net qu’il rôdait dans les parages, sans pour autant laisser paraître quoi que ce soit.

J’ai passé là-bas un simple test pour assurer de mes capacités et c’est à peu près tout. j’ai déjà visité un peu les locaux. Je crois savoir qu’il y a ici le bureau du Tsuchikage, des salles de cours, une bibliothèque ainsi que les terrains d’entraînement. Peut-être plus ? ” Mu d’un sourire étrange, il détourna le regard vers l’homme les saluant et hocha la tête en guise de ses respects puis continua vers le fond du long corridor jusqu’à arriver devant une large porte aux battants scellés.

C’est sûrement ici que le chef du village siège, à en juger par la porte et la logistique. Je rentrerais bien, et toi ? ” Il lui proposait cela sans vraiment espérer un oui. Il valait mieux qu’il réponde par la négative, en vérité. Dieu sait ce qui pouvait arriver s’ils passaient cette porte. Pas de gardes dans les environs, pas encore ? Si le chef était loin, pourquoi feraient-ils garder des documents qui devaient de toute façon être scellés.






_________________
Hayashi > le reste

雷帝 ₪ RAITEI
what's up danger ; don't be a stranger
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4741-daiyonko-the-4th-law#36763 http://www.ascentofshinobi.com/u509
Asaara Kō
Asaara Kō

Les deux nouveaux Iwajins feat Yaoguaï Genkū Empty
Mar 4 Déc 2018 - 20:25
Je suis heureux de voir que mon premier contact du village ne serait pas contre me faire visiter son chez lui. J'avoue être très intéressé par le projet, mais comme il vient de si bien le dire, il nous l'accord du Kage. C'est un homme occupé j'imagine, autant dire que ce ne serait pas pour tout de suite. Je m'intéresse bien plus à ce qu'il me dit ensuite sur les salles qu'on peut trouver dans cette Académie. Comme je l'imaginais, il y a surtout des salles de cours et je dois dire que je ne suis pas spécialement pressé d'y aller un jour. Je pense que la plupart des choses qu'on y apprend, je les connais et je n'ai pas envie d'avoir des piqûres de rappel. Que ce soit pour ce que j'ai retenu ou ce que j'ai oublié, si c'est le cas, c'est que ça ne m'intéresse pas. En ce qui concerne la bibliothèque, pourquoi pas par contre, en apprendre un peu plus sur le village ou les shinobis en général ne peut qu'être une bonne chose.

- Autant dire que cet endroit est très complet pour tous.

Nous arrivons sur ce qui semblerait être les plus belles portes du bâtiment et très certainement l'entrée du bureau de la personne la plus importante du village. Intéressant, je me demande si on a le droit de rentrer pour visiter tranquillement. J'ai appris dans mon passé qu'une porte ouverte est une invitation à rentrer alors après la demande de Genkû je pose ma main sur la poignée et commence à ouvrir doucement la porte.

- Allons visiter, c'est ouvert, c'est qu'on peut non ?

Je préfère attendre avant de regarder à l'intérieur et mettre un pied à l'intérieur. Je préfère ne pas prendre de décision que je pourrais regretter. Au pire, je ne connais pas encore les coutumes de ce genre d'endroit alors j'aurais toujours une excuse si cela est interdit.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4840-asaana-ko-un-enfant-du-desert-termine#37639
Yaoguaï Genkū
Yaoguaï Genkū

Les deux nouveaux Iwajins feat Yaoguaï Genkū Empty
Mer 5 Déc 2018 - 17:49
Les deux nouveaux Iwajins feat Yaoguaï Genkū LvAveRC
« hayashi & kaze »






Il opina du chef aux dires de son camarade Kazejin, tout en scrutant les alentours à la recherche d’un potentiel empêcheur de tourner en rond. Face à eux se trouvait l’interdit mais aussi l’excitation du délit, qui n’était après tout que mineur. À eux d’eux et vu leur récent passif Iwajin, qui irait les accuser d’un quelconque crime en rentrant là-dedans ? Regardant les doigts de Kô se refermer sur la porte, le garçon fit un pas pour emboîter le sien.

Je suppose que tu as raison. Et j’aime vivre dangereusement. ” Il haussa les épaules puis rentra à son tour en fermant derrière lui. La salle était richement décorée, digne d’une personne du rang de Kyôshirô. Il ne le connaissait pas et ne l’avait jamais vu mais c’était un bon point de départ pour faire connaissance. On disait que le lieu de travail d’un homme pouvait en dire beaucoup sur lui, et il comptait là-dessus. Arrogant comme il l’était et comme peu entre ces murs, il se laissa tomber sur la chaise du Tsuchikage et s’y installa avec aise, regardant son compatriote avec un grand sourire. Dans ces moments-là, il semblait avoir dix-sept ans.

Ma première mesure en tant que Tsuchikage sera d’autoriser aux Genins méritants le droit de partir explorer le Yûkan. ” lâcha-t-il d’un air un peu trop sérieux, fermant un de ses yeux et cachant son bras pour imiter parfaitement l’homme au pouvoir. Il pouffa ensuite de rire et ouvrit le premier tiroir où s’entassait quelques papiers que ses yeux parcoururent. Rien de très intéressant à première vue. Bien sûr, l’homme le plus puissant du Pays de la Terre n’allait pas laisser traîner là sans scellé ni garde des documents de sûreté nationale. Mais qu’est-ce que ça coûtait d’inspecter le tout. En venant ici, il enfreignait pour la première fois les règles. Cela n’avait rien de si dangereux à Iwa, pour l’instant.

Et toi, Kô ? As-tu déjà commis un péché capable de sanction par les institutions ninjas ? Autre que celui-là, je veux dire.







_________________
Hayashi > le reste

雷帝 ₪ RAITEI
what's up danger ; don't be a stranger
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4741-daiyonko-the-4th-law#36763 http://www.ascentofshinobi.com/u509
Asaara Kō
Asaara Kō

Les deux nouveaux Iwajins feat Yaoguaï Genkū Empty
Mer 5 Déc 2018 - 18:49
Soit Genkû est aussi ignorant que moi des règles, soit il préfère préfère les ignorer pour pouvoir visiter le bureau de notre Tsuchikage. Dans tous les cas, nous sommes maintenant à l'intérieur et je dois dire que c'est vraiment un endroit bien rangé et bien foutu. Ayant l'habitude des tentes, je suis impressionné de voir une infrastructure aussi grande, une salle aussi prestigieuse. Je regarde un peu partout quand je vois mon partenaire de crime s'asseoir sur le siège du chef. Il prend un air sérieux en disant quelque chose qui ne sortirait peut-être jamais de celle du Kage, mais je dois dire qu'il me fait quand même doucement rigoler.

- Si seulement !

Le jeune homme semble bien plus curieux que moi encore, car il commence à fouiller partout alors que moi je me contente simplement de regarder. Je ne voulais pas regarder dans les affaires du Tsuchi, après tout je n'aimerais pas que quelqu'un vienne mettre son nez dans les miennes.

La question de Genkû est très intéressante et je ne peux m'empêcher de repenser à ce qui était arrivé avant que je viennes ici. Effectivement, on peut dire que j'ai déjà commis un pêché qui est sans doute interdit dans ce genre de village. J'avais déjà ôté la vie d'un homme, mon propre oncle, qui venait de tuer sous mes yeux mon paternel. Je ne sais même pas si mon clan me recherche pour ça ou pas à vrai dire, mais peu importe, il n'y a aucune preuve de ce crime. En tout cas, en rentrant ici, je viens d'enfreindre une règle sans vraiment penser aux conséquences que ça pourrait avoir.

- Disons que... J'ai du sang sur les mains.

Libre à Genku d'interpréter ça comme il souhaite, je ne veux pas donner trop de détails non plus. Je ne le connais pas vraiment et je ne sais pas comment il prendrait le fait que j'ai déjà tué un être humain. On ne sait jamais, s'il lui venait l'idée d'aller me balancer à de plus hautes autorités, ce qui pourrait m'arriver et je n'ai pas vraiment envie d'aller en prison.

- Tu ne crois pas qu'on risque trop gros en étant ici ?

Sans vraiment avoir peur, je commence quand même à penser que si quelqu'un nous voit ici, ça pourrait mal se passer.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4840-asaana-ko-un-enfant-du-desert-termine#37639
Yaoguaï Genkū
Yaoguaï Genkū

Les deux nouveaux Iwajins feat Yaoguaï Genkū Empty
Ven 7 Déc 2018 - 19:52
Les deux nouveaux Iwajins feat Yaoguaï Genkū LvAveRC
« hayashi & kaze »







Sa petite imitation avait eu l’air de faire mouche et il ne tarda pas à se lever de son piédestal temporaire pour faire le tour de la pièce. Ceci-fait, il prit place au côté du Asaara qui semblait un peu moins à l’aise que lui durant leur forfait pourtant commun et le dévisagea. Il venait de parler de sang sur ses mains. Peut-être n’avait-il pas agi et laissé ainsi d’innocentes personnes mourir ? Ou peut-être que tout simplement, Kô avait ôté la vie à quelqu’un. En tant que shinobi, était-ce vraiment un crime ? Des choses bien plus atroces pouvaient avoir lieu pendant une guerre à échelle internationale et même sans aller jusque là, beaucoup de choses étaient passées sous silence.

Comme tous les membres d’Iwagakure no Satô, après tout. Et elles ne resteront pas exemptes de ce dernier très longtemps si tu sers ce village ninja. ” Peut-être Kô ne savait-il pas dans quoi il s’embarquait.

Sans poursuivre sa rhétorique, il acquiesça à ses dires d’un simple hochement de tête car au loin, il semblait entendre les pas d’une petite troupe d’au moins quatre ou cinq personnes tout droit vers eux. Sans attendre, il fit crisser les gonds de la porte et ressortit de ce lieu interdit accompagné du Kazejin.

Et c’est ainsi qu’il perdit son bras... ” Simulant une simple conversation avec son acolyte journalier, les shinobis ne prêtèrent pas attention à eux et continuèrent leurs routes, peut-être vers le même bureau qu’il venait de souiller de leurs présences.

Et maintenant ? Qu’est-ce que nous pourrions faire ?




_________________
Hayashi > le reste

雷帝 ₪ RAITEI
what's up danger ; don't be a stranger
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4741-daiyonko-the-4th-law#36763 http://www.ascentofshinobi.com/u509
Asaara Kō
Asaara Kō

Les deux nouveaux Iwajins feat Yaoguaï Genkū Empty
Ven 7 Déc 2018 - 21:06
Forcément que Genkû n'a pas conscience que je parlais d'un assassinat comme un meuttre, après tout c'est totalement normal dans la vie d'un shinobi, mais ce qu'il ne sait pas, c'est pourquoi je vois ça comme un crime. Je sais bien que j'allais certaine ôter la vie de plusieurs personnes au nom d'Iwa, j'y suis déjà prêt même. Malheureusement, je n'ai pas le temps de lui expliquer plus en détail ce que je voulais dire exactement et ça m'arrangerait finalement, car parler de ça à une personne que je viens de rencontrer ne me semble pas forcément être une bonne idée. Sauvé par le gong ? Je pense, car j'étais prêt à le faire. Je le suis pour sortir du bureau quand il a la bonne idée de feinter une discussion sur le Kage.

- Oh je vois !

Je suis son jeu pendant que les personnes qu'on croise semblent pas s'intéresser réellement par nos dires. On arrive maintenant au moment où après un petit crime, on ne sait plus quoi faire. Toujours aussi difficile de base, mais d'autant plus quand on vient d'arriver au village. Je ne sais pas ce qu'il y a d'intéressant à faire ici ni même s'il y a réellement de quoi s'occuper. Mise à part s’entraîner, je ne sais pas vraiment comment m'occuper ici.

- Tiens je me demandais, toi qui a vu ma capacité primaire, c'est quoi ton domaine à toi ?

Je veux qu'on soit à même pied d'égalité et pendant que je dis ça je me dirige vers les terrains d'entrainement, comme pour l'inviter à me faire une démonstration. Je ne demande pas qu'il me dévoile son panel de techniques, mais plutôt d'un petit aperçu comme il avait eu de moi.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4840-asaana-ko-un-enfant-du-desert-termine#37639
Yaoguaï Genkū
Yaoguaï Genkū

Les deux nouveaux Iwajins feat Yaoguaï Genkū Empty
Lun 10 Déc 2018 - 21:17
Les deux nouveaux Iwajins feat Yaoguaï Genkū LvAveRC
« Hayate & kaze »






Les deux jeunes gens allèrent donc, sous l’impulsion d’un hochement de tête du blondinet de Hayashi vers les terrains meubles servant de lieu d’entraînement à la faune Iwajin. Arrivés sur place, Genkû fit craquer sa nuque. Il avait beaucoup de projets à envisager avec un utilisateur de Sunaton mais dévoiler ses cartes maîtresses n’était pas au menu.

Quelle excuse pouvait-il utiliser sans passer pour un pleutre? En quelques secondes, il avait fait le tour de la question et choisit une voie simple et efficace ; du simple ninjutsu médical de bas-niveau. Cela ne révelerait en rien ses réels pouvoirs et satisferait la curiosité de son nakama. D’un geste il sortit un kunaï de sa tunique et l’approcha de son avant-bras tendu en soutenant son regard.

Et bien figure-toi que de mon cô... ” Il ne put finir sa phrase que son nom retentit dans la petite enceinte à ciel ouvert. Un compère Yaoguaï -on pouvait le deviner à son accoutrement bien que pourvu de diverses gemmes cerclant ses doigts et son cou- se hâtait vers lui avec grand intérêt. S’interrompant, il fit un signe en guise d’excuse et conversa quelques bribes de dialecte que seul les siens pouvaient comprendre. Il venait de recevoir un courrier. Un courrier scellé par un Fuînjutsu qu’un seul homme dans le Yûkan connaissait. C’était lui. Soudain grandement agité et ne tenant plus en place, il alla vers son compatriote expatrié et posa sa main sur son épaule quelques secondes, le temps de parler.

Gomen, Kô, je suis appelé ailleurs pour une urgence. C’était un plaisir, je ne doute pas qu’on se reverra bientôt ! ” Sans lui laisser le temps de répondre, il sembla glisser sur le sol vers le coeur commerçant où siégeait ses semblables, à une vitesse qui trahissait des capacités supérieures à celle d’un simple Genin.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4741-daiyonko-the-4th-law#36763 http://www.ascentofshinobi.com/u509

Les deux nouveaux Iwajins feat Yaoguaï Genkū

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Académie Hashira
Sauter vers: