Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» [Alerte/Prisonnier] Porter secours
Aujourd'hui à 15:46 par Narrateur

» L'élève et le maître. [Yami]
Aujourd'hui à 15:36 par Hokkyokusei Yami

» [C/Officielle/Iwa] Entre le bois et l'écorce
Aujourd'hui à 15:21 par Narrateur

» Les rôles s'inversent [Apprentissage ft Sazuka]
Aujourd'hui à 15:09 par Ikeda Sazuka

» Recherche RP / FB
Aujourd'hui à 14:34 par Nobuatsu Saji

» 2. D'égal à égal
Aujourd'hui à 13:30 par Maître du Jeu

» Worjan
Aujourd'hui à 13:16 par Gentoku M. Yamiko

» La Voie du guerrier
Aujourd'hui à 12:44 par Oterashi Yanosa

» [Prisonniers/B/Officielle/Iwa] Les yeux nivéens
Aujourd'hui à 11:51 par Narrateur

» Apocalypto (Yamiko)
Aujourd'hui à 11:47 par Gentoku M. Yamiko

Partagez | 

Where is the police ? [PV : Comissaire Etsuko]


Lun 3 Déc 2018 - 0:41
Le magasin de fleurs d'Etsuko Naari, le voici enfin après avoir chercher partout. Pourquoi ça l'intéresse autant ? Malgré son genre qui serait favorable à ce qu'elle court après ces végétaux qui sentent bons et à se rouler dedans comme une gamine, cela lui fait ni chaud ni froid ces végétaux odorants. Non pas qu'elle déteste ça, mais elle ne va pas vraiment dire que c'est ce qui la préoccupe en ce moment, en tout cas, ça passe bieeeen avant l'argent. Mais ça c'est parce que c'est son but, amasser assez d'argent pour pouvoir construire des habitations pour les membres de son clan. Mais bon, pour le moment ... c'est loin d'être le cas, serait-elle dans ce cas ici pour prendre un nouveau travail ? Elle ne pense pas que rester derrière un comptoir à distribuer des fleurs l’aiderait à rentrer dans ses frais pour la construction des bâtiments plus rapidement ... enfin, Ryoko est là pour voir l'une des propriétaires de la boutique, pas la mère, mais la fille.

Elle entre donc, déjà accueillit par une odeur envahissante et enivrante de fleurs. Elle doit donc trouver une femme aux cheveux noirs avec de très belles cuisses - c'est pas sa faute, c'est la seule description qu'on lui a donné -. Elle inspecte donc toutes les personnes présentes dans cette boutique, il y en a peu, et heureusement, un simple balayage horizontal permet de retrouver la fameuse jeune femme aux cheveux noirs et aux cuisses larges. Bon, la rose va éviter de lui dire que c'est grâce à son postérieur qu'elle l'a reconnu ... déjà qu'elle devrait normalement allez la voir au commissariat et pas au fleuriste. Mais c'est pas sa faute, elle voulait y aller là-bas, mais c'était fermer ! Et puis, les gens ne voulaient pas croire qu'elle voulait la voir pour rejoindre le Shishiza ! Ils pensaient tous qu'elle n'avait que 14 ans alors qu'elle est adulte ! Elle a même sa pièce d'identité à jour et elle va bientôt avoir 19 ans ! Enfin, peut-être qu'elle, Etsuko, voudra bien l'écouter. Elle se dirige donc vers la demoiselle qui doit certainement être attelée à sa tâche.

- Mmm ... Etsuko-san ?

Elle voulait attirer son attention tout de suite, au moins pour avoir une discussion franche avec elle ... et au moins qu'elle ait une vraie réponse, autre que "t'es trop petite" ou bien "t'es trop jeune".

- Je me présente, je suis Sekken Ryoko, Genin d'Iwa, et j'aimerais rejoindre l'unité du Shishiza !

C'était clair, et c'était dit, pas de subtilité, pas besoin de tourner autour du pot : c'est droit dans le but comme déclaration.


Dernière édition par Sekken Ryoko le Lun 3 Déc 2018 - 22:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603

Lun 3 Déc 2018 - 21:53
Pour une fois, Etsuko avait réussi à se libérer de ses obligations policières et liées à l'hôpital. Elle avait ainsi une journée libre complète pour travailler avec ses parents et les voir un peu plus que le temps qu'elle avait pu leur accorder depuis un moment, réparant petit à petit les liens abimés depuis son erreur. Elle les rassurait, leur indiquait que tout allait bien de son côté, qu'elle faisait son maximum pour Iwa et pour ne plus céder à la folie du moment comme elle avait pu le faire dans le passé.

Là, elle discutait avec un acheteur, un jeune homme qui cherchait un bouquet à offrir à celle qu'il aimait, pour lui déclarer son amour de manière officielle en quelque sorte de ce que la Naari avait compris. Avenante comme toujours avec les clients, la demoiselle aux yeux émeraude l'aida à réfléchir à ce qui plairait à sa belle, que ce soit dans les couleurs et l'odeur. Après quelques questions, elle finit par lui proposer un bouquet assez simple, comprenant peu de fleurs où chacune pouvait s'épanouir avec générosité. Le faisant régler, elle se retourna pour voir qui était le client suivant quand une jeune fille vint l'aborder de manière abrupte, vérifiant d'abord son identité.

« Je m'appelle Etsuko. Naari Etsuko, en effet. Que puis-je pour toi ? »

D'un doigt, elle tapota le petit rectangle où son nom était inscrit, placé au niveau de son coeur. Elle sourit un peu face à cette enfant qui semblait assez nerveuse. Elle finit cependant par se présenter à son tour, avant directement de foncer droit au but. Elle souhaitait rejoindre la police... Soit, cela avait le mérite d'être clair, on ne pouvait pas lui reprocher cette détermination puisqu'elle était venue jusqu'à Kisetsu no Hana pour l'y trouver. La Jônin hocha la tête, reprenant son sérieux. Visiblement, c'était pour affaires. Le masque de la Taichô reprenait les devants.

« Je vois. Est-ce que tu veux bien m'attendre devant la boutique quelques instants ? Je te rejoins vite. »

Partant du principe que cette dernière allait obéir, Etsuko se retourna vers l'arrière-boutique et y pénétra rapidement en enlevant son tablier de la fleuristerie.

« Papa ? Je vais devoir y aller, je ne sais pas pour combien de temps, je dois m'occuper d'une recrue pour la police.
- Hein ? Ce n'était pas ton jour de ...
- Iwa n'attend pas, Papa. Les fleurs par contre, elles ont besoin de temps pour pousser. Ce n'est pas à toi que je vais l'apprendre puisque c'est toi qui me l'a enseigné. Ne t'en fais pas, je reviens dès que possible. À tout à l'heure. »

Repliant le tablier pour le poser sur une étagère, Etsuko ressortit rapidement, rejoignant Ryoko face à la devanture de la fleuristerie.

« Bien, tu souhaites donc devenir membre du Shishiza. Dis-moi ce que tu sais faire et pourquoi le Shishiza. Et suis moi. »

Efficace, la Taichô se mit à marcher d'un pas plutôt rapide mais sans chercher à arriver avant d'être partie en direction du poste de police. Elle écouta les réponses de la jeune Sekken en hocha un peu la tête, pensive. Si elle voulait devenir policière, elle devrait tout d'abord voir ce dont elle était capable, et ce pas seulement avec les mots.


Dernière édition par Naari Etsuko le Sam 15 Déc 2018 - 19:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1606-naari-etsuko-la-douceur-des-fleurs-termine http://www.ascentofshinobi.com/u563

Mar 4 Déc 2018 - 20:45
Oui, c'était bien elle, heureusement que c'était la seule personne avec des cheveux noirs dans ce magasin de fleuriste et que son nom est écrit sur un coin de son tablier, au niveau de sa poitrine. Mais Ryoko ne l'a pas vu cette étiquette, et c'est pourquoi elle est contente d'avoir réussi à la trouver du premier coup et à ne pas perdre en crédibilité dès la première rencontre ... qui se serait fait avec une autre personne du coup qui n'aurait pas été Etsuko. Enfin bref, cette dernière lui dit d'attendre dehors, ce qu'elle fait après s'être mis en garde à vous militaire et avoir lâcher un "Ok !" avec un grand sourire, puis se dirige vers la sortie en regardant pendant un moment les cuisses de la manipulatrice de fleurs avant de tout de suite regardé autre chose : elle ne trouve pas que ses cuisses sont si larges que ça ! Enfin, c'était des hommes qui l'avait d'écrite ainsi, donc elle s'imagine que la testostérone fait son travail ... bah !

Ryoko attendait patiemment dehors, debout à côté de l'entrée pour ne pas gêner les autres clients qui veulent entrer. L'attente n'est de toute manière pas assez longue pour qu'elle se mette à s'impatienter. Elle la voit arriver, et tout de suite elle se met à la suivre, elle est contente déjà d'en arriver là, de ne pas se faire rembarrer à cause de sa petite taille ou de son caractère trop "gamine". Elle a même dit son grade et elle n'en a pas tenu compte pour le moment, mais bref, elle le suit donc vers, probablement, le poste de police, et en chemin, elle voulait savoir ce qu'elle pouvait faire et pourquoi elle veut rejoindre le Shishiza.

- Je suis un membre du clan Sekken, ce qui veut dire que je peux créer du savon par les pores de mon corps, mais je manipule le Suiton aussi ! Je suis pour le moment très au corps-à-corps, mais j'essaie de me débrouiller à distance ! Et si je veux rejoindre le Shishiza, c'est pour protéger Iwa ! Je veux qu'Iwa soit intact, que ses habitants soient en sécurité et que personne n'essaie de toucher aux civils !

Elle sautillait sur place, se demandant qu'est-ce qu'elle veut savoir de plus. Sans doute va-t-elle recevoir un test, ou bien va-t-elle devoir chasser un criminel pas très fort mais plutôt nuisible qui embête des personnes innocentes. Que d'excitation ! Dans tous les cas, une fois le poste ouvert, elle observe attentivement tout ce qui l'entoure : c'est probablement là où elle travaillera plus tard, donc autant savoir où elle travaille.

- Dîtes, il y a beaucoup de membres au Shishiza ? Hormis vous, il y a combien de personnes environ ?

Elle ne trouve pas d'autres questions pertinentes à poser pour le moment, ça viendra plus tard probablement ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603

Sam 29 Déc 2018 - 13:36
La jeune femme guida l'aspirante de son pas rapide, marchant dans les ruelles de la Roche pour l'emmener jusqu'au poste de police. Elle échangeait un peu avec elle sur le chemin, écoutant ses réponses en hochant la tête. La jeune Sekken manipulait donc le savon et le Suiton. Des pouvoirs intéressants qui avaient certainement des possibilités de combinaisons intéressantes. Il faudrait voir un peu ce que ça donnerait en pratique.

Etsuko se tenait droite comme à son habitude, veillant toujours à renvoyer une image sûre d'elle en qui les habitants pouvaient avoir confiance même si c'était loin d'être l'entière vérité. Elle n'était pas si forte, pas si certaine d'être capable de les protéger. Mais elle voulait en donner l'apparence pour que chacun puisse vivre comme il le souhaite sans se soucier des dangers extérieurs. Elle était là pour ça. Et c'était, de manière plus générale, le rôle du Shishiza que de maintenir cet état où chacun peut s'épanouir.

« Bien, très bien. Je suis contente de te sentir si motivée. Nous avons besoin de nouvelles recrues pour maintenir un état d'esprit positif de la police. Cependant, tu te doutes bien que ce n'est pas si facile de nous rejoindre. Alors je vais te tester un peu, ok ? »

Rentrant dans le bâtiment, la Taichô guida Ryoko jusqu'à l'un des terrains d'entrainement du poste de police. Elle prépara un peu la place, ayant attrapé au passage des bandeaux blancs. Elle les posa sur le côté et hocha la tête.

« Pour répondre à ta question, nous sommes environ 200 actuellement dans la police. Maintenant que tous les postes sont rassemblés, cela donne une impression de grand nombre mais il n'a pas tellement changé. Nous n'avons recruté que quelques personnes ces derniers mois. Je préfère de toute façon voir des aspirants venir directement me voir plutôt que voir les gens attendre que j'annonce une campagne de recrutement. Cela démontre une plus grande volonté et une certaine force de caractère qui sont des plusvalues importantes. »

Etsuko sourit un peu à la jeune fille puis se mit en garde.

« Pour le premier test, on va faire quelques échanges. Attaque-moi puis prépare toi à te défendre, et tu attaqueras une nouvelle fois. Si possible, évite de faire la même chose sur les deux attaques, je veux voir un peu les domaines que tu maîtrises en action. Ok ? Commence quand tu es prête. »

En position, la Naari se tenait sur ses gardes. Elle était capable de réagir à de nombreuses attaques, l'expérience lui ayant montré une large variété de capacités même si celle énoncée plus tôt par la jeune fille face à elle l'intriguait particulièrement, n'ayant jamais vu de cas similaire. Cette première approche serait sans aucun doute instructive.

_________________
Theme song : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1606-naari-etsuko-la-douceur-des-fleurs-termine http://www.ascentofshinobi.com/u563

Lun 31 Déc 2018 - 18:27
Un test donc ? Ryoko le savait, elle a bien fait de faire ses étirements d'avance vu qu'elle va subir probablement un test physique. Elle se demande comment ce sera ? Est-ce qu'elle devra sauver une personne ? Secourir des otages qui sont emprisonnés par des criminels ? Que de question, et elle veut tellement des réponses ... Mais la rose devra se montrer patiente, car elle se doute qu'Etsuko ne lui dira rien une fois sauf une fois sur place. Mais elle était excitée d'en découdre, de montrer aux autres ce dont elle est capable ! Et puis, si elle, l'unique Sekken d'Iwa, passe son temps à protéger les habitants d'Iwa, la réputation de son clan ne peut qu'être mieux vu ! Mais elle sait qu'un dur travail l'attend, elle doit continuer à se battre pour qu'un jour son clan soit reconnu !

Ils sont déjà 200, ça fait beaucoup ! Mais elle a entendu dire qu'avant ils étaient dans des sections différentes, dans ce cas ... combien il y avait de section avant ? Elle se doute qu'il doit y en avoir un par type de crime : une police scientifique pour des crimes inexplicables sur le moment, une police qui s'occupe de protéger directement les citoyens, une autre qui doit protéger les portes de la cité et qui serve de douanes, encore une autre qui sont chargé d'enquêter sur des crimes ... donc en vérité, ça fait peu de personne par faction, surtout pour protéger une ville aussi grande qu'Iwa. Elle se demande d'ailleurs s'il y a des manipulateurs de Suiton à l'intérieur de l'enceinte de la Police. En tout cas, la voici sur le terrain d'entraînement de la Police, pas d'eau à l'horizon, il allait donc falloir s'attendre à des jutsu plutôt lent.

- Très bien ! Je peux allez à fond tout de suite du coup ?

Question rhétorique, si elle est la commissaire, elle doit être assez puissante pour encaisser les attaques qu'une Genin comme elle peut effectuer, mais ça vaut quand même le coup d'essayer ! Elle commence donc à enchaîner les mudras, Toph lui a dit que la première technique doit être une technique puissante, alors elle va l'écouter.



Elle enchaîne donc les mudras, puis créé un gigantesque requin qui se met à sauter pour tenter d'engloutit la jeune femme en face d'elle.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603

Jeu 10 Jan 2019 - 16:27
Etsuko s'était mise en place, prête à réagir, lorsqu'elle vit l'attaque aqueuse de Ryoko. Elle lui avait simplement répondu d'un hochement de tête positif pour ce qui était de sa question, la laissant faire ce qu'elle voulait. Après tout, c'était un petit test, rien de bien méchant. Autant qu'elle s'amuse.

« Pas mal ! »

Esquivant avec vivacité l'attaque qui s'écrasa sur le sol à l'endroit même où elle était quelques instants plus tôt, la Naari enchaina les mudras pour créer un trait de feu assez important, observant la réaction de la jeune fille. Elle enchaina avec une attaque qu'elle estimait un peu plus du à contrer pour l'utilisatrice de suiton, créant une volée de pétales.

« Attaque moi avec ta maîtrise du savon pour finir, que je vois un peu comment tu l'utilises offensivement ! »

De nouveau sur ses gardes, la Jônin observait les déplacements de la jeune aspirante.

HRP:
 

_________________
Theme song : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1606-naari-etsuko-la-douceur-des-fleurs-termine http://www.ascentofshinobi.com/u563

Jeu 10 Jan 2019 - 20:29
La première attaque est évitée, elle s'en doutait de la part du commissaire de Shishiza que cette attaque elle allait l'éviter. Mais la rose n'a pas dit son dernier mot, elle a encore de quoi lui mettre la pression, mais c'est maintenant à son tour d'attaquer. Elle devait donc se défendre, très bien, elle l'attend de pied ferme, sautillant sur place en se préparant à se défendre. Etsuko enchaîne les mudras pour créé un grand trait de flamme, elle manipule donc le Katon ? Pour une fois qu'elle a l'avantage de l'élément.



Elle enchaîne les mudras, puis elle envoie un requin, plus petit, sur le trait de flamme, c'est bien l'une des rares fois où elle peut se défendre en attaquant. Elle sourit, puis, elle se prépare à recevoir une nouvelle attaque lorsque le requin explose sur le trait de feu sans qu'il ne reste rien, voyant quelque chose se dessiner et foncé vers elle. Mais l'explosion camouflait tout, elle préfère donc esquiver l'attaque.



Elle esquive donc l'attaque en bondissant vers la gauche, puis, se fut à son tour. Etsuko lui demandait de l'attaquer avec sa maîtrise du savon. Très bien, c'est donc à son tour de répliquer, heureusement qu'elle lui lance le temps d'attaquer ... mais maintenant, c'est l'heure de montrer ce que sait faire le clan Sekken.



Ryoko sautille sur place, mais des "ploc ploc" commencent à se faire attendre à chaque fois qu'elle touche le sol avec ces pieds. En effet, ces pieds se retrouvent recouverts de savon et continue d'en générer pendant un moment. Maintenant, c'est le moment de passer à l'offensive.




Sa vitesse boostée par le savon qui la faisait glisser sur le sol, elle charge Etsuko, créant autour de son bras une réplique en savon beaucoup, beaucoup plus grand avant de tenter de la frapper.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603

Sam 19 Jan 2019 - 11:43
Avec un petit sourire, Etsuko fut satisfaite de la voir réagir vite avec une attaque aqueuse. Elle s'y attendait et c'est pourquoi elle avait enchainé sur une attaque florale, voir les autres capacités de la jeune fille. Celle-ci semblait bien se débrouiller, esquivant avec agilité la volée de projectiles que la Naari lui avait envoyé derrière. De nouveau sur ses gardes, la jeune femme aux yeux émeraude surveillait la savonneuse aspirante pour voir quelle serait sa prochaine action.

Et cette dernière la surprit quelque peu puisqu'elle se fit une sorte de patins de savon pour accélérer efficacement. Une entreprise qui demandait certainement beaucoup d'équilibre mais offrait une vitesse surprenante. Alors que cette dernière lui fonçait dessus, Etsuko esquiva l'attaque du bras qui allait la faucher, faisant une belle roulade sur le côté avant de se relever avec aisance, un petit sourire sur le visage. La méthode de combat était surprennante et pouvait offrir pas mal d'avantages, à voir comment la petite les concrétiseraient.

« Bien ! Parfait pour le premier exercice. Cependant, tu as dépensé beaucoup de chakra alors viens par là, je vais te remettre à flot pour pouvoir enchainer sur la deuxième partie. »

S'époussetant un peu après son acrobatie, la Taichô se rapprocha de Ryoko et fit quelques mudras avant de la toucher. Elle répéta l'opération une seconde fois, lui ayant offert une certaine quantité de chakra, puis elle s'étira un peu en allant récupérer deux bandeaux dans ceux qu'elle avait préparé peu avant de commencer.

« Voilà, maintenant tu devrais avoir de quoi faire le deuxième exercice. Pour ce second exercice donc, je vais placer deux bandeaux, un de chaque côté, et tu vas devoir réussir à récupérer le mien. Ils sont tous les deux blancs mais je vais dessiner un signe sur le mien pour que tu ne puisses pas essayer de tricher là dessus. L'idée est simple, la première qui prend le bandeau de l'autre a gagné. Des questions ? Si non, alors on peut y aller. »

Elle prépara alors les bandeaux, en tendit un à Ryoko, gardant l'autre signé dans sa main, signe caché.

« On part du fond du terrain, vers le centre, on avance de deux pas et on pose le bandeau là où on est. On avance ensuite de trois pas de plus et tu peux commencer quand tu veux, ok ? »

Allant ensuite positionner son bandeau, Etsuko se mit finalement en garde, laissant Ryoko se préparer et commençait dès qu'elle le souhaitait.

HRP:
 

_________________
Theme song : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1606-naari-etsuko-la-douceur-des-fleurs-termine http://www.ascentofshinobi.com/u563

Sam 19 Jan 2019 - 17:11
Elle a esquivé son attaque, on dirait qu'elle a encore du chemin à faire pour que sa technique soit vraiment fonctionnelle et touche à coup sûr, certainement fallait-il qu'elle charge plus rapidement, mais elle doit encore apprendre pleins de choses, alors elle ne doute pas qu'elle réussira à charger plus rapidement, après tout, Ryoko sait déjà charger de base, il suffit juste de pouvoir charger plus rapidement. Bon, en vrai, il y a d'autres facteurs qui entrent en compte, mais la rose ne doute pas une seconde qu'elle réussira à ne pas trop en tenir compte. Enfin, ce ne sera pas pour tout de suite, pour le moment, elle doit se concentrer sur les épreuves d'Etsuko pour pouvoir rejoindre le Shishiza !

Elle vient la voir pour lui redonner un peu de chakra, la savonneuse ignore comment ça marche mais ... visiblement, la rose se sent bien mieux. Elle n'a pas le vertige qu'elle avait lorsqu'elle était à court de chakra, et elle se sent maintenant en pleine forme ! Enfin, en pleine forme, elle sent qu'elle n'est pas opérationnelle à 100%, mais bon, elle sent quand même qu'elle peut encore allez plus loin désormais dans le combat sans risquer de perdre le contrôle de son savon.

- Ouah, j'ignorais qu'on pouvait faire ça !

Enfin, c'est parti pour une deuxième épreuve, là, le but, c'est d'attraper le bandeau de l'autre, visiblement l'exercice à l'air simple mais ... elle sent derrière une épreuve bien plus ardue qu'elle en a l'air. Elle réfléchit à ce qu'Etuko pourrait faire, certainement la spammer de fleurs, il allait donc falloir garder un œil sur elle et sur ce qu'elle va faire. Enfin, Etsuko lui donne un bandeau avec le signe marqué dessus, elle ? Triché ? Voyons, pas devant tout le monde voyons ! Elle a bien triché un peu devant Tenzin mais sinon ... personne d'autres.

- Non, j'ai compris !

Le but est donc de capturer le bandeau de l'autre avant ? Il fallait donc vite se dépêcher du coup d'attraper le bandeau de l'autre, cependant, elle ignore à quel point Etsuko est rapide ... elle peut réussir à l'attraper bien avant malgré son boost en vitesse ! Il allait donc falloir rusé plutôt que de se précipité. Elle imite donc Etsuko, puis se retrouve en face d'elle, lui disant qu'elle pouvait commencer quand elle voulait. Très bien, elle commence donc les hostilités.



Alors qu'elle est proche de son bandeau, elle pose les mains au sol, puis libère une grande mare de savon qui empêchera Etsuko de s'en approcher, il fallait déjà protéger son bandeau avant de pouvoir tenter d'attraper le bandeau de l'autre, puis, elle décide de réutiliser son boost ... quoi ? elle n'a pas réitérer sa demande !



Elle augmente de nouveau sa vitesse, puis se met à courir vers le bandeau d'Estuko, tout en se préparant à esquiver les potentielles techniques qui arrivent sur elle.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603

Where is the police ? [PV : Comissaire Etsuko]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche
Sauter vers: