Soutenez le forum !
1234
Partagez

À la découverte de nouvel horizon


À la découverte de nouvel horizon Empty
Sam 8 Déc 2018 - 19:19

À la découverte de nouvel horizon


Jôheki No kuni - printemps année 203


Ft.Chôkoku no Sakuya-Hime

Alors que le jour se lève, Ryuji regardait les nouveaux étendu qui s'offrais devant sa vue. Cela faisait plusieurs jours d'affiliée qu'il marchait vers le sud-est. Il avait traversé tout un pays. Sur sa route, celui-ci avait dû prendre un grand détour pour éviter la zone a risque que parlais les civiles. Depuis qu'il pouvait goûter la liberté et explorer les vastes étendus, notre jeune Ryuji avais réussi à apprendre à survivre. Il chassait les animaux qu'il trouvait pour se nourrir, et installait des petit camp avec les branchages et arbre qu'il pouvait trouver ici et là. Ce n'était pas ce qu'il manquait dans ce monde, heureusement que yasumi lui avais appris les bases du camping en forêt ! Sinon, il aurait bien dû mal à survivre ou même se nourrir. Depuis qu'il était sorti de la prison, le jeune homme n'avait demandé que son chemin. Histoire de connaître où il se trouvait, et ce qui se trouvais autour de lui. Il avait donc pu s'avoir qu'il avait traversé Hi no kuni depuis le temps. Même s'il avait vu nombreuses choses bien intéressantes et agréable. Il avait décidé de ne pas y rester, car il y avait la rumeur des poissonniers qui y rôdait. Il n'avait pas envie qu'on l'attrape et le met dans le même panier que ces êtres qui le dégoûte. Il n'était pas comme eux lui, non, il était gentil, il est simplement né au mauvais endroit. Ryuji rejoignais enfin une route, cela faisait un moment d'ailleurs qu'il la cherchait. Notre jeune garçon avait pris un grand dehors hors des routes pour ne pas trop attirer l'attention sûre lui. Il fut chanceux, car il croisa un petit groupe de voyageur.

✖ Excusez-moi, je suis un peu perdu, savez-vous ou même cette route ?

Le jeune homme avait pointé dans la direction opposé d'où il venait, après tout, il souhaité s'éloigner de Hi no kuni. Le petit groupe se regardait un moment, ce qui eu pour effet d'inquiéter le petit ryuji. Toutefois, ceux-ci finis part lui répondre.

✖ si vous continuer dans cette direction, vous atteindrez Jôheki No kuni
✖ Merci beaucoup.

Ryuji se dépêcha de partir ne voulant pas trop attirer l'attention sure lui, après tout, il était plutôt mal à l'aise en face d'inconnue. Il n'avait toutefois pas le choix de demander sa route, sinon il apprendrait jamais rien. Il continua sa route sans trop prêter attention à ce qui l'entourait. Ce fut qu'après une heure de route qu'il arrivait enfin au pays qu'on lui avait mentionnée. Ryuji pouvait apercevoir un grand rempart au loin, cela lui coupa le souffle, c'était sublime aux yeux du jeune garçon. Le jeune homme passa au-dessous du rempart pour entrée dans ce nouveau pays. Alors qu'il se baladait dans les rues, son regard ne savait pas où ce posé, Ryuji regardais de partout. Autant que les odeurs de nourriture l'attiraient, autant les vêtements qui pouvaient voir lui déplaisait pas. Cela lui était toutefois impossible à l'heure actuelle, même s'il possédait bien de '' l'argent '' il ne savait pas compté, ni lire les menus ou même les prix. Cela lui posait un problème, plutôt grand entre les mains. Ce n'était pas comme s'il pouvait demander au autre de compter sa monnaie pour lui. Il pourrait très bien se faire arnaquer sans le savoir ! Ryuji qui ne portait aucune attention devant lui accrocha une personne sur sa route. Il se retourna rapidement pour s'excuser.


✖ uhh je suis désolé, je ne regardais pas ou j'allais, je viens juste d'Arrivée.
✖ oh pas problème, tu cherches quelque chose en particulier ?
✖ eh? uh surtout un endroit ou me poser
✖ je vois, si tu continues un peu plus sur cette route, tu trouveras une auberge très chaleureuse.
✖ ah, mais je n'ai pas vraiment les moyens...
✖ c'est problématique ça... AH ! Si tu veux, justement quelqu'un cherche un garde du corps a la place central, tu pourrais gagner de l'argent de cette façon. Si tu sais te battre, tu peux toujours tenter ta chance. Fait juste continuer en directions de l'auberge, celle-ci se trouve a la place central. Il devrait avoir des personnes regroupées, tu trouveras facilement.
✖ Merci beaucoup messieurs.

Ryuji salua l'homme bien aimable qui lui avait informé un recrutement de garde du corps. Il avait dit de ne pas avoir assez d'argent. Mais c'est surtout qu'il ne savait pas combien il possède de monnaie. Ca savoir, cela lui serais sûrement profitable, il gagnerait d'autre argent, et il pourra peu être demandé qu'on lui apprendre a compté. Ryuji pris donc la direction indiquer part l'homme et se rendu donc a la place central. Il regardait d'un coté, puis de l'autre et trouva un petit groupe de personne. Il s'avançait pour y jeter un œil, puis remarqua plusieurs personnes pourtant des armes. Sûrement d'autre personne qui postulais pour devenir garde du corps eux aussi. Ryuji attendait son tour, va savoir s'il y avait un tour, mais bon. C'était la première fois qu'il postulait pour un travail. Il fût finalement arrivée le tour de notre jeune homme qui s'avançait.

✖ Uh Je m'appelle Ryuji, je viens postuler pour devenir garde du corps. Je sais me battre, même si je préfère rester passif. Je m'assurerais que vous ne vous retrouvez pas en face du danger, évitant tout combat possible. Mais si jamais vous vous retrouverez en danger, j'hésiterais pas à donner tout ce que j'ai pour vous défendre... Mes lames et mes techniques ninjas seront à votre service aussi longtemps que vous voulez de moi... ?

Ryuji ne savait pas trop quoi dire, d'ailleurs, on pouvait environs le devinée au tons nerveuse et calme de sa voix. Il ne savait pas trop quoi dire, ou faire dans ce genre de situations. Il avait simplement remarqué que les autres avaient fait un petit monologue. D'ailleurs, on en parle que ceux-ci le regardaient bizarrement ? Ryuji se sentait vraiment mal à l'aise en face de tout ces gens. Il avait vraiment envie de fuir loin de cette foule, il n'aimait vraiment pas être le centre d'attention.


Apparence - arme:
 

@Chôkoku no Sakuya-Hime

_________________
À la découverte de nouvel horizon Sasdas10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4826-ryuji-le-petit-bamby-dc-termine http://www.ascentofshinobi.com/t4868-journal-de-ryuji#37901 http://www.ascentofshinobi.com/u745

À la découverte de nouvel horizon Empty
Jeu 13 Déc 2018 - 1:44
Yuna Omura, jeune servante au palais au daimyô était dans tout ses états. La petite brune à lunettes ne savait plus où donner de la tête. Aujourd'hui même avait lieu le recrutement du nouveau garde du corps de sa majesté Chôkoku no Konohananosakuya.
Suite a de récents évènements, le shinobi qui était chargé de protéger la petite fille du daimyô avait été renvoyé.

Spoiler:
 

Biensûr la populace ne devait pas être au courant de ceci, ce serait un aveu de faiblesse. Il avait donc été décidé que Yuna organiserait un "tournoi" pour trouver le candidat idéal. Enfin c'est ce qui était prévu de base...
Yuna tourna le tête en resserrant ses lunettes. Elle était dans une petite chambre discrète d'une auberge de la capitale et ce en très bonne compagnie...

Derrière elle se trouvait la princesse du pays, enfilant une tenue de ninja et un masque représentant une créature du folklore local.

"Je suis prête ! On peu y aller !" Avait-elle dit en se retournant. De son ascendance, seuls trahissaient ses cheveux blancs qui dépassaient de sa tenue. La servante se mordait la lèvre. S'il lui arrivait quelque chose elle serait tenu pour responsable..
 Mais après tout le seigneur Toyotama ne peut rien refuser à sa petite fille adorée même quand celle-ci lui demande des choses étranges, comme de s'occuper elle-même de se trouver un nouveau garde du corps.
Evidemment que le vieillard n'avait aucune idée de ce que préparait la jeune demoiselle. Le pauvre... La croyant innocente il lui accordait bien trop de liberté. Mais animée par ses ancêtres iwajins la jeune noble avait soif de batailles.

"Et s'il vous arrivait quelque chose ? Comment je pourrais l'expliquer ? Et si quelqu'un vous reconnaissait ? Et si.."
La jeune fille n'était pas convaincue par l'idée de sa maîtresse.

"Arrête un peu de stresser !"
La demoiselle aux cheveux blancs réajusta son masque.
"Personne ne me reconnaîtra et je n'aurais rien. Si on embauche un garde du corps, ça ne sert à rien de prendre quelqu'un que je peux étaler moi-même ! Et puis ce n'est pas comme si le peuple avait l'habitude de ma croiser tous les matins."
Elle réajustait sa tunique pendant que la servante faisait les cents pas.
"Bon il est presque l'heure, tu te poses en bas avec l'écriteaux et tu donnes rendez-vous aux intéressés à 11 heures."
La petite brune hocha la tête. L'établissement appartenait au père d'une amie de la servante et leur avait donc permis de s'installer devant leur auberge pour la journée. Les propriétaires n'avaient bien sûr aucune idée de "qui" accompagnait Yuna.


Celle-ci avait installé une petite table en bois devant l'auberge. Elle avait posé un petit écriteaux simple à côté d'elle : "Recherche garde du corps, bien payé". Les curieux ne s'étaient pas faits priés et étaient aussitôt accourus harceler la pauvre fille de questions. Certains intéressés s'étaient même inscrits sur la fiche que tenait l'astucieuse genin de Jôheki.
Elle faisait remplir à chaque candidat potentiel une fiche de renseignements ainsi qu'une feuille de décharge en cas de mort subite.
La petite servante avait vu défiler de gros costauds aux allures de samourais principalement. Sûrs d'eux ils se pavanaient devant les passants en attendant l'heure.

Il était bientôt 11h quand un étrange énergumène se présenta. Il s'agissait juste d'un adolescent avec l'air perdu.   

"Uh Je m'appelle Ryuji, je viens postuler pour devenir garde du corps. Je sais me battre, même si je préfère rester passif. Je m'assurerais que vous ne vous retrouvez pas en face du danger, évitant tout combat possible. Mais si jamais vous vous retrouverez en danger, j'hésiterais pas à donner tout ce que j'ai pour vous défendre... Mes lames et mes techniques ninjas seront à votre service aussi longtemps que vous voulez de moi... ? "


Yuna le regarda avec des yeux ronds, incrédule. 
"Ce n'est pas moi qu'il faut protéger jeune homme.. Je suis juste une intermédiaire. Vous dites que vous êtes ninja c'est intéressant." Elle remonta ses lunettes. "Vous avez suivi un cursus à l'académie de Jôheki je suppose. Vous auriez le nom d'un professeur, une recommandation peut être ?"


Yuna le regarda dans les yeux, attendant une réponse.... qui ne vint jamais. Le garçon la regardait avaec ses grands yeux rose bonbon.


"Okay... Bon mettez votre nom et prénom ici et ici en kanji de préférence. Mettez votre âge, profession et capacités particulières. Vous pourrez ensuite signer cette petite décharge, ne vous inquiéter pas c'est une formalité."
La brune lui tendit les feuilles et se concentra sur un nouveau participant qui venait de s'approcher.
11 heures.
Konohananosakuya descendit de sa chambre et apparut derrière Yuna. La silhouette masquée ne passa pas inaperçue parmi la foule de coqs qui ne voulait que montrer ses muscles.
Après avoir donner ses papiers au dernier participant, Yuna remarqua la présence de sa maîtresse derrière elle.

"Ah tu es déjà là !"
La silhouette hocha la tête sans rien dire. Elle pris la petite servante par les aisselles et la souleva pour la mettre debout sur la petite table. D'abord tremblotante, elle repris vite son sérieux et se tourna vers la foule de guerriers qui la fixait.

"Bien ! Les inscriptions sont terminés. Vous affronterez tous un à un le champion. Seuls ceux qui réussiront à la battre seront retenus. Bonne chance à tous."

_________________
À la découverte de nouvel horizon 57221_s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4646-chokoku-no-ko-no-hana-no-sakuya-hime

À la découverte de nouvel horizon Empty
Ven 14 Déc 2018 - 23:20

À la découverte de nouvel horizon


Jôheki No kuni - printemps année 203


Ft.Chôkoku no Sakuya-Hime

La femme qui se trouvait devant le jeune homme lui répondait qu'elle n'était pas celle qui devait protéger. Il fut surpris face à cette information et rougis de honte, il avait dit un truc bien embrassent en face d'une femme qui n'était même pas celle qu'il devait protéger. Il crut que celle-ci avais mal interprété ces paroles, le pensant ninja. Il avait bien dit savoir utilisé des technique ninja, pas qu'il en était un. Il resta perplexe devant les questions de la dame. Quel était un cursus ? La jeune Ryuji ne comprit pas les demandes de la dame. Celle-ci finis au final part lui donnée un formulaire, explicitant de rentrer toutes les informations dessus. D'où il vient, âge nom prénom leurs capacités de combat et tout le reste. Ryuji resta sur le cul, il ne pensait pas qu'il aurait à remplir quoi que se sois. Il prit la feuille et regardait ce qu'il y était écrit, il avait beau lire et relire, il n'y arrivait pas. Il ne put lire uniquement Nom, prénom et âge, c'étaient les seules choses qu'on lui avait appris. C'était d'ailleurs, les seules choses qu'il savait écrire, il écrivait donc son prénom, Ryuji. Toutefois, il ne comprit aucunement le reste. Il finit donc part rendre cette feuille blanche a la dame.

Ryuji regardaient les autours, alors que l'annonce se fût entendre, une autre femme était apparue. Ryuji crut attendre parlée lui parlé, comme s'il se connaissait. Serait-ce cette personne qu'il allait devoir protéger ? En vue de ce qu'elle venais de dire, cela ne devais peu n'être pas le cas. Bien qu'il ne serait pas très intelligent d'avoir une personne plus faible que sois en garde du corps. Le jeune homme se fit un peu basculer part les autres qui voulaient montrer leur force. Ryuji resta choquée, pensant que ceux-ci voulais ne se bat pas, pour montrer leur force, non pour montrer qu'ils veuillent à tout prix la protégée. Ryuji restait sans voix, il ne pensait pas qu'il aurais autant de personne prêt a protégé les autres. Il se demandait même s'il ne devrait pas les laissés faire. Toutefois, il décida de rester, après tout, cela lui permettrait en plus d'aider une personne, mais en plus, il pourrait apprendre. Un après les autres, il regardait les combats des hommes en face de la femme sous sa cape. Ceux-ci se battaient plutôt bien, mais aucun d'eux ne semblait réussir à battre leur adversaire. Ils furent tout un après les autres écrasés, si bien que certain semblais même commençais a douté arriver a la battre. Alors que le prochain combat devait commencer, aucun ne semblait s'avancer. Ryuji s'avançait donc, profitant des doute des autres pour tenter sa chance.

✖ uh, Je serais le prochain...

Le jeune homme se mit en position de combat, prêt a tout éventualité, ces armes en mains. Il infusa son chakra infinitaire dans ces lames avant de donnée deux coups simultanés en forme de croix dans le vide. Cela avait pour but de former deux petites lames d'air qui forma une croix ce dirigé vers son adversaire. Il ne comptait pas balancer de grosse attaque toute suite, après tout celle-ci avais déjà suivie beaucoup de combat avant lui. Il se mit à courir en cercle autour de la femme, préfèrent être en mouvement en cas d'attaque. Il avait de très bon réflexe en vue de son passé. Où il devait faire attention à la moindre tentative d'agression. Cela pourrait forcer la dame à envoyer une attaque dans la direction que prend le jeune homme. Il ne lui resterait plus qu'à l'esquiver. Pour l'heure, il attendait de voir ce que son adversaire ferait en vue de la technique qu'il avait usée. Après tout, il devait être l'un des premiers a usé d'une technique ninja, du groupe.


Apparence - arme:
 

_________________
À la découverte de nouvel horizon Sasdas10


Dernière édition par Ryuji le Lun 14 Jan 2019 - 16:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4826-ryuji-le-petit-bamby-dc-termine http://www.ascentofshinobi.com/t4868-journal-de-ryuji#37901 http://www.ascentofshinobi.com/u745

À la découverte de nouvel horizon Empty
Sam 15 Déc 2018 - 22:49
Les combats venaient de commencer. Comme s'y attendait sa majesté des remparts, les adversaires n'offraient que peu de résistance. L'aveugle n'avait pas encore eut à utiliser ses jutsus. Malgré son handicap et ses maigres bases en taïjutsu elle avait réussi à se débarrasser des pseudos-samuraïs qui s'étaient avancer. Les uns après les autres étaient balayés par la kunoichi masquée.
Omura Yuna, jeune eiseinin et dame de compagnie de Sakuya-hime, regardait les combats d'un œil anxieux. Elle priait intérieurement pour qu'il n'arrive rien à sa maîtresse. Si elle n'avait ne serait-ce que la moindre blessure, elle s'en voudrait beaucoup. Pour l'instant elle se débrouillait bien. Après cinq ou six combats elle n'avaient que quelques égratignures.
La petite brune à lunettes se leva et pris la parole.

"On va faire une petite pause maintenant."
La kunoichi masquée ne bougea pas. Elle préféra s'asseoir sur place. Si elle s'était déplacée jusqu'à Yuna elle aurait pu rater une marche et montrer son problème à ses adversaires. C'est Yuna qui alla vers elle. Elle avait suivi des cours à l'académie de Jôheki et plus particulièrement des cours de ninjutsu médical, obligatoire pour toutes les femmes inscrites. C'était comme ça à Jôheki, les kunoichi compensaient leur manque de force physique par l'apprentissage de techniques médicales. Yuna s'agenouilla près de Konoha. Elle concentra son châkra dans ses mains qui pris une teinte verte et les rapprocha de sa patiente.
Ses blessures se refermèrent instantanément. La fatigue de la guerrière s'évanouit et la vigueur revint en elle.

"Merci Yuna-chan." Dit-elle en un murmure. Elle se revela d'un geste vif et fit craquer ses phalanges, prête à en découdre.
Yuna souris et bon coup et retourna à sa table, fière d'avoir aidé sa maîtresse.
Le prochain combattant s'approcha timidement.

"Uh, Je serais le prochain... "


Yuna le regarda avec dédain, c'était le garçon paumé qui était passé tout à l'heure. Elle ria sous cape, celui-là allait se faire étaler en dix secondes chrono. Il n'avait pas l'air très malin, il n'avait même pas été capable de remplir sa fiche ! Elle ne parierait même pas une cacahuète sur lui !
Le garçon pris place sur l'estrade, face à Konoha. Pourquoi une estrade ? Pour le son tout simplement. L'estrade était en bois et au craquement que produisaient ses pas, la princesse pouvait se faire une idée du poids et des dimensions de son adversaire. 
Le garçon avait des yeux d'une couleur irréelle, d'un violet clair et de long cheveux de la même couleur qui lui tombaient jusqu'aux fesses. Il avait une dégaine bizarre.


Il leva ses bras pour prendre quelque chose dans son dos qui était camouflé par sa lourde chevelure. Il y sortit deux lames étrangement décorées. Yuna se redressa d'un bond. Là ça ne l'amusait plus du tout !
"Attention !" hurla-t-elle, soudainement terrifiée pour sa maîtresse.


Konoha se mit en position de défense. Le garçon n'eut pas à bouger, à l'aide de ses armes il balança deux lames d'air sur son adversaire.


"Du fûton !" cria Yuna.
Konoha plaça ses bras devant son visage, il ne fallait pas laisser tomber son masque. Elle parvint à parer partiellement l'attaque, ne recevant que des égratignures.
Cet adversaire s'avèrait plus fort que prévu.


Le bois se mit à craquer. L'homme venait de bouger. Il se mit à courir tout autour d'elle. Konoha avait de la chance, son pouvoir n'était pas la vitesse surhumaine. A l'oreille elle pouvait suivre le bruit de ses pas sans mal.


Elle ne dit rien et commença à attaquer. Elle plongea ses paumes dans le sac qu'elle portait sur ses hanches. Celui-ci était plein de glaise. Hidari et Migi, les deux bouches supplémentaires de Konohananosakuya se gavaient d'argile bien fraîche. 
Maintenant il fallait l'arrêter. Elle se concentra.
Après avoir localisé le jeune shinobi elle pointa ses paumes sur lui et lui jeta deux serpents d'argiles qui se nouèrent avec joie autour de ses chevilles, le stoppant net dans sa course folle.
Le jeune fille souris sous son masque. Au dessus de ses sacs d'argiles elle avait une petite poche spéciale. Elle y plongea ses doigts et y jeta son contenu sur l'adversaire. Trois senbons furent lancés sur la cible.


Il n'en faut qu'un seul...




_________________
À la découverte de nouvel horizon 57221_s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4646-chokoku-no-ko-no-hana-no-sakuya-hime

À la découverte de nouvel horizon Empty
Dim 16 Déc 2018 - 4:46

À la découverte de nouvel horizon


Jôheki No kuni - printemps année 203


Ft.Chôkoku no Sakuya-Hime

Le jeune ryuji observais son adversaire, celle-ci ne semblait pas trop bougée. Il l'avait bien vue démolir les autres, mais aurait cru la voir bougée un peu plus. Voir esquiver ces attaques futon, malgré ça, la jeune femme qu'il avait vue en premier lieu avais crier. Ryuji ne comprit pas trop l'utilité de hurler a son adversaire de faire attention, que les techniques, utilisées était du futon. Ryuji fut arrêté part des serpent d'argile, ceux-ci immobilisaient ces jambes. Alors comme ça, la dame masquée savait aussi usée de technique ninja. Ryuji rangea rapidement ces armes prêt a utilisé un jutsu pour se libérer. Lorsque celle-ci attrapa quelque chose dans sa poche arrière, Ryuji se prépara à se défendre, il fit rapidement quelques signes puis ces cheveux viennent rapidement créer un mur devant lui. Un mur de cheveux aussi solide que l'acier qui arrêta sans mal les senbons. Ce genre de projectile n'avait aucune chance face au mur du jeune homme.

✖ uhh, il ne serait pas plus préférable pour vous d'esquiver ces attaques ? Je préfère ne pas blesser quelqu'un juste pour montrer ma force...

Les cheveux de ryuji reviens à la normal, puis il attrapa ses armes et trancha les serpant d'argile de ces lames pour s'en libérer. Une fois sa mobilité retrouvée, il regarda avec attention son adversaire. Il y avait quelque chose d'étrange avec tout cette arrangement. Mais il n'arrivait pas à comprendre ce qui se tramait. Le combat n'était pas terminé, alors il décida de m'être ça de coter pour l'heure. Tout ce qu'il pouvait faire, était de ne pas y aller trop fort, de toute façon, il n'avait point l'intention de blesser la dame, juste de montrer sa valeur. Il rangea de nouveau ces lames pour faire quelque muldras. Une fois chose faite, il concentra son chraka dans les paumes de ces mains créent deux petites sphères de futon et les lançant sur son adversaire. En vue de son adversaire, il serait probablement préférable de ne pas bouger. Après tout, celle-ci avait opté pour l'attaquer à distance, autant en faire de même pour l'heure. Il espérait que cette dernier tente au moins d'esquiver, plutôt qu'encaisser, car malgré leurs faibles puissances, même ces attaques les plus faibles pouvaient causer de plus au moins gros dégât. Mur du jeune homme.

Ryuji était perplexe à savoir s'il devrait aller l'immobilisé ou continuer d'attaquer. Il préférerait largement l'immobiliser, mais cela pourrait-il montrer sa valeur de combattant ? Il doutait que ces petites attaques fussent suffisantes pour le prouver. Peu être s'il laissait une attaque plus puissante, cela serait suffisant ? Ryuji était vraiment perplexe, mais décida de faire de même. Il voulait avoir sa chance, et s'il faisait la route avec des compagnons, il pourrait forcément en apprendre plus. Voir peu être même, avoir une bonne relation avec eux. L'idée d'avoir la chance d'apprendre et d'avoir peu être ses premiers amies sur ces nouvelles terres qu'il ne connaissait à peine, le réjouissait. Le violet fit rapidement quelques signes avant de placer ces mains au sol. Ses cheveux déjà en bataille semblaient autant plus ressemblé à un hérisson. Les points des cheveux se firent plus pointus puis, une dizaine de projectiles fut envoyé sur la dame masquée.


Apparence - arme:
 

_________________
À la découverte de nouvel horizon Sasdas10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4826-ryuji-le-petit-bamby-dc-termine http://www.ascentofshinobi.com/t4868-journal-de-ryuji#37901 http://www.ascentofshinobi.com/u745

À la découverte de nouvel horizon Empty
Dim 16 Déc 2018 - 20:56
Les serpents avaient fait leur travail, l'ennemi avait été immobilisé. Konoha avait alors mis sa main à sa poche et y avait sorti trois senbons teintés d'un parfum envoûtant. Mais le jeune shinobi n'était pas né de la dernière pluie. A peine avait-il vu venir les projectiles qu'il se confectionna une armure capillaire à même d'arrêter les pointes acérées. Celles-ci rebondirent contre la paroi massive, retombant au sol dans un cliquetis léger.
La kunoichi fit la moue derrière son masque. Le parfum n'avait pas atteint sa cible. Il fallait faire autre chose.
Contre un homme capable de modeler son châkra, il fallait prendre toutes les précautions possibles.
Elles joignit ses mains entre elles et effectua ses mûdras à la vitesse de l'éclair. S'il y avait une chose qu'elle n'avait pas à envier à un autre ninja c'était bien ça !
De ses paumes, l'argile se modela en un gigantesque oiseau.Celui-ci bougeait naturellement et déploya ses ailes comme lors d'une fin de matinée. La kunoichi monta sur son dos et celui-ci s'envola dans les airs, distançant l'homme aux cheveux hirsutes. L'oiseau vola jusqu'au dessus des bâtiments de la ville et stagna au dessus de la place.

Que pouvait bien faire le jeune guerrier maintenant ?
Ce n'était pas tout, la princesse de Jôheki no Kuni avait bien l'attention de tout donner dans ce combat. 
De son perchoir elle lui jeta une petite dizaine de sculptures d'araignée en apparence inoffensive.
L'une d'entre elle alla même se ficher sur la tête du jeune homme.
Chaque petite bête était reliée à leur maîtresse par un fil de châkra invisible. Une petite araignée alla ramper jusqu'à la cheville de Ryuji.
Ainsi la kunoichi eut tout le plaisir d'évaluer la taille exacte de celui qu'elle combattait.
Mais ce ne fût pas tout, les petites créatures avaient un seul ordre : se cramponner solidement à l'adversaire

Yuna serrait les dents, stressée. 
Sa maîtresse était peut être hors de portée mais n'en restait pas moins vulnérable.
Maintenant, nous verrons bien ce qu'il lui en coûtera.

"Désolée." Murmura Konoha avant de joindre ses mains entre elles et de crier : "Katsu !"

L'estrade explosa. Des morceaux de bois brûlés furent éjectés dans la foule. Yuna s'était cachée sous la table pour s'en protéger. La fumée des multiples explosions rendait impossible de savoir si l'adversaire avait survécu ou non. Ce qui était sûr c'est qu'elle n'y avait pas été de main morte !


_________________
À la découverte de nouvel horizon 57221_s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4646-chokoku-no-ko-no-hana-no-sakuya-hime

À la découverte de nouvel horizon Empty
Mer 19 Déc 2018 - 12:36

À la découverte de nouvel horizon


Jôheki No kuni - printemps année 203


Ft.Chôkoku no Sakuya-Hime

Le jeune garçon regarda la femme commencée à faire une série de signes qui fit apparaître un oiseau d'argile. Il fut surpris part cette technique plutôt impressionnante, il s'attendait à être directement attaqué, mais cela ne fut le cas. La femme masquée s'était envolée hors porté du jeune Ryuji. Va savoir pourquoi elle voulait jouer à chat ? Ryuji regarde les alentour rapidement pour évaluer part où il devrait passer pour atteindre la femme. C'est alors qu'il remarqua des petites araignées d'argile l'approchée. L'une s'était placée sur sa tête et semblait vouloir ce cramponné a lui. Mais qu'elle était cette technique du diable, si cette araignée osait abîmer les cheveux du violet. La femme pouvait bien s'attendre à de longs reproches ! Il ne resta pas de marbre en vue de cette technique, ceux-ci ne l'immobilisaient pas, alors elle ne devais pas être si inoffensive que cela. Il s'éloigna des autre araignée qui semblais vouloir eux aussi venir sur sa gueule. Alors que ces dites araignées explosent, Ryuji réussi à se libérer de chacune d'elle et de leur explosion d'une esquive bien placé.

Le violet profita du boucan et la fumée causé par les multiples explosions et des décombres tombant pour rapidement de la cible sans être vu. Montant sur toute structure a sa disposition, il s'assura d'être hors porté de la dame qui avait crié plutôt. Après tout, il ne voulait pas que celle-ci informe de nouveau la femme masquée. Une fois rapproché, le jeune homme se déplaça d'un pat silencieux, ne faisant pas de bruit. Il se trouvais juste derrière la femme, derrière cet énorme oiseau d'argile. Il était plutôt éloigné juste assez pour rester discret, il fit rapidement une série de signes, alors qu'il arrivait vers les derniers de ceux-ci. Il sauta pour arrivée sur l'oiseau d'argile et placé sa main face a la femme, il n'avait pas besoin de la touchée pour cette technique. De la main du garçon, une sphère Futon se créa rapidement, cette technique avait pour but d'enfermer la jeune femme a l'intérieur de la sphère. Celle-ci ne pourrait alors s'en libérer facilement et la blesserait si elle tentait le diable et de sortir de celle-ci.

✖ Tu pourrais éviter de toucher mes cheveux avec tes explosions ? Je tien beaucoup a mes cheveux, tu sais... J'aimerais éviter de les endommager pour un combat ayant pour but de montrer seulement ma force...

Apparence - arme:
 

_________________
À la découverte de nouvel horizon Sasdas10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4826-ryuji-le-petit-bamby-dc-termine http://www.ascentofshinobi.com/t4868-journal-de-ryuji#37901 http://www.ascentofshinobi.com/u745

À la découverte de nouvel horizon Empty
Ven 21 Déc 2018 - 22:54
Perchée sur son oiseau, la kunoichi se sentait presque invulnérable. A une telle hauteur, elle ne pensait pas une seconde que son adversaire pourrait l'atteindre de là haut.
Puis soudainement, elle sentis quelque chose, ses pieds se soulevaient légèrement. L'argile qui compensait sa plateforme volante venait de se déformer brutalement.
Un intrus ??!
A peine le temps de faire quelques mûdras rapides.
Heureusement qu'il y avait déjà de la matière première.
Konoha érigea un mûr d'argile derrière elle à partir de celle composant l'oiseau.
"Ne me touche pas !"
Ni une ni deux, la jeune fille s'élança pour sauter de l'oiseau.
Mais une force inconnue l'en empêcha. Sans qu'elle ne puisse rien y faire, la future régente du pays de Jôheki se retrouva les pieds dans le vide. Comme maintenue au dessus du vide, elle se retrouvait prisonnière d'un jûtsu inconnu.
"Tu pourrais éviter de toucher mes cheveux avec tes explosions ? Je tien beaucoup a mes cheveux, tu sais... J'aimerais éviter de les endommager pour un combat ayant pour but de montrer seulement ma force... "
Le garçon avait un discours assez... décalée par rapport à la situation.
Ce qu'il ne savait pas lui c'est que sans elle, l'oiseau sur lequel il s'était perché allait se désagréger sous ses pieds....
Allez on la retente !
"Arrête... Tu ne sais pas ce que tu fait."
Sans elle, l'oiseau d'argile sur lequel ils étaient perchés allait se désagréger !
"Repose moi tout de suite !"

_________________
À la découverte de nouvel horizon 57221_s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4646-chokoku-no-ko-no-hana-no-sakuya-hime

À la découverte de nouvel horizon Empty
Mar 25 Déc 2018 - 2:10

À la découverte de nouvel horizon


Jôheki No kuni - printemps année 203


Ft.Chôkoku no Sakuya-Hime

Le jeune homme avait réussi a lancé son attaque avec succès, celle-ci n'avait pas réussi a esquivé la sphère de ce dernier. D'ailleurs, il était plutôt difficile d'esquiver son entrave, car après tout cela n'était ni un projectile, ni une attaque directe. Elle servait principalement à enfermer la cible et la blesser si celle-ci tentait de sortir de celle-ci. Son but était d'arrêter de combat sans trop blesser ces adversaires, tout particulièrement cette fois. Car après tout, cela n'était pas un combat qui portait a risque sa vie. Celle-ci sembla panique en vue de son attaque, comme si quelque chose de grave se produira s'il ne la relâche pas comme demandé. Ils ne voyaient pas quoi, mais la relâcha toute même. Après tout, comme mentionnée, cela n'était pas un réel combat avec de grands enjeux. Il la reposas donc sur son oiseau d'argile et relâcha sa technique.

✖ J'imagine que cela clôt le combat ? Cela me soulagerait, ça serait bête de vous blesser alors que je me suis présenté pour vous protéger.

Le jeune homme attendit la réponse de cette dernière toute en regardant le bazar que ceux-ci avais causé. Ils avaient nombreux débris ici et là par les multiples explosions que son adversaire avais causé. Ryuji espérait que personne n'avait été blesser dû à ces débris suite a l'explosion. Bien que les blessures que cela aurait bu causé sois mineur, cela le dérangerait un peu, car ceux-ci n'y étaient pour rien. Ryuji descendit de l'oiseau pour retourner au sol et s'assurer que tout monde allais bien. Personne ne semblait blesser, toutefois la femme qu'il avait parlée plutôt avais perdu conscience. Ryuji souleva légèrement celle-ci pour s'assurer qu'elle va bien.

✖ ...ahh, heureusement, elle ne semble pas blesser. Hey, mademoiselle, réveillé vous. Vous allez bien héhoo ?

Apparence - arme:
 
Résumé du tour:
 

_________________
À la découverte de nouvel horizon Sasdas10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4826-ryuji-le-petit-bamby-dc-termine http://www.ascentofshinobi.com/t4868-journal-de-ryuji#37901 http://www.ascentofshinobi.com/u745

À la découverte de nouvel horizon Empty
Dim 30 Déc 2018 - 20:37
La jeune princesse semblait avoir réussi à esquiver l’attaque fûton de son adversaire. Mais à peine son mur érigée que la voilà qui s’élevait à dix centimètres au dessus du son oiseau. Horreur ! Sans son chakra qui passait à travers ses pieds la sculpture allait s’effondrer !
Mais l’homme aux longs cheveux eut la présence d’esprit de la reposer sur sa créature et ainsi de leur éviter une mort certaine.
Vaincue, elle ordonna à son minion de les reposer sur la terre ferme.
Gentleman, le jeune Ryuji se rua vers Yuna, la servante, inquiet de son état.

Sakuya était à la fois contente et dépitée. Elle s’était trouvé un garde du corps compétent elle devait en être contente, c’était son but après tout !
Mais elle était déçue d’avoir été déchue aussi vite. Il lui était clairement supérieur.
Elle serra le point. Elle avait la rage, la rage d’être plus forte que ça !

Elle se plaça au milieu de la scène et se pencha respectueusement.
« Le recrutement est désormais terminé, nous avons notre vainqueur. »
Des applaudissements timides se firent entendre pour Ryuji mais ce qu’il reçu le plus ce fût des regards assassins de ceux qui n’avaient pas passé le test.

Yuna Omura finit par se réveiller sous les soins de celui qui allait bientôt travailler à ses côtés.
La guerrière masquée s’enfuit dans l’auberge derrière elle avant que le pauvre élu ne puisse la remarquer. Bien il fallait faire vite. Elle grimpa les escaliers en courant, le plus vite qu’elle pouvait.
Elle s’enferma dans une chambre qu’elle avait réservée et y retira sa tenue de ninja. Elle enfila à vitesse grand V une tenue digne d’une princesse et jeta son masque par la fenêtre.
Ouf, juste à temps avant que Yuna n’apparaisse sur le pas de la porte avec Ryuji.

Yuna fit une référence de courtoisie et laissa entrer le nouveau garde du corps de sa majesté.
« Maître Ryuji je vous présente sa majesté, la princesse Chôkoku no Konohananosakuya-Hime, princesse du Saint Empire de Jôheki. »
Elle se baissa une nouvelle fois.
Ryuji entra dans la pièce. Yuna lui fit signe de se pencher, par respect pour la dame.
Sa réaction fût pour le moins… inattendue.

_________________
À la découverte de nouvel horizon 57221_s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4646-chokoku-no-ko-no-hana-no-sakuya-hime

À la découverte de nouvel horizon Empty
Ven 4 Jan 2019 - 16:34

À la découverte de nouvel horizon


Jôheki No kuni - printemps année 203


Ft.Chôkoku no Sakuya-Hime

Le jeune homme regardait la jeune femme qui était inconscient se réveiller, il l'aida à se relever. Il était prêt à la rattraper si celle-ci vacillait lorsqu'elle serait sûr pied. L'annonce de la victoire du jeune Ryuji fût annoncée, des applaudissement léger se fût entendre. Toutefois, ryuji remarqua bien vite les regarde des autres combattant le jalousant. Ce qui lui donna des frissons, vraiment, il n'aimait pas trop être l'attention du monde. Une fois que la jeune femme fut relevée et semblait reprendre du poil de la bête, elle lui demandait de la suivre. Il rentrait à l'intérieur de l'auberge et monta au deuxième, la jeune femme s'arrêta devant une porte et fit une courbette puis présenta la jeune femme que notre nouveau garde du corps allais devoir protéger. Il regardait la jeune princesse qui semblait plutôt élégante dans sa belle tenue. Il restait toutefois bloqué sur les paroles de la jeune femme '' Princesse '' et ne parlons pas de son nom qu'il n'avait pas réussi à retenir. Konoha-machin-truc-hime.

✖ Euh, enchanté, je m'appelle Ryuji, je serais votre nouveau garde du corps pour un certain temps. Ravie de faire votre connaissance...uh Hima-san...?

Le jeune homme semblait perplexe, il ne savait pas que les princesses étaient tes symboles importants au saint d'un peuple. Mais ce qui le rendais vraiment perplexe était ce nom bien trop long pour sa petite tête. Les parents de cette enfant avaient vraiment dû se faire chier pour lui donner un nom aussi long, va savoir, c'était peu être le but de laisser les autres sur le cul à retenir son nom. Le jeune homme regardait tour à tour les deux jeunes femmes, le mot princesse restait toujours un mystère pour le jeune homme. Il décida donc qu'il allait leur demander, après tout, il se devait d'apprendre le plus possible maintenant qu'il avait enfin la liberté de voyager à travers se monde.

✖ Euh, je sais que sa peu être bizarre, mais c'est quoi une princesse ?

Apparence - arme:
 

_________________
À la découverte de nouvel horizon Sasdas10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4826-ryuji-le-petit-bamby-dc-termine http://www.ascentofshinobi.com/t4868-journal-de-ryuji#37901 http://www.ascentofshinobi.com/u745

À la découverte de nouvel horizon Empty
Ven 4 Jan 2019 - 20:53
Le jeune homme semblait coopératif, très bien ce serait plus facile comme ça.
Le garçon avait pourtant l’air désemparé et ouvrit la bouche..

« Excusez-moi mais qu’est-ce qu’une princesse ? »
Un silence de mort se répandit dans la chambre.
Yuna le regardait, incrédule, la main devant la bouche pour masquer sa stupeur.
Sa maîtresse quant à elle, semblait impassable devant l’énormité que venait de dire le futur garde du corps.
« Dites-moi jeune homme, d’où nous venez vous ? »
Fit-elle après un long silence.

« Et sachez qu’une princesse est la fille, en l’occurrence la petite-fille du dirigeant d’un pays. »
La femme aux cheveux blancs tendit le doigt vers Yuna et lui dit ceci.

« Emmenez le au palais je vous pris. Présentez-lui se nouveaux quartiers et trouvez-lui une tenue présentable ! »
Tonna la jeune femme.

Yuna baissa la tête respectueusement et poussa leur hôte hors de la chambre.
« Mais qu’est-ce qui vous a pris de dire une énormité pareille ?! »
Yuna soupira en redressant ses lunettes.
« Peut-importe… On est déjà assez pressés comme ça, il faut prendre vos mesures pour vous trouver une armure et des armes dignes de ce nom ! »
Yuna l’attrapa par le poignet et lui fit descendre les escaliers, à toute vitesse.

2 heures plus tard..

Il fallu au moins ça pour la princesse Sakuya pour pénétrer en douce dans son propre château. Elle n’était pas censée s’en échapper premièrement.
Yuna devait avoir emmené Ryûji à l’armurerie à l’heure qu’il est. Sakuya se dirigea donc vers là. Dans son palais elle n’avait besoin d’aucune aide pour se déplacer seule.
La porte de l’armurerie était étrangement ouverte. En entrant dans la salle, elle trébucha sans tomber sur une épaulette qui trainait au sol.
Etrange, l’endroit était pourtant bien rangé. Elle préféra s’arrêter là et lancer un :
« Je vous attend dehors. » Avant de ressortir de la pièce.
Elle ne tenait pas à se casser le nez en tombant !

_________________
À la découverte de nouvel horizon 57221_s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4646-chokoku-no-ko-no-hana-no-sakuya-hime

À la découverte de nouvel horizon Empty
Mar 8 Jan 2019 - 6:35

À la découverte de nouvel horizon


Jôheki No kuni - printemps année 203


Ft.Chôkoku no Sakuya-Hime

Suite aux paroles du violet, un silence s'installait dans la pièce. Il regardait les deux jeunes femmes, l'une d'elles était impassible, tendis que l'autre semblait sous le choc de ces paroles. Avais-t'il dit quelque chose d'anormal ? La princesse demandait après se long silence d'où il venait, ryu la regardais un moment, silencieux. Devrais-t'il le dire ? Sans doute, pas, non, c'était une mauvaise idée avec tout ce qui se passait autour. Il ne voulait pas être jugé comme l'un des criminelle qui s'était ensuite de la prison oubliée. Il n'était pas comme eux, il était simplement né au mauvais endroit. Il ne connaissait pas ces personnes, il n'avait aucune obligation à répondre a cette question. La peur du rejet le garda silencieux, il ne connaissait pas ces deux jeunes femmes, pas assez pour leur donnée sa confiance aveugle. La jeune femme expliqua alors ce qu'était une princesse. Il put ainsi comprendre qu'une princesse était une personne importante à la nation qu'elle provient. Il tenterait de s'en souvenir la prochaine fois. La dite princesse confiante donc a son assistante de montrer les nouveaux quartiers du violet ainsi que lui trouvé de nouveau habit. Ce qui ne serait point de refus pour lui. Après tout, les vêtements qu'il portait n'étaient pas spécialement à sa taille.

La jeune femme et ryuji sortie alors de la chambre, la secrétaire de la princesse lui demandais alors pourquoi il avait demandé qu'était une princesse. Ce n'était pas comme si savais ce que c'était, ni que c'était important. Il avait simplement posé, car il ne savait pas ce que c'était, il allait répondre à la dame, mais celle-ci soupira avant de continuer. Ce qu'elle dit ne lui plue pas beaucoup. Cela ne lui dérangeait pas pour ces vêtements, mais ses armes était plus que convenable ! Sans parler que ceux-ci n'étaient pas remplaçables, ils étaient importants pour notre jeune homme. C'est tonfa avais été donnée part la seule femme qui l'avait aimée. La seule à l'avoir montré ce qu'était d'être aimée, il était hors de question de changer d'arme.

✖ Navrée, mais c'est arme sont très important pour moi, je ne les remplacerais pas. D'autant plus qu'elle sont en très bonne était et plus que convenable....

La jeune femme aurait pour dire ce qu'elle voulais par la suite. Ryuji n'allaient pas bêtement accepter de changer ces armes. Ces tonfa était une paire unique, destinée à ne rester qu'une œuvre d'art que l'on accroche à un mur. Ceux-ci étaient toutefois modifiés pour le combat, une redoutable arme. Elle se compose de 4 lames, deux importantes, situées au bout de la structure et deux plus petites situées au milieu, orienté vers l'extérieur. L'arrière, quant à lui, se compose d'une structure métallique imitant le plumage d'oiseau, d'une teinte rougeâtre virant vers l'orange au bout des plumes. Le tout donne aux Tonfa une apparence d'ailes portatives, tel un objet que l'on pourrait utiliser dans un rituel mystique. Il n'y avait aucune chance pour que le jeune homme remplace une telle merveille.

La jeune femme et lui-même arrivaient dans une salle, ou celle-ci commençais à prendre les mesure pour lui trouver une nouvelle ensemble. Alors que celle-ci prenait les mesures du violet, celui-ci était perplexe d'être autant touché. Devant-elle être aussi proche pour prendre des mesure ? Alors qu'elle terminait le Ryuji pris la parole de lui demandais d'avoir des vêtement plus simple, pas une amure lourde, car cela allait fortement le déranger. Après deux longues heures de recherche pour trouver quelque chose qui irait bien au jeune homme, un ensemble qui lui plairais et serait digne d'un garde du corps d'une princesse. Durant tout ces heure de recherche, l'armurerie était un peut dans le désordre. Car après tout, la secrétaire avait tenté de lui faire essayer nombreuses tenues, certaines trop lourde au goût. Car lorsqu'il tendait de faire des mouvement de combat, pour tester la souplexité des fibres de ces nouveaux habits. Avais perdu l'équibre et avais fait tomber certaine des amures de la pièce. Il avait toutefois réussi a trouvé quelque chose d'acceptable pour notre jeune homme. Un ensemble qui le laissais respirer et était assez élégant pour être présentable en tant que garde du corps royal. Bien que tout ceci était que temporaire, le jeune homme était plutôt complexe.

La princesse fit son entrée dans la pièce et perdit l'équilibre en se prenant le pied dans les amures qui se trouvaient au sol. Ryuji était plutôt surpris, n'avait-elle pas vue le désordre de la pièce ? Le violet décida de replacer et rangée les amures qui se trouvaient aux sols a leur place initial. Une fois qu'il termina, il sortit pour rejoindre la princesse sous laquelle il allait travailler pendant une courte période.

✖ Navrée du désordre, j'ai perdu l'équibre toute a l'heure. Je suis ravie de vous servir de garde du corps à partir de maintenant. Mais si cela n'est que pour une courte duré, j'espère que je vous serais utile.... J'aurai aussi une requête si ce n'est pas trop demandé. Vous m'avez demandé d'où je venais, je ne peux pas vous le dire, mais une chose est sure. Je ne connais pas grand chose au monde. Je n'ai pas vraiment eux d'éducations... Si c'est possible, j'aimerai, si possible qu'on m'apprendre a compté. Car j'ai appris qu'on ne peut vivre convenablement sans argent. Mais comme je ne sais pas compté, cela me pose problème.


Tenue porté.:
 
Apparence - arme:
 

_________________
À la découverte de nouvel horizon Sasdas10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4826-ryuji-le-petit-bamby-dc-termine http://www.ascentofshinobi.com/t4868-journal-de-ryuji#37901 http://www.ascentofshinobi.com/u745

À la découverte de nouvel horizon Empty
Mer 16 Jan 2019 - 22:29
La demoiselle repris de la contenance et s'appuya à la lourde porte de l'armurerie.
Un peu plus et sa couverture serait percée.
"Vous avez trouvé de quoi vous convenir ?" demanda-t-elle innocemment.
Avant que l'intéressé ne puisse réagir, Yuna se plaça devant lui et pris la parole.
"Oui madame ! Voyez plutôt, qu'en pensez-vous ?"
D'un geste fort de la paume droite, elle poussa Ryûji devant elle, en plain centre du champ de vision supposée de la dame en vert.
"C'est très saillant.." mentit-elle, ne pouvant tout simplement rien en dire.
L'esclave.. je veux dire la servante, souris, fière d'elle. Elle se frotta les mains et se pencha respectueusement.
Mais l'homme avait apparemment quelque chose à dire et s'avança vers la noble princesse.

Le discours qu'il tint ne manqua pas sa cible. Yuna éclata de rire, prenant sa confession pour un trait d’humour sans doute. Mais Sakuya-Hime sentait que ce n’était pas le cas. Le garçon avait parlé d’un ton sérieux et ne semblait pas réceptif au rire de Yuna.
Le pauvre.. Pensa-t-elle.

« Yuna ! Va préparer les futurs appartements de Ryûji-san je te pris, il doit avoir envie de se reposer non ? »
Le ton tranchant de la jouvencelle coupa net à la crise de rire de la servante. Elle préféra obéir de suite, se souvenant des punitions corporelles qui lui étaient infligées lorsqu’elle n’obéissait pas.
Attendant que la gamine gênante s’en aille, la femme à la chevelure blanchâtre se rapprocha de son invité.

« Je suis terriblement navrée pour la réaction de mon intendante, cela ne se reproduira plus. »
Elle se courba devant lui en signe de respect.

« En ce qui concerne votre requête… Vous êtes honnête quand vous prétendez ne pas savoir compter ? Vous n’avez peut-être pas envie de me dire d’où vous venez mais compte tenu de votre nouveau rang il est primordial que je le sache ! »

Sakuya se remémora les mesures qu’elle avait effectuée tout à l’heure, lors de leur combat. S’appuyant sur ses données et à l’instinct ; la jeune fille posa sa paume sur l’épaule du jeune homme, bien plus grand qu’elle.

« Ne vous inquiétez pas, vous ne courrez aucun danger ici. »
Sakuya se recula, le laissant répondre.
L’instant où elle s’était approchée de Ryûji, elle l’avait senti. Dans son dos se trouvaient nouées deux lames étrangement moulées. On aurait dit une véritable paire d’ailes. Ceci n’avait rien à voir avec les armes disponibles dans l’armurerie.

« Je vois que vous gardez vos armes. » Dit-elle.
« Cela ne fait rien, gardez les si vous le souhaitez tant. Mais pour cela il va me falloir une preuve de votre allégeance envers moi… »
Sakuya se retourna, tournant le dos au shinobi.

« Ne vous en faites pas voyons, vous serez heureux ici. »

_________________
À la découverte de nouvel horizon 57221_s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4646-chokoku-no-ko-no-hana-no-sakuya-hime

À la découverte de nouvel horizon Empty
Ven 18 Jan 2019 - 3:15

À la découverte de nouvel horizon


Jôheki No kuni - printemps année 203


Ft.Chôkoku no Sakuya-Hime

L'assistante de la princesse semblait vouloir toute l'attention de la princesse. Car celle-ci prit la parole en coupant court notre jeune garçon. Sans parler de l'avoir un peu poussé pour lui montrer les nouveaux habits qu'avait ce dernier. Lorsque ce dernier pu enfin parlée, celle-ci avais éclaté de rire. Le jeune homme la regardait perplexe, un peu blesser qu'on ne le prenne pas au sérieux. En le regardant, on pouvait pratiquement voir des oreilles abaissées et une queue entre les jambes du jeune homme. L'assistante fut vite fait envoyée a préparer les appartements qu'il lui sera confié durant son service. La princesse prit donc la parole, lui demandent pardon pour le comportement de son subordonnée. Ses excuses fussent suivies part une courbette respectueuse qui surprenait le jeune homme. Pourquoi, c'était-elle courbée de la sorte. Tel était les questions que Ryuji se posa intérieurement. Après tout, celui-ci ne connaissait pas vraiment les étiquettes de monde. Elle continua à parler part la suite, lui demandent s'il ce qu'il avait dit, était vraiment à prendre au sérieux. Elle ajouta à sa question, la demande d'où il venait, qu'elle devais le savoir vu le rang qu'il prenait auprès d'elle. Le violet hocha la tête pour la première question, avant de répondre.

✖ Je sais que cela peut sembler étrange vue mon âge, mais je confirme que je ne sais pas comptée. J'ajoute a cela que ce n'est pas la seule chose que je ne sais pas faire malgré mon âge. Votre assistante a reçu une feuille blanche de ma part, non pas parce que je veux rester secret. Mais parce que je ne s'est écrire que mon nom.

Le violet plaça sa main dans sa chevelure, même si cela ne lui dérangeait pas de le dire. Cela le rendait mal à l'aise, le gênant. D'ailleurs, on pouvait clairement lire la gêne dans les paroles et l'expression faciale de ce dernier. Malgré quelques failles, son regard restait ancré dans celui de son interlocutrice. Montrant tout le sérieux de ces paroles, il était toutefois toujours en hésitation à répondre d'où il venait. Celle-ci finis part reprendre la paroles, tentant de le rassurer en affirmant que ce dernier n'était pas en danger. La jeune femme ajouta part la suite, l'affirmation qu'il avait gardée ces armes et demanda a ce dernier de prouver son allégeance. Lui demandait-elle de montrer son allégeance pour avoir le droit de garder ces propres armes ? Il ne comprenait pas trop ce qu'elle voulais dire part là. Mais cela semble lui être important. Voyait-elle on fond du jeune homme que celui-ci avais une crainte, une peur d'avoir une vie malheureuse ici ? Car celle-ci finis part lui dire de ne pas s'inquiéter, qu'il serait heureux ici. Le jeune homme la regarde perplexe, il ne savait pas comment prendre tout ceci, ni s'il pouvait vraiment dire d'où il vient. Toutefois, il décide tout même de laisser sortir le fond de sa pensée en vue de tout ce qu'elle venais de lui dire.

✖ J'ai bien peur que vos tentatives de réconfort ne soient pas très rassurant. Je viens d'un endroit... Peu fréquentable, difficile d'accès où les faibles n'ont aucun droit. Les seules choses que j'ai vues sont des brutes et des hommes qui te juges comme un déchet le jour même de ta naissance... J'aimerais bien vous croire, mais nous ne sommes jamais assez prudent... Je ne sais pas vraiment à quel point une ''Princesse'' est importante, ni si ce que je dis n'est pas convenable ou pas. Mais je n'ai pas assez confiance pour vous donner le lieu de ma naissance...Ah mais est-ce vous me demandez allégeance pour le porte des mes armes ? Vu que je ne veux toujours pas dire d'où je viens, cela ne dois pas vous rassurer... Ni aidée pour le prouver. Je ne peux que vous dire ceci mon allégeance part des mots.

Le Violet, redressa les épaules et plaça sa main gauche, point contre le Coeur. Il avait vu ça dans un livre pour enfant, c'était un geste pour montrer leur honnêter sincèrement. Il se dit que cela pourrait l'aider à confier son honnêtée le plus pur qu'elle sois. Ryuji est un jeune homme avec un Coeur pure, malgré de sa naissance dans cette prison perdue du monde. Son Coeur pure est toutefois bien protéger part la méfiance qu'il c'est développées dans ce lieu dangereux. Il connaît déjà très bien que même ceux qui devrait être de bonne personne, ont des Coeur noires. Après tout, c'était bien ces hommes en uniforme qu'ils l'ont privée de sa liberté, de ces droits. Ryuji prit une grande inspiration avant de reprendre la parole.

✖ Je vous rassure, mon allégeance vous reviens de droit aussi longtemps que je serais parmi vous. Ce n'est que des mots, mais je peux vous assurer que vous n'être pas en danger avec moi. Je sais que vous avez dit la même et que j'ai toute même refusée de vous informer d'où je viens. Toutefois, j'ai pour bu d'apporter ma protections au plus faible, a toutes les personnes qui comme moi ont était jugée a tors. Toutefois, peu importe ce que n'importe qui pourrais dire. Je ne me séparerais pas de ces armes, elles m'ont été données part la seule personne sûre cette terre à m'avoir regardé ce que je suis, non pas ma... Famille, la seule à m'avoir aimée, elles me sont très précieuses.

Resume - Info.:
 

Tenue porté.:
 
Apparence - arme:
 

_________________
À la découverte de nouvel horizon Sasdas10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4826-ryuji-le-petit-bamby-dc-termine http://www.ascentofshinobi.com/t4868-journal-de-ryuji#37901 http://www.ascentofshinobi.com/u745

À la découverte de nouvel horizon Empty
Lun 21 Jan 2019 - 10:23
Konohananosakuya n’était pas satisfaite.
La réponse de l’illettré de la satisfaisait pas. Pour qui se prenait-il, ce parvenu pour tenir tête à une princesse ?!
Ce personnage ma éduqué avait bien besoin d’une formation en bonnes manières !

« Sachez mon cher que quand un supérieur hiérarchique vous pose une question, il est fort avisé d’y répondre sans faire d’histoires. »

La blonde fit mine de le toiser du regard avant de tourner la tête. Après tout l’homme était un ninja, il pourrait percer son secret si elle le fixait trop longtemps.

« Bon, je vous laisse vaquer à vos occupations, Yuna reviendra bientôt pour vous mener à vos futurs appartements. »

Son rôle d’hôtesse avait ses limites, après tout, elle n’avait pas que à faire ! Il fallait qu’elle prépare les formalités de son futur voyage vers Tsuchi avant tout le reste.
Après tout le jeune homme savait se gérer tout seul, il ne causerait pas de problème d’ici qu’il rentre en scène.
Enfin elle l’espérait..

En se rendant vers le grand salon, elle croisa Yuna qui courrait à toute vitesse vers l’armurerie où l’attendait le nouveau venu.
Elle prit à peine le temps de saluer sa maîtresse, ce qui étonna celle-ci. La petite servante était plutôt bien « dressée » et ses bonnes manières bien ancrées.
Etrange..
Mais ce petit écart n’allait pas déranger Sakuya dans sa mission d’organisation de voyage diplomatique !
Elle avait plus d’un papier à signer et parapher.

_________________
À la découverte de nouvel horizon 57221_s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4646-chokoku-no-ko-no-hana-no-sakuya-hime

À la découverte de nouvel horizon Empty
Sam 26 Jan 2019 - 4:02

À la découverte de nouvel horizon


Jôheki No kuni - printemps année 203


Ft.Chôkoku no Sakuya-Hime

Le jeune homme fut perplexe part les paroles de la princesse, il était quelque peu en colère, une colère plutôt calme. Il n'allait pas dire quoi que se sois pour l'heure après tout, elle n'avait pas usé de sa force ou sa richesse pour abaisser le jeune homme. Toutefois, le fait qu'elle est osée lui dire de se plier a ces règles parce qu'elle était une princesse l'insupportait légèrement. Pensait-elle qu'elle avait le droit de tout connaître du passé douloureux du jeune homme ? Elle n'avait aucun pa vers lui, elle n'était pas proche de lui, ni le connaissait. Pourtant, elle agissait comme si c'était normal qu'elle puisse tout savoir. Ce n'était pas facile de gagner la confiance des gens. Ryuji était pourtant celui avec aucune éducation et pourtant, elle ne semblais pas savoir cela. Le violet ne rétorqua pas aux paroles de la princesse, se laissant se faire conduire a ces nouveaux appartements.

✖ ...Merci, j'aimerais me reposer maintenant.

Une fois dans ces nouveaux appartements, ryuji s'enfermais dans la pièce. Seul, il regarda autour de lui, se demandant bien s'il arriverait à s'adapter. En vue des paroles de la jeune princesse, il doutait arriver à s'adapter. Il ne comprenait pas ce qu'était vraiment une princesse, ni pourquoi il devrait se soumettre à elle de la sorte. Il avait se dit qu'il avait sens doute été trop vite a prendre court a cette idée de garde du corps. Il avait certes besoin de connaître mieux le monde, mais de là a changé ces habitudes pour satisfaire son employeur. Il hésita un moment avant de ce décidé. Il était bien trop tôt pour lui pour s'engager en tant que garde du corps. Il était peu d'être temps pour lui de partir. Il ouvra la fenêtre de son appartement et regarda à l'extérieur. Personne en vue, il se doutait bien que des gardes doivent ce trouvé sur le périmètre, mais en vue de ces compétences. Il arriverait à sortir sans trop de problèmes. Il rentra sa tête à l'intérieur et attrape, ces vêtements, les mêmes qu'il portait a son arrivée. Il se changea, reprenant sa bonne vielle apparence, partir avec un uniforme d'offerte ne serait pas respectueux vue qu'il comptait partir.

Il laissa les vêtements qu'on lui avait donnés sur le lit non loin de lui, bien replier et sortie alors part la fenêtre. Il aurait bien laissé un mot, mais vue qu'il ne savait pas écrire cela serait très difficile à faire de la sorte. Il sauta d'un endroit à un autre puis descendit au sol, évitant toute les garde avec facilité. Il avait pris garde a agrandi sa chevelure et les changer de couleur part sa technique spéciale. Il n'était certes pas invisible de la sorte, mais si les gardes ne regardais que rapidement. Ceux-ci ne le remarqueront pas. Il arriva enfin à la sortie de cette grande demeure, il regardait derrière lui une dernière fois avant de ce retournée. Continuant son chemin.

✖ Désolé...

Oui, malgré son sois, il se sentait un peu mal de ne pas rester pour garder son poste. Étant donné que celui-ci n'était que temporaire, cela l'apaisait quelque peu. Il n'avait pas besoin d'avoir le moindre remord d'abandonnée son poste.

Notice:
 

Resume - Info.:
 

Apparence - arme:
 

_________________
À la découverte de nouvel horizon Sasdas10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4826-ryuji-le-petit-bamby-dc-termine http://www.ascentofshinobi.com/t4868-journal-de-ryuji#37901 http://www.ascentofshinobi.com/u745

À la découverte de nouvel horizon

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Jôheki no Kuni, Pays du Rempart
Sauter vers: