Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» [Mission rang D] Où est la nourriture ? [PV Jiki Masami]
Le mur qui empêche la réussite. [Toph] EmptyAujourd'hui à 10:35 par Miyamoto Teruyo

» sos dans les étoiles (Harumi)
Le mur qui empêche la réussite. [Toph] EmptyAujourd'hui à 8:54 par Asaara Riku

» One heart for two [Riku]
Le mur qui empêche la réussite. [Toph] EmptyAujourd'hui à 7:49 par Asaara Riku

» Galerie d'Aimimi | Commandes ouvertes
Le mur qui empêche la réussite. [Toph] EmptyAujourd'hui à 1:40 par Imekanu

» La maison du bras de fer
Le mur qui empêche la réussite. [Toph] EmptyAujourd'hui à 1:36 par Yasei Reikan

» Imekanu - 強さをください [Terminé]
Le mur qui empêche la réussite. [Toph] EmptyAujourd'hui à 1:32 par Imekanu

» Épreuve [Solo]
Le mur qui empêche la réussite. [Toph] EmptyAujourd'hui à 1:09 par Shiroi Hitsuji

» little friend (Zoku)
Le mur qui empêche la réussite. [Toph] EmptyAujourd'hui à 0:26 par Yasei Zoku

» Pause méditative [PV Yasei Zoku]
Le mur qui empêche la réussite. [Toph] EmptyHier à 23:58 par Yasei Zoku

» Rocket man [Yasei Zoku]
Le mur qui empêche la réussite. [Toph] EmptyHier à 23:30 par Yasei Zoku

Partagez

Le mur qui empêche la réussite. [Toph]


Le mur qui empêche la réussite. [Toph] Empty
Mar 4 Déc 2018 - 19:37

Le mur qui empêche la réussite.

Les Hauts-plateaux. Tout le monde connaît cet endroit à Iwa. Du moins, tous les Genins et autres ninjas de plus haut rang qui aspirent à devenir meilleurs. Je suis pas la plus forte, ni la plus expérimentée, mais je connais aussi cet endroit. J’ai l’impression que je vais vraiment y passer le plus clair de mon temps. J’ai tant à apprendre, je ne peux pas attendre pour commencer ! J’ai décidé aujourd’hui d’y aller pour m’entraîner à dresser un mur. Ça a l’air idiot, dit comme ça, mais créer un mur de Shôton, comme ça, hors de mon chapeau, c’est compliqué. Forcément, il me faut de l’entraînement, du temps. J’ai besoin qu’il soit solide, robuste. Suffisamment pour qu’il tienne le choc contre une technique adverse. Autant, je suis une brute, autant je préfère me dire que je n’avance pas droit dans la gueule du loup à ne pas pouvoir me protéger.

Je décide de commencer par en créer un. Je peux déjà le faire, techniquement, mais je ne le trouve pas assez robuste, pas assez puissant. Ce qui tombe bien, c’est que je vais pouvoir en faire pas mal, pendant un petit temps, quand même. Le Soleil n’est pas très haut dans le ciel, mais c’est un matin plutôt doux. Les températures ne sont pas agressives. J’adore le printemps. Je peux survivre dehors sans avoir l’impression de fondre comme neige au soleil. Je vais pouvoir forcer un certain temps, du coup. Essayer, réessayer, encore et encore, jusqu’à ne plus pouvoir. Bref, arriver au bout de mes limites de chakra et non au bout de mes limites physiologiques. C’est presque pareil, mais « presque » est un mot important.

Je me mets en place au milieu du terrain d’entraînement et concentre du chakra dans mes paumes. Je les pose au sol et un petit mur de cristal rose se dresse. Il est pas mal, comme ça, mais il n’est pas assez épais. Pas assez robuste. Je suis sûre qu’une petite attaque l’explose, pour l’instant. Hum. Je le laisse se dissiper, puis je réfléchis. Quelle parade ? Comment faire pour l’améliorer ? Comment le rendre plus robuste ? Plus gros ? Plus de chakra, peut-être ?

Je réessaye, à côté, en mettant plus de chakra dans mes mains. Le mur se dresse, ah oui, mais il retombe aussitôt. Il se brise. Rien que sa création me montre qu’il y a des failles. Il est trop fragile. Pas assez épais. Il est plus haut, c’est sûr, mais trop fin. Et il craque. Rah. Comment faire ? Je recommence. Même chose, sauf que cette fois il est trop bas. Je soupire et vais m’asseoir dans un coin, pour réfléchir. Je dépose les yeux dessus, je les examine. Je ne sais vraiment pas quoi faire pour qu’il aille mieux, cet idiot de mur. Pour l’instant il est juste moche.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4851-nagareboshi-ema-100 http://www.ascentofshinobi.com/u782

Le mur qui empêche la réussite. [Toph] Empty
Mar 4 Déc 2018 - 21:39
Toph s'entrainait au sabre, comme souvent ces derniers jours. Elle ne négligeait pas son entrainement et ressentait même qu'elle était proche de son objectif. Mais un éclat de lumière perturba sa concentration. Du cristal ? La genin ne connaissait qu'une seule utilisatrice de cristaux dans tout Iwa - non, Tsuchi même. La princesse Yume ! Suite à la traque, elle avait pu constater que le shoton protecteur qui l'avait sauvé possédait son chakra. Intéressée par la possibilité de rencontrer une telle star, Toph s'élança à la rencontre de l'utilisatrice de l'élément cristallin.

Perdu !

Toph s'était exclamé à voix en remarquant que la jeune femme n'avait rien de la princesse de Tsuchi. Après tout, elle n'avait pas l'apanage du shoton. Mais cette affinité restait rare, cela aurait pu être le cas. Se rendant compte qu'elle avait parlée à voix haute, Toph s'excusa aussitôt.

Hum, réflexion personnelle. Désolée. Moi c'est Toph. J'suis ptet que genin, mais t'as ptet entendu parlé de moi ?

Toph était, après tout, la vainqueur ex-aequo du tournoi des genins, demi-finaliste du tournoi de Kaze, représentante du clan Hyûga... Elle commençait à avoir sa petite popularité au sein d'Iwa. Bon après, elle n'était pas non plus aussi illustre qu'une Etsuko ou un Muramasa, mais chaque à son temps, n'est-ce pas ?

J'ai fondé une école, d'ailleurs, l'école JISHIN. Je vois que tu t'entraines pour faire un mur. Besoin d'aide, à tout hasard ? Je suis une experte en doton, j'ai une certaine expérience avec ces structures. Toi tu sembles utiliser le shoton. C'est cool comme pouvoir ?

La princesse Hyûga était presque une maitresse dans les murs de pierre. C'était sa principale focalisation dans le doton à l'heure actuelle. Et cela lui avait déjà pas mal sauvé la mise. Là où le kaiten était utile et une puissante protection, le mur ne révélait pas son clan et pouvait faire office de couverture visuelle. Sans compter qu'elle ne devait pas tourner pour l'utiliser. Sans conteste, le mur s'était rapidement imposé dans l'arsenal de la jeune Hyûga. Et le faire en cristal ne serait pas tellement plus compliqué.

Je peux te montrer un peu l'exemple si tu veux ?

Toph s'imposait, certes, mais pas trop. Si la femme n'était pas intéressée ou montrait des signes de lassitude, Toph prendrait directement la poudre d'escampette et là laisserait à ses déplorables essais. Enfin, c'était condescendant de dire ça, mais bon voilà, pour l'instant, cela n'avait pas l'air de marcher des masses.

_________________
Le mur qui empêche la réussite. [Toph] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Le mur qui empêche la réussite. [Toph] Empty
Mer 5 Déc 2018 - 2:25

Le mur qui empêche la réussite.

Hum ? Comment ça, perdu ? Et puis, d’où elle vient ? Je m’en veux un peu de pas l’avoir sentie arriver. J’ai encore bien des progrès à faire, on dirait. Quelle tristesse. Ha … Elle se présente, Toph. Une Genin. Et ce n’était pas contre moi. Bon, d’accord alors. Je me tourne vers elle. Toph, Toph, Toph … Peut-être bien que ça me dit quelque chose … Sûrement pas pour les mêmes raisons que je devrais la connaître, cela dit. Ses pupilles sont blanches, il n’y a qu’un clan qui possède ça ici, et il est connu. Toph … Hyûga, Toph … Fondatrice de l’école Jishin … Je ne connais pas cette école – il faut dire que, dans le monde des ninjas, je ne connais pas encore grand chose. Par contre, ce que je connais, c’est cette petite phrase, là, innocente, adorable, qu’elle vient de prononcer. Me proposer de m’aider, hein ? Ça, je sais ce que ça veut dire ! Je sais aussi que ça n’existe pas que chez les ninjas, les coups de mains, haha. Je hoche la tête. Cette rencontre tombe bien ! Mais d’abord, quand même, être polie.
« Je vois qui tu es, oui ! La représentante du clan Hyûga ! Par contre, sans vouloir t’offenser, j’ai encore tellement à apprendre sur l’univers ninja que je ne sais pas vraiment ce qu’est l’école Jishin … »
Je baisse les yeux. Elle ne peut pas tout avoir, la Ema, hein ? Ça m’attriste. Je ne suis encore qu’une novice, pourtant cette demoiselle est plus petite que moi et semble pouvoir m’écraser à plates coutures. Je me sens comme une chenille, ou plutôt un escargot, dans l’univers des ninjas. J’avance lentement, très lentement. Enfin, faut dire quand même que, concrètement, je voulais pas être ninja au début. La vie a fait que, comme on dit. Bref. Je lui souris. Une experte en doton qui pourrait m’aider, c’est une aubaine. Une façon de s’entraîner en plus, d’apprendre, de devenir meilleure. Comment dire non ? Je décide de répondre d’abord par la plus simple des politesses.
« Je m’appelle Ema. Comme tu l’as remarqué, je maîtrise le cristal. C’est un pouvoir vraiment très intéressant, mais que je n’utilisais pas pour me battre, avant. Je suis joaillière, de la grande joaillerie Nagareboshi. J’ai rejoint les rangs des ninjas il n’y a pas si longtemps, donc j’ai encore plein de choses à apprendre … »
Je soupire. Plein, trop plein de choses. M’enfin. Ce n’est pas grave ! On débute tous quelque part, non ? Une fois que j’aurai fini d’être une débutante, je deviendrai capable de grandes choses aussi. Bon, fonder une école, peut-être pas – ça ne m’intéresse pas particulièrement non plus, faut dire – mais quand même ! Peut-être rejoindre une unité qui me permettrait de mettre mes talents à profit ? De me battre pour que notre village devienne le meilleur ? Pour mettre fin à la guerre ? Tant de possibilités. Il faudra que j’y réfléchisse. Je hoche de nouveau la tête.
« Je veux bien que tu me montres, oui. Je ne parviens pas à faire un mur assez solide, assez haut et assez robuste à la fois. Soit il est trop mou, soit il est trop petit. Ça me désespère. »
Je hausse les épaules. Une experte en doton, c’est tout ce qu’il me faut aujourd’hui et maintenant. Pour faire de beaux murs, faites confiance à Toph !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4851-nagareboshi-ema-100 http://www.ascentofshinobi.com/u782

Le mur qui empêche la réussite. [Toph] Empty
Mer 5 Déc 2018 - 21:34
Ema, elle s'appelait. Mais elle ne connaissait pas son école. C'était pas inattendu, Toph n'était pas encore une superstar. Mais cela arriverait avec le temps. Sûr ! Certainement. Enfin, peut-être quoi. Y'avait des chances non nulles, c'était déjà pas mal.

C'est compréhensible, on est une jeune école de nintaijutsu doton. Jishin, cela veut dire Séisme. Je l'ai fondé avec Kami-san il a cinq mois.

La jeune kunoichi écouta avec concentration ce que Ema avait à lui dire. Son parcours n'était pas classique. Elle venait du civil où elle avait utilisé son don à des fins de bijoutières. Cela fit hausser un sourcil à Toph. Etait-ce possible ? Elle ne semblait pas mentir à ce sujet. La genin se demandait tout de même comment ce genre d'activité était encadré.

Hum, sans vouloir me mêler de ce qui me regarde pas, mais au niveau économique, ce n'est pas de la concurrence déloyale de se fournir en matière première à un coût inférieure que ce que la concurrence peut faire ? Je pensais qu'il y avait des régulation anti-monopolistique de vigueur dans le commerce intérieur. Enfin, je ne suis pas spécialiste de l'industrie de Tsuchi non plus.

Toph eut un petit rire gêné. Elle ne voulait pas mettre dans l'embarras la femme devant elle, d'autant plus que ses propres connaissances étaient limités à ce que ses précepteurs lui avaient enseignés. Et encore, quand elle avait daigné les écouter. Des cours d'économies... et pourquoi pas de coutures ou de flutes tant qu'on y était.

... Bien qu'en y repensant, elle avait aussi eut des tentatives de cours dans ce genre, mais qu'elle s'était enfuit rapidement par la fenêtre ou via un tunnel doton. Ha, quels joyeux souvenirs.

La princesse Hyûga se refocalisa finalement sur le présent et sur la tâche à accomplir. Un mur. Rien de plus simple pour elle. C'était presque sa spécialité et pour toutes les défenses de loin, c'était sa technique défensive de prédilection.

Je vais te montrer quelques mudras. Normalement, si c'est un pouvoir héréditaire, tu devrais légèrement les changer et les affiner pour qu'ils te correspondent mieux, mais disons que c'est une excellente matrice de départ.

Toph composa ainsi une série de mudras lentement, puis posa ses mains au sol. Aussitôt, un mur de pierre solide en surgit. Toph tapota dessus en faisant un clin d'oeil à son élève du moment, demandant implicitement un essai ou une démonstration de sa part.
Spoiler:
 

_________________
Le mur qui empêche la réussite. [Toph] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Le mur qui empêche la réussite. [Toph] Empty
Jeu 6 Déc 2018 - 21:47

Le mur qui empêche la réussite.

Nintaijutsu doton. Kami. La seule chose que je comprends, sur le coup, est « ça veut dire séisme ». Eh bien, voilà. J’ai l’air bien fine. Du coup, je hoche simplement la tête et me concentre sur ce que la Hyûga dit, en enchaînant. Elle pointe du doigt un fait intéressant. Je lui souris. C’est vrai, avec mon explication un peu limitée, on pourrait croire que la matière première ne provient pas de l’extérieur mais bien de moi-même. Toute l’histoire de la famille Nagareboshi ? Tout ça ? Hum … C’est long, non ? Je préfère quand même préciser. On ne sait jamais.
« En réalité, mes créations ne sont pas des créations destinées à la vente. Je ne crée que de petits objets en cristal pour l’exposition, que j’offre ici et là. Je ne les ai jamais vendues. Mes parents se servent de cristaux de tous les types, qu’ils trouvent un peu partout et qu’ils taillent à la main. Donc t’en fais pas, nous ne violons aucune règle. »
Je suis juste un faire-valoir, à vrai dire. Moche ? Triste ? Non, réaliste. Et à vrai dire, je m’en fiche. Surtout que, concrètement, vu l’état actuel de mes créations … Je ne risque pas de vendre grand chose même en essayant, alors bon. Je reporte mon attention sur la petite brune, qui me donne les prochaines explications. Je vais suivre ses mudras, puis essayer à mon tour. Alors, au départ, ce ne sera pas pareil vu que je vais répéter sa technique grâce à ma maîtrise du cristal, mais cela devrait être faisable à long terme.

Je suis avec une très grande attention les mouvements qu’elle effectue, puis la vois poser ses mains au sol. Un grand mur de terre apparaît. Il est parfait. Il est grand, large, robuste, solide. Il est beaucoup mieux que mes ersatz de murs, les espèces de créations imparfaites qui se brisent toutes seules. Bon. Je dois faire pareil. Je me remémore les gestes et les compare mentalement à ceux que j’effectue habituellement. Il suffit de modifier celui-ci, puis celui-là. De faire comme ça et …

Je pose mes mains au sol et érige un mur à mon tour. Le cristal rose apparaît de la même façon que le mur de terre, mais quelque chose ne va pas. Je le sens. Je le vois. Qu’est-ce qui ne va pas ? Je ne saurais le dire. Je penche la tête, regarde. Je réfléchis.
« Non. »
Je secoue la tête lentement. Quelque chose cloche, c’est sûr. Le mur se craquelle une première fois, puis une deuxième, puis, de fissure en fissure, il s’effondre. Mes épaules m’en tombent. Pourquoi est-il tombé ? J’ai fait les bons gestes, non ?
« Je ne comprends pas. »
Je commence à désespérer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4851-nagareboshi-ema-100 http://www.ascentofshinobi.com/u782

Le mur qui empêche la réussite. [Toph] Empty
Dim 9 Déc 2018 - 21:43
La jeune femme expliqua que son don n'avait jamais servit de ressources à son clan. Économiquement, cela faisait du sens de poser des restrictions sur ce genre de techniques pour l'offre et la demande. Elle observa le mur de Toph puis essaya à son tour. Seulement... Seulement son mur se fissura et se brisa avant même que la princesse Hyûga puisse lui balancer une paume du Hakke pour en tester la solidité. Hum. Quelque chose clochait et cela semblait stresser la jeune Ema. Il était temps de décompresser un peu.

Pas de panique Ema. On respire. Ce n'est pas le genre de technique qu'on arrive du premier coup.

Toph réfléchit un peu. Le problème venait sans doute du fait que l'approche était celle pour une technique doton alors que l'élément de base était rigoureusement différent. Toph ne voyait pas d'autre raison. Elle avait cependant quelques pistes d'amélioration. Lors d'un entrainement avec Shin-san, elle avait étudié ce qu'il faisait avec le Byakugan. Oui, cela pourrait aider. Mais d'abord, un peu de théorie.

Tout ne doit pas être semblable. Le cristal n'est pas de la terre. Mais je vais développer.

Alors, j'ai déjà analysé du cristal lors de cette traque. Oui, c'était différent. L'arrangement était spécifique. Même si c'est un élément cousin de la terre, c'est nettement plus structuré. Un peu comme si je comparais le mur d'une caverne et un mur de brique et de mortier. Comment expliquer cela ? Toph ressassa quelques pauvres métaphores dans sa tête avant de la secouer et de décider d'aller droit au but.

La pierre est une compression de terre, peut importe le sens où la direction, c'est une affinité primaire. Le cristal est à la fois plus solide et plus fragile. La compression doit sans doute se faire sous une forme particulière. Tu peux ré-essayer, mais en essayant de sentir ce qui t'es le plus naturelle. Pendant ce temps, je vais t'observer au Byakugan. J'aurais peut-être un indice supplémentaire.

Toph activa ainsi son doujutsu... et attendit que son élève du jour fasse une petite nouvelle démonstration.

_________________
Le mur qui empêche la réussite. [Toph] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Le mur qui empêche la réussite. [Toph] Empty
Jeu 13 Déc 2018 - 0:35

Le mur qui empêche la réussite.

Un self-control bien supérieur à celui de la jeune femme. Toph est mesurée, calme, patiente. Face à Ema, la tête brûlée impatiente, c’est … assez drôle, à vrai dire. Si la rose est une ninja maladroite et seulement une petite nouvelle, qui apprend toujours, la brune semble avoir bien plus d’expérience en la matière et gère plutôt bien pour calmer la Genin. La manipulatrice de cristal se ressaisit, inspire profondément et se calme petit à petit. Tout ira bien, après tout, non ? Elle est là pour apprendre, pas pour être Kage en un jour. Iwa ne s’est pas bâtie du jour au lendemain, les meilleurs ninjas ne sont pas devenus les meilleurs sans rien faire. Il y a eu un processus évolutif, avant. De l’apprentissage, comme ici. Tout ira bien. Une longue inspiration plus tard, la rose hoche la tête, prête à reprendre.

Elle écoute avec une attention toute particulière la brune, qui lui explique que le cristal et la terre ne fonctionnent, évidemment, pas de la même manière. Rien de nouveau sous le soleil, mais les détails permettent à Ema de bien mieux visualiser. Quand Toph lui a dit de suivre les gestes, elle n’entendait pas de faire exactement de la même façon. Le cristal ne se manipule pas de la même façon et aura besoin d’être créé différemment pour ne pas exploser. Le conseil final de son professeur est probablement le meilleur de tous : faire ça le plus naturellement possible. Se concentrer, réitérer les mudras, mais travailler ça en fonction de ce qui lui semble le mieux. De ce qui lui paraît le plus naturel. Ema ferme les yeux, inspire de nouveau. Ça va aller. Il faut apprendre. Apprendre, ça prend du temps, parfois. Ça demande de la concentration et du calme. Haha, du calme.

La rose chasse de son esprit toutes les pensées négatives qui l’assaillent et se concentre vraiment. Elle fait le vide. Concevoir le cristal comme un mur. Comme une nouvelle sculpture, qui doit résister aux assauts adverses. À des assauts conséquents. À la violence d’un enfant. C’est pas mal, ça. Après tout, un enfant, ça a suffisamment de force pour casser n’importe quoi, non ? Plus de force qu’un ninja, parfois.

Ema compose les mêmes mudras que précédemment, mais visualise mieux la forme. Elle pose les mains sur le sol, pleine d’espoir. Le mur se dresse. Cette fois, il est plus solide que le premier et ne se brise pas de lui-même. Mais il lui manque quelque chose. Ema penche la tête. Elle fait des mudras différents et crée un autre mur, qu’elle maîtrise déjà. Et là, l’amusement est total.
« Ils font la même taille. »
Ses envies de meurtre grandissent, grandissent … Elle soupire et se met à rire comme une idiote, nerveuse. Les deux murs font exactement la même taille. Cela dit. Ema regarde plus attentivement car un détail capte son attention. L’un des deux est définitivement plus épais.
« Ah, en fait … »
La Genin s’approche du deuxième mur et se met en travers, de façon à voir les deux murs sur la même ligne. Le premier mur est plus robuste. Il encaissera mieux les chocs, probablement. Mais il est petit. Et ce n’est pas normal.
« Il est juste petit, mais plus épais. »
La rose hésite un instant. Elle ne sait pas comment s’y prendre. Les mudras sont bons, l’imagination est bonne. Qu’est-ce qui manque, alors ? Ema se tourne vers Toph, interrogative. Peut-être que le professeur a une réponse ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4851-nagareboshi-ema-100 http://www.ascentofshinobi.com/u782

Le mur qui empêche la réussite. [Toph] Empty
Ven 14 Déc 2018 - 15:46
Elle repris confiance en elle-même. La princesse Hyûga activa son Byakugan et afficha un sourire pour la booster au mieux. Elle commença par un premier mur... qui ne se fissura pas de lui même. Il y avait déjà du progrès. C'était une bonne chose, oui. Mais il y avait un certain manque d'efficacité dans ce mur. Il n'était pas aussi solide qu'il pourrait être. Et ce qui clochait n'était pas dans le mur en lui-même, mais plus dans l'écoulement de chakra dans Ema.

Ho...

Elle fronça les sourcils tandis qu'Ema - alias la Rose - invoqua un second mur. Tant mieux, car Toph n'avait pas bien vu la première fois. Le même phénomène s'était répliqué. Le flux de chakra naturel d'Ema était perturbé à deux endroits. Ce n'était pas un problème en soi de manière générale, mais dans ce cas précis, certains mudras n'étaient pas tout à fait le plus indiqué pour l'aider dans sa formation de sa technique. Comme si on forçait un gaucher à utiliser sa main droite.

Les Pupilles Pâles posèrent leur regard sur le premier mur. Toph envoya une paume du Hakke classique dessus. Le flux de chakra brisa le mur - ce qui attestait d'un certain manque de solidité.

Toph frappa le second mur avec une paume du Hakke - plus solide, c'était certain, le mur résista à son assaut, bien que fissuré à deux endroits. Tout n'était donc pas une erreur pour autant. Mais le système n'était pas parfait, pas encore tout à fait au point. Il fallait subtilement modifier cela.

C'est la première fois que je vois ça. Ton système circulatoire de chakra est un peu particulier, il réagit une peu différemment utilisant ces mudras, ce qui explique la baisse d'efficacité. Mais tu as définitivement la force de faire fonctionner le gros de la technique, c'est plus un effet de second ordre.

Toph savait qu'en théorie certaines personnes possédaient ces particularités. Il fallait croire qu'Ema en faisait partie. Cela n'allait pas avoir beaucoup d'impact sur sa vie de shinobi pour autant. C'était peut-être du à son pouvoir spécial du Shoton. Ce genre de kekkei gekkei était réputé pour ça après tout.

Une solution serait de légèrement modifier les mudras pour prendre en compte ces perturbations et les compenser. Oui, Toph en était presque convaincue. Elle hésita même carrément à utiliser son juken pour lui bloquer des tenketsus mais c'était sans doute pousser le bouchon un peu trop loin.

Modifions certains mudras par leur opposés zodiaquales. Alors il faut changer les tigres par des rats, les dragons par des serpents et réciproquement. Je pense que cela devrait marcher avec juste ces changements-là.

Mais... elle n'en était pas sûre. On arrivait ici dans un domaine plus expérimentale, saupoudré d'un peu de shoton en plus, si cela n'était déjà pas suffisamment complexes à la base. D'un autre côté, il fallait garder sa confiance visible au zénith car Ema semblait manquer de self-confidence et c'était un obstacle à vaincre également, sur le long terme, mais également à contourner sur le court-terme pour l'aider à maitriser au mieux cette technique.

_________________
Le mur qui empêche la réussite. [Toph] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Le mur qui empêche la réussite. [Toph] Empty
Sam 15 Déc 2018 - 18:16

Le mur qui empêche la réussite.

Les tests de Toph ne se font pas beaucoup attendre. Le mur créé en second, celui maîtrisé par Ema, se brise très rapidement sous l’attaque de la brune. Le second, quant à lui, se fissure, mais il résiste. La rose comprend donc que, non, tout n’est pas perdu. Néanmoins, quand Toph lui donne des informations à ce sujet, elle se sent comme une anomalie. Mise à nue par le regard pâle de l’autre Genin, Ema se sent un peu mal à l’aise. Ces pupilles sont donc à la hauteur de leur réputation. Elles permettent de voir l’écoulement du chakra, sa circulation. Cela permet à Toph de voir précisément ce qui cloche chez Ema, certes, mais quand même. C’est perturbant. La rose a un mouvement de recul inconscient, très léger, imperceptible. Elle se concentre au maximum sur ce que dit son professeur du jour pour ne pas être trop incommodée et, surtout, ne rien laisser paraître.

Toph explique qu’il faudrait essayer en inversant les signes. En allant à leurs opposés. Les tigres deviendraient des rats, les dragons des serpents etc. Modifier toute la chaîne pour tenter d’améliorer le processus. Après tout, cette réflexion se tient. Si Ema suit les mêmes mudras que Toph pour son mur, alors que les capacités appelées ne sont pas les mêmes, forcément, ça n’aura pas de sens. La rose hoche la tête doucement, plusieurs fois. C’est intéressant, logique. Il faut donc tout remanier.
« D’accord, faisons comme ça. »
Ema recule, puis repasse dans sa tête les mudras effectués au départ, tous, puis les modifie en mettant leurs opposés. La série se refait dans son esprit plusieurs fois, jusqu’à ce qu’elle les compose pour de vrai et appose ses mains au sol. Et là, y aura-t-il un vrai mur ?

Une structure en cristal se dresse, majestueuse. Bien plus grande que la première, certes. Mais bien plus fine. Ema arque un sourcil, interrogative. Ça ne fait pas sens du tout. Elle se racle la gorge, pour montrer qu’elle n’est pas au bout de ses essais. C’est un échec, mais un échec ne signifie pas la fin de tout. Ça ne signifie pas grand chose à vrai dire, à part qu’il faut réessayer. Ema se décale de nouveau et repense à la série de mudras. Elle hoche la tête. Plus de chakra, cette fois. Plus d’énergie. Ça va aller. La rose inspire profondément, expire, se concentre. Et là, elle recommence. Le mur qui apparaît est plus beau, déjà. Bien plus beau. Plus grand, plus beau. Est-il seulement plus solide ?
« Ça marche déjà mieux, en effet ! »
Il va juste falloir le mettre à l’épreuve, maintenant, ce beau mur de cristal. Va-t-il résister à l’assaut de Toph ? S’il résiste, ses échecs seront couronnés d’une victoire. S’il ne résiste pas, il faudra persévérer. En tous les cas, hors de question d’abandonner. Devenir fort, c’est admettre d’être faible au départ pour devenir meilleur. Fuir n’est pas une option.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4851-nagareboshi-ema-100 http://www.ascentofshinobi.com/u782

Le mur qui empêche la réussite. [Toph] Empty
Dim 16 Déc 2018 - 21:27
La Rose accepta les explications de la Brune sans trop rechigner. Sa première création, néanmoins, ne semble pas la satisfaire.

Plus fin ne veut pas dire moins solide, surtout en ce qui concerne des affinités complexes. Le métal est plus solide que la pierre, par exemple, tout en étant plus fin. Ne te décourage pas.

Finalement, Ema donna plus d'énergie et Toph cru voire qu'elle dépensait nettement plus de chakra dans sa technique cette fois-ci. La résultante était intriguante. Le mur était sans conteste... plus beau. Mais est-ce que cette qualité était véritablement une référence à prendre en compte pour une technique ninja ?

Toph se rappela qu'elle était cartésienne, mais que le ninjutsu ne l'était pas... toujours. Aussi, la méthode scientifique ne demandait qu'une seule action d'elle en ce moment.

Testons.

Toph concentra du chakra dans son poing tout en se rapprochant du second mur, puis elle déchaina une paume du Hakke dans ce dernier. L'impact était visible, mais le mur tenait encore debout, preuve de sa solidité. Toph frappa avec une autre paume du Hakke, à un niveau nettement supérieur de concentration de chakra et seulement là la résultante fut la destruction du mur.

Un seul coup n'avait pas été suffisant. C'était plus qu'une réussite.

Et bien, Ema, cela me semble une parfaite réussite. Si tu le désires... je peux également t'apprendre à faire un bouclier du même style, plus petit, moins solide, mais pratique contre des assauts plus mineurs. Qu'en dis-tu ?

Toph composa des mudras pour faire un petit exemple, et conjura un bouclier de pierre sur son avant-bras.
Spoiler:
 

_________________
Le mur qui empêche la réussite. [Toph] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Le mur qui empêche la réussite. [Toph] Empty
Mer 19 Déc 2018 - 1:39

Le mur qui empêche la réussite.

Ce qui est amusant, avec Toph, c’est sa façon de rassurer Ema. L’une des deux est adulte, selon les lois de la biologie mais, quand on les regarde, l’une des deux, selon les lois de la psychologie, semble bien mieux se débrouiller que l’autre. Impatiente, nerveuse, stressée, voilà Ema. Petite Ema, vingt-deux ans, face à jeune Toph, qui a moins de dix ans qu’elle, mais pas très loin. Autant dire que le contraste, vu de l’extérieur, est très drôle à regarder. De l’intérieur, cependant, avec le point de vue d’Ema, c’est … Pas particulièrement plaisant, à vrai dire. Néanmoins, la donne change totalement quand Toph décide de tester la solidité du dernier mur réalisé par Ema. Il ne casse pas. Du moins, pas tout de suite. Il faut à la petite brune deux tentatives pour réussir à le détruire. Une profonde et immense fierté inonde Ema, d’un coup, qui se sent tout de suite bien plus douée. Persévérer, aller au bout des choses, voilà la clé de la réussite. Elle n’en a jamais douté, mais la joie qu’elle ressent, là, ne lui fait que confirmer davantage cette réalité. Un gigantesque sourire étire ses lèvres.
« Merci beaucoup ! »
Un remerciement sincère, qui vient du plus profond du cœur de la Rose. Toph a l’étoffe d’un excellent professeur. Qu’elle gère une école, malgré son jeune âge, n’est donc plus du tout une surprise, au contraire ! C’est une très bonne chose. Par contre, la dernière proposition de la brune se heurte à … eh bien, la preuve que la jeune Ema n’est pas totalement démunie pour avancer dans ce monde. Lorsque Toph compose des mudras pour créer un petit bouclier autour de son bras, la Genin ne peut s’empêcher de la regarder avec amusement.
« Ah, ça, par contre, je sais faire ! Mais merci beaucoup de le proposer. »
Ema compose rapidement de nouveaux signes, à son tour, avant de créer la même chose sur son propre bras. La matière n’est pas la même, certes, mais la technique y est. Sa fierté est toujours aussi forte. Pourtant, il reste une chose dont la Rose est certaine.
« Je note aussi de passer à ton école, ne serait-ce que pour voir comment ça se passe. Ça m’intéresse beaucoup ! »
Gentille Ema, qui tente de s’ouvrir au monde. Certes, cette fois, c’est avec une adolescente, mais qu’est-ce que l’adolescence dans leur univers ? Au fond … Ne sont-ils pas tous adultes, par la force des choses ? Peu importe. Toph a la même valeur que n’importe quel adulte, à vrai dire. Peut-être même plus. Elle s’incline, pleine de respect.
« Encore merci pour le temps que tu m’as consacré, c’est vraiment très gentil de ta part. »
S’ouvrir, toujours un peu plus. Faire de son mieux pour dépasser ses craintes et son introversion. Ça va, Toph ne pose pas de questions et se contente de l’aider, sans trop essayer de savoir. Ça aide beaucoup.
« Y a-t-il autre chose que je dois savoir, pour tout ça ? Ou n’importe quel conseil qui pourrait m’être utile à l’avenir ? »
Un dernier pas. Un tout petit, mais un pas quand même. Tirer des leçons des aînés. Toujours. Pour devenir meilleure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4851-nagareboshi-ema-100 http://www.ascentofshinobi.com/u782

Le mur qui empêche la réussite. [Toph] Empty
Mer 19 Déc 2018 - 7:39
Solide et stable, comme un mur ou un roc millénaire. Voilà l'image que Toph commençait à se forger en son for intérieur. C'était des enseignements secondaires de son dojo. Avec sa maitrise du doton lui venait un certain calme tempéré. Elle n'était plus aussi fougueuse que par le passé. Elle avait toujours son caractère, surtout en face d'injustice ou dans le feu de l'action. Mais au repos, dans l'enseignement, une autre personnalité s'ouvrait au monde. Celle d'une enseignante maitre de ses émotions et maitre de ses actes. Une enseignante qui reconnaissait le manque de confiance en soi de ses élèves et faisait de son mieux pour le contre-carrer.

Ema semblait être fière d'elle. Et les changements étaient minimes...Toutefois, Toph avait l'impression qu'elle se portait plus droite, les épaules bien dégagée, la poitrine en avant. Ah, elle n'était pas encore au niveau d'un Tenshi non plus, mais il y avait de l'amélioration. D'ici quelques mois et quelques techniques, elle ferait une excellente kunoichis, à ne pas en douter.

C'est un plaisir d'enseigner à une élève qui apprend aussi vite.

Ema s'inclina devant Toph. La genin (du moins dans ce rp, yay promote !) attendit qu'elle se redressa pour lui faire un grand sourire à son tour.

Je pense que tu as tout le potentiel nécessaire pour devenir une splendide kunoichi. Donnes-toi le temps. Je t’accueillerai avec plaisir au dojo Jishin. Et si tu veux y tester tes capacités, c'est faisable aussi. J'ai une disciple qui maitrise le savon qui ferait un excellent matchup je pense. Et si tu as un beau diamant de quarante carats en trop tu peux toujours me le remettre. A la revoyure.

Toph la salua en se courbant respectueusement puis continua son petit bonhomme de chemin. Cela n'avait pas été la princesse Yume mais la rencontre n'en avait pas été moins intéressante. Dégainant à nouveau son sabre, Toph reprit son entrainement aux arts du Kenjutsu. Bientôt... elle oserait montrer ce dont elle était capable.
Spoiler:
 

_________________
Le mur qui empêche la réussite. [Toph] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Le mur qui empêche la réussite. [Toph] Empty
Jeu 20 Déc 2018 - 22:20

Le mur qui empêche la réussite.

Une professeure admirable. Pleine de bonne volonté, pleine de douceur et de calme. Une personne qui ne se limite pas à enseigner bêtement, mais qui s’adapte à la personnalité de l’élève qui se trouve en face d’elle pour faire au mieux. Apprendre à ses côtés a été, pour Ema, une expérience véritablement enrichissante. La Rose rougit comme une enfant suite au compliment de la jeune Hyûga. Au fond, tout n’est pas perdu, n’est-ce pas ? Il suffit juste de travailler dur …

Les compliments de Toph la portent jusqu’au Paradis, sans même qu’elle s’en rende compte. Ema reprend profondément confiance en elle, même si ce n’est que momentané. Tous ses espoirs éclosent brusquement, tout son être se recompose. Ce n’est pas perdu. Ema hoche doucement la tête, acquiesce à ce que lui dit la Hyûga. Une invitation au dojo, une proposition de venir voir une élève qui manipule le savon – c’est intéressant – mais aussi et surtout, une demande de récupération de diamant si jamais ils en ont en trop. Ema ne peut s’empêcher de rire face à cette dernière remarque.
« Merci encore, Toph. À la revoyure ! »
La Rose décide de ne pas relever sur la dernière remarque, car, quand même ; un diamant de quarante carats ! Tout le monde sait que ces petites choses sont de véritables mines d’or. Des cadeaux de la nature. Tomber sur un tel joyau, c’est faire le chiffre d’affaires de la boutique en une fois. Ou presque. Il faut dire que les joailliers ne se contentent pas uniquement de vendre des babioles comme des bracelets ou autres, non. Avec l’aide d’Ema, ils se mettent à confectionner de véritables armes de cristal. Le but est de les rendre les plus résistantes et maniables possibles, de façon à ce que l’outil soit véritable utile, pas juste joli. Après tout, même si les Nagareboshi ne sont pas pour les ninjas, ni particulièrement d’accord avec leurs méthodes et leur psychologie, ce sont quand même ces gens qui protègent le village … Autant leur être utile. Après tout, on ne refuse jamais une nouvelle clientèle.

Ema décide de continuer l’entraînement sur le mur, pour être sûre de l’avoir totalement au point, puis … Quand elle fatiguera, elle rentrera. C’était, en tous les cas, une excellente journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4851-nagareboshi-ema-100 http://www.ascentofshinobi.com/u782

Le mur qui empêche la réussite. [Toph]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Hauts-plateaux
Sauter vers: